Actualités sur la sélection des pondeuses Prospections futures. Dr. Matthias Schmutz, Lohmann Tierzucht

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Actualités sur la sélection des pondeuses Prospections futures. Dr. Matthias Schmutz, Lohmann Tierzucht"

Transcription

1 Actualités sur la sélection des pondeuses Prospections futures Dr. Matthias Schmutz, Lohmann Tierzucht

2 Alimentation et démographie mondiale Augmentation annuelle de 80 millions Croissance surtout dans les pays en voie de développement Flux d oeufs de consommation trop limité entre les pays hors UE. Production locale Le bien-être animal prend de plus en plus d importance

3 Sélection en Aviculture Programmes et ressources génétiques, proprieté d entreprises privées. Sélection et reproduction dans un gêne pool fermé (patrimoine héréditaire) Enregistrement de données phénotypiques compréhensible Lignée pure (haut niveau de bio-sécurité) Produits du croisement ( fermes de pondeuses) La science de la génomique a beaucoup évolué. Les discussions sont en cours sur les modèles applicables aux différentes espèces animales.

4 Progrès de la sélection Test de performance complet, compréhensif et précis. Similitude entre l environnement des tests de sélection et l environnement réel de production. C est la raison pour laquelle la LTZ conduit ses tests en: système de production en cage système de production au sol système de production volière système de production plein-air

5 Test des performances au sol et en volières Utilisation des transpondeurs Pondoire indiv: Nid à fond creux de Weihenstephan Attribution précise oeuf-poule Enregistrement exact du nombre d oeufs pondu Mesures relatives à la qualité de l oeuf Mesure des paramètres comportementaux Acceptation des nids Temps de l oviposition Durée de séjour dans les nids.

6 Plus d oeufs commercialisables PPD Plus de persistance de ponte Persistance de la qualité de coquille Persistance de la qualité interne de l oeuf I II III IV 90 6

7 Sytèmes de production hors cages Enregistrement du comportement à la nidation. Enregistrement de la production d oeufs. Enregistrement de la qualité des oeufs Poids solidité / couleur Unités Haugh Spots ( taches de sang) dans l oeuf. 7

8 Phases d accès et séjour en pondoir Transponder Entrée Ovipositon sortie

9 Moins de ponte hors nids, et meilleure qualité des oeufs 9

10 Moins de ponte hors nid, et meilleure qualité des oeufs 10

11 Sélection Génomique Séquencage de données individuelles ou de groupes est aujourd hui disponible pour les lignées Lohmann. SNP ( marqueurs) sont utilisés pour la sélection Les candidats à la sélection sont déterminés précocement et avec plus de précision. Précise, plus rapide et méthode économiquement évaluée.

12 Process de sélection en pondeuse Enregistrement des données en lignée pure limité aux femelles. La sélection des mâles est entièrement basée sur les tests faits sur la progéniture et sur les femelles sœurs. Les données de base enregistrées viennent des sœurs du même âge. Les marqueurs génétiques permettent une sélection précoce des mâles déjà en phase d élevage

13 Concurence Aucune maison de sélection ne mène aujourd hui des tests de performances aussi élaborés comme Lohmann Tierzucht. Viabilité, performance et qualité des œufs dans tous les systèmes de production existant.

14 Sélection sur un Indice de Performance global Performance de ponte Maturité sexuelle Pic de ponte Persistence Indice de consommation Consommation Masse d oeufs produite Poid vif Poids de l oeuf précoce Tardif Calibre Qualité de l oeuf Charge de rupture Crack-Detector Couleur de la coquille TMA Inclusions DBS Mottling Taches sur coquille Unités Haugh %,jaune et mat sèche Forme ( ovalité) Indice Performances des parentaux Fertilité Eclosabilité Viabilité Marek Colibacillose Viabilité Générale (Mortalité) Comportement Picage Cannibalisme Couleur du plumage

15 Score d emplumement

16 Résultats des stations de tests

17 XIX. International RST Ustrasice, Czech Republic (2011) - Enriched cages - (18 74 weeks) Cages Aménagées MASSE D OEUF

18 XIX. International RST Ustrasice, Czech Republic (2011) - Enriched cages - (18 74 weeks) cages aménagées POIDS D OEUF

19 Evolution du poids des oeufs LB Classic Test en Station Ustrasice, cages aménagées Année Poids des oeufs LB Classic Poids moyen des oeufs autres souches Ecart ,0 64,3 +0, ,5 63,0 +2, ,5 61,6 +0, ,1 60,7 +1,4

20 Variation du poids de l oeuf en condition terrain LOHMANN BROWN, France All flocks from one GP-flock = similar genetic Age (weeks)

21 XIX. International RST Ustrasice, Czech Republic (2011) - Cages aménagées - (18 74 weeks) INDICE DE CONSOMMATION

22 XIX. International RST Ustrasice, Czech Republic (2011) - Cages aménagées - (18 74 weeks) COULEUR DE LA COQUILLE

23 XIX. International RST Ustrasice, Czech Republic (2011) - Cages aménagées - (18 74 weeks) SOLIDITÉ DE LA COQUILLE

24 XIX. International RST Ustrasice, Czech Republic (2011) - Cages aménagées - (18 74 weeks) IOFC ( MARGE BRUT PAR POULE)

25 Conclusion LTZ teste et sélectionne sur des critères dont les autres commencent à peine à en parler. Les génomes de la LSL et LB sont dèja séquencés et le diagnostique de 600,000 marqueurs génétiques a été développé.( chip). Les produits LSL et LB montrent aujourd hui d excellentes performances dans tous les systèmes de production. Cages Cages aménagées Plein air

Mise aux normes bien-être 2012 : 3 ans après, quel constat? Jean-Charles DONVAL Celtivet groupe vétérinaire Chêne Vert Conseil France

Mise aux normes bien-être 2012 : 3 ans après, quel constat? Jean-Charles DONVAL Celtivet groupe vétérinaire Chêne Vert Conseil France Mise aux normes bien-être 2012 : 3 ans après, quel constat? Jean-Charles DONVAL Celtivet groupe vétérinaire Chêne Vert Conseil France 1 Les principales modifications liées aux normes bien-être 2012 Application

Plus en détail

Systèmes «alternatifs»

Systèmes «alternatifs» Systèmes «alternatifs» = toute installation de poules pondeuses - à l exception des cages notamment : - volière - élevage au sol : avec ou sans parcours extérieur Les modes d élevages alternatifs : principaux

Plus en détail

Accouvage: Développement embryonnaire et incubation. Caroline MOLETTE Jean-Luc GUERIN

Accouvage: Développement embryonnaire et incubation. Caroline MOLETTE Jean-Luc GUERIN Accouvage: Développement embryonnaire et incubation Caroline MOLETTE Jean-Luc GUERIN Plan Introduction I. La place de la sélection et l accouvage dans les filières avicoles II. La production de l œuf à

Plus en détail

B7-VI Planifier et évaluer la production

B7-VI Planifier et évaluer la production B7-VI Planifier et évaluer la production Moyen d enseignement pour la formation professionnelle de base de l avicultrice, de l aviculteur en 3 ème année d apprentissage Table des matières 1 Planifier et

Plus en détail

J. L. GUERIN C. MOLETTE

J. L. GUERIN C. MOLETTE J. L. GUERIN C. MOLETTE L œuf : un produit basique des utilisations variées Œuf Œuf «coquille» Ovoproduits L économie de la filière «œuf» La production française : sa place dans le monde Production française

Plus en détail

PONDEUSES GUIDE D ELEVAGE LOHMANN TRADITION

PONDEUSES GUIDE D ELEVAGE LOHMANN TRADITION PONDEUSES GUIDE D ELEVAGE LOHMANN TRADITION PRODUITS DE LOHMANN TIERZUCHT LOHMANN LSL-CLASSIC LOHMANN BROWN-CLASSIC LOHMANN LSL-LITE LOHMANN BROWN-LITE LOHMANN BROWN-EXTRA LOHMANN LSL-EXTRA LOHMANN TRADITION

Plus en détail

Questions/réponses. œuf et sécurité alimentaire

Questions/réponses. œuf et sécurité alimentaire Questions/réponses œuf et sécurité alimentaire?peut-on laver ses œufs? Puis-je utiliser un œuf avec une tache de sang? Mes œufs présentent un double jaune, est-ce normal? Les brochures "collection œuf

Plus en détail

L aventure génétique, Le cas du lapin

L aventure génétique, Le cas du lapin Histoire de lapins... Le lapin européen (Oryctolagus Cuniculus) De la Renaissance au XIXème siècle : Des élevages de production apparaissent (Olivier de Serres), les lapins sont élevés en clapier et les

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

Génétique et génomique Pierre Martin

Génétique et génomique Pierre Martin Génétique et génomique Pierre Martin Principe de la sélections Repérage des animaux intéressants X Accouplements Programmés Sélection des meilleurs mâles pour la diffusion Index diffusés Indexation simultanée

Plus en détail

CHAPITRE 1 INTRODUCTION...1 INTRODUCTION...2 CHAPITRE 2 INFORMATION GÉNÉRALE ET GÉNÉTIQUE...3

CHAPITRE 1 INTRODUCTION...1 INTRODUCTION...2 CHAPITRE 2 INFORMATION GÉNÉRALE ET GÉNÉTIQUE...3 CHAPITRE 1 INTRODUCTION...1 INTRODUCTION...2 CHAPITRE 2 INFORMATION GÉNÉRALE ET GÉNÉTIQUE...3 LES CANARDS...4 INTRODUCTION...4 LES RACES D ÉLEVAGE...4 Le canard de Barbarie...4 Le canard de Pékin...5 Le

Plus en détail

LOHMANN TIERZUCHT LOHMANN BROWN-CLASSIC. ManagementGuide LOHMANN TIERZUCHT

LOHMANN TIERZUCHT LOHMANN BROWN-CLASSIC. ManagementGuide LOHMANN TIERZUCHT ManagementGuide LOHMANN TIERZUCHT Pondeuses Layers LOHMANN BROWN-CLASSIC ManagementGuide LOHMANN TIERZUCHT PRODUITS DE LOHMANN TIERZUCHT LOHMANN LSL-CLASSIC LOHMANN BROWN-CLASSIC LOHMANN LSL-LITE LOHMANN

Plus en détail

La sélection Avicole. Professeur René Babilé 2006

La sélection Avicole. Professeur René Babilé 2006 La sélection Avicole Professeur René Babilé 2006 Les évolutions techniques Performances 1930 1950 1980 1990 2000 2006 Poules pondeuses Nbre d œufs pondus/p/an 121 190 266 286 310 351 Indice galiment/g

Plus en détail

des palmipèdes à foie gras Marie-Madeleine Mialon Richard

des palmipèdes à foie gras Marie-Madeleine Mialon Richard Les objectifs de sélection des palmipèdes à foie gras Marie-Madeleine Mialon Richard Plan I Définition des caractères d intérêts Caractères de reproduction Caractères de croissance et gavage Autres caractères

Plus en détail

Bien-être et systèmes de logement en production des poules pondeuses

Bien-être et systèmes de logement en production des poules pondeuses Bien-être et systèmes de logement en production des poules pondeuses Présenté par: Yousra Mahmoudi Maîtrise en sciences animales avec mémoire Directeur de recherche: Dany Cinq-Mars Codirecteurs de recherche:

Plus en détail

Autosexable à l aile

Autosexable à l aile An Aviagen Brand Autosexable à l aile Objectifs de performances des parentaux 2 Introduction 3 Sommaire des performances 4 Standard Poids Vif et Alimentation - En-Saison 6 Standard Poids Vifs et Alimentation

Plus en détail

VISITE D UN ELEVAGE BIO

VISITE D UN ELEVAGE BIO PHOTO N 1 VISITE D UN ELEVAGE DE POULES PONDEUSES BIO VISITE D UN ELEVAGE BIO Bâtiment : 84m x 12m PHOTO N 2 VISITE D UN ELEVAGE DE POULES PONDEUSES BIO PHOTO N 3 VISITE D UN ELEVAGE DE POULES PONDEUSES

Plus en détail

NEWS 1/2015. La réponse de la filière ponte aux exigences du marché et du bien-être des volailles. L Actualité chez nos clients

NEWS 1/2015. La réponse de la filière ponte aux exigences du marché et du bien-être des volailles. L Actualité chez nos clients POULTRY NEWS 1/2015 TOP-Thema Innovations Techniques Une courte période d incubation (SPIDES) pour améliorer le taux d éclosion des œufs stockés L Actualité chez nos clients L école d Ommat Evénements

Plus en détail

LES MYCOPLASMES. Marc De Brueker Labelvet

LES MYCOPLASMES. Marc De Brueker Labelvet LES MYCOPLASMES Marc De Brueker Labelvet LES MYCOPLASMES AVIAIRES Principales espèces pathogènes chez les poules et les dindes: Mycoplasma gallisepticum, M. synoviae, M. meleagridis, M. iowae, Tropisme

Plus en détail

Respect en Plus. POules pondeuses. Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature. et le Bien-Etre des animaux

Respect en Plus. POules pondeuses. Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature. et le Bien-Etre des animaux Respect en Plus Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature et le Bien-Etre des animaux POules pondeuses Plaidoyer pour une Respect Plus de Bien-être animal Equi Plus-v pou produ

Plus en détail

LE CONSOMMATEUR ET LE BIEN-ÊTRE DES VOLAILLES

LE CONSOMMATEUR ET LE BIEN-ÊTRE DES VOLAILLES LE CONSOMMATEUR ET LE BIEN-ÊTRE DES VOLAILLES Quelle perception des différents systèmes d élevage des pondeuses? Quelle perception du Bien-être des poulets? 253 ŒUFS CONSOMMÉS PAR PERSONNE EN 2004 EN FRANCE

Plus en détail

altitudinaux à l'aide de dispositifs de transplantation croisée

altitudinaux à l'aide de dispositifs de transplantation croisée Mesure du potentiel d'adaptation des arbres forestiers au changement climatique Approches in et ex situ sur gradients altitudinaux à l'aide de dispositifs de transplantation croisée GRAAL GICC 21 mai Paris

Plus en détail

PERCIMAP. Oreochromis niloticus. Construction d une carte RH à haute densité du génome de Tilapia CNRS UMR 6061

PERCIMAP. Oreochromis niloticus. Construction d une carte RH à haute densité du génome de Tilapia CNRS UMR 6061 PERCIMAP Construction d une carte RH à haute densité du génome de Tilapia Oreochromis niloticus CIRAD UPR20 Aquaculture et gestion des ressources aquatiques, Montpellier H. D Cotta E. Pepey J.F. Baroiller

Plus en détail

NEWSLETTER. L'EXPÉRIENCE «UTOPIGE» arrive à mi-parcours N05 AUTOMNE 2013. Sommaire

NEWSLETTER. L'EXPÉRIENCE «UTOPIGE» arrive à mi-parcours N05 AUTOMNE 2013. Sommaire NEWSLETTER N05 AUTOMNE 2013 L'EXPÉRIENCE «UTOPIGE» arrive à mi-parcours Sommaire Pages 1-5 Actualités NOVOGEN Produits & Activités Pages 6-9 Le réseau NOVOGEN Agents & Distributeurs Pages 10-15 NOVOGEN

Plus en détail

GUIDE D ÉLEVAGE GÉNÉRAL DES PONDEUSES COMMERCIALES

GUIDE D ÉLEVAGE GÉNÉRAL DES PONDEUSES COMMERCIALES GUIDE D ÉLEVAGE GÉNÉRAL DES PONDEUSES COMMERCIALES CONTENU PERIODE D ELEVAGE : - BONNE GESTION DE LA PERIODE DE DEMARRAGE 2 - DE 4 A 16 SEMAINES, CONSTRUCTION DU POTENTIEL DE LA FUTURE PONDEUSE 4 - UN

Plus en détail

Gènes Diffusion - EPIC 2010

Gènes Diffusion - EPIC 2010 Gènes Diffusion - EPIC 2010 1. Contexte. 2. Notion de génétique animale. 3. Profil de l équipe plateforme. 4. Type et gestion des données biologiques. 5. Environnement Matériel et Logiciel. 6. Analyses

Plus en détail

Décembre 2014 Gestion du plumage chez les poules pondeuses de type chair : un guide pratique

Décembre 2014 Gestion du plumage chez les poules pondeuses de type chair : un guide pratique RÉSUMÉ Décembre 2014 Gestion du plumage chez les poules pondeuses de type chair : un guide pratique Dr. Vanessa Kretzschmar-McCluskey, Responsable de l équipe de transfert technique au niveau mondial,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE Œufs de poules élevées en plein air LR 17-08

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE Œufs de poules élevées en plein air LR 17-08 Ce cahier des charges ne saurait préjuger de la rédaction finale qui sera retenue après instruction par le comité national compétent de l INAO sur la base notamment des résultats de la procédure nationale

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES DES OEUFS ET DES PRODUITS D OEUFS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES DES OEUFS ET DES PRODUITS D OEUFS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES DES OEUFS ET DES PRODUITS D OEUFS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1. BAISSE DU

Plus en détail

& Que choisir. favoriser le bien-être

& Que choisir. favoriser le bien-être Label Rouge & Agriculture Biologique Que choisir pour favoriser le bien-être des animaux? Un guide des tiné au consommateur Protection mondiale des animaux de ferme Ce petit guide a pour objectif d aider

Plus en détail

Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche

Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche Introduction: - Réponse d un animal à l expérimentation (diapo 1) Facteurs environnementaux et propres à l animal - Notion d animal standardisé

Plus en détail

Référentiel Diversification 2005

Référentiel Diversification 2005 Référentiel Diversification 2005 CHAMBRES D'AGRICULTURE LORRAINE P O U L E S P O N D E U S E S H o r s f i l i è r e o r g a n i s é e 55 57 CONTEXTE LORRAIN 10 54 9 19 De petites unités de quelques centaines

Plus en détail

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Nécessité de mieux comprendre le comportement alimentaire du rongeur, Nombreux échecs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «Œufs de poules élevées en plein air» N LA 04/02

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «Œufs de poules élevées en plein air» N LA 04/02 Page 1 sur 29 Organisme de Défense et de Gestion Syndicat de Défense du Pintadeau de la Drôme (S.D.P.D) BP 31 ZA La Pimpie 26120 MONTELIER Avertissement : Ce cahier des charges ne saurait préjuger de la

Plus en détail

Soins parentaux. Soins parentaux. Plusieurs groupes donnent des soins. Variation dans les soins parentaux fournis

Soins parentaux. Soins parentaux. Plusieurs groupes donnent des soins. Variation dans les soins parentaux fournis BIO3576 - Université d Ottawa Prof. Gabriel Blouin-Demers Labo d Herpétologie Herpetology Lab Écologie comportementale & physiologique Behavioural & physiological ecology 1 Tout comportement qui augmente

Plus en détail

La génomique fonctionnelle

La génomique fonctionnelle Marc Noël, B.Sc. Agr. Chargé de comptes principal Merial Canada Inc. Journée bovine de l Estrie 2006 25 novembre 2006 All animals are equal but some animals are more equal than others. George Orwell -

Plus en détail

TECHNIQUES DE CONDUITE DES ELEVAGES DE REPRODUCTRICES ET REPRODUCTEURS

TECHNIQUES DE CONDUITE DES ELEVAGES DE REPRODUCTRICES ET REPRODUCTEURS TECHNIQUES DE CONDUITE DES ELEVAGES DE REPRODUCTRICES ET REPRODUCTEURS I- OBJECTIF L objectif de l élevage de la poule reproductrice et coq reproducteur type chair ou type ponte est de transmettre à leurs

Plus en détail

ET La CLASSIFICATION I/ ENUMERATION DES CRITERES

ET La CLASSIFICATION I/ ENUMERATION DES CRITERES Les CRITÈRES DE SELECTION en race AUBRAC ET La CLASSIFICATION des ANIMAUX I/ ENUMERATION DES CRITERES Les différents critères de sélection pris en compte en race Aubrac peuvent être répartis en 3 groupes

Plus en détail

Effets à long terme et transgénérationnels d une exposition au polluants organiques. du développement chez les poissons

Effets à long terme et transgénérationnels d une exposition au polluants organiques. du développement chez les poissons Génération é POP Effets à long terme et transgénérationnels d une exposition au polluants organiques persistants t (POP) durant les stades précoces du développement chez les poissons Xavier COUSIN IFREMER

Plus en détail

Troubles du comportement de la poule : Facteurs à maîtriser en élevage. Audrey LE MAO Novogen France

Troubles du comportement de la poule : Facteurs à maîtriser en élevage. Audrey LE MAO Novogen France Troubles du comportement de la poule : Facteurs à maîtriser en élevage Audrey LE MAO Novogen France Diversification des systèmes de production et évolution des normes bien-être Evolution des systèmes de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «ŒUFS DE POULES ELEVEES EN PLEIN AIR»

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «ŒUFS DE POULES ELEVEES EN PLEIN AIR» CAHIER DES CHARGES Version 3 Page 1/22 O.D.G. : A.V.F.L. Cité Galliane BP 279 40005 MONT DE MARSAN Cedex Avertissement : Ce cahier des charges ne saurait préjuger de la rédaction finale qui sera retenue

Plus en détail

Guide Poules Pondeuses

Guide Poules Pondeuses Guide Poules Pondeuses Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 du 28 Juin 2007 Règlement (CE) N 889/2008 du 5 Septembre 2008 CCF Production biologique homologué par arrêté du 5 Janvier 2010

Plus en détail

Poules pondeuses : guide de l installation en système. alternatif. Poules pondeuses : guide de l installation en système alternatif

Poules pondeuses : guide de l installation en système. alternatif. Poules pondeuses : guide de l installation en système alternatif Vous souhaitez développer ou faire évoluer un élevage de poules pondeuses? De l étude de faisabilité à la création, l auteur présente tous les éléments technico-économiques et réglementaires nécessaires

Plus en détail

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. La reproduction des animaux Observer le comportement des parents, suivre la croissance des jeunes est si intéressant que, dès le CP, les enfants

Plus en détail

L214. -> L214 - sensibiliste, non spéciste. -> L214 - protection animale. -> L214 - abolitionniste

L214. -> L214 - sensibiliste, non spéciste. -> L214 - protection animale. -> L214 - abolitionniste L214 -> L214 - sensibiliste, non spéciste -> L214 - protection animale -> L214 - abolitionniste Actions de L214 -> public (vidéos, tables d'info, distribution de tracts, pétition, lettres d'info, facebook)

Plus en détail

Le chercheur responsable, en collaboration avec le personnel technique de

Le chercheur responsable, en collaboration avec le personnel technique de Direction des services vétérinaires Procédure normalisée de fonctionnement Objet : Gestion des colonies internes de souris Numéro : RE-1 Portée : Ceci est une directive de la Direction des services vétérinaires

Plus en détail

Le plan de sélection s des. à foie gras. palmipèdes. Marie-Madeleine Mialon Richard

Le plan de sélection s des. à foie gras. palmipèdes. Marie-Madeleine Mialon Richard Le plan de sélection s des palmipèdes à foie gras Marie-Madeleine Mialon Richard Plan I - Organisation de la sélection et diffusion du progrès génétique II - Quelques rappels liés à la sélection - Estimation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «OEUFS FERMIERS» N LA 35-99

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «OEUFS FERMIERS» N LA 35-99 LA 35-99 3 1/22 Syndicat des volailles fermières de Loué - SYVOL QUALIMAINE La Cour du Bois 72 550 COULANS SUR GÉE CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE N LA 35-99 Caractéristiques certifiées communicantes Œufs

Plus en détail

Le bien-être animal : fiction ou réalité?

Le bien-être animal : fiction ou réalité? Le bien-être animal : fiction ou réalité? Par Daniel-Mercier Gouin Coll. Denis Beaudoin Définition Plan de la présentation Le point sur la réglementation ici et ailleurs Les implications opérationnelles

Plus en détail

RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE MODÈLES DE CALCUL

RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE MODÈLES DE CALCUL 2. Économie avicole, calculations 2.6 RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE MODÈLES DE CALCUL 1. Généralités sur les coûts de production et la rentabilité économique Les modèles de calcul en annexe sont à interpréter

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS La triade de l écotoxicologie Milieu physique (eau ou sédiment) EXPOSITION Organisme

Plus en détail

Quentin Rougemont, Guillaume Evanno, Sophie Launey INRA Rennes UMR ESE

Quentin Rougemont, Guillaume Evanno, Sophie Launey INRA Rennes UMR ESE Quentin Rougemont, Guillaume Evanno, Sophie Launey INRA Rennes UMR ESE Rennes Le 19/02/2013 Evolution de l anadromie chez les lamproies Contexte général Objectifs Méthodologie Etats des connaissances Résultats

Plus en détail

Élever ou ne pas élever, là est toute la question!

Élever ou ne pas élever, là est toute la question! Élever ou ne pas élever, là est toute la question! Antoine Riverin, agronome Conseiller en productions animales Direction régionale Saguenay Lac Saint Jean MAPAQ, Alma Colloque Bœuf 2013 La Cache àmaxime,

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DÉFINISSANT LES CRITÈRES MINIMAUX À REMPLIR POUR L'OBTENTION D'UN LABEL ROUGE EN

NOTICE TECHNIQUE DÉFINISSANT LES CRITÈRES MINIMAUX À REMPLIR POUR L'OBTENTION D'UN LABEL ROUGE EN NOTICE TECHNIQUE DÉFINISSANT LES CRITÈRES MINIMAUX À REMPLIR POUR L'OBTENTION D'UN LABEL ROUGE EN «ŒUFS DE POULES ELEVEES EN PLEIN AIR» «POULES FERMIERES ELEVEES EN PLEIN AIR/LIBERTE» POULES PRESENTEES

Plus en détail

Relation homme-animal et effets maternels chez la caille Japonaise

Relation homme-animal et effets maternels chez la caille Japonaise Les ateliers de l I.F.E, La relation Homme-Animal, 28 septembre 2012 Relation homme-animal et effets maternels chez la caille Japonaise Aline Bertin, CR UMR Physiologie de la Reproduction et des Comportements

Plus en détail

COMPARER L EFFICACITE DE DIFFERENTS PIGMENTS ROUGES SUR LA PIGMENTATION DU JAUNE D OEUF

COMPARER L EFFICACITE DE DIFFERENTS PIGMENTS ROUGES SUR LA PIGMENTATION DU JAUNE D OEUF COMPARER L EFFICACITE DE DIFFERENTS PIGMENTS ROUGES SUR LA PIGMENTATION DU JAUNE D OEUF Aureli Raffaella 1, Philipps Petra 1, Fru Fidelis 1, Schierle Joseph 2, Gadient Martin 2 1 DSM Nutritional Poducts

Plus en détail

Les outils bio-moléculaires en sélection

Les outils bio-moléculaires en sélection Les outils bio-moléculaires en sélection Vers l utilisation d outils de génotypage haut débit - FN3PT/ Inra UMR Igepp Vers l utilisation du génotypage haut débit en sélection Sélection assistée par marqueurs

Plus en détail

Le développement de l embryon : une grande diversité

Le développement de l embryon : une grande diversité Le développement de l embryon : une grande diversité Dans un oeuf Chez les animaux ovipares, l embryon se développe dans un œuf disposant de réserves en dehors du corps de la femelle. De nombreuses espèces

Plus en détail

Les dispositifs de Gestion technique (GTTT) et technico-économique (GTE) des élevages porcins

Les dispositifs de Gestion technique (GTTT) et technico-économique (GTE) des élevages porcins Les dispositifs de Gestion technique (GTTT) et technico-économique (GTE) des élevages porcins Alexia AUBRY IFIP-Institut du porc «L accès aux données pour la recherche & l innovation» Workshop ACTA 8 octobre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CIWF France Salon International de l Agriculture Mars 2010

DOSSIER DE PRESSE. CIWF France Salon International de l Agriculture Mars 2010 DOSSIER DE PRESSE CIWF France Salon International de l Agriculture Mars 2010 «On peut juger de la grandeur d une nation par la façon dont elle traite ses animaux». Mahatma Gandhi Contacts presse : Agence

Plus en détail

Chapitre 2 La diversification du vivant

Chapitre 2 La diversification du vivant Chapitre 2 La diversification du vivant 1 Introduction Méiose et fécondation : sources de diversité Mutations germinales : processus fondamental de diversification génétique, générateur de biodiversité

Plus en détail

Votre projet de formation Eleveur- pensionneur

Votre projet de formation Eleveur- pensionneur Votre projet de formation Eleveur- pensionneur 24 Rue du Château des Rentiers 75013 PARIS (France) Tel 01 83 64 05 99 AUDRECO FORMATION SA au capital de 38113 EUROS SIRET 39335113500024 CODE APE 8559A

Plus en détail

EVOLUTION DEMOGRAPHIQUE ET ECONOMIQUE DES SENIORS A L HORIZON 2030. Conséquences de la poussée démographique sur la consommation de biens et services

EVOLUTION DEMOGRAPHIQUE ET ECONOMIQUE DES SENIORS A L HORIZON 2030. Conséquences de la poussée démographique sur la consommation de biens et services EVOLUTION DEMOGRAPHIQUE ET ECONOMIQUE DES SENIORS A L HORIZON 2030 Conséquences de la poussée démographique sur la consommation de biens et services Jean-Gilles Cahn UNE CERTITUDE : LE VIEILLISSEMENT DE

Plus en détail

+ La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM)

+ La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM) + La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM) + La «génomique» 2 Le terme est apparu dans les années 1980 pour décrire l étude du génome entier

Plus en détail

ISA BROWN GUIDE NUTRITIONNEL DES PONDEUSES COMMERCIALES

ISA BROWN GUIDE NUTRITIONNEL DES PONDEUSES COMMERCIALES ISA BROWN GUIDE NUTRITIONNEL DES PONDEUSES COMMERCIALES INTRODUCTION Depuis de nombreuses années, notre groupe a démontré qu il était possible d obtenir d excellentes performances techniques et économiques

Plus en détail

Dure réalité. 2001-2012 Douze années cruciales pour réformer les politiques agricole et commerciale. EUROGROUP

Dure réalité. 2001-2012 Douze années cruciales pour réformer les politiques agricole et commerciale. EUROGROUP Dure réalité La situation des méthodes de production d œufs respectueuses du bien-être animal au sein du marché mondial EUROGROUP for animal welfare 2001-2012 Douze années cruciales pour réformer les politiques

Plus en détail

ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES DE LA GARDE DES POULES PONDEUSES EN LIBERTE

ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES DE LA GARDE DES POULES PONDEUSES EN LIBERTE APCT TCHQU T CMQU D A GAD D PU PDU BT Michel JACQUT 2010 GM : 0478/302 236 Filière Avicole et Cunicole Wallonne asbl Chaussée de amur, 47 5030 GMBUX Tél 081/627 311 info@facw.be - www.facw.be ntroduction

Plus en détail

Les ressources génétiques : définitions, enjeux, indicateurs de gestion, préservation

Les ressources génétiques : définitions, enjeux, indicateurs de gestion, préservation Ecoles doctorales ABIES, SDSV et BioSigNE Biologie expérimentale animale et modélisation prédictive Les ressources génétiques : définitions, enjeux, indicateurs de gestion, préservation Etienne Verrier

Plus en détail

Checkliste SUISSE GARANTIE Logo Oeufs et ovoproduits

Checkliste SUISSE GARANTIE Logo Oeufs et ovoproduits Date: Organe d inspection / Lieu: Entreprise: N de l entreprise: Nom: Rue: NPA/lieu: Home page: de certification: Auditeur: Nom: N de tél: Responsable pour SUISSE GARANTIE: Nom: E-mail: Type d audit: Admission

Plus en détail

REFERENTIEL AVICOLE ILE DE LA REUNION

REFERENTIEL AVICOLE ILE DE LA REUNION REFERENTIEL AVICOLE ILE DE LA REUNION Réseau de fermes de Références Conjonctures 2012-2013 Sous l égide de l ODEADOM, du Ministère de l Agriculture et de l Outre-mer, le projet «Réseaux de Références»

Plus en détail

Les souris de sexe mâle issues de lignées dont l incompatibilité est prouvée, peuvent être détenues seules pendant 3 mois au maximum.

Les souris de sexe mâle issues de lignées dont l incompatibilité est prouvée, peuvent être détenues seules pendant 3 mois au maximum. Ordonnance de l OVF concernant les animaleries, la production d animaux génétiquement modifiés et les méthodes utilisées dans l expérimentation animale (Ordonnance sur l expérimentation animale) du PROJET

Plus en détail

Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER

Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER R. LAE F. BACHIRI A. BEN MHAMED J. BONCOEUR J.M. ECOUTIN J. HABASQUE L. TIT0 DE MORAIS J.Y. WEIGEL

Plus en détail

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 LES CONTRATS EN AVICULTURE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 CONTEXTE, OBJECTIFS ET MÉTHODE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 2 CONTEXTE Déficit de compétitivité français

Plus en détail

résultats TechNico-écoNoMiques 2010 du réseau de références PorciN de MarTiNique Programme Posei france

résultats TechNico-écoNoMiques 2010 du réseau de références PorciN de MarTiNique Programme Posei france RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION RÉSULTATS ANNUELS résultats TechNico-écoNoMiques 21 du réseau de références PorciN de MarTiNique Programme Posei france PORCINS les résultats

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

- 1 - TYPE DE FERME principale source de revenu brut, qui doit représenter plus de 50% des recettes agricoles brutes totales

- 1 - TYPE DE FERME principale source de revenu brut, qui doit représenter plus de 50% des recettes agricoles brutes totales - - TYPE DE FERME principale source de revenu brut, qui doit représenter plus de 0% des recettes agricoles brutes totales O Récoltes marchandes O Laitier O Boeuf O Porcs O Aviculture O Moutons 8 O Productions

Plus en détail

Évaluations génomiques. et d un pays à l autre

Évaluations génomiques. et d un pays à l autre Évaluations génomiques fiables d une race et d un pays à l autre Sander de Roos CRV, Pays Bas Valeurs d élevage estimées génomiques (VÉEG) fiables Nous voulons tous des VÉEG plus fiables Sélection plus

Plus en détail

La Gestion Patrimoniale en Ardèche. PEYRONNET Vincent

La Gestion Patrimoniale en Ardèche. PEYRONNET Vincent La Gestion Patrimoniale en Ardèche PEYRONNET Vincent Le Contexte Ardéchois La politique de Gestion patrimoniale Conclusion & perspectives Le Contexte Ardéchois Un département mosaïque d influences géologiques

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

Tableaux de bord de gestion du risque Rapport d audit permanent

Tableaux de bord de gestion du risque Rapport d audit permanent www.coopami.org Tableaux de bord de gestion du risque Rapport d audit permanent TUNIS 17 décembre 2013 Michel Vigneul Conseiller Actuaire La bonne gestion financière d un système d assurance de soins de

Plus en détail

Analyse génétique chez Caenorhabditis elegans

Analyse génétique chez Caenorhabditis elegans Analyse génétique chez Caenorhabditis elegans Qu est ce que le nématode C. elegans? Génétique de C. elegans Analyse génétique chez C. elegans Anatomie de C. elegans L hermaphrodite 1 mm http://www.wormatlas.org/

Plus en détail

La complémentarité de la formation 2nde-bac pro

La complémentarité de la formation 2nde-bac pro La complémentarité de la formation 2nde-bac pro Session d accompagnement à la rénovation du bac professionnel Conduite et gestion d une entreprise du secteur canin et félin mai 2011 Laure MAGNIER, ENFA,

Plus en détail

ISA FOCUS. Qu est ce qui se cache derrière «Sélection : Objectif 500 œufs»? IISA et Belorechenskaya - 16 ans de partenariat

ISA FOCUS. Qu est ce qui se cache derrière «Sélection : Objectif 500 œufs»? IISA et Belorechenskaya - 16 ans de partenariat ISA FOCUS Newsletter de l ISA N 11, Janvier 2014 Au sommaire : Qu est ce qui se cache derrière «Sélection : Objectif 500 œufs»? IISA et Belorechenskaya - 16 ans de partenariat La sélection génomique accélère

Plus en détail

B7-II Nourrir les volailles

B7-II Nourrir les volailles B7-II Nourrir les volailles Moyen d enseignement pour la formation professionnelle de base de l avicultrice, de l aviculteur en 3 ème année d apprentissage II Nourrir les volailles Table des matières 1

Plus en détail

RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE MODÈLES DE CALCUL

RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE MODÈLES DE CALCUL Faits et chiffres de l aviculture CH 2.6 RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE MODÈLES DE CALCUL 1. Généralités sur les coûts de production et la rentabilité économique Les modèles de calcul en annexe sont à interpréter

Plus en détail

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier Partie 3 : génétique Chapitre 1 : la transmission d un caractère au cours de la reproduction sexuée Rappel : la reproduction sexuée comprend 2 phénomènes fondamentaux successifs : La méiose lors de la

Plus en détail

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman que Sofiane fait de L asthme et qu un TRT par CSI est

Plus en détail

Définition «Hygiène»

Définition «Hygiène» L hygiène l atout de la production alimentaire ADAPR cours de perfectionnement 12 février 2014, Aviforum, Zollikofen Karin Kreyenbühl Geflügel & Vogelpraxis Rummelring 15 5610 Wohlen AG Tel. 056 666 33

Plus en détail

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE MODELISER L IMPACT DES CHANGEMENTS DEMOGRAPHIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX SUR L EVOLUTION DES ARBRES Le module Luberon Version 2010 Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE Ecologie

Plus en détail

Marketing touristique mobile

Marketing touristique mobile Marketing touristique mobile Les solutions mobiles plurisectorielles déclinables dans le secteur des loisirs et du tourisme Olivier Boursier Alp Evasion OT Villard de Lans Principes Sémantique : marketing

Plus en détail

FICHE N 3. Producteurs d'oeufs de Consommation

FICHE N 3. Producteurs d'oeufs de Consommation INFORMATION REGLEMENTAIRE SUR LA PRODUCTION ET LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS FERMIERS D ORIGINE ANIMALE FICHE N 3 Producteurs d'oeufs de Consommation Mise à jour : Septembre 201 2 CETTE NOTE NE REMPLACE

Plus en détail

N d agrément sanitaire : FR.60.211.041 CE I. DONNEES SPECIFIQUES DE FABRICATION ET DE CONSERVATION

N d agrément sanitaire : FR.60.211.041 CE I. DONNEES SPECIFIQUES DE FABRICATION ET DE CONSERVATION FICHE TECHNIQUE PRODUIT Page 1 de 6 OEUFS LIQUIDES PASTEURISES : Œuf entier, Blanc d œuf et Jaune d oeuf FERME DU PRE La Fosse Mostelle 60590 ERAGNY sur EPTE Tel : 02.32.27.47.67 // Fax : 02.32.27.47.68

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Méthodes de conservation de cellules reproductrices dans les espèces avicoles et cryobanque

Méthodes de conservation de cellules reproductrices dans les espèces avicoles et cryobanque Méthodes de conservation de cellules reproductrices dans les espèces avicoles et cryobanque E. Blesbois, IRA Intérêt général chez les oiseaux 1 Soutenir la conservation de la biodiversité 2 développer

Plus en détail

Les oeufs et ovoproduits

Les oeufs et ovoproduits Les oeufs et ovoproduits Cela fesait un moment que je n avais pas écrit d articles de technologie du CAP, aujourd hui ce sera sur les œufs et ovoproduits. Définition d un oeuf : L oeuf est un corps organique

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

1A 01 Brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Ex 2.1 SUJET 1

1A 01 Brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Ex 2.1 SUJET 1 SUJET 1 On réalise deux croisements expérimentaux chez la drosophile afin d étudier le devenir de deux caractères : la couleur du corps et l aspect des ailes au cours de la reproduction sexuée La longueur

Plus en détail

Le besoin d épargne retraite en France. Septembre 2010. EPSG_CBC_FRANCE_28469_BRO.indd 1 15/09/2010 19:46

Le besoin d épargne retraite en France. Septembre 2010. EPSG_CBC_FRANCE_28469_BRO.indd 1 15/09/2010 19:46 Le besoin d épargne retraite en France Septembre 2010 EPSG_CBC_FRANCE_28469_BRO.indd 1 15/09/2010 19:46 A propos d Aviva France Aviva est le 6 e assureur mondial*, avec plus de 5 millions de clients répartis

Plus en détail

La gestion de données dans le cadre d une application de recherche d alignement de séquence : BLAST.

La gestion de données dans le cadre d une application de recherche d alignement de séquence : BLAST. La gestion de données dans le cadre d une application de recherche d alignement de séquence : BLAST. Gaël Le Mahec - p. 1/12 L algorithme BLAST. Basic Local Alignment Search Tool est un algorithme de recherche

Plus en détail