REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance"

Transcription

1 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 21 FÉVRIER 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Parlos fiac E pag 2 : Nos prspctivs por l sctr d la fiac. La smai s'st bi passé, à l'xcptio d crtais résltats prélimiairs d PMI, qi cofirmait raltissmt Chi, t assi d' légr fléchissmt d l'activité mafactrièr Erop. La croissac coti d sctr mafactrir américai smbl totfois l'mportr sr ls atrs préoccpatios. L'idic S&P 500 a trmié la smai à p près a mêm poit, rtraitat d 0,1 %. L S&P/TSX a qat à li brillé fac à so éqivalt américai prat 1,1 %, ptêtr raiso d l'or arboré cs jors-ci par d ombrx athlèts caadis! Malhrsmt, la séqc d jorés d hasss coséctivs s'st arrêté à 12 vdrdi. D'après ls doés compilés, l rcord était d 13 jorés coséctivs t rmotait à 1977 (voir l graphiq ci-dssos). Sr l pla sctoril, l sctr d la saté a été domiat a Caada avc bod d 4,7 %. Ls titrs tchologiqs 'ot ac difficlté por lr part à attirr ls achtrs, t l sctr a gagé 1,7 %. U crtai trpris d tchologi caadi bi co por so systèm d mssagri a sscité crtai gomt après l'achat par Facbook d WhatsApp. E fait, la plpart ds sctrs s sot bi comportés ctt smai, bo parti ds valrs cycliqs t défsivs évolat à la hass. L sl qi ait affiché ds prts st l sctr ds srvics ax collctivités, qi a déclié d 0,8 %. La légèr hass ds tax obligatairs 'a ri fait por aidr l sctr, t Trasalta o pls. Ax États-Uis, l movmt ds sctrs a été rlativmt rstrit. Comm a Caada, la saté s'st classé a prmir rag avc gai d 0,9 %. L sctr ds matériax a pris 0,3 %, la cht ds titrs arifèrs tralisat ls gais imprssioats ds titrs ds prodctrs d charbo t ds trpriss agricols. Ls titrs érgétiqs ot profité d la moté d prix d brt à pls d 100 $ t d cors d gaz atrl à pls d 6,00 $. L sctr érgétiq a progrssé d 0,4 %. Nombr d occrrcs Occrrcs ds épisods d jorés d hasss coséctivs 7 d TSX dpis Jorés d hasss coséctivs TSX COMPOSÉ S&P L l M a r m a r Sorc : Bloombrg, Richardso GMP Limité Craig Basigr, CFA Chf ds placmts Garth Watso, CFA Vic-présidt, Grop d gstio d placmts M r m c Drk Bdt, CMT Aalyst d rchrch J J Chris Krlow, CFA Associé, Grop d gstio d placmts V V

2 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2 Parlos fiac Pls tôt ctt smai, l'éqip d gstio d placmts Corrsto a cosacré l' d os réios qotidis à otr prspctiv d sctr caadi d la fiac das l bt d la tstr t d l'améliorr. V l'importac d c sctr, qi compt por 34 % d TSX, os avos psé q ctt v gééral porrait aidr os lctrs. A Caada, l sctr d la fiac st l poids lord d TSX t il rgrop qatr sos-sctrs : ls baqs (64 %), ls compagis d'assrac (19 %), ls sociétés immobilièrs (13 %) t ls sociétés fiacièrs divrsifiés (4 %). Comm ls caractéristiqs d chaq sos-sctr diffèrt, os allos ls aalysr idividllmt. La ssibilité rlativ d cs sos-sctrs ax tax d'itérêt st totfois élémt importat d otr prspctiv stratégiq. Ls tax obligatairs ot agmté 2013 t, mêm s'ils ot rtraité parti jsq'ici 2014, os stimos q la tdac st à la hass. La rédctio d soti d la Fd ax États-Uis t l'amélioratio ds doés écoomiqs das la plpart ds pays dévloppés porrait fair passr l'obligatio américai à 10 as à 3,5 % o mêm 4 %. Cla arait probablmt fft d'traîmt sr ls tax caadis, malgré os prspctivs d croissac écoomiq mois robsts. Ds tax pls élvés sot habitllmt mavais ovll por l sctr d la fiac, mais la faço dot réagisst ls différts sossctrs vari bacop. L graphiq d hat illstr la corrélatio d chaq grop ax variatios ds tax obligatairs a cors d crtais périods. U corrélatio égativ marqé sigifi q si ls tax obligatairs agmtt, l cors ds actios va probablmt dimir. E trms d ssibilité rlativ à agmtatio ds tax obligatairs, ls qatr sos-sctrs srait, par ordr décroissat, ls compagis d'assrac, ls sociétés fiacièrs divrsifiés, ls baqs t fi ls FPI. Corrélatio avc ls tax obligatairs à 10 as -0,20-0,40-0, ,80 0,60 0,40 0,20 0, Compagis d'assrac Sociétés fiacièrs divrsifiés Baqs 3 as 2013 FPI Ratios cors/bééfic ds baqs t ds compagis d'assrac févr.-04 févr.-05 Baqs Compagis d'assrac févr.-06 févr.-07 févr.-08 févr.-09 févr.-10 févr.-11 févr.-12 févr.-13 Sorc : Bloombrg, Richardso GMP Limité Baqs D tot évidc, ls baqs sot composat importat d tot portfill d'actios caadis t lrs assiss sot solids por À 11,8 fois ls bééfics, l grop st pltôt bo marché. Ls ratios ds fods proprs afficht ds ivax prdts t ls provisios por prts sr prêts rstt faibls. Ls titrs bacairs s égocit à légr scompt par rapport ax titrs ds compagis d'assrac, mais lr profil d croissac st assi pls lt. Ls baqs fot fac à ds difficltés, déjà évoqés cs drièrs aés, otammt marché caadi d l'habitatio ffrvsct, cosommatr dtté, tc. Or, à otr avis, cs factrs sot pas iqiétats tat q l Caada rtombra pas récssio, c q os 'trvoyos pas por l'istat. Ds tax pls élvés porrait stimlr p ls margs d'itérêt tts, mais tr-tmps ils porrait rpréstr obstacl. Ls rdmts borsirs sot attrayats t bi protégés. Das l'smbl, otr prspctiv st rlativmt tr por c grop. À l'itérir d grop ds baqs, os avos préférc por clls qi sot pls xposés ax sgmts d croissac d marché. Cla iclt ls baqs qi ot accès dirct a marché américai raiso d la fort croissac écoomiq attd a cors ds prochais aés qi dvrait proplsr l sctr bacair. Nos avos assi préférc por ls baqs qi sot pls xposés ax marchés fiacirs, y compris clls qi ot ds activités das l domai d la gstio d patrimoi. Nos somms bacop mois optimists por ls baqs qi dépdt pls d l'écoomi caadi o clls qi sot pls ssibls ax prodits d bas.

3 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 3 Compagis d assrac C grop compos bacop mix avc la hass ds tax d'itérêt t, v so poids pls modst à l'itérir d marché, os somms pls disposés à l srpodérr. Il st assi bacop pls xposé a marché assi bi l marché borsir q l marché obligatair q ls baqs. La hass ds tax a réalité fft positif raiso d passif t ds hypothèss q rcèlt ls résrvs obligatoirs. État doé otr visio optimist à l'égard ds marchés fiacirs t d la gstio d patrimoi t assi l rdmt cycliq d sctr, os srpodéros actllmt ls compagis d'assrac. Sociétés immobilièrs C sctr a été malmé 2013, réagissat très mal à la moté ds tax. Nos psos q c sra p la mêm chos 2014, mêm si os stimos q ls ffts ot déjà été largmt rsstis. Crtais pst q l grop scompt déjà ds tax à 3,25 % o 3,50 % por l'obligatio d govrmt à 10 as. L grop s égoci assi à scompt proch d 10 % par rapport à la valr liqidativ, c qi s était pas v dpis logtmps. Avc rdmt d 5,6 %, c sctr offr la millr valr d sctr d la fiac. Malgré tot, os l sos-podéros sas l'xclr totalmt raiso d sa ssibilité ax tax d'itérêt. Si jamais ls tax dvait motr à 3,25 % o 3,50 %, os porrios étoffr os positios. Sociétés fiacièrs divrsifiés Nos somms attirés par c grop raiso d sa ssibilité ax marchés fiacirs, mais il rprést slmt ptit portio d sctr d la fiac. Das l'smbl, os somms optimists à l'égard d la fiac, mais os misos davatag sr ls grops mois ssibls à agmtatio ds tax d'itérêt. GRAPHIQUE DE LA SEMAINE L'aé 2014 a démarré avc mois d javir agité t volatil. La sitatio a cpdat été différt févrir où l'idic a fait ds progrès chaq jor jsq'ici. La différc, c'st q l pir sctr d 2013, cli ds matériax, a été la bogi d'allmag d ctt rmoté dot ls sos-sctrs d l'or t ds métax précix ot été l fr d lac. Jsq'ici ctt aé, l'or a progrssé d 31,2 % t ls métax précix d 34 %, tot cla mois d dx mois. Malhrsmt por l'idic t por ls ivstissrs caadis, cs brillats sos-sctrs 'ot pls la mêm iflc q par l passé. Comm vos povz l voir das l graphiq ci-dssos, ils avait poids combié d 16 % sptmbr 2011 lorsq l'or s égociait ator d $ l'oc. Dpis, ls cors ds titrs miirs ot chté mêm tmps q ls prix ds métax. Dpis l sommt d 2011, la capitalisatio borsièr global d sos-sctr d l'or t ds métax précix a été rédit d près d moitié, soit d 260,6 à 134,5 milliards $, t rprést pls q 6 % d l'idic global. Poids ds titrs arifèrs t d métax précix das l TSX 18% La détérioratio d la valr d cs grops a plsirs coséqcs, l' d'lls état 16% l'accélératio possibl d l'activité d fsio t 14% d'acqisitio, pisq plsirs sociétés miièrs 12% sollicitt ls achtrs das ttativ por ratioalisr lrs activités. Ls vts d FNB 10% arifèrs ot assi été sigificativs, totalisat 8% près d 26,9 millios d'ocs par rapport a sommt d U bo parti d l'or rtiré 6% ds FNB a été fod t xpédié à Hog Kog, 4% pis vrs la Chi où ls importatios a cors d la mêm périod ot totalisé 30,8 millios 2% d'ocs. O sait pas d'où vidra l'or 0% écssair por réapprovisior ls FNB qi fot sodaimt l'objt d' dmad accr févr.-03 févr.-04 févr.-05 févr.-06 févr.-07 févr.-08 févr.-09 févr.-10 févr.-11 févr.-12 févr.-13 févr.-14

4 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 4 d la part ds ivstissrs occidtax. La dyamiq ds marchés d l'or t ds métax précix st très différt maitat q'il y a trois as. La différc la pls otabl st q la Résrv fédéral rédit désormais l soti moétair a li d l'agmtr. Or, dimitio ds flx d capitax sr ls marchés rédit l'attrait d l'or comm résrv d valr. C factr cojgé a raffrmissmt ds marchés borsirs détor ls ivstissrs d métal ja a profit d'actifs offrat rdmt spérir. Nos voyos doc pas commt ls prix ds métax t ds titrs ds sociétés miièrs porrait rjoidr d ovax sommts à cort trm. QUESTION DE LA SEMAINE «La violc réct t l'agitatio politiq Ukrai ot-lls grad icidc sr ls ivstissrs caadis?» Ls ltts q s sot livrés ls pays t ls athlèts à Sotchi, Rssi, ot rt l'atttio d la plaèt tot tièr. Ls Jx olympiqs rpost sr d grads pricips visat l'évoltio harmois d gr hmai afi d promovoir société pacifiq chrchat à présrvr la digité hmai. Or, à slmt km d la flamm olympiq, atr bataill mbras l ctr d Kiv. L'Ukrai st l théâtr d' scalad d violc cotr ds maifstats, t maitat ls imags qi os parvit d la plac d l'idépdac rssmblt davatag à zo d grr. Ls évémts qi s dérolt Ukrai costitt avrtissmt por cx qi ivstisst das ls marchés frotalirs. Ls cors ds actios à la bors d Kiv (idic PFTS) ot chté d 42 % a cors ds dx drièrs aés. La moai a prd 10 % d sa valr par rapport a $ US six mois. La moté ds hostilités a assi fait baissr l robl rss à crx historiq. Comm l'ukrai st marché frotalir, il 'st pas icls das l'idic MSCI ds marchés émrgts, portat cs drièrs aés l'idic kraii a prodit rdmt iférir à cli d l'idic MSCI marchés frotalirs. La violc das l pays a assi fait agmtr ls craits d' défat d paimt. L coût por covrir ds obligatios d govrmt kraii a moy d swaps sr défaillac a agmté d 175 % dpis l débt d mois d javir. L'écoomi d pays va écssairmt êtr mis à mal, alors q ls États-Uis t l'uio ropé mact d'agmtr ls sactios cotr l govrmt. La baq d'ivstissmt d l'ue a assi idiqé q'll avait cssé ss ivstissmts das l pays, alors q'll s'était aparavat gagé à y ivstir pls d' milliard d'ros. U grr civil ax ports d l'erop ara crtaimt ds réprcssios écoomiqs aillrs das l mod, mais os somms cor loi. Etr-tmps, l'fft déstabilisat d' évtll défaillac sr la dtt préoccp davatag. C gr d maifstatios mi la cofiac das la stabilité

5 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 5 politiq ds pays dévloppmt partot sr la plaèt. Ls ivstissrs caadis dot ls avoirs sot coctrés sr ls marchés itérirs dvrait pas trop s'iqiétr ds réprcssios d la cris actll sr la rpris écoomiq modial. Par cotr, l hard a plogé ctt aé par rapport à d ombrss atrs moais t comm ls ivstissrs s rt habitllmt sr l dollar américai lorsq ds criss s prépart, la dvis caadi porrait cotir d pâtir. C 'st pas cor la paiq complèt por ls marchés émrgts t frotalirs, mais d ovax assats sot à prévoir. RÉSULTATS ÉCONOMIQUES CETTE SEMAINE Caada Dat Jor Hr Doé Résltat Résltat préc. 28 fév. V. 8 h 30 PIB trimstril aalisé 2,6 % 2,7 % 28 fév. V. 8 h 30 Prodit itérir brt (sr 1 mois) -0,3 % 0,2 % É.-U. Dat Jor Hr Doé Résltat Résltat préc. 25 fév. Mar. 10 h Cofiac ds cosommatrs 80 80,7 26 fév. Mr. 10 h Vts d maisos vs 400 k 414 k 27 fév. J. 8 h 30 Commads d bis drabls -1,6 % -4,2 % 27 fév. J. 8 h 30 Bis drabls xcl. l trasport -0,2 % -1,3 % 27 fév. J. 8 h 30 Novlls dmads d assracchômag 335 k 336 k 28 fév. V. 8 h 30 PIB sr 3 mois (aalisé) 2,5 % 3,2 % 28 fév. V. 9 h 45 Idic ds gstioairs approvisiomt d Chicago 56,4 59,6 28 fév. V. 9 h 55 Idic d cofiac d l Uivrsité d Michiga 81,2 81,2 28 fév. V. 10 h Promsss d vt d logmts xistats 1,7 % -8,7 % RÉSULTATS DE BÉNÉFICES CETTE SEMAINE Caada Société Symbol Sctr Cors Dat d rapport Hr Estimatio BQUE NAT. DU CAN. NA Fiac 43,54 $ 24 fév h 1,05 $ BANQUE DE MONTRÉAL BMO Fiac 72,67 $ 25 fév h 1,53 $ DAVIS & HENDERSO DH Tchologis d l iformatio 28,69 $ 25 fév Apr. clôtr 0,52 $ MACDONALD DETTWI MDA Idstri 80,99 $ 25 fév h 30 1,27 $ TRICAN WELL SERV TCW Érgi 14,10 $ 25 fév Apr. clôtr -0,08 $ AIMIA INC AIM Cosommatio discrétioair 19,12 $ 26 fév Apr. clôtr -0,62 $ CALFRAC WELL SER CFW Érgi 33,55 $ 26 fév Av. ovrtr 0,21 $ DUNDEE INTERNATI DI-U Fiac 8,91 $ 26 fév ,21 $ EXTENDICARE INC EXE Saté 7,29 $ 26 fév ,07 $ FIRST MAJESTIC S FR Matériax 13,48 $ 26 fév Av. ovrtr 0,11 $ GRAN TIERRA ENER GTE Érgi 8,38 $ 26 fév ,16 $ PEMBINA PIPELINE PPL Érgi 39,79 $ 26 fév Apr. clôtr 0,30 $ BQUE ROYALE DU CAN. RY Fiac 72,48 $ 26 fév h 1,42 $ WESTPORT INNOVAT WPT Idstri 18,65 $ 26 fév Apr. clôtr -0,46 $ ALTAGAS LTD ALA Érgi 41,89 $ 27 fév ,44 $ ATLANTIC POWER ATP Srvics ax collctivités 2,90 $ 27 fév Apr. clôtr -0,29 $ ARTIS REAL ESTAT AX-U Fiac 15,66 $ 27 fév Apr. clôtr 0,35 $ CATAMARAN CORP CCT Saté 56,89 $ 27 fév h 0,55 $

6 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 6 BQUE CAN. IMPÉR. COM. CM Fiac 90,14 $ 27 fév h 2,14 $ FPI CROMBIE CRR-U Fiac 13,45 $ 27 fév ,27 $ FPI DUNDEE A D-U Fiac 29,43 $ 27 fév ,68 $ ENERFLEX LTD EFX Érgi 15,55 $ 27 fév ,27 $ ALIMENTS MAPLE LEAF INC. MFI Cosommatio d bas 15,36 $ 27 fév ,12 $ NEW GOLD INC NGD Matériax 7,09 $ 27 fév Apr. clôtr 0,03 $ PASON SYSTEMS PSI Érgi 26,93 $ 27 fév Apr. clôtr 0,33 $ STANTEC INC STN Idstri 66,15 $ 27 fév ,80 $ BQUE TORONTO-DOM TD Fiac 49,81 $ 27 fév h 30 1,03 $ TRANSFORCE INC TFI Idstri 23,60 $ 27 fév Av. ovrtr 0,39 $ VALEANT PHARMACE VRX Saté 163,52 $ 27 fév Av. ovrtr 2,06 $ WESTON (GEORGE) WN Cosommatio d bas 78,84 $ 27 fév h 00 0,94 $ BONAVISTA ENERGY BNP Érgi 15,67 $ 28 fév ,07 $ FPI D'IMM. RÉS. CAN. CAR-U Fiac 21,67 $ 28 fév Apr. clôtr 0,36 $ CAPITAL POWER CO CPX Srvics ax collctivités 23,07 $ 28 fév Apr. clôtr 0,34 $ FPI COMINAR CUF-U Fiac 18,49 $ 28 fév LABRADOR IRON OR LIF Matériax 32,10 $ 28 fév ,60 $ É.-U. Société Symbol Sctr Cors Dat d rapport Hr Estimatio EOG RESOURCES EOG Érgi 179,56 $ 24 fév Apr. clôtr 1,93 $ FRONTIER COMMUNI FTR Télécommicatios 4,63 $ 24 fév h 01 0,06 $ ONEOK INC OKE Érgi 60,82 $ 24 fév h 10 0,53 $ TENET HEALTHCARE THC Saté 46,93 $ 24 fév h 10 0,32 $ VORNADO RLTY TST VNO Fiac 94,92 $ 24 fév Apr. clôtr -0,38 $ AMERICAN TOWER C AMT Fiac 84,52 $ 25 fév h 0,48 $ EDISON INTL EIX Srvics ax collctivités 51,50 $ 25 fév ,68 $ FIRSTENERGY CORP FE Srvics ax collctivités 32,00 $ 25 fév Av. ovrtr 0,70 $ FIRST SOLAR INC FSLR Tchologis d l iformatio 56,43 $ 25 fév Apr. clôtr 1,02 $ HOME DEPOT INC HD Cosommatio discrétioair 77,87 $ 25 fév Av. ovrtr 0,71 $ LEUCADIA NATL LUK Fiac 27,99 $ 25 fév MACY'S INC M Cosommatio discrétioair 53,82 $ 25 fév ,17 $ QEP RESOURCES IN QEP Érgi 31,86 $ 25 fév Apr. clôtr 0,40 $ RANGE RESOURCES RRC Érgi 85,98 $ 25 fév Apr. clôtr 0,39 $ AUTODESK INC ADSK Tchologis d l iformatio 55,14 $ 26 fév Apr. clôtr 0,34 $ AES CORP AES Srvics ax collctivités 14,71 $ 26 fév ,29 $ CHESAPEAKE ENERG CHK Érgi 26,75 $ 26 fév Av. ovrtr 0,40 $ CENTERPOINT ENER CNP Srvics ax collctivités 24,47 $ 26 fév Av. ovrtr 0,28 $ CABLEVISION SY-A CVC Cosommatio discrétioair 16,13 $ 26 fév Av. ovrtr 0,09 $ DOLLAR TREE INC DLTR Cosommatio discrétioair 52,16 $ 26 fév ,05 $ EXPEDITORS INTL EXPD Idstri 41,60 $ 26 fév ,46 $ L BRANDS INC LB Cosommatio discrétioair 53,75 $ 26 fév Apr. clôtr 1,61 $ LOWE'S COS INC LOW Cosommatio discrétioair 47,24 $ 26 fév Av. ovrtr 0,31 $ NEWFIELD EXPLORA NFX Érgi 24,93 $ 26 fév ,44 $ TRANSOCEAN LTD. RIG Érgi 43,36 $ 26 fév Apr. clôtr 0,72 $ INTEGRYS ENERGY TEG Srvics ax collctivités 56,96 $ 26 fév Apr. clôtr 0,94 $ TARGET CORP TGT Cosommatio discrétioair 56,58 $ 26 fév Av. ovrtr 1,24 $ TJX COS INC TJX Cosommatio discrétioair 60,36 $ 26 fév ,83 $ BEST BUY CO INC BBY Cosommatio discrétioair 24,78 $ 27 fév h 1,01 $ SALESFORCE.COM CRM Tchologis d l iformatio 63,69 $ 27 fév Apr. clôtr 0,06 $ GAP INC/THE GPS Cosommatio discrétioair 42,90 $ 27 fév h 0,65 $ KOHLS CORP KSS Cosommatio discrétioair 51,77 $ 27 fév ,54 $ MONSTER BEVERAGE MNST Cosommatio d bas 75,06 $ 27 fév Apr. clôtr 0,46 $ MYLAN INC MYL Saté 52,13 $ 27 fév Av. ovrtr 0,75 $ PALL CORP PLL Idstri 85,77 $ 27 fév h 0,80 $ ROWAN COMPANIE-A RDC Érgi 32,34 $ 27 fév Av. ovrtr 0,41 $

7 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 7 ROSS STORES INC ROST Cosommatio discrétioair 67,71 $ 27 fév h 1,02 $ SEMPRA ENERGY SRE Srvics ax collctivités 93,26 $ 27 fév h 0,97 $ WINDSTREAM HOLDI WIN Télécommicatios 7,89 $ 27 fév ,09 $ WPX ENERGY WPX Érgi 17,93 $ 27 fév ,35 $ BERKSHIRE HATH-B BRK/B Fiac 113,38 $ 28 fév ,42 $ IRON MOUNTAIN IRM Idstri 28,53 $ 28 fév Av. ovrtr 0,21 $ NRG ENERGY NRG Srvics ax collctivités 28,57 $ 28 fév Av. ovrtr 0,37 $ PEPCO HOLDINGS POM Srvics ax collctivités 20,69 $ 28 fév Av. ovrtr 0,21 $ SOUTHWESTRN ENGY SWN Érgi 43,17 $ 28 fév ,53 $ Ctt pblicatio st fori à titr d'iformatio gééral t costit pas offr o sollicitatio por la vt o l'achat ds titrs mtioés ax présts. L rdmt passé porrait pas s répétr. Malgré tos ls fforts por prodir c rapport à partir d'iformatio obt après d sorcs jgés digs d foi, os povos pas garatir q ctt iformatio st xact o complèt. Avat d prdr décisio sr la bas d ctt iformatio, villz obtir ds cosils fiacirs idividls qi tit compt d votr sitatio prsoll. Ni l'atr i Richardso GMP Limité (RGMP) fot ac rpréstatio o forisst ac garati, xprss o implicit, rlativmt à ctt iformatio t 'assmt ac rsposabilité por ls rrrs o omissios q'll porrait cotir o por tot prt q l'tilisatio d c rapport o d so cot porrait traîr. Richardso GMP Limité st mmbr d Fods caadi d protctio ds épargats. Richardso st marq d commrc d Jams Richardso & Fils, Limité. GMP st marq d commrc déposé d GMP Valrs Mobilièrs S.E.C. Ls dx marqs sot tilisés sos licc par Richardso GMP Limité.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 11 AVRIL 20144 INFORMATIONN LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPEE DE RICHARDSON GMP Profitr ds bas prix? E pag 2 : Aalys d la faiblss réct ds marchés TSX COMPOSÉ

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes d ra Jq à 20 % www.gvb.ch! bai ch t ta é r t r v o c U r o a o N? iq pa ra i c! la a o i a v o tr Arz votr aio chz o. Coplètt. Avc o arac coplétair, vo covrz votr bi itégralt. Si l toit d bâtit prét défat

Plus en détail

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9.

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9. La botiq q vos aimz s associ à z i d n tt a s o v q q ti o la b E R U T R E OUV DREDI 6 MAI LE VEN VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS 1 iêàj> Ã>Ì Ê`i {Ê > ÊÓä ÊUÊxÊ«>}ià 3870751 DÉMÉNAGE AU 1216r Édoard-Dfor

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 26 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Ls dx factts d la volatilité TSX COMPOSÉ L ds piès lços q appt ls ivstisss, c st q l

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 03-16-15 03-21-15 03-26-15 03-31-15 04-05-15 04-10-15 04-15-15 04-20-15 04-25-15 04-30-15 05-05-15 05-10-15 05-15-15 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 15 ai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS

Plus en détail

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l.

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l. Dmad d souti à l'rgistrmt atioal d l'org CH9622-7 Cultur : Org à dux rags Typ : Org d pritmps (Hordum vulgar l.) Sélctiours : T.M. Choo 1 t R. A. Marti 2 1 Ctr d rchrchs d l Est sur ls céréals t ls oléagiux,

Plus en détail

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI?

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI? Ls qstios qi TUEt #1 pis-j voir cofic? #2 st-c complt t évoltif? #3 st-c bo mrché? #4 st-c sûr t prformt? www. #1 propriété & cofic www. Propriété & cofic U sit st prodit. Idé rç sis-j propriétir d mo

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût.

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût. ava-goû 18 logs d 16 placs chac, iss à disposiio por os ls achs à doicil d chapioa. La forl Idéal por rcvoir vos clis iviés afi d paragr o d covivialié das spac privilégié. Doés d grads bais virés, os

Plus en détail

Contribution à une Approche Simplifiée pour la simulation numérique du formage incrémental

Contribution à une Approche Simplifiée pour la simulation numérique du formage incrémental è Cogrès Fraçais d Mécaiq orda, a 0 août 0 Cotribtio à Approch Siplifié por la silatio ériq d forag icrétal Y.YU a, b, A.DELAMÉZIÈRE a, b, M.NOUARI a, b, L. EN AYED a, b a. Uivrsité d Lorrai, LEMA, UMR

Plus en détail

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION 1) Prncps d fonctonnmnt Forc d Vnt st n ogc d CRM/SFA tsab sr PC n mod cnt/srvr t sr appar Androd (Smartphon o tabtt vrson Androd mnmm 3.2 t écran mnmm 480

Plus en détail

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré Microphones d appels Clod avec message pré-enregistrés intégré Clearly better sond Modèles PM4-SA et PM8-SA Description générale Les microphones d appels nmériqes Clod de la gamme PM-SA ont été développés

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Premier bilan du vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants. Préparé par : Louise Champoux- Paillé Administratrice du MÉDAC

Premier bilan du vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants. Préparé par : Louise Champoux- Paillé Administratrice du MÉDAC Premier bilan du vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants Préparé par : Louise Champoux- Paillé Administratrice du MÉDAC Le 4 juillet 2011 Mise en contexte En 2010, une trentaine d institutions

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Le VMD Quotidien. Autour du globe. Mercredi 19 novembre 2014. Cibles (2014) Europe Asie S&P/TSX

Le VMD Quotidien. Autour du globe. Mercredi 19 novembre 2014. Cibles (2014) Europe Asie S&P/TSX Mercredi 19 novembre 2014 GROUPE CONSEIL EN Canada États Unis PORTEFEUILLES Michel Doucet, VP, CIM MD Gestionnaire de portefeuilles Jean-René Ouellet, MBA, CFA Gestionnaire de portefeuilles Autour du globe...

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS 1 sr 17 ctivité conseillée ctivités de grope La Translation (Partie1) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr1.pdf La Translation (Partie2) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr2.pdf

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies Vidéo DIVAR IP 7000 1U DIVAR IP 7000 1U www.boschsecrity.fr Soltion de gestion vidéo complète tot-en-n jsq'à 64 voies Soltion de gestion vidéo IP prête à l'emploi avec ne capacité de stockage maximale

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Procédure d installation d un terminal PYRESCOM TERMOD T4. 1.0 LDUN Version initiale 11/02/13

Procédure d installation d un terminal PYRESCOM TERMOD T4. 1.0 LDUN Version initiale 11/02/13 Badgs Pyrs 14/06/2013 Prédr d istallati d trial PYRESCOM TERMO T4 Csltz vtr Espa lits : http://www.spalits.brgr-lvralt.fr/ SUIVI ES MOIFICATIONS VERSION AUTEUR OBJET E LA MOIFICATION ATE 1.0 LUN Vrsi iitial

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes Systèmes d'alarme intrsion Centrale AMAX 4000 Centrale AMAX 4000 www.boschsecrity.fr 64 zones à raccordement filaire / 16 gropes 64 codes tilisaters Jornal 3 x 254 événements horodatés Armement à distance

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Guide de présentation du programme

Guide de présentation du programme D la matrll à la 9 aé Guid d préstatio du programm Programm itractif d prévtio à la sécurité, mat l fat à s rsposabilisr t à s prémuir cotr ls agrssios fatsavrtis.ca 2 éditio L programm Efats avrtis st

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES La gamm NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE www.pttforstr.fr u stockag ffcac POUR UNE CHAÎNE DU FROID PRÉSERVÉE Cosrvato, pcs d actvté, stockag

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 1 La Commnaté d Agglomération agit por le Développement Drable Petit gide des éco-gestes a brea gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 2 Épisement des

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONTRAT

PRÉSENTATION DU CONTRAT PRÉSENTATION DU CONTRAT 2 L ASSURANCE VIE UN FANTASTIQUE OUTIL DE GESTION PATRIMONIALE Le fait qe l assrance vie soit, depis plsiers décennies, le placement préféré des Français n est certes pas le frit

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Réalisez des simulations virtuelles avec des outils de test complets pour améliorer vos produits

Réalisez des simulations virtuelles avec des outils de test complets pour améliorer vos produits SOLIDWORKS Simlation Réalisez des simlations virtelles avec des otils de test complets por améliorer vos prodits SOLUTIONS DE SIMULATION SOLIDWORKS Les soltions de simlation SOLIDWORKS permettent à tot

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses la fardelese Les fardeleses, machines semi-atomatiqes d emballage de palettes, assi nommées palettisers o «wrapeses» sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. On s en sert por envelopper d ne

Plus en détail

TD: Transformée de Fourier

TD: Transformée de Fourier TD: Transformée de Forier Définition + Soit ne fonction complee f de la variable réelle Si elle est de carré sommable, c est-à-dire si l intégrale f( d converge (on se reportera a cors de mathématiqes

Plus en détail

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit».

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit». Etde d e vrite de l spirle de Théodore, dot issce à e site dot les sommes prtielles sot égles x prodits prtiels. Mots clés : spirle de Théodore, théorème de Pythgore, site, série, polyôme. L spirle de

Plus en détail

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN IAB France 2001 - Reprodction atorisž mention obligatoire : sorce Etde NetImpa@ct IAB-Ipsos ASI Septembre 2001 Etde Net.imp@ct 2 sr la pblicitž sr internet Principax RŽsltats Ipsos-ASI IAB France Moniqe

Plus en détail

Épargne et placements. Les comptes d investissement La Capitale. Guide du conseiller en sécurité financière

Épargne et placements. Les comptes d investissement La Capitale. Guide du conseiller en sécurité financière Épargne et placements Les comptes d investissement La Capitale Guide du conseiller en sécurité financière Table des matières 1 Fiche technique 2 Les avantages des comptes d investissement La Capitale 3

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12347.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Global Votre assurance complémentaire individuelle

Global Votre assurance complémentaire individuelle Global Votre assrance complémentaire individelle Assrance de base Le minimm légal L assrance obligatoire des soins (LAMal) vos garantit ne covertre de base des frais de santé. Elle prend en charge les

Plus en détail

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique Vidéo Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe www.boschsecrity.fr Optiqe de hate qalité Constrction fiable et robste Format d'image 1/3" avec coande DC

Plus en détail

n i N 15 Juin 2015 Edito réalisé par les coprésidents de la délégation Une soirée CCFD-Terre Solidaire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises

n i N 15 Juin 2015 Edito réalisé par les coprésidents de la délégation Une soirée CCFD-Terre Solidaire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises du CCFD- Trr Solidair 29 P1 Bull 'iformat d io i t N 15 Jui 2015 Edito réalisé par ls coprésits la délégatio La trr trmbl au Népal faisat s millirs morts, ls migrats s oit Méditrraé t l réchauffmt climatiqu

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

Quick Start Guide Touch Tone Capture. Guide de démarrage rapide Saisie à l aide du clavier

Quick Start Guide Touch Tone Capture. Guide de démarrage rapide Saisie à l aide du clavier Qick Start Gide Toch Tone Captre Gide de démarrage rapide Saisie à l aide d clavier 1 Getting Started To help yo get started, this gide otlines some of the most common transactions for the Toch Tone Captre

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12308.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU DECEMBE DELIBEATION N C-3.464 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL SEPTIMANIE EXPOT : Pogamm d'actios 8 LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON, VU l Cod gééal ds collctivités titoials t otammt sa qatièm

Plus en détail

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R. AQUIT AINE AQUITAINE Omnim Techniqe d'etdes de la Constrction et de l'eqipement en Aqitaine Siège social : 126, re des Qatre Castéra 33 130 BEGLES SAS a capital de 250 000 - RCS Bordeax B 341.724.052 CENTRE

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 30 juin 2014

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 30 juin 2014 Capital régional et coopératif Desjardins Relevé des autres investissements Obligations (85,7%) Obligations fédérales et garanties (23,3%) Fiducie du Canada pour l'habitation 2017-12-15, 1,70 % 12 200

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12307.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés.

Plus en détail

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series Vidéo Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs

Plus en détail

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins :

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins : La complémentaire santé des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ la réponse santé adaptée à vos besoins por faciliter votre accès ax soins : avec le tiers payant por ne pls avancer vos frais

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Guide AFEI - FBF. de mise en œuvre des procédures de déclaration de soupçon d abus de marché

Guide AFEI - FBF. de mise en œuvre des procédures de déclaration de soupçon d abus de marché Gide AFEI - FBF de mise en œvre des procédres de déclaration de sopçon d abs de marché Préamble Sommaire 1. ORGANISATION & PROCéDURE INTERNE 1 A. QUELLE ORGANISATION? 1 A.1 Modèle d organisation interne

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Mini-guide sur les FNB ishares MD

Mini-guide sur les FNB ishares MD Mini-guide sur les FNB ishares MD COMMENCER PAR LE COMMENCEMENT. Leur valeur réside dans leur fonctionnement. Leur potentiel se réalise grâce aux professionnels qui les utilisent. Pour profiter au maximum

Plus en détail

HARVEST Banks & Buildings Income Fund. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds. 30 juin 2014

HARVEST Banks & Buildings Income Fund. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds. 30 juin 2014 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds 30 juin 2014 rmation trimestrielle du portefeuille peuvent être obtenus gratuitement et sur simple demande en composant le 1-866-998-8298,

Plus en détail

RELEVÉ DES AUTRES INVESTISSEMENTS (NON AUDITÉ)

RELEVÉ DES AUTRES INVESTISSEMENTS (NON AUDITÉ) RELEVÉ DES AUTRES INVESTISSEMENTS (NON AUDITÉ) AU 31 MAI 2015 10 juillet 2015 Nombre ou valeur Coût valeur Description nominale $ $ Marché monétaire Gouvernement du Canada, bon du trésor 2015-06-03, 1,45%

Plus en détail

VRM Video Recording Manager

VRM Video Recording Manager Vidéo VRM Video Recording Manager VRM Video Recording Manager www.boschsecrity.fr Stockage réparti et éqilibrage de la configrable Basclement sr n enregistrer de secors iscsi en cas de défaillance, por

Plus en détail

Options de placements VU Challenger de NN en 1993

Options de placements VU Challenger de NN en 1993 Nouvelles façons d investir dans la VU AIG Options de placements dans le passé Options de placements VU Challenger de NN en 1993 Option intérêt quotidien Moyenne de portefeuille 5 ans Indice d Actions

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2013

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2013 Relevé des autres investissements Obligations (87,9 %) Obligations fédérales et garanties (26,1 %) Fiducie du Canada pour l'habitation 2020-12-15, 3,35 % 17 169 17 816 17 911 2021-06-15, 3,80 % 21 335

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy 16 Octobre 2014 - Bercy PRODUIRE EN FRANCE AVEC LA DOUANE Présentation des entreprises participant ax tables rondes # prodireenfrance Live tweet sr le compte officiel de la doane @doane_france la doane

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO Des résultats du Programme de réductio des risques STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO 1. Cotexte La puaise tere Lygus lieolaris (figure 1) est

Plus en détail

pour toute la famille

pour toute la famille La gamme santé solidaire por tote la famille CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ Nos sommes ne vraie mtelle à bt non lcratif. À tot moment, nos vos en donnons les preves : pas de sélection à l entrée

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC . Intérêt d redressement Le redressement MCC Si on désire faire fonctionner n moter à corant contin (MCC) en alternatif il ne torne pas mais vibre. Explication : le corant alternatif change de sens réglièrement

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La Mbox troisième génération Guide technique

La Mbox troisième génération Guide technique La Mbox troisième génération Gie techniqe Table es matières Le concept e la famille Mbox novelle génération...3 Les éléments constittifs ne interface aio exception...3 Convertissers...3 Préamplis...3 Horloge...3

Plus en détail

Exponentielle exercices corrigés

Exponentielle exercices corrigés Trmial S Foctio potill Ercics corrigés Fsic 996, rcic Fsic 996, rcic 3 3 Fsic 996, rcic 4 4 Fsic, rcic 6 3 5 Fsic, rcic 4 3 6 Baqu 4 4 7 Epo + air, Amériqu du Nord 5 5 8 Basiqu, N Calédoi, ov 4 7 9 Basiqus

Plus en détail

États financiers semestriels

États financiers semestriels États financiers semestriels Portefeuilles privés BMO Harris 30 juin 2014 Portefeuille canadien d obligations d entreprise BMO Harris AVIS DE NON-EXAMEN DES ÉTATS FINANCIERS SEMESTRIELS PAR LES AUDITEURS

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller)

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller) Engineered Soltions AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) www.boschsecrity.fr Gestion intelligente des accès por

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

ISC-PDL1-W18x Détecteurs TriTech Série Pro

ISC-PDL1-W18x Détecteurs TriTech Série Pro Systèmes d'alarme intrsion ISC-PDL-W8x Détecters TriTech Série Pro ISC-PDL-W8x Détecters TriTech Série Pro www.boschsecrity.fr Covertre de détection 8 m x 5 m, avec ne sélection de covertre rédite à 8

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail