- Hasrrer. - plaques c phaliques. la femelle. Pupille ronde, iris brun ou dor6.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- Hasrrer. - plaques c phaliques. la femelle. Pupille ronde, iris brun ou dor6."

Transcription

1 CHAPITRE VII LE LEZARD VIVIPARE 'CenecrünBs Bxrf,RrEURs. - Hasrrer. LE, PnosLi[{B DE r.'ovovrvrpemrf cr.r,z LES Rpprrr-rs.. Lacerta aiuipara, Jacquin, Pl. IV. Forme et dimensinns. - Töte plus courte et moins distincte du cou que chez le Lözard des murailles, museau un peu obtus. Tympan peu apparent. Le mäle a la töte un peu plus forte que la femelle. Pupille ronde, iris brun ou dor6. La longueur totale du mäle est de r5i millimötres, dont gb pour la queue; celle de la femelle est de r7b millimötres, dont rob pour la queue, cette derniöre 6tant respectivement de un ä deux cinquiömes et de un ä deux tiers plus longue que la töte et le corps. La queue du mäle ölargie ä la base. Plaques et dcailles. (Fig.+) (voir fig. z et sa ldgende). - La ros-' trale n'atteint pas la narine; r post-nasale, I lordale antörieure en contact avec la frontonasale, et 4 labiales supdrieures en avant de la sous-oculaire; pas de granules audessous de la sus-oculaire; occipitale plus petite que les inter-pariitales, tempes recouvertes de plaques irrdguliöres, parmi lesquelles il y a parfois Frc plaques c phaliques une massdtdrine et toujours une tym- du L{zard Vivipare. panique. Pli gulaire absent ou faiblernent marqud; r+ ä n öcailles alignies entre le collier et la troisiöme paire de mentonniöres; collier composd de 7 ä9plaques".

2 rgb LA VIE DES REPTILES Ecailles dorsales hexagonales, plus longues que larges, plus ou ;moins distinctement cardnies, parfois ldgörement imbriqudes,.un peu plus petites que les latdrales qui sont lisses. Plaques cle la nuque arrondies et lisses. Deux dcailles lat rales correspondant ä la longueur d'une plaque ventrale; z6 ä 97 rangdes cl'dcailles au milieu du corps. Plaques ventrales en 6 ä B sdries longitudinales, la seconde sdrie ä partir de la ligne m6- "diane formde des plaques les plus grandes i 24 ä 30 sdries transversales. Deux sdries d'dcailles bordent la pr anale. Patte postirieure plus longue que la töte. 7 ä r3 pores femo-,raux; caudales grandes, celles de la face supirieure fortement cardndes et pointues en arriöre. Les dcailles de la queue :forment des cercles imbriquds. Coloration. - Brun jaunätre ou rougeätre en dessus ch'ez,l'adulte, avec de petites taches sombres et d'autres claires; frd-.quemment une ligne latdrale noirätre et une bande sombre latdrale bordde de jaune, d'orange ou de vermillon chez Ie mäle, largement tachie de noir, jaune ou orange päle chez la femelle, unie ou marqude de noir. Le nouveau-nd est presque.noir, il conserve parfois sa coloration ä l'6tat adulte. Pattes et,queue brunes en dessus, le dessous ayant la möme coloration.que Ia face ventrale. ' La livrie de la femelle surtout ressemble beaucoup ä celle,du Lizard des murailles, mais sa forme gdnirale est moins allongde. Habitat. Rend Martin a trouvd assez souvent le Lö2afi, - vivipare dans I'arrondissement du Blanc (Indre), dans les grandes brandes et les marais de la Brenne. Il est rare et localisd dans les endroits humides, otr il habite ordinairement des trous creusds dans les adossements des fossds. Cet auteur signale qu'il est la proie des Hdrons, des Rapaces et de tous les ennemis ordinaires des Ldzards. Postdrieurement ä I'ouvrage que nous avons publid ensemble en r8g4, sur les Vertöbrds sauuages du däpartement de I'Indre, Rend Martin m'a dit avoir trouvd le

3 LE LfZARD VIVIPARE Lözard vivipare sur la chaussde de I'dtang tout prös du village de la Cabriöre. J'y suis alli souvent depuis cette dpoque, et je I'ai recherchd en vain. J'ai interrogd des habitants du vil- Iage, et ils m'ont dit n'avoir aucune connaissance d'un Lözard mettant bas des petits vivants; tous ceux qu'ils ont tuis ou icrasds ou qu'ils ont trouvis ouverts, contenaient parfois des cuß, jarnais de jeunesl mais ils n'ignoraient pas que l'orvet et la Vipöre sont ovo-viviparesl quant ä la Couleuvre lisse, qui est aussi ovovivipare, ils la confondaient avec la Vipöre. Rend Martin connaissait assez les Reptiles Pour ne pas faire de confusion; il est donc probable que cette espöce existe bien en Brenne, contrde mardcageuse qui convient parfaitement ä son genre de vie. D'aprös d'autres auteurs, qui ont donnd la liste des Reptiles de la France centrale, et dont les travaux ont 6td consultds par Martin, le Lözardvivipare existerait, mais serait rare, dans la Vienne, le Loir-et-Cher et l'allier, et il n'aurait pas itd signald dans la l{iövre, la Creuse, la Corröze et le Puy-de- Döme; on le rencontrerait peut-ötre.dans ces derniers ddpartements si l'on y faisait des recherches minutieuses. Lataste l'a trouvd dans la Gironde, aux environs de Bordeauxl Lantz l'a signald dans le Nord, I'Aisne, les Ardennes, la Marne, I'Aube et le Haut-Rhin. Il m'a envoyd des sujets vivants provenant de la Suisse. J'en ai reeu plusieurs fois d'allemagne en Ce sont donc des sujets venant de loin, que j'ai surtout observds en captivitd n'ayant jamais capturd moi-möme ce L6zard, et ne l'ayantjamais regu vivant ou mort d'une rdgion de l'indre ou d'un ddpartement du centre de la France. Nourriture. En cage et en terrarium, les Lözatds vivipares - vivent ä la faeon des autres Ldzards, et se nourrissent des mömes proies. A 1'6poque de l'hivernage, je les voyais souvent jusqu'ä la rni-octobre se rdchauffant aux rayons du soleil. Parfois, mais rarement cependant, un ou deux se montraient en plein hivernage. Un ro ddcembre, par trös beau temps, un mäle ötait sorti du refuge et s'dtalait au soleil; le lendemain, la plus grande r99

4 LA VIE DES REPTILES des femelles faisait de m me. Le 15 du m6me mois, par un temps brumeux, un mäle s'est montr6; je I'ai trouvd reposant sur la couverture de laine du refuge, lorsque j'ai enlevd les toitures du terrarium; il dtait lä en compagnie d'un mäle adulte de L zard des souches et de plusieurs jeunes de cette espöce. Tous dtaient un peu engourdis, et je les mis dans le foin du refuge. Le z5 ddcembre, et aussi le e9 par beau temps, j,ai vu un Löz?rd vivipare mäle sortir du refuge, ainsi que plusieurs jeunes Ldzards des souches, c'dtait en rgz3. Le rz mars suivant, une femelle adulte de lizard vivipare tait sortie du refuge et s'exposait au soleil; elle semblait en bon dtat. J,en vis une autre le rg mars et plusieurs fois j'en vis d'autres de cette espöce au ddbut et dans Ie courant du mois d'avril. Reproduction et ddueloppement de I'embr1on. Je n'ai jamais ä I'accouplement du Lözard vivipare, car, en terrarium assistd ä I'accounlement dt L6,zard vivinar surtout, cette espöce ne devient pas trös farniliöre. Le B juillet r8g5, je sacrifiai et dissdquai aprös chloroformisation une femelle de Lözard vivipare ayant ses euß dans les oviductes. Aux ovaires, on remarquait de trös petits ovules incolores ou trös ligörement jaunätres, d'environ un millimötre de diamötre. L'oviducte droit contenait cinq auß et le gauche quatre. Les embryons avaient en moyenne 15 millimötres de longueur; la töte ötait relativement assez grosse et les yeux, noirätres, itaient trös apparents et prodminents. Les membres se formaient; on les voyait trös bien, munis de leurs doigts; la queue se ddveloppait. Entourd de ses membranes embryonnaires et enrould sur lui-möme, il reposait sur le vitellus, avec lequel il communiquait par l'ombilic. Les euß mesuraient en moyenne rz millimötres de longueur et B de largeur; Ieur enveloppe itait trös mince, ä peine opaque, et laissait apercevoir I'embryon. Chez une autre femelle dissdqude deux jours plus tard, les embryons dtaient beaucoup plus ddveloppds. Les ovaires dtaient comme ceux de la femelle prdcddente. L'oviducte droit contenait cinq euß, dont un non fdcondd, trös rdtr ci et ä vitellus durci; Ie gauche contenait galement cinq euß. Les auß, de

5 LE Lf,ZARD VIVIPARE 2OI forme trös ovale, avaient une enveloppe dont la ldgöre opacitd permettait cependant de voir le fatus, qui commengait ä se colorer et itait d'un brun noirätre; on voyait aussi le vitellus aux trois quarts utilis6. L'embryon, enrould sur lui-m me, avait, lorsqu'on le ddveloppait, g2 ä 35 millimötres de longueur, les euß dtaient de möme dimension que ceux de la femelle prdcddente. Le ro juillet r8g5, je vis plusieurs petits Ldzards noirs, finement pointillds de brun foncd en dessus et portant plusieurs rangs de minuscules points blanchätres apparents ä Ia loupe, grimper ä la toile mdtallique de la cage contenant des femelles; celles-ci m'avaient itd envoydes quinze jours auparavant de la Foröt-noire et de la Thuringe. Dans la mousse de la cage, je trouvai un amas d'euß collds ensemble, et dont I'un contenait un embryon mort. L'enveloppe de ces auß itait flasque, molle, et on voyait dans chacun la ddchirure faite par le museau du jeune Reptile pour s'en 6vader. Ces coques dtaient beaucoup moins opaques et beaucoup moins solides que celles des autres espöces de Ldzards. Eclosion. - I-e jeune Lözard vivipare porte une dent caduque aplatie et dipassant ä peine le museau; elle tombe promptement; des sujets que j'avais conservis vivants la perdirent dös le jour ou le lendemain de leur naissance. Lorsqu'il vient d'dclore, le petit Lözard a g+ ä 4r et m me 5o millimötres de longueur totale. Il est trös vif, trös vigoureux et fort joli. Il se nourrit de la möme fagon que les autres trös jeunes Ldzards, surtout de petites larves, de mouches ä viande. D'aprös Fatio, il se reproduirait ä trois ans; les jeunes femelles metuaient bas de 3 ä 5 petits et les plus adultes debärz. Une femelle pondit en cage dans la matinde du rb juillet lbg5.j'ai trouvd sa ponte imm diatement; elle reposait sur le sable, en dessous de la couche de mousse. Elle formait un amas d'enveloppes affaissdes. [Jn des petits tait encore dans l'cuf; on le voyait trös bien ä travers son enveloppe molle

6 2O2 LA VIE DES REPTILES t ä demi transparente. Les nouveau-nds avaient une coloration presque noire, relevöe de nombreux petits points ou taches d'un brun assez foncd. Sur eux, les minuscules points blanchätres apparaissaient jaunätres. La face dorsale de tous ces petits dtait noire, ä reflets verdätres mdtalliques, lorsqu'on les cxaminait sous une certaine incidence. En dessous, ils dtaient de coloration noirätre indöcise et avaient une apparence trös ldgörement cendrde. Je constatai que tous ces petits nouvellement nds, avaient leur faible dent caduque, situie ä l'extrdmitd de la mächoire supdrieure, ddpassant ä peine l'extrdmitd du museau. BlIe ne semble pas avoir une grande utilitd chez cette espöce; elle n'aurait pu couper l'enveloppe trop molle de l'euf qui, du reste, se ddchire facilement sous les efforts du jeune; elle est beaucoup moins ddveloppde que celle des autres Lizards indigönes. Un auf pondu en rnöme temps que les autres n'avait pas itd ficondd; il contenait un vitellus ddformd et ldgörement durci. L'auf qui contenait le petit non 6clos, fut mis en alcool, et Ie petit, en se ddbattant, ddchira de son museau I'enveloppe et en sortit promptement; il lui restait un peu de vitellus ä utiliser. En libertd, le Lözard vivipare pond sous les pierres ou dans une petite cavitd quelconque, et quand le petit n'est pas en 6tat de naitre, alors que ses fröres sortent presque tout de suite aprös la ponte, il reste dans sa coque molle et attend Ie moment opportun. Lorsqu'on touche cet amas d'enveloppes, on le trouve gluant parce qu'il s'est dchappd un peu <l'albumen au moment des naissancesl cette humiditd maintient la souplesse de I'enveloppe du petit qui reste ä naitre quelques jours plus tard. D'autres femelles pondirent, et leurs petits sortirent peu de temps aprös des euß. Le r r aoüt l8g5,la derniöre femelle ddposa sa ponte; mais les petits n'itaient pas assez ddveloppds pour sortir de leur enveloppe; j'eus le grand tort de les mettre en alcool. Quand les femelles pondaient, elles ne se donnaient pas la peine de creuser une galerie, sachant probablement que leurs jeunes allaient bientöt naitre. Lantz a constatd que, möme ä l'6tat sauvage, I'ovoviviparitd

7 LE LEZARD VIVIPARE 203 n'dtait pas absolue et qu'aux environs de Bagnöres-de-Bigorre, cette espöce dtait plutöt ovipare, et voici ce qu'il dit ä ce sujet dans un article qu'il a publid en rgqt (numdros de janvier et fevrier de la Reaue d'histoire naturelle appliquäe) : < Le B septembre rg24, au-dessus du village de Gerde, non loin d'un ruisseau et en un terrain trös humide, je ddcouvris sous une grosse pierre une soixantaine d'auß de ldzards; quelques-uns, lorsque je les examinai, laissörent dchapper de petits ldzards noirs, en Iesquels je reconnus immddiatement de jeunes Ldzards vivipares. Oes euß, ä coque parcheminde, mesuraient environ r r mm. 5 de longueur sur g millimötres de large; le degri du diveloppement des embryons dtait variable; beaucoup d'entre eux itaient sur le point d'dclore, mais certains n'en dtaient qu'ä la moitid de leur dvolution embryonnaire. Les jeunes venant d'dclore mesuraient de 4z mm. 5 ä 49 millimötres de longueur, dont ry ä zi pour la töte et le tronc. La dent intermaxillaire caduque, qui sert au jeune lözard ä trancher sa coque au moment de 1'6closion, dtait bien ddveloppde et aisde ä trouver au toucher chez tous les sujets. Le trös grand nombre d'auß trouvds sous une seule et möme pierre est un fait remarquable en lui-möme, car le nombre des femelles qui sont venues contribuer ä cette ponte collective doit ötre de douze ä quinze. Chose plus importante, la preuve est ainsi fournie qu'il ne s'agit point lä d'une anomalie individuelle, mais que l'oviparitd est bien Ia rögle dans cette rdgion. > L'enveloppe des auß trouvds par M. Lantz dtant plus ferme que celle de ceux des ldzards franchement ovovivipares, la dent caduque plus ddveloppde que chez ces derniers, permet au petit lözard de faire les coupures ä sa coque comme l'opörent les petits des espöces nettement ovipares. M. Lantz croit que l'oviparitd des Ldzards pyrindens doit provenir de ce que leurs ascendants sont toujours restds ovipares, alors que dans d'autres r gions, I'espöce dvoluait vers I'ovoviviparit6. Les trös intdressantes observations de M. Lantz confirment un travail que j'ai publid en rgo4 dans les Mdmoires de Ia Sociötä,(oologique de France dans lequel je disignais le Lözard vivipare

8 20+ LA VIE DES REPTILES comme I'espöce la moins anciennement ovovivipare de nos Reptiles. Je l'avais intituld : Obseraati.ons sur la tendance uers l'oaoaiaiparitä cltez quelques Sauriens et Opltidiens de la France centrale. Ayant dissdqud un grand nombre de Sauriens et d'ophidiens, et ayant obtenu dans mes cages les petits d'espöces ovovivipares, ou les auß d'espöces ovipares, j'ai pu constater que certaines espöces considdrdes comme franchement ovipares tendaient vers l'ovoviviparitd, de m me que j'ai pu me rendre compte, par l'exarnen de la dent caduque des espöces ovovivipares, ä quel rang ii fallait placer quelques-uns de ces derniers Reptiles en ce qui concerne I'anciennetd de leur ovoviviparitd. Mes observations ont portd principalement sur le Lözard vert, le L zard des murailles, l'orvet, la Couleuvre ä collier, la Couleuvre vipdrine, la Couleuvre lisse et la Vipöre aspic, Reptiles qu'on peut se procurer facilement aux environs d'argenton; sur le Ldzard des souches, capturd alors que les femelles ont leurs ceuß dans les oviductes et qui ont pondu dans mes cages, et sur le Lözard vivipare, dont plusieurs femelles pondirent des euß d'oü les petits sortirent aussitöt aprös la ponte. La Couleuvre d'esculape qu'on ne rencontre pas ä Argenton, est commune ä une dizaine de kilomötres au sud-est de cette ville. Malheureusement, si je me suis procurd de nombreux spicimens de cette espöce, je n'aijamais pu avoir en ma possession une femelle capturde alors qu'elle 6tait sur le point de pondre. Ayant obtenu plus tard une ponte d'une femelle de cette espöce qui m'avait dtd donnde par M'u Phisalix, on verra, quand je parlerai de cette couleuvre ce qu'est la dent caduque de ce Serpent ovipare. Quant ä la Couleuvre verte et jaune, et ä la Vipöre bdrus, ces Ophidiens sont tellement rares dans Ie ddpartement de l'indre, mörne dans les endroits oü ils ont 6td ddcouverts, qu'il est difficile de s'en procurer en nombre suffisant Pour faire ä leur sujet des observations ddtaill es.

9 LE LI6,ZARD VIVIPARE 205 Le probläme de l'oaouiuiparitö. Pourquoi certains de nos Reptiles sont-ils devenus ovovivipares, alors que leurs ancötres ötaient ovipares? Il est bien difficile de le dire d'une fagon certaine. Peut-ötre l'habitat des Reptiles influa-t-il sur leur fagon de se reproduire? La trop grande sdcheresse, je I'ai souvent constatö, est nuisible au ddveloppement de I'embryon, de m6rne que la trop grande humidit. Or, le Lözard vivipare et l'orvet vivent surtout dans les endroits humides, tandis que la Couleuvre lisse et les Vipöres habitent principalement les endroits secs. Toutes ces espöces 6tant ovovivipares, les deux premiöres le seraient devenues par suite de leur habitat trop humide, alors que les deux derniöres le devenaient par suite de leur habitat en des endroits trop secs. Dans un cas comme dans l'autre, la ponte se trouvait retardde, ce qui favorisait la continuitd du ddveloppement du fetus ä l'intdrieur de l'auf. I1 faut se garder cependant d'ötre trop affirmatif relativement ä la cause invoquöe, car le Lözard des murailles, qui habite la plupart du temps des endroits secs et chauds, est restd ovipare, mais il cherche les endroits suffisamment humides pour y ddposer ses aufs, et nos Couleuvres Tropidonotes, qui se plaisent d'ordinaire dans le voisinage des eaux, n'ont encore qu'une tendance vers I'ovoviviparitö; la Couleuvre ä collier pond, le plus souvent, dans les tas de fumier des fermes, ou, comme la Vipdrine, dans les trous abandonnis des Taupes, Campagnols et Mulots, parfois möme dans les fissures du sol, dans les endroits ni trop secs ni trop humides. En rdsumd, dans la France Centrale, Ie Lözard vivipare, est lui, tout ä fait ovovivipare. Les femelles pondent des auß ä coque membraneuse trös molle, assez dpaisse cependant, mais qui peut ötre ddfoncde par le museau du jeune Saurien; sa dent caduque est plus petite que chez les espöces nettement ovipares, elle est ddjä un peu atrophide, et ddpasse ä peine le museau. Elle tombe promptement, parfois dös le jour ou le lendemain de la naissance

10 4. a- N'

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810)

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) Autres noms scientifiques encore en usage : Symphodus (Crenilabrus) quinquemaculatus : Risso, 1826 Noms vernaculaires : FAO:

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Arts Plastiques. Boule de coquillages. Ces ravissantes boules décoratives sont à placer sur une table, un rebord de fenêtre ou une étagère.

Arts Plastiques. Boule de coquillages. Ces ravissantes boules décoratives sont à placer sur une table, un rebord de fenêtre ou une étagère. Arts Plastiques Boule de coquillages Ces ravissantes boules décoratives sont à placer sur une table, un rebord de fenêtre ou une étagère. Si vous aimez faire des cadeaux originaux, vous pourrez offrir

Plus en détail

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage.

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage. Le ferrage des chevaux Une importante partie du travail du forgeron consiste à ferrer les chevaux. On dit d'ailleurs d'un bon forgeron qu'il peut ferrer de seize à dix-sept chevaux par jour. Pour ferrer

Plus en détail

SUR QUELQUES NOUVEAUX GISEMENTS DE SPONGIAIRES DU CRÉTACÉ DE PROVENCE ET SUR UNE MÉGAMORINE RIEN CONSERVÉE PROVENANT DE L'UN D'ENTRE EUX

SUR QUELQUES NOUVEAUX GISEMENTS DE SPONGIAIRES DU CRÉTACÉ DE PROVENCE ET SUR UNE MÉGAMORINE RIEN CONSERVÉE PROVENANT DE L'UN D'ENTRE EUX SUR QUELQUES NOUVEAUX GISEMENTS DE SPONGIAIRES DU CRÉTACÉ DE PROVENCE ET SUR UNE MÉGAMORINE RIEN CONSERVÉE PROVENANT DE L'UN D'ENTRE EUX par Lucette HÉRENGER Nous désirons signaler ici quelques gisements

Plus en détail

Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification

Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification Emmanuel Véricel. LPO Loire Les tortues Une seule espèce dans la Loire : la Tortue à tempes rouges (Tortue de Floride) Cistude d Europe. Photo : Marie-Agnès

Plus en détail

DÉFAUTS DU VERRE VERRE MULTIVER. FICHE TECHNIQUE / Québec. Version 1.0

DÉFAUTS DU VERRE VERRE MULTIVER. FICHE TECHNIQUE / Québec. Version 1.0 VERRE MULTIVER DÉFAUTS DU VERRE FICHE TECHNIQUE / Québec Version 1.0 tél. : 1 800 463-2810 et fax : 418 687-0804 Version 1.0 tél. : 1 800 463-2810 et fax : 418 687-0804 LISTE DES Bulles / Inclusions gazeuses

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

Association Terroir et Nature en Yvelines

Association Terroir et Nature en Yvelines Association Terroir et Nature en Yvelines Hors Série Le bulletin des adhérents Les Batraciens ou Amphibiens sont des vertébrés tétrapodes (4 membres) à la peau nue (absence d écailles, de poils ou de plumes

Plus en détail

ETH-Souliers de sable:eth-souliers de sable 24/11/06 15:15 Page 1 souliers de sable

ETH-Souliers de sable:eth-souliers de sable 24/11/06 15:15 Page 1 souliers de sable souliers de sable DU MÊME AUTEUR DANS LA COLLECTION THÉÂTRALES JEUNESSE SALVADOR (La montagne, l enfant et la mangue), 2002 L OGRELET, 2003 UNE LUNE ENTRE DEUX MAISONS, 2006 PETIT PIERRE, 2006 CHEZ D AUTRES

Plus en détail

Nain de couleurs (NC)

Nain de couleurs (NC) Nain de couleurs (NC) Race naine de couleurs diverses Poids minimum 1,1 kg Poids idéal 1,25-1,4 kg Poids maximum 1,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Gris fer, hotot, martre Pays d origine Angleterre

Plus en détail

Matériel : Technique 1 : Effet à sec Avec Mask

Matériel : Technique 1 : Effet à sec Avec Mask Matériel : - Sticks Gelatos - Outils Gelatos (pipette, spatules, pinceaux, ) - Tapis téflon (ou pochette plastique) - Eau - Masks, pochoirs de gaufrage, tampons Technique 1 : Effet à sec Avec Mask Vous

Plus en détail

Standard Standard du King Charles Spaniel, réflexions...

Standard Standard du King Charles Spaniel, réflexions... Standard du King Charles Spaniel, réflexions... Dans toutes les Races, la forme et le type en tête est un des éléments le plus important pour différencier chaque chien, chaque race, ainsi chaque race de

Plus en détail

Identification des grands goélands adultes de l ESEM

Identification des grands goélands adultes de l ESEM Identification des grands goélands adultes de l ESEM Préambule par Fanny Ellis et Philippe Deflorenne La reconnaissance des différentes espèces de goélands est souvent un casse-tête pour n importe quel

Plus en détail

TERRIER TCHEQUE (Cesky Terrier)

TERRIER TCHEQUE (Cesky Terrier) Standard F.C.I. N 246 / 20.01.1998 / F TERRIER TCHEQUE (Cesky Terrier) TRADUCTION : Dr.J-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : République tchèque. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR

Plus en détail

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info.

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 26 27 28 29 30 31 32

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

Dessin de l observation réalisée par Magalie d après le récit du témoin.

Dessin de l observation réalisée par Magalie d après le récit du témoin. FO970705 2 C Samedi 05 juillet 1997 vers 02:00/02:30, Joël quitte ses amis à Brevilly. Il roule sur la D 119 au volant de sa voiture à une vitesse d'environ 80 km/h. Il prend la direction de Moiry. Dès

Plus en détail

1.VOCABULAIRE : 2. A QUOI CA RESSEMBLE :

1.VOCABULAIRE : 2. A QUOI CA RESSEMBLE : www.photo-animaliere.eu LE CERF à l usage des débutants 1.VOCABULAIRE : Un peu de vocabulaire tout d abord pour savoir de quoi l on parle. Cerf : désigne l espèce et le mâle. Biche : la femelle. Faon :

Plus en détail

TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX

TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX 1. Connaitre les faits sur les poux Plusieurs personnes croient à tort que les poux de tête sont un signe

Plus en détail

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 click for previous page - 1000 - BRAMIDAE BRAM Castagnoles Une seule espèce dans la zone Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 Autres noms scientifiques encore en usage : Brama raji Bloch & Schneider,

Plus en détail

LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION. Macoua, Mouette

LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION. Macoua, Mouette LE NODDI BRUN A L'ILE DE LA REUNION pileatus Anous stolidus Macoua, Mouette HABITAT PETITE-ILE ST PHILIPPE Espèce indigène et protégée à la l'ile de la Réunion le noddi brun demeure toute l'année à proximité

Plus en détail

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim.

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Entre-temps, je m étais enfilé le deuxième paquet de crackers que j avais

Plus en détail

h Les agames barbus Origine et systématique LLL

h Les agames barbus Origine et systématique LLL 9 h Les agames barbus Pour savoir qui sont vraiment les agames barbus, il est indispensable de s intéresser à leur origine et aux espèces proches. Les agames barbus appartiennent à la famille des Agamidés,

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

UN PARCOURS QUI SORT VRAIMENT DE L ORDINAIRE : MARIE CHRISTINE ROBIDOUX, CLS, LLM, Calgary par Katherine Gordon Janvier 2011

UN PARCOURS QUI SORT VRAIMENT DE L ORDINAIRE : MARIE CHRISTINE ROBIDOUX, CLS, LLM, Calgary par Katherine Gordon Janvier 2011 UN PARCOURS QUI SORT VRAIMENT DE L ORDINAIRE : MARIE CHRISTINE ROBIDOUX, CLS, LLM, Calgary par Katherine Gordon Janvier 2011 Marie Robidoux n est pas seulement arpenteur des Terres du Canada; elle est

Plus en détail

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles.

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les anisoptères ou «libellules vraies» De taille supérieure aux zygoptères

Plus en détail

Nurseries de la mer. Objectif : Découvrir l importance du littoral comme nurserie pour de nombreux êtres vivants. Parciper à une enquête scientifique.

Nurseries de la mer. Objectif : Découvrir l importance du littoral comme nurserie pour de nombreux êtres vivants. Parciper à une enquête scientifique. Nurseries de la mer Objectif : Découvrir l importance du littoral comme nurserie pour de nombreux êtres vivants. Parciper à une enquête scientifique. Tous les êtres vivants se reproduisent. Dans le milieu

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :...

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :... Pour chaque question, coche la bonne réponse a) Qu'est-ce que la fécondation? Un animal ovipare. La rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Un animal vivipare. c) Quel animal est ovipare? Le criquet.

Plus en détail

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes.

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. 754 ans nos classes PMP éométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. J.-P. Massola et article traite de trois problèmes de distances sur la surface

Plus en détail

ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N.

ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N. ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N. Par C. JUBERTHIE 'BULLETIN DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE 2e Série - Tome 33 -

Plus en détail

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom :

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom : J ai deux petits yeux ronds, noirs et bleus. J ai une bouche arrondie avec un trait noir. Je détiens une barrette en forme de feuille. Je porte un foulard en laine. J ai une petite robe et un petit voile.

Plus en détail

cahier d exercices Exercice 1 : Annoter un bassin versant avec les termes appropriés

cahier d exercices Exercice 1 : Annoter un bassin versant avec les termes appropriés cahier d exercices Exercice 1 : Annoter un bassin versant avec les termes appropriés Exercice 2 : Nommer les fleuves français sur une carte Exercice 3 : Représenter sur une carte de bassin versant les

Plus en détail

Quatrième principe Recul généreux des métatarsiens. 366 Reconstruction de l avant-pied

Quatrième principe Recul généreux des métatarsiens. 366 Reconstruction de l avant-pied 366 Reconstruction de l avant-pied Fig. 45c2. Principe III. Obtenir une longueur relative correcte des différents métatarsiens (parabole métatarsienne). b) Sur l incidence de trois quart. 1. Incidence

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

La réalisation d un diaporama de A à Z (1) La réalisation du diaporama "Vœux 2005" de A à Z

La réalisation d un diaporama de A à Z (1) La réalisation du diaporama Vœux 2005 de A à Z La réalisation du diaporama "Vœux 2005" de A à Z 1 - Genèse d'une idée et la recherche du son et des images de base Visualiser le montage : ici (6,16 Mo) Visualiser le dossier.pt : ici (5,86 Mo) (attention,

Plus en détail

Mes souvenirs d'un voyage inoubliable.

Mes souvenirs d'un voyage inoubliable. Mes souvenirs d'un voyage inoubliable. Le jeudi 19 décembre, on est allé à l'usine Ritter Sport. On a commencé par regarder les ingrédients nécessaires pour faire le chocolat. La dame qui nous le présentait

Plus en détail

Chères étudiantes et chers étudiants,

Chères étudiantes et chers étudiants, Chères étudiantes et chers étudiants, Après avoir reçu le prix Pralong en 2008 et avoir aidé à la réalisation d un jardin de plantes médicinales dans la province du Mékong au Vietnam, c est avec grand

Plus en détail

TERRIER AUSTRALIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 06.12.

TERRIER AUSTRALIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 06.12. 06.12.2012 / FR Standard-FCI N 8 FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) TERRIER AUSTRALIEN (Australian Terrier) Cette illustration

Plus en détail

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 Barrière Emmanuel MST 1 MPE Rapport de stage Stage du 24 au 28 Février 2003 Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 J ai réalisé cette semaine de stage à la Maison de Kirikou à Angoulême, et après

Plus en détail

CHÂTEAUDUN. Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou. Projet. d une deuxième gare. d une gare commune

CHÂTEAUDUN. Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou. Projet. d une deuxième gare. d une gare commune CHÂTEAUDUN Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou Projet d une deuxième gare ou d une gare commune 1 Ponts et Chaussées Département d Eure et Loir Arrondissement du Sud Chemin de Fer de Patay à Nogent-le-Rotrou

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Le Grand Livre du Hamster

Le Grand Livre du Hamster Numéro 2 juin 2008 Le Grand Livre du Hamster Web-zine Spécial hamsters nains russe et campbell Comment les différencier Les nouvelles couleurs du hamster russe Le diabète www.noshamsters.be/livre Page

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014. Défi : Fabriquer un vase pouvant contenir de l eau et des fleurs.

Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014. Défi : Fabriquer un vase pouvant contenir de l eau et des fleurs. Classe de TPS, Maternelle Les Ramières Sorgues Mme CHAINE Prisca découverte du monde/culture scientifique et technologique. Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014.

Plus en détail

GABARIT DE HAUTEUR D'OUTIL DE TOUR

GABARIT DE HAUTEUR D'OUTIL DE TOUR GABARIT DE HAUTEUR D'OUTIL DE TOUR Par Harold Hall Traduction et version métrique M.B. En ayant récemment quelques heures de disponible, j'ai décidé de faire quelques petits accessoires pour équiper l'atelier.

Plus en détail

APPRENDRE À LIRE UNE PARTITION DE

APPRENDRE À LIRE UNE PARTITION DE APPRENDRE À LIRE UNE PARTITION DE BATTERIE EN 15 MIN Un Guide du Blog Batteur Débutant http://blog-batteur-debutant.fr E PRÉAMBULE Dans mon aventure à la conquête de mon instrument, j'ai pas mal cherché

Plus en détail

Quelques plantes exotiques envahissantes

Quelques plantes exotiques envahissantes La Page verte Quelques plantes exotiques envahissantes Berce du Caucase, Heracleum mantegazzianum Au Québec, la Berce du Caucase est considérée comme une plante exotique envahissante. La sève de cette

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

venin SANEH SANGSUK TRADUIT DU THAI PAR MARCEL BARANG

venin SANEH SANGSUK TRADUIT DU THAI PAR MARCEL BARANG venin SANEH SANGSUK TRADUIT DU THAI PAR MARCEL BARANG EDITIONS DU SEUIL pour l édition française SANEH SANGSUK pour l édition originale Titre original : Assorapit, 2001 Le soir tombait. Le crépuscule était

Plus en détail

Le petit patrimoine. Hors des circuits organisés, il faut prendre le temps de vagabonder dans les chemins, de bavarder avec les habitants,

Le petit patrimoine. Hors des circuits organisés, il faut prendre le temps de vagabonder dans les chemins, de bavarder avec les habitants, Le petit patrimoine Hors des circuits organisés, il faut prendre le temps de vagabonder dans les chemins, de bavarder avec les habitants, Les murs de pierres sèches Ils entourent les propriétés, bordent

Plus en détail

LA GROSSE VRILLETTE. Appartient aux Anobiidés

LA GROSSE VRILLETTE. Appartient aux Anobiidés LA GROSSE VRILLETTE Appartient aux Anobiidés Les anobiidés font partie de l ordre des coléoptères xylophages, ce qui signifie que la larve de certaines espèces s attaque au bois. Deux espèces se retrouvent

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Bienvenue dans le monde des yeux!

Bienvenue dans le monde des yeux! Les yeux Bienvenue dans le monde des yeux! Dans ce monde, tu auras la chance de découvrir: 1. Les parties de l'oeil 2. Les problèmes reliés aux yeux 3. La couleur des yeux 4. Les émotions Les parties de

Plus en détail

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau Vespa velutina est originaire d Asie. Son introduction en France date de 2004 suite à des importations de poteries chinoises dans le Lot-et- Garonne. Depuis cette date l espèce ne fait que progresser sur

Plus en détail

Un chat pas si méchant!

Un chat pas si méchant! Fiche 1 Un chat pas si méchant! 1 Un chat pas si méchant! (sur l air de Il était un petit navire) Monsieur le chat vient à la ferme, Monsieur le chat vient à la ferme. Qui répond : «Ch, ch, ch» quand on

Plus en détail

DEUX NOUVEAUX HYPOPES VIVANT EN ASSOCIATION PHORÉTIQUE SUR DES PUCES DE CARNIVORES (ACARINA : SARCOPTIFORMES) A. FAIN et J. C. BEAUCOURNU.

DEUX NOUVEAUX HYPOPES VIVANT EN ASSOCIATION PHORÉTIQUE SUR DES PUCES DE CARNIVORES (ACARINA : SARCOPTIFORMES) A. FAIN et J. C. BEAUCOURNU. DEUX NOUVEAUX HYPOPES VIVANT EN ASSOCIATION PHORÉTIQUE SUR DES PUCES DE CARNIVORES (ACARINA : SARCOPTIFORMES) PAR A. FAIN et J. C. BEAUCOURNU. L'association phorétique «puces-hypopes» est loin d'être rare

Plus en détail

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit Pour les jeunes Médium max L attrape-rêves Xavier-Laurent Petit Amorce Louise vit en dehors du monde, dans une vallée perdue. Là, tout le monde subsiste grâce au travail du bois, jusqu au jour on apprend

Plus en détail

Construction d'un four à pain en terre crue

Construction d'un four à pain en terre crue Construction d'un four à pain en terre crue Valérie Calvat Céramiste www.creation-ceramique.com http://www.onpeutlefaire.com/ilslontfait/ilof-four-a-pain-en-terre-crue.php Site de référence dans lequel

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Comment préserver l'environnement tout en aménageant et en urbanisant?

Comment préserver l'environnement tout en aménageant et en urbanisant? A l'origine, mon Travail Personnel Encadré était orienté sur le sujet Arts, Littérature et Politique. Cependant, l'avancée du travail n'était pas satisfaisante. J'ai donc décidé de réorienter mon projet

Plus en détail

BLEU VIETNAMIEN. Applications. Propriétés. Dimensions disponibles. Information produit

BLEU VIETNAMIEN. Applications. Propriétés. Dimensions disponibles. Information produit Applications Adapté à la pose intérieure et extérieure Terrasses Allées de jardin Allées d'accès Propriétés Pierre bleue dure orientale Indémodable Facile à entretenir Fairstone 1 Homologation CE Dimensions

Plus en détail

TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier)

TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier) Standard F.C.I. N 327 / 29.09.1983 / F ORIGINE : Russie TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier) TRADUCTION : Pr R.Triquet, avec la collaboration de Mme Annie Allain, maître assistant de russe à l Université

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Les serpents RÉSUMÉ ------

Les serpents RÉSUMÉ ------ Les serpents COLLECTION : Petit monde vivant TEXTE : John Crossingham et Bobbie Kalman Traduction : Marie-Josée Brière Âge : 6 à 10 ans ISBN-10 2-89579-100-7 ISBN-13 978-2-89579-100-3 32 pages couleur

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Les risques en aéronautique, une réalité

Les risques en aéronautique, une réalité MENTALPILOTE.COM Les risques en aéronautique, une réalité En tant que pilote vous êtes davantage vulnérables si vous n êtes pas conscient des dangers qui vous menacent, et la prévention commence par l

Plus en détail

MAACH MAT(H) 99-1. 1. CHOCOLATS (Cat. 3)

MAACH MAT(H) 99-1. 1. CHOCOLATS (Cat. 3) 1. CHOCOLATS (Cat. 3) Dans cette boîte, les chocolats étaient bien alignés et disposés régulièrement. Mais il ne reste plus que 17 chocolats. Combien de chocolats de cette boîte ont déjà été mangés? Expliquez

Plus en détail

La troisième semaine de développement

La troisième semaine de développement La troisième semaine de développement La 3 ème semaine du développement embryonnaire est marquée par 2 évènements majeurs : - La gastrulation proprement dite qui aboutit à la formation d un embryon tridermique;

Plus en détail

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts.

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. Ecole Du Planet 73130 Saint François Lonchamp Classe cycle 1 et 2 : 1PS-3MS-5GS-2CP-7CE1 73 1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. 2 ème étape: nous avons cherché

Plus en détail

Odile ORGER MARCHAL 1

Odile ORGER MARCHAL 1 Odile ORGER MARCHAL 1 ***1*** - Dessus gris ou brun avec des taches blanches dans les aires discales et postdiscales. - Dessous de l aile antérieure gris ou noir avec des taches blanches --> 2 - Franges

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Comment est né noue projett

Comment est né noue projett Toumicoton Comment est né noue projett Depuis le début de cette année scolaire, je me suis montrée particulièrement attentive à tout ce qui touchait l'identité de chaque enfant: chacun est unique et chacun

Plus en détail

Procédure de gonflage d'un ballon à gaz à filet

Procédure de gonflage d'un ballon à gaz à filet Procédure de gonflage d'un ballon à gaz à filet Préparatifs Livraison des cadres (le cas échéant) Choisir un terrain plat, non abrasif pour ne pas abîmer le tissu. Le terrain doit être à côté d'une route

Plus en détail

Gala clip, Pin clip boutonnière marié

Gala clip, Pin clip boutonnière marié Gala clip, Pin clip boutonnière marié pour Le Gala clip est un support spécialement adapté dans la réalisation des boutonnières florales pour le marié, les témoins ou les invités d un mariage. C est un

Plus en détail

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Silvia Zumbach Feb 2011 Photos: Kurt Grossenbacher Signes distinctifs de la grenouille rousse - Silhouette massive - Peau lisse - Pattes plutôt

Plus en détail

L AGE DES CERFS. par Marcel BOUVIER

L AGE DES CERFS. par Marcel BOUVIER L AGE DES CERFS par Marcel BOUVIER Membre du Comité de Lecture et d Analyse Dentaire au sein de l Association Nationale des Chasseurs de Grand Gibier et de l Association Française de Mensuration des Trophées

Plus en détail

Clé de détermination des Reptiles de la France

Clé de détermination des Reptiles de la France Clé de détermination des Reptiles de la France Cette clé s inspire de celles réalisées par ARNOLD, BURTON et OVENDEN (1978), GENIEZ et GRILLET (1989), GENIEZ (1996), CHEYLAN, GENIEZ et FONDERFLICK (1999),

Plus en détail

Observation des étoiles. 1 Le texte de Galilée

Observation des étoiles. 1 Le texte de Galilée Observation des étoiles 1 Le texte de Galilée Après avoir évoqué les observations lunaires nous montrons brièvement les résultats de nos observations portant sur les étoiles fixes. Nous remarquons d'abord

Plus en détail

Liste des enfants. Je visite avec ma classe

Liste des enfants. Je visite avec ma classe A chaque arrêt : on observe l'animal et son environnement, l'adulte lit le panneau en expliquant les mots difficiles, puis ensemble on essaie de répondre aux questions (une seule au choix par animal pour

Plus en détail

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation Répertoire pour l Evaluation Qualité des Produits de la Pêche et la Normalisation Criée Grilles de Cotation GRILLES DE COTATION DES PRINCIPALES ESPECES DE BASSE-NORMANDIE Présentation générale Ce document

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

ATELIER DE RELIURE. Comment créer un livre en utilisant la technique de la reliure japonaise?

ATELIER DE RELIURE. Comment créer un livre en utilisant la technique de la reliure japonaise? ATELIER DE RELIURE Association Départementale OCCE des Landes 281 avenue Pierre de Coubertin 05 58 06 04 56 http://www.occe.coop/~ad40/ Comment créer un livre en utilisant la technique de la reliure japonaise?

Plus en détail

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR FÉCONDITÉ 4 Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR Les informations collectées au cours de l EDSN-MICS-III sur l'histoire génésique des femmes permettent d'estimer les niveaux de la fécondité, de dégager

Plus en détail

L'anglais peut s'apprendre à tout âge

L'anglais peut s'apprendre à tout âge Page 1/5 L'anglais peut s'apprendre à tout âge Photo CD VoiandpMlCNOT SPÉCIAL WEEK-END. Bernard Cudennec (photo) s'est remis sérieusement à l'anglais au Wall Street Institute d'angers il y a un an. Une

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Pour toutes informations et conseils complémentaires contacter : «SOS Poux» / Dr.Catherine COMBESCOT-LANG Tél : +33 (0) 2 47 28 20 30 e-mail : catherine.combescot@

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

Quand Chateaubriand en rajoute

Quand Chateaubriand en rajoute 1 Quand Chateaubriand en rajoute En 1964, le Crédit Lyonnais, devenu depuis LCI, publiait un beau livre intitulé Chateaubriand et son temps d après les Mémoires d'outre-tombe. Ce livre comportait des extraits

Plus en détail

LES PHASES DE LA LUNE

LES PHASES DE LA LUNE LES PHASES DE LA LUNE Il est d abord nécessaire de tirer des conclusions claires de l OBSERVATION d un cycle de Lune : Nous sommes habitués à voir la Lune changer d aspect de jour en jour, voici ce que

Plus en détail

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Le réseau Araignées de Picardie Nature et de l'adep (Association Des Entomologistes Picards) se lance en 2014 dans la recherche de 4 espèces d'araignées

Plus en détail

Poisson-lait Chanos chanos

Poisson-lait Chanos chanos Bassin versant La FOA EMBOUCHURE, COURS INFÉRIEUR DE RIVIÈRE Poisson-lait Chanos chanos Longueur moyenne de 1 m Les nageoires sont de couleur pâle ou jaunâtre avec les bords foncés Poisson-lait Chanos

Plus en détail

Naissance des fantômes

Naissance des fantômes Marie Darrieussecq Naissance des fantômes Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e Elle était en train de promener autour d elle son regard à la recherche de quelque moyen de s enfuir, et elle

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

Pourquoi réviser le reniflard?

Pourquoi réviser le reniflard? Pourquoi réviser le reniflard? À quel moment vous savez que votre reniflard a besoin d une révision? Quand une 2CV a une fuite d huile, c est souvent causé par le renfilard. C est la pièce qu on oublie

Plus en détail

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :...

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :... Pour chaque question, coche la bonne réponse a) Qu'est-ce que la fécondation? Un animal vivipare. Un animal ovipare. La rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. c) Quel animal est ovipare? Le criquet.

Plus en détail

L Essentiel des élèves École Marguerite-Bourgeois

L Essentiel des élèves École Marguerite-Bourgeois L Essentiel des élèves École Marguerite-Bourgeois Ce petit journal vous présente quelques textes écrits par les élèves de l école sur différents sujets Bonne lecture! Novembre 2011 En 2 e année, les élèves

Plus en détail

Initiation à la peinture au couteau

Initiation à la peinture au couteau Initiation à la peinture au couteau Atelier du 15 janvier 2013 dirigée par Maurice LOPES Sommaire 1. Connaissances de base 2. Travail pratique 1. CONNAISSANCES DE BASE 1. Technique de la peinture au couteau

Plus en détail