nos liens Renforçons Social n 22 Jan - Fév13 En pointe sur la recherche Une asso de l'agglo à l'unesco Dossier p FESTNOZ p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "nos liens Renforçons Social n 22 Jan - Fév13 En pointe sur la recherche Une asso de l'agglo à l'unesco Dossier p.17-23 FESTNOZ p."

Transcription

1 n 22 Jan - Fév13 ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR p. 14 En pointe sur la recherche FESTNOZ p. 26 Une asso de l'agglo à l'unesco Dossier p Renforçons nos liens

2 2 Du premier La nouvelle année est là, nous sortons de la période des fêtes. C est toujours une trêve marquée par la joie des moments en famille, entre amis. Ce sont des instants privilégiés de partage, de vivre ensemble. au dernier âge Mais nous ne pouvons que penser à toutes celles et ceux plongés dans des situations personnelles difficiles, parfois dramatiques. Les effets des crises financières de ces dernières années n ont malheureusement pas disparus et l emploi reste en particulier un problème majeur dans notre pays. De nouvelles mesures se mettent en place, espérons qu elles contribuent à améliorer la situation. Alors justement, profitons de ces moments particuliers de fêtes pour nous rappeler que nous vivons les uns à côté des autres dans la communauté humaine universelle, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, urbains et ruraux, dans la diversité de nos singularités. La solidarité est la valeur qui cimente la multiplicité des liens sociaux. Il nous faut sans cesse veiller à la consolider et à la développer. Sonia Naudy donnait une conférence lors du Festival Photoreporter. Un événement qui a attiré près de visiteurs. Dans le domaine sportif, l Agglo va se distinguer, dans une autre mesure, avec l accueil des championnats de France de badminton. Page 15 Opération tri et prévention des déchets à Géant Casino. Le Centre technique et logistique de prévention des déchets organise plein de campagnes de sensibilisation, comme dans les lycées. Page 8 Maryse Raoult a posé la première pierre de logements sociaux à Yffiniac. Une politique de l habitat qui se décline aussi vers les jeunes. Page 16 Sommaire Cette solidarité, elle est présente dans tous les domaines de l action de notre agglomération et nous la voulons toujours plus forte et diversifiée. Vous en trouverez une illustration dans ce magazine : c est la mise en place d une nouvelle organisation intercommunale de solidarité sociale autour "du premier et du dernier" âge de la vie. Armelle Bothorel Présidente de Saint-Brieuc Agglomération Conçus en complète co-construction avec les 14 communes de notre agglomération, ces réseaux qui voient le jour, sont l expression de la mission première que nous nous sommes donnée : travailler à la cohésion sociale au quotidien et dans la proximité pour mieux vivre ensemble sur notre territoire. Le Pôle d échange multimodal est sur de bonnes voies. Page 5 Franc succès pour les Scènes magiques. Un événement populaire. Comme le festnoz, qui vient d être classé à l UNESCO sous la houlette de l association briochine Tamm Kreiz. Page 26 Édito A toute et tous, je souhaite que 2013 soit forte d une construction collective et d une solidarité active qui vous permettent la réussite de vos projets et le développement d un bien-être partagé. SAINT-BRIEUC AGGLOMÉRATION 3 PLACE DE LA RÉSISTANCE - BP SAINT-BRIEUC CEDEX 2 SITE INTERNET AGGLO.FR DIRECTRICE DE LA PUBLICATION ARMELLE BOTHOREL RESPONSABLE DE LA PUBLICATION LÉNAÏCK HEMERY RÉDACTEUR EN CHEF KEVIN STORME CONCEPTION GRAPHIQUE CIBLES ET STRATÉGIES ENQUÊTES - RÉDACTION CIBLES ET STRATÉGIES, OLIVIER BOYER, MARIE-LAURE CHARLES, KEVIN STORME IMPRESSION IMAYE GRAPHIC DIFFUSION LA POSTE EDITEUR SAINT-BRIEUC AGGLOMÉRATION CRÉDITS PHOTOS JOËL BELLEC, CIBLES ET STRATÉGIES, SAINT-BRIEUC AGGLOMÉRATION, NEWWIND, FOTOLIA, VINCENT PAULIC, SIMON GUILLEMIN, CANICROSSBREIZH, CONSEIL RÉGIONAL DE BRETAGNE, CIE CARNET DE VOYAGE, ERIC SANVOISIN, FÉDÉRATION TELENN, PEINTRES ET SCULPTEURS DE BRETAGNE, MAISON LOUIS GUILLOUX, ABOUSSA, NARCO CLUB, VILLE DE SAINT-BRIEUC, DROITS RÉSERVÉS - IMPRIMÉ À EXEMPLAIRES SUR PAPIER RECYCLÉ - ISSN Un commentaire, des remarques, une info, réagissez sur Votre blog 3

3 4 En bref Elections Du changement à la tête de l exécutif de l Agglo L élection de Michel Lesage en tant que député a entraîné un mouvement modéré de chaises musicales chez les vice-présidents de l Agglomération. La première vice-présidente, en charge des ressources humaines et de la culture, Armelle Bothorel, est logiquement devenue présidente. Son premier adjoint est désormais Michel Hinault, anciennement en charge du sport et du tourisme, qui se chargera des ressources humaines et de la mutualisation. Philippe Faisant, auparavant chargé de l Agenda 21 et du développement durable héritant, lui, du Tourisme et de la Culture et de l Identité. Le développement durable étant transversal à toutes les compétences de l Agglo, chaque élu veillera personnellement à l'application de l'agenda 21. La liste complète sur Michel Hinault, nouveau 1 er vice-président de l Agglo, en charge du personnel et de la mutualisation. Microcrédit Coup de pouce à vos projets : Parce que les banques rechignent parfois à prêter. Parce que vous avez un projet qui vous tient à cœur. Saint-Brieuc Agglo vous aide à le monter grâce au dispositif du microcrédit. En concertation avec les partenaires bancaires et sociaux du territoire, le microcrédit permet notamment d acquérir ou de réparer une voiture, de financer certains soins non Ouragan Sandy Désolation en zone Caraïbes Vous pensiez que Sandy n avait semé la mort qu à New York? Non, le cyclone ne s est pas uniquement focalisé sur la "Big Apple". Il s est formé dans l Atlantique, ravageant au passage une partie d Haïti et de Cuba, deux pays avec lesquels l Agglo travaille dans le cadre de la coopération décentralisée. La région de Santiago de cuba est méconnaissable habitations ont été touchées, détruites ainsi que les infrastructures, l agriculture, avec un bilan de 11 morts. Dans le département de Grand Anse, en Haïti, où se trouve la municipalité de Bonbon, aidée par l Agglo, on dénombre familles sinistrées, des blessés, huit disparus et neuf morts. 50% de la production agricole a été perdue, ainsi qu une bonne partie des moyens de pêche. Côté sanitaire, on constate l apparition d une épidémie de choléra. remboursés (lunettes, prothèses dentaires ) ou d engager de petits travaux dans la maison. L intervention de l Agglo se traduit par une bonification des taux d intérêt. Numéro vert (appel gratuit depuis un poste fixe) La situation est des plus critiques et le risque de détérioration alimentaire et sanitaire est considérable. Jean-Claude Fignolé, président de l Amaga - le département de Grand Anse- a sollicité ses partenaires de coopération, dont l Agglo et le Conseil général font partie. Le Conseil général a d ores et déjà versé Quant à l Agglo, une équipe de techniciens travaillant sur l assainissement devrait évaluer les dégâts à Bonbon au printemps avant de prendre la mesure de l action à entreprendre. L Agglo avait déjà apporté à la commune son expertise et des aides de sur ses travaux d assainissement. Un enjeu fondamental pour un pays souvent touché par les catastrophes naturelles, dont les victimes subissent de plein fouet les conséquences des événements. 72 personnes sont mortes à cause de Sandy à New York. Au moins autant en Haïti, sans compter les victimes indirectes. Mais là, silence radio dans les médias. L actualité à chaud! Réagissez, complétez, critiquez les thèmes abordés sur notre page facebook. En 2017, Saint-Brieuc sera à 2h10 de Paris. D où la nécessité d une réorganisation autour du secteur de la gare. C est la raison d être du PEM (Pôle d échanges multimodal). La convention de maîtrise d ouvrage est en passe d être signée. L occasion de faire le point sur les éléments concrets de ce gros chantier partagé entre l Agglo et la Ville. Les Salon du nautisme L Agglo toutes voiles dehors La future entrée Sud de la gare Pôle d échange multimodal Un parvis au Sud pour la gare principaux aménagements concernent la création d un parvis de gare au sud. Mais aussi d une gare urbaine et de parkings. Le lien inter-quartiers est également privilégié avec la création d une nouvelle passerelle au départ des quais, dont la priorité est l accessibilité. Quant au boulevard Carnot et à son intersection côté Ouest, il sera aménagé afin de Avec le Team Baie et ses prestigieux ambassadeurs, l Agglo hisse haut les couleurs du territoire. Une implication qui s affirme par des collaborations entre les acteurs économiques, sportifs et d enseignement supérieur. Ski Fol journées à la neige La Ligue de l enseignement des Côtes d Armor (Fol 22) propose des séjours au ski à prix cassé, du 23 février au 2 mars En tout compris (hébergement, transport, remontées, matériels ), les plus jeunes (7-11 ans) peuvent ainsi dévaler les pistes du Massif central à Super- Besse pour 560. Les ados goûteront eux à la poudreuse savoyarde à Morillon pour 620. Quant aux familles, des séjours sont proposés à 650 à Ax les Thermes (Pyrénées) et Sixt fer à cheval (Haute Savoie). favoriser un meilleur passage, autant pour les voitures que pour les vélos. Au Nord, le parvis de la gare sera réaménagé. Nous reviendrons plus précisément sur ces différents points dans un numéro ultérieur, dès lors que tous ces points auront été votés en Conseil d Agglomération. Vendredi 14 décembre 2012, porte de Versailles. Une délégation de Saint-Brieuc Agglomération participe au prestigieu salon nautique de Paris. A bord de cette "embarcation", des décideurs venus de tous les horizons. ID Composite est le parfait exemple de cette transversalité. Issue d un partenariat entre l IUT et Côtes d Armor développement, elle a, durant tout le salon, proposé un atelier de conception de matériaux pour les embarcations. Des sociétés du territoire étaient également présentes, avec notamment Sailfast, une entreprise basée à Plérin, qui assemble les bateaux et qui a travaillé pour Laurent Bourgnon. Pour Francis Ferrari, son créateur, la baie est très attractive : L endroit est agréable. La baie est magnifique et en plus, elle est abritée. C est parfait pour prendre la mer, surtout en hiver!. Et le chef d entreprise, qui va ouvrir sa boutique plérinoise rue du port début février, de souligner néanmoins que ce serait bien qu il y ait davantage d animations nautiques sur le territoire. Le nautisme se décline également au niveau de la solidarité. Et cette année, c est le Team Baie, représenté par Bruno Sroka, champion du monde de Kitesurf et Isabelle Joschke, skipper sur la Solitaire du Figaro, qui a remis, au nom de l Agglo, un chèque de à la SNSM (Société nationale des sauveteurs en mer). Qu on se le dise, il est désormais loin le temps où l on disait que Saint-Brieuc tournait le dos à la mer. En bref 5

4 6Eau et assainissement 675 km de réseau d eaux usées 100 postes de relèvement dans l Agglo 405 km de réseau d eaux pluviales fil Au fil Assurance fuites Halte aux pratiques commerciales mensongères Voilà venu l hiver et ses possibles fuites d eau, dues aux conditions météo. Une aubaine pour certaines compagnies d eau peu scrupuleuses, abusant des personnes âgées. La mairie annexe des Villages à Saint- Brieuc a ainsi été alertée sur le cas de personnes âgées à qui l on a proposé des assurances, présentées comme obligatoires, contre les fuites situées entre le compteur et le mur extérieur. Selon les démarcheurs, ces assurances seraient exigées par Saint-Brieuc Agglomération. Ceci est totalement faux et ne constitue qu un argument commercial fallacieux pour vendre un produit d assurance, pour lequel le service des eaux de l Agglo invite à la grande prudence quant à la souscription de ce contrat. Et de rappeler les précautions d usage : surveillance régulière, protection contre le gel et maintien en bon état des équipements. Déjà l an dernier, des habitants s étaient plaints auprès de l Agglo pour dénoncer ces pratiques commerciales, qui sont passibles de sanctions. Si un opérateur vous contacte en arguant de l obligation de ces assurances "fuites d eau", avant de vous engager, veillez à vous informer au préalable auprès du service des eaux de l'agglo. Contact Service Eau et assainissement : Branchements plomb Travaux dans la ville branchements plomb ont été remplacés en 2012 à Saint-Brieuc. Il en reste autres pour Des modifications imposées par la Directive européenne de 1998 qui détermine une concentration maximale en plomb dans les eaux potables. Pour ce premier trimestre 2013, des travaux sont donc prévus dans les quartiers suivants, qui ne concernent QUE Saint-Brieuc. L occasion pour vous de prendre vos dispositions si vous y habitez et/ou que vous y passez pendant les travaux. Rue de la Ville Berno Rue Aristide Briand Rue Fardel Place du Général de Gaulle Rue du Gouët! Pb D autres travaux, sans rapports avec les branchements plombs, sont programmés sur toute l Agglo en ce début d'année : Rue Edmond Rostand à Saint-Brieuc Rue de Lisbonne à Saint-Brieuc Rue Balzac à Saint-Brieuc Rue Jules Ferry à Saint-Brieuc Rue d Armor à Pordic Aménagement de la zone de l Arrivée à Plérin Travaux des Rosaires à Plérin Départementale 10 dans le cadre du projet de rocade D autres chantiers sont susceptibles de s ajouter et feront l objet d une coordination plus fine avec les mairies. Traitement des eaux usagées Toilettes : Y'a pas marqué poubelle! Des pompes qui tombent en panne et qu il faut changer (jusqu à l unité), des systèmes de filtration devenus inutilisables et qu il faut remplacer ( récemment pour trois tamis) L usage inapproprié des WC et lavabos par certaines personnes pénalise l ensemble des habitants de l Agglo. Au-delà du prix des réparations sur la chaîne de traitement des eaux usées, il perturbe chaque jour ou presque le planning de travail des équipes chargées du fonctionnement de la station d épuration et des postes de relèvement. Au premier rang des responsables figurent les lingettes. Elles ne sont pas biodégradables, donc leur rejet provoque des incidents qui détériorent les équipements électromécaniques et empêchent les unités de dépollution de mettre en œuvre leurs pleines capacités Le chat WC La station d épuration et les postes de relèvement n en peuvent plus des objets ou produits indésirables jetés dans les WC et lavabos. La mauvaise utilisation par certains du réseau d eau usée coûte cher à tout le monde. d épuration. Les filasses s agglutinent et forment de gros bouchons laineux. Les pompes de relèvement finissent par casser, à cause d eux ou de par la présence d autres d objets nuisibles : bouteilles d eau, serpillères, jouets et même balles de tennis Il existe aussi une pollution "invisible" qui résulte du déversement de produits toxiques pour l environnement (huile de vidange, peinture, white spirit ) et de résidus médicamenteux. Ce type de comportements individuels pose d autant plus problème que la réglementation impose désormais de rechercher de nouvelles molécules polluantes en sortie de station d épuration. Par ailleurs, n'oubliez pas que ce sont en partie les contribuables qui financent la réparation de ces pannes. Appel à projet Avis aux associations du territoire Saint-Brieuc Agglomération propose aux associations organisatrices d évènements sur le territoire de mettre en place une démarche de développement durable. La publication de cet appel à candidatures est prévue début L objectif de cette démarche est de constituer, dans un premier temps, un groupe pilote de quatre à cinq organisateurs de manifestations. Ils pourront bénéficier d un accompagnement personnalisé, avec un suivi, des conseils, une expertise et des outils mis à disposition. Les associations retenues se positionneront ainsi en tant que "manifestations-témoins" qui expérimenteront et testeront des actions et montreront l exemple à leurs homologues. L intérêt à terme est de promouvoir et mettre en lumière les manifestations les plus respectueuses de l environnement (grâce à des initiatives en matière d économies d énergies, de collecte et de tri des déchets ) mais aussi celles qui contribuent au développement local et social (notamment via la mise en œuvre de partenariats locaux et l accueil tous publics). Les associations qui les organisent pourront bénéficier d un soutien accru en termes de communication grand public, ce qui aura un impact positif à la fois sur leur image et sur leur budget. Plusieurs organisateurs ont d ores et déjà adopté de bonnes pratiques. C était le cas par exemple lors du championnat d Europe de Rink-hockey à Ploufragan, de la Fête du Cidre à Hillion et du vide-grenier à l Hippodrome de la Baie à Yffiniac. Contact Saint-Brieuc Agglomération, service "Energie et Développement durable" : Environnement Au 7

5 8 7% d'énergie economisée en réglant votre chauffage sur 1 degré de moins 80% d'énergie economisée sur l' éclairage grâce aux ampoules basse consommation Pordic, Ploufragan, Saint-Julien, Plérin Continuons l'expérimentation Au fil Au fil Environnement Information en milieu scolaire J en parlerai avec ma mère Les 3 et 4 décembre au Collège- Lycée Saint-Pierre de Saint- Brieuc. Cloé, Olivier et Denis, ambassadeurs du tri*, ont eu l occasion de dialoguer avec 240 élèves de 6 e et seconde qui se sont succédés par groupes de quinze aux ateliers "tri" et "prévention". Depuis 2008, l établissement briochin (900 élèves) accueille chaque année les ambassadeurs du tri de Saint-Brieuc Agglomération dans le cadre d un partenariat destiné à informer les élèves des enjeux du tri sélectif et les inciter à le pratiquer aussi bien à l école qu à la maison. Le chef d établissement, Yvon Quéromes, s est résolument impliqué dans cette action pilotée par Laurence Déchèteries Mal trier peut coûter cher! La participation active de chacun des habitants est essentielle pour maintenir une politique efficace de gestion des déchets. Lozac h et Fadila Hamelin, professeurs documentalistes, avec le concours des enseignants des classes concernées. Nous nous servirons de cette intervention pour impulser des actions concernant la propreté des classes et la lutte contre le gaspillage alimentaire au self, explique Laurence Lozac h. Direction les ateliers. Que fait-on des ampoules usagées?, demande Cloé. On les ramène au magasin, réplique une jeune fille. Gagné! L attention est soutenue, la participation modérée. La diffusion d un petit film où Jamy fait son show sur la seconde vie des déchets enrichit le débat. Chacun aura pu noter qu un produit sur deux fabriqué en France contient de la matière recyclable. J en parlerai avec ma mère. C est elle qui se charge du tri à la maison, affirme Doriane. Il y a Déposer et trier à la déchèterie n est pas une contrainte mais un service qui permet à la population d évacuer ses déchets encombrants dans de bonnes conditions et de limiter la multiplication des dépôts sauvages sur le territoire. Le partenariat entre la population et le personnel de la déchèterie est un élément essentiel au bon fonctionnement des déchèteries. Si le rôle des agents est d aider et de guider les usagers, il n est pas de trier les déchets! Et un tri mal réalisé, c est le risque de souiller les déchets recyclables qui ne seront plus acceptés et repartiront avec les déchets non recyclables. Il y a 10 ans, 55% des déchets déposés en déchèterie étaient valorisés, cette coopération citoyen-déchèterie a permis d atteindre le seuil des 80% en Il faut continuer en ce sens car les filières de recyclage deviennent plus strictes. des choses que je ne savais pas trop. J aurais plutôt mis les tubes de mousse à raser ou les déodorants dans le bac réservé aux ordures ménagères, alors que ça va dans la poubelle jaune, reconnaît Coraline. J'ai retenu que les produits toxiques se reconnaissaient aux pictogrammes de danger indiqués sur l'emballage, déclare Alexandre. Beaucoup ignoraient que les annuaires et catalogues ont toute leur place dans la poubelle jaune, contrairement aux post-it, trop petits pour être réutilisés. Après cette intense révision, il ne reste plus qu à passer à l action * ils interviennent à la demande des établissements : entreprises, établissements publics, associations, collèges et lycées. du mois Consommation d énergie Sus au black-out! La Bretagne ne produit que 10% de l électricité qu elle consomme. Et, comme chaque année lors des grands froids, la région est menacée de blackout. Modérer sa consommation est donc la première des préventions. Une démarche promue par Ecowatt au niveau de la région et Vir Volt pour le pays de Saint-Brieuc. La situation est claire, explique Charline Lasterre, de l Agence locale de l énergie. La Bretagne compte deux câbles par lesquels est acheminée l électricité, l un au Nord, l autre au Sud. Celui du Nord est le plus critique. Lors des grands froids, RTE n a pas d autres choix que de couper l électricité sur un ou plusieurs secteurs, au risque de faire sauter toute la ligne. Et la consommation d électricité ne cesse d augmenter dans la région : +2,9% par an. D où la nécessité de limiter sa consommation, en économisant notamment sur certains postes très énergivores. En premier lieu, l éclairage. Les ampoules basse consommation permettent d économiser 80% par rapport aux ampoules classiques. Même si le prix à l achat est supérieur, sachant que le poste éclairage contribue à 20% de la facture annuelle, les bénéfices ne sont pas négligeables. Supprimez le mode veille! Appareils informatiques et multimédias : Ecrans d ordinateur, télés, unités centrales Selon une étude de l Union européenne, 7 milliards d euros sont dépensés chaque année en énergie "fantôme" en Europe. Soit près de 10% de la consommation électrique des foyers européens, ce qui représente l équivalent de la consommation annuelle de la Hongrie. Et encore, renchérit Charline, même éteints, les ordinateurs continuent de consommer. Pour être sûr de ne rien consommer, rien ne vaut la multiprise avec interrupteur. Pareil au travail! Côté chauffage, un degré en moins = 7% d énergie économisée. Avant d entreprendre des travaux d isolation et/ou de changer de chauffage, quelques gestes simples pour faire baisser la facture et contribuer à éviter le black out. Réduire la température dans les pièces inoccupées : la nuit, dans le salon, le séjour, la cuisine Et en journée, dans la chambre, la salle de bain... Baisser le chauffage pendant les absences et utiliser des programmateurs. sites.google.com/site/alesaintbrieuc Depuis le 1 er mars, Pordic, Ploufragan, Saint-Julien et Plérin expérimentent l extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques (sauf films et sacs). Un premier bilan sera tiré fin A michemin, voilà l occasion de démêler ce qu il faut faire et ne pas faire. Peut-on jeter les sacs et films en plastique dans la poubelle jaune? NON. Ils ne se recyclent pas avec les emballages. Jetez-les dans votre poubelle d'ordures ménagères ou en déchèterie. Faut-il rincer les pots de yaourt ou de crème fraîche en plastique? NON. Pas besoin de rincer les emballages car cela gaspillerait de l eau. Il suffit de bien les vider. Peut-on jeter le gobelet en plastique dans le bac de tri? NON. Il ne s agit pas d un emballage. Il faut donc le jeter avec les ordures ménagères. Faut-il jeter les jouets en plastique dans le bac de tri? NON. Tous les objets en plastique, tels que les jouets, les tuyaux de jardinage, les passoires ne sont pas des emballages et sont donc à déposer en déchèterie. Faut-il déposer les barquettes en polystyrène dans le bac de tri? OUI. Toutes les barquettes sont à déposer dans le bac de tri pour être recyclés. Attention, détachez l'opercule en plastique souple et jetez-le dans votre poubelle d'ordures ménagères. Besoin d'un bac plus grand ou de sacs en complément? Une question sur le tri de vos déchets? Appelez le : (prix d'un appel local) Pas besoin de les laver : Il suffit de bien les vider Environnement 9

6 10 Transports doux Vélo dans l'agglo déplacements par jour réalisés à vélo dans l'agglo de coût total des travaux de la vallée du Goëlo pris en charge intégralement par l Agglo 3kW Toits terrasses, promenades, rives de fleuve, squares, jardins jamais il ne défigure. de puissance pour un seul Arbre à Vent décernés lors de la 8 e édition du concours de la création d entreprise "Créer" Au fil Au fil Déplacements Marc Boivin, délégué aux modes de déplacements doux dans l'agglo, rappelle les objectifs du schéma vélo. Comment définit-on un transport de type doux? Par définition, les moyens de transports doux sont non motorisés. Il s agit du vélo, de la marche à pied ou encore du roller. Ils sont utilisés dans les trajets de la vie courante, en moyenne à moins de 3 kms du domicile. Les utilisateurs sont généralement des personnes sensibilisées aux bienfaits de leurs actions sur la santé et l environnement. Côté vélo utilitaire, quelle est l action de l Agglo? Le Schéma Directeur Cyclable de l Agglo, mis en place depuis 2010, vise à favoriser l utilisation du vélo dans les liaisons domicile-travail. Concrètement, cela conduit l Agglo à apporter un soutien financier à hauteur de 50% aux projets des municipalités à condition qu ils respectent l idée principale : rejoindre systématiquement deux communes du territoire par voie cyclable. Les itinéraires réunissent ainsi des pôles générateurs de trafic comme des écoles, des administrations ou des zones d activités économiques. Comment continuer à favoriser l utilisation du vélo pour aller travailler? Aujourd hui, 2% des personnes de l Agglo choisissent le vélo plutôt qu un autre moyen de transport pour se déplacer. Pour passer à 5% d'ici à 2020, l Agglo a plusieurs pistes. Développer les bornes cyclables. Augmenter le parc de vélos électriques en s appuyant sur le succès de Rou Libre. Installer de nouveaux parcs de stationnement cyclables près des centrales de TUB pour favoriser le transport multimodal. Et poursuivre le travail de concertation avec les usagers grâce à la collaboration instaurée avec "Vélo Utile", une association visant à promouvoir l utilisation du vélo au quotidien. Vallée du Goélo Voie verte Depuis octobre 2012, la vallée du Goëlo est en travaux pour améliorer les conditions de déplacement des amateurs de vélos utilitaires. La mise aux normes du platelage en bois et la création d un chemin lumineux dans le tunnel sont actuellement en cours. D ici la fin de l année, une passerelle en bois sera aménagée le long des terrains de pétanque. Les objectifs 2013? Réaliser des plateaux surélevés et installer le revêtement définitif. < Brézillet SAINT-BRIEUC rue des Villes Cadorées Robien Rue des Villes Moisan Rue du Roquet Gare SNCF Le Carpont Bd Carnot Boulevard Charner Ville Jouha RENNES BREST Saint-Brieuc Centre-ville Ruisseau de la Prée Rue Jules Ferry Le Sabot Allée couverte de la Couette Rue du RoquetRue de la Croisée Rue des Croix Saint-Brieuc Zoopole Chemin lumineux Avenue de Bretagne Ruisseau de l étang des Châtelets Vallée du Goëlo PLOUFRAGAN rue Henri Montfort Allée couverte de la Vallée Passerelle bois Ploufragan Saint-Brieuc Les Villages Voici des exemples d implantation de l Arbre Éolien Toits terrasses, promenades, rives à de Vent. fleuve, Il est squares, encore jardins trop jamais il ne défigure. tôt pour en dévoiler la véritable silhouette, confiée à L Arbre à Vent prend un grand nom du design : b) Domaine privé Claudio Colucci. racine dans l Agglo Un seul ARBRE À VENT de 3 KW garantie les besoins électriques d un foyer de 4 personnes hors chauffage. Avec deux ARBRES, tous les besoins d une famille sont couverts. Jérôme Michaud-Larivière (société New Wind), lauréat du prix "exogène" du concours Créer Nous avons été informés de cette invention par le réseau Armor Angels (association de développement de Confidentiel New Wind L ARBRE À VENT l investissement, de l innovation et de 2012, a inventé un projet innovant qu il va développer au sein de la pépinière Cap Entreprises grâce au soutien de Saint-Brieuc Agglomération et de Côtes-d Armor Développement. Les feuilles de l Arbre à Vent* agissent comme autant de mini-éoliennes dont les générateurs sont logés dans les tiges. Deux tailles sont prévues (8 et 12 mètres) afin de rester en dessous du seuil de demande de permis de construire. Une simple déclaration de travaux suffit. A l inverse de la filière éolienne traditionnelle, l Arbre à Vent fait le choix de la micro-électricité et de la proximité, explique Jérôme Michaud- Larivière. Ses turbines étant dissimulées dans la forme même de l arbre, il est en mesure de s implanter partout, en ville comme à la campagne, sans choquer personne. Nous ciblons les collectivités, les éco-quartiers, les entreprises et grandes surfaces pour équiper leurs parkings de stations de recharge pour les voitures électriques, les lotisseurs et particuliers, poursuit l inventeur. New Wind souhaite garantir à ces derniers l indépendance énergétique à la maison. Un seul Arbre à Vent d une puissance de 3 kw (kilowatt) couvre les besoins électriques d un foyer de quatre personnes hors chauffage. l entreprenariat), affirme Laurent Lethorey, chargé de mission attractivité à Côtes-d Armor Développement. J ai convaincu M. Michaud-Larivière de participer au concours Créer. Notre accompagnement offre un point d entrée dans Concours Créer Toujours envie de Créer Saint-Brieuc Agglomération, l Association de développement économique (ADE) du Pays de Saint-Brieuc, Côtesd Armor Développement, Zoopôle le territoire (recherche d investisseurs, b) Domaine privé Développement et Inno TSD (Cap Entreprises) sont à l initiative de la 8 e édition de locaux, de partenaires techniques et industriels, mobilisation Un seul d aides ARBRE financières ). personnes hors chauffage. Avec deux ARBRES, tous les besoins d une famille sont À VENT de 3 KW garantie du concours les besoins de la création électriques d entreprise d un foyer de 4 couverts. "Créer". Celui-ci a pour but de stimuler les initiatives de créations d activités C est grâce à cette synergie que New nouvelles, promouvoir de futurs dirigeants d entreprises et les soutenir en Wind implante son siège à Cap Entreprises en décembre 2012, tout en phase de lancement, faire connaître et conservant un bureau d études à Paris. dynamiser le Pays de Saint-Brieuc, participer au renouvellement de son tissu Je recherchais absolument un ancrage Confidentiel New Wind L ARBRE À VENT régional, affirme Jérôme Michaud-Larivière. Ce qui a déterminé mon choix, c est à la fois l existence du projet éolien offshore en Baie de Saint-Brieuc et la valeur humaine et intellectuelle de mes interlocuteurs. Ils ont tout de suite compris le bénéfice écologique et l avantage social du projet. J ai trouvé dans l Agglomération de Saint-Brieuc les synergies dont j avais besoin. Notre arbre est composé de très peu d éléments et nous allons les faire fabriquer en circuits courts. *Marque déposée. Contact économique par l implantation d entreprises innovantes. Trois prix, d un montant de chacun, ont été décernés. Le prix de l Innovation a été attribué à Catherine Lachesnais pour la création d une plateforme de formation à destination des professionnels de la santé accessible sur Internet. Le prix senior (+ de 45 ans) est revenu à Sylvie Le Vraux pour la création d un service d accompagnement des collectivités territoriales dans le domaine de la petite enfance. Le prix "exogène" a été remis à Jérôme Michaud-Larivière pour son projet New Wind (lire ci-contre). Économie 11

7 12 Saint-Brieuc Prépas Ciné-culture Au fil Au fil Économie Carrefour des décideurs Étoffez votre réseau avec l Agglo L édition 2013 du Carrefour des décideurs aura lieu le lundi 11 février à 19h à la Rotonde d Hermione. De mieux en mieux identifié, ce rendez-vous favorise intégration et recrutement. Une rencontre conviviale et l amorce d un réseau, c est ce que propose le Carrefour des décideurs aux créateurs d entreprises ainsi qu aux nouveaux cadres et dirigeants qui s implantent dans l Agglo. Cet évènement est désormais organisé par Saint-Brieuc Agglomération après avoir été initié en 2004 par la Jeune Chambre Economique de Saint- Brieuc. Au fil des ans, ce rendez-vous s est fait une place dans les agendas les plus surchargés. Y participer, que l on soit décideur du public ou du privé, c est l assurance de nouer rapidement des relations utiles dans la durée. Le recours au "speed dating" permet de multiplier et d optimiser les prises de contact. En plus de créer du lien avec ses homologues au sein d un même secteur, chacun est amené à rencontrer des professionnels d horizons différents ainsi que des élus parmi les plus influents. Cet évènement, qui s inscrit pleinement dans le cadre de la mission d animation économique qu accomplit Saint-Brieuc Agglomération, verra aussi la mise en lumière du potentiel créatif de la communauté universitaire et post-bac de l agglomération briochine. Le Syndicat de gestion du pôle universitaire (SGPU) a conçu un outil unique : kabaz. Ce e-portofolio accompagne les compétences et talents du territoire, étudiants et entreprises, qu il contribue à mettre en phase. Les réseaux, toujours Y ALLER EN TUB Ligne B Arrêt : Equinoxe Bretagne Concept Agencements Agencer les succès de demain Actuellement implantée à Trégueux, Bretagne Concept Agencements s installera fin février aux Châtelets. Le chiffre d affaires de ce spécialiste des travaux d étude et réalisation d agencements a bondi de la première année, à 1,4 millions d euros en La société voit le jour le 2 avril 2008 au 75 rue de la Fontaine à Trégueux. Elle repose alors uniquement sur l engagement total de ses cogérants, Patrice Rohou et Bruno Vidaman. Un an plus tard, le tandem embauche deux ouvriers. Aujourd hui, l entreprise compte 15 personnes, presque toutes en contrat à durée indéterminée. Et ce n est pas fini, puisque la candidature de BC Agencements vient d être retenue par le cabinet de conseil BPI chargé de la gestion du fonds d intervention créé dans le cadre de la convention de revitalisation signée par l Etat et les actionnaires de Chaffoteaux et Maury. Nous bénéficierons d une aide de à condition de recruter trois personnes en deux ans, précise Patrice Rohou. Les menuisiers sont nos principaux clients. Les métiers se sont compartimentés. Ils sont peu nombreux à fabriquer. Patrice Rohou et Bruno Vidaman, cogérants de BC Agencements. BC Agencements possède tout l équipement nécessaire : centre d usinage à commande numérique, scie à pont, scie à format, plaqueuses de chants et les compétences humaines qui les animent. Patrice et Bruno ont travaillé pendant vingt ans à CMA Entreprises (Saint- Brieuc). Le premier était responsable de production, le second chargé de la préparation atelier. Les débuts ont été épiques. Pendant deux ans, c était la nuit au bureau, le jour dans l atelier, se souviennent les deux hommes. Nous étions euphoriques. La motivation nous faisait tenir. A présent, les nuits sont moins blanches mais l envie d avancer demeure intacte. D autant plus que le bouche-à-oreille a récompensé tant d efforts. De plus en plus de particuliers et d architectes nous contactent spontanément, indique Bruno Vidaman. Côté embauches, les cogérants entendent s en tenir à leur ligne de conduite : Tous les salariés ont été recrutés par le biais de l apprentissage!. Fin février prochain, BC Agencements intègrera des locaux plus spacieux (1 500 m 2 ) aux Châtelets. La société en profitera pour réorganiser sa chaîne de production et ses bureaux. Contact bcagencements.fr Utiliser l'art cinématographique pour enrichir les enseignements dans les classes prépas : c'est ce que propose depuis la rentrée Ciné-Culture. Une initiative de l'association Saint-Brieuc Prépas, avec le soutien du SGPU. Et le succès est au rendez-vous. Nicolas Nguyen et Nathalie Nonnin sont à l'origine du projet Ciné-culture. Le 15 novembre, la salle de cinéma du Club 6 était quasi pleine. Au programme "Le fils de l'autre" de Lorraine Lévy. Une projection suivie d'un débat avec un professeur de philosophie du lycée Renan. Une séance à 2 pour les étudiants et 5 pour les autres, pour un cinéma d'un autre genre : un ciné culture. Un projet né de la rencontre entre Nathalie Nonnin, professeur de philosophie en classe de prépa TSI à Chaptal et membre de la société bretonne de philosophie, et Nicolas Nguyen, professeur de mathématiques et président de l'association Saint-Brieuc Prépas. Nous souhaitions apporter ce supplément de culture générale à tous les étudiants, expliquentils. Ils sont bombardés d'images et il est intéressant de leur donner les moyens de les interpréter. Décrypter les images, c'est aussi l'occasion de développer une réflexion philosophique. Échanges intergénérationnels La programmation s'inspire des thèmes des programmes scolaires et amène les étudiants à évaluer dans quelle mesure la fiction peut être réelle. Le fait de voir un film ensemble permet à tous les élèves d'être au point sur un même contenu sur lequel nous pouvons ensuite échanger en classe. Ce qui n'est pas toujours le cas avec un livre, fait remarquer Nathalie Nonnin. Et le succès est au rendez-vous puisque les deux premières séances ont rassemblé 300 entrées. Nous avions tablé sur 50 ou 60 spectateurs par séance et nous sommes au double! C'est très positif et nous sommes très optimistes. Autre satisfaction des professeurs : l'échange intergénérationnel. Il y a une grande richesse dans la discussion qui se crée à la suite du film entre les élèves et les spectateurs plus âgés, signale Nicolas Nguyen. Les prochaines séances auront lieu le 31 janvier et le 21 février avec "Les adieux à la Reine" de Benoît Jacquot et "La désintégration" de Philippe Faucon. Y ALLER EN TUB Réseaux sociaux Like Saint-Brieuc-Sup Lancée pour l'événement "l'agglo accueille ses étudiants" fin octobre dernier, l'enseignement supérieur a désormais sa page Facebook. À l'initiative du Syndicat de Gestion du Pôle Universitaire (SGPU), le mur permet de poster des informations utiles aux étudiants et de faire la promotion alité de la vie estudiantine briochine : conférences, salons, lien vers un article de presse, événement culturel... Les étudiants y trouveront un moyen supplémentaire de communiquer sur leurs actions et de les valoriser. Vite un like! Lignes A-B-C Arrêt : Les Champs-Clémenceau-Combat des Trente Facebook.com/pages/Saint-Brieuc-Sup Enseignement supérieur 13

8 Au fil 14 Enseignement supérieur Le Chinois Yu Lu a soutenu fin octobre sa thèse sur les Nouveaux matériaux pour antennes miniatures agiles en fréquence : synthèse et caractérisation diélectriques de films minces oxynitrures. J ai travaillé sur une antenne polyvalente qui peut être commandée de façon à couvrir un large éventail de fréquences destinées aux télécommunications, mobiles et applications hyperfréquences, décrypte Yu Lu. Ingénieur diplômé en Matériaux et Nano Technologies (Sciences et Génie des Matériaux) de l Institut national des sciences Le Colombien Yonathan Corredores a soutenu début décembre sa thèse consacrée à l Etude et l'amélioration des performances de dispositifs hyperfréquences accordables à base de films minces ferroélectriques et diélectriques. Diplômé d une école d ingénieur colombienne, Yonathan Corredores a intégré l université de Rennes 1 en août Je suis électronicien. La région Bretagne m offrait des opportunités dans mon domaine de spécialisation, souligne-t-il. L IUT de Saint-Brieuc possède tout l équipement dont j avais besoin pour mes recherches. Il développe des collaborations fructueuses avec Brest et Rennes. Yonathan a obtenu les L ambiance de recherche est très bonne. IUT Portraits de thésards appliquées (INSA) de Rennes, il a été accueilli en stage durant sa 5 e année à l IUT de Saint-Brieuc par l équipe de Claire Le Paven. Après ce stage, j ai obtenu une bourse pour poursuivre mes études en tant que doctorant, explique-t-il. J ai préparé ma thèse à l IUT Saint-Brieuc d octobre 2009 à octobre 2012, en lien avec l Institut d électronique et de télécommunication de Rennes (IETR). L ambiance de recherche est très bonne. Le département Sciences et Génie des Matériaux dispose d un potentiel important et met en œuvre d excellentes coopérations avec les laboratoires de Rennes et Lannion. Heureux épilogue de ce studieux séjour briochin : mention très honorable avec félicitations du jury. félicitations du jury au terme de sa soutenance. Il vient de signer un CDD d un an en qualité d attaché temporaire d études et de recherche rue Henri-Wallon. Tout l équipement dont j avais besoin. Emploi Soutien aux jeunes diplômés "Cap vers l entreprise" a pour objectif d accompagner gratuitement de jeunes diplômés (du CAP à bac+2) de moins de 26 ans inscrits à Pôle Emploi dans leurs démarches pour accéder à un CDI ou un CDD. Pour cela, Pôle Emploi a créé une cellule spécifique composée d agents expérimentés. Il s agit d un véritable coaching personnalisé visant à trouver un emploi à chacun en moins de six mois. Depuis la mise en place de ce dispositif début 2012, Pôle Emploi parvient à un taux de placement tous contrats confondus de 60% en fin de coaching sur un total de 200 jeunes accompagnés. En partenariat avec Saint-Brieuc Agglomération, le Syndicat de Gestion du Pôle Universitaire (SGPU) soutient cette initiative originale et novatrice. Deux réunions d information ont ainsi été organisées au siège de l Agglo les 25 septembre et 2 octobre derniers. Contacts Pôle emploi ( , Elise Lamauve ou Laurent Hamon) ; SGPU ( ). Un encadrement proche et réactif Agrégé en sciences industrielles Mécanique et Matériaux, enseignant-chercheur titulaire à l IUT de Saint-Brieuc, Loïc Jégou a lui aussi soutenu récemment une thèse intitulée Caractérisation rapide des propriétés en fatigue d un polymère renforcé pour une application automobile. Elle a été réalisée au département Sciences et Génie des Matériaux de l IUT de Saint-Brieuc ainsi qu au Laboratoire Brestois de Mécanique et des Systèmes à l ENSTA Bretagne. Chez nous, les thésards ne sont pas noyés dans la masse, affirme-t-il. Ils bénéficient d un encadrement très présent, proche et réactif. Par ailleurs, Yonathan a pu effectuer 90% de ses travaux sur place grâce à la qualité de nos équipements. Badminton Tous fous du volant! Depuis le 25 octobre dernier, le Vice-Président en charge du sport et des grands équipements est Jean Audrain. Nous avons rencontré ce passionné de sports dans la salle Steredenn, lors du match de Volley-Ball qui a vu Saint-Brieuc s imposer face Nice dans une belle ambiance Premier adjoint de Langueux aux côtés de Michel Lesage depuis les élections municipales de 1989, Jean Audrain est également conseiller communautaire depuis le début. C est donc tout naturellement qu il a accepté de devenir Vice-Président, suite au retrait du nouveau député Michel Lesage de la présidence de l'agglo. Avoir en charge le sport et les grands équipements qui y sont liés me convient parfaitement. En tant qu ancien secrétaire général de l Education Nationale, j ai toujours imaginé la pratique Saint-Brieuc accueillera les 1 er, 2 et 3 février prochains le Championnat de France de badminton. Cet événement qui se déroulera à la salle Steredenn va permettre aux nombreux adeptes costarmoricains de la discipline d assister à un tournoi de haut niveau et au grand public de découvrir ce sport olympique très en vogue actuellement! Assister à un championnat de cette ampleur à Saint-Brieuc est une réelle aubaine pour nos sportifs, explique M. Alloy, président du club de badminton de Plérin. Nos jeunes joueurs vont participer bénévolement au déroulement de la compétition. Certains seront juges de ligne pour les tournois, d autres vont participer à l organisation du championnat. Le club de Plérin est d autant plus impliqué que 3 de ses dirigeants, Frédéric Cueff, David Gautier et Catherine Hamet feront partie du comité d'organisation de ces championnats de France. Même si le badminton est un sport très jeune en France, on remarque un réel engouement pour sa pratique en club depuis quelques années. Le club de Plérin dont l effectif est en constante évolution, compte actuellement 182 licenciés. Notre club est attractif car, en plus de la bonne ambiance qui règne entre les adhérents, nous avons recruté un entraîneur professionnel qui s occupe des équipes à plein temps. Un atout majeur en effet puisque seulement 2 entraîneurs professionnels enseignent la pratique du badminton dans les Côtes d Armor. Ce recrutement va nous permettre de mettre l accent sur les résultats. Notre objectif pour 2013 est de participer à 2 ou 3 fois plus de compétitions. On peut déjà citer les performances des 2 cadettes Camille Le Bourchis et Nora Raji qui sont classées dans le top 100 des meilleures joueuses françaises. Sport et grands équipements Politique sportive : l esprit d équipe! Jean Audrain, Vice-Président chargé des sports. Y ALLER EN TUB Ligne B Arrêt : Equinoxe sportive comme une part essentielle au bien-être du citoyen, au même titre que la culture, explique celui qui était également membre de la commission du développement économique et sport. Et aujourd hui, ce ne sont pas les projets qui vont manquer, car la rénovation et l amélioration des grands équipements sportifs figurent parmi les objectifs du projet de territoire La patinoire, l'hippodrome, le vélodrome et les piscines (Aquabaie, Aquaval, Hélène Boucher) gérés par l Agglo bénéficient d améliorations constantes. Nous avons donc en charge ces dossiers techniques mais également le projet du stade couvert d'hélène Boucher. Autre axe de développement : les manifestations sportives. A l instar de l Agglo tour, nous cherchons à développer d autres manifestations fortement identitaires pour notre territoire. Une manifestation liée à la nature et la baie est actuellement à l étude avec l'agglo et les 14 communes, explique Jean Audrain, qui préside une assemblée de 14 délégués municipaux en charge du sport. Car pour lui, la politique sportive est avant tout un sport d équipe! Et ce soir là, l équipe de Volley-Ball de Saint-Brieuc qui arrachait la victoire au tie-break, 15 à 12, contre Nice, l illustrait parfaitement Sport Au fil 15

9 Au fil 16 Habitat École Vaucanson Un partenariat Agglo, école, bailleur social Trois questions à Maryse Raoult, Vice-Présidente de Saint-Brieuc Agglomération en charge de l'habitat. Qu'est-ce qui a incité l'agglomération à s'engager auprès de l'école Vaucanson? Dans notre Programme local de l'habitat (PLH) nous projetions de travailler, de manière globale, sur le logement des jeunes. Nous avons été sollicités par le CNAM avec ce projet d'école Vaucanson. Cela a accéléré un peu les choses. Nous avons étudié quelle réponse était la plus appropriée et c'est un bailleur social qui nous l'a proposée. Terre et Baie disposait de logements suffisamment grands pour permettre les colocations souhaitées par l'école. Par ailleurs, elle assurait aux étudiants un loyer maîtrisé. Ce partenariat Agglo/école/bailleur social est-il une première? C'est une première pour notre territoire. La compétence habitat travaille sur les moyens de développer tous les types d'habitats en veillant, notamment, à la mixité sociale et intergénérationnelle. La colocation est-elle indispensable aujourd'hui pour favoriser la poursuite des études? La colocation existe depuis longtemps. Mais nous avons peu de données sur le logement étudiant. C'est pourquoi nous allons lancer une étude l'an prochain. Le Crous est déjà présent sur le logement étudiant et le Syndicat de gestion du pôle universitaire (SGPU) peut être moteur sur de nouvelles offres liées aux formations. Mais aujourd'hui, la colocation va peut-être au-delà du contexte financier. C'est aussi une solution à l'isolement des étudiants adultes formés par le CNAM en Bretagne, en CNAM La colocation fait la force La nouvelle formation du CNAM sur le territoire briochin inclut, dans sa pédagogie par projet, la colocation. Impressions de trois étudiants sur ce "plus dans l'objectif de réussite". Julien, Charlie et Anthony sont étudiants et partagent le même appartement. Bacs pros système électrique et mécanique en poche, ils suivent aujourd'hui une licence d'ingénierie industrielle. Une formation en alternance de l'école Vaucanson dispensée par le Conservatoire National des Arts et Métiers. Seule différence avec les autres étudiants briochins : la colocation fait partie du projet de l'école. La spécificité de cette école est la pédagogie par projet et la colocation est un plus dans l'objectif de réussite, explique Guillaume Baudet formateur. Nous sommes déjà très satisfaits de l'esprit collectif qui s'est développé entre les étudiants. Les étudiants en conviennent : Nous venons de filières différentes et le fait de travailler ensemble sur des projets nous permet de nous entraider. Il n'y a 6 villes en Bretagne où le CNAM est présent : Saint- Brieuc, Rennes, Brest, Vannes, Lannion, Quimper Julien, Charlie et Anthony, étudiants colocataires. pas de concurrence entre nous mais de la complémentarité. Complémentarité dans l'exigence de la formation et complémentarité dans la colocation. Charlie fait la cuisine, Anthony la vaisselle, Julien est polyvalent. La colocation développe aussi notre autonomie à gérer le quotidien et notamment le côté financier. Même si la formation en alternance est rémunérée, le loyer est l'un des postes de dépenses les plus importants. C'est pourquoi lorsque nous avons mis en place la formation, nous avons cherché la meilleure solution pour les étudiants. Saint-Brieuc Agglomération nous a accompagnés dans notre recherche et c'est un bailleur social qui avait l'offre qui nous convenait. Les logements ont ensuite été meublés par le CNAM, reprend le formateur. Quatre logements permettent ainsi aux 11 étudiants de cette première promotion de poursuivre des études supérieures, d'avoir accès à une formation de manager dans l'industrie même avec un bac pro. Et même d'envisager une troisième année à l'étranger, ajoute Anthony. Renforçons nos liens Ce 1 er janvier, Saint-Brieuc Agglomération s enrichit de nouvelles compétences à destination de deux publics opposés sur l axe de la pyramide des âges. Les uns viennent de naître, tandis que les autres ont toute une vie derrière eux. Loin de s opposer, les uns enrichissent les autres. Un vieillard qui meurt, c est une bibliothèque qui brûle, affirme un proverbe africain. Les personnes âgées, fortes de leur savoir et de leur vécu, font prendre conscience aux plus jeunes du caractère sacré (sans connotation religieuse) de certaines choses, comme le souligne, dans ces colonnes, le sociologue Michel Billé. Concrètement, ces nouvelles compétences vont permettre aux habitants de mieux identifier les interlocuteurs, de structurer les offres de gardes d enfant et de faciliter l aide à domicile par différents moyens. C est là un véritable impératif de service public, à l heure, où, en période de crise, la famille redevient une valeur structurante. Qu il s agisse des actifs, mais aussi des plus jeunes et des plus âgés. Dossier 17

10 enfants naissent chaque année dans l Agglomération. 40% d'augmentation potentielle des personnes âgées dépendantes en Bretagne à l horizon 2030 (Source : INSEE Bretagne) Dossier Dossier Petite enfance, personnes âgées Les âges d or de l Agglo En lien avec les 14 communes, Saint-Brieuc Agglomération prend de nouvelles compétences. Décryptage avec les Vice-Présidentes Christine Orain (Insertion-Emploi) et Marie-Claire Diouron (Services à la personne-petite enfance-personnes âgées). Pourquoi l'agglo a-t-elle pris en octobre dernier la compétence "création, gestion et développement d un Groupement de coopération sociale et médico-sociale" (GCSMS) dénommé "Baie d Armor Groupement "? Christine Orain : L un des axes majeurs du Projet de Territoire voté à l unanimité par les élus de Saint-Brieuc Agglomération est de développer les solidarités. Sur le thème de l accompagnement des personnes âgées et fragilisées, l Agglo a conduit un diagnostic partagé en s appuyant sur les données du Conseil général et les analyses des établissements autonomes que sont les Centres communaux d action sociale (CCAS). Marie-Claire Diouron : Trois axes prioritaires ont été identifiés : développer une égalité d accès à une offre de qualité sur l ensemble du territoire, initier une mutualisation des moyens en s appuyant sur un groupement de coopération rassemblant les 14 CCAS et Saint-Brieuc Agglomération, décloisonner les politiques publiques en travaillant sur la prévention de la rupture du lien social des personnes vieillissantes. Christine Orain, vice-présidente Insertion-Emploi et Marie-Claire Diouron, vice-présidente Services à la personne-petite enfance-personnes âgées. Sur quelles actions concrètes cela débouche-t-il? M.-C. D : Les premiers programmes opérationnels mis en œuvre par ce groupement concerneront l emploi partagé de référents de secteur, le développement de l informatisation et de la télégestion, la création d un pôle de remplacement d aides à domicile. Ces actions visent à développer la professionnalisation, la qualité et la continuité des services d aide à domicile (week-ends, jours fériés ) en tenant compte d une optimisation des coûts, bénéfique à la fois aux collectivités et à l usager. Nous travaillons aussi sur la problématique des horaires de garde atypiques. C.O. : En tant qu élus, nous recherchons une qualité de service public maximale. Pour cela, il faut que les professionnels se sentent à l aise dans leurs conditions de travail. D où l importance de la prévention, parce que ces métiers sont durs physiquement et psychologiquement. Au 1 er janvier 2013, Saint-Brieuc Agglomération prend également la compétence "création, gestion et développement d un RPAM" (réseau parents-assistants maternels). Pour quelles raisons? M.-C. D. : Cette nouvelle organisation permettra d introduire davantage de fluidité. Ainsi, par exemple, des parents habitant Plédran et travaillant à Saint-Brieuc pourront choisir le RPAM qui leur convient le mieux et plus seulement Plédran, leur commune de résidence. Saint-Brieuc Agglomération souhaite valoriser les relations de proximité. Il existera toujours quatre RPAM dans l agglo. C.O : La restructuration de ce réseau a fait l objet d une réflexion approfondie. Elle s est concrétisée par la rédaction d un "Diagnostic petite enfance" associant la Caf des Côtes-d Armor, Saint-Brieuc Agglomération et les 14 communes de l Agglo. Les parents y ont été pleinement associés. Un premier bilan sera réalisé début Enfance Jeudi créatif à la Baie des Langes Jouer, créer, lire, écouter des histoires, chanter... un jeudi matin à la Baie des Langes. Ces espaces jeux organisés par le Relais parents assistants maternels accueillent les enfants de 3 mois à 3 ans avec leurs parents ou leurs assistantes maternelles. Aujourd'hui, c'est espace jeux à Yffiniac. Chaussons aux pieds, les petits entrent avec leurs assistantes maternelles dans la grande salle colorée. Des jouets et des livres à disposition dans tous les coins et une petite musique de Noël attendent les enfants. Isabelle Urbaniak, l'animatrice du relais parents assistants maternels (RPAM) annonce le programme du jour aux enfants : une activité de Noël avec du collage et de la peinture. Asma, Tristan, Zoé, Eléanor, Lucas, Lilou, Lola, Cyrielle, Inès et les autres se succèdent autour de la petite table. On relève les manches! Prendre un pinceau et mettre des paillettes sur un sapin tout en tenant sa feuille est un dur travail. Les gestes approximatifs reçoivent le concours bienveillant des Tatas et des mamans. Certains en profitent un peu pour patouiller. C'est tellement rigolo!!! D'autres, comme Lucas, ont même du mal à quitter la table pour aller se laver les mains. Gratuits et itinérants sur les communes d'hillion, de Langueux, de Trégueux et d'yffiniac, les espaces jeux du Relais La Baie des Langes sont des lieux d'éveil, de sociabilisation et d'épanouissement pour les jeunes enfants de 3 mois à 3 ans accompagnés d'un adulte, que ce soit l'assistante maternelle, le parent ou le grand-parent. Les adultes qui accompagnent y trouvent un espace de convivialité et de rencontres, explique l'animatrice. La mission du RPAM est plus large : conseil aux parents dans le projet d'accueil de leur enfant chez une assistante maternelle, informations sur les relations salarié/employeur. Pour les assistantes maternelles, c'est un lieu Témoignage Eliane, assistante maternelle Qu'est-ce que le RPAM vous apporte dans l'exercice de votre métier? Une reconnaissance professionnelle, plus de crédibilité par rapport à nos employeurs. Cela contribue à la relation de confiance qu'il y a entre nous, la législation est appliquée. Et si nous avons une question sur un contrat, au RPAM nous avons un interlocuteur pour nous aider. La mise en place de la formation continue, le forum de la petite enfance sont aussi très appréciables, ce sont de véritables outils de travail indispensables à notre profession. d'échanges sur les pratiques professionnelles, un accompagnement dans la formation initiale, les possibilités d'évolutions de carrière et des soirées à thèmes en fonction de leurs problématiques. Cette année, les RPAM de l'agglomération briochine deviendront compétence communautaire, un plus pour l'usager qui aura toujours un interlocuteur pour le renseigner, précise Isabelle Urbaniak. Y ALLER EN TUB Lignes Arrêt : Yffiniac centre Et pour l'éveil de l'enfant? Il y a des catalogues d'activités que l'on peut consulter, l'éveil au livre et les activités des espaces jeux qui peuvent donner des idées pour renouveler ce que nous proposons aux enfants. Les parents sont contents des espaces jeux, cela offre aux enfants une ouverture sur le monde de la collectivité tout en ayant le cocon de l'assistante maternelle. C'est un plus pour l'intégration à l'école. 19

11 20 40% des assistants maternels actifs occupés de l agglomération ont plus de 50 ans 29% des enfants de moins de 6 ans sont accueillis par un assistant maternel d une autre commune que celle où ils résident. Dossier Dossier RPAM Maintenir des liens de proximité Au 1 er janvier, l Agglo prend la compétence création, gestion et développement d un Rpam. Brigitte Le Clech, responsable enfance jeunesse, et Anne-Cécile Le Pape, conseillère en développement social, précisent le rôle de la Caf des Côtes-d Armor dans cette nouvelle configuration. Comment s est effectué le transfert des Rpam à l Agglo? Depuis 2010, la Caf et Saint-Brieuc Agglomération travaillent ensemble dans le domaine de la petite enfance. Un diagnostic partagé avec l Agglo et les 14 communes a permis de dégager des priorités d action Les permanence RPAM de l Agglo SAINT-BRIEUC Le Chat Perché 22 rue de l Etablette. Contact : Sylvie Blanchard. PLÉDRAN pour améliorer les services aux familles. Le transfert des Rpam à l Agglo est le fruit de ce travail commun. Il a pour but d assurer une réponse rapide sur tous les modes d accueil au sein de l agglomération pour les parents et les professionnels et de garantir une qualité d écoute et d expertise sur tous les territoires. Quel est le rôle de la caf dans ce nouveau dispositif? La Caf des Côtes-d Armor accompagne Saint-Brieuc Agglomération dans la définition des missions du Rpam et valide son contrat de projet. Elle soutient aussi l Agglo via le financement à plus de 60% des postes d animatrices ( prévus en 2013) et un soutien à l investissement (informatique, téléphone) de Mairie de Plédran Contact : Mélinda Millet. De gauche à droite Melinda, Sonia, Isabelle, Helène et Sylvie. PLÉRIN Maison de l Enfance "La Ribambelle" Rue de la Croix Mérovingienne. 93 Contacts : Sonia Quinzin, Hélène Béroul. Ce transfert s accompagnera-t-il de créations de postes? Compte tenu du niveau d activité (650 assistants maternels et 3900 enfants de moins de 3 ans en 2010), ce transfert s accompagnera en 2013 de la création d un poste d animatrice et d un autre de coordinateur, ce qui portera le total à sept personnes (6 équivalents temps plein) salariées par Saint-Brieuc Agglomération. L idée n est pas de créer un service centralisé mais au contraire de maintenir des liens de proximité tout en optimisant ce qui peut l être. YFFINIAC Maison de la Petite Enfance Allée Françoise-Dolto. Contact : Isabelle Urbaniack. Un numéro unique : N Azur Michel Billé Eloge de la transmission Les plus vieux ont un rôle exceptionnel à jouer dans l avenir des plus jeunes dans le cadre d une relation désormais élective et plurielle. Rencontre avec Michel Billé*, sociologue spécialiste des questions relatives au handicap, au vieillissement et à la famille. Que signifie aujourd hui "être grandpère"? Les évolutions qui ont marqué notre société durant ces cinquante dernières années (lire ci-contre) amènent de nombreux grands-parents à "adopter" des petitsenfants qui ne sont pas, stricto sensu, les leurs, dans le cadre de relations affectives sincères et profondes. Cela les conduit à repenser leur rôle. On passe ainsi de la notion de parenté à celle de parentalité, qui est davantage fonctionnelle. L une des conséquences de cette situation est l apparition d une famille élective fondée sur le libre choix de se relier durablement. Comment les "plus vieux" s adaptent-ils à cette nouvelle donne? Dans ce contexte général, la situation des plus vieux peut se révéler fort différente selon les cas : patriarches qui dirigent tout, générations parfaitement séparées, retour d enfants en difficulté (chômage, Michel Billé, sociologue spécialiste des questions relatives au handicap. divorce ) chez leurs parents, éloignement géographique insurmontable entre grandsparents d une part, enfants et petits-enfants d autre part Sans oublier l extrême diversité de la situation financière des seniors. La famille élective, c est épatant mais fragile. Il faut donc la cultiver plus que jamais et prendre soin des autres. Comment faire? Le vieillissement de la population fait que nous devons désormais penser nos relations familiales sur quatre ou cinq générations. L enjeu est d inventer un vrai contenu relationnel. Les plus vieux servent à inscrire les plus jeunes dans la lignée, dans la succession, matérielle bien sûr mais aussi et surtout culturelle. Grâce à eux, le jeune prend conscience du fait que le monde existait avant lui, qu il figure dans une descendance. Les personnes âgées introduisent les plus jeunes au sacré. Cette notion n est pas circonscrite au religieux. Une tombe est sacrée. Un corps est sacré. La démocratie est sacrée. Le dialogue entre les plus vieux et les plus jeunes permet à chacun de se poser les questions essentielles : qu est-ce que la vie, la mort, le vieillissement, la maladie, le handicap? Cela devient alors une aventure fabuleuse. Nous nous rendons des services inestimables. *Auteur de "La chance de vieillir" (éditions L Harmattan). Sociologie De la famille clanique à la famille virtuelle Comment est-on passé en cinquante ans d une famille rurale bien identifiée à des familles plurielles parfois insaisissables? Suivez le guide Depuis un demi-siècle, les transformations familiales ont été nombreuses, rapides et profondes, explique Michel Billé. Aujourd hui, il existe non pas une famille mais des familles tant les réalités sont plurielles. Dans les années 50/60, les sociologues étudiaient des familles indivises, claniques, rassemblant trois générations sous un même toit. La mécanisation agricole et l évolution des modes de production ont provoqué l exode rural et engendré un nouveau modèle : la famille nucléaire et conjugale réduite à un couple et des enfants peu nombreux. Des émissions emblématiques comme "Dallas" ou "Hélène et les garçons" ont ensuite contribué à démocratiser les idées de divorce et de compétition amoureuse. Les modèles se sont multipliés progressivement : famille nucléaire, recomposée, monoparentale, déparentale, bifocale (deux foyers) Ce qui fondait autrefois la famille, c était le toit, le nom, le droit, le sang. Aucun de ces éléments n y suffit à présent. Mon confrère Louis Roussel évoquait des "familles incertaines". On peut ajouter qu elles sont aléatoires et potentiellement virtuelles à l heure où les réunions de familles font l objet d envois de photos ou de vidéos par internet aux absents. 21

12 Dossier 22 Maintien à domicile Lutter contre la perte d autonomie Trois questions à Jérôme Tréton, directeur du CCAS de Ploufragan, et Séverine Le Coq, responsable du service d aide et d accompagnement à domicile. Quel est l enjeu majeur du maintien à domicile? Jérôme Tréton : Permettre aux personnes de demeurer chez elles le plus longtemps possible et de la façon la plus autonome possible. Nous fonctionnons en pôle gérontologique, ce qui garantit une continuité de prise en charge. Quand nous constatons que le maintien à domicile n est plus envisageable, l entrée en structure devient inéluctable mais la personne âgée continue de voir des visages connus à l Ehpad. Séverine Le Coq : Les assistantes de vie sociale luttent constamment contre la perte d autonomie. Elles soutiennent la personne, la rassurent, sans jamais la juger ni se substituer à elle. Quels sont vos moyens et méthodes de travail? J.T. : A Ploufragan, 17 auxiliaires de vie sociale assurent l aide et l accompagnement à domicile de plus de 170 bénéficiaires. Il y a de plus en plus demandes. Hélas, nos marges de manœuvre financières sont limitées. S. L.C. : Selon l autonomie de la personne, nous participons à l entretien du logement, aux soins d hygiène, à la préparation des repas, à l accompagnement pour les courses Le fait de discuter en marchant est extrêmement important. Ce lien social bénéficie également aux familles. Quel conseil leur donneriez-vous? J.T. : Nombre d entre elles nous contactent alors qu il est déjà trop tard. Or, les délais d instruction des dossiers atteignent 6 à 8 semaines. J invite les familles à nous rencontrer le plus tôt possible. Nous sommes en mesure de les renseigner et les orienter. Aide à la personne La vie n est pas finie! Andrée Nogueira et Hervé Bannier bénéficient d un soutien à domicile mis en œuvre par le pôle gérontologique de Ploufragan. C était aussi le cas récemment de Marcelle Tassel. Leçons d espérance. Vers 10h30, on vient me chercher pour aller déjeuner à l Ehpad*. A 13h20, on me raccompagne chez moi, explique Andrée Nogueira, 87 "printemps". Ce jeudi de décembre, elle accomplit ce court trajet aux côtés de Sylvie Troadec, auxiliaire de vie sociale. Deux fois par semaine, nous l aidons à faire sa toilette. Chaque soir, quelqu un lui apporte un potage ou un yaourt, précise Sylvie. Nous veillons à ce qu elle ait toujours de l eau à disposition et à ce qu elle ne se sépare pas de son bracelet d alarme. Andrée et Sylvie dialoguent beaucoup. Maman était infirmière, papa conducteur à la SNCF. Moi j étais couturière, raconte l octogénaire. Son F3 donne d un côté sur le foyer de l Argoat, de l autre sur l église. C est très fonctionnel. Je ne manque de rien, conclut-elle en nous raccompagnant gentiment. Marcelle Tassel, hébergée à l Ehpad. Sylvie Troadec, auxiliaire de vie sociale, une aide précieuse pour Andrée Nogueira, 87 ans. Rue du Méné, l accueil offert par Hervé Bannier est tout aussi agréable. Nous passons par le garage. Bonjour c est Sylvie, on peut monter?. Réponse immédiate : Bien sûr!. Le lien est fort. J ai été la première à intervenir lorsque M. Bannier a été victime d un accident vasculaire cérébral il y a cinq ans, explique l auxiliaire de vie sociale. Bénévole très impliqué au COB, Hervé Bannier conserve une vraie combativité de sportif. Le repas de midi m est porté à domicile quatre fois par semaine. Je m occupe du dîner. J entretiens avec Sylvie et Lydia, sa collègue, de véritables relations de confiance. La vie n est pas finie! Je coupe ma viande. Je lace mes chaussures. Je me déshabille et me couche tout seul. J ai toujours vécu à Ploufragan. D abord à Saint-Barthélémy, puis dans notre maison de Saint-Hervé et me voilà aujourd hui au centre-bourg, raconte pour sa part Marcelle Tassel, hébergée depuis peu à l Ehpad après avoir bénéficié d un soutien à domicile pendant un an. Je me sentais capable de rester chez moi jusqu à ce que je fasse une mauvaise chute. Marcelle a déjà pris ses marques dans l établissement : A table, on est quatre à bien s entendre. Les souvenirs aussi sont joyeux : Vous savez, quand j étais adolescente, je préférais jouer à la belote qu aller au bal!. *Etablissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Maintien à domicile Comme si j avais un petit studio Le plus grand changement pour moi, c est d avoir une vraie salle de bains, confie Patricia, qui nous fait découvrir bien volontiers son nouveau quotidien. A présent, j ai tout sous la main. Je circule beaucoup mieux. Je me sens comme si j avais un petit studio. Entamés fin mai 2012, les travaux de sa maison se sont achevés en septembre. Désormais, elle bénéficie d une chambre et d une salle de bains de plain-pied adaptées à son handicap. Quand j ai choisi la couleur des murs, je me suis vraiment projetée dans l avenir. J avais feuilleté pour ça de nombreux catalogues de décoration d intérieur. Elle se montre reconnaissante envers tous ceux qui ont pris soin d elle. Le Pact HD m a rendu service pour toutes les démarches administratives et techniques. Patricia, aidée par le Pact HD, bénéficie désormais d'un logement adapté. Dans le cadre du Programme d Intérêt Général (PIG) d amélioration de l habitat "Précarités" de Saint-Brieuc Agglomération, le Pact HD s investit fortement en faveur du maintien à domicile. Sans oublier le soutien de Saint-Brieuc Agglomération (5 000 ), de l Agence nationale de l habitat (9 000 ) et de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) à hauteur de Le plan de financement définitif n était pas encore bouclé fin novembre, mais à cet instant Patricia n avait toujours rien à débourser alors que le coût de l opération s élève à plus de TTC. Nous intervenons en tant que conseiller technique dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées, en relation avec des ergothérapeutes. Deux tiers des dossiers concernent des travaux sanitaires, précise Charles Monfort, directeur-adjoint du Pact HD des Côtes-d Armor. De par leur connaissance des réalités du handicap, les conseillers du Pact HD sont en mesure d émettre des préconisations, proposer un financement adapté aux besoins et aux moyens des familles et de les accompagner ensuite. Nos référents défendent le projet et corrigent les erreurs si besoin lors de l exécution du chantier, souligne Charles Monfort. Cette mission de conseil technique ne peut être dissociée d une approche socio-économique. En 2015, une personne âgée de plus de 75 ans sur trois vivra seule. La part des revenus consacrés au logement a doublé en dix ans (de 13% à 26%). Les performances énergétique et l adaptation des logements au handicap constituent deux éléments clefs du maintien à domicile. Fonds d'aide aux jeunes Mobilisés contre la précarité des jeunes Logement autonome et hébergement font partie des domaines d intervention prioritaires du Fonds d Aide aux Jeunes (FAJ) auquel contribue Saint-Brieuc Agglomération. Le Conseil général consacre un effort important ( l an dernier dont 37% sur le territoire de la Mission Locale de Saint-Brieuc) au Fonds d Aide aux Jeunes. Ce dispositif constitue un outil de lutte contre les exclusions sociales et professionnelles des jeunes de 18 à 25 ans. Il se décline sous la forme de secours temporaires, d aides financières destinées à la réalisation de projets d insertion et de financements d actions d accompagnement individuelles ou collectives... La gestion de ce fonds est confiée aux Missions Locales, explique la directrice de l'antenne locale, Patricia Rousseau. Dans le contexte de crise qui accentue la précarité des jeunes les plus en difficulté, Saint-Brieuc Agglomération a décidé de verser une cotisation de au FAJ pour chacune des années 2011 et Près de 83% des demandes d aides individuelles acceptées au niveau départemental proviennent de jeunes de l agglo de Saint-Brieuc (667 sur un total de 808 en 2011), la plupart émanant de la villecentre (537). Le montant moyen de ces soutiens personnalisés s élève à 220. Parmi les principaux domaines d intervention figurent les aides à la subsistance (430 dossiers, l an dernier), le permis de conduire ( ), mais aussi l habitat. Soixante-quatorze dossiers ont été traités en 2011, pour un total supérieur à , dans le cadre d interventions concernant le logement autonome (+37% par rapport à 2010) et l hébergement. Sur ce sujet comme sur d autres, l accent est mis sur la réactivité. La commission d attribution se réunit chaque lundi aprèsmidi. Contact Patricia Rousseau, directrice de l'antenne locale. Dossier 23

13 24 Pordic Escale à la Ville Robert Les communes Hillion Circuit en Rou libre Bientôt le printemps. Et au menu un nouveau circuit dans l Agglo, dans le cadre du dispositif de location de vélo Rou libre. Balade à Hillion. Après Saint-Brieuc et Plérin, les circuits Rou libre mettent le cap à l Est, avec une nouvelle balade de 18 km à Hillion. Au programme : plages, grèves, château, église, lavoir, pointes Toute la richesse de la cité balnéaire à portée de pédales. Les principales étapes : 1 Les Grèves. Ce sont d anciennes terres maritimes poldérisées, aujourd hui utilisées comme parcelles agricoles. 2 L observatoire ornithologique. Depuis la pointe d Illemont, découverte des nombreuses espèces présentes au coeur de la baie : Bernache, Tadorne de belon, courlis cendré Un lieu pour observer les oiseaux en toute quiétude. 3 L église Saint-Jean Baptiste. Le centre névralgique d Hillion. Elle a conservé des parties romanes mais fut remaniée à la fin du Moyen-Âge. 4 L estuaire du Gouessant. La mer avec un grand M. C est probablement ici l un des endroits de l Agglo où la mer est la plus "sauvage". L estuaire du Gouessant représente un couloir de transit des oiseaux entre la baie de Morieux et l étang des Ponts Neufs. 5 Le viaduc des Ponts Neufs. Ne manquait qu un ouvrage d art pour boucler la boucle. Le viaduc emblématique de l œuvre de Harel de la Noë a été construit en 1913 et mesure 27,60 mètres de haut pour 237,50 mètres de long. Circuits à récupérer à l Office de tourisme ou au service de location Rou libre, 8 rue de la Poissonnerie à Saint-Brieuc. Ou sur : Plérin Histoire d eau Après son ouvrage sur Plérin sorti en 2010, l association plérinoise Le Signet remet le couvert en étendant son champ à d autres communes du Pays de Saint- Brieuc, riveraines du Gouët. Plus qu un fleuve. Un témoin de l identité de l Agglo. Tout au long de la vallée du Gouët - véritable colonne fluviale du territoire - l association Le Signet a collecté des images d époque pour un livre unique : Mémoires en Images, la vallée du Gouët, le port du Légué. Un ouvrage qui permet de comprendre le passé de ce fleuve côtier ainsi que son exploitation par les hommes, de l occupation romaine jusqu à nos jours. Les cartes postales témoignent du passé industriel de la région : des toiles de Quintin au port de pêche et de commerce du Légué, en passant par les mines de plomb argentifère de Trémuson. Des dizaines de moulins émaillent le parcours du fleuve, qui traverse notamment les communes de Saint-Julien, Saint-Donan, Ploufragan, La Méaugon, Trémuson, Plérin et Saint- Brieuc. Plédran Une course qui a du chien! Au Canada, on connaît le chien de traîneau. A Plédran, le chien ne tire pas de traîneau, mais son maître. Pour la troisième année, la commune accueille son challenge Canicrossbreizh. Le principe : le maître est relié à son chien par une laisse extensible attachée à une ceinture. Le chien est lui, muni d un harnais. La discipline se décline en canicross, canimarche et canivtt. Tous les chiens sont admis, même si un husky sera plus adapté qu un chihuahua. Quoiqu avec un peu de cani gou. Les 2 et 3 mars 2013 au bois de Plédran L ouvrage est thématique et traite de différents aspects marquants du fleuve : les sites naturels, avec les Chaos du Gouët ou la Pointe du Roselier. Mais aussi les activités : tissage, lavoirs, pêche, mines, voilerie Les loisirs : baignade, pêche à pieds Et le patrimoine : moulins, chapelles, manoirs... Le livre représente la diversité du territoire : la terre, la mer, l industrie, la nature, la culture, les fêtes locales. Et une richesse humaine indéniable. Voilà un véritable complément à la visite de la Briqueterie ou de Boutdeville pour comprendre l identité unique de la baie de Saint-Brieuc. Disponible dans les points de vente locaux Prix : 21 Yffiniac Gare de l Est La gare d Yffiniac a été entièrement refaite. Axe stratégique à l Est de l Agglo, entre Rennes et Saint-Brieuc, elle a été repensée dans le cadre de l arrivée de BGV. Trois questions à Sylvain Gouillet, chargé du programme Gares à la région Bretagne. Comment se traduit la rénovation de la halte TER? Une première vague de travaux avait déjà été entamée en 2009, avec la reconstruction des quais dans le cadre de l accueil de la ligne grande vitesse. La deuxième phase, entamée en 2011, vient de s achever. L ancien bâtiment voyageurs a été démoli et l ensemble du site a été revu pour laisser la place à de nouveaux aménagements. Elle vise à moderniser la gare et à remplacer les mobiliers, dans le même Saint-Brieuc Un auteur du cru récompensé Une nouvelle plume de qualité dans l Agglo! Eric Sanvoisin, bibliothécaire à Saint-Brieuc, vient d obtenir le prix ans avec son livre Le Parloir, au célèbre salon du livre de Brive. Un livre dur, qui traite de l incarcération des plus jeunes : Yan est en prison, accusé d'avoir poignardé le père de Deborah sa petite amie. Mais il s'enferme dans le silence au fil des parloirs, face à sa mère, sa soeur, Déborah, son avocat et style que les autres gares de la région. Un nouveau revêtement de quai a aussi été installé. Dans quelles mesures la Ville et l Agglo ont-elles participé? La ville a aménagé un parking de 24 places et un dépose-minute. Et l Agglo a installé une station vélos (qui peut accueillir 10 vélos), pour favoriser l intermodalité. Combien de personnes transitent chaque jour à la gare? En 2011, Yffiniac a permis voyages, soit environ 70 passagers quotidiens. En semaine, neuf trains directs desservent chaque jour Saint-Brieuc et deux vont à Rennes. La gare est une halte TER. Elle est dotée d un valideur "Korrigo", mais n accueille pas de TGV. Inauguration de la gare d Yffiniac, le 15 janvier à 11h30 même le juge. Mauvaise défense. La situation n'est pas meilleure avec ses co-détenus. Yan souffre mais se tait. Que cache son silence? Quel secret protège-t-il?. Un livre choc, mais qui atteste de la vitalité de l édition jeunesse en France. Le Parloir, éditions Gründ Voyage voyage. Ce n est pas qu un titre has been des années 80. C est aussi la raison d être de la compagnie "Carnets de voyage", en résidence à Pordic. Toute la saison, elle répète à travers la Bretagne son nouveau spectacle "Le voyage de Médée", qui sera présenté le 21 février à Auray. Après des résidences à Pontivy, Guingamp ou Pont-Scorff, elle se pose à la Ville Robert à Pordic du 14 au 18 janvier, avec une répétition publique le 18 à 19h. Guylaine Kasza, directrice artistique résume : qui est Médée? Une mère infanticide, un monstre? N est-elle que cela? Celle dont le nom signifie "qui apporte aide et guérison"? Médée est bien plus que ses actes et c'est là ce que je veux explorer et dont je veux témoigner. Avec elle, il faut d abord oublier, tout oublier pour mieux retrouver la femme sauvage, la femme racine, terrienne, ancrée dans le sol, plantée dans la matière, celle qui sait parler au soleil, au vent, celle qui connaît les mystères du monde d'en bas. En parallèle, insiste Guylaine, la compagnie mène également de nombreux travaux autour de la création, notamment avec le collège Léquier à Plérin. Centre culturel la Ville Robert : Les communes 25

14 26 Culture Grands équipements Les cultures bretonnes bientôt dans le dur Ce n est plus qu une question de semaine. Les travaux de la Maison des cultures de Bretagne devraient bientôt débuter sur le site de la maison de l octroi au Légué. La livraison de l équipement communautaire est prévue courant Sur près de 300 m 2, elle valorisera la double identité de l Agglo : gallése et bretonnante. La gestion de l équipement sera assurée par la Fédération Telenn, dont Tamm Kreiz fait partie. Le montant prévisionnel est de 1,15 million d euros. Telenn Classée au Conseil culturel de Bretagne Ça n a probablement pas le même retentissement que le classement du festnoz à l UNESCO, mais la fédération Telenn entre au Conseil culturel de Bretagne. Telenn regroupe une vingtaine d associations et environ adhérents dans le Pays de Saint-Brieuc. Les domaines représentés : la danse, la musique, la langue bretonne, le sport, les arts C est elle qui va animer la Maison des cultures de Bretagne de l Agglo (voir ci-dessus). Grâce à cette reconnaissance, le Pays de Saint-Brieuc va faire porter sa voix dans un Conseil chargé de faire des propositions et de donner des avis sur les politiques publiques culturelles dans la Bretagne historique, à cinq départements. Un Conseil émanant pourtant du Conseil régional à quatre départements festnoz par an en Bretagne Tamm Kreiz De Saint-Brieuc à l UNESCO Le 5 décembre est à marquer dans le granit pour la reconnaissance de la culture bretonne avec le classement du festnoz au Patrimoine immatériel de l Humanité à l Unesco. L association briochine Tamm Kreiz a activement contribué à ce classement. Jérôme Floury en est son président. Quelles sont les conséquences du classement du festnoz à l UNESCO? C est une très grande reconnaissance pour toute la Bretagne. C est le deuxième élément du patrimoine immatériel (après la gastronomie française) classé par l UNESCO en France. Au-delà du coup de projecteur sur la culture bretonne, ça va aussi permettre d obtenir plus facilement des financements pour les structures. Dans quel esprit le dossier a-t-il été porté? Nous avons insisté essentiellement sur l aspect ludique et le lien social. Le festnoz est un lieu où se mélange tout le monde : des jeunes, des vieux, des personnes de toutes origines sociales, des touristes, des locaux L idée, c est vraiment l accessibilité participants au festnoz Quel a été le rôle de Tamm Kreiz? Tamm Kreiz a été créé en 2001 avec un objectif : référencer tous les festnoz qui se déroulent en Bretagne et en France. En 11 ans nous avons référencé festnoz. Nous avons ainsi créé à partir de là une véritable base de données statistiques permettant de localiser la diffusion de la culture bretonne partout dans le monde. Dans le dossier présenté par le Ministère de la Culture à l UNESCO, Tamm Kreiz est identifiée comme l observatoire de la culture bretonne. Ce classement à l UNESCO va donc avoir des répercussions sur l Agglo? Outre le fait qu il va profiter à toute la Bretagne, il y a une véritable dynamique autour de la culture bretonne dans l Agglo. La Maison des cultures de Bretagne, qui verra le jour l an prochain au Légué, en est la pierre angulaire. Elle va accueillir Telenn qui regroupe l ensemble des associations bretonnantes du Pays de Saint-Brieuc qui vient d ailleurs d entrer au Conseil culturel de Bretagne. Nous aurons plus d outils pour promouvoir la culture bretonne sur le territoire, notamment dans la partie Est. JEUNE PUBLIC 6 janvier Quai des Marmots Juno Bravo Saint-Brieuc JEUNE PUBLIC 12 janvier La récré des p tites oreilles Bibliothèque du centre-ville Saint-Brieuc Aquabaie Un meeting avant une pause Aquabaie va fermer plusieurs mois début février. Le meeting Aquabaie d Armor est le dernier temps fort avant de retrouver un équipement rénové, pour la sécurité et le confort de tous. Triste date pour les amateurs de natation dans l Agglo. Du 4 février au 8 juin 2013, le premier parc aqualudique du département fermera ses portes au public. Le temps de traiter les problèmes d'étanchéité de la halle ludique. En attendant, l équipement communautaire accueille, les 19 et 20 janvier, le désormais traditionnel meeting Aquabaie d Armor. La compétition est ouverte à tous et se décline autour de 16 épreuves. Les compétiteurs viennent de toute la France et des records sont régulièrement battus. Et pour ceux qui conçoivent la natation juste pour le plaisir et pas la compétition, l Agglo propose deux autres équipements pendant la fermeture d Aquabaie : Aquaval Arzoù neuziañ et Hélène Boucher. Michel Hinault, ancien vice-président aux sports, avait, à l annonce de la fermeture temporaire de l équipement, concédé la gêne occasionnée aux nageurs, tout en admettant que les travaux étaient nécessaires et la période hivernale la moins préjudiciable pour les clubs et les nageurs. Inscriptions jusqu au 11 janvier auprès du Comité Côtes d Armor Natation Inauguration de la piscine Hélène Boucher le 19 janvier Eil emgav daouvloaziek Livourien ha kizellerien Breizh a vo dalc'het adalek an 19 a viz Genver betek an 3 a viz C'hwevrer. An digarez e vo d'ober anaoudegezh gant arzourien dibar hag oberennoù pell diouzh ar raksoñjoù. Piv en deus lavaret ne oa eus arz Breizh nemet poltredoù Bigoudenned ha gweledvaoù barradoù-amzer war tornaodoù serzh, eus ar seurt a vez gwerzhet d'an douristed e vakañsoù e Pont-Aven? N'eo ket Charles Gaudu bepred, hag eñ prezidant Sant-Brieg ArTmor. Evit an eil Y ALLER EN TUB Ligne B Arrêt : Aquabaie Krouidigezhioù made in Breizh gwech e vo aozet gantañ emgav daouvloaziek Livourien ha kizellerien Breizh. Kavout a ra dezhañ, da skouer, n'eus ket un "arz minor eus labour an aozourien bannoù-treset". Gant Jean-Claude Fournier war al lec'h evel den pedet a enor e vo lakaet splann. Al livour Erril JEUNE PUBLIC Du 25 février au 1 er mars Festival Moufl et Cie Bleu Pluriel et Grand Pré Trégueux et Langueux Cours publics Les "Proches-orients" à Mazier Avec la nouvelle année, l université Rennes 2 vient de dévoiler la programmation de ses cours publics au campus Mazier. Au programme : les "prochesorients", mis en lumière au regard de l actualité de ces "printemps arabes " qui n en finissent pas. Le 16 janvier à 18h15, Pascale Ballet, professeur à l université de Poitiers traitera du thème de " l Egypte et l occident méditerranéen, contributions récentes de l archéologie aux interactions commerciales et culturelles". Le 30 janvier à la même heure, c est Christine Mazzoli-Guintard de l université de Nantes, dont le sujet sied parfaitement à la thématique "des" proches-orients, dissertera sur "les origines de Madrid, entre Orient et Occident ". Et le 13 février, Anne-Marie Eddé du CNRS, présentera ses recherches sur "les croisades vues d Orient : découverte et représentation de l autre". Une manière de rappeler, selon Patrick Harismendy, historien à Rennes 2, que la modernité a pendant deux millénaires, plutôt baigné les rives orientales de la Méditerranée que son septentrion. Y ALLER EN TUB Laugier hag ar c'hizeller Jean-Luc Brandily a vo en e gichen, met eñ eo an hini anavezetañ moarvat, dre m'eo unan eus ar re o deus roet buhez da Spirou ha Fantasio! Evel ur Breton nevez mat en deus savet albomoù war tem an Ankou da skouer, anezhañ un dudenn hollbouezus ha mojennel eus Breizh-Izel. Ha pa vefe bet ganet e Pariz ez eo en em gavet e Lambal hag e Sant-Brieg gant e studioù. Gortoz a reer 170 arzour, eus holl tachennoù an arzoù neuziañ. Abadennoù a bep seurt a vo kinniget, da-geñver an digoridigezh, gant sonerezh, abadennoù sinañ, atalieroù, ludresadennoù hag, evel-just, roidigezh ar prizioù. Eus an 19 a viz Genver d'an 3 a viz C'hwevrer Sal Robien, Sant-Brieg Y ALLER EN TUB Lignes A - 10 Arrêt : Pôle universitaire Lignes Arrêt : Robien Version française disponible sur Agenda 27

15 28 THEATRE 8 janvier Le Sacre La Passerelle Saint-Brieuc HUMOUR 18 janvier Denis Maréchal Horizon Plédran HUMOUR 1 er février Guy Bedos Hermione Saint-Brieuc SPORT 25 janvier Saint-Brieuc Volley/Nancy Steredenn Saint-Brieuc MUSIQUE 8 février Raggassonic La Citrouille Saint-Brieuc SPECTACLES DE RUE 9 et 10 février Festival de rue en salle Bleu Pluriel Trégueux Agenda Patinoire Glisse et compagnie Tout le monde n a pas la chance de partir au ski. Heureusement, il reste la Patinoire qui comblera les adeptes de glisse hivernale. Les mois de janvier et février sont toujours chargés. Le 13 janvier Concours de dessin sur glace pour les enfants. Le 20 janvier Challenge du Triskell, une compétition artistique unique dans le département, ouverte au handisport. Le 27 janvier Traditionnelle Bubble party pour les plus petits. Le 14 février Soirée lady. Histoire de donner une possibilité de plus aux Valentines de rencontrer leur Valentin, une entrée est offerte pour les filles. Le 17 février Carnaval party pour les enfants. Déguisements de rigueur. Stand de maquillage, coloriage L entrée à la Patinoire donne droit à une crêpe Littérature Iegor est devenu Gran L écrivain d origine russe présente son dernier livre à la Maison Louis Guilloux. Un ouvrage cassant à l humour noir. Iegor Gran est un enfant de la Guerre froide. Né en 1964 à Moscou sous le nom de Iegor Andreïevitch Siniavsk, il fuit l URSS 10 ans plus tard. Son père, l'écrivain dissident Andrei Siniavski, est déporté alors qu Iegor est bébé, en Sibérie. Sa mère, journaliste, a perdu son emploi. En France, Iegor devient Gran. C est là qu il entend fuir la réalité du régime soviétique. Dans un portrait de Libé en 2005, l écrivain se souvient des remarques de sa grand-mère en URSS sur ses premiers récits : C'est quoi, ces histoires de pirates? Regarde par la fenêtre!. Il voit l'avenue Gorki, les lourds immeubles, les voitures grises, le ciel blanc. Il y a des pirates? Non! Raconte ce que tu vois : la réalité! Quarante ans plus tard, l'écrivain se souvient : j'étais atterré : quel intérêt de décrire ça?. Aujourd hui, Gran se défoule et massacre la bien-pensance à coup d humour noir. A Saint-Brieuc, il présente son livre : "l écologie en bas de chez moi" : Un Pied à l étrier Rejoignez la piste aux étoiles voisin durable, c'est un voisin qui trie ses déchets et me surveille pour que j'en fasse autant. Une amitié durable, c'est une amitié où l'on ne met pas en danger l'avenir de la planète, même en paroles. On évite d'aborder les sujets qui fâchent. On gobe le discours moralisateur avec le sourire. On accepte l'opportunisme marchand en ouvrant son portefeuille. On se garde de penser sans gourou, sans nounou. On se retient. Ce livre raconte comment je ne me suis pas retenu. Si vous êtes prêt à en prendre pour votre grade Le 21 février à la Maison Louis Guilloux à Saint-Brieuc - De 18h30 à 20h Nathalie Fillion sera également présente le 24 janvier pour présenter son livre A l Ouest (Actes sud-papiers 2012) Y ALLER EN TUB Ligne 4 Arrêt : Lavoisier Il vous reste trois mois pour vous inscrire au célèbre concours équestre organisé par l Agglo sous la direction artistique d Eric Gauthier. Il aura lieu le 9 juin à l Hippodrome. Les candidats doivent faire parvenir une présentation sur Cdrom de leur numéro équestre, en costumes et en musique, qui serait présenté le jour du concours. Ce numéro devra avoir une durée de dix minutes. Dix candidats seront retenus. A la clé, un chèque de 600 pour le premier, 400 pour le deuxième, 300 pour le troisième et 150 pour les sept suivants. Candidatures jusqu au 30 mars Maison de la Baie Open water Et si on parlait de la biodiversité côté off. Laissons tomber les piafs un moment et intéressons-nous aux bestioles à écailles et à leur lieu de vie. Les fonds marins. C est le thème de l expo "Immersion totale", qui se déroule à partir du 24 février à la Maison de la Baie. Pas forcément besoin de partir en mer Rouge ou dans l océan indien pour voir de beaux fonds. Alors certes, la Baie de Saint- Brieuc n abrite pas encore de barrière de corail, de poissons perroquets et de barracudas, mais, à bien y regarder, on peut Briqueterie De la terre au Niger La terre et la Briqueterie, c est une longue histoire. Celle du lieu, déjà, où l on fabriquait des briques. Puis celle d une tradition artistique incarnée par les ateliers Terre. L habitat également, avec l expo Cabanes. Cette année, la terre est au service de l habitat, avec l expo d hiver "Habiter la Terre". A cette occasion, la Briqueterie accueille un artiste du Niger, Aboussa, en résidence de création autour des techniques du décor architectural en terre crue. Cinq autres artistes exposent en s inspirant des grands maîtres (Le Corbusier, Fourier ). tomber sur quelques pépites. La bispire peut faire penser à quelque anémone des Antilles, les gorgones à des coraux un peu plus ternes, tandis que le Blennie est un cousin éloigné et moins dangereux du poisson pierre! A l extérieur, c est un véritable hymne à la diversité du vivant qui attend le visiteur. A l intérieur, l approche est davantage pédagogique avec une découverte des fonds marins. La conception est dirigée par la Maison de la Baie et le Narco Club (plongée) à Saint-Quay. Maison de la Baie Sur la route des migrateurs Durant l hiver, la Maison de la Baie organise toujours ses sorties pour observer les grands migrateurs, qui ont parcouru des milliers de kilomètres pour trouver plus de chaleur dans la Baie. Le 13 janvier à 11 h et les 27 janvier, 10, 24, 26 et 28 février à 10h Tarif : 6 (adulte) ; 3 (enfant) Ils proposent ainsi leur "maisons-rêve", comme "nées de la terre où elles s installent". Leurs moyens : des sculptures, des peintures, de la vidéo et des installations. Ce projet s appuie sur l expérience menée au Niger par la Coopération internationale du Conseil général pour favoriser la construction en briques de terre crue.. Du 17 février au 5 mai à la Briqueterie Musée d art et d histoire Du Pacifique à l Atlantique En lien avec la bibliothèque, le musée d'art et d'histoire invite les visiteurs vers les terres australes avec sa nouvelle exposition "Dans les pas de Louis Le Breton". C'est grâce au carnet de dessin de ce Douarneniste de 20 ans fraîchement sorti de l'école navale que se révèleront les toutes premières vues de la Polynésie, de la Nouvelle-Zélande et de l'antarctique. Un témoignage jamais présenté au public, souligne Arnaud Flici, responsable des collections du patrimoine. Il couvre l'ensemble de l'expédition conduite par Dumont d'urville à bord de l'astrolabe et à destination de contrées inconnues comme les terres antarctiques. De Toulon jusqu'aux archipels du Pacifique sud, 65 dessins, dont quelques portraits de cet excellent paysagiste, sont dévoilés. Les visiteurs auront ainsi la chance de revivre ce voyage, la découverte de la faune du Pacifique ou la rencontre avec les indigènes. Du 19 janvier au 28 avril au Musée d'art et d'histoire Briqueterie Stage bijoux berbère La Briqueterie propose un stage de réalisation de médaillons, de boucles d oreilles en terre, d insipration berbère. C est Aude Durou, artisan bijoutier, qui anime l atelier. De 14h à 17h. Sur réservation au Tarif : 20 Agenda 29

16 30 Michel LESAGE pour le groupe des élus socialistes et apparentés Jean-Guy LE BÈRE Pour le groupe des élus communistes Robert PÉDRON Pour le groupe des élus UDB - Les Verts Divers Gauche Yann DRÉVÈS Conseiller communautaire Conseiller municipal de Saint-Brieuc Expression politique Groupe de la majorité Un nouvel élan aux collectivités locales Nos territoires et c'est tout particulièrement vrai sur l'agglomération de Saint- Brieuc sont des lieux de démocratie, d'énergie, de vitalité, de développement. C'est pourquoi le Gouvernement s'est engagé à donner un nouvel élan aux collectivités locales. C'est l'objet de la prochaine loi sur la décentralisation et la réforme de l'action publique, qui sera votée dès 2013 : elle doit définir les bases du pacte de solidarité entre l État et les territoires pour la durée du quinquennat (des objectifs en matière d aménagement, des règles stables sur les financements de l État, un engagement réciproque sur les grandes priorités).... mieux définir le rôle de chacun, avec des compétences pleinement assumées et financées... Il faut désormais mobiliser l État et les collectivités locales pour s'engager concrètement, tout en veillant à ce que chacune des structures soit la plus adaptée. Ce sera la condition nécessaire pour redresser le pays dans la justice et nous donner les moyens d agir. Les dispositions prévues par le nouveau texte permettront de mieux définir le rôle de chacun, avec des compétences pleinement assumées et financées, tout en garantissant le principe de libre administration des collectivités locales. Il est nécessaire de réduire les superpositions et les enchevêtrements. La nouvelle loi contribuera à clarifier les rôles et rendre plus efficace encore la dépense publique. Les coopérations, les partenariats, les projets communs seront fondés sur le contrat et le niveau de dotation de l État aux collectivités locales sera garanti. La nouvelle loi sera également l'occasion d'engager une réforme de la fiscalité locale avec pour objectif la justice entre les contribuables et la justice entre les territoires, pour renforcer la solidarité financière de l État et des collectivités locales vers l'ensemble des territoires. Le Gouvernement a également mis en place des outils au service des territoires, tels la Banque publique d'investissement, qui sera le bras armé de l État et des régions pour soutenir les PME et les entreprises de taille intermédiaire, ou les contrats d'avenir, pour les associations et les collectivités territoriales. C'est désormais la mobilisation des acteurs locaux, dans notre agglomération et sur l'ensemble du territoire, qui contribuera au retour de la croissance économique et création de nouveaux emplois. Les recettes d hier produiront les mêmes effets demain La préparation des budgets 2013 dans les collectivités territoriales se fait dans un contexte particulièrement difficile. Si l on en croit une récente étude de l Association des maires de France (AMF), les incertitudes des élus sur leurs marges de manoeuvre financières et leur accès au crédit pèsent sur les intentions d investissement, en chute depuis * L agglomération briochine n échappe pas à cette inquiétude. La suppression de la taxe professionnelle a engendré un manque de quelques annuels! Les décisions gouvernementales concernant le "pacte de compétitivité" prévoient un gel des dotations d Etat en 2013 puis une baisse en 2014 et 2015 à hauteur de 750 millions d euros. Dès lors, l équation devient "simple". Malgré des budgets "Fonctionnement" contenus, les choix se situent entre diminuer la part des investissements ou augmenter la pression fiscale. d autres choix s imposeront... Quand on sait que plus de 70% des investissements publics sont, aujourd hui, réalisés par les collectivités locales, inutile d être grand économiste pour deviner les conséquences économiques et sociales d une baisse du rythme de ces investissements (qui se font déjà sentir dans certaines entreprises de notre région). Augmenter la pression fiscale? Ce sont alors les ménages qui seraient appelés deux fois à financer les cadeaux faits aux entreprises : une première fois, par la hausse de la TVA, une seconde, au travers de leurs impôts locaux. Et ce, dans un contexte de pouvoir d achat difficile pour tous et catastrophique pour beaucoup! On nous rabâche que faute de moyens, il faut savoir se serrer la ceinture. C est au nom de ce "bon sens" qu on nous impose cette austérité, austérité qui n aura, ici comme ailleurs, comme seule conséquence de nous mettre un peu plus en difficulté. Ce sont sous ces auspices que s ouvrira l année Gageons que d autres choix s imposeront afin que nos vœux de "bonne année" puissent s exaucer! * Baromètre financier des communes et des communautés (nov 2012) Régionalisation, oui! Métropolisation, non! Alors que le projet de loi dit "Acte 3 de la décentralisation" doit régionaliser et clarifier l'action publique... le Gouvernement envisage de créer un nouvel échelon au profit des grandes agglomérations : la métropole! En Bretagne, Rennes et Nantes verraient une extension de leurs compétences et de leurs moyens avec la possibilité de s'exonérer du cadre des futurs schémas régionaux.... le risque majeur d une concentration extrême des dynamiques économiques et démographiques. Alors que les fractures sociales et territoriales grandissent partout en France, cette disposition comporte le risque majeur d une concentration extrême des dynamiques économiques et démographiques. Pour enrayer le jeu des concurrences entre entre territoires, il faut une Région forte, en mesure d'être "chef de file" de l'aménagement du territoire afin d'assurer une juste répartition des richesses et des services publics. Une Bretagne qui ne tirerait pas dans le même sens serait une Bretagne menacée dans ses équilibres. Pour Saint-Brieuc, agglomération de taille moyenne, l'enjeu est majeur. Groupe de la minorité Préserver la vitalité de l'économie locale La réforme de la taxe professionnelle qui résulte de la loi de finances pour 2010 a conduit le Conseil d'agglomération à voter en septembre 2011 une délibération fixant la cotisation minimum de la CFE versée par les entreprises implantées sur le territoire intercommunal. Ce dispositif, qui a accru la complexité de la fiscalité locale, aurait, à l'évidence, dû bénéficier du temps nécessaire pour sa mise en œuvre, ce qui aurait permis de procéder à des études affinées et à des analyses précises sur les conséquences prévisibles pour les entreprises. Ces délais auraient aussi permis de réfléchir et de fixer collectivement la destination et l'utilisation du produit fiscal ainsi dégagé compte tenu des charges de plus en plus lourdes des collectivités locales dans un contexte particulièrement et durablement serré. En 2011, lors des débats au Conseil d agglomération sur cette cotisation minimum de la CFE, et sur proposition du Maire de Saint-Brieuc, il avait d ailleurs été décidé qu une réflexion devait être engagée pour étudier l'éventualité d'une répartition de cette nouvelle recette entre les 14 communes de l'agglomération, du fait des difficultés budgétaires liées à ce contexte ; cette suggestion n'a toujours pas été discutée, alors que l'échéance de l'élaboration des budgets communaux est proche. L'autre échéance fut la traduction concrète de cette taxe qui a suscité une inquiétude légitime de nombreux redevables de la C.F.E. - dont beaucoup d'artisans locaux - en découvrant les rôles d'imposition 2012 ; les montants de la base minimum et de la C.F.E. ont en effet parfois conduit à des hausses très importantes. Cette situation a conduit le Maire de Saint-Brieuc à proposer que tous les moyens mis à disposition des intercommunalités par le Parlement à l'occasion du projet de loi de finances 2013 soient saisis pour corriger un certain nombre d'évolutions et d'injustices apparues lors de la... il est juste de faire preuve d'écoute et de compréhension envers les petites entreprises locales... mise en œuvre de la réforme. En effet, l'assemblée Nationale, avec l'avis favorable du Gouvernement, a adopté le 7 décembre dernier un amendement permettant aux collectivités de corriger les hausses excessives de cotisation minimum de Cotisation Foncière des Entreprises (C.F.E.) ; l'amendement adopté autorise les communes et les établissements publics de coopération intercommunale à revoir, s'ils le souhaitent, les conséquences des décisions prises en 2011 ; ces collectivités pourront adopter, avant le 21 janvier 2013, une délibération pour accorder une remise de cotisation minimum en 2012 ; cette remise permettra, pour chaque contribuable concerné, de minorer la cotisation minimum d'un montant égal à tout ou partie de la hausse constatée entre 2011 et Dans le cas où la collectivité aura publiquement annoncé, avant le 15 décembre 2012, son intention d'adopter une délibération prenant en charge tout ou partie de la hausse de la cotisation minimum, des délais de paiement seront systématiquement accordés aux redevables pour la part excédant le montant de la cotisation minimum de 2011 ; une fois la délibération adoptée par la collectivité avant le 21 janvier 2013, le contribuable devra acquitter l'impôt restant dû, net de la remise votée. Alors que notre pays est confronté à une crise des plus graves, ayant de fortes incidences sur l'activité économique et l'emploi, il est juste de faire preuve d'écoute et de compréhension envers les petites entreprises locales, souvent les plus exposées, tout en étant les plus dynamiques ; il s'agit en effet de préserver la vitalité du tissu économique local, et ainsi de consolider la cohésion sociale et territoriale de l'agglomération, ce qui doit être l'une de ses priorités constantes. Nous formons le vœu que 2013 soit pour chacune et pour chacun de vous une heureuse année ; qu'elle soit pour notre territoire porteuse de solidarité, de cohésion et de développement harmonieux 31

17 32 Simon Guillemin Regard sur le monde Ils font l'agglo A tout juste 24 ans, ce Plérinais a déjà réalisé un tour du monde, un photoreportage sur la condition des enfants dans 14 pays et obtenu un Golden Blog Award. Pourquoi s arrêter en si bon chemin? Simon travaille actuellement à la sortie d un livre. Cette ouverture sur le monde, Simon la cultive depuis son plus jeune âge. J ai eu la chance de partir à l étranger presque tous les ans depuis que je suis tout petit. D abord avec mes parents pour les vacances d été, puis grâce aux voyages scolaires. J étais en section européenne au Lycée Saint-Pierre. J ai pris goût aux voyages!. Simon poursuit ses études avec un Bachelor affaires internationales à la Rochelle. Diplôme en poche, il s accorde une année pour concrétiser son projet : un tour du monde en 11 mois avec un objectif bien précis : dresser un portrait de l enfance à travers le monde. Son projet s articule autour du thème "avoir 10 ans en 2012" et s appelle "Shooting the world". Il a d abord fallu convaincre Mes études dans le commerce m ont servi pour préparer ce voyage, argumenter et trouver des fonds afin que mon projet se réalise. Financé pour 1/3 par des entreprises privées, j ai aussi été soutenu par ma famille et mes amis, chacun en participant comme il a pu. Simon a également utilisé le web pour faire connaître son projet et collecté des fonds grâce au site "kiss kiss bank bank", une plateforme de financement participatif dédiée aux projets créatifs et innovants. J offrirai des photos de mon reportage ou un exemplaire de mon livre aux personnes qui m ont aidé à monter mon projet pour les remercier. Un autre Plérinais à La Paz De l'amérique du Sud à l'asie en passant par l'océanie, Simon rencontre les enfants et les photographie. Il alimente son blog quotidiennement et diffuse images et commentaires sur ce qu il voit, sur les conditions de vie des enfants. Il sera d ailleurs récompensé d un Golden Blog Awards, catégorie humanitaire et associatif. J'ai souhaité à travers ce voyage rapporter un témoignage authentique du monde et bousculer les gens dans une réflexion sur leur propre condition. Personnellement j ai gagné en maturité et fait des rencontres qui m ont chamboulé. Dans un registre plus léger, Simon a fait des rencontres inattendues J ai croisé un ancien camarade de primaire en nouvelle Zélande et rencontré un Plérinais dans la capitale de la Bolivie! Les costarmoricains sont vraiment partout! Après le voyage, un livre Tout juste de retour Simon s attelle à ses autres projets. La réalisation et l écriture d un livre pour cette fin d année. Mélange de textes et des photos prises pendant son périple, ce livre dresse un constat en image des conditions de vie des enfants dans le monde. Une partie des bénéfices de la vente des livres seront reversés à des associations rencontrées lors du voyage. Ce n est pas encore gagné! Il faut que je trouve des partenaires pour m accompagner, éditeur, imprimeur, distributeur, etc. J aimerais aussi exposer mes photos en 2013 et plus tard repartir sur le terrain pour aborder des thèmes plus précis mais toujours liés à l enfance. Décidément, le photoreportage n a pas fini de faire parler de lui dans l Agglo! shootingtheworld.fr

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher Guide pratique SMIEEOM Val de Cher Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher - 22, rue de Gâtines - 41110 SEIGY Tél. : 02 54 75 76 66 - Fax : 02 54 75 76 60 - sieeomvaldecher@wanadoo.fr

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

de la Fédération Française

de la Fédération Française Les bonnes pratiques Développement Durable de la Fédération Française d Aviron Les bonnes pratiques Développement Durable de la Fédération Française d Aviron sont structurées sur la base de la Stratégie

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

DOSSIER SPONSOR 2014-2015. Concarneau Volley

DOSSIER SPONSOR 2014-2015. Concarneau Volley DOSSIER SPONSOR 2014-2015 Concarneau Volley CONCARNEAU VOLLEY UN CLUB QUI GAGNE A ETRE CONNU - En haut, équipe M13 féminine - A gauche, équipe départementale féminine - En bas à droite, équipe régionale

Plus en détail

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015)

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015) Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 1. Présentation de Lannion-Trégor Communauté : Après le regroupement de Lannion-Trégor Agglomération et la commune de Perros- Guirec, avec la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

Un projet, une équipe, la réussite

Un projet, une équipe, la réussite Un projet, une équipe, la réussite Parce que les jeunes ont du talent Lancé en 2006, Course en Cours est une aventure collective novatrice centrée sur les Sciences et la Technologie. Placées sous le tutorat

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD

ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD Page 1/5 ETUDES : IL N'EST JAMAIS TROP TARD Vendredi, à Ploufragan, c'était jour de fête au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), où une dizaine de personnes ont reçu leurs diplômes (notre

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Transition énergétique : une large palette de

Transition énergétique : une large palette de 1 sur 7 11/12/2015 09:51 Transition énergétique : une large palette de métiers LE MONDE 09.12.2015 à 15h02 Mis à jour le 10.12.2015 à 09h05 Par François Schott Emmanuel Kerner pour Le Monde. La palette

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide Tri des déchets Avec Triafer Suivez le Guide Édito Des équipements pour bien trier Madame, Monsieur, La mise en place de la collecte sélective en porte à porte est un moyen de recycler davantage nos déchets.

Plus en détail

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE AVIS N 10.05 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée Plénière

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT Mercredi 21 septembre, salle des fêtes, à 20 h DEUX TEMPS DANS LA RÉUNION 1. Bilan et perspectives 2008 / 2011 : bilan - les 7 thèmes de notre programme : Nous nous

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Maubeuge - Hôtel de Ville 14 mars 2013 80 participants Les mots de la mobilité dans l Avesnois : la mobilité pour vous c est

Plus en détail

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER 10 e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER DE PRESSE MERCREDI 8 AVRIL 8H30 ASSEMBLÉE NATIONALE WWW.CENTRE-VILLE.ORG SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? PAGE 1 LES 10e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE PAGE

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable MORGES SE MOBILISE! «Je privilégie l achat de produits locaux et biologiques.» Nelly Niwa, architecte urbaniste, Ville de Morges Depuis quelques années, la Municipalité déploie une

Plus en détail

conseil de la vie étudiante

conseil de la vie étudiante dossier de PRESSE 16 février 2012 conseil de la vie étudiante Les étudiants ont la parole! CONTACT PRESSE Agnès BARANGER 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 agnes.baranger@grand-nancy.org Les enjeux du développement

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

OUVERTURE MAI 2014. Un lieu créateur d occasions

OUVERTURE MAI 2014. Un lieu créateur d occasions OUVERTURE MAI 2014 Un lieu créateur d occasions La Gare Ornano, une renaissance Ancienne gare du réseau ferroviaire de la petite ceinture en service pendant plus de 70 ans, la Gare Ornano renait en tant

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité,

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe E N G A G E O N S - N O U S P O U R N O T R E E N V I R O N N E M E N T Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne DOSSIeR De PReSSe 2014 DOSSIeR DE PReSSe " exemplarité environnementale

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail

Votre médiathèque rejoint Les Médiathèques de la Baie

Votre médiathèque rejoint Les Médiathèques de la Baie D O I R D P R Votre médiathèque rejoint Les Médiathèques de la Baie Le réseau des bibliothèques intercommunal fédère les 14 communes du territoire qui conservent la tutelle de leur(s) bibliothèque(s) et

Plus en détail

L ATELIER DYNAMO. à Nancy

L ATELIER DYNAMO. à Nancy Écologie, économie et social L ATELIER DYNAMO à Nancy 6 années d existence 1200 adhérents à l année 1000 vélos récupérés et 600 remis en circulation 4 salariés, 2 volontaires en Service Civique et 15 bénévoles

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Massy Atlantis La ville réinventée

Massy Atlantis La ville réinventée Massy Atlantis La ville réinventée En Île-de-France, la Ville de Massy est connue pour son ambitieuse politique d aménagement. Là où voisinaient immeubles d activités, friches industrielles ou agricoles,

Plus en détail

section sportive Dijon Hockey Club Promu en U18 Elite A www.dijonhockey.fr contact@dijonhockey.fr

section sportive Dijon Hockey Club Promu en U18 Elite A www.dijonhockey.fr contact@dijonhockey.fr Saison 2013/2014 section sportive Dijon Hockey Club Promu en U18 Elite A www.dijonhockey.fr contact@dijonhockey.fr Section sportive Fort de plus de 300 licenciés avec une école de glace comptant plus de

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

Le tri marrant. Initiatives locales, exposition, ateliers... n 1. Trier dans la salle de bain. avec un pot de yaourt! photophore.

Le tri marrant. Initiatives locales, exposition, ateliers... n 1. Trier dans la salle de bain. avec un pot de yaourt! photophore. Le tri marrant Concarneau Elliant Melgven Névez Pont-Aven Rosporden Saint-Yvi Tourc h Trégunc Au quotidien Trier dans la salle de bain Lettre info déchets et prévention de la Communauté de Communes de

Plus en détail

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION BRETAGNE AMBITION 2011/2015 NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS IL S ENTREPREND La CCI, ICI AVEC LES ENTREPRISES NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE : UN NOUVEL ÉLAN, UNE AMBITION EMMANUEL THAUNIER Président

Plus en détail

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015 Plan de mandat 2014-2020 Conseil Municipal du 9 juillet 2015 3 enjeux majeurs vont irriguer le mandat De l agenda 21 à la transition énergétique La requalification du quartier de l Esplanade L optimisation

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs!

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! Un événement organisé par : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 octobre 2013 Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! 51% des salariés aujourd hui dans les Centres de

Plus en détail

SIMI 2014 3 au 5 décembre

SIMI 2014 3 au 5 décembre DOSSIER DE PRESSE Les acteurs de Saint-Brieuc présentent le projet urbain du quartier de la gare aux opérateurs de l immobilier professionnel SIMI 2014 3 au 5 décembre Salon de l immobilier d entreprise

Plus en détail

Rencontre élèves administrateurs territoriaux de l INET, promotion Galilée : regards croisés sur le marché de l emploi des A+

Rencontre élèves administrateurs territoriaux de l INET, promotion Galilée : regards croisés sur le marché de l emploi des A+ Rencontre élèves administrateurs territoriaux de l INET, promotion Galilée : regards croisés sur le marché de l emploi des A+ Rencontre off 3 Ont participé à cette rencontre : Armelle FOREST, consultante,

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

CHARTE de développement durable

CHARTE de développement durable CHARTE de développement durable Nos engagements Politique des Ressources Humaines (GPEC) Depuis 2010, Umanis a nitié une politique de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). La GPEC

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS

JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS Programme 2012 / 2016 Mise à jour novembre 2013 Page 1/11 JE SUIS UN JEUNE ORGANISATEUR 1- JE SUIS JEUNE REPORTER 2- JE SUIS UN ACTEUR IMPLIQUE DANS L ORGANISATION D UN

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DE LA QUALITE ET GESTION DES SERVICES PUBLICS www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille :

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

SIVOM DE L EST GESSIEN

SIVOM DE L EST GESSIEN 1 SIVOM DE L EST GESSIEN REGLEMENT INTERIEUR DES GYMNASES COSEC ET SAINT-SIMON La Présidente du SIVOM de l EST GESSIEN : Vu la Loi n 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l organisation et la promotion

Plus en détail

SUIVI RAPPORT COMITE ECONOMIQUE ET SOCIAL ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A SAINT-BRIEUC

SUIVI RAPPORT COMITE ECONOMIQUE ET SOCIAL ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A SAINT-BRIEUC SUIVI RAPPORT COMITE ECONOMIQUE ET SOCIAL ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A SAINT-BRIEUC En préambule, il est utile de préciser que les différentes propositions contenues dans le rapport du Comité Economique et

Plus en détail

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES PROGRAMME 2013/2018 RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES Réduire l impact des activités humaines sur les milieux aquatiques en vue d atteindre le

Plus en détail

TOUT L MONDE DEHORS 2014

TOUT L MONDE DEHORS 2014 TOUT L MONDE DEHORS 2014 VILLE DE LYON DIRECTION DES EVENEMENTS ET DE L ANIMATION ORIENTATIONS GENERALES 2014 Après 12 ans d existence, Tout l monde dehors continuera à proposer, dans les 9 arrondissements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

Restitution Publique. Vendredi 18 avril 2008 - Ségoufielle

Restitution Publique. Vendredi 18 avril 2008 - Ségoufielle Restitution Publique Vendredi 18 avril 2008 - Ségoufielle 1 Présentation du projet Contexte Projet du Domaine d Approfondissement de l Ecole d Ingénieurs de Purpan, Toulouse (21 étudiants) Territoire du

Plus en détail

Crédits photos Laurent Urog

Crédits photos Laurent Urog Crédits photos Laurent Urog Un campus dédié au tennis durant les vacances de Pâques et d été Au Cap d Agde (Centre International de Tennis) Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre nouveau centre

Plus en détail

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence A l initiative du Réseau ADD (Acteurs du Développement Durable du 04) Centre Éco-Pilote DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence Avec

Plus en détail

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton 15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner Parc d activités de Courbouton Parc d activités de Courbouton 15 hectares à 35 minutes de Rennes, à partir de 8 /m

Plus en détail