République arabe d'égypte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "République arabe d'égypte"

Transcription

1 Mutations dans les pays arabes : perspectives, opportunités et risques d affaires pour les entreprises québécoises et canadiennes République arabe d'égypte Jean-Michel BASQUE Jean-Christophe DUMONT Clémence GABORIEAU Olivier GAGNON KEABLE Alison de MIRAS

2

3 «Il n y a pas réellement eu de révolution en Egypte car ceux qui sont encore au pouvoir, le CSFA, étaient déjà en place auparavant, Même si l Egypte a été le point de départ du printemps arabe avec la Tunisie, plusieurs mois voir plusieurs années seront nécessaires pour le processus démocratique.» Didier Billion, directeur adjoint de l IRIS

4 Innovation Institutions 7 6 Infrastructures Economies en transition du stade 1 au stade 2 Egypte Sophistication des entreprises Stabilité macroéconomique Taille du marché 2 1 Santé et environnement primaire Ouverture à la technologie Développement des marchés financiers Efficience du marché Enseignement supérieur et formation Efficience des marchés des produits Source : Word Economic Forum

5 Institutions INSTITUTIONS Economies en transition du stade 1 au stade 2 Egypte

6 Institutions Infrastructures INFRASTRUCTURES Economies en transition du stade 1 au stade 2 Egypte

7 Institutions Infrastructures Stabilité STABILITE MACROECONOMIQUE Economies en transition du stade 1 au stade 2 Egypte

8 Institutions Infrastructures Stabilité Santé SANTE ET ENVIRONNEMENT PRIMAIRE Economies en transition du stade 1 au stade 2 Egypte

9 Enseignement supérieur Marché des produits Marchés financiers Marché du travail Technologie Taille du marché Taille du marché Ouverture à la technologie Economies en transition du stade 1 au stade 2 Egypte Enseignement supérieur et formation Développement des Efficience du marché des marchés financiers produits Efficience du marché du travail

10 SCÉNARIO 1 : Le gouvernement de transition reste au pouvoir sous tutelle de l armée. SCÉNARIO 2 : Le gouvernement prend des mesures à court terme. SCÉNARIO 3 : Le gouvernement se positionne aux niveaux économique et financier.

11 SCÉNARIO 1 Le pire : le gouvernement de transition reste au pouvoir sous tutelle de l armée. Opérations réactives au jour le jour Tensions populaires jusqu à la fin des résultats électoraux Pas d engagements économiques donc pas d entrée de capitaux Seconde crise

12 639,3 millions $ d exportations canadiennes vers l Égypte 114,2 millions $ d importations Produits laitiers, œufs, miel Energie et biens connexes Articles en bois Céréales Articles de papier Minerais, scories, cendres Légumes Matériel et outillage Fer, acier Transport ferroviaire Principaux produits d'exportation (en millions de $) Source : Le Parlement du Canada

13 Besoins de l Égypte Expertise Canada : MW 20% d énergie renouvelable 12% d énergie éolienne $20 milliards sur 5 ans Sous-secteurs Parcs d éoliennes Centrales thermiques Lignes de transmission Exportateur net d énergie Expertise énergie éolienne Concurrence étrangère Gamesa, Nordex, Vestas Germany, Italcementi Group

14 Besoins de l Égypte Expertise Canada Formation professionnelle et linguistique enseignants formés à distance Industrie de $260 millions Croissance de 15%/année entreprises ont besoins de formation Sous secteurs Formation linguistique Formation management/business Partenariat avec des universités Système d éducation de haut niveau École internationale Bilinguisme Concurrence étrangère Grande-Bretagne États-Unis

15 Besoins de l Égypte Expertise Canada Inefficacité de 30-40% Augmenter la production de 40% 100% accessibilité eau potable d ici % traitement des eaux usées d ici 2020 $11 milliards en PPP d ici 2017 Sous-secteurs Un leader mondial de l exportation de produits et services (Ontario) Développement de nouvelles technologies 25 ans d expérience Concurrence étrangère Consultation dans le domaine de la gestion des eaux usées Usines de traitement des eaux et des eaux usées Systèmes d'irrigation Grande-Bretagne, États-Unis, Italie, Pays-Bas, France

16 Besoins de l Égypte Expertise Canada 76% des IDE ($9,7 milliards) Dérèglementation Nécessite $25 milliards /5 ans du privé Réserves de gaz naturel 3 ième en Afrique Sous secteurs : Exploration on shore et offshore Prospection Projet de liquéfaction et exportation de gaz naturel Possède d énormes réserves Gaz naturel : 2 ième exportateur mondial Développement de connaissances et technologies Concurrence étrangère British Petroleum (15% marché) ENI produit barils/jour Américain Appache contrôle 11,4 millions d acres

17 Besoins de l Égypte Expertise Canada $7 milliards en réseau ferroviaire Modernisation des équipements Construction en hausse de 15%/année $7,3milliards d ici 2015 Expertise tangible au niveau de l aéronautique Production de rame de métro/train Exportations d équipements d agriculture Sous secteurs Construction résidentielle et commerciale Infrastructures ferroviaires, portuaires, Systèmes de logistiques Concurrence étrangère Lafarge (5% de son chiffre d affaire en Égypte), Alstom, A.P. Moeller-Maersk

18 Besoins de l Égypte Expertise Canada 81 millions de consommateurs 8 millions, consomment plus que des produits de subsistance Occidentalisation de la consommation Sous secteurs Boissons de hautes gammes Transformation alimentaire Biens de consommation échange de 120 millions avec Égypte Manque de compétitivité Concurrence étrangère Danone, Nestlé, Carrefour

19 Aspect culturel Trouver un partenaire local Contacter des spécialistes, ambassade Environnement légal Corruption Accès à la main d oeuvre qualifiée Aspect financier Le GAFI aide pour les procédures administratives Accès à différents organisme s comme Anima pour support additionnel Lois anti-corruption existent, mais pas encore bien appliquées Définir clairement un code de conduite pour l entreprise Discerner corruption et pratiques d affaires L entreprise doit définir s il est mieux de transférer un employé ou d embaucher un travailleur local. Avantage lié au produit : transfert Avantage lié aux connaissances du marché : local Lettre de crédit garantissant le paiment L ECDE peut garantir les exports de l entreprise

20 Aspects culturesl Environnement légal Corruption Accès à la main d oeuvre qualifiée Aspects financiers Coûts comparatifs des faillites Egypte MENA OCDE Pérode de recouvrement (années) Coût (% des biens) Source : Doing Business Taux de recouvrement

21 Modes d entrée Caractéristiques Avantages Agent Commercial Distributeur local -Commission selon les produits (de 1 à 15%) -Loi libérale sur les contrats -Connaissances des pratiques locales et des réseaux -peu coûteux Types d entreprises à privilégier Entreprises avec expériences limitées en territoire égyptien Ouverture de bureaux à l étranger -Organismes tels que le GAFI peuvent aider -Nécessité de consulter des professionnels -Courts délais -Support gouvernemental aux entreprises Entreprises souhaitant exercer un plus grand contrôle sur leurs produits (hautes Technologie) Marketing direct -Vente directe de plus en plus populaire -loi 2004 pour signature électronique -Ne nécessite pas de déplacement physique -Peu risqué Entreprises de commerce digital Cooentreprise Licence -Toujours contractuel -Obligations et participation des entreprises dans le contrat -Peu d interventions gouvernementales -Facilité de Rapatriement du capital et des technologies Entreprises souhaitant établir une relation long terme en Égypte (gaz naturels) Distribution et vente -Nécessité d enregistrement -Règles les plus strictes (moins de valeur ajoutée) Ne nécessite pas un grand investissement Entreprises de transport et de distribution

22 Malgré l environnement tumultueux en Égypte, la compagnie de télécommunications BEY2OLLAK prend son envol. Impact du climat politique sur l entrepreneuriat en Égypte Points fort de l Égypte et sources d inquiétudes Ce que le futur réserve «Vu de l'intérieur, le milieu d affaires est en plein essor, malgré toutes les incertitudes politiques. Il y a un fait important ici : tout le monde sait que les Égyptiens veulent vraiment changer les choses sur le front économique, qu ils désirent de meilleures opportunités d'emploi et qu ils veulent faire des bénéfices.» Mohamed Rafea, fondateur de BEY2OLLAK

23 AIDE AU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL ANIMA, plateforme de développement des pays méditerranéens avec observatoire sur investissements socialement responsables : Bureau Canadien de l éducation Internationale, programmes de développement internationaux : CIDA, Canadian International Development Agency : EIOD, Egyptian Institute Of Directors : GAFI, General Authority For home Investment : TIEC, Techology Innovation and Entrepreunership Center : FINANCEMENT Banque HSBC Égypte : Banque Export-Import Africaine : Exportation et Développement Canada : Export Credit Guarantee Company of Egypt : Central Bank of Egypt :

24 CHAMBRES DE COMMERCE ET REGROUPEMENTS DE GENS D AFFAIRES Canada Égypte Conseil d Affaires : Chambre du commerce Canadienne en Égypte : Egyptian Businessmen's Association : Egyptian Exporters Association : Egypt s Intellectual Property Unit : Federation of Egyptian Industries : Information Technology Industry Development Agency : LOIS ET RÉGLEMENTS Chambre du commerce Canadienne en Égypte : Egyptian Organization for Standards and Quality Control : Ministry of Foreign Trade and Industry : Egyptian Accreditation Council : Egypt s National Institute of Standards :

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Sommaire 1. 2. 17 mars 2015 European Bank for Reconstruction and Development 2015 2 À propos

Plus en détail

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA Global Consulting est une société de consultation internationale, constituée à Tunis. Cette

Plus en détail

Besoins de l Inde et de la Chine en ressources naturelles. Par Simon Boily Gabriel Conea Rita El Otmani Majdouline Ibnoueddine Tania Lefrançois

Besoins de l Inde et de la Chine en ressources naturelles. Par Simon Boily Gabriel Conea Rita El Otmani Majdouline Ibnoueddine Tania Lefrançois Besoins de l Inde et de la Chine en ressources naturelles Par Simon Boily Gabriel Conea Rita El Otmani Majdouline Ibnoueddine Tania Lefrançois Une croissance économique continue Une augmentation croissante

Plus en détail

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente»

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» ----- Présentation faite par S.E Mouldi SAKRI Ambassadeur de Tunisie au Canada ( Palais des Congrès

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER

CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER 1 Présenté par: BONZOUGOU ABDOULLAHI Conseiller Technique du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé Plan de la Présentation

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 0 1 SOMMAIRE Les opportunités du 12 ème plan quinquennal pour les entreprises françaises La situation des PME françaises en

Plus en détail

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Présentation àla Chambre de Commerce et d Industrie de la Réunion 17 décembre 2014 Un positionnement stratégique Des disparités territoriales Des potentiels

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

UK Trade & Investment

UK Trade & Investment UK Trade & Investment Présentation avril 2011 Le Royaume-Uni et l Irlande à votre portée Un excellent dossier pour attirer les investissements directs à l'étranger Le «stock» cumulatif des IDE du R.-U.

Plus en détail

Occasions d affaires en Fédération de Russie

Occasions d affaires en Fédération de Russie Occasions d affaires en Fédération de Russie Justine Hendricks Vice-présidente, Groupe des ressources Énoncé des occasions d affaires La Russie est un marché exigeant qui offre des occasions d affaires

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 214-14-F Le 19 janvier 215 Alexandre Gauthier Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Canada-Afrique du Sud

Canada-Afrique du Sud Canada-Afrique du Sud Publication n o 2014-43-F Le 12 juin 2014 Michaël Lambert-Racine Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse Dossier de presse Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1- Communiqué de presse 2- Maroc-Fédération de Russie : Focus économique 3- Les atouts du Maroc agroalimentaire pour se positionner dans le marché russe. 4- Perspectives

Plus en détail

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Caractéristiques du marché Cinquième puissance économique d Afrique, le Maroc est un pays émergent dynamique. Au cours

Plus en détail

Salariés 1 % Bouygues. Actionnaires individuels. Investisseurs institutionnels. Asie & Moyen-Orient. Les Amériques. Royaume- Uni et Irlande.

Salariés 1 % Bouygues. Actionnaires individuels. Investisseurs institutionnels. Asie & Moyen-Orient. Les Amériques. Royaume- Uni et Irlande. Réunion FFCI/CLIFF Lille Juliette Langlais 12 décembre 2011 *nous façonnons l avenir * Alstom et vous Actionnariat et cours de bourse Vous êtes environ 260 000 actionnaires Salariés 1 % 50 En Une performance

Plus en détail

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies Marketing Territorial & Promotion de l Investissement Introduction Séminaire Offres territoriales Bénédict de Saint-Laurent, AFII Juin 2003 ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Canada-Émirats arabes unis

Canada-Émirats arabes unis Canada-Émirats arabes unis Publication n o 2011-149-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et

Plus en détail

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme de solutions

Plus en détail

Présentation des résultats du rapport Mondial sur la compétitivité 2007-2008. WEF. IACE 31 Octobre 2007

Présentation des résultats du rapport Mondial sur la compétitivité 2007-2008. WEF. IACE 31 Octobre 2007 Présentation des résultats du rapport Mondial sur la compétitivité 2007-2008. WEF IACE 31 Octobre 2007 SOMMAIRE Présentation du nouveau mode de calcul du modèle du WEF Le classement 2006-2007 révisé selon

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011 Canada-Belgique Publication n o 211-123-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Par Carlos Rojas-Arbulu, Délégué Commercial Principal (Afrique de l`ouest), Service de Délégués Commerciaux du Canada, Ambassade du Canada, Senegal

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Les perspectives et les stratégies de l'investissement en Ukraine, conditions du développement des marchés. www.skifconsult.com

Les perspectives et les stratégies de l'investissement en Ukraine, conditions du développement des marchés. www.skifconsult.com Les perspectives et les stratégies de l'investissement en Ukraine, conditions du développement des marchés Situation actuelle des investissements en Ukraine - Avantages et inconvénients d'investir en Ukraine

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Canada-Pérou. Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil. Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014

Canada-Pérou. Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil. Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014 Canada-Pérou Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014 Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Évaluation sur la base du Small Business Act pour l Europe Tunis, 10 Septembre 2014 Ordre du jour 1. Introduction et objectifs 2. Méthodologie

Plus en détail

Le concept d affacturage. Évolution Développements actuels Défis

Le concept d affacturage. Évolution Développements actuels Défis Le concept d affacturage Évolution Développements actuels Défis Peter Brinsley, Directeur de Point Forward Séminaire Afreximbank, Lusaka, novembre 2014 Concept Recouvrement de créances Dettes commerciales

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

ASSOCIATION France MAURICE (Association loi 1901) Développement économique en milieu insulaire PAR DIDIER MERLE

ASSOCIATION France MAURICE (Association loi 1901) Développement économique en milieu insulaire PAR DIDIER MERLE ASSOCIATION France MAURICE (Association loi 1901) Développement économique en milieu insulaire PAR DIDIER MERLE La croissance économique mauricienne prendra réellement son essor au cours des années soixante-dix

Plus en détail

Implantation en Russie et business sur le territoire russe

Implantation en Russie et business sur le territoire russe Implantation en Russie et business sur le territoire russe avantages, aléas, conseils utiles Pourquoi Russie? 142 millions d habitants. La forte croissance de la consommation; 60,4 milliards dollars des

Plus en détail

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale»

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale» REUNION AD HOC D EXPERTS SUR L AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous Régional pour l Afrique Centrale F Distr : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.BUS/14/Inf.1

Plus en détail

LE CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT, UN OUTIL ADAPTÉ AU FINANCEMENT DU SECTEUR MANUFACTURIER EN 2014 LE 21 FÉVRIER 2014

LE CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT, UN OUTIL ADAPTÉ AU FINANCEMENT DU SECTEUR MANUFACTURIER EN 2014 LE 21 FÉVRIER 2014 LE CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT, UN OUTIL ADAPTÉ AU FINANCEMENT DU SECTEUR MANUFACTURIER EN 2014 LE 21 FÉVRIER 2014 1 CONSTATS SUR LES VARIATIONS DES DÉPENSES EN MODERNISATION ET ACQUISITION D ÉQUIPEMENTS

Plus en détail

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services Soutien aux Projets Multi-Pays Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services représente environ 11% des engagements de la BERD Répartition de notre portefeuille par secteur fin 2014 Transport

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne Expert - Coordonnateur du FAMEX Maison de l exportateur Tunis le 11 Janvier 2012 AGENDA 1. Les Etats-Unis : Des faits, des chiffres et des tendances

Plus en détail

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Canada-Mexique Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

Pleins feux sur les marchés nationaux : Allemagne

Pleins feux sur les marchés nationaux : Allemagne June 2, 2015. Willkommen Bienvenue Welcome Pleins feux sur les marchés nationaux : Allemagne 1 1. Aperçu de l Allemagne : faits et chiffres L Allemagne est le marché le plus important en UE. Possède la

Plus en détail

L ILE MAURICE UN CENTRE D EXCELLENCE POUR LES AFFAIRES. www.investmauritius.com

L ILE MAURICE UN CENTRE D EXCELLENCE POUR LES AFFAIRES. www.investmauritius.com L ILE MAURICE UN CENTRE D EXCELLENCE POUR LES AFFAIRES www.investmauritius.com AGENDA L économie Mauricienne Les opportunités d investissement Travailler et Vivre à l Ile Maurice L ILE MAURICE Population:

Plus en détail

FORUM ECONOMIQUE ECONOMIC FORUM

FORUM ECONOMIQUE ECONOMIC FORUM FORUM ECONOMIQUE ECONOMIC FORUM DATE : Mardi 28 Juillet 2015 / Tuesday 28 July 2015 LIEU / PLACE : Centre de Conférence de l Expo / Expo Conference Center 10H00 10H30 ENREGISTREMENT DES PARTICIPANTS REGISTRATION

Plus en détail

Vision stratégique pour le positionnement des produits Halal marocains à l export. Mardi 1 er Décembre 2015

Vision stratégique pour le positionnement des produits Halal marocains à l export. Mardi 1 er Décembre 2015 Vision stratégique pour le positionnement des produits Halal marocains à l export Mardi 1 er Décembre 2015 PLAN DE LA PRESENTATION 1 Contexte général 2 Vision stratégique pour le positionnement des produits

Plus en détail

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique»

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique» Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Tunis 15-17 Mai 2014 Sous le thème Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Présentation Le Forum mondial des femmes d affaires francophones a pour

Plus en détail

Améliorer l accès au financement

Améliorer l accès au financement Améliorer l accès au financement JUIN 2009 Améliorer l accès au financement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Le 18 mars, EDC s est engagée à contribuer une somme pouvant atteindre

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

Le système de régulation du marché laitier au Canada

Le système de régulation du marché laitier au Canada Le système de régulation du marché laitier au Canada Séminaire agricole La PAC { l horizon 2020, Bruxelles, 31 mars et 1 er avril Plan de la présentation 1. La production laitière chez nous 2. Pourquoi

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Selon le rapport annuel établi pour l année 2008-2009 par le World Economic

Plus en détail

LE FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ PRÉSENTATION À LA CEIC. Version 7 octobre 2013

LE FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ PRÉSENTATION À LA CEIC. Version 7 octobre 2013 LE FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ PRÉSENTATION À LA CEIC Version 7 octobre 2013 1 L HISTORIQUE DU FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ 2 UN FONDS NÉ D UNE CRISE ÉCONOMIQUE Début des années 80 : Un taux de chômage à 14 % et

Plus en détail

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE Montpellier L énergie, enjeu national 2 Besoin d harmoniser les 3 piliers de l énergie : accès à l énergie, sécurité énergétique et lutte contre le changement climatique Lutte

Plus en détail

Montréal, cœur qui bat au rythme des chaînes d approvisionnement globales

Montréal, cœur qui bat au rythme des chaînes d approvisionnement globales Montréal, cœur qui bat au rythme des chaînes d approvisionnement globales Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l APM Forum stratégique de la CCMM, 25 avril 2014 Au menu Les chaînes d approvisionnement

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Présentation Marché du Capital

Présentation Marché du Capital Présentation Marché du Capital investissement au Maroc Alger, le 14 Novembre 2007 Jaloul AYED, Administrateur Directeur Général de BMCE Bank Président du Directoire de BMCE Capital Plan de la présentation

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

Le Canada est important pour Cuba

Le Canada est important pour Cuba Vue d'ensemble Canada et Cuba Statistiques Les priorités de Cuba Le secteur privé L environnement d'investissement Les États-Unis et Cuba Opportunités Le Service des délégués commerciaux du Canada Le Canada

Plus en détail

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES 4 Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter RAPPORT ANNUEL 2 010 DE LA SADC 4 Cette partie du rapport annuel donne un aperçu de nos institutions

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO Chambre de Commerce et d Industrie Avril 2015 1 BURKINA FASO Votre porte d accès au marché ouest africain 2 AGENDA Contexte géographique

Plus en détail

PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC. Comité consultatif du secteur public Le 31 janvier 2008 Québec

PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC. Comité consultatif du secteur public Le 31 janvier 2008 Québec PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC Comité consultatif du secteur public Le 31 janvier 2008 Québec 1 Objectifs de la rencontre Fournir un aperçu : De la nécessité d une stratégie

Plus en détail

Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel

Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel Communiqué de presse Pour diffusion immédiate Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel Montréal, 2 octobre 2014 Mme Andrée-Lise Méthot, fondatrice et associée directeure de Cycle Capital Management est

Plus en détail

Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie

Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie Centre d entrepreneuriat et d essaimage Université du Québec à Chicoutimi Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie Par Louis Dussault, professeur, directeur général CEE-UQAC

Plus en détail

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à :

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à : [ 257] [258] L Investissement Le Soudan a beaucoup d avantages qui attirent l investissement étranger. Le Soudan est classifié comme numéro deux des pays les plus attrayants pour l investissement en Afrique

Plus en détail

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Contribution de la Banque à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Ma présentation porte sur: Bref aperçu du Groupe de la Banque africaine de développement; Programmes d appui

Plus en détail

Les marchés publics gouvernementaux aux États-Unis: Buy American, contenu local et impact sur les manufacturiers canadiens

Les marchés publics gouvernementaux aux États-Unis: Buy American, contenu local et impact sur les manufacturiers canadiens Les marchés publics gouvernementaux aux États-Unis: Buy American, contenu local et impact sur les manufacturiers canadiens Martin Lavoie Manufacturiers et Exportateurs du Canada 17 avril 2012 1 Buy American

Plus en détail

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU PAGE 1 ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES 2015 EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU Déclarations prospectives PAGE 2 Certains renseignements et déclarations contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Title of presentation

Title of presentation Title of presentation Guy-Robert LUKAMA, Administrateur délégué, Ashanti Goldfields Kilo (AGK),Ituri, République Démocratique du Congo Le projet Mongbwalu, un catalyseur d investissement à long terme en

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Café pays USA 10èmes Clés de l International Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Avec la participation de : Arnaud LERETOUR, Directeur

Plus en détail

La finance islamique dans. les pays du golfe(gcc) Mohamed NOURI 03 Avril 2014

La finance islamique dans. les pays du golfe(gcc) Mohamed NOURI 03 Avril 2014 La finance islamique dans 1 les pays du golfe(gcc) Mohamed NOURI 03 Avril 2014 2 Sommaire 1) L offre et la demande de la finance islamique 2) Etat des lieux dans les pays du golfe (GCC) 3) Le rôle des

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Conférence sur l économie coopérative

Conférence sur l économie coopérative Conférence sur l économie coopérative Bruxelles, Belgique 30 janvier 2013 Bernard Brun, Directeur Relations gouvernementales Mouvement Desjardins Plan de la présentation 1. Contexte 1.1 Contexte québécois

Plus en détail

Guide de l importation et de l exportation 2010

Guide de l importation et de l exportation 2010 Guide de l importation et de l exportation 2010 Guide de l importation et de l exportation 2010 Colombie-Britannique Édition d octobre 2010 CE GUIDE EST ÉGALEMENT ACCESSIBLE EN LIGNE AU : Ministry of

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail