Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG"

Transcription

1 Cas Cliniques Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG Françoise Montravers, Jean-Noël Talbot. Service de Médecine Nucléaire Hôpital Tenon, Paris.

2 Cas 1 Carcinose diffuse de l endolarynx traitée de septembre 2001 à janvier 02 par chimiothérapie et radiothérapie Apparition d une adénopathie cervicale droite 2 ans et demi plus tard, suspecte de récidive

3

4

5 TEP- FDG : foyer franc correspondant à l adénopathie + hyperfixation de la partie gauche de la jonction sous glotte trachée Endoscopie. Biopsie orientée par la TEP (RAS macroscopiquement) : carcinome épidermoïde Curage N+R+ sur 1 gg de 22 mm du groupe III (13 autres gg négatifs) Traitement par chimiothérapie Nouveau TEP après 3 cures (fev 05) : RAS

6 Recherche de la tumeur primitive en cas d adénopathie(s) métastatique(s) cervicale(s) isolée(s) Carcinome épidermoïde Groupes I - III Groupes IV-VI Primitif au niveau des VADS Primitif souvent sous claviculaire Carcinome non épidermoïde : primitif possible à tout niveau

7 I II V VI Localisation des atteintes ganglionnaires III IV

8 Cas 2 bilan d extension d une récidive (nodule cervical postérieur droit biopsié) de carcinome épidermoïde de l amygdale droite traité par chimiothérapie première, chirurgie et radiochimiothérapie, tout traitement étant terminé depuis 4 mois.

9

10

11

12 TEP- TDM (octobre 04) : foyer cervical postérieur droit correspondant à la récidive connue + foyer pulmonaire LSG. Pneumothorax gauche détecté sur la TDM de repérage et signalé. Exérèse de la récidive (infiltration du muscle scalène) en nov 2004 Pneumothorax gauche devenu ensuite complet, drainé en décembre 2004 Absence de régression du nodule pulmonaire après antibiothérapie Nouvel examen TEP-TDM en mars 2005

13 Contrôle du nodule pulmonaire après antibiothérapie (mars 2005)

14 Contrôle du nodule pulmonaire après antibiothérapie (mars 2005) Oct 2004 SUV max = 4,2 Mars 2005 SUV max = 5 Même localisation de la lésion mais pneumothorax drainé

15 Lobectomie supérieure gauche en avril 05 : nodule = carcinome épidermoïde + 3 autres petits nodules (carcinome épidermoïde). Conclusion : métastases pulmonaires NB : second cancer : 6 à 36%

16 bilan d extension d un carcinome épidermoïde du larynx. Découverte d un foyer hépatique non soupçonné. Biopsie : hépatocarcinome. Attitude : exérèse de l hépatocarcinome et radiothérapie du larynx.

17 Tumeur du sinus piriforme. Second cancer (hépatocarcinome) non détecté par TEP-FDG

18 Suspicion de deuxième récidive de carcinome épidermoïde du sinus piriforme droit en raison de douleurs latéro cervicales droites. TEP-FDG : VN au niveau ORL Foyer franc médiastinal postérieur : carcinome épidermoïde de l oesophage

19 Cas 3 Carcinome épidermoïde du sinus piriforme droit classé T4N3M0 traité en décembre 2002 par chirurgie-curage et radiothérapie. Suspicion de récidive 1 an et demi après la fin du traitement en raison d une douleur de la partie droite de la base du crâne inexpliquée par l imagerie conventionnelle.

20

21

22

23

24 TEP-TDM (nov 04) : lésion tissulaire de la base du crâne avec aspect de lyse osseuse de l arc antérieur droit de l atlas. Radiothérapie de la base du crâne : disparition de la douleur. Petits foyers médiastinaux dont un plus franc en hilaire droit non explorés. Chimiothérapie envisagée

25 Cas 4 Carcinome épidermoïde du larynx sur papillomatose laryngée. Traitement par Cidofovir en intralésionnel et 5 cures de chimiothérapie Réponse clinique et endoscopique > 80% mais la TDM de contrôle montre la persistance d une infiltration de la loge HTE (hyo-thyro-épiglottique) Pocket atlas of body CT anatomy. W. R. Webb, M.B. Gotway. Lippincott Williams and Wilkins

26

27

28 Confirmation de la persistance de lésion active de la loge HTE et foyer suspect d atteinte ganglionnaire homolatérale du groupe IV. IV : jugulocarotidien bas IV

29 Cas 5 suspicion de récidive au niveau de la trachéostomie après laryngectomie totale pour carcinome épidermoïde de la margelle laryngée

30

31

32

33 Exérèse chirurgicale de la récidive locale en fév 05 Mai 05 : Persistance du foyer hilaire droit. Biopsies bronchiques négatives Considéré comme métastase probable. Décision de chimiothérapie

34 Détection des récidives Exactitude TEP-FDG = 81 à 100% Spécificité de la TEP-FDG toutefois moins bonne que lors du diagnostic initial (85% vs 91%)

35 TEP-FDG négative TEP-FDG positive Faible probabilité de récidive biopsie Schöder, 2004, négative positive négative ou diminution du SUV contrôle TEP 2 à 3 mois positive biopsie

36 Cas 6 Surveillance systématique un an après la fin du traitement d un carcinome épidermoïde de la vallécule droite. Traitement par chimiothérapie première, laryngectomie sus glottique, curage et radiothérapie

37

38

39

40

41 Conclusion de l examen TEP-TDM - absence d argument en faveur d une récidive de la néoplasie du larynx - foyer sur le cadre colique, sus vésical, suspect de correspondre à un polype sans pouvoir exclure une autre cause -Suivi ORL : RAS - Coloscopie sur les données de la TEP-TDM : résection complète d un volumineux polype du sigmoïde (dysplasie moyenne à sévère)

42 Patient suivi pour cancer de la thyroïde. Foyer cervical suspect d atteinte ganglionnaire. En TDM, foyer correspondant au muscle aryténoïdien droit, surutilisé lors de la phonation en raison d une paralysie récurrentielle gauche iatrogène Von Schultess GK, chap 39 in Molecular anatomic imaging, LWW publishers, Philadelphia

43 Cas 7 Carcinome épidermoïde T2N1M0 de la margelle laryngée latérale droite traité par hémilaryngopharyngectomie supracricoïdienne et curage homolatéral. Limite d exérèse tumorale + avec 2N+R+ du groupe IIA. Radiothérapie postopératoire. Suspicion clinique de récidive 2 mois après la fin du traitement

44

45

46

47 TEP-TDM : - foyer de la paroi pharyngée postéro-latérale droite - foyer ganglionnaire -Récidive confirmée pharyngée latérale droite au niveau de la limite supérieure d exérèse de la précédente intervention. - Petit foyer pulmonaire base droite probablement en rapport avec infection pulmonaire (Klebsielle multi résistante)

48 Cas 8 Evaluation systématique 3 mois après la fin du traitement d une lésion T3N1 glosso amygdalienne gauche. Chimiothérapie néo adjuvante puis électro résection et curage ganglionnaire

49

50

51

52 TEP-TDM Absence d argument en faveur d une récidive Fixations d allure non suspecte au niveau d une incisive supérieure (?), du muscle long du cou à gauche, au niveau glosso amygdalien droit Pan endoscopie 1mois plus tard : RAS.

53 Exemple de fixation non pathologique du muscle long du cou du côté droit

54 Fixation du FDG par le muscle long du cou, du côté droit

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques E. OUHAYOUN* - J. GIRON** - J. BERJAUD*** *Service de Médecine Nucléaire - P r J.P. Esquerré **Service de radiologie - Pr J.J. Railhac ***Service de Chirurgie

Plus en détail

TEP-FDG et cancer colorectal. F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS

TEP-FDG et cancer colorectal. F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS TEP-FDG et cancer colorectal F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS Glucose 6 phosphatase FDG FDG FDG 6 phosphate hexokinase Glucose

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx Bilan initial d un patient présentant un cancer de l hypopharynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité pharyngolaryngée ++, palpation

Plus en détail

Françoise MONTRAVERS

Françoise MONTRAVERS Françoise MONTRAVERS Indications de la tomographie par émission de positons (TEP) en cancérologie digestive Connaître les indications validées. Préciser sa place par rapport aux autres techniques d'imagerie.

Plus en détail

TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien

TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien Pr CONESSA Claude Dr Clément, Pr Poncet Service ORL du Val-de de-grâce Paris Rencontre APRAMEN 13/06/06 La TEP En fonction de notre expérience

Plus en détail

Intérêt de la TEP/TDM et choix du traceur pour localiser la tumeur primitive devant une métastase neuroendocrine

Intérêt de la TEP/TDM et choix du traceur pour localiser la tumeur primitive devant une métastase neuroendocrine Intérêt de la TEP/TDM et choix du traceur pour localiser la tumeur primitive devant une métastase neuroendocrine F. Montravers, V. Nataf, J.N. Talbot Médecine Nucléaire Hôpital Tenon Les TNE Dérivées du

Plus en détail

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Philippe Halimi, MD Service de Radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Faculté de Médecine Paris-V; Université René Descartes

Plus en détail

Cancers de l oropharynx

Cancers de l oropharynx Cancers de l oropharynx LES CANCERS DE L'OROPHARYNX : ASPECTS GENERAUX. Données épidémiologiques : Les carcinomes de l'oropharynx sont dans 95 % des cas carcinomes épidermoïdes. L'homme est touché trois

Plus en détail

dans les cancers thyroïdiens peu différenciés et anaplasiques

dans les cancers thyroïdiens peu différenciés et anaplasiques Intérêt de la TEP- 18 FDG GHPS dans les cancers thyroïdiens peu différenciés et anaplasiques Rencontre APRAMEN du 09/10/2012 G. LETHIELLEUX, C. AMOUYAL, C. LEPOUTRE-LUSSEY, A. KAS, L. LEENHARDT, A. AURENGO

Plus en détail

cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas.

cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas. cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie au niveau de l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas. Service d ORL et CCF du Pr.SALHI INTRODUCTION Les cancers laryngo-pharyngés

Plus en détail

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France CANCERS DU LARYNX Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France Données épidémiologiques l 25 % des tumeurs des VADS l 5 % des cancers l FDR majeur = Tabac l Sex Ratio : 97 % d

Plus en détail

Cas Cliniques Pr Françoise Montravers, Dr Rachida Lebtahi

Cas Cliniques Pr Françoise Montravers, Dr Rachida Lebtahi Cas Cliniques Pr Françoise Montravers, Dr Rachida Lebtahi Cas 1 Suspicion d atteinte résiduelle deux mois après résection d une tumeur carcinoïde du grêle en raison de la persistance d une élévation de

Plus en détail

La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire

La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire Protocole AOR 02072 P020907 Investigateur principal : Pr Jean-Noël TALBOT, Hôpital Tenon Etude

Plus en détail

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires V.Aflalo-Hazan, K.Kerrou, F.Gutman, F.Montravers, D.Grahek, JN.Talbot Service de Médecine Nucléaire, Hôpital Tenon Cas clinique

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 1 Cancer de l hypopharynx localement avancé : un changement de paradigme? Florence ROUSSEAU-COSTE (Poitiers) CAS CLINIQUE

Plus en détail

Préservation. laryngée. Incontournables en Cancérologie Aix les Bains. 6 Octobre Avancées dans la prise en charge des cancers des VADS :

Préservation. laryngée. Incontournables en Cancérologie Aix les Bains. 6 Octobre Avancées dans la prise en charge des cancers des VADS : Avancées dans la prise en charge des cancers des VADS : Préservation Incontournables 2015 laryngée en Cancérologie Aix les Bains 6 Octobre 2015 Dr Julien Pavillet Oncologie Médicale Monsieur F., âgé de

Plus en détail

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 2 CANCER DES LEVRES... 3 CANCER DE LA FACE INTERNE DE

Plus en détail

TEP-TDM à la fluorodopa et au FDG pour l exploration des tumeurs endocrines digestives et des phéochromocytomes

TEP-TDM à la fluorodopa et au FDG pour l exploration des tumeurs endocrines digestives et des phéochromocytomes TEP-TDM à la fluorodopa et au FDG pour l exploration des tumeurs endocrines digestives et des phéochromocytomes F. Montravers, K. Kerrou, D. Grahek, F. Gutman, V. Huchet, J.N. Talbot Service de Médecine

Plus en détail

DOCUMENT D E TR AVAIL

DOCUMENT D E TR AVAIL Chapitre 5 Cancers du larynx Cancer laryngé supra-glottique Classification TNM T1 : Tumeur limitée à un site anatomique, mobilité normale T2 : Tumeur étendue à plus d un site supra glottique à la glotte,

Plus en détail

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Club des Oncologues Radiothérapeutes de Paris 13 février 2014 Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Annabelle PICARD Sébastien ALBERT Chirurgie ORL et Cervico-Faciale Hôpital

Plus en détail

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953.

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953. Cancer du larynx Intérêt de la TDM A propos de 70 cas S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc INTRODUCTION - Cancer du larynx:

Plus en détail

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR.

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Chapitre 9 Cancers du cavum Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Généralités Classification OMS basées sur le degré de différenciation

Plus en détail

Place de la scinti FDG en cancérologie ORL. S. Périé Service d ORL, Hôpital Tenon UFR Pierre et Marie Curie Paris VI

Place de la scinti FDG en cancérologie ORL. S. Périé Service d ORL, Hôpital Tenon UFR Pierre et Marie Curie Paris VI Place de la scinti FDG en cancérologie ORL S. Périé Service d ORL, Hôpital Tenon UFR Pierre et Marie Curie Paris VI Scinti FDG Scinti-FDG: au 18 fluoro-2- déoxyglucose Basée sur un métabolisme accru du

Plus en détail

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS LE BILAN D EXTENSION LOCOREGIONAL DU CANCER DU LARYNX A PROPOS DE 93 CAS M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL. TEP et cancer pulmonaire

UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL. TEP et cancer pulmonaire UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL Date: 19/10/2015 Promo: DFGSM2 2015/2016 Ronéistes : TSANG Ronan LEBEAU Greg Plage horaire: 10h30-11h45 Enseignant : Dr. C Revel TEP et cancer pulmonaire I. Diagnostic

Plus en détail

Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires.!

Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires.! Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires. 3 situations Primitif connu et nodule suspect de métastase pulmonaire Métastase pulmonaire avérée - recherche d autres lésions Métastase pulmonaire

Plus en détail

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016 Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie 13-15 octobre 2016 Dr Isabelle Brenot-Rossi Institut Paoli-Calmettes plan Cancers des voies

Plus en détail

PREAMBULE. Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins. Il constitue une aide à la prescription pour les situations couramment

PREAMBULE. Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins. Il constitue une aide à la prescription pour les situations couramment PREAMBULE Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins nucléaires et oncologues du CHU, CRLC et libéraux de la région, en connaissance des données actuelles de la littérature, des Standards

Plus en détail

Rappel : N1a (Nb< 5, entre 2 et 10 mm, sans RC, N0) de risque intermédiaire et des N1a massif (Nb>5 ou >10mm ou RC+ ou N1) à haut risque.

Rappel : N1a (Nb< 5, entre 2 et 10 mm, sans RC, N0) de risque intermédiaire et des N1a massif (Nb>5 ou >10mm ou RC+ ou N1) à haut risque. 1 EXAMEN DES Mars 2015. S. Périé Corrections QUESTION A (4 pts) Une femme de 30ans présente un nodule thyroïdien droit de 4 cm, dont la cytoponction est en faveur d un carcinome papillaire de la thyroïde.

Plus en détail

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e Cancers des VADS Dominique Chevalier Epidémiologie cavité orale, pharynx larynx Incidence standardisée monde en 2012 Hommes : 16.1 Femmes : 5.4 Incidence région Nord-Ouest : 2012 Hommes : 35 Estimation

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Chapitre 6 Cancers de l hypopharynx Cancer du sinus piriforme et carrefour des trois replis Classification TNM T1 : Tumeur limitée au sinus piriforme et 2 cm dans sa plus grande dimension T2 : Tumeur >

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx - juillet 2010 - Carcinomes de l hypopharynx L hypopharynx est le conduit musculo-muqueux qui s étend de l oropharynx

Plus en détail

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Romain de Laroche Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Avantages de la TEP-IRM sur la TEP-TDM Cas cliniques Réalisation pratique des examens Limites de la TEP-IRM TDM TEP-TDM IRM T1 Gd TEP FDG Meilleure

Plus en détail

Place de la TEP/TDM dans l exploration des TNE digestives. F. Montravers, V. Nataf, J.N. Talbot Médecine Nucléaire Hôpital Tenon, Paris

Place de la TEP/TDM dans l exploration des TNE digestives. F. Montravers, V. Nataf, J.N. Talbot Médecine Nucléaire Hôpital Tenon, Paris Place de la TEP/TDM dans l exploration des TNE digestives F. Montravers, V. Nataf, J.N. Talbot Médecine Nucléaire Hôpital Tenon, Paris Quels traceurs TEP? FDG-(18F) (AMM) FDOPA-(18F) (AMM) Analogue de

Plus en détail

Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin - Bordeaux. Jeudi 25 Septembre 2008

Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin - Bordeaux. Jeudi 25 Septembre 2008 Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin - Bordeaux Jeudi 25 Septembre 2008 Indications oncologiques Indications issues des SOR (standards, options et recommandations).

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL «CONNAISSANCE DE LA MALADIE CANCÉREUSE» LE 24/01/2013 PLACE DE LA CHIRURGIE ORL Dr MAUVAIS Olivier Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Pr TAVERNIER CHU Besançon LA CHIRURGIE LE PREMIER MOYEN DE TRAITEMENT

Plus en détail

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif

Plus en détail

Fluorométhylcholine-(18F) : La prostate et plus

Fluorométhylcholine-(18F) : La prostate et plus Fluorométhylcholine-(18F) : La prostate et plus APRAMEN le 9/10/2007 Clément WATTEL, interne Service de médecine nucléaire & Centre TEP AP-HP Pr. Jean- Noël TALBOT Hôpital Tenon, PARIS Hôpital TENON CAS

Plus en détail

«des boules et des glandes»

«des boules et des glandes» «des boules et des glandes» Xavier Poullias, C. Dechaud, E. Gontier, G. Bonardel, H. Foehrenbach Service de Médecine Nucléaire du Val-de-Grâce, Paris HDM : Patient de 58 ans alcoolo-tabagique Ecoulement

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

IRM de diffusion corps entier et TEP/TDM en cancérologie digestive: résultats préliminaires d une étude comparative.

IRM de diffusion corps entier et TEP/TDM en cancérologie digestive: résultats préliminaires d une étude comparative. IRM de diffusion corps entier et TEP/TDM en cancérologie digestive: résultats préliminaires d une étude comparative. PF Montoriol 1, D Da Ines 1, C Merlin 2, D Pezet 3, JM Garcier 1. 1 Radiologie et Imagerie

Plus en détail

TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes

TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes manoeuvres dynamiques en TDM en fonction de la localisation

Plus en détail

La Chirurgie des Cancers du Larynx : Nos Résultats

La Chirurgie des Cancers du Larynx : Nos Résultats Congrès Maghrébin de la MAFOS Alger 22-24 Novembre 2013 La Chirurgie des Cancers du Larynx : Nos Résultats A. Mecibah Service ORL de l EPH de Batna INTRODUCTION INTRODUCTION Les cancers du larynx sont

Plus en détail

TEP Tomoscintigraphie par Emission de Positons - Applications en Oncologie

TEP Tomoscintigraphie par Emission de Positons - Applications en Oncologie Nancy, 27 janvier 2009 DU de Pharmacie Oncologique DU de Pharmacie Oncologique 2011/2012 TEP Tomoscintigraphie par Emission de Positons - Applications en Oncologie Pierre OLIVIER Médecine Nucléaire - CHU

Plus en détail

TEP/TDM au FDG et lymphome de Hodgkin de l enfant. F. Montravers Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS

TEP/TDM au FDG et lymphome de Hodgkin de l enfant. F. Montravers Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS TEP/TDM au FDG et lymphome de Hodgkin de l enfant F. Montravers Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS Radiopharmaceutique [18-F]-FLUORO-2-DESOXYGLUCOSE, analogue du glucose, traceur d hypermétabolisme

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Cancers du poumon (ICD-OC34)

Cancers du poumon (ICD-OC34) Cancers du poumon (ICD-OC34) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est nécessaire pour permettre la subdivision selon le type

Plus en détail

Contribution de la ciné-irm à l évaluation et à la prise en charge des dysphagies

Contribution de la ciné-irm à l évaluation et à la prise en charge des dysphagies LVI Congrès SFP&PaCo, 18 oct. 2010, Paris Contribution de la ciné-irm à l évaluation et à la prise en charge des dysphagies F. Guilleré, P. Schultz, S. Riehm, D. Vetter, F. Veillon, C. Debry Introduction

Plus en détail

PHRC Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM coordonnées par l hôpital Tenon

PHRC Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM coordonnées par l hôpital Tenon PHRC Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM coordonnées par l hôpital Tenon FDOPA (investigateur principal : F Montravers), début : janvier 2006 DOTATOC (investigateur principal : JN Talbot), début :

Plus en détail

TEP et cancers digestifs

TEP et cancers digestifs TEP et cancers digestifs TEP-TDM Un radiotraceur : 18FDG 18FCHOLINE 18FDOPA Imagerie hybride ONCOMEL 22 mars 2016 TEP-TDM Un radiotraceur : 18 FDG Glycémie 18 FCHOLINE => membrane cellulaire 18 FDOPA SUV

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

TEP/TDM au FDG et lymphome de l enfant. F. Montravers Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS

TEP/TDM au FDG et lymphome de l enfant. F. Montravers Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS TEP/TDM au FDG et lymphome de l enfant F. Montravers Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS Lymphomes de l enfant 10 à 15% des cancers de l enfant 3 ème cause de cancer après les leucémies

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx A- GENERALITES 1) Epidémiologie Cancer fréquent et de pronostic grave du fait de son évolution insidieuse et de son caractère lymphophile. C est quasiment toujours un carcinome

Plus en détail

CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas

CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas El Bousaadani A., T Oubahmane, L Eljahd, Abada R., Rouadi S., Mahtar M., Roubal M., Kadiri F. Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, Hôpital

Plus en détail

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ITEMS ECN 77. Angine et pharyngite de l'enfant et de l'adulte. 90. Infections naso-sinusiennes de l'enfant et de l'adulte. 145. Tumeurs de la cavité

Plus en détail

Métastases Pulmonaires

Métastases Pulmonaires Métastases Pulmonaires Diagnostic, et traitement «local» Philippe Girard, Stéphane Lenoir Institut Mutualiste Montsouris, Paris Métastases Pulmonaires 1. Présentation radio-clinique, diagnostic 2. Traitement

Plus en détail

Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx

Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx ANATOMIE ANATOMIE ANATOMIE Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx Muscles extrinsèques : Amarrent le larynx aux structures osseuse voisines Muscles intrinsèques +++ : Rôle majeur dans

Plus en détail

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise H. NJEH¹, H. ABID¹, M. ABDELKEFI¹, M. BRADAI¹, B. SOUISSI¹, S. MSAAED², S. HADDAR¹, KH. BEN MAHFOUDH¹

Plus en détail

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires LES CANCERS THORACIQUES I/ Classification Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires Les cancers de plèvre primitifs Les cancers secondaires de la plèvre Les lymphomes médiastinaux

Plus en détail

Nouveaux Ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Principes de surveillance des carcinomes épidermoïdes

Nouveaux Ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Principes de surveillance des carcinomes épidermoïdes Nouveaux Ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Principes de surveillance des carcinomes épidermoïdes Florian GODARD Service d'orl & CCF 1 ier bilan post-thérapeutique La première

Plus en détail

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central Cancer colorectal Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central PLAN 1. Cancer 2. Colorectal 3. Epidémiologie 4. Causes et développement 5. Dépistage 6. Manifestations

Plus en détail

POSSIBILITES ET LIMITES DES METHODES D IMAGERIE MEDICALE DANS LE DIAGNOSTIC ET L EVALUATION DES NODULES PULMONAIRES SOLITAIRES

POSSIBILITES ET LIMITES DES METHODES D IMAGERIE MEDICALE DANS LE DIAGNOSTIC ET L EVALUATION DES NODULES PULMONAIRES SOLITAIRES POSSIBILITES ET LIMITES DES METHODES D IMAGERIE MEDICALE DANS LE DIAGNOSTIC ET L EVALUATION DES NODULES PULMONAIRES SOLITAIRES Natalia ROTARU, Carolina DARII Objectifs Présentation des méthodes diagnostiques

Plus en détail

PLACE DE L IMAGERIE DANS LES INDICATIONS DE LOBO-ISTHMECTOMIE Rôle de l échographiste avant et après

PLACE DE L IMAGERIE DANS LES INDICATIONS DE LOBO-ISTHMECTOMIE Rôle de l échographiste avant et après PLACE DE L IMAGERIE DANS LES INDICATIONS DE LOBO-ISTHMECTOMIE Rôle de l échographiste avant et après Docteur Gilles Russ Centre de Pathologie et d Imagerie Paris Hôpital La Pitié-Salpêtrière Service de

Plus en détail

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE P a g e 1 BUT DE LA DEMARCHE : Ce référentiel SFORL concerne la prise en charge des ganglions

Plus en détail

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP Généralités Ess t pathologie cancéreuse - carcinomes épidermoïdes Préservation de la fonction - sphincter=

Plus en détail

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Fonctions du pharyngo-larynx : CARREFOUR aéro-digestif Déglutition ++++ protection

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

CHONDROSARCOME MESENCHYMATEUX DU RACHIS LOMBAIRE DE L'ENFANT. DEVENIR A 10 ANS

CHONDROSARCOME MESENCHYMATEUX DU RACHIS LOMBAIRE DE L'ENFANT. DEVENIR A 10 ANS CHONDROSARCOME MESENCHYMATEUX DU RACHIS LOMBAIRE DE L'ENFANT. DEVENIR A 10 ANS Gérard DELEPINE (2) Nicole DELEPINE (1) JC DESBOIS (1) D GOUTALLIER (2) (1) Oncologie Pédiatrique - www.nicoledelepine.fr

Plus en détail

INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE

INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE TURSAC AVRIL 2006 ANDRAU PIERRE CHU TOULOUSE DONNEES TECHNIQUES DONNEES TECHNIQUES(1) Examen scintigraphique. Imagerie fonctionnelle. Basée sur la fonction

Plus en détail

En cours à Tenon PHRC : Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM STIC : FLUPROSTIC Cancer de la prostate comparaison TEP/TDM et IRM

En cours à Tenon PHRC : Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM STIC : FLUPROSTIC Cancer de la prostate comparaison TEP/TDM et IRM En cours à Tenon PHRC : Tumeurs endocrines digestives et TEP/TDM STIC : FLUPROSTIC Cancer de la prostate comparaison TEP/TDM et IRM FDOPA (investigateur principal : F Montravers), début : janvier 2006

Plus en détail

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Introduction Cancer du pénis = rare Incidence : 1/100 000 hommes en Europe Pic de fréquence entre 60-70

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Réunion du CORP 25 sept 2014

Réunion du CORP 25 sept 2014 Réunion du CORP 25 sept 2014 Prise en charge chirurgicale des métastases pulmonaires Dr Ludovic Fournel Pr Jean-François Regnard Hôpital Cochin Paris Généralités Résections pulmonaires pour métastases

Plus en détail

Adénocarcinome du pancréas

Adénocarcinome du pancréas Société de Chirurgie de Lyon Conférence de Chirurgie et Pathologie Digestive, Hépato-Biliaire et Pancréatique de la Fédération de Chirurgie Digestive et Générale de H.E.H. Adénocarcinome du pancréas Quelle

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge

Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge K.Laouamri, K.Khaloua, I.Laaref, S.Chouane, S,Derradj, Pr A.Bouchair Introduction La prévalence du cancer

Plus en détail

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Dr Damien Le Pennec Problématique du délai Contenu de la première consultation : Anticipation des prises en charge Prise en charge diagnostique

Plus en détail

THEME : Paralysies récurrentielles de l adulte

THEME : Paralysies récurrentielles de l adulte THEME : Paralysies récurrentielles de l adulte BUT DE LA DEMARCHE : préciser la démarche diagnostique d une paralysie laryngée chez l adulte et la prise en charge Ne retenez parmi les objectifs et les

Plus en détail

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL SFR Rhône-Alpes. ISC Lyon. 2 avril 09. Toutes les présentations sont sur www.sfrra.com IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL 19h30: Généralités. D.Bossard Hopital Privé Jean Mermoz

Plus en détail

Imagerie du pharyngo-larynx pour les manipulateurs en électroradiologie : ce qu'il faut savoir

Imagerie du pharyngo-larynx pour les manipulateurs en électroradiologie : ce qu'il faut savoir + Imagerie du pharyngo-larynx pour les manipulateurs en électroradiologie : ce qu'il faut savoir C Brochart 1, S Blanpain 1, F Demuynck 2, P Monet 1, B Jamault 3, H Deramond 1 1 Service de neuroradiologie,

Plus en détail

L Michel 71 ans. JNCDE 7 juin 2013

L Michel 71 ans. JNCDE 7 juin 2013 L Michel 71 ans JNCDE 7 juin 2013 ATCD : Diabète de type 2 depuis 2012 Hypercholestérolémie Allergie pénicilline Lobectomie thyroïdienne gauche sur nodule froid il y a 30 ans; pas d anatomopathologie disponible

Plus en détail

Patiente de 58 ans. Métastase hépatique métachrone : 3 cures de FOLFOX. Seconde métastase, pulmonaire (LSG) réséquée en TDM de surveillance

Patiente de 58 ans. Métastase hépatique métachrone : 3 cures de FOLFOX. Seconde métastase, pulmonaire (LSG) réséquée en TDM de surveillance Patiente de 58 ans Adénocarcinome du moyen rectum ( ADK lieberkühnien infiltrant bien différencié) traité en 2011 par radiochimiothérapie néoadjuvante puis résection chirurgicale antérieure Métastase hépatique

Plus en détail

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Cancers du poumon..................... 135 Mésothéliome pleural................... 146 Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Note préliminaire La classification s applique aux cancers du poumon et au

Plus en détail

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA Cancer de l oesophage Pr M.B.BENKADA Introduction 5 000 nouveaux cas/an (France) Prédominance masculine Age moyen est de 55 et 69 ans Le traitement curateur est la chirurgie Radiochimiothérapie est périopératoire

Plus en détail

Evaluation de l efficacité d un traitement oncologique

Evaluation de l efficacité d un traitement oncologique Evaluation de l efficacité d un traitement oncologique SAHGEED Jean-Louis Legoux Service d Hépato-Gastroentérologie et Oncologie Digestive Centre Hospitalier Régional d Orléans Cours Intensif Alger 2016

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

La Tomographie par Emission de Positons. Dr A Devillers, Dr L Le Dortz,

La Tomographie par Emission de Positons. Dr A Devillers, Dr L Le Dortz, La Tomographie par Emission de Positons Dr A Devillers, Dr L Le Dortz, Qu est ce que la TEP? Plateau technique de médecine nucléaire Technique d imagerie médicale fonctionnelle métabolique PET scan : terme

Plus en détail

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE.

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. J Bréhant, M Foinant, AC Souteyrand, A Lhoste et JL Michel Radiologie A CHU Gabriel

Plus en détail

Les cancers du col de l utérus

Les cancers du col de l utérus Chapitre 1 Les cancers du col de l utérus Généralités Introduction - Classification La classification utilisée est celle de la FIGO 1 Stade I : limité au col IA : micro-invasif (défini sur pièce de conisation

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 2 Cancer de l oropharynx localement avancé : quelle thérapeutique proposer? J. GAESSLER Oncologie Radiothérapie Centre

Plus en détail

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Données cliniques Mr A.M, 48 ans. ATCD : médical : diabète sous insuline tabac : 20 PA Mode de vie : commerçant Histoire de la maladie : dysphonie

Plus en détail

FLIP-FLOPS FLOPS. Nina Mortazavi, Interne Service de Médecine M CRLCC René Huguenin, Saint Cloud. APRAMEN 8 avril 2008

FLIP-FLOPS FLOPS. Nina Mortazavi, Interne Service de Médecine M CRLCC René Huguenin, Saint Cloud. APRAMEN 8 avril 2008 FLIP-FLOPS FLOPS APRAMEN 8 avril 2008 Nina Mortazavi, Interne Service de Médecine M Nucléaire CRLCC René Huguenin, Saint Cloud A propos de deux cas cliniques Cas n 1n Monsieur C.M Homme 68 ans, pas d ATCDd

Plus en détail

PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE

PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE vendredi 01/02/2013 EVDG - Paris PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE Pr. Gérald BONARDEL Service de médecine nucléaire HIA Val

Plus en détail

Berrada. S, Moussali. N, El Bekkali. L, El Benna.N, Gharbi. A Service de Radiologie, Hôpital 20 août 1945

Berrada. S, Moussali. N, El Bekkali. L, El Benna.N, Gharbi. A Service de Radiologie, Hôpital 20 août 1945 Berrada. S, Moussali. N, El Bekkali. L, El Benna.N, Gharbi. A Service de Radiologie, Hôpital 20 août 1945 INTRODUCTION Cancers du larynx : - Place importante au sein des cancers des VADS. Imagerie : -

Plus en détail