Réunion Mensuelle 28 novembre 2014 Site de Lyon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réunion Mensuelle 28 novembre 2014 Site de Lyon"

Transcription

1 Réunion Mensuelle 28 novembre 2014 Site de Lyon 1. Point sur l activité: a) entrées / sorties en octobre 2014 : Pas d entrées, 2 sorties pour le site de Lyon. b) Y-a-t-il des salariés de Lyon prêtés ou empruntés à d autres sites NOVIA SYSTEMS? Un salarié rattaché au site de Lyon effectue une mission pour un client en région parisienne mais n intervient pas sur un site Novia parisien. Pas de «prêt» vers le site de Lyon. c) Nombre d inter-contrats par Division à fin octobre 2014 : Au niveau national TIA 43, BSO 21. d) Nombre d inter-contrats pour le site de Lyon à fin octobre 2014 (pour TIA et pour BSO) 36 e) TACE et tendance d évolution globalement et par Division/Centre de ressources TIA 82% stable, BSO 61% tendance à la baisse. f) Perspectives pour S TIA : soutenance Schneider Electric le 26 novembre (ouverture de compte forfait pour 1 ETP). Renouvellement CDS ALGECO acquise. Prolongation GIPSE. Projet VIAPAQ démarre 15/12. Renouvellement du partenaraiat Silver. Un nouveau projet ERP SAGE a été détecté (lors de la journée de prospection). g) Actions commerciales réalisées TIA : Proposition Norbert d Entressangle plus présentation NDI offre BI et CDS, nombreuses actions des commerciaux pour les AT et la détection d intérêt pour nos offres Testing, CDS, Devops, Migration & Modernisation BSO : Sage : journée de prospection téléphonique. h) Prévisions d embauche : qu en est-il pour Lyon? Plusieurs recrutements en cours : ingénieurs et consultants.

2 i) Embauches au mois d octobre et profils : Pas d embauches à Lyon en octobre. j) Nombre d embauches total de Lyon et par division depuis le 1 er janvier 2014 Les chiffres restent inchangés depuis la réunion d octobre puisqu il n y a pas eu d embauche en Octobre. k) Effectif total de Lyon et par division du site de Lyon 133 au 31/10. l) Le nombre de démission élevé, des périodes d essai non reconduites et les nombreux clients mécontents font une réputation de Novia au plus bas sur la place. Le projet Novia a du mal à convaincre, surtout à l extérieur. Difficile dans ce contexte de trouver des partenaires (intégrateur SAP, nouveaux clients, ) faisant confiance à Novia. Quelles sont les actions à venir afin de mener un vrai projet industriel chez Novia visant à rassurer nos clients actuels et futurs? Ce point n est pas de la compétence des DP. 2. Activités de la division Business Solution : a) Activité SAGE : Patrice Rousseau, lors du workshop dédié à l activité Sage du vendredi 21 novembre, a apporté sa réponse au devenir de l activité. Pour résumer, les commerciaux ne vendront pas Sage ERP X3, il n y aura pas d avant-vente dédiée, le marché des PME n est pas rentable, il faut cibler les grands comptes de Novia de la banque, de l assurance, de la billettique et du transport de personnes pour y intégrer tout ou parties de l erp Sage X3. Il incombe aux consultants et à leur manager de mettre en œuvre les moyens d y parvenir. Question : cette solution apparaissant comme irréaliste aux salariés, qu adviendra-t-il de l équipe si elle n aboutit pas à l horizon du 1 er semestre 2015? (NB : aucun délai n a été donné par la direction) Cela ne semble pas irréaliste. Des réponses ont été apportées lors de la réunion de transformation. De plus ce n est pas le retour que nous avons eu lors de cette réunion. Nous rappelons par ailleurs que cela ne relève pas de la compétence des DP. b) Le BI de Grenoble est-il rattaché à TIA ou à BS? L activité BI de Grenoble est rattachée à la division BSO en termes de chiffre d affaire et de revenu mais d un point de vue opérationnel une délégation de management a été opérée auprès de TIA pour une meilleure proximité. 3. Entretiens annuels (EAD pour les ex-t-systems) : Sont-ils tous planifiés pour cette fin d année? La quasi-totalité des entretiens est planifiée et près de la moitié a été réalisée. Normalement ils devraient être finalisés en fin d année, sauf exceptions.

3 4. Question sur l indemnisation des trajets domicile-travail La convention collective prévoit explicitement que le fait de se rendre en mission en dehors du lieu de travail habituel (l agence à laquelle le salarié est rattaché) ne peut être l occasion de frais supplémentaires. Une question a été posée en Août concernant les salariés n ayant pas d abonnement TCL pour se rendre à l agence et devant en prendre un pour aller chez un client. Il a été répondu : La règle applicable est la suivante L'indemnité versée a pour but de rembourser le surcoût supporté par l intéressé entre le trajet qu'il aurait effectué pour se rendre de son domicile au site Novia et celui qu'il effectue pour se rendre chez le client. En cas d utilisation des transports en commun, qui reste la priorité, elle est calculée comme suit : a) (Coût A/R Domicile-Client) inférieur au (Coût A/R Domicile-Agence) => remboursement de 50 % du titre de transport utilisé. b) (Coût A/R Domicile-Client) supérieur au (Coût A/R Domicile-Agence) => remboursement de 50 % du titre de transport A/R Domicile-Agence + 100% du surcoût. Cette règle est-elle bien appliquée au salarié quel que soit son origine, ex-effitic, ex-t- Systems ou nouveau embauché? C est la règle applicable pour l ensemble des salariés de Novia Systems quelle que soit son origine. Pour rappel le surcoût est payé en note de frais. 5. Abandon du Projet Novia Systems/ Applium Dans son mail du 3 novembre concernant l abandon du projet Novia Systems/ Applium, Marie Laure Chevalier indique que «les dommages collatéraux seront malheureusement supportés par l entreprise et ses collaborateurs.» Quels sont-ils? Le message de la direction générale a pour objectif d informer et d alerter les collaborateurs sur les conséquences des agissements non responsables de certaines organisations syndicales au sein de l entreprise. En l occurrence le deal avec la société Applium qui aurait permis à la société Novia Systems de devenir un interlocuteur de référence sur le marché SAP n a pas abouti en raison des démarches entreprises par une organisation syndicale auprès de la société Applium. 6. Organigramme de la société NOVIA L organigramme présentant l organisation de la société n est pas à jour dans le manuel qualité, des managers partis depuis plusieurs mois y figurent toujours. S il n est pas mis à jour régulièrement, comment un salarié peut-il connaître l organisation de la société? Une mise à jour du manuel qualité était prévue et a eu lieu cette semaine en même temps que la mise en ligne de l intranet qualité.

4 7. Monétisation CET Des demandes de monétisation du CET ont été refusées à plusieurs salariés au mois d octobre, alors que des demandes similaires ont été acceptées au 1 er semestre. Comment la direction explique-t-elle ces refus? Seraient-ils la conséquence d un manque de trésorerie? L acceptation ou le refus de la monétisation du CET est à la libre décision de l employeur qui n a pas à se justifier. Nous affirmons que les refus ne sont pas liés à un problème de trésorerie. 8. Badge Les salariés ont besoin d un badge pour accéder aux locaux depuis fin octobre. Un salarié en mission chez un client doit avoir aussi accès aux locaux. Il n y a pas eu d information générale lors de l installation des badges et tous les salariés ne savent pas qu il en faut un. Une information générale à tous les salariés est nécessaire pour préciser les accès aux locaux: - Modalités d acquisition du badge - Procédure d accès aux locaux - Horaires d accès - Conditions d accès en cas d urgence hors des horaires d ouverture (affaires personnelles oubliées dans les locaux, incident à signaler, etc.) : qui contacter, quand et comment (gardien, responsable du site, ) Les badges d accès aux locaux sont délivrés aux salariés présents sur le site. Il n y a pas pas de badge pour les collaborateurs en clientèle qui doivent prévenir de leur venue afin de s assurer de l ouverture des locaux et s annoncer à l interphone situé à l entrée du bâtiment lors des horaires d ouverture du bâtiment. Nous rappelons que ces informations sont disponibles auprès de l assistante. Toutefois, pour s assurer que la communication soit connue de tous les salariés de Lyon une communication va leur être faite prochainement. 9. Questions faisant suite à la réunion de suivi du plan de transformation Novia A l occasion de la présentation du suivi du plan de transformation Novia par la direction le jeudi 6 novembre à Lyon, comme la réunion prévoyait la possibilité d échanger sur les différents thèmes - Société, RH, commerce, delivery,, - les managers de proximité de BS nous ont proposé de relayer nos diverses questions auprès de la direction. La liste de nos questions a donc été envoyée par mail à M. Rousseau en préalable à la réunion, lequel a refusé d y répondre arguant qu il s agissait là de questions relevant des DP. A Quel est l avenir de BS dans la transformation de Novia? B C Le contexte actuel affiche une inactivité (pas de nouveaux projets dans le pipe ). Quelle sera sur la période 1 er Trimestre 2015 l activité quotidienne des collaborateurs SAGE, CRM et BI? Si pas de nouveaux business, les collaborateurs SAGE actuels risquent-ils d être réaffectés soit en mission client (hors SAGE) soit sur une autre activité voir licenciés?

5 D Quels seront les moyens commerciaux mis en œuvre pour 2015 pour retour vers la croissance? E F G H I J K L M Pourquoi les comptes de DACP et NOVIA (et EFFITIC) ne sont pas publiés (ce qui pourrait rassurer les (potentiels) clients) Nous constatons dans la BU SAP que notre effectif est proche de la taille limite pour couvrir tout le spectre des prestations. Le rapprochement avec Applium ne se faisant pas, quel est l avenir de cette activité? l'adn de la BU SAP est de travailler en mode projet avec un engagement fort auprès de nos clients. Nous sommes DVA SAP. Comment pouvons-nous valoriser ces atouts chez Novia? Lors du transfert T-systems vers Novia on nous a promis un plan de formation (reskilling ) pour les collaborateurs. Certains se sont vus refuser toutes leurs demandes de DIF. Quelles actions de formation pour les consultants Novia pour 2015 : Plan de formation, stratégies, axes de formation, interlocuteurs, budgets? La transformation Novia voit l apparition de partenariats avec des Sociétés de Placement et d autres SSII. Cela permet l envoi de consultants en Assistance Technique. Ces missions en soustraitance ont des marges serrées et des contextes projet hypertendus. Quel est l intérêt de ce type de mission? La direction est-elle consciente de la perte d image pour Novia se positionnant majoritairement comme fournisseur de compétences? Référencement pour l assistance technique : Quel est l investissement prévu pour le référencement de Novia chez les clients finaux? Quels clients seraient ciblés et pour quelles activités?. Le taux de démission élevé, des périodes d essai non reconduits et les nombreux clients mécontents font une réputation de Novia au plus bas sur la place. Le projet Novia a du mal a convaincre, surtout à l extérieur. Difficile dans ce contexte de trouver des partenaires (intégrateur SAP, nouveaux clients ) faisant confiance à Novia. Quelles actions à venir afin de mener un vrai projet industriel chez Novia visant à rassurer nos clients actuels et futurs? Avec une orientation claire vers l Assistance Technique généralisée, quelle est la place pour les activités projet ERP (SAP et SAGE)? Pour ce dernier trimestre 2014, le droit au crédit impôt recherche est devenu d actualité. Les actions entreprises par Novia dans ce sens ont-elles été le fruit d une réflexion stratégique de la direction? Quelle est la liste des actions entreprises? Si Novia s oriente majoritairement dans le placement en assistance technique pourquoi investir dans un outil de gestion projet Novia? N L investissement sur les serveurs SAP HANA pour SAP tarde à arriver, quelle est la date prévue? O P Q R S Il existe une forte inquiétude au sein des collaborateurs sur l état réel des comptes de la société. Quelle est l échéance de garantie de nos salaires? Afin de rassurer les collaborateurs, le compte de résultat sera-t-il expliqué en détail par la direction? Quel est le chiffre d'affaire cumulé de NOVIA à fin sept (fin T3)? Quelle est la marge brute cumulée de Novia à fin Sept? Quelle est la marge nette comptable à fin septembre?

6 Après vérification auprès de Mr Rousseau, il n y a pas eu d envoi des questions par mail avant la réunion. Un bon nombre de sujets ont été abordés auprès des équipes SAP et SAGE. Mr Rousseau a rencontré plusieurs acteurs en workshop et c était l occasion pour les salariés de poser directement leurs questions. Ces questions ne relèvent pas de la compétence des DP. Par ailleurs, un bon nombre d informations économiques ont été communiquées dans le cadre du CE. Nous invitons les salariés à lire les compte rendus du CE. Prochaine réunion : Mardi 23 décembre à 10h30

REGISTRE DES DELEGUES DU PERSONNEL Réunion Mensuelle 27 Mars 2014 Etablissement de Lyon Questions posées par les Délégués du Personnel

REGISTRE DES DELEGUES DU PERSONNEL Réunion Mensuelle 27 Mars 2014 Etablissement de Lyon Questions posées par les Délégués du Personnel REGISTRE DES DELEGUES DU PERSONNEL Réunion Mensuelle 27 Mars 2014 Etablissement de Lyon Questions posées par les Délégués du Personnel 1. Point sur l activité par division : - départs, entrées/sorties

Plus en détail

REGISTRE DES DELEGUES DU PERSONNEL

REGISTRE DES DELEGUES DU PERSONNEL REGISTRE DES DELEGUES DU PERSONNEL Réunion Mensuelle JUILLET 2013 Etablissement de Lyon Questions posées par les Délégués du Personnel 1) Quand est prévue une communication à l ensemble des salariés de

Plus en détail

Venice, la Monétique Centralisée en mode ASP Logistique et maintenance. Rapport d Activité N 1 - Décembre 2011

Venice, la Monétique Centralisée en mode ASP Logistique et maintenance. Rapport d Activité N 1 - Décembre 2011 Venice, la Monétique Centralisée en mode ASP Logistique et maintenance Rapport d Activité N 1 - Décembre 2011 Ce document a pour objectif de vous permettre d apprécier l évolution de la société UPTO dans

Plus en détail

Solution de Pilotage des Activités de Service

Solution de Pilotage des Activités de Service Solution de Pilotage des Activités de Service Votre métier En tant que prestataire de services, votre activité est de : Aller à la rencontre de vos clients afin d identifier leurs besoins Leur apporter

Plus en détail

1. LES SALARIES UTILISANT LES TRANSPORTS EN COMMUN

1. LES SALARIES UTILISANT LES TRANSPORTS EN COMMUN ZOOM SUR L AIDE AU TRANSPORT DOMICILE - TRAVAIL Sources : - art. 20 de LFSS 2009 du 17 décembre 2008 ; - Décret n 2008-1501 du 30 décembre 2008 relatif au remboursement des frais de transport des salariés

Plus en détail

Modernisation du marché du travail. Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008

Modernisation du marché du travail. Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008 Modernisation du marché du travail Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008 Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail étendu par arrêté du 23 juillet

Plus en détail

Présentation CA T3 2012

Présentation CA T3 2012 www.gfi.fr Présentation CA T3 2012 25/10/2012 Titre de la présentation 1 Sommaire i. Chiffres d affaires du T3 et perspectives 2012 ii. iii. iv. Point sur la stratégie M&A Focus sur les dernières acquisitions

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

Juin. Modernisation du Marché du Travail

Juin. Modernisation du Marché du Travail Juin Modernisation du Marché du Travail 2008 les fiches argumentaires du medef Les dispositions de l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008, dont la mise en œuvre requiert un support législatif,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 RELATIF

Plus en détail

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉDITO Au cours des cinq premiers mois de l année 2012, nous avons noté un maintien des offres d emploi en interim. Notamment sur les métiers de l assurance (gestionnaires prévoyance),

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise Date de création du document : 09/08/2011 Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa

Plus en détail

Formation Atmansoft :

Formation Atmansoft : La particularité de la mise en place d une gestion de trésorerie, c'est-à-dire afin de devancer ses engagements, de connaître ses besoins et de respecter ses lignes d autorisations de découvert est devenu

Plus en détail

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7 Version i7.7 Sommaire 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Proposition de valeur...4 1.2 Détails de la solution...4 2 MODULE PROSPECTION ET VENTE... 6 2.1 Sociétés et Contacts : Informations contextuelles...6 2.2 Parc

Plus en détail

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 36 rue de Paris BP 162 97464 Saint-Denis Cedex Tél. : 0 262 90 78 52 Fax : 0 262 90 78 53 Association Territoriale Siret : 317 194 777 00031 Code APE : 8559B

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 7 L information-consultation Quelques éléments de contexte La loi a cherché à mettre de l ordre et de la perspective dans

Plus en détail

Liste de questions pour réponses écrites

Liste de questions pour réponses écrites Liste de questions pour réponses écrites A. Déménagements 1. Problèmes de temps de trajet Certains salariés redoutent une augmentation très conséquente de leur temps de trajet. Ils revendiquent les points

Plus en détail

L Alternance chez Schneider Electric

L Alternance chez Schneider Electric L Alternance chez Schneider Electric L accueil d alternants, une volonté du Groupe La formation par alternance constitue un volet majeur de la politique sociale de Schneider Electric Engagement de Schneider

Plus en détail

Contrat d Assistance Sage

Contrat d Assistance Sage Contrat d Assistance Sage A titre de rappel, il est précisé que les conditions générales d utilisation auxquelles est soumis le client depuis l acquisition des licences restent applicables aux Progiciels

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL N 51355#02 NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL I. Objectif Attribuer une allocation destinée à compenser une partie de l indemnisation versée aux

Plus en détail

Question d ordre général

Question d ordre général Ce document contient les premières questions que se posent les élus CE denovia Systems concernant le projet d absorption d Effitic dans Novia. Elles doivent permettre d orienter les débats concernant le

Plus en détail

Note interne / Internal memo

Note interne / Internal memo s Note interne / Internal memo Schneider Electric France Direction des Ressources Humaines Relations sociales Grenoble de / from : Marie-Hélène VEYRAT PLM/B date : 8 mars 2007 tel : 04.76.60.63.03 (36

Plus en détail

DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION UNIFAF -

DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION UNIFAF - DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION UNIFAF - 1 Le DIF Un droit d initiative pour tous les salariés Un droit individuel, annuel et écrit Articles L. 6323-1 à L.6323-21 et D.6323-1 à D.6323-3 du Code du Travail

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Les représentants du personnel

Les représentants du personnel - N 240/2009 LSQ n 15490 IRP 01/09 Utilisation et paiement des heures de délégation LÉGISLATION SOCIALE SOMMAIRE 1. UTILISATION DES HEURES Comment utiliser les heures de délégation? Information préalable

Plus en détail

Prise en charge des frais de transport domicile-travail

Prise en charge des frais de transport domicile-travail Les fiches pratiques de législation Prise en charge des frais de transport domicile-travail MODALITES DE PRISE EN CHARGE EN CAS D UTILISATION DES TRANSPORTS EN COMMUN (OBLIGATOIRE) Principe Abonnements

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent.

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent. ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société «AD Missions», SAS au capital de 150.000 Euros, RCS Paris 412 383 234 dont le siège social est situé 20 rue Brunel 75017 PARIS, représentée par Monsieur Sylvestre BLAVET,

Plus en détail

Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011

Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011 Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011 Option : Audit comptable et financier Effectif total de la promotion 2009 : 9 Non concernés

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Actualité du Droit Social

Actualité du Droit Social 1 Actualité du Droit Social janvier 2012 Table des matières 1. Actualité jurisprudentielle... 2 1.1 Obligation de sécurité-résultat de l employeur... 2 1.2 Modification de la durée du travail... 2 1.3

Plus en détail

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION STRATÉGIE GLOBALE DE FORMATION 1ère et Terminale Baccalauréat Professionnel SECRÉTARIAT LE PLAN DE FORMATION EST À LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET

Plus en détail

de Christian MATHIEU, votre expert comptable

de Christian MATHIEU, votre expert comptable Information Rappel : Cette newsletter a pour objectif d attirer votre attention sur des points d actualité, des nouvelles dispositions légales et des lacunes éventuelles dans votre exploitation sur lesquelles

Plus en détail

Monétiser votre CMS. Retour d experience de Mediapart avec Drupal

Monétiser votre CMS. Retour d experience de Mediapart avec Drupal Monétiser votre CMS Retour d experience de Mediapart avec Drupal DRUPAL Vente de contenus et modes de paiements Nicolas Silberman Directeur technique Mediapart @nsilberman Marine Sentin Responsable du

Plus en détail

Améliorez la culture Cash de votre entreprise. Pourquoi, comment?

Améliorez la culture Cash de votre entreprise. Pourquoi, comment? DOSSIER : la culture Cash Améliorez la culture Cash de votre entreprise. Pourquoi, comment? Avant de chercher financements ou capitaux auprès de banques ou d investisseurs, pourquoi ne pas chercher et

Plus en détail

Livret d accueil. Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie. Livret d accueil.

Livret d accueil. Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie. Livret d accueil. 1 Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie Janvier 2014 2 NOTICE L intégration d un jeune embauché dans une entreprise et au sein d une équipe de travail est

Plus en détail

Le licenciement du salarié du particulier employeur

Le licenciement du salarié du particulier employeur octobre 2013 Le licenciement du salarié du particulier employeur octobre 2013 Sommaire Rémunérer avec le CESU ne dispense pas de la procédure de licenciement Avoir un motif réel et sérieux Les étapes

Plus en détail

La suite progiciel pour les sociétés de services

La suite progiciel pour les sociétés de services La suite progiciel pour les sociétés de services CRM/ERP - Gestion d affaire - Outil extra-comptable - Suite collaborative Intuitif Progessi propose un ensemble de fonctions intégrées et cohérentes pour

Plus en détail

Être intérimaire chez Page Personnel

Être intérimaire chez Page Personnel Intérim et recrutement spécialisés www.pagepersonnel.fr BIENVENUE CHEZ PAGE PERSONNEL Nous sommes heureux de vous compter parmi les intérimaires de et vous remercions de votre confiance. Ce guide vous

Plus en détail

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4 SUJET INÉDIT 1 La société Coupe & Shampoing Coupe & Shampoing est un salon de coiffure indépendant. Afin de faire face à la concurrence de salons de coiffure franchisés, son dirigeant, Kamel, aimerait

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Le Contrôle de Gestion, c est une assurance sur la conduite des affaires Et puis, pour le dirigeant. Novembre 2009 DOSSIER : Gestion d entreprise 38

Le Contrôle de Gestion, c est une assurance sur la conduite des affaires Et puis, pour le dirigeant. Novembre 2009 DOSSIER : Gestion d entreprise 38 DOSSIER : Gestion d entreprise 38 Contrôle de Gestion dans les PME : points essentiels et objectifs. Mais pourquoi le Contrôle de Gestion n est-il pas plus présent dans les PME? Oublie-t-on que c est un

Plus en détail

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés En résumé A compter du 1 er janvier 2009 : Tous les employeurs de France (et non plus seulement les employeurs employant des

Plus en détail

Réponses de la Direction Générale aux questions posées

Réponses de la Direction Générale aux questions posées 1 Réunion des Délégués du Personnel du 16/02/2012 Réponses de la Direction Générale aux questions posées 1) Selon nos estimations l attribution de la prime à 100% pour les salariés à 80% reviendrait à

Plus en détail

Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+

Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+ Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+ Préambule Le présent accord s inscrit dans la lignée des différents engagements déjà pris par la Direction en matière de responsabilité sociale de l entreprise

Plus en détail

Info Syndicale : complémentaire Santé

Info Syndicale : complémentaire Santé Info Syndicale : complémentaire Santé La complémentaire santé des Salariés non-cadres La complémentaire santé des salariés agricoles non cadre évolue afin de répondre aux obligations mises en place par

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

YOOPALA DOSSIER DE PRESSE

YOOPALA DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Yoopala, n 1 de la garde d enfants à domicile I. La garde d enfants : un marché en pleine croissance 5 Le boom du secteur des services à la personne Des aides gouvernementales pour soutenir

Plus en détail

Activité partielle et Formation. Direccte de Franche Comté

Activité partielle et Formation. Direccte de Franche Comté Activité partielle et Formation Une mesure ancienne prévue par les partenaires sociaux dans un accord national interprofessionnel (ANI) du 21 février 1968, réactualisée par deux ANI du 13 Janvier et du

Plus en détail

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT Préambule L accord d entreprise négocié en 2003 avait été conclu pour une durée de 10 mois à compter du 1 er mars 2003. Les parties signataires de l accord 2003 ont décidé d un commun accord de : Distinguer

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PAR L'EMPLOYEUR DES FRAIS DE TRAJET ENTRE LE DOMICILE ET LE LIEU DE TRAVAIL

PRISE EN CHARGE PAR L'EMPLOYEUR DES FRAIS DE TRAJET ENTRE LE DOMICILE ET LE LIEU DE TRAVAIL Notice explicative DOCUMENTATION / CONSEIL MAI 2011 DC2011_CIRC_Fraistrajet PRISE EN CHARGE PAR L'EMPLOYEUR DES FRAIS DE TRAJET ENTRE LE DOMICILE ET LE LIEU DE TRAVAIL Références : - Loi n 2008-1330 du

Plus en détail

%,,,, DECISION UNILATERALE INSTITUANT UN REGIME COLLECTIF «FRAIS DE SANTE» A ADHESION OBLIGATOIRE. Etreprnru s ARTICLE 1 OBJET

%,,,, DECISION UNILATERALE INSTITUANT UN REGIME COLLECTIF «FRAIS DE SANTE» A ADHESION OBLIGATOIRE. Etreprnru s ARTICLE 1 OBJET lél ASSOCIATION INTERMEDIAIRE DU PAYS VOIRONNAIS TÉL 04 76 32 72 80 FAX 04 76 32 98 95 MAIL adequation@paysvoironnaiscom de compétences GROUPE ECONOMQUE SOUDAEE DECISION UNILATERALE INSTITUANT UN REGIME

Plus en détail

- 29 - TABLEAU COMPARATIF

- 29 - TABLEAU COMPARATIF - 29 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi portant modernisation du marché du travail Article 1 er I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : 1 Le premier alinéa est ainsi rédigé : «Le

Plus en détail

Point 1 : Conditions de déplacement :

Point 1 : Conditions de déplacement : Réunion Délégués du Personnel du 3 octobre 2013 Remarque : Un cahier de réclamations a été déposé : points 1 à 10. Les points 11 à 14 ont été posés en séance. La séance est ouverte à 10h05 sous la Présidence

Plus en détail

I. Site rentable ou non?

I. Site rentable ou non? Les aspects fiinanciiers d un siite IInternet I. Site rentable ou non? A. Raisonnement en terme de budget B. Raisonnement en terme de rentabilité II. Les différents coûts A. Coûts visibles B. Cachés III.

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 En partenariat avec IT-PARTNERS VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? 0 ou 1 salarié 54 %

Plus en détail

Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin

Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin Gérer un départ à l initiative de l employeur : licenciement pour motif personnel et mise à la retraite Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin Référence Internet Saisissez la

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion?

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Novembre 2011 Préface Depuis de nombreuses années,

Plus en détail

Institut Universitaire de Technologie de l Université d Avignon. Entrez dans la double culture universitaire & professionnelle

Institut Universitaire de Technologie de l Université d Avignon. Entrez dans la double culture universitaire & professionnelle Institut Universitaire de Technologie de l Université d Avignon Entrez dans la double culture universitaire & professionnelle La Licence professionnelle Un diplôme à bac +3 répondant à un besoin exprimé

Plus en détail

QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES"

QUESTION REDIGEE : GESTION MARCHANDISES QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES" Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points Il est recommandé de lire la totalité du sujet avant de commencer Les réponses devront impérativement être portées

Plus en détail

Qu est-ce que le C.I.C.E.?

Qu est-ce que le C.I.C.E.? Qu est-ce que le C.I.C.E.? L article 66 de la loi de finances rectificative pour 2012 n 2012-1510 du 29 décembre 2012, met en place le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E.). Le C.I.C.E. a pour objectif

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

III.11 - INDEMNITES JOURNALIERES (Fiche 16)

III.11 - INDEMNITES JOURNALIERES (Fiche 16) III.11 - INDEMNITES JOURNALIERES () En cas d arrêt de travail pour maladie, le salarié peut prétendre à des indemnités journalières. Elles sont destinées à compenser partiellement la perte de son salaire.

Plus en détail

Construire un Business Plan Complet

Construire un Business Plan Complet Construire un Business Plan Complet 2010 Connecting-Investors.fr Page /8 I. RESUME Synthèse rapide du plan de développement en quelques dizaines de lignes, le résumé opérationnel doit présenter les points

Plus en détail

PROJET DE LOI ------ Article 1 er. I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié :

PROJET DE LOI ------ Article 1 er. I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité NOR : MTSX0805954L/Bleue-1 PROJET DE LOI portant modernisation du marché du travail ------ Article 1

Plus en détail

Revue de vos interlocuteurs pour le lancement d un club sportif : Revue de la législation pour la création d un club sportif

Revue de vos interlocuteurs pour le lancement d un club sportif : Revue de la législation pour la création d un club sportif Passionnés de Hand Ball, vous décidez avec 2 autres amis de créer une association sportive pour former les jeunes de la commune de RONCHIN à cette pratique et les faire participer aux compétitions. Vous

Plus en détail

Actu Juridique & Sociale Dynamique Entreprise Avril 2015

Actu Juridique & Sociale Dynamique Entreprise Avril 2015 LE POINT SUR La base de données unique (BDU) dans les entreprises de moins de 300 salariés Afin de renforcer l information des instances représentatives du personnel, la loi du 14 juin 2013 a créé un nouveau

Plus en détail

Ce que vous n avez pas dans les statistiques de votre DMS / CRM

Ce que vous n avez pas dans les statistiques de votre DMS / CRM quick guide #4 Ce que vous n avez pas dans les statistiques de votre DMS / CRM PILOTEZ VOS POINTS DE VENTE AVEC LA MEILLEURE VISIBILITÉ INTRODUCTION La nécessité actuelle de se doter d outils appropriés

Plus en détail

Le mémo du délégué du personnel.

Le mémo du délégué du personnel. Le mémo du délégué du personnel. le sommaire. 1. Champ d application 2. Ses attributions et ses rôles 3. Ses moyens d action 4. Protection Légale Préambule Afin de permettre la représentation des salariés

Plus en détail

Temps de déplacement. Sommaire. èglementaire

Temps de déplacement. Sommaire. èglementaire R èglementaire H Temps de déplacement Sommaire Définition... 2 Population... 3 Conditions d attribution... 3 1. Collaborateur au décompte horaire... 3 1.1. Temps de trajet... 3 1.2. Temps de transport...

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

Le contrôle de gestion des PME

Le contrôle de gestion des PME Le contrôle de gestion des PME Thierry POLACK Gérard RANCHON L expert-comptable, contrôleur de gestion des PME? Plan 1 ère partie : Paysage professionnel 1/ Projets de simplifications et risques de déréglementation

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES BILAN SOCIAL EXERCICE 22 Place de l O.I.T. Colobane BP. 102 Dakar Sénégal Tél. (221) 889 19 89 Ninéa 20219210C0 1 AVANT PROPOS Outil de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise

Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise 1 Des dérives entendues en entreprises «Je pensais avoir 6 mois de trésorerie, je viens de voir que je n en ai plus qu 1» «Je suis passé d un carnet

Plus en détail

Lettre d informations

Lettre d informations Juillet 2015 Lettre d informations Edito Nouveautés : Sage Génération i7 V8 Infos : Tableaux des dernières versions Fiche pratique : Echéance de vos codes annuels Chers Clients, A l arrivée de l été, vous

Plus en détail

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SOMMAIRE LE MARCHÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 2 LA RÉGLEMENTATION DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 4 L'ACTIVITÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 6 LES POINTS

Plus en détail

AIDE COMPTABLE. votre mission. votre profil. - Enregistrement de factures. - Saisie de notes de frais. - Rapprochement bancaire

AIDE COMPTABLE. votre mission. votre profil. - Enregistrement de factures. - Saisie de notes de frais. - Rapprochement bancaire AIDE COMPTABLE - Enregistrement de factures - Saisie de notes de frais - Rapprochement bancaire - Bac comptabilité + 1 ère expérience réussie sur poste similaire - La maitrise d un logiciel de comptabilité

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2

Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 30 janvier 2015 1 Sommaire Introduction Rappel du contexte et des objectifs Principes

Plus en détail

LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT

LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT Il faut distinguer deux catégories d entreprise pour

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement - N 33/2009! LSQ n 15302 HANDICAPÉS Emploi 02/09 LÉGISLATION SOCIALE Les aides à l emploi en faveur des personnes handicapées Tableau à jour au 1 er février 2009 (*) Selon la Dares, les personnes handicapées

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

Les autres types de cartes de commande et de règlement

Les autres types de cartes de commande et de règlement CHAPITRE 1 Les autres types de cartes de commande et de règlement La carte d'achat est un outil nouveau pour les collectivités et établissements publics locaux qui demande des aménagements dans les pratiques

Plus en détail

de Christian MATHIEU, votre expert comptable

de Christian MATHIEU, votre expert comptable Information Rappel : Cette newsletter a pour objectif d attirer votre attention sur des points d actualité, des nouvelles dispositions légales et des lacunes éventuelles dans votre exploitation sur lesquelles

Plus en détail

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie Chap 4 : Les éléments de la paie I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie La procédure de paie décrit toutes les étapes qui conduisent au paiement effectif du salaire à l employé et à l

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché 2013 Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché Table des matières 1 Actualisation de la vision du marché w p. 3 2 Impact de l ANI du 11 janvier 2013 pour le marché de la complémentaire p. 14 santé 2

Plus en détail