Mots-clés. Recherche d information, Traitement Automatique des Langues, Fouille de textes.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mots-clés. Recherche d information, Traitement Automatique des Langues, Fouille de textes."

Transcription

1 Patrice BELLOT Professeur des Universités en Informatique Aix-Marseille Université - Polytech Marseille Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes (LSIS - UMR CNRS 7296) OpenEdition Lab (UMS CNRS - Equipex) Tél. (bureau) : (+33/0) Tél. (portable) : (+33/0) courriel : Né le 22 décembre 1972 Nationalité Française Marié, 3 enfants Mots-clés Recherche d information, Traitement Automatique des Langues, Fouille de textes. Je suis Professeur des Universités depuis 2011, bénéficiaire de la PEDR entre 2004 et Membre du laboratoire LSIS (UMR CNRS 7296), je suis responsable de l équipe DIMAG "Data, Information & content Management Group" composée de 14 enseignants-chercheurs, dont 5 professeurs, et de 18 doctorants, dont les activités sont centrées autour des systèmes d information, de la recherche d information et de la fouille de données. Je suis également directeur de l OpenEdition Lab au sein de l équipement d excellence (Equipex) DILOH-OpenEdition.org (Digital Library for Open Humanities). Mon activité d enseignement s effectue au sein de l Ecole d ingénieurs Polytech Marseille (départements "Génie Industriel Informatique" -GII-, "Informatique, Réseaux et Multimédia" -IRM- et "Parcours préparatoire" -PEIP-) mais aussi du Master Informatique d Aix-Marseille Université et de son parcours Recherche (M2) et enfin du collège doctoral d AMU. J ai soutenu une thèse de Doctorat en Informatique en janvier 2000 autour du problème de la dualité entre classification et segmentation thématiques de textes. J ai travaillé sur des approches numériques statistiques et probabilistes en proposant des méthodes non supervisées et en développant un système de recherche d information (SIAC). En septembre 2000, je suis devenu Maître de conférences à l Université d Avignon et des Pays de Vaucluse, au sein du laboratoire d Informatique d Avignon (LIA). En 2008, j ai soutenu mon habilitation à diriger des recherches (HDR) autour de la personnalisation de la recherche d information avec des applications aux systèmes de questions-réponses, à la recherche de documents audio et à la prise en considération de certains handicaps langagiers en recherche d information Web tels les dyslexies. J ai obtenu la qualification aux fonctions de Professeur des Universités (section CNU 27) en En 2010, je suis devenu Directeur du Département Informatique (Directeur des Etudes du CERI) de l Université d Avignon et j ai obtenu un poste de PR27 en Je participe enfin au comité de pilotage du Pôle de Recherche Interdisciplinaire et Intersectoriel (PR2i) "Humanités" d AMU. J ai reçu en 2011, puis de nouveau en 2012, un Google Digital Humanities Award (soutien financier total de $) pour conduire des travaux en extraction d information en collaboration avec le CLEO / OpenEdition.org. Cela a permis la réalisation de l extracteur d information BILBO actuellement déployé sur les plateformes d OpenEdition.org. Ces travaux se prolongent depuis via deux projets Investissements d Avenir : un EQUIPement d EXcellence (DILOH) comprenant un volet Recherche important via l OpenEdition Lab dont je suis responsable et un projet collaboratif du Fonds de la Société Numérique en partenariat avec le CLEO et deux entreprises. Je suis actuellement investi dans 2 projets Investissements d Avenir, 1 Région PACA, 1 ANR, 1 COST Européen et 1 thèse CIFRE mais aussi au sein du Bureau de l association savante en Recherche d Information ARIA et dans le comité de rédaction permanent de la revue Traitement Automatique des Langues (TAL). Depuis 2009, j ai participé à 22 jurys de thèses dont 15 en tant que rapporteur. En 2013, j ai participé à l organisation de 3 ateliers internationaux et été membre du Comité Scientifique d Evaluation du programme ANR CONTINT. Depuis 2007, 5 thèses ont été soutenues sous ma (co)direction. Actuellement j encadre 3 doctorats en informatique à 100% et 2 autres à 50%. Depuis 2009, j ai participé à 29 jurys de doctorats et 2 jurys d HDR. Je suis enfin membre des sociétés savantes ACM, ARIA (membre du Bureau) et ATALA et ai été président d un comité de sélection MCF en Déroulement de carrière : Professeur des Universités - Aix-Marseille Université, Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille, Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes (LSIS - UMR CNRS) ; : Maître de conférences - Université d Avignon et des Pays de Vaucluse ; : titulaire de la Prime d Encadrement Doctoral et de Recherche (PEDR) ; : Attaché Temporaire d Enseignement et de Recherche (ATER) ; 1

2 : Moniteur de l Enseignement Supérieur Allocataire de Recherche. Formation et diplômes Habilitation à Diriger des Recherches en Informatique (4 décembre 2008) - Université d Avignon et des Pays de Vaucluse ; Titre : Contributions en faveur d une meilleure personnalisation de la recherche d informations - Applications à la tâche questions-réponses, à la recherche de documents audio et à l accessibilité pour des personnes dyslexiques Doctorat en Informatique (janvier 2000) - Université d Avignon et des Pays de Vaucluse ; Titre : «Méthodes de classification et de segmentation locales non supervisées pour la recherche documentaire» DEA en Informatique (1996) - Université Aix-Marseille II et Université d Avignon ; Ingénieur en Informatique option Génie Logiciel (1996) - ESIL (Univ. Aix-Marseille II) ; Licence de Mathématiques (1993) - Université de Provence ; Baccalauréat série C (1990) - Académie Aix-Marseille. Projets collaboratifs Projets en cours Responsable scientifique depuis 2012 pour le LSIS des projets : 2 Investissements d avenir : : Fonds national pour la Société Numérique (FSN), Appel à Projets Technologies des contenus numériques : projet Inter-Textes en partenariat avec le CLEO (UMS CNRS, AMU, EHESS, UAPV) et les entreprises Qwam CI (Paris) et Demain Un Autre Jour (Paris) : 1 doctorat + 1 post-doc 18 mois ; : Equipement d excellence Equipex DILOH : Digital Library for Open Humanities en partenariat avec le CLEO (UMS CNRS, AMU, EHESS, UAPV), le Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD, CNRS, Lyon), le Roy Rosenzweig Center for History and New Media (CHNM, Univ. Virginia - USA) et la fondation Open Access Publishing in European Networks (OAPEN) : 2 doctorats + 2 post-docs : Région PACA, APO volet général : projet Agoraweb "Recommandation automatique et analyse dynamique de critiques de livres sur le Web", en partenariat avec le CLEO (UMS CNRS, AMU, EHESS, UAPV) et le LIF (AMU, CNRS) ; Thèse CIFRE : société Kware ( ) Je participe aussi au projet européen COST IC1302 : KEYSTONE - semantic keyword-based search on structured data sources (2013-). Projets et CIFREs terminés Google Research Award ( ) : Digital Humanities Research Award, Robust and Language Independent Machine Learning Approaches for Automatic Annotation of Bibliographical References in DH Books, Articles and Blogs avec le CLEO (Centre pour l édition électronique ouverte) Thèses CIFRE : sociétés Thales ( ), EDF ( ), ismart ( ) Responsable scientifique pour le LIA (Université d Avignon) des projets : ANR CAAS (CONTINT 2010 pour la période ) : Contextual Analysis and Adaptive Search (avec Univ. Toulouse II et III / CNRS, sociétés Exalead, Nomao) ANR PIITHIE (RNTL 2006 pour la période ) : Détection de plagiats et suivi informationnel (avec Univ. Nantes LINA, Sinequa, Advestigo, Syllabs) UNESCO, Section des industries créatives pour le développement, Division des expressions culturelles et des industries créatives, Secteur de la Culture : projet "Analyse de références bibliographiques pour le programme d observatoire des langues" : Technolangue : projets EQUER (évaluation en questions-réponses) piloté par le LIMSI-CNRS (B. Grau) et OURAL (segmentation thématique de documents) piloté par Sinequa SA ( ) Projet ENCORE, (Recherche d informations spécialisées en chimie organique) avec le laboratoire de Chimie Organique de Synthèse de l Université de Namur (Belgique). Ce projet a donné lieu à la participation à la piste d évaluation Enterprise de la campagne TREC Projet Ontofruit (Recherche d informations et ontologies pour le domaine de l écophysiologie végétale) avec l INRA Avignon 2

3 Animation scientifique et responsabilités Responsabilités scientifiques Responsable de l Equipe "DIMAG Data, Content & Information MAnagement Group" (14 enseignants chercheurs - 18 doctorants) du LSIS depuis mars 2013 ; Directeur de l OpenEdition Lab - structure R&D de l Equipement d Excellence (Equipex) DILOH OpenEdition ( ) piloté par Aix-Marseille Université, CLEO CNRS (4 doctorants du LSIS, 2 ingénieurs d étude). membre du comité de pilotage du Pôle de Recherche Interdisciplinaire et Intersectoriel (PR2i) "Humanités" d Aix- Marseille Université ; Membre du conseil scientifique du CLEO (Centre pour l édition électronique ouverture - OpenEdition.org) EHESS, CNRS, Univ. Aix-Marseille, Univ. Avignon, (2011-) ; Sociétés savantes Membre du Bureau de l Association francophone Recherche d Information et Applications (ARIA) depuis mars 2011 ; Webmaster du site Web de l ARIA Membre de l ACM et de l ATALA Séjour invité (Vietnam) série de 12 heures de séminaires à l Université de DaLat autour du thème "Natural Language Processing - From Text Mining to Automatic Summarization" en avril Organisation de conférences Président du comité d organisation de la conférence CORIA (Recherche d Information et Applications) en 2011 (francophone - comité scientifique composé à 33% de non français - 90 participants) ; Membre des comités d organisation de : TALN 2014, EACL 2012, RIAO 2004, JEP-TALN 2008, atelier "Contextualisation de Messages Courts" durant la conférence EGC 2013, SLAM 2013 (First Workshop on Speech, Language and Audio in Multimedia), CIRE 2013 (1st workshop on Context-based Information Retrieval for E-science). Organisation de campagnes internationales d évaluation en recherche d information Prix tâche "contextualisation de tweets" de la conférence Cross-Language Evaluation Forum (CLEF) & Initiative for XML Retrieval (INEX) 2012, 2013 et 2014 ; tâche "questions-réponses" des conférences INEX 2009, 2010, 2011 lauréat en 2011 puis en 2012 de deux Google Research Awards : Digital Humanities Research Award, Robust and Language Independent Machine Learning Approaches for Automatic Annotation of Bibliographical References in DH Books, Articles and Blogs - Université d Avignon / CLEO (Centre pour l édition électronique ouverte) ; prix du meilleur papier pour : 2013 : Romain Deveaud, Ludovic Bonnefoy, Patrice Bellot, "Quantification et identification des concepts implicites d une requête", 10e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Neuchâtel (Suisse), avril : Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, Philippe Blache, "Lisibilité et recherche d information : vers une meilleure accessibilité", 5è Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Trégastel (France), p. 241 à 256, mars 2008 Comités scientifiques, relectures et expertises Comités de sélection 2014 : Président d un comité de sélection AMU pour un poste MCF en section 27 3

4 2011 : Informatique MCF de l INSA Lyon (LIRIS) 2010 : Informatique MCF de l Université de Grenoble (LIG) 2008 : Informatique MCF de l Université Aix-Marseille II : Membre élu de la commission de spécialistes mixte Informatique et Linguistique (sections 7, 27 et 61) de l Université d Avignon Expertises Membre des Comités d Evaluation ANR des programmes Contenus et Interactions CONTINT (2013) et de l appel générique (2014) ; Expertises ANR : Technologies Logicielles (2006), Masse de données (2007), Programme Blanc (2008, 2010), Contenus et Interactions (2008, 2009, 2010, 2013 CE), JCJC SIMI 2 (2013) Expertises projets Région Ile de France, Région Aquitaine, Région Languedoc-Roussillon (2009, 2010) 2014 (Canada) : Membre du comité d experts pour la Fondation canadienne pour l innovation Comité de rédaction Membre du comité de rédaction de la revue Traitement Automatique des Langues (TAL) depuis septembre 2009 classée rang A par l AERES ; Membre du directoire des Editions de l Université d Avignon (EUA) ( ), puis de son comité éditorial (2013-). Comités de programme octobre 2014 : Président du comité de programme de l école en Recherche d Information et Applications (EA- RIA 14) de l ARIA, organisée en 2014 par le LIG. Numéros spéciaux des revues "Fouille de données et Humanités Numériques" (RNTI, 2013) + (DN 2013) Président des comités de programme des conférences «Jeunes chercheurs» RECITAL 2008 (Avignon), RJCRI 2008 (Saint-Etienne), RJCRI 2010 (Tunisie), RJCRI 2011 (Avignon) ; Relectures récentes revues Pattern Recognition Letters (PATREC), Information Retrieval (Kluwer), Information Processing & Management (IPM), IEEE Transactions on Knowledge and Data Engineering, Documents numériques (Hermès), Traitement Automatique des Langues (TAL). conférences depuis 2011 : ECAI 2014, ECIR (2015, 2014), SAI 2014, IEEE/ACM WI (2011, 2012, 2013, 2014), Interspeech (2014, 2013), NAACL-HLT 2013, CoDIT 2013, SIAM 2013, SETIT (2011, 2012), CORIA (chaque année depuis 2005), TALN (chaque année) en 2013 et 2014, membre des comités de lecture des ateliers en recherche d information sémantique RISE et jeunes chercheurs en TAL (RECITAL) ; Direction de thèses Thèse en cours (3 à 100% + 2 à 50%) 50 % : Anaïs Ollagnier, Combinaison d approches du traitement automatique des langues et de la recherche d information pour une recherche de livres orientée contenu efficace., Equipement d Excellence OpenEdition.org, démarrage au 1er mars 2014, co-direction avec S. Fournier (LSIS) 100 % : Chahinez Benkoussas, Approches non supervisées pour la recommandation de lectures et la mise en relation automatique de contenus au sein d une bibliothèque numérique, projet FSN Inter-Textes : démarrage au 1er février % : Hussam Hamdan, Algorithmes probabilistes pour la recommandation automatique d ouvrages en SHS et l analyse dynamique de critiques sur le Web, allocation Région PACA, co-direction avec F. Béchet (LIF, Marseille) 100 % : Vincent Bouvier, Recherche d informations sur le Web pour la validation puis le peuplement de nouvelles bases de données, convention CIFRE avec la société ismart : démarrage au 9 décembre 2011 ; 100 % : Ludovic Bonnefoy, Approches numériques en recherche d information contextuelle pour la recherche d entités proches ou similaires sur le Web, convention CIFRE avec la société ismart : démarrage au 1er octobre 2010 soutenance prévue novembre 2014 ; 4

5 Thèses soutenues (5) 50 % : Romain Deveaud, Exploitation du contexte utilisateur et de la structure des documents pour une recherche d information ciblée. Application à un domaine de spécialité et à la recherche d information dans un contexte mobile., co-encadrée avec E. San Juan, contrat Doctoral (allocation de Recherche) : démarrage au 1er septembre 2010 soutenance 26 novembre 2013 ; 50 % : Rémi Lavalley, Identification de syntagmes discriminants pour la classification automatique de textes et la détection de nouveautés. Application à la gestion de la relation client et en particulier à l analyse de réponses à des questions ouvertes d enquêtes de satisfaction, co-encadrée avec M. El-Bèze (PR, LIA), convention CIFRE avec EDF R&D : démarrage au 1er janvier 2009, soutenue en juillet % : Laurianne Sitbon (Robustesse des méthodes symboliques et numériques en recherche d informations pour l assistance de personnes handicapées) co-encadrée avec P. Blache (LPL, CNRS Aix-en-Provence), financement BDI CNRS, soutenue en novembre 2007, actuellement post-doctorante en Australie (Université de Brisbane) ; 50 % : Laurent Gillard (Quelles méthodes pour les systèmes de Questions/Réponses? Une avancée vers le tout numérique) co-encadrée avec M. El-Bèze (LIA), financement : allocataire de recherche, soutenue en octobre 2007, actuellement en post-doc au CEA à Saclay ; 50 % : Benoît Favre (Résumé automatique de parole pour un accès efficace aux bases de données audios) coencadrée avec J.-F. Bonastre (LIA), financement CIFRE avec Thalès, soutenue en mars 2007, actuellement en post-doc aux Etats-Unis (ICSI - Berkeley). Encadrement de Post-doctorants (3) Dr. Mme Y.-M. Kim (Informatique - Extraction automatique d informations bibliographiques pour le cross-linking, projet Google Digital Humanities) Dr. M. Estratat (Informatique - Détection automatique de plagiats, projet ANR) Dr. M.-L. Guénot (Linguistique - Détection automatique de plagiats, projet ANR) Encadrement de Masters Recherche et DEA Informatique (9) Encadrement à 100 % des Master Recherche / DEA de : L. Bonnefoy (Recherche d entités nommées similaires à une entité cible dans des pages web) (ce travail est l occasion d une participation à la piste Entity de la campagne d évaluation TREC 2010 ; par ailleurs, le prolongement de ce sujet devrait faire l objet d une thèse CIFRE avec la société ismart) T. Waszak (Détection automatique de citations) 2007 I. Temou (Recherche d information et ontologie) en collaboration avec l INRA (actuellement ingénieur chez Lingway) N. Flavier (Similarités entre requêtes en langage naturel) L. Sitbon (Méthodes de segmentation thématique) Co-encadrement à 50 % des Master Recherche / DEA de : H. Hamdan (Classification et extraction d information à base d ontologies) R. Lavalley (Classification automatique Acquisition terminologique) B. Favre (Moteur de recherche multimédia) L. Gillard (Indexation de documents) C. Raymond (Enrichissement de requêtes) Jurys de thèses et d HDRs Rapporteur d Habilitation à Diriger des Recherche en Informatique (1) : Marc Thomas Spaniol, "A Framework for Temporal Web Analytics" (Université de Caen), septembre Examinateur d Habilitation à Diriger des Recherche en Informatique (1) : Xavier Tannier, "Traitement des événements et câblage d information" (Université Paris-Sud, LIMSI), juin Rapporteur de Doctorats en Informatique (18) : Bissan Audeh, "Reformulation sémantique des requêtes pour la recherche d information ad-hoc sur le Web" (Ecole des Mines de St Etienne), sous la dir. de M. Beigbeder et de P. Beaune, septembre Firas Damak, "Etude des facteurs de pertinence dans la recherche de microblogs" (Université de Toulouse, IRIT), sous la dir. de M. Boughanem et de K. Pinel-Sauvagnat, juillet 2014 ; 5

6 Nicolas Foucault, "Recherche d information pour les systèmes de question-réponses dans des collections de documents tout venant" (Université Paris XI, LIMSI, sous la direction de S. Rosset et G. Adda), décembre 2013 ; Christian Gillot, "Modèles de langue exploitant la similarité structurelle entre séquences pour la reconnaissance de la parole" (LORIA, Nancy, sous la direction de Christophe Cerisare) - décembre 2012 ; Ali Reza Ebadat, "Toward Robust Information Extraction Models for Multimedia Documents" (INSA Rennes - IRISA, sous la direction de P. Sébillot et de V. Claveau), octobre 2012 ; Béatrice Arnulphy, "Désignations nominales des événements - Etude et extraction automatique dans les textes", (Université Paris-Sud, LIMSI - sous la direction de A. Vilnat) - octobre 2012 ; Cédric Lopez, "Titrage automatique de documents textuels", (Université Montpellier 2, LIRMM - sous la direction de V. Prince et de M. Roche) - octobre 2012 ; Olena Kummer, "Feature Weighting Approaches in Sentiment Analysis of Short Text" (Université de Neucâtel, Suisse sous la direction de J. Savoy) septembre 2012 ; Ludovic Jean-Louis, "Extraction d information générique à partir de textes fondée sur une analyse linguistique profonde" (CEA, Université Paris XI, sous la direction de O. Ferret et de R. Besançon), décembre Arnaud Grappy,"Validation de réponses dans un système de questions réponses" (Université Paris XI, LIMSI, sous la direction de B. Grau), novembre Guillaume Bernard,"Réordonnancement de réponses/hypothèses dans un système de questions-réponses" (Université Paris XI, LIMSI, sous la direction de S. Rosset et de M. Adda), mai Fabien Poulard, "Détection de dérivation de texte" (Université de Nantes, LINA, sous la direction de B. Daille), mars Damien Poirier, "Des textes communautaires à la recommandation" (Université d Orléans et Université Paris VI, sous la direction de I. Tellier et de P. Gallinari), février Frederik Cailliau, "Des ressources aux traitements linguistiques : le rôle d une architecture linguistique Mise en place d un environnement de gestion de ressources linguistiques pour une plate-forme d analyse textuelle" (Université Paris-Nord, LIPN, sous la direction de A. Nazarenko), décembre Sarra El Ayari, "Evaluation transparente du traitement des éléments de réponse à une question factuelle" (Université Paris Orsay, LIMSI, sous la direction de Brigitte Grau et de Benoît Habert) - novembre Olivier Galibert, "Approches et méthodologies pour la réponse automatique à des questions adaptées à un cadre interactif en domaine ouvert" (Université Paris Orsay, LIMSI, sous la direction de Martine Adda) - juin Samir Abdou, «Recherche d Information Plurilingue» (Université de Neuchâtel, Suisse sous la direction de J. Savoy) juin 2007 ; Laura Perret, «Extraction automatique d information : génération de résumé et question-réponse» (Université de Neuchâtel, Suisse sous la direction de J. Savoy) mars Examinateur de Doctorats en Informatique (10) : Faiza Belbachir, "Approches basées sur les modèles de langue pour la recherche d opinions", (Université de Toulouse, IRIT), sous la dir. de M. Boughanem, juillet Shereen Albitar, "De l usage de la sémantique dans la classification supervisée de textes : Application au domaine médical", Aix-Marseille Université, LSIS, sous la dir. de B. Espinasse et de S. Fournier, décembre Sara Bouzid, "Approche Sémantique de Gestion de Ressources d Information pour le Contrôle de Processus Industriels : Application au Processus de Fabrication chez STMicroElectronics", Aix-Marseille Université, LSIS, sous la dir. de C. Cauvet et de C. Frydman, décembre David Hébert, "Champs aléatoires conditionnels par l extraction de structures dans les images de documents", Université de Rouen, LITIS, sous la dire. de Thierry Paquet, juin Benjamin Duthil, "Fouille de données d opinion" (Université Montpellier 2, ENS Mines d Ales, sous la direction de P. Poncelet et J. Montmain) - décembre 2012 ; Mohameth François Sy, "Utilisation d ontologies comme support à la recherche et à la navigation dans une collection de documents", (Université Montpellier 2, ENS Mines d Ales, sous la direction de M. Crampes, V. Ranwez, S. Ranwez) - décembre 2012 ; Camille Guinaudeau, "Structuration automatique de flux télévisuels" (IRISA/INRIA, INSA de Rennes, sous la direction de P. Sébillot et de G. Gravier), décembre 2011 Young-Min Kim, "Document Clustering in a Learned Concept Space" (Université Paris VI, LIP6, sous la direction de M.R. Amini et de P. Gallinari) - décembre Mehdi Embarek, "Un système de questions-réponses dans le domaine médical" (Université Marne-la-Vallée, CEA - sous la direction de C. Fluhr et de O. Ferret) - juillet 2008 ; Amélie Imafouo, «Etude de l influence du passage à l échelle sur les modèles de recherche d information» (Ecole des Mines de Saint-Etienne et Université Jean Monnet, sous la direction de M. Beigbeder, décembre 2006). Examinateur de Doctorat en Linguistique (1) : Alain Régnier, «Analyse et représentation formelle du discours pour la classification automatique des textes» 6

7 (Université de Provence, LPL sous la direction de P. Blache) décembre Campagnes internationales d évaluation de systèmes de RI en recherche d informations : TREC-Medical 2012, TREC-Knowledge Base Acceleration 2012,2013, TREC Web, 2011,2012, TREC-Entity 2010,2011, INEX- Book track 2010, 2011, 2012, Question-answering track 2011, TREC-Enterprise 2008, TREC ad-hoc 1998,Amaryllis (AUF) 1996 et 1999 ; en recherche d informations type "questions-réponses" : NIST TREC 2002 (Anglais), Technolangue EQUER 2004 (Français), CLEF 2006 (Français et Anglais) ; en résumé automatique : DUC 2006 (Anglais) en analyse d opinion : SemEval 2013 (Anglais). en segmentation automatique : DEFT 2005 (Français) Co-organisateur de la tâche "questions-réponses" des évaluations INEX 2009, 2010, 2011 puis de CLEF 2012 en compagnie de E. San Juan (LIA), Véronique Moriceau (LIMSI), Xavier Tannier (LIMSI) et Josiane Mothe (IRIT). Enseignements et Responsabilités administratives et pédagogiques Direction Directeur des Etudes 2010 et 2011 du Centre d Enseignement et de Recherche en Informatique (CERI) de l Université d Avignon. Le CERI est une structure regroupant les activités en Recherche et en Enseignement de l Université d Avignon. La direction des études équivaut à un rôle de direction de département Informatique au sein d une UFR. Conseils : Membre élu du conseil du département Génie Industriel et Informatique de Polytech Marseille (AMU) : Membre du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU) de l Université d Avignon Membre élu du conseil d administration de l IUP GMI ( ) Membre nommé du conseil de perfectionnement de l IUP GMI ( ) Membre élu du conseil du Service Commun de la Documentation de l Université d Avignon ( ) Membre du directoire des Editions de l Université d Avignon (EUA) ( ) Enseignement Responsable 2009 et 2010 de la Mention Informatique du Master Sciences et Technologie de l Université d Avignon (environ 75 étudiants par année de Master) Responsable du Master Informatique Spécialité TAIM Traitement Automatique de l Information Multimédia : parcours Recherche et Professionnels (environ 45 étudiants par année de Master) Responsable du DESS Traitement Automatique de l Information sur Internet Responsable de l option "Génie Logiciel", 3è année (Maîtrise Informatique) IUP GMI Membre du groupe de travail "Réussite en Licence" de l Université d Avignon ( ) Enseignement - synthèse Années : Responsable des cours de l Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (dépt. GII) : Recherche d information multimédia (5è année) (40 h/an) Génie logiciel avancé (analyse et conception, techniques de test) (4è année) (40h/an) Analyse de données (3è année) (30h/an) : Master Informatique, spécialité Recherche SIS M2 (tronc commun, 9h), option (16h) : Recherche d information ; 2013 : Master Informatique, spécialité Professionnelle SIR M2 (9h) : Indexation multimédia ; : Polytech PEIP 2è année (30h) : HTML/CSS/Javascript/PHP + encadrement PRT. 7

8 Années , au sein de l Université d Avignon / CERI : Responsable des UEs Master Informatique (M1 ou M2) : Recherche d information et Ingénierie documentaire ( ) : modèles numériques en RI : booléens, vectoriels et probabilistes, pagerank ; référencement de sites web, archivage et catalogage (60 heures par an) Apprentissage automatique, Analyse de données et Classification Automatique ( ) (rédaction d un support de cours de près de 200 pages cf. table des matières jointe) : algorithmes de classification et de partitionnement, arbres de décision, classification bayésienne et modèles de langue, machines à vecteurs supports (24 heures par an) ; Indexation automatique ( ) : algorithmes d indexation rapide, compression d index, indexation multimédia, indexation de collections structurées (30 heures par an) Génie logiciel avancé et Techniques de Test ( ) : modélisation objet et UML, test logiciel (30 heures par an). Responsable du cours "Introduction à la traduction automatique" en Master 2 Traduction (UFR Lettres) en 2011 (6 heures) Responsable du cours "Internet & Culture" en 3è année de Licence Information et Communication de l Université d Avignon ( ) (18 h. par an) ; Participation aux TD Maîtrise Informatique ( ) en Analyse et Conception UML, Java, Architectures distribuées, de DEUG ( ) en Algorithmique ; Tuteur d étudiants en Master Informatique Alternance ( ) et de stages de fin d étude Master / IUP depuis Président des jurys de semestres et de diplômes DESS Informatique et Master Informatique depuis : chargé de cours à l Ecole Supérieure d Ingénieurs de Luminy (Univ. Aix-Marseille II) : responsable du cours "Indexation et Recherche d informations" en 2è année de l (ESIL)(années scolaires 2007 puis 2008) ; Vietnam : 2008 : chargé de cours à l Université de Dalat (Vietnam) (1 semaine). Enseignements et Responsabilités administratives et pédagogiques Directeur des Etudes 2010 et 2011 du Centre d Enseignement et de Recherche en Informatique (CERI) de l Université d Avignon. Le CERI est une structure regroupant les activités en Recherche et en Enseignement de l Université d Avignon. La direction des études équivaut à un rôle de direction de département Informatique au sein d une UFR classique. Conseils Membre élu du conseil du département Génie Industriel et Informatique de Polytech Marseille (2013-) Membre du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU) de l Université d Avignon ( ) Membre élu du conseil d administration de l IUP GMI ( ) Membre nommé du conseil de perfectionnement de l IUP GMI ( ) Membre élu du conseil du Service Commun de la Documentation de l Université d Avignon ( ) Membre du directoire des Editions de l Université d Avignon (EUA) ( ) Enseignement Responsable 2009 et 2010 de la Mention Informatique du Master Sciences et Technologie de l Université d Avignon (environ 75 étudiants par année de Master) Responsable du Master Informatique Spécialité TAIM Traitement Automatique de l Information Multimédia : parcours Recherche et Professionnels (environ 45 étudiants par année de Master) Responsable du DESS Traitement Automatique de l Information sur Internet Responsable de l option "Génie Logiciel", 3è année (Maîtrise Informatique) IUP GMI Membre du groupe de travail "Réussite en Licence" de l Université d Avignon ( ) 8

9 Enseignement - synthèse Années : Responsable des cours de l Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (dépt. GII) : Recherche d information multimédia (5è année) (40 h/an) Génie logiciel avancé (analyse et conception, techniques de test) (4è année) (40h/an) Analyse de données (3è année) (30h/an) 2013 : Master Informatique, spécialité Recherche SIS M2 (tronc commun, 9h), option (16h) ; 2013 : Master Informatique, spécialité Professionnelle SIR M2 (9h) ; 2013 : Polytech PEIP 2è année (30h) + encadrement PRT. Années , au sein de l Université d Avignon / CERI : Responsable des UEs Master Informatique (M1 ou M2) : Recherche d information et Ingénierie documentaire ( ) : modèles numériques en RI : booléens, vectoriels et probabilistes, pagerank ; référencement de sites web, archivage et catalogage (60 heures par an) Apprentissage automatique, Analyse de données et Classification Automatique ( ) (rédaction d un support de cours de près de 200 pages cf. table des matières jointe) : algorithmes de classification et de partitionnement, arbres de décision, classification bayésienne et modèles de langue, machines à vecteurs supports (24 heures par an) ; Indexation automatique ( ) : algorithmes d indexation rapide, compression d index, indexation multimédia, indexation de collections structurées (30 heures par an) Génie logiciel avancé et Techniques de Test ( ) : modélisation objet et UML, test logiciel (30 heures par an). Responsable du cours "Introduction à la traduction automatique" en Master 2 Traduction (UFR Lettres) en 2011 (6 heures) Responsable du cours "Internet & Culture" en 3è année de Licence Information et Communication de l Université d Avignon ( ) (18 h. par an) ; Participation aux TD Maîtrise Informatique ( ) en Analyse et Conception UML, Java, Architectures distribuées, de DEUG ( ) en Algorithmique ; Tuteur d étudiants en Master Informatique Alternance ( ) et de stages de fin d étude Master / IUP depuis Président des jurys de semestres et de diplômes DESS Informatique et Master Informatique depuis : chargé de cours à l Ecole Supérieure d Ingénieurs de Luminy (Univ. Aix-Marseille II) : responsable du cours "Indexation et Recherche d informations" en 2è année de l (ESIL)(années scolaires 2007 puis 2008) ; 9

10 Publications scientifiques h-index = 15 ; i10 = 22 (Google Scholar) 375 citations depuis 2009 Direction d ouvrage 1. P. Bellot, "Recherche d information contextuelle, assistée et personnalisée" Hermès (collection Recherche d Information et Web), 306 pages, Paris, ISBN , décembre Direction de numéros spéciaux 1. P. Bellot, C. Cauvet, G. Pasi, N. Valles, "Approches pour la recherche d information en contexte", Document numérique RSTI série DN - Volume 15 num. 1/2012. Edition d actes de conférences 1. G. Pasi, P. Bellot, "COnférence en Recherche d Infomations et Applications - CORIA 2011, 8th French Information Retrieval Conference", Avignon, France, Editions Universitaires d Avignon, F. Béchet, J.-F. Bonastre, P. Bellot, "Actes de JEP-TALN Journées d Etudes sur la Parole 2008, Traitement Automatique des Langues Naturelles 2008", Avignon, France, Revues répertoriées 1. Romain Deveaud, Eric SanJuan, Patrice Bellot, "Accurate and Effective Latent Concept Modeling", Document Numérique RSTI, vol. 17-1, L. Bonnefoy, V. Bouvier, P. Bellot, "Approches de classification pour le filtrage de documents importants au sujet d une entité nommée", Document Numérique RSTI, vol. 17-1, P. Bellot, B. Grau, "Recherche et Extraction d Information", L information Grammaticale, p , 2014, (indexée par Persée) rang B AERES 4. P. Bellot, A. Doucet, S. Geva, S. Gurajada, J. Kamps, G. Kazai, M. Koolen, V. Moriceau, J. Mothe, M. Sanderson, E. Sanjuan, F. Scholer, A. Schuh, X. Tannier, "Report on INEX 2013", ACM SIGIR Forum 47 (2), 21-32, P. Bellot, T. Chappell, A. Doucet, S. Geva, S. Gurajada, J. Kamps, G. Kazai, M. Koolen, M. Landoni, M. Marx, A. Mishra, V. Moriceau, J. Mothe, M. Preminger, G. Ramírez, M. Sanderson, E. Sanjuan, F. Scholer, A. Schuh, X. Tannier, M. Theobald, M. Trappett, A. Trotman, Q. Wang, "Report on INEX 2012", ACM SIGIR Forum, vol. 46-2, p , Patrice Bellot, Timothy Chappell, Antoine Doucet, Shlomo Geva, Jaap Kamps, Gabriella Kazai, Marijn Koolen, Monica Landoni, Maarten Marx, Véronique Moriceau, Josiane Mothe, G. Ramírez, Mark Sanderson, Eric SanJuan, Falk Scholer, Xavier Tannier, Martin Theobald, Matthew Trappett, Andrew Trotman, Qiuyue Wang, Report on INEX 2011, ACM SIGIR Forum,vol. 46-1, p , D. Alexander, P. Arvola, T. Beckers, P. Bellot, T. Chappell, C.M. De Vries, A. Doucet, N. Fuhr, S. Geva, J. Kamps, G. Kazai, M. Koolen, S. Kutty, M. Landoni, V. Moriceau, R. Nayak, R. Nordlie, N. Pharo, E. SanJuan, R. Schenkel, A. Tagarelli, X. Tannier, J.A. Thom, A. Trotman, J. Vainio, Q. Wang, C. Wu. Report on INEX ACM SIGIR Forum,vol. 45-1, p. 2-17, R. Lavalley, C. Clavel, P. Bellot, "Extraction probabiliste de chaînes de mots relatives à une opinion", Traitement Automatique des Langues (TAL), p , vol. 50, rang A AERES 9. L. Sitbon, P. Bellot, P. Blache, "Vers une recherche d informations adaptée aux capacités de lecture des utilisateurs Recherche d informations et résumé automatique pour des personnes dyslexiques", Revue des Sciences et Technologies de l Information, série Document numérique, volume 13, , p , T. Beckers, P. Bellot, G. Demartini, L. Denoyer, C. M. De Vries, A. Doucet, K. N. Fachry, N. Fuhr, P. Gallinari, S. Geva, W.-C. Huang, T. Iofciu, J. Kamps, G. Kazai, M. Koolen, S. Kutty, M. Landoni, M. Lehtonen, V. Moriceau, R. Nayak, R. Nordlie, N. Pharo, E. SanJuan, R. Schenkel, X. Tannier, M. Theobald, J. A. Thom, A. Trotman, and A. P. de Vries, Report on INEX ACM SIGIR Forum 44, 1 (August 2010), DOI= / http ://doi.acm.org/ / Juan-Manuel Torres-Moreno, Pier-Luc St-Onge, Michel Gagnon, Marc El-Bèze, Patrice Bellot, "Automatic Summarization System coupled with a Question-Answering System (QAAS)", CoRR, arxiv : v1,

11 12. P. Zweigenbaum, B. Grau, A.-L. Ligozat, I. Robba, S. Rosset, X. Tannier, A. Vilnat (LIMSI) & P. Bellot (Univ. Avignon), "Apports de la linguistique dans les systèmes de recherche d informations précises", RFLA (Revue Française de Linguistique Appliquée),XIII (1), p. 41 à 62, Numéro spécial sur l apport de la linguistique en extraction d informations contenant des contributions de C.J. Van Rijsbergen (Glasgow), de H. Saggion (Sheffield), de P. Vossen (Amsterdam) et de M.C. L Homme (Montréal) ; http ://www.rfla-journal.org/som_ html 13. L. Sitbon, P. Bellot, P. Blache, "Éléments pour adapter les systèmes de recherche d information aux dyslexiques", Traitement Automatique des Langues (TAL), vol. 48-2, p. 123 à 147, 2007 rang A AERES 14. Laurent Gillard, Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "Dernières évolutions de SQuALIA, le système de Questions/Réponses du LIA", 2006 Traitement Automatique des Langues (TAL), vol. 46-3, p. 41 à 70, Hermès 15. P. Bellot, M. El-Bèze, «Classification locale non supervisée pour la recherche documentaire», Traitement Automatique des Langues (TAL), vol. 42-2, Hermès, p. 335 à 366, P. Bellot, M. El-Bèze, «Classification et segmentation de textes par arbres de décision», Technique et Science Informatiques (TSI), Editions Hermès, volume 20-3, p. 397 à 424, P.-F. Marteau, C. De Loupy, P. Bellot, M. El-Bèze, «Le Traitement Automatique du Langage Naturel, Outil d Assistance à la Fonction d Intelligence Economique», Systèmes et Sécurité, Vol. 5, num.4, p. 8-41, Chapitres de livres 1. P. Bellot, L. Bonnefoy, V. Bouvier, F. Duvert, Young-Min Kim, Large Scale Text Mining Approaches for Information Retrieval and Extraction, ISBN : In book : Innovations in Intelligent Machines-4, Chapter : 1, Publisher : Springer International Publishing Switzerland, Editors : Lakhmi C., Colette Faucher, pp.1-43, J.M. Torres-Moreno, M. El-Bèze, P. Bellot, F. Béchet, "Opinion Detection as a Topic Classification Problem", in "Textual Information Access : Statistical Models" E. Gaussier & F. Yvon Eds., J. Wiley-ISTE, chapitre 9, ISBN : , P. Bellot, "Vers une prise en compte de certains handicaps langagiers dans les processus de recherche d information", in "Recherche d information contextuelle, assistée et personnalisée" sous la direction de P. Bellot, chapitre 7, p. 191 à 226, collection Recherche d information et Web, Hermes, J.M. Torres-Moreno, M. El-Bèze, P. Bellot, F. Béchet, "Peut-on voir la détection d opinions comme un problème de classification thématique?", in "Modèles statistiques pour l accès à l information textuelle" sous la direction de E. Gaussier et F. Yvon, Hermes, chapitre 9, p , P. Bellot, M. Boughanem, "Recherche d information et systèmes de questions-réponses", 2008 in " La recherche d informations précises : traitement automatique de la langue, apprentissage et connaissances pour les systèmes de question-réponse (Traité IC2, série Informatique et systèmes d information)", sous la direction de B.Grau, Hermès- Lavoisier, chapitre 1, p Patrice Bellot, "Classification de documents et enrichissement de requêtes", 2004 Méthodes avancées pour les systèmes de recherche d informations (Traité des sciences et techniques de l information) sous la dir. de IHADJA- DENE M., chapitre 4, p.73 à 96, Hermès 7. J.-C. Meilland, P. Bellot, "Extraction automatique de terminologie à partir de libellés textuels courts", 2005 in "La Linguistique de corpus" sous la direction de G. Williams, Presses Universitaires de Rennes, p. 357 à 370, 2005 Conférences internationales avec comités de lecture (ACTI) 1. H. Hamdan, P. Bellot, F. Béchet, "The Impact of Z score on Twitter Sentiment Analysis", Int. Workshop on Semantic Evaluation (SEMEVAL 2014), COLING 2014, Dublin (Ireland) 2. Chahinez Benkoussas, Hussam Hamdan, Patrice Bellot, Frédéric Béchet, Elodie Faath, "A Collection of Scholarly Book Reviews from the Platforms of electronic sources in Humanities and Social Sciences OpenEdition.org", 9th International Conference on Language Resources and Evaluation (LREC 2014), Rejkjavik, Iceland, May Romain Deveaud, Eric San Juan, Patrice Bellot, "Are Semantically Coherent Topic Models Useful for Ad Hoc Information Retrieval?", 51st Annual Meeting of the Association for Computational Linguistics (ACL 2013), Sofia, Bulgaria, August L. Bonnefoy, V. Bouvier, P. Bellot, "A weakly-supervised detection of entity central documents in a stream", The 36th Annual ACM SIGIR Conference SIGIR 13, Dublin (Ireland), July Romain Deveaud, Eric San Juan, Patrice Bellot, "Estimating Topical Context by Diverging from External Resources", The 36th Annual ACM SIGIR Conference SIGIR 13, Dublin (Ireland), July

12 6. Hussam Hamdan, Frédéric Béchet, Patrice Bellot, "OASIS : Experiments with DBpedia, WordNet and Senti- WordNet as resources for sentiment analysis in micro-blogging", International Workshop on Semantic Evaluation SemEval-2013 (NAACL Workshop), June 14-15, Atlanta, Georgia (USA), Romain Deveaud, Eric San Juan, Patrice Bellot, "Unsupervised Latent Concept Modeling to Identify Query Facets", in : ACM Press, OAIR (Open research Areas in Information Retrieval) 10th ACM International Conference in the RIAO series, pp. long paper, Lisboa (Portugal), mai E. San Juan, V. Moriceau, X. Tannier, P. Bellot, J. Mothe, "Overview of the INEX 2012 Tweet Contextualization Track", CLEF-2012 Labs and Workshop, Online Working Notes 2012, Roma (Italy) - Final version to appear in LNCS (2013). 9. Y.-M. Kim, P. Bellot, J.Tavernier, E. Faath, M. Dacos, "Evaluation of BILBO Reference Parsing in Digital Humanities via a Comparison of Different Tools", ACM 12th Symposium on Document Engineering DocEng 12, Paris, septembre Y.-M. Kim, P. Bellot, E. Faath, M. Dacos, "Machine Learning for Automatic Annotation of References in DH scholarly papers", Digital Humanities 2012, Hamburg, Allemagne, juillet Y.-M. Kim, P. Bellot, E. Faath, M. Dacos, "Annotated Bibliographical Reference Corpora in Digital Humanities", eighth international conference on Language Resources and Evaluation (LREC), p , Istanbul, Turquie, mai Young-Min Kim, Patrice Bellot, Elodie Faath, Marin Dacos, "Automatic annotation of incomplete and scattered bibliographical references in Digital Humanities papers", 9e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Bordeaux (France), p , J. Tavernier, P. Bellot, "Flesch and Dale-Chall Readability Measures for INEX 2011 Question-Answering Track", Focused Retrieval of Content and Structure, 10th International Workshop of the Initiative for the Evaluation of XML Retrieval, INEX 2011, Saarbrücken, Germany, December 12-14, 2011, Revised Selected Papers - Lecture Notes in Computer Science LNCS Springer, p , R. Deveaud, E. San Juan, P. Bellot, "Social Recommendation and External Resources for Book Search", Focused Retrieval of Content and Structure, 10th International Workshop of the Initiative for the Evaluation of XML Retrieval, INEX 2011, Saarbrücken, Germany, December 12-14, 2011, Revised Selected Papers - Lecture Notes in Computer Science LNCS Springer, p , E. San Juan, V. Moriceau, X. Tannier, P. Bellot, J. Mothe, "Overview of the INEX 2011 Question Answering Track Focused Retrieval of Content and Structure, 10th International Workshop of the Initiative for the Evaluation of XML Retrieval, INEX 2011, Saarbrücken, Germany, December 12-14, 2011, Revised Selected Papers - Lecture Notes in Computer Science LNCS Springer, p , Young-Min Kin, P. Bellot, E. Faath, M. Dacos, "Automatic Annotation of Bibliographical References in Digital Humanities Books, Articles and Blogs", BooksOnline 2011 at CIKM 2011, Microsoft Research Ed., ACM Press, Glasgow, Scotland, L. Bonnefoy, P. Bellot, M. Benoit, "The Web as a Source of Evidence for Filtering Candidate Answers to Natural Language Questions", The 2011 IEEE/WIC/ACM International Conference on Web Intelligence (WI 2011), Lyon, France, R. Lavalley, C. Clavel, P. Bellot, M. El Bèze, "Combining text categorization and dialog modeling for speaker role identification on call center conversations", Interspeech, Japan, R. Lavalley, C. Clavel, M. El Bèze, P. Bellot, "Finding topic-specific strings in text categorization and opinion mining contexts ", 2010 The 2010 International Conference on Data Mining (DMIN 10), USA, p , E. San Juan, P. Bellot, V. Moriceau, X. Tannier, "Overview of the INEX 2010 Question Answering Track INEX Lecture Notes in Computer Science LNCS Elsevier, LNCS, p , R. Deveaud, F. Boudin, P. Bellot, "LIA at INEX 2010 Book Track", INEX Lecture Notes in Computer Science LNCS - Elsevier, LNCS 6932, p , V. Moriceau, E. San Juan, X. Tannier, P. Bellot, "Overview of the 2009 QA Track : Towards a Common Task for QA, Focused IR and Automatic Summarization Systems", Focused Retrieval and Evaluation (INEX 2009) - Lecture Notes in Computer Science LNCS Elsevier, LNCS, Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, «A readability measure for an information retrieval process adapted to dyslexics» Second international workshop on Adaptive Information Retrieval (AIR 2008) (in conjunction with IIiX 2008), p. 52 à 57, octobre 2008, http ://www.dcs.gla.ac.uk/workshops/air2008/accepted.html (workshop organisé par C. J. van Rijsbergen). 24. Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, «How to cope with questions typed by dyslexic users», second ACM workshop on Analytics for noisy unstructured text data (AND at SIGIR 2008), ACM, Singapour, p. 1 à 8, 2008, http ://and2008workshop. googlepages.com/ + ACM Digital Library. 12

13 25. Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, Philippe Blache, "Evaluation of lexical resources and semantic networks on a corpus of mental associations", 6th edition of the Language Resources and Evaluation Conference (LREC 2008), Marrakech (Maroc), 5 pages, mai 2008, http ://www.lrec-conf.org/proceedings/lrec2008/. 26. Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, Philippe Blache, "A corpus of real-life questions for evaluating robustness of QA systems", 6th edition of the Language Resources and Evaluation Conference (LREC 2008), Marrakech (Maroc), 6 pages, mai Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, Philippe Blache, "Phonetic based sentence level rewriting of questions typed by dyslexic spellers in an information retrieval context", Interspeech 2007, Anvers (Belgique), p à 2548, 2007, http ://www. interspeech2007.org/. 28. Benoît Favre, Jean-François Bonastre, Patrice Bellot, "An Interactive Timeline for Speech Database Browsing", Interspeech 2007, Anvers (Belgique), p à 2416, 2007, http ://www.interspeech2007.org/ 29. Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, "Topic segmentation using weighted lexical links (WLL)", ACM SIGIR 07, ACM Press, Amsterdam (Pays-Bas), p , Laurent Gillard, Laurianne Sitbon, Eric Blaudez, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, «Relevance Measures for Question Answering, The LIA at CLEF Workshop, Lecture Notes in Computer Science,4730/2007, «Evaluation of Multilingual and Multi-modal Information Retrieval», p. 440 à 449, Laurent Gillard, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "Question Answering Evaluation Survey", actes de la 5ième conférence Language Resources and Evaluation Conference (LREC), Gênes (Italie), 6 p., mai Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, "Tools and methods for topic segmentation of texts and contextual evaluation", Fifth International Conference on Language Resources and Evaluation (LREC 2006), 6 p., Italie, L. Sitbon, P. Bellot, "Adapting and comparing linear segmentation methods for french", actes de la 7è conférence RIAO, Avignon, France, p.623 à 637 ; K. Lavenus, J. Grivolla, L. Gillard, P. Bellot, "Question-answer matching : two complementary methods", actes de la 7ième conférence en Recherche d Information Assistée par Ordinateur (RIAO), Avignon (France), avril 2004, pages 244 à Benoît Favre, Patrice Bellot, Jean-François Bonastre, "Information retrieval on mixed written and spoken documents", actes de la 7è conférence RIAO, Avignon, France, p. 826 à 835, P. Bellot, M. El-Bèze, «Clustering by means of decision trees without learning or hierarchical and K-Means like algorithms», actes de RIAO 2000, Paris, p , C. De Loupy, P. Bellot, «Evaluation of Document Retrieval Systems and Query Difficulty», Actes du LREC 2000 Satelitte Workshop : "Using Evaluation within HLT Programs", 6 p., Athènes, P. Bellot, M. El-Bèze, «Query length, number of classes and routes through clusters : experiments with a clustering method for information retrieval», Lecture Notes in Computer Science (LNCS 1746), Springer-Verlag, IEEE Int. Conf. Comp. Science, Hong-Kong, p , Conférences internationales référencées mais sans comité de lecture 1. Vincent Bouvier, Patrice Bellot, "Filtering Entity Centric Documents using Numerics and Temporals features within RF Classifier", in : NIST Special Publication, The 22nd Text REtrieval Conference (TREC 2013) Notebook, 6 p., Gaithersburg (USA), Hussam Hamdan, Shereen Albitar, Patrice Bellot, Bernard Espinasse, Sébastien Fournier, "LSIS at TREC 2012 Medical Track Experiments with conceptualization, a DFR model and a semantic measure", in : NIST Special Publication , The Twenty-First Text REtrieval Conference (TREC 2012) Notebook, 12 p., Gaithersburg (USA), novembre Romain Deveaud, Eric San Juan, Patrice Bellot, "TREC 2012 Web Track : Unsupervised Search Concepts Identification from General Sources of Information", in : NIST Special Publication , The Twenty-First Text REtrieval Conference (TREC 2012) Proceedings, Gaithersburg (USA), novembre L. Bonnefoy, P. Bellot, "LIA-LSIS at TAC KBP 2012 English Entity Linking track", in : NIST, Text Analysis Conference 2012 (TAC), Gaithersburg (USA), novembre L. Bonnefoy, V. Bouvier, P. Bellot, "LSIS-LIA at TREC 2012 Knowledge Base Acceleration", in : NIST Special Publication , The Twenty-First Text REtrieval Conference (TREC 2012) Proceedings, Gaithersburg (USA), novembre E. San Juan, V. Moriceau, X. Tannier, P. Bellot, J. Mothe, "Overview of the INEX 2012 Tweet Contextualization Track", CLEF-2012 Labs and Workshop, Online Working Notes 2012, Roma (Italy), http ://clef2012.org/index.php?page=pages/pr 7. L. Bonnefoy, R. Deveau, P. Bellot, "Do Social Information Help Book Search?", Springer-Verlag CLEF-2012 Labs, Rome, septembre

14 8. R. Deveaud, E. SanJuan, P. Bellot, "LIA at TREC 2011 Web Track : Experiments on the Combination of Online Resources", The Twentieth Text REtrieval Conference (TREC 2011) Proceedings, NIST Special Publication : SP L. Bonnefoy, P. Bellot "LIA-iSmart at the TREC 2011 Entity Track : Entity List Completion Using Contextual Unsupervised Scores for Candidate Entities Ranking", The Twentieth Text REtrieval Conference (TREC 2011) Proceedings, NIST Special Publication : SP Ludovic Bonnefoy, Patrice Bellot, Michel Benoit, "LIA-iSmart at TREC 2010 : A Web-oriented Language Modeling Approach for Question Related Entity Finding", Text REtrieval Conference, NIST Special publication, E. San Juan, P. Bellot, V. Moriceau, X. Tannier, "Overview of the 2010 QA Track : Preliminary Results", 9th Workshop of the INitiative for the Evaluation of XML retrieval (INEX 2010) 12. V. Moriceau, E. San Juan, X. Tannier, P. Bellot, 2009 : A common task for QA, focused IR and automatic summarization systems", 8th Workshop of the INitiative for the Evaluation of XML retrieval (INEX 2009) - Lecture Notes in Computer Science LNCS - Elsevier, LNCS, Eric San Juan, Patrice Bellot, "The LIA at TREC-Enterprise 2008", Text REtrieval Conference, NIST Special publication, 2009 Résultat : 7è sur 30 participants 14. Benoît Favre, Frédéric Béchet, Patrice Bellot, Florian Boudin, Marc El-Bèze, Laurent Gillard, Guy Lapalme, Juan-Manuel Torres-Moreno, "The LIA-Thales summarization system at DUC-2006", Actes du HLT-NAACL 06 workshop Document Understanding Conference (DUC-2006), New York (USA), 8 p., 8-9 juin 2006, http ://duc. nist.gov/pubs.html#2006. Résultat : 5è sur 34 participants (mesure automatique Rouge-2) ; 15. Laurent Gillard, Laurianne Sitbon, Eric Blaudez, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, «The LIA at actes de Cross Language Evaluation Forum (CLEF 2006). Résultat : 2è sur 7 participants sur les tâches en Français. 16. P. Bellot, E. Crestan, M. El-Bèze, L. Gillard, C. de Loupy, «Coupling Named Entity Recognition, Vector-Space Model and Knowledge Bases for TREC-11 Question-Answering Track», actes de 11th Text REtrieval Conference, NIST Special publication , 9 p., 2003 Résultat : milieu du 2è tiers (notre première participation à la tâche questions-réponses) 17. C. De Loupy, P. Bellot, M. El-Bèze, P.-F. Marteau, «Query Expansion and Automatic Classification», actes de 7th Text REtrieval Conference, NIST Special Publication , p , Conférences francophones avec comité de lecture 1. Anaïs Ollagnier, Sébastien Fournier, Patrice Bellot, Frédéric Béchet, "Impact de la nature et de la taille des corpus d apprentissage sur les performances dans la détection automatique des entités nommées", TALN 2014 (Marseille) 2. V. Bouvier, P. Bellot, "Critères numériques et temporels pour la détection de documents vitaux dans un flux", INFORSID Romain Deveaud, Ludovic Bonnefoy, Patrice Bellot, "Quantification et identification des concepts implicites d une requête", 10e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Neuchâtel (Suisse), avril 2013, Prix du meilleur papier. 4. Vincent Bouvier, Patrice Bellot, "Amélioration d un corpus de requêtes à l aide d une méthode non-supervisée", 10e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Neuchâtel (Suisse), avril Ludovic Bonnefoy, Vincent Bouvier, Patrice Bellot, "Vers une détection en temps réel de documents Web centrés sur une entité donnée", 10e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Neuchâtel (Suisse), avril Patrice Bellot, Véronique Moriceau, Josiane Mothe, Eric San Juan, Xavier Tannier, "Contextualisation de textes courts : le cas des tweets", 10e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Neuchâtel (Suisse), avril R. Deveaud, P. Bellot, "Combinaison de ressources générales pour la contextualisation implicite de requêtes", TALN 2012, Grenoble, France. 8. Ludovic Bonnefoy, Patrice Bellot, Michel Benoit, "Une approche non supervisée pour le typage et la validation d une réponse à une question en langage naturel : application à la tâche Entity de TREC 2010", 8e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Avignon (France), p , Romain Deveaud, Florian Boudin, Patrice Bellot, Eric San Juan, "Correction de césures et enrichissement de requêtes par Wikipédia appliqués à la recherche de livres", 8e Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Avignon (France), p , L. Bonnefoy, P. Bellot, M. Benoit, "Mesure non-supervisée du degré d appartenance d une entité à un type", TALN 2011, Montpellier, France,

15 11. R. Deveaud, E. San Juan, P. Bellot, "Ajout d informations contextuelles issues de Wikipédia pour la recherche de passages", TALN 2011, Montpellier, France, Thierry Waszak, Claude de Loupy, Patrice Bellot, "Identification et structuration hiérarchique des titres dans les documents HTML", 6è Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Toulon (France), p , mai Rémi Lavalley, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "Interactions entre le calcul de collocations et la catégorisation automatique de textes", 6è Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Toulon (France), mai 2009, p Laurent Gillard, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, «Quelles combinaisons de scores et de critères numériques pour un système de Questions/Réponses?», TALN 2008, Avignon, p. 69 à 78, juin Poulard Fabien, Waszak Thierry, Hernandez Nicolas, Bellot Patrice, «Repérage de citations, classification des styles de discours et identification des constituants citationnels en écrits journalistiques», TALN 2008, Avignon, p. 450 à 459, juin Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, Philippe Blache, "Lisibilité et recherche d information : vers une meilleure accessibilité", 5è Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Trégastel (France), p. 241 à 256, mars 2008 Prix du meilleur papier. 17. Laurent Gillard, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "D une compacité positionnelle à une compacité probabiliste pour un système de Questions/Réponses", 4è Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Saint- Etienne (France), p. 271 à 286, mars Laurianne Sitbon, Patrice Bellot, Philippe Blache, "Traitements phrastiques phonétiques pour la réécriture de phrases dysorthographiées", Actes de TALN 2007, Toulouse, p. 263 à 272, Laurent Gillard, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "Analyse des échecs d une méthode pour traiter les questions définitoires soumises à un système de Questions/Réponses", actes de TALN, Toulouse (France), p. 83 à 92, Nicolas Flavier, Patrice Bellot, "Vers un appariement automatique de questions extraites de courriers électroniques", Conférence Francophone sur l Apprentissage Automatique (CAp 2007), Grenoble (France), p. 139 à 141, L. Sitbon, J. Grivolla, L. Gillard, P. Bellot, P. Blache, "Vers une prédiction automatique de la difficulté d une question en langue naturelle", 13ième conférence Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN), Louvain (Belgique), avril 2006, pages 337 à Laurent Gillard, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "Influence de mesures de densité pour la recherche de passages et l extraction de réponses dans un système de questions-réponses", actes de la 3ième Conférence en Recherche d Informations et Applications (CORIA), Lyon (France), mars 2006, pages Laurent Gillard, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "Questions Booléennes : Oui ou Non, des Questions et des Réponses", actes de la 13ième conférence Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN), Louvain (Belgique), avril 2006, pages 159 à Benoît Favre, Jean-François Bonastre, Patrice Bellot, François Capman, "Accès aux connaissances orales par le résumé automatique", 6è journées francophones "Extraction et Gestion des Connaissances" EGC 2006, Lille (France), janvier L. Sitbon, P. Bellot, "Segmentation thématique par chaînes lexicales pondérées", Actes de TALN 2005, Dourdan, France, p. 505 à 511, Benoît Favre, Jean-François Bonastre, Patrice Bellot, "Recherche d information dans un mélange de documents écrits et parlés", Journées d Etude de la Parole, Fèz (Maroc), L. Sitbon, P. Bellot, "Evaluation de méthodes de segmentation thématique linéaire non supervisées après adaptation au français ", Actes de la conférence TALN, Fez (Maroc), p. 441 à 450, avril K. Lavenus, J. Grivolla, L. Gillard, P. Bellot, "Deux pistes complémentaires pour améliorer l appariement Question Réponse", 11è conférence TALN, Fez (Maroc), p. 403 à 412, L. Gillard, P. Bellot, M. El-Bèze, «Bases de connaissances pour asseoir la crédibilité des réponses d un prototype de question réponse», actes de la conférence Traitement Automatique des Langues Naturelles, Nantes, C. Raymond, P. Bellot, M. El-Bèze, «Enrichissement de requêtes pour la recherche documentaire selon une classification non-supervisée», 13ème Congrès Francophone AFRIF-AFIA de Reconnaissance des Formes et d Intelligence Artificielle (RFIA 2002) - Angers, volume 2, p. 625 à 632, J.-C. Meilland, P. Bellot, «Extraction automatique de terminologie - Application à des libellés courts issus de la grande distribution», 2è Journées "Linguistique de Corpus" - Lorient - Septembre P. Bellot, «Structuration dynamique de textes pour la recherche documentaire», Ecole thématique "Nouveaux défis en science de l information" - GDR I3 - Marseille, septembre P. Bellot, M. El-Bèze, «Un Algorithme de Segmentation Automatique de Corpus - Le Système S.I.A.C.», Premières Journées Scientifiques et Techniques (JST 97), p , Avignon,

16 Démonstrations 1. P. Bellot, Y-M. Kim, J. Tavernier, E. Faath, M. Dacos, "BILBO Automatic Annotation of Bibliographical References", World-Wide-Web Conference WWW 2012, Lyon, France, avril Y. Moreau, E. San Juan, P. Bellot, "Restad : un logiciel d indexation et de stockage relationnel de contenus XML", session démonstration, TALN 2011, Montpellier, France, Séminaires, ateliers, écoles d été 1. P. Bellot, OpenEdition Lab, Editions ouverte pour les humanités numériques : projets de R&D, Journée PLAIR (Plateforme d Indexation Régionale), Rouen, juin P. Bellot, Recherche d information et Traitement Automatique des Langues, Ecole d Automne en Recherche d Information (EARIA 2012), Eveux (France), octobre P. Bellot, De l annotation automatique de références à la recommandation de lectures, Journées du GDR I3, Porquerolles, mai P. Bellot, Atelier apprentissage automatique pour la fouille de textes avec l environnement Weka, URFIST, Marseille, décembre P. Bellot, Annotation automatique de textes, 2e Université d été de l Edition Electronique Ouverte, Marseille, septembre P. Bellot, Traitement Automatique des Langues et Apprentissage automatique pour la fouille de textes : comment la connaissance peut jaillir du désordre, EHESS Paris, séminaire Digital Humanities, les transformations numériques du rapport aux savoirs, décembre P. Bellot, conférence invitée dans le cadre du Café des Sciences d Avignon sur les Handicaps en février 2008 sous le titre : «Modèles cognitifs et modèles informatiques pour le traitement automatique des langues». 8. Aventurier, P. ; Leiser, H. ; Richard, H. ; Bellot, P., OntoFruit : Ecophysiologie végétale de l arboriculture fruitière un référentiel documentaire indexé par une ontologie du domaine, Séminaire Texte et Connaissance, INRA, Paris, P. Bellot, "Traitement automatique des langues et classification automatique : méthodes et applications pour la recherche d informations", RIAs 2006, Lyon, mars P. Bellot, Les moteurs de recherche sur Internet, Journée de rencontres Enseignants-Chercheurs, Rectorat de l académie Aix-Marseille, mars P. Bellot, Quelques modèles probabilistes et statistiques en recherche d informations. Application aux moteurs Questions-Réponses, Journée d Etude RIP-WEB, Paris, décembre E. Crestan, L. Gillard, M. El-Bèze, P. Bellot, C. de Loupy, «Entités nommées pour les systèmes de question/réponse», Journée ATALA "Des requêtes aux questions : nouvelle perspective pour la recherche d information?", Paris, 17 mai Laurent Gillard, Patrice Bellot, Marc El-Bèze, "Le LIA à EqueR (campagne Technolangue des systèmes Questionsréponses)", actes de l atelier Evaluation en Question Réponse (EQueR) de la 12è conférence Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN), volume 2, Dourdan (France), 6-10 juin 2005, pages 81 à P. Bellot, C. De Loupy, «SIAC et IndeXal à Amaryllis 99», Atelier de la deuxième campagne Amaryllis (AUF), 2000, Paris. 15. P. Bellot, «Méthodes de classification et de segmentation pour la recherche documentaire», Workshop "Fouille de textes", GDRI3, Ecole Polytechnique, Paris, P. Bellot, M. El-Bèze, «Description du Système I.A.C.S.», Première campagne d évaluation Amaryllis (AUPELF- UREF), Avignon,

17 Projet de Recherche (résumé) L équipe DIMAG du LSIS dont je suis responsable travaille autour des systèmes d information et du Web aussi bien pour leur conception (architectures, services) et leur adaptation (spécialisation métier, personnalisation) que pour le traitement des contenus documentaires et des données qui leur sont associés (recherche, extraction, (fouille, intégration). Le but de nos travaux est ainsi de : développer des modèles et des algorithmes de recherche d information et de fouille de données applicables à de grands corpus de documents, de pages Web et de masses de données, en domaine de spécialité ou non ; de proposer des architectures pour les systèmes d information (modèles distribués, modèles et simulations multi-agents, modèles guidés par les processus) ainsi que des modélisation de processus (BPM) et des approches pour la définition, l intégration et la recherche de services Web. Mon projet de recherche s inscrit donc naturellement dans cette dynamique et une priorité forte sera donnée à la réalisation d implémentations évaluées à grande échelle, dans le cadre de projets collaboratifs (domaines des Digital Libraries, du e-commerce, de la santé, de la recherche d information sur Web) et de campagnes internationales d évaluation des systèmes de recherche d information (TREC, CLEF, INEX). Un enjeu scientifique et sociétal majeur réside en effet dans le développement d approches informatiques robustes vis-à-vis de la qualité variable et de la quantité sans cesse croissante des informations disponibles sur Internet. Mon objectif est de concevoir des méthodes de recherche d information, de classification et de fouille de textes efficaces, en domaine de spécialité ou non, sur des documents et pages Web plus ou moins structuré(e)s en provenance de collections fermées du Web et des réseaux sociaux. De toute évidence, les approches informatiques nouvelles doivent combiner traitement automatique des langues, apprentissage automatique et ingénierie des connaissances. Les modèles de recherche se doivent de considérer des flux de textes et non plus des collections statiques, être robustes et adaptatifs. La personnalisation et la contextualisation de la recherche d information sont deux aspects cruciaux : puisqu il n est pas possible de tout indiquer dans une requête, les modèles doivent exploiter d autres indices que ceux fournis explicitement par l utilisateur. Etre capable de formuler des hypothèses sur ce que recherche un utilisateur et de fouiller finement des masses de documents sans cesse croissante et mouvante est un enjeu majeur pour les années à venir. La croisée des disciplines et des approches, qu elles soient issues de l informatique, de la linguistique, des mathématiques voire des neuro-sciences, sont autant de pistes prometteuses. Pour le court terme, je retiens : 1. Modèles et méthodes numériques pour le suivi de tendances et la recommandation : aucun système de recherche ne répond de façon satisfaisante au besoin d une navigation personnalisée et contextuelle Nos deux projets Investissements d Avenir Equipex DILOH et Société Numérique INTER-TEXTES mais aussi le projet APO-G PACA AGORAWEB tous débutés en 2013 s inscrivent dans ces directions : méthodes d extraction d information pour l identification de relations inter-textuelles ; méthodes de fouille du Web et de classification de contenu pour l analyse d opinion (recherche de commentaires liés à la parution d un ouvrage et de comptes-rendus de lecture, analyse automatique de commentaires sur des réseaux sociaux) ; algorithmes d analyse de tendance et de recommandation. Cet aspect pose la question de la centralité d un document selon plusieurs points de vue (analyse de graphes) mais aussi celui d une analyse de tendance selon deux directions complémentaires : auteur et lecteur. Un des principaux problèmes de la détection de tendances réside dans la très grande dimensionnalité des espaces lexicaux et de la variabilité lexicale. Les approches de type allocation de Dirichlet latente (LDA), qui identifient, pour chaque classe de documents les thèmes principaux et pour chaque thème les mots les plus représentatifs, ne considèrent les textes que comme des «sacs de mots» et les documents comme des individus non ordonnés. Si elles sont efficaces pour déterminer des thèmes, elles sont peu à l aise pour identifier des tendances de façon dynamique. L allocation de Dirichlet latente et spatiale (SLDA), appliquée notamment pour l analyse d image, peut répondre à ce problème en ne supposant plus connue l association mots/documents mais en la représentant comme une variable cachée supplémentaire. 2. Modèles hybrides lexical/sémantique de Recherche d information : l objectif est de proposer de nouveaux modèles de recherche d information exploitant des ressources (connaissances) spécialisées dans un domaine tout en conservant les principaux avantages des modèles "sac de mots" actuels (robustesse, relative indépendance vis-à-vis de la langue, capacité de traiter de très gros volumes de données). Les modèles numériques surfaciques présentent de nombreux inconvénients (difficultés pour tenir compte de relations lexicales hiérarchiques ou de relations de voisinage sémantique, difficulté pour passer outre la variabilité lexicale dans l expression de besoins en information...). Des propositions d adaptation des modèles d information multilingues pour des modèles conceptuels sont en cours d élaboration. Au delà de ces aspects strictement informatiques et linguistiques, je m intéresse à développer des approches nouvelles issues de collaborations inter-disciplinaires et inter-sectorielles, notamment avec les Sciences Humaines et Sociales dans les domaines des Humanités numériques (via l Equipes OpenEdition) mais aussi de la Psychologie Cognitive. Sur ce dernier axe, il s agira de travailler sur des modèles de fouille de textes et de recherche d information inspirées de l étude du cerveau application à la personnalisation de la recherche et au traitement de l information). J ai co-encadrée sur ce thème une thèse avec P. Blache (LPL) (thèse de L. Sitbon soutenue en 2007) alors que j étais à L Université d Avignon. Mon arrivée au sein d AMU ainsi que ma participation récente au comité du pilotage du pôle de Recherche "Humanités" me permet de me rapprocher des équipes locales concernées (laboratoires LPL et LPC). Je suis à ce titre de près les activités du Labex BLRI (Brain and Language Research Institute) piloté par le LPL. 17

18 Projet de Recherche (général) Comme je l ai écrit plus haut, une importance particulière sera accordée à l évaluation sur des données réelles (campagnes internationales d évaluation, équipement d excellence DILOH-OpenEdition, coopération internationale comme actuellement avec l Université du Michigan, l Université d Essex et l initiative d excellence ISTEX pour l évaluation de notre plateforme d extraction d information Bilbo). De façon générale, la problématique de la personnalisation et de la prise en compte de l utilisateur en recherche d informations renvoie naturellement à celle, bien plus large, des fondements du traitement automatique des langues, au croisement de la linguistique et de l informatique, toutes deux rejointes par la psychologie pour l étude des comportements individuels, les neurosciences pour l étude du cerveau et des racines physiologiques du langage mais aussi par la sociologie et la sémiologie pour des analyses globales des besoins, des attitudes et des significations. Ce croisement pluridisciplinaire est un enjeu majeur des années à venir si l on veut aller au-delà, pour reprendre K. Sparck-Jones, de la seule étude permettant d espérer (et encore ne s agit-il que d un espoir sans même être convaincu de la significativité des gains) grappiller quelques points de précision en recherche ad-hoc. La place de l informaticien dans ce puzzle au dessein encore flou mérite d être discutée même si, pour nous, la réponse est à peu près claire. Parallèlement aux approches symboliques, les méthodes numériques, fondées sur une étude statistique étudiée en corpus, ont prouvé leur grande capacité à s adapter rapidement à diverses thématiques ou langues. Cela s est fait au prix d une certaine approximation dans les résultats, toujours exacts dans les approches symboliques pour peu que les règles soient justes et complètes. Ces deux orientations, symbolique et numérique, ont longtemps été opposées, chacune des communautés scientifiques se distinguant par des finalités divergentes opposant prototypes limités mais exacts pour l une et systèmes fonctionnels mais approximatifs pour l autre et par des attitudes plus ou moins pragmatiques. Cette opposition rejoint en quelque sorte celle qui a opposé, et oppose toujours, certains linguistes et philosophes sur la nature même du langage et son acquisition à savoir, en simplifiant à l extrême, la pré-existence ou non d un système (cognitif) de règles génératrices des phrases possibles au sein d une langue (ou tout du moins du degré de pré-existence). C est ainsi que F. de Saussure parlait au début du 20 e siècle de faculté de langage comme instinct naturel inhérent à tout être humain ou que, dans un autre style, Nietzsche écrivait : "[...] La «raison» dans le langage : ah! quelle vieille femme trompeuse! Je crains bien que nous ne nous débarrassions jamais de Dieu, puisque nous croyons encore à la grammaire" (Nietzsche, 1888) 1. L existence de lois premières est évoquée par M. Foucault dans l ouvrage "Les mots et les choses" dont nous reprenons ici un court extrait (Foucault, 1966) : Si le mot peut figurer dans un discours où il veut dire quelque chose, ce ne sera pas par la vertu d une discursivité immédiate qu il détiendrait en propre et par droit de naissance, mais parce que dans sa forme même, dans les sonorités qui le composent, dans les changements qu il subit selon la fonction grammaticale qu il occupe, dans les modifications enfin auxquelles il se trouve soumis à travers le temps, il obéit à un certain nombre de lois strictes qui régissent de façon semblable tous les autres éléments de la même langue ; si bien que le mot n est plus attaché à une représentation que dans la mesure où il fait partie d abord de l organisation grammaticale par laquelle la langue définit et assure sa cohérence propre. Pour que le mot puisse dire ce qu il dit, il faut qu il appartienne à une totalité grammaticale qui, par rapport à lui, est première, fondamentale et déterminante. Ce débat sur la nature et le rôle de la grammaire, a ses origines au 17 e siècle entre tenants de l empirisme (l être humain est né vierge et est entièrement façonné par l expérience) et du rationnalisme (l homme ne peut être réduit à son expérience). Dans les années 1950, le courant béhavioriste, empiriste, a tenté de définir l acquisition du langage comme un apprentissage sous forme de réactions en chaîne par rapport à des renforcements positifs ou négatifs. En opposition, N. Chomsky a proposé la pré-existence de structures cognitives spécifiques au langage et propres à l être humain, suggérant ainsi que le langage est quelque chose de réellement biologique (Grodzinsky, 2007). Une conséquence directe de la pré-existence de structures grammaticales pour l acquisition du langage a d abord consisté à définir à la fois une grammaire universelle exprimant les universaux linguistiques et des grammaires particulières pour les spécificités des multiples langues (Chomsky, 1964) : "Dans cette conception, l acquisition de la langue était vue comme un processus d induction de règles : l enfant, pourvu de la structure générale de la grammaire universelle définissant une certaine classe de grammaires particulières possibles, doit découvrir les règles particulières qui engendrent la langue particulière à laquelle il est exposé" (Rizzi, 2007). Ultérieurement, les grammaires particulières ont été réduites à des valeurs spécifiques de paramètres de la grammaire universelle, l acquisition d une langue correspondant ainsi en la fixation de ces paramètres (Chomsky, 1981). Il n y a alors plus besoin d induire de quelconques règles (Rizzi, 2007), l induction étant remplacée par un processus de détermination et de sélection parmi toutes les productions linguistes a priori possibles (Mehler et Dupoux, 1992). Selon cette description de l acquisition du langage, la notion d apprentissage est bien sûr de première importance. Cet apprentissage peut être vu sous deux angles qui rejoignent la problématique déjà évoquée plus haut, à savoir apprentissage statistique ou "analytique" (tous deux naturellement inconscients, et, probablement, combinés). Dans le premier 1 in "Le crépuscule des idoles", chapitre "La «raison» dans la philosophie". 18

19 cas, il s agit pour l enfant, d observer lesquelles de ses productions linguistiques aboutissent au but recherché et, de manière évolutive, accumuler une sorte de comptabilité de ce qui réussit et de ce qui échoue pour aboutir à une sélection de possibles. Ce type d apprentissage peut être modélisé par des réseaux de neurones faisant intervenir différentes couches plus ou moins explicites reliant le lexique, des concepts et des sons ; l intention (le but recherché) étant alors un chemin particulier au sein du réseau. Le succès ou l échec se traduisent par un renforcement ou un affaiblissement des connexions. Cependant, aucune simulation n est encore parvenue à simuler le langage humain dans son étendue sémantique et comportementale. La question de la convergence de l apprentissage se pose aussi bien que celle de la réduction de la combinatoire à des parcours possibles. On se reportera tout de même avec le plus grand intérêt au modèle Caramel et à ses implémentations (Sabbah, 1996; Sabbah et Popescu-Belis, 1999). Dans le second cas, l apprentissage consiste à un raffinement progressif de la valeur des paramètres de la grammaire universelle autorisant la production, et la compréhension, des énoncés qu elle peut générer. Remarquons que, dans le premier cas, il est toujours possible de relever, une fois le système stabilisé, des régularités structurelles, nécessaires ne serait-ce que pour assurer une homogénéité dans le temps et une compréhension mutuelle entre deux interlocuteurs, desquelles une grammaire peut être déduite. Concernant le second point de vue, des interrogations sur sa pertinence sont soulevées qui concernent à la fois l ensemble des productions s écartant de la grammaire (dans la lignée de la linguistique de corpus) mais pourtant compréhensibles (au sens où un enfant peut tout à coup construire incorrectement une phrase qui aurait pourtant dû respecter une forme syntaxique qu il maîtrise par ailleurs) 2 et les conséquences linguistiques propres à certains troubles du langage (dysphasie développementale) difficiles à modéliser 3. Ici encore, les interprétations sont multiples mais l on pourra retenir celle exprimée par Jakubowicz (2007) : [...] je propose que les différences observées par rapport au système adulte, transitoires chez l enfant sain, de durée plus longue ou indéfinie chez l enfant atteint d un trouble spécifique du langage, ne relèvent en fait pas de l engin syntaxique lui-même mais d opérations post-syntaxiques par lesquelles les représentations construites par cet engin sont matérialisées. Les découvertes récentes de l imagerie médicale fonctionnelle 4 ne permettent pas à elles seules de décider de la validité de cette hypothèse. Si l on parvient à déterminer au moins approximativement les zones du cerveau propres à la prononciation mentale (aire de Broca comme étape pré-articulatoire), la détection de phonèmes (partie antérieure de l aire de Wernicke) ou encore les aires visuelles distinctes pour la reconnaissance des visages, la représentation mentale des lieux ou des mots écrits (différentes zones qui sont en jeu dans la lecture) (Dehaene, 2007), il est plus délicat de déterminer une localisation précise d un quelconque engin syntaxique. Ce pas est en partie franchi par certains chercheurs qui relèvent une forte activation de l aire de Broca dans le traitement de mouvement syntaxique mouvement de l objet au cours du traitement des relatives objet par rapport aux phrases complétives (Grodzinsky, 2007). Finalement, les propositions et modèles qui découlent des travaux de N. Chomsky ne paraissent pas incompatibles avec une vision béhavioriste relativisée (voir par exemple Harth (1993) cité par Sabbah, 2006). Au lieu d opposer modélisations neuronales et grammaire générative avec structures innées, il est parfaitement possible de postuler l existence de réseaux neuronaux ayant une structure initiale propice à l acquisition du langage, à la fois en respect avec une grammaire universelle et en accord avec la nécessité d interconnexion avec les aires cognitives non spécifiques au langage : le réseau forme bien un tout. Cette approche est alors en partie (mais en partie seulement) conforme au modèle d une conscience humaine définie comme une dynamique neuronale (Edelman, 2007) dans laquelle l apprentissage par renforcement (processus de sélection) est contraint par le code génétique tout en étant sensible à l expérience. G. Edelman s oppose toutefois fermement aux propositions chomskyennes sans les nommer explicitement (p. 77) : Nous formons la seule espèce dotée d un langage fondé sur une syntaxe. De nombreux chercheurs ont suggéré que le langage est un trait dû à l évolution biologique ; certains ont même proposé de penser que nous possédons un dispositif spécifique d acquisition du langage ; nous en aurions hérité et il nous permettrait d effectuer et de reconnaître les déclarations correctes quant à la syntaxe. La théorie de la sélection des groupes de neurones rejette cette conception. Toutefois, cette opposition ne paraît pas définitive puisqu à peine plus loin (p. 78), il ajoute : L interaction des ganglions de la base des aires motrices, sensorielles et préfrontales du cortex a pu donner lieu à une capacité généralisée de détecter les séquences sensorimotrices, formant ainsi une sorte de 2 Si les modèles numériques sont par nature robustes, ça n est pas le cas de la plupart des modèles symboliques. Face à l incapacité des grammaires chomskyennes à considérer les énoncés qu elles ne peuvent générer (et qui sont donc en ce sens en dehors du langage), d autres grammaires ont été proposées telles que les grammaires de propriétés (Blache, 2000). Elles fournissent "[...] une vision de la langue comme un tout, dans laquelle chaque domaine [phonologie, syntaxe, sémantique...] possède son propre système de description (ou grammaire), les interactions étant contrôlées par un niveau supérieur. [...] La possibilité de rendre compte de la langue en situation et dans une perspective communicationnelle tout en se situant dans une approche formelle confère ainsi pleinement un aspect cognitif à la théorie. 3 D autres interrogations, plus philosophiques, trouvent au moins en partie leur réponse dans (Pollock, 2007) qui ajoute que l étude neurophysiologique des activités cérébrales ne peut suffire à elle seule pour étudier le langage sous peine de se priver d une cinquantaine d années de travaux aux résultats "formellement précis". 4 Dans le domaine de l imagerie anatomique, certains auteurs vont jusqu à spécifier des aires corticales spécifiques à certains verbes d action en liaison avec les zones neuronales du système moteur (Rizzolatti et Sinigaglia, 2008). Ainsi certaines neurones discriminent l information sensorielle suivant les possibilités d action qu elle offre (formes, dimensions...). L activation de neurones miroirs potentiellement associés à des actes moteurs est liée à des actions (intentions) et non à des mouvements particuliers du corps. 19

20 "syntaxe de base". Le cas échéant, un langage vrai fondé sur une syntaxe est apparu, invention s appuyant sur des capacités déjà évoluées. [...] notre compréhension de la façon dont le cerveau rend possible le langage en est au stade de l enfance. J.P. Changeux (2002) va dans ce sens lorsqu il écrit : Le développement du langage chez l enfant se démarque de la conception naïve de l acquisition des mots comme une simple mise en connexion un par un des signifiants et des signifiés, mais s accorde, en revanche, avec le schéma de la communication inférentielle : il s agit de la dynamique de développement du processus d acquisition du sens des mots. [Elle] ne suit pas une croissance progressive du nombre de mots puis de syntagmes [...] puis de groupes de mots. [c est le contraire qui se produit] [...] On peut concevoir qu une restriction et une spécification progressive des relations entre son et sens [...] s effectuent par un processus de sélection par récompense partagée. Tout récemment, L. Rizzi [a montré que] l enfant explore un grand nombre de règles syntaxiques possibles, qui sont éphémères [...] Ensuite il omet ou oublie, c est à dire élimine, les constructions qui ne sont pas en accord avec les connaissances grammaticales courantes qu il tire de son environnement social immédiat. En tout état de cause, les modèles neuronaux (et les modèles numériques en général) apportent un plus essentiel qui est la possibilité d associer des valeurs continues aux objets manipulés, qu ils soient conceptuels ou non. Ainsi, plutôt que d opposer de manière irréductible le modèle aristotélicen qui va permettre de catégoriser des objets en fonction de leurs propriétés communes et le modèle qui procède au classement selon des ressemblances avec des objets "prototypes", on préférera associer, à tout objet, une valeur d appartenance à chaque catégorie. Ainsi un verre, défini comme étant un objet dans lequel on peut mettre un liquide, sera toujours un verre, même s il est cassé ; mais il le sera un peu moins. Nous suivons en ce sens les positions avancées par Sabbah (2006) qui préconise de laisser de côté la quête plus ou moins vaine de définir le sens d un texte dans l absolu (sauf pour des cas particuliers de domaines spécifiques ou normalisés comme pour le Web Sémantique) pour se pencher vers une sémantique subjective : Ignorer l existence de sensations néglige le fait que l incarnation est productrice de sens et qu il est impossible d avoir des états intentionnels sans expérience subjective. Une sémantique subjective centrée sur l individu, serait ainsi plus utile pour modéliser de façon plus analogique les processus de compréhension. On ne chercherait pas à représenter le sens comme un état du monde de référence, mais comme une modification d un état de connaissance, c est à dire comme un effet sur le contexte cognitif du système. [...] Il semble donc fondamental d examiner de plus près les liens entre les significations et les perceptions. [...] pour une confrontation continuelle entre les énoncés reçus et les connaissances antérieures, stockés dans une mémoire non seulement associative, mais aussi prospective et réflexive. Ainsi l intelligence artificielle purement symbolique semble-t-elle prendre le problème à l envers. [...] Nous n avons pas la prétention de trancher entre une approche ou une autre quant au choix de celle qui correspond le mieux au fonctionnement du cerveau humain. Cependant nous croyons que l un des principaux acquis du traitement automatique des langues de ces dernières années et qu il est nécessaire, au moins en l état des connaissances et des capacités computationnelles des machines, de ne pas se cantonner soit dans une approche entièrement numérique soit (j oserais dire encore moins) dans une approche uniquement symbolique. Ainsi, je propose d être attentif simultanément aux travaux issus des neurosciences et de la linguistique même s il faut avoir conscience que le transfert d une discipline à l autre ne pourra peut être se réaliser qu à long terme et qu il est déjà évoqué depuis fort longtemps (par ex. (Rastier, 1991)). À ce titre, je serai particulièrement sensible à la robustesse des modèles face aux phénomènes linguistiques rencontrés, qu ils soient corrects ou non, tels que ceux en provenance de données bruitées, orales ou textuelles. Les méthodes d apprentissage automatique basées sur le renforcement (Munos, 1997) et la réentrance, par opposition à un apprentissage supervisé ou à des méthodes de prise de décision markoviennes où un plan d action doit être décidé en chaque état, seront approfondies et adaptées en profitant de leur apparente adéquation supérieure avec les processus cognitifs qui régissent notre cerveau. Le travail débuté avec la thèse de Laurianne Sitbon, la capacité des modèles numériques neuronaux à rendre compte de certaines déficiences cognitives et l expérience acquise avec les moteurs de questions-réponses sont autant d arguments en faveur de cette voie pluridisciplinaire centrée sur l individu que je souhaite continuer à suivre. Les applications sont nombreuses, depuis les systèmes de recherche d informations multimédia (Gros, 2007) jusqu aux systèmes de dialogue homme-machine (De Mori, 1998). Celles-ci devront intégrer tout ou partie des savoir-faire que nous avons désormais en analyse linguistique (syntaxe, sémantique et discours), modélisations des utilisateurs et des connaissances et modèles de langue afin d aller au-delà des performances des systèmes actuels. La manière de combiner ces différentes informations constitue un enjeu considérable pour les années à venir, non pour éclairer les capacités humaines (ça n est certainement pas l objet de l informatique), mais pour développer des systèmes logiciels automatiques ou semi-automatiques aptes à relever les nombreux défis de la société de l information. 20

Accès au Contenu Informationnel pour les Masses de Données de Documents

Accès au Contenu Informationnel pour les Masses de Données de Documents Accès au Contenu Informationnel pour les Masses de Données de Documents Grappa LILLE 3 - UR Futurs INRIA MOSTRARE Laboratoire d Informatique de Paris 6 Laboratoire de Recherche en Informatique Orsay -

Plus en détail

Maître de conférences en Informatique

Maître de conférences en Informatique Jean-François CONDOTTA Maître de conférences en Informatique CRIL CNRS UMR 8188 Université d Artois - IUT de Lens Rue de l Université, 62307 Lens Cedex T +33 (0)3 21 79 32 79 B condotta@cril.univ-artois.fr

Plus en détail

Docteur en Informatique

Docteur en Informatique Loïc MAISONNASSE Né le : 12-09-1981 4, rue Condorcet 38000 Grenoble France E-mail : loic.maisonnasse@imag.fr Tel domicile : (+33) 6 83 20 47 02 Expériences professionnelles Docteur en Informatique 2008-2009

Plus en détail

Correction de césures et enrichissement de requêtes pour la recherche de livres

Correction de césures et enrichissement de requêtes pour la recherche de livres Correction de césures et enrichissement de requêtes pour la recherche de livres Romain Deveaud Florian Boudin Eric SanJuan Patrice Bellot LIA - Université d Avignon 339, chemin des Meinajariès 84 000 Avignon

Plus en détail

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche Cyrielle DUMONT Docteur en biostatistiques Née le 9 mai 1985 à Chartres (28) Adresse : Université Paris 2 12 place du Panthéon 75005 Paris Courriel : cyrielle.dumont@inserm.fr Page personnelle : www.biostat.fr/home-dumont.htm

Plus en détail

Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles

Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles Bruno Crémilleux, Pierre Gançarski, Mathieu Roche, Christian Sallaberry, Maguelonne Teisseire et al. Strasbourg novembre 2014

Plus en détail

Contributions en faveur d une meilleure personnalisation

Contributions en faveur d une meilleure personnalisation Contributions en faveur d une meilleure personnalisation de la recherche d informations - Applications à la tâche questions-réponses, à la recherche de documents audio et à l accessibilité pour des personnes

Plus en détail

Cyril FAUCHER Maître de Conférences en Informatique (section CNU 27) Docteur en Informatique Université de La Rochelle COMUE Leonard de Vinci

Cyril FAUCHER Maître de Conférences en Informatique (section CNU 27) Docteur en Informatique Université de La Rochelle COMUE Leonard de Vinci Cyril FAUCHER Maître de Conférences en Informatique (section CNU 27) Docteur en Informatique Université de La Rochelle COMUE Leonard de Vinci Né le 11 avril 1980 à Parthenay (Deux-Sèvres) Tél : 06.70.12.20.23

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

Classification de questions par traduction

Classification de questions par traduction Classification de questions par traduction Anne-Laure Ligozat LIMSI-CNRS rue John von Neumann 91403 Orsay Cedex prenom.nom@limsi.fr RÉSUMÉ. Dans cet article, nous nous intéressons à la classification de

Plus en détail

Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse

Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse Chercheur en Sciences de l Information et de la Communication Laboratoire IRSIC EA 4262 France Grand-Places

Plus en détail

Ekaterina VOLTCHKOVA

Ekaterina VOLTCHKOVA Ekaterina VOLTCHKOVA Nationalité française/russe, 28 ans, mariée Adresse : 19 rue des Bolets, 31650 St Orens de Gameville, France Tél. : +33.5.61.12.85.67 E-mail : ekaterina.voltchkova@univ-tlse1.fr Page

Plus en détail

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P)

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LITTERATURE, PHILOLOGIE, LINGUISTIQUE Spécialité : LANGUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

Humanités Numériques. Réunion d'information concernant les formations

Humanités Numériques. Réunion d'information concernant les formations Humanités Numériques Réunion d'information concernant les formations LPL, Aix en Provence, 14/01/2016 Núria Gala Département des Sciences du Langage LIF-CNRS et BLRI nuria.gala@univ-amu.fr 2 Présentation

Plus en détail

SÉMINAIRE TECHNIQUE SERVICES À VALEURS AJOUTÉES

SÉMINAIRE TECHNIQUE SERVICES À VALEURS AJOUTÉES SÉMINAIRE TECHNIQUE SERVICES À VALEURS AJOUTÉES NANCY 18-19 MARS 2015 Jean-Marie Pierrel Université de Lorraine OBJECTIFS DES SERVICES À VALEURS AJOUTÉES Définir des services à valeurs ajoutées sur la

Plus en détail

Ekaterina VOLTCHKOVA

Ekaterina VOLTCHKOVA Ekaterina VOLTCHKOVA Née le 27 avril 1978, nationalité française et russe, mariée, 2 enfants Adresse professionnelle : GREMAQ, 21, allée de Brienne, 31000 Toulouse, France Tél. : +33.5.61.12.85.67 E-mail

Plus en détail

Rapport de Monitorat. Élise Prieur

Rapport de Monitorat. Élise Prieur Rapport de Monitorat Élise Prieur 2003-2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation générale 2 3 Expérience antérieure 2 4 Enseignement de moniteur 3 4.1 Activités d enseignement.....................

Plus en détail

Curriculum Vitae détaillé

Curriculum Vitae détaillé Cécile LOUCHET Née le 14 / 11 / 1981 à Paris 14e Nationalité Française 1 Coordonnées 1.1 Professionnelles Laboratoire MAP5 UFR Mathématiques Informatique Université Paris Descartes 45 rue des Saints-Pères

Plus en détail

Contributions à l étude des mesures sémantiques

Contributions à l étude des mesures sémantiques Contributions à l étude des mesures sémantiques École des mines d Alès Sébastien Harispe Plan Contributions à l étude des mesures sémantiques Estimation d IC par les fonctions de croyance Plan Contributions

Plus en détail

Ressources électroniques en lettres, sciences humaines et sociales

Ressources électroniques en lettres, sciences humaines et sociales Ressources électroniques en lettres, sciences humaines et sociales Outils généraux, archives ouvertes, Internet Mulhouse Décembre 2014 Noël Thiboud » Éléments de méthodologie de la recherche documentaire»

Plus en détail

Acquisition terminologique pour identifier les mots clés d articles scientifiques

Acquisition terminologique pour identifier les mots clés d articles scientifiques Actes du huitième défi fouille de texte, DEFT2012, Grenoble, France, 8 juin 2012. Pages 29-35. Proceedings of the Eight DEFT Workshop, DEFT2012, Grenoble, France, 8th July 2012. Pages 29-35. Acquisition

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER & Joël RIVAT franck.boyer@univ-amu.fr & joel.rivat@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, Janvier 2015

Plus en détail

Extraction de termes centrée autour de l expert

Extraction de termes centrée autour de l expert Thomas Heitz, Mathieu Roche, Yves Kodratoff Université Paris-Sud, Bât 490, 91405 Orsay Cedex France, {heitz, roche, yk}@lri.fr, http://www.lri.fr/ {heitz, roche, yk}/ Résumé. Nous développons un logiciel,

Plus en détail

1 Bref Curriculum Vitae

1 Bref Curriculum Vitae Hélène FARGIER Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT) 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse Cedex 9, France Tel : (33) 5. 61.55.82.97 E-mail : fargier@irit.fr État civil : 48 ans, veuve,

Plus en détail

Tom Jorquera. Formation. Thèse

Tom Jorquera. Formation. Thèse Tom Jorquera 8 rue StJoseph 31400 France +336 71 05 35 58 tom@jorquera.net jorquera.net Formation 2009 2013 Doctorat Intelligence Artificielle, Équipe Systèmes MultiAgents Coopératifs (SMAC), Institut

Plus en détail

06 72 12 11 22 Né le 29 décembre 1981 julien.falgas@gmail.com Un enfant (né le 3 avril 2009) http://julien.falgas.fr

06 72 12 11 22 Né le 29 décembre 1981 julien.falgas@gmail.com Un enfant (né le 3 avril 2009) http://julien.falgas.fr Julien Falgas 06 72 12 11 22 Né le 29 décembre 1981 julien.falgas@gmail.com Un enfant (né le 3 avril 2009) http://julien.falgas.fr Responsable éditorial à la direction de la communication de l Université

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

Fiche de poste. UNIVERSITE DE BRETAGNE SUD (préciser si IUT) Poste n 0134. 02 97 87 66 30 02 97 87 66 35 e-mail : drh.ens@listes.univ-ubs.

Fiche de poste. UNIVERSITE DE BRETAGNE SUD (préciser si IUT) Poste n 0134. 02 97 87 66 30 02 97 87 66 35 e-mail : drh.ens@listes.univ-ubs. Fiche de poste UNIVERSITE DE BRETAGNE SUD (préciser si IUT) Poste n 0134 Corps : Sections : Profil : Localisation : Etat du poste : Maître de conférences 27 informatique IUT de Vannes Vacant Article de

Plus en détail

Curriculum Vitae. Rémi Servien. 24 juin 2014. Adresse Professionnelle : UMR 1331 Toxalim

Curriculum Vitae. Rémi Servien. 24 juin 2014. Adresse Professionnelle : UMR 1331 Toxalim Curriculum Vitae Rémi Servien 24 juin 2014 Adresse Professionnelle : UMR 1331 Toxalim INRA - ENVT Laboratoire de Physiologie 23 chemin des Capelles BP 87614 31076 Toulouse Cedex 03 31 ans Nationalité française

Plus en détail

ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69

ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69 ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69 Numéro dans le SI local : 0076 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 71-Sciences de l'information et de

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université

Plus en détail

Analyse et visualisation d opinions dans un cadre de veille sur le Web

Analyse et visualisation d opinions dans un cadre de veille sur le Web Analyse et visualisation d opinions dans un cadre de veille sur le Web Mohamed Dermouche, Leila Khouas Sabine Loudcher Julien Velcin Eric Fourboul Université de Lyon (ERIC LYON 2), 5 av. P. Mendès-France

Plus en détail

Dossier de qualification aux fonctions de maître de conférences SECTION 27. Sabrina TOLLARI

Dossier de qualification aux fonctions de maître de conférences SECTION 27. Sabrina TOLLARI Dossier de qualification aux fonctions de maître de conférences SECTION 27 Sabrina TOLLARI Décembre 2006 Thème de recherche : indexation et recherche d information multimédia 1 Table des matières 1 Notice

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

Enrichissement des bases de données d images médicales via la recherche participative

Enrichissement des bases de données d images médicales via la recherche participative BOUANANI Zahra (Laboratoire LIPADE, Soutenance Université Parisde Descartes, stagefrance) pour l obtention 11 Septembre du diplôme 2014 de1 Mast / 22 Soutenance de stage pour l obtention du diplôme de

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : LAPAYRE Prénom : JEAN-CHRISTOPHE Section : 27

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : LAPAYRE Prénom : JEAN-CHRISTOPHE Section : 27 Notice biographique Repères biographiques communs Nom : LAPAYRE Prénom : JEAN-CHRISTOPHE Section : 27 Corps : Professeur Equipe de recherche Grade : 1ère Classe UMR CNRS 6174 FEMTO-ST, Dept DISC Ecole

Plus en détail

Renseignements personnels

Renseignements personnels Wafa Mekki Curriculum Vitae Renseignements personnels Date et lieu de naissance: 22 Novembre 1986 à Sfax, Tunisie Nationnalité: Tunisienne Etat civil: Mariée Adresse: Route Manzel Chaker Km 5, 3013, Sfax,

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci http://liris.cnrs.fr/hamamache.kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de

Plus en détail

Formation universitaire

Formation universitaire Formation universitaire 2005 Doctorat Informatique, mention très honorable Laboratoire d Informatique d Avignon, Université d Avignon 2001 D.E.A. Informatique, mention assez bien Département Informatique

Plus en détail

Vers la conception interactive d une hiérarchie sémantique de descripteurs d images

Vers la conception interactive d une hiérarchie sémantique de descripteurs d images PROPOSITION DE STAGE Année 2016 Laboratoire L3i Sujet de stage : Vers la conception interactive d une hiérarchie sémantique de descripteurs d images Résumé du travail proposé : Ce travail s intéresse à

Plus en détail

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images FICHE DE CANDIDATURE Porteur de projet Nom : Barbati Prénom : Stéphane Titre/fonction : Président Adresse : Marseille Innovation - Pôle Média 37 rue Guibal Code postal : 13003 Marseille Téléphone : 06

Plus en détail

Accès aux connaissances orales par le résumé automatique

Accès aux connaissances orales par le résumé automatique Benoît Favre, Jean-François Bonastre, Patrice Bellot, François Capman Thales, Laboratoire MMP, 160 Bd de Valmy, 92700 Colombes, benoit.favre@fr.thalesgroup.com, francois.capman@fr.thalesgroup.com Université

Plus en détail

École doctorale (ED130) informatique, télécommunications, électronique

École doctorale (ED130) informatique, télécommunications, électronique i École doctorale (ED130) informatique, télécommunications, électronique http://edite-de-paris.fr/ C. Queinnec UPMC, TELECOM ParisTech, CNAM, INRIA, TELECOM SudParis, IRCAM, Paris Descartes Buts Présentation

Plus en détail

Indexation de sous-collections pour l amélioration de la haute précision

Indexation de sous-collections pour l amélioration de la haute précision Indexation de sous-collections pour l amélioration de la haute précision Joëlson Randriamparany *,** *IRIT, Institut de Recherche Informatique de Toulouse Université Paul Sabatier Toulouse III 118 Route

Plus en détail

De la modélisation linguistique aux applications logicielles: le rôle des Entités Nommées en Traitement Automatique des Langues

De la modélisation linguistique aux applications logicielles: le rôle des Entités Nommées en Traitement Automatique des Langues De la modélisation linguistique aux applications logicielles: le rôle des Entités Nommées en Traitement Automatique des Langues Maud Ehrmann Joint Research Centre Ispra, Italie. Guillaume Jacquet Xerox

Plus en détail

2013-2015 Attachée Temporaire d Enseignement et de Recherche Institut d Administration des Entreprises Université de Toulouse 1 Capitole.

2013-2015 Attachée Temporaire d Enseignement et de Recherche Institut d Administration des Entreprises Université de Toulouse 1 Capitole. Adresse personnelle : NEGRE Emmanuelle 5 rue Rivals 31000 Toulouse Née le 25/06/1987, 27 ans FRANCE 06.76.79.01.31 emmanuelle.negre@ iae-toulouse.fr Fonctions 2013-2015 Attachée Temporaire d Enseignement

Plus en détail

Management responsable des ressources humaines dans le secteur sanitaire et social. Contrat psychologique. Management de la diversité.

Management responsable des ressources humaines dans le secteur sanitaire et social. Contrat psychologique. Management de la diversité. SABOUNE Khaled 21, rue Gaston de Saporta 13625 Aix en Provence CEDEX 1 Tel: 04 42 17 44 14 khaled.saboune@univ-amu.fr Fonctions et responsabilités universitaires actuelles Depuis 2014 : Maître de Conférences

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Formation de recherche. Master MI (MoSIG), 2e année, spécialité Informatique UFRIMAG (UJF) & Ensimag (Grenoble INP)

Formation de recherche. Master MI (MoSIG), 2e année, spécialité Informatique UFRIMAG (UJF) & Ensimag (Grenoble INP) Formation de recherche Master MI (MoSIG), 2e année, spécialité Informatique UFRIMAG (UJF) & Ensimag (Grenoble INP) Massih-Reza Amini mars 2015 Qu est ce qu une thèse de doctorat? Un travail de 36 mois

Plus en détail

IAE Toulouse-Ecole de Management Université Toulouse 1 Capitole - UMR 5303 CNRS. Centre de Recherche en Management

IAE Toulouse-Ecole de Management Université Toulouse 1 Capitole - UMR 5303 CNRS. Centre de Recherche en Management Jamil Jaballah - UMR 5303 CNRS Centre de Recherche en Management - CRM 2 rue du Doyen Gabriel Marty, jamil.jaballah@iae-toulouse.fr Thèmes de recherche Finance d Entreprise Finance Empirique Les agences

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Vectorisation du modèle d appariement pour la recherche d images par le contenu

Vectorisation du modèle d appariement pour la recherche d images par le contenu - Vectorisation du modèle d appariement pour la recherche d images par le contenu Hanen Karamti 1 MIRACL, Université de Sfax Route de Tunis Km 10 B.P. 242, 3021, Sfax, Tunisie karamti.hanen@gmail.com RÉSUMÉ.

Plus en détail

Indexation conceptuelle application au domaine biomédical. Mesures de similarité dans les ontologies. [Séminaire MIAD Montpellier SupAgro]

Indexation conceptuelle application au domaine biomédical. Mesures de similarité dans les ontologies. [Séminaire MIAD Montpellier SupAgro] [] Indexation conceptuelle application au domaine biomédical Mesures de similarité dans les ontologies Sylvie Ranwez Sébastien Harispe LGI2P de l école des mines d Alès équipe KID (Knowledge and Image

Plus en détail

Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations.

Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations. Lyon - France Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations. Samir kechid Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. USTHB BP 32 El Alia Bab Ezzouar Alger

Plus en détail

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES Cécile MAUNIER Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente IAE REUNION 24 avenue de la Victoire CS 92003 Saint Denis Cedex 09 ( : 02 62 47 99 01 E- mail

Plus en détail

Curriculum Vitae. Informations générales

Curriculum Vitae. Informations générales Sandy CAMPART Maître de conférences de sciences économiques Membre permanent du CREM (UMR CNRS 6211) Directeur délégué à la formation continue de l IUP Banque Assurance de Caen Responsable de la licence

Plus en détail

Vous trouvez plus d information sur AREL. ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html

Vous trouvez plus d information sur AREL. ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html Option Deux thèmes : La recherche opérationnelle : Traiter des problèmes d optimisation, d aide à la décision et d évaluation de performances

Plus en détail

LES MASTERS RECHERCHE CIRD

LES MASTERS RECHERCHE CIRD L offre de formation LES MASTERS RECHERCHE CIRD ARTS et METIERS PARISTECH Responsable pédagogique : Patrick MARTIN patrick.martin@ensam.fr 33 ( 0) 387375465 LES MASTERS DE RECHERCHE: contexte 2 Européen

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Informatique. Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Informatique. Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

SONDY : une plateforme open-source d analyse et de fouille pour les réseaux sociaux en ligne

SONDY : une plateforme open-source d analyse et de fouille pour les réseaux sociaux en ligne SONDY : une plateforme open-source d analyse et de fouille pour les réseaux sociaux en ligne Adrien GUILLE, C. Favre, Djamel Abdelkader Zighed To cite this version: Adrien GUILLE, C. Favre, Djamel Abdelkader

Plus en détail

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique Isabelle Tellier ILPGA Plan de l exposé 1. Quelques notions de sciences du langage 2. Applications et enjeux du TAL/ingénierie linguistique 3. Les deux

Plus en détail

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 27-Informatique Section 2

Plus en détail

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Emmanuel Bruno Jacques Le Maitre Elisabeth Murisasco Laboratoire SIS, Equipe Informatique Université de Toulon et du Var Bâtiment R, BP

Plus en détail

Apprentissage Automatique

Apprentissage Automatique Apprentissage Automatique Introduction-I jean-francois.bonastre@univ-avignon.fr www.lia.univ-avignon.fr Définition? (Wikipedia) L'apprentissage automatique (machine-learning en anglais) est un des champs

Plus en détail

MARION PODESTA. Née le 1 er septembre 1980, à Perpignan. Nationalité : Française. Mariée, un enfant.

MARION PODESTA. Née le 1 er septembre 1980, à Perpignan. Nationalité : Française. Mariée, un enfant. MARION PODESTA Née le 1 er septembre 1980, à Perpignan. Nationalité : Française. Mariée, un enfant. Domaines de recherche : Economie Industrielle, Marchés énergétiques, Economie de l Environnement. Responsable

Plus en détail

Segmentation des fichiers logs

Segmentation des fichiers logs Segmentation des fichiers logs Hassan Saneifar,, Stéphane Bonniol, Pascal Poncelet, Mathieu Roche LIRMM, CNRS, Université Montpellier 2; Satin Technologies Résumé. Avec la méthode de segmentation appelée

Plus en détail

OLAP. Data Mining Decision

OLAP. Data Mining Decision Machine Learning Information Systems Data Warehouses Web & Cloud Intelligence OLAP Knowledge Management Data Mining Decision ENTREPÔTS, REPRÉSENTATION & INGÉNIERIE des CONNAISSANCES Une recherche pluridisciplinaire...

Plus en détail

Désambiguïsation lexicale à base de connaissances par sélection distributionnelle et traits sémantiques

Désambiguïsation lexicale à base de connaissances par sélection distributionnelle et traits sémantiques Désambiguïsation lexicale à base de connaissances par sélection distributionnelle et traits sémantiques Mardi 23 Juin 2015 Mokhtar Boumedyen BILLAMI Doctorant, équipe TALEP, Laboratoire LIF (Marseille)

Plus en détail

UNIV. LA ROCHELLE (IUT) Référence GALAXIE : 4099

UNIV. LA ROCHELLE (IUT) Référence GALAXIE : 4099 UNIV. LA ROCHELLE (IUT) Référence GALAXIE : 4099 Numéro dans le SI local : 0135 Référence GESUP : Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 27-Informatique Section 2 :

Plus en détail

Master Micro et nanotechnologies

Master Micro et nanotechnologies Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Micro et nanotechnologies Ecole centrale de Lyon ECL (déposant) Université Claude Bernard Lyon 1 UCBL Institut national des sciences appliquées de Lyon

Plus en détail

Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle

Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle ypbl : une méthodologie pédagogique pour la professionnalisation d une formation Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle Ernesto Exposito 1,2, Anne Hernandez 2 1 CNRS ; LAAS ; 7 av. du Colonel Roche,

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Informations. Nous rappelons que les informations communiquées par l intermédiaire de ce document sont susceptibles de changer.

Informations. Nous rappelons que les informations communiquées par l intermédiaire de ce document sont susceptibles de changer. Informations Ce document a été créé par l association de doctorant EDIFICE et ne peut être utilisé à des fins commerciales ou copié sans autorisations au préalable. Ce document a été réalisé dans le but

Plus en détail

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation M2 Spécialité Ingénierie et Management de la Formation (IMFL ) Présentation des UE UE de spécialité UE1 «Management des connaissances

Plus en détail

Cursus Master en Ingénierie. Une nouvelle voie pour le métier d ingénieur RÉSEAU FIGURE CURSUS MASTER EN INGÉNIERIE

Cursus Master en Ingénierie. Une nouvelle voie pour le métier d ingénieur RÉSEAU FIGURE CURSUS MASTER EN INGÉNIERIE Cursus Master en Ingénierie Une nouvelle voie pour le métier d ingénieur 1 RÉSEAU FIGURE CURSUS MASTER EN INGÉNIERIE Qu est ce que l ingénieur de demain? Qu est ce qu être un ingénieur? Être un ingénieur,

Plus en détail

Activité 3. Bâtir une base de données de références bibliographiques BibTeX

Activité 3. Bâtir une base de données de références bibliographiques BibTeX Manque des informations dans le style Alpha INF7000 HIV2011 Identifier les situations de plagiat Gestion des références bibliographiques Activité 1 Situation OUI NON Peut-on reproduire mot à mot quelques

Plus en détail

CommentWatcher. plateforme Web open-source pour analyser les discussions sur des forums en ligne. Marian-Andrei RIZOIU

CommentWatcher. plateforme Web open-source pour analyser les discussions sur des forums en ligne. Marian-Andrei RIZOIU CommentWatcher plateforme Web open-source pour analyser les discussions sur des forums en ligne Marian-Andrei RIZOIU 2ème octobre 2013 BLEND 2013 Lyon, France Contexte Laboratoire ERIC Université Lumière

Plus en détail

Projet ORI-OAI Outil de Référencement et d Indexation Réseau de portails OAI. Strasbourg, 21 novembre 2007

Projet ORI-OAI Outil de Référencement et d Indexation Réseau de portails OAI. Strasbourg, 21 novembre 2007 Projet ORI-OAI Outil de Référencement et d Indexation Réseau de portails OAI Strasbourg, 21 novembre 2007 Sommaire Introduction Contour fonctionnel Raymond Bourges Université de Rennes 1 Concepts François

Plus en détail

Solutions de traitement du document textuel avec prise en charge de ressources linguistiques

Solutions de traitement du document textuel avec prise en charge de ressources linguistiques 135 Schedae, 2006 Prépublication n 17 Fascicule n 1 Solutions de traitement du document textuel avec prise en charge de ressources linguistiques Abderrafih Lehmam Pertinence Mining SARL 82, avenue Jean

Plus en détail

Séminaire: Méthodes et outils d'analyse de données textuelles, un nouveau souffle?

Séminaire: Méthodes et outils d'analyse de données textuelles, un nouveau souffle? Séminaire: Méthodes et outils d'analyse de données textuelles, un nouveau souffle? Daniel K. Schneider TECFA FPSE - Université de Genève daniel.schneider@unige.ch Unité de technologie de l'éducation Université

Plus en détail

LABORATOIRE «BIENS, NORMES, CONTRATS» RÉUNION DE LABORATOIRE 26 JANVIER 2010

LABORATOIRE «BIENS, NORMES, CONTRATS» RÉUNION DE LABORATOIRE 26 JANVIER 2010 LABORATOIRE «BIENS, NORMES, CONTRATS» RÉUNION DE LABORATOIRE 26 JANVIER 2010 L A B O R A T O I R E «B I E N S, N O R M E S, C O N T R A T S» E. A. 3 7 8 8 >>> Le Conseil du Laboratoire «Biens, Normes,

Plus en détail

De l importance des synonymes pour la sélection de passages en question-réponse

De l importance des synonymes pour la sélection de passages en question-réponse De l importance des synonymes pour la sélection de passages en question-réponse Brigitte Grau * Anne-Laure Ligozat * Isabelle Robba * Anne Vilnat * Faïza El Kateb * Gabriel Illouz * Laura Monceaux ** Patrick

Plus en détail

Sarah MACHAT. IUT La Rochelle 15 rue de Vaux de Foletier 17026 La Rochelle cedex 01 06 19 03 13 17 e-mail : sarah.machat@univ-lr.

Sarah MACHAT. IUT La Rochelle 15 rue de Vaux de Foletier 17026 La Rochelle cedex 01 06 19 03 13 17 e-mail : sarah.machat@univ-lr. Sarah MACHAT IUT La Rochelle 15 rue de Vaux de Foletier 17026 La Rochelle cedex 01 06 19 03 13 17 e-mail : sarah.machat@univ-lr.fr FONCTION Depuis sept 2011 Maître de conférences, Université La Rochelle,

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : CHRISTOV Prénom : NICOLAI Section : 61

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : CHRISTOV Prénom : NICOLAI Section : 61 Notice biographique Repères biographiques communs Nom : CHRISTOV Prénom : NICOLAI Section : 61 Corps : Professeur Equipe de recherche Grade : 1C Laboratoire d Automatique, Génie Informatique et Signal

Plus en détail

Curriculum Vitae Mohamed K. El Mahrsi

Curriculum Vitae Mohamed K. El Mahrsi Curriculum Vitae Mohamed K. El Mahrsi Compétences en enseignement : programmation, bases de données, data mining Thèmes de recherche : data mining, clustering, urban mobility Informations Personnelles

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Psychologie Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale M1 0 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Regroupement par popularité pour la RI semi-supervisée centrée sur les entités

Regroupement par popularité pour la RI semi-supervisée centrée sur les entités Regroupement par popularité pour la RI semi-supervisée centrée sur les entités Vincent Bouvier * ** Patrice Bellot ** * Kware, 565 Rue Marcelin Berthelot, Aix-en-Provence, France ** Aix-Marseille Université,

Plus en détail

Université des Sciences en Ligne. e-prep 2008 Gif sur Yvette

Université des Sciences en Ligne. e-prep 2008 Gif sur Yvette Université des Sciences en Ligne Domaine couvert : les Sciences Fondamentales Mathématiques Informatique fondamentale Physique Chimie Sciences de la Vie Sciences de la Terre et de l Univers Missions renforcer

Plus en détail

OPENSTREETMAP COMME SUJET DE

OPENSTREETMAP COMME SUJET DE OPENSTREETMAP COMME SUJET DE RECHERCHE À L'IGN ET AILLEURS Guillaume Touya COGIT IGN France Journée technique : Cartographie libre et citoyenne PLAN DE LA PRÉSENTATION La qualité des données OSM Etude

Plus en détail

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013 Cube de textes et opérateur d'agrégation basé sur un modèle vectoriel adapté Text Cube Model and aggregation operator based on an adapted vector space model Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb,

Plus en détail

«PRATIQUES DOCUMENTAIRES ET

«PRATIQUES DOCUMENTAIRES ET «PRATIQUES DOCUMENTAIRES ET NOUVEAUX MODES DE PUBLICATION» - Résultats de l enquête Centre de documentation LAAS-CNRS Juin 2006 1) PRESENTATION DE L ENQUETE a) Objectifs Dresser un état des lieux sur :

Plus en détail

Critères numériques et temporels pour la détection de documents vitaux dans un flux

Critères numériques et temporels pour la détection de documents vitaux dans un flux Critères numériques et temporels pour la détection de documents vitaux dans un flux Vincent Bouvier * ** Patrice Bellot ** * Kware, Aix-en-Provence, France; ** Aix-Marseille Université, CNRS, LSIS UMR

Plus en détail

Ada Diaconescu INFRES / S3. Appellation de Maître de Conférences. Mars 2010. ada.diaconescu@telecom-paristech.fr 01/03/2010

Ada Diaconescu INFRES / S3. Appellation de Maître de Conférences. Mars 2010. ada.diaconescu@telecom-paristech.fr 01/03/2010 Ada Diaconescu INFRES / S3 Appellation de Maître de Conférences Mars 2010 Parcours Études - Université Polytechnique Timisoara (1995-2000 ) Diplôme d Ingénieur en Informatique (BAC+5) Ingénieur R&D à Teltec,

Plus en détail

Maître de Conférences en Sciences de Gestion

Maître de Conférences en Sciences de Gestion Janis HILARICUS 101 rue de Manancourt Terreville 97 233 Schœlcher @ : hilaricusjanis@yahoo.fr 29 ans Maître de Conférences en Sciences de Gestion I. FORMATION Année Diplôme Spécialité Institution Janv.

Plus en détail

UNIVERSITE TOULOUSE (UT1)

UNIVERSITE TOULOUSE (UT1) CURRICULUM VITAE résumé COLLETIS Gabriel Professeur de Sciences économiques À l'université de Toulouse (UT1) UNIVERSITE TOULOUSE (UT1) LEREPS Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31170 Toulouse Tél.

Plus en détail

Agence coopérative Limonade & Co. Dates Septembre 2012 - Juin 2014 Assistant Temporaire d Enseignement et de Recherche - Archivistique

Agence coopérative Limonade & Co. Dates Septembre 2012 - Juin 2014 Assistant Temporaire d Enseignement et de Recherche - Archivistique Curriculum vitae CONSULTANT SENIOR Information personnelle Nom(s) / Prénom(s) Christophe JACOBS Coordonnées christophe@limonadeandco.fr / +33 (0)6.83.60.28.38 Dates Février 2012 - Gérant Directeur-conseil

Plus en détail

Sous-graphes de cooccurrences pour la détection de thématiques dans un corpus de taille moyenne

Sous-graphes de cooccurrences pour la détection de thématiques dans un corpus de taille moyenne Sous-graphes de cooccurrences pour la détection de thématiques dans un corpus de taille moyenne Aurélien Lauf* ** * ERTIM 1 (Équipe de Recherche en Textes, Informatique, Multilinguisme) INALCO - 49bis

Plus en détail

Distinguer les requêtes pour améliorer la recherche d information XML

Distinguer les requêtes pour améliorer la recherche d information XML Lyon - France Distinguer les requêtes pour améliorer la recherche d information XML Kurt Englmeier ***, Gilles Hubert *, Josiane Mothe *,** *Institut de Recherche en Informatique de Toulouse Equipe SIG/EVI

Plus en détail

Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif

Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif 13 avril 2015 LES INNOVATIONS DANS LA SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE Expérience informationnelle

Plus en détail