mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet"

Transcription

1 mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet

2 Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses prédisposant à la coxarthrose précoce sans dysplasie effet «CAME» par déformation de la tête et de la jonction tête-col : source de conflit sur le cartilage puis le labrum * Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for osteoarthritis of the hip Clin Orthop Relat Res. 2003

3 Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses prédisposant à la coxarthrose précoce sans dysplasie effet «CAME» par déformation de la tête et de la jonction tête-col : source de conflit sur le cartilage puis le labrum * Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for osteoarthritis of the hip Clin Orthop Relat Res. 2003

4 Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses prédisposant à la coxarthrose précoce sans dysplasie effet «CAME» par déformation de la tête et de la jonction tête-col : source de conflit sur le cartilage puis le labrum effet «PINCE» Acétabulum rétroversé (local) Acétabulum profond (général) * Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for osteoarthritis of the hip Clin Orthop Relat Res. 2003

5 Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses prédisposant à la coxarthrose précoce sans dysplasie effet «CAME» par déformation de la tête et de la jonction tête-col : source de conflit sur le cartilage puis le labrum effet «PINCE» Acétabulum rétroversé (local) Acétabulum profond (général) * Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for osteoarthritis of the hip Clin Orthop Relat Res. 2003

6 Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses prédisposant à la coxarthrose précoce sans dysplasie effet «CAME» par déformation de la tête et de la jonction tête-col : source de conflit sur le cartilage puis le labrum effet «PINCE» Acétabulum rétroversé (local) Acétabulum profond (général) * Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for osteoarthritis of the hip Clin Orthop Relat Res. 2003

7 Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses prédisposant à la coxarthrose précoce sans dysplasie effet «CAME» par déformation de la tête et de la jonction tête-col : source de conflit sur le cartilage puis le labrum effet «PINCE» Acétabulum rétroversé (local) Acétabulum profond (général) effet MIXTE * Ganz et coll. Femoroacetabular impingement : a cause for osteoarthritis of the hip Clin Orthop Relat Res. 2003

8 conflit fémoro-acétabulaire clinique adultes jeunes (20-40 ans), sportifs (danse, football, sports de combat..) douleurs inguinales lors de l activité sportive ou en station assise limitation des amplitudes en flexion et rotation interne tests d impingement reproduisant la douleur flexion-rotation interne et adduction pour conflit antérieur extension et rotation externe pour le conflit postérieur

9 conflit fémoro-acétabulaire imagerie Radiographies standard Bassin face debout ou couché, Lequesne et Dunn TDM, arthrotdm, IRM, arthroirm CONFLIT CAME Plutôt hommes jeunes 20-40ans Déformation jonction tête-col Tête asphérique Tête en crosse de revolver Lésions cartilagineuses puis labrales quadrant antéro-supérieur Délamination cartilagineuse CONFLIT PINCE Plutôt femmes jeunes Cotyle profond Rétroversion ( croisement, paroi postérieure, épines sciatiques) Atteinte labrale antéro-supérieure Chondropathie postéro-inférieure et antéro-supérieure

10

11 critères importants de face : bassin décubitus dans littérature majoration de l antéversion par rapport à position debout bascule pelvienne antérieure ou postérieure («TILT») 1 à 3 cm entre la symphyse et la pointe du coccyx la rotation Coccyx/symphyse ; John C. Clohisy A Systematic Approach to the Plain Radiographic Evaluation of the Young Adult Hip Bone Joint Surg Am November 1; 90(Suppl 4): 47 66

12 coxométrie Profil de Lequesne Appréciation de la couverture cotyloïdienne Version fémorale Cotyle approfondi : < de 3 mm de débord Coxa profunda : entre 3 et 5 mm Protrusion acétabulaire : > 5 mm

13 incidence de Dunn Flexion de hanche 90? 60, 45 Abduction 20, 30 Rotation interne? Assis? Couché? l intérêt : détection de la déformation à la jonction tête-col de topographie antérieure non visible de face

14 incidence de Dunn John C. Clohisy A Systematic Approach to the Plain Radiographic Evaluation of the Young Adult Hip Bone Joint Surg Am November 1; 90(Suppl 4): Dunn 45

15 effet pince: analyse des parois antérieure et postérieure du cotyle Cotyle antéversé Rétroversion supérieure du cotyle

16 Signes radiologiques effet pince Signe du croisement ou du «8» Rétroversion de la partie crâniale ou supérieure du cotyle

17 signes radiologiques effet pince Signe du croisement ou du «8» Rétroversion de la partie crâniale ou supérieure du cotyle

18 effet pince rétroversion cotyle supérieur signe des épines sciatiques normalement masquées par les cotyles, rotation de l hémi bassin vers l extérieur Kalberer F et col. Ischial Spine Projection into the Pelvis A New Sign for Acetabular Retroversion. Clin Orhtop Relat Res (2008) 466: Sens. 98% et spec. 91% pour rétroversion) Intérêt : la détection plus facile de la rétroversion du cotyle Si signe des épines présent, grande probabilité de rétroversion Si absent il n élimine pas le dg (VPP 71%) The Ischial Spine Sign does pelvic tilt and rotation matter? Kakaty DK et col. Cilin Orhtop relat Res (2010) 468:

19 bassin de face importance du centrage Cliché de bassin Rétroversion à gauche Hanche centrée Pas de rétroversion Tannast M et al. AJR 2007;188:

20 Bassin de face importance de la bascule et rotation pelviennes Tannast M et al. AJR 2007;188:

21 effet pince Signe de la paroi postérieure : Positif si la paroi postérieure est en dedans du centre de la tête SIGNE DU CROISEMENT + SIGNE PAROI POST = vrai rétroversion du cotyle John C. Clohisy A Systematic Approach to the Plain Radiographic Evaluation of the Young Adult Hip J Bone Joint Surg Am November 1; 90(Suppl 4): 47 66

22 effet pince Signe de la paroi postérieure : Positif si la paroi postérieure est en dedans du centre de la tête SIGNE DU CROISEMENT + SIGNE PAROI POST = vrai rétroversion du cotyle John C. Clohisy A Systematic Approach to the Plain Radiographic Evaluation of the Young Adult Hip J Bone Joint Surg Am November 1; 90(Suppl 4): 47 66

23 effet pince Tannast M et al. AJR 2007;188:

24 effet came Déformation crosse de pistolet «bump» Déformation tête, aplatissement

25 effet came

26 Dunn meilleure détection de la perte de sphéricité de la tête fémorale sur le DUNN 45 sur le DUNN 90 que sur le cliché de face Meyer DC, Comparison of six radiographic projections to access femoral head/neck asphericity Clin Orthop Relat Res 2006 Apr;445:

27 Offset >10 mm Angle alpha < 50 Offset nul Angle alpha >60 Angle entre l axe du col et le rayon céphalique

28 . * * Anatomie mixte Came et Pince

29 échographie exploration de la partie antérieure de la tête et du col examen du labrum antérieur et diagnostic des kystes développés à la partie profonde du psoas Fissuration du labrum

30 échographie mesure de la déformation antéro-supérieure de l effet came (offset et angle alpha) bonne corrélation entre les mesures IRM et par échographie Lerch et coll Evaluation of Cam-type femoroacetabular impingement by ultrasound Int Orthop 2013

31 scanner, IRM arthroscanner, arthro-irm renseignements Bilan anatomique osseux localisation de la protubérance (antéro-latérale) angle alpha (appréciation de la déformation tête col) rétroversion cotyle, version fémorale état du cartilage et du labrum dans différents secteurs notamment antéro supérieur test anesthésique et infiltration pour les examens injectés

32 rétroversion cotyle mesure sur le tiers supérieur du cotyle mais aussi bilan torsionnel fémoral

33 version fémorale et CFA antéversion plus grande dans les conflits par effet pince que par effet came : impact en rotation externe Etude IRM (Sutter R, Femoral Antetorsion: Comparing Asymptomatic Volunteers and Patients with Femoroacetabular Impingement Radiology 2012) antéversion plus faible dans les conflits par effet came (mais différence non significative)

34 angle alpha Angle alpha de Notzli * coupes dans l axe du col entre axe du col et le rayon de la tête lorsqu il augmente normal < 50 ou 55 réalisable sur le Dunn * J Bone Joint Surg Br 2002;84(4):

35 angle alpha Sensibilité bonne mais spécificité insuffisante pour séparer patients sains des patients avec conflit Spécificité augmente si angle alpha pathologique > 60 Angles alpha les plus grands : antéro-supérieur entre 12h et 3 H Reto Sutter Radiology 2012

36 arthro-irm, arthroscanner fonction de l expérience des équipes et des équipements disponibles nécessité d un contraste articulaire pour le bilan du cartilage et du labrum Arthroscanner : plus fin, meilleure analyse cartilage, plus constant, plus rapide (acquisition) irradiant ArthroIRM irradiation O oedème osseux, parties molles moins de contraste avec cartilage, plus aléatoire, qualité séquence 3D++

37 arthroscanner, arthro-irm comparaison des performances délicate car peu de références dans la littérature sur cadavres (n=12) sur l épaisseur du cartilage sur coupes coronales. Pas de différence entre arthroirm et arthroscanner * Comparaison arthroscan et arthromr chez 14 patients pour détection lésions chondrales et du labrum ** meilleure détection des lésions labrales en MRarthro meilleure détection des lésions chondrales en arthroscan * Wyler et coll. Comparison of MR-arthrography and CT-arthrography in hyaline cartilage-thickness measurement in radiographically normal cadaver hips with anatomy as gold tandard. Osteoarthritis cartilage, 2009 ** Perdikakis et coll. Comparaison of MR-arthrography and MDCT-arthrography for detection of labral and cartilage hip pathology. Skeletal Radiol 2011

38 arthroirm séquences (acquisition 20mn) T1 fat sat T2 fat sat T1 SE Nécessité d une séquence 3D pour les coupes axiales obliques et pour le labrum (Vibe, FISP water exc..) acquisition axiale ou sagittale traction du membre inférieur?

39 Homme 26 ans, football Douleur inguinale à l effort Morphologie effet came Sous estimation sur coupes axiales obliques de la déformation

40 Femme de 22 ans, danseuse signe de rétroversion du cotyle sur la radiographie du bassin Douleur en flexion et rotation

41 Décollement du labrum Décollement du cartilage Homme 27 ans, foot, douleur inguinale Cotyle profond et déformation tête-col

42 atteinte cartilagineuse du cotyle antéro-supérieure. Effet came Ossification de la base du labrum par répétition du conflit

43 comparaison IRM / arthroirm IRM détection des anomalies morphologiques oedème osseux sur jonction tête-col et géode Supériorité arthroirm /IRM simple pour la détection des lésions du labrum sens. 90% et spec. 91% versus 30% et 36% * Confirmation pour Sutter sens 81% versus 50%, pour les lésions labrales, les lésions cartilagineuses acétabulaires ( 71% versus 53%) pas de différence pour les lésions cartilagineuses fémorales ** * Czerny et coll. Radiology 1996 ** Sutter et coll. AJR 2012

44 IRM

45 IRM Intérêt d une étude unilatérale pour améliorer la résolution pour le labrum et pour le bilan du cartilage.

46 Patient de 30 ans footballeur Déformation jonction tête col Douleur inguinale mécanique IRM

47 arthro-irm délamination du cartilage spécifique du conflit effet came Pfirrmann C W A et al. Radiology 2008;249:

48 arthroirm Patient de 20 ans Football Douleur inguinale gauche depuis 6 mois Fissuration labrale antéro supérieure Déformation tête-col

49 arthroirm Patient de 20 ans Football Douleur inguinale gauche depuis 6 mois Kyste antéro-inférieur

50 Conflit fémoro acétabulaire la controverse Publications sur CFA : Ganz et collaborateurs, élèves.. Tests cliniques non spécifiques de CFA Test anesthésique non spécifique Morphologie radiologique ne suffit pas pour le diagnostic de CFA car présent dans population d adultes sains Toutes les lésions du labrum antéro supérieur ne sont pas causées par le CFA Les hanches avec signes de CFA ne développent pas forcément d arthrose D Rubin femoroacetabular impigement : fact, fiction or fantasy? AJR 2013 W Palmer femoroacetabular impigement: caution is warranted in making imagingbased assumtions and diagnoses Radiology 2010

51 prévalence des signes RX de conflit dans groupe de patients sains population de 2081 individus, âge moyen 18,6 ans Signes rx d effet came et d effet pince largement présents : déformation en crosse 21% des hommes, 3,3% des femmes déformation tête/col : 10,3% des hommes et 2,6% des femmes signe du croisement : 51,4% des hommes et 45,5% des femmes Laborie L (prevalence of radiographic findings thought to be associated with femoroacetabular impigement in a population-based cohort of 2081 healthy young adults) Radiology 2011

52 Chakraverty : cam and pincer femoroacetabular impigement: CT findings of features Resembling femoroacetabular impigement in a young population without symptoms AJR 2013 prévalence des signes RX de conflit dans groupe de patients sains Rétrospectif, 50 patients, sans pathologie de hanche Scanner abdomen ou pelvis analyse 9 paramètres: 4 pour l effet cam et 5 pour l effet pince Angle alpha> 55, Offset tête-col > 8mm, déformation en crosse Antéversion acetabulaire < 15 Signe du croisement, signe du mur postérieur Résultats : Au moins 1 paramètre présent dans 66% des cas 2 ou plus dans 29% des cas Cam et pince dans 22% des articulations

53 prévalence des signes RX de conflit dans groupe de patients sains Etude scanner sur 150 hanches asymptomatiques, sans atteinte arthrosique divisées en 2 groupes groupe jeune âge moyen 31 ans groupe âgé âge moyen 66 ans Pas de différence statistique entre les deux groupes pour les morphologies came Pas de différence non plus pour les signes d effet pince Ce résultat va à l encontre du rôle du CFA dans l arthrose précoce Prudence des conclusions radiologiques et des indications chirurgicales P Oumouni et coll. Anatomic features associated with femoroacetabular impigement are equally common in hips of old and young asymptomatic individuals without signs of osteoarthritis AJR 2014

54 Traitement du CFA Effet came : ostéoplastie du col pour «gommer» la protubérance Effet pince : ostéotomie péri-acétabulaire pour corriger l impaction antérieure Association des deux dans les conflits mixtes? Traitement de la lésion du labrum : réinsertion plus que débridement si possible

55 conclusion Bilan conventionnel +++ chez adulte jeune bassin de face (contrôle qualité +++) Morphologie, couverture, croisement Interligne profil de Lequesne Interligne Couverture incidence de Dunn 45 Morphologie tête- col pas de conclusion formelle pour le conflit +++ mais description des facteurs favorisants en faveur du conflit

56 Arthro TDM ou arthro IRM? conclusion fonction des possibilités et de l habitude de chaque équipe Confirmation de la morphologie Bilan des lésions chondrales et du labrum en particulier antéro-supérieures Supériorité de l arthro-irm (sauf en France!) Séquences 3D Analyse labrum et cartilage Sous chondral, parties molles Population jeune (irradiation)

57 conclusion Le diagnostic du conflit fémoro acétabulaire repose donc sur un faisceau d arguments : cliniques gêne fonctionnelle examen clinique contexte (sportif) imagerie une aide à la prise de décision pas l argument principal appréciation de l anatomie sur le bilan radiologique : facteurs favorisants du CFA bilan des lésions en IRM, arthroirm ou arthroscanner fréquence dans population saine ++ nécessité d une prudence dans le compte-rendu radiologique

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

F Walter 1, 2, Ch Nuehrenboerger 3, D Pape 4, P Page 1, J Azzolin 3, JF Calafat 1, J Vuillemin 1, R Seil 4

F Walter 1, 2, Ch Nuehrenboerger 3, D Pape 4, P Page 1, J Azzolin 3, JF Calafat 1, J Vuillemin 1, R Seil 4 F Walter 1, 2, Ch Nuehrenboerger 3, D Pape 4, P Page 1, J Azzolin 3, JF Calafat 1, J Vuillemin 1, R Seil 4 1. Service d Imagerie Médicale, Clinique d Eich CHL Luxembourg 2. Service d Imagerie Guilloz (Pr.Blum),

Plus en détail

Conflit antérieur de hanche

Conflit antérieur de hanche SPORT MED 2010 Conflit antérieur de hanche T. Cucurulo A. Sbihi, J.-P. Franceschi Service d orthopédie de l Hôpital St Joseph Clinique Juge Marseille Définition du conflit fémoro acétabulaire Conflit entre

Plus en détail

La Hanche de l enfant et de l adolescent

La Hanche de l enfant et de l adolescent La Hanche de l enfant et de l adolescent Cafcim 29 Septembre 2012 Sébastien Brunot, Hervé Laumonier, Hervé Bouin Imagerie médicale, Clinique du Tondu Ostéomyélite Ostéochondrite Epiphysiolyse Rhume de

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

MESURES MORPHOLOGIQUES DE LA HANCHE. Dr M.H.TOURE Module imagerie ostéoarticulaire UCAD

MESURES MORPHOLOGIQUES DE LA HANCHE. Dr M.H.TOURE Module imagerie ostéoarticulaire UCAD MESURES MORPHOLOGIQUES DE LA HANCHE Dr M.H.TOURE Module imagerie ostéoarticulaire UCAD 2014-2015 OBJECTIFS Décrire la technique et les résultats de la coxométrie Faire le diagnostic radiologique d un conflit

Plus en détail

IMAGERIE DES CONFLITS FEMORO ACETABULAIRES

IMAGERIE DES CONFLITS FEMORO ACETABULAIRES IMAGERIE DES CONFLITS FEMORO ACETABULAIRES M SAID, R BRAHAM, N BEN ACHOUR, R ELABED,M ALLEGUE, R ATTALAH, K ELABED Centre d Imagerie d médicale m Les oliviers Sousse,Tunisie. mouradsaid@yahoo.fr Objectifs

Plus en détail

IMAGERIE DE LA HANCHE

IMAGERIE DE LA HANCHE IMAGERIE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTE Pr ADJENOU Radiologie CHU Campus Lomé INTRODUCTION Définition: Algie de l articulation coxo-fémorale, de causes variées et polymorphes Intérêt: - Epidémiologique:

Plus en détail

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE L.MEZITI,JL.DRAPE, A.MIRAT,E.PESSIS, C. ANDREUX, H.GUERINI, S.MALAN, A.CHEVROT SERVICE DE

Plus en détail

LA COXARTHROSE. Les Classiques de la radiographie à l IRM. Annabelle WYLER*, Jean-Denis LAREDO**, Michel LEQUESNE

LA COXARTHROSE. Les Classiques de la radiographie à l IRM. Annabelle WYLER*, Jean-Denis LAREDO**, Michel LEQUESNE LA COXARTHROSE Les Classiques de la radiographie à l IRM Annabelle WYLER*, Jean-Denis LAREDO**, Michel LEQUESNE * Réseau d Imagerie Maussins-Nollet/ Hôpital Lariboisière ** Hôpital Lariboisière 1 Incidences

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

Hanche de face 03 mesures. Hanche de profil 01 mesure. Obliquité du toit du cotyle Angle cervico diaphysaire Couverture latérale de la tête fémorale

Hanche de face 03 mesures. Hanche de profil 01 mesure. Obliquité du toit du cotyle Angle cervico diaphysaire Couverture latérale de la tête fémorale A. Coxométrie: Hanche de face 03 mesures Obliquité du toit du cotyle Angle cervico diaphysaire Couverture latérale de la tête fémorale Hanche de profil 01 mesure Couverture antérieure de la tête fémorale

Plus en détail

Les chondropathies et conflit de hanche du sportif

Les chondropathies et conflit de hanche du sportif Les chondropathies et conflit de hanche du sportif DIU d imagerie en pathologie ostéo-articulaire 15/12/2011 S. Lecocq-Teixeira Service d imagerie Guilloz CHU Nancy G. Oldrini Service de radiologie Centre

Plus en détail

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC.

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. SUPPORT DE CE TRAVAIL. ETUDE PROSPECTIVE PROTOCOLÉE: RX, US, TDM, IRM. 2IEME SEMESTRE 2011 : 48 PATIENTS. ETUDE PROSPECTIVE NON

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE HANCHE DOULOUREUSE CHRONIQUE DE L ADULTE - Pr N.HAJJAJ-HASSOUNI - 2009-2010

DIAGNOSTIC D UNE HANCHE DOULOUREUSE CHRONIQUE DE L ADULTE - Pr N.HAJJAJ-HASSOUNI - 2009-2010 DIAGNOSTIC D UNE HANCHE DOULOUREUSE CHRONIQUE DE L ADULTE OBJECTIFS : 1- Reconnaître l origine articulaire de la douleur 2- Eliminer une douleur de la région ne trouvant pas son origine dans la coxo-fémorale

Plus en détail

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS.

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. OBJECTIFS Evaluer la fiabilité de l imagerie notamment

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed

Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed Service de Rhumatologie EPS Tahar Sfar de Mahdia JSBM 2013 Introduction Maladie dégénérative de l articulation due à une dégradation progressive

Plus en détail

SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL

SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL SEMIOLOGIE CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTEL CD-ROM D ENSEIGNEMENTD S.Mezghani, M. Mezghani, W.Tagougui, S. Baklouti, M.H. Elleuch, J.Mnif OBJECTIF Création d un d outil interactif

Plus en détail

CONFLIT DU LABRUM ACETABULAIRE (bourrelet cotyloïdien) TRAITE EN THERAPIE MANUELLE PAR LA CEINTURE PELVIENNE

CONFLIT DU LABRUM ACETABULAIRE (bourrelet cotyloïdien) TRAITE EN THERAPIE MANUELLE PAR LA CEINTURE PELVIENNE 1 CONFLIT DU LABRUM ACETABULAIRE (bourrelet cotyloïdien) TRAITE EN THERAPIE MANUELLE PAR LA CEINTURE PELVIENNE Docteur Jean-Marie SOULIER Cabinet médical Spécialiste MMO-MPR, MPR, 4 rue Goscinny, 34130

Plus en détail

Dysplasie de la hanche

Dysplasie de la hanche Dysplasie de la hanche Jean-Emile Dubuc INFORMATIONS CLEFS La dysplasie de hanche est l étiologie la plus fréquente des coxarthroses du sujet jeune. L insuffisance de couverture de la tête fémorale détermine

Plus en détail

Le conflit fémoroacétabulaire

Le conflit fémoroacétabulaire Le conflit fémoroacétabulaire Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - juillet 2015 Définition Le conflit fémoro-acétabulaire (CFA) se traduit par un contact anormal

Plus en détail

Échographie normale et pathologique du grand pectoral

Échographie normale et pathologique du grand pectoral Échographie normale et pathologique du grand pectoral JL Brasseur, N Gault, B Mendes, D Zeitoun-Eiss, J Renoux, P Grenier G H Pitié-Salpêtrière Introduction La pathologie du grand pectoral est relativement

Plus en détail

Sommaire Arthrose. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi

Sommaire Arthrose. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Sommaire 057. Arthrose diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Caractères généraux Clichés standards - Pincement articulaire focalisé (zone de contrainte, chondrolyse) - Ostéophytose (zones de moindre

Plus en détail

JFR Octobre Service de Radiopédiatrie Hôpital d Enfants de Tunis- Tunisie

JFR Octobre Service de Radiopédiatrie Hôpital d Enfants de Tunis- Tunisie JFR Octobre 2011 Service de Radiopédiatrie Hôpital d Enfants de Tunis- Tunisie La luxation congénitale de la hanche constitue encore aujourd hui un problème de santé publique en raison de son incidence

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Diagnostic IRM des clivages intra tendineux

Diagnostic IRM des clivages intra tendineux Diagnostic IRM des clivages intra tendineux de la coiffe postéro supérieure C Mutschler 1, A Sobotka 1, V Brun 1, V Vuillemin-Bodaghi 1, E Vandenbussche 2, B Augereau 2, G Frija 1 1 : Radiologie, 2 : Orthopédie

Plus en détail

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : anatomie du genou imagerie du genou examen clinique du genou Résumé : La lésion méniscale est

Plus en détail

Imagerie des lésions traumatiques du muscle iliopsoas chez le sportif

Imagerie des lésions traumatiques du muscle iliopsoas chez le sportif Imagerie des lésions traumatiques du muscle iliopsoas chez le sportif Lionel Pesquer, Pascal Huot, Maryse Moinard, Gérald Paris, Alain Silvestre, Philippe Meyer Clinique du sport de Bordeaux - Mérignac

Plus en détail

COXARTHROSE DEBUTANTE. ASPECT EN IMAGERIE Docteur Alain Lippa Imagerie médicale Centre Hospitalier de Pau

COXARTHROSE DEBUTANTE. ASPECT EN IMAGERIE Docteur Alain Lippa Imagerie médicale Centre Hospitalier de Pau COXARTHROSE DEBUTANTE ASPECT EN IMAGERIE Docteur Alain Lippa Imagerie médicale Centre Hospitalier de Pau CARTILAGE FEMORAL EPAISSEUR MAXIMALE: région antérosupéro-médiale (au dessus et en avant de la fovéa)

Plus en détail

épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton

épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton Imagerie des syndrômes canalaires de l él épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton Service d imagerie d médicale m et interventionnelle

Plus en détail

Sémiologie en imagerie

Sémiologie en imagerie Sémiologie en imagerie gynécologique et obstétricale Pr Alain Le Blanche Université de Picardie Jules Verne le_blanche.alain@chu-amiens.fr 03 22 66 84 07 Amphithéâtres Sylvius_Riolan lundi 28 septembre

Plus en détail

ECHOGRAPHIE DANS L ARTHROSE

ECHOGRAPHIE DANS L ARTHROSE ECHOGRAPHIE DANS L ARTHROSE Dr Isabelle BRAULT Service Rhumatologie Besançon Echographie ostéoarticulaire? L Echographie et le Rhumatologue AVANTAGES INCONVENIANTS NON INVASIF PEU COUTEUX ACCESSIBLE NON

Plus en détail

Apport de l EOS pour la compréhension des anomalies morphologiques et fonctionnelles des coxo fémorales.

Apport de l EOS pour la compréhension des anomalies morphologiques et fonctionnelles des coxo fémorales. Apport de l EOS pour la compréhension des anomalies morphologiques et fonctionnelles des coxo fémorales. D.FOLINAIS*, JY LAZENNEC**, Ph THELEN *RIM MAUSSINS NOLLET **SERVICE ORTHOPÉDIE CHU PITIE SALPETRIERE

Plus en détail

LA GLENE OSSEUSE. Aspect normal,anomalies morphologiques et pathologies à connaître

LA GLENE OSSEUSE. Aspect normal,anomalies morphologiques et pathologies à connaître LA GLENE OSSEUSE Aspect normal,anomalies morphologiques et pathologies à connaître H Chiavassa-Gandois, S Sethom, J Vial, C Barcelo, G Moscovitch, P Mansat*, N Sans, JJ Railhac Imagerie médicale, CHU Purpan

Plus en détail

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Semiologie Osseuse Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Radio standards Os Articulations Rachis Densitométrie Scintigraphie Échographie Scanner - Pet Scann IRM Opacification

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

Inégalité de longueur des membres inférieurs

Inégalité de longueur des membres inférieurs Inégalité de longueur des membres inférieurs Introduction Mr M est un patient âgé de 31ans, 1m74 pour 60 kg, pas de sport, vie sédentaire de bureau. Il est venu me consulter à la demande de son médecin

Plus en détail

Congrès «Sport et Appareil Locomoteur» Paris 28 Janvier 2005

Congrès «Sport et Appareil Locomoteur» Paris 28 Janvier 2005 Le conflit antérieur de hanche. Physiopathologie, imagerie et implications thérapeutiques Frédéric Laude, Alexis Nogier Hopital de la Pitié, 75013 Paris Pendant de nombreuses années, les orthopédistes

Plus en détail

L échographie de l épaule

L échographie de l épaule L échographie de l épaule en 20 images-clef Gérard Morvan, Henri Guerini, Valérie Vuillemin, Philippe Mathieu Marc Wybier, Frédéric Zeitoun, Philippe Bossard, Patrick Sterin, Samuel Merran. La sémiologie

Plus en détail

Guillaume-Anthony Odri

Guillaume-Anthony Odri UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2010 N 83 THESE pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Spécialité CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE Par Guillaume-Anthony Odri Né le 07 janvier 1980 au Plessis

Plus en détail

Douleur de la hanche chez le sportif jeune. Quel examen demander pour quelle pathologie?

Douleur de la hanche chez le sportif jeune. Quel examen demander pour quelle pathologie? 10 Article de revue Theumann N. Nicolas Theumann Revue de la Société Suisse de la médecine du Sport Douleur de la hanche chez le sportif jeune. Quel examen demander pour quelle pathologie? Résumé Les douleurs

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail

Deuxième Congrès Méditerranéen de Médecine du Sport Alger, le 18 mai 2013

Deuxième Congrès Méditerranéen de Médecine du Sport Alger, le 18 mai 2013 Deuxième Congrès Méditerranéen de Médecine du Sport Alger, le 18 mai 2013 N.BENDIB, R.OUZZANI, M.KRIBI SERVICE D IMAGERIE MEDICALE EHS DE BEN AKNOUN. ALGER INTRODUCTION La radiologie est une spécialité

Plus en détail

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges BOITERIE DE L ENFANT Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges DEFINITION Asymétrie du schéma de marche Douleur Raideur articulaire Déformation Affection neuromusculaire Étiologies

Plus en détail

Place de la TDM dans le diagnostic d endométriose

Place de la TDM dans le diagnostic d endométriose Place de la TDM dans le diagnostic d endométriose M. Benjoar, A. Morel, L. Jarboui S. Dechoux-Vodovar, I. Thomassin-Naggara, M. Bazot Service de Radiologie Hôpital Tenon Paris Plan Pourquoi la TDM Littérature

Plus en détail

La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu)

La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu) La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu) Eric NOEL, Centre orthopédique SANTY, Centre Référent FIFA, Lyon DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Rachis et bassin du sportif Pied

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Conduite à tenir devant une épaule douloureuse (306a) Professeur Philippe GAUDIN, Docteur Laurence PITTET-BARBIER Juillet 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Anatomie fonctionnelle de l épaule

Plus en détail

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Solution de continuité partielle ou totale d un ou de plusieurs tendons de la coiffe Origine traumatique, micro traumatique ou dégénérative INTERET Fréquence Causes multifactorielles

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE Il est en règle facile parce qu il s agit le plus souvent d une coxarthrose que l on reconnaît sur la radio simple. Il faut néanmoins savoir qu une douleur de hanche ne correspond pas toujours à une atteinte

Plus en détail

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum Patient de 30 ans, sportif de haut niveau, marathonien. Présente des épisodes répétés de douleurs du mollet droit, survenant environ après une demie heure de course. Une échographie hauterésolution de

Plus en détail

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon KYSTES MUCOIDES CHU de Dijon CAS CLINIQUE N 1 OBSERVATION Homme de 39 ans Consulte pour douleur de l é l épaule apparue progressivement depuis 2 ans Gène à l abduction abduction rotation externe A A l

Plus en détail

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations UE 2.4 S1 processus traumatiques Les explorations Plan Introduction 1 ère partie : examens non invasifs 1.1. radiologie 1.2. scanner 1.3. IRM 1.4. échographie des parties molles 2 ème partie : examens

Plus en détail

Pathologies de la coiffe du tennisman senior

Pathologies de la coiffe du tennisman senior Pathologies de la coiffe du tennisman senior Dr Patrick LE GOUX Médecin FFT et Consultant INSEP Attaché de Rhumatologie et de Chirurgie Orthopédique Hopital Ambroise Paré Boulogne Eléments anatomiques

Plus en détail

L ARTHRO IRM d EPAULE

L ARTHRO IRM d EPAULE L ARTHRO IRM d EPAULE Philippe MEYER Octobre 2004 Premier Temps Arthrographique Deuxième Temps IRM IRM : Résultats 3D T1 FS / T1 FS Axial et Coronal T2 FS Coronal et Sagittal IRM : Résultats 3D T1 FS /

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Anatomie et physiologie Coiffe = Nappe tendineuse avec 5 tendons -Sous-Scapulaire -Long Biceps -Sus-Epineux -Sous-Epineux et Petit Rond

Plus en détail

Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique

Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique Hanche et pubalgie Examen physique et orientation diagnostique EPU 16 02 2010 Dr Rufin BOUMPOUTOU Introduction Carrefour biomécanique Introduction Anatomie de la hanche Introduction Amplitudes articulaires

Plus en détail

INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS

INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS LES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. BUTS Evaluer la fiabilité de l échographie dans les lésions de la coiffe

Plus en détail

NECROSE AVASCULAIRE DE HANCHE. 13 décembre 2005 Docteur Etienne PITSAER

NECROSE AVASCULAIRE DE HANCHE. 13 décembre 2005 Docteur Etienne PITSAER NECROSE AVASCULAIRE DE HANCHE NECROSE AVASCULAIRE de la hanche NAV circulation capillaire (tête fémorale) => ischémie => nécrose des ostéocytes => réparation cellulaire => perte de l intégrité structurale

Plus en détail

LA FONCTION MUSCULAIRE AU NIVEAU DE LA HANCHE CHEZ LES PATIENTS PRÉSENTANT UN CONFLIT FÉMORO-ACÉTABULAIRE SYMPTOMATIQUE

LA FONCTION MUSCULAIRE AU NIVEAU DE LA HANCHE CHEZ LES PATIENTS PRÉSENTANT UN CONFLIT FÉMORO-ACÉTABULAIRE SYMPTOMATIQUE UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE Faculté des Sciences du Sport INSERM U1093 Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice LA FONCTION MUSCULAIRE AU NIVEAU DE LA HANCHE CHEZ LES PATIENTS PRÉSENTANT UN CONFLIT FÉMORO-ACÉTABULAIRE

Plus en détail

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris IMAGERIE DU POIGNET TRAUMATIQUE Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris Luxation Fracture Entorse Bilan radiologique CLICHES STANDARD TDM IRM ARTHRO IRM ARTHRO SCANNER CLICHES STANDARD

Plus en détail

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis?

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Dr Jean-Baptiste GRISOLI Service de médecine du sport Hôpital SALVATOR APHM Prise en charge du lombalgique, intérêt du bilan isocinétique? Dr GRISOLI Jean-Baptiste

Plus en détail

IRM des pubalgies. Lionel Pesquer Centre d Imagerie Ostéo-articulaire. Clinique du Sport de Bordeaux.

IRM des pubalgies. Lionel Pesquer Centre d Imagerie Ostéo-articulaire. Clinique du Sport de Bordeaux. IRM des pubalgies Lionel Pesquer Centre d Imagerie Ostéo-articulaire. Clinique du Sport de Bordeaux www.image-echographie.net IRM des pubalgies - Introduction Texte - IRM: examen d imagerie de choix si

Plus en détail

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*,

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, JFR 09 Apport de l imagerie dans les tumeurs glomiques des doigts. À propos de 15 cas Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, Touria AMIL*, Ahmed HANINE*, Souâd CHAOUIR*, Amina

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS )

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) H. Mrabti fassi, N.Bnouachir,H.Enneddam, M. Ouali Idrissi, N. Cherif El guanouni,s.alj, O.Essadki, A.

Plus en détail

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE Jurgita Bruzaite,, Monique Boukobza,, Guillaume Lot* Services de Neuroradiologie et de Neurochirurgie

Plus en détail

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13 Anatomie Enthésopathies Docteur Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie CHU Angers 18.10.2013 Symphyse pubienne Coxo-fémorales Bursopathies Sacroiliaques 4 tableaux 3 grands cadres Douleur lombofessière

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail

Expérience clinique de la Tomosynthèse

Expérience clinique de la Tomosynthèse Expérience clinique de la Tomosynthèse Avec la table télécommandée 17 Shimadzu/Fujifilm Centre d imagerie médicale, aurillac, france Dr. alexis lacout / Dr. pierre yves marcy Introduction Il y a un an

Plus en détail

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques DIU Pathologie de l appareil locomoteur liée au sport D. Wendling ARTHROSE Résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes)

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) JJ Labat. Centre fédératif de pelvi périnéologie CHU Nantes T Riant, R Robert, M Guérineau, J Rigaud Et le

Plus en détail

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard L Imagerie Radiologique et le Cancer Philippe Devred Laetitia Aycard Préoccupations médicales / Techniques variées Technique instrument pour essayer de répondre à certaines questions Radiologie «conventionnelle»

Plus en détail

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE Aspects cliniques et radiologiques P. Guigui, Hôpital Beaujon Paris Introduction Affection fréquente 5% à 7% Homme 2% à 5% Femme Le plus souvent

Plus en détail

Sémiologie radiologique du membre inférieur. Dr VERDIER Damien CCA Imagerie Ostéo-articulaire Service Pr Hauger

Sémiologie radiologique du membre inférieur. Dr VERDIER Damien CCA Imagerie Ostéo-articulaire Service Pr Hauger Sémiologie radiologique du membre inférieur Dr VERDIER Damien CCA Imagerie Ostéo-articulaire Service Pr Hauger HANCHE 1 Description des structures anatomiques sur ce cliché du bassin de face 2 Exemple

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Définition de massive Supérieure de 5 cm Minimum 2 tendons Pas d arthrose gléno- humérale Pas d arthrose excentrée Ruptures massives = pas irréparables! Réparation complète

Plus en détail

IRM DU GENOU TRAUMATIQUE. Comment éviter la méniscectomie. A. Lesavre, A. Miquel, C. Phan, Y. Menu CHU du Kremlin Bicêtre

IRM DU GENOU TRAUMATIQUE. Comment éviter la méniscectomie. A. Lesavre, A. Miquel, C. Phan, Y. Menu CHU du Kremlin Bicêtre IRM DU GENOU TRAUMATIQUE Comment éviter la méniscectomie : A. Lesavre, A. Miquel, C. Phan, Y. Menu CHU du Kremlin Bicêtre Introduction Toutes les lésions méniscales ne relevant pas d un traitement chirurgical,

Plus en détail

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Processus de dégradation orthopédique Déséquilibre des forces musculaires Maintient trop prolongé

Plus en détail

Arthropathies Acromio-claviculaires Les images IRM Comment les interpréter?

Arthropathies Acromio-claviculaires Les images IRM Comment les interpréter? Arthropathies Acromio-claviculaires Les images IRM Comment les interpréter? Th. Tavernier. Lyon. IRM des Sources Congrès Epaule SFR.RA. Lyon. 10 Novembre 2007 Les IRM réalisées pour douleur d épaule montrent

Plus en détail

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL?

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? La dysplasie fibreuse des os (DF) est une maladie osseuse rare pouvant atteindre tous les os. Le nombre d os concernés est très variable : un seul os, deux, trois

Plus en détail

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Percival Pott 1779-1783 MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Cours Collège 10 Avril 2013 Votre conduite? Mr H S, âgé de 20 ans consulte pour une AEG : anorexie et amaigrissement (6 mois) Température

Plus en détail

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Mars 2013 LES TECHNIQUES Radiographies (conventionnelle, EOS)

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05 Prise en charge rééducative du sportif lombalgique Luc Sénégas Décembre 05 Les pathologies lombaires se développent le plus souvent chez les personnes non adaptées physiquement Actif Sédentaire Exemple

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Parier j. Radier c Maussins Nollet Anatomie ligament sterno-claviculaire antérieur et postérieur Ligament costo-claviculaire ligament inter-claviculaire

Plus en détail

Pubalgie et conflit fémoroacétabulaire

Pubalgie et conflit fémoroacétabulaire le point sur Pubalgie et conflit fémoroacétabulaire La pubalgie du sportif est un syndrome douloureux de la région pubienne qui touche un grand nombre d athlètes pratiquant des sports de pivot et cisaillements

Plus en détail

IRM FONCTIONNELLE CORPS ENTIER DE LA MOELLE OSSEUSE

IRM FONCTIONNELLE CORPS ENTIER DE LA MOELLE OSSEUSE IRM FONCTIONNELLE CORPS ENTIER DE LA MOELLE OSSEUSE B. Hainaux, L. Camoin, P. Zerbib, C. Lin, A. Luciani, R. Raymond, A. Rahmouni CHU Henri Mondor Service d imagerie médicale Pr Alain Rahmouni Objectifs

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Lombalgie commune. T. Sacroug, SMPR A.-S. Steiner, SMPR S. Leal, UMPRO S. Rochard, Service de réeducation 23 avril 2008

Lombalgie commune. T. Sacroug, SMPR A.-S. Steiner, SMPR S. Leal, UMPRO S. Rochard, Service de réeducation 23 avril 2008 Lombalgie commune T. Sacroug, SMPR A.-S. Steiner, SMPR S. Leal, UMPRO S. Rochard, Service de réeducation 23 avril 2008 Objectifs Distinguer une lombalgie commune d une lombalgie spécifique Poser l indication

Plus en détail

RADIOLOGIE au quotidien. Que retenir pour le praticien généraliste?

RADIOLOGIE au quotidien. Que retenir pour le praticien généraliste? RADIOLOGIE au quotidien Que retenir pour le praticien généraliste? Exemple à critiquer! Cher confrère, Veuillez réaliser chez M. X un scanner abdominal total. Bien confraternellement, Docteur Y La bonne

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie L EPAULE DU DU SPORTIF WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie GENERALITES 0 Epaule = mobilité + stabilité 0 3 articulations : Gléno-humérale, acromio et sternoclaviculaire 0 2 plans

Plus en détail

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées.

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées. Société Française de Rhumatologie Les Publications sélectionnées Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144 Catherine Marty Service de neuro-orthopédie, hôpital Raymond-Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré,

Plus en détail