IP4GROWTH-RENFORCEMENT DES CAPACITES EN PROPRIETE INTELLECTUELLE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE LE SYSTÈME OAPI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IP4GROWTH-RENFORCEMENT DES CAPACITES EN PROPRIETE INTELLECTUELLE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE LE SYSTÈME OAPI"

Transcription

1 IP4GROWTH-RENFORCEMENT DES CAPACITES EN PROPRIETE INTELLECTUELLE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE RESTITUTION DU MODULE DE FORMATION SUR LE SYSTÈME OAPI ABIDJAN LE 13 JANVIER 2015 Présenté par Dr. SOBIA Aïssata Chercheur au CIRES (formation de base Cécé Kpohomou / OAPI- Yaoundé)

2 IP4GROWTH-AMELIORATION DES CAPACITES EN PROPRIETE INTELLECTUELLE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE PREMIERE PARTIE MODULE DE FORMATION SUR LE SYSTÈME OAPI ET LA PROPRIETE INTELLECTUELLE A L OAPI ABIDJAN LE 13 JANVIER 2015

3 PLAN DE LA PRESENTATION DE LA PREMIERE PARTIE Ø Cadre juridique Ø Etats membres Ø Missions Ø Caractéristiques du système Ø Objets protégés Ø Spécificités du système Ø Organigramme de l Institution Ø Financement / Coopération Ø Systèmes nationaux de liaison

4 1. Cadre juridique 1. Accord de Libreville du 13 septembre 1962; 2. Accord de Bangui du 2 mars 1977; 3. Accord de Bangui révisé du 24 février 1999.

5 2. LES ETATS MEMBRES 1.Bénin 2. Burkina Faso 3. Cameroun 4. Centrafrique 5. Congo 6. Comores 7. Côte d Ivoire 8. Gabon 9. Guinée 10. Guinée Bissau 11. Guinée Equatoriale 12. Mali 13. Mauritanie 14. Niger 15. Sénégal 16. Tchad 17. Togo

6 3. MISSIONS DE L OAPI 1. Examiner les demandes et délivrer les titres de propriété ; 2. Tenir un registre spécial pour chaque catégorie d objets protégés; 3. Fournir la documentation et l information; 4. Participer au développement technologique des Etats membres; 5.Assurer la formation en propriété intellectuelle.

7 4. CARACTERISTIQUES DU SYSTÈME (1) 1. Une législation uniforme : Accord de Bangui; 2. Un Office commun : L OAPI; 3. Une procédure centralisée: Tout dépôt a la valeur d un dépôt national dans chaque Etat ; 4. Un titre délivré; 5. Un droit valable couvrant les 17 Etats membres; 6. Il n y a pas de systèmes nationaux de délivrance des titres qui coexistent avec le système régional; 7. Le régime régional est en accord avec : - L a Convention de Paris pour la protection de la Propriété Industrielle; - La Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques; - La Convention de Rome pour la protection des Artistes interprètes ou exécutants, des producteurs de phonogrammes.

8 4. CARACTERISTIQUES DU SYSTÈME (2) 1. Ce système est en accord avec: - La Convention UPOV (Union pour la protection des obtentions végétales); - L Accord sur les ADPIC (Aspects des Droits de Propriétés Intellectuelles qui touchent le Commerce); 2. Les étrangers obtiennent les titres de protection dans les mêmes conditions que les nationaux des Etats membres; 3. Les actions relatives aux titres délivrés sont portées devant les juridictions des Etats membres; 4. Les décisions judiciaires définitives sur le validité des titres font autorité dans tous les autres Etats; 5. La gestion collective des droits d auteur et droits connexes est confiée à un organisme de gestion collective dans chaque Etat membre.

9 5. OBJETS PROTEGES PAR L ACCORD DE BANGUI 1. Les brevets d invention ( Annexe I); 2. Les modèles d utilité (Annexe II); 3. Les marques de produits ou de services (Annexe III); 4. Les dessins et modèles industriels (Annexe IV); 5. Les noms commerciaux (Annexe V); 6. Les indications Géographiques(Annexe VI); 7. La propriété littéraire et artistique(annexe VII) 8. La concurrence déloyale(annexe VIII) 9. Les schémas de configuration (topographie) des circuits intégrés ( Annexe IX); 10. Les obtentions végétales (Annexe X);

10 6. SPECIFICITES DU SYSTÈME Le régime de protection de l Accord de Bangui comporte les spécificités ci-après : LES BREVETS D INVENTION Les brevets sont délivrés pour les inventions de produits ou de procédés dans tous les domaines technologiques; La durée de vie du brevet est de 20 ans; Sont exclus de la brevetabilité les inventions qui ont pour objet: Les variétés végétales; les races animales; les procédés essentiellement biologiques et leurs produits; les méthodes de traitement; les méthodes de diagnostic LES MARQUES Sont admis en tant que marques les signes visibles, à l exclusion des signes sonores ou olfactives; La propriété des marques appartient à celui qui le premier en a effectué le dépôt;

11 La marque peut être enregistrée pour une ou plusieurs classes de produits ou une ou plusieurs classes de services; La propriété de la marque peut être revendiqué devant l Organisation LES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS Ø Les dessins et modèles industriels bénéficient à la fois de la protection de la propriété industrielle et de la protection du droit d auteur LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES Le titulaire d une marque antérieure identique ou similaire à une indication géographique peut continuer l utilisation de sa marque sauf dans le cas ou celle-ci porte sur les vins et spiritueux

12 6.5. LES OBTENTIONS VEGETALES 1. Peuvent être protégés les variétés de tous genres et espèces botaniques, à condition qu elles soient nouvelles, distinctes, homogènes et stables; 2. Les espèces sauvages ne peuvent être protégées; 3. Les droits du détenteur sont renforcés et s étendent aux variétés essentiellement dérivées; 4. La durée de la protection est de 25 ans; 5. Avant la délivrance du certificat, le déposant bénéficie d une protection provisoire EN CE QUI LA PROPRIETE LITTERAIRE ET ARTISITIQUE. La gestion des droits d auteur et droits voisins ainsi que la défense des intérêts moraux sont confiées à un bureau national du droit d auteur ou à une société nationale d auteurs compositeurs dans chaque Etat membre.

13 7. LES ORGANES DE L OAPI 7.1. Le Conseil d Administration; 7.2. La Commission supérieure de recours; 7.3. La Direction Générale.

14 7.1 LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE L OAPI : Composition Ø Représentants des Etats membres; Ø Un représentant par Etat membre : Compétences Ø Représente l autorité budgétaire de l Organisation; Ø Arrête la politique générale de l Organisation; Ø Règlemente l activité de l Organisation; Ø Contrôle l activité de l Organisation.

15 7.2. LA COMMISSION SUPERIEURE DE RECOURS COMPOSITION Ø Trois magistrats titulaires et trois suppléants; Ø Ressortissants des Etats membres COMPETENCES Ø Recours contre les décisions de rejet de demandes de titres de propriété industrielle; Ø Recours contre les décisions sur les oppositions; Ø Recours contre les rejets de demandes de restauration; Ø Recours contre les rejets de demandes d inscription au registre spécial.

16 7.3. ORGANIGRAMME DIRECTION GENERALE Le Directeur Général; Le Directeur Général Adjoint; Le Contrôleur financier. La Direction Générale est basée à Yaoundé au Cameroun LES DEPARTEMENTS Département de la protection et de la gestion de la propriété intellectuelle; Département du développement technologique et de la formation; Le Département de l Administration et des Finances; Le Département des Affaires Juridiques et des questions émergentes; Le Département de la Valorisation des Inventions et Innovations Technologiques Le contrôle financier; Les services rattachés au Directeurs Général: SCAJ, SIS, SAE, PAMPIG etc.

17 8. FINANCEMENT DE L ORGANSATION 1. Pas de contribution des Etats membres; 2. Autofinancement réalisé à travers la perception des redevances en rémunération des services rendus. 3. Coopération avec de nombreuses Institutions dont : OMPI, INPI, OEB, ARIPO, OHMI, CRAT, INTA, INPI-PT, OCVV, UPOV, OEPM, OHADA, ONUDI, FAGACE, UNIDA, UNESCO.

18 10. LES SYSTEMES NATIONAUX DE LIAISON (SNL) 1. Rôle Suivre les questions de PI intéressant leurs pays; Servir de liaison entre l OAPI et les usagers de ses services dans les Etats. 2. Le SNL en Côte d Ivoire La mise en œuvre de la politique de propriété intellectuelle en la Côte d Ivoire est assurée par l Office Ivoirien de la Propriété Intellectuelle (SNL de l OAPI)

19 IP4GROWTH-DEVELOPPEMENT DES CAPACITES EN PROPRIETE INTELLECTUELLE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE DEUXIEME PARTIE LE SYSTÈME DES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG) DE l OAPI (ABIDJAN, CIRES, 13 DECEMBRE 2015)

20 PLAN DE LA PRESENTATION DE LA DEUXIEME PARTIE LE SYSTÈME DES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG) DE l OAPI 1. Définitions 2. Contexte historique de la protection des IG; 3. Avantages des Indications Géographiques; 4. Procédures de protection des IG à l OAPI; 5. Conclusion.

21 I. DEFINITION (1) Un droit de propriété industrielle, qui permet d identifier et de protéger un produit provenant d un lieu géographique déterminé, et dont les caractéristiques et la réputation sont essentiellement liées à cette origine territoriale. Les noms des produits enregistrés comme indications géographiques sont habituellement des désignations de produits se combinant avec le nom d un pays, d une région ou d un lieu déterminé. Exemple: café de Colombie, Le Bleu d Auvergne ( fromage de la région d Auvergne en France), etc. Selon l Accord de Bangui de 1999: a).des indications qui servent à identifier un produit comme étant originaire du territoire, ou d une région, ou localité de ce territoire, dans les cas où une qualité, réputation ou autre caractéristique déterminée du produit peut être attribuée essentiellement à cette origine géographique ;

22 I. DEFINITION (2) Contrairement aux autres droits de PI, l IG ne se crée pas (produits agricoles), elle se reconnait, elle confirme la valeur d un produit qui existe déjà;. C est un droit d usage collectif ouvert et volontaire;. L IG est non délocalisable (produits agricoles);. Sa construction nécessite un cahier des charges (CDC) validé par les pouvoirs publics;. Il faut un groupement de producteurs;. Il faut un moyen de contrôle des produits et des opérateurs pour garantir la qualité et de l origine du produit. Dans les pays ACP notamment en Afrique, il existe actuellement très peu d IG en dépit de la gamme de produits traditionnels diversifiées et riches dont dispose le continent.

23 I. DEFINITION (3) Selon les deux branches de la PI, l IG appartient: 1. Le droit d auteur ou propriété littéraire et artistique (la musique, les éditions, le théâtre, le cinéma, la peinture, le dessin, les droits voisins etc ). 2. La propriété industrielle les créations nouvelles et les signes des entreprises (inventions, les dessins et modèles industriels, les Obtentions végétales (OV) la topographie des circuits intégrés, les signes Distinctifs dont les IGs...

24 2. CONTEXTE HISTORIQUE DE LA PROTECTION DES IG DANS l ESPACE OAPI 1. Depuis l entré en vigueur de l Accord de Bangui de 1977, régulé par l accord révisé en 1999, l OAPI n a reçu aucune demande de protection d IG; 2. Des Indications géographiques informelles existent et participent à la richesse socio-économique des Etats concernés, (Gari de Savalou, Spiruline du Tchad, huile de palme de Boké en Guinée, etc.); 3. Pourtant, la reconnaissance des IG est un enjeu important à la fois pour la reconnaissance et la protection du patrimoine en tant qu outil de développement économique; 4. La mise en œuvre du Projet d Appui à la Mise en Place des Indications Géographiques (PAMPIG), inspirée par l expérience européenne a consacré la reconnaissance des premières IG de l espace OAPI; 5. Il appartient désormais aux Etats membres de s en approprier pour se lancer dans la conquête des marchés à travers le monde, en vue de générer des revenus substantielles pour leur économie nationale.

25 3. AVANTAGES DES IG 3.1. Economiques; 3.2. Juridiques; 3.3. Socioculturels; 3.4. Environnement et biodiversité.

26 3. 1. AVANTAGES AU PLAN ECONOMIQUE 1. Contribution à la création de la valeur ajoutée (les produits IG génèrent des revenus le plus souvent, plus élevés que ceux qui n ont pas d IG. Ex: le prix du poivre de Penja (Cameroun )a évolué de 4500 FCFA à FCFA bord champ et 120 euros le Kg en Europe (France) suite à sa protection par l IG. Le Café Ziama Macenta de Guinée bénéficie actuellement d un contrat d achat avec la Maison Jobin (France) à un prix qui défit toute concurrence au niveau national et régional. Cette maison est disposée à prendre toutes les quantités produites tant que les producteurs respecteront le cahier des charges du produit.

27 Exemple 1 : CAFE ZIAMA MACENTA-GUINEE

28 Exemple 2 : POIVRE DE PENJA-CAMEROUN

29 Exemple 3: TOILE DE KORHOGO

30 3.2. AVANTAGES AU PLAN JURIDIQUE Contribution à la protection contre l usurpation et la contrefaçon - Tromperie des consommateurs qui sont souvent conduits à croire qu'ils achètent un produit authentique, alors qu il s agit d une imitation sans valeur. - Les producteurs légitimes sont protégés contre les préjudices liés à la perte du bénéfice de leurs opérations commerciales et la dilution de la renommée de leurs produits. Ex: La production du thé Darjeeling de l Inde s élève à environ T/an, 70% de cette production est destinée à l exportation, mais des quantités bien supérieures de thé estampillé «Darjeeling» se retrouvent sur le marché mondial, soit par le fait de mélanges avec d autres thés, soit par le fait d une pure et simple usurpation de la dénomination. La problématique du renforcement de la protection des IG au niveau international reste d actualité.

31 3.3. AVANTAGE AU PLAN SOCIOCULTUREL L IG contribue à la préservation des valeurs socioculturelles 1. Préserver et valoriser le patrimoine naturel et culturel des traditions, du savoir faire, et des modes de vie dans des régions concernées; 2. La démarche étant collective, elle permet de renforcer les liens sociaux entre les acteurs et une plus grande équité dans la redistribution de la valeur ajoutée le long de la filière; 3. Contribue au renforcement de la fierté locale liée à la reconnaissance d une identité locale et mode de vie associé. (hommes, femmes, jeunes et anciens); 4. La préservation de l héritage culturel ( pratiques agricoles ancestrales et des paysages locaux); 5. Créaotin de l emploi et la lutte contre l exode rural etc.

32 3.4. AVANTAGES POUR LA PRESERVATION DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA BIODIVERSITE Les IG contribuent à la préservation de l environnement et de la biodiversité. 1. L IG prône toujours utilisation durable des ressources naturelles, les méthodes de production traditionnelles à la différence des techniques modernes ayant souvent un impact néfastes en matière de disparition des paysages locaux et des habitats notamment. 2. L IG prend en compte les variétés, races ou micro organismes traditionnels, endémiques ou adaptés au milieu local.

33 3.5. DYNAMISME ECONOMIQUE DANS LES BASSINS DE PRODUCTION La promotion des produits de terroir déclenche souvent des activités liées au développement du tourisme dans la zone de production. L exemple des tisserands des pagnes baoulé de la région de Tiébissou/ Yamoussoukro ou du tissu batik de la région de Korhogo peuvent constituer des points de départ pour le développement du tourisme dans ces zones ( route touristique avec des visites dans les villages, présentation de technique de production, etc.).

34 4. PROCEDURE DE RECONNAISSANCE DES IG A L OAPI Suite à la mise en œuvre du Projet d Appui à la Mise en Place des IG avec l appui de l AFD, la reconnaissance des IG dans l espace OAPI se réalise en deux phases: 4.1. Phase nationale (Etats membres) 4.2. Phase régionale (OAPI).

35 4.1. PROCEDURES POUR LA PHASE NATIONALE Les différentes étapes de la phase nationale Elaboration du cahier des charges (CDC) du produit; La validation du CDC par les acteurs locaux; L examen et l approbation du CDC par le Comité national des IG (CNIG), suivie d une décision d homologation nationale par le ou les Ministère (s) compétent (s); Dépôt de la demande auprès de l OAPI pour la protection et enregistrement; La mise en place de la certification du produit.

36 SCHEMA PHASE NATIONALE. Comité national IG Ministère en charge de la PI OAPI Groupement demandeur Ministère compétent Homologation nationale

37 4.2. PROCEDURES POUR LA PHASE REGIONALE PROCÉDURE D OBTENTION D UNE IG À L OAPI EST CONSACREE PAR L ANNEXE VI DE l ACCORD Elle comprend: Analyse de la nature du demandeur d enregistrement d IG; Les éléments constitutifs de la demande; Le lieu de dépôt de la demande; La recevabilité de la demande; La délivrance du certificat d enregistrement; La publication de la demande en cas d acceptation / ou l opposition à la demande d enregistrement.

38 4.3.QUI PEUT DEMANDER L ENREGISTREMENT D UNE IG? Les producteurs du produit de la région indiquée dans la demande; Le groupe de producteurs ou le syndicat de défense des producteurs; Les Autorités compétentes; Le groupe de transformateur.

39 4.3. INDICATIONS GEOGRAPHIQUES EXCLUES DU CHAMP DE LA PROTECTION 1. Les IG non conforment à la définition; 2. Les IG contraires à l ordre public et aux bonnes mœurs; 3. Les IG trompeuses du public sur la nature, la composition, provenance, mode de fabrication, les qualités caractéristiques du produit ou son aptitude à l emploi; 4. Les IG en conflit avec des dénominations de variétés végétales ou de races animales 5. Les IG qui ne sont pas protégées dans leurs pays d origine ou qui ont cessées de l être.

40 CONCLUSION Les IG sont encore mal connue tant par les Autorités administratives que par les producteurs de l espace OAPI. La mise en œuvre du PAMPIG avec l appui financier et technique de l AFD a démontrée la possibilité de valoriser les produits de terroir africain par le biais des Indications Géographiques. Il appartient désormais à chaque Etat membre de s en approprier sur la base de sa propre stratégie interne en créant un environnement propice au développement des IGs et pour lutter notamment contre la pauvreté en milieu rural, valoriser les produits du terroir africain, etc

41 JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION!

LES ACTIONS DE L OAPI POUR LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE (IGs, Obtentions végétales, Marques collectives)

LES ACTIONS DE L OAPI POUR LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE (IGs, Obtentions végétales, Marques collectives) LES ACTIONS DE L OAPI POUR LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE (IGs, Obtentions végétales, Marques collectives) Présenté par Marie Bernadette NGO MBAGA Juriste au service des signes distinctifs PLAN q MISSIONS DE

Plus en détail

Par Jean-Baptiste Noël WAGO

Par Jean-Baptiste Noël WAGO Symposium mondial sur les indications géographiques. YANGZHOU, Chine du 29 juin au 1 er juillet 2017 L expérience de l Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) en matière de protection

Plus en détail

LE SYSTEME DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DE L OAPI

LE SYSTEME DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DE L OAPI FORUM NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES Ouagadougou, du 8 au 10 octobre 2012 LE SYSTEME DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DE L OAPI Présenté par : M. Amadou Moctar DIENG

Plus en détail

I- PRESENTATION DE l OAPI l EVOLUTION

I- PRESENTATION DE l OAPI l EVOLUTION FORUM REGIONAL KENYA DU 30 MARS AU 1 AVRIL 2009 THEME SYSTEME REGIONAL OAPI DES BREVETS ET LE PCT Présent senté par Mme GAZARO WERE REGINE Directeur de la protection de la propriété industrielle OAPI,

Plus en détail

INTRODUCTION AU SYSTEME OAPI

INTRODUCTION AU SYSTEME OAPI PROJET D APPUI A LA MISE EN PLACE DES IG DANS LES ETATS MEMBRES DE L OAPI/PAMPIG SEMINAIRE REGIONAL Qualité liée à l origine et Indications géographiques: quelle perspectives pour le développement rural

Plus en détail

MODULE 7 MECANISMES DE FINANCEMENT DE PROJETS INNOVANTS EN AFRIQUE : CAS DE L ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE(OAPI)

MODULE 7 MECANISMES DE FINANCEMENT DE PROJETS INNOVANTS EN AFRIQUE : CAS DE L ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE(OAPI) CYCLE DE FORMATION A LA VALORISATION DE LA RECHERCHE EN CONTEXTE ACADEMIQUE - NIVEAU 1 «SENSIBILISATION» Abidjan (Côte d Ivoire), 9-13 mars 2015 MODULE 7 MECANISMES DE FINANCEMENT DE EN AFRIQUE : CAS DE

Plus en détail

Les indications géographiques et leur importance dans la valorisation des produits du terroir.

Les indications géographiques et leur importance dans la valorisation des produits du terroir. RENCONTRE DE HAUT NIVEAU A L INTENTION DES DEPUTES DES ETATS MEMBRES DE L OAPI Les indications géographiques et leur importance dans la valorisation des produits du terroir. Denis L. BOHOUSSOU, Directeur

Plus en détail

I- PRESENTATION DU SYSTÈME REGIONAL

I- PRESENTATION DU SYSTÈME REGIONAL L ACCORD DE BANGUI ET LA PROTECTION DES OBTENTIONS VEGETALES A L WERE REGINE GAZARO Directeur de la Protection de la Propriété industrielle E-mail: were_regine@yahoo.fr I- PRESENTATION DU SYSTÈME REGIONAL

Plus en détail

Situation des indications géographiques en Côte d ivoire. présenté par BROU Aimé, Chargé d Etudes OIPI

Situation des indications géographiques en Côte d ivoire. présenté par BROU Aimé, Chargé d Etudes OIPI Situation des indications géographiques en Côte d ivoire présenté par BROU Aimé, Chargé d Etudes OIPI Abidjan le 24 février 2015 propos liminaire Présentation de l Office Ivoirien de la Propriété Intellectuelle:

Plus en détail

Les indications géographiques : définition, processus, acteurs, enjeux. Le cas de l Afrique de l Ouest et du Centre.

Les indications géographiques : définition, processus, acteurs, enjeux. Le cas de l Afrique de l Ouest et du Centre. Les indications géographiques : définition, processus, acteurs, enjeux. Le cas de l Afrique de l Ouest et du Centre. Niger Niamey, 2-3 avril 2008 CIRAD La propriété intellectuelle et les indications géographiques

Plus en détail

Qualité liée à l origine et Indications Géographiques en Afrique de l Ouest et du Centre

Qualité liée à l origine et Indications Géographiques en Afrique de l Ouest et du Centre Qualité liée à l origine et Indications Géographiques en Afrique de l Ouest et du Centre Plan Introduction Justifications de la protection des IG dans les pays de l OAPI Cadre juridique de la protection

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET

APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET ASSISTANCE TECHNIQUE A L OAPI POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DEUXIEME PHASE DU PROJET D APPUI A LA MISE EN PLACE DES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES DANS LES ETATS MEMBRES (PAMPIG

Plus en détail

COLLOQUE MONDIAL SUR LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES. Organisé conjointement par L Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI)

COLLOQUE MONDIAL SUR LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES. Organisé conjointement par L Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) 1 COLLOQUE MONDIAL SUR LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES Organisé conjointement par L Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) Et L Office hongrois de la Propriété intellectuelle (HIPO)

Plus en détail

THEME I : LES ASPECTS GENERAUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE

THEME I : LES ASPECTS GENERAUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE FORUM DE L INNOVATION Ouagadougou (Burkina Faso), le 10 octobre 2012 THEME I : LES ASPECTS GENERAUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE Présenté par : M. Habraham SOMDA Conseiller des Affaires Economiques Master

Plus en détail

de lois accessible en ligne OAPI ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OAPI)

de lois accessible en ligne OAPI ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OAPI) ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OAPI) Règlement d application de l Accord portant révision de l Accord de Bangui du 02 mars 1977 instituant une Organisation Africaine de la Propriété

Plus en détail

LA CONSTRUCTION D INDICATIONS GEOGRAPHIQUES DANS L ESPACE OAPI. Présenté par Marie Bernadette NGO MBAGA Juriste au service des signes distinctifs

LA CONSTRUCTION D INDICATIONS GEOGRAPHIQUES DANS L ESPACE OAPI. Présenté par Marie Bernadette NGO MBAGA Juriste au service des signes distinctifs LA CONSTRUCTION D INDICATIONS GEOGRAPHIQUES DANS L ESPACE OAPI Présenté par Marie Bernadette NGO MBAGA Juriste au service des signes distinctifs PLAN q INDICATION GEOGRAPHIQUE ET HISTORIQUE DANS L ESPACE

Plus en détail

La protection des produits du terroir par le système de la propriété intellectuelle. Présenté par Aimé BROU, Chargé d Etudes à l OIPI.

La protection des produits du terroir par le système de la propriété intellectuelle. Présenté par Aimé BROU, Chargé d Etudes à l OIPI. La protection des produits du terroir par le système de la propriété intellectuelle. Présenté par Aimé BROU, Chargé d Etudes à l OIPI. Abidjan le 23 juin 2013 Propos introductif Produits du terroir? Un

Plus en détail

INDRODUCTION A LA PROPRIETE INDUSTRIELLE. E. Dème 11 déc. 09

INDRODUCTION A LA PROPRIETE INDUSTRIELLE. E. Dème 11 déc. 09 INDRODUCTION A LA PROPRIETE INDUSTRIELLE I- Propriété Intellectuelle Droit civil et commercial Propriété intellectuelle Droit d auteur Propriété industrielle I- Propriété Intellectuelle Propriété industrielle

Plus en détail

Cours général de propriété intellectuelle

Cours général de propriété intellectuelle Cours général de propriété intellectuelle TK Contenu Introduction à la propriété intellectuelle Les traités administrés par l OMPI dans le domaine de la propriété industrielle Introduction à la propriété

Plus en détail

Les signes de qualité autorisés au Québec en tant qu appellations réservées

Les signes de qualité autorisés au Québec en tant qu appellations réservées Les signes de qualité autorisés au Québec en tant qu appellations réservées 1 1. Droits de propriété intellectuelle, marques de commerce et appellations réservées 2 Droit international de l Organisation

Plus en détail

INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG) --------------- LES OPERATEURS DE MARCHE ET LES INSTRUMENTS DE MARKETING

INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG) --------------- LES OPERATEURS DE MARCHE ET LES INSTRUMENTS DE MARKETING INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG) --------------- LES OPERATEURS DE MARCHE ET LES INSTRUMENTS DE MARKETING Mathieu HIEN, Conseil en propriété industrielle, Mandataire agréé auprès de l OAPI Cabinet Afric-Propi-Conseils,

Plus en détail

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE (Genève, le 5 décembre 2013) LES IG NON AGRICOLES DANS LE ETATS MEMBRES DE L ORGANISATION AFRICAINE DE

Plus en détail

La Protection internationale des INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG)

La Protection internationale des INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG) La Protection internationale des INDICATIONS GEOGRAPHIQUES (IG) --------------- Mathieu HIEN, Conseil en propriété industrielle, Mandataire agréé auprès de l OAPI Cabinet Afric-Propi-Conseils Etudes, assistance

Plus en détail

Fiche 1 Introduction à la propriété intellectuelle

Fiche 1 Introduction à la propriété intellectuelle Fiche 1 Introduction à la propriété intellectuelle I. Le droit de la propriété littéraire et artistique II. Les droits de propriété industrielle Définition La propriété intellectuelle désigne un ensemble

Plus en détail

La propriété intellectuelle, c'est aussi votre recherche! Colin Mélotte

La propriété intellectuelle, c'est aussi votre recherche! Colin Mélotte La propriété intellectuelle, c'est aussi votre recherche! Colin Mélotte Source: Manuel de droits intellectuels, S Dussolier et A de Francquen, Anthemis, 2015. Plan de l exposé 1. La notion de propriété

Plus en détail

FORUM SUR LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES ET LES APPELLATIONS D ORIGINE

FORUM SUR LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES ET LES APPELLATIONS D ORIGINE FORUM SUR LES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES ET LES APPELLATIONS D ORIGINE organisé conjointement par l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) et par l Institut national de la propriété

Plus en détail

PROGRAMME. Ouagadougou (Burkina-Faso), du 27 au 29 mars 2012 PROGRAMME. organisé par l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI)

PROGRAMME. Ouagadougou (Burkina-Faso), du 27 au 29 mars 2012 PROGRAMME. organisé par l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) F OFFICE JAPONAIS DE BREVETS UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST AFRICAINE ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE PROGRAMME OMPI/PI/PIAG/12/INF/1 ORIGINAL : FRANCAIS DATE : 27 MARS 2012

Plus en détail

DIU JURISTE ORGANISATION POUR L HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA)

DIU JURISTE ORGANISATION POUR L HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA) DIU JURISTE ORGANISATION POUR L HARMONISATION EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES (OHADA) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme d'université Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : DIU Juriste

Plus en détail

ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE SEMINAIRE ITINERANT «VERS UNE PROTECTION PLUS BENEFIQUE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE»

ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE SEMINAIRE ITINERANT «VERS UNE PROTECTION PLUS BENEFIQUE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE» ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE SEMINAIRE ITINERANT «VERS UNE PROTECTION PLUS BENEFIQUE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE» Thème : IMPORTANCE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE DANS LE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle au Maroc

La Propriété Intellectuelle au Maroc La Propriété Intellectuelle au Maroc INPI Caroline ROLSHAUSEN - Conseillère Régionale PI- Service Economique de l Ambassade de France au Maroc Mel : caroline.rolshausen@dgtresor.gouv.fr Juin 2017 LE CONTEXTE

Plus en détail

Mamadou GOÏTA IRPAD/Afrique Goma, 12 Juillet 2016

Mamadou GOÏTA IRPAD/Afrique Goma, 12 Juillet 2016 Mamadou GOÏTA IRPAD/Afrique Goma, 12 Juillet 2016 De quoi parle-t-on?: Semences traditionnelles/autochtones, semences locales et/ou semences paysannes? Semence traditionnelle: la sécularité de la semence

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle en Corée du Sud

La Propriété Intellectuelle en Corée du Sud La Propriété Intellectuelle en Corée du Sud Anne-Catherine MILLERON Conseillère Régionale Propriété intellectuelle Service Economique de l Ambassade de France en Corée du Sud Contact : anne-catherine.milleron@dgtresor.gouv.fr

Plus en détail

L huile d argan, première IGP du continent africain : entre valorisation et exclusion

L huile d argan, première IGP du continent africain : entre valorisation et exclusion L huile d argan, première IGP du continent africain : entre valorisation et exclusion École-Chercheurs, Marrakech, 13 octobre 2012 Bruno ROMAGNY Économiste des ressources renouvelables (IRD) Une vision

Plus en détail

Appel à projets «Climat et transition énergétique - international»

Appel à projets «Climat et transition énergétique - international» Appel à projets «Climat et transition énergétique - international» 2017 1 Présentation du dispositif La Région a été désignée par la loi NOTRe comme chef de file des collectivités pour coordonner les politiques

Plus en détail

Conférence régionale en PI pour le développement agricole en Afrique de l Ouest

Conférence régionale en PI pour le développement agricole en Afrique de l Ouest Conférence régionale en PI pour le développement agricole en Afrique de l Ouest Actions locales en matière d indication géographique au Burkina Faso Dr Ousmane BOUGOUMA Inspirée de la communication de

Plus en détail

O.H.A.D.A L'Organisation pour l'harmonisation du Droit des Affaires en Afrique

O.H.A.D.A L'Organisation pour l'harmonisation du Droit des Affaires en Afrique O.H.A.D.A L'Organisation pour l'harmonisation du Droit des Affaires en Afrique UNIDA / www.ohada.com 1 LES ORIGINES DE L OHADA 1. Situation après l indépendance L insécurité juridique Indépendance en 1960:

Plus en détail

Les droits de propriété industrielle, instrument juridique de la concurrence

Les droits de propriété industrielle, instrument juridique de la concurrence Les droits de propriété industrielle, instrument juridique de la concurrence A coté du droit de propriété classique portant sur le bien corporel meuble et immeuble, il existe une propriété d un autre type

Plus en détail

ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLLE *********** CENTRE DE FORMATION DENIS EKANI CATALOGUE DES FORMATIONS 2011

ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLLE *********** CENTRE DE FORMATION DENIS EKANI CATALOGUE DES FORMATIONS 2011 0 ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLLE *********** CENTRE DE FORMATION DENIS EKANI CATALOGUE DES FORMATIONS 2011 SOMMAIRE Avant propos... Présentation du centre. Présentation générale

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle aux États-Unis

La Propriété Intellectuelle aux États-Unis La Propriété Intellectuelle aux États-Unis Charlotte BEAUMATIN - Conseillère Régionale INPI Service Economique de l Ambassade de France aux Etats-Unis Mel : charlotte.beaumatin@dgtresor.gouv.fr 27 septembre

Plus en détail

Les Brevets dans le domaine du vivant

Les Brevets dans le domaine du vivant Les Brevets dans le domaine du vivant Nicolas MARRO Ingénieur Brevets European Patent Attorney 1 Point commun? BREVETABLE 2 Plan I. Introduction générale sur les Brevets II. III. a. Définition b. Pourquoi

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle à Singapour

La Propriété Intellectuelle à Singapour La Propriété Intellectuelle à Nam NGO THIEN - Conseiller Régional INPI - Service Economique de l Ambassade de France à Mel : nngothien@inpi.fr 27 septembre 2016 INPI LE CONTEXTE GENERAL Considérée comme

Plus en détail

Chapitre 28 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE FRANC

Chapitre 28 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE FRANC Chapitre 28 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE FRANC SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 386 II. LISTE DES TABLEAUX... 386 III. PRÉSENTATION... 387 IV. MÉTHODOLOGIE... 387 V. SOURCES DE DOCUMENTATION... 387 Chapitre

Plus en détail

Direction de la recherche parlementaire

Direction de la recherche parlementaire Mini-bulletin MR-145F LA PROTECTION DES PRODUITS PHARMACEUTIQUES BREVETÉS AUX TERMES DES ACCORDS DE L ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE ET DE L ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE NORD-AMÉRICAIN Margaret Smith Division

Plus en détail

Cadre législatif marocain de reconnaissance et de protection des signes distinctifs d origine et de qualité

Cadre législatif marocain de reconnaissance et de protection des signes distinctifs d origine et de qualité Royaume du Maroc - Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime - Cadre législatif marocain de reconnaissance et de protection des signes distinctifs d origine et de qualité Paris, le 2 juillet 2009

Plus en détail

PRESENTATION DE L OBSERVATOIRE DES FONCTIONS PUBLIQUES AFRICAINES

PRESENTATION DE L OBSERVATOIRE DES FONCTIONS PUBLIQUES AFRICAINES Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) PRESENTATION DE L OBSERVATOIRE DES FONCTIONS PUBLIQUES AFRICAINES par M. Pollobom Prosper KAMBIRE Secrétaire Exécutif de l OFPA 1 L OFPA 1. L institution

Plus en détail

L accès aux ressources biologiques et le partage des avantages qui en découlent. Les textes juridiques existants qui peuvent avoir un lien avec l APA

L accès aux ressources biologiques et le partage des avantages qui en découlent. Les textes juridiques existants qui peuvent avoir un lien avec l APA L accès aux ressources biologiques et le partage des avantages qui en découlent Les textes juridiques existants qui peuvent avoir un lien avec l APA Plan de la présentation Introduction Résumé des textes

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle au Brésil

La Propriété Intellectuelle au Brésil La Propriété Intellectuelle au Brésil Amandine Montredon - Conseillère Régionale PI - Service Economique de l Ambassade de France au Brésil Mel : amandine.montredon@dgtresor.gouv.fr 27 septembre 2016 INPI

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE FRANCOPHONE 4-5 Mai 2015 TUNIS

CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE FRANCOPHONE 4-5 Mai 2015 TUNIS CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE FRANCOPHONE 4-5 Mai 2015 TUNIS Plan L UICN & l Economie Verte L objectif & les résultats attendus La zone couverte par l étude La méthodologie

Plus en détail

GUIDE A L USAGE DE L ETAT, DES COLLECTIVITES LOCALES ET DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET PARAPUBLIQUES POUR LES INTERVENTIONS EN FINANCEMENT DIRECT

GUIDE A L USAGE DE L ETAT, DES COLLECTIVITES LOCALES ET DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET PARAPUBLIQUES POUR LES INTERVENTIONS EN FINANCEMENT DIRECT GUIDE A L USAGE DE L ETAT, DES COLLECTIVITES LOCALES ET DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET PARAPUBLIQUES POUR LES INTERVENTIONS EN FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir à l Etat, aux

Plus en détail

La protection des savoirs traditionnels: rôle des Indications géographiques

La protection des savoirs traditionnels: rôle des Indications géographiques Congrès AFTER Dakar 11-12 novembre 2014 La protection des savoirs traditionnels: rôle des Indications géographiques Didier CHABROL UMR Innovation - CIRAD Montpellier - France 1 Modernisation des produits

Plus en détail

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6 Objectifs Comprendre la dynamique agricole du site B6 Faire le lien entre agriculture et biodiversité (perception sociale, culturelle, économique, enjeux, etc.) et analyser leurs convergences et divergences

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle au Maroc

La Propriété Intellectuelle au Maroc La Propriété Intellectuelle au Maroc INPI Caroline ROLSHAUSEN - Conseillère Régionale PI- Service Economique de l Ambassade de France au Maroc Mel : caroline.rolshausen@dgtresor.gouv.fr janvier 2016 LE

Plus en détail

CONGRÈS DE L AFSTA 2017

CONGRÈS DE L AFSTA 2017 CONGRÈS DE L AFSTA 2017 Dakar, 28 février 2 mars 2017 Thème : Situation des droits des obtenteurs en Afrique Présenté par: M. Mémassi Dosso Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI)

Plus en détail

La PI, un outil pour sécuriser vos projets

La PI, un outil pour sécuriser vos projets Conférence SITMAFGR La PI, un outil pour sécuriser vos projets Sébastien DARRAS 2014 L INPI EN BREF L INPI est un établissement public placé sous la tutelle du ministère de l Economie, des Finances et

Plus en détail

CONFÉRENCE RÉGIONALE EN PROPRÉTÉ INTELLECTUELLE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE EN AFRIQUE DE L OUEST

CONFÉRENCE RÉGIONALE EN PROPRÉTÉ INTELLECTUELLE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE EN AFRIQUE DE L OUEST CONFÉRENCE RÉGIONALE EN PROPRÉTÉ INTELLECTUELLE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE EN AFRIQUE DE L OUEST - Programme - Act. 5.3 RegionalConference WP5 Community Engagement Date 1 2 septembre 2016 Lieu Salle

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE TOUBAB DIALAW, SENEGAL CONTEXTE

RECOMMANDATIONS DE TOUBAB DIALAW, SENEGAL CONTEXTE RECOMMANDATIONS DE TOUBAB DIALAW, SENEGAL SUR LA REGULATION DE L AUDIOVISUEL EN AFRIQUE DE L OUEST FRANCOPHONE. CONTEXTE Du 3 au 6 novembre 2008 s est tenu un atelier de formation sur le thème «la régulation

Plus en détail

I- GENERALITES. l Afrique occidentale et centrale. Ce groupe est composé par : le Bénin, le Cameroun, la Côte d Ivoire, le

I- GENERALITES. l Afrique occidentale et centrale. Ce groupe est composé par : le Bénin, le Cameroun, la Côte d Ivoire, le ETUDE SUR LES TAXES ET REDEVANCES DES AEROPORTS ET DE SERVICES DE LA NAVIGATION DANS LES ETATS FRANCOPHONES D AFRIQUE OCCIDENTALE ET I- RAPPEL Mise en place d un groupe de travail ; Termes de Référence

Plus en détail

Ordonnance sur le registre des appellations d origine et des indications géographiques pour les produits non agricoles

Ordonnance sur le registre des appellations d origine et des indications géographiques pour les produits non agricoles Ordonnance sur le registre des appellations d origine et des indications géographiques pour les produits non agricoles (Ordonnance sur les AOP et les IGP non agricoles) du 2 septembre 2015 Le Conseil fédéral

Plus en détail

PRIX DU PROFESSEUR JULIEN JEAN CODJOVI

PRIX DU PROFESSEUR JULIEN JEAN CODJOVI PRIX DU PROFESSEUR JULIEN JEAN CODJOVI Règlement Intérieur Préambule : La Fédération des Sociétés d Assurances de Droit National Africaines ci-après appelée FANAF, a institué un Prix dénommé : «Prix Julien

Plus en détail

Annexe à l acte d engagement du lot n 1

Annexe à l acte d engagement du lot n 1 Marché à procédure adaptée Transport aérien d ouvrages et de documentation de la France vers l Afrique Annexe à l acte d engagement du lot n 1 Bordereau de prix Devis Quantitatif Estimatif Description

Plus en détail

Identification et inventaire de produits de qualité liée à l origine

Identification et inventaire de produits de qualité liée à l origine Formation : Identification et inventaire de produits de qualité liée à l origine Programme de renforcement de capacités pour les pays d Afrique de l Ouest et du Centre Dates : 13-17 mai 2013 Lieu : Bénin

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE COTONNIER GENETIQUEMENT MODIFIE OUAGADOUGOU, SEPTEMBRE 2008

SEMINAIRE SUR LE COTONNIER GENETIQUEMENT MODIFIE OUAGADOUGOU, SEPTEMBRE 2008 SEMINAIRE SUR LE COTONNIER GENETIQUEMENT MODIFIE OUAGADOUGOU, 16-18 SEPTEMBRE 2008 LA PROTECTION INDUSTRIELLE LE CAS DES OGM WERE REGINE GAZARO Were_regine@yahoo.fr GENESE Depuis les début de l agriculture,

Plus en détail

Section : Droit de l Entreprise UE : Complémentaire Type (UE) : Niveau : Année : Semestre : Crédits (UE) : Code (UE) :

Section : Droit de l Entreprise UE : Complémentaire Type (UE) : Niveau : Année : Semestre : Crédits (UE) : Code (UE) : Section : Droit de l Entreprise UE : Complémentaire Type (UE) : Niveau : Année : Semestre : Crédits (UE) : Code (UE) : Complémentaire Master 1 ère 2 Intitulé du cours (EC): Droit de la propriété intellectuelle

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle au Chili

La Propriété Intellectuelle au Chili La Propriété Intellectuelle au Chili Amandine Montredon - Conseillère Régionale PI - Service Economique de l Ambassade de France au Brésil Mel : amandine.montredon@dgtresor.gouv.fr 28 septembre 2016 INPI

Plus en détail

BURUNDI I. LÉGISLATION Législation relative au droit d auteur Autres textes législatifs et réglementaires...3

BURUNDI I. LÉGISLATION Législation relative au droit d auteur Autres textes législatifs et réglementaires...3 UNESCO OBSERVATOIRE MONDIAL DE LUTTE CONTRE LA PIRATERIE BURUNDI I. LÉGISLATION... 3 1. Législation relative au droit d auteur...3 2. Autres textes législatifs et réglementaires...3 3. Modifications envisagées...3

Plus en détail

ATELIER SOUS RÉGIONAL. Douala (Cameroun), du 20 au 22 novembre 2013 PROGRAMME

ATELIER SOUS RÉGIONAL. Douala (Cameroun), du 20 au 22 novembre 2013 PROGRAMME F RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN INSTITUT NATIONAL DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ATELIER SOUS RÉGIONAL OMPI/PI/JU/DLA/13 INF/1. ORIGINAL : FRANÇAIS DATE : LE 13

Plus en détail

1 - LA PROPRIETE INTELLECTUELLE

1 - LA PROPRIETE INTELLECTUELLE 1 - LA PROPRIETE INTELLECTUELLE 2 - LES CONTRATS PAGE 2 1 - LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE : QU EST-CE? La Propriété Intellectuelle est composée de : a) la propriété industrielle b) la propriété littéraire

Plus en détail

LA PROTECTION DES BREVETS D INVENTION EN TUNISIE

LA PROTECTION DES BREVETS D INVENTION EN TUNISIE LA PROTECTION DES BREVETS D INVENTION EN TUNISIE DJERBA 20 mars 2005 Lamia El Kateb Chargée des Affaires Juridiques INNORPI LA PROTECTION DES BREVETS D INVENTION EN TUNISIE La protection des inventions

Plus en détail

Lexique des termes employés dans les supports de la boîte à outils sur les SIQO

Lexique des termes employés dans les supports de la boîte à outils sur les SIQO Lexique des termes employés dans les supports de la boîte à outils sur les SIQO 0.1 Veuillez trouver ci-après la définition des termes figurant en couleur dans les supports de la boîte à outils sur les

Plus en détail

COM(2016) 574 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE le 28 septembre 2016 le 28 septembre 2016

COM(2016) 574 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE le 28 septembre 2016 le 28 septembre 2016 COM(2016) 574 final ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2015-2016 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 28 septembre

Plus en détail

PROJET DE DEVELOPPEMENT DU COTON EQUITABLE ET BIO-EQUITABLE EN AFRIQUE DE L OUEST

PROJET DE DEVELOPPEMENT DU COTON EQUITABLE ET BIO-EQUITABLE EN AFRIQUE DE L OUEST PROJET DE DEVELOPPEMENT DU COTON EQUITABLE ET BIO-EQUITABLE EN AFRIQUE DE L OUEST Armel Koumbou Kouassi KAMBOU Responsable du programme coton biologique et équitable-burkina Faso Chargé contrôle interne/certification

Plus en détail

Propriété intellectuelle. Quelle protection?

Propriété intellectuelle. Quelle protection? Propriété intellectuelle Quelle protection? Pascal Weibel, physicien, chef examen brevet 1 Hommage à un nain... Plagiarius prix décerné à la meilleure copie de l année www.plagiarius.de 2 IPI/IGE 1 Les

Plus en détail

CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS

CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS Séance 5: Les relations déjà établies entre les ONN et les OPC Hema Menon Administratrice en formation ITC, Genève 1 Séance 5: Les relations

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Proposition de division en catégories 19. Chapitre 2. Relevé de la réglementation européenne par catégorie 21

Table des matières. Chapitre 1. Proposition de division en catégories 19. Chapitre 2. Relevé de la réglementation européenne par catégorie 21 Préface 7 Introduction L origine et la recherche de la qualité 11 Titre I Relevé et bref commentaire de la réglementation applicable 19 Chapitre 1. Proposition de division en catégories 19 Section 1. Les

Plus en détail

Les Indications Géographiques comme outil de protection et de projection des filières

Les Indications Géographiques comme outil de protection et de projection des filières Les Indications Géographiques comme outil de protection et de projection des filières Laurent Forray (CNAOL) 23 mai 2014 Le lait, vecteur de développement Le concept d Indication Géographique (IG) Leurs

Plus en détail

EXAMEN DU RAPPORT DE LA COMMISSION DES EXPERTS RÈGLEMENT RELATIF A L'ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RESOLUTION N 54/21

EXAMEN DU RAPPORT DE LA COMMISSION DES EXPERTS RÈGLEMENT RELATIF A L'ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RESOLUTION N 54/21 EXAMEN DU RAPPORT DE LA COMMISSION DES EXPERTS RÈGLEMENT RELATIF A L'ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RESOLUTION N 54/21 LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE

Plus en détail

Loi n du 28 juin 1999, relative aux appellations d origine contrôlée et aux indications de provenance des produits agricoles 1

Loi n du 28 juin 1999, relative aux appellations d origine contrôlée et aux indications de provenance des produits agricoles 1 Loi n 99 57 du 28 juin 1999, relative aux appellations d origine contrôlée et aux indications de provenance des produits agricoles 1 TABLE DES MATIERES Articles Chapitre I er : Dispositions générales et

Plus en détail

L INAO. 1- Les missions de l INAO 2- Bénéfices attendus des IG pour les opérateurs 3- Zoom sur la procédure de reconnaissance

L INAO. 1- Les missions de l INAO 2- Bénéfices attendus des IG pour les opérateurs 3- Zoom sur la procédure de reconnaissance L INAO Les Indications Géographiques 1- Les missions de l INAO 2- Bénéfices attendus des IG pour les opérateurs 3- Zoom sur la procédure de reconnaissance Accueil délégation étrangère turque Christèle

Plus en détail

(Master Zones Humides)

(Master Zones Humides) Master en Conservation et Utilisation durable des Zones Humides (Master Zones Humides) CRÉATION - DOMICILIATION: Création en 2003 par l Université de Ouagadougou en partenariat avec l UICN sous la forme

Plus en détail

La protection des Signes d Identification de la Qualité et de l Origine (SIQO)

La protection des Signes d Identification de la Qualité et de l Origine (SIQO) La protection des Signes d Identification de la Qualité et de l Origine (SIQO) 1 Sommaire Introduction cliquer ici I - La protection des dénominations et des signes cliquer ici II - La protection du foncier

Plus en détail

Par exemple ont été refusée: Demande nationale Le signe revendique dans la demande ne peut pas être enregistre comme

Par exemple ont été refusée: Demande nationale Le signe revendique dans la demande ne peut pas être enregistre comme La loi sur la protection des marques no. 38-XVI du 29.02.2008, publiée dans le Moniteur Officiel no.99-101/362 du 06.06.2008, en vigueur sur le territoire de la République de Moldova à partir du 06.09.2008

Plus en détail

Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle

Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle Libreville, Gabon Novembre 2015 Session 3 : Assurer les fondements nécessaires à la modernisation et l integration des systèmes

Plus en détail

Regional Seminar for Certain African Countries on the Implementation and Use of Several Patent-Related Flexibilities

Regional Seminar for Certain African Countries on the Implementation and Use of Several Patent-Related Flexibilities REPUBLIC OF SOUTH AFRICA Regional Seminar for Certain African Countries on the Implementation and Use of Several Patent-Related Flexibilities Topic 16: The Impact of International/Regional Exhaustion of

Plus en détail

Groupe de Tarification pour l'afrique (TAF)

Groupe de Tarification pour l'afrique (TAF) Séminaire régional r sur les Coûts et Tarifs et Réunion R du Groupe de Tarification pour l'afrique (TAF) Djibouti 28 au 31 janvier 2008 Papa Lamine Sylla Formateur/Consultant CoE/ESMT 1 Offre du CoE/ESMT

Plus en détail

Cyberdélinquance et système juridique en Afrique

Cyberdélinquance et système juridique en Afrique , Yaoundé, 1 er au 3 août 2016 Cyberdélinquance et système juridique en Afrique par Emmanuel ADJOVI, OIF PLAN I- CONVERGENCE DES MODES D APPREHENSION DE LA CYBERDELINQUANCE A/ L harmonisation des législations

Plus en détail

Droits de Propriété Intellectuelle sur les OGM: Quelles implications pour les pays en développement?

Droits de Propriété Intellectuelle sur les OGM: Quelles implications pour les pays en développement? Droits de Propriété Intellectuelle sur les OGM: Quelles implications pour les pays en développement? Jean Philippe Zeia Chef de la Cellule Documentation Service Système d Information et Technologie du

Plus en détail

Démarche qualité et projet de mise en place d une marque collective sur le riz de mangrove : Avancement et perspectives

Démarche qualité et projet de mise en place d une marque collective sur le riz de mangrove : Avancement et perspectives Date - Lieu Ministère de l Agriculture Démarche qualité et projet de mise en place d une marque collective sur le riz de mangrove : Avancement et perspectives PROJET ACORH - Amélioration des capacités

Plus en détail

L enregistrements d AOC et d IGP en Suisse

L enregistrements d AOC et d IGP en Suisse L enregistrements d AOC et d IGP en Suisse Procedure et rôle de la commission nationale pour les AOC IGP Par Peter Damary Sur la base d une présentation pas Martine Jaques-Dufour Membre de la Commission

Plus en détail

ECHANGES COMMERCIAUX DU NIGER AVEC LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC (PAZF)

ECHANGES COMMERCIAUX DU NIGER AVEC LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC (PAZF) PLAN DU DOCUMENT : 1. PRESENTATION GENERALE 2. LES EXPORTATIONS 3. LES IMPORTATION 4. LA BALANCE COMMERCIALE 5. TABLEAUX DE SYNTHESE Nota : Les données présentées ici sont issues des statistiques des administrations

Plus en détail

FOCUS SUR LES ACTIVITÉS INTERNATIONALES, SOUS RÉGIONALES ET NATIONALES EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL

FOCUS SUR LES ACTIVITÉS INTERNATIONALES, SOUS RÉGIONALES ET NATIONALES EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL FOCUS SUR LES ACTIVITÉS INTERNATIONALES, SOUS RÉGIONALES ET NATIONALES EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL EXPOSÉ PAR : COULIBALY ZIE ABEL CONTRÔLEUR EN PRÉVENTION 1 PLAN I. CONGRÈS DE LA SOCIÉTÉ CAMEROUNAISE

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA DIXIEME SESSION DU CONSEIL DES MINISTRES D AFRISTAT

COMPTE RENDU DE LA DIXIEME SESSION DU CONSEIL DES MINISTRES D AFRISTAT COMPTE RENDU DE LA DIXIEME SESSION DU CONSEIL DES MINISTRES D AFRISTAT La dixième session du Conseil des Ministres d AFRISTAT s est tenue à Paris le 24 septembre 2002 à partir de 17 heures en marge de

Plus en détail

La propriété industrielle au Maroc et la protection par brevets des produits pharmaceutiques

La propriété industrielle au Maroc et la protection par brevets des produits pharmaceutiques Workshop on Examination of Pharmaceutical Patents from a Public Health Perspective 14-15 April 2009 La propriété industrielle au Maroc et la protection par brevets des produits pharmaceutiques Par Mme

Plus en détail

Formulaire international type selon le Traité sur le droit des brevets (PLT)

Formulaire international type selon le Traité sur le droit des brevets (PLT) Annexe, page 2 Formulaire international type selon le Traité sur le droit des brevets (PLT) Réservé à l office..* REQUÊTE EN INSCRIPTION D UN CHANGEMENT DE DÉPOSANT OU DE TITULAIRE [PROJET] * Indiquer

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Brevet ou publication : quels choix Source initiale : Valéry COMTE 25/01/07. industrielle

Institut national de la. propriété. Brevet ou publication : quels choix Source initiale : Valéry COMTE 25/01/07. industrielle Institut national de la propriété Brevet ou publication : quels choix Source initiale : Valéry COMTE 25/01/07 industrielle BREVET Quelques points essentiels Invention au sens Brevet Brevet, publication

Plus en détail

Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis

Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Ministère de l Environnement et de Développement Durable Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Réseau international

Plus en détail

LISTE DES TARIFS DES SERVICES RENDUS PAR L'OFFICE MAROCAIN DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE EN HT

LISTE DES TARIFS DES SERVICES RENDUS PAR L'OFFICE MAROCAIN DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE EN HT LISTE DES TARIFS DES SERVICES RENDUS PAR L'OFFICE MAROCAIN DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE EN HT I. Brevets d invention : réduit 1 Droit de dépôt et de publication de brevet 1 750,00 700,00

Plus en détail

LES TRAVAUX INTEGRATEURS DE L UEMOA EN MATIERE DE COMMERCE DES SERVICES

LES TRAVAUX INTEGRATEURS DE L UEMOA EN MATIERE DE COMMERCE DES SERVICES ATELIER REGIONAL SUR LA PREPARATION DES NEGOCIATIONS APE ENTRE L AFRIQUE DE L OUEST ET L UNION EUROPENNE SUR LES SERVICES LES TRAVAUX INTEGRATEURS DE L UEMOA EN MATIERE DE COMMERCE DES SERVICES ----------------------

Plus en détail

DECISION N 264/OAPI/DG/DGA/DAJ/SAJ

DECISION N 264/OAPI/DG/DGA/DAJ/SAJ DECISION N 264/OAPI/DG/DGA/DAJ/SAJ Portant rejet de l opposition à l enregistrement de la marque «GRAND MOULIN + Logo» n 74988 LE DIRECTEUR GENERAL DE L ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE

Plus en détail

L Acte de Genève de l Arrangement de Lisbonne sur les Appellations d Origine et les Indications Géographiques

L Acte de Genève de l Arrangement de Lisbonne sur les Appellations d Origine et les Indications Géographiques L Acte de Genève de l Arrangement de Lisbonne sur les Appellations d Origine et les Indications Géographiques Florence Rojal Juriste principale Service d enregistrement Lisbonne Lyon 3 février 2016 Acte

Plus en détail

Consultation de marché n 01/AMI/IZF/2017:

Consultation de marché n 01/AMI/IZF/2017: Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine ASSOCIATION INVESTIR EN ZONE FRANC Consultation de marché n 01/AMI/IZF/2017: Référencement et promotion

Plus en détail