2006 #3 EURO FORMATION: LE LYCEE VALENTINE LABBE (F) REÇOIT LA HOGESCHOOL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2006 #3 EURO FORMATION: LE LYCEE VALENTINE LABBE (F) REÇOIT LA HOGESCHOOL"

Transcription

1 CEPI Contact Actualités juin 2006 #3 EURO FORMATION: LE LYCEE VALENTINE LABBE (F) REÇOIT LA HOGESCHOOL ANTWERPEN (B) ET LE PRESIDENT DU CEPI A LILLE C'est dans une ambiance conviviale que F. Burgering, président du CEPI, V. Dockx, tuteur d'origine de la Hogeschool Antwerpen, l'équipe du Lycée Valentine Labbé et le directeur exécutif du CEPI se sont retrouvés à Lille afin de tirer les premiers enseignements du séjour à Lille de Peter Schouteden, premier bénéficiaire du programme Euro Formation. Ch. Prate, qui a eu la gentillesse d'accueillir Peter au sein de son équipe d'administrateurs de biens état également présent. Aux dires de P. Schouteden, cette expérience a été en tous points positive et lui a permis, outre de se familiariser avec l'enseignement et le fonctionnement d'un cabinet français, de faire d'énormes progrès en français. Le CEPI remercie chaleureusement tous les acteurs de cette première expérience et invite les établissements de formation à participer activement au programme Euro Formation. Nous tenons à souhaiter à R. Austerlitz et à A. Fabre, qui ont toujours accueilli les projets du CEPI avec enthousiasme, de profiter au maximum d'une retraite bien méritée. Rappelons toutefois qu'il est essentiel que les étudiants aient une connaissance suffisante de la langue véhiculaire de l'établissement qui les accueille afin qu'ils puissent profiter de leur séjour de manière optimale. P. Schouteden entouré par le président du CEPI et les professeurs de Lille et d'antwerpen LE CEPI TROUVE UN ÉCHO FORT ENCOURAGEANT EN HONGRIE Les 17 et 18 mai dernier, le CEPI a rendu visite à l association membre hongroise HAREM. X. Ortegat a eu l occasion de rencontrer plusieurs responsables d associations professionnelles nationales

2 représentant des agents immobiliers et des administrateurs de biens. L association professionnelle Ingatlanosok Magyarrországi Erdekképviseleti Egyesülete (IME) a profité de cette visite pour introduire une demande d affiliation qui sera traitée dans les meilleurs délais. Il va de soi que nous nous réjouissons de cette demande d adhésion au réseau. La visite a Budapest avait également pour but de remettre le certificat CEPI Eur à l institut Füti Omega, école professionnelle privée qui a, en 15 ans, formé près de vingt mille personnes, parfois jeunes et souvent moins jeunes, aux métiers d agent immobilier, d administrateur de biens et d expert. Par ce biais, nous souhaitons réitérer les félicitations du CEPI à Füti Omega et à son directeur, et rappeler combien il attache de l importance à ce certificat qui permet de donner une reconnaissance et mettre en réseau de très nombreuses initiatives de formation immobilières en Europe. L'UNIVERSITE DE KARLSTAD (S) DECERNE UN DIPLOME DU CEPI AUX ETUDIANTS QUI ONT SUIVI, AVEC SUCCES, LE PROGRAMME DE FORMATION ADOPTE PAR NOTRE ASSOCIATION C'est avec grand plaisir que le CEPI accueille l'initiative de la Karlstad University (S). En effet, T. Bergquist, le "programme director" de l'université a proposé au CEPI d'être, avec l'association suédoise Mäklarsamfundet, co-signataire du diplôme remis à chaque étudiant qui termine, cette année, le programme de cours "Real Estate Management" comprenant un minimum de 180 ECTS conforme au programme adopté par notre association. Merci à T. Bergquist et bonne chance aux diplômés dans leur future vie professionnelle. Nouvelles des associations membres

3 LE PRESIDENT DU CEPI PARTICIPE AU PREMIER CONGRES DE LA COUPOLE ALLEMANDE IVD Issue de la fusion récente des associations professionnelles RDM et VDM, la Immobilienverband Deutschland Bundesverband e.v. (IVD) a invité le CEPI à participer à son premier congrès les 19 et 20 mai dernier. F. Burgering a tenu à être présent à cette réunion importante de l IVD. Dans sa brève introduction aux nombreux représentants présents à Düsseldorf, il a félicité la RDM et la VDM pour leur démarche, exprimant sa conviction qu un renforcement des compétences et des moyens pèsera sur la capacité de IVD à défendre les intérêts des professionnels de l immobilier en Allemagne, à développer des services de qualité aux membres et à participer au développement d un réseau performant européen. Il a exprimé l espoir que cette fusion puisse être largement perçue et trouver un écho auprès des autres associations professionnelles en Europe. Il a profité de l occasion pour mentionner les efforts entrepris par le CEPI en vue de renforcer sa collaboration avec le CEREAN et engager un dialogue avec la CEI. En effet, il est raisonnable de penser que, suivant l'exemple de l'ivd, la constitution progressive d une voix commune de l immobilier à Bruxelles et la mise en place d un réseau européen capable de développer des services à réelle valeur ajoutée, sont une option d efficacité qui répond au souhait du plus grand nombre. F. Burgering et X. Ortegat ont participé aux travaux du congrès qui a présenté et discuté la situation immobilière allemande tant du point de vue politique qu'industriel et médiatique. Lors de son dernier congrès, l'associazione NAZIONALE AMMINISTRATORI CONDOMINIALI E IMMOBILIARI (ANACI) a confirmé, pour , les mandats suivants : président : Pietro Membri secrétaire : Umberto Anitori trésorier : Giuseppe Merello La IRISH AUCTIONEERS AND VALUERS INSTITUTE (IAVI) vient de publier le IAVI Rules of Conduct and Complaint Regulations. Ce texte est disponible, en anglais exclusivement, auprès de l'iavi THOMAS MALLOTH, PRESIDENT DE L'ASSOCIATION AUTRICHIENNE FACHVERBAND DER IMMOBILIEN- UND VERMÖGENSTREUHANDER (FIV), SE PRESENTE.

4 Thomas Malloth Th. Malloth, le nouveau président de la FIV (Österreich) est juriste (Master of Laws). Il est né le 12 octobre Après avoir terminé son année de pratique auprès des tribunaux, il entre comme collaborateur au cabinet de l avocat Dr G. Stingl à Vienne, spécialisé dans l administration de biens et la réhabilitation d immeubles, dont il s occupe durant les premières années, qu elle soit subventionnée ou non. En 1990, il devient partenaire à part entière du cabinet toujours en coopération avec Dr G. Stingl. Aujourd hui, le cabinet est très actif dans l administration de biens et surtout dans la réhabilitation d immeubles et la commercialisation de ceux-ci. Transformé en "offene Handelsgesellshchaft", le cabinet s est adjoint K. Bruzek, un collaborateur de longue date. Th. Malloth est marié à Patricia, chargée principalement du contrôle et des questions fiscales de l entreprise. Ils ont une fille, Pia, née en 1999, qui voudrait devenir dentiste. Il est curateur suppléant du Fonds de construction et de rénovation urbaine de la ville de Vienne. Membre depuis dix ans de l association des administrateurs de biens de Vienne, il est actuellement président de la Österreichischen Verbandes der Immobilientreuhänder (OVI) (Union autrichienne des administrateurs de biens). Chargé de cours à l université technique de Vienne, à la Technische Universität Wien, die Donau-Universität Krems et à la FH Wr. Neustadt, il est également expert assermenté auprès des tribunaux. Dans le cadre de son entreprise, Th. Malloth s est spécialisé dans la consultance immobilière et dans les projets de développement urbain. Il est l'auteur de plusieurs publications: Malloth-Wirth, Qualitätsmanagement in Immobilienunternehmen, 1991, Landesinnung Wien Malloth, Mag. Thomas, Immobilienmanagement, ÖVI, Wien, 2000 Karst, Malloth, Trojan, Sanieren in Wien, ÖVI, Wien, 2003 Divers autres études, monographies et articles

5 en matière immobilière. L'association finnoise SUOMEN ISÄNNÖINTILIITTO (FREMF) a élu son nouveau comité directeur : président : Mikko Peltokorpi vice président : Jari Porthen. QUI EST LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA FREMF, MIKKO PELTOKORPI? L'assemblée générale de l'association finnoise Suomen Isännöintiliitto (FREMF) a élu son nouveau président ce 11 mai, à Helsinki. Mikko Peltokorpi est, depuis 1991, le PDG de Matinkylän Huolto Oy, Espoo. Il joue, depuis plus de vingt ans, un rôle prépondérant dans l'administration de biens et est, depuis 2005, membre du conseil d'administration de l'association. Mikko Peltokorpi Après avoir obtenu un diplôme d'ingénieur en construction en 1980, M. Peltokorpi donne des cours sur la maintenance à l'école de Oulo. C'est ensuite vers l'immobilier et la rénovation qu'il se tourne. Deux ans plus tard, il travaille à Matinkylän Huolto comme administrateur de biens spécialisé dans le domaine technique. Au début de sa carrière, M. Peltokorpi a créé et développé des systèmes de rénovation technique pour les maisons à appartements aux alentours de Espoo (qui est la deuxième ville du pays), qui étaient quasi inexistants à cette époque. Tout au long de sa carrière dans le secteur de l'administration de biens, M. Peltokorpi a voulu faire partager sa vision des choses et ses connaissances en donnant de nombreuses conférences dans plusieurs établissements de formation. Task Forces LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DU CEPI NOMME TROIS CONSEILLERS Lors de sa réunion du 16 mai à Paris, L. de Prado a été nommé conseiller du conseil d administration pour les questions relatives à l information. Un mandat de conseiller pour les questions de

6 formation et d éducation a été confié à H.-E. Langemaack. S. Winnykamien a accepté de conseiller les administrateurs sur les questions juridiques. Cette décision fait partie d une politique volontariste du conseil d administration, qui se donne les moyens de suivre le nombre croissant de dossiers de manière efficace. Il avait déjà décidé de prendre en charge directe le suivi de dossiers politiques et financiers, ainsi que l'affiliation des nouvelles associations. En nommant des conseillers pour l information et la formation, le conseil se montre créatif et proactif dans ces deux domaines de travail importants et récurrents. La nomination d un conseiller juridique répond, quant à elle, au souci d accompagner ses décisions d avis juridiques compétents. Au travers des Task Forces, le conseil délègue des dossiers techniques, et fait préparer ou suivre certaines décisions. Une première mission avait été confiée à A. Benedetti et trois autres personnes, en vue de développer une clef de répartition des cotisations pour les trois prochaines années. D autres Task Forces ont été mises sur pied, qui ont pour objectif de développer un plan stratégique, proposer un site commercial pour les secondes résidences en Europe, suivre le projet de normalisation pour les agents immobiliers. Le conseil d administration a demandé à L. de Prado de préparer les termes de référence d une nouvelle Task Force avec pour objectif de proposer un observatoire permanent de l immobilier en Europe. H. Langemaack a été impliqué dans la tenue et le suivi de la réunion du CEPI qui rassemblait plusieurs partenaires académiques appelés à se pencher sur la gestion conjointe de projets éducatifs. Union européenne ACCORD DES MINISTRES SUR LA DIRECTIVE SERVICES: UN NOUVEAU CONSENSUS QUI CACHE MAL LES DÉSACCORDS Ils ont tous eu raison : les Ministres européens de l Economie qui, ce 29 mai, ont obtenu un accord politique sur l ouverture du secteur des services à la concurrence entre les Etats membres de l Union européenne, les observateurs, qui annonçaient que la Directive préalablement appelée "Bolkestein" continuerait de provoquer des passions, et la Commission, qui chuchotait que le Parlement et le Conseil la mettraient dans l incapacité de proposer un nouveau document fort. Les Ministres européens ont largement repris le texte amendé du Parlement européen en février dernier. Celui-ci ôtait toute référence au principe du pays d origine, en vertu duquel les prestataires de services n auraient été soumis qu à leur législation nationale dans

7 tous les pays européens où ils auraient développé leur activité, assurant ainsi une sécurité juridique accrue pour l opérateur et épargnant à un indépendant ou une entreprise une pléthore de règlements nationaux divergents et d exigences administratives dissuasives. Le principe du pays d origine avait été remplacé par une liste de restrictions protectionnistes explicitement interdites. Il avait en outre été stipulé que les barrières nationales ne seraient acceptées que pour des raisons de sécurité, d ordre public ou de protection de l environnement notamment, et pour autant que ces restrictions soient proportionnées, nécessaires et non discriminatoires. A l insistance des nouveaux Etats membres, une nouvelle disposition a été ajoutée, qui contraint les autorités nationales à notifier et à justifier les barrières réglementaires. Ils ont ainsi obtenu que la Commission surveille de près le démantèlement de barrières non conformes. Mais non sans débats et négociations. Alors qu elles refusaient déjà le principe du pays d origine, il est compréhensible que la France et l Allemagne aient préféré se contenter d informer la Commission. Les pays de l Est, appuyés par les Pays-Bas, demandaient en revanche une vraie transparence et une analyse d impact des mesures nationales. Lors du vote en première lecture, le Parlement européen avait introduit une série d autres changements dont, par exemple, l abrogation des articles relatifs au détachement des travailleurs. Afin de clarifier la relation entre la Directive concernant le détachement des travailleurs et la Directive Services, la Commission a publié, le 4 avril dernier, une communication sur les "Orientations concernant les détachements des travailleurs effectué dans le cadre de la prestation de services". Celle-ci vise à garantir aux travailleurs détachés le respect, par leur employeur pendant le détachement, de certaines règles protectrices de l Etat membre dans lequel ils sont détachés. Notons également que, si le Parlement avait exclu les services financiers et juridiques du champ d application de la Directive, la Commission n a pas suivi le Parlement pour ce qui est des services juridiques. Proposée fin 2003, la Directive a été adoptée par le Parlement européen en première lecture en février 2006, dans une version fortement amendée. Les Ministres européens de l Economie ont maintenant approuvé une nouvelle version de la Commission qui intègre une large part des amendements du Parlement. Ce document retournera au Parlement pour une seconde lecture, de nouveaux amendements et un nouveau vote. La possibilité que le document soit rejeté est minime. En revanche, un accord final entre Parlement, Commission et Conseil pourrait

8 intervenir très rapidement, peut-être encore en Quant à son entrée en vigueur dans tous les pays de l Union, il faudra attendre 2010, la France ayant obtenu un délai de trois ans au lieu des deux années habituelles. Marché européen UN RAPPORT SUR LE MARCHE IMMOBILIER A WARZSAWA, POZNAN, TROJMIASTRO, WROCLAW ET KRAKOW est disponible sur le site de reas konsulting. Il reprend les différents éléments par secteur, type et prix. KTI FINLAND VIENT DE PUBLIER UN RAPPORT SUR LE MARCHE IMMOBILIER FINNOIS POUR L'ANNEE Ce rapport présente les éléments de base de la structure et des pratiques du marché immobilier en Finlande. Des informations plus détaillées peuvent être obtenues sur demande.

MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ----

MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ---- MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ---- NOTICE EXPLICATIVE Ce document comporte deux parties : La présente notice explicative (4 pages) qui vous aidera à rédiger des statuts adaptés à votre association,

Plus en détail

[PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE 2009]

[PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE 2009] 14.06.2009 [Association Web4all] Siret : 508070679 00016 NAF : 8559B TVA : FR 27508070679 PONCINI Aurélien cga@web4all.fr www.web4all.fr [PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE 2009] [Association

Plus en détail

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS «ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 ier juillet 1901

Plus en détail

STATUTS. DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse)

STATUTS. DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse) STATUTS DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse) Chapitre premier: Nature et buts Article 1: Dénomination et siège Les associations cantonales de gérants, courtiers et experts

Plus en détail

[STATUTS DE L ASSOCIATION WEB4ALL]

[STATUTS DE L ASSOCIATION WEB4ALL] 04.06.2009 [Association Web4all] Siret : 508070679 00016 NAF : 8559B TVA : FR 27508070679 PONCINI Aurélien cga@web4all.fr www.web4all.fr [STATUTS DE L ASSOCIATION WEB4ALL] [Association à but non lucratif

Plus en détail

DOCUMENTS DE BASE POUR LA CREATION D UNE ASSOCIATION

DOCUMENTS DE BASE POUR LA CREATION D UNE ASSOCIATION DOCUMENTS DE BASE POUR LA CREATION D UNE ASSOCIATION LES FORMALITES ADMINISTRATIVES DE DECLARATION I- FORMALITES OBLIGATOIRES A- Les pièces à fournir Parmi les pièces obligatoires de déclaration à fournir

Plus en détail

Exemple de statuts commentés d association à direction collégiale

Exemple de statuts commentés d association à direction collégiale Exemple de statuts commentés d association à direction collégiale La loi du 1er juillet 1901 n impose aucun modèle de statuts. Les statuts proposés ci-dessous constituent un exemple, un outil de travail.

Plus en détail

Bocconi Alumni Association Luxembourg Association sans but lucratif

Bocconi Alumni Association Luxembourg Association sans but lucratif Bocconi Alumni Association Luxembourg Association sans but lucratif STATUTS I. Dénomination, Objet, Siège, Durée Art. 1 Dénomination L'association porte la dénomination de Bocconi Alumni Association Luxembourg,

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE Le 26 février 2015 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE Le conseil d administration (le «conseil») est responsable de la gérance de La Société Canadian Tire Limitée (la «Société»).

Plus en détail

centre communal d action sociale (c.c.a.s.)

centre communal d action sociale (c.c.a.s.) dossier subvention centre communal d action sociale (c.c.a.s.) date de réception du dossier (Réservé au service) n Première demande de subvention n Renouvellement Nom de l association : (en lettres capitales)

Plus en détail

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148 Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt RCS NANTERRE B 391 504 693 S T A T U T S Mis à jour en date du 19 mai 2015

Plus en détail

Fédération Européenne pour le Transport et l'environnement AISBL

Fédération Européenne pour le Transport et l'environnement AISBL Statuts de T&E Fédération Européenne pour le Transport et l'environnement AISBL CONSTITUTION N d identification : 7800/93 443.549.326 NOM Article 1: Les présents statuts constituent une association internationale

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

Association «EYI A PONGO»

Association «EYI A PONGO» TITRE I- DISPOSITIONS GÉNÉRALES CHAPITRE I. DÉNOMINATION, SIÈGE Article 1 : De la création et de la dénomination Conformément à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, il est constitué,

Plus en détail

Statuts de l École Centrale Marseille

Statuts de l École Centrale Marseille Groupe des Écoles Centrales Statuts de l École Centrale Marseille INGÉNIEUR CENTRALIEN Forte culture scientifique et technique, entrepreneur, expert, dirigeant d'entreprise, occupant toutes les fonctions

Plus en détail

Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013

Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013 Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013 Statuts de l association Grenoble Isère Logiciel 1/5 ARTICLE 1 - Dénomination : Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une

Plus en détail

Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer ce courrier que si nécessaire

Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer ce courrier que si nécessaire Nous contacter : bourgogne@sgen.cfdt.fr Tél : 03 80 30 23 54 Adresse : 7 rue du Dr Chaussier Dijon Sur le Web : Sgen-CFDT Bourgogne : http://sgenbourgogne.free.fr Afin de contribuer au respect de l'environnement,

Plus en détail

Convention ou accord collectif

Convention ou accord collectif ENGAGEMENT INTERNE A L ENTREPRISE DIFFERENTES METHODES DE MISE EN PLACE UN CONTRAT L article L.911-1 du Code de la sécurité sociale précise que les garanties collectives relevant de la protection sociale

Plus en détail

MODÈLE DE STATUTS. d une association déclarée sous le régime de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901

MODÈLE DE STATUTS. d une association déclarée sous le régime de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 MODÈLE DE STATUTS d une association déclarée sous le régime de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 La loi du 1 er juillet 1901 laisse aux associations une grande liberté dans la rédaction

Plus en détail

STATUTS. de l ASSOCIATION ACTUARIELLE EUROPÉENNE

STATUTS. de l ASSOCIATION ACTUARIELLE EUROPÉENNE ACTUARIAL ASSOCIATION OF EUROPE ASSOCIATION ACTUARIELLE EUROPÉENNE 4 PLACE DU SAMEDI B 1000 BRUSSELS, BELGIUM TEL: (+32) 22 17 01 21 FAX: (+32) 27 92 46 48 E MAIL: info@actuary.eu WEB: www.actuary.eu STATUTS

Plus en détail

(Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche : bureau DESCO B2) Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie.

(Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche : bureau DESCO B2) Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie. Note de service n o 2004-060 du 27 avril 2004 (Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche : bureau DESCO B2) Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie. Octroi de bourses dans les

Plus en détail

Le rôle du syndic. Introduction

Le rôle du syndic. Introduction Le rôle du syndic Introduction Le syndic constitue un concept nouveau dans la société marocaine. Il est apparu avec l apparition de la copropriété. Celle ci a été régie pendant longtemps par le Dahir de

Plus en détail

Statut de l association Deutsch-Marokkanisches Kompetenznetzwerk (DMK) 07.03.2009 Page 1 / 6. Deutsch-Marokkanisches Kompetenznetzwerk (DMK)

Statut de l association Deutsch-Marokkanisches Kompetenznetzwerk (DMK) 07.03.2009 Page 1 / 6. Deutsch-Marokkanisches Kompetenznetzwerk (DMK) Statut de l association Deutsch-Marokkanisches Kompetenznetzwerk (DMK) 07.03.2009 Page 1 / 6 Statut de l association ---Traduction-- Deutsch-Marokkanisches Kompetenznetzwerk (DMK) (Réseau des compétences

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1 ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS I. Nom et siège Art.1 Sous le nom de qualitépalliative, Association suisse pour la qualité dans les soins palliatifs existe une association

Plus en détail

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine adoptés par l Assemblée générale extraordinaire du 11 avril 2012 Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES ANCIENS DE STRATE COLLEGE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES ANCIENS DE STRATE COLLEGE STATUTS DE L ASSOCIATION DES ANCIENS DE STRATE COLLEGE ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du

Plus en détail

Statuts de «pr suisse»

Statuts de «pr suisse» Statuts de «pr suisse» Art. 1 L'Association Sous le nom «Association Suisse de Relations Publiques», «Schweizerischer Public Relations Verband», «Associazione Svizzera di Relazioni Pubbliche», «Swiss Public

Plus en détail

AFRICAN WOMEN IN MATHEMATICS ASSOCIATION (AWMA) Association "African Women in Mathematics" Traduction (non officielle) des statuts en français

AFRICAN WOMEN IN MATHEMATICS ASSOCIATION (AWMA) Association African Women in Mathematics Traduction (non officielle) des statuts en français 1 AFRICAN WOMEN IN MATHEMATICS ASSOCIATION (AWMA) Association "African Women in Mathematics" Traduction (non officielle) des statuts en français ARTICLE 1: INTRODUCTION Les Mathématiques sont considérées

Plus en détail

ASSOCIATION DU MASTER DROIT ET CONTENTIEUX DE L'UNION EUROPÉENNE DE L'UNIVERSITÉ PARIS II - PANTHÉON ASSAS

ASSOCIATION DU MASTER DROIT ET CONTENTIEUX DE L'UNION EUROPÉENNE DE L'UNIVERSITÉ PARIS II - PANTHÉON ASSAS ASSOCIATION DU MASTER DROIT ET CONTENTIEUX DE L'UNION EUROPÉENNE DE L'UNIVERSITÉ PARIS II - PANTHÉON ASSAS CHAPITRE 1 CADRE GÉNÉRAL ARTICLE 1 FONDATION ET TITRE Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

SFTG Recherche. STATUTS (Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901) ARTICLE 1 CONSTITUTION NOM

SFTG Recherche. STATUTS (Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901) ARTICLE 1 CONSTITUTION NOM STATUTS (Association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901) ARTICLE 1 CONSTITUTION NOM A l initiative : de l association SFTG (Société de Formation Thérapeutique

Plus en détail

Rappelle dans ce contexte que l exécution des arrêts de la Cour peut nécessiter l implication du pouvoir judiciaire et des parlements ;

Rappelle dans ce contexte que l exécution des arrêts de la Cour peut nécessiter l implication du pouvoir judiciaire et des parlements ; Conférence de haut niveau sur la mise en œuvre de la Convention européenne des droits de l homme, une responsabilité partagée Déclaration de Bruxelles 27 mars 2015 La Conférence de haut niveau, réunie

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE DES FEMMES DIPLOMEES DES UNIVERSITES

ASSOCIATION SUISSE DES FEMMES DIPLOMEES DES UNIVERSITES ASSOCIATION SUISSE DES FEMMES DIPLOMEES DES UNIVERSITES STATUTS I. Nom Siège But et Activités Art. 1 Nom siège L Association Suisse des Femmes Diplômées des Universités (ASFDU) Schweizerischer Verband

Plus en détail

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal)

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal) I. Dénomination, siege social et objectifs Article 1 (Dénomination et cadre légal) Par les présents statuts, il est constitué une fédération internationale d associations dénommée EURODOC le Conseil Européen

Plus en détail

Statuts de la Société géologique de France

Statuts de la Société géologique de France Statuts de la Société géologique de France Article I - Dénomination - Objet - Durée I- BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION L association dite Société géologique de France (SGF), (ci-après dénommée «la

Plus en détail

Statuts Association Ethno-médias Suisse

Statuts Association Ethno-médias Suisse Statuts Association Ethno-médias Suisse (Version à l intention de l assemblée constituante du 1 ier nov. 2012) 0. MISSION Une bonne information et une participation sociale authentique des migrants et

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT

QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT Bureau 1. Une association peut-elle ne comporter qu un seul organe dirigeant, par exemple un conseil d administration et pas un bureau? 2. L ancien

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

STATUTS. Organisation Nationale du Curly de Loisirs et de Sports

STATUTS. Organisation Nationale du Curly de Loisirs et de Sports STATUTS Préambule : en date du 14 septembre 2006, il a été déclaré à la sous-préfecture de La Flèche une association loi 1901 ayant pour nom «Organisation Nationale du Curly de Loisirs et de Sports». Conformément

Plus en détail

«La brouette et le panier»

«La brouette et le panier» «La brouette et le panier» Association intercommunale pour la mise en place et le maintien de systèmes alimentaires locaux, autonomes et de qualité respectant l Environnement et les Hommes STATUTS I PRESENTATION

Plus en détail

Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004

Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004 Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004 Statuts IACAPAP version française 2004 p. 1 Statuts de L Association

Plus en détail

Association suisse Des techniciens en radiologie médicale

Association suisse Des techniciens en radiologie médicale Association suisse Des techniciens en radiologie médicale Statuts Section romande Page 1 sur 8 I. NOM, SIEGE ET BUTS DE LA SECTION Art. 1 Nom et siège L Association suisse des techniciens en radiologie

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE n 3 : Exemple de statuts répondant aux exigences d attribution de l agrément des groupements sportifs

FICHE TECHNIQUE n 3 : Exemple de statuts répondant aux exigences d attribution de l agrément des groupements sportifs PREFET DE L OISE FICHE TECHNIQUE n 3 : Exemple de statuts répondant aux exigences d attribution de l agrément des groupements sportifs Code du sport Titre II Chap.1 er (art. L.121-1 à L121-5) - Partie

Plus en détail

AUTORISATIONS D'ABSENCE

AUTORISATIONS D'ABSENCE AUTORISATIONS D'ABSENCE AUTORISATIONS D'ABSENCE DE DROIT MOTIF DUREE JUSTIFICATIFS TRAITEMENT TEXTES DE REFERENCE OBSERVATIONS DECISION Participation aux travaux d'une assemblée publique élective (Mis

Plus en détail

Formation des Directeurs

Formation des Directeurs Sujets proposés : Préalable: l Ecole n est pas un Etablissement public. Objectifs, actions pédagogiques et socle commun Quelle coopérative? Comment? Argent à l'école, argent de l'école, gratuité Assurances

Plus en détail

CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur

CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR Les fondateurs de l association Connectingroup International, association régie par le Dahir numéro 1-58-376 du 3 Joumada I 1378 (15 novembre 1958) réglementant

Plus en détail

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ Société de Réassurance mutuelle régie par le Code des Assurances Siège Social : 65, rue de Monceau - 75008 PARIS STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ ARTICLE PREMIER - FORMATION -

Plus en détail

UNEA. Union Nationale des Entreprises Adaptées 16 rue Martel F 75010 PARIS STATUTS. Modification des statuts le 16 Juin 2010 1/10

UNEA. Union Nationale des Entreprises Adaptées 16 rue Martel F 75010 PARIS STATUTS. Modification des statuts le 16 Juin 2010 1/10 UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées 16 rue Martel F 75010 PARIS STATUTS Modification des statuts le 16 Juin 2010 1/10 Article 1 1- Forme Il est constitué, conformément aux dispositions de la

Plus en détail

Statuts Lille Roller Girls

Statuts Lille Roller Girls Statuts Lille Roller Girls Préambule Créée en juillet 2012, l association Lille Roller Girls rassemble des femmes et des hommes autour de la pratique du Roller Derby (jeu et arbitrage). Sommaire I II L

Plus en détail

Les aides de l État à la formation des représentants des organisations syndicales et professionnelles

Les aides de l État à la formation des représentants des organisations syndicales et professionnelles DES ORGANISATIONS SYNDICALES ET PROFESSIONNELLES 111 Les aides de l État à la formation des représentants des organisations syndicales et professionnelles A côté d autres concours de l État, de nature

Plus en détail

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr 1 TITRE I CONSTITUTION, OBJET, SIEGE SOCIAL, DUREE Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les personnes physiques ou morales qui adhérent ou adhéreront aux présents statuts, une association

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION d ACCOMPAGNEMENT des MILITAIRES dans la VIE CIVILE (AMVEC) Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

STATUTS DE L ASSOCIATION d ACCOMPAGNEMENT des MILITAIRES dans la VIE CIVILE (AMVEC) Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS DE L ASSOCIATION d ACCOMPAGNEMENT des MILITAIRES dans la VIE CIVILE (AMVEC) Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France)

Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France) Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France) Proposition à faire adopter par l assemblée générale à la majorité relative de L.art.24 (art.22 décret du 17.03.67.) La

Plus en détail

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF)

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) STATUTS I - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 L'association de solidarité internationale, INGENIEURS SANS FRONTIERES ("ISF" en sigle), fondée en janvier 1982,

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

GUIDE DE FONCTIONNEMENT DES COMITES DE SELECTION

GUIDE DE FONCTIONNEMENT DES COMITES DE SELECTION DRH - Service du personnel enseignant 31 Mars 2009 GUIDE DE FONCTIONNEMENT DES COMITES DE SELECTION Avec la loi LRU, les modalités de recrutement des enseignants-chercheurs changent. Les commissions de

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ARTICLE 1 Il est formé entre ceux qui adhérent aux présents statuts, une association déclarée conformément à la loi du

Plus en détail

Modification statutaire

Modification statutaire Modification statutaire Association des Professionnels de la Société de l Information (APSI) association sans but lucratif Statuts Titre préliminaire Dénomination Article 1. L'association porte la dénomination

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

Statuts de l association. Les Lames de Breizh

Statuts de l association. Les Lames de Breizh Statuts de l association Les Lames de Breizh ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901,

Plus en détail

SOROPTIMIST INTERNATIONAL D EUROPE STATUTS DES FONDS DES BOURSES

SOROPTIMIST INTERNATIONAL D EUROPE STATUTS DES FONDS DES BOURSES SOROPTIMIST INTERNATIONAL D EUROPE STATUTS DES FONDS DES BOURSES October 2013 1 SOROPTIMIST INTERNATIONAL D EUROPE STATUTS DES FONDS DES BOURSES Le Comité des Gouverneures, par décisions prises en 1966

Plus en détail

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier 2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier Selon la loi, le comité d entreprise est présidé de droit par le chef d entreprise ou son représentant. Lors

Plus en détail

STATUTS DE L'INRS TITRE I : OBJET ET COMPOSITION. - Article 1 er -

STATUTS DE L'INRS TITRE I : OBJET ET COMPOSITION. - Article 1 er - STATUTS DE L'INRS TITRE I : OBJET ET COMPOSITION - Article 1 er - Les organisations ci-après énumérées décident de constituer, sous l'égide de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de clientèle de la bancassurance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Chapitre I er Définitions. Article 1 er

Chapitre I er Définitions. Article 1 er Arrêté royal du 20 janvier 2003 fixant le programme, les conditions et le jury de l examen pratique d aptitude des «comptables agréés» et «comptables-fiscalistes agréés» Source : Arrêté royal du 20 janvier

Plus en détail

ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION

ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION - STATUTS DE L ASSOCIATION LOI 1901 - ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Les soussignées, Isabelle SERVANT (née le 13/10/1970) Florence NANDE (née le 05/12/1969)

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : LES ADHERENTS L'adhésion à l'association permet à l'adhérent d'être informé

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

STATUTS. «ADASP des YVELINES»

STATUTS. «ADASP des YVELINES» STATUTS «ADASP des YVELINES» ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

ASSOCIATION DE GESTION ET DE COMPTABILITÉ A.G.C CONSEIL ENTREPRISES 1585 Avenue de Colmar 47 031 AGEN Cedex STATUTS

ASSOCIATION DE GESTION ET DE COMPTABILITÉ A.G.C CONSEIL ENTREPRISES 1585 Avenue de Colmar 47 031 AGEN Cedex STATUTS ASSOCIATION DE GESTION ET DE COMPTABILITÉ A.G.C CONSEIL ENTREPRISES 1585 Avenue de Colmar 47 031 AGEN Cedex TITRE 1 - CONSTITUTION ET BUT STATUTS Article I forme et Dénomination Il est fondé entre les

Plus en détail

Résolutions à titre ordinaire

Résolutions à titre ordinaire COFACE SA CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 FEVRIER 2015 Rapport du Conseil d administration sur les résolutions présentées à l Assemblée Générale Mixte Le rapport a pour objet de présenter les résolutions

Plus en détail

ASSOCIATION AXIVA STATUTS

ASSOCIATION AXIVA STATUTS ASSOCIATION AXIVA Association déclarée, régie par la loi du 1 er juillet 1901 103-105, rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre STATUTS mis à jour au 7 juin 2012 Copie certifiée conforme Le président 1 ARTICLE

Plus en détail

Statut de l Association COWORKING PAYS BASQUE

Statut de l Association COWORKING PAYS BASQUE Statut de l Association COWORKING PAYS BASQUE Article Premier : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 sous la dénomination

Plus en détail

Réseaux : Tous Niveaux et services : Enseignement supérieur artistique Période : Année académique 2004-2005

Réseaux : Tous Niveaux et services : Enseignement supérieur artistique Période : Année académique 2004-2005 Administration générale de l Enseignement et de la Recherche scientifique Direction générale de l Enseignement non obligatoire (*) et de la Recherche scientifique Service général des Hautes Ecoles et de

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE DES ESPOIRS DU GOLF NATIONAL (AS.E.GN)

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE DES ESPOIRS DU GOLF NATIONAL (AS.E.GN) STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE DES ESPOIRS DU GOLF NATIONAL (AS.E.GN) Association Loi 1901 Siège social : 2, avenue du Golf 78280 GUYANCOURT statuts modifiés lors de l AG du 5 février 2011 Entre les

Plus en détail

Programme de l OCDE pour la construction et l équipement de l éducation. Séminaire international sur les infrastructures éducatives

Programme de l OCDE pour la construction et l équipement de l éducation. Séminaire international sur les infrastructures éducatives Programme de l OCDE pour la construction et l équipement de l éducation Séminaire international sur les infrastructures éducatives Guadalajara, Jalisco, Mexique, 24-27 février 2002 Organisé par le Programme

Plus en détail

Statuts de la Société vaudoise de médecine

Statuts de la Société vaudoise de médecine Statuts de la Société vaudoise de médecine Date d entrée en vigueur : 1 er février 2008 Statuts acceptés par votation générale de janvier 2008, suite à leur adoption aux Assemblées des délégués des 25

Plus en détail

STATUTS. Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural

STATUTS. Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural STATUTS Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural TITRE I : BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION... 2 TITRE II : MEMBRES DE L ASSOCIATION... 2 TITRE III : CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL ALGERIEN DES PHARMACIENS D OFFICINE

SYNDICAT NATIONAL ALGERIEN DES PHARMACIENS D OFFICINE SYNDICAT NATIONAL ALGERIEN DES PHARMACIENS D OFFICINE S N A P O Siège national : TOUR EL QUODS DE CHERAGA- KAOUCH Bloc F. Niveau11. Aile SUD. Bureau N CA1130. CHERAGA. ALGER Lignes mixtes Tel & Fax: 021341053

Plus en détail

Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Garde et accès

Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Garde et accès Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Garde et accès Les parents séparés doivent prévoir les arrangements pour la garde, l accès et les droits de visite. Le présent dépliant

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION COCuMONT Mémoire et Patrimoine REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES 1.1. Membres actifs : Les membres actifs sont admis lors du paiement de la cotisation annuelle. Ils bénéficient de tous

Plus en détail

Status de la Société Suisse de la Médecine Aéronautique ( SSAVmed )

Status de la Société Suisse de la Médecine Aéronautique ( SSAVmed ) Status de la Société Suisse de la Médecine Aéronautique ( SSAVmed ) Table des matières, articles 1. Nom, siège 2. But 3. Adhésion 4. Démission 5. Exclusion 6. Devoirs des membres 7. Cotisation 8. Autres

Plus en détail

Règlement Intérieur de l Association des Parents d Elèves de l'enseignement Libre (APEL) de l Assomption Bellevue (69350 La Mulatiere)

Règlement Intérieur de l Association des Parents d Elèves de l'enseignement Libre (APEL) de l Assomption Bellevue (69350 La Mulatiere) ASSOMPTION BELLEVUE Règlement Intérieur de l Association des Parents d Elèves de l'enseignement Libre (APEL) de l Assomption Bellevue (69350 La Mulatiere) Ce règlement intérieur complète et précise les

Plus en détail

P R E V H O R FONDATION DE PREVOYANCE ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES HORLOGERE ET MICROTECHNIQUE SUISSES

P R E V H O R FONDATION DE PREVOYANCE ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES HORLOGERE ET MICROTECHNIQUE SUISSES 3 P R E V H O R FONDATION DE PREVOYANCE ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES HORLOGERE ET MICROTECHNIQUE SUISSES STATUTS DU 16 janvier 1971 (avec modifications en 1984, 1991 et 2002) Articles

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion I. La préparation de la séance du conseil municipal II. La séance du conseil municipal III. Les comptes

Plus en détail

STATUTS DES FOYERS RURAUX

STATUTS DES FOYERS RURAUX STATUTS DES FOYERS RURAUX Extraits de la déclaration en date du 21 juin 1977 faisant connaître la constitution de l association sous le N 73/77. I BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : L Association

Plus en détail

STATUTS Révisés 23 mars 2012

STATUTS Révisés 23 mars 2012 Association Nationale des Equipes Contribuant à l Action Médico-Sociale Précoce STATUTS Révisés 23 mars 2012 TITRE I - DÉNOMINATION ET BUTS Article 1 - Dénomination Il a été créé le 2 août 1982, conformément

Plus en détail

GREP (10) 2 FR FR FR

GREP (10) 2 FR FR FR FR GREP (10) 2 FR FR REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR DUGROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES POSTAUX (GREP) LE GROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/AC.21/2005/7 31 janvier 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ Bureau régional

Plus en détail

TITRE 1 PRESENTATION ET NATURE JURIDIQUE DES SDIS

TITRE 1 PRESENTATION ET NATURE JURIDIQUE DES SDIS TITRE 1 1 PRESENTATION ET NATURE JURIDIQUE DES SDIS 2 CHAPITRE 1 NATURE JURIDIQUE Les services départementaux d incendie et de secours (SDIS) sont des établissements publics administratifs, dotés de la

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER Modifications adoptées en Assemblée Générale Extraordinaire du 3 mars 2012 I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Article 1 1) L Union des Français de l Etranger

Plus en détail

FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER STATUTS. l -BUT DE LA FONDATION

FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER STATUTS. l -BUT DE LA FONDATION FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER STATUTS l -BUT DE LA FONDATION ARTICLE 1 L'établissement dit «Fondation BETTENCOURT SCHUELLER», fondé en 1987 par Liliane SCHUELLER BETTENCOURT, André BETTENCOURT son mari

Plus en détail

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 Chapitre 1 - OBJET DE L ASSOCIATION ADHÉSIONS DÉMISSIONS

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** Nom de l association: Intitulé de l action : DOSSIER Á REMETTRE AU PLUS TARD LE 19 DECEMBRE 2014 Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er

Plus en détail

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région L e statut juridique de l Agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HBG) aux Articles 84 à 92c. Ces articles ont été modifiés par la Loi du

Plus en détail