S il n y avait pas eu le dentiste, j aurais continué ma route et quitté la ville. Le type avait un cabinet de deux pièces dans le vieux centre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S il n y avait pas eu le dentiste, j aurais continué ma route et quitté la ville. Le type avait un cabinet de deux pièces dans le vieux centre"

Transcription

1 1 S il n y avait pas eu le dentiste, j aurais continué ma route et quitté la ville. Le type avait un cabinet de deux pièces dans le vieux centre médical de la rue principale et j allai le voir les lundi, mercredi et vendredi de la première semaine que je passai en ville. Il lui avait fallu tout ce temps pour me poser une couronne sur deux incisives. Ça me faisait un mal de chien, mais, lorsqu il eut fini, je n eus plus peur de sourire en public. ÞVous avez repris figure humaine, me lança Sy Daniels. Je me levai du fauteuil et me souris dans la glace au-dessus du lavabo. Mes dents étaient comme neuves. Je me retournai, radieux. ÞÀ présent, les filles ne s enfuiront pas, reprit-il. ÞVous avez fait du bon travail. Mes dents sont géniales. À l accueil, je restai debout à fumer une cigarette pendant qu il prenait un papier et un crayon pour calculer combien je lui devais. Sy Daniels avait entre quarante-cinq et cinquante ans, un visage rond, des sourcils broussailleux et de 11

2 grosses lunettes. Son trait le plus marquant était le goût de ses doigts. Il fumait plus que la plupart des dentistes à qui j avais jamais eu affaire, un mélange turc spécial au goût encore pire que l odeurþ; après être allé le voir trois fois, je redoutais autant le goût de ses doigts que le plombage et les couronnes. J en avais presque terminé avec ma cigarette quand il se retourna pour me dire que je lui devais soixante dollars. Le montant semblait raisonnable, mais faisait quand même mal. Je sortis mon portefeuille et comptai le fric en billets de dix. Je les lui donnai, il inscrivit «ÞPayéÞ» sur la note et me la tendit. Je la fourrai dans ma poche et parvins à sourire. ÞEntre vous et quelques parties de poker, lui disje, ce portefeuille commence à s aplatir. ÞVous jouez au pokerþ? ÞUn peu. Je perdais quelques dollars par semaine à Chicago. On y jouait régulièrement. Mais je n ai pas joué depuis que j ai débarqué dans votre jolie ville. ÞOn joue beaucoup ici. ÞÀ condition d aimer jouer avec des inconnus. Moi, je n aime pas. Le dentiste secoua son paquet pour en faire tomber une cigarette, puis il me le tendit. Je lui dis non merci, sans façon, il alluma la sienne et empuantit encore plus son bureau. ÞJe vois ce que vous voulez dire, enchaîna-t-il. Sur le fait de jouer avec des inconnus Mais si vous aimez les parties entre amis, nous avons un petit groupe qui se réunit tous les vendredis soir. Il nous reste une place ce soir, si ça vous intéresse. 12

3 Je laissai mes yeux briller. Puis je les baissai et me mordillai la lèvre supérieure quelques instants. ÞJ adorerais jouer, dis-je. Mais ÞMais quoiþ? ÞEh bien, je ne voudrais pas que ça m entraîne trop loin. C est quoi, la mise minimaleþ? Il m expliqua que c était juste une partie entre copains, avec un dollar de mise max, au choix du donneur. Ils jouaient au stud à cinq et sept cartes et au poker fermé. Ils se limitaient à trois enchères, pas de bluff, pas de cartes de communauté, pas de jokers. Là, mes yeux brillèrent à nouveau. Je lui dis que ça me semblait quasiment parfait, que j avais craint un instant que ce soit une partie avec des mises sauvages où il faut avoir quelques centaines de dollars pour jouer. ÞOh non, rien de tout ça, me dit-il. C est juste une partie entre amis, Bill. Je pense que ça vous plaira. Nous prîmes rendez-vous. La partie avait lieu chez un certain Murray Rogers, avocat fiscaliste. Daniels devait rentrer chez lui pour dîner. Il m invita à goûter la cuisine de sa femme, mais je me défilai en prétextant un autre dîner. Il m indiqua un drugstore dans les quartiers chic et ajouta que si je pouvais y être vers huit heures moins le quart, il passerait me prendre en voiture pour me conduire chez l avocat. ÞD accord, lui dis-je. Je lui serrai la main et m en allai. Le moment était venu de déjeuner. Je me payai deux hamburgers dans une cafète de Main Street et 13

4 essayai mes dents neuves sur du steak haché, peutêtre dans le rond. Pouvoir mordre à nouveau dans la nourriture me fit plaisir. Je bus quelques tasses de café, fumai une cigarette, quittai le boui-boui et revins à mon hôtel en bus. Je logeais dans le centre, au PanmoreÞ; je traversai le hall et gagnai l ascenseur sans jeter un coup d œil à la réception. J étais en ville depuis une semaine et l hôtel allait sûrement me demander une partie de ma note, ce qui risquait d être gênant. Je n étais pas vraiment plein aux as. Arrivé dans ma chambre, je vis à quel point je ne l étais pas. Je jetai mon portefeuille sur le lit, puis je trouvai le reste de mon fric dans la commode, entre deux chemises blanches. Je comptai le tout quatre-vingts dollars et des poussières. J en devais à peu près le double au PanmoreÞ; j y avais pris deux ou trois repas par jour pour faire durer mon liquide le plus longtemps possible. Je rangeai tout l argent dans mon portefeuille et glissai celui-ci dans ma poche. Puis j ouvris le tiroir supérieur de la commode, sortis un jeu de cartes, m assis sur le lit et commençai à m amuser avec. Je fis deux ou trois faux mélanges, quelques donnes en second et en dessous et m exerçai à lorgner la carte du dessus et à faire des fausses coupes. Mon pouce gauche était un peu rouillé. Les gars de Chicago ne me l avaient pas cassé, mais ils avaient réussi à le déboîter et il me fallut un peu de temps pour retrouver ma dextérité. Je m exerçai une heure dans ma chambre et ce pouce se remit à faire ce qu il était censé faire. 14

5 Cette heure écoulée, je pris le miroir posé sur la commode et le calai en hauteur derrière le bureau. Puis je m assis en face sur une chaise droite en bois et refis quelques donnes en second et en dessous en m observant dans la glace. Lorsqu enfin je n arrivai même plus à me prendre en flagrant délit, je sus que les gars de chez Murray Rogers ne me démasqueraient pas. Ce serait une soirée parfaitement rentable. Je reposai le miroir sur la commode et fourrai le jeu de cartes dans un tiroir. Puis je descendis au bar et priai le barman de me verser un peu de Cutty Sark sur des cubes de glace. Je restai assis à siroter mon verre en repensant à Chicago, à mon pouce déboîté et à mes deux dents ébréchées. Chicago avait été une erreur complète. Il y a quelques méthodes qui permettent à un bon tricheur de gagner sa vie et si c est le gagne-pain qu on a choisi, il faut bien les connaître. La partie entre amis est la plus facile on joue avec des gens parfaitement respectables, comme Seymour Daniels et ses potes de poker, et on peut faire tous les tours et les manipulations qu on veut sans que personne ne s aperçoive de l entourloupe. Le joueur moyen ne guette jamais la triche et ne voit jamais quand il en est victime. On n a même pas besoin d être doué moins d un joueur sur trente sait reconnaître un jeu de cartes truquées quand on le lui donne pour faire une réussite. Servez-vous de cartes truquées, personne ne s en apercevra. Je me contentais d une seule méthode. C est ce qu on fait quand on triche en solitaire, en 15

6 indépendant, dans le circuit du poker. Une autre consiste à travailler en groupe avec ce qui s appelle une bande de comparses. Il y a un manipulateur, un complice qui lui coupe les cartes en les pinçant pour les marquer et des joueurs maison qui font ce qu ils doivent faire. Des putes amateurs vous servent les pigeons tout rôtis dans le bec en les attirant à la table avant une séance de gymnastique génitale. Les pigeons se font plumer et rentrent chez eux, après quoi la bande se partage le butin. À Chicago, j avais essayé la troisième méthode. Je m étais lancé dans une vraie partie contre de vrais pros, et qui jouaient gros. C était une erreur, bien sûr, mais je voulais gagner deux ou trois mille dollars vite fait parce qu il y avait une nana que je voulais épater et elle se laissait facilement épater quand on avait du fric. C était une blonde canon avec des regards qui invitent au plumard et un corps de star. Il est facile de perdre son sens de l équilibre pour ce genre de choses. J avais perdu le mien. Et tout fait à l envers. Les parties se tenaient très régulièrement dans l arrière-salle d un drugstore ouvert toute la nuit. La place se payait cinq dollars de l heure, ce qui donnait droit à des sandwichs, à du café et à l immunité contre les flics et les braqueurs, deux métiers quasiment identiques à Chicago. Je me jetai dans la partie à froid, sans m arranger pour me lier avec un des joueurs, ce qui était une erreur d entrée de jeu. Je commençai à dix heures et demie et à deux heures du matin, j avais gagné deux mille trois cents dollars. 16

7 Écoutez, il n y a rien de plus facile. Une partie rapide compte au moins trente donnes de l heure et la partie que je jouais allait encore plus vite. Le pot moyen s élevait à soixante ou soixante-dix dollars. Les plus gros se montaient à plusieurs centaines. Il n y a pas besoin de gagner toutes les mains pour faire son beurre dans une partie. Il faut juste gagner un peu plus que sa part. J avais veillé à gagner assez et à ne pas toujours gagner lors de mon tour de donne. J empalmais des cartes en gardant un as ou une paire jusqu à ce que ça me serve. Je reprenais les cartes avant de donner pour laisser deux ou trois rois en sixième et douzième positions dans le paquet et m arrangeais pour qu ils y restent quand je mélangeais. Puis, grâce à une carte repère, je pouvais laisser mon voisin de droite couper le paquet juste au bon endroit pour faire ressortir mes rois. Enfin ce genre de trucs. Sauf que eh merde à deux heures du matin, un petit homme aux yeux caves me vit faire une donne en second. ÞArnaqueurÞ! hurla-t-il. Sale manipulateurþ! Ils ne me demandèrent même pas d explications. Ils reprirent leurs deux mille trois cents dollars, plus les cinq cents que j avais misés au départ. Puis ils me traînèrent dehors derrière le drugstore et me collèrent contre un mur. L un d eux enfila des gants en cuir noir. Puis il me tabassa, en m envoyant presque tous ses coups dans le bide. Celui qui me cassa les dents ne l avait pas fait exprès j étais tombé en glissant et il m avait frappé à la bouche sans le vouloir. Le pouce, il voulait le casser, mais 17

8 il n arriva qu à le déboîter. On m éjecta dans la rue, et j atterris dans le caniveau. ÞLes tricheurs comme toi, ça meurt jeune par ici, me lança le petit homme aux yeux caves. Tu n as peut-être pas intérêt à rester trop longtemps à Chicago. Je ne me le fis pas dire deux fois. Je retournai à mon hôtel et ramassai les deux ou trois cents dollars que j y avais laissés en réserve. Puis je me lavai et m assommai avec du mauvais alcool. L après-midi suivant, je me réveillai avec la gueule de bois, m habillai, pliai bagage, fis l impasse sur ma note et dégageai de Chicago. Je ne pris même pas le temps de dire au revoir à ma blonde canon je sautai dans le premier train pour aller me mettre au vert dans ce patelin. Et pendant une semaine, je me contentai de dormir, de boire comme un trou et de me faire refaire les dents. Je faisais le même rêve toutes les nuits et, chaque fois, je me réveillais en sueur juste au moment où les types, dans mon rêve, me prenaient à tricher, me collaient un revolver sur la tempe et appuyaient sur la détente. Alors je me réveillais et me tâtais pour m assurer que j étais encore vivant. Les premiers jours, je m essayai à donner les cartes en cherchant à comprendre ce qui ne tournait pas rond. Mon pouce ne marchait pas du tout. Je tiens le paquet de cartes dans la main gauche quand je distribue et le pouce gauche compte beaucoup. Il doit incurver la carte du dessus pour que je puisse y jeter un œil et avoir le bon geste pour la glisser hors du paquet avant de l y remettre pour une donne en 18

9 second. Mon pouce gauche ne pouvait plus rien faire. Je laissai tomber, me fis soigner les dents, bus comme un trou et fis des cauchemars en patientant. À présent, le pouce s était remis. J étais de nouveau assez bon pour que Daniels et ses amis ne remarquent rien même s ils se méfiaient et, ça ne leur serait jamais venu à l idée. Je vidai mon verre et en pris un autre en essayant d imaginer combien la soirée allait me rapporter. Le pot moyen, dans une partie aux mises limitées à quelques dollars, se monte à huit ou neuf dollars, dont le gagnant mise deux-cinquante ou trois. Ça, c est dans une partie à cinq cartesþ; dans le stud à sept cartes, le pot moyen approche des douze dollars, dont quatre ou cinq viennent du gagnant. On peut donc estimer à six ou sept dollars son bénéfice sur une main. En gagnant trois pots par heure, on peut ramasser autour de cent dollars dans une partie de cinq heures. Même sans me tailler la part du lion, je pensais gagner haut la main la partie de Daniels. J avais plus de pratique et en savais plus sur le poker que les autres joueurs. Mais je n étais pas capable de gagner par mon seul talent. Là, je rectifie. Par mon talent, si. Mais un talent réglo, non. Avec un peu de doigté, la partie vaudrait deux ou trois cents dollars et j estimais pouvoir les gagner sans qu ils se méfient. Je signai l addition de mes consommations et laissai un dollar au barman. J allai voir un film, puis je mangeai en vitesse. Après le dîner, je pris un taxi pour aller au drugstore, où j attendis tranquillement que le dentiste vienne à moi. Comme un agneau à l abattoir.

10 Lawrence Block HEUREUX AU JEU ROMAN Traduit de l anglais (États-Unis) parþaline Weill Éditions du Seuil

11 TEXTE INTÉGRAL Les droits français ont été négociés par l agence Baror International, Inc., Armonk, New York, États-Unis TITRE ORIGINAL Lucky at Cards ÉDITEUR ORIGINAL A Hard Case Crime Book, published by Dorchester Publishing Co., Inc., New York 1964 by Lawrence Block ISBN originalþ: ISBN (ISBN , 1 re Þpublication) Éditions du Seuil, marsþ2009, pour la traduction française Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.þ335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Du même auteur aux éditions THEÂTRALES

Du même auteur aux éditions THEÂTRALES APRÈS LA PLUIE Du même auteur aux éditions THEÂTRALES caresses, 1992 traduction Jean-Jacques Préau LIt nuptial, 1992 traduction Rosine Gars SERgI belbel APRÈS LA PLUIE traduit du catalan par Jean-Jacques

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

L UTILISATION DE L IMPARFAIT

L UTILISATION DE L IMPARFAIT L UTILISATION DE L IMPARFAIT A) Une description (= Beschreibung) Aujourd hui, notre village est assez grand. (petit) Mais avant, notre village... Aujourd hui, il y a 5'000 habitants. (300) Mais avant,.....

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour a) Vie pratique - Logement : Mon logement s est situé à Tananarive, la capitale de Madagascar. J ai été accueilli par une famille très sympathique, qui habite à 40 minutes de l

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis JOIE Synopsis Antoine et Marianne Le Cloître, est un couple de personnes âgées d environ soixante ans. Un matin, ils reçoivent un coup de téléphone. Marianne répond et s agite en apprenant que l interlocuteur

Plus en détail

Les phrases de condition

Les phrases de condition Les phrases de condition Rappel! La langue française propose plusieurs modèles de phrases de condition. Toutefois, les 3 modèles qui suivent s utilisent couramment. 1. Lorsque nous sommes incertains, nous

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

LE SIGNE La petite marquise de Rennedon dormait encore, dans sa chambre close et parfumée, dans son grand lit doux et bas, dans ses draps de batiste légère, fine comme une dentelle, caressants comme un

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

Journal de fabrication de la plus haute tour

Journal de fabrication de la plus haute tour Journal de fabrication de la plus haute tour Classe de CE2-CM1 et classe annexée de l INJS Ecole du Château Cognin Nos essais à la carte Tour des ponts On n arrive pas à la faire tenir, car ça penche d

Plus en détail

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE But : Encourager à réfléchir aux effets positifs des bonnes manières. Mots clés : Bonnes manières, politesse, s il vous plait, merci, excusez-moi, pardon, bonjour,

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

En coinçant le rideau de sa fenêtre avec une pince à linge, Lucio pouvait observer le nouveau voisin mieux à son aise. C était un petit gars brun qui

En coinçant le rideau de sa fenêtre avec une pince à linge, Lucio pouvait observer le nouveau voisin mieux à son aise. C était un petit gars brun qui I En coinçant le rideau de sa fenêtre avec une pince à linge, Lucio pouvait observer le nouveau voisin mieux à son aise. C était un petit gars brun qui montait un mur de parpaings sans fil à plomb, et

Plus en détail

CP CE1. Du 23 au 25 mars 2015. Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves

CP CE1. Du 23 au 25 mars 2015. Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves CP CE1 Du 23 au 25 mars 2015 Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves Le voyage scolaire Le trajet en bus était long et la balade en raquettes très très très fatigante. Mais dans tout

Plus en détail

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà.

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà. I C était son habitude de compter trop large ses trajets. Il finissait toujours par être en avance à ses rendez-vous. Telle était la marque d Henri Trappénil. Celui-ci n avait pas failli à la coutume.

Plus en détail

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Un chauffeur de bus qui travaillait sur la ligne du petit bus qui zigzague sur la Butte Montmartre 1 avait fait une étrange déclaration au commissariat de police

Plus en détail

L essentiel sur. Le passécomposé. & L imparfait. Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS

L essentiel sur. Le passécomposé. & L imparfait. Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS L essentiel sur Le passécomposé & L imparfait Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS s utilise pour raconter une action passée. Il se forme avec être ou avoir au présent + le participe passé Manger J ai mangé Tu

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS LE JEU «EURO RUN» www.nouveaux-billets-euro.eu ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS - 2 - Anna et Alex sont camarades de classe et les meilleurs amis du monde. Il leur arrive toujours des aventures

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni Austerlitz, Mercredi 26 Novembre Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil Bonjour, J ai trouvé un après-midi

Plus en détail

Rapport échange Colibri Franco-japonais 2015-2016. Thème du bac choisi : Espaces et échanges

Rapport échange Colibri Franco-japonais 2015-2016. Thème du bac choisi : Espaces et échanges Rapport échange Colibri Franco-japonais 2015-2016 Thème du bac choisi : Espaces et échanges L année dernière, durant mon année de seconde, mon professeur de ais, présenta à la classe le projet Colibri

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE Point de départ : Le roman Tous mes amis sont des superhéros de Andrew Kaufman, paru aux éditions Alto. But : Demander aux participants de se créer un alter ego superhéros

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

petites comédies rurales

petites comédies rurales petites comédies rurales Du même auteur aux éditions theâtrales de la paille pour memoire, 1985 le lit, 1985 plage de la liberation, 1988 terres promises, 1989 la chute de l ange rebelle, 1990 suzanne,

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Happy Hour. MATERIEL 51 cartes de jeu 7 cartes de règles

Happy Hour. MATERIEL 51 cartes de jeu 7 cartes de règles Félicitations pour avoir acheté le plus grand jeu à boire de la planète. J ai mis 2 ans et plein de tests pour qu il tourne au poil. Happy Hour était LE jeu à boire de mes années de fac, c est pour cela

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR 1 Le verbe 6: le passé composé avec avoir Mettez les verbes au passé composé, comme dans l'exemple. exemple: Hier, nous (manger)...chez les Durand. Hier, nous avons mangé

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Oh, élix, tu es toujours en retard! Le film a sûrement commencé. J ai tourné une

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles.

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. UN Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. Mais j en sais plusieurs, par exemple : sordide, néfaste,

Plus en détail

Six Mois au fond d un bureau

Six Mois au fond d un bureau Six Mois au fond d un bureau D U MÊME AUTEUR Chantier, j écris ton nom! suivi de Pour en finir avec la papeterie récits Seuil, 2001 L AURENT L AURENT Six Mois au fond d un bureau roman S EUIL ISBN 2-02-041936-X

Plus en détail

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh!

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh! 1. Ext. nuit. Parking boîte de nuit bord de l autoroute. Une Mercedes noire toute rutilante est garée sur un terrain vague en contrebas d une boîte de nuit. Ivres, Franck, Al et Martin, la trentaine, en

Plus en détail

J ai rendez-vous chez LE DENTISTE. L examen dentaire SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org

J ai rendez-vous chez LE DENTISTE. L examen dentaire SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org J ai rendez-vous chez LE DENTISTE L examen dentaire SANTE BD org Le dentiste, à quoi ça sert? A vérifier la bonne santé de ma bouche, de mes dents et de mes gencives Dents Gencives 2 A m apprendre comment

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Charlotte. Celle-ci va avoir vingt ans mercredi prochain.

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un politicien, moment immortalisé par les photographes.

Plus en détail

Bonjour et Bienvenue au journal d

Bonjour et Bienvenue au journal d LE REFUGE EPONA Septembre 2013 Refuge enregistré sous le n. 0501006626 Ben attrapant les flocons de neige Bonjour et Bienvenue au journal d Nous vous souhaitons une bonne lecture A nouveau, de bien tristes

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site

AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

Naissance des fantômes

Naissance des fantômes Marie Darrieussecq Naissance des fantômes Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e Elle était en train de promener autour d elle son regard à la recherche de quelque moyen de s enfuir, et elle

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

Thérapie cognitive du comportement

Thérapie cognitive du comportement Thérapie cognitive du comportement Thérapie cognitive du comportement Tao Lin Traduit de l anglais (États-Unis) par Ch a r l e s Re c o u r s é Du même auteur Ric h a r d Ya t e s, roman, Au diable vauvert

Plus en détail

Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant

Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant 1 F.A.O. Dr. H. Azérad 06/05/06 George Walkden, Alastair Shaw, & Natasha Mann Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant Lady Bracknell. [Elle s assit.] Veuillez vous asseoir, M. Worthing.

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Je M appelle Roger Dumoulin. Par Valérie Doyon

Je M appelle Roger Dumoulin. Par Valérie Doyon Je M appelle Roger Dumoulin Par Valérie Doyon J étais un bon petit garçon. Mes parents m ont élevé dans le East Side de New York. J étais très doué au violon. Ma mère travaillait la nuit à l hôpital alors

Plus en détail

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas!

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas! 1 DIVORCE (L'homme et la femme entrent en se tenant par le bras, habillés comme des mariés "en négatif": elle en robe de mariée noire, lui en habit blanc, chemise noire, noeud papillon blanc. Tous deux

Plus en détail

PAUVRETÉ ET ACCÈS AUX SERVICES BUCCODENTAIRES : LA PERSPECTIVE DES PRESTATAIRES DE L ASSISTANCE-EMPLOI

PAUVRETÉ ET ACCÈS AUX SERVICES BUCCODENTAIRES : LA PERSPECTIVE DES PRESTATAIRES DE L ASSISTANCE-EMPLOI PAUVRETÉ ET ACCÈS AUX SERVICES BUCCODENTAIRES : LA PERSPECTIVE DES PRESTATAIRES DE L ASSISTANCE-EMPLOI Alissa Levine*, Anne Landry*, Vanessa Muirhead*, Belinda Nicolau**, Martine Lévesque*, Christine Loignon**,

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS Le petit ogre veut voir le monde texte 1 Il était une fois un petit ogre qui rêvait de voir le monde. Mais le petit ogre n avait jamais quitté sa maison car ses parents

Plus en détail

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Récit MIKALOU N A PAS MAL AUX DENTS! Tu es grand maintenant, dit maman. Il est temps d aller chez le «docteur des dents» Très occupé à

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

descendre en marche JEFF NOON intrabasses Roman traduit de l anglais par Marie Surgers LA VOLTE 1 LA VOLTE Descendre en marche JEff noon

descendre en marche JEFF NOON intrabasses Roman traduit de l anglais par Marie Surgers LA VOLTE 1 LA VOLTE Descendre en marche JEff noon descendre en marche JEFF NOON intrabasses Roman traduit de l anglais par Marie Surgers LA VOLTE 1 LA VOLTE Descendre en marche JEff noon :: conception graphique : Stéphanie Aparicio Illustration de couverture

Plus en détail

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade.

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade. Il était une fois un ogre, un vrai géant, qui vivait tout seul. Comme la plupart des ogres, il avait des dents pointues, une barbe piquante, un nez énorme et un grand couteau. Il était toujours de mauvaise

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

Fiches de travail à photocopier

Fiches de travail à photocopier Education International Internationale de l Education Internacional de la Educación Internationale de l Education - Education Development Center - Organisation mondiale de la Santé Apprendre pour la vie:

Plus en détail