Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre"

Transcription

1 Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre Tumeurs urologiques Notes préliminaires La classification s applique aux cancers du poumon et au mésothéliome malin de la plèvre.

2 Pénis Pénis (ICD-O C60) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Sites anatomiques (Fig. 352) 1. Prépuce (C60.0) 2. Gland (C60.1) 3. Corps du pénis (C60.2) Fig. 352 Ganglions lymphatiques régionaux Les ganglions lymphatiques régionaux sont des ganglions inguinaux, superficiels et profonds. 242

3 Pénis Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable Tis Carcinome in situ Ta Carcinome verruqueux non invasif (Fig. 353) T1 Tumeur envahissant le tissu conjonctif sous-épithélial (Fig. 354) Non invasif Épithélium Tissu conjonctif sous-épithélial Fig. 353 Invasif Épithélium Tissu conjonctif sous-épithélial Fig

4 Pénis T2 Tumeur envahissant les corps spongieux ou caverneux (Fig. 355) T3 Tumeur envahissant l urètre (Fig. 356) ou la prostate (Fig. 357) T4 Tumeur envahissant d autres structures de voisinage (Figs. 358, 359) Fig. 355 Fig. 356 Fig

5 Pénis Fig. 358 Fig

6 Pénis N Adénopathies régionales NX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N0 Pas d adénopathie régionale métastatique N1 Métastase atteignant un seul ganglion inguinal superficiel (Fig. 360) Fig. 360 Fig

7 Pénis N2 Métastases atteignant plusieurs ganglions inguinaux superficiels (Fig. 361) ou métastases ganglionnaires bilatérales (Fig. 362) Fig. 362 Adénopathie inguinale profonde Fig

8 Pénis N3 Métastases ganglionnaires inguinales profondes (Fig. 363) ou pelvienne(s), unilatérale(s) (Fig. 364) ou bilatérale(s) (Fig. 365) Fig. 364 Fig. 365 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 248

9 Prostate Prostate (ICD-O C61) (Fig. 366 et Fig 418 p. 276) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux adénocarcinomes. Le cancer à cellules transitionnelles de la prostate est classé comme une tumeur de l urètre (voir p. 283 et suiv.). Une confirmation histologique est indispensable. Ganglions lymphatiques régionaux (Fig. 367) Les ganglions lymphatiques régionaux sont pelviens, situés essentiellement au-dessous de la bifurcation des artères iliaques communes. Le côté ne modifie pas la classification N. Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable Fig. 366 Fig

10 Prostate T1 Tumeur non perçue à l examen clinique ou non visible en imagerie (Fig. 368) T1a Tumeur de découverte histologique fortuite occupant 5 % ou moins du tissu réséqué T1b Tumeur de découverte histologique fortuite occupant plus de 5 % du tissu réséqué T1c Tumeur découverte par ponction biopsie (à l occasion d une élévation du PSA)* T2 Tumeur restant limitée à la glande T2a Tumeur envahissant la moitié ou moins d un seul lobe (Fig. 369) T2b Tumeur envahissant plus de la moitié d un seul lobe, mais pas les deux lobes (Fig. 369) T2c Tumeur envahissant les deux lobes (Fig. 370) Note : * Les tumeurs découvertes dans un ou les deux lobes par ponction biopsie, mais non palpables cliniquement ou visibles en imagerie, sont classées T1c. Fig. 368 Fig

11 Prostate T3 Tumeur étendue à la capsule prostatique* T3a Extension extracapsulaire unilatérale ou bilatérale (Figs. 371, 372) T3b Tumeur envahissant la ou les vésicule(s) séminale(s) (Fig. 373) Note : *L envahissement de l apex prostatique ou de la capsule, sans la dépasser, n est pas classé T3 mais T2. Fig. 370 Fig. 371 Fig. 372 Fig

12 Prostate T4 La tumeur est fixée ou envahit des structures de voisinage autres que les vésicules séminales : col vésical, sphincter externe de la vessie, rectum, muscles élévateurs de l anus et/ou de la paroi pelvienne (Figs. 374, 375) Fig

13 Prostate La tumeur est fixée Fig

14 Prostate N Adénopathies régionales NX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N0 Pas d adénopathie régionale métastatique N1 Adénopathie régionale métastatique (Figs. 376, 377) Fig. 376 Fig. 377 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. Il n y a pas de pt1. Toutefois, il n y a pas de catégorie pt1, car la quantité de tissu ne suffit pas à évaluer la catégorie pt la plus élevée. Note : Les métastases de dimensions inférieures à 0,2 cm peuvent être classées pn1(mi). 254

15 Testicule Testicule (ICD-O C62) (Fig. 378) Règles de classification Le terme de testicule désigne le corps de la glande à l exclusion de l épididyme. Une confirmation histologique est indispensable pour permettre la classification selon les types histologiques. Fig

16 Testicule Ganglions lymphatiques régionaux (Fig. 379) Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions para-aortiques (périaortiques), préaortiques, interaortocaves, précaves, paracaves, rétrocaves et rétroaortiques. Les ganglions en regard de la veine spermatique sont régionaux. Le côté ne modifie pas la classification N. Les ganglions intrapelviens et inguinaux sont régionaux après abord chirurgical du scrotum ou des régions inguinales. C77.4 et 5 Uniquement après chirurgie scrotale ou inguinale Fig

17 Testicule Classification clinique TN T Tumeur primitive À l'exception des ptis et des pt4, pour lesquels l orchidectomie radicale n est pas toujours indispensable à leur classification, le degré d extension de la tumeur primitive se juge après cette intervention ; voir pt. Dans les autres circonstances, on utilisera TX en l'absence d orchidectomie radicale. N Adénopathies régionales NX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N0 Pas d adénopathie régionale métastatique N1 Adénopathie métastatique unique 2 cm dans sa plus grande dimension ou adénopathies métastatiques multiples mais aucune > 2 cm dans sa plus grande dimension (Figs ) Fig

18 Testicule Fig. 381 C Après chirurgie scrotale ou inguinale Fig

19 Testicule C Après chirurgie scrotale ou inguinale Fig. 383 Fig

20 Testicule Extension extraganglionnaire Fig. 385 à Fig

21 Testicule N2 Adénopathie métastatique unique > 2 cm mais < à 5 cm dans sa plus grande dimension (Figs. 386, 388) ou adénopathies métastatiques multiples avec au moins une lésion > 2 cm mais < 5 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 387) à Fig. 387 C Après chirurgie scrotale ou inguinale à Fig

22 Testicule N3 Adénopathie métastatique > 5 cm dans sa plus grande dimension (Figs ) Fig. 389 C Après chirurgie scrotale ou inguinale Fig

23 Testicule Fig. 391 C Après chirurgie scrotale ou inguinale Fig

24 Testicule Classification histopathologique ptn pt Tumeur primitive ptx La tumeur primitive ne peut être évaluée (en l absence d orchidectomie radicale, le code TX est utilisé) pt0 Tumeur primitive non décelable, lésion cicatricielle ptis Tumeur intratubulaire (carcinome in situ) pt1 pt2 Tumeur limitée au testicule et à l épididyme sans extension vasculaire ou lymphatique; la tumeur peut envahir l albuginée mais non la vaginale (Fig. 393) Tumeur limitée au testicule et à l épididyme avec extension vasculaire ou lymphatique (Fig. 393), ou tumeur avec extension au-delà de l albuginée avec envahissement de la vaginale (Fig. 394) Sans envahissement vasculaire ou lymphatique Avec envahissement vasculaire ou lymphatique Vaginale Albuginée Fig. 393 Vaginale Albuginée Fig

25 Testicule pt3 Extension tumorale au cordon spermatique avec ou sans extension vasculaire ou lymphatique (Fig. 395) pt4 Extension scrotale avec ou sans extension vasculaire ou lymphatique (Fig. 396) Fig. 395 Fig. 396 pn Adénopathies régionales pnx Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées pn0 Pas d adénopathie régionale métastatique pn1 Adénopathie métastatique unique 2 cm dans sa plus grande dimension ou cinq adénopathies métastatiques sans qu aucune ne dépasse 2 cm dans sa plus grande dimension (Figs , p ) pn2 Adénopathie métastatique unique > 2 cm mais < 5 cm dans sa plus grande dimension (Figs , p ) ; ou plus de cinq adénopathies métastatiques mais aucune > 5 cm (Fig. 384, p. 259); ou extension extraganglionnaire (Fig. 385, p. 260) pn3 Adénopathie métastatique > 5 cm dans sa plus grande dimension (Figs , p ) 265

26 Rein Rein (ICD-O C64) (Fig. 397) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux adénocarcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Fascia de Gerota Graisse périrénale Fig

27 Rein Ganglions lymphatiques régionaux (Fig. 398) Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions hilaires, para-aortiques et paracaves. Le côté ne modifie pas la classification N. Fig

28 Rein Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable T1 Tumeur 7 cm dans sa plus grande dimension limitée au rein T1a Tumeur de 4 cm ou moins dans sa plus grande dimension (Fig. 399) T1b Tumeur de plus de 4 cm mais ne dépassant pas 7 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 400) Fig. 399 Fig

29 Rein T2 T > 7 cm dans sa plus grande dimension, limitée au rein (Fig. 401) T3 Tumeur étendue aux veines rénales ou envahissant la glande surrénale ou les tissus périrénaux mais sans dépasser le fascia de Gerota T3a Tumeur envahissant la glande surrénale ou les tissus périrénaux* mais sans dépasser le fascia de Gerota (Fig. 402) Note : * Comprend la graisse du sinus rénal. Fig. 401 Fascia de Gerota Graisse périrénale Fig

30 Rein T3b Tumeur avec extension macroscopique dans la ou les veine(s) rénale(s)* ou dans la veine cave sous diaphragmatique (Fig. 403) T3c Tumeur avec extension macroscopique dans la veine cave susdiaphragmatique (Fig. 404) T4 Tumeur étendue au-delà du fascia de Gerota (Fig. 405) Note : * Comprend les branches segmentaires (contenant des muscles). Fig. 403 Fig. 404 Fascia de Gerota Graisse périrénale Fig

31 Rein N Adénopathies régionales NX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N0 Pas d adénopathie régionale métastatique N1 Métastase atteignant un seul ganglion inguinal superficiel (Fig. 406) N2 Métastases atteignant plusieurs ganglions inguinaux superficiels ou métastases ganglionnaires bilatérales (Fig. 407) Fig. 406 Fig. 407 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 271

32 Bassinet et uretère Bassinet et uretère (ICD-O C65, C66) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes, excluant les papillomes. Une confirmation histologique ou cytologique est indispensable. Sites anatomiques (voir Fig. 397, p. 266) 1. Bassinet (C65.9) 2. Uretère (C66.9) Ganglions lymphatiques régionaux (voir Fig. 399, p. 268) Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions hilaires, para-aortiques abdominaux, paracaves et, pour l uretère, les ganglions pelviens. Le côté ne modifie pas la classification N. Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable Ta Carcinome papillaire non infiltrant (Fig. 408) Tis Carcinome in situ T1 Tumeur envahissant le tissu conjonctif sous-épithélial (Fig. 408) T2 Tumeur envahissant la musculeuse (Fig. 408) Épithélium Tissu conjonctif sous-épithélial Musculeuse Graisse périurétérale Tissu cellulo-adipeux du bassinet Fig

33 Bassinet et uretère T3 T4 (Bassinet) Tumeur s étendant au-delà de la musculeuse dans le tissu celluloadipeux du bassinet ou dans le rein (Fig. 409) (Uretère) Tumeur s étendant au-delà de la musculeuse dans le tissu celluloadipeux périurétéral (Fig. 409) Tumeur envahissant les organes de voisinage (Figs. 410, 411) ou étendue à travers le rein jusqu à la graisse périrénale (Fig. 412) Corps vertébral Fig. 409 Fig. 410 Fascia de Gerota Graisse périrénale Fig. 411 Fig

34 Bassinet et uretère N Adénopathies régionales NX N0 N1 Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées Pas d adénopathie régionale métastatique Adénopathie métastatique unique, 2 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 413) Fig. 413 à Fig

35 Bassinet et uretère N2 N3 Adénopathie métastatique unique, > 2 cm mais < 5 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 414) ou adénopathies métastatiques multiples, 5 cm dans leur plus grande dimension (Fig. 415) Adénopathie métastatique unique, > 5 cm dans sa plus grande dimension (Figs. 416, 417) Fig. 415 Fig. 416 Fig. 417 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 275

36 Vessie Vessie (ICD-O C67) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes, excluant les papillomes. Une confirmation histologique ou cytologique est indispensable. Sites anatomiques (Fig. 418) 1. Trigone (C67.0) 2. Dôme vésical (C67.1) 3. Paroi latérale (C67.2) 4. Paroi antérieure (C67.3) 5. Paroi postérieure (C67.4) 6. Col vésical (C67.5) 7. Orifice urétéral (C67.6) 8. Ouraque (C67.7) Fig

37 Vessie Ganglions lymphatiques régionaux (Fig. 419) Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions pelviens et essentiellement ceux situés au-dessous de la bifurcation des artères iliaques communes. Le côté ne modifie pas la classification N. Fig

38 Vessie Classification clinique TN T Tumeur primitive (Fig. 420) Le suffixe (m) peut être ajouté à la catégorie appropriée T pour indiquer la présence de tumeurs multiples. Le suffixe (is) peut être ajouté à toutes les catégories T pour indiquer la présence d un carcinome in situ associé. TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable Ta Carcinome papillaire non invasif Tis Carcinome in situ : «tumeur superficielle» T1 T2 T3 T4 Tumeur envahissant le tissu conjonctif sous-épithélial Tumeur envahissant la musculeuse T2a Tumeur envahissant la moitié interne de la musculeuse T2b Tumeur envahissant la moitié externe de la musculeuse Tumeur envahissant les tissus périvésicaux T3a Extension microscopique T3b Extension macroscopique (lésion extravésicale) Tumeur envahissant l une des structures suivantes : prostate, utérus, vagin, paroi du pelvis, paroi abdominale T4a Tumeur envahissant prostate ou utérus ou vagin T4b Tumeur envahissant la paroi du pelvis ou la paroi abdominale 278

39 Vessie 1. Épithélium 2. Tissu conjonctif sous-épithélial 3. Musculeuse 4. Graisse périvésicale Fig

40 Vessie N Adénopathies régionales NX N0 N1 N2 Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées Pas d adénopathie régionale métastatique Adénopathie métastatique unique, 2 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 421) Adénopathie métastatique unique, > 2 cm mais 5 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 422) ; ou adénopathies métastatiques multiples, 5 cm dans leur plus grande dimension (Fig. 423) Fig

41 Vessie à Fig. 422 Fig

42 Vessie N3 Adénopathie métastatique unique, > 5 cm dans sa plus grande dimension (Figs. 424, 425) Fig. 424 Fig. 425 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 282

43 Urètre Urètre Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes de l urètre (ICD-O C68.0), aux carcinomes à cellules transitionnelles de la prostate et de l urètre prostatique. Une confirmation histologique est indispensable. Ganglions lymphatiques régionaux Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions inguinaux et pelviens. Le côté ne modifie pas la classification N. Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable Urètre (homme et femme) Ta Carcinome papillaire, polypoïde ou verruqueux non envahissant (Figs. 426, 427) Tis Carcinome in situ Fig. 426 Fig : Épithélium 2 : Tissu conjonctif sous-épithélial 3 : Muscle urétral 4 : Diaphragme urogénital 1 : Épithélium 2 : Tissu conjonctif sous-épithélial 3 : Muscle urétral 4 : Corps spongieux 5 : Corps caverneux 283

44 Urètre T1 Tumeur envahissant le tissu conjonctif sous-épithélial (Figs. 426, 428) T2 Tumeur envahissant le corps spongieux ou la prostate ou le muscle périurétral (Figs. 426, 429, 430) Fig. 428 Fig ,3,5,6 : Voir Fig. 427 Fig ,3,5,6 : Voir Fig. 427 Fig

45 Urètre T3 Tumeur envahissant le corps caverneux ou étendue au-delà de la capsule prostatique ou à la paroi antérieure du vagin ou au col vésical (Figs ) T4 Tumeur envahissant d autres organes de voisinage (Fig. 434) Urètre Vagin Fig. 432 Col vésical Pubis Vulve Fig. 433 Fig

46 Urètre Cancer à cellules transitionnelles de la prostate (urètre prostatique) Tis pu Carcinome in situ, envahissement de l urètre prostatique (Fig. 435) Tis pd Carcinome in situ, envahissement des canaux prostatiques (Fig. 436) T1 Tumeur envahissant le tissu conjonctif sous-épithélial (Figs. 435, 436) T2 Tumeur envahissant un des organes suivants : stroma de la prostate, corps spongieux, muscle périurétral (Figs. 436, 437) Épithélium Tissu conjonctif sous-épithélial Muscle périurétral Fig

47 Urètre 1 : Épithélium 2 : Tissu conjonctif sous-épithélial 3 : Stroma prostatique Fig : Épithélium urétral et tissu conjonctif sous-épithélial 2 : Muscle périurétral 3 : Corps spongieux Fig

48 Urètre T3 T4 Tumeur envahissant un des organes suivants : corps caverneux, dépassement de la capsule prostatique, col vésical (extension extraprostatique) (Fig. 438) Tumeur envahissant d autres organes de voisinage (extension vésicale) (Fig. 439) Col vésical Dépassement de la capsule prostatique Corps caverneux 1. Épithélium urétral et tissu conjonctif 2. Muscle périurétral 3. Corps spongieux 4. Corps caverneux Fig. 438 Vessie Fig

49 Urètre N Adénopathies régionales NX N0 N1 Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées Pas d adénopathie régionale métastatique Adénopathie métastatique unique, 2 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 440) Fig

50 Urètre N2 Adénopathie métastatique unique, > 2 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 441); ou adénopathies multiples (Fig. 442) Fig. 441 Fig. 442 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 290

Cancers du poumon (ICD-OC34)

Cancers du poumon (ICD-OC34) Cancers du poumon (ICD-OC34) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est nécessaire pour permettre la subdivision selon le type

Plus en détail

Tumeurs du sein (ICD-O C50)

Tumeurs du sein (ICD-O C50) Tumeurs du sein (ICD-O C50) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Le siège précis du point de départ de la

Plus en détail

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau Cancer de la peau....................... 167 Mélanome malin de la peau.............. 171 s de la peau Note préliminaire Cette classification ne s applique qu aux épithéliomas cutanés et ne comprend pas

Plus en détail

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Cancers du poumon..................... 135 Mésothéliome pleural................... 146 Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Note préliminaire La classification s applique aux cancers du poumon et au

Plus en détail

LES TUMEURS DE VESSIE

LES TUMEURS DE VESSIE Cours d anatomie pathologique Spéciale. 5éme Année de Médecine LES TUMEURS DE VESSIE Pr. Nadia Cherradi (HER- CHU de -Salé). 25/03/2010 Pr N.Cherradi-5ème année Médecine- Faculté de Médecine et de Pharmacie

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Tumeurs ophtalmiques. Notes préliminaires

Tumeurs ophtalmiques. Notes préliminaires Carcinome de la paupière................ 293 Carcinome de la conjonctive.............. 296 Mélanome malin de la conjonctive........ 300 Mélanome malin de l'uvée............... 304 Rétinoblastome.........................

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA), et de publications importantes nouvelles

Plus en détail

REFERENTIEL «cancer des voies excrétrices supérieures»

REFERENTIEL «cancer des voies excrétrices supérieures» REFERENTIEL «cancer des voies excrétrices supérieures» Mise à jour du 13/04/2011 Médecins responsables : Dr LANOE Matthieu, Dr TRINH Thuy Membres du groupe de travail : Dr BERGER Julien Chirurgien urologue

Plus en détail

Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Épidémiologie... 3 2. Types histologiques principaux... 3 3. Oncogénèse du carcinome rénal

Plus en détail

Le cancer du rein Dr MOULIN Morgan

Le cancer du rein Dr MOULIN Morgan Rappels Le cancer du rein Dr MOULIN Morgan Rappels Epidémiologie Incidence : France en 2012: 11573 cas 3% des tumeurs malignes de l adultel 7 ème rang des cancers Age moyen de découverte d : 65 ans Sex

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Uretères. 1 Définition : 2 Pathologie : 3 Situation : 4 Trajet :

Uretères. 1 Définition : 2 Pathologie : 3 Situation : 4 Trajet : Uretères 1 Définition : Les uretères sont les conduits excréteurs des glandes rénales. Ils conduisent l urine des reins à la vessie. Ce sont des conduits contractiles. 2 Pathologie : La pathologie la plus

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE TOULOUSE-PURPAN LABORATOIRE D ANATOMIE

FACULTE DE MEDECINE TOULOUSE-PURPAN LABORATOIRE D ANATOMIE FACULTE DE MEDECINE TOULOUSE-PURPAN LABORATOIRE D ANATOMIE VESSIE ET URETRE Pr. Jacques MOSCOVICI P.C.E.M. 2 Année 2005-2006 LA VESSIE 2 ombilic ouraque apex bord dorsal bord latéral angle dorso-latéral

Plus en détail

Sommaire. Cou. 1 Vue d ensemble et muscles. 4 Anatomie topographique. 2 Pédicules vasculo-nerveux. 3 Viscères

Sommaire. Cou. 1 Vue d ensemble et muscles. 4 Anatomie topographique. 2 Pédicules vasculo-nerveux. 3 Viscères Cou 1 Vue d ensemble et muscles 1.1 Vue d ensemble du cou................................ 2 1.2 Vue d ensemble et muscles superficiels du cou............ 4 1.3 Muscles supra- et infra-hyoïdiens........................

Plus en détail

RTC 3D COL PRE OPERATOIRE. Principes généraux

RTC 3D COL PRE OPERATOIRE. Principes généraux RTC 3D COL PRE OPERATOIRE Principes généraux Données cliniques Me B, Age, OMS Antécédents Apparition de douleurs pelviennes et de métrorragies? Ex complémentaires: IRM SCC TEP-FDG Classification stade

Plus en détail

Anatomie Pathologique des tumeurs rénales et testiculaires de l adulte

Anatomie Pathologique des tumeurs rénales et testiculaires de l adulte DES Oncologie Vendredi 10 Janvier Anatomie Pathologique des tumeurs rénales et testiculaires de l adulte Pr Xavier LEROY Institut de Pathologie CHRU & Faculté de médecine Lille Tumeurs du rein de l Adulte

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

L'appareil génital masculin

L'appareil génital masculin L'appareil génital masculin Il se divise en 4 parties : Partie scrotale : bourses, testicules, épididymes et la partie duconduit déférent qui quitte cette région Partie funiculaire et inguinale : situé

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE 1 L APPAREIL URINAIRE 2 L APPAREIL URINAIRE Le haut appareil urinaire (les deux reins, les deux uretères) Le bas appareil urinaire (vessie et urètre). 3

Plus en détail

orientations diagnostiques

orientations diagnostiques patient de 30 ans sans antécédent hydrocèle droite échographie testiculaire: confirme la présence d une masse biologie: αfp: normale, βhcg: 500 (50N), LDH: 2000 (20N) à demande de scanner pour compléter

Plus en détail

Radio-anatomie de la prostate. A.OLIVER Radiologie Brabois Adultes

Radio-anatomie de la prostate. A.OLIVER Radiologie Brabois Adultes Radio-anatomie de la prostate A.OLIVER Radiologie Brabois Adultes Rappels anatomiques Description générale Cône inversé entre la vessie et le plancher pelvien (diaphragme uro-génital) Base en haut, apex

Plus en détail

L URETERE. I. Développement. II. Le segment lombo-iliaque. A. Organogénèse. B. Anomalies. A. Situation et orientation. B Morphologie et Dimensions

L URETERE. I. Développement. II. Le segment lombo-iliaque. A. Organogénèse. B. Anomalies. A. Situation et orientation. B Morphologie et Dimensions L URETERE L uretère est le conduit excréteur de l urine faisant suite au bassinet.il s étend depuis le pôle inférieur du bassinet jusque dans la vessie. Il comporte deux segments - un segment lombo-iliaque,

Plus en détail

TUTORAT UE Anatomie générale Séance n 9 Semaine du 30/03/2015

TUTORAT UE Anatomie générale Séance n 9 Semaine du 30/03/2015 TUTORAT UE 5 2014-2015 Anatomie générale Séance n 9 Semaine du 30/03/2015 Appareil uro-génital, fin appareil circulatoire (vascularisation veineuse du membre inférieur, vascularisation du tronc) Professeurs

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Cancer du rein. R Sayoud

Cancer du rein. R Sayoud Cancer du rein R Sayoud 2016-2017 introduction Le cancer du rein de l adulte représente 2% de l ensemble des cancers. C est le 3ème cancer urologique après la prostate et la vessie. l homme est deux fois

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

TUTORAT UE Anatomie Séance n 9 Semaine du 31/03/2014

TUTORAT UE Anatomie Séance n 9 Semaine du 31/03/2014 TUTORAT UE 5 2013-2014 Anatomie Séance n 9 Semaine du 31/03/2014 Vascularisation : 2 ème Partie - Appareil Uro-Génital Pr. Prat - Pr. Prudhomme Séance préparée par Myriam BELKACEMI et Imen BEN AYED (ATM

Plus en détail

Introduction. Situation. Forme LA VESSIE

Introduction. Situation. Forme LA VESSIE ANAT NUG 3&4 26/01/10 FREISS S. OLIVIER J. LA VESSIE Introduction La vessie est un réservoir musculo-membraneux, tapissé par une muqueuse urothéliale. La miction correspond à la fonction de «vidange» des

Plus en détail

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 1.1. Anatomie élémentaire... 3 1.2. Histologie... 3 2. Épidémiologie...

Plus en détail

TUTORAT UE APB Petitt Bassin Séance n 2 Semaine du 14/04/2014

TUTORAT UE APB Petitt Bassin Séance n 2 Semaine du 14/04/2014 TUTORAT UE APB 2013-2014 Petitt Bassin Séance n 2 Semaine du 14/04/2014 Fascias pelviens Périnée féminin Pr. Pujol Séance préparée par Camille VANHELST et Pauline SANCHEZ (ATM²) QCM n 1 : Concernant les

Plus en détail

16/10/2014. Anatomie. Les reins Les uretères La vessie L urètre. La prostate chez l homme

16/10/2014. Anatomie. Les reins Les uretères La vessie L urètre. La prostate chez l homme Anatomie Les reins Les uretères La vessie L urètre La prostate chez l homme 1 Chez l homme et la femme Les Reins Deux organes en forme de haricot Taille : 12 cm de hauteur Poids : environ 150 g / rein

Plus en détail

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Transformation cancéreuse d une cellule normale Différents types de cancer Progression

Plus en détail

Chapitre 21 : Vessie urinaire. Professeur Philippe CHAFFANJON

Chapitre 21 : Vessie urinaire. Professeur Philippe CHAFFANJON UE MSfO - Anatomie du pelvis Chapitre 21 : Vessie urinaire Professeur Philippe CHAFFANJON Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Vessie urinaire réservoir

Plus en détail

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la Vagin Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie Collège Français des Urologues

Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie Collège Français des Urologues Item 311 (Item 160 bis) Tumeurs de la vessie Collège Français des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Physiopathologie... 3 2.1. L urothélium... 3 2.2. Les carcinogènes... 3

Plus en détail

D - FICHES TYPES DE COMPTE-RENDUS I. CARTOGRAPHIE VESICALE

D - FICHES TYPES DE COMPTE-RENDUS I. CARTOGRAPHIE VESICALE Comité de cancérologie 7/10/01 20:37 Page 45 D - FICHES TYPES DE COMPTE-RENDUS I. CARTOGRAPHIE VESICALE Localisation tumeur principale ( ) Autres localisations ( ) 0.non précisé 5.face latérale D 9. lobe

Plus en détail

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Progression du cancer Objectifs 1. Comprendre comment une cellule normale devient

Plus en détail

TUTORAT UE Anatomie Séance n 9 Semaine du 28/03/2016

TUTORAT UE Anatomie Séance n 9 Semaine du 28/03/2016 TUTORAT UE 5 2015-2016 Anatomie Séance n 9 Semaine du 28/03/2016 Appareil uro-génital Professeur Prudhomme Séance préparée par BAILLY Margot, ARNAUD Marine, MOUSSU Mathieu (ATP) QCM n 1 : Concernant les

Plus en détail

TD n 3 UE7 Anatomie du Périnée chez la femme

TD n 3 UE7 Anatomie du Périnée chez la femme UE7 Gynécologie-Endocrinologie Pr de TD Le 13/10 à 8h30 Ronéotypeur : Roxanne Maghbouleh Ronéolecteur : Odile Egger TD n 3 UE7 Anatomie du Périnée chez la femme Ronéo 3 TD n 3 UE7 1/10 SOMMAIRE I/ Anatomie

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

LABORATOIRE D ANATOMIE CHIRURGICALE LE RECTUM ANATOMIE

LABORATOIRE D ANATOMIE CHIRURGICALE LE RECTUM ANATOMIE FACULTEDEMÉDECINED ALGER D ALGER LABORATOIRE D ANATOMIE CHIRURGICALE LE RECTUM ANATOMIE SCHEMAS : PERLEMUTER ET NETTER Pr. A.BENGUERRAH La fonction principale du rectum est celle d'un dun réservoir qui

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Périnée antérieur masculin

Périnée antérieur masculin Périnée antérieur masculin 1 Définition : Le périnée est l ensemble des parties molles situées au-dessous du diaphragme pelvien. 2 Constitution : Debout, le périnée est caché par les cuisses. Il se prolonge

Plus en détail

Tronc humain bisexué 09554

Tronc humain bisexué 09554 Présentation Tronc humain bisexué 09554 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14 77 Fax : 03 87 98 45 91 E-mail

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

Rein. UNIVERSTE ABOU BEKER BELKAID Tlemcen. Dr. BOUAZA

Rein. UNIVERSTE ABOU BEKER BELKAID Tlemcen. Dr. BOUAZA APPAREIL URINAIRE Rein I - Définition : c'est l'organe de l'épuration du sang et de l'excrétion de l'urine, c'est un organe paire, situé de part et d'autre de la colonne vertébrale. GÉNÉRALITÉS : La forme

Plus en détail

INDEX N - APPAREIL GÉNITAL MÂLE. Omnipraticiens. Page

INDEX N - APPAREIL GÉNITAL MÂLE. Omnipraticiens. Page Omnipraticiens INDEX INDEX Page Pénis.......................................................... N-2 Testicules....................................................... N-3 Épididyme......................................................

Plus en détail

Cours n 5 : Anatomie : Appareil génital de l'homme

Cours n 5 : Anatomie : Appareil génital de l'homme UE4 Uro-Néphro Pf VACHER le 05/11/2013 de 10h30 à 12h30 Ronéotypeuse : Elise RENON Ronéolecteur : Matthieu MEYER Cours n 5 : Anatomie : Appareil génital de l'homme Plan : Morphologie externe du testicule...

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Généralités Incidence (France 2012 (estimations)): 56841cas par an 1 er cancer chez l hommel Pic d incidence d et âge médian m : 70ans Mortalité (France 2012) : 8950 décès d s par

Plus en détail

MASSES TUMORALES. Tumeur du rein

MASSES TUMORALES. Tumeur du rein MASSES TUMORALES Des tumeurs peuvent prendre naissance dans les reins, la prostate, les testicules et la vessie. Les autres localisations sont possibles, mais elles sont exceptionnelles. Tumeur du rein

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS

Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/6 : Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de risque du cancer du rein? A - HTA B - Anémie C - Tabagisme D - Obésité E - HTAP (Réponse : ACD

Plus en détail

Application au cancer du col. Anatomie ganglionnaire. Rappels. Rappels. Rappels Rappels. Anatomie lymphatique et territoires de drainage à connaître :

Application au cancer du col. Anatomie ganglionnaire. Rappels. Rappels. Rappels Rappels. Anatomie lymphatique et territoires de drainage à connaître : Application au cancer du col Anatomie ganglionnaire Anatomie lymphatique et territoires de drainage à connaître : Service de gynécologie Hôpital Jeanne de Flandre Application dans l hystérectomie élargie

Plus en détail

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie)

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie) REFERENTIEL DU CANCER DU TESTICULE Mise à jour du 13/03/2008 Médecin responsable : Dr PAULHAC Membres du groupe de travail : Pr COLOMBEAU Pierre Chirurgien urologue (CHU de Limoges urologie) Dr HASSAN

Plus en détail

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Année 2012-2013 Séance 2/6 pour le groupe B Salle Micropolis Contribution à la rédaction de ce support : I. Letovanec, B. Lhermitte Tuteurs: B. Bisig, médecins

Plus en détail

TUTORAT UE Anatomie Séance n 9 Semaine du 01/04/2013

TUTORAT UE Anatomie Séance n 9 Semaine du 01/04/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Séance n 9 Semaine du 01/04/2013 Anatomie de l appareil uro-génital Pr. Prudhomme Séance préparée par Fanny DUBOC et Julie NIMPER (ATM²) QCM n 1 : Concernant l appareil

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

AVERTISSEMENT CERTIFICAT OPTIONNEL. IMAGERIE Sémiologie radiologique. Appareil urinaire. Objectifs de l intervention. Les indications de l imagerie

AVERTISSEMENT CERTIFICAT OPTIONNEL. IMAGERIE Sémiologie radiologique. Appareil urinaire. Objectifs de l intervention. Les indications de l imagerie CERTIFICAT OPTIONNEL IMAGERIE Sémiologie radiologique Appareil urinaire AVERTISSEMENT Cette présentation à but pédagogique utilise à titre d illustration des images de patients anonymisés. Ces images médicales

Plus en détail

Périnée antérieur féminin

Périnée antérieur féminin Périnée antérieur féminin 1 Définition : Comme chez l homme, le périnée est l ensemble de des parties molles situées au-dessous du diaphragme pelvien. 2 Pathologie : Chez la femme, le périnée antérieur

Plus en détail

CRO TYPE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE L OVAIRE (hors CHIP)

CRO TYPE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE L OVAIRE (hors CHIP) CRO TYPE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE L OVAIRE (hors CHIP) Laparotomie Cytologie péritonéale Carcinose péritonéale Médiane sous ombilicale / sus et sous ombilicale PCI de Sugarbacker (Annexes)

Plus en détail

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2%

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2% III-2 Cancer de la prostate Généralités En 2013, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes avec 102 nouveaux cas. 6% des patients avaient développé une autre tumeur primitive

Plus en détail

Concours blanc PAES Tutorat PSA. Samedi 26 Mars MS4 : Anatomie du petit bassin. Correction 13. AC 14. C 15. ADE 16. ABE 17. CDE 18. AE 19.

Concours blanc PAES Tutorat PSA. Samedi 26 Mars MS4 : Anatomie du petit bassin. Correction 13. AC 14. C 15. ADE 16. ABE 17. CDE 18. AE 19. Concours blanc PAES Tutorat PSA Samedi 26 Mars 2011 MS4 : Anatomie du petit bassin Correction 1. B 2. ACD 3. AB 4. B 5. BCD 6. ADE 7. BC 8. ADE 9. AC 10. ABD 11. ABCE 12. ABE 13. AC 14. C 15. ADE 16. ABE

Plus en détail

La Radioanatomie et pathologie du canal inguinal

La Radioanatomie et pathologie du canal inguinal La Radioanatomie et pathologie du canal inguinal S. Semlali, M. Eddarai, A. Darbi, T. Amil, S. Chaouir, S. Akjouj Service d Imagerie médicale Hôpital Militaire d instruction Mohamed V Rabat - Maroc Introduction

Plus en détail

Radioanatomie du Rectum. Pigneur F., Djabbari M., Tran Van Nhieu J., Brunetti F., Luciani Alain

Radioanatomie du Rectum. Pigneur F., Djabbari M., Tran Van Nhieu J., Brunetti F., Luciani Alain Radioanatomie du Rectum Pigneur F., Djabbari M., Tran Van Nhieu J., Brunetti F., Luciani Alain Apport de l IRM dans le bilan d extension initial locorégional du cancer du rectum Pigneur F., Djabbari M.,

Plus en détail

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

Table des matières. INTRODUCTION... 9 Évolution du vocabulaire anatomique...9 Vocabulaire anatomique et vocabulaire clinique...9 I. PELVIS...

Table des matières. INTRODUCTION... 9 Évolution du vocabulaire anatomique...9 Vocabulaire anatomique et vocabulaire clinique...9 I. PELVIS... INTRODUCTION... 9 Évolution du vocabulaire anatomique...9 Vocabulaire anatomique et vocabulaire clinique...9 I. PELVIS... 10 II. APPAREIL GÉNITAL FÉMININ... 11 1. Utérus... 11 2. Vagin... 11 3. Ovaire...

Plus en détail

02/05/2016-8h-9h SAFFAF Sarah L2 CR : Juliette Phélip DIGESTIF Pr PIRRO 8 pages. Anatomie du rectum. Plan. A. Introduction I.

02/05/2016-8h-9h SAFFAF Sarah L2 CR : Juliette Phélip DIGESTIF Pr PIRRO 8 pages. Anatomie du rectum. Plan. A. Introduction I. 02/05/2016-8h-9h SAFFAF Sarah L2 CR : Juliette Phélip DIGESTIF Pr PIRRO 8 pages Anatomie du rectum Plan A. Introduction I. Mise en place II. Pathologies B. Morphologie externe I. Définitions II. Coupe

Plus en détail

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016 Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie 13-15 octobre 2016 Dr Isabelle Brenot-Rossi Institut Paoli-Calmettes plan Cancers des voies

Plus en détail

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CLINIQUE 1. QUELQUES DEFINITIONS 1.1 Lésions précancéreuses ou «dysplasies» 1.2 Cancers invasifs 2. EPIDEMIOLOGIE 2.1 Prévalence 2.2 Facteurs de risque 3. RAPPEL ANATOMIQUE Il

Plus en détail

Maladie de Hodgkin. Notes préliminaires

Maladie de Hodgkin. Notes préliminaires Notes préliminaires À l heure actuelle, il n est pas envisageable de proposer une classification TNM pour la maladie de Hodgkin. La classification d Ann Arbor pour la maladie de Hodgkin publiée en 1971

Plus en détail

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e T a b l e d e s m a t i è r e s n I I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e 1 Directives de l Association fédérale des médecins conventionnés (KBV) et recommandations de la Société allemande

Plus en détail

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente.

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente. Tumeurs de vessie I- Épidémiologie : Deuxième tumeur urologique après le cancer de prostate. Plus fréquent chez l homme que chez la femme. L'âge médian de survenue : 69 ans chez l'homme et 71 ans chez

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie Nom : Prénom : Né(e) le : / / N de dossier (IPP) : _ N d examen : Préleveur : _ Pathologiste: Date d intervention: / / _ Date

Plus en détail

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise H. NJEH¹, H. ABID¹, M. ABDELKEFI¹, M. BRADAI¹, B. SOUISSI¹, S. MSAAED², S. HADDAR¹, KH. BEN MAHFOUDH¹

Plus en détail

CANCER DU REIN ET CHIRURGIE LAPAROSCOPIQUE. Dr Stéphane BORGNAT

CANCER DU REIN ET CHIRURGIE LAPAROSCOPIQUE. Dr Stéphane BORGNAT CANCER DU REIN ET CHIRURGIE LAPAROSCOPIQUE Clinique de Rillieux Jeudi 5 octobre 2006 Généralités 2% de tous les cancers prédominance masculine découverte fortuite dans 50% des cas symptômes: hématurie,

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

Fonction élimination

Fonction élimination Fonction élimination Table des Matières ChapitreI. Introduction... 4 ChapitreII. Situation anatomique de l'appareil urinaire...5 ChapitreIII. Le rein... 6 A. LE REIN...6 B. LE NEPHRON...7 C. LE GLOMERULE...7

Plus en détail

Quelques masses abdomino-pelviennes chez l enfant. Simon RAVAUD (IHN)

Quelques masses abdomino-pelviennes chez l enfant. Simon RAVAUD (IHN) Quelques masses abdomino-pelviennes chez l enfant Simon RAVAUD (IHN) Cas 1 Petit garçon âgé de 16 mois. Syndrome de Wiedmann- Beckwith. Syndrome de croissance excessive associant ; macroglossie macrosomie

Plus en détail

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 201 3 1 Table des matières 1. Fréquence, épidémiologie... 3 2. Types histologiques... 3 3. Facteurs de risque, carcinogenèse, modalités d'extension...3

Plus en détail

Viscères du petit bassin

Viscères du petit bassin Viscères du petit bassin Situation générale des viscères Tous les viscères du petit bassin reposent sur un diaphragme musculaire : le périnée qui assure entre autre le continence urinaire et fécale en

Plus en détail

VAGIN et VULVE VAGIN. Le vagin et la vulve sont les organes de la copulation. I - ANATOMIE DESCRIPTIVE :

VAGIN et VULVE VAGIN. Le vagin et la vulve sont les organes de la copulation. I - ANATOMIE DESCRIPTIVE : VAGIN et VULVE Le vagin et la vulve sont les organes de la copulation. VAGIN I - ANATOMIE DESCRIPTIVE : Le vagin est un canal aplati en ventro-caudal. Il est souple, élastique et contractile. Il s'étend

Plus en détail

cancer du col utérin Service de radiologie l institut national de l oncologie, CHU Ibn Sina, Rabat

cancer du col utérin Service de radiologie l institut national de l oncologie, CHU Ibn Sina, Rabat Apport de l IRM dans le cancer du col utérin H.Hadj Kacem, B. Benayada, J. Azizi Alaoui, R. Latib, I.Chami, M.N.Boujida, L.Jroundi H.Hadj Kacem, B. Benayada, J. Azizi Alaoui, R. Latib, I.Chami, M.N.Boujida,

Plus en détail

Lymphomes de l Appareil Urinaire

Lymphomes de l Appareil Urinaire Lymphomes de l Appareil Urinaire M Liberatore, F Roffi, D Eiss, S Poiree J-M Correas, S Merran, O Helenon Hopîtal Necker, Paris Introduction 2 ème localisation de la maladie en fréquence, après le système

Plus en détail

Carcinome in situ: Cancer qui se limite aux cellules dans lesquelles il s est développé et qui n a pas encore envahi les tissus voisins.

Carcinome in situ: Cancer qui se limite aux cellules dans lesquelles il s est développé et qui n a pas encore envahi les tissus voisins. GLOSSAIRE DES TERMES RELATIFS AU CANCER DE LA VESSIE Abdomen: Partie du corps qui contient le pancréas, l estomac, les intestins, les reins, la vessie, le foie, la vésicule biliaire et d autres organes.

Plus en détail

TUMEURS EPIDERMOIDES DE LA VERGE

TUMEURS EPIDERMOIDES DE LA VERGE TUMEURS EPIDERMOIDES DE LA VERGE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA), et de publications importantes nouvelles ayant un impact

Plus en détail

V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX

V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX A. Le bassin osseux Le bassin osseux se compose : - en arrière par le sacrum et le coccyx - latéralement et en avant par deux os coxaux

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

OBJECTIFS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS PRONOSTIC STADIFICATION FIGO

OBJECTIFS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS PRONOSTIC STADIFICATION FIGO OBJECTIFS BILAN D EXTENSION D UN CANCER DU COL PROUVE - Classification et IRM - I. Fauquet, S. Taïeb, L. Ceugnart Service d Imagerie Médicale Quand demander une imagerie? Quelle imagerie demander? Que

Plus en détail

LE MÉDIASTIN. L orifice supérieur du thorax est oblique. En effet, le bord supérieur du sternum ne correspond pas à T1, mais à T3

LE MÉDIASTIN. L orifice supérieur du thorax est oblique. En effet, le bord supérieur du sternum ne correspond pas à T1, mais à T3 LE MÉDIASTIN I) LIMITES Région assez dense sur le plan viscéral et limité sur le plan volumétrique. Situé entre les deux poumons, le médiastin est compris entre : - En haut: Orifice supérieur du thorax.

Plus en détail

Anatomie chirurgicale. Anatomie chirurgicale. anatomie de la paroi pelvienne. Orientation: Latéral et médian Dorsal et ventral Cranial et caudal

Anatomie chirurgicale. Anatomie chirurgicale. anatomie de la paroi pelvienne. Orientation: Latéral et médian Dorsal et ventral Cranial et caudal Cinq notions: Anatomie chirurgicale 1 anatomie de la paroi pelvienne 2 anatomie du tissu cellulaire pelvien 3 anatomie du plancher pelvien 4 rapports de l uretère 5 ligaments larges et rapports tubo-ovariens

Plus en détail

Chapitre 21 L essentiel de la radioanatomie digestive en 10 coupes et 5 reconstructions

Chapitre 21 L essentiel de la radioanatomie digestive en 10 coupes et 5 reconstructions CDU-HGE/Editions Elesevier-Masson - Octobre 0 Chapitre L essentiel de la radioanatomie digestive en 0 coupes et reconstructions Figure. : Reconstruction : niveaux des coupes épaisses des figures. (niveau

Plus en détail

Testicules et voies spermatiques annexées

Testicules et voies spermatiques annexées Testicules et voies spermatiques annexées 1 Définition : Les testicules sont des glandes génitales paires. Ils sont les gonades masculines dévolues d une part à la reproduction par la production de spermatozoïdes

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail