Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france"

Transcription

1 Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france Jean-Paul Guthmann, Pierre Chauvin, Yann Le Strat, Marion Soler, Laure Fonteneau, Daniel Lévy-Bruhl

2 Contexte En France, niveau de couverture vaccinale (CV) de l enfant contrastée Inégalités sociales en matière de vaccinations de l enfant rarement étudiées : peu de données Certaines conditions socio-économiques sont-elles associées à un retard, à une absence de vaccination? Question posée dans un contexte de hausse de la pauvreté et des inégalités et de baisse des vaccinations gratuites en PMI

3 Objectif principal Investiguer l association entre caractéristiques socioéconomiques et sociodémographiques et CV Vaccin pneumococcique conjugué heptavalent (PCV7, Prevenar ) Recommandé chez tous les enfants de < 2 ans en mai 2006 Coût = environ 180 pour 3 doses

4 Population d étude Analyse transversale de données recueillies en dans le cadre de la cohorte SIRS (Santé, Inégalités, Ruptures Sociales) Constituée en 2005 par l Inserm Échantillon de 3000 foyers Paris et première couronne (92, 93, 94) Nombreuses variables socioéconomiques, démographiques et sanitaires 3 ème «passage» en

5 Sélection des participants Sondage aléatoire à trois degrés stratifié o 1 er degré: 50 IRIS stratifiés sur profil socio-professionnel (ouvrier/moyen/supérieur) et leur appartenance ou non en Zone urbaine sensible (ZUS) afin de surreprésenter des IRIS «ZUS» et «ouvrière non-zus» o 2 ème degré: 60 ménages/iris o 3 ème degré: inclusion d'un adulte (sélectionné alétaoirement par la méthode de la date anniversaire) et de tous les enfants de 0-5 ans

6 Recueil de données Questionnaire en face à face auprès de l adulte sélectionné, hiver Statut vaccinal et nombre de doses confirmés sur carnet de santé si disponible Données socioéconomiques et démographiques o Adulte interrogé (nationalité, statut socio-économique,...) o o Foyer (couverture maladie, revenus par UC, emploi du chef de ménage,...) Enfant (âge, sexe, rand dans la fratrie )

7 Analyse Sélection des enfants nés >= 1 er juin 2006 Mesure de la CV «1 dose» (âge >= 6 mois) et «primovaccination complète» (âge >=12 mois) Primovaccination complète: 3 doses si né avant juin 2008, 2 doses si après Poids de sondage redressé (âge, sexe, département) déclaré lors de l analyse Régression de Poisson pour étudier l association entre CV confirmée et variables explicatives avec résultat exprimé sous forme de ratio de CV (RCV)

8 Caractéristiques de la population Caractéristique Parent Foyer Enfant Proportion estimée Nationalité française 75,7% Originaire d un pays de forte endémie TB 29,5% N est jamais allé à l école ou primaire seulement 62,4% Famille monoparentale 7,7% Assurance privée ou mutuelle 80,6% Revenu/UC le plus bas (< 1 er quartile, 833 ) 19,0% Classe d âge < 1 an 20,3% Sexe ratio: 1,06 Présence d un carnet de santé le jour de l enquête 69,0%

9 Couverture vaccinale Couverture vaccinale PCV7 confirmée N analysés CV estimée IC95% 1 dose enfants d au moins 6 mois ,7% 88,2-96,7 Primo-vaccination complète enfants d au moins 12 mois ,7% 65,0-85,4

10 Facteurs associés à la CV PCV7: Analyse univariée (p<0,20) La CV PCV7 augmente 1 dose enfant d au moins 6 mois Âge naissance du 1 er enfant > médiane Primovaccination complète enfant d au moins 12 mois Âge naissance du 1 er enfant < médiane Résidence en dehors du 92 Résidence dans le 75 Ainé(e) dans la fratrie Avec le niveau de revenu du ménage Avec le niveau de revenu du ménage Un seul enfant de < 5 ans dans le foyer Adulte interrogé n est pas un parent Adulte interrogé n est pas un parent Enfant nouveau dans la cohorte SIRS

11 Facteurs associés à la CV PCV7: Analyse multivariée (p<0,05) Couverture vaccinale PCV7 1 dose (N=180) PV complète (N=159) CV Ratio CV IC95% p CV Ratio CV IC95% p Revenu/UC 1 er quartile (<847 ) 83,2 1 65,5 1 2 ème -3 ème quartiles ( ) 97,3 1,18 1,01-1,39 0,03 87,6 1,35 0,94-1,93 0,09 4 ème quartile (>1928 ) 94,1 1,16 0,92-1,13 0,10 69,1 1,06 0,69-1,64 0,84 Couverture maladie Base+CMUc/AME 94,5 1 81,4 1 Base+ assurance privée 93,2 0,96 0,86-1,06 0,42 76,1 0,97 0,72-1,30 0,84 Base uniquement 99,0 1,02 0,92-1,13 0,68 70,2 0,87 0,54-1,41 0,59

12 Discussion Enfants des familles les plus pauvres n accèdent pas à la vaccination par manque de moyens? Ceci suggère des obstacles financiers mais pas d association significative avec la couverture maladie et donc avec le reste à charge Freins à la vaccination autres que financiers? Adhésion/accès à la vaccination des populations défavorisées? Diminution de la CV dans la catégorie la plus élevée de revenus: caractéristiques particulières de cette population (perception/adhésion à la vaccination)?

13 Conclusion Etude suggère des obstacles de différentes natures, en partie financiers mais pas uniquement Autres études nécessaires pour confirmer ces hypothèses

Déterminants socio-économiques des vaccinations BCG et pneumocoque chez les enfants de la région parisienne Résultats de l enquête VACSIRS, 2010

Déterminants socio-économiques des vaccinations BCG et pneumocoque chez les enfants de la région parisienne Résultats de l enquête VACSIRS, 2010 Maladies infectieuses Déterminants socio-économiques des vaccinations BCG et pneumocoque chez les enfants de la région parisienne Résultats de l enquête VACSIRS, 2010 Sommaire Abréviations 2 1. Contexte

Plus en détail

un cumul d inégalités

un cumul d inégalités Absence de suivi gynécologique régulier en région parisienne : un cumul d inégalités individuelles et territoriales? F. GRILLO 1,2, E. CADOT 1,3, I. PARIZOT 1,4, P. CHAUVIN 1,2,5 1 INSERM, UMR-S 707, Équipe

Plus en détail

Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération

Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération Session «Vaccination, des clés pour convaincre», 20 mai 2011 Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération Sylvie Chapelais, responsable

Plus en détail

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Hubert Verreault, Agence métropolitaine de transport Daniel Bergeron,

Plus en détail

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Dr Anne-Lise BOLOT Chef de clinique en Médecine Générale Département de médecine Générale De

Plus en détail

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Journées de l école - Saint Malo 2013 Doctorante : Cécile VUILLERMOZ Directeur : Pierre CHAUVIN Co-directrice

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DU PROGRAMME SANTE, INEGALITES ET RUPTURES SOCIALES N 3, JUILLET 2007

LA LETTRE D INFORMATION DU PROGRAMME SANTE, INEGALITES ET RUPTURES SOCIALES N 3, JUILLET 2007 SIRS Infos Voici le troisième numéro de SIRS Infos. Il suit la seconde vague de questionnaires du programme SIRS. Vous avez été nombreux à répondre au questionnaire par téléphone et nous vous en remercions

Plus en détail

Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France. Enquête VAXISOIN, 2009

Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France. Enquête VAXISOIN, 2009 Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France Enquête VAXISOIN, 2009 J-P Guthmann, L. Fonteneau, C. Ciotti, E. Bouvet, G. Pellissier, D. Lévy-Bruh, D. Abiteboul XXII ème

Plus en détail

Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU)

Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU) Maladies infectieuses Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU) Analyse de l Enquête santé et protection sociale (ESPS), 2012 Sommaire

Plus en détail

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale A. Atramont, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, M-N. Vercambre Fondation MGEN pour la Santé Publique, Paris MUTUELLE SANTÉ.

Plus en détail

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee H. Prouvost, G. Poirier, M. Sampil Extraction réalisée pour Le Conseil Régional Nord Pas-de-Calais Première extraction de l'enquête décennale de

Plus en détail

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi,

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi, n 3 mai 2012 Le mot de l Observatoire Cette nouvelle livraison de la Lettre de l ONPES aborde un sujet souvent commenté : celui du logement des ménages pauvres et modestes. Cependant, l auteur de cette

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services COMMISSION EUROPÉENNE Aide humanitaire et Protection civile La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE Paris,le 13 avril 2010 DE LA COHÉSION SOCIALE

DIRECTION GÉNÉRALE Paris,le 13 avril 2010 DE LA COHÉSION SOCIALE Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille,

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

Participation aux cours prénataux

Participation aux cours prénataux Éducation prénatale en Ontario Participation aux cours prénataux L éducation prénatale vise à fournir aux participants les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour améliorer l issue de

Plus en détail

q u estions Hommes 28 % 22 % 21 % 18 % *Voir l encadré «indicateurs d état de santé utilisés», p. 2 Source : Enquête décennale santé 2002-2003

q u estions Hommes 28 % 22 % 21 % 18 % *Voir l encadré «indicateurs d état de santé utilisés», p. 2 Source : Enquête décennale santé 2002-2003 Bulletin d information en économie de la santée q u estions d économie de la santé résultats Repères Créées par la loi d orientation pour l aménagement et le développement territorial du 4 février 1995,

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête Fiche qualité relative à Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Nom Années de Périodicité Panel (suivi d échantillon) Services concepteurs Service réalisant Sujets principaux traités dans Carte d

Plus en détail

Mesure de la couverture vaccinale en France

Mesure de la couverture vaccinale en France Maladies infectieuses Mesure de la couverture vaccinale en France Sources de données et données actuelles Jean-Paul Guthmann, Laure Fonteneau, Daniel Lévy-Bruhl Sommaire Abréviations 2 Résumé 4 1. Introduction

Plus en détail

PRESENTATION DE L ECAM4

PRESENTATION DE L ECAM4 ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE L APPROCHE MODELISATION POUR INFORMER SUR L ETABLISSEMENT DES STRATEGIES ET POLITIQUES REDD+ AU CAMEROUN Yaoundé, Falaise Hôtel 21 et 22 mai 2015 PRESENTATION DE

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Dr Patricia Saraux-Salaün Xavier Samson Mission santé publique, Ville de Nantes Dr Anne

Plus en détail

Bilan de santé dans les écoles maternelles de la région Provence-Alpes-Côte d Azur

Bilan de santé dans les écoles maternelles de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Bilan de santé dans les écoles maternelles de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Mars 2012 Résultats des enquêtes conduites en 2003 et en 2010 par les services de Protection Maternelle et Infantile de

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION La Deuxième Enquête Démographique et de Santé au Cameroun (EDSC-II) a prévu un échantillon d environ 6 000 femmes âgées de 15 à 49 ans

Plus en détail

ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995

ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995 METHOD.DOC ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995 Méthodologie INSEE 1998 I - L ECHANTILLON Mode de désignation de l échantillon Sélection des ménages intérrogés L'échantillon sélectionné pour cette enquête comporte

Plus en détail

Fiche qualité SRCV 2009. Carte d identité de l enquête

Fiche qualité SRCV 2009. Carte d identité de l enquête Fiche qualité SRCV 2009 Nom Carte d identité de Enquête Statistique sur les ressources et les conditions de vie Année de Les données de sont relatives à 2009 La première enquête SRCV a démarré en 2004.

Plus en détail

Les enjeux de la vaccination en EHPAD. Dr Christophe TRIVALLE Pôle Gériatrie. christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free.

Les enjeux de la vaccination en EHPAD. Dr Christophe TRIVALLE Pôle Gériatrie. christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free. Les enjeux de la vaccination en EHPAD Dr Christophe TRIVALLE Pôle Gériatrie christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free.fr 11 ème Congrès National des Gériatres et Médecins Coordonnateurs d

Plus en détail

Évolution de la pauvreté

Évolution de la pauvreté PREMIÈRE PARTIE Évolution de la pauvreté CAHIER 1 Actualisation des données relatives à la pauvreté Niveaux de vie et pauvreté monétaire en 2007, Jérôme Pujol, Magda Tomasini (INSEE) 17 Niveaux de vie

Plus en détail

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 -

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 - INDICATEURS DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITATION BENIN 2002 CHITOU FATAHI Intitulé ETAT DE LA POPULATION Effectif de population par sexe Densité de population Taille moyenne des ménages

Plus en détail

Les sites comparateurs sur Internet

Les sites comparateurs sur Internet Les sites comparateurs sur Internet Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Novembre 2014 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de 2032 personnes

Plus en détail

Le système d information de l assurance maladie Point de situation

Le système d information de l assurance maladie Point de situation Le système d information de l assurance maladie Point de situation Plan de l intervention De la feuille de soins au SNIIRAM Les différentes bases de données disponibles Bases de données au niveau local

Plus en détail

Par Sylvain TERRONI. Unité 707 Epidémiologie et Sciences de l Information. Rapport de stage

Par Sylvain TERRONI. Unité 707 Epidémiologie et Sciences de l Information. Rapport de stage Master Professionnel 2 ème année Statistique Appliquée aux Sciences Sociales et de la Santé Institut de Santé Publique, d'épidémiologie et de Développement, Pr Roger Salamon Université Victor Segalen Bordeaux

Plus en détail

Calcul des probabilités d inclusion dans les enquêtes par sondage probabiliste issues de bases de numéro de téléphone fixe et mobile

Calcul des probabilités d inclusion dans les enquêtes par sondage probabiliste issues de bases de numéro de téléphone fixe et mobile Calcul des probabilités d inclusion dans les enquêtes par sondage probabiliste issues de bases de numéro de téléphone fixe et mobile Retour d expérience de l enquête KABP VIH/SIDA 2010 C Sommen, J Warszawski,

Plus en détail

Le modèle Age-Période-Cohorte

Le modèle Age-Période-Cohorte Le modèle Age-Période-Cohorte Jean-Loup MADRE, DEST Séminaire Simbad, LET-ENTPE Comment prendre en compte les évolutions des comportements dans la modélisation? Lyon, le 1er Avril 2011 1 Plan La démographie

Plus en détail

L allocation de parent isolé: caractéristiques des allocataires et déterminants de leur insertion professionnelle

L allocation de parent isolé: caractéristiques des allocataires et déterminants de leur insertion professionnelle L allocation de parent isolé: caractéristiques des allocataires et déterminants de leur insertion professionnelle Magda Tomasini (Cnaf) L ALLOCATION de parent isolé (API) fait partie des minima sociaux.

Plus en détail

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 Séance n 8. TD 1. L évolution des catégories socioprofessionnelles Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 En milliers Groupe socioprofessionnel 1975 2006 s 1691 560

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 La pauvreté et le bien-être en Belgique Chiffres de la pauvreté selon l'enquête SILC Le risque de pauvreté reste stable autour de 15% en Belgique ; 21%

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 VI e Congrès International d'épidémiologie - ADELF - EPITER 10 au 12 septembre 2014 - Nice,

Plus en détail

Connaissance de la population des personnes âgées dépendantes Mesure administrative, enquêtes en établissement, enquêtes en population générale

Connaissance de la population des personnes âgées dépendantes Mesure administrative, enquêtes en établissement, enquêtes en population générale Connaissance de la population des personnes âgées dépendantes Mesure administrative, enquêtes en établissement, enquêtes en population générale Le système d informations statistiques piloté par la DREES

Plus en détail

Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010

Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010 Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010 Romain Guignard François Beck Jean-Baptiste Richard Département «Enquêtes et analyses statistiques», direction des affaires scientifiques,

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

Le recours aux soins des femmes en Île-de-France

Le recours aux soins des femmes en Île-de-France Observatoire régional de santé Île-de-France Le recours aux soins des femmes en Île-de-France Exploitation régionale de l enquête ESPS 2008-2010 Avril 2014 Etude réalisée par Nathalie Beltzer, chargée

Plus en détail

Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne : déterminants sociaux et évolution entre 2005 et 2010.

Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne : déterminants sociaux et évolution entre 2005 et 2010. Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne : déterminants sociaux et évolution entre 2005 et 2010. Emilie Renahy, Isabelle Parizot, Julie Vallée, Pierre Chauvin To

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO Auteur Baguinébié Bazongo 1 Ingénieur Statisticien Economiste Chef de l Unité de recherche à l Institut national

Plus en détail

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages S. Winandy, R. Palm OCA GxABT/ULg oca.gembloux@ulg.ac.be décembre 2011 1 Introduction La Direction Générale Statistique

Plus en détail

Changer de logement dans le même environnement

Changer de logement dans le même environnement 6 Changer de logement dans le même environnement Christelle Minodier* Les parcours résidentiels sont en grande partie rythmés par les événements familiaux et dans une moindre mesure par les changements

Plus en détail

Les consommateurs de somnifères

Les consommateurs de somnifères ARgSES Arguments socio-économiques pour la santé Andrée MIZRAHI 1 et Arié MIZRAHI 1 Les consommateurs de somnifères Les somnifères ou hypnotiques, médicaments psychotropes destinés à lutter contre les

Plus en détail

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Contexte Présentation de l étude Protocole Réalisation de l étude pilote Le contexte Contexte Contexte réglementaire

Plus en détail

Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne :

Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne : Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne : Déterminants sociaux et évolution entre 2005 et 2010. Rapport pour la DREES Emilie Renahy Isabelle Parizot Julie Vallée

Plus en détail

Evaluateur du projet : Ecole d économie de Paris (EEP) Laboratoire d action contre la pauvreté (J-PAL)

Evaluateur du projet : Ecole d économie de Paris (EEP) Laboratoire d action contre la pauvreté (J-PAL) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

L avion : des voyages toujours plus nombreux et plus lointains

L avion : des voyages toujours plus nombreux et plus lointains L avion : des voyages toujours plus nombreux et plus lointains Élisabeth Bouffard-Savary, DGAC Parmi l ensemble des modes de transport utilisés pour les déplacements à longue distance, l avion détient

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

Les vacances des enfants et des jeunes aujourd hui en France

Les vacances des enfants et des jeunes aujourd hui en France Dossier de presse Conférence 2 avril 2012 Les vacances des enfants et des jeunes aujourd hui en France UNE INJUSTICE SOCIALE Ovlej Association constituée de La Jeunesse au Plein Air (La JPA) et de l Union

Plus en détail

Initiation à la théorie des sondages: cours IREM-Dijon

Initiation à la théorie des sondages: cours IREM-Dijon Initiation à la théorie des sondages: cours IREM-Dijon Camelia Goga IMB, Université de Bourgogne Dijon, 12 novembre 2009 Très court historique Laplace a présenté à l Académie des Sciences en 1783 une nouvelle

Plus en détail

DRAAF de Basse-Normandie. Le chauffage domestique au bois en Basse-Normandie. Situation en 2012 et évolution depuis 1984.

DRAAF de Basse-Normandie. Le chauffage domestique au bois en Basse-Normandie. Situation en 2012 et évolution depuis 1984. DRAAF de Basse-Normandie Le chauffage domestique au bois en Basse-Normandie Situation en 2012 et évolution depuis 1984 Rapport final Biomasse Normandie 19, Quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34

Plus en détail

LA DEFINITION DES MENAGES DANS LES ENQUETES FRANÇAISES : COMMENT TENIR COMPTE DES MULTI-RESIDENCES?

LA DEFINITION DES MENAGES DANS LES ENQUETES FRANÇAISES : COMMENT TENIR COMPTE DES MULTI-RESIDENCES? LA DEFINITION DES MENAGES DANS LES ENQUETES FRANÇAISES : COMMENT TENIR COMPTE DES MULTI-RESIDENCES? Laurent TOULEMON (*) et Thomas DENOYELLE (**) (*) Institut national d'études démographiques (Ined), toulemon@ined.fr

Plus en détail

Au 1 er janvier 2008, la communauté

Au 1 er janvier 2008, la communauté de fortes disparités de revenus entre les quartiers Les 39 communes du Grand Chalon forment un ensemble diversifié. Autour de la ville centre, dont la population est en baisse et l habitat plus ancien,

Plus en détail

Les changements de résidence : entre contraintes familiales et professionnelles

Les changements de résidence : entre contraintes familiales et professionnelles Les changements de résidence : entre contraintes familiales et professionnelles Thierry Debrand, Claude Taffin* La mobilité résidentielle des ménages est fonction de l âge, du niveau de formation, du type

Plus en détail

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Sécurité et insécurité alimentaire

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux L'analyse des Besoins Sociaux (ABS) sur le territoire de la commune de la Bordeaux est une procédure annuelle qui doit permettre une appréhension globale des

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE SYSTÈME D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : OUTIL D ANALYSE & DE REPRESENTATION STATISTIQUE Présentation lors des portes ouvertes du 21-22-23 Octobre 2015 «MEILLEURES STATISTIQUES

Plus en détail

COLLOQUE SCIENTIFIQUE «DYNAMIQUES RURALES A MADAGASCAR : PERSPECTIVES SOCIALES, ECONOMIQUES ET DEMOGRAPHIQUES» ANTANANARIVO 23-24 AVRIL 2007

COLLOQUE SCIENTIFIQUE «DYNAMIQUES RURALES A MADAGASCAR : PERSPECTIVES SOCIALES, ECONOMIQUES ET DEMOGRAPHIQUES» ANTANANARIVO 23-24 AVRIL 2007 COLLOQUE SCIENTIFIQUE «DYNAMIQUES RURALES A MADAGASCAR : PERSPECTIVES SOCIALES, ECONOMIQUES ET DEMOGRAPHIQUES» ANTANANARIVO 23-24 AVRIL 2007 Colloque organisé conjointement par : l Institut National de

Plus en détail

La diffusion des données infracommunales

La diffusion des données infracommunales La diffusion des données infracommunales Annie Clerzau, Service études et diffusion, Insee Centre-Val de Loire Chrystel Scribe, Pôle Développement Social Urbain Insee Centre Une diffusion infracommunale

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES Enquête complémentaire mentaire de mars 2009 LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES présentée par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mercredi 22 juillet 2009 -

Plus en détail

Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement Université Victor Segalen Bordeaux 2

Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement Université Victor Segalen Bordeaux 2 Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Santé Publique Spécialité Epidémiologie Parcours Recherche

Plus en détail

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife : la segmentation géomarketing propriétaire d Orange Conçue et utilisée par les équipes «Connaissance Clients»

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Sabine HOST Observatoire régional de santé d Ile-de-France Journées Rsein-OQAI,

Plus en détail

Étude du surpoids, de l obésité et des facteurs associés au surpoids chez les élèves de 6 ème scolarisés dans les collèges publics du département de

Étude du surpoids, de l obésité et des facteurs associés au surpoids chez les élèves de 6 ème scolarisés dans les collèges publics du département de Étude du surpoids, de l obésité et des facteurs associés au surpoids chez les élèves de 6 ème scolarisés dans les collèges publics du département de la Haute-Savoie Septembre 2003 Rédacteurs Karine Mantey

Plus en détail

Morbidité et soins médicaux aux personnes nées à l étranger

Morbidité et soins médicaux aux personnes nées à l étranger ARgSES Arguments socio-économiques pour la santé Morbidité et soins médicaux aux personnes nées à l étranger Andrée MIZRAHI 1 et Arié MIZRAHI 1 1. PRÉSENTATION Peu de données nationales sont disponibles

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN ANNEXE LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN Dans le cadre de son mandat pour 2001, le Comité de protection social (CPS) a présenté un rapport recommandant une série initiale de dix indicateurs primaires et

Plus en détail

CHAPITRE 7. Économie des ménages

CHAPITRE 7. Économie des ménages CHAPITRE 7 Économie des ménages Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Relations des ménages avec le marché du travail Rapport de dépendance économique des ménages Le rapport de

Plus en détail

Les propriétaires plus satisfaits de leur logement que les locataires

Les propriétaires plus satisfaits de leur logement que les locataires Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 09.12.2013, 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-1313-70 Enquête 2012

Plus en détail

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin.

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Les principaux points à retenir La fracture numérique de

Plus en détail

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme?

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? par Alain Jacquot CNAF-Bureau des Prévisions Les CAF versent une trentaine de prestations (prestations familiales stricto sensu, aides au logement, et

Plus en détail

1. Les comptes de dépôt et d épargne

1. Les comptes de dépôt et d épargne 1. Les comptes de dépôt et d épargne 1.1 Les comptes de dépôt 1.1.1 Le taux de possession d un compte de dépôt Le premier constat est celui d un accès important aux comptes de dépôt, quelle que soit la

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES

VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES Infections respiratoires SPIF - 15 Novembre 2014 Patrick Petitpretz Déclaration de liens d'intérêts J ai actuellement, ou j ai eu au cours des trois dernières années, une affiliation

Plus en détail

Devenir sans-domicile, le rester : rupture des liens sociaux ou difficultés d accès au logement?

Devenir sans-domicile, le rester : rupture des liens sociaux ou difficultés d accès au logement? PAUVRETÉ Devenir sans-domicile, le rester : rupture des liens sociaux ou difficultés d accès au logement? Cécile Brousse* Comparés aux personnes qui occupent un logement ordinaire, les sans-domicile aidés

Plus en détail

Annuaire de statistiques sur l inégalité de revenu et le faible revenu

Annuaire de statistiques sur l inégalité de revenu et le faible revenu CONDITIONS DE VIE Annuaire de statistiques sur l inégalité de revenu et le faible revenu Édition 2008 Stéphane Crespo Pour tout renseignement concernant l'isq et les données statistiques dont il dispose,

Plus en détail

Rapport pour la Direction Générale de la Santé Convention relative à l état des connaissances et la construction d une cohorte en population générale

Rapport pour la Direction Générale de la Santé Convention relative à l état des connaissances et la construction d une cohorte en population générale Unité de recherche en épidémiologie, systèmes d information et modélisation (U707) Equipe de recherche sur les déterminants sociaux de la santé et du recours aux soins Attitudes et comportements individuels

Plus en détail

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier le style du titre ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? JULIETTE BOUCHET ET ONCOMIP 1 Cliquez INTRODUCTION pour

Plus en détail

Chi res clés 2013. Île-de-France

Chi res clés 2013. Île-de-France Chires clés 2013 Île-de-France Yvelines Val-d'Oise Seine-Saint- Denis Hauts- Paris de-seine Val-de- Marne Seine-et-Marne Essonne Démographie et Territoires Social Educaon et Formaon Sport Diplômes Service

Plus en détail

La complémentaire santé : une généralisation qui

La complémentaire santé : une généralisation qui La complémentaire santé : une généralisation qui n efface pas les inégalités Thibaut De Saint Pol, François Marical To cite this version: Thibaut De Saint Pol, François Marical. La complémentaire santé

Plus en détail

La méthode des quotas

La méthode des quotas La méthode des quotas Oliviero Marchese, décembre 2006 1 La méthode des quotas Principe de la méthode Point de départ et but recherché Caractère «intuitif» de la méthode A quoi ressemble une feuille de

Plus en détail

Précarité et trajectoires de santé : Impact de la CMU dans l accès et la consommation de soins

Précarité et trajectoires de santé : Impact de la CMU dans l accès et la consommation de soins Précarité et trajectoires de santé : Impact de la CMU dans l accès et la consommation de soins Une enquête au service d accueil des urgences de Nice Rapport final Juin 2001 Aide à la recherche INSERM 1998

Plus en détail