PACBASE aux États-Unis, Le témoignage d'un acteur majeur, Gianfranco Moi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PACBASE aux États-Unis, Le témoignage d'un acteur majeur, Gianfranco Moi"

Transcription

1 PACBASE aux États-Unis, Le témoignage d'un acteur majeur, Gianfranco Moi Pour compléter l'histoire de PACBASE, il était essentiel de publier le témoignage d'un des acteurs majeurs de l'agl aux États-Unis, Gianfranco Moi. Au service des clients durant toute sa carrière, Gianfranco lève le voile sur l'aventure américaine de PACBASE. Merci à lui pour ce témoignage indispensable pour comprendre comment l'outil a été perçu et utilisé de l'autre coté de l' Atlantique, mais aussi en Europe, en Suisse et en Italie.. Témoignage de Gianfranco Moi (Mai 2012). Nous sommes en mars 1982, je viens de finir mes études à l École Polytechnique de Lausanne en Suisse. A la recherche d un premier emploi en informatique, je réponds à une annonce de CGI qui vient d ouvrir sa filiale à Genève et cherche des jeunes ingénieurs pour travailler comme analyste programmeur sur le marché local avec les premiers clients PACBASE.

2 Après une interview avec Vito Lorenzetti, fondateur de la succursale Suisse de CGI, je suis embauché et part immédiatement à Paris pour un stage de formation de 2 mois. Je n avais pas conscience alors que cette décision allait conditionner une grande partie de ma carrière professionnelle et de ma vie. Après ma formation, j ai travaillé pendant 7 ans avec PACBASE et participé au développement de la filiale Suisse qui s est rapidement imposée sur le marché Romand mais n a jamais pu franchir la barrière linguistique de la Suisse Alémanique. La filiale suisse s est alors tournée pour son expansion vers le Tessin puis naturellement vers l Italie, il y a avait plusieurs Italiens, des immigrants de deuxième génération, dans l équipe CGI Suisse. La filiale italienne de CGI existait alors déjà depuis plusieurs années mais ne commercialisait pas PACBASE. J ai alors commencé à travailler plus directement avec la CGI à Paris où j ai fait la connaissance de Fernand Bonaguidi et de toute l équipe de développement PACBASE du Château des Rentiers, pour fournir le support technico-commercial au lancement de cette activité en Italie. Je venais régulièrement me former à Paris sur les dernières nouveautés du produit avant leur sortie officielle. Je récupérais des versions Beta, parfois même Alpha, du produit pour faire des démonstrations en Italien avec des écrans en Anglais et les manuels de référence en français un vrai «challenge», mais passionnant! A cette époque j ai beaucoup voyagé pour faire des présentations et du support avant et après vente pour PACBASE dans toute l Italie où le produit commençait à remporter un certain succès. Pendant les années 80 la CGI a continué son expansion internationale en créant des filiales ou en rachetant des sociétés en Europe et en Amérique du Nord. En 1989, PACBASE avait déjà été vendu à plus d une cinquantaine de clients renommés en Amérique du Nord et la prospection au Mexique venait de commencer. Aux États-Unis, après un succès initial foudroyant, les ventes de PACBASE ont brutalement chuté car le produit avait, tout aussi rapidement, acquis la réputation d être difficile à utiliser. En fait, les clients américains et canadiens ne trouvaient pas de support pour leurs projets PACBASE car ni CGI Systems, qui commercialisait et assurait la hotline, ni aucune SSII ne fournissaient des prestations de service autour du produit. Les clients, livrés à eux-mêmes après la formation initiale, rencontraient des difficultés et, ne trouvant pas de support, se décourageaient. Ils n étaient pas disposés dans ces conditions à fournir de bonnes références qui sont essentielles pour acquérir de nouveaux prospects. Il y avait là un «bug» dans le business model mais aussi une opportunité à saisir sur le marché Nord Américain.

3 Constatant le problème, la direction de CGI à Paris décida en 1989 de remédier à la situation en rachetant Matrix Inc., une société de services basée à Philadelphie, qui était en quête d un acquéreur. D autres acquisitions similaires ont rapidement suivi mais les tentatives pour «booster» l ingénierie PACBASE aux États-Unis restèrent infructueuses ; la «greffe» PACBASE ne prenait pas bien sur les SSII américaines. Devant ce constat d échec, la direction à Paris, qui tenait à établir et à maintenir une forte présence aux États-Unis en raison du marché mais aussi pour des questions de prestige, proposa à certains employés européens de tenter l aventure américaine pour renforcer les équipes locales, diffuser la culture d entreprise et le savoir-faire autour de PACBASE. En Juillet 1989, je mets donc le cap sur Philadelphie, en Pennsylvanie avec armes, bagages et ma petite famille pour rejoindre Matrix. Je ne savais pas alors que je nous passerions 16 ans outre Atlantique. Après une très courte période d adaptation je me rends vite compte du problème: les employés de Matrix, comme ses clients d ailleurs, utilisaient PACBASE pour générer du COBOL. Le résultat n était pas mieux que rien mais pire que tout! Les programmes étaient illisibles et la productivité abyssale. En caricaturant, mais à peine, pour un programmeur, l écriture d un programme PACBASE consistait en un exercice tortueux destiné à contrecarrer la logique générée par le produit pour y faire prévaloir la sienne. Les analystes programmeurs de Matrix n avaient pas adhéré à l idée d une industrialisation de l informatique de gestion. Ils avaient non seulement un certain retard dans ce domaine mais étaient culturellement opposés à une approche structurée du génie logiciel conduisant selon eux au syndrome «Analysis Paralysis». Ils ne s attardaient pas dans les phases d analyse mais se plongeaient rapidement dans la programmation. Les problèmes de design dans les applications n étaient pas résolus en agissant sur les éléments du référentiel PACBASE mais solutionnés au cas par cas dans les programmes eux-mêmes. Beaucoup d analystes programmeurs avaient d ailleurs un statut d indépendant et Matrix ne leur avait donné qu un vernis minimal pour travailler avec PACBASE. En général, ils ne maîtrisaient pas bien les concepts. A ma stupeur, je découvris qu aux États-Unis PACBASE était en avance sur son temps! Christian Neau qui encadrait l équipe des moniteurs de GCI Systems Inc. m avait envoyé du renfort en la personne d Emmanuel Hausseguy, un transfuge Français bilingue et expérimenté basé à Pearl River, New York qui s attela avec moi à l écriture en anglais d exemples et des standards pour faciliter l usage de PACBASE pour les nuls. Ce complément de documentation sera ensuite connu dans la communauté PACBASE aux États-Unis comme «Z book» (clin d œil à la prononciation à la française de «The book»).

4 «Z book» contenait les «best practices» PACBASE ainsi qu une collection de macrostructures et de normes, prêtes à l emploi, pour bien structurer le «repository» PACBASE et son contenu. Le temps et une démarche systématique auprès des clients nous permit de pérenniser l utilisation du produit auprès des clients avec qui de très gros projets d ingénierie PACBASE furent réalisés dans les années 90. Dans le secteur financier et bancaire pendant la période de consolidation de cette industrie aux Etats-Unis, PACBASE fut utilisé intensivement par des clients prestigieux comme American Express Financial Advisors, BanK One, Norwest et d autres. Dans le secteur public, notamment au niveau fédéral au Department of Defense incluant la Navy et l Air Force, PACBASE fut utilisé pour écrire une très grande partie leurs applications logistiques de back office. PACBASE fut aussi été utilisé par AAMVANet pour l application de recensement et d harmonisation au niveau fédéral des immatriculations de tous les véhicules à moteur des États-Unis. Toujours dans le domaine public mais cette fois au niveau des états, PACBASE fut utilisé par le Department of Transportation de l Ohio pour la réécriture de l ensemble de ses applications, le département du personnel du Commonwealth of Pennsylvania pour la paie de tous ses fonctionnaires, le State Compensation Fund of Arizona pour l ensemble de ses applications pour la gestion du fond de prévoyance des employeurs. Dans les gouvernements locaux des grands contés et des grandes villes comme Phœnix, Chicago, New York, Shelby County, Galveston County et bien d autres villes et contés, PACBASE fut mis en œuvre pour des développements spécifiques du «core business» et de «mission critical systems». Le produit fut aussi vendu à des groupes industriels, a des sociétés de service dont principalement EDS, des assurances, des HMO comme Health Alliance Plan à Detroit qui était l assurance Maladie de l Hôpital Ford, etc Pendant ce temps j étais aussi impliqué avec l équipe de Philadelphie dans la promotion du produit et le support à la vente au Canada avec des clients comme Canada Héritage au Ministère de la Culture, la Police Montée Royale au Canada en collaboration avec Jean-Claude Moïse, le commercial PACBASE canadien, et Banamex, Telmex, et d autres clients mexicains en collaboration avec Bruno Van Helmerick, le commercial PACBASE mexicain, d origine française qui parle espagnol comme son nom ne l indique pas. A l an 2000, la mise à niveau des applications PACBASE pour corriger le «millenium bug» se fait en un temps record, 10 fois plus vite que pour les applications traditionnelles COBOL! Ce qui fait dire à Mike Pachis, alors président du NAPUG (North American PACBASE User Group): «PACBASE s repository was the right idea!!!».

5 Je travaillais à cette époque en collaboration avec le centre de compétences Y2K d IBM à Chicago pour traiter les applications COBOL avec PacReverse pour les des clients qui n avaient pas encore réécrit toutes leurs applications en PACBASE. C était aussi ma première expérience d outsourcing en Inde avec PACBASE. Pendant ce temps d autres produits tels que IEF et IEW s implantent fortement sur le marché sous le label CASE (Computer Assisted Sofware Engineering) et concurrencent PACBASE. Avec une approche marketing plus agressive, une interface utilisateur graphique et moins contraignants sur le plan méthodologique, ces produits s imposent sur le marché au dépend de PACBASE dont l interface utilisateur commence vraiment à dater. Le produit ne se vend quasiment plus aux États-Unis et de moins en mois aussi en Europe. Ayant de fréquents contacts avec le lab IBM Paris, je réalise que DIVA, qui sera rebaptisé plus tard PAC/CS, ne sera peut-être jamais commercialisé et que nous risquions à moyen terme de perdre nos clients Américains qui insistaient de plus en plus fort pour pouvoir exploiter le contenu du «repository» PACBASE pour générer des applications de type Client / Serveur et des applications pour le Web. Des produits comme Visual Basic, Powerbuilder, puis plus tard VisualAge, mais aussi des suites IDE complètes comme Websphere AD et Eclipse (sa version Opens Source) autour de Java et Visual Studio autour de C# ainsi que d autres langages font progressivement leur apparition sur le marché et sont rapidement adoptés par les clients. Nous décidons, avec des moyens très réduits, de faire une preuve de concept (POC) à Philadelphie pour répondre à la demande des clients PACBASE. L idée était simple, faire des développements GUI avec ces nouveaux produits en utilisant le repository et les générateurs de PACBASE pour générer des proxys client et serveur des programmes PACBASE et les faire communiquer par des appels à des middleware du marché comme CPI-C, ECI, Tuxedo, etc. le tout réalisé avec des macrostructures paramétrables. Finalement réinjecter le code exogène du GUI dans le «repository» sous forme de blob pour bénéficier du versioning (Pac Open) le POC fonctionnait comme prévu fut démontré à la conférence NAPUG en 1992 à Memphis, Tennessee, puis pour Pac Open à La Nouvelle Orléans en Le ToolKit permettait de générer des applications modernes avec GUI ou même moderniser les programmes TP de PACBASE avec du GUI ou une interface Web (Pac Web) en utilisant des outils populaires sur le marché. Nous demandons alors au lab IBM de Paris d industrialiser cette solution appelée provisoirement «ToolKits et PacWeb». Mon ami Fernand Bonaguidi vient me rendre visite à Philadelphie et nous travaillons ensemble pour transférer le savoir faire de Philadelphie à Paris. Un des développeurs des «ToolKits», Jamie Allen est envoyé à St-Nazaire pour effectuer un stage de quelques mois et faciliter leur industrialisation dans PACBASE, et en même temps se former à Pac/CS.

6 Malheureusement, bien que reconnue comme originale et pragmatique cette initiative contrecarrait les plans de développement en cours du Lab et ne sera pas soutenue par IBM. Bien plus tard, un concept similaire sera repris par le Lab avec la génération par PACBASE d un proxy pour VisualAge Generator malheureusement cela était «too little too late!» En 1999 je crée ma propre société, e-asg spécialisée dans la fourniture de prestations et d édition de progiciels avec PACBASE. e-asg, qui a un statut de partenaire IBM, propose des prestations de services, de la formation à PACBASE ainsi qu une suite complète ERP pour le secteur public livrée dans le repository de PACBASE avec possibilité de génération automatique des écrans sur le Web et une génération des «reports» en XML. Le produit Envision Series avait originalement été développé en LINC, un 4GL de Unisys, par SCI, un éditeur de logiciel basé de St-Louis dans le Missouri. Nous avions converti Envision Series automatiquement dans PACBASE avec un convertisseur de code très abouti, lui-même écrit en PACBASE, qui prenait en entrée du code LINC et le convertissait automatiquement en entités PACBASE dans le repository. Ce convertisseur de code avait été développé par mon groupe à Philadelphie dans les années 90 pour les besoins de Lutheran Church Board of Pensions basé à Minneapolis qui voulait migrer ses applications Unisys LINC sur un IBM AS/400. L offre de conversion LINC a PACBASE, baptisée «Lateral Engineering», fut aussi utilisé par Fisher Price, dans le cadre du rachat par Mattel, pour convertir leurs applications Unisys LINC sur une plateforme IBM mainframe. D autres clients Uniys LINC désirant migrer sur d autres plateformes nous ont approché et nous avons fini par créer un centre de re-engineering LINC à PACBASE à Bangalore, en Inde pour répondre à la demande. En 2000 IBM discerne à e-asg l excellence solution award «born on the web» pour Envision Series qui à été mis en œuvre dans plus de 160 gouvernements locaux et districts scolaires aux États-Unis (voir document annexe : IBM Solution Excellence Award earned by e-asg for the Envision Series). Les conférences PACBASE organisées par CGI Systems en collaboration avec le NAPUG réunissaient une fois tous les deux ans, en alternance avec les conférences Européennes, tous les clients en Amérique du Nord, le management de CGI Systems et les équipes de développement PACBASE du Lab à Paris. Très fréquentées dans les années 80, ces conférences perdaient rapidement de leur intérêt pour les clients dès lors que les annonces de l arrivée de PAC/CS puis de VisualAge PACBASE se répétaient sans que les produits ne soient jamais livrés. Les clients d abord patients, puis impatients avaient finalement perdu patience. J ai repris progressivement la responsabilité de la coordination des conférences PACBASE aux USA en collaboration avec le NAPUG, le GUEPARD et le Lab IBM Paris en mettant d avantage l accent sur les aspects d utilisation, les offres de services et les témoignages des clients basés sur leurs propres expériences avec le produit.

7 Le rapprochement avec VisuaAge Generator à un moment donné a permis d organiser la conférence PACBASE dans le cadre de la conférence GUIDE d IBM. L idée était de donner une plus grande visibilité à PACBASE en dehors de la communauté restreinte des clients existants. Cependant, comme le message d IBM sur le futur de PACBASE était loin d être clair, l effet escompté ne fut pas atteint. A l occasion de la conférence PACBASE 2002 organisée a St-Augustin, Floride en collaboration avec Mike Pachis, président du NAPUG et Claude Clarisse, président du GUEPARD, nous décidons de faire un recensement mondial des clients et des applications PACBASE ainsi qu un sondage sur leur attentes afin de communiquer à IBM les priorités des clients et essayer de réorienter les développements PACBASE dans ce sens (voir documents annexes PACBASE Statistics et Lettre conjointe GUEPARD NAPUG). Les orientations données par les clients encore nombreux (environ 400 dont 10% en Amérique du Nord) et actifs (globalement 40'000 utilisateurs) étaient claires. Ils avaient un investissement colossal dans le repository PACBASE avec des millions d entités PACBASE qui étaient réutilisés en moyenne plus de 3 fois chacune! Ils souhaitent utiliser PACBASE comme un référentiel unique basé sur un protocole d échange ouvert utilisant XML, intégré à Eclipse pour tous leurs développements et améliorer l interface utilisateur du produit pour augmenter la productivité des programmeurs. Une lettre conjointe du GUEPARD et du NAPUG à IBM précisant ces points, statistiques à l appui, aboutit à organiser une rencontre de tous les acteurs impliqués qui se tiendra finalement deux ans plus tard à Paris le 29 mars 2005 à la FNCA au cours de l assemblée Générale du GUEPARD (voir document annexe Assemblée Générale du GUEPARD du 29 mars 2005). A cette réunion, IBM confirme sa stratégie de convergence VisualAge PACBASE avec Websphere AD, ignore les demandes des clients et annonce la fin des développements PACBASE avec la release 3.5 du produit qui sera maintenue sur le long terme mais sans évolutions majeures! Pour moi l aventure PACBASE s est arrêtée en 2005 (où presque) quand, pour des raisons familiales nous décidons de rentrer en Suisse où l on me propose la position de CIO à la Ville à Lausanne. Poursuivant ma carrière en Suisse, en mars 2012 je suis entré en fonction comme CIO à l Etat de Genève, succédant à Jean-Marie Leclerc, lui aussi un adepte de la première heure de PACBASE puisqu il était le premier client Suisse et, pendant de nombreuses années, le président du GUEPARD. Quelle ne fut pas ma surprise de retrouver à l État de Genève en 2012 des applications encore en production écrites par CGI en PACBASE il y a environ 30 ans pour une plateforme Bull! «Interrogez le passé, il répondra présent!».

8 PACBASE à été, pour moi, un produit extraordinaire sur lequel j ai bâti une grande partie de ma carrière professionnelle et qui m a permis de vivre une belle aventure internationale. Cet aussi grâce à ce produit que j ai pu côtoyer des individus, eux aussi extraordinaires, comme Robert Mallet, Bernard Chapeau, Didier Roque, Pascal Garrigue, John Swainson, Ian Simpson, Lee Nackman, Pierre Granier, Phlippe Bauquel et bien d autres que je n ai pas oubliés mais dont la liste serait bien longue pour la publier ici, sans oublier non plus mon ami Fernand Bonaguidi dont je salue l initiative d avoir pensé à écrire ce livre.

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere Conférence VisualAge Pacbase 13 décembre 2001 Fernand Bonaguidi Jean-François Lévi 1 La plateforme logicielle WebSphere Applications de s et de Partenaires Accélérateurs

Plus en détail

Assemblée Générale 2007

Assemblée Générale 2007 Assemblée Générale 2007 19 mars 2007 Introduction. L A.G. 2007 s est tenue de nouveau à Paris dans les locaux de la Fédération Nationale du Crédit Agricole, au 48 rue La Boétie. Le Vice-Président Denis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La société Neotys teste les applications web de grands comptes français et internationaux

DOSSIER DE PRESSE. La société Neotys teste les applications web de grands comptes français et internationaux DOSSIER DE PRESSE La société Neotys teste les applications web de grands comptes français et internationaux Son logiciel NeoLoad est désormais disponible en version française SOMMAIRE - Communiqué de presse

Plus en détail

Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational

Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational IBM Software Group Industrialiser la chaîne complète de fabrication 1ère partie - Les bénéfices de la solution logicielle IBM VisualAge Pacbase / Rational Fernard Bonaguidi fernand.bonaguidi@fr.ibm.com

Plus en détail

Maîtrisez la modernisation de votre patrimoine applicatif

Maîtrisez la modernisation de votre patrimoine applicatif IBM Software Group Maîtrisez la modernisation de votre patrimoine applicatif Bienvenue! Sylvie Dubois Mardi 19 octobre 2004 Agenda 9 h 30 10 h 00 11 h 15 11 h 45 11 h 55 12 h 25 13 h 00 La modernisation

Plus en détail

Si Vous avez le droit de travailler

Si Vous avez le droit de travailler Département US de la Justice Division des Droits civils Bureau du conseiller spécial aux méthodes d emploi inéquitables liées à l immigration Si Vous avez le droit de travailler Ne laissez personne vous

Plus en détail

4.15/ Le Congrès de Séville

4.15/ Le Congrès de Séville 4.15/ Le Congrès de Séville En Juin 2000, un nouveau congrès est organisé à Séville. Le thème principal du congrès est le lancement du Developper Workbench, nouvelle station de travail PACBASE écrite en

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL SOCIETE CGI INFORMATIQUE

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL SOCIETE CGI INFORMATIQUE ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL SOCIETE CGI INFORMATIQUE 2006 068 INTRODUCTION Activités Informatique (société de services et d ingénierie informatique) Présentation de l entrée Ce fonds est entré

Plus en détail

Aborder l informatique autrement

Aborder l informatique autrement I N T R O D U C T I O N Aborder l informatique autrement Cet ouvrage est le fruit d un double constat : selon le premier, l informatique est un cas à part dans le monde de l entreprise ; le second est

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Présentation des experts

Présentation des experts A Présentation des experts Christophe Addinquy Impliqué depuis 15 ans dans le développement orienté objet, Christophe Addinquy a notamment participé à l émergence d UML au sein de la société Softeam. Consultant

Plus en détail

Jean-Pascal Ancelin Directeur Commercial Information Builders. Conférence IDC Jeudi 11 juin 2009

Jean-Pascal Ancelin Directeur Commercial Information Builders. Conférence IDC Jeudi 11 juin 2009 Simplifier l accès et la mise à disposition de l information en temps réel dans l entreprise: Les exemples de Ford, NYC Dept. of Health, Police de la ville de Richmond Jean-Pascal Ancelin Directeur Commercial

Plus en détail

MIGRATION UN PROJET À PLUSIEURS DIMENSIONS QUI S ÉCHELONNE DE 2002 À 2006

MIGRATION UN PROJET À PLUSIEURS DIMENSIONS QUI S ÉCHELONNE DE 2002 À 2006 MIGRATION Atlantica, GIE informatique du Crédit Agricole, a réalisé avec succès une importante migration de ses applications en utilisant une approche industrielle et les outils de Sodifrance. Projet réussi

Plus en détail

USINOR. Gestion de projet l Cas pratique. Usinor. Les six challenges d Usinor

USINOR. Gestion de projet l Cas pratique. Usinor. Les six challenges d Usinor Gestion de projet l Cas pratique USINOR Usinor Premier producteur européen d acier 14,523 milliards d euros de chiffre d affaires, dont 52 % dans les aciers plats au carbone 62 000 salariés Les six challenges

Plus en détail

Introduction. Portrait des métiers du marché de l'art

Introduction. Portrait des métiers du marché de l'art Introduction Portrait des métiers du marché de l'art Cet ouvrage dresse un inventaire des principaux métiers et acteurs qui font le marché de l art aujourd hui. Il brosse le portrait, métier par métier,

Plus en détail

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Accélération et précision des rapports, budgets et prévisions au service d une entreprise en plein essor En bref Les besoins À la suite de plusieurs acquisitions

Plus en détail

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006 Sommaire du projet Table des matières Renseignements généraux...1 Méthodologie de recherche...2 Conclusions de la recherche...3

Plus en détail

Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication

Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication Présentation du projet de veille et d analyse mis en place pour Air France Spotter 2012 Tous droits réservés PRESENTATION

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

Drupal. Introduction à Drupal

Drupal. Introduction à Drupal Drupal Introduction à Drupal Cette présentation est basée sur le document «Introduction à Drupal» de La communauté Drupal de Suisse-Romande Histoire Dries Buytaert, fondateur de Drupal en 2000 à l'université

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Programmation orientée objet en langage JAVA Présentation d Eclipse Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com

Plus en détail

ALAIN PROTEAU 5, rue des Pommetiers Delson (Québec) J5B 2H6 Tél : 450.638.9590 alain.proteau@videotron.ca

ALAIN PROTEAU 5, rue des Pommetiers Delson (Québec) J5B 2H6 Tél : 450.638.9590 alain.proteau@videotron.ca ALAIN PROTEAU 5, rue des Pommetiers Delson (Québec) J5B 2H6 Tél : 450.638.9590 alain.proteau@videotron.ca PROFIL DE CARRIÈRE Programmeur analyste bilingue possédant une solide expérience dans le développement

Plus en détail

Adoption des IFRS par les entités ayant des activités à tarifs réglementés Modification de l Introduction à la Partie I

Adoption des IFRS par les entités ayant des activités à tarifs réglementés Modification de l Introduction à la Partie I Adoption des IFRS par les entités ayant des activités à tarifs réglementés Modification de l Introduction à la Partie I Manuel de l ICCA Comptabilité, Partie I Historique et fondement des conclusions Avant-propos

Plus en détail

Bonjour. Je suis Jean-Marie Chabbal. Je suis né le 7 janvier 1960 à Albi. Je suis

Bonjour. Je suis Jean-Marie Chabbal. Je suis né le 7 janvier 1960 à Albi. Je suis 1 Bonjour. Je suis Jean-Marie Chabbal. Je suis né le 7 janvier 1960 à Albi. Je suis marié et j ai deux filles nées en 1987 et en 1996. Dans cette video, je vais commenter les principales étapes de mon

Plus en détail

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique Le Partenaire Technologique SII / SIG Chronique d un succès majeur pour SIG Comment la mise en place d un outil novateur de gestion des infrastructures et des services a permis à SIG d améliorer la gestion

Plus en détail

S7 Le top 10 des raisons d utiliser PHP pour moderniser votre existant IBM i

S7 Le top 10 des raisons d utiliser PHP pour moderniser votre existant IBM i Modernisation IBM i Nouveautés 2014-2015 IBM Power Systems - IBM i 19 et 20 mai 2015 IBM Client Center, Bois-Colombes S7 Le top 10 des raisons d utiliser PHP pour moderniser votre existant IBM i Mardi

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations Analyste cogniticien / cogniticienne informatique Analyste concepteur / conceptrice informatique Concepteur / Conceptrice analyste informatique Concepteur / Conceptrice d'application informatique

Plus en détail

Application COBOL sur le Web

Application COBOL sur le Web Application COBOL sur le Web Roger Engel Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09116-8 2000 Avant-propos En informatique, nous vivons actuellement des temps fort captivants, caractérisés par de profonds bouleversements,

Plus en détail

Guide des accidents du travail

Guide des accidents du travail Guide des accidents du travail aux États-Unis Je me suis blessé au Que puis-je faire? Si vous avez été victime d un accident du travail, vous avez droit aux indemnités pour accident du Vous avez droit

Plus en détail

Association GUEPARD. Assemblée Générale 2015

Association GUEPARD. Assemblée Générale 2015 Association GUEPARD Groupement des Utilisateurs Européen de Progiciels et AGLs Axé sur les Rencontres et le Développement Assemblée Générale 2015 31 mars 2015 Page 1 Ordre du Jour Accueil des participants

Plus en détail

WEBSPHERE & RATIONAL. Jacques Rage

WEBSPHERE & RATIONAL. Jacques Rage WEBSPHERE & RATIONAL Jacques Rage Agenda Websphere WAS MQ Commerce et Portail Smash Travailler avec Webphere : Rational Les nouveaux venus Vendre Websphere Les liens Websphere qu'est ce que c'est? C'est

Plus en détail

Rocket AS v6.3. Les bénéfices de l optimisation

Rocket AS v6.3. Les bénéfices de l optimisation Rocket AS v6.3 Les bénéfices de l optimisation Qu est-ce que Rocket AS? Rocket AS pour IBM System z assure la visualisation de requêtes, de rapports, de données et le développement d applications rapides

Plus en détail

37 ans. Ingénieur développement logiciel, 11 ans d'expérience.

37 ans. Ingénieur développement logiciel, 11 ans d'expérience. Stéphane Mitride Avenue de France 23 1004 LAUSANNE SUISSE smitride@citycable.ch 37 ans +41 78.896.11.77 Ingénieur développement logiciel, 11 ans d'expérience. EXPERIENCE PROFESSIONELLE Depuis 2009 Lausanne

Plus en détail

ECE/CES/2015/30. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens

ECE/CES/2015/30. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 9 avril 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/30 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Plateforme de communication universelle et ouverte

Plateforme de communication universelle et ouverte DOSSIER DE PRESSE Plateforme de communication universelle et ouverte SOMMAIRE La genèse.p. 3 L équipe p.4 La plateforme Busit..p.5 Ils font confiance à Busit..p.7 Fiche d identité p. 8 Dossier de presse

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre? À qui s adresse ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? À qui s adresse ce livre? Introduction Bien que récente, la solution e-commerce Magento s est imposée très rapidement, grâce à ses fonctionnalités innovantes et la qualité de son architecture. Elle est le socle de plusieurs dizaines

Plus en détail

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS?

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? Retour sur l expérience vécue par les tuteurs et réflexion sur le ressenti des étudiants ETOUNDI Ulrich, HENRIEL Théo, NAHORNYJ Robin Etudiants en 4 ème année,

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE Direction des Ressources humaines Direction : Informatique Service : Études Localisation : Site Rhovalparc à Alixan AVIS DE VACANCE DE POSTE ANALYSTE DÉVELOPPEUR POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

Plus en détail

Développements de Kondor+ 3.0 Pilotage de 70 ingénieurs pour un projet stratégique

Développements de Kondor+ 3.0 Pilotage de 70 ingénieurs pour un projet stratégique Développements de Kondor+ 3.0 Pilotage de 70 ingénieurs pour un projet stratégique Kondor+, une application financière de gestion des transactions réalisées des salles de marchés, représente le cœur de

Plus en détail

serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack

serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack SERENA TEAMTRACK Serena TeamTrack est un système de gestion des processus et des incidents reposant sur le Web, sécurisé et hautement configurable.

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

Book des stages 2011

Book des stages 2011 Book des stages 2011 Valeur essentielle du Groupe, notre culture d ouverture nous incite à instaurer un dialogue privilégié avec les grandes écoles. Un stage est une étape importante pour vos orientations

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

Réforme du Marché Financier Algérien. Systèmes d Information

Réforme du Marché Financier Algérien. Systèmes d Information REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES Au service des peuples et des nations Réforme du Marché Financier Algérien Systèmes d Information Alger 5 décembre 2012 Eric Pezet

Plus en détail

IBM WebSphere ILOG JRules Business Rule Management System (BRMS) systèmes de gestion de règles métier

IBM WebSphere ILOG JRules Business Rule Management System (BRMS) systèmes de gestion de règles métier Automatisation des décisions métier et réduction du délai de lancement de nouvelles initiatives IBM WebSphere ILOG JRules Business Rule Management System (BRMS) systèmes de gestion de règles métier Gestion

Plus en détail

La valorisation des spools pour les systèmes i! Transformation en PDF et indexation des spools

La valorisation des spools pour les systèmes i! Transformation en PDF et indexation des spools php.spool La valorisation des spools pour les systèmes i! Sommaire : php.spool permet aux spools traditionnels générés sur systèmes i d entrer dans l ère moderne. Ce produit converti les spools SCS au

Plus en détail

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA STEPHANE DODIER, M.B.A. 514-608-5865 Sommaire J occupe le poste de Vice-Président Exécutif pour Optimum informatique, une firme de servicesconseils informatique appartenant au Groupe financier Optimum.

Plus en détail

Thomas Petillon. les Cahiers du. Programmeur ASP.NET. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11210-6

Thomas Petillon. les Cahiers du. Programmeur ASP.NET. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11210-6 Thomas Petillon les Cahiers du Programmeur ASP.NET ISBN : 2-212-11210-6 Avant-propos Quel est l objectif de cet ouvrage? Les développeurs Web ont probablement tous entendu parler d ASP.NET. Néanmoins,

Plus en détail

Solutions stratégiques d entreprise Pour une entreprise plus performante : Gestion des processus métier grâce à une architecture orientée services

Solutions stratégiques d entreprise Pour une entreprise plus performante : Gestion des processus métier grâce à une architecture orientée services Solutions stratégiques d entreprise Pour une entreprise plus performante : Gestion des processus métier grâce à une architecture orientée services Des gains de productivité qui favorisent l innovation.

Plus en détail

Petit Déjeuner Pépinière du Logiciel Libre. 25 juin 2008

Petit Déjeuner Pépinière du Logiciel Libre. 25 juin 2008 Petit Déjeuner Pépinière du Logiciel Libre 25 juin 2008 1 / 37 Agenda Définition & Principes Les différents outils & composants Les Solutions intégrés Open-Source Vos Questions 2 / 37 Agenda Définition

Plus en détail

Christiane Ciccone Washington. Corinne Narassiguin New York. Sylvain Bruni Boston

Christiane Ciccone Washington. Corinne Narassiguin New York. Sylvain Bruni Boston CONFÉRENCE Français du Monde ADFE Scolarité Fiscalité Christiane Ciccone Washington Corinne Narassiguin New York Sylvain Bruni Boston info@adfeusa.org 1 Logistique Présentation en Français - For information

Plus en détail

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2008 Hors-Thèmes La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Thomas LAPEN Centre Franco-Japonais Alliance Française d Osaka tlapen?yahoo.fr Au sein de la

Plus en détail

Un guide étape par étape pour le trading des options binaires

Un guide étape par étape pour le trading des options binaires Un guide étape par étape pour le trading des options binaires www.cedarfinance.com Sommaire 3 Les meilleures raisons pour effectuer des transactions sur les options binaires 4 Les options binaires: leur

Plus en détail

CV EN SUISSE LES 5 ERREURS À ÉVITER. A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché suisse

CV EN SUISSE LES 5 ERREURS À ÉVITER. A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché suisse Travailler- en- Suisse.ch CV EN SUISSE LES 5 ERREURS À ÉVITER A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché suisse CV en Suisse Les 5 erreurs à éviter A lire absolument

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat DAROUX Géraldine (7109) La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat Ce texte relate l expérience conduite au sein de l Institut Supérieur des Techniques Productiques

Plus en détail

PROFIL NICOMATIC KIT PRESSE - JOURNALISTES

PROFIL NICOMATIC KIT PRESSE - JOURNALISTES PROFIL NICOMATIC KIT PRESSE - JOURNALISTES V3. 2014 Le groupe Nicomatic est un groupe familial français créé en 1976. Son activité d origine vient du micro-décolletage, rien d étonnant en la Haute-Savoie.

Plus en détail

L architecture d entreprise

L architecture d entreprise BABoK Business Analyst Body of Knowledge «Référentiel d architecture d entreprise» L architecture d entreprise Introduction à l architecture d entreprise Référentiel ou méthodologie? Historique La base

Plus en détail

Vue d ensemble des clients pour AS

Vue d ensemble des clients pour AS Vue d ensemble des clients pour AS Un Client pour chaque besoin Pourquoi voudriez-vous plus d un client pour l AS? Différents utilisateurs ont différents besoins : Exécution simple des applications AS

Plus en détail

Le Service Cantonal de I Informatique Kantonale Dienststelle für Informatik

Le Service Cantonal de I Informatique Kantonale Dienststelle für Informatik Le Service Cantonal de I Informatique Kantonale Dienststelle für Informatik 1 Une équipe 2 Une organisation 40 spécialistes en informatique 5 jeunes en formation 3 Une passion commune HP NC6000-2004 IBM

Plus en détail

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE

Navette Atlantis à Cap Canaveral. Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE Navette Atlantis à Cap Canaveral Un exemple de régions motrices du Sud = la FLORIDE B. Des activités économiques et des réseaux puissants : -- une agriculture commerciale puissante et exportatrice (productions

Plus en détail

Un interview avec Francis Jeggli, interprète

Un interview avec Francis Jeggli, interprète Interprète en LSF ou interface? Un interview avec Francis Jeggli, interprète Bonjour Francis. Tu es interprète depuis combien de temps? J ai obtenu mon diplôme d interprète à l université Paris 8 en 1986

Plus en détail

Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel?

Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel? Le Robert lance Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel? dossier de presse - 2014 L avis des Français Étude Ipsos pour Le Robert réalisée sur un échantillon de 1 001 Français

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

La standardisation EPAS

La standardisation EPAS La standardisation EPAS Club CSA du 13 janvier 2012 1 William VANOBBERGHEN Secrétaire Général d EPASOrg Responsable des Projets Internationaux 2 L acquisition en France et en Europe Les Challenges Environnement

Plus en détail

Typologie du logiciel. Typologie du logiciel. Ordinateur? ORDINATEUR. Computer = Hardware + Software. Ordinateur = Matériel + Logiciel

Typologie du logiciel. Typologie du logiciel. Ordinateur? ORDINATEUR. Computer = Hardware + Software. Ordinateur = Matériel + Logiciel Architecture Logicielle des Systèmes d Information (ALSI) Ordinateur? ORDINATEUR MATERIEL Computer = Hardware + Software Septembre 2010 Sources: GJL, Wikipédia,, Internet Ordinateur = Matériel + Logiciel

Plus en détail

Des formations langues. qui vous parlent. www.formation-cci.fr

Des formations langues. qui vous parlent. www.formation-cci.fr Des formations langues qui vous parlent www.formation-cci.fr Un «coup de pouce» à mon évolution professionnelle L apprentissage d une langue étrangère est un excellent moyen de progresser professionnellement,

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

Version 6.0 du 07/11/06. Notre prochain projet de développement logiciel va-t-il se passer comme le précédent?

Version 6.0 du 07/11/06. Notre prochain projet de développement logiciel va-t-il se passer comme le précédent? Version 6.0 du 07/11/06 Notre prochain projet de développement logiciel va-t-il se passer comme le précédent? Développement logiciel : comment maîtriser Salut Paul. Alors, comment va l activité? Bien!

Plus en détail

Vous avez besoin mais pas envie d embaucher de nouveaux collaborateurs sans même avoir pu valider leurs qualités dans la durée.

Vous avez besoin mais pas envie d embaucher de nouveaux collaborateurs sans même avoir pu valider leurs qualités dans la durée. ERP, GPAO, projet Internet, CRM, conseil, stratégie et gestion de parc informatique, formation, SGDB, IBM, BULL, MICROSOFT, APPLE, PHP, HTML, MRP, SQL, MS-OFFICE, VISUAL, STUDIO, PASCAL Vous êtes recruteur

Plus en détail

Gestion commerciale & marketing avec

Gestion commerciale & marketing avec Fabien Pinckaers Els Van Vossel Gestion commerciale & marketing avec Suivez vos prospects, dynamisez vos ventes, lancez des campagnes marketing! Adapté par Blandine Proust Groupe Eyrolles, 2012, pour la

Plus en détail

Distinctions et classements

Distinctions et classements Distinctions et classements Satisfaire ses clients est la priorité de CGI. Grâce à une approche cohérente, disciplinée et responsable en matière de prestation de services, CGI réalise ses projets dans

Plus en détail

Séance 1 Méthodologies du génie logiciel

Séance 1 Méthodologies du génie logiciel Séance 1 Méthodologies du génie logiciel Objectifs : Histoire du développement du logiciel. La crise du logiciel. Explorer les différentes méthodologies de développement. Comprendre l importance d adopter

Plus en détail

COBOL (COmmon Business Oriented Language)

COBOL (COmmon Business Oriented Language) COBOL (COmmon Business Oriented Language) Né en 1960, à la demande du gouvernement américain : PB : diversité et incompatibilité des ordinateurs, langages machines et assembleurs, Objectif : bâtir un langage

Plus en détail

Convertir son Profil en Page

Convertir son Profil en Page X165 Dans cette Formation 21 Le Profil et la Page Pourquoi convertir son Profil en Page Conséquences de la conversion Avant la conversion vous devez Convertir son Comment convertir votre Profil en Page

Plus en détail

IBM Lotus Domino Designer 6.5.1

IBM Lotus Domino Designer 6.5.1 Créez rapidement des applications multi-plateformes pour automatiser les processus métier et améliorer l efficacité de votre workflow IBM Lotus Domino Designer 6.5.1 Créez, testez et déployez rapidement

Plus en détail

PHP sur AS/400 iseries & i5

PHP sur AS/400 iseries & i5 PHP sur AS/400 iseries & i5 Sommaire : La disponibilité de PHP sur les systèmes i est probablement une des plus importantes annonces de ces dernières années pour ceux qui développent sur ces serveurs.

Plus en détail

POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES

POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES RENDEZ VOTRE ENTREPRISE PLUS RENTABLE AVEC SOFTBRANDS ET SAP Vingt ans à aider les PMI et plus de 5 000 clients font de SoftBrands l un des fournisseurs

Plus en détail

Gilles Drouin Ing. Jr. Génie Logiciel (514)237-7116 Courriel : gil.drouin@videotron.ca

Gilles Drouin Ing. Jr. Génie Logiciel (514)237-7116 Courriel : gil.drouin@videotron.ca Gilles Drouin Ing. Jr. Génie Logiciel (514)237-7116 Courriel : gil.drouin@videotron.ca Profil de Carrière Ayant plus de 12 ans d expérience en programmation sous diverses plateformes (dont les plus populaires

Plus en détail

Langages de développement : RPG III & IV, ILE, CL, SQL PL, Cobol, Windev, Java 5. Progiciels : Zadig SX, Sysper, Mapics, Prévassur, Evolan, Arcad

Langages de développement : RPG III & IV, ILE, CL, SQL PL, Cobol, Windev, Java 5. Progiciels : Zadig SX, Sysper, Mapics, Prévassur, Evolan, Arcad Expérience informatique : le service Depuis 1984, diverses missions en province ou à Paris, en tant qu AP, puis Chef de Projet à partir de 1988, m ont conduit à une bonne maîtrise des outils de développements

Plus en détail

Choix de l outil PENTAHO

Choix de l outil PENTAHO Choix de l outil PENTAHO GROUPES : Encadrant : IDRISSI BADSSI abd al moughit Mme LEMRINI loubna HALIM hamza LARHROUCH mustapha Table des matières Business intelligence... 2 Les Outils Open source de Business

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010 Eléments pour l animation l de la réunion du 16 Septembre 2010 http://www.plmlab.fr v0.4 du 13 Septembre 2010 1 Ordre du jour de la réunion 14h00 15h15 Présentation de la démarche et du projet d association

Plus en détail

1) Jeunes diplômés et étranger:

1) Jeunes diplômés et étranger: Communiqué de presse MAI 2015: Observatoire Gallileo des Grandes Ecoles 2015 13 ème édition 2 extraits des aspirations professionnelles des cadres dirigeants et décideurs de demain : 1) Jeunes diplômés

Plus en détail

Informatique CDC Talend. Dei Lab Sophie Haré Conférence utilisateurs Octobre 2012

Informatique CDC Talend. Dei Lab Sophie Haré Conférence utilisateurs Octobre 2012 Informatique CDC Talend Dei Lab Sophie Haré Conférence utilisateurs Octobre 2012 La Caisse des Dépôts & Informatique CDC Contexte de choix Existant Audit de code Conclusion La Caisse des Dépôts & Informatique

Plus en détail

Etude de cas : les systèmes de gestion de contenu "Open Source" rendent les sites de commerce électronique très accessibles financièrement

Etude de cas : les systèmes de gestion de contenu Open Source rendent les sites de commerce électronique très accessibles financièrement LinuxFocus article number 293 http://linuxfocus.org par Linda Christie L auteur: Linda Christie dirige la société internationale de publication et de conseil Write Solutions et

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

4. Survol du système UO - SMARTStream

4. Survol du système UO - SMARTStream 4. Survol du système UO - SMARTStream 4.1 Plate-forme technologique SMARTStream est un système client-serveur dont la composante serveur roule à partir d un IBM RS-6000 (une petite boîte d apparence semblable

Plus en détail

Ronan EZANNO. 20 ans d'expérience PowerBuilder.NET

Ronan EZANNO. 20 ans d'expérience PowerBuilder.NET Ronan EZANNO Consultant - Ingénieur d étude 20 ans d'expérience PowerBuilder.NET Résumé de Connaissances Pratiqué Méthodes MERISE Bases de Données Relationnelles SQL Server (Microsoft), Sybase System 12,

Plus en détail

SFR utilise la version JBoss EAP de Red Hat

SFR utilise la version JBoss EAP de Red Hat SFR utilise la version JBoss EAP de Red Hat Mercredi 30 Septembre 2011 Karim Ben Mustapha SFR Atelier BNP Paribas Présentation de SFR Contexte et objectifs Pourquoi avoir choisi JBoss EAP? Pour quels gains

Plus en détail

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques?

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Quel est le cadre législatif? Quelles réticences? Est-ce un frein à la mobilité?

Plus en détail

Méthodologie de la prise de contact

Méthodologie de la prise de contact Méthodologie de la prise de contact Percy Miller, au service de vos projets Qu est-ce qu un projet? Nous vous communiquons les coordonnées d un décisionnaire qui : a un projet avéré a un budget a un délai

Plus en détail

Gérer efficacement le développement géographiquementdistribué

Gérer efficacement le développement géographiquementdistribué Solutions SCM IBM Rational pour le développement distribué Août 2004 Gérer efficacement le développement géographiquementdistribué Karen Wade Directrice du marketing, Produits SCM IBM Software Group Page

Plus en détail