PROSPECTUS. Etabli en vue de l admission de BMTN (*) sur un marché réglementé (Euronext Paris)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROSPECTUS. Etabli en vue de l admission de BMTN (*) sur un marché réglementé (Euronext Paris)"

Transcription

1 PROSPECTUS Etabli en vue de l admission de BMTN (*) sur un marché réglementé (Euronext Paris) BMTN A TAUX VARIABLE (1) d un montant de euros Octobre 2010 / Avril 2016 La Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse Normandie est actuellement notée A-1 (Court Terme) et A+ (Long Terme). - du rapport annuel 2008, - du rapport annuel 2009, - du présent document. Ce prospectus est composé : Visa de l autorité des marchés financiers En application des articles L et L621-8 du Code monétaire et financier et de son règlement général, notamment de ses articles à 216-1, l Autorité des marchés financiers a apposé le visa n en date du 13 décembre 2010 sur le présent prospectus. Ce prospectus a été établi par l émetteur et engage la responsabilité de ses signataires. Le visa, conformément aux dispositions de l article L l du Code monétaire et financier, a été attribué après que l Autorité des marchés financiers a vérifié «si le document est complet et compréhensible, et si les informations qu il contient sont cohérentes». Il n implique ni approbation de l opportunité de l opération, ni authentification des éléments comptables et financiers présentés. (1) : Toute décision d investir dans un BMTN doit être fait au regard des facteurs de risques qui se trouvent en page 5 du prospectus. Le présent prospectus peut être consulté sans frais sur le site Internet de l AMF (www.amf-france.org). Le présent prospectus et l ensemble des documents cités en référence peuvent être consultés et obtenus sans frais, au siège social de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse Normandie (43 boulevard VOLNEY LAVAL Cedex 9), ou son site internet : (*) Bon à Moyen Terme Négociable

2 SOMMAIRE SOMMAIRE Page 2 PREMIERE PARTIE (conforme aux dispositions arrêtées par le Règlement européen n 809/2004 et suivant le plan de l annexe XI) 1 - Personne Responsable Page 4 2- Contrôleurs légaux des comptes Page 4 3- Facteurs de Risques Page 5 4 Informations concernant l émetteur Page 7 5 Aperçu des activités Page 8 6 Organigramme Page 12 7 Informations sur les tendances Page 12 8 Prévisions ou Estimations des bénéfices Page 12 9 Organes d Administration, de direction, et de surveillance Page Principaux actionnaires Page Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur Page Contrats Importants Page Informations provenant de tiers, déclarations d experts et déclarations d intérêts Page Documents accessibles au public Page 18 DEUXIEME PARTIE (conforme aux dispositions arrêtées par le Règlement européen n 809/2004 et suivant le plan de l annexe XIII) 1 - Personne Responsable Page Facteurs de Risques Page Informations de base Page 19 4 Informations sur les valeurs mobilières devant être admises à la négociation Page 19 5 Admission à la négociation et modalités de négociation Page 23 6 Coût de l admission à la négociation Page 23 7 Informations complémentaires Page 24 2

3 NOTE LIMINAIRE Le présent prospectus s articule en deux parties distinctes : - la première partie correspond à l annexe XI du Règlement européen n 809/ la seconde partie correspond à l annexe XIII du Règlement européen n 809/2004 3

4 PREMIERE PARTIE (Annexe XI Règlement européen) 1 PERSONNE RESPONSABLE 1.1 NOM ET FONCTION DE LA PERSONNE PHYSIQUE ASSUMANT LA RESPONSABILITE DU PROSPECTUS Monsieur Pascal DURAND Directeur Général de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie 1.2 ATTESTATION DU RESPONSABLE DU PROSPECTUS J atteste, après avoir pris toute mesure raisonnable à cet effet, que les informations contenues dans le présent prospectus sont, à ma connaissance, conformes à la réalité et ne comportent pas d omission de nature à en altérer la portée. Fait à Laval le 10 décembre Le Directeur Général - Pascal DURAND 2 - CONTROLEURS LEGAUX DES COMPTES 2.1 COMMISSAIRES AUX COMPTES TITULAIRES S.A. CIFRALEX 92 Avenue Robert BURON BP LAVAL Cedex 9, Représenté par Monsieur Antoine BUTROT Commissaire aux Comptes et Monsieur Jean-Pierre VEILLEPEAU Commissaires aux comptes suppléant Mandat jusqu en mai Et S.A. MAZARS Tour Exaltis 61 rue Henri Regnault COURBEVOIE, Représentée par Madame Anne VEAUTE Commissaires aux Comptes et Monsieur Guillaume POTEL Commissaires aux Comptes suppléant Mandat jusqu en mai EVOLUTION DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Pas d évolution. 4

5 3 FACTEURS DE RISQUES Les dispositions qui suivent sont des facteurs de risques liés à l admission d un BMTN, qui doivent être connus des investisseurs potentiels. Avant toute décision d investissement, les investisseurs potentiels doivent examiner attentivement, toute l information incluse dans ce Prospectus et en particulier, en prenant leur décision d investissement, les facteurs de risques énumérés ci-dessous et ce en fonction de leur situation financière particulière et de leur objectifs d investissement. La liste des facteurs de risques n est pas exhaustive. 3.1 FACTEURS DE RISQUES Risques relatifs à la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse Normandie : Les facteurs de risques pouvant altérer la capacité de l émetteur à remplir les obligations que lui impose ses titres à l égard des investisseurs sont : - un événement imprévisible de nature à interrompre les opérations de l émetteur (catastrophe naturelle) et causer des pertes substantielles et des coûts additionnels. - une interruption ou une défaillance du système d information de l émetteur de nature à créer une perte de résultat, la perte d un partenariat ou d autres pertes. Risques relatifs au secteur d activité : Les facteurs de risques pouvant altérer la capacité de l émetteur à remplir les obligations que lui impose ses titres à l égard des investisseurs sont : - le risque réglementaire Dans un environnement législatif évolutif, l activité peut être rendue plus difficile par un renforcement des contraintes réglementaires. - le risque de crédit. Le risque de crédit est le risque de pertes de valeur économique des créances de l émetteur, existantes ou potentielles du fait d engagement donnés, lié à la migration de la qualité de crédit de ses débiteurs, pouvant aller jusqu à se matérialiser par le défaut de ces derniers. Le risque de crédit se manifeste tant dans l activité de prêt à la clientèle qu à l occasion des opérations de marché où l émetteur est potentiellement confronté au défaut de sa contrepartie. Ils se décomposent en trois grandes natures d exposition (i) le risque vis-à-vis de la clientèle (ii) le risque vis-àvis des établissements de crédit (iii) le risque de contrepartie dans les activités de marché. Le risque de contrepartie se réfère au risque bilatéral de crédit sur le tiers avec lequel la transaction a été conclue et dont le montant varie au cours du temps avec l évolution des paramètres de marché affectant la valeur de la transaction. La gestion des risques de crédit au sein de CMMABN est décrite en page 11 du RA 2009 de CMMABN (RA disponible sur le site internet de MABN). - le risque de marché. Il s agit du risque de pertes de valeur économique provoqué par l évolution défavorable des paramètres de marchés (taux, change, ), que ces derniers soient directement négociables ou non. Ce risque (piloté dans le cadre de la gestion Actif-Passif) est lié au décalage de taux, d échéances et de nature entre les actifs et les passifs. Ils se décomposent en trois grandes natures d exposition (i) le risque de liquidité (ii) le risque de taux (iii) le risque de change. Le risque de liquidité (et de refinancement) correspond à l incapacité de CMMABN d honorer ses obligations à un prix acceptable. La gestion des risques de marché, de liquidité et de taux au sein de CMMABN est décrite page 15 à 19 du RA 2009 de CMMABN. (RA disponible sur le site internet CMMABN) 5

6 Risques relatifs au marché : Des conditions de marché ou économiques défavorables peuvent obérer le produit net bancaire ou la rentabilité. En tant qu établissement financier, CMMABN est sensible à l évolution des marchés financiers et à l environnement économique. A titre d exemple, une dégradation de la conjoncture (augmentation du taux de chômage) pourrait avoir pour effet de réduire la demande de prêt. Tout changement dans les domaines suivants est susceptible d avoir un impact sur CMMABN: - Politique monétaire, politique de taux d intérêt et autres politiques des banques centrales et des autorités monétaires, - Evolution générale des politiques gouvernementales ou réglementaire susceptible d influer sur les décisions des investisseurs, en particulier sur les marchés où le Groupe est présent, - Evolution générale des exigences réglementaires, notamment les règles prudentielles en matière d adéquation des Fonds Propres, - Evolution de l environnement concurrentiel et des prix - Evolution des règles de reporting financiers - Expropriation, nationalisation, confiscation d actifs et évolution de la législation relative au droit de propriété des étrangers - Toute évolution négative de la situation politique, militaire ou diplomatique engendrant une instabilité sociale ou un contexte réglementaire incertain, susceptibles d affecter la demande de produits et services proposés par l émetteur. Risques juridiques : Le groupe Crédit Mutuel respecte l'intégralité de ses obligations déclaratives et réglementaires applicables en France à la date de publication du présent prospectus. Concernant les procédures en cours avec des tiers, aucune n'est de nature à avoir un impact significatif sur les résultats. L'ensemble des risques encourus par l'établissement fait l'objet de notes complètes pages 57 à 65 du rapport annuel Principaux facteurs de risques relatifs aux BMTN : Marché secondaire : Il n existe aucune garantie que se développera un tel marché ou que les porteurs seront en mesure de céder leurs BMTN facilement où à des prix leur permettant d obtenir un rendement comparable à d autres investissements similaires négociés sur un marché secondaire développé. Les notations de crédit peuvent ne pas refléter tous les risques : La notation du programme de BMTN de l émetteur ne reflète pas nécessairement tous les risques liés au BTMN et autres facteurs qui peuvent affecter la valeur des BMTN. Une notation n est pas une recommandation d achat ou de détention des titres et peut à tout moment être suspendue, modifiée ou faire l objet d un retrait par l agence de notation concernée. Titres à Taux Variables : Les revenus d intérêt à taux variables ne peuvent être anticipés. Compte tenu des dates de paiement d intérêts fixés trimestriellement, les investisseurs sont exposés au risque de réinvestissement si les taux d intérêt de marché baissent. 6

7 4 INFORMATIONS CONCERNANT L EMETTEUR Caisse Fédérale du Crédit Mutuel Maine-Anjou et Basse-Normandie Siège Social et Administratif : 43 Boulevard Volney LAVAL Cedex 9 FRANCE. Téléphone : Adresse Internet : Date de constitution de la Société Constitution : à CRAON (MAYENNE) sous la dénomination Caisse centrale du Maine et de l Anjou. Dénomination depuis le 28 avril 1973 : Caisse fédérale du crédit mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie Objet social Banque à caractère mutualiste et coopératif Indication du registre du commerce RCS LAVAL B / 85 B Forme juridique Société Coopérative Anonyme à capital variable. Législation applicable : Législation française applicable aux sociétés commerciales et aux banques (lois bancaires) Loi du , portant statut de la coopération, Code Monétaire et Financier, Code de Commerce, ainsi que tous les textes législatifs et réglementaires venant compléter ou modifier les suscités. Tribunaux compétents : Tribunaux du ressort de LAVAL pour les demandes où la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie est défenderesse Normes comptables utilisées en cas d'établissement de données comptables consolidées : Le bilan et le compte de résultat sont publiés en normes IFRS Composition de la Direction Président du Conseil d'administration Directeur Général : Daniel LEROYER : Pascal DURAND 7

8 5 APERCU DES ACTIVITES 5.1. La Caisse Fédérale est constituée pour favoriser les entreprises de ses sociétaires par la mise en commun de moyens financiers et pour faciliter de toute manière le fonctionnement technique et financier des Caisses adhérentes La Caisse Fédérale s'interdit tout but lucratif. La Caisse Fédérale a pour but les opérations à caractère essentiellement mutualiste lui permettant d'accomplir son rôle d'organisme de CREDIT MUTUEL constitué pour aider, favoriser et compléter l'activité des Caisses Locales. Les excédents nets d'exploitation réalisés après l'affectation annuelle prévue à l'article 33 ci-après pourront être affectés à la constitution de fonds sociaux indivisibles qui ne pourront être répartis entre les sociétaires ni au cours de l'existence de la Caisse Fédérale, ni en cas de dissolution de celle-ci. Toutefois, l'assemblée Générale annuelle pourra décider qu'une partie de ces excédents sera versée, sous forme de subventions, à des coopératives de CREDIT MUTUEL ou à des oeuvres d'intérêt général constituées entre des organismes de CREDIT MUTUEL La Caisse Fédérale, en conséquence, a notamment pour objet : - d'effectuer toutes opérations de banque et de crédit ainsi que toutes opérations connexes ou annexes, notamment les activités de courtage d assurance et de tout produit financier, définies aux articles L et suivants du code monétaire et financier, - d'effectuer toutes prestations de services d'investissement et services connexes, définies aux articles L et suivants du code monétaire et financier, - de gérer les intérêts financiers communs des Caisses adhérentes et de leurs sociétaires, - de recevoir les dépôts de fonds, de titres des Caisses Locales, ainsi que de toute personne physique ou morale, - de faire aux Caisses Locales des avances avec ou sans affectation spéciale et plus généralement, de leur consentir toute aide, sous quelque forme que ce soit, pour réaliser leur objet social. entre autres : prêts participatifs, subventions dans le cadre de l'article 5 de la Loi de Finances rectificative pour 1981, - de faire des remplois de trésorerie ou d'épargne soit sous forme de dépôts bancaires, soit de toute autre façon, - d'assurer tous recouvrements et paiements pour le compte de ses déposants, - de se procurer des capitaux par emprunts, avances ou escomptes, émissions de titres participatifs ou d'emprunts obligataires, émission de tout titre autorisé par la Loi n du 13 juillet 1992 de modernisation des entreprises coopératives, - de créer tous services ou organismes destinés à la mise en oeuvre de tous moyens propres à développer l'activité des Caisses Locales, - de prendre toute participation dans toutes opérations se rattachant directement ou indirectement à l'objet social. Les principales activités sont décrites aux pages 5 et 6 du rapport annuel

9 5.4 FAITS MARQUANTS 2009 Transmission Universelle de patrimoine de l entité CLOE Le groupe Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse- Normandie a procédé à l absorption de la SAS CLOE par Transmission Universelle de Patrimoine. Détenue à 100% par le groupe après le rachat des parts des fédérations du Crédit Mutuel de Normandie et du Crédit Mutuel du Centre en 2008, la société avait préalablement revendu toutes les participations qu elle détenait à ses actionnaires. Le groupe Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie par décision du conseil d administration de la Caisse Fédérale du 21février 2009, a absorbé sa filiale qui n'avait plus vocation à poursuivre son objet social après la séparation de ses fondateurs. Cette Transmission Universelle de Patrimoine n a pas eu d impact sur les comptes consolidés, tant au niveau du résultat que des capitaux propres. EVENEMENTS SURVENUS APRES LA CLÔTURE DE L EXERCICE : Néant. Comptes consolidés au 31 décembre 2009 (IFRS) BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2009 En Milliers Actif Caisse, Banques centrales, CCP Actifs financiers à la juste valeur par résultat Instruments dérivés de couverture Actifs financiers disponibles à la vente Prêts et créances sur les établissements de crédits Prêts et créances sur la clientèle Ecart de réévaluation des portefeuilles couverts en taux Actifs financiers détenus jusqu à l échéance Actifs d'impôts courants Actifs d'impôts différés Compte de régularisation et actifs divers Immeubles de placement Immobilisations corporelles Immobilisations incorporelle 7 28 Totaldel'actif Passif Passifs financiers à la juste valeur par résultat Instruments dérivés de couverture Dettes envers les établissements de crédit Dettes envers la clientèle Dettes représentées par un titre Ecart de réévaluation des portefeuilles couverts en taux Passifs d impôts courants Passifs d'impôts différés Compte de régularisation et passifs divers Provisions techniques des contrats d assurance Provisions pour risques et charges Capitaux propres totaux Capitaux propres part du Groupe Capital et réserves liées Réserves consolidées Gains ou pertes latents ou différés Résultat de l'exercice Intérêts minoritaires Total du passif

10 COMPTE DE RÉSULTAT AU 31 DÉCEMBRE 2009 En Milliers Intérêts et produits assimilés Intérêts et charges assimilées Commissions (produits) Commissions (charges) Gains ou pertes nets sur instruments financiers à la juste valeur par résultat Gains ou pertes nets sur actifs financiers disponibles à la vente Produits des autres activités Charges des autres activités Produit net bancaire IFRS Charges générales d'exploitation Dotations/ Reprises sur amortissements et provisions des Immobilisations corporelles et incorporelles Résultat brut d exploitation IFRS Coût du risque Résultat d exploitation IFRS Gains ou pertes sur autres actifs Variations de valeur des écarts d'acquisition Résultat avant impôt IFRS Impôts sur les bénéfices Résultat net Intérêts minoritaires Résultat net Réévaluation des actifs financiers disponibles à la vente Total des gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres Résultat net et gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres Dont part du Groupe Dont part des intérêts minoritaires 6 14 Etat des résultats nets et des gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres En Millions 31/12/2008 Affectation Dividendes Augmentation Diminution Variation Recyclage Résultat 31/12/2009 de capital de Capital de Juste Valeur Réserves consolidées Report à nouveau Primes d'émission Gains ou Pertes Latents Capital Résultat Total Situation Nette

11 Sur l exercice 2009, la situation nette du groupe progresse de +141,8 M, principalement sous l effet de l augmentation nette du capital du groupe pour 60,7 M, l amélioration de la juste valeur de ses actifs financiers à hauteur de 34,2 M et le résultat de 54,6 M. PÉRIMÈTRE DE CONSOLIDATION 1.1 Détermination du périmètre Entité consolidante L'entité consolidante du Groupe Crédit Mutuel de Maine Anjou et Basse-Normandie est constituée de l ensemble de ses Caisses locales, de la Caisse Fédérale, de la Fédération, ainsi que du GIE Inter Mutuel Services. Le capital de l'entité consolidante est ainsi détenu exclusivement par l'ensemble des sociétaires des caisses locales. Variations du périmètre Le groupe Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie présente ses comptes consolidés en conformité avec la norme IFRS 3 relative aux regroupements d entreprises. Au cours de l année 2009, le périmètre du groupe a connu les évolutions suivantes : Conformément à la décision du 21 février 2009 du Conseil d Administration de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie, la SAS CLOE a fait l objet d une Transmission Universelle de Patrimoine à la. L absorption de la SAS CLOE détenue à 100 % par la Caisse Fédérale depuis le 30 avril 2008 n a généré aucun impact, l entité CLOE n ayant réalisé aucun résultat technique en Dividendes, boni de fusion et actif transféré ont été éliminés par symétrie avec la sortie des titres de la filiale. 1.2 Composition du périmètre - Le périmètre de consolidation du groupe Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie au est le suivant : 11

12 6 - ORGANIGRAMME Fédération du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie 88 Caisses Locales Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie Nombre de voix des CL = % du total des voix Volney Développement SAS (Capital Développement détenue à 90 %) Assurance du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Normandie ACMAN (SAS) détenue à 100% Société de Réassurance de Lavalloise SOCREAL détenue à 100% (Dissolution sous forme de TUP depuis le 1 er juin 2010) 7 INFORMATIONS SUR LES TENDANCES 7.1 DECLARATION DE NON DETERIORATION DE PERSPECTIVES A la date du présent prospectus, à notre connaissance aucune détérioration significative n a affecté les perspectives de la Caisse Fédérale de Crédit de Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie depuis la date des derniers états financiers vérifiés et publiés. 7.2 INFORMATIONS DEPUIS LE DERNIER ETAT VERIFIE ET PUBLIE Le Conseil d Administration de la Caisse Fédérale du 11 mai 2010 a validé l absorption de sa filiale de réassurance du Groupe, la SA.SOCREAL. Son activité a été transférée aux Assurances du Crédit Mutuel depuis le 1 er janvier de l exercice. Cette fusion n aura pas d impact sur le résultat 2010, SOCREAL n ayant réalisé aucun résultat d exploitation HYPOTHESES Non applicable 8.2 BASE COMPTABLE Non applicable 8.3 BASE COMPARABLE Non applicable 8 PREVISIONS OU ESTIMATIONS DU BENEFICE 12

13 9 ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE 9.1 NOMS et FONCTIONS Composition du conseil d administration M. LEROYER Daniel Président 65 av. du Président Coty LA FERTE MACE M. BIGARE Jean Luc Administrateur Domaine du Golf-Impasse du Mistral CHANGE M. MICHEL Jacky Administrateur La Huberderie LE CHEVAIN M. REGEREAU Daniel Secrétaire 10 Rue d'anjou RUILLE FROID FONDS M. SOUAVIN Jean Claude Administrateur 5 Rue de la Pelouse SAVIGNE L'EVEQUE M. PASQUIER Jacques Vice Président 26 Allée Philippe Legouaille LAVAL M. BLIN Patrick Vice Président 72 Route de Coutances DONVILLE LES BAINS M. CRESPIN Jean Vice Président 10 Allée des Chênes BEAUMONT SUR SARTHE M. LOQUET Robert Vice Président 2 Rue des Andaines DOMFRONT M. GESLIN Michel Administrateur 8 Rue de la Libération VIMOUTIERS M. RUBLIER Christophe Administrateur Le Pont Besnard MONTOURTIER Mandats Monsieur Daniel LEROYER - Fonction Président du Conseil d'administration Membre du Conseil de Surveillance Administrateur Représentant permanent de la Fédération de Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse- Normandie au CA Représentant permanent de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse- Normandie au CA Société Fédération du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie Caisse Générale de Financement (CAGEFI) CREAVENIR (Association) Caisse de Crédit Mutuel du Pays Fertois Caisse de Crédit Mutuel Solidaire de Maine Anjou et Basse Normandie Crédit Mutuel Solidaire de Maine Anjou et Basse Normandie (Association) SAS CLOE CIC Société de Réassurance Lavalloise (SOCREAL SA) SAS Volney Développement SAS Assurances du Crédit Mutuel Maine-Anjou-Normandie (ACMAN) Confédération Nationale du Crédit Mutuel (Association ) GIE CLOE SERVICES Groupe des Assurances du Crédit Mutuel Monsieur Patrick BLIN Vice-Président du Conseil d Administration Président Caisse de Crédit Mutuel Solidaire de Maine-Anjou et Basse-Normandie Caisse de Crédit Mutuel de Granville 13

14 Monsieur Jean CRESPIN Vice-Président du Conseil d Administration Président du Conseil d Administration Administrateur Trésorier Caisse de Crédit Mutuel Enseignant Maine Normandie SAS Assurances du Crédit Mutuel Maine-Anjou-Normandie (SAS ACMAN) Caisse Générale de Financement (CAGEFI) AECE Monsieur Robert LOQUET Vice-Président du Conseil d Administration Administrateur Caisse de Crédit Mutuel du Bocage Domfrontais SAS Assurances du Crédit Mutuel Maine-Anjou-Normandie (SAS ACMAN) Caisse Générale de Financement (CAGEFI) Monsieur Jacques PASQUIER Vice-Président du Conseil d Administration Administrateur Président du Conseil d'administration Membre du Conseil de Surveillance Fédération du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie SAS Assurances du Crédit Mutuel Maine-Anjou-Normandie (SAS ACMAN) Caisse Générale de Financement (CAGEFI) BAYESIA ALL-4-TECH TOPA HAPTION LOC AAIR Symbiose 53 Mayenne Initiative Caisse de Crédit Mutuel de Laval Avesnières Société de Réassurance Lavalloise (SOCREAL SA) Monsieur Daniel REGEREAU Administrateur Secrétaire Vice-Président du Conseil d'administration Membre du Conseil de Surveillance Administrateur Fédération du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie CREAVENIR Caisse de Crédit Mutuel de Meslay l'océane Société de Réassurance Lavalloise (SOCREAL SA) SAS Assurances du Crédit Mutuel Maine-Anjou-Normandie (SAS ACMAN) Caisse Générale de Financement (CAGEFI) 14

15 Monsieur Jean-Luc BIGARE Administrateur Vice-Président du Conseil d'administration Président du Conseil d Administration Président Directeur Général Trésorier Gérant URSSAF Caisse Congés Payés Bretagne Fédération du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie Caisse de Crédit Mutuel Laval Saint Tugal Changé SA PLAFITECH Laval Développement Fédération BTP 53 SCI LORKA SCI LA PAIX SCI BAC Monsieur Michel GESLIN Administrateur SA VERSERON Président Caisse de Crédit Mutuel de Vimoutiers Monsieur Jacky MICHEL Administrateur Vice-Président du Conseil d'administration Président du Conseil d'administration Fédération du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie Caisse de Crédit Mutuel de Alençon Centre Monsieur Christophe RUBLIER Administrateur Caisse de Crédit Mutuel de Mayenne St Martin Co-Gérant EARL RUBLIER Monsieur Jean-Claude SOUAVIN Administrateur Vice-Président du Conseil d'administration Président du Conseil d Administration Président du Conseil de Surveillance Administrateur SAS Assurances du Crédit Mutuel Maine-Anjou-Normandie (SAS ACMAN) Caisse Générale de Financement (CAGEFI) Fédération du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie CREAVENIR Caisse de Crédit Mutuel du Val d'huisne Société de Réassurance Lavalloise (SOCREAL SA) SAS Assurances du Crédit Mutuel Maine-Anjou-Normandie (SAS ACMAN) Caisse Générale de Financement (CAGEFI) 15

16 9.2 Conflits d intérêts A la date du présent prospectus, il n existe aucun conflit d intérêt au niveau des membres du conseil d administration de la ACTIONNAIRES 10.1 CAPITAL Montant du capital souscrit de la Caisse Fédérale Le capital de l'émetteur est constitué de trois catégories d'actions d une valeur de 1 euro chacune ci après dénommées : les actions avec droit de vote ; les actions à intérêt prioritaire soumises au régime de l'article 11 bis de la Loi du 10 septembre 1947, sans droit de vote. (PIP) les actions avec droit de vote soumises au régime de l'article 3 bis de la Loi du 10 septembre (PAANC) Leurs principales caractéristiques sont les suivantes : Actions avec droit de vote Droit de vote Les Caisses de CREDIT MUTUEL disposent d'un nombre de voix ainsi déterminé : chaque Caisse a 100 voix de base. En outre, un nombre de voix égal au total des voix de base est réparti entre les Caisses de CREDIT MUTUEL au prorata de leur participation dans le capital social au 31 décembre de l'année précédente ; Valeur faciale 1 Les autres sociétaires, titulaires d actions avec droit de vote, disposent chacun d une voix. PIP Aucun 1 PAANC Dans la limite de 10 % du total des droits de vote, les porteurs de d actions d actionnaires non coopérateurs disposent ensemble d un nombre de voix proportionnel au capital qu ils détiennent. Entre les porteurs de ces actions, la répartition des voix s opère au prorata de la part de capital de chacun d entre eux. Il est tenu compte du même prorata pour procéder à la réduction du nombre de leur voix en cas de dépassement de la limite de 10% visée cidessus. Le nombre de voix de chaque porteur d actions d actionnaires non coopérateurs calculé au prorata de la quotité de capital, est toujours arrondi à l unité inférieure. Au total, le capital de la Caisse Fédérale se décompose, à la date du 31 décembre 2009, comme indiqué ci-après : 1 Quantité et/ou 1. Actions de société coopérative Actions à forme de part à intérêt prioritaire sans droit de vote Actions d'actionnaires non coopérateurs avec droit de vote CAPITAL TOTAL

17 10.2 CHANGEMENT DE CONTRÔLE Sans objet. 11 INFORMATIONS FINANCIERES CONCERNANT LE PATRIMOINE, LA SITUATION FINANCIERE ET LES RESULTATS DE L EMETTEUR 11-1INFORMATIONS FINANCIERES HISTORIQUES Par incorporation de référence, les informations financières historiques vérifiées pour l avant dernier exercice sont présentées : - en page 25 du RA 2008 du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie (publié au BALO n 69 du 10/06/2009) ETATS FINANCIERS Par incorporation de référence, les derniers états financiers (comptes 2009) sont présentés : - en page 22 du RA 2009 du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie (publié au BALO n 64 du 28/05/2010). 11-3VERIFICATION DES INFORMATIONS FINANCIERES HISTORIQUES ATTESTATION Les comptes annuels 2009 et 2008 ont été certifiés, par les Commissaires aux Comptes susnommés. Leur rapport sur les comptes regroupés est publié dans le rapport annuel 2009 (pages ) et dans le rapport annuel 2008 (pages ) AUTRES INFORMATIONS VERIFIES Non applicable AUTRES INFORMATIONS Non applicable 11-4 DATES DES DERNIERES INFORMATIONS FINANCIERES Les comptes au 31 décembre 2009 ont fait l objet d une revue par les contrôleurs légaux PROCEDURES JUDICIAIRES ET D ARBITRAGE A la date du présent prospectus, ni la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse- Normandie, ni aucun de ses membres n est ou n a été impliqué dans une procédure gouvernementale, judiciaire ou d arbitrage (y compris toute procédure dont la société a connaissance, qui est en suspens ou dont il est menacé) qui pourrait avoir ou a eu récemment, durant les douze derniers mois, des effets significatifs sur la situation financière ou la rentabilité de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie. 17

18 11-6 CHANGEMENT SIGNIFICATIF DE LA SITUATION FINANCIERE OU COMMERCIALE A la date du présent prospectus aucun changement significatif de la situation financière ou commerciale du groupe n est survenu depuis la publication des comptes annuels CONTRATS IMPORTANTS La Société n a pas formé de contrats importants autres que ceux signés dans le cadre normal de ses activités. 13 INFORMATIONS PROVENANT DE TIERS, DECLARATIONS D EXPERTS ET DECLARATION D INTERETS Non applicable 14 DOCUMENTS ACCESSIBLES AU PUBLIC La atteste que, pendant la durée de validité du présent document, les copies des documents suivants peuvent être consultés et/ou demandés au siège de la Société : - les statuts de l émetteur, - les informations financières historiques de l émetteur pour les exercices 2008 et 2009, - le présent document. Ces documents sont disponibles sur support papier sur simple demande auprès de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie, ainsi que sur son site internet pour les rapports annuels. 18

19 DEUXIEME PARTIE (annexe XIII Règlement européen) 1 PERSONNE RESPONSABLE 1..1 NOM ET FONCTION DE LA PERSONNE PHYSIQUE ASSUMANT LA RESPONSABILITE DU PROSPECTUS Se reporter au paragraphe 1.1. de la première partie du présent prospectus. 1.2 ATTESTATION DU RESPONSABLE DU PROSPECTUS Se reporter au paragraphe 1.2. de la première partie du présent prospectus. 2 FACTEURS DE RISQUE Se reporter au paragraphe 3.1. de la première partie du présent prospectus. 3 INFORMATIONS DE BASE Non applicable. 4 INFORMATIONS SUR LES VALEURS MOBILIERES DEVANT ÊTRE ADMISES A LA NEGOCIATION 4.1 MONTANT DES VALEURS MOBILIERES ADMISES A LA NEGOCIATION Le montant de l émission est de Euros en un seul titre. 4.2NATURE ET CATEGORIE DE VALEURS MOBILIERES Ce titre est un Bon à Moyen Terme Négociable (BMTN) remboursable au pair à l échéance. Le code ISIN de la présente émission est le suivant : FR LEGISLATION Les titres sont émis dans le cadre de la législation française. 4.4 FORME DES TITRES Les titres sont dématérialisés et revêtent la forme au porteur. Ils sont obligatoirement inscrits en compte tenus par un intermédiaire habilité au choix du porteur. Les titres sont inscrits en compte le 12 octobre Euroclear France assure la compensation des titres entre teneurs de compte. 19

20 4-.5 MONNAIE D EMISSION Les titres sont émis en Euros RANG DES VALEURS MOBILIERES Les titres et leurs intérêts constituent des engagements chirographaires directs, généraux, inconditionnels, non subordonnés et non assortis de sûretés de la Société, venant au même rang entre eux et au même rang que toutes les autres dettes et garanties chirographaires (à l exception de celles bénéficiant d une préférence prévue par la loi), présentes ou futures de la Société. 4.7 DROIT ATTACHES Tant que les titres n auront pas été remboursés, ils donnent droit à la perception d intérêts versés trimestriellement à terme échu conformément aux dispositions du paragraphe 4.8 «Taux d intérêt» du présent Prospectus. Les titres seront remboursés dans les conditions prévues au paragraphe 4.9 «Date d échéance et modalités de remboursement» du présent Prospectus. 4.8 TAUX D INTERET Coupon : Les intérêts seront calculés sur la base de l EURIBOR 6M majoré d une marge (spread) variable en fonction des périodes. Le règlement des coupons est conditionné au non exercice de l option de remboursement anticipé du souscripteur (Voir le paragraphe 4.9 de la deuxième partie du présent Prospectus). En cas de remboursement partiel ou total, les coupons seront réglés sur la base de la valeur des titres conservés par le souscripteur. Fréquence de paiement des coupons : Les titres donnent droit à la perception d intérêts à taux variable versés semestriellement à terme échu. Délai de prescription : Les intérêts des titres cesseront de courir à dater du jour où le capital sera mis en remboursement par l émetteur. Les intérêts seront prescrits dans un délai de 5 ans et le capital sera prescrit dans un délai de 5 ans à compter de la date de remboursement. Euribor 6 mois : L EURIBOR 6M de référence est celui publié sur Reuters («EUR 6 Months EURIBOR», sur la page «EURIBOR01»), 2 jours ouvrés précédant le premier jour de chaque période d application des montants variables. L EURIBOR (Euro Interbank Offered Rate) est l index usuel du marché monétaire. L EURIBOR est la référence du prix de l'argent emprunté pendant des durées d une semaine à douze mois sur le marché interbancaire de la zone euro. L EURIBOR est calculé par une moyenne simple, après élimination des valeurs extrêmes, des taux des transactions pratiquées par les banques de la zone euro. L EURIBOR est 20

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

CAISSE REGIONALE du CREDIT AGRICOLE DE PARIS ET D ILE DE FRANCE

CAISSE REGIONALE du CREDIT AGRICOLE DE PARIS ET D ILE DE FRANCE CAISSE REGIONALE du CREDIT AGRICOLE DE PARIS ET D ILE DE FRANCE DOCUMENTATON FINANCIERE RELATIVE AUX EMISSIONS de CERTIFICATS DE DEPOT d un plafond de 5.5 milliards d euros BMTN notés d un plafond de 750

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011-1 - SOMMAIRE ETATS DE SYNTHESE Etat de la situation financière au 1 er janvier

Plus en détail

CRÉDIT AGRICOLE S.A. RÉSUMÉ DU PROSPECTUS. Avertissement au lecteur

CRÉDIT AGRICOLE S.A. RÉSUMÉ DU PROSPECTUS. Avertissement au lecteur CRÉDIT AGRICOLE S.A. RÉSUMÉ DU PROSPECTUS Emission d Obligations Crédit Agricole S.A. A COUPON ZERO d un montant nominal de 1 700 000 000 euros susceptible d être porté à un montant maximum de 2 125 000

Plus en détail

CAISSE REGIONALE du CREDIT AGRICOLE DE LORRAINE

CAISSE REGIONALE du CREDIT AGRICOLE DE LORRAINE CAISSE REGIONALE du CREDIT AGRICOLE DE LORRAINE DOCUMENTATON FINANCIERE RELATIVE AUX EMISSIONS de CERTIFICATS DE DEPOT Plafond maximum du programme : 600 Millions d euros et BONS A MOYEN TERME NEGOCIABLES

Plus en détail

4.3 4.3.1 BILAN 200 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014. Actif. ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux

4.3 4.3.1 BILAN 200 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014. Actif. ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux 4/ ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux / 4.3 États financiers sociaux 4.3.1 BILAN Actif (en euros) Actif Immobilisé Immobilisations incorporelles 5 209 299 Participations dans entreprises liées

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015

CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 (Ayant fait l objet d un examen limité) Examinés par

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

DOCUMENTATION FINANCIERE RELATIVE A

DOCUMENTATION FINANCIERE RELATIVE A DOCUMENTATION FINANCIERE RELATIVE A - Un programme d émission de Certificats de Dépôt d un plafond de 1,5 milliard d Euros Et - Un programme d émission de Bons à Moyen Terme Négociables d un plafond de

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON.

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON. COMMUNIQUE DE PRESSE Émission par Ingenico d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Obtention du visa de l Autorité des marchés financiers Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS.

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS. Société anonyme au capital de 12.000.000 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Évêque, 75 008 Paris 342 376 332 RCS Paris SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER

Plus en détail

établi en application des articles L 213-1 à L 213-4 du Code monétaire et financier Mise à jour effectuée le 29/06/2011

établi en application des articles L 213-1 à L 213-4 du Code monétaire et financier Mise à jour effectuée le 29/06/2011 DOSSIER DE PRESENTATION FINANCIERE RELATIF A : UN PROGRAMME DE CDN D UN PLAFOND DE 4 MILLIARDS D EUROS ETABLI AU NOM DE LA CAISSE CENTRALE DU CREDIT MUTUEL établi en application des articles L 213-1 à

Plus en détail

3,60 % juillet 2017 de 200 000 000 euros susceptible d être porté à un montant nominal maximum de 250 000 000 euros.

3,60 % juillet 2017 de 200 000 000 euros susceptible d être porté à un montant nominal maximum de 250 000 000 euros. Note d opération (en application des articles 211-1 à 211-42 du règlement général de l Autorité des Marchés Financiers) Mise à la disposition du public à l occasion de l émission de l emprunt subordonné

Plus en détail

RECOMMANDATION. n 2013-04 du 7 novembre 2013. Cette recommandation annule et remplace la recommandation 2009-R.04 du 2 juillet 2009.

RECOMMANDATION. n 2013-04 du 7 novembre 2013. Cette recommandation annule et remplace la recommandation 2009-R.04 du 2 juillet 2009. RECOMMANDATION n 2013-04 du 7 novembre 2013 Relative au format des comptes consolidés des établissements du secteur bancaire établis selon les normes comptables internationales Cette recommandation annule

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. 1. Description du programme d émission 3 2. Description de l Émetteur 6 3. Certification des informations fournies 10 Annexes 11

TABLE DES MATIERES. 1. Description du programme d émission 3 2. Description de l Émetteur 6 3. Certification des informations fournies 10 Annexes 11 TABLE DES MATIERES 1. Description du programme d émission 3 2. Description de l Émetteur 6 3. Certification des informations fournies 10 Annexes 11 2 1 DESCRIPTION DU PROGRAMME D EMISSION Article D. 213-9,

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015»

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE L OBLIGATION SUBORDONNEE SE CARACTERISE PAR SON RANG DE CREANCE CONTRACTUELLEMENT DEFINI PAR LA CLAUSE DE SUBORDINATION. VISA du Conseil du Marché Financier

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société (anciennement dénommée FORINTER) initiée par OFI PE Commandité présentée par INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTÉRISTIQUES DE OFI PE Commandité

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément n 2 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE. DOCUMENTATON FINANCIERE relative à : un programme d émission de certificats de dépôt d un plafond de. 1 milliard d euros

CREDIT AGRICOLE. DOCUMENTATON FINANCIERE relative à : un programme d émission de certificats de dépôt d un plafond de. 1 milliard d euros CREDIT AGRICOLE DOCUMENTATON FINANCIERE relative à : un programme d émission de certificats de dépôt d un plafond de 1 milliard d euros un programme d émission de bons à moyen terme négociables notés d

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

Emprunt Obligataire Subordonné «Banque de l Habitat Subordonné 2015»

Emprunt Obligataire Subordonné «Banque de l Habitat Subordonné 2015» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi

Plus en détail

CRÉDIT AGRICOLE S.A.

CRÉDIT AGRICOLE S.A. CRÉDIT AGRICOLE S.A. ÉMISSION de TITRES SUBORDONNÉS REMBOURSABLES à TAUX FIXE et INTÉRETS TRIMESTRIELS 3,75 % octobre 2005 / octobre 2012-2020 Possibilité de remboursement par anticipation au pair, au

Plus en détail

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 Comptes annuels et rapport du réviseur d entreprises agréé au 31 décembre 2014 COMPTES ANNUELS 2014 RAPPORT DE GESTION PRÉSENTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION À L ASSEMBLÉE

Plus en détail

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1 SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1 Comptes de résultat pour les exercices clos aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 3 Tableaux des flux de trésorerie pour les exercices

Plus en détail

en qualité d'emetteur Souche n : 2 Tranche n : 1 Code Isin : FR0010950865

en qualité d'emetteur Souche n : 2 Tranche n : 1 Code Isin : FR0010950865 en qualité d'emetteur CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 13 OCTOBRE 2010 EMISSION DE 50.000.000 EUROS D OBLIGATIONS A TAUX FIXE ET INTERETS ANNUELS DE 3,70% AVEC QUOTE PART SOLIDAIRE NOVEMBRE 2010 / MAI

Plus en détail

en qualité d'emetteur Souche n : 8 Tranche n : 1 Code Isin : FR0011273341

en qualité d'emetteur Souche n : 8 Tranche n : 1 Code Isin : FR0011273341 en qualité d'emetteur CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 16 JUILLET 2012 EMISSION AVEC QUOTE PART SOLIDAIRE 50.000.000 EUROS TAUX FIXE 3,45 % JUILLET 2020 DANS LE CADRE DU PROGRAMME D'EMISSION DE TITRES

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

Ne pas diffuser aux Etats-Unis, au Canada ni au Japon EMISSION D OBLIGATIONS À BONS DE SOUSCRIPTION D ACTIONS REMBOURSABLES

Ne pas diffuser aux Etats-Unis, au Canada ni au Japon EMISSION D OBLIGATIONS À BONS DE SOUSCRIPTION D ACTIONS REMBOURSABLES Lyon, le 23 février 2004 Ne pas diffuser aux Etats-Unis, au Canada ni au Japon EMISSION D OBLIGATIONS À BONS DE SOUSCRIPTION D ACTIONS REMBOURSABLES CE COMMUNIQUE NE CONSTITUE PAS ET NE SAURAIT ETRE CONSIDERE

Plus en détail

6.7. Dettes envers les établissements de crédit et la clientèle Dettes envers les établissements de crédit

6.7. Dettes envers les établissements de crédit et la clientèle Dettes envers les établissements de crédit 6.7. Dettes envers les établissements de crédit et la clientèle Dettes envers les établissements de crédit RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2008 89 Dettes envers la clientèle 6.8. Actifs financiers détenus jusqu

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

Annexe Circulaire CBFA_2010_10-2

Annexe Circulaire CBFA_2010_10-2 Annexe Circulaire CBFA_2010_10-2 SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT ET LES SOCIETES DE GESTION D'OPC CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE 1 19 N 01 - ACTIF

Plus en détail

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT

Plus en détail

BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs

BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs ACTIF Caisse, banques centrales, CCP (note 1) 5 875 222,37 5 951 492,95 Effets publics et valeurs assimilées Créances sur les établissements de crédit (note

Plus en détail

Conditions Définitives des Titres de Droit Français en date du 03 juillet 2012

Conditions Définitives des Titres de Droit Français en date du 03 juillet 2012 Conditions Définitives des Titres de Droit Français en date du 03 juillet 2012 CREDIT AGRICOLE S.A. Euro 75,000,000,000 Euro Medium Term Note Programme Souche No : 391 Tranche No : 1 Emission et admission

Plus en détail

AIR FRANCE-KLM Société anonyme au capital de 300 219 278 euros Siège social : 2 rue Robert Esnault Pelterie 75007 Paris RCS Paris 552 043 002

AIR FRANCE-KLM Société anonyme au capital de 300 219 278 euros Siège social : 2 rue Robert Esnault Pelterie 75007 Paris RCS Paris 552 043 002 AIR FRANCE-KLM Société anonyme au capital de 300 219 278 euros Siège social : 2 rue Robert Esnault Pelterie 75007 Paris RCS Paris 552 043 002 RAPPORT COMPLÉMENTAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (ARTICLE

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3

SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3 SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3 CHAPITRE 1 - RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 8 1.1 RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 8 1.2 ATTESTATION DU RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...

Plus en détail

AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription

AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription Paris, le 25 octobre 2011 AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription - EMISSION D ACTIONS AVEC MAINTIEN DU DROIT PREFERENTIEL

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1»

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

Emission et attribution gratuite de BSA aux actionnaires

Emission et attribution gratuite de BSA aux actionnaires Paris, le 23 juin 2013 Emission et attribution gratuite de BSA aux actionnaires Période d exercice des BSA du 28 juin 2013 au 30 juin 2015 Prix d exercice : 0,03 Adomos avait indiqué dans son communiqué

Plus en détail

Ce communiqué ne peut être distribué aux Etats-Unis d Amérique, en Australie, au Canada ou au Japon

Ce communiqué ne peut être distribué aux Etats-Unis d Amérique, en Australie, au Canada ou au Japon AVANQUEST SOFTWARE Société anonyme à Conseil d administration au capital de 13.883.964 euros Siège social : Immeuble Vision Défense, 89/91 boulevard National, 92257 La Garenne Colombes Cedex 329.764.625

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE ATLANTIQUE VENDEE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE ATLANTIQUE VENDEE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE ATLANTIQUE VENDEE DOCUMENTATON FINANCIERE RELATIVE AUX EMISSIONS de CERTIFICATS DE DEPOT Plafond maximum du programme : 2 Milliards d euros BONS A MOYEN TERME NEGOCIABLES

Plus en détail

DOCUMENTATION FINANCIERE Relative à un programme de CERTIFICATS DE DEPOTS Plafond de 700 millions d euros

DOCUMENTATION FINANCIERE Relative à un programme de CERTIFICATS DE DEPOTS Plafond de 700 millions d euros DOCUMENTATION FINANCIERE Relative à un programme de CERTIFICATS DE DEPOTS Plafond de 700 millions d euros Et à un programme de BONS A MOYEN TERME NEGOCIABLES Plafond de 700 millions d euros DOSSIER DE

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

DOCUMENTATION FINANCIERE

DOCUMENTATION FINANCIERE DOCUMENTATION FINANCIERE Relative à un programme d'émission de Billets de Trésorerie d un plafond de 1 800 000 000 euros et à un programme d'émission de Bons à Moyen Terme Négociables d un plafond de 300

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 2014

ETATS FINANCIERS 2014 ETATS FINANCIERS 2014 IN ASPIRATION WE TRUST. IN TOMORROW. WE TRUST. IN EXPERTISE. WE TRUST. Member of Trust Group www.trustgroup.net TRUST BANK ALGERIA Etats Financiers 2014 Bilan au 31 12 2014 Annexe

Plus en détail

Paris, le 3 novembre 2010 Communiqué de presse

Paris, le 3 novembre 2010 Communiqué de presse Paris, le 3 novembre 2010 Communiqué de presse Émission par Silic d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE) pour un montant nominal d environ

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : Cité de l Agriculture - chemin de la Bretèque - 76230 BOIS-GUILLAUME Siret 433 786 738 00016 - APE

Plus en détail

AXA Select Formule 90

AXA Select Formule 90 Épargne AXA Select Formule 90 Arpèges Avenant à la Notice Arpèges Article 1 L objet Le présent document est un avenant à la Notice du contrat Arpèges qui vous a été remise lors de votre adhésion et en

Plus en détail

PALATINE COURT TERME DYNAMIQUE

PALATINE COURT TERME DYNAMIQUE PALATINE COURT TERME DYNAMIQUE OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2015

PREMIER TRIMESTRE 2015 PREMIER TRIMESTRE 2015 INFORMATIONS ADDITIONNELLES LA PÉRIODE CLOSE LE 31 JANVIER 2015 Faits saillants Page 1 Bilan consolidé Page 2 État du résultat consolidé Page 3 État du résultat global consolidé

Plus en détail

Circulaire relative aux fonds propres des établissements de crédit

Circulaire relative aux fonds propres des établissements de crédit BANK AL-MAGHRIB Le Gouverneur CN 24/G/2006 04 décembre 2006 Circulaire relative aux fonds propres des établissements de crédit Le gouverneur de Bank Al-Maghrib ; vu la loi n 34-03 relative aux établissements

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 5.312.836 Siège social : 66, avenue Charles de gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine 381 844 471 RCS Nanterre

Société Anonyme au capital de 5.312.836 Siège social : 66, avenue Charles de gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine 381 844 471 RCS Nanterre CARREFOUR PROPERTY DEVELOPMENT Société Anonyme au capital de 5.312.836 Siège social : 66, avenue Charles de gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine 381 844 471 RCS Nanterre RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités)

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités) 31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (Comptes non audités) Sommaire Etats financiers consolidés Bilan consolidé 1 Compte de résultat consolidé 3 Etat du résultat net et gains et pertes comptabilisés

Plus en détail

BILAN. (Exprimé en dinars)

BILAN. (Exprimé en dinars) BILAN (Exprimé en dinars) ACTIFS 31/12/2012 ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles 28 872,800 28 872,800 28 872,800 Moins : amortissement -28 872,800-28 872,800-28 872,800

Plus en détail

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101 États Financiers consolidés.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100.2 Bilan au 31 décembre 2008 101.3 Tableaux de passage des capitaux propres du 1 er janvier 2007 au 31 décembre 2008 102. Tableau

Plus en détail

DOCUMENTATION FINANCIERE

DOCUMENTATION FINANCIERE DOCUMENTATION FINANCIERE Relative à un Programme de Certificats de Dépôt d un plafond de 1 200 M et à un Programme de Bons à Moyen Terme Négociables d un plafond de 800 M établis au nom de la Banque Courtois

Plus en détail

SECTION 2 : OPERATIONS SUR TITRES

SECTION 2 : OPERATIONS SUR TITRES SECTION 2 : OPERATIONS SUR TITRES 1 DEFINITION DES TITRES 2 CLASSIFICATION DES TITRES 3 DISPOSITIONS COMMUNES A L ENSEMBLE DES TITRES 4 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX TITRES DE TRANSACTION 5 DISPOSITIONS

Plus en détail

D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur»)

D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur») OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT SUIVIE D UN RETRAIT OBLIGATOIRE visant les titres de la société Initiée par les sociétés D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur») Présentée par ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES

NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES Préambule I. Faits marquants Page 6 II. Principes comptables, méthodes d'évaluation et modalités de consolidation II.1. Principes et conventions générales Page 6 II.2.

Plus en détail

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 1

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 1 SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS Bilans aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 1 Comptes de résultat pour les exercices clos aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013... 3 Tableaux des flux de trésorerie pour les exercices

Plus en détail

BILAN 31/12/2010 31/12/2009 ETAT DES SOLDES DE GESTION COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES. TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE (en milliers MAD) 31/12/2010

BILAN 31/12/2010 31/12/2009 ETAT DES SOLDES DE GESTION COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES. TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE (en milliers MAD) 31/12/2010 BILAN ENGAGEMENTS DONNES Engagements de financement donnés en faveur d'établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d'ordre

Plus en détail

EXERCICE 2014 COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS BPCE SFH

EXERCICE 2014 COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS BPCE SFH EXERCICE 2014 COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS BPCE SFH COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2014 1 BILAN ET HORS BILAN en milliers d'euros ACTIF Notes 30/06/2014 31/12/2013 CAISSES, BANQUES CENTRALES

Plus en détail

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010 OBER ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010 I FAITS MAJEURS DU SEMESTRE Le Groupe Ober et Stramica ont signé le 10 décembre 2009 un protocole d accord portant sur l acquisition par Ober de

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

d'une valeur nominale unitaire de 1, pour un montant prévu d émission d environ 130 millions d uros Ce Prospectus se compose :

d'une valeur nominale unitaire de 1, pour un montant prévu d émission d environ 130 millions d uros Ce Prospectus se compose : Prospectus mis à la disposition du public à l occasion de l émission de parts sociales «B» des Caisses de Crédit Mutuel affiliées à la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte :

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte : PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Conforme aux normes européennes Présentation succincte : Code ISIN de l OPCVM : Dénomination : Forme juridique : Compartiment : Nourricier : Gestionnaire administratif

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALITE DE SOCIETE FINANCIERE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 175 000 000

ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALITE DE SOCIETE FINANCIERE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 175 000 000 4 ème TRIMESTRE 2009 : - RAPPORT DU DIRECTOIRE AU CONSEIL DE SURVEILLANCE - COMPTES TRIMESTRIELS ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALITE DE SOCIETE FINANCIERE Société Anonyme à Directoire et Conseil de

Plus en détail

1 Considérations pour l investisseur

1 Considérations pour l investisseur RÉSUMÉ DE LA NOTE D OPÉRATION DATÉE DU 28 avril 2010 ET DU DOCUMENT D ENREGISTREMENT DATÉ DU 20 avril 2010 relatifs à l offre en souscription publique en Belgique d obligations (les «Obligations») assorties

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS. du Crédit Agricole des Savoie

COMPTES CONSOLIDÉS. du Crédit Agricole des Savoie crédit photos : Gilles PIEL COMPTES CONSOLIDÉS du Crédit Agricole des Savoie AU 31/12/2013 Arrêtés par le Conseil d Administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 24 janvier 2014 et soumis à l

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 OBER ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 I FAITS MAJEURS DU SEMESTRE -Révolution tunisienne Les évènements survenus en Tunisie ont affecté l activité de Stramiflex. Le chiffre d affaires

Plus en détail

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance Normes IAS 32 / Instruments financiers : Présentation Normes IAS 39 / Instruments financiers : Comptabilisation et Evaluation Normes IFRS 7 / Instruments financiers : Informations à fournir Introduction

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

COMPTES DE L EXERCICE 2010 DU REGIME DE RETRAITE DES AGENTS TITULAIRES

COMPTES DE L EXERCICE 2010 DU REGIME DE RETRAITE DES AGENTS TITULAIRES 2. Les comptes 2009 du régime de retraite des agents titulaires de la Banque de France établis conformément aux dispositions des articles L.114-5 et suivants du Code de la sécurité sociale Banque de France

Plus en détail

1- Dossier de Présentation Financière CDN p.3. 2- Dossier de Présentation Financière BMTN p.14

1- Dossier de Présentation Financière CDN p.3. 2- Dossier de Présentation Financière BMTN p.14 CAISSE REGIONALE du CREDIT AGRICOLE De NORMANDIE-SEINE DOCUMENTATON FINANCIERE RELATIVE AUX EMISSIONS de CERTIFICATS DE DEPOT Plafond maximum du programme : 1 Milliard d euros et BONS A MOYEN TERME NEGOCIABLES

Plus en détail

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires.

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires. Note d information relative au programme de rachat d actions propres à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires du 4 juin 2002 En application de l article L. 621-8 du Code monétaire et

Plus en détail

Note d information émise à l occasion de la mise en œuvre du programme de rachat d actions propres soumis à l Assemblée Générale Mixte du 28 juin 2006

Note d information émise à l occasion de la mise en œuvre du programme de rachat d actions propres soumis à l Assemblée Générale Mixte du 28 juin 2006 MONTUPET S.A. SA au capital de 17.489.161,04 euros Siège social : 202 quai de Clichy - 92110 CLICHY RC NANTERRE B 542 050 794 ------------------------------------------ Note d information émise à l occasion

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 15-17, rue Paul Claudel - 381 GRENOBLE Siret 42 121 958 19 - APE 651 D Note d information émise à l occasion

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO. (avril 2014)

REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO. (avril 2014) REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO (avril 2014) PREAMBULE REGLEMENT FINANCIER DE L AGIRC L Association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc) a pour objet la mise en œuvre

Plus en détail

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S.

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Page 1 sur 8 SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Nanterre Note d information émise par SOCIÉTÉ BIC en

Plus en détail