Guide des bonnes pratiques pour l ATC Championnat du monde FAI de longue distance en ballon à gaz

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide des bonnes pratiques pour l ATC Championnat du monde FAI de longue distance en ballon à gaz"

Transcription

1 Guide des bonnes pratiques pour l ATC Championnat du monde FAI de longue distance en ballon à gaz Coupe aéronautique Gordon Bennett Juin 2014 Ministère de l écologie, du Développement durable et de l Énergie

2 Dans le le monde de l Aérostation, il existe depuis 1906 une course prestigieuse de ballons à gaz réunissant cette année 20 équipages de 10 pays différents*. Cette course s appelle la Coupe Aéronautique Gordon Bennett. *Allemagne (3), Autriche (1), Espagne (1), Etats-Unis (2), France (3), Italie (1), Pologne (2), Royaume-uni (2), Russie (2), Suisse (3). La règle de cette course est simple Seul le ballon qui aura parcouru la plus grande distance en ligne droite entre le point de décollage commun et son point d atterrissage sera déclaré vainqueur. La distance réelle parcourue durant plusieurs jours et nuits ainsi que la durée du vol, n ont aucune incidence sur le classement. Chaque équipage, constitué de deux pilotes, est assisté par son propre PC course, comprenant un routeur météo, un équipier suivi vol, une assistance sol etc. C est une fascinante aventure humaine qui demande courage et endurance (la durée des vols dépasse le plus souvent les 60 heures) tout en développant une vraie stratégie de course et nécessite pour cela une active coopération des ATC.

3 Traking des éditions 2009, 2010, 2012, Départ de GENÈVE (Suisse) Vainqueur : équipage français LEYS-ROLLAND Distance parcourue : km Durée du vol : 85H Vainqueur : équipage suisse FRIEDEN -WITPRAECHTIGER Distance parcourue : 2 434,31 km Départ de BRISTOL (Angleterre) Durée du vol : 58H37

4 2012 Vainqueur : équipage français LEYS-ROLLAND Distance parcourue : 1 620,06 km 2013 Vainqueur : équipage français LEYS-HOUVER Distance parcourue : 1 402,18 km Départ de EBNAT KAPPEL (Suisse) Durée du vol : 69H02 Départ de NANCY (France) Durée du vol : 73H33

5 Conduite du vol : particularités Contrairement à la montgolfière dont l enveloppe est gonflée à l air chaud, le ballon à gaz contient un gaz moins dense, soit de l hydrogène, soit de l hélium. Le ballon ne dispose d aucun moyen de propulsion et son déplacement est lié à la direction des vents à l altitude choisie. Il ne peut être «contrôlé» que dans sa verticalité, soit en lâchant du lest (sable) pour monter, soit en «soupapant» afin de libérer du gaz pour descendre. La tenue d altitude est cependant assez «fine» et constante sur plusieurs heures, chaque équipage étant assisté par son propre routeur météo qui détermine une stratégie de route et de FL pour trouver les «bons vents» (en force et direction). Toute variation d altitude a donc un impact direct sur son autonomie et donc sur sa performance en course. Les vols s effectuent en régime VFR (jour, nuit, on top ) jusqu au FL195. ÉQUIPEMENTS EMBARQUÉS : Transpondeur MODE S / radio VHF 8,33 / GPS / téléphone satellite / feux de nuit /altimètre et variomètre / ELT / équipement de survie maritime / oxygène.

6 La DGAC partenaire de la GORDON BENNETT COORDINATION avec les CENTRES DE CONTRÔLE en ROUTE et APPROCHE civils et militaires français et étrangers. La DGAC a mis à la disposition de la Fédération Aéronautique Internationale (FAI) et de la Direction des Vols deux de ses agents afin de SENSIBILISER ET INFORMER en amont, les différents ATC français et étrangers sur les spécificités de cette course et COORDONNER en temps réel la traversée des espaces aériens puisque les trajectoires de vol seront entièrement dépendantes des conditions météorologiques le jour J. Cette plaquette s inscrit dans un ensemble de supports : film, affiches, modèle de fiche réflexe, note d information qui seront mis à la disposition des contrôleurs et des centres afin de les aider à mieux appréhender et assister les ballons compétiteurs. La Gordon Bennett pour l ATC - Le film : Plus d information : Direction Générale de l Aviation civile 50, rue Henry Farman Paris cedex 15 Tél. : 33 (0) Fax. : 33 (0) Directeur de la publication : Patrick Cipriani, directeur de la direction de la sécurité de l'aviation civile, Conception et réalisation : Communication et Relations publiques DSAC, Illustrations : René Deymonaz

EVENEMENT GORDON BENNETT 2013 A NANCY

EVENEMENT GORDON BENNETT 2013 A NANCY EVENEMENT GORDON BENNETT 2013 A NANCY La Gordon Bennett : une course En 1906 La plus prestigieuse course aéronautique au monde a été créée par un américain, Gordon Bennett, aventurier et magnat de la presse

Plus en détail

Plan de cours abrégé Permis d élève pilote- Montgolfière

Plan de cours abrégé Permis d élève pilote- Montgolfière Plan de cours abrégé Permis d élève pilote- Montgolfière ÉCOLE DE FORMATION AU PILOTAGE MONTGOLFIÈRE Eol Air Montgolfières Page 1 de 6 1 er cours : PSTAR Le cours PSTAR, est une formation générale que

Plus en détail

BULLETIN D'INFORMATION DSAC

BULLETIN D'INFORMATION DSAC BI 2013/04 Rév. 1 BULLETIN D'INFORMATION DSAC Edité par : OSAC pour DGAC FRANCE Le : 9 OCTOBRE 2013 Révisé le : 30 DECEMBRE 2013 Validité : Ce Bulletin d'information a une durée de validité de 5 ans à

Plus en détail

La conversion de licences nationales françaises de pilotes avion et hélicoptère

La conversion de licences nationales françaises de pilotes avion et hélicoptère Edition 2012 La conversion de licences nationales françaises de pilotes avion et hélicoptère Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie www.developpement-durable.gouv.fr Les expertises

Plus en détail

Campagnes ULM Décollage - Attitude - Gradient de vent. Direction de la sécurité de l Aviation civile

Campagnes ULM Décollage - Attitude - Gradient de vent. Direction de la sécurité de l Aviation civile Direction de la sécurité de l Aviation civile Mission évaluation et amélioration de la sécurité Campagnes ULM 2015 Décollage - Attitude - Gradient de vent Ministère de l Ecologie, du Développement durable

Plus en détail

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs (ORA) Modification du 25 octobre 2006 Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication arrête:

Plus en détail

Montgolfière Ultramagic N180 immatriculée F-GOXA Date et heure 26 juillet 2012 vers 6 h 35 (1) Exploitant

Montgolfière Ultramagic N180 immatriculée F-GOXA Date et heure 26 juillet 2012 vers 6 h 35 (1) Exploitant www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Collision avec une ligne électrique lors de l atterrissage, début d incendie, en baptême de l air (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées

Plus en détail

Invitation pour ballons à air chaud

Invitation pour ballons à air chaud Invitation pour ballons à air chaud Animation par les montgolfières lors de la Gordon Bennett en Gruyère 7 au 10 septembre 2017 Lors de cet évènement de multiples activités aéronautiques sont présentées

Plus en détail

Le Grenelle Environnement

Le Grenelle Environnement RÉDUIRE LES NUISANCES SONORES AUTOUR DES AÉROPORTS PARISIENS Relèvement général de 300 mètres des altitudes d arrivée des avions à destination de Paris-Orly, de Paris-Charles de Gaulle et de Paris -Le

Plus en détail

Nuages bas et faible visibilité

Nuages bas et faible visibilité Nuages bas et faible visibilité Définitions relatives à l aviation Crash aérien dû aux nuages bas/faible visibilité Statistiques en matière de visibilité Impact des nuages bas / faible visibilité sur l

Plus en détail

Préparation de vols à l étranger

Préparation de vols à l étranger N de doc. : Version : 1.2 Club d aviation Bienne Seeland 1. Généralités Préparation de vols à l étranger Obligations particulières liés aux vols transfrontaliers avec la Suisse : Date : 15/07/2016 Patrick

Plus en détail

Non-Commercial Air Operations with Other-Than Complex Motor-Powered Aircraft «voler en avion léger, en aviation générale»

Non-Commercial Air Operations with Other-Than Complex Motor-Powered Aircraft «voler en avion léger, en aviation générale» Emport de carburant (NCO.OP.125 Fuel and oil supply aeroplanes) Réserve finale Vol local VFR de jour, toujours en vue de l aérodrome Réserve finale = 10 minutes (conso croisière) [ La notion des 30 mini

Plus en détail

Plan d approche : Etalonnez votre perception

Plan d approche : Etalonnez votre perception Direction de la sécurité de l Aviation civile Mission évaluation et amélioration de la sécurité Plan d approche : Etalonnez votre perception Campagne compétences n 2-2015 1 Ministère de l Ecologie, du

Plus en détail

NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l aviation civile Instruction du 6 mars 2013 relative

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat Direction générale de l aviation civile Paris, le 17/09/2010

Plus en détail

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR Ce supplément au manuel de vol contient les informations que les conditions de certifications exigent de fournir au pilote. Ces informations remplacent ou complètent celles

Plus en détail

L'organisation de l'espace aérien

L'organisation de l'espace aérien 1. Pourquoi créer des L auteur décline toute responsabilité en ce qui concerne l actualité, l exactitude ou la qualité des informations mises à disposition sur ce diaporama. L auteur ne peut en aucun cas

Plus en détail

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET BULLETIN - - LE BOURGET sur le trafic aérien en Île de France n 31 Janvier - février - mars 2015 S O M MAI R E Trafic des aéroports................ p.2 Configurations..................... p.2 Répartition

Plus en détail

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL VFR DE NUIT

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL VFR DE NUIT SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL VFR DE NUIT Ce supplément au manuel de vol contient les informations que les conditions de certifications exigent de fournir au pilote. Ces informations remplacent ou complètent

Plus en détail

Appendice 5 VFR de nuit

Appendice 5 VFR de nuit Appendice 5 VFR de nuit 1 Vol de nuit VFR en avion Les conditions dans lesquelles un pilote d avion peut, de nuit, effectuer un vol selon les règles de vol à vue (vol VFR de nuit) sont fixées ci après.

Plus en détail

Procédures pour les organismes de la circulation aérienne (RCA 3)

Procédures pour les organismes de la circulation aérienne (RCA 3) S I A LA RÉFÉRENCE EN INFORMATION AÉRONAUTIQUE Réglementation de la circulation aérienne Procédures pour les organismes de la circulation aérienne (RCA 3) Arrêté du 6 juillet 1992 modifié relatif aux procédures

Plus en détail

OPTION AEROSTAT HISTORIQUE

OPTION AEROSTAT HISTORIQUE HISTORIQUE N 1 Page : 1/1 En 1782 Joseph Montgolfier, papetier, effectue sa première expérience, fruit de sa réflexion sur le pouvoir ascensionnel de l air chaud. Le 4 Juin 1783 : naissance officielle

Plus en détail

ROQ ACRO 2ème édition 29 octobre 1er novembre 2016

ROQ ACRO 2ème édition 29 octobre 1er novembre 2016 ROQ ACRO 2ème édition 29 octobre 1er novembre 2016 COMPETITION AMICALE CHAMPIONNAT DE FRANCE SHOW AERIEN PRESENTATION DE L EVENEMENT Roq Acro 2016 en bref 4 JOURS DE COMPETITION ET DE SPECTACLE UN EVENEMENT

Plus en détail

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile Gestion des fréquences à la DSNA Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Ministère de l'écologie, Développement du Développement durable et durable, de l'aménagement des Transports et du Logement territoire

Plus en détail

Atelier de français - Livre documentaire. L aviation

Atelier de français - Livre documentaire. L aviation Atelier de français - Livre documentaire Compétence - Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, résumer, répondre à des questions sur ce texte). - Effectuer,

Plus en détail

Vitesses d évolution et marges de sécurité

Vitesses d évolution et marges de sécurité Direction de la sécurité de l Aviation civile Mission évaluation et amélioration de la sécurité Vitesses d évolution et marges de sécurité Campagne compétences n 1-2015 1 Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

Règles Règles d un d usage bon usage d un d un drone drone de loisir de loisir Assurer la sécurité des personnes et des autres aéronefs est DE votre responsabilité 10 principes pour voler en conformité

Plus en détail

Vitesse d évolution et marges de sécurité

Vitesse d évolution et marges de sécurité Direction de la sécurité de l Aviation civile Mission évaluation et amélioration de la sécurité Vitesse d évolution et marges de sécurité Campagne compétences n 1-2015 1 Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

PROGRAE HELICOPTERE ONOPILOTE Nom et prénom du candidat : ** L'examinateur inscrit ses initiales dans chaque rubrique réussies ou aucune annotation dans chaque rubrique échouée Date de l épreuve : / /

Plus en détail

VOL CAPTIF. Posséder au minimum un terrain adéquat, de 70m x 70m, dégagé de tout obstacle soit un peu plus d un demi-stade de football.

VOL CAPTIF. Posséder au minimum un terrain adéquat, de 70m x 70m, dégagé de tout obstacle soit un peu plus d un demi-stade de football. VOL CAPTIF INFORMATIONS IMPORTANTES Conditions de base : Posséder au minimum un terrain adéquat, de 70m x 70m, dégagé de tout obstacle soit un peu plus d un demi-stade de football. TECHNIQUE L enveloppe

Plus en détail

LES ESPACES AERIENS. Les Zones à statuts particuliers

LES ESPACES AERIENS. Les Zones à statuts particuliers LES ESPACES AERIENS Connaître son environnement fait partie des préoccupations du pilote pour assurer sa sécurité, la sécurité de ses passagers et celle des autres usagers de l espace aérien environnant.

Plus en détail

Analyse approfondie dans le cadre du suivi de l utilisation de la procédure ILS 33 (ex 34) sur l aérodrome de Bâle-Mulhouse.

Analyse approfondie dans le cadre du suivi de l utilisation de la procédure ILS 33 (ex 34) sur l aérodrome de Bâle-Mulhouse. Direction de la sécurité de l'aviation civile nord-est Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'aviation civile OFAC CH-3003

Plus en détail

avril - mai - juin 2015

avril - mai - juin 2015 - - LE BOURGET BULLETIN sur le trafic aérien EN ÎLE DE FRANCE n 32 avril - mai - juin 2015 SOMMAIRE Trafic des aéroports...p.2 Configurations...p.2 Répartition du trafic par catégorie d avions...p.3 Non

Plus en détail

Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2

Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2 Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2 Philippe Rollet Recherche & Innovation Eurocopter ETFS / Ph. Rollet / Présentation AFHSH09 / 1,v.0 / 28-03-09 Contexte Projet «Dreux Nogent» (DGAC/Eurocopter/CH

Plus en détail

Utilisation de l'espace aérien

Utilisation de l'espace aérien 1.Récapitulatif sur les 2.Le VFR Spécial 3.Les zones à statut 4.Altitude-Niveau de vol L auteur décline toute responsabilité en ce qui concerne l actualité, l exactitude ou la qualité des informations

Plus en détail

Fiche Pilote : Tour de Piste en C172

Fiche Pilote : Tour de Piste en C172 Fiche Pilote : Tour de Piste en C172 Cette fiche est destinée aux pilotes débutants, ne maîtrisant pas les procédures normales d utilisation d un avion standard monomoteur. Il est important de noter que

Plus en détail

CLASSIFICATION DES AÉRONEFS Tout appareil capable de s élever et de circuler dans l espace aérien.

CLASSIFICATION DES AÉRONEFS Tout appareil capable de s élever et de circuler dans l espace aérien. LES AÉRONEFS Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronef : l'aérostat et l'aérodyne. CLASSIFICATION DES AÉRONEFS Tout

Plus en détail

Performances & Connaissances générales. Performances & Connaissances générales - Cours LFQM - Ivan TORREADRADO

Performances & Connaissances générales. Performances & Connaissances générales - Cours LFQM - Ivan TORREADRADO Performances & Connaissances générales 1 Vous êtes en finale et vous effectuez une remise des gaz. Les différentes actions à effectuer sont 1. Régime moteur maximum 2. Rentrée des volets 3. Rotation vers

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE PLANEURS

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE PLANEURS CHAMPIONNAT DE FRANCE DE PLANEURS Du 3 au 10 juin 2017 2 catégories : classe «Libres» & classe «18m» 60 planeurs sur l aéroport d Auch-Gers avec des pilotes concurrents de renommée internationale CET ETE

Plus en détail

NAVIGATION NAVIGATION. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage

NAVIGATION NAVIGATION. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage NAVIGATION 1. Vérifications avant le décollage NAVIGATION 2. Position géographique de l avion 3.Navigation en vol (de croisière), pilotage automatique 4.Application sur l atterrissage 1 2 1. Vérifications

Plus en détail

Présentation APBQ. Sécurité Aéronautique Nouvelles Réglementation aérienne 2013 Par Jean-Claude Grenier

Présentation APBQ. Sécurité Aéronautique Nouvelles Réglementation aérienne 2013 Par Jean-Claude Grenier Présentation APBQ Sécurité Aéronautique Nouvelles Réglementation aérienne 2013 Par Jean-Claude Grenier 1. Quelle est la définition de plafond? Hauteur au-dessus du sol ou de l eau, de la base de la plus

Plus en détail

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE 10 - A - DÉFINITIONS Assistance radar : Utilisation du radar pour fournir aux aéronefs des renseignements sur leur position ou sur des écarts par rapport à leur route.

Plus en détail

17 décembre 2011 Association Châlonnaise de Vol à Voile

17 décembre 2011 Association Châlonnaise de Vol à Voile Préparation du vol et Espace Aérien Préparation du vol Pour le pilote Pour le planeur Météo Espace Aérien Chargement et centrage PLAN " Les items en gris ne sont pas abordés. " Espace Aérien Préparer son

Plus en détail

Nouvelle TCA de Montréal

Nouvelle TCA de Montréal Nouvelle TCA de Montréal Quand et Comment? Mise en œuvre le 26 mai 2016 à 09:01 UTC En même temps que la sortie des publications aéronautiques (CFS, CAP, Cartes IFR) Émission d un Supplément de l AIP Cartes

Plus en détail

Les hélicoptères dans SESAR

Les hélicoptères dans SESAR Les hélicoptères dans SESAR Ph. Rollet Airbus-Helicopters, Expert technique EHA pour SESAR 1 Sommaire Mission de l EHA Objectifs & Organisation dans SESAR Impact SESAR sur scenario type hélicoptère Présenté

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Sensibilisation au vol montagne

Sensibilisation au vol montagne Sensibilisation au vol montagne ACCA / Alain BUTET ACCA / BUTET 2012 Vol Montagne 1/29 Sensibilisation au vol montagne Environnement Aérologie et météo Maîtrise de la trajectoire ACCA / BUTET 2012 Vol

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le xxx Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION du [ ] établissant des exigences communes pour l usage de l espace aérien et des procédures d exécution

Plus en détail

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18 LES REGLES DE L'AIR Cours 18 1 LES REGLES DE L'AIR 1. Les règles de l'air 1.1 Règles de vol 1.2 Responsabilité du commandant de bord 1.3 Règles de survol des obstacles 1.4 Règles de prévention des abordages

Plus en détail

Brève histoire des ballons à gaz en images

Brève histoire des ballons à gaz en images Joseph de Montgolfier fabrique le Flesselles, un ballon géant de quarante-deux mètres de hauteur et trente-quatre mètres de diamètre, équipé d une galerie pour accueillir des passagers. C est à bord de

Plus en détail

licoptère, et le Transport inter-hospitalier Guy Rocher Eric Fraissinet

licoptère, et le Transport inter-hospitalier Guy Rocher Eric Fraissinet SYNDICAT NATIONAL DES EXPLOITANTS D HELICOPTERES Assemblée Générale AFHSH 28 Mars 2009 Le vol IFR en hélicopth licoptère, et le Transport inter-hospitalier Guy Rocher Eric Fraissinet !! " # $ $%$!$ $ $%$!$

Plus en détail

Performances actuelles et les améliorations en cours dans le domaine de la Veille Météorologique d aérodrome et de région.

Performances actuelles et les améliorations en cours dans le domaine de la Veille Météorologique d aérodrome et de région. SEMAINE DE LA METEOROLOGIE Antananarivo (Madagascar), 08 au 12 décembre 2014 Performances actuelles et les améliorations en cours dans le domaine de la Veille Météorologique d aérodrome et de région. Présenté

Plus en détail

Sir James Gordon Bennett

Sir James Gordon Bennett Sir James Gordon Bennett Fils du fondateur du New York Herald, il a trouvé, par le biais du sponsoring, une nouvelle façon de créer des événements. Avant de s intéresser au sport, en 1871, il a sponsorisé

Plus en détail

Mise en œuvre de l'ads

Mise en œuvre de l'ads 20/06/2006 Direction Générale Direction de la Technique et Mise en œuvre de l'ads Présenté par Patrick Souchu DSNA/DTI/SO/3E patrick.souchu@aviation-civile.gouv.fr Automatic Dependent Surveillance (ADS)

Plus en détail

Protocole d accord entre le CCA Poitiers et l aéroclub du Poitou. date d effet : 15 mars 2007 Page 1 sur 13

Protocole d accord entre le CCA Poitiers et l aéroclub du Poitou. date d effet : 15 mars 2007 Page 1 sur 13 Page 1 sur 13 Protocole d accord entre le centre de contrôle d approche de Poitiers-Biard et relatif aux activités de vol à voile sur l aérodrome de Poitiers Ce protocole annule et remplace le protocole

Plus en détail

BIA Navigation Sécurité Règlementation Corrigés 1998

BIA Navigation Sécurité Règlementation Corrigés 1998 BIA Sécurité Règlementation Corrigés 1998 1/ Le mille nautique vaut : c/ 1 852 m 2/ Un niveau de vol (Flight Level) a pour référence : b/ la pression 1 013,25 hpa 3/ Sur une carte de Radionavigation à

Plus en détail

Je pilote des montgolfières

Je pilote des montgolfières Je pilote des montgolfières Un livre de lecture de Reading A Z, Niveau K Nombre de mots : 469 LECTURE K Je pilote des montgolfières Une entrevue avec Dan Saul par Kathie Lester Visitez www.readinga-z.com

Plus en détail

Intégration dans la circulation d'aérodrome et départ d un aérodrome non contrôlé

Intégration dans la circulation d'aérodrome et départ d un aérodrome non contrôlé Renaud MONTAGNON. FI ACAT 15 Février 2014 SEMINAIRE RECYCLAGE PILOTE PRIVE AVION ET ULM Intégration dans la circulation d'aérodrome et départ d un aérodrome non contrôlé 1 Introduction.. 2 3 4 5 6 L intégration

Plus en détail

Gestion des fréquences à la DGAC

Gestion des fréquences à la DGAC Gestion des fréquences à la DGAC Eric Allaix DSNA/SDPS/FSR 1 27 novembre 2008 Réunion AIRBUS DSNA Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

Performances Classe B Version 1

Performances Classe B Version 1 QUESTION 1 Les manœuvres autorisées pour les avions de catégorie «normale» comprennent : toutes les manœuvres liées au vol normal ; les décrochages (à l exception des décrochages sur ressource) ; les huit

Plus en détail

Dossier Technique Aerosail!

Dossier Technique Aerosail! Dossier Technique Aerosail Septembre 2003 - Janvier 2014 Concepteur et Pilote : Stephane Rousson 10 Allée centrale Parc Liserb 06000 nice tel : 0603838276 mail : stephanerousson@gmail.com www.rousson.org

Plus en détail

CONCOURS DE PILOTAGE TROPHÉE WEIDMANN Pour les ingénieurs de demain

CONCOURS DE PILOTAGE TROPHÉE WEIDMANN Pour les ingénieurs de demain CONCOURS DE PILOTAGE TROPHÉE WEIDMANN Pour les ingénieurs de demain Aéronautique Industrie Transport aérien 1 Date et lieu CONCOURS DE PILOTAGE TROPHÉE WEIDMANN Jeudi 19 mai 2016 10h 16h Sécurité : Le

Plus en détail

SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant. SOUS-PARTIE D Procédures opérationnelles

SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant. SOUS-PARTIE D Procédures opérationnelles SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant Un C.T.A. spécifie: Appendice 1 à l OPS 1.175 Contenu et conditions d un certificat de transporteur aérien (a) le nom et l adresse (siège principal

Plus en détail

INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE A L ORGANISATION DES ACTIVITES DE L AVIATION LEGERE CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE A L ORGANISATION DES ACTIVITES DE L AVIATION LEGERE CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES ROYAUME DU MAROC ******* MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DU TRANSPORT ******* DIRECTION DE L AERONAUTIQUE CIVILE Rabat, Le 15 janvier 2008 N 0044 DAC/DOEA/AL INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE A L ORGANISATION

Plus en détail

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse.

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse. Questionnaire Réglementation 1) En vol, lorsque deux aéronefs arrivent face à face : a/ chaque aéronef doit virer à droite b/ ils doivent faire demi-tour. c/ le plus manoeuvrant dégage d/ le moins rapide

Plus en détail

ATPL Avion Circulation Aérienne 010 Devoir 1 v.1

ATPL Avion Circulation Aérienne 010 Devoir 1 v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 à 04 (Annexe 1 : licences du personnel ; Annexe 7 : marques de nationalité et d immatriculation ; Annexe 8 : navigabilité des aéronefs) Circulation aérienne

Plus en détail

ACCIDENT survenu à l avion immatriculé F-GCSI

ACCIDENT survenu à l avion immatriculé F-GCSI ACCIDENT survenu à l avion immatriculé F-GCSI Evénement : Causes identifiées : pilote égaré, atterrissage forcé en montagne. prise en compte insuffisante des effets du vent, interprétation erronée de la

Plus en détail

Analyse approfondie dans le cadre du suivi de l utilisation de la procédure ILS 33 (ex 34) sur l aérodrome de Bâle-Mulhouse Année 2010

Analyse approfondie dans le cadre du suivi de l utilisation de la procédure ILS 33 (ex 34) sur l aérodrome de Bâle-Mulhouse Année 2010 Direction de la sécurité de l aviation civile nord-est Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'aviation civile OFAC CH-3003

Plus en détail

Instruction du 28 juillet 2011 relative aux examens du brevet de pilote de planeur NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel)

Instruction du 28 juillet 2011 relative aux examens du brevet de pilote de planeur NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l aviation civile Direction coopération

Plus en détail

CIRCULAIRE D'INFORMATION AÉRONAUTIQUE 31/12

CIRCULAIRE D'INFORMATION AÉRONAUTIQUE 31/12 CIRCULAIRE D'INFORMATION AÉRONAUTIQUE 31/12 Introduction NOUVEAU FORMULAIRE DE PLAN DE VOL La 1 ère modification de la 15 e édition des Procédures pour les services de navigation aérienne - Gestion du

Plus en détail

Programme d autoformation de 2015 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite

Programme d autoformation de 2015 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Programme d autoformation de 2015 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Consulter l alinéa 421.05(2)d) du Règlement de l aviation canadien (RAC). Une fois rempli, ce questionnaire

Plus en détail

Convention-cadre entre la direction générale de l aviation civile et Météo-France sur le service météorologique à la navigation aérienne

Convention-cadre entre la direction générale de l aviation civile et Météo-France sur le service météorologique à la navigation aérienne Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l aviation civile Météo-France Convention-cadre entre la direction générale de l aviation civile

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

La Descente «Douce» C est possible

La Descente «Douce» C est possible La Descente «Douce» C est possible La Descente "douce" nouvellement redéfinie en "Opérations de descente continue " (CDO : Continuous Descent Operations) par l'oaci (Organisation de l'aviation Civile Internationale)

Plus en détail

Web :

Web : Web : http://voldeplaine.free.fr La coupe de France de Parapente des pays de plaine se déroulera pour la deuxième fois en Basse Normandie sur les sites de la Suisse Normande. Méconnu du public, le parapente

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

Commission Locale de Sécurité

Commission Locale de Sécurité Commission Locale de Sécurité FNE 06 LBH 11 du 22/03/2011 Pénétration de la zone réglementée R14 (tirs BEGO) par un appareil léger Interruption momentanée de l activité de 4 SEM EQSS LANN-BIHOUE SYNOPSIS

Plus en détail

République Tunisienne ----***---- Ministère du Transport ----***---- Direction Générale de l Aviation Civile

République Tunisienne ----***---- Ministère du Transport ----***---- Direction Générale de l Aviation Civile République Tunisienne ----***---- Ministère du Transport ----***---- Direction Générale de l Aviation Civile Décision du Ministre du Transport N 092 du 15 juin 2009 fixant la durée et le contenu des programmes

Plus en détail

ENTRETIEN DE L'INSTALLATION RADIOELECTRIQUE DE BORD (IRB) LISTE DES PAGES EN VIGUEUR

ENTRETIEN DE L'INSTALLATION RADIOELECTRIQUE DE BORD (IRB) LISTE DES PAGES EN VIGUEUR ENTRETIEN DE L'INSTALLATION RADIOELECTRIQUE DE BORD (IRB) LISTE DES PAGES EN VIGUEUR Page Ed. Date Rév. Date Page Ed. Date Rév Date PG 1 09/2000 0 PV/1 1 09/2000 0 SO/1 1 09/2000 0 1 1 09/2000 0 2 1 09/2000

Plus en détail

QCM n 4. 1 La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : AIRPROX B : NOTAM C : METAR D : SNOWTAM

QCM n 4. 1 La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : AIRPROX B : NOTAM C : METAR D : SNOWTAM QCM n 4 1 La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : AIRPROX B : NOTAM C : METAR D : SNOWTAM 2 Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d oxygène est

Plus en détail

Aéroclub Aix-Marseille

Aéroclub Aix-Marseille Bulletin Sécurité N 20 Nouvelle Règlementation Européenne OCTOBRE 2016 ATTENTION Ce document n'a pas valeur de texte réglementaire Chèr(e)s ami(e)s pilotes, Les dispositions de l'arrêté relatif à l'utilisation

Plus en détail

Les cartes faisant référence au nord géographique, il faut tenir compte de la déclinaison (angle entre le nord vrai et le nord magnétique).

Les cartes faisant référence au nord géographique, il faut tenir compte de la déclinaison (angle entre le nord vrai et le nord magnétique). VI. Le compas magnétique 1. But du compas magnétique I n d i q u e r e n p e r m a n e n c e l a d i r e c t i o n d u n o r d m a g n é t i q u e ( c a p m a g n é t i q u e ) quel que soit la route suivie

Plus en détail

EVITEMENT. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

EVITEMENT. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs EVITEMENT A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. EVITEMENT EN VOL A VUE OU EN AUTOINFORMATION 1.1.INTRODUCTION

Plus en détail

Aérostats et poussée d Archimède. Caractéristiques générales de la rozière Generali Arctic Observer

Aérostats et poussée d Archimède. Caractéristiques générales de la rozière Generali Arctic Observer Aérostats et poussée d Archimède Document d accompagnement pour des activités pédagogiques Chacun, en fonction du niveau et de ses objectifs d enseignement, pourra sélectionner ici ce qui lui semble le

Plus en détail

QCM n La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : NOTAM B : METAR C : SNOWTAM D : AIRPROX

QCM n La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : NOTAM B : METAR C : SNOWTAM D : AIRPROX QCM n 8 1- La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : NOTAM B : METAR C : SNOWTAM D : AIRPROX 2- Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d oxygène est

Plus en détail

Pourquoi ce document

Pourquoi ce document Sommaire des cartes Page 6 : Journée de trafic des aérodromes de Charles De Gaulle, Orly et Le Bourget en configuration face à l Ouest Page 7 : Journée de trafic des aérodromes de Charles De Gaulle, Orly

Plus en détail

LA POSITION CONTROLE EN-ROUTE [CTR]

LA POSITION CONTROLE EN-ROUTE [CTR] LA POSITION CONTROLE EN-ROUTE [CTR] 1. INTRODUCTION: Le contrôle en route CTR a pour but d'assurer les services de la circulation aérienne dans les espaces haute altitude et dans les régions d information

Plus en détail

Sécurité et comportement lors de RVA

Sécurité et comportement lors de RVA Sécurité et comportement lors de RVA Le pilotage est une discipline la sécurité est une attitude. Volets RVA vs spectacle aérien Procédures aux aérodromes non-contrôlés Comptes rendus de position Discipline

Plus en détail

TABLE DES MATIERES TITRE II : DU CHAMP D APPLICATION, DES PREROGATIVES DE L ETAT ET CLAUSES GENERALES... 17

TABLE DES MATIERES TITRE II : DU CHAMP D APPLICATION, DES PREROGATIVES DE L ETAT ET CLAUSES GENERALES... 17 TABLE DES MATIERES LIVRE I : DISPOSITIONS GENERALES.................... 5 TITRE I : DE L OBJET ET DES DEFINITIONS............... 7 TITRE II : DU CHAMP D APPLICATION, DES PREROGATIVES DE L ETAT ET CLAUSES

Plus en détail

LES REGLES DE SURVOL EN VFR. Présentées par Thierry PEREIRA

LES REGLES DE SURVOL EN VFR. Présentées par Thierry PEREIRA LES REGLES DE SURVOL EN VFR Présentées par Thierry PEREIRA PLAN Les dispositions réglementaires Au départ et à l'arrivée En route Lors d'une panne-moteur simulée en présence d'un instructeur Particularités

Plus en détail

Chapitre 1 : Définition de la Compétition

Chapitre 1 : Définition de la Compétition REGLEMENT DE LA COMPETITION : 14 ème TROPHEE LORRAINE MONDIAL AIR BALLONS Chapitre 1 : Définition de la Compétition 1.1. Titre La compétition s'intitule : 14 ème TROPHEE LORRAINE MONDIAL AIR BALLONS 1.2.

Plus en détail

mis Folie 1 Les ZFE en Europe Lucy Sadler Sadler Consultants Spécialistes en politique de la qualité de l air Folie 2

mis Folie 1 Les ZFE en Europe Lucy Sadler Sadler Consultants Spécialistes en politique de la qualité de l air Folie 2 mis Folie 1 Les ZFE en Europe Lucy Sadler Sadler Consultants Spécialistes en politique de la qualité de l air Folie 2 Qu est-ce qu une zone à faibles émissions polluantes (ZFE)? Une interdiction ou un

Plus en détail

Kildir Technologies Droits réservés

Kildir Technologies Droits réservés L importance du vent dans l opéra4on d un aéronef sans pilote V1.0-2016.05.26 André Verville, a.-g. Kildir Technologies, Lévis, Qc. Canada (kildir.com) 1. Les capacités des aéronefs légers 2. Les capacités

Plus en détail

Fonctionnement de l'objet technique 1 /

Fonctionnement de l'objet technique 1 / Fonctionnement de l'objet technique 1 / Dans le TP d'aujourd'hui, tu vas devoir expliquer simplement à un ami comment fonctionne certains moyens de transport I- Le roller Relie par une flèche (en bleu)

Plus en détail

ACCIDENT 24 mars avion immatriculé F-GJFR

ACCIDENT 24 mars avion immatriculé F-GJFR Evénement : ACCIDENT 24 mars 2005 - avion immatriculé F-GJFR pilote égaré, guidage par un autre pilote, atterrissage dur de nuit. Causes identifiées : décision d entreprendre un vol dans un état de conscience

Plus en détail

ANNEXE B FICHES TECHNIQUES SUR LES DEROGATIONS DE SURVOL

ANNEXE B FICHES TECHNIQUES SUR LES DEROGATIONS DE SURVOL ANNEXE B FICHES TECHNIQUES SUR LES DEROGATIONS DE SURVOL Les fiches techniques suivantes sont des fiches de références utilisées par les directeurs de l aviation civile ou leurs représentant pour fixer

Plus en détail

VLF LF MF HF VHF UHF SHF EHF 3-30 khz khz 300 khz-3 MHz 3-30 MHz MHz 300 MHz-3 GHz 3-30 GHz GHz

VLF LF MF HF VHF UHF SHF EHF 3-30 khz khz 300 khz-3 MHz 3-30 MHz MHz 300 MHz-3 GHz 3-30 GHz GHz Tableau dérivé (Edition 2010) VLF LF MF HF VHF UHF SHF EHF 3-30 khz 30-300 khz 300 khz-3 MHz 3-30 MHz 30-300 MHz 300 MHz-3 GHz 3-30 GHz 30-300 GHz Bande VLF Retour Bande Service/Affectataire(s) Utilisation

Plus en détail

Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations. AFHSH : Samedi 26 mars Département systèmes/technique

Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations. AFHSH : Samedi 26 mars Département systèmes/technique Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations Département systèmes/technique AFHSH : Samedi 26 mars 2011 www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Fiche formation Télépilote de drone / multirotor civil - N : Mise à jour : 15/09/2016

Fiche formation Télépilote de drone / multirotor civil - N : Mise à jour : 15/09/2016 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 28/12/216. Fiche formation Télépilote de drone / multirotor civil - N : 17625 - Mise à jour : 15/9/216 Télépilote de drone Télépilote de

Plus en détail

17 octobre 2009 BEAUGEAY (17) l avion Robin DR F-GAOG l avion Océanair TC160 F-PTVC

17 octobre 2009 BEAUGEAY (17) l avion Robin DR F-GAOG l avion Océanair TC160 F-PTVC Rapport Accident survenu le 17 octobre 2009 à BEAUGEAY (17) à l avion Robin DR 400-120 immatriculé F-GAOG et à l avion Océanair TC160 immatriculé F-PTVC Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité

Plus en détail