Indices Pictet LPP Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses"

Transcription

1 Indices Pictet LPP 2015 Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Pictet Asset Management Janvier 2015

2 Table des matières Une nouvelle famille d indices 3 Un examen des indices LPP existants 4 Principes de construction 5 Catégories de placement stratégiques 6 Catégories de placement tactiques 8 Pondération des catégories de placement 9 Analyse historique 10 Conclusions 13 Annexes 14 2 Pictet Asset Management

3 Une nouvelle famille d indices Depuis le lancement des derniers indices Pictet LPP 2005, dix ans se sont écoulés. Il nous a dès lors semblé judicieux d adapter la famille des indices Pictet LPP à l environnement de marché actuel. Cette fois également, nous vous présentons une famille d indices susceptibles de couvrir un large éventail des besoins des caisses de pension. Sous le nom Pictet LPP 2015, trois indices supplémentaires viennent compléter les familles d indices LPP 2000 et LPP Ils proposent une nouvelle allocation stratégique à l intention des institutions de prévoyance suisses. Ces stratégies peuvent être implémentées facilement. Les indices LPP 2015 s inscrivent dans la continuité des principes de diversification et de sélection des risques bien rémunérés qui prévalaient déjà pour la construction des indices précédents. La sélection et la pondération des catégories de placement ne reposent pas sur une optimisation statistique, mais plutôt sur une évaluation économique. Lors de la fixation des pondérations des différentes catégories de placement, nous nous sommes inspirés des caractéristiques et des profils de risque des indices Pictet LPP 2000, raison pour laquelle nous avons conservé les dénominations existantes LPP-25, LPP-40 et LPP-60. INDICES PICTET LPP 2015, PONDÉRATIONS EN % Catégories de placement Indices LPP LPP LPP Obligations Suisses SBI All AAA-BBB Pays développés Citi World Government Bond Index* Pays émergents BarCap EM LC Government Capped Entreprises BarCap Euro-Aggregate: Corporates* Suisses Swiss Performance Index Monde MSCI AC World Petites capitalisations MSCI Small Caps World Immobilier suisse SXI Real Estate Funds Rendement absolu HFRX Global Hedge Fund* Exposition monétaire *couvert en CHF Source: Pictet Asset Management Relevons quelques points marquants, reflets de nos convictions stratégiques pour la prochaine décennie. Allocation stratégique - à la dette émergente en monnaies locales, - aux obligations d entreprises en euros, - aux actions de petites capitalisations, - aux stratégies absolute return. Couverture d une partie significative du risque de change. Profils de risque similaires à ceux des indices LPP RISQUES ET RENDEMENTS DES INDICES PICTET LPP 2015 Janvier 1994-Décembre 2014, en % LPP LPP LPP Rendement Risque Rendement/Risque Baisse maximale Durée de rattrapage, en mois Rendement annuel le plus bas Source: Pictet Asset Management Indices Pictet LPP

4 Un examen des indices LPP existants Depuis 1985, Pictet Asset Management publie des indices mesurant la performance théorique de portefeuilles représentatifs de la stratégie de placement des caisses de pension suisses. Ces indices sont désignés par l acronyme LPP en référence à la Loi sur la Prévoyance Professionnelle. La famille des indices Pictet LPP 2000 bénéficie d une large audience auprès des institutions de prévoyance, soit pour définir leur allocation stratégique, soit comme instrument de mesure de la performance. Les catégories de placement retenues sont traditionnelles avec uniquement des obligations et des actions, suisses et internationales. INDCES PICTET LPP 2000, PONDÉRATIONS EN % Catégories de placement Indices LPP LPP LPP Obligations Suisses SBI AAA-BBB Euro BarCap Euro Aggregate Monde BarCap Global Aggregate Suisses Swiss Performance Index Monde MSCI All Country (AC) Exposition monétaire Source: Pictet Asset Management La famille des indices Pictet LPP 2005 présente deux types d innovations: d une part, les catégories de placement sont plus largement diversifiées avec par exemple l ajout de l immobilier, des hedge funds et du private equity et d autre part, la gestion des risques fait l objet d une attention plus marquée par exemple avec la couverture du risque monétaire. INDICES PICTET LPP 2005, PONDÉRATIONS EN % Catégories de placement Indices LPP-25 plus 2005 LPP-40 plus 2005 LPP-60 plus 2005 Obligations Suisses SBI AAA-BBB Monde BarCap Multiverse* Suisses Swiss Performance Index Monde MSCI AC World IMI Immobilier Suisse SXI Real Estate Funds Monde DJ Real Estate Securities Hedge Funds HFRX Global Hedge Fund (*) Private Equity LPX Exposition monétaire *couvert en CHF Source: Pictet Asset Management 4 Pictet Asset Management

5 Principes de construction Avec les indices Pictet LPP 2015, nous poursuivons les objectifs suivants: Prise en compte de nouvelles catégories de placement par rapport à la famille LPP 2000 à condition cependant (1) que celles-ci soient bien acceptées par les institutions de prévoyance et (2) qu elles soient «investissables». Le chapitre suivant explique nos choix. Obtention de profils de risque similaires à ceux des indices existants. Possibilité d'une mise en œuvre efficace obtenue par l'utilisation de catégories de placement «investissables» et définies de manière relativement étroite. Les indices LPP 2000 constituent la base sur laquelle nous bâtissons la nouvelle famille d indices LPP 2015 et à laquelle nous ajoutons des réflexions relatives aux risques et à leur rémunération: Primes de risque: de nouvelles dimensions de risque sont prises en compte de manière explicite, telles que le crédit, la dette émergente, les petites capitalisations, l immobilier suisse et les stratégies absolute return. Risques non rémunérés: le risque de devises n est pas récompensé par une prime systématique. Nous optons donc pour une couverture du risque monétaire des actifs nominaux avec cependant une exception pour la dette émergente en monnaies locales, car les coûts d implémentation sont souvent prohibitifs. Pour les actifs réels, comme les actions ou l immobilier, les fluctuations de change sont compensées à long terme par un ajustement de leur valeur de marché; une dépréciation monétaire correspond généralement à une appréciation de la valeur boursière des actions et entraîne donc à un effet stabilisateur sur leur valeur réelle. Durant la dernière décennie, les indices LPP 2000 ont bénéficié d un environnement économique particulier dont la répétition n est pas assurée dans le futur: taux d intérêt historiquement bas en raison de la politique accommodante des banques centrales, surperformance des actions suisses, crise financière de Par unité de risque, les rendements attendus tendent vers une valeur d équilibre; cela nous incite à diversifier les sources de risque de manière équilibrée, plutôt qu à favoriser les récents vainqueurs dans une approche de type momentum. Indices Pictet LPP

6 Catégories de placement stratégiques La recherche de la diversification la plus large possible implique d investir selon des indices qui reflètent l ensemble des titres négociables tant pour les actions que pour les obligations. Cependant, si cette approche est souhaitable, elle est difficile à mettre en application par ex. dans le domaine obligataire. Nous adoptons ici une approche pragmatique où dominent les considérations d allocation stratégique, mais où le choix de chaque catégorie de placement est conditionné à la disponibilité de solutions d investissement. 1. Obligations en francs suisses: incontournables, car fortement corrélées avec le passif des institutions de prévoyance. L indice retenu, le «SBI AAA-BBB», est de type aggregate avec une allocation élevée dans le crédit, en particulier de débiteurs étrangers. 2. Emprunts gouvernementaux des pays développés: une classe d actifs intéressante plus pour sa corrélation négative avec les marchés actions, ce qui atteste de son rôle de valeur refuge, que pour son rendement attendu. Les monnaies incluses dans l indice choisi, le «Citigroup World Government Bond Index», sont couvertes en francs suisses. 3. Emprunts gouvernementaux en monnaies locales de pays émergents: catégorie attractive pour les fondamentaux généralement solides de ses débiteurs avec cependant des épisodes de volatilité élevée. Nous préférons l indice en monnaies locales à celui en dollars, car il permet de s exposer de manière plus pure aux fondamentaux de ces pays, tandis que l indice en dollars est fortement lié au niveau des taux américains. Notre choix se porte sur l indice «BarCap EM LC Government Capped». Trois débiteurs, pesant près de 11% de l indice à fin décembre 2014, possèdent actuellement une notation inférieure ou égale à BB, mais le rating moyen de cette classe d actifs affiche un solide BBB+. Le risque monétaire n est pas couvert en raison de frais significatifs sur les changes à terme, mais aussi du potentiel d appréciation des devises émergentes révélé par de nombreuses études empiriques. 4. Obligations d'entreprises: un segment du marché obligataire international qui offre une prime de risque appréciable et une performance peu corrélée avec les emprunts souverains. Le choix de l indice «BarCap Euro-Aggregate: Corporates» appelle deux commentaires: (1) les emprunts retenus possèdent la qualité investment grade et donc une notation minimum de BBB; (2) ils sont libellés en euros. Cette dernière contrainte diminue le degré de diversification par rapport à un indice de crédit global, mais elle permet par contre de couvrir le risque de change à un coût raisonnable. Notons que les débiteurs non européens constituent 19% de l indice à fin décembre Pictet Asset Management

7 5. suisses: la catégorie avec la meilleure performance historique, sans que cela constitue un gage pour l avenir. L indice SPI donne accès aux petites capitalisations, mais il reste malgré tout très concentré. 6. Monde: l indice «MSCI All Country World» agrège la capitalisation des marchés développés et émergents avec le bénéfice d une allocation dynamique entre ces deux segments selon leurs valeurs respectives. 7. internationales de petite capitalisation: un segment du marché actions qui offre une prime de risque spécifique. Nous limitons notre allocation aux marchés développés tels que défini dans l indice «MSCI Small Caps World», car les marchés émergents small caps présentent souvent une liquidité insuffisante. 9. Rendement absolu: une catégorie de placement qui recense des stratégies de gestion active avec l objectif de produire des rendements positifs et une certaine protection du capital. L indice «HFRX Global Hedge Fund» est une bonne référence du risque inhérent à ce type de stratégies. Pour l indice LPP 2015, nous renonçons à la désignation hedge funds associée aux fonds offshore pour préférer la désignation «rendement absolu», car les solutions d investissement comprennent désormais de nombreux fonds régulés et transparents, domiciliés en Europe, et suivant des stratégies absolute return. Le risque de change est couvert en francs suisses. Notons encore que la corrélation du risque actif avec le risque de marché est théoriquement faible, ce qui rend cette catégorie attractive pour la construction de portefeuilles. 8. Immobilier suisse coté: une catégorie de placement reconnue pour sa faible corrélation avec les obligations et les actions, mais aussi pour son caractère de valeur réelle offrant une protection contre le renchérissement. Nous limitons l univers d investissement au marché suisse «SXI Real Estate Funds», car l immobilier international coté affiche une corrélation élevée de 0.8 avec les actions Monde. Indices Pictet LPP

8 Catégories de placement tactiques Nous complétons ce chapitre avec quelques commentaires sur des classes d actifs non retenues: Obligations à haut rendement: aussi appelées High Yield, elles permettent d accéder à des sources de revenus supplémentaires. Les institutions de prévoyance ne les incluent généralement pas dans l allocation stratégique, probablement en raison du risque de défaut perçu. Les matières premières sont une composante essentielle de l activité économique. La volatilité élevée de cette catégorie de placement n est cependant pas compensée par une prime de risque suffisante pour justifier une allocation stratégique. Investir tactiquement dans les commodities peut s avérer profitable comme couverture contre le risque d inflation ou pour bénéficier de phases de reprise conjoncturelle. Le capital-investissement ou private equity: les indices de performance disponibles avec une fréquence journalière ne reflètent que très partiellement ce secteur de l investissement qui offre au demeurant des opportunités attrayantes. La performance à long terme pourrait d ailleurs être comparée aux actions cotées. Nous pensons en effet que le private equity constitue un segment spécifique de l investissement en actions plutôt qu une classe d actifs indépendante. Liquidités: cette catégorie de placement ne présente pas de lien économique suffisant avec les engagements des caisses de pension pour justifier une allocation stratégique. 8 Pictet Asset Management

9 Pondération des catégories de placement Les critères de construction utilisés pour les indices LPP 2015 sont les suivants: Pas d optimisation sur la base des performances historiques. Des mesures ex post de volatilités et de corrélations sont cependant utiles pour calibrer le risque attendu. Démarche prospective basée sur une argumentation économique. Les indices et leurs pondérations sont confrontés à une validation holistique. Rétrocompatibilité avec les indices LPP 2000 qui sont notre point de départ, c.-à-d. utilisation de dénominations similaires et plus fondamentalement continuité dans les profils de risque obtenus. Rejet d une précision illusoire. Nous opérons par incrément de 5% ce qui oblige à effectuer des choix clairs et conduit à la construction d indices relativement simples. Les indices Pictet LPP 2015 présentent par rapport aux indices LPP 2000 les caractéristiques principales suivantes: Réduction du poids des obligations en faveur de l immobilier suisse et des stratégies absolute return dont les perspectives de rendement à long terme sont potentiellement plus favorables. Au sein des obligations, réduction du home country bias lié aux obligations en francs suisse au profit de trois segments bien définis: les débiteurs souverains des pays développés, la dette des pays émergents en monnaie locale, ainsi que les émissions d entreprises en euros. Au sein des actions internationales, entrée des petites capitalisations dans la grille d allocation. Couverture du risque monétaire lié aux obligations hors dette émergente et aux stratégies absolute return. Indices Pictet LPP

10 Analyse historique Bien que les performances passées ne nous renseignent pas sur les performances futures, elles constituent une source d information appréciable en particulier pour estimer le risque attendu et construire des portefeuilles. Nous disposons d observations mensuelles fiables sur la période Sur les vingt-et-un ans considérés, toutes les catégories de placement enregistrent des performances positives. Les ratios rendement/risque présentent une image contrastée: par unité de risque, les actions affichent les performances les plus faibles avec par exemple 0.31 pour les actions monde, tandis que les obligations en CHF ont atteint un ratio de Les pertes maximales nous offrent une bonne image du risque: les actions subissent parfois des baisses majeures comme les Small Caps avec -58.3% entre mai 2007 et février RISQUES ET RENDEMENTS HISTORIQUES EN CHF, JANVIER 1994-DECEMBRE 2014, EN % Obligations en CHF Obligations Govt Dev* Dette émergente Credit Euros* Suisse Monde Small Caps Immobilier Suisse Rendement Risque Rendement/Risque Baisse maximale Durée de rattrapage (mois) n.a. Rendement annuel le plus bas Absolute Return* *couvert en francs suisses Source: définition des indices en annexe; Pictet Asset Management Les stratégies absolute return, illustrées ici avec l indice des hedge funds HFRX, n ont pas tenu leurs promesses de délivrer une performance positive puisque la perte maximale atteint 27%. Avec un ratio rendement/risque de 0.35, cette catégorie de placement se compare favorablement avec les actions internationales et ce, d autant plus que sa corrélation relativement basse avec les autres catégories offre des perspectives de diversification intéressantes. Le tableau ci-dessous nous renseigne sur les corrélations et sur les volatilités historiques. L expérience montre que celles-ci sont relativement stables sur le long terme. La corrélation entre les obligations et les actions est proche de zéro, sauf pour la dette émergente. L immobilier suisse affiche une corrélation inférieure à 0.3. Les autres liens sont plus forts: entre elles, les obligations ont des corrélations de 0.6 en moyenne, les actions de 0.8. Les stratégies absolute return sont liées aux actions, mais sont par contre indépendantes des obligations. 10 Pictet Asset Management

11 VOLATILITES ET CORRELATIONS HISTORIQUES EN CHF, JANVIER 1994-DECEMBRE 2014 Volatilité en % Obligations en CHF Obligations Govt Dev* Dette émergeante Credit Euros* Suisse Monde Small Caps Immobilier Suisse Absolute Return* Obligations en CHF Obligations Govt Dev* Dette émergente Credit Euros* Suisse Monde Small Caps Immobilier Suisse Absolute Return* *couvert en francs suisses Source :définition des indices en annexe; Pictet Asset Management Passons en revue le comportement des familles d indices LPP en comparant dans le tableau suivant les profils de risque 25, 40 et 60: La volatilité de chaque profil est similaire dans les trois familles, soit environ 5% pour les LPP-25, 7% pour les LPP-40 et 10% pour les profils plus risqués. Par profil, les ratios rendement/ risque sont eux aussi semblables, de même que les pertes maximales. Les statistiques historiques ne font pas apparaître de différence majeure entre les familles 2000, 2005 et 2015, ce qui suggère que nous avons échappé à la tentation du data mining. RISQUES ET RENDEMENTS HISTORIQUES DES INDICES LPP, JANVIER 1994-DECEMBRE 2014 Profil Millésime LPP-25 LPP-40 LPP Rendement Risque Rendement/Risque Baisse maximale Durée de rattrapage, en mois Rendement annuel le plus bas Source: Pictet Asset Management Indices Pictet LPP

12 Les graphiques suivants présentent une vision synthétique de la dynamique des indices LPP. Sur les vingt-et-une années sous revues, une année sur quatre est négative, l épisode le plus marquant étant la baisse de 2008 et le rattrapage de En cas de chute des marchés, la tentation du % 20 market timing est grande, mais il convient souvent de rester investi, car les retournements sont rapides. Le graphique de droite permet d identifier aisément la durée des phases de rattrapage: pour retrouver les plus hauts, il faut attendre jusqu à cinq ans. 15 PERFORMANCES HISTORIQUES, JANVIER 1994-DECEMBRE Rendements 5 annuels % LPP LPP plus LPP LPP LPP plus LPP Performances cumulées LPP LPP plus LPP LPP LPP plus LPP Source: Pictet Asset Management Pictet Asset Management

13 Conclusions Au-delà des chiffres, les trois familles d indice LPP 2000, 2005 et 2015 se distinguent par une évolution significative en termes d exposition aux classes d actifs et donc aux facteurs de risques. Une démarche prospective permettra à chaque investisseur d adopter la philosophie d investissement correspondant à ses propres convictions. La gestion d une institution de prévoyance débute par une analyse détaillée de ses engagements. En découle une évaluation de sa capacité à supporter la volatilité liée aux investissements, autrement dit, la sélection d un niveau de risque adéquat. Avec les indices Pictet LPP 2015, nous proposons trois profils de risque, reflets des convictions suivantes: Poursuite des efforts de diversification réalisés avec les indices LPP 2000 et 2005 par l ajout de nouvelles catégories de placement: dette émergente, crédit en euros, actions de petites capitalisation, immobilier suisse et stratégies absolute return. Réduction des obligations, en particulier en francs suisses, dont le potentiel de performance est faible. Couverture d une partie importante du risque de change sur les actifs nominaux. Les indices Pictet LPP 2015 ambitionnent d apporter une contribution durable aux défis posés aux institutions de prévoyance suisses par l évolution des marchés financiers. Vous trouverez des informations supplémentaires à l adresse: Indices Pictet LPP

14 Annexes INDICES DE RÉFÉRENCE POUR L ANALYSE HISTORIQUE DES INDICES PICTET LPP 2015, DECEMBRE 1993-DECEMBRE 2014 Catégories de placement Période Poids Indices Obligations en CHF Déc Déc Pictet General Bond Index Déc Déc Swiss Bond Index Déc Déc Swiss Bond Index AAA-BBB Dette souveraine, pays développés Déc Déc Citigroup World Government Bond Index Dette souveraine, pays émergents Déc Déc Barclays EM Local Issue Déc Jun JPM GBI-EM Global Diversified Jun Déc BarCap EM LC Government Capped Obligations d'entreprises Déc Déc Citigroup World Government Bond Index 6 Lehman High Yield Déc Déc BarCap Euro-Aggregate Corporate Bond Index Suisses Déc Déc Swiss Performance Index Monde Déc Déc MSCI AC World Monde, petites capitalisations Déc Déc FTSE Global Small Cap Déc Déc MSCI Small Caps World Immobilier Suisse Déc Déc Rued Blass Immobilienfonds Déc Déc SXI Real Estate Funds Rendement absolu Déc Mar HFRI Fund of Funds Mar Déc HFRX Global Hedge Fund PERFORMANCES HISTORIQUES, INDICES PICTET LPP 2015, EN % LPP-25 LPP-40 LPP Source: Pictet Asset Management 14 Pictet Asset Management

15 Ce document est uniquement destiné à la distribution aux investisseurs professionnels. Il n est toutefois pas destiné à être distribué à des personnes physiques ou à des entités qui seraient citoyennes d un Etat ou auraient leur résidence dans un lieu, un Etat, un pays ou une juridiction dans lesquels sa distribution, sa publication ou son utilisation seraient contraires aux lois ou aux règlements en vigueur. Les informations utilisées pour préparer le présent document sont réputées fiables, mais aucune garantie n est donnée quant à leur exactitude et à leur exhaustivité. Toute opinion, estimation ou prévision est susceptible d être modifiée à tout moment et sans préavis. Avant d investir dans un fonds géré par Pictet, les investisseurs doivent prendre connaissance de son prospectus (ou document équivalent). Le traitement fiscal dépend de la situation personnelle de chaque investisseur et peut faire l objet de modifications. La performance passée ne garantit pas les performances futures. La valeur des investissements et leurs revenus peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et ne sont pas garantis. Vous êtes susceptible de ne pas récupérer le montant initialement investi. Le présent document a été publié en Suisse par Pictet Asset Management SA et, dans le reste du monde, par Pictet Asset Management Limited, entité agréée par et soumise à la surveillance de la Financial Conduct Authority. Il n est pas autorisé à la reproduction ou à la distribution, en partie ou en totalité, sans leur autorisation préalable. Au Royaume-Uni, les fonds à compartiments multiples Pictet et Pictet Total Return sont des véhicules de placement collectif domiciliés au Luxembourg et reconnus selon la Section 264 du Financial Services and Markets Act Les fonds suisses Pictet sont uniquement enregistrés pour distribution en Suisse en vertu de la loi sur les fonds de placement et sont considérés au Royaume-Uni comme des véhicules de placement collectif non réglementés. Le groupe Pictet gère des hedge funds, des fonds de hedge funds et des fonds de private equity qui ne sont pas autorisés à la distribution publique au sein de l Union européenne. Ces fonds sont considérés au Royaume-Uni comme des placements collectifs non réglementés. Pour les investisseurs australiens, Pictet Asset Management Limited (ARBN ) est exemptée de l obligation d être titulaire de la licence australienne de prestataire de services financiers prévue par le Corporations Act Pour les investisseurs américains, les parts vendues aux Etats-Unis ou à des US Persons ne sont vendues que dans le cadre de placements privés auprès d investisseurs accrédités («accredited investors») en vertu des exemptions d enregistrement auprès de la SEC prévues à la Section 4(2) et dans la Regulation D de la Loi de 1933, et auprès de clients qualifiés tels que définis dans la Loi de Les parts des fonds Pictet ne sont pas enregistrées en vertu de la Loi de 1933 et ne sauraient donc être offertes ou vendues, directement ou indirectement, aux Etats-Unis ou à toute US Person, à l exception des transactions qui ne violent pas les lois sur les valeurs mobilières aux Etats-Unis. Les sociétés de gestion de fonds du groupe Pictet ne seront pas enregistrées en vertu de la Loi de Copyright 2015 Pictet - Publié en janvier 2015 Indices Pictet LPP

16

Les stratégies market neutral

Les stratégies market neutral Les stratégies market neutral Pictet Asset Management 2015 Destiné aux investisseurs professionnels Vue d ensemble: les fondements d une approche «neutre au marché» Il est communément admis que diversifier

Plus en détail

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement Une gamme composée de 5 fonds diversifiés La gamme HSBC World Selection (1) est composée de 5 fonds afin de correspondre aux différents

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation

Plus en détail

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund Un placement obligataire flexible et une exposition pilotée aux taux d intérêt Insight + Process = Results Sortir de la gestion obligataire classique Après

Plus en détail

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE EDITION SPÉCIALE Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses L indice perd 1,83% en janvier 2015 La mauvaise performance de janvier se reflète également dans l allocation

Plus en détail

Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas

Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas Newsletter n o 12 Dans cet environnement, les fonds indiciels sur les obligations

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds socialement responsables investissent dans les entreprises qui ont mis

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales DOCUMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS NE PAS DISTRIBUER AU PUBLIC J.P. Morgan Asset Management Obligations convertibles mondiales Antony Vallée, Responsable de la gestion convertibles Philosophie d investissement

Plus en détail

Alternatives d investissement

Alternatives d investissement Trends 09 10.11 Alternatives d investissement Senior Loans une classe d actifs innovante Dirk Wieringa, Alternative Investments Advisory Les emprunts de premier rang également appelés Senior Loans sont

Plus en détail

Activation des classes d actifs traditionnels avec des investissements alternatifs

Activation des classes d actifs traditionnels avec des investissements alternatifs Activation des classes d actifs traditionnels avec des investissements alternatifs Coninco Master Class 2-3 novembre 2009 A member of the Man Group Le présent document est publié par Man Investments. La

Plus en détail

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 5 D INVESTIR DANS RAISONS PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 1 LES PETITES

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 5,76% : 1,56% Exigences de la LPP dépassées de plus de 4% Bonne performance essentiellement induite par les actions Légère baisse de

Plus en détail

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs P R O D U I T S Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS L environnement économique mondial actuel et ses modifications structurelles

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 4,14% : 1,63% Bonne performance en juillet et en septembre Nouvelle augmentation des liquidités Progression de la quote-part du franc

Plus en détail

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Qu est-ce qu une obligation? 3 Définition 3 Différences entre actions et obligations

Plus en détail

Directives de placement. Helvetia Fondation de placement. Edition 2014. Votre fondation de placement suisse.

Directives de placement. Helvetia Fondation de placement. Edition 2014. Votre fondation de placement suisse. Directives de placement Helvetia Fondation de placement Edition 0 Votre fondation de placement suisse. Directives de placement Principes généraux Le conseil de fondation adopte les directives de placement

Plus en détail

Zoom Sur Prosperity Note

Zoom Sur Prosperity Note Prosperity Un panier diversifié composé de fonds gérés par des sociétés de gestion renommées Une protection à tout moment de 80% de la plus haute valeur du Portefeuille de Référence Titre de créance non

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

PRISMA Risk Budgeting Line 5

PRISMA Risk Budgeting Line 5 Fiche d information 1 er octobre2015 PRISMA Fondation Place Saint-Louis 1 Case postale 1110 Morges 1 www.prisma-fondation.ch info@prisma-fondation.ch Tél. 0848 106 106 Fax 0848 106 107 Fiche d information

Plus en détail

Gestion du risque de change dans une caisse de pension: opportunités et risques

Gestion du risque de change dans une caisse de pension: opportunités et risques Gestion du risque de change dans une caisse de pension: opportunités et risques Séance d information de l ASIP Actualité de la prévoyance professionnelle Pascal Frei, CFA, Associé PPCmetrics SA Financial

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

EDMOND DE ROTHSCHILD BOND ALLOCATION (EdR Bond Allocation)

EDMOND DE ROTHSCHILD BOND ALLOCATION (EdR Bond Allocation) INFORMATIONS CLES POUR L'INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement CREDIT SUISSE FONDATION DE PLACEMENT 2E PILIER Directives de placement 1 avril 2015 Sommaire Article Page 1 Principes généraux 2 2 Portefeuilles mixtes (Balanced Portfolios) 4 2.1 CSF 2 Mixta-LPP 25 4

Plus en détail

Les placements à revenu fixe, un défi pour les caisses de pension suisses

Les placements à revenu fixe, un défi pour les caisses de pension suisses ab Focus pour la clientèle institutionnelle Septembre 2012 Les placements à revenu fixe, un défi pour les caisses de pension suisses Le 2 e pilier fait face à de multiples défis : l augmentation de l espérance

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas L allocation d actifs dans un environnement de taux bas Novembre 2015 Christophe Belhomme, Head of Investment Office Sandra Craignou, Head of Investments (France) Aberdeen Asset Management Réservé aux

Plus en détail

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 NoventusCollect Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 Édition 2004 Placements en pool de type K Table des matières A Généralités 3 Art. 1 Objectifs de la politique de placement

Plus en détail

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2006 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

Swisscanto (LU) Equity Fund Long/ Short Selection International

Swisscanto (LU) Equity Fund Long/ Short Selection International Une stratégie neutre au marché Edition Suisse Swisscanto (LU) Equity Fund Long/ Short Selection International Le défi Réalisation de rendements indépendamment de la situation du marché Un environnement

Plus en détail

Lancement du fonds Pictet-Absolute Return Fixed Income

Lancement du fonds Pictet-Absolute Return Fixed Income Lancement du fonds Pictet-Absolute Return Fixed Income Synthèse de la conférence animée par Andres Sanchez Balcazar le 21 janvier Frédéric Rollin Janvier 2014 Pour lutter contre la déflation, la Banque

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Fund

Wealth & Tax Planning Private Fund Wealth & Tax Planning Private Fund Parties dans un Private Fund Structure simplifiée Structure le Private Fund Mandant = Sponsor Définit le cadre opératif Administrateur Chargé de l évaluation des actifs,

Plus en détail

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible A risque plus faible Rendement potentiellement plus faible GASPAL PATRIMOINE A risque plus élevé Rendement potentiellement plus élevé Scores Lipper Preservation du capital : 3/5 Performances régulières

Plus en détail

Swisscanto (LU) Bond Invest Global High Yield. Edition pour la Suisse, l Allemagne, l Autriche, le Liechtenstein et le Luxembourg

Swisscanto (LU) Bond Invest Global High Yield. Edition pour la Suisse, l Allemagne, l Autriche, le Liechtenstein et le Luxembourg Swisscanto (LU) Bond Invest Global High Yield Edition pour la Suisse, l Allemagne, l Autriche, le Liechtenstein et le Luxembourg Le défi : Investir dans des obligations high yield Notion La capacité d

Plus en détail

VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS

VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS A l attention des investisseurs professionnels - OCTOBRE 2012 VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS VERS PLUS DE SIMPLICITE ET DE SERVICES Dans un environnement économique et financier en pleine évolution,

Plus en détail

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z.

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. 1 Mesdames et messieurs, Une gestion de fortune clairvoyante, réaliste et compétente

Plus en détail

BCV FONDS STRATÉGIQUE. La diversification au service de la performance

BCV FONDS STRATÉGIQUE. La diversification au service de la performance BCV FONDS STRATÉGIQUE BCV strategic fund La diversification au service de la performance Placez votre argent Vous disposez d un capital dont vous n avez pas besoin dans l immédiat et vous désirez profiter

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015)

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) TABLE DES MATIERES 1. OBJET 4 2. ORGANISATION ET PROCESSUS DE L ADMINISTRATION DE LA FORTUNE 4 3. ALLOCATION STRATEGIQUE DES ACTIFS 6 4. RESERVE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Investissements illiquides et stratégies de placement Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Actifs illiquides Introduction et définition Les actifs illiquides sont des actifs dont le volume d échange est

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

Les atouts de Vanguard

Les atouts de Vanguard Les atouts de Vanguard Placements Vanguard Canada Inc. Portefeuille internationale couvert pour la devise 2 Portefeuille internationale non-couvert pour la devise 3 Les rentrés mensuels et les actifs sous

Plus en détail

Recherche de rendement sous contrainte de budget de risque

Recherche de rendement sous contrainte de budget de risque Recherche de rendement sous contrainte de budget de risque Christophe Belhomme, Head of Investment Office Aberdeen Asset Management Sandra Craignou, Head of Investments (France) Aberdeen Asset Management

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Global Custody Solutions Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Performance des caisses de pension suisses au 31 mars 2010 Résultats positifs pour le quatrième trimestre consécutif Rendement

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro

Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro 1 Nous pensons que c est le bon moment d investir dans les entreprises européennes : Les entreprises européennes sont solides :

Plus en détail

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON 2 2002 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE

Plus en détail

Fonds de placement. Plus de flexibilité pour vos investissements

Fonds de placement. Plus de flexibilité pour vos investissements Fonds de placement Plus de flexibilité pour vos investissements Les fonds de placement permettent de diversifier facilement les risques, même avec des sommes modestes. Le choix du produit dépend des prévisions

Plus en détail

A la recherche de rendement. Les obligations Haut Rendement. Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit. Juin 2014

A la recherche de rendement. Les obligations Haut Rendement. Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit. Juin 2014 A la recherche de rendement Les obligations Haut Rendement Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit Juin 2014 Des taux historiquement bas Un taux allemand à 10 ans aujourd hui inférieur à 2 % < 2

Plus en détail

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais. Règlement de placement 1er janvier 2015

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais. Règlement de placement 1er janvier 2015 Caisse de prévoyance de l Etat du Valais Règlement de placement 1er janvier 2015 Table des matières 1. Objectifs et principes 1.1. Principe 1.2. Bases légales 1.3. Objectifs fondamentaux 1.4. Responsabilité

Plus en détail

Private Mandate Vos objectifs, notre expertise globale en placements

Private Mandate Vos objectifs, notre expertise globale en placements Private Mandate Vos objectifs, notre expertise globale en placements Une banque intégrée qui inspire confiance Vous rejoignez ainsi une communauté de clients internationaux, qui font confiance aux opérations

Plus en détail

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque DOCUMENT RESERVE EXCLUSIVEMENT AUX CLIENTS PROFESSIONNELS AU SENS DE LA DIRECTIVE MIF Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

L offre de fonds. Alizé. Bréva PEA. Eurus

L offre de fonds. Alizé. Bréva PEA. Eurus Octobre 2009 Document destiné aux professionnels de l investissement - CGPI L offre de fonds Athymis Gestion est une société de multigestion dédiée à la clientèle des CGP. Athymis Gestion propose aujourd

Plus en détail

Art. 8 de la directive relative à l assurance sur la vie: règles relatives aux exemples de calcul d évolution de la valeur

Art. 8 de la directive relative à l assurance sur la vie: règles relatives aux exemples de calcul d évolution de la valeur Art. 8 de la directive relative à l assurance sur la vie: règles relatives aux exemples de calcul d évolution de la valeur Zurich/St-Gall, décembre 2011 Table des matières 1. Enoncé du problème et corpus

Plus en détail

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte.

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. Architas (SA) EUROPEAN EQUITY FUND Présentation succincte Dénomination

Plus en détail

PRISMA Credit Allocation Europe

PRISMA Credit Allocation Europe PRISMA Credit Allocation Europe Directives de placement Entrée en vigueur le 19 juin 2015 PRISMA Fondation Place Saint-Louis 1 Case postale 1110 Morges 1 www.prisma-fondation.ch info@prisma-fondation.ch

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce Taux: quatre idées d investissement après la Grèce La crise grecque est passée du stade aigu au stade chronique et les investisseurs obligataires européens repartent à la chasse au rendement, avec à la

Plus en détail

Une porte d entrée vers un nouveau monde. par Sergio Trigo-Paz

Une porte d entrée vers un nouveau monde. par Sergio Trigo-Paz Une porte d entrée vers un nouveau monde Pour les investisseurs professionnels uniquement par Sergio Trigo-Paz STRATEGIC SOLUTIONS Edition Printemps 2013 Une porte d entrée vers un nouveau monde par Sergio

Plus en détail

Allianz, un groupe solide

Allianz, un groupe solide Allianz, un groupe solide Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Direction de la Communication - Allianz France Achevé de rédiger le 19 mars 2014 AVERTISSEMENT: Ce document

Plus en détail

Amundi Oblig Internationales

Amundi Oblig Internationales Amundi Oblig Internationales Une gestion obligataire de convictions Janvier 2014 Document à usage strictement professionnel au sens de la Directive Européenne MIF Amundi Oblig Internationales Une approche

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

BI CARMIGNAC PATRIMOINE

BI CARMIGNAC PATRIMOINE BI CARMIGNAC PATRIMOINE Objectif d'investissement Le fonds investit dans Carmignac Patrimoine. L'objectif de ce fonds est de signer, sur la période d'investissement minimale recommandée de trois ans, de

Plus en détail

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois Prospectus Décembre 2007 ADDENDUM AU PROSPECTUS POUR LA FRANCE La Directive européenne n 85/611/CEE du 20 décembre 1985 sur les OPCVM telle que modifiée instaure des règles communes en vue de permettre

Plus en détail

La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta

La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta PICTET STRATEGIC ADVISORY GROUP JUIN 2004 Une prise de risques à calculer En

Plus en détail

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Sommaire 1 Principes généraux 3 2 Actions 4 2.1 Actions monde hedged, gestion indexée 2 4 2.2 Actions monde, gestion indexée

Plus en détail

Investissements alternatifs

Investissements alternatifs Stratégie Investissements alternatifs AUTEURS : ANN-KATRIN PETERSEN & SPENCER RHODES À la suite d un marché haussier de 30 ans sur les obligations ainsi qu un important rebond sur plusieurs années des

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France)

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France) PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : HSBC IMMOBILIER Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français

Plus en détail

La gestion diversifiée : un parfait équilibre pour vos actifs!

La gestion diversifiée : un parfait équilibre pour vos actifs! L investissement pertinent La gestion diversifiée : un parfait équilibre pour vos actifs! Dans l environnement actuel de taux d intérêt peu élevés, le principal risque des investisseurs consiste à n en

Plus en détail

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017.

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017. Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017... 3 CHAPITRE II AUTRES DISPOSITIONS RELATIVES AU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 6 1. Gestion

Plus en détail

Séminaire Wegelin. Quelle gestion tactique de l'allocation d'actifs? PPCmetrics SA Pascal Frei, CFA, Associé. Lausanne, le 11 octobre 2011

Séminaire Wegelin. Quelle gestion tactique de l'allocation d'actifs? PPCmetrics SA Pascal Frei, CFA, Associé. Lausanne, le 11 octobre 2011 Séminaire Wegelin Quelle gestion tactique de l'allocation d'actifs? PPCmetrics SA Pascal Frei, CFA, Associé Lausanne, le 11 octobre 2011 Agenda Introduction Gestion de l allocation et exemple d approches

Plus en détail

Marché Obligataire des Pays Émergents

Marché Obligataire des Pays Émergents Colloque sur la retraite et les placements au Québec Marché Obligataire des Pays Émergents 20 NOVEMBRE 2014 JEAN CHARBONNEAU, MBA VICE-PRÉSIDENT PRINCIPAL ET GESTIONNAIRE DE PORTEFEUILLE PLACEMENTS AGF

Plus en détail

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois Prospectus Septembre 2006 ADDENDUM AU PROSPECTUS POUR LA FRANCE La Directive européenne n 85/611/CEE du 20 décembre 1985 sur les OPCVM telle que modifiée instaure des règles communes en vue de permettre

Plus en détail

Natixis International Funds (Lux) I

Natixis International Funds (Lux) I Prospectus Natixis International Funds (Lux) I Société d Investissement à Capital Variable régie par la législation du Grand-Duché de Luxembourg Natixis International Funds (Lux) I (le «Fonds à compartiments

Plus en détail

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente Insight + Process = Results Des fondamentaux solides Un potentiel de diversification Dans un environnement

Plus en détail

PARVEST NE CHERCHEZ PLUS. Publication réservée aux professionnels de l investissement au sens de la MIF Rédigée en juin 2014. bit.

PARVEST NE CHERCHEZ PLUS. Publication réservée aux professionnels de l investissement au sens de la MIF Rédigée en juin 2014. bit. Publication réservée aux professionnels de l investissement au sens de la MIF Rédigée en juin 04 télécharger L APPLICATION IPAD PARVEST PARVEST NE CHERCHEZ PLUS bit.ly/suzjqn 7 CLASSES D ACTIFS Actions

Plus en détail

Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb)

Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb) Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb) Mise en œuvre dans les règlements internes des institutions de prévoyance concernées PPCmetrics SA Nyon,

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2014 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Numéro 2 Achevée de rédiger le 22 10 2015. La pertinence d une couverture sur l exposition en actions dans une allocation globale d actifs

Numéro 2 Achevée de rédiger le 22 10 2015. La pertinence d une couverture sur l exposition en actions dans une allocation globale d actifs ASSET ET ALLOCATIONS LA LETTRE DE LA FRANÇAISE ALLOCATION GLOBALE D'ACTIFS Numéro 2 Achevée de rédiger le 22 10 2015 La pertinence d une couverture sur l exposition en actions dans une allocation globale

Plus en détail

SCOR EURO HIGH YIELD

SCOR EURO HIGH YIELD Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office:

JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office: JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable (la «SICAV») Registered Office: European Bank & Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand Duchy of Luxembourg R.C.S. Luxembourg

Plus en détail

Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity

Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity Pascal Frei, CFA, senior consultant PPCmetrics SA Financial Consulting, Controlling & Research www.ppcmetrics.ch

Plus en détail

L allocation d actifs stratégique en période de répression financière

L allocation d actifs stratégique en période de répression financière Risque. Gestion. Rendement. L allocation d actifs stratégique en période de répression financière Le deuxième dossier de notre série consacré à la prise de risque «pertinente» examine le facteur clé de

Plus en détail

2. Principes de la politique de placement

2. Principes de la politique de placement Directives générales de la Banque nationale suisse (BNS) sur la politique de placement du 27 mai 2004 (état le 1 er avril 2015) 1. But et champ d application Les présentes directives générales précisent

Plus en détail

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 :

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC OBTIENT UN RENDEMENT DE PREMIER DÉCILE DE 5,6 %, AJOUTANT 7,9 MILLIARDS DE DOLLARS

Plus en détail

Allianz, un groupe solide

Allianz, un groupe solide Allianz, un groupe solide Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Direction de la Communication - Allianz France Achevé de rédiger le 21 mars 2013 AVERTISSEMENT: Ce document

Plus en détail

RÉSERVÉ AUX PROFESSIONNELS DE L INVESTISSEMENT. Détecter les opportunités sur les marchés obligataires avec les ETF ishares

RÉSERVÉ AUX PROFESSIONNELS DE L INVESTISSEMENT. Détecter les opportunités sur les marchés obligataires avec les ETF ishares RÉSERVÉ AUX PROFESSIONNELS DE L INVESTISSEMENT Détecter les opportunités sur les marchés obligataires avec les ETF ishares Présentation générale Les ETF obligataires sont des «blocs essentiels» idéaux

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

Pictet-Absolute Return Fixed Income

Pictet-Absolute Return Fixed Income Pictet-Absolute Return Fixed Income Une bonne couverture pour un hiver volatil Frédéric Rollin Janvier 2015 Les taux des obligations souveraines européennes ont enfoncé leurs plus bas : le taux de l OAT

Plus en détail

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève Editorial Chères collaboratrices, Chers collaborateurs, Chers bénéficiaires de rentes, La crise de l euro et les incertitudes

Plus en détail

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 PERFORMANCE DES MARCHÉS ACTIONS EN 2014 (EN EURO) PERFORMANCE DES MARCHÉS OBLIGATAIRES EN 2014 (DEVISES LOCALES) Monde 19,5%

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail