Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES"

Transcription

1 Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007

2 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport qu elle nous a fourni. Les recommandations faites par Suzanne Nicolas ont inspiré notre démarche et notre orientation. Avec son consentement, nous avons puisé dans son rapport des éléments majeurs de notre proposition. NOUS REMERCIONS TOUTES LES PERSONNES QUI ONT PRÉSENTE PROPOSITION DONT : ALIMENTÉ LA MADAME DIANE CHARLES ASSOCIATION DES FRANCOPHONES DU NUNAVUT MONSIEUR JEFF BARKLEY DIRECTION DES SERVICES ENVIRONNEMENTAUX - MSSS MONSIEUR ROBERT NEVIN DIRECTEUR DE LA CLINIQUE DE SANTÉ FAMILIALE D IQALUIT MADAME SUZANNE GUILLEMETTE, DIRECTRICE DE LA COMMISSION SCOLAIRE FRANCOPHONE DU NUNAVUT Synthèse et rédaction : Daniel Hubert Directeur du SAFRAN Courriel :

3 MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES La présente proposition de modèle d organisation de services fait suite au rapport «Des services de santé en français dans un Nord en mutation : Un défi intercommunautaire» (septembre 2006) publié par le SAFRAN. Suite à des études et à des consultations, nous avions identifié dans ce rapport six catégories de services prioritaires, à savoir médecine et soins familiaux; soins psychosociaux; services d urgence 24/7 (incluant les services ambulanciers et de transport médical hors territoire); services spécialisés (i.e. ophtalmologie, optométrie, soins dentaires, pharmacie); soins complémentaires (i.e. médecines douces et alternatives en particulier les services de chiropractie et d ostéopathie); services de promotion de la santé, de prévention des maladies et de traitement des blessures. Nous avions aussi mentionné qu il était pertinent de développer un modèle de soins de santé primaires (SSP) basé sur ces besoins et ces attentes des Franco-Nunavois, modèle qui doit être ancré dans la réalité du Nunavut et qui a la capacité de s intégrer dans le modèle de SSP déjà en place. À cette fin, en mars 2007, le réseau Santé en français au Nunavut (SAFRAN/AFN) embauchait la firme Consultation Nicolas afin de contribuer à la mise au point d un modèle d organisation de services, modèle qui devait favoriser l offre active de soins de santé primaires en français. Suite au rapport de consultation, le SAFRAN a élaboré la présente proposition de modèle. Au cœur de la proposition de modèle (voir l annexe page 1) que nous faisons ici, nous plaçons la Clinique de santé familiale d Iqaluit (CSF) attachée au Centre de santé publique. Nous insérons aussi le SAFRAN pour les fonctions consultatives qu il peut continuer d assumer pour le MSSS et pour les activités et l organisation de services qu il est en mesure de réaliser. Spécifiquement notre modèle vise à : appuyer le développement de la Clinique de santé familiale et le Centre de santé publique d Iqaluit auquel elle est liée renforcer les services offerts actuellement dans la communauté par le SAFRAN et ses partenaires accentuer de façon générale les activités de promotion de la santé et de prévention des maladies appuyer le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans la planification de services en français poursuivre les efforts de recrutement de ressources humaines en mesure d offrir des services en français de façon permanente et occasionnelle maximiser le potentiel technologique: dossier client et télé-santé Page 1

4 Les fondements du modèle d organisation de service La direction stratégique du MSSS, le PINASUAQTAVUT, les principes fondamentaux des SSP et les besoins de la communauté francophone en matière de soins de santé ont fourni les assises nécessaires à l élaboration du modèle. De plus, le modèle proposé correspond aux caractéristiques des modèles les plus performants au pays soit le modèle communautaire intégré et le modèle professionnel de coordination. 1 Les caractéristiques du modèle proposé Pour répondre aux besoins de la communauté francophone, le modèle préconise une approche centrée sur la personne qui favorise la prise en charge de la santé par le processus de développement communautaire. Pour agir sur les facteurs déterminants de la santé, les services et les SSP offerts actuellement pourront être appuyés progressivement par une équipe multidisciplinaire, regroupant des professionnels de la santé et d autres intervenants clés, qui sont en mesure d offrir des services en français. Des ressources professionnelles hors-nunavut devront être mises à contribution ainsi que des professionnels autonomes de différentes disciplines. En ce qui concerne les services offerts par les médecins, ce serait une façon de répondre à l appel lançé récemment par le MSSS à ces derniers «Come north and be part of Nunavut s 'Flying Doctor Service.». Notre approche s insère donc dans la stratégie de recrutement du MSSS qui propose à ces professionnels de la santé des types de collaborations ponctuelles ainsi qu à court et moyen termes leur permettant de se familiariser avec le milieu, d apprivoiser petit à petit les défis particuliers du Nunavut. Nous identifions deux conditions qui contribueront à la mise en œuvre efficiente de ce modèle : la constitution d un dossier client informatisé, et le recours à l infrastructure technologique actuellement en place - la télé-santé. À terme, l offre de services de SSP en français s effectuerait sous cinq volets distincts et complémentaires : 1. les services offerts par la Clinique de santé familiale (CSF) appuyés par l équipe multidisciplinaire (équipe mobile); 1 À cet égard une étude de la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé (FCRSS) sur la restructuration des services de première ligne a alimenté la réflexion et le processus de consultation (voir Sur la voie du changement : Pistes à suivre pour restructurer les services de santé de première ligne au Canada. Paul A. Lamarche et al., FCRSS, nov ). Page 2

5 2. des services ponctuels de consultation externe menés par des membres de l équipe multidisciplinaire mobile utilisant au besoin la télé-santé sous la supervision des professionnels territoriaux; 3. l accès pour tous les résidents francophones du Nunavut à une ligne téléphonique en français du genre «Info-santé», fournie par une ressource externe au Nunavut; 4. l organisation des activités de promotion de la santé et de prévention des maladies; l étude des besoins ainsi que la mise en œuvre de services ponctuels pour les organismes communautaires francophones en partenariat avec la Clinique de santé familiale, le Centre de santé publique et les instances concernées du MSSS; le support du SAFRAN pour les besoins documentaires et de références de la ligne Info-santé (site Internet, centre de ressources). 5. la stimulation et le support de l offre de services en français par les services professionnels privés (pour les services spécialisés et les services complémentaires). La participation communautaire constitue un aspect fondamental de ce modèle. Afin de concrétiser cette participation, le SAFRAN peut accentuer son rôle de comité consultatif auprès du MSSS. Ceci assurera une participation active au processus de planification, de mise en œuvre, d évaluation et de suivis des programmes et services destinés à la communauté francophone. Les principaux résultats Les principaux résultats visés par la réalisation du modèle de SSP sont l utilisation efficiente des ressources déjà disponibles; la continuité et la stabilité des SSP en français au Nunavut; la contribution au recrutement et à la rétention des ressources humaines. L élaboration du modèle de SSP a été une occasion d identifier les catégories d emploi et les types d ententes de services en mesure de répondre aux besoins prioritaires identifiés depuis En l absence d étude systématique sur l état de santé des francophones du Nunavut, nous ne sommes pas en mesure actuellement de déterminer les seuils de services définitifs. Nous les avons donc esquissé sur la base des appréciations et observations de professionnels et de l expérience acquise dans la gestion des ententes de services déjà réalisées (voir l annexe 2). C est sur la base de ces seuils de service anticipés que nous avons élaboré un budget préliminaire détaillé (voir l annexe 3). L organisation systématique et progressive de l offre de services en français permettra d évaluer la demande de services et de préciser des seuils. Compte tenu que la communauté francophone est composée d une population résidente et d une population transitoire, l offre de services primaires axés sur les besoins prioritaires, besoins Page 3

6 confirmés par deux études qualitatives, est de nature à jeter les bases d une offre active de services en mesure de satisfaire la communauté francophone. Assurer la réussite Assurer la réussite d un projet de cette envergure est un défi de taille car le modèle proposé peut exiger des aménagements organisationnels. Il importe d adapter une stratégie de changement qui permettra aux intervenants clés de participer à la conception et à la mise en œuvre de la réorganisation des services. Il faudra compter sur la volonté politique et le MSSS devra appuyer les démarches du projet mais audelà de ceci, quelques éléments devront être pris en compte tels que la nécessité d un leadership solide; une ouverture et un engagement envers de nouvelles approches d intégration de services; l adoption de la vision et la réalisation de la nécessité du changement; un financement adéquat. Le budget préliminaire pour le modèle proposé Le budget suivant soutiendrait la mise en œuvre du modèle de SSP. Ce budget préliminaire donne néanmoins un aperçu des coûts à envisager dans la réalisation du modèle. Bien qu il soit nécessaire que le MSSS finance le modèle de prestation de SSP à long terme, le financement préliminaire pourra être assuré par différentes sources. Les catégories de dépenses, telles qu élaborées par Santé Canada, furent utilisées afin d être conformes aux normes déjà établies et permettront au SAFRAN d utiliser cette grille dans la soumission de projets. CATÉGORIES DE DÉPENSES BUDGET Personnel (permanent au MSSS; équipe multidisciplinaire mobile; organisateur communautaire ) Déplacements et hébergement (équipe mobile seulement) Matériels et fournitures (dossier client informatisé, installation de bureau, etc.) Loyers et services publics Coûts liés à la télé-santé Coûts liés à la promotion de l offre de services Fond de réserve et divers (formation pour la télé-santé; entretien de matériels et équipement.) TOTAL $ Page 4

7 Ce budget ne comprend pas les frais des services professionnels hors-nunavut attachés à l utilisation de la télé-santé, ni ceux liés au service Info-Santé (qui pourrait être offert par le biais d une entente de service avec un organisme hors-nunavut). De plus, il faut noter que notre proposition de modèle couvre une grande partie des services identifiés comme prioritaires. Toutefois, les services d urgence, les services spécialisés et complémentaires n y sont pas explicitement traités et budgétés. Ces services pourront faire l objet de propositions particulières au cours des prochaines étapes. 2 Conclusion La première étape en est une validation du modèle par toutes les parties concernées. Le MSSS comme premier responsable devrait fournir une appréciation exhaustive de cette proposition de modèle. La communauté doit connaître l opinion du MSSS sur cette proposition, doit connaître les efforts et les énergies que le ministère entend consacrer à son élaboration et son éventuelle mise en œuvre. Le modèle pourrait être raffiné avec le concours des responsables des différents secteurs du MSSS, le réseau SAFRAN et ses partenaires nationaux. D entrée de jeu en établissant un solide consensus sur les éléments essentiels d un modèle de services, on pourra identifier une série d étapes à franchir pour sa réalisation. Par la suite le SAFRAN peut établir, avec l appui du MSSS, un projet axé sur le développement d une partie des éléments de ce modèle, tels les ententes de services avec les ressources professionnelles extérieures au Nunavut (services et professionnels indépendants) et la ligne Info-santé. Si les conditions le permettent un projet pourrait être à la Société santé en français pour soutenir le démarrage de ce projet de modèle. Le modèle proposé est de nature à répondre aux attentes de la communauté francophone en jetant les bases d une offre active de services pour une communauté de langue officielle. 2 Dans le cas des services d urgence, l embauche de personnel parlant français répondrait à la demande. Pour les services spécialisés considérés comme prioritaires, on doit tenir compte de différentes situations. Ainsi, la présence d une pharmacienne offrant des services en français à la pharmacie NorthMart peut en bonne partie satisfaire à la demande de services, dans la mesure où il est disponible régulièrement. Cet apport professionnel fourni par une entreprise privée doit être souligné pour illustrer l importance de susciter cette collaboration. La contribution des professionnels offrant des services complémentaires sur une base autonome doit aussi être pris en considération. Page 5

8 Annexe 1 Modèle d organisation de services Ministère de la Santé et des Services sociaux SOINS PRIMAIRES / PROMOTION ET PRÉVENTION SERVICES PROFESSIONNELS HORS NUNAVUT SAFRAN et partenaires PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ; Services spécialisés (psychologie, nutrition, ) et Services complémentaires (acupuncture, chiropractie,..) Équipe multidisciplinaire mobile Services ponctuels à la communauté L I G N E INFO- SANTÉ CLINIQUE DE SANTÉ FAMILIALE D IQALUIT -Centre de santé publique- Dossier informatisé Infrastructure technologique et Télé-santé SAFRAN Site Internet Centre de Ressources Organisateur communautaire PROMOTION DE LA SANTÉ / PRÉVENTION DES MALADIES ORGANISATION DE SERVICES PONCTUELS SOUTIEN AUX SERVICES COMPLÉMENTAIRES Ministère de la Santé et des Services sociaux Page I

9 Annexe 2 Seuils de service Les seuils de services ont été établis en fonction du modèle proposé. En ce qui a trait à la prestation des soins primaires : accès à l équipe mobile multidisciplinaire sur rendez-vous selon les ententes de service qui seront établies; accès aux membres de cette l équipe «sur place» à Iqaluit à tous les quatre (4) mois; Pour le service Info-santé : accès aux services d appui, de conseils et de renseignements via une ligne téléphonique Info-santé, accessible 24/7 en français; Pour les services du SAFRAN : Site Internet et Centre de ressources accès de façon continue les jours ouvrables Pour l organisateur communautaire la fonction est d assumer de façon continue :. la mise à jour du site Internet et des outils accessibles en ligne le fonctionnement et le développement du Centre de ressources; l organisation d activités de promotion de la santé et de prévention des maladies le soutien au réseautage des professionnels la diffusion de la marque de service Services en français. En ce qui a trait à la formation, au développement professionnel et au réseautage : participer aux activités de formation, de développement professionnel et de réseautage qui sont disponibles via le Centre national de formation en santé (CNFS); participation à des activités de formation, de développement professionnel et de réseautage quand l équipe mobile sera «sur place» à Iqaluit. Page II

10 Annexe 3 BUDGET PRÉLIMINAIRE RH estimé : en équivalent temps plein - ETP- ou durée du séjour Coût annuel PERSONNEL Seuils de service estimés Ressources permanentes MSSS Infirmier praticien (ressource déjà en place) Travailleur social (réorganisation de poste possible).3 ETP MSSS $.1 ETP MSSS $ agent de gestion des ententes.4 ETP MSSS ( ou mandat délégué à SAFRAN) organisation des séjours et suivi administratif $ Équipe multidisciplinaire mobile (contractuel) médecin de famille 3 visites/an 15 jours/visite 1,000 $/jour $ psychologue jeunes/famille 2 visites/an 7 jours/visite (expérience de service déjà réalisée en 500 $/jour ) $/rapport d'évaluation/intervention moyenne 6 enfantsfamille $ Page III

11 Annexe 3 BUDGET PRÉLIMINAIRE psychologue (adulte) 2 visites/an 7 jours/visite 600 $/jour $/ dossier client quand requis orthophoniste 2 visites/an 10 jours/visite école/garderie (expérience de service déjà réalisée en 2007) 500 $/jour $/rapport d'évaluation/intervention (15) moyenne 6 enfantsfamille diététiste/nutritionniste 2 visites/an 10 jours/visites école/garderie 600 $/jour 400 $ /plan individuel traitement quand requis (10) $ $ $ Ressource permanente au SAFRAN Organisateur communautaire 1 ETP $ SOUS-TOTAL PERSONNEL $ Page IV

12 Annexe 3 BUDGET PRÉLIMINAIRE FRAIS DE DÉPLACEMENT Total Équipe multidisiciplinaire mobile (5 personnes) aux taux suivants: 160 $/jour hébergement per diem 109$/jour avion: 2,500 $ allerretour (moyenne) médecin $ psychologue $ (jeunes/famille) psychologue adulte $ orthophoniste $ diététiste/nutritionniste $ SOUS-TOTAL FRAIS DE DÉPLACEMENT $ MATÉRIEL ET FOURNITURES LOYER ET SERVICES PUBLICS Dossier client informatisé: Logiciels Rise $ HealthSuite et Purkinje achat et frais d'utilisation de logiciels Poste d'organisateur communautaire au SAFRAN $ (matériel de bureau, équipement, fournitures) Location de bureau équipe interdisciplinaire mobile SOUS-TOTAL MATÉRIEL ET FOURNITURES $ à (30 $/pi.ca.) $ Location de bureau pour l'organisateur communautaire $ Services publics pour l'organisateur communautaire $ (téléphone, gestion du site internet, ) SOUS-TOTAL LOYER $ ET SERVICES PUBLICS Page V

13 Annexe 3 BUDGET PRÉLIMINAIRE Coûts liés à télésanté Frais d'utiisation mensuelle (482 $) pour 12 mois $ Coûts liés à l'organisation de l'offre de service Fond de réserve et divers Publicisation des services de l'équipe mobile affiches, annonces dans les médias, outils de promotion $ Formation télé-santé, traduction de documents, $ entretien matériel et équipement TOTAL $ Page VI

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION Le cadre de reconnaissance et de financement des entreprises d insertion comporte deux volets le premier volet comprend les éléments

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR LES BESOINS DES CONSEILS ET LES MOYENS D Y RÉPONDRE SYNTHÈSE DU SONDAGE ET RECOMMANDATIONS

SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR LES BESOINS DES CONSEILS ET LES MOYENS D Y RÉPONDRE SYNTHÈSE DU SONDAGE ET RECOMMANDATIONS SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR LES BESOINS DES CONSEILS ET LES MOYENS D Y RÉPONDRE SYNTHÈSE DU SONDAGE ET RECOMMANDATIONS Le 2 juin 2003 Landal inc. SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION

TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION Nous présentons ici un tableau synthèse des objectifs poursuivis et des recommandations faites.

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 STRATÉGIE DES PARTENARIATS DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 Catherine Giroux, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Objectifs de la séance d information Présenter les orientations

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE Titre du poste : Service : Relève de : Poste(s) supervisé(s) : Statut : Endroit : Courtier en connaissances, Programmes de santé sexuelle des hommes gais Échange des connaissances Directrice associée,

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Table des matières INTRODUCTION... 2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LA LOI SUR LA RÉGLEMENTATION DE

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS.

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS. Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes présentée au conseil d administration de l AQESSS le 5 février 2009 par le Comité des ressources humaines du conseil d administration

Plus en détail

Première partie LE CONTEXTE

Première partie LE CONTEXTE 13 Première partie LE CONTEXTE LA LOI SUR LA SANTÉ PUBLIQUE ET LE PROGRAMME NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2003-2012 Le Programme national de santé publique 2003-2012 a été institué par la Loi sur la santé

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI COORDINATEUR/TRICE DU PROGRAMME DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE

OFFRE D EMPLOI COORDINATEUR/TRICE DU PROGRAMME DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE Blue Ventures Conservation Level 2 Annex, Omnibus Business Centre, 39-41 North Road, London N7 9DP Tel: +44 (0) 20 7697 8598 www.blueventures.org Registered charity #1098893 OFFRE D EMPLOI COORDINATEUR/TRICE

Plus en détail

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé.

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé. Gouvernement du Nunavut Rapport d'étape relatifs aux recommandations du Comité permanent sur les opérations gouvernementales et les comptes publics Avril 2013 Rapport sur l examen du rapport de 2011 de

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE POUR ÉLABORER DES PROJETS CLIINIIQUES EN TENANT COMPTE DES BESOIINS ET DES PARTIICULARIITÉS DES PERSONNES D EXPRESSIION ANGLAIISE ET DU CADRE LÉGIISLATIIF EN PLACE L AIDE-MÉMOIRE SECRÉTARIAT À L ACCÈS

Plus en détail

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Pour relever le défi de l accessibilité et de la qualification dans toutes les régions du Québec Table des matières Une approche

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008

Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008 Bilan annuel sur les langues officielles 2007-2008 Avril 2008 Contexte Selon l article 48 de la Loi sur les langues officielles, un rapport sur l exécution des politiques et des programmes en matière de

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 RAPPORT DE SYNTHÈSE Est de Terre-Neuve Ouest de Terre-Neuve Labrador TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 2. Portrait de la population répondante... 4 3. Les avis

Plus en détail

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées.

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées. DESCRIPTION DE FONCTION CHPLT Sect. Contr. : SOI Année : 2010 N Fonction : 018 Version : 1 TITRE DE LA FONCTION INFIRMIER EN CHEF (H/F) 1. La fonction de l infirmier en Chef L Infirmier en Chef est responsable

Plus en détail

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau INFO CIUSSS de la Capitale-Nationale Bulletin d information Dans ce numéro - Rencontres dans les régions de Charlevoix et Portneuf - Recrutement de cadres supérieurs. Bilan des travaux en cours - Budget

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec 27 juin 2012 Note : Le masculin est utilisé pour alléger la présentation et désigne aussi bien les femmes que les

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé Jack Layton Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé 1 Bâtir un régime public novateur de services de santé Tout au long des années 1990, les Canadien(ne)s se sont faits dire que le débat

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Comité de concertation en entreprises (CM) 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2009-09-14 Table des matières Section 1 : p. 2 sur 7 Table des matières RÉFÉRENCE TABLE DES MATIÈRES...

Plus en détail

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Introduction Le Cégep de Sherbrooke est un établissement d enseignement francophone dont la mission première est d œuvrer au développement

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

RAPPORT COM15-01. Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27

RAPPORT COM15-01. Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 RAPPORT COM15-01 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 TITRE : Révision des politiques ADC10_Parrainage et partenariats, ADC30_Publicité et FIN05_Subventions à des organismes externes BUT : Présenter

Plus en détail

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Le 22 février 2008 Services de transformation des activités (STA)

Plus en détail

Projet postdoctoralsur l Avenir de l éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) Recommandation 1 Dans le contexte d un système de soins de santé en

Projet postdoctoralsur l Avenir de l éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) Recommandation 1 Dans le contexte d un système de soins de santé en L AFMC est reconnaissante de l occasion qui lui est donnée de rencontrer les membres du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Donner corps aux ressources humaines dans le domaine de la santé Introduction L'année 2013-2014 a été une année

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

FICHE. Le financement

FICHE. Le financement FICHE # 7 Le financement Le financement Pourquoi entreprendre cette démarche? Parce que c est par le financement à la mission globale que les organismes communautaires autonomes pourront réaliser leur

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Mise à jour : mai 2010 Version 3.1 Table des matières À

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Juin 2012 Tazim Virani Rapport commandé par l Association des infirmières et infirmiers du Canada fcrss.ca Ce document est disponible à www.fcrss.ca. Le présent

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée;

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée; Rapport d étape HYDRO-QUÉBEC MISE EN ŒUVRE DU PLAN D EFFICIENCE DE TRANSÉNERGIE Raymond Chabot Grant Thornton & Cie Conseillers en administration Société en nom collectif Le 29 juin 2007 Monsieur Pierre

Plus en détail

Services aux enfants présentant des retards de développement

Services aux enfants présentant des retards de développement Services aux enfants présentant des retards de développement 29 octobre 2015 Geneviève D Amours Chantal Monette CISSS de l Outaouais Objectif du projet Adopter une trajectoire de service accessible, continue

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Guide d appel de projets :

Guide d appel de projets : Guide d appel de projets : activités ou évènements ponctuels pour les proches aidants de personnes aînées atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladies apparentées dans le cadre du mois de la sensibilisation

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

Ministère de la Santé du gouvernement du Nunavut. Rapport annuel 2014-2015 sur le fonctionnement du régime d assurance-maladie

Ministère de la Santé du gouvernement du Nunavut. Rapport annuel 2014-2015 sur le fonctionnement du régime d assurance-maladie Ministère de la Santé du gouvernement du Nunavut Rapport annuel 2014-2015 sur le fonctionnement du régime d assurance-maladie Établi par le directeur de l assurancemaladie Cadre légal Les lois régissant

Plus en détail

Booster la gouvernance de la santé publique

Booster la gouvernance de la santé publique Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) La gouvernance de la santé influence le droit à la santé en son fondement et sa finalité. Tel que défini dans l article 12

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1 DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1. CATÉGORIE D EMPLOI ET NATURE DU POSTE Karaté Canada (KC) est l organisme de régie du karaté au Canada. Pour plus de renseignements sur notre

Plus en détail

L utilisation et le contenu d un devis d événement

L utilisation et le contenu d un devis d événement Chapitre 4 Annexe B L utilisation et le contenu d un devis d événement Les formules de gestion pour la réalisation ont été discutées à l annexe 4A. Une de ces formules est le lancement, par le promoteur,

Plus en détail

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 VISION TRIENNALE 2015 2016 2017 Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 MESSAGE DE LA JUGE EN CHEF La Cour du Québec prend régulièrement un temps d arrêt pour réfléchir aux actions à poursuivre

Plus en détail

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE CSSS de Bordeaux-Cartierville Saint-Laurent (CSSS-06) & Hôpital Sacré-Cœur de Montréal 20

Plus en détail

Organisme: Organisation qui respecte les critères généraux d admissibilité des organismes communautaires.

Organisme: Organisation qui respecte les critères généraux d admissibilité des organismes communautaires. PRÉAMBULE Le directeur général a le mandat d appliquer ou de faire appliquer les règles relatives à la visibilité du Centre d Action Bénévole de Sept-Îles, lors de sa collaboration, financière ou autres,

Plus en détail

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS ANNEXE 2009-CA534-08-R5524 A ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS Modification des responsabilités des Modes d organisation et de fonctionnement de l École internationale

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail