Staging médiastinal: àl ère de la TÉP et de l EBUS. Simon Martel Pneumologue IUCPQ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Staging médiastinal: àl ère de la TÉP et de l EBUS. Simon Martel Pneumologue IUCPQ"

Transcription

1 Staging médiastinal: àl ère de la TÉP et de l EBUS Simon Martel Pneumologue IUCPQ

2 Aucun conflit d intérêt

3 Objectifs Comprendre l importance du staging médiastinal dans le cancer du poumon non à petites cellules Connaître les différentes méthodes de staging du médiastin Connaître la place de chacune de ces méthodes dans l algorithme d investigation

4 Épidémiologie Le cancer du poumon est le cancer le plus fréquent mondialement avec 1,35 millions cas / an Le cancer du poumon est le cancer le plus meurtrier avec 1,18 millions décès / an Le staging clinique est primordial puisqu il guide le pronostic et le traitement

5 Stage grouping. Detterbeck F C et al. Chest 2009;136: by American College of Chest Physicians

6 Stage groups according to TNM descriptor and subgroups. Detterbeck F C et al. Chest 2009;136: by American College of Chest Physicians

7 Staging médiastinal En présence d une tumeur résécable sans métastase àdistance, l atteinte ganglionnaire médiastinale guide le traitement La chirurgie est le traitement de choix en présence d un statut N0 ou N1 Un traitement multimodalité est requis en présence d un statut N2 ou N3 Le statut N a un impact pronostic important

8 Prognosis according to the N category. Detterbeck F C et al. Chest 2009;136: by American College of Chest Physicians

9 Charte des ganglions

10 The IASLC Lung Cancer Staging Project: A Proposal for a New International Lymph Node Map in the Forthcoming Seventh Edition of the TNM Classification for Lung Cancer. Rusch, Valerie; Asamura, Hisao; Watanabe, Hirokazu; Giroux, Dorothy; Rami Porta, Ramon; Goldstraw, Peter Journal of Thoracic Oncology. 4(5): , May DOI : /JTO.0b013e3181a0d82e 2

11 Techniques de staging du Staging non invasif TDM thorax TÉP Staging invasif médiastin Échographie endobronchique et/ou endooesophagienne Médiastinoscopie et autres chirurgies

12 TDM thorax Examen de base dans l investigation du cancer du poumon Critères analysés: taille, localisation et extension Tumeur centrale: envahissement médiastinal Faux positifs et faux négatifs fréquents: confirmation cyto pathologique

13 TDM thorax Toloza EM et al. CHEST 2003; 123:137S 146S.

14 TÉP Évaluation de l activité cellulaire via la captation de glucose marqué avec un traceur radioactif ( 18 F fluoro 2 déoxy D glucose ou FDG) Imagerie morphologique et fonctionnelle Évaluation thoracique et extra thoracique Appareil pouvant être combiné à la TDM Moins de faux négatifs et faux positifs qu avec la TDM seule

15 N1 Gracieuseté du Dr Jean Guimond

16 N2 Gracieuseté du Dr Jean Guimond

17 N2 Gracieuseté du Dr Jean Guimond

18 N3 Gracieuseté du Dr Jean Guimond

19 N3 Gracieuseté du Dr Jean Guimond

20 Récidive Gracieuseté du Dr Jean Guimond

21 TÉP Toloza EM et al. CHEST 2003; 123:137S 146S.

22 TÉP TDM

23 TÉP TDM Résultats supérieurs? Billé A et al. Eur J Cardiothorac Surg 2009; 36:

24 Recommandations staging non invasif du médiastin TDM thorax recommandé chez tout patient chez qui l on considère un traitement TÉP recommandée lorsqu un traitement chirurgical est considéré (chimio radio?) Résultat anormal (médiastin) àla TDM (taille) ou àla TÉP (taille ou captation) mérite une confirmation cytologique ou pathologique Résultat normal (médiastin) n exclut pas une atteinte N2 ou N3; un staging invasif est indiqué (exception IA 5%)

25 EBUS et EUS Nouvelles techniques de staging invasif par approche endoscopique Très utile pour confirmer un résultat anormal àla TDM ou àla TÉP Diminution importante du nombre de médiastinoscopie lorsque disponible Examen sous sédation en mode ambulatoire

26

27 EBUS Olympus

28 EBUS

29 EBUS Simplification du staging invasif si médiastin anormal Yasufuku K et al. Lung Cancer 2005; 50:

30 EBUS Étude chez 102 patients potentiellement opérables Yasufuku K et al. CHEST 2006; 103:

31 EBUS Si médiastin normal àla TDM et àla TÉP: Étude chez 97 patients de stade I Herth FJF et al. CHEST 2008; 133:

32 EBUS et EUS

33 EBUS et EUS Annema JT et al. JAMA 2010; 304:

34 Recommandations staging invasif du médiastin En présence de ganglions médiastinaux de taille augmentée, une confirmation cytologique ou pathologique est requise (EBUS, EUS, médiastinoscopie) En présence de ganglions médiastinaux de taille augmentée et d un résultat négatif à l EBUS ou l EUS, une médiastinoscopie est recommandée

35 Recommandations staging invasif du médiastin Si le médiastin est normal àla TDM, en présence d une tumeur IB à IIIA, un staging invasif (EBUS, EUS, médiastinoscopie) est recommandé (peu importe le résultat de la TÉP) En présence d un envahissement tumoral extensif du médiastin, un staging invasif n est habituellement pas requis

36 Recommandations staging invasif du médiastin Pour les tumeurs de stade IA: Si la TÉP est négative, un staging invasif n est pas requis Si la TÉP est positive, un staging invasif est recommandé

O. Favelle, X. Cazals, C. Vermersch, M. Edjlali, Y. Pointreau, A. Ruffier, Y. Venel, L. Brunereau. Service de Radiologie.

O. Favelle, X. Cazals, C. Vermersch, M. Edjlali, Y. Pointreau, A. Ruffier, Y. Venel, L. Brunereau. Service de Radiologie. Atlas d imagerie illustrant la nouvelle classification TNM des cancers bronchiques non à petites cellules O. Favelle, X. Cazals, C. Vermersch, M. Edjlali, Y. Pointreau, A. Ruffier, Y. Venel, L. Brunereau.

Plus en détail

Bilan loco-régional et à distance Bilan post-opératoire

Bilan loco-régional et à distance Bilan post-opératoire Bilan loco-régional et à distance Bilan post-opératoire Cours du G.O.L.F. Lyon, 19 septembre 2016 Laurent Greillier, MD, PhD Oncologie Multidisciplinaire & Innovations Thérapeutiques INSERM UMR 911 Liens

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses Jean-François REGNARD Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Email : jean-francois.regnard@htd.aphp.fr MODIFICATION DU T T0 no primary tumor T1 T 3 cm surronded

Plus en détail

Contexte infectieux : radiographie thoracique

Contexte infectieux : radiographie thoracique Alexis LACOUT Homme de 57 ans Tabagisme Contexte infectieux : radiographie thoracique 08 09 2009 16 09 2009 16 09 2009 Scanner thoracique (et abdominal + pelvien + cérébral) Diagnostic? Diagnostic Persistance

Plus en détail

La classification TNM du cancer bronchique

La classification TNM du cancer bronchique La classification TNM du cancer bronchique Jean-Paul Sculier Service des Soins Intensifs et Urgences Oncologiques & Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet, Centre des Tumeurs de l Université Libre

Plus en détail

Nouvelle classification TNM. IASLC P iti l 7 ème é i i d la classification TNM du cancer du poumon

Nouvelle classification TNM. IASLC P iti l 7 ème é i i d la classification TNM du cancer du poumon Nouvelle classification TNM IASLC P iti l 7 ème é i i d IASLC. Propositions pour la 7 ème révision de Bases historiques 1945 : Pierre Denoix invente le TNM 1968 : UICC 1 édition du manuel TNM des tumeurs

Plus en détail

Cancer bronchique localisé opérable A. DÉNIEL, S. THUREAU.

Cancer bronchique localisé opérable A. DÉNIEL, S. THUREAU. Cancer bronchique localisé opérable CAS CLINIQUE A. DÉNIEL, S. THUREAU. Anamnèse. Mr FC Patient de 63 ans, ATCD de tabagisme actif (50 PA) Anamnèse : - Février 2014 douleur thoracique - Radiographie thoracique

Plus en détail

Peut-on ne pas faire de bilan d extension?

Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 12/06/2015 Avec le soutien de Pierre Kerbrat De Jean-Sebastien Fresnel 2 histoires en parallèle. Noemie, 38 ans Autopalpation Bilan

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Les cancers thoraciques sont multiples Grande variété de tumeurs (poumons primitifs, métastases, médiastin, sarcomes,

Plus en détail

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques E. OUHAYOUN* - J. GIRON** - J. BERJAUD*** *Service de Médecine Nucléaire - P r J.P. Esquerré **Service de radiologie - Pr J.J. Railhac ***Service de Chirurgie

Plus en détail

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires V.Aflalo-Hazan, K.Kerrou, F.Gutman, F.Montravers, D.Grahek, JN.Talbot Service de Médecine Nucléaire, Hôpital Tenon Cas clinique

Plus en détail

LA NOUVELLE CLASSIFICATION TNM. Elisabeth Quoix

LA NOUVELLE CLASSIFICATION TNM. Elisabeth Quoix LA NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Elisabeth Quoix Un peu d historique TNM : Pierre Denoix, IGR, 1946 1973 1986 1997 Clifton Mountain 2007-9 IASLC... Evolution des bases de données pour le CBNPC 1997 : Clifton

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES. AM Ruppert Hôpital Tenon

LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES. AM Ruppert Hôpital Tenon LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES AM Ruppert Hôpital Tenon LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES Epidémiologie Symptomatologie clinique et imagerie Anatomo-pathologie Bilan préthérapeutique Traitement : Cancers

Plus en détail

La nouvelle classification TNM en pratique

La nouvelle classification TNM en pratique La nouvelle classification TNM en pratique Thierry Berghmans Département des Soins Intensifs et Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet Bruxelles, Belgique Bases historiques 1946 : Denoix invente le

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en E Fadel

Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en E Fadel Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en 2016 E Fadel La chirurgie est le traitement ciblé le plus efficace des cancers BP Principes de chirurgie oncologique Exèrese mono-bloc de

Plus en détail

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES Elise Zareski, Service de Radiologie, Gustave Roussy Corinne Balleyguier, Philippe Morice, Sébastien Gouy, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Catherine Lhommé,

Plus en détail

Métastases Pulmonaires

Métastases Pulmonaires Métastases Pulmonaires Diagnostic, et traitement «local» Philippe Girard, Stéphane Lenoir Institut Mutualiste Montsouris, Paris Métastases Pulmonaires 1. Présentation radio-clinique, diagnostic 2. Traitement

Plus en détail

Historique (1) Bronchoscopie rigide interventionnelle 1897: Killian extrait un os de porc enclavé dans le tronc souche d un patient 1 e moitié du XXe

Historique (1) Bronchoscopie rigide interventionnelle 1897: Killian extrait un os de porc enclavé dans le tronc souche d un patient 1 e moitié du XXe 1 Historique (1) Bronchoscopie rigide interventionnelle 1897: Killian extrait un os de porc enclavé dans le tronc souche d un patient 1 e moitié du XXe siècle: Chevalier Jackson et le traitement mécaniques

Plus en détail

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Cancers du poumon..................... 135 Mésothéliome pleural................... 146 Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Note préliminaire La classification s applique aux cancers du poumon et au

Plus en détail

Cancer du poumon : Bilan d extension TEP-FDG

Cancer du poumon : Bilan d extension TEP-FDG Cancer du poumon : Bilan d extension TEP-FDG Les subtilités SFRRA 28 Janvier 2012 Dr Vanina Isnardi Recommandations 2011 SPLF, INCA Caractérisation des nodules pulmonaires Solides >10 mm Pas d indication

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail

Cancer du poumon. De la suspicion au diagnos5c. Inves5ga5on De la suspicion au diagnos5c

Cancer du poumon. De la suspicion au diagnos5c. Inves5ga5on De la suspicion au diagnos5c Cancer du poumon Inves5ga5on De la suspicion au diagnos5c De la suspicion au diagnos5c Sta5s5ques Suspicion Examens à notre disposi5on Diagnos5c Référence en milieu spécialisé 1 10 most common causes of

Plus en détail

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations?

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Pr Catherine Uzan Chef du service de Chirurgie et Cancérologie oncologique et mammaire Hôpital Pitié Salpêtrière Université Pierre et Marie

Plus en détail

Mise au point sur la nouvelle classification TNM du cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules

Mise au point sur la nouvelle classification TNM du cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules Mise au point sur la nouvelle classification TNM du cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules A. Micheau,, S. Bommart,, F. Klein, C. Bousquet,G. Gahide, JP. Sénac, S H. Vernhet-Kovacsik Service

Plus en détail

Importance de la stadification médiastinale en cas de cancer du poumon ONCOLOGIE THORACIQUE

Importance de la stadification médiastinale en cas de cancer du poumon ONCOLOGIE THORACIQUE ONCOLOGIE THORACIQUE Peer-reviewed article Stadification ganglionnaire médiastinale du cancer du poumon: nouveaux concepts Kurt G. Tournoy Oncologie thoracique, Onze-Lieve-Vrouw Ziekenhuis Aalst; Universiteit

Plus en détail

Imagerie des cancers:

Imagerie des cancers: Imagerie des cancers: Dépistage et bilan d extension HTrillaud Trillaud, Herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Service de radiologie Hôpital Saint-André Bordeaux Objectif Définir la notion de dépistage en imagerie

Plus en détail

UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL. TEP et cancer pulmonaire

UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL. TEP et cancer pulmonaire UE4-Appareil respiratoire Dr. C REVEL Date: 19/10/2015 Promo: DFGSM2 2015/2016 Ronéistes : TSANG Ronan LEBEAU Greg Plage horaire: 10h30-11h45 Enseignant : Dr. C Revel TEP et cancer pulmonaire I. Diagnostic

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE P a g e 1 BUT DE LA DEMARCHE : Ce référentiel SFORL concerne la prise en charge des ganglions

Plus en détail

DES Oncologie-Radiothérapie CANCERS THORACIQUES - Vendredi 3 février Interne : Clémence Basse / Tuteur : Dr. Suzanna BOTA

DES Oncologie-Radiothérapie CANCERS THORACIQUES - Vendredi 3 février Interne : Clémence Basse / Tuteur : Dr. Suzanna BOTA DES Oncologie-Radiothérapie CANCERS THORACIQUES - Vendredi 3 février 2017 THYMOMES Interne : Clémence Basse / Tuteur : Dr. Suzanna BOTA Université de Médecine de Rouen THYMUS - RAPPEL RAPPEL Thymus apparait

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Cancers du poumon (ICD-OC34)

Cancers du poumon (ICD-OC34) Cancers du poumon (ICD-OC34) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est nécessaire pour permettre la subdivision selon le type

Plus en détail

Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III

Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III Hans-Beat Ris Service de Chirurgie Thoracique et Vasculaire CHUV, Lausanne Induction (chimiothérapie) suivie

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements périopératoire

Cancer de l estomac traitements périopératoire Cancer de l estomac traitements périopératoire P. Michel Unité d oncologie Digestive Service d Hépato-gastroentérologie CHU de Rouen 1. Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie

Plus en détail

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie)

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie) REFERENTIEL DU CANCER DU TESTICULE Mise à jour du 13/03/2008 Médecin responsable : Dr PAULHAC Membres du groupe de travail : Pr COLOMBEAU Pierre Chirurgien urologue (CHU de Limoges urologie) Dr HASSAN

Plus en détail

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise H. NJEH¹, H. ABID¹, M. ABDELKEFI¹, M. BRADAI¹, B. SOUISSI¹, S. MSAAED², S. HADDAR¹, KH. BEN MAHFOUDH¹

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

5 Rencontre Régionale R d Oncologie Thoracique. POITIERS : le 6 Mai 2009

5 Rencontre Régionale R d Oncologie Thoracique. POITIERS : le 6 Mai 2009 5 Rencontre Régionale R d Oncologie Thoracique. POITIERS : le 6 Mai 2009 TEST Q.C.M.: Noircissez la (ou les) réponse(s) exacte(s) Q.C.M. N N 1: Parmi ces propositions quelles sont celles qui sont Vraies?

Plus en détail

Les tumeurs épithéliales thymiques

Les tumeurs épithéliales thymiques Les tumeurs épithéliales thymiques Diagnostic et classification histo-pronostique Réunion du GTR Thorax 2015 Hugues Bégueret Marie Parrens Ectopies - Cou (thyroïde, tissu adipeux) -Trachée - Hile pulmonaire

Plus en détail

Chirurgie des cancers broncho-pulmonaires. Sujets âgés de 75 ans et plus

Chirurgie des cancers broncho-pulmonaires. Sujets âgés de 75 ans et plus Chirurgie des cancers broncho-pulmonaires. Sujets âgés de 75 ans et plus Marc RIQUET Hôpital Européen Georges Pompidou Paris - France mr 0902 Généralités: chirurgie et CNPC S adresse au formes localisées

Plus en détail

Nodules pulmonaires : CAT / suivi volumétrique des petites tumeurs. Pr Gilbert Ferretti CHU Grenoble

Nodules pulmonaires : CAT / suivi volumétrique des petites tumeurs. Pr Gilbert Ferretti CHU Grenoble Nodules pulmonaires : CAT / suivi volumétrique des petites tumeurs Pr Gilbert Ferretti CHU Grenoble Liens d intérêt Aucun avec le sujet traité Nodule pulmonaire Opacité focale arrondie de 3 à 30 mm Étiologies

Plus en détail

Mélanome cutané. Examen clinique exhaustif : revêtement cutané, cuir chevelu, organes génitaux externes, aires ganglionnaires...

Mélanome cutané. Examen clinique exhaustif : revêtement cutané, cuir chevelu, organes génitaux externes, aires ganglionnaires... Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Prise en charge des incidentalomes thyroïdiens

Prise en charge des incidentalomes thyroïdiens Prise en charge des incidentalomes thyroïdiens Dr Camille Buffet Pr Laurence Leenhardt Groupe de Recherche Clinique sur la Thyroïde Hôpital Pitié Salpêtrière Découverte fortuite Inattendu Asymptomatique

Plus en détail

INTRODUCTION. 'article publié dans le premier numéro de la RMC (http://www.chucharleroi.be/rmc/rmc.aspx?a=2009&t=1)

INTRODUCTION. 'article publié dans le premier numéro de la RMC (http://www.chucharleroi.be/rmc/rmc.aspx?a=2009&t=1) a place de l'ebus (Endo Bronchial Ultra Sound) dans l'évaluation de l'atteinte ganglionnaire médiastinale Ph. PIÉRARD 2 - O. GIBERT 2 - V. NINANE 1 Service de Pneumologie CHU Saint Pierre 1 - CHU Charleroi

Plus en détail

I m a g e r i e M é d i c a l e d u T o n d u. Hervé BOUIN Hervé LAUMONIER Sébastien BRUNOT

I m a g e r i e M é d i c a l e d u T o n d u. Hervé BOUIN Hervé LAUMONIER Sébastien BRUNOT I m a g e r i e M é d i c a l e d u T o n d u Hervé BOUIN Hervé LAUMONIER Sébastien BRUNOT - 3ème cancer en incidence (37 400 nouveaux cas en 2006) - 2ème cancer en terme de mortalité ( 17 000 décès /

Plus en détail

Thésaurus du cancer du thymus

Thésaurus du cancer du thymus Thésaurus du cancer du thymus - 1 - Suspicion de tumeur épithéliale du thymus Bilan préthérapeutique Standards : * Radiographie thoracique * Tomodensitométrie thoracique * Epreuves fonctionnelles respiratoires

Plus en détail

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric Diagnostic et traitement des cancer du poumon Dr Fiteni Frédéric Données essentielles en France métropolitaine Nombre de nouveaux cas estimés de cancer du poumon en 2012 = 39 495 (28 211 hommes et 11 284

Plus en détail

N1: ganglions métastatiques hilaires ou péri-bronchiques homolatéraux

N1: ganglions métastatiques hilaires ou péri-bronchiques homolatéraux Bilan d extension ganglionnaire du cancer bronchique B Padovani, D Ducreux, S Stolear, A Ocelli, E Giordana, L Mondot, S Chanalet, CP Raffaelli, P Carrier Extension ganglionnaire Élément essentiel de l

Plus en détail

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires LES CANCERS THORACIQUES I/ Classification Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires Les cancers de plèvre primitifs Les cancers secondaires de la plèvre Les lymphomes médiastinaux

Plus en détail

Tumeur du canal anal. V Servois Institut Curie Paris. Journée de printemps de la SIAD HEGP 1 avril 2016

Tumeur du canal anal. V Servois Institut Curie Paris. Journée de printemps de la SIAD HEGP 1 avril 2016 Tumeur du canal anal V Servois Institut Curie Paris Journée de printemps de la SIAD HEGP 1 avril 2016 Carcinome du canal anal - généralités - 2% des tumeurs digestives - L incidence est de1.5/100 000 personnes/année

Plus en détail

Place de l imagerie TEP/TDM 18FDG dans le diagnostic de récidive du cancer du colon

Place de l imagerie TEP/TDM 18FDG dans le diagnostic de récidive du cancer du colon Place de l imagerie TEP/TDM 18FDG dans le diagnostic de récidive du cancer du colon PARISSE Sandrine & DECOUSUS Marielle Service de Médecine Nucléaire CHU St-Etienne 7 novembre 2015 SOMMAIRE 1 2 3 4 5

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Tumeurs de l apex pulmonaire. N. Ferrière**, J. Margery* Services de Pneumologie **CHRU de Brest et * * HIA Percy - Clamart

Tumeurs de l apex pulmonaire. N. Ferrière**, J. Margery* Services de Pneumologie **CHRU de Brest et * * HIA Percy - Clamart Tumeurs de l apex pulmonaire N. Ferrière**, J. Margery* Services de Pneumologie **CHRU de Brest et * * HIA Percy - Clamart Je n ai pas de conflit d intérêt avec le sujet Düen fescht schnüfe! Ich bin d

Plus en détail

La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire

La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire La TEP et L IRM dans le suivi de la chimiothérapie néoadjuvante du cancer du sein et l indication opératoire Protocole AOR 02072 P020907 Investigateur principal : Pr Jean-Noël TALBOT, Hôpital Tenon Etude

Plus en détail

Le médiastin en images. F. MELLOT Service de Radiologie

Le médiastin en images. F. MELLOT Service de Radiologie Le médiastin en images F. MELLOT Service de Radiologie Le médiastin en images Diagnostic par la localisation Les localisations atypiques Le thymus Les biopsies IRM Le pet scanner Médiastin : localisation

Plus en détail

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Cancer des voies biliaires: le thésaurus Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Introduction Dernière mise à jour: 11/07/2007 Cancer rare: 3% des cancers digestifs 2000 nouveaux cas

Plus en détail

LE CANCER DU POUMON. Pasquale Ferraro, M.D.

LE CANCER DU POUMON. Pasquale Ferraro, M.D. LE Pasquale Ferraro, M.D. Professeur agrégé Service de chirurgie thoracique Centre Hospitalier de l Université de Montréal Montréal, Québec : PLAN Introduction Présentation radiologique Staging clinique

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL des CHOLANGIOCARCINOMES PERIHILAIRES (CPH) K. Boudjema service de chirurgie hépatobiliaire et digestive CHU de Rennes

TRAITEMENT CHIRURGICAL des CHOLANGIOCARCINOMES PERIHILAIRES (CPH) K. Boudjema service de chirurgie hépatobiliaire et digestive CHU de Rennes TRAITEMENT CHIRURGICAL des CHOLANGIOCARCINOMES PERIHILAIRES (CPH) K. Boudjema service de chirurgie hépatobiliaire et digestive CHU de Rennes PAS DE CONFLIT D INTÉRÊT Savoir faire le diagnostic de CPH Facile

Plus en détail

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Take home message Le traitement du cancer du rectum évolue vers une approche moins invasive pour lésions débutantes

Plus en détail

Scintigraphie ventilation perfusion normale

Scintigraphie ventilation perfusion normale Scintigraphie Index Scintigraphie ventilation perfusion normale Scintigraphie ventilation perfusion pathologique Scintigraphie osseuse normale Scintigraphie osseuse anormale TEP normal TEP anormal Scintigraphie

Plus en détail

Membres du groupe de relecture : Pr MELLONI Boris Onco-pneumologue (CHU de Limoges pathologie respiratoire)

Membres du groupe de relecture : Pr MELLONI Boris Onco-pneumologue (CHU de Limoges pathologie respiratoire) REFERENTIEL «cancer bronchique à petites cellules» Mise à jour du 23/03/2011 Médecins responsables : Pr MELLONI Boris, Dr ZASADNY Xavier Membres du groupe de travail : Dr BAKELAND Daniel Anatomopathologiste

Plus en détail

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique R. Gérolami Généralités Epidémiologie Evaluation du foie non tumoral Diagnostic du CHC Bilan d extension Classifications CHC : Epidémiologie 620

Plus en détail

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008 Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM IRM DES TUMEURS RECTALES 15 000 nouveaux cas/an en France Amélioration du pronostic Evolutions

Plus en détail

Chirurgie du cancer du sein en 2015

Chirurgie du cancer du sein en 2015 Chirurgie du cancer du sein en 2015 Dr Catherine Riera Coordinatrice clinique du sein I.S.P.P.C. Service Gynécologie- obstétrique 02/10/2015 Première description de mastectomie, Johannes Scultetus Armentarium

Plus en détail

Causes d'échec de la technique du ganglion sentinelle dans le cancer du sein Une revue de la littérature

Causes d'échec de la technique du ganglion sentinelle dans le cancer du sein Une revue de la littérature Causes d'échec de la technique du ganglion sentinelle dans le cancer du sein Une revue de la littérature M. Chehab, JL Sautière, Y. Maisonnette-Escot, D. Riethmuller, R. Maillet CHU Besançon Introduction

Plus en détail

Métastases Hépatiques des CCR Bilan Initial Journée de Printemps SIAD 2016

Métastases Hépatiques des CCR Bilan Initial Journée de Printemps SIAD 2016 Métastases Hépatiques des CCR Bilan Initial Journée de Printemps SIAD 2016 Alain LUCIANI, François LEGOU, Marjane DJABBARI, Frederic PIGNEUR, Francesco BRUNETTI, Alexis LAURENT, Alain RAHMOUNI Imagerie

Plus en détail

L3 UE3 : Appareil digestif Médecine Nucléaire: principes et applications. Rachida Lebtahi Hôpital Beaujon

L3 UE3 : Appareil digestif Médecine Nucléaire: principes et applications. Rachida Lebtahi Hôpital Beaujon L3 UE3 : Appareil digestif Médecine Nucléaire: principes et applications Rachida Lebtahi Hôpital Beaujon Principe Imagerie Gamma Caméra: scintigraphie à l Octreoscan Imagerie TEP TEP 18 FDG TEP 18FDOPA

Plus en détail

DOCUMENT D E TR AVAIL

DOCUMENT D E TR AVAIL Chapitre 5 Cancers du larynx Cancer laryngé supra-glottique Classification TNM T1 : Tumeur limitée à un site anatomique, mobilité normale T2 : Tumeur étendue à plus d un site supra glottique à la glotte,

Plus en détail

PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE

PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE vendredi 01/02/2013 EVDG - Paris PLACE DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE LA JONCTION ŒSOGASTRIQUE Pr. Gérald BONARDEL Service de médecine nucléaire HIA Val

Plus en détail

CHIRURGIE DU CANCER BRONCHO- PULMONAIRE N.P C HAYSSAM BAKDACH

CHIRURGIE DU CANCER BRONCHO- PULMONAIRE N.P C HAYSSAM BAKDACH HPA JO CHIRURGIE DU CANCER BRONCHO- PULMONAIRE N.P C HAYSSAM BAKDACH Introduction L incidence du cancer bronchique croît en France. Actuellement près de 25000 français meurent chaque année de cette affection.

Plus en détail

Le Cancer Bronchique

Le Cancer Bronchique Le Cancer Bronchique 25 000 cas /an (14%), 23 000 morts/an (24%) 1 ere cause de mortalité chez l homme 3 eme cause chez la femme Augmentation continue de l incidence chez la femme Forte dépendance à l

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM NOUVELLE CLASSIFICATION TNM 7 ème Classification TNM 2009 du cancer du poumon Paumier A, Maugin E, Picquet J, Enon B. Service de CCVT CHU ANGERS La Baule, Mars 2010 Historique 1945 : invention du TNM 1973

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Catherine Uzan, Sébastien S Gouy,, Philippe Morice,, Pierre Duvillard, Christine Haie Meder,, Patricia Pautier,, Catherine

Plus en détail

Imagerie de la réponse r thérapeutique en cancérologie. M Seridi, SE Bendib Service d imagerie d CPMC

Imagerie de la réponse r thérapeutique en cancérologie. M Seridi, SE Bendib Service d imagerie d CPMC Imagerie de la réponse r thérapeutique en cancérologie M Seridi, SE Bendib Service d imagerie d médicale m CPMC Introduction L imagerie a un rôle primordial en oncologie pour guider le thérapeute dans

Plus en détail

Situation difficile dans le cancer du côlon La récidive ganglionnaire. F Dumont

Situation difficile dans le cancer du côlon La récidive ganglionnaire. F Dumont Situation difficile dans le cancer du côlon La récidive ganglionnaire F Dumont Les situations «difficiles» Elles sont difficiles car le pronostic est médiocre, les diagnostics difficiles et les niveaux

Plus en détail

CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE

CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE Cancer du sein : Incidence : 40 000 cas/an en France 85% de cancers invasifs : nécessité de connaître le statut ganglionnaire pour 34 000 patientes

Plus en détail

ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N

ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N INTRODUCTION - Incidence du cancer de la thyroïde est en augmentation - SEER:

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Philippe Halimi, MD Service de Radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Faculté de Médecine Paris-V; Université René Descartes

Plus en détail

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 %

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Adénocarcinome du rectum: prise en charge Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Séminaire de formation IRFC/Oncolie Christophe

Plus en détail

Y.M.MEDJDOUB Service de chirurgie thoracique et cardio vasculaire C.H.U.MUSTAPHA ALGER -

Y.M.MEDJDOUB Service de chirurgie thoracique et cardio vasculaire C.H.U.MUSTAPHA ALGER - PLACE DE LA RESECTION INFRALOBAIRE DANS LA CHIRURGIE DU CANCER BRONCHIQUE PRIMITIF Y.M.MEDJDOUB Service de chirurgie thoracique et cardio vasculaire C.H.U.MUSTAPHA ALGER - INTRODUCTION Abécédaires de la

Plus en détail

Les cancers du col de l utérus

Les cancers du col de l utérus Chapitre 1 Les cancers du col de l utérus Généralités Introduction - Classification La classification utilisée est celle de la FIGO 1 Stade I : limité au col IA : micro-invasif (défini sur pièce de conisation

Plus en détail

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9 ZONE: A de 5 à 9 5 - CAT DEVANT UNE LESION SUSPECTE:Suspicion de mélanome Exérè se complète de la lésion suspecte Mélanome in situ? : Marge d exérèse: 0,5cm (+si mélanome sur Dubreuilh*) Breslow 1mm? Ulcération

Plus en détail

Les lymphomes osseux. Soirée AIH. Dr Hervé Ghesquières Centre Léon Bérard, Lyon

Les lymphomes osseux. Soirée AIH. Dr Hervé Ghesquières Centre Léon Bérard, Lyon Les lymphomes osseux Soirée AIH Dr Hervé Ghesquières Centre Léon Bérard, Lyon Une définition difficile Localisations osseuses secondaires d un lymphome Lymphome osseux primitif Réticulosarcome de Parker

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Classification Les sarcomes utérins sont rares : 1% des tumeurs malignes gynécologiques : 3,3/100.000

Plus en détail

TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien

TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien TEP au 18 F-FDG FDG et cancers ORL: le point de vue du chirurgien Pr CONESSA Claude Dr Clément, Pr Poncet Service ORL du Val-de de-grâce Paris Rencontre APRAMEN 13/06/06 La TEP En fonction de notre expérience

Plus en détail

INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE

INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE INDICATIONS DU TEP SCAN EN CANCEROLOGIE DIGESTIVE TURSAC AVRIL 2006 ANDRAU PIERRE CHU TOULOUSE DONNEES TECHNIQUES DONNEES TECHNIQUES(1) Examen scintigraphique. Imagerie fonctionnelle. Basée sur la fonction

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

Indications et Résultats R du remplacement prothètique. tique de la veine cave supérieure en oncologie thoracique. Pr Alain CHAPELIER

Indications et Résultats R du remplacement prothètique. tique de la veine cave supérieure en oncologie thoracique. Pr Alain CHAPELIER Indications et Résultats R du remplacement prothètique tique de la veine cave supérieure en oncologie thoracique Pr Alain CHAPELIER Service de Chirurgie Thoracique et Transplantation Pulmonaire Hôpital

Plus en détail

LES MASTOCYTOMES CANINS

LES MASTOCYTOMES CANINS CAHIER DE PATHOLOGIE N 2 LES MASTOCYTOMES CANINS Dr Sandra Jolly DVM, DScV, responsable du département de pathologie 1. Epidémiologie 2. Caractéristiques techniques 3. Diagnostic 4. Bilan d extension en

Plus en détail