REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance"

Transcription

1 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 21 FÉVRIER 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Parlos fiac E pag 2 : Nos prspctivs por l sctr d la fiac. La smai s'st bi passé, à l'xcptio d crtais résltats prélimiairs d PMI, qi cofirmait raltissmt Chi, t assi d' légr fléchissmt d l'activité mafactrièr Erop. La croissac coti d sctr mafactrir américai smbl totfois l'mportr sr ls atrs préoccpatios. L'idic S&P 500 a trmié la smai à p près a mêm poit, rtraitat d 0,1 %. L S&P/TSX a qat à li brillé fac à so éqivalt américai prat 1,1 %, ptêtr raiso d l'or arboré cs jors-ci par d ombrx athlèts caadis! Malhrsmt, la séqc d jorés d hasss coséctivs s'st arrêté à 12 vdrdi. D'après ls doés compilés, l rcord était d 13 jorés coséctivs t rmotait à 1977 (voir l graphiq ci-dssos). Sr l pla sctoril, l sctr d la saté a été domiat a Caada avc bod d 4,7 %. Ls titrs tchologiqs 'ot ac difficlté por lr part à attirr ls achtrs, t l sctr a gagé 1,7 %. U crtai trpris d tchologi caadi bi co por so systèm d mssagri a sscité crtai gomt après l'achat par Facbook d WhatsApp. E fait, la plpart ds sctrs s sot bi comportés ctt smai, bo parti ds valrs cycliqs t défsivs évolat à la hass. L sl qi ait affiché ds prts st l sctr ds srvics ax collctivités, qi a déclié d 0,8 %. La légèr hass ds tax obligatairs 'a ri fait por aidr l sctr, t Trasalta o pls. Ax États-Uis, l movmt ds sctrs a été rlativmt rstrit. Comm a Caada, la saté s'st classé a prmir rag avc gai d 0,9 %. L sctr ds matériax a pris 0,3 %, la cht ds titrs arifèrs tralisat ls gais imprssioats ds titrs ds prodctrs d charbo t ds trpriss agricols. Ls titrs érgétiqs ot profité d la moté d prix d brt à pls d 100 $ t d cors d gaz atrl à pls d 6,00 $. L sctr érgétiq a progrssé d 0,4 %. Nombr d occrrcs Occrrcs ds épisods d jorés d hasss coséctivs 7 d TSX dpis Jorés d hasss coséctivs TSX COMPOSÉ S&P L l M a r m a r Sorc : Bloombrg, Richardso GMP Limité Craig Basigr, CFA Chf ds placmts Garth Watso, CFA Vic-présidt, Grop d gstio d placmts M r m c Drk Bdt, CMT Aalyst d rchrch J J Chris Krlow, CFA Associé, Grop d gstio d placmts V V

2 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2 Parlos fiac Pls tôt ctt smai, l'éqip d gstio d placmts Corrsto a cosacré l' d os réios qotidis à otr prspctiv d sctr caadi d la fiac das l bt d la tstr t d l'améliorr. V l'importac d c sctr, qi compt por 34 % d TSX, os avos psé q ctt v gééral porrait aidr os lctrs. A Caada, l sctr d la fiac st l poids lord d TSX t il rgrop qatr sos-sctrs : ls baqs (64 %), ls compagis d'assrac (19 %), ls sociétés immobilièrs (13 %) t ls sociétés fiacièrs divrsifiés (4 %). Comm ls caractéristiqs d chaq sos-sctr diffèrt, os allos ls aalysr idividllmt. La ssibilité rlativ d cs sos-sctrs ax tax d'itérêt st totfois élémt importat d otr prspctiv stratégiq. Ls tax obligatairs ot agmté 2013 t, mêm s'ils ot rtraité parti jsq'ici 2014, os stimos q la tdac st à la hass. La rédctio d soti d la Fd ax États-Uis t l'amélioratio ds doés écoomiqs das la plpart ds pays dévloppés porrait fair passr l'obligatio américai à 10 as à 3,5 % o mêm 4 %. Cla arait probablmt fft d'traîmt sr ls tax caadis, malgré os prspctivs d croissac écoomiq mois robsts. Ds tax pls élvés sot habitllmt mavais ovll por l sctr d la fiac, mais la faço dot réagisst ls différts sossctrs vari bacop. L graphiq d hat illstr la corrélatio d chaq grop ax variatios ds tax obligatairs a cors d crtais périods. U corrélatio égativ marqé sigifi q si ls tax obligatairs agmtt, l cors ds actios va probablmt dimir. E trms d ssibilité rlativ à agmtatio ds tax obligatairs, ls qatr sos-sctrs srait, par ordr décroissat, ls compagis d'assrac, ls sociétés fiacièrs divrsifiés, ls baqs t fi ls FPI. Corrélatio avc ls tax obligatairs à 10 as -0,20-0,40-0, ,80 0,60 0,40 0,20 0, Compagis d'assrac Sociétés fiacièrs divrsifiés Baqs 3 as 2013 FPI Ratios cors/bééfic ds baqs t ds compagis d'assrac févr.-04 févr.-05 Baqs Compagis d'assrac févr.-06 févr.-07 févr.-08 févr.-09 févr.-10 févr.-11 févr.-12 févr.-13 Sorc : Bloombrg, Richardso GMP Limité Baqs D tot évidc, ls baqs sot composat importat d tot portfill d'actios caadis t lrs assiss sot solids por À 11,8 fois ls bééfics, l grop st pltôt bo marché. Ls ratios ds fods proprs afficht ds ivax prdts t ls provisios por prts sr prêts rstt faibls. Ls titrs bacairs s égocit à légr scompt par rapport ax titrs ds compagis d'assrac, mais lr profil d croissac st assi pls lt. Ls baqs fot fac à ds difficltés, déjà évoqés cs drièrs aés, otammt marché caadi d l'habitatio ffrvsct, cosommatr dtté, tc. Or, à otr avis, cs factrs sot pas iqiétats tat q l Caada rtombra pas récssio, c q os 'trvoyos pas por l'istat. Ds tax pls élvés porrait stimlr p ls margs d'itérêt tts, mais tr-tmps ils porrait rpréstr obstacl. Ls rdmts borsirs sot attrayats t bi protégés. Das l'smbl, otr prspctiv st rlativmt tr por c grop. À l'itérir d grop ds baqs, os avos préférc por clls qi sot pls xposés ax sgmts d croissac d marché. Cla iclt ls baqs qi ot accès dirct a marché américai raiso d la fort croissac écoomiq attd a cors ds prochais aés qi dvrait proplsr l sctr bacair. Nos avos assi préférc por ls baqs qi sot pls xposés ax marchés fiacirs, y compris clls qi ot ds activités das l domai d la gstio d patrimoi. Nos somms bacop mois optimists por ls baqs qi dépdt pls d l'écoomi caadi o clls qi sot pls ssibls ax prodits d bas.

3 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 3 Compagis d assrac C grop compos bacop mix avc la hass ds tax d'itérêt t, v so poids pls modst à l'itérir d marché, os somms pls disposés à l srpodérr. Il st assi bacop pls xposé a marché assi bi l marché borsir q l marché obligatair q ls baqs. La hass ds tax a réalité fft positif raiso d passif t ds hypothèss q rcèlt ls résrvs obligatoirs. État doé otr visio optimist à l'égard ds marchés fiacirs t d la gstio d patrimoi t assi l rdmt cycliq d sctr, os srpodéros actllmt ls compagis d'assrac. Sociétés immobilièrs C sctr a été malmé 2013, réagissat très mal à la moté ds tax. Nos psos q c sra p la mêm chos 2014, mêm si os stimos q ls ffts ot déjà été largmt rsstis. Crtais pst q l grop scompt déjà ds tax à 3,25 % o 3,50 % por l'obligatio d govrmt à 10 as. L grop s égoci assi à scompt proch d 10 % par rapport à la valr liqidativ, c qi s était pas v dpis logtmps. Avc rdmt d 5,6 %, c sctr offr la millr valr d sctr d la fiac. Malgré tot, os l sos-podéros sas l'xclr totalmt raiso d sa ssibilité ax tax d'itérêt. Si jamais ls tax dvait motr à 3,25 % o 3,50 %, os porrios étoffr os positios. Sociétés fiacièrs divrsifiés Nos somms attirés par c grop raiso d sa ssibilité ax marchés fiacirs, mais il rprést slmt ptit portio d sctr d la fiac. Das l'smbl, os somms optimists à l'égard d la fiac, mais os misos davatag sr ls grops mois ssibls à agmtatio ds tax d'itérêt. GRAPHIQUE DE LA SEMAINE L'aé 2014 a démarré avc mois d javir agité t volatil. La sitatio a cpdat été différt févrir où l'idic a fait ds progrès chaq jor jsq'ici. La différc, c'st q l pir sctr d 2013, cli ds matériax, a été la bogi d'allmag d ctt rmoté dot ls sos-sctrs d l'or t ds métax précix ot été l fr d lac. Jsq'ici ctt aé, l'or a progrssé d 31,2 % t ls métax précix d 34 %, tot cla mois d dx mois. Malhrsmt por l'idic t por ls ivstissrs caadis, cs brillats sos-sctrs 'ot pls la mêm iflc q par l passé. Comm vos povz l voir das l graphiq ci-dssos, ils avait poids combié d 16 % sptmbr 2011 lorsq l'or s égociait ator d $ l'oc. Dpis, ls cors ds titrs miirs ot chté mêm tmps q ls prix ds métax. Dpis l sommt d 2011, la capitalisatio borsièr global d sos-sctr d l'or t ds métax précix a été rédit d près d moitié, soit d 260,6 à 134,5 milliards $, t rprést pls q 6 % d l'idic global. Poids ds titrs arifèrs t d métax précix das l TSX 18% La détérioratio d la valr d cs grops a plsirs coséqcs, l' d'lls état 16% l'accélératio possibl d l'activité d fsio t 14% d'acqisitio, pisq plsirs sociétés miièrs 12% sollicitt ls achtrs das ttativ por ratioalisr lrs activités. Ls vts d FNB 10% arifèrs ot assi été sigificativs, totalisat 8% près d 26,9 millios d'ocs par rapport a sommt d U bo parti d l'or rtiré 6% ds FNB a été fod t xpédié à Hog Kog, 4% pis vrs la Chi où ls importatios a cors d la mêm périod ot totalisé 30,8 millios 2% d'ocs. O sait pas d'où vidra l'or 0% écssair por réapprovisior ls FNB qi fot sodaimt l'objt d' dmad accr févr.-03 févr.-04 févr.-05 févr.-06 févr.-07 févr.-08 févr.-09 févr.-10 févr.-11 févr.-12 févr.-13 févr.-14

4 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 4 d la part ds ivstissrs occidtax. La dyamiq ds marchés d l'or t ds métax précix st très différt maitat q'il y a trois as. La différc la pls otabl st q la Résrv fédéral rédit désormais l soti moétair a li d l'agmtr. Or, dimitio ds flx d capitax sr ls marchés rédit l'attrait d l'or comm résrv d valr. C factr cojgé a raffrmissmt ds marchés borsirs détor ls ivstissrs d métal ja a profit d'actifs offrat rdmt spérir. Nos voyos doc pas commt ls prix ds métax t ds titrs ds sociétés miièrs porrait rjoidr d ovax sommts à cort trm. QUESTION DE LA SEMAINE «La violc réct t l'agitatio politiq Ukrai ot-lls grad icidc sr ls ivstissrs caadis?» Ls ltts q s sot livrés ls pays t ls athlèts à Sotchi, Rssi, ot rt l'atttio d la plaèt tot tièr. Ls Jx olympiqs rpost sr d grads pricips visat l'évoltio harmois d gr hmai afi d promovoir société pacifiq chrchat à présrvr la digité hmai. Or, à slmt km d la flamm olympiq, atr bataill mbras l ctr d Kiv. L'Ukrai st l théâtr d' scalad d violc cotr ds maifstats, t maitat ls imags qi os parvit d la plac d l'idépdac rssmblt davatag à zo d grr. Ls évémts qi s dérolt Ukrai costitt avrtissmt por cx qi ivstisst das ls marchés frotalirs. Ls cors ds actios à la bors d Kiv (idic PFTS) ot chté d 42 % a cors ds dx drièrs aés. La moai a prd 10 % d sa valr par rapport a $ US six mois. La moté ds hostilités a assi fait baissr l robl rss à crx historiq. Comm l'ukrai st marché frotalir, il 'st pas icls das l'idic MSCI ds marchés émrgts, portat cs drièrs aés l'idic kraii a prodit rdmt iférir à cli d l'idic MSCI marchés frotalirs. La violc das l pays a assi fait agmtr ls craits d' défat d paimt. L coût por covrir ds obligatios d govrmt kraii a moy d swaps sr défaillac a agmté d 175 % dpis l débt d mois d javir. L'écoomi d pays va écssairmt êtr mis à mal, alors q ls États-Uis t l'uio ropé mact d'agmtr ls sactios cotr l govrmt. La baq d'ivstissmt d l'ue a assi idiqé q'll avait cssé ss ivstissmts das l pays, alors q'll s'était aparavat gagé à y ivstir pls d' milliard d'ros. U grr civil ax ports d l'erop ara crtaimt ds réprcssios écoomiqs aillrs das l mod, mais os somms cor loi. Etr-tmps, l'fft déstabilisat d' évtll défaillac sr la dtt préoccp davatag. C gr d maifstatios mi la cofiac das la stabilité

5 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 5 politiq ds pays dévloppmt partot sr la plaèt. Ls ivstissrs caadis dot ls avoirs sot coctrés sr ls marchés itérirs dvrait pas trop s'iqiétr ds réprcssios d la cris actll sr la rpris écoomiq modial. Par cotr, l hard a plogé ctt aé par rapport à d ombrss atrs moais t comm ls ivstissrs s rt habitllmt sr l dollar américai lorsq ds criss s prépart, la dvis caadi porrait cotir d pâtir. C 'st pas cor la paiq complèt por ls marchés émrgts t frotalirs, mais d ovax assats sot à prévoir. RÉSULTATS ÉCONOMIQUES CETTE SEMAINE Caada Dat Jor Hr Doé Résltat Résltat préc. 28 fév. V. 8 h 30 PIB trimstril aalisé 2,6 % 2,7 % 28 fév. V. 8 h 30 Prodit itérir brt (sr 1 mois) -0,3 % 0,2 % É.-U. Dat Jor Hr Doé Résltat Résltat préc. 25 fév. Mar. 10 h Cofiac ds cosommatrs 80 80,7 26 fév. Mr. 10 h Vts d maisos vs 400 k 414 k 27 fév. J. 8 h 30 Commads d bis drabls -1,6 % -4,2 % 27 fév. J. 8 h 30 Bis drabls xcl. l trasport -0,2 % -1,3 % 27 fév. J. 8 h 30 Novlls dmads d assracchômag 335 k 336 k 28 fév. V. 8 h 30 PIB sr 3 mois (aalisé) 2,5 % 3,2 % 28 fév. V. 9 h 45 Idic ds gstioairs approvisiomt d Chicago 56,4 59,6 28 fév. V. 9 h 55 Idic d cofiac d l Uivrsité d Michiga 81,2 81,2 28 fév. V. 10 h Promsss d vt d logmts xistats 1,7 % -8,7 % RÉSULTATS DE BÉNÉFICES CETTE SEMAINE Caada Société Symbol Sctr Cors Dat d rapport Hr Estimatio BQUE NAT. DU CAN. NA Fiac 43,54 $ 24 fév h 1,05 $ BANQUE DE MONTRÉAL BMO Fiac 72,67 $ 25 fév h 1,53 $ DAVIS & HENDERSO DH Tchologis d l iformatio 28,69 $ 25 fév Apr. clôtr 0,52 $ MACDONALD DETTWI MDA Idstri 80,99 $ 25 fév h 30 1,27 $ TRICAN WELL SERV TCW Érgi 14,10 $ 25 fév Apr. clôtr -0,08 $ AIMIA INC AIM Cosommatio discrétioair 19,12 $ 26 fév Apr. clôtr -0,62 $ CALFRAC WELL SER CFW Érgi 33,55 $ 26 fév Av. ovrtr 0,21 $ DUNDEE INTERNATI DI-U Fiac 8,91 $ 26 fév ,21 $ EXTENDICARE INC EXE Saté 7,29 $ 26 fév ,07 $ FIRST MAJESTIC S FR Matériax 13,48 $ 26 fév Av. ovrtr 0,11 $ GRAN TIERRA ENER GTE Érgi 8,38 $ 26 fév ,16 $ PEMBINA PIPELINE PPL Érgi 39,79 $ 26 fév Apr. clôtr 0,30 $ BQUE ROYALE DU CAN. RY Fiac 72,48 $ 26 fév h 1,42 $ WESTPORT INNOVAT WPT Idstri 18,65 $ 26 fév Apr. clôtr -0,46 $ ALTAGAS LTD ALA Érgi 41,89 $ 27 fév ,44 $ ATLANTIC POWER ATP Srvics ax collctivités 2,90 $ 27 fév Apr. clôtr -0,29 $ ARTIS REAL ESTAT AX-U Fiac 15,66 $ 27 fév Apr. clôtr 0,35 $ CATAMARAN CORP CCT Saté 56,89 $ 27 fév h 0,55 $

6 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 6 BQUE CAN. IMPÉR. COM. CM Fiac 90,14 $ 27 fév h 2,14 $ FPI CROMBIE CRR-U Fiac 13,45 $ 27 fév ,27 $ FPI DUNDEE A D-U Fiac 29,43 $ 27 fév ,68 $ ENERFLEX LTD EFX Érgi 15,55 $ 27 fév ,27 $ ALIMENTS MAPLE LEAF INC. MFI Cosommatio d bas 15,36 $ 27 fév ,12 $ NEW GOLD INC NGD Matériax 7,09 $ 27 fév Apr. clôtr 0,03 $ PASON SYSTEMS PSI Érgi 26,93 $ 27 fév Apr. clôtr 0,33 $ STANTEC INC STN Idstri 66,15 $ 27 fév ,80 $ BQUE TORONTO-DOM TD Fiac 49,81 $ 27 fév h 30 1,03 $ TRANSFORCE INC TFI Idstri 23,60 $ 27 fév Av. ovrtr 0,39 $ VALEANT PHARMACE VRX Saté 163,52 $ 27 fév Av. ovrtr 2,06 $ WESTON (GEORGE) WN Cosommatio d bas 78,84 $ 27 fév h 00 0,94 $ BONAVISTA ENERGY BNP Érgi 15,67 $ 28 fév ,07 $ FPI D'IMM. RÉS. CAN. CAR-U Fiac 21,67 $ 28 fév Apr. clôtr 0,36 $ CAPITAL POWER CO CPX Srvics ax collctivités 23,07 $ 28 fév Apr. clôtr 0,34 $ FPI COMINAR CUF-U Fiac 18,49 $ 28 fév LABRADOR IRON OR LIF Matériax 32,10 $ 28 fév ,60 $ É.-U. Société Symbol Sctr Cors Dat d rapport Hr Estimatio EOG RESOURCES EOG Érgi 179,56 $ 24 fév Apr. clôtr 1,93 $ FRONTIER COMMUNI FTR Télécommicatios 4,63 $ 24 fév h 01 0,06 $ ONEOK INC OKE Érgi 60,82 $ 24 fév h 10 0,53 $ TENET HEALTHCARE THC Saté 46,93 $ 24 fév h 10 0,32 $ VORNADO RLTY TST VNO Fiac 94,92 $ 24 fév Apr. clôtr -0,38 $ AMERICAN TOWER C AMT Fiac 84,52 $ 25 fév h 0,48 $ EDISON INTL EIX Srvics ax collctivités 51,50 $ 25 fév ,68 $ FIRSTENERGY CORP FE Srvics ax collctivités 32,00 $ 25 fév Av. ovrtr 0,70 $ FIRST SOLAR INC FSLR Tchologis d l iformatio 56,43 $ 25 fév Apr. clôtr 1,02 $ HOME DEPOT INC HD Cosommatio discrétioair 77,87 $ 25 fév Av. ovrtr 0,71 $ LEUCADIA NATL LUK Fiac 27,99 $ 25 fév MACY'S INC M Cosommatio discrétioair 53,82 $ 25 fév ,17 $ QEP RESOURCES IN QEP Érgi 31,86 $ 25 fév Apr. clôtr 0,40 $ RANGE RESOURCES RRC Érgi 85,98 $ 25 fév Apr. clôtr 0,39 $ AUTODESK INC ADSK Tchologis d l iformatio 55,14 $ 26 fév Apr. clôtr 0,34 $ AES CORP AES Srvics ax collctivités 14,71 $ 26 fév ,29 $ CHESAPEAKE ENERG CHK Érgi 26,75 $ 26 fév Av. ovrtr 0,40 $ CENTERPOINT ENER CNP Srvics ax collctivités 24,47 $ 26 fév Av. ovrtr 0,28 $ CABLEVISION SY-A CVC Cosommatio discrétioair 16,13 $ 26 fév Av. ovrtr 0,09 $ DOLLAR TREE INC DLTR Cosommatio discrétioair 52,16 $ 26 fév ,05 $ EXPEDITORS INTL EXPD Idstri 41,60 $ 26 fév ,46 $ L BRANDS INC LB Cosommatio discrétioair 53,75 $ 26 fév Apr. clôtr 1,61 $ LOWE'S COS INC LOW Cosommatio discrétioair 47,24 $ 26 fév Av. ovrtr 0,31 $ NEWFIELD EXPLORA NFX Érgi 24,93 $ 26 fév ,44 $ TRANSOCEAN LTD. RIG Érgi 43,36 $ 26 fév Apr. clôtr 0,72 $ INTEGRYS ENERGY TEG Srvics ax collctivités 56,96 $ 26 fév Apr. clôtr 0,94 $ TARGET CORP TGT Cosommatio discrétioair 56,58 $ 26 fév Av. ovrtr 1,24 $ TJX COS INC TJX Cosommatio discrétioair 60,36 $ 26 fév ,83 $ BEST BUY CO INC BBY Cosommatio discrétioair 24,78 $ 27 fév h 1,01 $ SALESFORCE.COM CRM Tchologis d l iformatio 63,69 $ 27 fév Apr. clôtr 0,06 $ GAP INC/THE GPS Cosommatio discrétioair 42,90 $ 27 fév h 0,65 $ KOHLS CORP KSS Cosommatio discrétioair 51,77 $ 27 fév ,54 $ MONSTER BEVERAGE MNST Cosommatio d bas 75,06 $ 27 fév Apr. clôtr 0,46 $ MYLAN INC MYL Saté 52,13 $ 27 fév Av. ovrtr 0,75 $ PALL CORP PLL Idstri 85,77 $ 27 fév h 0,80 $ ROWAN COMPANIE-A RDC Érgi 32,34 $ 27 fév Av. ovrtr 0,41 $

7 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 7 ROSS STORES INC ROST Cosommatio discrétioair 67,71 $ 27 fév h 1,02 $ SEMPRA ENERGY SRE Srvics ax collctivités 93,26 $ 27 fév h 0,97 $ WINDSTREAM HOLDI WIN Télécommicatios 7,89 $ 27 fév ,09 $ WPX ENERGY WPX Érgi 17,93 $ 27 fév ,35 $ BERKSHIRE HATH-B BRK/B Fiac 113,38 $ 28 fév ,42 $ IRON MOUNTAIN IRM Idstri 28,53 $ 28 fév Av. ovrtr 0,21 $ NRG ENERGY NRG Srvics ax collctivités 28,57 $ 28 fév Av. ovrtr 0,37 $ PEPCO HOLDINGS POM Srvics ax collctivités 20,69 $ 28 fév Av. ovrtr 0,21 $ SOUTHWESTRN ENGY SWN Érgi 43,17 $ 28 fév ,53 $ Ctt pblicatio st fori à titr d'iformatio gééral t costit pas offr o sollicitatio por la vt o l'achat ds titrs mtioés ax présts. L rdmt passé porrait pas s répétr. Malgré tos ls fforts por prodir c rapport à partir d'iformatio obt après d sorcs jgés digs d foi, os povos pas garatir q ctt iformatio st xact o complèt. Avat d prdr décisio sr la bas d ctt iformatio, villz obtir ds cosils fiacirs idividls qi tit compt d votr sitatio prsoll. Ni l'atr i Richardso GMP Limité (RGMP) fot ac rpréstatio o forisst ac garati, xprss o implicit, rlativmt à ctt iformatio t 'assmt ac rsposabilité por ls rrrs o omissios q'll porrait cotir o por tot prt q l'tilisatio d c rapport o d so cot porrait traîr. Richardso GMP Limité st mmbr d Fods caadi d protctio ds épargats. Richardso st marq d commrc d Jams Richardso & Fils, Limité. GMP st marq d commrc déposé d GMP Valrs Mobilièrs S.E.C. Ls dx marqs sot tilisés sos licc par Richardso GMP Limité.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 11 AVRIL 20144 INFORMATIONN LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPEE DE RICHARDSON GMP Profitr ds bas prix? E pag 2 : Aalys d la faiblss réct ds marchés TSX COMPOSÉ

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 16 ai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 2,5 % E pag 2 : aalys d la cht réct ds tax obligatairs TSX COMPOSÉ Ls archés obligatairs

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances Sites arithmétiqes et sites géométriqes Bila et croissaces I Bila sr les sites arithmétiqes et géométriqes ) Tablea de formles Défiitio Relatio etre dex termes coséctifs Calcl d terme 4 ) Ue qestio de

Plus en détail

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41...

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41... Sites arithmétiqes et Géométriqes Nos allos cosidérer des sites de ombres réels Exemple La site des ombres,, 5, 7,, o la site des ombres,,,, 464 Défiitio/Notatio : La site est e gééral oté ( ) (o ( v )

Plus en détail

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien L Citr rt, ctr d-ot pii Boyg Télécom Iy-l-Mx Hôtl llm Aqbolvd pormiq dpi l toit d Hll Mot léri Cité d l ir L Déf Hll L c d xpoitio, d ht x d l coro pii, d jx viromtx mjr Aprè l déclmt d fortifictio d i,

Plus en détail

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de FR s l è d Mo Origial, coloré, prsoalisé. L plus tdac d tous ls compturs motr qui vous êts. Choisissz votr favori parmi ls styls proposés t xprimz votr idividualité avc u comptur uiqu. La coulur d votr

Plus en détail

LE TRANSFORMATEUR DE TENSION

LE TRANSFORMATEUR DE TENSION LE TRANSFORMATEUR DE TENSION. Dscriptio rapid L trasformatur put êtr cosidéré comm u covrtissur altratif altratif. Il st costruit afi d'adaptr ls tsios tr dux résaux ayat ds caractéristiqus différts. Ls

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS Fiac Égi Téléco. Idsti Cos. disc. Tch. d l'ifo Sv. ax coll. Matéiax Sois d saté Cos. d bas REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 30 javi 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON

Plus en détail

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v at Nos vos poposos d dcov c d ats xmps d bommtsm at Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v La at, mod d aospata! La zao, ça

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

ECHELLE BREVE DE STRESS

ECHELLE BREVE DE STRESS ECHELLE BREVE DE STRESS Por chac ds échlls sivas fais croix das ls cass corrspoda à vor évalaio. Por chac ds colos, copr l obr d croix lipliz c obr par l chiffr d la colo. Par xpl 3 croix das la colo 2

Plus en détail

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q Sites géométriqes Itrodctio : M. Fiace dispose d e somme de 5 FF et désire faire frctifier so pactole ; por cela il va voir so baqier qi li propose de optios : e agmetatios forfaitaire, aelle, de 5 F =

Plus en détail

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures)

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures) Corrcto DVOIR COMMUN TS hrs) rcc 6 pots) O cosdèr plsrs sacs d blls S, S, S,, S, tls q : L prmr sac S cott blls jas t vrts ; Chac ds sac svats S, S,, S, cott blls jas t vrts L bt d ct rcc st d étdr l évolto

Plus en détail

Un univers virtuel jeunesse pour apprendre en s amusant! clubpenguin.fr

Un univers virtuel jeunesse pour apprendre en s amusant! clubpenguin.fr r v i U j l r d vir t r appr t! a o p m a clbpgi.fr Clb Pgi t commaté virtll dédié ax fat à partir d 6 a, da laqll il pvt amr, rcotrr lr ami t participr à d activité créativ. Cré 2005, Clb Pgi prmt ax

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 03-16-15 03-21-15 03-26-15 03-31-15 04-05-15 04-10-15 04-15-15 04-20-15 04-25-15 04-30-15 05-05-15 05-10-15 05-15-15 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 15 ai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS

Plus en détail

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes d ra Jq à 20 % www.gvb.ch! bai ch t ta é r t r v o c U r o a o N? iq pa ra i c! la a o i a v o tr Arz votr aio chz o. Coplètt. Avc o arac coplétair, vo covrz votr bi itégralt. Si l toit d bâtit prét défat

Plus en détail

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction :

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction : Bc lc TS : corrcto : E : octo st l somm d octo lér dérl por tot rél t d l octo rs dérl s doc st dérl sr ] ; [ mértr st polôm s scod dgré q por rcs rélls : t sl post st l scod t : s O ott doc l tl st :

Plus en détail

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie.

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie. NOM Tle S-A/B/C DS - Mathématiqes - Ldi 26 septembre 206 La présetatio, le soi et la riger des résltats etrerot por e part importate das l évalatio de la copie Exercice : sr 8 poits Cet exercice est costité

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 26 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Ls dx factts d la volatilité TSX COMPOSÉ L ds piès lços q appt ls ivstisss, c st q l

Plus en détail

miami beach Du 12 au 15 mai 2015

miami beach Du 12 au 15 mai 2015 Maiso & Objt amricas miami bach Du 12 au 15 mai 2015 Rjoigz l spac «Frch Coctd Dsig» sur Maiso & Objt Amricas! E partariat avc : Vous êts... Rsposabl d u trpris ou d u startup spécialisé das ls objts coctés

Plus en détail

Corrigé de CCP 2015 Math PC

Corrigé de CCP 2015 Math PC Corrigé d CCP 5 Math PC Problèm : Aalys t probabilités Parti I : Aalys..a. Pour N, f st dérivabl sur R + t, pour t, f (t) = t t ( t).! f st doc croissat sur [; ], décroissat sur [; + [ t f () = = lim f

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 6-1-212 6-4-212 6-7-212 6-1-212 6-1-213 6-4-213 6-7-213 6-1-213 6-1-214 6-4-214 6-7-214 6-1-214 6-1-215 6-4-215 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 19 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR

Plus en détail

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l.

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l. Dmad d souti à l'rgistrmt atioal d l'org CH9622-7 Cultur : Org à dux rags Typ : Org d pritmps (Hordum vulgar l.) Sélctiours : T.M. Choo 1 t R. A. Marti 2 1 Ctr d rchrchs d l Est sur ls céréals t ls oléagiux,

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

- Partie A - Échantillonnage -

- Partie A - Échantillonnage - ÉCHANTILLONNAGE - ESTIMATION - Parti A - Échatilloag - L'objctif d ctt parti st d répodr à la problématiqu suivat : commt, à partir d'iformatios (coupl moy-écart-typ ou proportio) cous sur u populatio,

Plus en détail

Suites généralités. u est une fonction qui à tout entier naturel n associe un nombre réel, noté u

Suites généralités. u est une fonction qui à tout entier naturel n associe un nombre réel, noté u Sites gééralités A Sites mériqes Notio de site Défiitio : Ue site ( qe : : a La site se ote o avec des parethèses ( est e foctio qi à tot etier atrel associe ombre réel, oté tel Le terme iitial de la site

Plus en détail

SUITES. ) définie pour tout entier naturel n par : =. Calculer les trois premiers termes de la suite. ) définie par : MATHOVORE.FR

SUITES. ) définie pour tout entier naturel n par : =. Calculer les trois premiers termes de la suite. ) définie par : MATHOVORE.FR SUITES I Calcls de termes Exercice : O cosidère la site ( ) défiie por tot etier atrel par : a) Calcler,, b) Calcler,, c) Calcler les trois premiers termes de la site 5 Exercice : O cosidère la site (

Plus en détail

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9.

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9. La botiq q vos aimz s associ à z i d n tt a s o v q q ti o la b E R U T R E OUV DREDI 6 MAI LE VEN VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS 1 iêàj> Ã>Ì Ê`i {Ê > ÊÓä ÊUÊxÊ«>}ià 3870751 DÉMÉNAGE AU 1216r Édoard-Dfor

Plus en détail

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL 3èm aé r smstr II Alcatos à la gsto d ortfull. L modèl CAPM. a. Préfércs tr tmorlls t otmsato sur érods.. rdmt d actf t rsqu. msur sml du rdmt d u actf r avc d + d rx du ttr à la f d la érod cosdéré rx

Plus en détail

Une nouvelle méthode de mesure des propriétés thermophysiques de super-isolants. Yves Jannot & Alain Degiovanni

Une nouvelle méthode de mesure des propriétés thermophysiques de super-isolants. Yves Jannot & Alain Degiovanni U ouvll méthod d msur ds propriétés thrmophysiqus d supr-isolats Yvs Jaot & Alai Dgiovai PLAN DE LA PRESENTATION Limits ds méthods d msur xistats L dispositif d msur proposé Modélisatio La méthod d stimatio

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Page1 CC E au GUID E RT CA de ca

EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Page1 CC E au GUID E RT CA de ca EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Pag1 G U I D E caau CARTE C C EXÉ EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Pag3 G U I D E caau CARTE EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08

Plus en détail

Fiche d exercices 7 : Intégrales et primitives

Fiche d exercices 7 : Intégrales et primitives Fich d rcics 7 : Itégrals t primitivs Itégrals t propriétés Ercic O cosidèr ls foctios f ( ) + t f ( ). E utilisat la défiitio d u itégral, calculr : Ercic (a) f ( ) d (c) f ( ) (b) g ( ) d (d) g ( ) 5

Plus en détail

Bonne journée! L accueil Petite enfance à Champigny

Bonne journée! L accueil Petite enfance à Champigny Bo joé! L ccil Ptit fc à Chmpigy Eito «Dpis ombss és l miciplité à cœ évlopp politiq l Ptit Efc qlité. Not ctio st gié p x xs : l pofssiolistio s psos tvillt pès s fts t l évloppmt soltios ivsifiés. Aisi,

Plus en détail

corrigé BAC MATHEMATIQUES - mai LIBAN

corrigé BAC MATHEMATIQUES - mai LIBAN corrigé B MTHEMTIQUES - mai - LIBN Ercic (4 poits) Qustio La propositio d) st vrai par élimiatio : la a) st fauss car ls vcturs dircturs sot pas coliéairs, b) st fauss car il y a pas d poit d itrsctio

Plus en détail

PGA / 7 1er août 2015

PGA / 7 1er août 2015 PA / 7 1er août 2015 ENTRETIEN 25 à 30% des raffineries porraient fermer dans l Union eropéenne dans les 20 prochaines années, déclare a PA Francis Dsex, président de l UFIP A cort terme, le prix d éqilibre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Campagne One Kiss, One Fight

DOSSIER DE PRESSE. Campagne One Kiss, One Fight DOSSIER DE PRESSE Campagn On Kiss, On Fight L association Fight Aids Monaco ltt contr la discrimination Créé n 2004 par S.A.S. la Princss Stéphani, l association Fight Aids Monaco (FAM) a por missions

Plus en détail

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013 Elémts d corrctio du BAC Amériqu du Nord -3 mai 3 Ercic A, B t C sot pas aligés si t sulmt si ls vcturs AB t AC sot pas coliéairs O a AB ; ; t AC ; 5; 3 poits A, B t C sot las aligés or 5 a Comm A, B t

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Fich és sécrité Pag : /5 Dat 'éiti : 20.03.203 sl 9072006/CE, Articl 3 Vi SECTIO : Itificati la sbstac/ élag t la sciété/l'trpris. Itificatr prit prit: CIRE DETAIRE.2 Utilisatis itifiés prtits la sbstac

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

AVEC VOUS TOUS LES JOURS

AVEC VOUS TOUS LES JOURS AVEC VOUS TOUS LES JOURS 2013 2014 Qui TRANSPORTS SCOLAIRES 2013 2014 profi? Plus d 31 000 jus morbihaais, scolarisés d la marll au lycé, pr l car pour s rdr das lur éablissm. N so pas cocrés cux qui viv

Plus en détail

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE AQUI TAINE AQUITAINE Omnim Techniqe d'etdes de la Constrction et de l'eqipement en Aqitaine Siège social : 126, re des Qatre Castéra 33 130 BEGLES SAS a capital de 250 000 - RCS Bordeax B 341.724.052 CENTRE

Plus en détail

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1)

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1) CYCLE DESS-A 02 JUILLET 200 20 ème Promotio 200 / 202 CONCOURS D ENTREE A L IIA EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT Durée : De 09 h 00 à 2 h 00 (Heure de Yaoudé, TU + ) Le cadidat traitera au choix l ue des

Plus en détail

Catalogue de formations Février - Mars 2014. CTEF Grand Lyon Centre et Nord

Catalogue de formations Février - Mars 2014. CTEF Grand Lyon Centre et Nord Catalogu d formatios CTEF Grad Lyo Ctr t Nord E vu d facilitr l accès à la formatio ds publics parcours d isrtio, ous vous proposos u iformatio sythétiqu d l offr d formatio. Rappl sur ls procédurs : l

Plus en détail

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple FR Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.fr pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.fr Votre adresse por l orthodontie, les implants et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en ligne

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 16 octob INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Poqoi fo qad o pt acht? TSX COMPOSÉ 14 100 13 900 L ictitd fait pati d la vi t ds achés.

Plus en détail

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI?

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI? Ls qstios qi TUEt #1 pis-j voir cofic? #2 st-c complt t évoltif? #3 st-c bo mrché? #4 st-c sûr t prformt? www. #1 propriété & cofic www. Propriété & cofic U sit st prodit. Idé rç sis-j propriétir d mo

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût.

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût. ava-goû 18 logs d 16 placs chac, iss à disposiio por os ls achs à doicil d chapioa. La forl Idéal por rcvoir vos clis iviés afi d paragr o d covivialié das spac privilégié. Doés d grads bais virés, os

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

LES SUITES NUMERIQUES

LES SUITES NUMERIQUES LES SUITES NUMERIQUES I. Défiitio - Vocablaire - Notatios O appelle site mériqe tote foctio d'e partie P o ide de, das est le terme d'idice de la site. C'est l'image par de (o arait p la oter () mais est

Plus en détail

Déchets ménagers Vos questions, nos réponses

Déchets ménagers Vos questions, nos réponses Déchts méagrs Vos qstios, os réposs 04 14 08 Ls ambitios l hôtl trpriss CA FORBACH 2012 Ttlig-Ebrig L torism bo plac OCTOBRE 2013 20 U ppl fir ss Efats NSTANTA... s béévols carés par qatr coméis profssiols.

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

arlesrsuitesraurbacr2013r==corriges=z

arlesrsuitesraurbacr2013r==corriges=z arlesrsuitesraurbacrr==corriges=z Frace métropolitaie septembre 5 poits 7 La foctio x x, ratioelle, est dérivable sr tot itervalle cote das so esemble x de défiitio * doc f est dérivable sr ] ; + [ et,

Plus en détail

Centres étrangers juin n + 2.

Centres étrangers juin n + 2. Cetres étragers ji 3 EXERCICE poits Comm à tos les cadidats O défiit, por tot etier atrel >, la site ( ) de ombres réels strictemet positifs par = Por tot etier atrel >, o pose v = a Motrer qe v = b Motrer

Plus en détail

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION 1) Prncps d fonctonnmnt Forc d Vnt st n ogc d CRM/SFA tsab sr PC n mod cnt/srvr t sr appar Androd (Smartphon o tabtt vrson Androd mnmm 3.2 t écran mnmm 480

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

Quel test? Dix scooters 100% électriques loués à la journée pour échapper aux embouteillages!

Quel test? Dix scooters 100% électriques loués à la journée pour échapper aux embouteillages! à la jorn s lo s q ri ct l 0% Dix scootrs 10 tillags o b m x a r p p a ch por X10., cci vos concrn obilit «Vjmp» novll m Madam, Monsir, Avc bacop d nthosiasm, nos avons l honnr d vos prsntr l projt d mobilit

Plus en détail

Produit scalaire dans l'espace

Produit scalaire dans l'espace Prodit scalaire das l'espace I) Norme d' ecter das l'espace : défiitio : Soit ecter de l'espace. Soiet dex poits et tels qe =. La orme de otée est la distace. = propriété : L'espace est mi d' repère orthoormé

Plus en détail

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Cors et exercices de mathématiqes SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Exercice O cosidère la site défiie par O pose Motrer qe ( est e site géométriqe Exprimer

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

La fiscalité énergétique au service de la politique énergie-climat de la France

La fiscalité énergétique au service de la politique énergie-climat de la France La fiscalité énrgétiqu au srvic d la politiqu énrgi-climat d la Frc Rncontrs Intrnationals du Havr Richard Lavrgn, DGEC-CGDD 12 sptmbr 13 Ministèr d l'écologi, du Dévloppmnt durabl t d l Énrgi www.dvloppmnt-durabl.gouv.fr

Plus en détail

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS Décembre 205 Lycée Jea Calvi - Noyo Exercice Das cet exercice, les probabilités serot arrodies a cetième. Partie A U grossiste achète d soja chez dex forissers. Il achète

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Aide Mémoire de Statistique

Aide Mémoire de Statistique Aide Mémoire de Statistique (E, E, P) modèle statistique (E, E, P) modèle probabiliste E probabilité, o coaît la loi P et o fait des calculs E statistique, o e coaît pas la loi (seulemet ue famille de

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Thème : PHENOMENES VIBRATOIRES. Chap 2 : REFLEXION ET REFRACTION DE LA LUMIERE

Thème : PHENOMENES VIBRATOIRES. Chap 2 : REFLEXION ET REFRACTION DE LA LUMIERE Thème : PHENOMENES VIBRATOIRES hap : REFLEXION ET REFRATION DE LA LUMIERE 1) Itroductio : La lumière est de l éergie qui se propage sous forme de rayoemet. Das u milieu homogèe, liéaire, isotrope (mêmes

Plus en détail

6.1. Les fonctions exponentielles x q n avec q>0

6.1. Les fonctions exponentielles x q n avec q>0 6. Foctios potills L foctio 6.. Ls foctios potills vc >0. Défiitio : st foctio défii sr. S cor rprésttiv st ot rlit pr li coti t rélièr ls poits d coordoés ( ) foctio st pplé foctio potill d s. Cs > Cs

Plus en détail

EXERCICES SUR LES SUITES NUMÉRIQUES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

EXERCICES SUR LES SUITES NUMÉRIQUES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako EXERCICE : I) ; ; r t S EXERCICES SR LES SITES NMÉRIQES Sit MathsTICE d Adama Traoré Lycé Tchiqu Bamako désigat rspctivmt l prmir trm, l ièm trm, la raiso t la somm ds prmir trms d u suit arithmétiqu,

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

Le Colosse de l Université Laval

Le Colosse de l Université Laval Le Colosse de l Université Laval Mise en contexte Département de génie physiqe de l Université Laval reçoit le financement nécessaire por mettre sr pied ne infrastrctre de calcl hate performance sr le

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

16 février 2014. Le monde pourrait être entré dans une période de plus grande stabilité des prix du pétrole,

16 février 2014. Le monde pourrait être entré dans une période de plus grande stabilité des prix du pétrole, 16 février 2014 PGA / 8 ENTRETIEN Le monde porrait être entré dans ne période de pls grande stabilité des prix d pétrole, déclare a PGA Jean-Lois Schilansky, président de l UFIP Les marchés pétroliers

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Les différents conseils de l'établissement

Les différents conseils de l'établissement Ls différts cosils d l'étblisst Ps tojors fcil d coprdr l foctiot d so étblisst portt vos vz votr rôl à jor! Voici tbl géérl préstt chc ds istcs xistts, lr rôl t l plc q vos povz y occpr. Ls différts cosils

Plus en détail

MPSI-PCSI. Classes Préparatoires aux Grandes Écoles Scientifiques. Mathématiques, Physique, Chimie, Sciences de l Ingénieur. Présentation générale

MPSI-PCSI. Classes Préparatoires aux Grandes Écoles Scientifiques. Mathématiques, Physique, Chimie, Sciences de l Ingénieur. Présentation générale MPSI-PCSI http://www.lyc-chataubriad.fr/ http://www.lyc.joliotcuri.fr.fr/ Classs Préparatoirs aux Grads Écols Scitifiqus Mathématiqus, Physiqu, Chimi, Scics d l Igéiur Préstatio gééral Ouvrts aux bachlirs

Plus en détail

Repérage et vecteurs

Repérage et vecteurs Repérage et ecters Chapitre 10 page 241 Introdction : Rappels por démarrer : Page 241 I-Egalité de ecters 1- Détermination d'n ecter. Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction ; - son sens ; -

Plus en détail

Contribution à une Approche Simplifiée pour la simulation numérique du formage incrémental

Contribution à une Approche Simplifiée pour la simulation numérique du formage incrémental è Cogrès Fraçais d Mécaiq orda, a 0 août 0 Cotribtio à Approch Siplifié por la silatio ériq d forag icrétal Y.YU a, b, A.DELAMÉZIÈRE a, b, M.NOUARI a, b, L. EN AYED a, b a. Uivrsité d Lorrai, LEMA, UMR

Plus en détail

Propriété Limites de suites convergentes usuelles. 1 lim 0 où k *

Propriété Limites de suites convergentes usuelles. 1 lim 0 où k * SUITES NUMERIQUES Le pricipe de récrrece Soit e propositio P dépedat d etier atrel. Por démotrer qe P est raie por tot etier 0, il sffit de motrer qe : La propositio est raie a rag 0 ; por etier qelcoqe

Plus en détail

lundi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires

lundi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires lndi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires alimentation.gov.fr 2 3 octobre 2011 - Dossier de presse Crédits Photos : min.agri.fr La cantine fait partie d qotidien de 6 millions de jenes écoliers,

Plus en détail

Triome batisseurs d espaces, la maitrise totale de votre projet

Triome batisseurs d espaces, la maitrise totale de votre projet Triom batissurs d spacs, la maitris total d votr projt 4 pôls xprts, 1 pol positio! Orgaisé autour d ss quatr pôls, l Group AEVO maîtris : l trpris gééral (TRIOME), l gros-œuvr (TEXIA CONSTRUCTIONS), ls

Plus en détail

SUITES - Cours. a a. C est donc une liste de nombres. On peut noter les éléments de la liste comme suit :... On appelle u. u (avec n N ).

SUITES - Cours. a a. C est donc une liste de nombres. On peut noter les éléments de la liste comme suit :... On appelle u. u (avec n N ). Cors de Mathématiqe S CHAPITRE N Partie : Algebre & Aalyse SUITES - Cors D abord qelqes petits rappels : a = a = a m m a a = a + ( )( ) a m = m a a = b b a + a a = a si a, alors a a a a = + a m = a m Notio

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

Filtres passifs. Ex-E5.1. Ex-E5.2 On considère le schéma ci-contre :

Filtres passifs. Ex-E5.1. Ex-E5.2 On considère le schéma ci-contre : 9 rcics Élctrocinétiq PTSI Filtrs passifs 5. Por ls rcics sivants 5.3/56), n méthod possibl consist à notations d 5.) : primr Z, impédanc corrspondant à l association d impédanc ntr ls borns t primr n

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES C M U Fonds de financement de la protection complémentaire de la covertre niverselle d risqe maladie EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU DE BASE MOYENNES PAR RÉGION PÉRIODE : 20- EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) +

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) + Cllul d Pocls fft Pocls: aisotopi iduit pa l champ Cllul d Pocls: stuctu d bas las Tp () Tp () las : A optiqu élctod : Cistal ui-a Coductu (couch d métal) Cllul d Pocls: picip d opéatio Tp () comm mpl.

Plus en détail

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance Echailloage M MODULE : Esiaio ar iervalle de cofiace Il s agi das ce odle de rover e esiaio ar iervalle de cofiace d araère θ, c es-à-dire de cosrire e «forchee de valers éries erea de sier» θ avec e robabilié

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Sallanches. Les secrets du pays du Mont Blanc. 38,20 / pers. AU PROGRAMME. *tarifs 2014-2015 TOUTE L ANNÉE

Sallanches. Les secrets du pays du Mont Blanc. 38,20 / pers. AU PROGRAMME. *tarifs 2014-2015 TOUTE L ANNÉE r é s a prints trritoirs, natr oins niva facil TOUTE ANNÉE à partir d : tos ls jors 38,20 / prs. in 20 prs ax 70 prs Possibilité d rttr n cada à chaq participant : + 4. s scrts d pays d Mont Blanc AU PROGRAMME

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail