ORACLE SOLARIS 11 EXPRESS NOUVEAUTÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORACLE SOLARIS 11 EXPRESS 2010.11 NOUVEAUTÉS"

Transcription

1 ORACLE SOLARIS 11 EXPRESS NOUVEAUTÉS LISTE DES NOUVELLES FONCTIONS Zones Oracle Solaris 10 pour la protection des investissements d'entreprise Virtualisation du réseau et gestion des ressources intégrées pour une meilleure consolidation de la charge de travail du serveur Réduction significative des interruptions de service programmées et non programmées grâce à de nouveaux outils de gestion de packages permettant la mise à niveau du système en toute sécurité Nouvelles fonctions et optimisations conçues pour garantir l'évolutivité et la fiabilité en tant que composant intégré des systèmes Oracle Exadata et Exalogic Oracle Solaris est leader sur le marché des systèmes d'exploitation d'entreprise. Oracle Solaris 11 Express repousse les limites de l'innovation introduite dans Oracle Solaris 10, grâce à un jeu de fonctionnalités unique que peu d'autres systèmes d'exploitation sont en mesure de proposer. Oracle Solaris 11 Express a été testé et optimisé pour le matériel et les logiciels Oracle, et fait partie intégrante du portefeuille de matériel et de logiciels Oracle. Oracle Solaris 11 Express permet aux clients de bénéficier de la toute dernière technologie Oracle Solaris 11, laquelle permet aux développeurs, aux architectes et aux administrateurs d'effectuer des tests et des déploiements au sein d'un environnement d'entreprise et de considérablement simplifier leurs activités quotidiennes. Oracle Solaris 11 Express offre la fiabilité, la disponibilité et la facilité d'entretien escomptées d'un système d'exploitation d'entreprise leader. Grâce à de nouvelles fonctionnalités telles que les outils de gestion de packages réseau permettant de considérablement réduire les interruptions de service programmées du système et d'effectuer une mise à niveau du système entièrement sécurisée, la virtualisation du réseau et la gestion du contrôle des ressources intégrées pour un niveau de flexibilité sans précédent de consolidation des applications et, le chiffrement ZFS sur disque permettant d'offrir les plus hauts niveaux de sécurité dans le centre de données, Oracle Solaris 11 Express est la plus intéressante version de la plate-forme Oracle Solaris mise à ce jour sur le marché. Ce document décrit quelques-unes des nouvelles fonctionnalités proposées par Oracle Solaris 11 Express Télécharger Oracle Solaris 11 Express dès aujourd'hui. Nouveautés pour les administrateurs Installation Oracle Solaris 11 Express utilise une nouvelle architecture moderne d'installation de logiciels proposant plusieurs choix d'installation, notamment une installation réseau entièrement automatisée, une installation graphique à partir d'un LiveCD ou une installation avec instructions textuelles interactives pour les systèmes ne disposant d'aucun affichage graphique. Installation automatisée Le programme d'installation automatisée est une nouvelle technologie permettant aux administrateurs d'installer plusieurs systèmes en parallèle sur le réseau en mode mains libres. Les administrateurs peuvent rapidement créer un service d'installation réseau afin de permettre aux machines clientes de trouver un profil d'installation, ou un fichier manifest correspondant à leurs spécifications. Dès que la machine cliente trouve une correspondance, elle télécharge une image d'initialisation de base et lance l'installation du logiciel sur le réseau à partir des référentiels de packages. Les images d'installation automatisée sont aussi amorçables directement, offrant ainsi une méthode simple d'installation d'oracle Solaris 11 Express sans avoir à configurer de service d'installation réseau ; il suffit d'initialiser un système à partir du CD, de spécifier un fichier manifest d'installation automatisée existant sur le réseau (ou de sélectionner par défaut celui inclus sur le support) pour installer automatiquement le système à partir d'un référentiel de packages IPS. Oracle Solaris 11 Express prend également en charge les installations automatisées qui procèdent à l'opération sur une cible iscsi de systèmes clients SPARC et x86. Installation avec instructions textuelles interactives Le programme d'installation avec instructions textuelles interactives d'oracle Solaris 11 Express offre aux utilisateurs la possibilité d'installer les systèmes sans affichage graphique. Le programme d'installation suit une procédure similaire à celle fournie sur le LiveCD graphique mais n'installe toutefois qu'une sélection de base de logiciels davantage adaptés aux déploiements d'un serveur. Par exemple, il ne procède pas à l'installation de certains composants, notamment un environnement de bureau graphique, des pilotes audio ou d'utilisation de réseaux sans fil.

2 Il est par ailleurs possible d'installer Oracle Solaris 11 Express sur des volumes logiques définis sur des partitions étendues. Cette fonctionnalité vous limite toujours à une seule partition Oracle Solaris, qu'elle soit principale ou logique. Avec l'inclusion de l'éditeur de partition GNU sur le LiveCD d'oracle Solaris 11 Express , les utilisateurs peuvent dorénavant redimensionner, créer ou supprimer des partitions de disque et des systèmes de fichiers. avant d'installer le système d'exploitation. Constructeur de distribution Le constructeur de distribution est un outil de ligne de commande de création d'images Oracle Solaris 11 Express pré-configurées, personnalisées et amorçables. L'outil utilise un fichier manifest de constructeur de distribution comme entrée pour produire une image ISO ou une image de machine virtuelle (VM) basée sur les paramètres spécifiés dans le fichier manifest de configuration, ce qui permet aux administrateurs de créer des images commerciales entièrement personnalisables qui serviront dans leur environnement d'entreprise. Le constructeur de distribution peut également créer un support d'initialisation USB pour toute image ISO (installation automatisée, installation à partir d'un LiveCD ou installation avec instructions textuelles interactives). Gestion des logiciels et du système Environnements d'initialisation et redémarrage rapide Les environnements d'initialisation dans Solaris 11 Express Oracle représentent une évolution importante de la fonction Live Upgrade utilisée dans Oracle Solaris 10 et versions antérieures grâce à une configuration prête à l'emploi qui permet d'appliquer les mises à jour du système en parallèle sur un système de production en direct. Les environnements d'initialisation Solaris 11 sont conçus spécifiquement pour le système de fichiers ZFS, exploitant ses fonctions de clonage et d'instantanés rapides pour enregistrer une copie de l'environnement d'initialisation à tout moment, chaque fois qu'une mise à jour du logiciel est effectuée sur le système. Un instantané est pris avant toute installation ou mise à jour de package. En outre, si la mise à jour inclut des modifications du système dont l'application nécessite un redémarrage, l'instantané est cloné pour créer un nouvel environnement d'initialisation. Les opérations sont ensuite appliquées au nouvel environnement d'initialisation. Une fois que l'administrateur considère la mise à jour prête à être utilisée, le système peut être redémarré dans le nouvel environnement d'initialisation pour être activée. Lorsqu'une mise à jour s'avère problématique pour une raison quelconque, l'administrateur peut ainsi rapidement activer un ancien environnement d'initialisation pour réinitialiser le système et le restaurer à un état antérieur. Les instantanés et clones de systèmes de fichiers ZFS n'utilisent qu'un faible temps système et apportent une souplesse sans précédent à la gestion du système. Le temps nécessaire à la réinitialisation sur Oracle Solaris 11 Express est par défaut nettement plus rapide, ce qui permet d'ignorer les tests sur les systèmes SPARC, ainsi que les microprogrammes et le chargeur de démarrage sur les systèmes x86. Les administrateurs peuvent modifier ce comportement en modifiant la propriété SMF config/fastreboot_default dans le service svc:/system/boot-config:default. Image Packaging System Image Packaging System (IPS) est un nouveau système réseau de gestion de packages inclus dans Oracle Solaris 11 Express qui fournit un cadre de gestion complète du cycle de vie des logiciels, notamment l'installation, la mise à niveau et la suppression des packages. Allié au système de fichiers ZFS et aux environnements d'initialisation, IPS permet une mise à niveau du système entièrement sécurisée. Les administrateurs peuvent installer des logiciels à partir de référentiels de packages réseau avec le contrôle de dépendance entièrement automatique de toute bibliothèque supplémentaire pouvant être nécessaire lors de l'installation d'un package. Les référentiels de packages IPS permettent également à l'administrateur de simplifier considérablement la mise à disposition des logiciels grâce à une architecture entièrement centralisée qui permet de gérer une sélection de logiciels, plusieurs versions d'un même logiciel et plusieurs architectures différentes. Les administrateurs peuvent contrôler l'accès à des référentiels de packages différents et mettre en miroir des référentiels existants localement pour les environnements de déploiement limités au réseau. Si vous êtes un administrateur souhaitant créer un miroir du référentiel de package local d'oracle Solaris 11 Express , consultez le site de téléchargement d'oracle Solaris 11 Express ou procurez-vous Oracle Solaris 11 Express Media Pack sur Oracle Store. IPS inclut plusieurs utilitaires de ligne de commande, notamment pkg(1) et des outils graphiques, Package Manager et Update Manager. En outre, IPS fournit une association MIME,.p5i, permettant

3 une installation des packages en un seul clic. IPS offre également la possibilité de valider sa cohérence sur un système et le cas échéant, de corriger les packages présentant des erreurs lors de ce processus de validation. IPS propose par ailleurs une méthode simple d'envoi de nouveaux packages à un référentiel par une série de transactions de package afin d'ajouter à une maison d'édition le contenu du package, les métadonnées du package et les services système dépendants à l'issue de l'installation. Les administrateurs peuvent facilement créer et gérer de nouveaux référentiels de packages et associer les maisons d'édition afin de distribuer les logiciels localement dans un environnement d'entreprise. Parallèlement à la version Oracle Solaris 11 Express version , de nouveaux référentiels contenant des packages supplémentaires ont été créés. Ces nouveaux référentiels peuvent être ajoutés en cliquant sur File (Fichier) > Add Publisher (Ajouter une maison d'édition) dans Package Manager ou à l'aide de la ligne de commande pkg set-publisher. URI de la maison d'édition https://pkg.oracle.com/solaris/support Description Le référentiel de la version constitue le référentiel par défaut d'oracle Solaris 11 Express Ce référentiel reçoit les mises à jour de chaque nouvelle version de la plateforme Oracle Solaris. Le référentiel de support propose les derniers correctifs et mises à jour de bogues. Les administrateurs ne peuvent accéder à ce référentiel que s'ils disposent d'un contrat d'assistance valable auprès d'oracle. Bien que l'empaquetage IPS soit le système par défaut d'oracle Solaris 11 Express , la compatibilité des packages SVR4 plus anciens est conservée avec l'accès à la commande pkgadd et aux commandes qui lui sont associées. La commande patchadd d'oracle Solaris 10 et les commandes qui lui sont associées ne sont plus disponibles sur Oracle Solaris 11 Express , ayant été remplacées par des outils de gestion de package IPS. Utilitaire de gestion des services (SMF) D'importantes améliorations ont été apportées à l'utilitaire de gestion des services (SMF) dans Oracle Solaris 11 Express SMF permet d'afficher le statut d'un service au niveau du système, de gérer les services et leurs dépendances et, de restaurer les services automatiquement en cas de panne. La possibilité d'avertir les administrateurs des changements d'état de service et des événements de gestion d'erreurs par déroutement SNMP ou est une nouveauté d'oracle Solaris 11 Express Avec l'introduction des nouvelles technologies d'installation et d'empaquetage, SMF est devenu un élément important de la configuration du système et de l'architecture d'installation des packages. Les profils de configuration système sont transmis au système client pendant l'installation afin d'être importés lors du premier redémarrage et appliqués ultérieurement par un ensemble de services SMF responsables de zones spécifiques de configuration système. Les services SMF peuvent dorénavant également être activés après l'installation d'un package comme alternative au script de postinstallation. Virtualisation Zones Oracle Solaris Zones Oracle Solaris 10 Oracle Solaris 11 Express introduit la possibilité d'exécuter les environnements Oracle Solaris 10 dans un conteneur Solaris 10 exécuté par dessus Oracle Solaris 11 Express Pour les utilisateurs exécutant déjà leurs applications dans des zones ou à chaud sur des systèmes Oracle Solaris 10, des outils v2v (virtual-to-virtual) et p2v (physical-to-virtual) permettent de faciliter cette transition vers un conteneur Oracle Solaris 10. Un conteneur Oracle Solaris 10 peut avoir une pile IP partagée avec la zone globale ou une pile IP exclusive. Les Zones Oracle Solaris 10 représentent une option testée, approuvée et totalement prise en charge pour l'adoption rapide d'oracle Solaris 11 Express qui permet aux administrateurs de bénéficier immédiatement de toutes les nouvelles fonctionnalités disponibles tout en fournissant un chemin simple de migration d'applications.

4 Environnements d'initialisation des zones Les environnements d'initialisation sont également intégrés aux zones Oracle Solaris de façon à ce que tous les systèmes de fichiers racine de zones non globales soient des jeux de données ZFS appelés jeux de données ZBE (environnement d'initialisation de zones). Lorsqu'un nouvel environnement d'initialisation est créé en clonant un environnement d'initialisation existant, les zones de l'environnement d'initialisation de zones de base sont également clonées dans le nouvel environnement d'initialisation. Les zones Oracle Solaris ont été intégrées aux nouveaux outils de gestion de packages IPS d'oracle Solaris 11 Express La création des zones non globales nécessite une connexion réseau active ; ces zones doivent être mises à jour manuellement (à l'aide de la commande zoneadm attach -u) pour rester synchronisées avec la zone globale. Les zones racines fragmentées ne sont à ce jour pas prises en charge dans Oracle Solaris 11 Express Contrôle d'une zone L'introduction de zonestat dans Oracle Solaris 11 Express facilite considérablement l'observation des ressources du système utilisées par les zones Oracle Solaris. Les administrateurs peuvent notamment observer l'utilisation de la mémoire et de la CPU, l'utilisation des limites du contrôle des ressources, ainsi que l'utilisation globale et l'utilisation par zone sur des périodes données. Administration déléguée Grâce à Oracle Solaris 11 Express, l'administration des zones Oracle Solaris devient beaucoup plus flexible. Vous avez la possibilité de déléguer les tâches courantes d'administration de zone se rapportant à des zones spécifiques à d'autres administrateurs à l'aide du contrôle d'accès basé sur les rôles (RBAC). L'administration déléguée pour chaque zone permet d'assigner un utilisateur ou un groupe d'utilisateurs qui est alors autorisé à se connecter, gérer ou cloner la zone en question. Ces autorisations spécifiques sont interprétées par les commandes appropriées exécutées dans la zone globale afin d'autoriser l'accès de l'utilisateur approprié et de lui conférer les droits correspondant à son niveau d'autorisation. Stockage ZFS, le système de fichiers racine d'oracle Solaris 11 Express , offre une expérience optimale en matière de facilité de gestion, d'évolutivité et d'intégrité de données. ZFS présente un modèle de stockage centralisé éliminant entièrement le concept de volumes et leurs problèmes associés de partitions, d'approvisionnement, de perte de bande passante et de stockage bloqué. Des milliers de systèmes de fichiers peuvent extraire des données d'un pool de stockage commun, chacun d'entre eux n'utilisant que l'espace dont il a besoin. Toutes les opérations sont des transactions copieécriture. L'état sur disque est donc toujours valide. En outre, les blocs font l'objet d'un contrôle de somme afin d'empêcher la corruption silencieuse des données, ce qui permet aux données de s'autoréparer dans des configurations répliquées (en miroir ou RAID). Si une copie est endommagée, ZFS la détecte et utilise une autre copie pour la réparer. ZFS se trouve également au cœur de l'installation et de la gestion d'oracle Solaris 11 Express grâce au système d'empaquetage IPS, ce qui permet de réduire considérablement les interruptions de service programmées et non programmées avec la fonction de mise à niveau du système sécurisée. UFS n'est plus pris en charge en tant que système de fichiers racine. Gain d'espace grâce à ZFS La déduplication est une fonction des plates-formes de stockage modernes par laquelle divers mécanismes sont employés afin de réduire la quantité de données stockée en éliminant et en partageant des composants communs. La prise en charge de la déduplication ZFS a été ajoutée à Oracle Solaris 11 Express La déduplication ZFS utilise la comparaison de blocs basée sur la somme de contrôle avec vérification facultative (par exemple, avec des sommes de contrôle non sécurisées par chiffrement). La déduplication est effectuée dans l'ensemble du pool de stockage ZFS ; les administrateurs peuvent choisir d'activer ou de désactiver la déduplication des jeux de données individuels. Cette fonction est utile dans les environnements en mode mixte dans lesquels certains jeux de données contiennent de nombreuses données dupliquées (par exemple, des images virtualisées, des répertoires personnels ou des dossiers de messagerie) et des données uniques (par exemple, des bases de données). La déduplication peut être utilisée avec la compression ZFS. Toutefois, lorsqu'elle est utilisée avec le chiffrement ZFS, la déduplication des données ne peut être effectuée qu'au sein d'un jeu de données ou d'un seul clone de ce jeu de données car les jeux de données chiffrés utilisent par défaut des clés de chiffrement de données différentes. Différences ZFS La prise en charge de l'affichage des différences de plusieurs instantanés ZFS a été ajoutée à Oracle Solaris 11 Express Les utilisateurs disposant des privilèges appropriés peuvent dorénavant afficher la liste des modifications apportées à des instantanés au niveau des fichiers et des

5 répertoires, notamment l'ajout, la suppression, la modification ou le renommage de fichiers ou de répertoires dans un instantané subséquent. Cibles COMSTAR pour iser, SRP et FcoE COMSTAR (Common Multiprotocol SCSI Target) est la structure logicielle permettant de convertir tout hôte Oracle Solaris en périphérique cible auquel il est possible d'accéder dans un réseau de stockage. La structure COMSTAR permet de connecter tous types de périphériques SCSI (bandes, disques, etc.) à un transport (comme Fibre Channel) tout en conservant un accès simultané à tous les numéros d'unité logique (LUN) et à un point de gestion unique. La prise en charge d'un certain nombre de protocoles a été ajoutée : iser (SCSI Extensions for RDMA) et SRP (SCSI RDMA Protocol) pour les hôtes dotés d'un adaptateur de canal d'hôte InfiniBand, iscsi et FCoE (Fibre Channel over Ethernet ). Des sondes DTrace Open Solaris ont également été ajoutées à COMSTAR dans STMF (SCSI Target Mode Framework) et SBD (SCSI Block Device). Interopérabilité Microsoft améliorée avec CIFS entièrement intégré Oracle Solaris 11 Express inclut le protocole CIFS entièrement intégré. CIFS (Common Internet File System) également appelé SMB, est la norme des services de partage de fichiers Microsoft. Le service CIFS d'oracle Solaris assure le partage de fichiers et fournit les services d'administration MS-RPC requis pour le comportement similaire à Windows en matière d'interopérabilité avec les clients CIFS, y compris de nombreuses nouvelles fonctionnalités telles que le contrôle d'accès hôte qui permet à un serveur CIFS de limiter l'accès à des clients spécifiques par adresse IP, liste de contrôle d'accès (ACL) sur les partages et, la synchronisation du côté client de la mise en cache des fichiers hors ligne pendant la reconnexion. Les listes de contrôle d'accès (ACL) Microsoft sont également prises en charge dans ZFS. Gestion de réseaux L'architecture de la pile réseau dans Oracle Solaris 11 Express a été considérablement modifiée afin d'unifier, de simplifier et d'améliorer la capacité d'observation et l'interopérabilité des interfaces et fonctions réseau. L'introduction d'une nouvelle structure de pilotes réseau, GLDv3, fournit un réseau local virtuel (VLAN), un groupement des liens et la prise en charge des couches MAC autres qu'ethernet (tunnels IP, Wi-Fi, InfiniBand), permettant une administration réseau flexible à l'aide de dladm(1m). Les améliorations apportées à dladm comprennent également la possibilité de renommer les liens, y compris les liens non GLDv3, et de définir les propriétés des pilotes de la carte réseau à l'aide d'une commande commune. Virtualisation du réseau et gestion des ressources Oracle Solaris 11 Express intègre les fonctions de virtualisation du réseau et de gestion des ressources qui permettent un partage plus efficace des ressources réseau et améliorent la capacité de consolidation des charges de travail du serveur. Grâce aux blocs de construction de base des cartes réseau virtuelles (VNIC), aux interconnexions et commutateurs virtuels, aux réseaux locaux virtuels (VLAN) et, à l'acheminement et aux fonctions de pare-feu, il est possible de consolider tout un environnement informatique distribué sur un seul système pour créer des prototypes, des tests et scénarios de déploiement, sans être limité par les périphériques réseau physiques connectés au système. La gestion des ressources réseau permet aux entreprises de satisfaire les exigences de qualité de service en matière de gestion de réseaux. Ces capacités de gestion permettent de spécifier des limites de bande passante sur les NIC/VNIC et d'attribuer des limites de ressources CPU pour pouvoir effectuer la maintenance des NIC/VNIC. Les entreprises peuvent ainsi créer des stratégies de partage réseau pour le SE. La nouvelle architecture comporte de nombreuses fonctionnalités permettant un fonctionnement plus efficace avec la dernière génération de cartes réseau (NIC) intelligentes, tout en restant compatible avec d'anciennes NIC. Les grands atouts de la nouvelle architecture incluent la possibilité de passer de la gestion par interruption à l'interrogation en situation de trafic élevé, se traduisant par une gestion plus efficace du trafic réseau, la possibilité d'offrir des fonctions de qualité de service sans ajout de frais généraux supplémentaires, ainsi que la possibilité de réduire les effets d'une attaque par déni de service en traitant les paquets au niveau de la carte réseau. La puissance et la flexibilité de la virtualisation réseau ont été étroitement intégrées aux zones Oracle Solaris, ce qui permet à chaque zone non globale de disposer de sa propre pile IP exclusive grâce à des VNIC sans la limitation que représente l'affectation dédiée d'une carte réseau physique (NIC) à une zone. Cette capacité s'étend par ailleurs aux Zones Oracle Solaris 10.

6 Observabilité IP Oracle Solaris 11 Express améliore la zone d'observabilité IP, ce qui permet au développeur ou à l'administrateur d'utiliser des outils de reniflage de paquets courants tels que wireshark(1) et snoop(1m) pour afficher l'ensemble du trafic IP envoyé sur des chemins virtuels et réels. Dorénavant, tout le trafic peut être observé au niveau de la couche IP, y compris depuis et vers une zone Oracle Solaris. En outre, Oracle Solaris 11 Express inclut dlstat(1m), un outil offrant, à l'exécution, des statistiques relatives aux liaisons de données, ce qui permet aux administrateurs de mieux comprendre le fonctionnement de leurs réseaux. Multiacheminement IP Le multiacheminement IP (IPMP) offre une redondance transparente pour les communications au niveau IP effectuées entre l'application exécutée sur un système et le premier routeur situé sur le chemin de communication vers le monde extérrieur. IPMP permet la création de plusieurs chemins vers ce premier routeur afin que toute panne de port, carte réseau, câble ou commutateur n'ait aucun effet sur les connexions. Pour les applications haute disponibilité, IPMP affecte l'une des interfaces à l'adresse IP et surveille en permanence les interfaces sous-jacentes afin de garantir la connexion. Si IPMP détecte une erreur sur l'interface IP utilisée, il utilise alors une autre interface IP disponible. Les applications n'ont pas besoin de savoir qu'elles sont exécutées sur un système géré par IPMP. Pour Oracle Solaris 11 Express , d'importantes modifications ont été apportées à l'architecture d'ipmp afin d'améliorer l'administration et l'observabilité du réseau. Configuration automatique de réseau La configuration automatique de réseau (NWAM, Network Auto-Magic) simplifie et automatise la configuration réseau sur Oracle Solaris 11 Express NWAM permet aux utilisateurs de détecter et de se connecter automatiquement à des réseaux en fonction de leurs paramètres réseau et de leur profil (à savoir notamment, si la connexion s'effectue via un câble Ethernet ou une connexion sans fil sur leur ordinateur portable). NWAM est le comportement par défaut sur toutes les installations d'oracle Solaris 11 Express Nouvelle architecture de sockets L'implémentation des sockets a été réécrite pour Oracle Solaris 11 Express et n'utilise plus de FLUX. Traditionnellement, Oracle Solaris prenait en charge les sockets basés sur les flux et, depuis le passage à la nouvelle architecture, on constate une amélioration des performances, ainsi qu'une nouvelle interface développeur simplifiée permettant d'ajouter de nouveaux types de sockets. Équilibrage de charge Oracle Solaris 11 Express intègre un équilibreur de charge L3/L4. Cette fonctionnalité peut servir de complément à une solution d'équilibrage de charge existante de couche supérieure provenant d'isv différents. Cet ajout inclut les modes de fonctionnement NAT et DSR sans état à partir de divers algorithmes d'équilibrage de charge, une ligne de commande et une API de configuration pour configurer différentes caractéristiques et afficher les statistiques et d'autres informations de configuration. Protection des liens Dans de nombreuses configurations virtualisées d'aujourd'hui, il est courant pour l'administrateur hôte d'octroyer un accès exclusif à un lien physique ou une carte réseau (NIC) virtuelle à une machine virtuelle (VM) invitée. Cette technique permet aux invités de bénéficier de l'isolation de trafic et d'améliorer les performances. L'inconvénient est que les invités sont autorisés à générer n'importe quel type de paquet, même les nuisibles, sur le réseau. La protection des liens est un nouveau mécanisme permettant d'empêcher les machines virtuelles invitées au comportement potentiellement dangereux ou mal intentionnées d'envoyer des paquets nuisibles sur le réseau. Cette fonction fournit une protection contre ces menaces de base : usurpation IP, DHCP, MAC et usurpation de trame de niveau 2. Contrairement à un pare-feu traditionnel, la protection des liens ne prend pas en charge le filtrage entrant ni les règles de filtrage personnalisables. Les utilisateurs ayant de telles exigences doivent utiliser à la place un pare-feu tel qu'oracle Solaris IP Filter, ipf(1m). Pontage et mise en tunnel Le pontage est une technique de niveau 2 (L2 ou liaison de données) permettant de connecter des sous-réseaux L2 séparés, ce qui permet la communication entre des nœuds connectés, comme si un seul sous-réseau était utilisé. La prise en charge du pontage Ethernet de base a été ajoutée à Oracle Solaris 11 Express à l'aide du protocole STP (Spanning Tree Protocol, IEEE 802.1D-1998) et du protocole TRILL. La fonctionnalité de mise en tunnel IP a été réimplémentée dans Oracle Solaris 11 Express et fournit un pilote LAN générique (iptun) qui implémente les liens de tunnels IP dont les interfaces IP peuvent être connectées et gérées par le biais de dladm(1m). Grâce à cette nouvelle architecture, les liens de tunnels acquièrent des fonctions communes à d'autres liens, notamment

7 l'attribution de nom propre à des liens, l'observabilité de couche liaison au moyen d'outils d'observabilité transitionnelle tels que wireshark(1) et snoop(1m), et l'assignation de liens de tunnels à des zones non globales de piles exclusives. Prise en charge d'infiniband La pile réseau InfiniBand a subi des améliorations significatives dans Oracle Solaris 11 Express , notamment une meilleure prise en charge du protocole SDP (Sockets Direct Protocol) permettant la redirection transparente de l'utilisation de TCP/IP vers SDP et l'efficacité qui s'en suit, ainsi que l'ajout du protocole RDSv3 afin d'offrir de meilleures performances et une capacité d'observation améliorée des bases de données RAC d'oracle. Les améliorations apportées à la pile réseau InfiniBand représentent la base d'oracle Solaris 11 Express sur la machine de la base de données Oracle Exadata. Sécurité ZFS Chiffrement des jeux de données La prise en charge des jeux de données chiffrés a été ajoutée à ZFS afin de fournir une protection contre le vol de stockage physique, les attaques Man-in-the-middle attacks sur le SAN, et afin de permettre une suppression sécurisée au niveau des jeux de données. Les données sont chiffrées au niveau des jeux de données, ce qui permet d'utiliser à la fois des jeux de données chiffrés et non chiffrés dans un même pool de stockage ZFS. Un jeu de données utilise une politique cohérente : il permet de ne définir le chiffrement qu'à sa création. Toutes les métadonnées du système de fichiers et toutes les données sont chiffrées à l'aide d'une fonction complète de gestion des clés de chiffrement afin de satisfaire à différentes stratégies de gestion. Le chiffrement du pool racine n'est pour l'instant pas pris en charge. Le compte root est un rôle Le compte root UNIX traditionnel est dorénavant un rôle par défaut dans Oracle Solaris 11 Express Les utilisateurs qui y sont autorisés peuvent assumer le rôle d'utilisateur root grâce à l'utilitaire de la ligne de commande sudo(1m), plutôt que d'avoir à se connecter directement à un compte utilisateur root. Au cours de l'installation, le premier compte utilisateur se voit attribuer le rôle de root. Cette fonction étend le contrôle d'accès basé sur les rôles (RBAC) d'oracle Solaris et permet aux utilisateurs sans rôle root qui y sont autorisés à exécuter des tâches et des scripts avec les privilèges de superutilisateur. IPsec étiquetée Lorsque des processus étiquetés d'un système d'exploitation multiniveau sécurisé, tels qu'oracle Solaris Trusted Extensions, communiquent d'un système à un autre, leur trafic réseau doit être étiqueté et protégé. En règle générale, cette condition est remplie par l'usage d'une infrastructure réseau physiquement séparée qui assure que les données appartenant à différents domaines étiquetés demeurent dans des infrastructures physiques distinctes. La structure de données IPsec/IKE étiquetée, qui est une nouvelle caractéristique d'oracle Solaris 11 Express , permet aux clients de réutiliser la même infrastructure réseau physique pour les communications étiquetées en transférant les données étiquetées avec des associations de sécurité IPsec étiquetées distinctes, éliminant ainsi le besoin d'une infrastructure réseau physique redondante et coûteuse. TPM (Trusted Platform Module) La puce TPM (Trusted Platform Module) est un périphérique matériel habituellement directement relié à la carte mère d'une plate-forme informatique qui est conçu pour fournir un espace de stockage et des fonctions protégés sur un composant bon marché aux ressources restreintes. Oracle Solaris 11 Express inclut la prise en charge d'un pilote TPM répondant aux spécifications du groupe d'ordinateurs de confiance (GTC, Trusted Computer Group) 1.2 pour les périphériques TPM conformes, une pile logicielle TSS (et un fournisseur PKCS#11 pour la structure de chiffrement Oracle Solaris) qui utilise TSS pour fournir des mécanismes servant à effectuer les opérations de chiffrement sur le périphérique sécurisé, ainsi que des outils d'administration permettant de gérer le fournisseur TPM et PKCS.11. Structure de chiffrement Oracle Solaris Afin de satisfaire à des normes gouvernementales plus strictes, la structure de chiffrement Oracle Solaris prend désormais en charge les algorithmes NSA Suite B. En outre, le nouveau processeur Oracle SPARC T3 prend désormais en charge le mode AES CFB utilisé par les fonctions de chiffrement des tablespaces de l'option Oracle Database Advanced Security. Cette option est étroitement liée à la capacité de la structure de chiffrement Oracle Solaris à fournir une accélération via des mécanismes intégrés de chiffrement sur les puces SPARC et les puces Intel. La structure de chiffrement Oracle Solaris inclut également la prise en charge des normes AES-NI (normes de chiffrement avancé - nouvelles instructions) d'intel.

8 Afin de simplifier la tâche complexe de gestion des clés, le système de gestion des clés Oracle peut dorénavant être utilisé pour le stockage des clés AES à l'aide du nouveau plugin «pkcs11_kms» conçu pour la structure de chiffrement Oracle Solaris. Ce mécanisme peut être utilisé par toute application compatible PKCS#11. Améliorations apportées à Trusted Extensions Afin de fournir une plus grande flexibilité et d'offrir une sécurité accrue, Trusted Extensions autorise désormais les identifications par étiquette et par utilisateur, permettant aux administrateurs d'exiger un mot de passe unique pour chaque étiquette. Ce mot de passe vient s'ajouter au mot de passe d'ouverture de session, permettant ainsi aux administrateurs de définir une clé de chiffrement par zone pour l'étiquette du répertoire personnel de chaque utilisateur. Trusted Extensions a également ajouté la prise en charge de la définition explicite d'étiquettes de sécurité pour les jeux de données ZFS afin d'empêcher le montage des systèmes de fichiers ZFS d'une étiquette de sécurité spécifique sur une zone d'une étiquette différente, et d'éviter ainsi la mise à niveau supérieure ou inférieure par inadvertance de la classification des données. Sécurisé par défaut Oracle Solaris 11 Express fournit un environnement entièrement sécurisé par défaut. Grâce à la sécurisation automatique par défaut, les services réseau sont par défaut désactivés ou configurés pour n'être qu'à l'écoute des communications du système local. Privilèges de base et forcés de pfexec au niveau du noyau. Une implémentation de pfexec au niveau du noyau, nouveauté d'oracle Solaris 11 Express , est utilisée pour exécuter des commandes administratives nécessitant un plus haut niveau de privilège. Un nouvel indicateur de traitement est utilisé pour spécifier que toutes les exécutions de programme sont par la suite soumises au processus RBAC. L'indicateur est défini lors du premier appel de l'un des ensembles complets de shells de profil (pfsh(1), pfcsh(1), pfksh(1), pfksh93(1), pfbash(1), pftcsh(1), pfzsh(1), pfexec(1)), puis hérité par les processus enfants. Cette fonctionnalité élimine le besoin de modifier les scripts shell pour appeler pfexec ou les shells de profil. Une autre application de cette fonction est la limitation de l'ensemble des privilèges accordés à des programmes à l'aide de setuid à l'utilisateur root. Les processus nécessitant le mécanisme setuid sont habituellement exécutés avec tous les privilèges. Ils ne s'exécutent dorénavant qu'avec les privilèges spécifiés dans leur entrée qui figure dans le profil de privilèges forcés, ce qui réduit de manière significative le risque qu'ils deviennent un vecteur d'attaque du système. Oracle Solaris 11 Express a par ailleurs ajouté trois privilèges de base (file_read (lecture_de_fichier), file_write (écriture_de_fichier) et net_access (accès_réseau)) aux cinq privilèges qui existent déjà dans Oracle Solaris 10. Ces nouveaux privilèges répondent à un besoin de longue date de la part des clients de limiter la lecture, l'écriture et l'accès au réseau sortant. Améliorations apportées à la plate-forme Oracle Solaris 11 Express prend en charge une gamme étendue de matériel, que ce soit des systèmes d'entrée de gamme ou des systèmes d'entreprise haut de gamme conçus pour des environnements stratégiques et des niveaux élevés de disponibilité, de capacité et de virtualisation. Mis à l'échelle de milliers de threads et de téra-octets de mémoire, Oracle Solaris 11 Express représente le meilleur choix pour tirer parti des systèmes de nouvelle génération, que ce soit pour accroître (scale up) ou étendre (scale out) la mise à l'échelle. Prise en charge de SPARC T3 Le processeur SPARC T3 est le tout premier processeur à 16 cœurs disposant de 128 threads incorporés dans un modèle regroupant toutes les fonctions clés d'un système en un seul processeur : l'informatique, la mise en réseau, la sécurité et l'e/s. Oracle Solaris 11 Express prend en charge le nouveau processeur SPARC T3 avec une parfaite correspondance du système sur puce et du système d'exploitation les plus évolutifs du marché. Prise en charge de Nehalem Oracle Solaris est l'une des premières plates-formes à avoir pris totalement en charge le processeur Intel Xeon 5500, baptisé «Nehalem» (et les processeurs de générations suivantes «Nehalem-EX») qui offre une forte augmentation des performances, une meilleure gestion de l'énergie et une virtualisation plus fiable et rentable sous x64. Oracle Solaris 11 Express inclut une gestion de l'alimentation du dispatcheur de threads, permettant de programmer les threads en fonction de l'état d'alimentation de la CPU. Grâce à la prise en charge de Nehalem pour la gestion de l'alimentation de la CPU en état d'inactivité profonde (également appelé état C profond), Oracle Solaris 11 Express est en mesure de placer les ressources inutilisées de la CPU de manière dynamique dans un état consommant une fraction de la puissance qu'elles consommeraient dans leur état de fonctionnement normal. La collaboration actuelle d'oracle et d'intel promet qu'oracle Solaris 11 sera fortement optimisé avec l'utilisation des tous derniers processeurs Intel.

9 E/S NUMA De nombreux systèmes modernes sont basés sur une architecture NUMA (accès non uniforme à la mémoire) dans laquelle chaque CPU ou jeu de CPU est associé(e) à sa propre mémoire physique et/ou ses propres périphériques. Pour de meilleures performances d'e/s sur ces systèmes, le traitement associé à un périphérique doit être effectué à proximité de ce périphérique et la mémoire utilisée par ce périphérique pour l'accès direct à la mémoire (DMA) ainsi que pour l'e/s programmée (PIO) doit également être allouée près de ce périphérique. Oracle Solaris 11 Express ajoute la prise en charge d'une architecture d'e/s NUMA qui permet aux ressources du système d'exploitation (threads de noyau, interruptions et mémoire) d'être placées sur les ressources physiques conformément à la topologie physique de la machine, aux exigences spécifiques de haute affinité de structures d'e/s, à la charge réelle sur la machine et aux politiques de contrôle des ressources et d'administration de l'alimentation électrique. Améliorations des performances de la mémoire DISM (Dynamic Intimate Shared Memory) Un important travail d'intégration a été effectué dans Oracle Solaris 11 Express afin d'améliorer les performances de la pile de base de données Oracle pour les systèmes Oracle Solaris dotés d'une grande capacité de mémoire. L'accélération de la création, ainsi que du verrouillage et de la destruction des mémoires ISM (Intimate Shared Memory) et DISM (Dynamic Intimate Shared Memory), permettent un démarrage de la base de données Oracle parfois jusqu'à 8 fois plus rapide. La base de données Oracle utilise la mémoire DISM pour sa fonctionnalité SGA (System Global Area) dynamique, qui constitue la partie de la mémoire RAM partagée par tous les processus appartenant à une seule instance de base de données Oracle. Suspension et reprise à partir de la RAM La prise en charge d'un nombre limité de plates-formes a été ajoutée dans Oracle Solaris 11 Express pour autoriser la suspension et la reprise à partir de la RAM. Oracle Solaris poursuit ses progrès dans le domaine de la gestion de l'alimentation alors que l'efficacité énergétique dans le centre de données devient un facteur de plus en plus déterminant dans la réduction des coûts et l'augmentation de l'utilisation. Amélioration de la prise en charge matérielle Oracle Solaris 11 Express offre une prise en charge matérielle bien supérieure grâce à l'ajout de plusieurs pilotes dans divers domaines, que ce soit pour la mise en réseau (Ethernet, WiFi, InfiniBand, Fibre Channel) ou le stockage par exemple. En raison du développement de nouveaux pilotes, la prise en charge de l'architecture de gestion des pannes (FMA, Fault Management Architecture) d'oracle Solaris a également été ajoutée afin d'isoler de manière très précise les pannes de composants matériels et d'assurer la continuité de service. Parmi les ajouts récents à l'architecture FMA, on compte une structure d'énumération topologique générique conçue pour l'indépendance des plates-formes, une structure générique de connexion à chaud destinée à tout bus enfichable à chaud, ainsi qu'une fonctionnalité de migration dans un environnement de virtualisation via une connexion à chaud virtuelle. Pour obtenir la liste complète des plates-formes et des composants matériels pris en charge, reportez-vous à la liste de compatibilité matérielle de Oracle Solaris 11 Express Nouveautés pour les utilisateurs Environnement de bureau amélioré Oracle Solaris 11 Express inclut GNOME 2.30, un environnement de bureau intuitif et simple d'emploi, ainsi que le navigateur Web Firefox , parmi un grand nombre d'autres logiciels inclus dans le référentiel de packages réseau. Des logiciels supplémentaires peuvent être installés à partir du Gestionnaire de packages. Si votre système le prend en charge, vous pouvez activer Visual Effects dans les préférences d'affichage afin d'activer Compiz, un gestionnaire de fenêtres de composition permettant d'utiliser le matériel graphique 3D pour obtenir des effets époustouflants. Familiarité de la ligne de commande Afin de vous familiariser plus rapidement avec d'autres systèmes d'exploitation, Oracle Solaris 11 Express utilise le shell bash(1) comme shell interactif par défaut pour les utilisateurs et ksh93(1) comme shell du système. /usr/gnu/bin est également le chemin de commande par défaut contenant de nombreuses commandes GNU fréquemment utilisées. Initialisation graphique L'écran d'initialisation graphique est une nouveauté d'oracle Solaris 11 Express Les utilisateurs ont la possibilité de passer de l'écran d'initialisation graphique à l'écran d'initialisation textuel en appuyant sur une touche quelconque à l'initialisation du système quelques secondes après l'affichage de l'écran d'initialisation graphique. La possibilité de passer à l'écran de démarrage

10 textuel peut s'avérer utile si vous pensez que le processus de démarrage du système ne s'exécute pas normalement. L'écran textuel contient parfois des messages d'informations ou une invite de saisie de données s'adressant à l'utilisateur. Les utilisateurs peuvent également passer d'un environnement d'initialisation à un autre avant de redémarrer dans la boîte de dialogue de redémarrage du bureau GNOME. Impression CUPS Le système CUPS (Common UNIX Printing System) a été sélectionné comme service d'impression par défaut dans Oracle Solaris 11 Express , remplaçant ainsi le service d'impression LP. La prise en charge de CUPS comprend une interface graphique Web permettant de gérer votre environnement d'impression. Un système qui exécute CUPS devient un hôte pouvant accepter des requêtes d'impression à partir des systèmes client, traiter ces requêtes et les envoyer à l'imprimante appropriée. Pour faciliter la prise en charge de CUPS, une nouvelle commande d'impression a été ajoutée : elle permet de basculer entre le service d'impression CUPS et le service d'impression LP, et inclut deux nouveaux services SMF. En outre, Oracle Solaris 11 Express offre la possibilité de détecter automatiquement les imprimantes connectées localement ou connectées au réseau. Gestion des instantanés de Time Slider Time Slider permet aux utilisateurs de prendre rapidement des instantanés ZFS de leurs répertoires personnels automatiquement et manuellement en fonction de leurs besoins. Les instantanés peuvent être affichés sous forme de représentation graphique temporelle grâce à l'intégration du gestionnaire de fichiers d'instantanés ZFS afin d'identifier les fichiers qui ont été modifiés ou supprimés par inadvertance. Terminaux de consoles virtuelles Oracle Solaris 11 Express prend en charge la commutation entre une session X et des terminaux de consoles virtuelles. Ce service peut être activé en démarrant les services svc:/system/vtdaemon:default et svc:/system/console-login:vt* dans SMF. Une fois activé, les utilisateurs peuvent basculer d'une session à l'autre à l'aide du raccourci clavier Alt + Ctrl + F#. Nouveau système audio Le sous-système audio Boomer est une nouvelle structure de prise en charge des périphériques audio dans Oracle Solaris 11 Express Il a été conçu pour prendre en charge les applications et périphériques audio multimédia de générations actuelle et future. Boomer inclut la prise en charge d'un certain nombre de nouveaux périphériques, étendant ainsi la prise en charge des périphériques et plates-formes pour les données audio. Boomer fournit également l'api OSS (Open Sound System) rendue populaire par Linux et FreeBSD, garantissant une prise en charge plus aisée de nombreuses applications multimédia sur Oracle Solaris. Une nouvelle interface de pilote de périphérique conçue pour les pilotes de périphérique audio garantit que l'écriture d'un nouveau pilote de périphérique ou le portage d'un périphérique à partir d'un autre système d'exploitation peut être effectué(e) avec un minimum d'efforts. Oracle Solaris 11 Express prend en charge un large éventail de données audio, y compris via des périphériques audio 82C686, Creative Audigy LS, Creative SBP16X, ESS Technology Solo-1 AudioDrive PCI et Creative EMU10K. Améliorations des médias amovibles L'expérience de l'utilisateur avec les médias amovibles a été améliorée dans Oracle Solaris 11 Express grâce au remplacement de la structure du démon de gestion des volumes hérités d'oracle Solaris 10. La nouvelle structure utilise une combinaison de couche d'abstraction matérielle (HAL) et de système de transmission de message D-Bus employé dans les distributions Linux courantes afin d'inclure divers aspects tels que la connexion à chaud, la détection des périphériques, la reconnaissance du contenu, ainsi que de permettre l'amélioration la convivialité, l'évolutivité et les performances sur toutes les couches de la pile logicielle, depuis les pilotes de périphérique, à l'environnement d'application de bureau. Assistant de commande L'accès aux informations de ligne de commande appropriées à partir de contenu géré tel que les livres Oracle Solaris et les pages de manuel s'avère souvent complexe. L'assistant de commande est un nouvel outil s'adressant aux utilisateurs d'oracle Solaris qui permet d'obtenir le contenu géré Oracle de façon plus simple et plus ciblée, ce qui contribue à l'amélioration de l'expérience de l'utilisateur final. Commande L'assistant peut être ajouté au panneau du bureau à partir de la boîte de dialogue Add to Panel (Ajouter au panneau) > Command Assistant (Assistant de commande).

11 Nouveautés pour les développeurs La compatibilité se trouve au cœur du développement d'oracle Solaris grâce à plus de 20 ans d'ingénierie qui permettent de donner des garanties de compatibilité source et binaire absolues aux développeurs écrivant des logiciels pour la plate-forme Oracle Solaris. Nouveaux fournisseurs Oracle Solaris DTrace Oracle Solaris DTrace est une structure de suivi dynamique complète permettant aux administrateurs et aux développeurs d'observer un système en cours d'exécution dans un environnement de production afin de l'ajuster et de résoudre tout problème de façon sécurisée. Un certain nombre de nouveaux fournisseurs DTrace Oracle Solaris ont été ajoutés à Oracle Solaris 11 Express , donnant ainsi un plus grand degré de capacité d'observation, particulièrement dans la pile réseau. Le fournisseur cpc permet aux administrateurs de se connecter aux événements de la CPU, notamment les erreurs TLB ou les erreurs L2 à l'origine de l'événement au niveau du système. Les fournisseurs tcp, udp et ip permettent aux administrateurs de suivre les protocoles réseau TCP, UDP et IPv4/IPv6. Le fournisseur iscsi permet aux administrateurs de suivre l'activité iscsi. Oracle Solaris DTrace offre bien plus que tout autre système d'exploitation en matière de capacité d'observation du système. Nouveaux outils s'adressant aux développeurs Un certain nombre d'outils fréquemment utilisés par les développeurs ont été ajoutés au référentiel de packages de la version Oracle Solaris 11 Express, notamment git(1), le système de contrôle de version distribuée. Oracle Solaris Studio continue à être la plate-forme leader de développement à offrir les compilateurs C, C++ et Fortran les plus performants pour le système d'exploitation Oracle Solaris, permettant aux développeurs d'optimiser les applications destinées au matériel Oracle. Mesure et correction de la latence Un port pour l'outil LatencyTOP d'intel a été créé dans Oracle Solaris 11 Express et est inclus dans le référentiel de packages réseau. Grâce à l'utilisation innovante d'oracle Solaris DTrace, les latences du système peuvent à présent être mesurées et corrigées. Familiarité de la bibliothèque C avec Linux et BSD Un certain nombre de nouvelles routines ont été ajoutées à la bibliothèque C d'oracle Solaris afin d'améliorer la familiarité avec les systèmes d'exploitation Linux et BSD et d'aider les développeurs à porter leurs applications sur la plate-forme Oracle Solaris. Parmi les routines ajoutées dans Oracle Solaris 11 Express , on trouve asprintf(), vsprintf(), getline(), strdupa() et strndup(). Les applications se servant de l'interface de chaîne getline() sur une chaîne NULL ne reçoivent plus l'erreur segfault. Internationalisation Tout comme dans les versions précédentes d'oracle Solaris, les utilisateurs de part le monde peuvent profiter du logiciel Oracle Solaris 11 Express et d'un support en diverses langues et pour divers environnements linguistiques. Méthodes de saisie et configuration de clavier La structure de méthode de saisie de nouvelle génération ibus (bus de saisie intelligent) représente une alternative à la structure de méthode de saisie actuelle, présentant un nouveau moteur ibus-xkbc IM qui prend en charge l'émulation de configuration de clavier basée sur xkeyboard-config et les fonctions de clavier virtuel (déjà prises en charge par la structure de méthode de saisie actuelle d'iiimf). Les utilisateurs peuvent facilement passer d'une structure de méthode de saisie à l'autre via une nouvelle interface utilisateur, imf-selector (System (Système) > Preferences (Préférences) > Input Method (Méthode de saisie)). Une nouvelle version de xkeyboard-config (1.9 ) a été ajoutée à Oracle Solaris 11 Express , comprenant plusieurs corrections de bogues et de nouveaux composants de configuration. Cette version inclut de nouveaux symboles de configuration du clavier pour plusieurs pays et régions du monde entier, d'autres variantes pour les nouvelles configurations de clavier et les configurations existantes, la prise en charge de modèles supplémentaires de claviers physiques, des géométries et codes de clé mis à jour. Tous ces éléments sont entièrement compatibles avec les autres distributions de Linux et sont largement acceptés par diverses communautés d'utilisateurs de part le monde. Nouvelles polices Oracle Solaris 11 Express améliore de manière significative le choix des polices TrueType disponibles avec le système. Il s'agit de familles de police mises à jour et de nouvelles familles de

12 police ajoutées afin de prendre en charge les divers environnements linguistiques et langues couverts par cette version. Environnements linguistiques et langues Oracle Solaris 11 Express prend en charge plus de 200 environnements linguistiques. Les langues prises en charge sont notamment : afrikaans, albanais, arabe, arménien, assamais, azéri, bengali, biélorusse, bosniaque, bulgare, catalan, chinois simplifié, chinois traditionnel, croate, tchèque, danois, néerlandais, anglais, estonien, finnois, français, allemand, grec, géorgien, gujarati, hébreu, hindi, hongrois, islandais, indonésien, italien, japonais, kannada, kashmiri, kazakhe, kirghize, coréen, kurde, lituanien, letton, macédonien, malais, malayalam, maltais, marathi, norvégien bokmål, norvégien Nynorsk, oriya (Inde), panjâbî (Inde), polonais, portugais, portugais (Brésil), roumain, russe, sanscrit, serbe, slovaque, slovène, espagnol, suédois, tamil, telugu, thaï, turc, ukrainien et vietnamien. Les données des environnements linguistiques ont été mises à jour dans le référentiel de données de localisation communes (CLDR, Common Locale data Repository) Cette mise à jour améliore la qualité des données localisées et assure leur cohérence. Les environnements linguistiques prenant en charge les messages traduits sont les suivants : japonais, chinois simplifié, chinois traditionnel, coréen, français, allemand, italien, espagnol et portugais (Brésil).

13 Contactez-nous Pour plus d'informations sur Oracle Solaris 11 Express , visitez oracle.com ou appelez le ORACLE1 pour discuter avec un représentant Oracle. Copyright 2009, 2010, Oracle et/ou ses affiliés. Tous droits réservés. Ce document est fourni à titre d'information uniquement et son contenu est sujet à modifications sans préavis. Ce document n'est pas garanti être exempt d'erreurs, ni ne pas être soumis à d'autres garanties ou conditions exprimées verbalement ou sous-entendues par la loi, y compris à des garanties et conditions de qualité marchande ou d'adaptation à un usage particulier. Nous déclinons expressément toute responsabilité liée à ce document et aucune obligation contractuelle n'est formée directement ou indirectement par le biais de ce document. Ce document ne peut être reproduit ou transmis sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, électronique ou mécanique, pour une raison quelconque, sans notre autorisation écrite préalable. Oracle et Java sont des marques déposées d'oracle Corporation et/ou de ses affiliés. Tout autre nom mentionné peut correspondre à des marques appartenant à d'autres propriétaires qu'oracle. AMD, Opteron, le logo AMD et le logo AMD Opteron sont des marques ou des marques déposées d'advanced Micro Devices. Intel et Intel Xeon sont des marques ou des marques déposées d'intel Corporation. Toutes les marques SPARC sont utilisées sous licence et sont des marques ou des marques déposées de SPARC International, Inc. UNIX est une marque déposée concédée sous licence par X/Open Company, Ltd.

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 FileMaker Pro 14 Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 2007-2015 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Microsoft Dynamics Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Date : mai 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation... 3 Configuration requise... 3 Installation de Management

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

Logiciel de gestion d'imprimantes MarkVision

Logiciel de gestion d'imprimantes MarkVision Utilitaires et logiciels d impression 1 Logiciel de gestion d'imprimantes MarkVision Cette section propose une présentation rapide de l'utilitaire d'imprimante MarkVision et de certaines de ses principales

Plus en détail

G. Méthodes de déploiement alternatives

G. Méthodes de déploiement alternatives Page 32 Chapitre 1 - Le fichier MigUser.xml permet de configurer le comportement d'usmt lors de la migration des comptes et profils utilisateurs (capture et restauration). - Le fichier config.xml permet

Plus en détail

MS 2615 Implémentation et support Microsoft Windows XP Professionnel

MS 2615 Implémentation et support Microsoft Windows XP Professionnel Public Ce cours s'adresse aux informaticiens spécialisés dans le support technique qui : ne connaissent pas encore l'environnement Windows XP ; fournissent une assistance technique pour les bureaux Windows

Plus en détail

Online Help StruxureWare Data Center Expert

Online Help StruxureWare Data Center Expert Online Help StruxureWare Data Center Expert Version 7.2.7 Système virtuel StruxureWare Data Center Expert Le serveur StruxureWare Data Center Expert 7.2 est disponible comme système virtuel pris en charge

Plus en détail

Utilisation du système Cisco UC320W avec Windows Small Business Server

Utilisation du système Cisco UC320W avec Windows Small Business Server Utilisation du système Cisco UC320W avec Windows Small Business Server Cette note d'application explique comment déployer le système Cisco UC320W dans un environnement Windows Small Business Server. Table

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

Utilisation du système Cisco UC 320W avec Windows Small Business Server

Utilisation du système Cisco UC 320W avec Windows Small Business Server Utilisation du système Cisco UC 320W avec Windows Small Business Server Cette note d'application explique comment déployer le système Cisco UC 320W dans un environnement Windows Small Business Server.

Plus en détail

Logiciel de gestion d'imprimante MarkVision

Logiciel de gestion d'imprimante MarkVision Logiciel de gestion d'imprimante MarkVision MarkVision pour Windows 95/98/2000, Windows NT 4.0 et Macintosh se trouve sur le CD Pilotes, MarkVision et Utilitaires livré avec l'imprimante. 1 L'interface

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup Ce document répond aux questions les plus fréquentes sur CA ARCserve Backup r12.5. Pour en savoir plus sur les nouveautés de

Plus en détail

Gestion du serveur WHS 2011

Gestion du serveur WHS 2011 Chapitre 15 Gestion du serveur WHS 2011 Les principales commandes Windows Home Server 2011 reprend l ergonomie de Windows 7 et intègre les principales commandes de Windows Server 2008 R2. Les commandes

Plus en détail

Guide d'installation de Citrix EdgeSight pour test de charge. Citrix EdgeSight pour test de charge 3.8

Guide d'installation de Citrix EdgeSight pour test de charge. Citrix EdgeSight pour test de charge 3.8 Guide d'installation de Citrix EdgeSight pour test de charge Citrix EdgeSight pour test de charge 3.8 Copyright L'utilisation du produit documenté dans ce guide est soumise à l'acceptation préalable du

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Logiciel Intel System Management. Guide de l'utilisateur du kit Intel Modular Server Management

Logiciel Intel System Management. Guide de l'utilisateur du kit Intel Modular Server Management Logiciel Intel System Management Guide de l'utilisateur du kit Intel Modular Server Management Avertissements LES INFORMATIONS DE CE DOCUMENT SUR LES PRODUITS INTEL ONT POUR OBJECTIF D'APPORTER UNE AIDE

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Enterprise Manager 10g Grid Control Rel 2. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Enterprise Manager 10g Grid Control Rel 2. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Décrire les étapes d'installation du référentiel OMR (Oracle Management Repository) et du service OMS (Oracle Management Service)

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 19 Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 1. Introduction Rôles et fonctionnalités Les rôles et fonctionnalités ci-dessous ne sont qu'une petite liste de ceux présents dans Windows Server 2012 R2. 2. Les

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie.

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Intitulé : Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0 Cadre : Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Conditions de réalisation : Ce travail à été réalisé

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8)

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation

Plus en détail

Atelier No1 : Installation de Windows Server 2003 Standard Edition Configuration du protocole TCP/IP

Atelier No1 : Installation de Windows Server 2003 Standard Edition Configuration du protocole TCP/IP Atelier No1 : Installation de Windows Server 2003 Standard Edition Configuration du protocole TCP/IP Précisions concernant les équipes de travail: Afin de rationaliser les équipements disponibles au niveau

Plus en détail

SENTINEL S/5 avec CODESOFT Version 8

SENTINEL S/5 avec CODESOFT Version 8 SENTINEL S/5 avec CODESOFT Version 8 TEKLYNX International Copyright 2005 5 Décembre, 2005 RN-0001.00 PRODUCT RELEASE NOTES SENTINEL S/5 version 5.01 Release Notes v.fr 1 SENTINEL S/5 avec CODESOFT version

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11

Acronis Backup & Recovery 11 Acronis Backup & Recovery 11 Guide de démarrage rapide S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Virtual Edition Advanced Server SBS Edition Advanced Workstation Serveur pour Linux Serveur pour

Plus en détail

BITDEFENDER GRAVITYZONE

BITDEFENDER GRAVITYZONE BITDEFENDER GRAVITYZONE Notes de publication de la version 5.0.4 Bitdefender GravityZone Notes de publication de la version 5.0.4 Date de publication 2013.06.14 Copyright 2013 Bitdefender Notice Légale

Plus en détail

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 Table des matières. CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 QUE SONT LES DISQUES DE BASE ET LES DISQUES DYNAMIQUES? 6 FORMATAGE DES DISQUES ET

Plus en détail

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Pour les Macs exécutant Mac OS X en réseau Version du produit : 8.0 Date du document : avril 2012 Table des matières 1 À propos de ce guide...3

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative)

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) IBM SPSS Statistics Version 22 Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) Table des matières Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Code d'autorisation...........

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs

Plus en détail

Mise à jour de BlackBerry Device Software via le réseau sans fil

Mise à jour de BlackBerry Device Software via le réseau sans fil Préambule : Ce document présente comment mettre à jour la version logicielle de l OS déployé et contrôlé depuis le serveur BES. Cette procédure est tirée du Guide de Mise à jour du BlackBerry Device Software

Plus en détail

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE Initiation à L Informatique - Cours sur Windows - 1 Le système d'exploitation est un ensemble d'outils logiciels permettant à l'ordinateur de gérer : - la communication entre les différents composants

Plus en détail

Positionnement produit

Positionnement produit DNS-323-2TB Boîtier de stockage réseau à 2 baies avec 2 disques durs 1 téraoctet (2 x 1 To) Cas de figure d'utilisation Garantie 2 ans Sauvegarde du système permettant la récupération en cas de panne grave

Plus en détail

Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V

Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V Le Rô le Hyper V Secônde Partie Ope ratiôns avance es avec Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales fonctionnalités

Plus en détail

Business Central Wireless Manager

Business Central Wireless Manager Business Central Wireless Manager Guide de présentation Sommaire CATÉGORIE DE PRODUIT... 3 PRÉSENTATION... 3 PRÉSENTATION DE BUSINESS CENTRAL... 3 FONCTIONNALITÉS ET ATOUTS... 4 POINTS D ACCÈS WIFI PRIS

Plus en détail

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 INTRODUCTION Ce cours apprend aux stagiaires comment installer, configurer et administrer SharePoint, ainsi que gérer et surveiller

Plus en détail

Exercices Active Directory (Correction)

Exercices Active Directory (Correction) Exercices Active Directory (Correction) Exercice : Scénarios pour l'implémentation de composants logiques AD DS Lire les scénarios suivants et déterminer les composants logiques AD DS à déployer dans chaque

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1. À propos de ce guide Ce guide vous aide à installer et à commencer à utiliser BitDefender Security for Mail Servers. Pour des instructions détaillées, veuillez vous référer

Plus en détail

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder 1 Fiche pratique Les outils systèmes Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder Les outils système Proposés dans Windows Vista vous permettent de défragmenter, nettoyer, sauvegarder, restaurer...

Plus en détail

M2-ESECURE. Virtualisation : XEN. Pierre BLONDEAU

M2-ESECURE. Virtualisation : XEN. Pierre BLONDEAU M2-ESECURE Virtualisation : XEN Pierre BLONDEAU La virtualisation Wikipedia : La virtualisation consiste à faire fonctionner un ou plusieurs systèmes d'exploitation1 / applications (comme un navigateur),

Plus en détail

Solutions Client Management et Universal Printing

Solutions Client Management et Universal Printing Solutions Client Management et Universal Printing Manuel de l'utilisateur Copyright 2007 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Windows est une marque déposée de Microsoft Corporation aux États-Unis.

Plus en détail

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN Table des matières 1 Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble....13 1.1 Terminologie et concepts...13 1.2 Bénéfices....15 1.3 Technologies et solutions de virtualisation...16

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

Corporate Modeler Guide d'installation

Corporate Modeler Guide d'installation Corporate Modeler Guide d'installation Corporate Exchange Oracle Migration des données de la version 8e vers la version 9 Page 1 sur 9 Document d'aide pour les utilisateurs avertis - Sommaire 1 INTRODUCTION...3

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

User Manual Version 3.6 Manuel de l Utilisateur Version 2.0.0.0

User Manual Version 3.6 Manuel de l Utilisateur Version 2.0.0.0 User Manual Version 3.6 Manuel de l Utilisateur Version 2.0.0.0 User Manuel Manual de l Utilisateur I EasyLock Manuel de l Utilisateur Table des Matières 1. Introduction... 1 2. Configuration Requise...

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Virtualisation de serveurs

Plus en détail

industriel avec en toute simplicité!

industriel avec en toute simplicité! Logiciel de diagnostic Ethernet industriel ConneXview Naviguez sur votre réseau Ethernet industriel avec en toute simplicité! Construire le nouveau monde de l électricité ConneXview est un logiciel de

Plus en détail

Responsabilités du client

Responsabilités du client OpenLAB Liste de vérification CDS Serveur de la de Préparation Services Partagés du Site A.02.02 Merci d'avoir acheté un logiciel Agilent. Une préparation et une évaluation correctes du site est la première

Plus en détail

Internet Explorer 6.0 SP1

Internet Explorer 6.0 SP1 Guide d installation Détail II Table des matières Système... 1 Configuration système... 1 Matériel... 1 Logiciel... 1 Démarrage... 2 Installation de l'application... 2 Introduction... 2 Installation...

Plus en détail

Vue d'ensemble de Document Portal

Vue d'ensemble de Document Portal Pour afficher ou télécharger cette publication ou d'autres publications Lexmark Document Solutions, cliquez ici. Vue d'ensemble de Document Portal Lexmark Document Portal est une solution logicielle qui

Plus en détail

Le meilleur de l'open source dans votre cyber cafe

Le meilleur de l'open source dans votre cyber cafe Le meilleur de l'open source dans votre cyber cafe Sommaire PRESENTATION...1 Fonctionnalités...2 Les comptes...3 Le système d'extensions...4 Les apparences...5 UTILISATION...6 Maelys Admin...6 Le panneau

Plus en détail

Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance

Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance Services de gestion de sécurité de Bell Aliant Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance Accès au RPV SSL avec SecurID Guide de l'utilisateur Version 1.3 Septembre 2009 1 Toute reproduction, publication

Plus en détail

ProCurve Manager Plus 2.2

ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 est une plate-forme de gestion de réseau avancée basée sur Windows qui fournit à l administrateur des écrans simples à utiliser et détaillés pour configurer,

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

Présentation des outils dans DaRT 8.0

Présentation des outils dans DaRT 8.0 Présentation des outils dans DaRT 8.0 À partir de la fenêtre Diagnostic and Recovery Toolset dans Microsoft Diagnostics and Recovery Toolset (DaRT) 8.0, vous pouvez lancer l'un des outils individuels que

Plus en détail

Installation de Windows XP www.ofppt.info

Installation de Windows XP www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail XP DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC XP Sommaire 1 Introduction... 2 2 Vérification de la

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Connexions et protocole Internet (TCP/IP)

Connexions et protocole Internet (TCP/IP) «Présentation de l'installation et de la configuration réseau», page 3-2 «Choix d une méthode de connexion», page 3-3 «Connexion Ethernet (recommandée)», page 3-3 «Connexion USB», page 3-4 «Configuration

Plus en détail

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE HYPER V3

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE HYPER V3 INSTALLATION ET CONFIGURATION DE HYPER V3 I. Installation de HyperV3 sous Windows serveur 2012 HyperV3 est le successeur de HyperV2 apparu sous les versions de Windows serveur 2008 R2, c est puissant Hyper

Plus en détail

Installation de Windows Serveur 2008

Installation de Windows Serveur 2008 Présentation Windows serveur 2008 et Vista ont une partie de code commun. Le noyau de serveur 2008 est une amélioration du noyau de Vista. Ce noyau propose nouvelles fonctionnalités au niveau réseau et

Plus en détail

MS 2273 Administration et maintenance d'un environnement Microsoft Windows Server 2003

MS 2273 Administration et maintenance d'un environnement Microsoft Windows Server 2003 Public Ce cours s adresse aux stagiaires qui sont déjà administrateurs systèmes ou ingénieurs système, ou qui souhaitent le devenir. Connaissances requises Certification CompTIA A+ ou un niveau équivalent

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only). TP DNS OBJECTIFS Mettre en place un serveur DNS principal. MATÉRIELS ET LOGICIELS NÉCESSAIRES Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Plus en détail

Windows 2003 server. Active Directory. Rudolf Pareti. Version 1.0

Windows 2003 server. Active Directory. Rudolf Pareti. Version 1.0 Windows 2003 server Active Directory Rudolf Pareti Version 1.0 Domaine Windows Définitions Contrôleur de domaine Dans une forêt Active Directory, serveur contenant une copie inscriptible de la base de

Plus en détail

PTV MAP&GUIDE INTRANET QUELLES SONT LES NOUVEAUTÉS?

PTV MAP&GUIDE INTRANET QUELLES SONT LES NOUVEAUTÉS? PTV MAP&GUIDE INTRANET QUELLES SONT LES NOUVEAUTÉS? Sommaire Sommaire 1 Que propose le nouveau PTV Map&Guide intranet?... 3 2 Comment évolue le contrat de licence?... 3 2.1 Vous utilisez une licence standard

Plus en détail

Logiciel client ivms-4200. Guide de prise en main V1.02

Logiciel client ivms-4200. Guide de prise en main V1.02 Logiciel client ivms-4200 Guide de prise en main V1.02 Table des matières 1 Description... 2 1.1 Environnement d'exécution... 2 1.2 Architecture du système de surveillance via ivms-4200... 3 2 Démarrage

Plus en détail

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre La tendance actuelle vers une conception distribuée de l entreprise, avec des agences, des centres de

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau en Licences Flottantes avec Nomadisme Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès 259 Chapitre 6 La sécurité 1. Introduction La sécurité La sécurité des données est un enjeu capital. Une base de données peut être amenée à stocker des données très sensibles, confidentielles. L'implémentation

Plus en détail

TecLocal 4.0. Nouveautés de la version 4.0 (notes de mise à jour)

TecLocal 4.0. Nouveautés de la version 4.0 (notes de mise à jour) TecLocal 4.0 Nouveautés de la version 4.0 (notes de mise à jour) 22.07.2013 Page 1 Sommaire 1. Configuration logicielle requise...3 2. Principales nouvelles fonctionnalités........9 3. Modifications supplémentaires..........14

Plus en détail

Exceed 8.0. Nouvelles fonctionnalités

Exceed 8.0. Nouvelles fonctionnalités Exceed 8.0 Nouvelles fonctionnalités Copyright Hummingbird 2002 Page 1 of 9 Sommaire Sommaire... 2 Généralités... 3 Conformité à la section 508 de la Rehabilitation Act des Etats-Unis... 3 Certification

Plus en détail

Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W

Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W Ce document vous indique comment configurer votre Cisco UC320W et vos passerelles numériques

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Configuration initiale d un routeur de services intégré Cisco (ISR)

Configuration initiale d un routeur de services intégré Cisco (ISR) Configuration initiale d un routeur de services intégré Cisco (ISR) Routeur de service intégré (ISR) Le routeur de service intégré Cisco est l'une des gammes les plus populaires de périphériques réseau

Plus en détail

NOTIONS SUR WINDOWS NT

NOTIONS SUR WINDOWS NT Chapitre 10 NOTIONS SUR WINDOWS NT Le système d'exploitation WINDOWS NT (New Technology) a été conçu par Microsoft entre 1988 et 1993. Cinq objectifs étaient poursuivis en créant ce nouveau SE : - offrir

Plus en détail

LA GESTION DES SOLUTIONS TECHNIQUES D ACCÈS

LA GESTION DES SOLUTIONS TECHNIQUES D ACCÈS LA GESTION DES SOLUTIONS TECHNIQUES D ACCÈS Pour les sources voir le cours LA PROBLEMATIQUE Parc informatique hétérogène compliquant la gestion des postes ; Mise à jour longue des applications ; Existence

Plus en détail

Guillaume LHOMEL Laboratoire Supinfo des Technologies Microsoft Très Bien. Tous les articles de cet auteur 40007 47/227

Guillaume LHOMEL Laboratoire Supinfo des Technologies Microsoft Très Bien. Tous les articles de cet auteur 40007 47/227 Auteur Serveur Windows 2000 dans un Réseau Macintosh Accueil > Articles > Réseau Guillaume LHOMEL Laboratoire Supinfo des Technologies Microsoft Très Bien Tous les articles de cet auteur 40007 47/227 Présentation

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DNS-313 Désignation Boîtier de stockage réseau SATA à 1 baie Clientèle cible Particuliers Accroche marketing Proposé à un prix défiant toute concurrence, le boîtier de

Plus en détail

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise Protège l'irremplaçable f-secure.fr Vue d'ensemble Ce document décrit Software Updater, ses fonctionnalités, son fonctionnement,

Plus en détail

DÉMARRAGE RAPIDE. Présentation et installation de NetStorage

DÉMARRAGE RAPIDE. Présentation et installation de NetStorage Novell NetStorage www.novell.com DÉMARRAGE RAPIDE Présentation et installation de NetStorage Novell NetStorage est une fonction de NetWare 6 qui permet d'accéder facilement, via Internet, au système de

Plus en détail

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 1.1 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 1.1 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Desktop Qlik Sense 1.1 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense, QlikView,

Plus en détail

506612 LogiLink PS0001 Mode d emploi en Français

506612 LogiLink PS0001 Mode d emploi en Français 506612 LogiLink PS0001 Mode d emploi en Français Ne jetez pas l'appareil dans la poubelle avec les déchets ménagers. A la fin de sa vie, mais il part dans un point de collecte agréé pour le recyclage.

Plus en détail

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp SIS alp 1 Infogérance pour OpenERP solutions intégrées en abonnement mensuel OpenERP-Online OpenERP-Infogérance versions VDS et Dédié OpenERP-Serveur HaaS OpenERP-Continuité

Plus en détail

Internet Information Services (versions 7 et 7.5) Installation, configuration et maintenance du serveur Web de Microsoft

Internet Information Services (versions 7 et 7.5) Installation, configuration et maintenance du serveur Web de Microsoft Introduction à IIS 1. Objectifs de ce livre 13 2. Implémentation d un serveur web 14 2.1 Les bases du web 14 2.2 Les protocoles web 16 2.3 Le fonctionnement d un serveur web 21 2.4 Les applications web

Plus en détail

Citrix XenApp 7.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 7.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Introduction 19 1.3.2 Virtualisation

Plus en détail

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement)

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4 Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) Que contient ce tutoriel? Quick Access Control est une application qui s'exécute indépendamment

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) Remarques 1. L'installation de STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) s'effectue en deux temps

Plus en détail

Microsoft Dynamics Mobile Development Tools

Microsoft Dynamics Mobile Development Tools Microsoft Dynamics Mobile Development Tools Microsoft Dynamics Mobile Development Tools AVANTAGES : Bâtir des solutions complètes avec Microsoft Dynamics. Créer rapidement des applications verticales à

Plus en détail

Windows Server 2008. Chapitre 3 : Le service d annuaire Active Directory: Concepts de base

Windows Server 2008. Chapitre 3 : Le service d annuaire Active Directory: Concepts de base Windows Server 2008 Chapitre 3 : Le service d annuaire Active Directory: Concepts de base omar.cheikhrouhou@isetsf.rnu.tn omar.cheikhrouhou@ceslab.org Objectives Comprendre les concepts de base d Active

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Windows.................................................................

Plus en détail

Vue d'ensemble de Document Distributor

Vue d'ensemble de Document Distributor Pour afficher ou télécharger cette publication ou d'autres publications Lexmark Document Solutions, cliquez ici. Vue d'ensemble de Document Distributor Le logiciel Lexmark Document Distributor fournit

Plus en détail