Le conseil municipal vous présente ses meilleurs vœux pour 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le conseil municipal vous présente ses meilleurs vœux pour 2014"

Transcription

1 LE MAGAZINE DES HABITANTS D AULNAY-SOUS-BOIS L consil municipal vous présnt ss millurs vœux pour 2014 BIMENSUEL N 19 LUNDI 6 janvir 2014 nos VIES PAGE 12 Grand succès pour la soiré étoilé organisé par l Acsa démocrati PAGE 11 Ls bonns résolutions du consil ds sniors sport PAGE 2 La rlèv ds mousqutairs au Gros-Saul

2 RETOUR SUR les Févrir L Photo imag club aulnaysin (Pica) fêt ss 60 ans. Fondé l 25 févrir 195, l Pica rassmbl chaqu vndrdi soir un quarantain d ss mmbrs, amaturs, débutants ou confirmés, qui vinnnt partagr lur passion, lurs xpérincs t lurs imags. Janvir L album And Still I Ris, coproduit dans l cadr du fstival Aulnay All Blus, st nominé à la 55 cérémoni ds Grammy Awards dans la catégori millur album d blus. C st la scond fois qu la vill st rprésnté lors d ct événmnt intrnational. Avril Mars Enfants t nsignants réintègrnt nfin ls classs d l écol du Bourg. Après six annés passés dans ds préfabriqués, l émotion st au rndz-vous. Du bonhur pour ls nfants, un ouf d soulagmnt pour lurs parnts. L Résau ds bibliothèqus obtint l labl NtPublic. Un rconnaissanc ds fforts accomplis dans ss spacs publics n matièr d diffusion t d maîtris d l Intrnt auprès du grand public. Mars Ls arts urbains sont à l honnur d la scond édition du fstival Ru ds arts qui s tint au parc Dumont, transformé pour l occasion n galri d art à cil ouvrt. Au programm : prformancs, xpositions, chass aux yux t crai bouillag pour ls plus juns. Juin Dux cnts prsonns s réunissnt à l appl du Créa sous ls fnêtrs du ministèr d la Cultur, pour fair ntndr lurs voix afin d obtnir lur cntr d création vocal t scéniqu à Aulnay. 2 OXYGENE PARUTION DU 6 JANVIER 2014

3 12 dates de 201 Juin Ds pluis d un rar intnsité s abattnt sur Aulnay. Ls srvics municipaux réagissnt au pid lvé t ls rivrains font pruv d un bl élan d solidarité n vnant n aid aux nombrux sinistrés. L état d catastroph naturl sra rconnu. Octobr Un pag s tourn à l usin PSA d Aulnay-sous-Bois avc la sorti ds chaîns d la drnièr Citroën C. Un ultim voitur né prsqu quarant ans jour pour jour après la fabrication d la prmièr, un DS, n 197. Août Nouvau rcord pour l opération L été à Ballangr. Plus d visiturs s rndnt durant l mois d août au parc Ballangr pour y profitr ds multipls activités miss n plac par ls cntrs sociaux d l Acsa. Novmbr Ls élèvs du lycé Voillaum sont à l honnur au musé du Louvr, où sont xposés ls travaux ds élèvs d scond, option histoir ds arts. Sptmbr L Forum ds associations fêt son quinzièm annivrsair. Pour l occasion, plus d Aulnaysins vinnnt à la rncontr ds 150 associations réunis au stad du Moulin-Nuf dans un ambianc fstiv. Décmbr L orchstr d harmoni d Aulnay fêt ss 15 ans. Pour ct annivrsair, l consrvatoir propos un xposition rtraçant l parcours d la formation placé actullmnt sous la dirction musical d Jan-Philipp Allard. OXYGENE PARUTION DU 6 JANVIER 2014

4 Artisanat ds tranchés. Avion allmand réalisé autour d un douill d fusil Mausr. Képi d soldat français. D Jaurès au chmin Ds Drams Aulnay st l un ds prmièrs vills d Franc à participr aux commémorations du cntnair d la gurr d Durant l mois d janvir, dux grands xpositions t ds animations culturlls prmttront d découvrir t d miux comprndr c conflit t ss sourcs. 4 OXYGèNE PARUTION DU 6 JANVIER 2014

5 Jaurès ou la défns d la paix C st tout naturllmnt à la figur d Jan Jaurès, patriot pacifist qui paya d sa vi son ngagmnt contr la gurr 14-18, qu l xposition «Jaurès, 150 ans d modrnité», proposé à l hôtl d vill, rndra hommag du 1 au 25 janvir. Si la Franc ntr dans l conflit l 2 août 1914, n décrétant la mobilisation général, c st dpuis l assassinat d l archiduc François-Frdinand, héritir du trôn d Autrich-Hongri, t d son épous, l 28 juin à Sarajvo, qu tout l Europ, par un savant ju d alliancs, s prépar à la gurr, jugé inévitabl. Entr nationalisms xacrbés t ambitions trritorials, l conflit qui s annonc touchra plus d vingt pays t fra près d 19 millions d morts. Alors qu la cours ds événmnts s affol durant tout l mois d juillt 1914, Jan Jaurès tnt d infléchir la politiqu gouvrnmntal dans un sns favorabl à la paix. Pacifist mais non antimilitarist, il appll à un grèv général afin d dénoncr l imminnc du conflit. Ss priss d position l rndnt impopulair parmi ls nationalists t il st assassiné au café du Croissant, ru Montmartr à Paris, l 1 juillt 1914, soit trois jours avant qu la Franc n ntr n gurr. Son assassin, Raoul Villain, st un adhérnt d la Ligu ds juns amis d l Alsac-Lorrain, mouvmnt d étudiants nationalists. Un homm d ngagmnts Avc la disparition d Jan Jaurès, la gauch, qui hésitait ncor, s ralli finalmnt à «l union sacré» n favur d la gurr. Après la fin ds hostilités, t n réaction au massacr occasionné par la «Grand Gurr», d nombruss communs françaiss attribuèrnt aux rus, placs ou écols l nom d Jaurès, rapplant qu il fut l plus frvnt défnsur d la paix. Ss cndrs sront transférés au Panthéon l 2 novmbr 1924, dans un grand hommag national. Mais si l ultim pris d position d Jaurès rst la plus tragiqu, sa vi ntièr a été fait d combats t d ngagmnts forts. Fondatur du journal L Humanité, journalist à La Dépêch, défnsur d l innocnc du capitain Dryfus, d la laïcité républicain garantissant l xrcic ds cults t la librté ds croyancs rligiuss, défnsur du droit d grèv t ds ouvrirs n lutt, conscint ds dangrs du capitalism t du nationalism, tous ss combats s révèlnt d un grand modrnité t concrnnt ds problèms ncor d actualité un siècl après sa disparition. L xposition «Jaurès, 150 ans d modrnité», rndra hommag à l un ds plus grands Jaurès au mting du Pré-Saint-Grvais, l 25 mai 191. Photographi Brangr/collction Ours homms d notr histoir national t républicain à travrs un parcours allant d la vi culturll à la Bll époqu à la gurr, n passant par sa carrièr d homm politiqu, la fondation du journal L Humanité t l socialism, la qustion colonial, l capitalism. Un biographi t nombr d documnts, lttrs, affichs, photos, dssins, aidront à miux connaîtr l histoir d Jan Jaurès, aujourd hui indissociabl d cll d la gauch français t d la gurr d Ann Raffnl n pratiqu «Jaurès, 150 ans d modrnité» Exposition du 1 au 25 janvir Barnum d l hôtl d vill, plac d l hôtl d vill Entré libr, d 9h à 12h t d 1h0 à 17h0. Jan Jaurès adolscnt. OXYGèNE PARUTION DU 6 JANVIER

6 Vi t mort du poilu, un chmin fait d drams Entr l 2 août 1914 t l 11 novmbr 1918, plus d 8 millions d Français ont été mobilisés. Sur cs 8 millions, sront tués t sront blssés. La Franc prd n quatr ans 27 % d ss homms âgés d 18 à 27 ans. Dram humain, mais aussi national car jamais un gurr n avait pris un tll amplur t privé un pays d sa forc viv à un échll aussi grand. L xposition «L chmin ds drams» rndra hommag, du 1 au 25 janvir, au sacrific d cs homms, héros anonyms pour la plupart, t tntra d rtracr, par l objt, l imag t l son, l quotidin du soldat français durant ctt gurr. Affichs, photos, arms, uniforms, maqutts d avion, taxi d la Marn, plus d soixant-dix objts d époqu témoignront d la vi ds poilus au front. Un aprçu chronologiqu prmttra au public, t notammnt aux scolairs, d situr la Grand Gurr dans l XX siècl t d n rtnir ls événmnts décisifs. Aux témoignags d époqu sront associés ds œuvrs d artists contmporains, travaillant sur un transmission d mémoir doulourus t spécialmnt créés pour l occasion. Aulnay dans la tourmnt Dès l été 1914, suit à l avancé ds troups allmands t à l ffondrmnt du front nord, Aulnay s rtrouv aux avant-posts. Ls troups allmands occupnt Dammartin-n-Goël, ls rnforts vnus d Paris débarqunt à Aulnay. Ls 6 t 7 sptmbr, 600 taxis sont rassmblés à Gagny, Livry-Gargan t Trmblay-n- Franc. Ils achminnt nviron 600 homms dans la région d Nantuil-l-Haudouin t arrêtnt l avancé ds troups nnmis sur Paris. Ctt prmièr victoir français sra connu sous l nom d Prmièr bataill d la Marn t ls taxis d la Marn rstront dans l Histoir. L dangr s éloign d Aulnay, mais la vill n n dmur pas moins mobilisé durant ls quatr annés d gurr homms sont nrôlés sur ls qu compt la commun n Ds soups populairs sont distribués t un caiss municipal d scours st créé pour vnir n aid aux famills ds mobilisés. En sptmbr 1914, un cantonnmnt st posté à la frm d Savigny. Ds hôpitaux d campagn sont montés à l écol Du Gusclin, aujourd hui Nos poilus, détail d la couvrtur du roman d Émil Hinzlin, illustration G. Dutriac. Espéranc, t dans la maison Bigottini. L abbé Philly fond un ambulanc d cinquant lits. Vill d arrièr-front ntr 1915 t 1918, Aulnay va vivr au rythm d la gurr t l xposition «Aulnay t ls Aulnaysins pndant la Grand Gurr» rtracra, ntr témoignags t carts postals d époqu, l quotidin ds habitants, la vnu d Indochinois pour aidr aux travaux ds champs, ls difficultés d approvisionnmnt, la maison d convalscnc Bigottini. n pratiqu Ls prisonnirs d gurr aulnaysins, un cinquantain n 1915, sont pris n charg par la municipalité, qui organis un srvic d nvoi d colis d pain t d biscuits. Aulnay déplor, n novmbr 1918 à la fin d la gurr, 256 soldats morts pour la Franc. Un monumnt commémoratif, voté par délibération au consil municipal l juillt 1921, sra élvé au cimtièr du Viux-Pays t financé par souscription publiqu. A.R. «L chmin ds drams, vi t mort du poilu durant la Grand Gurr Aulnay t ls Aulnaysins pndant la Grand Gurr» Exposition du 1 au 25 janvir Frm du Viux- Pays 0, ru Jacqus-Duclos Entré libr d 9h à 12h t d 1h0 à 17h0. 6 OXYGèNE PARUTION DU 6 JANVIER 2014

7 Autour ds xpositions, l programm ds animations Ciné-débats à prévrt Ls sntirs d la gloir. En 1916, durant la Prmièr Gurr mondial, l général Broulard ordonn d lancr un offnsiv suicidair contr un position allmand imprnabl. C film d Stanly Kubrick (états-unis, 1957, dram historiqu, VOST, 1h28) sra suivi d un débat animé par Alain Morau, réalisatur, t Pirr Roy, mmbr d la Fédération national d la libr-pnsé. Judi 16 janvir à 20h Joyux Noël. L soir d Noël 1914, à la favur ds chants, ls blligérants français t allmands fratrnisnt t décidnt d un trêv sur l front... C film d Christian Caron (Franc, 2005, dram historiqu, 1h55) sra suivi d un débat animé par un historin. Dimanch 26 janvir à 16h15 Pour cs dux films, tarif uniqu : 2, 90 Résrvations au Soiré cabart à prévrt Autour du prsonnag d Jaurès, l cabart d la Giroflé va fair valsr discours pacifists d l époqu, parols d poilus, citations d contmporains d Mis n scèn d Isabll Starkir. Mrcrdi 22 janvir à 20h0 Entré libr sur résrvation au Soiré musical au consrvatoir Rtrouvz ls grands compositurs du début du XX siècl Dbussy, Ravl t Durosoir lors d un soiré musical avc Akiko Nanashima au violon, Phlipp Mullr au violoncll t Jacqus Gauthir, t d un xposition photo sur ls instrumnts fabriqués par ls soldats n tmps d gurr t ds portraits d compositurs ngagés au front. Samdi 25 janvir à 20h0 12 ru d Svran Entré libr Café-conférnc à la bibliothèqu Dumont Animé par Yannick Ripa, maîtr d conférncs à Paris VIII t mmbr d rchrchs n histoir t anthropologi ds fmms à l écol ds hauts étuds n scincs socials, c café-conférnc portra sur l rôl ds fmms pndant la gurr d Lcturs d lttrs d poilus, xtraits d journaux intims écrits par ds fmms. Vnt-dédicac d ouvrags avc la librairi Folis d ncr. Vndrdi 24 janvir à 18h 12 boulvard Gallini Entré libr Résrvations au ntrtin avc Yannick Ripa, profssur n histoir politiqu t social à Paris VIII t invité du Résau ds bibliothèqus «La patri pu rconnaissant aux Françaiss» Pourquoi ctt conférnc sur ls fmms durant la gurr l 24 janvir à la bibliothèqu Dumont? Yannick Ripa : Déjà, j trouv cla bizarr d commémorr la gurr. J ai trouvé intérssant l idé d célébrr la paix t l sacrific ds poilus, mais prsonn n évoqu clui ds fmms. La patri st pu rconnaissant aux Françaiss! Loin d minimisr ls souffrancs ds homms, il y a quand mêm un rééquilibrag à fair. Il n faut pas oublir qu ls tmps d gurr comm ls tmps d paix sont ds tmps mixts. Ls fmms rprésntaint 5 % d la population français n La gurr a été défini comm mondial t total. L 7 août 1914, l présidnt du Consil Rné Viviani lanc un appl aux Françaiss, notammnt aux paysanns, afin d ffctur ls travaux ds homms partis au front. Comm il nvisag un gurr court, il pns tout d abord aux récolts, t il faudra attndr la fin d 1915 pour qu ls ouvrièrs soint égalmnt mobilisés. Cpndant, la gurr a autant touché t changé ls fmms qu ls homms. L changmnt a-t-il été définitif, t sur quls plans? Tout d abord, ctt gurr a joué un rôl détrminant dans l émancipation ds fmms. Ells ont pu, par décrt provisoir, dvnir chf d famill t assumr ls rsponsabilités normalmnt dévolus aux homms. Mêm si ctt émancipation légal était provisoir, ll a conduit au rnforcmnt ds acquis. D façon plus prsonnll, plus intim, d nombruss fmms ont connu la séparation pour la prmièr fois ; lls s sont rtrouvés suls t sans autorité masculin. Cla aussi ls a changés. Après la démobilisation ds homms n 1918, on a aussi démobilisé ls fmms. On lur a dit, rntrz chz vous, arrêtz d travaillr t faits ds nfants pour rpuplr la Franc xsangu après touts cs morts. Crtains s sont soumiss, d autrs plus juns, non. Cla a donné ls garçonns durant ls annés folls, ntr autrs. La gurr a marqué du point d vu ds fmms la fin du long XIX siècl. Ls coupls ont ils souffrt d la gurr? Oui. Dans baucoup d cas, l rtour au foyr a été délicat, mais à cs époqus-là, ls gns n parlaint pas d lurs problèms prsonnls t d lurs souffrancs. On voit, à travrs ls lcturs d lttrs, d journaux intims ds fmms, combin cla a pu êtr dur. Ls souffrancs n ont rin à voir avc l épruv du fu qui a marqué ls homms à vi, avc ls horrurs, l absurdité, la déshumanisation du front. Il n y a pas d comparaison commun. Ls ancins combattants sont porturs d un vécu qu ils n pourront pas xprimr, d souffrancs qu ils n pourront pas partagr. Quatr ans, c st énorm. Ça a marqué tout l mond, ls fêlurs sont trribls. Cux qui rntrnt sont blssés, brisés, marqués t crtains n rvinnnt pas. La Prmièr Gurr mondial a fait plus d vuvs. Il va falloir tntr d vivr à nouvau nsmbl, d rnégocir la domination masculin, ls rapports d sx qu la gurr a changés. En cs momnts d commémoration du cntnair d la gurr, d nombrux documnts sortnt mais il xist toujours un gros déséquilibr mémoril. On a tndanc à occultr l rôl ds fmms. OXYGèNE PARUTION DU 6 JANVIER

8 NOTRE VILLE Manifstation contr la frmtur d l usin PSA l samdi 18 févrir PSA ID Logistic: la vill dmand l mbauch prioritair ds Aulnaysins Alors qu l usin PSA d Aulnay va définitivmnt frmr ss ports dans l courant d l anné, près d cinq cnts salariés n sont pas ncor rclassés à c jour. C lundi 6 janvir, c st l hur d la rpris après ls congés d Noël pour ls qulqus salariés d l usin PSA qui, à c jour, rstnt sans solution d rclassmnt. Mais alors qu la «phas contraint» (périod pndant laqull la dirction va proposr ds rclassmnts n intrn avant l nvoi ds prmièrs lttrs d licncimnt n avril) st ffctiv dpuis l 1 r janvir, où n st-on précisémnt du plan social? Slon l dirctur ds rssourcs humains d PSA, sur l rclassmnt ds salariés, plus d un tirs ont choisi d partir, quand 700 ont opté pour un mutation vrs un autr sit du group (notammnt à Poissy t à Sochaux). Ls autrs ont adhéré au congé sniors ou créé lur ntrpris. Pour c qui st ds salariés qui n sont pas ncor fixés sur lur sort, 75 font, slon la dirction d PSA, l objt d propositions d rclassmnt. On y trouv naturllmnt clls ayant trait au projt d ID Logistics, plat-form logistiqu qui sra implanté sur un parti du sit d l usin PSA. Actullmnt, 4 projts profssionnls ont été xaminés par la dirction, dont 29 promsss d mbauchs au sin du group. Parmi cs projts, 18 promsss ont dirctmnt trait au rclassmnt ds salariés d PSA sur l sit d Aulnay t, à c jour, suls propositions ont été rtnus. Obtnir ds garantis Un situation qui a poussé l mair Gérard Ségura d concrt avc ls syndicats, à sollicitr Philipp Varin, présidnt du dirctoir du group PSA, pour qu la phas ds départs volontairs soit rpoussé au printmps, c qui prmttra notammnt à ID Logistics d étoffr son carnt d mbauchs. Mais l mair souhait aussi qu ls dmandurs d mploi d Aulnay puissnt êtr prioritairs, c à quoi la dirction d ID Logistics smbl êtr favorabl. «J souhait qu nous posions frmmnt la qustion d la possibilité d mbauchr n priorité ds dmandurs d mplois aulnaysins. C st loin d êtr négligabl pour ls habitants, n particulir pour nos juns», a d aillurs rapplé Gérard Ségura au cours du drnir consil municipal l 19 décmbr. Aussi, l mair a proposé qu chaqu composant du consil municipal auditionn la dirction d ID Logistic afin d obtnir un crtain nombr d garantis. Ctt rncontr st fixé pour l 1 janvir prochain. L consil du 19 décmbr a égalmnt vu l adoption d un délibération autorisant un modification du plan local d urbanism (PLU), favorabl à l implantation d la plat-form logistiqu sur l sit d PSA (la délibération a été adopté a la majorité avc voix pour - PS, PRG, UMP t UDI -, 1 voix contr - PC t Group ds vrts - t 2 abstntions). Un mssag qui s accompagn toutfois d un xtrêm vigilanc à l égard ds ngagmnts qui ont été formulés. Rapplons qu conformémnt au sursis à statur, il rst au mair un rcours décisif: clui d rfusr n drnièr instanc la délivranc du prmis d construir. Philipp Ginsy 8 OXYGÈNE PARUTION DU 6 JANVIER 2014

9 IncndI Au GroS-SAul L nsmbl ds famills rlogé Un violnt incndi s st déclaré l lundi 0 décmbr à l aub ru du Dr Pascarl dans l quartir du Gros-Saul. Ls six famills victims du sinistr ont immédiatmnt été priss n charg. Sur la façad d l immubl, il n rst plus qu ds tracs d fumé d l incndi qui a pourtant ravagé trois appartmnts lundi 0 décmbr dans l quartir du Gros-Saul. Un accidnt a priori d origin élctriqu qui, par chanc, n a fait aucun blssé, mais qui a tout d mêm laissé trnt-spt locatairs sans toit. Alors qu plus d un cntain d sapurspompirs s mployait à contnir ls flamms, l cntr communal d action social d la vill, aidé par ds bénévols d la Croix-Roug, s st immédiatmnt mobilisé pour prndr n charg ls six famills logés dans ls appartmnts touchés par l incndi. D son côté, la municipalité a pris l initiativ d accuillir ls famills dans l écol matrnll Émil-Zola d Svran. Fac à l urgnc, la vill a égalmnt srvi un rpas t ds boissons chauds. Ls famills ont nsuit été accuillis dans un hôtl pour y passr la nuit. Il s agit maintnant d lur trouvr ds logmnts tmporairs. La municipalité a du rst xigé qu l baillur Domaxis fass l nécssair. Pour c qui st d l immubl d la ru du Dr Pascarl, un cabint d étuds a d ors t déjà été missionné afin d s assurr d la solidité du bâti avant qu ds travaux d réhabilitation puissnt démarrr. Ph. G. SAINT JOSEPH OXYGÈNE PARUTION DU 6 JANVIER

10 AULNAY PRATIQUE ProPrté urbain Après ls déchts élctroniqus, cap sur la collct ds déchts d amublmnt La collct, l tri t l traitmnt ds déchts d élémnts d amublmnt vont désormais êtr pris n charg par l éco-organism éco-mobilir. Après avoir rnouvlé sa convntion avc l organism OCADE pour la collct t l traitmnt ds déchts d équipmnts élctriqus t élctroniqus (voir Oxygèn n 192), la vill vint d confir la collct, l tri t l traitmnt ds déchts d élémnts d amublmnt (DEA) à l éco-organism Éco-Mobilir. Jusqu à présnt, ctt mission était assuré à la déchttri ou par ls ncombrants, donc pris n compt dans ls financs d la commun. Mais grâc à c transfrt d compétncs qui sra financé par ls rctts provnant d l écoparticipation n viguur dpuis l 1 r mai 201, l économi pour la vill st stimé à pour la sul déchttri. Rapplons qu, slon l étud mné par l Agnc d l nvironnmnt t d la maîtris d l énrgi (Adm), sur ls 2,7 millions d tonns d déchts produits chaqu anné n Franc par ls élémnts d amublmnt, 80 % sont issus ds ménags t 20 % ds profssionnls. Parmi cs DEA, on trouv aussi bin ds mubls d séjour (tabls, chaiss, canapés ) qu d la litri (matlas, sommirs), ou ds mubls d cuisin, d sall d bains ou d jardin ; brf, tout c qui nous ntour au quotidin. Aussi, Éco-Mobilir s st-il ngagé concrètmnt à organisr gratuitmnt l nlèvmnt t l traitmnt ds DEA à la déchttri, mais égalmnt à vrsr ls soutins financirs corrspondants à la collct n déchttri ds DEA séparés, t nfin à accompagnr la formation t la communication. Philipp Ginsy Bonn anné! la rédaction d oxygèn vous présnt ss millurs vœux pour ctt nouvll anné citoynnté Café-débat au foyr club André-Romand un café-débat s tindra l mrcrdi 29 janvir à 14 hurs au foyr-club André-romand (ru André-romand) avc pour thèm «la polic d proximité, opération tranquillité ds sniors». ctt réunion sra animé par louis Forgrit t Jan-claud lclrc, délégués à la cohésion polic-population. Vous pourrz posr ds qustions liés à votr sécurité. Inscription obligatoir auprès ds foyrs clubs. SAnté Frmtur d cabint dntair n ayant pas trouvé d rprnur, l doctur olivir Smpéré, chirurgin-dntist xrçant dpuis vingt ans à Aulnay, annonc la frmtur d son cabint dntair situé 5 ru d Bondy. SolIdArIté La campagn ds Rstos continu la campagn d hivr ds rstos du cœur s déroul jusqu à la fin du mois d mars. ls inscriptions ont toujours liu d 9h à 11h ls lundis, mardis, judis t vndrdis. rnsignmnts au cntr d Aulnay-sous- Bois, 14 ru ds Sauls, tél. : ScolArIté Erratum un rrur s st glissé dans notr dossir sur la concrtation autour d la réform ds rythms scolairs (Oxygèn n 192). c st n fait l nsmbl ds agnts d la dirction ds sports (gardins, agnts d accuil t d ntrtin ) qui st concrné par c dispositif qui ntrra n viguur n sptmbr 2014, cux-ci prmttant l ouvrtur t l fonctionnmnt ds installations sportivs municipals, ainsi qu l stad nautiqu avc ss agnts. Soit un total d 18 agnts. 10 OXYGÈNE PARUTION DU 6 JANVIER 2014

11 Ds sniors forc d propositions Afin d miux appréhndr ls attnts t bsoins ds sniors, l group «Bin viillir nsmbl» du consil ds sniors a mné tout un travail d réflxion. ds sniors attntifs lors du drnir forum qui lur était consacré. C st l fruit d dux annés d labur qui st sur l point d aboutir. En fft, dpuis 2012, l group d travail Bin viillir nsmbl du consil ds sniors a étudié d près n concrtation avc la municipalité c qui xistait sur la commun à l attntion ds sniors. Un prmir qustionnair diffusé aux mois d sptmbr, octobr t novmbr d la mêm anné avait notammnt prmis d rcuillir un crtain nombr d informations quantitativs t qualitativs tant sur la qustion d la santé ds sniors qu sur lur prcption d la manièr dont la vill prnait n compt lurs bsoins spécifiqus. L group d travail a égalmnt participé à d nombrux événmnts tls qu l Forum ds associations ou l Forum bin viillir. DÉMOCRATIE TOUS vos RENDEz-vOUS CITOYENS SUR LUNDI 1 janvier à 19H0 CONSEIL DE QUARTIER Balagny La Plain Tour Eiffl M. HERNANDEZ Réfctoir Fontain ds Prés 25/27 ru d l Arbr vrt Ordr du jour : à définir LUNDI 1 janvier à 19H0 CONSEIL DE QUARTIER Savigny Mitry M m PELLIER Cntr social Mitry-Ambourgt 19/21 ru du 8 Mai 45 Ordr du jour : sécurité, point actualité sur ls cavs OPH L occasion d pouvoir échangr n dirct avc d autrs sniors sur d nombrux sujts qui ls concrnnt n prmir liu. L travail a nsuit consisté à mnr un analys d tous ls documnts d communication xistants (plaqutts, dépliants, outils multimédias ), t c, n fonction d trois critèrs : l accssibilité d l information, sa form t son contnu. Fort d ctt nquêt t d ct invntair, l group Bin viillir nsmbl va, au début d l anné 2014, t sur la bas d l nsmbl ds obsrvations qui auront été rcuillis, formulr tout un séri d préconisations afin d améliorr la communication autour ds dispositifs, srvics t structurs dstinés aux sniors. Ph. G. LUNDI 1 janvier à 20H CONSEIL DE QUARTIER Prévoyants L Parc M. GENTE Réfctoir ds Prévoyants 45/47 avnu ds Frichs Ordr du jour : bilan du consil d quartir jeudi 6 FévRIER à 14H CONSEIL DES SENIORS, ASSEMBLéE PLéNIèRE M m DEMONCEAUX Sall du consil municipal AULNAY PRATIQUE URGENCES Polic scours 17 Polic national Polic municipal Pompirs 18 Samu 15 SoS médcin cntr antipoison Hôpital robrt-ballangr cliniqu d Aulnay Assistanc SoS amitié nfanc maltraité 119 nfants disparus PERMANENCES GRATUITES (rndz-vous par téléphon) Avocats (burau d aid aux victims) PéDIATRES DE GARDE Samdi 11 t dimanch 12 janvir Dr GAUCHON (L Blanc-Msnil) Tél. : Samdi 18 t dimanch 19 janvir Dr ZALUSKI (Rosny-sous-Bois) Tél. : OXYGÈNE Journal d informations d la vill d Aulnay-sous-Bois lundi 6 janvir 2014 Hôtl-d-vill BP Aulnay cdx tél. : Fax. : dirctur d la publication : Gérard Ségura rédactur n chf : Philipp Ginsy ont participé à la rédaction d c numéro : Frédéric Lombard, Ann Raffnl, Fadila Zidouni Photos : A. Brnuzau, J. Tomas, A. Gallosi, C.Gravil dirction artistiqu : JBA chf d studio : Mariann Ducrux Maqutt : Sylvi Blayo, Katia Ouagud régi publicitair : Médias t publicité Imprssion : Imprimri Grnir tirag : xmplairs dépôt légal : janvir 2014 PAPIER RECYCLÉ OXYGÈNE PARUTION DU 6 JANVIER

12 NOS VIES Ds famills comblés... Un dînr plus qu parfait... un chf étoilé... Plus d prsonns - parnts t nfants - ont participé à la soiré organisé par l Acsa au cntr commrcial O Parinor. Pour l occasion, l chf étoilé Jan-Claud Cahagnt a mis ls ptits plats dans ls grands. À événmnt xcptionnl, liu xcptionnl. Et à rpas xtraordinair, chf prstigiux. C st donc dans la galri commrcial d O Parinor privatisé pour l occasion qu s st tnu la prmièr soiré étoilé organisé par l Association ds cntrs sociaux d Aulnaysous-Bois (Acsa) l dimanch 29 décmbr. Un soiré, mais surtout un rpas orchstré par l chf étoilé d l Aubrg ds Saints-Pèrs, Jan-Claud Cahagnt. Au mnu : foi gras, noix d saint-jacqus, volaill t homard l tout pour la modiqu somm d ou 5. Un pari osé, mais réussi grâc notammnt à la mobilisation d cntains d bénévols d l Acsa qui, dès la vill, ont travaillé d arrachpid pour disposr ls 200 tabls, t qui, l jour J, ont su mttr la main à la pât pour aidr l chf dans la préparation ds assitts. «Cla fait ds annés qu ls bénévols d l Acsa s mobilisnt pour l traditionnl rpas d Noël, xpliqu Lila Abdllaoui, présidnt d l association. Mais ctt anné, faut d chapitau t d un hôtl d vill trop ptit pour la circonstanc, il nous a fallu trouvr un liu capabl d accuillir autant d mond tout n nous inspirant d c qu nous avons fait ct été». Car l hurus collaboration ntr l Asca t Jan-Claud Cahagnt n dat pas d hir. D ss cours d cuisin dans ls cntrs sociaux à sa participation activ à l opération L été à Ballangr dès juillt 2012, l chf fait désormais parti d la grand famill d l Acsa. Un mis n bouch sur l marché Répétition général l dimanch 22 décmbr sur l marché d la gar d Aulnay, où l chf avait pris ss quartirs n compagni ds équips d l Acsa, pour fair découvrir t dégustr un vlouté d légums ou ncor un chantilly d foi gras. Qu du bonhur! Ds famills qui ont répondu présnt n c 29 décmbr la soiré affichait complt dpuis ds smains n prnant d assaut ls allés d la galri commrcial. Mohamd, 12 OXYGÈNE PARUTION DU 6 janvir 2014

13 NOËL Ds solidarités A Scohy, c était Noël avant l hur Pari réussi l 21 décmbr à la sall Scohy, où plus d prsonns, nfants t parnts, s sont réunis sous l sign d la solidarité.... t ds bénévols mobilisés. PArOl d cuisinir «Un pari osé» «Organisr un soiré fstiv t gastronomiqu pour plus d convivs karim était un pari osé. Grâc à BOuAziz, Acsa l nsmbl ds salariés t ds bénévols présnts, nous l avons mporté haut la main malgré la difficulté d réalisr un événmnt d un tll amplur. Nous somms d ors t déjà n train d réfléchir à l organisation du rpas d l an prochain avc l chf étoilé d l Aubrg ds Saints-Pèrs, pour qui ctt édition 201 st l un d ss millurs momnts profssionnls!» accompagné d son épous, rst stomaqué dvant l amplur d l opération. «En général, j traîn un pu ls pids quand il s agit d vnir fair ls courss, concèd-t-il. Mais là, voir tous cs nfants t lurs parnts dans ct état d sprit, c st qu du bonhur». Et comm un bonhur n arriv jamais sul, ctt soiré a prmis d fair s rncontrr ds publics qui, souvnt, n font qu s croisr. «Notr objctif, c st aussi d rassmblr l maximum d Aulnaysins t d Aulnaysinns par c typ d initiativ, insist Lïla Abdllaoui. À l imag d notr collaboration avc Jan-Claud, on vut prouvr qu rin n st cloisonné». Et forc st d constatr qu, compt tnu du succès d ctt soiré étoilé, l pari st réussi. Philipp Ginsy Bill, 4 ans, srr fort dans ss bras son ballon vrt tombé avc ds cntains d autrs du plafond. C lâchr, c était un pu l fu d artific d clôtur d l après-midi ds solidarités qui s st déroulé l 21 décmbr à la sall Pirr-Scohy. Magiqu, njoué, animé, convivial t familial, c rndz-vous qu proposaint pour la duxièm fois ls srvic d la vill t ls cntrs sociaux d Aulnay, épaulés par la sphèr associativ, a comblé participants t organisaturs. 800 famills, soit prsonns, bébés n pousstt, parnts, grands sœurs, ptits frèrs, ont fait d ct événmnt d avant Noël, un bll fêt dans un ambianc d krmss. Tout avait été réuni. Ds activités ludiqus (structurs gonflabls, babyfoot géant, maquillag, stand du Pèr Noël, barb à papa...), d la musiqu t du chant, sans oublir un spac cadaux t un buvtt. Et, au four t au moulin, la cntain d ncadrants, animaturs, prsonnls d la vill t bénévols associatifs qui ont contribué au succès d ctt initiativ d fin d anné. La fêt a mêm été complèt grâc à l spac Prévrt voisin, où plus d un millir d parnts t d nfants ont assisté à la projction d L apprnti Pèr Noël t l flocon magiqu. «C st un très joli film qu ma fill a adoré», a confié François, sa maman, à la sorti d l spac. Dans ls bras d sa fill, un boît d Labyrinth, l cadau offrt à chaqu nfant. «J particip à c Noël pour la prmièr fois t j n suis très hurus car j vois tout l mond joyux autour d nous t ça fait du bin du moral», ajout-t-ll n souriant. L sourir s lisait aussi sur ls visags ds prsonnalités t ds prsonns présnts. «C n st sulmnt qu la scond fois qu ctt journé xist mais j ai l imprssion qu c st déjà un tradition qui s install», déclar un habitant. Un succés qui tint à la mobilisation du CCAS qui a su mttr n ju touts ss forcs pour la réussit d ct événmnt. Ls rmrcimnts s sont adrssés égalmnt au Crédit mutul, dont l dirctur a rmis aux organisaturs un chèqu d n soutin à ctt opération. F. L. OXYGÈNE PARUTION DU 6 janvir

14 DU CÔTÉ DES ASSOCIATIONS Bonn santé 2014! Sport Alim propos au grand public ds atlirs cntrés sur la promotion d la santé par l alimntation, l éducation t l activité physiqu. DémARRz bin L ANNé Avc L informaticlub samdi 11 janvir, rndz-vous au viux-pays, 21 ru Jacqus-Duclos, d 16h0 à 18h0, pour participr à l atlir mnsul proposé par ls animaturs d l informaticlub. Au cours d ct atlir, vous pourrz posr touts ls qustions qu vous souhaitz, t c, qul qu soit votr nivau n informatiqu. L tout dans un ambianc convivial autour d un thé-café. Rnsignmnts au d 18h à 20h ls jours d la smain ou sur l sit intrnt tai chi chuan Avc L camc L ROsAu L cntr ds arts martiaux chinois (camc) l Rosau vous propos un stag d tai chi chuan-tui shou (initiation aux applications martials) l samdi 11 janvir d 9h à 1h à la sall annx d l écol du Parc (fac à la cliniqu). c cours st ouvrt à tous, débutants ou confirmés. Prix : 20 par prsonn. shéhérazad t Omar La santé? «un état d complt bin-êtr physiqu, mntal t social, qui n consist pas sulmnt n un absnc d maladi ou d infirmité». C st l Organisation mondial d la santé (OMS) qui l dit. Un définition qu Sport Alim a fait sinn. C st mêm dvnu l litmotiv d son action. Dpuis bintôt quatr ans, ctt association né dans l quartir du Gros-Saul propos au grand public ds actions cntrés sur la promotion d la santé par l alimntation, l éducation t l activité physiqu. «Nous somms un group d profssionnls d santé t d prsonns xtériurs dont ls intrvntions consistnt à mttr n œuvr ds méthods t ds dispositifs n vu d améliorr durablmnt la qualité d vi ds gns», xpliqu Omar Ikli, consillr nutritionnl t sportif, cofondatur d Sport Alim. Partant du princip qu êtr bin dans sa têt, c st d abord êtr miux dans son corps, l association organis ds cycls d atlirs comprnant ds cours théoriqus t ds atlirs pratiqus. «Nous intrvnons baucoup dans l domain d l alimntation t ls problèms d surpoids. Nous apprnons aux gns à luttr contr la malbouff n apprnant à fair ss courss à partir d produits équilibrés. Nous lur nsignons ds xrcics physiqus à fair chz ux t sans frais, n utilisant ds objts banals du quotidin», ajout l ancin étudiant d Paris XIII. Sport Alim dispns égalmnt ds cours d zumba, un cocktail dansant t tonifiant. «Nous nous adrssons à l nsmbl ds générations t à touts ls catégoris socials», précis Omar Ikli. Dpuis trois ans, l association organis un fois par mois ds atlirs d éducation nutritionnll dans ls cntrs sociaux d Mitry-Ambourgt, d l Albatros t du Gros-Saul. Un quatrièm ouvrira prochainmnt aux Quartirs. La notoriété d Sport Alim a franchi ls limits d la commun. Ainsi, l association élargit pu à pu ss activités dans l départmnt comm à Rosny-sous-Bois auprès d prsonns âgés, à Bondy auprès d nfants n surcharg pondéral t dans ds collègs d Bobigny. F. L. N PrATIqU Sport Alim contact sos tombali toujours mobilisé ctt association, qui vint n aid aux nfants t adults handicapés vivant dans ls villags d la Guiné-bissau, t particulièrmnt dans la région d tombali, st à la rchrch d matéril pour l bin-êtr ds handicapés. chaiss roulants pliabls, béquills, déambulaturs, urinoirs... sont nsuit rmis dirctmnt aux nécssitux sur plac. tout aid st la binvnu. Pour tout rnsignmnt, contactz Yaya sagna au OXYGÈNE PARUTION DU 6 janvir 2014

15 BIO XPrSS chérif haddad st né n Kabyli n il arriv n franc à l âg d 18 ans, où il début comm opératur d stand au sin d la société Kis, l invntur du dévloppmnt photo n 1 hur. il gravit plusiurs échlons dans la dirction d l ntrpris avant d la quittr au tournant ds annés il s mt alors à son compt t ouvr son magasin d photo à bondy, n L décmbr 201, il inaugur cn Dvlopmnt à Aulnay. PORTRAIT ChérIf haddad Loin ds clichés Chérif haddad vint d ouvrir un magasin d photo au Viux-Pays. C commrçant à la fibr humanist aim sincèrmnt ls gns, qui l lui rndnt bin. L intériur snt ncor l nuf. il rst qulqus apparils à rcvoir t à installr. Déjà, la nouvll nsign d photo, au 24, ru Jacqus-Duclos, a fièr allur. La port d ntré avc son bouton d appl dmur l uniqu vstig d l agnc d la Banqu populair. Aujourd hui, Chérif Haddad ntnd y fair prospérr son activité. Mais, proposr nombr d srvics d proximité autour d l imag t d la communication, à l hur d Intrnt t du numériqu, n rlèv-il pas d un choix kamikaz? Chérif a l sourir n coin. Il st habitué à ctt rmarqu. CN Dvlopmnt, c st aussi d la photocopi, d l imprssion d carts d visit, du transfrt sur objts, d la plastification d documnts, d la photo à domicil pour ls prsonns à mobilité réduit, un studio d priss d vu, dux borns photos uniqus n Franc, ds tirags format XXL t on n oubli. «J appliqu à Aulnay, mais sur un échll supériur, ls rctts qui font l succès d la boutiqu qu j possèd dpuis près d vingt ans à Bondy», répliqu notr commrçant. Nadia, sa fmm, l suit à fond dans c nouvau projt. «Sans ll, j n m srais pas lancé», assur-t-il. L goût ds autrs L un ds lauréats 2012 du concours Stars t métirs d la chambr ds métirs d la Sin-Saint-Dnis st tout sauf un têt brûlé. Plus d trnt ans dans l commrc t c photograph 100 % autodidact voit toujours la boutill aux trois quarts plin. Sa forc, c st un optimism d plomb t, surtout, son goût d autrui. «L commrc pour l commrc n m intérss pas. C dont j ai bsoin, c st du contact avc la clintèl, c côté humain t disponibl qu jamais MON LIEU «J ai découvrt la Frm du Viux-Pays à mon arrivé ru Jacqus-Duclos. C st un ndroit charmant, où sont organisés d nombruss activités utils à la vi du quartir, c qui l rnd ncor plus attractif.» un grand surfac n pourra satisfair», assur-t-il. Il tint cla d son éducation, à chval sur dux rivs d la Méditrrané t qui lui a donné ds ails. «Ma plus bll rconnaissanc, c fut lorsqu ds clints ont apporté ds cadaux à l occasion d la naissanc d mon nfant». Chérif vut êtr util à son ntourag : «J aim m impliqur dans ds projts profitabls à tous». Dans sa vill, il a créé un club ds commrçants qui fonctionn du fu d Zus. «J n vins pas fair la révolution au Viux-Pays mais on put comptr sur moi pour aidr à rnforcr son dynamism», affirm-t-il. Il n rgrtt pas son implantation aulnaysinn : «La mixité social dans l quartir m plaît baucoup, tout comm la gntillss ds habitants». Plus ncor qu la boss du commrc, Chérif a définitivmnt la boss ds autrs. Frédéric Lombard OXYGÈNE PARUTION DU 6 janvir

16 mardi EDGAR DEGAS www mai4ns-9asso.fr assr us débarr s pour vo n téléphonant n o ti lu o s z-vous , sur rnd au s A domicil s Mardll ipal - ZI day-sous-bois. ic n u m ri à Auln rcri La déchtt La RssouMsnil c n la B u in-lot 8 a rt Einst 19 ru Alb loi Association in, Lot rt Einst lb A ru 9 1 snil Blanc-M 9150 L rs n vnt z ls tréso ri "Découvr ois à la Rssourci au m r rd a a p m is u d fo dux.fr) ou u situé ains-asso (www.2m di dans la boutiq us-bois. m so sa Aulnay Bondy à 15 rout d s récupèr s, tion 2main L'associa itmnt ls mublu q ts n gratu m t ou ls vê urs ls objts tilisz plus pour l é vous n'u duxièm vi t cr nt ga un rdonnr plois tout n proté mnt. m l'nvironn ainsi ds Du lundi au vndrdi : 8h0-12h / 1h0-17h L samdi : 8h0-12h Pour nous écrir : Hôtl d vill 9600 Aulnay-sous-Bois PROPRETÉ SERVICE Calndrir ds ncombrants 2014

17 KAZOAR m maximum par mois à sortir obligatoirmnt l soir, la vill du jour d ramassag. Déchts intrdits : gravats, végétaux, toxiqus, pinturs, amiant, ordurs ménagèrs, ls apparils élctroménagrs... VOLUMINEUX COLLECTE DES OBJETS 4 mardi mrc MOIS / JOUR JANVIER FÉVRIER MARS AVRIL MAI JUIN JUILLET AOÛT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE judi C Collct du 1r mai rporté au 2 mai B A SECTEURS AY DE FONTEN LAGIER vnd D lundi E lundi F mardi G mrc H judi I vnd J mardi K mrc L judi lundi M N vnd O lundi r P mardi r R mrc r S * judi r T r vnd U Zon industrill ds Mardlls Ru Hnri Bcqurl à Aulnay-Sous-Bois Tél. : Horairs d ouvrtur aux particulirs : Du 1r novmbr au 1 mars Du lundi au vndrdi : 1h - 18h l samdi : 10h - 18h l dimanch : 9h - 1h Du 1r avril au 1 octobr Du lundi au vndrdi : 14h - 19h l samdi : 10h - 19h l dimanch : 9h - 1h Horairs d ouvrtur aux artisans, sociétés ou ntrpriss : Du lundi au vndrdi : 6h - 12h La déchttri st frmé ls jours fériés MUNICIPALE DÉCHETTERIE

18 GroupE ps Et personnalités Sécurité : à un politiqu d la parol a succédé un politiqu n acts Moi aussi, ctt anné, j pourrais vous souhaitr tout l bonhur possibl. Mais n ctt périod, il Raoul MERCIER m smbl qu c qu vous attndz avant tout d vos élus, c st d abord t surtout d tnir lurs résolutions. C st l moyn l plus sériux d abordr la nouvll anné, loin ds vœux piux t ds formuls touts faits qui n ngagnt qu lurs auturs. C st bin pourquoi j ai choisi, pour ctt prmièr tribun d 2014, d vous parlr d sécurité. Et j vux l dir d ntré : rin n saurait xcusr ls comportmnts incivils t ls acts d violnc. Cux-ci constitunt la négation mêm d notr vi n société. ils portnt attint au droit fondamntal d chaqu citoyn d vivr paisiblmnt t n tout tranquillité. Sur c point, tout l mond s accord. Mais ls princips un fois admis, rst à xaminr ls faits. Et là, ls surpriss commncnt. L ancinn municipalité avait fait d la sécurité son fonds d commrc élctoral. il n y avait pas n Franc, soi-disant, commun plus compétnt n c domain. puis survint la catastroph. ls émuts d 2005 ont d abord fissuré la bll façad. un rapport d la Chambr régional ds compts n 2008, portant sur la gstion d la précédnt équip, a fini par fair volr n éclat la dvantur. Qu disaint ls magistrats dans lurs conclusions? Qu la politiqu municipal n la matièr était aussi onérus qu infficac. Constat accablant confirmé par l état ds liux établi lors d notr pris d rsponsabilité : la polic municipal, malgré ds ffctifs nombrux, fonctionnait sans lign dirctric; l parc ds caméras d vidéoprotction s trouvait à l abandon; l commissariat d la polic national était l un ds plus vétusts d la région parisinn. Drrièr l décorum, la réalité s présntait sous un jour crul. En somm, ls habitants payaint doubl tarif : un prmièr fois pour la polic national à travrs l impôt sur l rvnu, un scond fois pour la polic municipal à travrs ls impôts locaux. tout cla, pour un résultat plus qu médiocr. Disant cla, nous n incriminons pas ls fonctionnairs dont l travail, qui s xrc dans ds conditions très difficils, mérit notr rspct. Nous pointons du doigt cux dont la méthod n st pas sans rapplr cll d Sarkozy du tmps où l obsssion du chiffr l mportait sur la cultur du résultat. un mandat n aura pas été d trop pour établir un synrgi ntr ls missions d la polic national t cll d la polic municipal, pour rstaurr l systèm d vidéoprotction, pour obtnir l classmnt n zon d sécurité prioritair d un parti d aulnay assorti d ffctifs policirs supplémntairs. Et surtout, pour arrachr un nouvau commissariat qu Manul Valls, l ministr d l Intériur, st vnu c lundi confirmr sur plac. a un politiqu d la parol a succédé un politiqu n acts. C st bin là l ssntil. Rtrouvz l actualité ds élus socialists sur lur blog : wordprss.com 18 OXYGèNE PARUTION DU 6 janvir 2014

19 GroupE pcf-front DE GauChE 2014, pour un anné à gauch! Au trm d l anné qui vint d s achvr, un constat s impos : l anné 201 sign l échc du présidnt t du gouvrnmnt, quoi qu ils n disnt t parc qu ils n s sont pas donné, n ont pas voulu s donnr ls moyns d réussir à gauch. pour l dir crûmnt, ils ont fait l choix d flattr l Mdf plutôt qu d s appuyr sur ls forcs politiqus t socials qui ls ont élus. L changmnt c était «maintnant». Comm sœur ann, nous n avons rin vu vnir t n voyons toujours rin. la droit spèr sans dout n tirr parti. Mais ntr ls chimèrs t ls spérancs fondés sur un évntul rtour du prdant d 2012, ls dissnsions d ss ladrs, ss ambiguïtés vis-à-vis d l xtrêm-droit t qulqus amorcs d programm ultralibéral, ll n put rprésntr aujourd hui un véritabl altrnativ, n srait-c qu par défaut, quls qu soint ss fforts pour fédérr ls mécontntmnts. C st sans dout à ctt aun qu il faut jugr du désarroi ds Français t ds brouillags idéologiqus qui ont pu alimntr ds mouvmnts récnts comm cux ds «bonnts rougs» t ds thèms comm cux du ras-l-bol fiscal, mttant dans l mêm sac ls salariés ls plus modsts t ls patrons du CaC 40. l Front national ntnd fair ss choux gras d ctt situation ; t à chacun d ss apparitions dans ds médias qui smblnt parfois fascinés, voir séduits, sa présidnt n cach mêm pas qu ll s n délct. Ell n ntnd pas combattr la cris, qu c soit au sns économiqu ou politiqu, mais comm touts ls xtrêms-droits n Europ, ll «êtr libr, c n st pas sulmnt s débarrassr d ss chaîns c st vivr d un façon qui rspct t rnforc la librté ds autrs.» nlson Mandla ( ) vut prospérr sur la cris, s nourrir d la cris. La gauch, à l invrs, n put s n satisfair. Ell n a rin à gagnr dans ctt situation ; t pnsr qu un parti d llmêm pourrait s n portr miux srait un illusion. la gauch, tout la gauch, n a pas voté pour n arrivr là. Ell put put-êtr l déplorr mais il n lui srvirait à rin d s couvrir la têt d cndrs pour fair son duil du changmnt t d ss aspirations. l chantir ds réponss aux Cassandr d touts coulurs st ouvrt. il va passr par la bataill ssntill ngagé sur l coût du capital parc qu ll touch au fond ds choss. Et ll n st pas à côté ds dux échéancs élctorals qui arrivnt, municipals t uropénns, avc la défns ds srvics publics, d la santé, d la fiscalité, d la souvrainté ds citoyns, au local comm au global. Ls élus du group communist vous souhaitnt un bonn t hurus anné 2014 plin d spoir, d solidarité t d fratrnité. Nous vous donnons rndzvous l vndrdi 24 janvir à 19h au foyr André-Romand. prmannc l mrcrdi matin à la sction du pcf au 25, ru Jacqus-Duclos Viux-pays. pour un rdv : Sit intrnt : GroupE DES élus radicaux l choix st ntr l rtour n arrièr ou l rgard tourné vrs l avnir Mario DE OlIvEIRa, Karin FOuGERaY, ahmd laouedj 2014 vous prmttra d vous xprimr sur l mandat écoulé. S il y a bin qulqu chos qu nous tnons à vous dir n ctt anné nouvll, c st d n laissr à prsonn l soin d décidr à votr plac. Votr st un act citoyn, un acquis d haut lutt. Mais votr, c st aussi l moyn d jugr n conscinc. non pas sulmnt n vrtu d tl ou tl aspct vu sous un angl particulir. non pas sulmnt n fonction d considérations prsonnlls, mais n prnant n compt la dimnsion collctiv, l intérêt du plus grand nombr. En considérant aussi qu Aulnay st n taill la troisièm vill du départmnt t qu n conséqunc d quoi ls problématiqus n s abordnt comm si nous étions n présnc d un gros bourg rural. Si nous insistons sur c point, c st qu trop souvnt, hélas, nos advrsairs politiqus ont un fâchus tndanc à prndr ls qustions par l ptit bout d la lorgntt. D où lur absnc chroniqu d vision, d où lur défaut d propositions concrèts. Caractéristiqu d ctt carnc st l vid absolu qui s rncontr chz ux dès qu il s agit d abordr ds sujts d amplur, tls l avnir d psa, t plus largmnt l dévloppmnt économiqu d la vill. C st pourtant là qu s jou l avnir d notr commun à travrs ls possibilités offrts d création d richsss t d mplois. C st pourtant là qu s jou pour aulnay ls possibilités d maintnir un haut nivau d srvic public communal ainsi qu la qualité d vi à laqull chaqu habitant st n droit d aspirr. pour parvnir à mnr à bin c projt, lqul suscit un larg consnsus, il n suffira pas d crir haro sur l mair t d critiqur à tout bout d champ. il faudra êtr n capacité d formulr ds idés crédibls t d xpliqur la façon d ls financr. L défaut d prévision a déjà coûté chr à notr vill sous l ancinn équip. Est-il ncor nécssair d rapplr ls gravs manqumnts t l rtard accumulé par la municipalité précédnt? l usin d amiant ouvrt aux quatr vnts, l pru nlisé, l patrimoin scolair mal ntrtnu, l parcours résidntil bloqué, ls ruins ds émuts d 2005 jamais ffacés, l commissariat dans un état d vétusté inadmissibl, aussi bin pour ls policirs qu pour ls victims. la vill était alors figé dans son passé, rplié sur ll-mêm, frilus dvant l avnir t ls défis à rlvr. En un mandat, Aulnay a été rmis sur d bons rails, sans accntur la prssion fiscal sur ls famills, tout n comblant ss principals lacuns. pas moins d 0 actions phars ont été mnés à lur trm conformémnt au programm municipal, lqul aura été réalisé à 82%. l rtour n arrièr ou l rgard porté sur l avnir : tl st bin l choix qu ls habitants auront à tranchr n ctt nouvll anné, qu nous vous souhaitons la plus bll t hurus possibl, pour vous comm pour tous cux qui vous sont chrs. prmannc l mrcrdi matin à la sction du pcf au 25, ru Jacqus- Duclos Viux-pays. pour un rdv : Sit intrnt : OXYGèNE PARUTION DU 6 janvir

20 aulnay-écologie-les VErtS, GroupE DE propositions MuniCipalES Jaurès mérit miux, ls aulnaysins aussi! François SIEbECKE t Clair DEXhEIMER Alain Amédro, vic-présidnt du Consil régional, vint d connaîtr un nouvau succès avc l décrt d approbation du projt Îl-d-Franc 200, schéma dirctur d la région idf (SDriF), publié au Journal officil du 28 décmbr 201. ls grands dirctions d c documnt, qu il a élaboré, décidant d l aménagmnt du trritoir francilin d ici à 200, sont la lutt contr l étalmnt urbain pour la présrvation d l agricultur, un vill intns, innovant t d qualité, répondant aux bsoins d aménagmnt durabl ds Francilins : logmnts avc ls équipmnts indispnsabls (écols, médiathèqus, spacs vrts, commrcs, transports), un région dynamiqu sachant tirr profit d ss atouts... Cs trois annés d un patint travail d concrtation, d écout, d trrain, sur l nsmbl du trritoir francilin sont l fruit d un élaboration n confianc avc l présidnt socialist du Consil régional, Jan-Paul Huchon, t un majorité d Gauch rspctuus d sa divrsité. Ctt xpérinc précius d alain amédro, au contact d élus, d associations t d acturs sociaux, économiqus t nvironnmntaux francilins, lui prmt d miux appréhndr c qu dvrait êtr un vill au srvic d ss habitants, sachant allir présrvation d son nvironnmnt, architctur innovant t rspctuus d son patrimoin, qualité d vi t répons concrèt au mal-logmnt. à Aulnay-sous-Bois, l ambianc st tout autr : un majorité faibl, un politiqu clintélist t autoritair dénué d imagination, notammnt n matièr d urbanism, oubliant ls bsoins ds habitants, notammnt cux d nos nfants, qui n s prononc plus sur ls problèms actuls : camps d roms, usin d méthanisation, Europacity, déraillmnt d un wagon chargé d déchts nucléairs à Drancy. Dans c contxt, la municipalité a choisi d placr ss vœux sous l patronag d Jan Jaurès, dont ls idés n ont qu trop pu inspiré ls acts du mair. il y a comm un trompri! nous somms snsibls à la pnsé d ct homm d gauch t avons rtnu un citation qui guid notr action : «L courag, c st d agir t d s donnr aux grands causs sans savoir qull récompns résrv à notr ffort l univrs profond, ni s il lui résrv un récompns.» nous vous souhaitons un bonn anné 2014, fait d égalité ds droits, d progrès social, d protction d notr nvironnmnt. nous agirons dans c sns! Scrétariat ds élus : «Nous portons l élan d un gauch humanist, écologist, intègr, à votr srvic. Nous aimons notr vill, travaillr pour ll, pour vous...» GroupE udi Vivmnt dmain! jacqus ChauSSaT Chèrs aulnaysinns, chrs aulnaysins, Ctt anné 201 fut à l imag d notr vrsatil rer B : ds promsss d changmnt, d vains ambitions t, au final, ds désagrémnts, ds lnturs, ds panns t ds rtards. 201 s éloign t nous pouvons nous n réjouir. Ctt anné fut à bin ds égards difficil pour bon nombr d aulnaysins confrontés au chômag, à la hauss du pouvoir d achat, à l xplosion d l insécurité, aux problèms d logmnt, tc. tournons la pag d 201 t rgardons l avnir avc confianc t spoir. En fft, 2014 st l anné du choix pour clls t cux qui vulnt prndr lur vill n main t rmttr Aulnay sur d bons rails. Car l avnir d aulnay dépndra ds fmms t ds homms d bonn volonté qui, au-dlà ds clivags partisans, par-dlà ls égoïsms t ls tntations communautarists, souhaitront œuvrr pour l bin commun t construir un vill millur pour tous. Citoyns, juns t ancins, fmms t homms, ouvrirs, commrçants t artisans, cadrs, talnts d la société civil, vous avz tous l dstin d notr vill ntr vos mains. l altrnativ nécssair au rdrssmnt n dépnd qu d VouS! Ell n attnd qu VouS! En 2014, j vous invit à vous ngagr pour fair gagnr l vivr-nsmbl t l ambition collctiv dans notr vill. Ensmbl, nous pouvons construir un vill millur, insufflr du dynamism, dévloppr ls mplois t ls formations, présrvr l cadr d vi t la divrsité d notr vill, dssinr un nouvl horizon pour nos juns par aillurs, qu ctt nouvll anné soit synonym d santé pour vous t vos prochs, d réussit dans votr vi profssionnll t privé, d jois simpls t d grand bonhur pour vos famills. Avc Flornc Gnt, Mauric Allouch, Danil Jacob, j vous souhait un très bonn t très hurus anné Jacqus CHAUSSAT Consillr général d aulnay-sous-bois présidnt du group udi au Consil municipal Sit intrnt : jchaussat.com Facbook : Jacqus Chaussat twittr 20 OXYGèNE PARUTION DU 6 janvir 2014

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans Loisirs t Cultur Sssion printmps-été 201 DANS CE NUMÉRO 1 ds activités printmps-été 201 4 Camp d jour stival Modalités d inscription t soccr 6 Ds nouvlls d votr bibliothèqu Multisports Horairs : 6 à 8

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée.

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée. Hors-séri - août 2013 informations municipals d Collégin www.mairi-d-collgin.fr d la rntré Prêts pour la rntré août 2013 1 n 103 mai 2013 www.mairi-d-collgin.fr rntré Enfanc Bonn rntré à tous! Ls affairs

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011 Mulhous l 19/07/2011 Association Domain Natur 145 ru d l Il Napoléon 68100 Mulhous Tél. 03 89 61 98 33 www.domainnatur.org Présidnt : Jacky Lchlitr info@domainnatur.fr Pour l partag Valid - Handicapé Bravo

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q

MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q ièm ANNIVERSAIRE Févrir 2014 MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q ièm u d jois, j rssns n c mois d févrir 2014 d célébrr l 70 annivrsair d la Société Richliu. C sntimnt d firté, j l partag avc mon grand-pèr

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Septembre. Entrée Gratuite

Septembre. Entrée Gratuite t r i Fo g a t n Vi s n o l a S t m o C l y a n Font assin Espac C é n R l Cultur 25 au 27 Du Sptmbr 2015 Entré Gratuit 6èm FOIRE EXPO d Fontnay-l-Comt sous l ail d SVE Pour ctt 6èm édition, nous souhaitons

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre.

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre. Juin 2011 ROCHELAMUSIQUE N 74 Pour vous inscrir ou vous réinscrir! Il vous suffit d laissr la fuill d inscription dûmnt rmpli dans la boît aux lttrs du Cntr Musical. Vous pouvz égalmnt scannr t nous nvoyr

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

DANS. Les éditions du CRIJ Centre

DANS. Les éditions du CRIJ Centre pl i n d in fo s s u o v d s r n u o u Aut ls j t... n s s i t s s invt vous?...! t r v L Li V n z fa ir l ÉS NGAG NES E ES U E J S DE ENN ITOY NAGE C G I S O N TÉM DES ACTIO DANS Ls éditions du CRIJ Cntr

Plus en détail

Editorial du Directeur de l Etablissement

Editorial du Directeur de l Etablissement Editorial du Dirctur d l Etablissmnt Chrs ancins, Nous profitons d ctt nwslttr, pour vous souhaitr d bonns fêts d fin d anné t nos millurs vœux pour ctt nouvll anné : bonhur, santé t réussit à vous t vos

Plus en détail

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes Suivi ds mutations commrcials sur 56 vois commrçants parisinns Not BDs 2014 Dirction du dévloppmnt économiqu, d l mploi t d l nsignmnt supériur juillt 2015 Dirctric d la publication : Dominiqu Alba Étud

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Pieces à fournir par les parents,

Pieces à fournir par les parents, Pics à fournir par ls parnts, Ttout dossir incomplt sra rfusé pour inscriptions à l Ecol, Cantin, Alaé t Als ds mrcrdis t vacancs scolairs Justificatif d domicil récnt d Numéro d allocatair CA moins d

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de RPI Walbach-Zimmrbach juin 2015 Compt-rndu du consil d écol du 19 juin 2015 Ordr du jour Voir invitation Présnts Mairi d Zimmrbach : Mairi d Walbach : Parnts d élèvs : Périscolair : Ensignants : Intrvnants

Plus en détail

LES BIOS S 2010. Sur cette étrange photographie, qui mange qui?

LES BIOS S 2010. Sur cette étrange photographie, qui mange qui? S R U O ONC C 2010 ATTENTION 3 LES BIOS JEU RÈGLE DU tions. r aux qus pour répond s ut in m 50 Vous avz 5 points. tés d 3 à stion.. Ells sont no pons par qu ou 5 points bonn ré ul arquz 3, 4 s m us un

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à Au fil d la Vzouz - n 23.indd 1 22/04/2009 17:23:03 Infos pratiqus Srvics publics à Blâmont au sièg d la Communauté d Communs Communauté d Communs d la Vzouz 38 ru d la Vois - B.P. 8 54 450 BLAMONT Tél.

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR N 8 Magazin d information du Cntr d Gstion d la fonction publiqu trritorial d la Haut Savoi DOSSIER P. 6 Ls démarchs RH : présntation & rtour sur xpérinc à la CCPR P.3 L CDG 74 présnt au forum ds collctivités

Plus en détail

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit:

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit: Fixant ls conditions d'xrcic ds activités commrc n Républiqu du Bénin. LE HAUT CONSEIL DE LA REPUBLIQUE a délibéré t adopté n sa séanc du 9mai 1990. L Présidnt d la Républiqu promulgu la loi dont la tnur

Plus en détail

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 APPEL à COMMUNICATIONS ds profssionnls d santé 29 30 NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2009 Sul la soumission

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Coupe du monde de football Brésil 2014

Coupe du monde de football Brésil 2014 Phass finals Du 06 au 16 juillt 2014 Coup du mond d football Brésil 2014 Visitz Rio D Janiro, Sao Paulo, Ptropolis, Cabo Frio... Nous vous proposons ds voyags complts comprnant par xmpl : ls vols allr-rtour

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Relevé de décisions du CEVU. 5 juillet 2013. Le CEVU. Après en avoir délibéré, décide :

Relevé de décisions du CEVU. 5 juillet 2013. Le CEVU. Après en avoir délibéré, décide : Rlvé d décisions du CEVU 5 juillt 2013 L CEVU Vu l Cod d l Éducation modifié par la loi n 2007-1199 du 10 août 2007 Vu ls statuts d l univrsité adoptés l 4 mars 2008 t modifiés l 2 novmbr 2010 Après n

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

Une rencontre de la communauté Ressources humaines et management de Grenoble Ecobiz en partenariat avec l ANDRH

Une rencontre de la communauté Ressources humaines et management de Grenoble Ecobiz en partenariat avec l ANDRH Un rncontr d la communauté Rssourcs humains t managmnt d Grnobl Ecobiz n partnariat avc l ANDRH L agilité, nouvll postur managérial Confrontés aux turbulncs d un mond n mutation, ls ntrpriss chrchnt d

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail