L Expatriation pour une vie professionnelle différente

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Expatriation pour une vie professionnelle différente"

Transcription

1 L Expatriation pour une vie professionnelle différente

2 Et si vous regardiez. pour devenir expatrié de la santé, quelques idées Une population qui atteint pour la région près de 600 millions d habitants, une classe moyenne indonésienne devant passer de 45 à 130 millions, dont 30 millions d aisés en recherchent du très haut de gamme; Une croissance moyenne de 5% sur 10 ans, Une population de 600 M avec une classe moyenne en pleine expansion, une envie d occidentalisation et de consommation Une bonne image de l Europe et de la France en particulier Une croissance moyenne de 5% = 2% pour Singapour à 8% pour le Laos, une moyenne de 5% pour le Vietnam. Une richesse allant de l un des pays les plus riche du monde SINGAPOUR, à la BIRMANIE où tout est à faire, en passant par la MALAISIE, la belle ignorée. Des populations bien formées et réactives facilitant l installation de sociétés développant des technologies médicales, implants, composants, comme en Malaisie et Singapour; Des pays qui s ouvrent comme le CAMBODGE, la BIRMANIE dont les sanctions internationales doivent être abolies mais aussi le premier accord de libre échange entre SINGAPOUR et l UNION EUROPEENNE; une volonté politique de stabilité retrouvée; une compétitivité élevée grâce au faible coût du travail et un secteur touristique très dynamique. des besoins médicaux locaux considérables très hétérogènes selon les pays.

3 pour devenir expatrié de la santé quelques idées Vers la Chine :La partie du monde de tous les superlatifs Après une longue période d investigations initiales de «principe» réalisées par ANSEL auprès des autorités chinoises dans différentes régions: toutes les demandes visant l expatriation de professionnels de santé, dentistes, matériel, dans les centres publiques et privés sont accueillies favorablement. Les chirurgiens-dentistes pourraient démarrer rapidement. La chirurgie esthétique aussi et aurait sans doute un gros succès. Une zone en forte croissance : 5,9% en moyenne en 2010 à une prévision de 4% en 2013; Une population de 600 M avec une classe moyenne en pleine expansion, consommatrice de produits occidentaux; Des relations franco-sud-américaines qui se sont intensifiées autour du Brésil Le Brésil c est ici et tout de suite en terme de consommation, innovation ou investissement. Porteur de la croissance de la région le BRESIL représente à lui seul plus de 50% du PIB de la région L Argentine, une situation complexe allant de la grave crise financière de 2001 débouchant sur le plus important défaut de paiement de l'histoire (75 milliards d'euros), remboursé en 2012, à une croissance estimée à 6% à la faveur d'exportations de céréales. Un pays où rien n est tranquille! La Colombie et le Chili, des pays émergents en pleine croissance ANSEL organise un séminaire en octobre 2013 de découverte du BRESEIL avec possibilité d extensions dans les pays de la zone

4 Regardez à travailler dans un autre pays, c est soigner des membres du pays accueillant, mais aussi accéder au tourisme médical Traverser les frontières pour un bistouri Depuis le début des années 2000, de plus en plus de patients sautent dans un avion pour rejoindre leur hôpital, à l autre bout de la planète. Chaque année, quelques 3 millions de «touristes médicaux» défient ainsi les fuseaux horaires, qui pour une prothèse de hanche en Thaïlande, qui pour un sourire de star en Hongrie ou un cœur tout neuf en Inde Près de 3 millions de patients se font traiter à l'étranger chaque année; le chiffre d'affaires attendu en 2012 devrait atteindre 100 milliards de dollars (contre 79 milliards en 2010), et 130 milliards d'ici 2015, selon le cabinet de conseil KPMG. Un business florissant et dont la France est jusque-là exclue, en dehors d un accord très timide de L Assistance publique (AP-HP) avec une société implantée dans une dizaine de pays du Moyen-Orient Traditionnellement, les flux sont assez balisés. Le Mexique pour les patients américains, la Thaïlande, l'inde ou la Malaisie pour les Asiatiques, la Hongrie et ses soins dentaires à des prix défiant toute concurrence, sont les destinations classiques de ceux qui cherchent des traitements moins chers et souvent plus rapides que dans leur pays. Beaucoup de Russes fortunés se font soigner en Allemagne, tout comme les ressortissants des pays du Golfe; les Africains bien lotis viennent en France, les résidents d'amérique Latine à Miami. De manière générale "le tourisme médical n'est pas global, il est régional", affirme Keith Pollard, qui anime le site internet spécialisé Treatment Abroad. Mais un nombre croissant de pays et d'hôpitaux s'engouffrent dans la brèche. Le gouvernement turc, par exemple, "veut être l'un des acteurs" du marché. Ankara a lancé un programme de démolition de vieux hôpitaux, pour les remplacer par des établissements destinés en priorité aux étrangers. En ligne de mire, les clients des pays arabes et du Golfe. Même chose à Dubaï, où une "zone franche médicale" a vu le jour, qui veut attirer la clientèle des pays voisins. Le groupe hospitalier allemand Vivantes est en train d'équiper plusieurs de ses cliniques berlinoises de "chambres confort" pour ses patients étrangers, avec personnel hôtelier aux petits soins. La ville de Monterrey est devenue, en quelques années, la capitale mexicaine du tourisme médical avec plus de 100 chirurgiens se dédiant entièrement à une clientèle internationale ayant attiré américains en Le cout d une intervention est en moyenne 40% inférieur à celui pratiqué chez le voisin du nord avec une qualité égale. Parmi les services les plus sollicités apparaissent les chirurgies programmées, esthétiques et plastiques ainsi que les traitements dentaires, ophtalmologiques, orthopédiques.

5 Le tourisme médical inspire le malade Une pratique qui connait des mutations profondes Jusqu à récemment, le "tourisme médical" consistait surtout en une mobilité de mieuxêtre avec une demande centrée sur la médecine esthétique ou des pathologies à morbidité relativement bénigne. Ce n est plus tout à fait le cas maintenant avec: La chirurgie orthopédique La neurochirurgie/neurologie La chirurgie cardiovasculaire L oncologie Les greffes d organe La fertilité Pour des déplacements de plus en plus grands, vers des pays considérés comme spécialisés: les pays émergents. La mondialisation des échanges, la diffusion des savoirs ou bien encore l amélioration des moyens de transports ont provoqué un fort accroissement du tourisme médical et aussi une extension des distances parcourues. L originalité de cette pratique réside aussi dans le choix des destinations. En effet, les flux s orientent principalement vers les pays émergents et en développement. Traditionnellement, on considérait ces lieux comme des lieux de mauvaise santé, et par une offre de soins déficiente et insalubre. Aujourd hui ces images demeurent, mais elles cohabitent avec une autre vision de l offre médicale qui, cette fois, est caractérisée par un savoir-faire de qualité et la présence de technologies médicales de pointe. Ce savoir-faire médical dans les pays émergents et en développement est souligné par le nombre croissant d hôpitaux qui reçoivent une accréditation internationale. Implications pour les consommateurs En recherchant des services médicaux à l étranger, le public doit avoir la certitude que les services fournis sont du même calibre que ceux de son pays d origine. Le patient veut s assurer de la coordination des soins afin de se garantir une transition sans problème dès le retour dans son pays d origine. Il sera en droit d obtenir des réponses à ce genre de questions : - L établissement médical à l étranger est-il accrédité par des organismes internationaux? - Les pratiques médicales, le matériel et les technologies sont-ils à jour? - Les renseignements sur la sécurité, la qualité et l efficacité de l établissement médical sont-ils disponibles? - Quel type de coordination pré et postopératoire est fourni et de quelle manière l établissement médical étranger communique-t-il pour le suivi médical? - Dossiers personnels et outils électroniques pour faciliter la coordination? - Le suivi médical post opératoire par exemple.

6 Le tourisme médical inspire les pays Les facteurs de croissance du déplacement à but thérapeutique En Thaïlande, Malaisie ou bien encore en Inde, le secteur du "tourisme médical" augmente plus vite que les autres secteurs liés au tourisme. Certaines régions offrent à la fois des compétences médicales de grande qualité et un environnement propice au tourisme. D ailleurs, les hôpitaux qui accueillent les "touristes médicaux" proposent également des services touristiques, certains allant jusqu à passer des accords commerciaux avec des tour-opérateurs. En Allemagne ou au Canada par exemple, certaines agences de voyage proposent des produits composés à la fois d un acte chirurgical et d un circuit touristique. Aux États-Unis, on recense plus d une cinquantaine de sociétés de "tourisme médical" qui proposent des "scalpels-safaris" Dans le même ordre d idée, l office de tourisme de l Inde à Paris délivre la liste des hôpitaux du pays avec leurs spécialités. Il en va de même avec l office du tourisme de la Hongrie qui délivre des brochures sur les cliniques dentaires du pays. Pour certains pays, le "tourisme médical" est en passe de devenir un secteur économique majeur C est notamment le cas pour les pays d Amérique Centrale et du Sud qui, selon les prévisions, vont bénéficier du vieillissement de la population des pays dits développés et plus particulièrement des États-Unis où se trouve de plus une importante communauté hispanique. En effet, au cours des prochaines décennies, la proportion des plus de 65 ans va augmenter plus rapidement qu au cours des décennies précédentes. Or, la majorité de ces Américains n auront pas les ressources financières suffisantes pour se faire soigner dans leur pays. Déjà, ils sont de plus en plus nombreux à se rendre au Panama, au Mexique, au Costa Rica, en Colombie, en Argentine ou bien encore au Chili. Et la France me direz-vous? A part quelques rares initiatives personnelles courageuses, elle est absente du jeu international, les politiques étant plus concentrées à brimer la demande médicale nationale (guerre des tarifs entre le privé et le public, numerus clausus des personnes et des technologies, ) qu à développer et libérer les forces vives de la nation.

7 Quels sont aujourd hui les candidats français à l expatriation? 1. De jeunes diplômés conscients des difficultés d installation en France ou tout simplement ayant le désir de découvrir autre chose; 2. Des professionnels aguerris de la tranche d âge des 55/65 ans frustrés des conditions d exercices hexagonaux, ou tout simplement ayant le désir de découvrir autre chose; 3. Des jeunes retraités cumulant une pension et une nouvelle activité ayant encore un désir de poursuivre leur art médical Qui sommes nous? 1. L ANSEL, association regroupant des professionnels de la santé exerçants au sein de sociétés: sociétés médicales : médecin spécialiste ou non, chirurgiendentiste, biologiste, pharmacien, paramédical, sage-femme, vétérinaire. 2. De nombreux médecins spécialistes, anesthésistes, chirurgiens et obstétriciens, travaillant sur des plateaux techniques lourds Que cherchons nous à construire? Des relations durables avec des états étrangers pour une prise en charge des patients: 1. Redevables de techniques locorégionales: ORL, Ophtalmologie, gastro-entérologie, gynécologie, chirurgie ambulatoire, chirurgie dentaire,.. 2. Redevables de techniques lourdes: chirurgie cardiaque, chirurgie digestive, chirurgie orthopédique,.. On cherche à construire des relations durables aussi avec des sociétés multidisciplinaires de technologies médicales, rééducation, implants Comment? Par un strict respect des règles d accréditation dans le pays d accueil; Par une communication au patient du permis d exercer ou d accréditation de l établissement, du dossier médical; Par des contrats de travail établis à durée déterminée avec rotation entre praticiens pour la cohérence de la poursuite des soins; Par des contrats à durée de longue durée entre 2 et 5 ans

8 L Association vous propose en 2013: Un séminaire sur l expatriation en CHINE Pour la préparation et la négociation avec les gouvernements de Province et avec les Directeurs d hôpitaux et Chefs de service concernés, nous avons besoin de connaitre: la liste des spécialités représentées Quelques exemples de praticiens connus participant pour attiser l intérêt des personnalités décideuses. Le nombre minimal et maximal de personnes annuellement concernées pour aller en Chine (pour déterminer les seuils de rentabilité et les capacités maximales d accueil en Chine) C est pourquoi, nous vous demandons de remplir et de nous retourner le petit questionnaire qui fait suite à ce document. Un séminaire au Brésil en octobre 2013 Après une partie touristique de découverte de Rio et de Salvador et de la région de Bahia, considérée comme l équivalent de la Polynésie Française, nous vous donnerons la possibilité de vous rendre dans les pays de la zone : Colombie, Pérou, Chili, Argentine. La découverte des pays de la zone se fera par l intermédiaire d UBIFRANCE, l agence gouvernementale française d aides à l expatriation. Le bulletin d inscription à notre manifestation est publié sur notre site internet: mais aussi dans cette revue.

9 Votre intérêt pour la CHINE NOTRE ENQUETE Nom : Prénom : Profession: Spécialité: Mon statut actuel: Libéral seul Libéral associé en SEL ou en SCP Libéral avec collaborateur Salarié hospitalier temps plein Salarié temps partiel et libéral Retraité actif (cumul) Adresse : Tél : Suis intéressé pour me rendre en Chine en 2013 pour des prises de contacts professionnels: dans le monde hospitalier dans le monde libéral Si les investigations sont positives, je pourrais envisager m y rendre partiellement mois/an par roulement avec un confrère totalement pendant années. Suis intéressé par une autre région du monde: préciser: Bulletin à renvoyer à ANSEL, BP 60194, Beaune Cedex

AGENCE FRANCAISE DE TOURISME MEDICAL

AGENCE FRANCAISE DE TOURISME MEDICAL AGENCE FRANCAISE DE TOURISME MEDICAL Le savoir-faire médical français au service des touristes étrangers Médecine et Chirurgie de réputation mondiale Le savoir-faire médical français au service des touristes

Plus en détail

Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique

Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique Pôle Santé Méditerranée Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique Marseille, le 12 juillet 2011 Fruit d une réflexion et d une vision partagée, le Pôle Santé Méditerranée

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Proposition d assurance Professionnels libéraux Questionnaire de déclaration d activité professionnelle Tous les proposants, quelle

Plus en détail

La coordination de séjour dentaire DestinaDent est entièrement gratuite!

La coordination de séjour dentaire DestinaDent est entièrement gratuite! DestinaDent Coordinatrice Française de Séjour Dentaire en Hongrie DestinaDent, Coordinatrice Française de Séjour Dentaire en Hongrie organise votre séjour dentaire complet. Notre coordinatrice a testé

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 09 Janvier 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En janvier 2014, le nombre de touristes visitant la Polynésie française connaît une forte hausse (+ 11,2 %) par rapport à janvier 2013. Cette hausse s explique

Plus en détail

MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE

MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 4 L'ACTIVITÉ DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU MÉDECIN SPÉCIALISTE...

Plus en détail

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 ZOOM ETUDE Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat avec des CHU (Centres

Plus en détail

CHIRURGIEN-DENTISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

CHIRURGIEN-DENTISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 CHIRURGIEN-DENTISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CHIRURGIEN-DENTISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CHIRURGIEN-DENTISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU CHIRURGIEN-DENTISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU CHIRURGIEN-DENTISTE...

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 13 février 2013 modifiant l arrêté du 25 février 2010 fixant la composition du dossier à fournir aux

Plus en détail

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost France - 16 Avril 2014 Budapest, capitale de la couronne à bas prix Correspondance à Budapest, Hélène Bienvenu et Julien Descalles L'édition

Plus en détail

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012 Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 608 du 1/0/01 Décret n -1-95 modifiant le décret n -99-69 du 6 octobre 1999 relatif à la protection et à l'indemnisation de certaines catégories

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Revue de presse. Eurodentaire dans les médias entre 2007 et 2015. les parcours de soins

Revue de presse. Eurodentaire dans les médias entre 2007 et 2015. les parcours de soins Revue de presse Eurodentaire dans les médias entre 2007 et 2015 les parcours de soins Reportages radio Page 02 Articles de presse Page 03 Reportages de télévision Page 14 Reportages radio Grand reportage

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2013. www.travelerintheworld.fr / contact@travelerin.fr

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2013. www.travelerintheworld.fr / contact@travelerin.fr DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2013 Le concept Voyagez avec Elégance Molori Safari Lodge Afrique du Sud «Le voyage est une passion avant d être un métier» Régis Nicolas A l origine de Traveler in The World,

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

Tourisme médical. Les implants mammaires : La Suisse se place-t-elle sur le marché international? Réalisé par

Tourisme médical. Les implants mammaires : La Suisse se place-t-elle sur le marché international? Réalisé par Tourisme médical Les implants mammaires : La Suisse se place-t-elle sur le marché international? Réalisé par Amélie Paillard, Morane Dewarrat, Adrien Genoud, Aurélie Thourot Module 713 Entreprises touristiques

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

w w w. a i l e s. c h

w w w. a i l e s. c h Croisière The Oberoi Vrinda L'Oberoi Motor Vessel Vrinda vous emporte dans un merveilleux voyage le long des eaux tranquilles du «God s Own country». Laissez-vous bercer au fil de l eau à mesure que le

Plus en détail

Les Français et les soins à l étranger

Les Français et les soins à l étranger Les Français et les soins à l étranger Rapport de résultats Octobre 2014 Anne-Laure GALLAY Directrice adjointe de LH2 Opinion 01 17 16 90 88 Mail : anne-laure.gallay@lh2.fr 1 Rappel du cadre de l intervention

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Se faire soigner en Hongrie (ou dans un autre Etat membre de l UE)

Se faire soigner en Hongrie (ou dans un autre Etat membre de l UE) Se faire soigner en Hongrie (ou dans un autre Etat membre de l UE) Informations, droits et devoirs des patients Le renoncement aux soins dentaires page 2 Se soigner est un droit : l Europe apporte des

Plus en détail

Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban. Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA

Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban. Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA 1 Historique En l an 1900, un anesthésiologiste américain, Ralph Waters, avait une clinique d anesthésie externe

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

CHIRURGIEN-DENTISTE SOMMAIRE

CHIRURGIEN-DENTISTE SOMMAIRE CHIRURGIEN-DENTISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CHIRURGIEN-DENTISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CHIRURGIEN-DENTISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU CHIRURGIEN-DENTISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU CHIRURGIEN-DENTISTE...

Plus en détail

Chine-Amérique latine : au cœur des déséquilibres du nouveau commerce Sud-Sud

Chine-Amérique latine : au cœur des déséquilibres du nouveau commerce Sud-Sud Chine-Amérique latine : au cœur des déséquilibres du nouveau commerce Sud-Sud Par Christophe Ventura L Amérique latine pourrait-elle devenir, ces prochaines années, une «plateforme extraterritoriale» de

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

L intégration professionnelle des chirurgiens-dentistes citoyens français à diplôme hors Union Européenne

L intégration professionnelle des chirurgiens-dentistes citoyens français à diplôme hors Union Européenne L intégration professionnelle des chirurgiens-dentistes citoyens français à diplôme hors Union Européenne - RAPPORT - Pôle des Chirurgiens-Dentistes FPS Juin 2003 FPS-SNPAC Page 1 sur 5 L intégration professionnelle

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 mai 2012 à 9 h 30 «Coopération et coordination en matière de retraite entre la France et l'étranger» Document N 1 Document de travail, n engage

Plus en détail

REGLEMENT D INDEMNISATION AUX ETUDIANTS INSCRITS DANS LES FILIERES MEDICALES

REGLEMENT D INDEMNISATION AUX ETUDIANTS INSCRITS DANS LES FILIERES MEDICALES REGLEMENT D INDEMNISATION AUX ETUDIANTS INSCRITS DANS LES FILIERES MEDICALES «Partir, revenir» Page 1 PREAMBULE Avec un déficit médical abyssal (v. tableau ci-joint transmis par l Observatoire Régional

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400102 Titre du programme Préparation à l'entrée aux écoles d'aide-soignants et d'auxiliaire

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXP A T L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui?

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Catherine Noguès, Sandrine Baffert Journée «Conception innovante des politiques publiques» 28 mars

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXPAT L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES MÉDECINS

QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES MÉDECINS QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES MÉDECINS Le présent questionnaire est conçu pour fournir au programme Évaluation collégiale des médecins des provinces de l Atlantique (ECMPA) les renseignements les plus

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051300395 Titre du programme La bientraitance (inter) (catalogue) Référence organisme L161

Plus en détail

Les épreuves portent sur le programme de Première et Terminale scientifique.

Les épreuves portent sur le programme de Première et Terminale scientifique. CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathe soigne toutes sortes de dysfonctionnements : rhumatismes, mal de dos, troubles

Plus en détail

Le tourisme médical : Enjeux et risques des soins à l étranger

Le tourisme médical : Enjeux et risques des soins à l étranger Le tourisme médical : Enjeux et risques des soins à l étranger Travail réalisé dans le cadre du module 713 - Tourisme international Figure 1 : Tourisme et soins médicaux à travers le monde Réalisé par

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

ACCES DES ETUDIANTS INTERNATIONAUX A L'UNIVERSITE MONTPELLIER 1 2014-2015

ACCES DES ETUDIANTS INTERNATIONAUX A L'UNIVERSITE MONTPELLIER 1 2014-2015 ACCES DES ETUDIANTS INTERNATIONAUX A L'UNIVERSITE MONTPELLIER 1 2014-2015 5, Boulevard Henri IV CS 19044 34967 MONTPELLIER cedex 2 FRANCE Tél : (00 33) 4 67 41 74 00 www.univ-montp1.fr L Université Montpellier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. S installer en Lozère. Mardi 6 mars 2012-11h30 Maison de la Lozère à Paris

DOSSIER DE PRESSE. S installer en Lozère. Mardi 6 mars 2012-11h30 Maison de la Lozère à Paris DOSSIER DE PRESSE Mardi 6 mars 2012-11h30 Maison de la Lozère à Paris S installer en Lozère Campagne de communication à destination des futurs chirurgiens dentistes Contact presse : Elodie LEHNEBACH Attachée

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

Avis sur le zonage des chirurgiens-dentistes libéraux du PRS Nord-Pas-de-Calais. Adopté en assemblée plénière du 3 juillet 2013

Avis sur le zonage des chirurgiens-dentistes libéraux du PRS Nord-Pas-de-Calais. Adopté en assemblée plénière du 3 juillet 2013 Avis sur le zonage des chirurgiens-dentistes libéraux du PRS Nord-Pas-de-Calais Adopté en assemblée plénière du 3 juillet 2013 Avis de la CRSA Nord-Pas-de-Calais sur le zonage chirurgiens-dentistes 3 juillet

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 27 juin 2014 modifiant l arrêté du 29 décembre 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur

Plus en détail

LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE. Cas cliniques

LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE. Cas cliniques LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE Cas cliniques CAS N 1 M. X, subit une première dilatation oesophagienne par endoscopie. Il est re-programmé un mois plus tard pour vérification sous anesthésie. On décide

Plus en détail

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale QUESTIONNAIRE PROPOSITION PROFESSIONNELS DE SANTE Document général CONTRAT EN COURS : DATE DE FIN DES GARANTIES :.. NOM DE L'ASSUREUR :..

Plus en détail

RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE

RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE La consultation sur rendez vous durant laquelle la demande du patient est appréciée et discutée, donne lieu à une ou plusieurs propositions de correction qui doivent

Plus en détail

Compte rendu AG loi santé et contexte

Compte rendu AG loi santé et contexte Compte rendu AG loi santé et contexte Rappel : convention des CD avec la SS (87% des dentistes sont conventionnés) tarif opposables (soins, détartrage, caries, ) Les honoraires sont fixés par l AM, sans

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

LA DRC EST À VOTRE DISPOSITION POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS L ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE DE BASE

LA DRC EST À VOTRE DISPOSITION POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS L ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE DE BASE LA DRC EST À VOTRE DISPOSITION POUR REPONDRE A VOS QUESTIONS L ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE DE BASE LES QUESTIONS ESSENTIELLES POUR UN PROFESSIONNEL DE LA SANTE DANS LE SECTEUR PUBLIC Q 1- Qu est ce que

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Fiche de poste Infirmier

Fiche de poste Infirmier Fiche de poste Infirmier Description du métier 1 Activités principales Pratiquer des soins infirmiers en direction des personnes âgées dépendantes pour maintenir un état de santé satisfaisant et prévenir

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé La loi du 13 août 2004 relative à l Assurance Maladie a instauré la possibilité d une prise en charge partielle de l assurance de responsabilité civile professionnelle (RCP) par la CPAM, pour les médecins

Plus en détail

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS, INSTITUTIONS

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS, INSTITUTIONS La loi du 13 août 2004 relative à l Assurance Maladie a instauré la possibilité d une prise en charge partielle de l assurance de responsabilité civile professionnelle (RCP) par la CPAM, pour les médecins

Plus en détail

Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008.

Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008. Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008. Les auteurs prennent le parti de considérer la santé comme un «observatoire du

Plus en détail

Première année commune aux études de santé

Première année commune aux études de santé PACES Première année commune aux études de santé Carte d identité de la formation Formation Première année commune aux études de santé (PACES) : médecine odontologie pharmacie maïeutique Conditions d accès

Plus en détail

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance Le saviez-vous? Les marchés publics représentent en moyenne au moins 15% du PIB d un pays. L Accord de l OMC sur les

Plus en détail

Visa : le guide complet!

Visa : le guide complet! Visa : le guide complet! Ce qu il faut savoir sur les visas avant de partir! Si tu as des questions, hésites pas! Bonne lecture, Fabrice Les pages suivantes sont extraites du Kit Passeport Grand Voyageur,

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Fiche INDUSTRIES ET TECHNOLOGIES DE SANTE

Fiche INDUSTRIES ET TECHNOLOGIES DE SANTE Fiche INDUSTRIES ET TECHNOLOGIES DE SANTE 1. Etat des lieux de la filière Chiffres clés Bien que les échanges au niveau mondial se soient tassés, la croissance du marché des dispositifs et instruments

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

La santé. en Tunisie. Le secteur de la santé a toujours occupé une place privilégiée dans LES INVESTISSEMENTS LES INDICATEURS DE SANTÉ

La santé. en Tunisie. Le secteur de la santé a toujours occupé une place privilégiée dans LES INVESTISSEMENTS LES INDICATEURS DE SANTÉ La santé en Tunisie Le secteur de la santé a toujours occupé une place privilégiée dans la politique économique et sociale de la Tunisie. L état Tunisien considère la santé publique comme l une des priorités

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE Instructions Merci : de répondre complètement à toutes les questions, d écrire lisiblement, de signer et dater

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

Gynécologie Obstétrique

Gynécologie Obstétrique Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Gynécologie Obstétrique Spécialiste en Gynécologie Obstétrique Clinique Salaire : Clinique Praticien

Plus en détail

Notre association vous accompagne dans toutes les étapes de votre vie professionnelle: le passage en SEL de la simulation à la réalisation,

Notre association vous accompagne dans toutes les étapes de votre vie professionnelle: le passage en SEL de la simulation à la réalisation, Aide, assistance et accompagnement à la décision et à la gestion d installations de professionnels (SEL), de leurs évolutions (regroupement, holding, cession de parts,..) et des extinctions d activités

Plus en détail

Amérique Latine : bilan et perspectives

Amérique Latine : bilan et perspectives Amérique Latine : bilan et perspectives Conférence de M. Jacques de Larosière pour le colloque organisé par le CFCE et l Institut des Hautes Etudes de l Amérique Latine (Paris, le 21 mars 2001) L économie

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Chirurgie ambulatoire aux Etats Unis

Chirurgie ambulatoire aux Etats Unis Conférence des DG de CHU, commission ingénierie et architecture Présidente, Mme Coudrier DG CHU Nantes Animée par Didier Bourdon, Directeur investissements AP-HP Membres du groupe : Directeur investissements,

Plus en détail

L ensemble de ce tome 3 est consultable sur http://www.sante-sports.gouv.fr/img//pdf/rapport_ondps_-_2006_2007_-_tome3.pdf

L ensemble de ce tome 3 est consultable sur http://www.sante-sports.gouv.fr/img//pdf/rapport_ondps_-_2006_2007_-_tome3.pdf Présentation de l analyse de la profession de chirurgien dentiste effectuée par l Observatoire National de la Démographie des Professions de Santé 2006 / 2007 Cette présentation est fondée sur le rapport

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Section Q : SANTÉ HUMAINE ET ACTION SOCIALE Cette section comprend les activités liées à

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ODONTOLOGIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ODONTOLOGIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ODONTOLOGIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ODONTOLOGIE Sous réserve d accréditation LISTE DES FORMATIONS PROPOSÉES EN ODONTOLOGIE DIPLOMES NATIONAUX DIPLOME D ETAT

Plus en détail

Indigo Expat, l essentiel des assurances pour expatriés

Indigo Expat, l essentiel des assurances pour expatriés Assurances et Conseils Moncey est une société de conseil et courtage d assurance, RCS Paris 488 579 434 - ORIAS n 07005355 - www.orias.fr. Toutes les informations contenues dans ce document sont confidentielles.

Plus en détail

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux HAS réunion des gestionnaires d Organismes agréés 25 novembre 2013 Participation à l Assurance

Plus en détail

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU FÉVRIER 202, N 7 Cette fiche d information de l ISU présente les dernières données de l enquête sur les films de long

Plus en détail

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG Baccalauréat Technologique Devoir Commun Session 2014-2015 ***** Histoire- Géographie Série : STMG Durée : 2h30 Coefficient : 2 Les calculatrices ne sont pas autorisées Le candidat doit répondre à toutes

Plus en détail

2008 : année exceptionnelle pour les dépenses étrangères de soins de santé en France

2008 : année exceptionnelle pour les dépenses étrangères de soins de santé en France 2008 : année exceptionnelle pour les dépenses étrangères de soins de santé en France Toute personne qui séjourne ou réside en France ou à l étranger peut recevoir des soins de santé, qu elle soit touriste,

Plus en détail