C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N. Réunion tenue à Luxembourg le mardi 15 décembre 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N. Réunion tenue à Luxembourg le mardi 15 décembre 2009"

Transcription

1 1 C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N Réunion tenue à Luxembourg le mardi 15 décembre 2009 Relevé provisoire des décisions Le président constate que le quorum est atteint. La liste des participants figure en annexe. L ordre du jour est adopté. Des conflits d intérêts sont déclarés par M. Henin concernant le projet Prêt BEI pour les PME : BNP PARIBAS II (FR) et le projet ION BEAM APPLICATIONS RSFF (BE) et par M. Reinesch pour le projet Prêt BEI pour les PME : BNP PARIBAS II (FR) et le projet ARCELORMITTAL BRAZIL-PLANTS UPGRADE (Brésil). Opérations Le Conseil d administration approuve les opérations suivantes : Opérations à l intérieur de l Union européenne Projet ION BEAM APPLICATIONS - RSFF (BE) Programme de RDI dans les domaines du diagnostic et de la thérapie du cancer, y compris les accélérateurs de particules Projet AUTOBAHN AUGSBURG ULM PPP TEN (DE) Élargissement de l autoroute A8 entre Augsburg et Ulm maximum en millions d EUR 252 Prêt global BAYERNLABO UMWELT (DE) pour le financement des activités de prêt de BayernLabo visant, pour l essentiel, à promouvoir la protection de l environnement Prêt global DEUTSCHE KREDITBANK ENERGIE I (DE) pour le financement de projets de dimension limitée dans le secteur de l énergie Projet VAILLANT INNOVATIVE HEATING RSFF (DE) Investissements en recherche, développement et innovation dans le domaine des systèmes domestiques de chauffage et de ventilation au cours de la période Les informations contenues dans le présent relevé provisoire des décisions sont susceptibles d être encore modifiées.

2 2 Projet ACCIONA RDI (ES) Investissements de RDI dans les domaines des énergies renouvelables, du traitement de l eau et des infrastructures maximum en millions d EUR 185 Projet ICL SPECIALTY CHEMICAL R&D (RSFF) (ES, NL, DE, UK, Israël) Activités de recherche-développement dans le domaine des produits chimiques spéciaux, pour la période Projet SANEAMIENTO DE ASTURIAS I (ES) Modernisation des infrastructures d assainissement dans les Asturies, y compris construction de stations d épuration et de collecteurs d eaux usées 400 Prêt BEI pour les PME : BNP PARIBAS II (FR) pour le financement d investissements réalisés par des petites et moyennes entreprises dans les secteurs de l industrie et des services 300 Projet SOGEFI ENERGY EFFICIENT TECHNO RDI (RSFF) (FR, IT) Investissements de RDI dans le secteur des pièces automobiles dans le but de diminuer le poids, la consommation de carburant et les émissions, mais aussi d augmenter la sécurité 40 Projet MVM ELECTRICITY NETWORK DEVELOPMENT (HU) Extension et mise à niveau du réseau national hongrois de transport d électricité 1 Projet ALCATEL-LUCENT OPTICS R&D (IT, FR, DE) Mise au point de la prochaine génération de systèmes de transmission dans le secteur des télécommunications 1 Projet DUCATI R&D (IT) Activités de recherche-développement menées par Ducati pour accroître le rendement énergétique et la sécurité MPS GROUP RISK SHARING FACILITY (IT) pour le financement de projets de RDI admissibles mis en œuvre par des promoteurs de petite ou moyenne dimension en Italie 100 Projet EUROPEAN PARLIAMENT KAD1-KAD2 (LU) Rénovation du bâtiment existant du Parlement européen (KAD1) et construction d une extension (KAD2) 320 MERIDIAM INFRASTRUCTURE FUND II (LU) Prise de participation dans un fonds d infrastructures paneuropéen investissant dans des projets ayant trait aux transports, aux infrastructures sociales et à l environnement

3 3 Projet DONG ENERGY POLISH WINDFARMS (PL) Construction de champs d'éoliennes de petite envergure (capacité totale de 80 MW) dans le nord-ouest de la Pologne maximum en millions d EUR 65 Projet NORTHERN POLAND ENERGY DISTRIBUTION (PL) Modernisation et mise à niveau des infrastructures de distribution d électricité d Energa dans le nord et le centre de la Pologne 2 Projet PIRELLI SLATINA TYRE FACTORY II (RO) Augmentation de la capacité de production de l actuelle usine Pirelli à Slatina Projet NEW KAROLINSKA SOLNA PPP (SE) Conception, construction et exploitation, à Solna, du nouvel hôpital universitaire Karolinska, d un hôtel pour les patients et d un parc de stationnement 700 Projet TRELLEBORG HIGH TECH ENGINEERING RDI (SE, DE, FR, DK, IT, UK) Activités de RDI dans le domaine des solutions haute performance fondées sur les technologies portant sur les polymères 80 Prêt-programme BARCLAYS KNOWLEDGE ECONOMY (UK) pour le financement, principalement, de projets dans l enseignement supérieur ainsi que de projets connexes en aval, comme les technopoles et incubateurs favorisant l économie de la connaissance 391 Projet OFFSHORE TRANSMISSION NETWORK ROUND 1 (UK) Mise en place de réseaux de transport de l électricité produite dans les parcs éoliens en mer, dans le cadre de la première phase du nouveau régime britannique applicable aux opérateurs de réseaux de transport offshore 523 Projet SCOTTISH AND SOUTHERN RENEWABLES I (UK) Construction, mise en service et exploitation de six parcs éoliens terrestres en Écosse, pour une capacité installée de 6 MW 447

4 4 Opérations à l extérieur de l Union européenne maximum en millions d EUR RUSSIE ET PAYS VOISINS DE L EST Prêt BEI pour les PME : FORUMBANK SME & ENERGY/ENVIRONMENT (Ukraine) pour le financement de PME et de projets de petite et moyenne dimension dans les secteurs de l énergie et de l environnement SE EUROPE ENERGY EFFICIENCY FUND - SE4F (Croatie, Turquie, Albanie, Bosnie-et-Herzégovine, ancienne République yougoslave de Macédoine, Monténégro, Serbie) Prise de participation dans un fonds de prêt spécialisé dans le financement de projets de petite dimension ayant trait à l efficacité énergétique dans le sud-est de l Europe Projet BELGRADE CITY SAVA BRIDGE (Serbie) Construction, à Belgrade, du nouveau pont sur la Save et de ses voies d accès MÉDITERRANÉE Projet TRAMWAY RABAT (Maroc) Construction de deux lignes de tramway entre Rabat et Salé 15 SWICORP INTAJ CAPITAL II FUND (Région Méditerranée) Prise de participation dans un fonds commun de placement plurisectoriel à capital fixe investissant dans des entreprises privées de taille intermédiaire installées dans la région d intervention de la FEMIP 10 ACP : AFRIQUE CARAÏBES PACIFIQUE Projet BENIN - TOGO POWER REHABILITATION (Bénin, Togo) Rénovation et extension des réseaux de transport et de distribution d électricité du Bénin et du Togo 35 Prêt-cadre NIGERIA INFRASTRUCTURE (Nigeria) pour le financement de projets d infrastructure de petite et moyenne dimension et d investissements du secteur privé, et soutien au développement du secteur financier 240

5 5 Prêt global BANK OF SAINT LUCIA II (Sainte-Lucie) pour le financement d entreprises privées de petite et moyenne dimension dans l industrie, l agriculture, l agroalimentaire, les infrastructures, l énergie, le tourisme, la santé, l éducation, les services ou d autres secteurs productifs maximum en millions d EUR 10 ALA : AMÉRIQUE LATINE ET ASIE Projet ARCELORMITTAL BRAZIL-PLANTS UPGRADE (Brésil) Programme d investissement visant à améliorer la gamme de produits et la répartition de la production, à accroître l efficacité énergétique et à réduire les incidences sur l environnement 130

6 6 Par ailleurs, les propositions suivantes soumises par procédure écrite sont approuvées : Opérations à l intérieur de l Union européenne - Prêt BEI pour les PME et autres priorités : ALPHA BANK RO-BG (BG, RO) pour le financement de PME et de projets de petite et moyenne dimension relevant d autres secteurs prioritaires de l activité de prêt de la BEI - Prêt BEI pour les PME : COOPERATIVE CENTRAL BANK LTD (CY) pour le financement de projets admissibles de petite et moyenne dimension à Chypre - Projet DUISBURGER HAFEN (DE) Modernisation et élargissement du plus grand port fluvial d Europe - Prêt BEI pour les PME : CAJA MADRID (ES) pour le financement de projets de petite et moyenne dimension - Projet CPCU EXTENSION CHAUFFAGE URBAIN PARIS (FR) Extension du réseau de chauffage urbain, construction de chaudières d appoint, installation de deux nouvelles centrales géothermiques et investissements destinés à réduire la pollution atmosphérique - Projet TRAMWAY DE BREST (FR) Construction de la première ligne du tramway de Brest - Projet ACADEMIC R&D (HIGH EDUCATION II) (HU) Financement d investissements corporels et incorporels dans le domaine de la RDI menés pendant la période dans six universités hongroises - Prêt-cadre BUDAPEST URBAN INFRASTRUCTURE (HU) pour le financement d investissements au cours de la période de programmation des Fonds structurels de l UE - Prêt global DEXIA CREDIOP ENVIRONMENT XVI (IT) pour le financement de projets de petite et moyenne dimension dans les domaines de la protection de l environnement et des communautés durables, y compris la rénovation urbaine et la santé - Projet ISAGRO R&D (IT) Investissements de RDI du groupe Isagro portant sur la découverte, l amélioration et le dépôt de brevets de produits chimiques et phytosanitaires sur la période maximum en millions d EUR

7 7 - Prêt BEI pour les PME : REGIONE ABRUZZO (IT) Opération de financement intermédiée, destinée à soutenir les PME des Abruzzes, à la suite des tremblements de terre d avril Prêt global BANK OCHRONY SRODOWISKA III (PL) pour le financement de projets de petite et moyenne dimension dans les domaines suivants : protection de l environnement, économies d énergie, infrastructures (y compris santé et éducation), industrie, agroalimentaire, services et tourisme en Pologne - Prêt-cadre CZESTOCHOWA URBAN INFRASTRUCTURE (PL) pour le financement de projets d investissement de petite et moyenne dimension dans les domaines des transports, de la protection de l environnement, de la santé et de l éducation, de la rénovation urbaine et de la réhabilitation d infrastructures municipales et d équipements collectifs à Czestochowa - Prêt-cadre GDANSK MUNICIPAL INFRASTRUCTURE II (PL) pour le financement du programme d aménagement urbain plurisectoriel de la ville de Gdansk - Prêt BEI pour les PME : KREDYT BANK (PL) pour le financement d initiatives de petite et moyenne dimension réalisées par des PME admissibles dans les secteurs de l industrie et des services en Pologne - Prêt-cadre LODZ MUNICIPAL ROADS (PL) pour le financement de projets d investissement de petite et moyenne dimension, essentiellement dans le domaine des infrastructures de transport public, dans la ville de Lodz - Prêt-cadre ZACHODNIOPOMORSKIE REGIONAL (PL) pour le financement de la construction et de la réhabilitation des infrastructures régionales de la Voïvodie de Zachodniopomorskie - Prêt BEI pour les PME et autres priorités : BES (PT) pour le financement de projets de petite et moyenne dimension réalisés principalement par des PME maximum en millions d EUR Projet SATA FLEET DEVELOPMENT (PT) Acquisition de quatre avions Bombardier Q400 destinés à remplacer des appareils de type ATP plus anciens 36 - Prêt BEI pour les PME : CLYDESDALE (UK) pour le financement d initiatives de petite et moyenne dimension réalisées par des PME indépendantes dans les secteurs de l industrie et des services 110

8 8 Opérations à l extérieur de l Union européenne maximum en millions d EUR BALKANS - Prêt BEI pour les PME et autres priorités : RLBH (Bosnie-et- Herzégovine) pour le financement, par crédit-bail, de projets de petite et moyenne dimension réalisés par des PME ou des organismes municipaux dans les domaines de la protection de l environnement, de l efficacité énergétique, des infrastructures, de l industrie, des services et du tourisme - Prêt BEI pour les PME et autres secteurs prioritaires : UCL (Bosnie-et- Herzégovine) pour le financement, par crédit-bail, de projets de petite et moyenne dimension situés en Bosnie-et-Herzégovine dans les domaines suivants : i2i, industrie, améliorations d infrastructures, protection de l environnement, efficacité énergétique et services, dont le tourisme - ISLAND INFRASTRUCTURE FACILITY (Croatie) Équipements collectifs réalisés sur le littoral - Prêt-cadre INTEGRATED SOLID WASTE SERBIA (Serbie) pour le financement de projets d investissement dans le secteur des déchets solides - Projet PUBLIC SECTOR RESEARCH AND DEVELOPMENT (Serbie) Investissements destinés à dynamiser les activités de R-D dans le secteur public - Prêt-cadre WATER AND SANITATION (ancienne République yougoslave de Macédoine) pour le financement d un programme d investissement destiné à accroître l approvisionnement en eau des zones rurales et à améliorer l élimination des eaux usées dans l ensemble du pays ACP : AFRIQUE CARAÏBES PACIFIQUE - Projet UMGENI WATER (Afrique du Sud) Modernisation des réseaux d adduction d eau et des installations de traitement des eaux dans le but de développer l approvisionnement en eau de la ville de Durban ainsi que le littoral septentrional, ainsi que les zones rurales situées à proximité 35 ALA : AMÉRIQUE LATINE ET ASIE - Projet HANOI METRO LINE (Viêt Nam) Construction d une nouvelle ligne de métro (ligne 3) à Hanoï 73

9 9 * * * * * Le Conseil d administration adopte le Plan d activité de la Banque et débat de la nouvelle méthodologie de calcul de la valeur ajoutée pour les opérations financées dans l UE et dans les pays préadhésion.

10 10 C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N Présents MM. P. MAYSTADT, président P. de FONTAINE VIVE CURTAZ S. BROOKS C. DA SILVA COSTA M. KOLLATZ-AHNEN M me E. SREJBER MM. D. SCANNAPIECO P. SAKELLARIS, vice-présidents Administrateurs : M. P. van BALLEKOM M me K. BOŽIČ MM. M. BUTI P. CURWEN J. DOMINIK P. DROSSOS V. GRECH K. A. HALL O. HENIN Z. HRUBÝ D. IVANOVSKI K. KAKOURIS M mes K. KASZASOVÁ I. KRUMANE MM. C. MONTICELLI R. MÜLLER W. NITSCHE M me T. NORAS MM. G. REINESCH I. SIKK M. SOMERS N. de SOUSA PEREIRA M me J. UZIELIENE

11 11 Expert : M. P. RICHARD Administrateurs suppléants : M mes T. BARTON M. DOLINAR S. GAUDIN MM. P. KARINIEMI R. de KORTE M. KRUSE M mes C. LAÍN F. MERCUSA MM. A. THERKILDSEN A. ŪBELIS M me Z. VARGA Experts suppléants : MM. E. LANDABURU A. SALA Secrétaire : M. A. QUEREJETA

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE «Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE La Banque européenne d investissement (BEI) est la banque de l Union européenne. Elle appuie les objectifs prioritaires de l UE

Plus en détail

et la promotion de l action en faveur du climat

et la promotion de l action en faveur du climat La Banque européenne d investissement et la promotion de l action en faveur du climat Les changements climatiques constituent l une des principales menaces d un point de vue environnemental, social et

Plus en détail

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement?

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Légende: Dépliant expliquant le rôle de la BEI, ses missions, son activité, son fonctionnement. Source: Banque européenne d investissement, Qu est-ce

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Secteur de l eau : le financement de projets d adduction d eau, d assainissement et de protection contre les inondations

Secteur de l eau : le financement de projets d adduction d eau, d assainissement et de protection contre les inondations Secteur de l eau : le financement de projets d adduction d eau, d assainissement et de protection contre les inondations Un approvisionnement sûr et fiable en eau et la protection des ressources hydriques

Plus en détail

La Banque européenne d investissement en bref

La Banque européenne d investissement en bref La Banque européenne d investissement en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets

Plus en détail

Le groupe BEI en France en 2009

Le groupe BEI en France en 2009 La banque de l Union européenne Février 2010 Le groupe BEI en France en 2009 Prêts de la BEI signés dans l'union européenne en 2009 : 70,3 milliards d euros dont en France : 6,3 milliards d euros (soit

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle Institut national de la propriété Brevet unitaire et Juridiction unifiée Besançon, le 8 octobre 2015 industrielle Brevet unitaire et Juridiction unifiée I - Le contexte II - Le brevet européen à effet

Plus en détail

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait SMS Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : SMS depuis la France vers les mobiles Métropolitains Neuf Mobile Par SMS / destinataire Mini Forfait Forfaits et Forfaits TWIN Tarif

Plus en détail

La Suisse est àla pointe de la recherche et de l innovation, l encouragement àla recherche doit cadencer son pas

La Suisse est àla pointe de la recherche et de l innovation, l encouragement àla recherche doit cadencer son pas La Suisse est àla pointe de la recherche et de l innovation, l encouragement àla recherche doit cadencer son pas La conseillère nationale Tiana Moser, pvl Séminaire parlementaire du réseau FUTURE 11 janvier

Plus en détail

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles 3ème conférence internationale MEDENER 10 avril 2015 2ème table ronde Les synergies et projets pour accélérer la transition énergétique

Plus en détail

Banque européenne d investissement

Banque européenne d investissement Banque européenne d investissement La banque de l Union Européenne Pierre-Etienne Bouchaud Chef de Représentation BEI à Rabat 13/09/2015 Port Finance International Casablanca - 16/17 Septembre 2015 1 La

Plus en détail

La BEI dans l économie circulaire

La BEI dans l économie circulaire La BEI dans l économie circulaire L appui au développement d une économie circulaire est l un des objectifs prioritaires de l Union européenne (UE) en raison du potentiel qu elle recèle pour stimuler la

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Atelier TRANSPORT Internalisation des coûts externes et Directive Eurovignette

Atelier TRANSPORT Internalisation des coûts externes et Directive Eurovignette Séminaire MEEDDAT - ONG Enjeux de la présidence française aise du Conseil de l UEl Atelier TRANSPORT Internalisation des coûts externes et Directive Eurovignette Paris, 27 mai 2008 Pierre Courbe, chargé

Plus en détail

Conseil économique et social. Examen des activités récentes de la CEE dans le domaine des transports routiers

Conseil économique et social. Examen des activités récentes de la CEE dans le domaine des transports routiers Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/2014/14 Distr. générale 17 décembre 2013 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Soixante-seizième

Plus en détail

Conseil économique et social. Prorogation du mandat de l Équipe spéciale conjointe sur les indicateurs de l état de l environnement

Conseil économique et social. Prorogation du mandat de l Équipe spéciale conjointe sur les indicateurs de l état de l environnement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 15 août 2014 Français Original: anglais ECE/CEP/2014/12 Commission économique pour l Europe Comité des politiques de l environnement Vingtième

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions COMMISSION EUROPEENNE MEMO Bruxelles, le 10 janvier 2014 Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions (voir aussi IP/14/09) Qu'est-ce que le tableau de bord de la mobilité? Le tableau de bord de

Plus en détail

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement 1. En quoi consiste ELENA? ELENA est un mécanisme européen d assistance technique destiné à aider financièrement les collectivités

Plus en détail

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe La BEI contribue à la création de croissance et d emplois et au renforcement de la cohésion en Europe par son soutien à la mise en œuvre de la politique

Plus en détail

Typologie des entreprises en France 1 et dans l UE à 27

Typologie des entreprises en France 1 et dans l UE à 27 Janvier 2009 Typologie des entreprises en France 1 et dans l UE à 27 Données pour la France 2 Le secteur privé français compte, près de 1,5 millions d entreprises. Poids des entreprises selon leur taille

Plus en détail

L assistance JASPERS aux projets de Smart Cities. Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS

L assistance JASPERS aux projets de Smart Cities. Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS L assistance JASPERS aux projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS JASPERS Qui sommes-nous? En quoi consiste notre assistance? Nos activités dans le développement

Plus en détail

Encourager la mobilité durable

Encourager la mobilité durable Encourager la mobilité durable Les prêts de la BEI dans le secteur des transports contribuent à la réalisation des objectifs stratégiques de l Union européenne en matière d environnement, de développement

Plus en détail

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Sommaire 1. 2. 17 mars 2015 European Bank for Reconstruction and Development 2015 2 À propos

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT MM1(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT EXCLUSIVEMENT DE L ARRANGEMENT DE MADRID (Règle 9 du règlement

Plus en détail

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Conférences sur l Investissement Services Publics (eau et énergie)

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe Cote du document: EB 2007/92/R.55 Point de l ordre du jour: 22 c) Date: 23 octobre 2007 Distribution: Publique Original: Anglais F Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

«Smart Cities & Sustainable Development»

«Smart Cities & Sustainable Development» «Smart Cities & Sustainable Development» Un programme exclusif Une collaboration entre la Banque Européenne d Investissement et Belfius Banque Pierre-Emmanuel Noël EIB François Franssen Belfius Banque

Plus en détail

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance Le saviez-vous? Les marchés publics représentent en moyenne au moins 15% du PIB d un pays. L Accord de l OMC sur les

Plus en détail

Projets MED récemment approuvés

Projets MED récemment approuvés Projets MED récemment approuvés Les projets suivants ont été approuvés en Décembre 2012 par le Comité de Sélection du Programme MED dans le cadre de l'appel ciblé à «l'innovation pour les énergies renouvelables

Plus en détail

Erasmus+ Volet "Enseignement supérieur" Dimension internationale. Erasmus

Erasmus+ Volet Enseignement supérieur Dimension internationale. Erasmus Erasmus+ Volet "Enseignement supérieur" Dimension internationale Erasmus 1 Coopération EU-Tunisie: d'où vient-on? Tempus IV - TU impliquée dans 47 projets - 29% des projets financés dans la région - Budget

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

Office alimentaire et vétérinaire

Office alimentaire et vétérinaire COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F - Office alimentaire et vétérinaire DG(SANCO)/660003/003 REV. 1 Office alimentaire et vétérinaire Programme des

Plus en détail

Les principaux programmes de l Union Européenne

Les principaux programmes de l Union Européenne Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Les principaux programmes de l Union Européenne Pr. MERZOUKI Mohammed Point focal de la Cellule Technique d Appui à la Recherche Faculté des Sciences Dhar El Mahraz-Fès

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services Soutien aux Projets Multi-Pays Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services représente environ 11% des engagements de la BERD Répartition de notre portefeuille par secteur fin 2014 Transport

Plus en détail

ATTRACTIVITÉ DU MAROC :

ATTRACTIVITÉ DU MAROC : ATTRACTIVITÉ DU MAROC : À LA DÉCOUVERTE DES OCCASIONS D AFFAIRES DANS LES SECTEURS PORTEURS DE CE PAYS Une présentation de : Mohcine Chougrad, spécialiste de l'information d affaires Mai 2015 Qui sommes-nous?

Plus en détail

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES BUREAU CENTRAL FRANÇAIS DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Adresser toute correspondance : 1, rue Jules Lefebvre 75431 PARIS CEDEX 09 Téléphone : 01 53 21 50 80 Télécopieur :

Plus en détail

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Antoine SAINT-DENIS, Commission européenne, DG Emploi, Affaires sociales, Egalité des chances 2 Antoine SAINT-DENIS

Plus en détail

Flotte Automobile (-3,5t)

Flotte Automobile (-3,5t) Flotte Automobile (-3,5t) ASSISTANCE AUX ENTREPRISES Votre parc toujours en mouvement Panne, accident, vol, gestion... AXA Assistance vous simplifie la vie à tous les niveaux. Un simple véhicule immobilisé

Plus en détail

e-compétences Transformation numérique en Europe Compétitivité, Croissance et Emploi

e-compétences Transformation numérique en Europe Compétitivité, Croissance et Emploi e-compétences Compétitivité, Croissance et Emploi Transformation numérique en Europe Paris, 10 Juin 2015 Université Numérique du MEDEF Construisons ensemble l'europe du numérique Le Marché Mondial du Numérique

Plus en détail

DEC 20/2014 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014. le 21 juillet 2014 le 21 juillet 2014

DEC 20/2014 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014. le 21 juillet 2014 le 21 juillet 2014 DEC 20/2014 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 21 juillet 2014

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT MM1(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT EXCLUSIVEMENT DE L ARRANGEMENT DE MADRID (Règle 9 du règlement

Plus en détail

Évasio stages & études. Étudiez!

Évasio stages & études. Étudiez! Évasio stages & études Étudiez! UNE ASSURANCE STAGES & ÉTUDES, POURQUOI? Évasio stages & études, la solution étudiée pour vous! Vous partez étudier ou faire un stage à l étranger, rien ne peut vous empêcher

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

C O N S E I L D ' A D M I N I S T R A T I O N. Réunion tenue à Luxembourg le 16 septembre 2014

C O N S E I L D ' A D M I N I S T R A T I O N. Réunion tenue à Luxembourg le 16 septembre 2014 C O N S E I L D ' A D M I N I S T R A T I O N Réunion tenue à Luxembourg le 16 septembre 2014 Relevé provisoire des décisions 1 ----------------------------------------------- Le PRÉSIDENT constate que

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7)

Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7) Journées d information sur les derniers appels à projets de recherche du FP7 Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7) Héloïse Lemoine et François

Plus en détail

La Banque européenne d investissement au service des actions extérieures de l Union européenne

La Banque européenne d investissement au service des actions extérieures de l Union européenne La Banque européenne d investissement au service des actions extérieures de l Union européenne Présentation de Philippe Maystadt, Président de la Banque européenne d investissement, au Collège d Europe,

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125 PARTIE 5 LE LE FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 125 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LE AVANT PROPOS 127 à 131 SYNTHÈSE 132 à 133 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 134 à 136 > Le détachement

Plus en détail

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER LA SUISSE - UN MODÈLE DE Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER Que savez-vous de la Suisse? Roger Federer Chocolat Montres de luxe 2 Quel est le lien entre ces objets et la Suisse? Velcro

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS

projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS L assistance JASPERS aux projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS JASPERS Qui sommes-nous? En quoi consiste notre assistance? 2 3 JASPERS: Qui sommes-nous?

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

EP 1 865 273 A1 (19) (11) EP 1 865 273 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 12.12.2007 Bulletin 2007/50

EP 1 865 273 A1 (19) (11) EP 1 865 273 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 12.12.2007 Bulletin 2007/50 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 865 273 A1 (43) Date de publication: 12.12.2007 Bulletin 2007/50 (51) Int Cl.: F24J 3/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06114990.2 (22) Date de dépôt: 06.06.2006

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 8.1.2014 COM(2013) 938 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL Rapport sur l'état d'avancement de la mise en œuvre de la directive 2006/32/CE

Plus en détail

ETUDIANTS DE TOUS PAYS

ETUDIANTS DE TOUS PAYS ETUDIANTS DE TOUS PAYS Vous avez moins de 55 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité. Nous vous

Plus en détail

Branche Energie Services

Branche Energie Services GDF SUEZ Jérôme Tolot Chiffres clés opérationnels Leader européen des services à l énergie 120 000 clients publics, industriels et tertiaires 5 ans : durée moyenne du portefeuille de contrats de services**

Plus en détail

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS Vous avez moins de 36 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité.

Plus en détail

http://www.eib.org! " # $ %&

http://www.eib.org!  # $ %& http://www.eib.org! " # $ %& La Banque Européenne d Investissement (BEI) Créée par le Traité de Rome en 1957 L Institution financière de l Union européenne 42 Mds EUR de prêts en 2003 (dont 2.1 dans les

Plus en détail

Baromètre de la société de l information

Baromètre de la société de l information Baromètre de la société de l information BAROMÈTRE DE LA SOCIETE DE L INFORMATION (2014) http://economie.fgov.be L édition 2014 du Baromètre de la société de l information est disponible sur le site web

Plus en détail

Groupe de travail FSESP/ISP

Groupe de travail FSESP/ISP Groupe de travail FSESP/ISP 4-5 mai 2006, Bruxelles Une nouvelle Fédération Notre voix en Europe La Fédération européenne a besoin d une constitution qui reflète nos objectifs et nous donne la structure,

Plus en détail

Stimuler la rénovation des bâtiments Un aperçu des bonnes pratiques en Europe

Stimuler la rénovation des bâtiments Un aperçu des bonnes pratiques en Europe La Défense, 18 novembre 2013 Stimuler la rénovation des bâtiments Un aperçu des bonnes pratiques en Europe Bogdan Atanasiu Buildings Performance Institute Europe Bogdan.Atanasiu@bpie.eu @BPIE_eu Exigences

Plus en détail

PROGRAMME DES SÉANCES JEUDI 28 MAI 2015

PROGRAMME DES SÉANCES JEUDI 28 MAI 2015 ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL journal Comité des programmes et des budgets N 2 Trente et unième session Vienne, 27-29 mai 2015 PROGRAMME DES SÉANCES JEUDI 28 MAI 2015

Plus en détail

Livre vert sur les retraites. Le vieillissement démographique s accentue: 2008 et 2060. Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension

Livre vert sur les retraites. Le vieillissement démographique s accentue: 2008 et 2060. Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension Livre vert sur les retraites Colloque Assuralia, «L Europe et le vieillissement: l avenir de nos pensions» Bruxelles, le 26 octobre 2010 Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension Le vieillissement

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE

LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE La participation au concours et l utilisation du site Web www.wecanendpoverty.eu constituent un accord avec les termes et conditions suivantes. UN APPEL À LA

Plus en détail

Facteurs de succès d éco-organismes européens tirés de 20 années d expérience en REP. Joachim Quoden Directeur principal, EXPRA

Facteurs de succès d éco-organismes européens tirés de 20 années d expérience en REP. Joachim Quoden Directeur principal, EXPRA Facteurs de succès d éco-organismes européens tirés de 20 années d expérience en REP Joachim Quoden Directeur principal, EXPRA Nous sommes l organisme EXPRA Regroupement d organismes représentant des entreprises

Plus en détail

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.11.2014 C(2014) 8734 final ANNEX 1 ANNEXE au RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION remplaçant les annexes I et II du règlement (UE) n 1215/2012 du Parlement

Plus en détail

Solution transitoire Guide HES-SO

Solution transitoire Guide HES-SO Solution transitoire Guide HES-SO 2014-2015 Informations : Maude Freléchoux, Rue de la Jeunesse 1, 2800 Delémont / maude.frelechoux@hes-so.ch / 032 424 49 14 Table des matières 1 Introduction... 3 2 Relation

Plus en détail

Financement de l'énergie durable Les priorités du programme Horizon 2020

Financement de l'énergie durable Les priorités du programme Horizon 2020 Financement de l'énergie durable Les priorités du programme Horizon 2020 Adrien BULLIER Chargé de Projets Programmes Energie Intelligente Europe et Horizon 2020 Commission Européenne, Agence exécutive

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

QUESTIONS / RÉPONSES :

QUESTIONS / RÉPONSES : Question : Afin de bénéficier de l exemption d établissement de comptes consolidés prévue à l article 316 LSC, les sous-groupes luxembourgeois consolidés dans un ensemble plus grand d entreprises doivent

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande?

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? FR J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? A Informations sur le règlement de Dublin pour les demandeurs d une protection internationale en vertu

Plus en détail

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Anita Fürstenberg-Lucius Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan

Plus en détail

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/ENERGY/WP.3/2009/3 17 novembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE L ÉNERGIE DURABLE Groupe de

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL Direction D. Soutien direct D.4. Gestion financière du FEAGA Bruxelles, le 12.1.2015. Ares(2015)48302-104208 RECTIFICATIF

Plus en détail

signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement

signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement 3 Février 2014 Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Avec le Pacte européen pour

Plus en détail

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN 1. Présentation... 413 2. Méthodologie... 413 3. Sources de documentation... 413 4. Tableaux... 414 Liste des tableaux Tableau 33. 1 : Répartition des représentations

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable L AFD ET LA TURQUIE Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia Partenaires pour un développement durable LA TURQUIE Puissance émergente de la région euro-méditerranéenne, la Turquie connaît un développement

Plus en détail