- Hasrrer. - plaques c phaliques. la femelle. Pupille ronde, iris brun ou dor6.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- Hasrrer. - plaques c phaliques. la femelle. Pupille ronde, iris brun ou dor6."

Transcription

1 CHAPITRE VII LE LEZARD VIVIPARE 'CenecrünBs Bxrf,RrEURs. - Hasrrer. LE, PnosLi[{B DE r.'ovovrvrpemrf cr.r,z LES Rpprrr-rs.. Lacerta aiuipara, Jacquin, Pl. IV. Forme et dimensinns. - Töte plus courte et moins distincte du cou que chez le Lözard des murailles, museau un peu obtus. Tympan peu apparent. Le mäle a la töte un peu plus forte que la femelle. Pupille ronde, iris brun ou dor6. La longueur totale du mäle est de r5i millimötres, dont gb pour la queue; celle de la femelle est de r7b millimötres, dont rob pour la queue, cette derniöre 6tant respectivement de un ä deux cinquiömes et de un ä deux tiers plus longue que la töte et le corps. La queue du mäle ölargie ä la base. Plaques et dcailles. (Fig.+) (voir fig. z et sa ldgende). - La ros-' trale n'atteint pas la narine; r post-nasale, I lordale antörieure en contact avec la frontonasale, et 4 labiales supdrieures en avant de la sous-oculaire; pas de granules audessous de la sus-oculaire; occipitale plus petite que les inter-pariitales, tempes recouvertes de plaques irrdguliöres, parmi lesquelles il y a parfois Frc plaques c phaliques une massdtdrine et toujours une tym- du L{zard Vivipare. panique. Pli gulaire absent ou faiblernent marqud; r+ ä n öcailles alignies entre le collier et la troisiöme paire de mentonniöres; collier composd de 7 ä9plaques".

2 rgb LA VIE DES REPTILES Ecailles dorsales hexagonales, plus longues que larges, plus ou ;moins distinctement cardnies, parfois ldgörement imbriqudes,.un peu plus petites que les latdrales qui sont lisses. Plaques cle la nuque arrondies et lisses. Deux dcailles lat rales correspondant ä la longueur d'une plaque ventrale; z6 ä 97 rangdes cl'dcailles au milieu du corps. Plaques ventrales en 6 ä B sdries longitudinales, la seconde sdrie ä partir de la ligne m6- "diane formde des plaques les plus grandes i 24 ä 30 sdries transversales. Deux sdries d'dcailles bordent la pr anale. Patte postirieure plus longue que la töte. 7 ä r3 pores femo-,raux; caudales grandes, celles de la face supirieure fortement cardndes et pointues en arriöre. Les dcailles de la queue :forment des cercles imbriquds. Coloration. - Brun jaunätre ou rougeätre en dessus ch'ez,l'adulte, avec de petites taches sombres et d'autres claires; frd-.quemment une ligne latdrale noirätre et une bande sombre latdrale bordde de jaune, d'orange ou de vermillon chez Ie mäle, largement tachie de noir, jaune ou orange päle chez la femelle, unie ou marqude de noir. Le nouveau-nd est presque.noir, il conserve parfois sa coloration ä l'6tat adulte. Pattes et,queue brunes en dessus, le dessous ayant la möme coloration.que Ia face ventrale. ' La livrie de la femelle surtout ressemble beaucoup ä celle,du Lizard des murailles, mais sa forme gdnirale est moins allongde. Habitat. Rend Martin a trouvd assez souvent le Lö2afi, - vivipare dans I'arrondissement du Blanc (Indre), dans les grandes brandes et les marais de la Brenne. Il est rare et localisd dans les endroits humides, otr il habite ordinairement des trous creusds dans les adossements des fossds. Cet auteur signale qu'il est la proie des Hdrons, des Rapaces et de tous les ennemis ordinaires des Ldzards. Postdrieurement ä I'ouvrage que nous avons publid ensemble en r8g4, sur les Vertöbrds sauuages du däpartement de I'Indre, Rend Martin m'a dit avoir trouvd le

3 LE LfZARD VIVIPARE Lözard vivipare sur la chaussde de I'dtang tout prös du village de la Cabriöre. J'y suis alli souvent depuis cette dpoque, et je I'ai recherchd en vain. J'ai interrogd des habitants du vil- Iage, et ils m'ont dit n'avoir aucune connaissance d'un Lözard mettant bas des petits vivants; tous ceux qu'ils ont tuis ou icrasds ou qu'ils ont trouvis ouverts, contenaient parfois des cuß, jarnais de jeunesl mais ils n'ignoraient pas que l'orvet et la Vipöre sont ovo-viviparesl quant ä la Couleuvre lisse, qui est aussi ovovivipare, ils la confondaient avec la Vipöre. Rend Martin connaissait assez les Reptiles Pour ne pas faire de confusion; il est donc probable que cette espöce existe bien en Brenne, contrde mardcageuse qui convient parfaitement ä son genre de vie. D'aprös d'autres auteurs, qui ont donnd la liste des Reptiles de la France centrale, et dont les travaux ont 6td consultds par Martin, le Lözardvivipare existerait, mais serait rare, dans la Vienne, le Loir-et-Cher et l'allier, et il n'aurait pas itd signald dans la l{iövre, la Creuse, la Corröze et le Puy-de- Döme; on le rencontrerait peut-ötre.dans ces derniers ddpartements si l'on y faisait des recherches minutieuses. Lataste l'a trouvd dans la Gironde, aux environs de Bordeauxl Lantz l'a signald dans le Nord, I'Aisne, les Ardennes, la Marne, I'Aube et le Haut-Rhin. Il m'a envoyd des sujets vivants provenant de la Suisse. J'en ai reeu plusieurs fois d'allemagne en Ce sont donc des sujets venant de loin, que j'ai surtout observds en captivitd n'ayant jamais capturd moi-möme ce L6zard, et ne l'ayantjamais regu vivant ou mort d'une rdgion de l'indre ou d'un ddpartement du centre de la France. Nourriture. En cage et en terrarium, les Lözatds vivipares - vivent ä la faeon des autres Ldzards, et se nourrissent des mömes proies. A 1'6poque de l'hivernage, je les voyais souvent jusqu'ä la rni-octobre se rdchauffant aux rayons du soleil. Parfois, mais rarement cependant, un ou deux se montraient en plein hivernage. Un ro ddcembre, par trös beau temps, un mäle ötait sorti du refuge et s'dtalait au soleil; le lendemain, la plus grande r99

4 LA VIE DES REPTILES des femelles faisait de m me. Le 15 du m6me mois, par un temps brumeux, un mäle s'est montr6; je I'ai trouvd reposant sur la couverture de laine du refuge, lorsque j'ai enlevd les toitures du terrarium; il dtait lä en compagnie d'un mäle adulte de L zard des souches et de plusieurs jeunes de cette espöce. Tous dtaient un peu engourdis, et je les mis dans le foin du refuge. Le z5 ddcembre, et aussi le e9 par beau temps, j,ai vu un Löz?rd vivipare mäle sortir du refuge, ainsi que plusieurs jeunes Ldzards des souches, c'dtait en rgz3. Le rz mars suivant, une femelle adulte de lizard vivipare tait sortie du refuge et s'exposait au soleil; elle semblait en bon dtat. J,en vis une autre le rg mars et plusieurs fois j'en vis d'autres de cette espöce au ddbut et dans Ie courant du mois d'avril. Reproduction et ddueloppement de I'embr1on. Je n'ai jamais ä I'accouplement du Lözard vivipare, car, en terrarium assistd ä I'accounlement dt L6,zard vivinar surtout, cette espöce ne devient pas trös farniliöre. Le B juillet r8g5, je sacrifiai et dissdquai aprös chloroformisation une femelle de Lözard vivipare ayant ses euß dans les oviductes. Aux ovaires, on remarquait de trös petits ovules incolores ou trös ligörement jaunätres, d'environ un millimötre de diamötre. L'oviducte droit contenait cinq auß et le gauche quatre. Les embryons avaient en moyenne 15 millimötres de longueur; la töte ötait relativement assez grosse et les yeux, noirätres, itaient trös apparents et prodminents. Les membres se formaient; on les voyait trös bien, munis de leurs doigts; la queue se ddveloppait. Entourd de ses membranes embryonnaires et enrould sur lui-möme, il reposait sur le vitellus, avec lequel il communiquait par l'ombilic. Les euß mesuraient en moyenne rz millimötres de longueur et B de largeur; Ieur enveloppe itait trös mince, ä peine opaque, et laissait apercevoir I'embryon. Chez une autre femelle dissdqude deux jours plus tard, les embryons dtaient beaucoup plus ddveloppds. Les ovaires dtaient comme ceux de la femelle prdcddente. L'oviducte droit contenait cinq euß, dont un non fdcondd, trös rdtr ci et ä vitellus durci; Ie gauche contenait galement cinq euß. Les auß, de

5 LE Lf,ZARD VIVIPARE 2OI forme trös ovale, avaient une enveloppe dont la ldgöre opacitd permettait cependant de voir le fatus, qui commengait ä se colorer et itait d'un brun noirätre; on voyait aussi le vitellus aux trois quarts utilis6. L'embryon, enrould sur lui-m me, avait, lorsqu'on le ddveloppait, g2 ä 35 millimötres de longueur, les euß dtaient de möme dimension que ceux de la femelle prdcddente. Le ro juillet r8g5, je vis plusieurs petits Ldzards noirs, finement pointillds de brun foncd en dessus et portant plusieurs rangs de minuscules points blanchätres apparents ä Ia loupe, grimper ä la toile mdtallique de la cage contenant des femelles; celles-ci m'avaient itd envoydes quinze jours auparavant de la Foröt-noire et de la Thuringe. Dans la mousse de la cage, je trouvai un amas d'euß collds ensemble, et dont I'un contenait un embryon mort. L'enveloppe de ces auß itait flasque, molle, et on voyait dans chacun la ddchirure faite par le museau du jeune Reptile pour s'en 6vader. Ces coques dtaient beaucoup moins opaques et beaucoup moins solides que celles des autres espöces de Ldzards. Eclosion. - I-e jeune Lözard vivipare porte une dent caduque aplatie et dipassant ä peine le museau; elle tombe promptement; des sujets que j'avais conservis vivants la perdirent dös le jour ou le lendemain de leur naissance. Lorsqu'il vient d'dclore, le petit Lözard a g+ ä 4r et m me 5o millimötres de longueur totale. Il est trös vif, trös vigoureux et fort joli. Il se nourrit de la möme fagon que les autres trös jeunes Ldzards, surtout de petites larves, de mouches ä viande. D'aprös Fatio, il se reproduirait ä trois ans; les jeunes femelles metuaient bas de 3 ä 5 petits et les plus adultes debärz. Une femelle pondit en cage dans la matinde du rb juillet lbg5.j'ai trouvd sa ponte imm diatement; elle reposait sur le sable, en dessous de la couche de mousse. Elle formait un amas d'enveloppes affaissdes. [Jn des petits tait encore dans l'cuf; on le voyait trös bien ä travers son enveloppe molle

6 2O2 LA VIE DES REPTILES t ä demi transparente. Les nouveau-nds avaient une coloration presque noire, relevöe de nombreux petits points ou taches d'un brun assez foncd. Sur eux, les minuscules points blanchätres apparaissaient jaunätres. La face dorsale de tous ces petits dtait noire, ä reflets verdätres mdtalliques, lorsqu'on les cxaminait sous une certaine incidence. En dessous, ils dtaient de coloration noirätre indöcise et avaient une apparence trös ldgörement cendrde. Je constatai que tous ces petits nouvellement nds, avaient leur faible dent caduque, situie ä l'extrdmitd de la mächoire supdrieure, ddpassant ä peine l'extrdmitd du museau. BlIe ne semble pas avoir une grande utilitd chez cette espöce; elle n'aurait pu couper l'enveloppe trop molle de l'euf qui, du reste, se ddchire facilement sous les efforts du jeune; elle est beaucoup moins ddveloppde que celle des autres Lizards indigönes. Un auf pondu en rnöme temps que les autres n'avait pas itd ficondd; il contenait un vitellus ddformd et ldgörement durci. L'auf qui contenait le petit non 6clos, fut mis en alcool, et Ie petit, en se ddbattant, ddchira de son museau I'enveloppe et en sortit promptement; il lui restait un peu de vitellus ä utiliser. En libertd, le Lözard vivipare pond sous les pierres ou dans une petite cavitd quelconque, et quand le petit n'est pas en 6tat de naitre, alors que ses fröres sortent presque tout de suite aprös la ponte, il reste dans sa coque molle et attend Ie moment opportun. Lorsqu'on touche cet amas d'enveloppes, on le trouve gluant parce qu'il s'est dchappd un peu <l'albumen au moment des naissancesl cette humiditd maintient la souplesse de I'enveloppe du petit qui reste ä naitre quelques jours plus tard. D'autres femelles pondirent, et leurs petits sortirent peu de temps aprös des euß. Le r r aoüt l8g5,la derniöre femelle ddposa sa ponte; mais les petits n'itaient pas assez ddveloppds pour sortir de leur enveloppe; j'eus le grand tort de les mettre en alcool. Quand les femelles pondaient, elles ne se donnaient pas la peine de creuser une galerie, sachant probablement que leurs jeunes allaient bientöt naitre. Lantz a constatd que, möme ä l'6tat sauvage, I'ovoviviparitd

7 LE LEZARD VIVIPARE 203 n'dtait pas absolue et qu'aux environs de Bagnöres-de-Bigorre, cette espöce dtait plutöt ovipare, et voici ce qu'il dit ä ce sujet dans un article qu'il a publid en rgqt (numdros de janvier et fevrier de la Reaue d'histoire naturelle appliquäe) : < Le B septembre rg24, au-dessus du village de Gerde, non loin d'un ruisseau et en un terrain trös humide, je ddcouvris sous une grosse pierre une soixantaine d'auß de ldzards; quelques-uns, lorsque je les examinai, laissörent dchapper de petits ldzards noirs, en Iesquels je reconnus immddiatement de jeunes Ldzards vivipares. Oes euß, ä coque parcheminde, mesuraient environ r r mm. 5 de longueur sur g millimötres de large; le degri du diveloppement des embryons dtait variable; beaucoup d'entre eux itaient sur le point d'dclore, mais certains n'en dtaient qu'ä la moitid de leur dvolution embryonnaire. Les jeunes venant d'dclore mesuraient de 4z mm. 5 ä 49 millimötres de longueur, dont ry ä zi pour la töte et le tronc. La dent intermaxillaire caduque, qui sert au jeune lözard ä trancher sa coque au moment de 1'6closion, dtait bien ddveloppde et aisde ä trouver au toucher chez tous les sujets. Le trös grand nombre d'auß trouvds sous une seule et möme pierre est un fait remarquable en lui-möme, car le nombre des femelles qui sont venues contribuer ä cette ponte collective doit ötre de douze ä quinze. Chose plus importante, la preuve est ainsi fournie qu'il ne s'agit point lä d'une anomalie individuelle, mais que l'oviparitd est bien Ia rögle dans cette rdgion. > L'enveloppe des auß trouvds par M. Lantz dtant plus ferme que celle de ceux des ldzards franchement ovovivipares, la dent caduque plus ddveloppde que chez ces derniers, permet au petit lözard de faire les coupures ä sa coque comme l'opörent les petits des espöces nettement ovipares. M. Lantz croit que l'oviparitd des Ldzards pyrindens doit provenir de ce que leurs ascendants sont toujours restds ovipares, alors que dans d'autres r gions, I'espöce dvoluait vers I'ovoviviparit6. Les trös intdressantes observations de M. Lantz confirment un travail que j'ai publid en rgo4 dans les Mdmoires de Ia Sociötä,(oologique de France dans lequel je disignais le Lözard vivipare

8 20+ LA VIE DES REPTILES comme I'espöce la moins anciennement ovovivipare de nos Reptiles. Je l'avais intituld : Obseraati.ons sur la tendance uers l'oaoaiaiparitä cltez quelques Sauriens et Opltidiens de la France centrale. Ayant dissdqud un grand nombre de Sauriens et d'ophidiens, et ayant obtenu dans mes cages les petits d'espöces ovovivipares, ou les auß d'espöces ovipares, j'ai pu constater que certaines espöces considdrdes comme franchement ovipares tendaient vers l'ovoviviparitd, de m me que j'ai pu me rendre compte, par l'exarnen de la dent caduque des espöces ovovivipares, ä quel rang ii fallait placer quelques-uns de ces derniers Reptiles en ce qui concerne I'anciennetd de leur ovoviviparitd. Mes observations ont portd principalement sur le Lözard vert, le L zard des murailles, l'orvet, la Couleuvre ä collier, la Couleuvre vipdrine, la Couleuvre lisse et la Vipöre aspic, Reptiles qu'on peut se procurer facilement aux environs d'argenton; sur le Ldzard des souches, capturd alors que les femelles ont leurs ceuß dans les oviductes et qui ont pondu dans mes cages, et sur le Lözard vivipare, dont plusieurs femelles pondirent des euß d'oü les petits sortirent aussitöt aprös la ponte. La Couleuvre d'esculape qu'on ne rencontre pas ä Argenton, est commune ä une dizaine de kilomötres au sud-est de cette ville. Malheureusement, si je me suis procurd de nombreux spicimens de cette espöce, je n'aijamais pu avoir en ma possession une femelle capturde alors qu'elle 6tait sur le point de pondre. Ayant obtenu plus tard une ponte d'une femelle de cette espöce qui m'avait dtd donnde par M'u Phisalix, on verra, quand je parlerai de cette couleuvre ce qu'est la dent caduque de ce Serpent ovipare. Quant ä la Couleuvre verte et jaune, et ä la Vipöre bdrus, ces Ophidiens sont tellement rares dans Ie ddpartement de l'indre, mörne dans les endroits oü ils ont 6td ddcouverts, qu'il est difficile de s'en procurer en nombre suffisant Pour faire ä leur sujet des observations ddtaill es.

9 LE LI6,ZARD VIVIPARE 205 Le probläme de l'oaouiuiparitö. Pourquoi certains de nos Reptiles sont-ils devenus ovovivipares, alors que leurs ancötres ötaient ovipares? Il est bien difficile de le dire d'une fagon certaine. Peut-ötre l'habitat des Reptiles influa-t-il sur leur fagon de se reproduire? La trop grande sdcheresse, je I'ai souvent constatö, est nuisible au ddveloppement de I'embryon, de m6rne que la trop grande humidit. Or, le Lözard vivipare et l'orvet vivent surtout dans les endroits humides, tandis que la Couleuvre lisse et les Vipöres habitent principalement les endroits secs. Toutes ces espöces 6tant ovovivipares, les deux premiöres le seraient devenues par suite de leur habitat trop humide, alors que les deux derniöres le devenaient par suite de leur habitat en des endroits trop secs. Dans un cas comme dans l'autre, la ponte se trouvait retardde, ce qui favorisait la continuitd du ddveloppement du fetus ä l'intdrieur de l'auf. I1 faut se garder cependant d'ötre trop affirmatif relativement ä la cause invoquöe, car le Lözard des murailles, qui habite la plupart du temps des endroits secs et chauds, est restd ovipare, mais il cherche les endroits suffisamment humides pour y ddposer ses aufs, et nos Couleuvres Tropidonotes, qui se plaisent d'ordinaire dans le voisinage des eaux, n'ont encore qu'une tendance vers I'ovoviviparitö; la Couleuvre ä collier pond, le plus souvent, dans les tas de fumier des fermes, ou, comme la Vipdrine, dans les trous abandonnis des Taupes, Campagnols et Mulots, parfois möme dans les fissures du sol, dans les endroits ni trop secs ni trop humides. En rdsumd, dans la France Centrale, Ie Lözard vivipare, est lui, tout ä fait ovovivipare. Les femelles pondent des auß ä coque membraneuse trös molle, assez dpaisse cependant, mais qui peut ötre ddfoncde par le museau du jeune Saurien; sa dent caduque est plus petite que chez les espöces nettement ovipares, elle est ddjä un peu atrophide, et ddpasse ä peine le museau. Elle tombe promptement, parfois dös le jour ou le lendemain de la naissance

10 4. a- N'

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation Punaise des lits À quoi ressemblent-elles? Lorsqu elle est à jeun, la punaise des lits présente une coloration allant du brun au brun jaunâtre. Une fois gorgée de sang, elle devient brune rougeâtre et

Plus en détail

Les Serpents des Deux-Sèvres. Petit guide d identification

Les Serpents des Deux-Sèvres. Petit guide d identification Les Serpents des Deux-Sèvres Petit guide d identification Ce livret pédagogique est édité dans le cadre d un programme de médiation sur la faune sauvage et plus particulièrement sur les serpents. Ce programme

Plus en détail

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :...

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :... Pour chaque question, coche la bonne réponse a) Qu'est-ce que la fécondation? Un animal ovipare. La rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Un animal vivipare. c) Quel animal est ovipare? Le criquet.

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. La reproduction des animaux Observer le comportement des parents, suivre la croissance des jeunes est si intéressant que, dès le CP, les enfants

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Les vers de terre Domaines d activité Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants Lecture de textes documentaires Motsclés Vers de terre Vie du sol Compétences

Plus en détail

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards Carte d'identité : Description Que mange-t-elle? Taille La grenouille mesure entre 4 et 5 cm. La grenouille avale ses proies. La grenouille a la peau nue. Elle possède quatre pattes. La grenouille nage

Plus en détail

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes click for previous page - 807 - SCYLIORHINIDAE Chiens, roussettes Petits requins au corps élancé et allongé à modérément épais. Cinq fentes branchiales, les deux dernières en arrière de l origine des pectorales;

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

Identification des principaux ordres d'insectes

Identification des principaux ordres d'insectes Identification des principaux ordres d'insectes Ailes bien apparentes quand l'insecte est au repos------------------------------------ A Ailes peu évidentes quand l'insecte est au repos. Ailes antérieures

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

Vipère ou couleuvre?

Vipère ou couleuvre? Vipère ou couleuvre? Une promenade à la campagne peut être l occasion d un «tête à tête» avec un serpent Oui, mais est-ce une couleuvre? ou une vipère? Quelques indices pour vous permettre de différencier

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

55 Combien d œufs peut pondre une femelle. Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore. Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte?

55 Combien d œufs peut pondre une femelle. Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore. Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte? Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte? LA REPRODUCTION ET LA CROISSANCE DES INSECTES Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore Le chorion des œufs d insectes apparaît la plupart du temps lisse,

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Rencontre du groupe RAP Maïs sucré, 3 avril 2013 Jean-Philippe Légaré, M. Sc., biologiste-entomologiste, Laboratoire de diagnostic en

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

PORTE-CLÉS EN CUIR VOTRE CLÉ POUR ACCROCHER. www.porte-cles.ch

PORTE-CLÉS EN CUIR VOTRE CLÉ POUR ACCROCHER. www.porte-cles.ch PORTE-CLÉS EN CUIR VOTRE CLÉ POUR ACCROCHER www.porte-cles.ch Lucrin, entreprise suisse spécialisée dans la maroquinerie, vous propose en exclusivité un vaste choix de porte-clés personnalisables en cuir.

Plus en détail

La poule. Viens découvrir la vie de l animal domestique le plus répandu sur la planète...

La poule. Viens découvrir la vie de l animal domestique le plus répandu sur la planète... La poule Viens découvrir la vie de l animal domestique le plus répandu sur la planète... Narrateur : Wonderpoule Auteur : Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF) La poule Je me présente : mon nom

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux CE Découpe et colle les morceaux de puzzle pour reconstituer la couverture de l album. Recopie le titre du livre lisiblement et sans faire aucune faute. Réponds par Vrai (V) ou Faux (F) Le livre parle

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Ils ne sont pas dangereux bien qu'ils soient dérangeants. À CONSERVER Saviez-vous que les poux de

Plus en détail

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA.

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Ce jeu a suscité la curiosité, en particulier de la part d'étudiants débutants.

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

80-100 mm, habituellement plus longue que la tête et le corps.

80-100 mm, habituellement plus longue que la tête et le corps. Souris Les souris, qui vivent à l intérieur, posent davantage de problèmes dans les constructions. Elles grignotent les câbles, et sont susceptibles de causer des incendies. Elles font des dégâts dans

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

Débuter avec un ordinateur

Débuter avec un ordinateur Débuter avec un ordinateur 1) L'ordinateur En fonction de l'ordinateur que vous avez il y a plusieurs petites choses à savoir : 1.1) L'ordinateur fixe Deux choses à allumer quand vous voulez allumer un

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

Dossier table tactile - 11/04/2010

Dossier table tactile - 11/04/2010 Dossier table tactile - 11/04/2010 Intro Je vais brièvement exposer dans ce document: Ce que j'ai fait, comment je l'ai fait, combien ça m'a couté, et combien de temps j'ai mis à fabriquer, dans le cadre

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Firewall : Pourquoi et comment?

Firewall : Pourquoi et comment? Firewall : Pourquoi et comment? En ai-je besoin? Internet, bien que très utile et pratique, est parsemé d'embuches. Parmi elles : les virus et les troyens. Un virus est un programme créé pour modifier

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction SEQUENCE LES 5 SENS COMPETENCES Découverte du monde du vivant - Découvrir les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonction (organes associés) - Observer, décrire, manipuler

Plus en détail

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Problèmes environnementaux auxquels l empreinte apporte des solutions : Les chauvessouris sont essentielles pour l écosystème puisqu elles se

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Créer des étiquettes avec les adresses d'un tableau Calc

Créer des étiquettes avec les adresses d'un tableau Calc Créer des étiquettes avec les adresses d'un tableau Calc Il faudra au préalable avoir déjà créé le tableau contenant les adresses avec Calc. Il y a trois étapes différentes pour réaliser des étiquettes

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

1A 01 Brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Ex 2.1 SUJET 1

1A 01 Brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Ex 2.1 SUJET 1 SUJET 1 On réalise deux croisements expérimentaux chez la drosophile afin d étudier le devenir de deux caractères : la couleur du corps et l aspect des ailes au cours de la reproduction sexuée La longueur

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. L'agent pathogène... 3 2.1. Morphologie et biologie... 4 2.1.1. Les

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE À CONSERVER TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants... Le saviez-vous?

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond,

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, Monstre marin Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, ses oreilles sont bleues et carrées. Il a seulement une dent verte. Il a un

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter.

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. OUVREZ L OEIL Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. Thème : l optique Âges : 8 à 13 ans (à adapter pour les 5

Plus en détail

DÉCOUVERTE DE CAPTURE ONE

DÉCOUVERTE DE CAPTURE ONE Page 1/12 DÉCOUVERTE DE CAPTURE ONE PREMIERS PAS Lorsqu'on a l'habitude ce logiciel on effectue toutes les opérations ( ou presque avec lui ), y compris le transfert des fichiers depuis l'apn vers le disque

Plus en détail

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN ê Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 80420035.0 Int. Cl.3: B 60 J 1/20 Date de dépôt:

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille :

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille : Envergure de 3,5 à 4,5 cm. Le mâle est pourvu d une grande tâche apicale orange vif sur le dessus des ailes antérieures. Les ailes postérieures sont majoritairement blanches et légèrement persillées d

Plus en détail

Orientation professionnelle Charpentier bois

Orientation professionnelle Charpentier bois Orientation professionnelle Charpentier bois 1-6 Elève Date: 1. Titre de l' U.E. : Construction d'escalier 1 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours

Plus en détail

Ordonnance de télécom CRTC 2005-415

Ordonnance de télécom CRTC 2005-415 Ordonnance de télécom CRTC 2005-415 Ottawa, le 22 décembre 2005 Bell Canada Référence : Avis de modification tarifaire 6862 Service d'accès par passerelle fourni au moyen de lignes sèches 1. Le Conseil

Plus en détail

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo.

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo. Valise pédagogique Inventez votre visite Partez à la rencontre de nos incroyables animaux et surprenez les élèves grâce à la valise pédagogique. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au

Plus en détail

Les Roulettes. delcampe.net Magazine. Yves Claude Levern. Page 1 / 9. Adresse email : ycglv@yahoo.fr

Les Roulettes. delcampe.net Magazine. Yves Claude Levern. Page 1 / 9. Adresse email : ycglv@yahoo.fr delcampe.net Magazine Les Roulettes Yves Claude Levern Adresse email : ycglv@yahoo.fr Attention: Cet article reste la propriété de son auteur qui a donné par écrit à Delcampe.com le droit de le publier.

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

récessif? Expliquez votre réponse. b) Indiquez le génotype de chaque II : individu (ou ses génotypes

récessif? Expliquez votre réponse. b) Indiquez le génotype de chaque II : individu (ou ses génotypes 1. Cez la drosopile, la coloration rouge des yeux est récessive par rapport à la coloration brune. Un généticien a effectué le croisement suivant : P1 : yeux bruns X yeux rouges F1 : 358 mouces aux yeux

Plus en détail

Traces et indices. Sur la piste des mammifères...

Traces et indices. Sur la piste des mammifères... Traces et indices S i l observation des passereaux du jardin est relativement aisée, il est beaucoup plus difficile de faire un inventaire des mammifères de son REFUGE LPO. La plupart des mammifères, mais

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog)

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) 23.08.2013 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard-FCI N 88 CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) M.Davidson,

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

Cooking Freshwater Fish

Cooking Freshwater Fish Cooking Freshwater Fish A nutrition Un livret booklet de recettes saines with et savoureuses healthy pour and bien tasty se nourrir recipes et encourager la consommation du poisson to improve fish consumption

Plus en détail

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Dans cette ferme ils y avaient toutes sortes d'animaux différents comme une cinquantaine de brebis et de chèvres, 2 vaches, 1 poney une dizaine de poules ou encore

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

3 tournevis TOR-X T6, T7 et T12 1 petit tournevis tête plate 1 paire de pince plate Petites «lames» en plastique ou petits tournevis de modélisme

3 tournevis TOR-X T6, T7 et T12 1 petit tournevis tête plate 1 paire de pince plate Petites «lames» en plastique ou petits tournevis de modélisme Ouverture complète de votre console L'ouverture de votre XBox360 annulera immédiatement la garantie si vous ne le faites pas proprement. En aucun cas, je ne pourrais être tenu pour responsable d'éventuels

Plus en détail

Pressure Ulcer Scale for Healing Version anglaise Avec l autorisation de l auteur Copyright. NPUAP, 2003 Reprinted with permission.

Pressure Ulcer Scale for Healing Version anglaise Avec l autorisation de l auteur Copyright. NPUAP, 2003 Reprinted with permission. Pressure Ulcer Scale for Healing Version anglaise Avec l autorisation de l auteur Source : http://www.npuap.org/pdf/push.pdf B elgian Screening Tools II (BeST II) B elgian Screening Tools II (BeST II)

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

L extermination des coquerelles

L extermination des coquerelles L extermination des coquerelles De la façon la moins toxique Guide pratique pour se débarrasser des coquerelles dans les maisons et appartements AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL : Au cœur de l habitation

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound)

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) Standard FCI N 248 / 09/08/1999 / F CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud. ORIGINE : Malte. PATRONAGE : Grande Bretagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE

QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE La femme romaine : La femme porte une tunique de lin ou de laine pourvue de manches longues. De couleur blanche, elle est souvent portée sans rien

Plus en détail

A11.15 POIGNÉES ET CRÉMONES A11 OSCILLO-BATTANTS 01.09.2014

A11.15 POIGNÉES ET CRÉMONES A11 OSCILLO-BATTANTS 01.09.2014 A11 OSCILLO-BATTANTS A11.15 POIGNÉES ET CRÉMONES 01.09.2014 Waregemstraat 5-9870 Zulte - Belgium - T. +32 9 388 88 81 - F. +32 9 388 88 21 - commercial@sobinco.com - www.sobinco.com CONTENU 1. Poignées

Plus en détail

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» 13 PROTOCOLE 1/2 Les vers de terre sont de bons indicateurs de la qualité du sol. Ils sont également des acteurs indispensables de sa fertilité

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

Le son «z» à l intérieur des mots

Le son «z» à l intérieur des mots D USAGE LE ORTHOGRAPHE SON «Z» À L INTÉRIEUR DES D USAGE MOTS 1 Graphies à l intérieur d un mot Le son «z» à l intérieur des mots Au deuxième feu, on aperçoit l église ; au troisième, c est la caserne

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

Chargement des supports

Chargement des supports Chargement des supports Ce chapitre contient : «Supports pris en charge», page 2-2 «Chargement des supports dans le bac 1», page 2-8 «Chargement de supports dans les bacs 2, 3 et 4», page 2-14 Copyright

Plus en détail

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir Auxiliaires Les du jardin Quelques conseils pour accueillir la petite faune utile au jardin Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43

Plus en détail

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour Luc Baptiste Le village et enfin Bleu autour À Édith et Jean Baptiste, mes parents À mon fils Enki image C est une femme dure et triste qui marche dans la cour d un domaine, comme on dit en Allier. Une

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8.

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. LES DENTS PLAN 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. Bibliographie Voici tous les secrets pour garder de belles

Plus en détail

Programme de la soirée

Programme de la soirée Programme de la soirée Exposé : les chauves-souris et le patrimoine bâti (+/- 45 ) Vidéo : les chauves-souris et les moines de l Abbaye d Orval (+/- 15 ) Questions réponses (+/- 15 ) Sortie nocturne à

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

Indicateur d accélération numérique. Mode d emploi

Indicateur d accélération numérique. Mode d emploi Indicateur d accélération numérique Mode d emploi Table des matières Page 3... Page 4... Page 5... Page 6... INDY-CATOR-G Contenu de l emballage Montage de l indicateur Programmation/Mise en service 2

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

S.V.P. imprimez 2 exemplaires du document plus bas, imprimant à partir de la PAGE (1).

S.V.P. imprimez 2 exemplaires du document plus bas, imprimant à partir de la PAGE (1). S.V.P. imprimez 2 exemplaires du document plus bas, imprimant à partir de la PAGE (1). Complétez les deux copies et faites les parvenir à l éleveuse de qui vous adoptez votre chiot. Si vous adopté un chiot

Plus en détail