L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés."

Transcription

1 L année 2014 s achève, pour l indice boursier français, au niveau où elle a commencé, le CAC 40 a perdu - 0,5% sur l année, l indice européen (l Eurostoxx 50) a lui gagné + 2,82%, alors que l indice américain (DJIA) a encore progressé de 8,4%, établissant de nouveaux records historiques. En France et en Europe, la sinistrose a continué à faire des dégâts, le moral étant un des moteurs essentiels pour la croissance, celle-ci a encore été atone en 2014, alors qu aux états unis, l effet pétrole et gaz de schiste dopent l économie ; mais cette abondance d or noir a pour conséquence de faire chuter les cours du pétrole (-48% depuis le 20juin) et génère une instabilité internationale notamment en Russie très exportatrice de pétrole et de gaz, qui a vu sa monnaie perdre en % face à l euro et -60% face au dollar US. L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés. La bonne nouvelle, c est qu au-delà d une légère baisse des carburants à la pompe (gain de pouvoir d achat), l Europe va retrouver de la compétitivité sur l échiquier international ce qui devrait se traduire selon le FMI par un gain de croissance supplémentaire de 0,5% sur 2 ans. Vous l aurez constaté, en 2015, l équation qui permettra d optimiser votre patrimoine va être compliquée à résoudre. Avant de parler de l avenir, regardons d abord quels ont été les conseils proposés par le cabinet en 2014, et comment se sont comportés les principaux supports d investissement? Le cabinet ROCHA Finance&Patrimoine propose quelques pistes de réflexion.

2 Bilan 2014 : Epargne sans risque : cette année encore, les épargnants ont payé très cher la garantie de leur capital puisque, comme l avait prévu le cabinet (Cf note conjoncture 1 er semestre 2014), les livrets d épargne ont enregistré une nouvelle baisse au mois d août 2014, le livret A passant à 1%! Selon les règles de calcul en vigueur, le taux devrait encore être révisé à la baisse en février 2015! Les fonds euros de vos assurances-vie devraient aussi pâtir de la baisse des rendements des obligations d état (OAT 10 ans). Explication : Voici comment sont globalement composés les fonds euros de vos assurances-vie : Les Obligations (OAT 10 ans) ont actuellement un rendement de 0,69%, le court terme entre 0,14% et 0,33%, et les actions, qui ont été le moteur de rendement ces 3 dernières années, n ont pratiquement rien rapporté en 2014! Je vous laisse imaginer l effet dévastateur sur le rendement 2014 des fonds euros ; Verdict à partir de la mi-janvier, quand les assureurs vont commencer à afficher leurs taux de rendement pour Placements obligataires : ce fut la bonne surprise de l année 2014, alors que les taux étaient attendus à la hausse, ils ont continué à baisser, ce qui a permis aux clients ayant des placements obligataires conseillés par le cabinet, d encaisser une plus-value intéressante. Le rendement a même été exceptionnel sur certains d entre eux (voir tableau des performances page suivante «H2O Multibond»). Crédit : Nous avons connu une nouvelle année historique avec des taux bas à des niveaux jamais connus! Baromètre «meilleurtaux.com» Immobilier : il faut toujours distinguer le neuf, qui continue à être dynamique grâce aux incitations fiscales (notamment depuis l annonce du dispositif PINEL), et aux offres des promoteurs qui doivent vendre leurs programmes, et l ancien, qui pâtit de l alourdissement de la fiscalité, de l arrivée massive de logements neufs à loyers modérés (Scellier, Duflot, Pinel ). Globalement, le marché de l ancien a baissé (-1%) ce qui semble faible, mais cache des écarts importants selon la localisation des biens (source Indice des Notaires INSEE). Il n est pas rare de voir des négociations de -20% sur les prix affichés, le nombre d acheteurs étant faible, seuls ceux qui baissent vendent.

3 Fiscalité : Les rentrées fiscales n étant pas là à cause de la croissance faible, pour boucler son budget, l état doit trouver des sources de financement : vous. La loi de finances 2015 a supprimé la première tranche d imposition à 5,5%, mais a abaissé le seuil de la 2 e tranche qui est à 14%! Ce qui revient à taxer plus les classes moyennes. L optimisation fiscale du patrimoine devient essentielle et passe même avant la recherche de rendement. Cette année, le service de «suivi patrimonial» proposé par le cabinet, a prouvé sa réelle efficacité en adaptant le patrimoine des clients aux nouvelles règles, et en faisant réaliser à certains d entre eux, de substantielles économies d impôts! Bourse : Comme expliqué précédemment, seuls les indices boursiers américains ont tiré leur épingle du jeu, les indices Français et Européens ayant pratiquement fait du sur place. Cependant il ne faut pas oublier que la bourse est un placement de long terme et ramenée à une durée normale de placement, sur 3 ans, le CAC 40 a progressé de +31,03%, l Eurostoxx 50 de + 31,36% et le DJIA +43,84%. Une véritable satisfaction pour le cabinet qui depuis 3 ans conseille la diversification des placements via la bourse, en dosant le montant pour chaque client en fonction de sa sensibilité, et qui a permis à certains clients de gagner +59,34% sur 3 ans!(2) Placements à capital protégé : Ils furent encore une fois la réelle opportunité de 2014! alliant protection du capital(1) et performance en cas de stabilité de la bourse, ils ont permis à certains clients qui souhaitaient dynamiser une partie de l épargne de leurs livrets (ou autres), sans investir directement en bourse, d encaisser jusqu à +9% sur 1 an! (1) Le capital était garanti jusqu à une baisse de 30% de la bourse, Cf conditions générales «Adequity Target 6», disponibles sur demande auprès du cabinet (2) Rendement du support «ODDO avenir C» PERFORMANCES des principaux supports d investissements proposés ou arrivés à échéance en 2014 Nom du placement Type de gestion Niveau de risque Livret GE Money Banck Monétaire capital garanti Fond euro Obligations capital garanti Durée Performances du minimum 01/01 au 31/12/2014 conseillée Aucune Taux boosté 3,5% (1) Aucune Taux annoncés 1 er trim 2015, estimation entre 2% et 4% (2) Performance sur 5 ans NC Entre 15,9% et 20,3% Eurose Mixte Euro Prudente Prudent 2 ans + 4,44% + 31,97% Adequity Produit structuré à capital Capital - 9% du 30/09/ EuroStoxx Target 6 garanti tant que l eurostoxx 50 ne baisse pas de plus de 30% protégé au 30/09/2014 H2O Obligations Modéré 3 ans +30,91% nc Multibond R internationnales Fidelity Patrimoine Actions mixtes Internationales Modéré 5 ans +8,79% +33,41% Generali France small Caps D ODDO Avenir Europe Actions Françaises petites et moyennes capitalisations Actions Europe moyennes capitalisations Optimum 5ans +1,99% +66,33% Optimum 5 ans +3,76% +65,57% CAC 40 Indice bourse Française Optimum 5 ans -0,5% +5,94% (1) Demandez les conditions particulières de l offre auprès du cabinet (2) Taux nets de frais de gestion et hors fiscalité éventuelle

4 Que devrait-il se passer en 2015? D abord le négatif : comme en 2014, la baisse de rendement des placements garantis, comme les fonds euros des assurances-vies ou les livrets d épargne, va continuer. Ceux qui possèdent de tels contrats le constateront sur leurs relevés dès le 1 er trimestre L immobilier ancien, constitue la principale inquiétude, à cause du stock important de biens qui ne trouvent pas preneurs, et de la baisse du nombre de transactions. Ceux qui voudront vendre en 2015 devront faire des sacrifices sur le prix, les acheteurs devront quant à eux être sélectifs sur la qualité du bien et l emplacement, garants de la qualité de leur investissement! Le cabinet propose un service de recherche de biens immobiliers et de négociation immobilière à des conditions avantageuses pour ses clients, n hésitez pas à nous contacter! Les interrogations : Les placements obligataires devraient batte les fonds euros car les politiques monétaires des banques centrales Européennes et Américaines devraient se poursuivre (maintient de taux bas) pour soutenir l économie qui a du mal à redémarrer. Le seul risque viendrait d une augmentation imprévue des taux, qui génèrerait une baisse du cours des obligations. Ce placement conserve sa place dans votre patrimoine, surtout si vous choisissez de respecter une durée de détention de 5 à 10 ans. Les marchés boursiers : pour 2015, les analystes économiques sont prudents : «2014 marque le septième anniversaire du déclenchement de la crise financière. Et pourtant, les défis à relever demeurent significatifs pour les investisseurs de la zone euro. La dynamique de croissance a de nouveau fléchi en Europe et le recul de l inflation a été tel que les craintes déflationnistes se sont accentuées. Enfin, des risques géopolitiques importants ont accru la volatilité des marchés financiers. ( ) Pour 2015, nous anticipons un contexte financier complexe. L environnement macroéconomique mondial nous laisse entrevoir des signes de reprise en particulier aux Etats-Unis. Nous anticipons des performances financières limitées dans un contexte qui se caractérisera par des pics de volatilité.» (Extrait de «Perspectives 2015 Générali Investment Europe») Dans ce contexte, le cabinet vous conseille de rester raisonnablement positionné sur les marchés actions, en fonction de votre niveau d acceptation du risque et de la structure de votre patrimoine. Cependant il convient d être prudent, car après 2 années de hausse ininterrompue, et 1 année stable, les marchés pourraient avoir besoin de souffler, la volatilité était présente en 2014 et le sera aussi en Ce contexte peut être intéressant pour utiliser les avantages des placements à capital protégé, comme «Adequity rendement janvier 2015»,bien adapté à cette configuration de marché, et qui peut générer du rendement de 6,5%/an même dans un contexte boursier stable, voire négatif (demandez les conditions et brochures auprès du cabinet). Les positif : l immobilier neuf a retrouvé des couleurs, notamment depuis le dispositif PINEL qui a remplacé le DUFLOT. Point fort, il est possible de défiscaliser tout en logeant ses enfants ou parents dans le bien immobilier acheté, c est un avantage qui avait fait le succès du Scellier en son temps. Autre élément de taille, l avantage fiscal est passé de 18% à 21% du montant investi, soit une réduction d impôts de sur 12 ans pour un investissement de Couplé à des taux de crédit historiquement bas, tout est réuni pour se constituer un patrimoine dans un cadre avantageux. Le cabinet vous propose de nombreuses possibilités d investissement dans toute la

5 France et tous promoteurs confondus, avec une spécialisation sur les «retours de lots à la vente» qui vous permet de défiscaliser sans avoir à attendre 2 ans pour la livraison de votre bien immobilier. N hésitez pas à contacter le cabinet pour profiter de ce service. La fiscalité : sa stabilité est un point positif pour 2015, cela permettra aux stratégies mises en place en 2014 de perdurer, notamment pour ce qui est de l optimisation fiscale des revenus fonciers. Si vous avez de tels revenus, sachez que le cabinet peut travailler en synergie avec votre expert comptable pour diminuer votre imposition, selon votre cas, les impacts peuvent être très importants. Pour résumer, 2015 sera l année de la fluctuation et de la prudence. Comme il n y a plus rien à attendre des placements garantis, vos choix d investissement devront être mûrement réfléchis, et vous devrez accepter une dose (même minimale) de risque si vous soulez faire progresser votre épargne. Une fois encore, que ce soit pour vos investissements financiers, immobiliers ou simplement pour de l optimisation fiscale, le cabinet Rocha Finance&patrimoine met à votre disposition, tous ses outils et son savoir faire au service de votre patrimoine. Ne vous en privez pas, et parlez en autour de vous! L actualité du cabinet : Pour faire face à son développement et maintenir le niveau de qualité de ses prestations, le cabinet a déménagé au centre ville de Toulon, 24 allée Amiral Courbet, depuis le 15 décembre Ces locaux seront prochainement aménagés pour accueillir un collaborateur. Presse : Le cabinet à toujours la confiance du journal «Var information», dans lequel apparaîtront les articles économiques rédigés par Philippe Rocha sur un thème choisi par le rédacteur en chef. Enfin, un article intitulé «Rocha Finance et Patrimoine : des conseils et solutions en toute transparence» est paru en décembre dans le magazine de la Chambre de Commerce et d Industrie du Var, VAR ECONEWS, pour mettre en avant l originalité du concept du cabinet. Vous pouvez le consulter sur le lien suivant : Le service courtage en prêts immobiliers a connu un grand succès en 2014 et généré des gains substantiels pour les clients qui ont renégocié ou mis en place un prêt immobilier. Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année Philippe ROCHA, votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant.

Note de conjoncture Juillet 2015.

Note de conjoncture Juillet 2015. Note de conjoncture Juillet 2015 Alexis contre Mario, le combat de l année Note de conjoncture Juillet 2015. En janvier, Mario Draghi, le président de la banque centrale européenne (BCE), en prenant la

Plus en détail

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Comment réussir son investissement en loi Pinel? Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation particulièrement intéressante. Elle remplace avantageusement

Plus en détail

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier 16 ème Observatoire du Crédit Immobilier LES BANQUES ONT-ELLES ARRÊTÉ DE PRÊTER? «BANQUES CHERCHENT EMPRUNTEURS». C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 5 n o v e m b r e 2 0 1 2 INTRODUCTION : UN MARCHE

Plus en détail

Patrimoine Immobilier Finance Retraite

Patrimoine Immobilier Finance Retraite Patrimoine Immobilier Finance Retraite Numéro 47 Février 2013 EDITO Situation du marché immobilier d habitation L heure de vérité Le mois dernier, nous nous interrogions sur les hypothèses de croissance

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 ACTUALITE ECONOMIQUE L activité mondiale devrait poursuivre son affermissement. L impulsion est donnée par les pays avancés, bien que leurs redressements restent inégaux.

Plus en détail

FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER?

FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER? Deuxième édition de #1 FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER? Deuxième édition de #2 PLAN DE L INTERVENTION 1. Les grandes principes d une retraité préparée 2. Point sur

Plus en détail

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable.

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Delfea Une solution patrimoniale sur mesure EN BREF Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Définissez votre stratégie d investissement

Plus en détail

La Retraite Nouvelle Génération

La Retraite Nouvelle Génération AXA Prévoyance & Patrimoine La Retraite Nouvelle Génération Privilège formule accumulator retraite Un complément de ressources garanti pendant toute votre retraite, Une épargne restante disponible, Les

Plus en détail

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland 8 e Conférence Annuelle OPCI 2013 Le Marché de l OPCI face à la crise et suite à la disparition du 210E Dii conférences Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland Paris, 22 janvier 2013 Dii Conférences

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine Mars 2014 Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière EXTRAIT D HIMALIA 1 Sommaire 1 / La météo des marchés 2 / Les fonds nouveaux 3 / Les fonds d actualité

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

N e w s l e t t e r. Conseil & Gestion de Portefeuille. J. de DEMANDOLX & ASSOCIES. M a r s 2 0 0 8. Et de 8!!

N e w s l e t t e r. Conseil & Gestion de Portefeuille. J. de DEMANDOLX & ASSOCIES. M a r s 2 0 0 8. Et de 8!! M a r s 2 0 0 8 N e w s l e t t e r J. de DEMANDOLX & ASSOCIES J. de DEMANDOLX Conseil en Gestion de Patrimoine GESTION S.A. Conseil & Gestion de Portefeuille Et de 8!! C est en effet la 8ème correction

Plus en détail

COMPTE RENDU D'ACTIVITE DE L'ASSOCIATION

COMPTE RENDU D'ACTIVITE DE L'ASSOCIATION Association régie par la loi 1901 4, place Richebé 59 000 LILLE www.nordeuroperetraite.fr CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 19 MARS 2012 DE L'ASSOCIATION NORD EUROPE RETRAITE COMPTE RENDU D'ACTIVITE DE L'ASSOCIATION

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

La situation économique espagnole est très préoccupante et le

La situation économique espagnole est très préoccupante et le FICHE PAYS ESPAGNE : VERS UNE DÉCENNIE PERDUE? Danielle Schweisguth Département analyse et prévision La situation économique espagnole est très préoccupante et le spectre de la décennie perdue japonaise

Plus en détail

Construisez votre avenir et celui de vos proches

Construisez votre avenir et celui de vos proches PARTICULIERS Generali Protection Vie Construisez votre avenir et celui de vos proches Generali Protection Vie Un contrat d assurance vie adapté à vos objectifs d épargne et de protection familiale Qu il

Plus en détail

Dossier spécial Où investir en 2016? L immobilier neuf, l investissement rentable de 2016! Décryptage dans ce dossier spécial

Dossier spécial Où investir en 2016? L immobilier neuf, l investissement rentable de 2016! Décryptage dans ce dossier spécial Dossier spécial Où investir en 2016? L immobilier neuf, l investissement rentable de 2016! Décryptage dans ce dossier spécial DOSSIER SPÉCIAL OÙ INVESTIR EN 2016? SOMMAIRE 1. LA BOURSE - OBSERVATION /

Plus en détail

Les règles de base de fonctionnement d un marché

Les règles de base de fonctionnement d un marché C HAPITRE 1 Les règles de base de fonctionnement d un marché Qu est-ce qu un marché? Un marché est un endroit matérialisé ou non où peuvent se rencontrer des agents économiques qui ont des besoins complémentaires,

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

EN BREF. Libressur Sélection Vie

EN BREF. Libressur Sélection Vie Libressur Sélection Vie Cherchez à faire fructifier votre capital en investissant à votre rythme tout en bénéficiant du cadre fiscal(1) avantageux de l assurance vie. EN BREF Libressur-Sélection Vie est

Plus en détail

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012!

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Deux expertises, deux éclairages" Les taux du crédit immobilier! Les prix de l immobilier!

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

Comprendre la nouvelle loi d investissement. Octobre 2014

Comprendre la nouvelle loi d investissement. Octobre 2014 la LOI PINEL.fr Comprendre la nouvelle loi d investissement Octobre 2014 Qui sommes-nous? LaLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel Au travers d un réseau

Plus en détail

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours.

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. Résumé / conclusion : La bonne performance du secteur immobilier coté en 2012 a principalement bénéficié aux grandes capitalisations du

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Eclairage sur les PME et ETI

Eclairage sur les PME et ETI Avril 14 Eclairage sur les PME et ETI Un certain nombre d éléments semblent aujourd hui favorables aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). L amélioration

Plus en détail

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES L assurance serait-elle entrée dans une nouvelle ère en 2012 avec une décollecte de 3,4 milliards. S il ne s agit pas de véritable rupture, il s agit

Plus en détail

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 AG Protect+ Select Observation 1 Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 Obtenez le meilleur du potentiel des actions européennes 2! Les actions européennes

Plus en détail

SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE : LA NOTE EXPLICATIVE

SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE : LA NOTE EXPLICATIVE SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE : LA NOTE EXPLICATIVE I) Objectifs et intérêt de l étude Page 2 II) Lien entre le sujet et les travaux effectués Page 6 III) Bibliographie et sources d information Page 7 IV) Les

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Les Web Conférences Cortal Consors

Les Web Conférences Cortal Consors Les Web Conférences Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts un large choix de formations accessibles et interactives tout au long de l'année Comment diversifier ses

Plus en détail

Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale

Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale ŒKONOMIA Analyse du 8 septembre 2015 Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale Depuis le début de l année, on parle beaucoup de l exceptionnel alignement des planètes

Plus en détail

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 30 juin 2014

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 30 juin 2014 LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 30 juin 2014 Objectif de gestion Style de gestion Modalités de gestion L objectif de gestion du fonds euros de Spirica est de dégager, sur la durée, une performance

Plus en détail

SCPI Scellier. Renovalor 2

SCPI Scellier. Renovalor 2 Renovalor 1 Historique INTER GESTION, société de gestion de SCI et de SCPI gère depuis plus de 20 ans les SCPI Malraux PIERRE INVESTISSEMENT 1, 2, 3, 4, 5 et 6. Forte de son expérience en opération de

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L'enveloppe Assurance

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 30 juin2015

LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 30 juin2015 LE FONDS GENERAL DE SPIRICA Reporting au 30 juin2015 Objectif de gestion Style de gestion Modalités de gestion L objectif de gestion du fonds euros de Spirica est de dégager, sur la durée, une performance

Plus en détail

VOTRE EPARGNE FINANCIERE. Osez la durée

VOTRE EPARGNE FINANCIERE. Osez la durée VOTRE EPARGNE FINANCIERE Osez la durée Taux Immobilier Taxes Confiance PEA Les placements court terme et les taux d intérêt bas bas bas.. L inflation passe au second plan des politiques monétaires Même

Plus en détail

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde».

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». «Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». Un contexte toujours difficile Conséquences pour les placements Conséquences pour la gestion des CARPA Reste-t-il des opportunités?

Plus en détail

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014 Perspectives des FNB canadiens en 2014 Janvier 2014 Monthly Strategy Report October 2011 Perspectives des FNB canadiens de BMO Gestion mondiale d actifs en 2014 2 Encore une année exceptionnelle pour le

Plus en détail

Votre patrimoine est une histoire qui s écrit. Macroéconomie. novembre 2015. Olivier KELSCH Conseiller Privé Gérant. Mob.

Votre patrimoine est une histoire qui s écrit. Macroéconomie. novembre 2015. Olivier KELSCH Conseiller Privé Gérant. Mob. Votre patrimoine est une histoire qui s écrit Macroéconomie novembre 2015 Olivier KELSCH Conseiller Privé Gérant Mob. 06 25 83 20 79 SYNTHESE Les fondamentaux économiques restent positifs aux Etats-Unis

Plus en détail

Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP

Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP Etude de marché SCPI Exclusive Partners, société indépendante de conseil en investissement a réalisé en août-septembre 2012 une étude auprès

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet Acheter pour louer et investissement locatif L achat d un bien immobilier est considéré comme un placement puisqu il est rentable au fil du temps. Il est possible d obtenir différents types de prêts pour

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Fructi-Sélection Vie EN BREF

Fructi-Sélection Vie EN BREF Fructi-Sélection Vie Constituez ou cherchez à valoriser un capital en investissant à votre rythme tout en bénéficiant du cadre fiscal spécifique(1) de l assurance vie. EN BREF Fructi-Sélection Vie est

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique La gestion financière de l assurance, clé du développement économique Grâce aux placements qu elle doit effectuer en contrepartie de ses engagements envers les assurés, l assurance joue un rôle primordial

Plus en détail

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Prêt immobilier Un taux attractif Des mensualités sécurisées Foncier Objectif i Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Pour votre nouveau logement,

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 Restructurer votre patrimoine grâce à une stratégie immobilière diversifiée Marie Annick MOURGUIART Directrice Banque Privée Bayonne Pays Basque Bertrand HARRY, Directeur Général

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR CE QU IL FAUT SAVOIR POUR BIEN COMPRENDRE NOTRE ACTIVITE Comment payer moins d impôts? C est la question que se posent

Plus en détail

Schroders Global Investment Trends Report

Schroders Global Investment Trends Report Schroders Global Investment Trends Report 2014 Enquête mondiale sur les tendances et les intentions d épargne des investisseurs individuels Paris, le 4 mars 2014 Mars 2014 Introduction Méthodologie» Schroders

Plus en détail

Investissements directs dans l immobilier en Suisse

Investissements directs dans l immobilier en Suisse Taux d intérêts trop bas? Pertes de capital dues à des produits financiers trop compliqués et pas compréhensibles? Pas de diversification? De trop grands risques dans le portefeuille? Crainte d une future

Plus en détail

MULTISUPPORT 3 Aréas

MULTISUPPORT 3 Aréas Aréas PRÉMIUM q^r MULTISUPPORT 3 Aréas Avec les meilleurs experts, bénéficiez du potentiel de performance des marchés financiers MULTISUPPORT 3 Aréas q PLACÉ SOUS LE SIGNE DE L EXPERTISE Accompagné par

Plus en détail

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises?

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? En marge du salon «Outsourcing & IT Solutions 2009», le cabinet Ernst & Young a présenté les résultats de l étude intitulée

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

POINT SUR LES OPPORTUNITES DE PLACEMENTS POUR LES CARPA NOVEMBRE 2014

POINT SUR LES OPPORTUNITES DE PLACEMENTS POUR LES CARPA NOVEMBRE 2014 POINT SUR LES OPPORTUNITES DE PLACEMENTS POUR LES CARPA NOVEMBRE 2014 1. PLACEMENTS COURT TERME 1.1 Fonds monétaire Ces placements permettent d optimiser la gestion de trésorerie sur un horizon 1 à 15

Plus en détail

Assurance vie. Fipavie. Une gamme complète de 5 contrats multisupports

Assurance vie. Fipavie. Une gamme complète de 5 contrats multisupports Assurance vie Fipavie Une gamme complète de 5 contrats multisupports 5 contrats personnalisés avec des supports dynamiques et performants Rappel des avantages fiscaux de l assurance vie (septembre 2000)

Plus en détail

Comment réussir vos investissements en bourse?

Comment réussir vos investissements en bourse? Comment réussir vos investissements en bourse? Les 3 règles d or indispensables - 1 - Introduction L investissement dans les marchés financiers est souvent vu d un mauvais œil. La forte volatilité de ces

Plus en détail

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS ÉPARGNE patrimoniale chiffres clés 2012 LE GROUPE AG2R LA MONDIALE* Un groupe d assurance de protection sociale, paritaire et mutualiste Un assureur complet de la personne : Prévoyance, Santé, Épargne,

Plus en détail

Optimisation de la gestion de trésorerie

Optimisation de la gestion de trésorerie Optimisation de la gestion de trésorerie Problématiques financières et solutions de placements Marie BUCKWELL Guillaume DE LAMAZE 1- Optimiser la gestion des excédents trésorerie Principe de base : tendre

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011 2 LA SOLUTION SCPI : POURQUOI? La solution SCPI est adaptée à différents profils d aversion au risque. La solution SCPI répond à de multiples objectifs patrimoniaux. Les SCPI fiscales permettent aux associés

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente.

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente. DOSSIER DE PRESSE Georges BILLAND Lieu dit Bouharée 35 230 ORGERES Tél : 02 99 83 46 77 Rennes, le 25 Mars 2011 Port : 06 29 23 08 32 Email : georges.billand@hotmail.fr En résumé : Les Ateliers de l Epargne,

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié?

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Assurance Vie Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Novial Avenir Une solution Retraite adaptée à vos besoins AXA Prévoyance & Patrimoine Novial Avenir : un contrat adapté à vos besoins

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine S E R F I P at rimoine Le conseil avant Le service après. L achat vente maîtrisé La sécurité & la performance Une nouvelle opportunité que vous connaitrez en fin de présentation Dans le cadre d une approche

Plus en détail

SECTION 1 : Connaissances et expérience

SECTION 1 : Connaissances et expérience SECTION 1 : Connaissances et expérience Question 1 : Vos connaissances en matière d investissements sont o plutôt faibles 0,0 o moyennes 5,0 o très bonnes 10,0 Question 2 : ACTIONS : Connaissez-vous ce

Plus en détail

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT C onfiez votre epargne a un professionnel www.fortuneo.be POURQUOI CHOISIR LA GESTION SOUS MANDAT? Vous souhaitez INVESTIR mais vous

Plus en détail

commentaires trimestriels

commentaires trimestriels commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de 2011. Les problèmes reliés à la perte de

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LES ATOUTS DE LA SCPI

SOMMAIRE 1. LES ATOUTS DE LA SCPI SOMMAIRE 1. LES ATOUTS DE LA SCPI 2. EXEMPLE DE SOUSCRIPTION 3. PRINCIPALES CARACTERISTIQUES 4. PRESENTATION DU SIMULATEUR 5. DOCUMENTS COMMERCIAUX 6. DOCUMENTS DE SOUSCRIPTION AGRÉMENT DE L AMF TOUTE

Plus en détail

Opportunité d investissement n 12

Opportunité d investissement n 12 Opportunité d investissement n 12 EN BREF Objectif de collecte : 91 100 Montant de la part : 5 061 Nombre de parts : 18 Rendement annuel avant impôt : 5 % Type de bien : T1 26m² Localisation : Gaillard

Plus en détail

LA LETTRE HEBDOMADAIRE D ANTEIS

LA LETTRE HEBDOMADAIRE D ANTEIS 9 LA LETTRE HEBDOMADAIRE D ANTEIS page 4 : un outil de gestion de trésorerie, Octavie 2. La fin de semaine a été marquée par la dégradation de la situation politique en Egypte qui d une part menace la

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 1- Profil des acquéreurs, tous dossiers Immoprêt confondus A quel âge achète-t-on, quel est le budget et l apport moyen, seul ou en couple? 2- Profil

Plus en détail

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com S o l u t i o n Epargne Handicap Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées La clé de votre avenir financier Contrat épargne handicap sélectionné par : www.handipargne.com Solutions financi

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 1 Internet au service de l immobilier 1. Le Groupe Acheter-Louer.fr 1. Chiffres clés : une crise immobilière qui impacte les résultats 1. Une structure

Plus en détail

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente?

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente? Point de marché Taux européens : Plus raide sera la pente? Depuis l atteinte, le 25 avril dernier, d un rendement de 0,06% pour l obligation allemande de maturité 10 ans, les taux d intérêt à long terme

Plus en détail

Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne?

Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne? Banque Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne? Gestion Sous Mandat en OPCVM L expertise d AXA en gestion d actifs Une gestion clé en main Une information régulière et détaillée

Plus en détail

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr guide clarté Epargne 18-25 ans ÉPARGNEZ À PARTIR DE 15 PAR MOIS. www.creditmutuel.fr une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel vous parle d épargne

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Épargne et placements

Épargne et placements Épargne et placements Sélecteur de profil Le Sélecteur de profil est un outil qui permet de : définir le type d investisseur que vous êtes ; déterminer la répartition de votre portefeuille parmi les différentes

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2013 en Midi- Construction La construction de logements ne redémarre pas Sokorn Marigot (Dreal) Résumé En 2013, le nombre de logements autorisés à la construction en Midi- progresse

Plus en détail