ENVIRONNEMENT : les entreprises en action(s)!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENVIRONNEMENT : les entreprises en action(s)!"

Transcription

1 Mardi 2 décembre 2014 Palais des Congrès Namur ENVIRONNEMENT : les entreprises en action(s)! 20 ans d'expertise des témoignages des perspectives... Colloque de la Cellule des Conseillers en Environnement de l'uwe

2 2

3 20 ANS DE GESTION ENVIRONNEMENTALE EN ENTREPRISES : QUEL BILAN? La gestion de l environnement c est tout d abord limiter les impacts environnementaux liés à l activité humaine mais c est aussi devenu un véritable enjeu de développement pour les entreprises. En effet, montrer «patte verte» devient un critère prépondérant dans les marchés, qu ils soient publics ou privés. Toutefois, pour les entreprises, peu importe leur taille, l environnement reste souvent synonyme de contrainte car le thème est vaste et complexe. La législation en la matière se renforce, les obligations se multiplient et les contrôles se systématisent. En 1994, l Administration wallonne de l environnement (Direction Générale des Ressources Naturelles et de l Environnement) souhaitait avoir, à côté de ses outils répressifs, un outil incitatif pour sensibiliser les entreprises à la gestion de l environnement. D où l idée originale, à l époque, d initier un partenariat avec l Union Wallonne des Entreprises (UWE). La Cellule des Conseillers en Environnement (CCE) ainsi créée eut, dès le départ, pour mission d instaurer un dialogue avec les entreprises wallonnes, et ce, dans un climat de confiance et de confidentialité. Depuis, la CCE n a pas ménagé ses efforts pour que la dimension environnementale soit prise en compte par les entreprises wallonnes. Elle a très vite développé des outils associés à une méthodologie de travail pour aider les entreprises à mettre en place une démarche environnementale efficiente. Le diagnostic environnement a ainsi vu le jour. Cet outil établit un état des lieux qui permet à l entreprise d acquérir une vision globale de son fonctionnement. Tout comme le diagnostic du médecin ne soigne pas le patient mais l oriente vers le traitement adéquat, le diagnostic environnement n a pas pour ambition de solutionner tous les problèmes d une entreprise mais a pour objectif de définir les bases d une démarche cohérente et efficace. Fort de leurs 20 ans de présence sur le terrain, les conseillers en environnement de la CCE ont pu mettre en évidence une série de constats qu ils ont souhaité partager lors du vingtième anniversaire de la cellule. Des intervenants, d horizons divers, vont se succéder cette matinée pour partager leurs expériences, leurs visions, leurs perspectives. Des entreprises dévoileront, de manière objective, le pourquoi et le comment de leur propre gestion environnementale. Il est entendu que de multiples facteurs amènent les entreprises à mettre en œuvre une démarche environnementale. Certains peuvent relever d un caractère obligatoire, d autres d un réel besoin de l entreprise ou bien encore de la conviction profonde d un dirigeant. Réduction de coûts, meilleure organisation interne, satisfaction des clients, projets d entreprise motivant, opportunités de nouveaux marchés, meilleure image de marque sont autant de bénéfices réels qu une bonne gestion de l environnement peut apporter. Mais, quel que soit le facteur déclencheur et le bénéfice recherché, la principale clé du succès reste sans aucun doute la volonté de changement. La Cellule des Conseillers en Environnement 3

4 Quel chemin parcouru, en 20 ans, par les entreprises wallonnes? Environnement et entreprises : contrainte ou opportunité? Quelles perspectives pour le monde entrepreneurial? Autant de questions auxquelles répondront les acteurs institutionnels et représentants d entreprises au travers de témoignages, d exposés et d'échanges avec les participants. 4

5 PROGRAMME 8h30 8h50 9h00 9h15 9h30 Accueil café Mot d'accueil par Vincent REUTER, Administrateur Délégué de l'uwe et André LEBRUN, Directeur du Département Environnement, Aménagement du Territoire, Energie et Mobilité de l'uwe PARTIE 1 INTRODUCTION Turning environmental challenges into business opportunities recent developments in EU environmental policy par Peter CZAGA, Policy Officer, DG Environment, European Commission Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises par Marianne PETITJEAN, Directrice, Département des Permis et Autorisations, DGO3, SPW La Cellule des Conseillers en Environnement : 20 ans de présence sur le terrain par Olivier CAPPELLIN, Cellule des Conseillers en Environnement de l'uwe PARTIE 2 ENVIRONNEMENT : OPPORTUNITE OU CONTRAINTE? LES ENTREPRISES EN ACTION(S)! 9h45 10h00 10h15 10h30 11h00 11h15 11h30 Témoignage d'entreprise n 1 : Solidbeton (Province de Liège) par Jean-François RAVONE, Administrateur délégué Témoignage d'entreprise n 2 : Peter Müller (Province de Liège Cantons de l'est) par Gilbert LEYENS, Gérant associé Témoignage d'entreprise n 3 : Isometall (Province de Luxembourg) par André EVRARD, Conseiller en prévention et responsable environnement Pause café Témoignage d'entreprise n 4 : Bières de Chimay (Province de Hainaut) par Daniel HENRIET, Conseiller en prévention Témoignage d'entreprise n 5 : Schmitz Digital Printing (Province de Namur) par Bruno SCHMITZ, Gérant Témoignage d'entreprise n 6 : IBA (Province de Brabant wallon) par Hugues RONSSE, Procurement & Logistics Manager PARTIE 3 ECHANGES 11h45 "Entreprise et environnement : quelles perspectives d avenir? " En présence de : - Jean-Marie POSTIAUX (Solvay, Public Affairs Manager Belgium) - André LEBRUN (UWE) - Peter CZAGA (DG Environment, European Commission) - Marianne PETITJEAN (DGO3, SPW) - Carlo Di Antonio, Ministre 12h45 13h00 14h30 Conclusions par Carlo Di Antonio, Ministre wallon de l'environnement, de l Aménagement du territoire, de la Mobilité, des Transports, des Aéroports et du Bien-être animal (ou son représentant) Lunch Fin La matinée est animée par Vincent LANGENDRIES, journaliste à la RTBF. 5

6 LA CELLULE DES CONSEILLERS EN ENVIRONNEMENT, 20 ANS DE PRATIQUE DE TERRAIN EN MATIERE DE SENSIBILISATION DES ENTREPRISES Active depuis 1994 à l UWE, la Cellule des Conseillers en Environnement (CCE) mène des actions de sensibilisation en matière d environnement dans les entreprises wallonnes. Elle répond aux demandes des entreprises toujours avec les mêmes moteurs : contact direct et confidentialité. Près de 20 années d expérience de terrain ont permis aux conseillers de l'uwe de développer et proposer des services et des outils pratiques toujours mieux adaptés aux besoins des entreprises. Ceci dans le but de faciliter la mise en place d'une gestion environnementale efficace et cohérente au sein des entreprises wallonnes. Depuis 1994, ce sont plus de actions et projets qui ont été réalisés par les équipes successives de la CCE et qu il est possible de résumer de la sorte : Projet européen Life SMIGIN* Diagnostics environnement Site internet Articles publiés Outils pratiques Colloques Au 1/11/14 Questions traitées Séances d'information * Le projet Life-environnement SMIGIN «Sustainable Managment by Interactive Governance and Industrial Networking» avait pour objectif d améliorer la gestion environnementale des entreprises situées sur un même PAE. Mené par la Cellule des Conseillers en Environnement de l Union Wallonne des Entreprises (UWE), en partenariat avec la Chambre de Commerce et d Industrie du Valenciennois (CCIV), ce projet a été financé de novembre 2006 à octobre 2009 par le Programme Life de la Commission Européenne, la Région Wallonne, l ADEME et la région Nord Pas de Calais. Plus d'info: Le travail effectué par la CCE au cours des 20 dernières années, et qui a permis à des milliers d'entreprises d'être sensibilisées à la gestion environnementale, a été mis en évidence notamment par la Commission européenne. 6

7 EQUIPE CCE LA CELLULE DES CONSEILLERS EN ENVIRONNEMENT EN 2014 Olivier Cappellin Responsable de la Cellule des Conseillers en Environnement Ingénieur industriel (ISI) option "Agronomie et Environnement" Marjorie Bougelet Conseillère pour la province du Hainaut Ingénieure agronome (FUSAGx) option "Aménagement des Territoires" Hélène Duplat Conseillère pour les provinces de Hainaut et Brabant wallon Ingénieure agronome (UCL) option "Elevage" Stéphanie Fourez Conseillère pour les provinces de Namur et Luxembourg Ingénieure agronome (FUSAGx) option "Aménagement des Territoires" Florence Gillmann Conseillère pour la province de Liège Licenciée en chimie (ULg) Spécialisation en aquaculture (FUNDP) Fabian Plumier Conseiller pour la province de Liège Docteur en sciences (FUNDP) option "Chimie" Les services gratuits et confidentiels proposés par la Cellule des Conseillers en Environnement sont destinés aux entreprises situées en Wallonie, qu'elles soient membres ou non de l'uwe. Concrètement, la CCE : réalise des diagnostics en matière d environnement auprès de PME wallonnes crée des outils pratiques qui sont diffusés via le site internet répond à toutes les questions environnementales diffuse une newsletter bimestrielle relative à l actualité environnementale apporte une aide dans les démarches relatives au permis d'environnement organise des séances d'information sur les thématiques environnementales (permis d environnement, déchets, système de management environnemental ) et des séminaires d'échanges et de rencontres intitulés "90 Minutes pour l'environnement" 7

8 PRESENTATION DES INTERVENANTS Peter CZAGA Policy Officer, DG Environment, EUROPEAN COMMISSION " Turning environmental challenges into business opportunities recent developments in EU environmental policy" Economiste de formation, Peter Czaga, a travaillé sur les questions de commerce et d'environnement à la Direction générale du commerce extérieur. Il a ensuite poursuivi sa carrière à l Administration publique hongroise et à l'ocde. En 2005, il a rejoint la Commission Européenne en tant que Policy Officer à la Direction générale de l'environnement. Depuis, il travaille sur les thématiques des PME et de l'environnement ainsi que sur l'empreinte environnementale et les aspects internationaux de la consommation durable et les politiques de production. Marianne PETITJEAN Directrice, Département Permis et autorisations, DGO3, SERVICE PUBLIC DE WALLONIE " Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises" Licenciée en Sciences Chimiques et en Sciences de l Environnement, Marianne Petitjean a débuté sa carrière en tant que professeur de Chimie dans l enseignement secondaire supérieur. Ensuite, après 9 mois au sein du cabinet du Ministre wallon de l Environnement, elle a intégré le Centre environnement de l Université de Liège en 1991 et y a géré la conception et la réalisation des rapports sur l Etat de l Environnement wallon. Depuis 1994, elle travaille à la Direction Générale de l Agriculture, de l Environnement et des Ressources Naturelles du Service Public de Wallonie. Elle y a d abord été responsable de la coordination de dossiers "environnement-entreprise" traitant de l interface entre les acteurs socio-économiques et de leurs obligations environnementales (projet REGINE) et de l'exécution des réglementations relatives à la prévention et la réduction intégrées de la pollution des établissements potentiellement les plus polluants de la Wallonie. En avril 2014, elle devient Directrice de la Direction de Liège du Département des Permis et Autorisations. Olivier CAPPELLIN Responsable de la Cellule des Conseillers en Environnement, UNION WALLONNE DES ENTREPRISES " La Cellule des Conseillers en Environnement : 20 ans de présence sur le terrain" Ingénieur Industriel option agronomie et environnement, Olivier Cappellin a débuté sa carrière en tant que coordinateur environnement chez GSK. A l'uwe depuis 2002, il a tout d'abord été conseiller en environnement pour la Province de Hainaut, puis conseiller en énergie. Depuis 2010, il est responsable de la Cellule des Conseillers en Environnement. Gaëtan Gillet 8

9 Jean-Marie POSTIAUX Public Affairs Manager Belgium, SOLVAY Echanges - "Entreprise et environnement : quelles perspectives d avenir? " Licencié en Sciences Economiques, Maître en Econométrie et PhD in Philosophy, Jean-Marie Postiaux, occupe le poste de "Public Affairs Manager Belgium" du Groupe Solvay. Actif depuis de nombreuses années dans le milieu associatif, il est notamment Président de l Institut de Conseil et d Etudes en Développement Durable (ICEDD) et Vice-Président du WWF-Belgium. Il est également auteur ou co-auteur de plusieurs ouvrages et articles traitant de l approche économique du concept de développement durable et de Responsabilité Sociétale des Entreprises. André LEBRUN Directeur du Département Environnement, Aménagement du Territoire, Energie et Mobilité, UNION WALLONNE DES ENTREPRISES Echanges - "Entreprise et environnement : quelles perspectives d avenir? " Licencié en droit et licencié spécial en droit européen, André Lebrun travaille depuis 20 ans à l'uwe dont il est devenu, en 2009, le directeur du Département Environnement, Aménagement du territoire, Energie et Mobilité. Il coordonne une équipe de 15 personnes actives dans la défense des intérêts des entreprises et dans les différents programmes de sensibilisation des entreprises que l UWE mène avec le soutien des pouvoirs publics wallons : Cellule des Conseillers en Environnement, Cellule Mobilité et Cellule Parcs d'activité Durables. Notamment membre du Conseil wallon de l environnement pour le développement durable, il préside la Commission Energie du Conseil économique et social de Wallonie. Vincent LANGENDRIES Journaliste à la RTBF Animation de la matinée Licencié en journalisme et communication de l Université libre de Bruxelles, Vincent Langendries entre à la RTBF en 1989 en tant que collaborateur et y obtient, en 1997 un contrat interne. Il se partage depuis entre les reportages, l édition et la présentation. 9

10 PRESENTATION DES ENTREPRISES TEMOINS SOLIDBETON L'entreprise est représentée par Monsieur Jean-François RAVONE, Administrateur délégué. Fils du créateur de l entreprise, Jean-François Ravone est, pour ainsi dire, né dans le béton! C est donc naturellement qu il rejoint l entreprise familiale à 28 ans dans laquelle il occupe actuellement la fonction d Administrateur délégué. Très vite, sa fibre environnementale le pousse à intégrer cette composante dans le quotidien de l entreprise dans un but précis : réduire les impacts de l entreprise sur l éco-système. Considéré comme le "Monsieur environnement " de l entreprise, il est l initiateur des démarches environnementales qui ont notamment permis à Solidbeton de se distinguer au travers de différentes reconnaissances dans le domaine. Carte d identité de l entreprise Province : Liège Secteur d'activité : Production de dalles en béton Date de création : 1978 Nombre de travailleurs : 30 Chiffre d'affaires : Certifications environnementales : ISO 14001, ISO 9001, Ohsas Diagnostic environnement de la CCE : 2004 Présentation des activités Solidbeton est une société spécialisée dans la pose et le lissage de dalles en béton, tant pour les industriels que pour les particuliers. La gamme de produit propose une quantité pratiquement infinie de combinaisons, permettant ainsi de répondre aux attentes les plus spécifiques des clients tout en assurant une durabilité sans limite du produit. Première entreprise wallonne triplement certifiée (environnement qualité sécurité), Solidbeton ne cesse d améliorer sa gestion environnementale et les reconnaissances officielles en témoignent. La dernière en date (2014) : l obtention de la 3 ème étoile au projet pilote du label Ecosystémique wallon. 10

11 Principales actions environnementales Mobilité - Renouvellement des véhicules tous les 3 ans afin d assurer une performance continue en matière de réduction des émissions de CO 2 - Installation de puces sur les véhicules permettant un suivi précis des kilomètres parcourus par an et par véhicule - Véhicules tous équipés de GPS de manière à d optimaliser les déplacements Energie - Autonomie énergétique : bâtiment passif, panneaux solaires thermiques et photovoltaïques - Suivi mensuel des consommations Biodiversité - Toiture verte - En projet : praire fleurie Interview Pourquoi l entreprise s est-elle engagée dans une démarche environnementale? «D abord parce qu il me semble inconcevable qu une entreprise digne de ce nom ne le fasse pas! L environnement doit être une préoccupation quotidienne des entreprises pour réduire nos impacts et assurer un avenir «vert» pour les générations futures. Ensuite, parce qu une telle démarche permet incontestablement de réduire nos coûts globaux par la mise en place d actions parfois simples mais efficaces.» Quel sont vos perspectives d avenir pour l environnement? «Poursuivre notre démarche d amélioration continue et surtout : rester précurseur en la matière!» SOLIDBETON S.A. Parc Industriel Les Cahottes Rue des S les FLEMALLE Tél: Fax:

12 PETER MÜLLER L'entreprise est représentée par Monsieur Gilbert LEYENS, Gérant-associé Après une carrière de 20 ans dans l informatique, cet informaticien de formation décide, en 2005, de changer de secteur d activité et d orienter sa carrière dans une entreprise de taille "familiale" et située dans sa région natale. Il rejoint ainsi l entreprise Peter Müller, d abord comme assistant de direction et ensuite comme gérant (2006). En 2009, il rachète l entreprise avec son collègue Kurt Faymonville, ce qui lui a d ailleurs valu le "Grand Prix Wallon de l'entrepreneuriat dans la catégorie REPRISE". Côté loisirs, ce Stavelotain, père de 4 enfants, est membre actif de la célèbre Confrérie folklorique des Blancs Moussis. Carte d identité de l entreprise Province : Liège Cantons de l'est Secteur d'activité : transformation du bois Date de création : 1970 Nombre de travailleurs : 25 Chiffre d'affaires : Certification environnementale : ISO Diagnostic environnement de la CCE : 1995 Présentation des activités La transformation de bois brut, telle est l activité de l entreprise depuis plus de 40 ans. Elle se décline en 4 domaines spécifiques : - La production de tuteurs pour l arboriculture. Issus des forêts régionales, les rondins d épicéa sont triés, écorcés, pointés, chanfreinés et séchés avant d être traités en autoclave pour garantir leur longévité - La production et le placement de clôtures équestres - L imprégnation en autoclave pour des tiers (essentiellement des scieries) - Les constructions en bois : maisons passives et basses énergie, charpentes, étables et car-ports Attentive à son image de marque et à ses relations avec le voisinage, l entreprise Peter Müller a mis en place une gestion améliorée de l environnement et a obtenu, en 2011, la certification ISO

13 Principales actions environnementales Mise en conformité Eau - Remplacement de groupes hydrauliques sans bac de rétention par des moteurs électriques - Aménagement d une ouverture dans la cheminée pour la mesure des rejets atmosphériques - Réutilisation des eaux «usées» en interne diminution des consommations de 30% entre 2011 et 2013 Energie - Mise en place d une comptabilité énergétique qui a notamment permis o o o d identifier les postes énergivores remplacement de certains équipements d optimiser le fonctionnement des machines d avoir un contrôle et un suivi de l énergie et des puissances consommées par machine - Installation de panneaux photovoltaïques (250 kwc) pour couvrir 30% de la production - Meilleure régulation la chaudière ayant permis une réduction de la consommation électrique mais également une moindre consommation de copeaux Auparavant, la chaudière était réglée en continu sur 8 bars. Elle est maintenant réglée sur 4 bars la nuit et 8 bars la journée - Diminution de la pression du réseau d air comprimé Interview Pourquoi l entreprise s est-elle engagée dans une démarche environnementale? «Pour plusieurs raisons : assurer la pérennité de l entreprise, rester proactif en matière d environnement et améliorer l image de marque auprès du voisinage. Mais aussi par conviction personnelle, tout simplement.» Considérez-vous l environnement comme une réelle opportunité pour votre entreprise? Pourquoi? «Comme une opportunité, c est évident. Mettre en place une gestion efficace des ressources et travailler dans un processus d amélioration continue permet incontestablement de suivre et d anticiper les évolutions règlementaires mais aussi de trouver des pistes d amélioration pour la gestion quotidienne. Par ailleurs, il me semble important de souligner qu une telle démarche ne peut être menée à bien que si elle est portée directement par la direction et suivie de manière régulière par des spécialistes de l environnement.» PETER MÜLLER GmbH Zur Morsheck AMEL (Möderscheid) Tél: Fax:

14 ISOMETALL L'entreprise est représentée par Monsieur André EVRARD, Conseiller en prévention et responsable environnement. Après une expérience de 13 ans dans une Entreprise de Travail Adapté comme conseiller en prévention, André Evrard a rejoint l entreprise Isometall, tout d abord comme chef d équipe en production et ensuite comme conseiller en prévention. Depuis 2013, il est également responsable environnement de la société. Carte d identité de l entreprise Province : Luxembourg Date de création : 1990 Secteur d'activité : Fabrication métallique et plastique Nombre de travailleurs : 55 Chiffre d'affaires : Certification environnementale : ISO Présentation des activités Fondée en 1990 et reprise en 2006 par le groupe Joris Ide, la société ISOMETALL produit des panneaux sandwiches pour toitures et bardages, destinés essentiellement aux bâtiments industriels, commerciaux et agricoles. Composés d un parement extérieur en tôle profilée d acier galvanisé et prélaqué, d une âme isolante en polystyrène expansé ou en laine de roche et d un parement intérieur en tôle d acier galvanisé et prélaqué, ces panneaux autoportants assurent une étanchéité et une isolation optimales tout en évitant la création de condensation. En 2013, ce sont m² de panneaux isolés et non isolés (et accessoires) qui ont été produits. Depuis plusieurs années déjà, les aspects énergétiques et environnementaux sont au cœur des préoccupations de l entreprise. Tant en matière de mesures énergétiques qu en optimisation de la gestion des déchets, de nombreuses actions ont été mises en place au sein de l entreprise. Intégrée dans un processus d amélioration continue, Isometall est certifiée ISO depuis

15 Principales actions environnementales Déchets - Mise en place d un tri efficace et d une campagne de sensibilisation (affichettes + formation du personnel) - Aménagement de zones spécifiques pour le tri et le stockage des déchets - Revalorisation des chutes de production (laine de roche et polystyrène) - Négociation avec les fournisseurs pour réduire les emballages (ex : éviter les films étirables autour de la laine de roche) Energie - Réalisation d un audit énergétique - Mise en place de 1000 panneaux photovoltaïques - Remplacement des ampoules à incandescence par du LED - Isolation des canalisations Gain de ces améliorations par rapport à 2013: kwh, soit 23% par unité de production - Pose de volets rapides aux entrées des halls de production (réduction des pertes thermiques liées au transit des marchandises) Interview Considérez-vous l environnement comme une réelle opportunité pour votre entreprise? Pourquoi? «Une opportunité, c est évident! D abord parce que la prise en compte de l environnement dans notre entreprise constitue un atout majeur pour une image de marque valorisante de l entreprise. Aujourd hui, de nombreux clients sont attentifs à notre certification ISO 14001, d autres la considèrent même comme une condition indispensable pour travailler avec nous. Ensuite, notre démarche ISO nous a permis de mettre en place de nombreuses actions ayant un bénéfice double : réduction des impacts sur l environnement et gains financiers.» Quel est, selon vous, le secret d une bonne gestion environnementale? «Je répondrais à cette question en 3 mots : sensibilisation, communication et information!» ISOMETALL S.A. Zoning Industriel de Baraque de Fraiture Route de La Roche 6960 MANHAY Tél: Fax:

16 BIÈRES DE CHIMAY L'entreprise est représentée par Monsieur Daniel HENRIET, Conseiller en prévention, gestionnaire énergie et immobilier pour l ensemble du groupe Chimay. De formation Electromécanicien Automaticien, Daniel Henriet a débuté sa carrière aux Poudrières Réunies de Belgique et y a œuvré pendant 15 ans, jusqu à leur fermeture en C est alors qu il rejoint l équipe technique de la brasserie de Chimay. En 24 ans de maison, sa fonction a évolué, elle intègre aujourd hui aussi bien les aspects immobiliers, énergétiques et environnementaux du Groupe Chimay. De plus, Daniel Henriet est le conseiller en prévention (niveau 1) de l entreprise. Carte d identité de l entreprise Province : Hainaut Secteur d'activité : brasserie Date de création : 1862 Nombre de travailleurs : 110 Chiffre d'affaires : Diagnostic environnement de la CCE : 1995 Présentation des activités Créée par les moines Cisterciens Trappistes de Chimay afin de subvenir à leurs besoins et ceux de leurs fondations, la brasserie de Chimay a vu le jour en 1862 et produit l une des 6 bières trappistes belges, la Chimay. La brasserie fait partie du "Groupe Chimay" qui englobe également la fromagerie du même nom (32 travailleurs) et l activité monastique (70 personnes). Le développement durable et la responsabilité sociétale vis-à-vis de la communauté locale et de la terre font partie depuis toujours de l ADN et de la raison d être du Groupe Chimay. Une commission développement durable est d ailleurs chargée d optimiser continuellement les processus technologiques et de susciter des remises en question en vue de préserver les ressources nécessaires. En 2013, la brasserie a produit hectolitres de bières. 16

17 Principales actions environnementales Eau - Installation d une rinceuse de bouteilles neuves (réduction de la consommation de 11 m 3 /h à 1,5 m 3 /h + économie de litres de gasoil/an et kwh/an) - Optimalisation du nettoyage : l eau de rinçage en fin de nettoyage est réutilisée pour le prélavage des bouteilles - Réduction de la consommation au niveau du process (à l origine, 8 litres d eau étaient nécessaires pour produire 1 litre de bière. Actuellement 3,5 litres suffisent) - Passage à l agriculture bio pour les terres voisines du puit de captage (moins de "polluants" dans la nappe phréatique) - Mise en place d une station d épuration de EH Energie - Mise en place d une comptabilité énergétique - Participation aux accords de branche de 1 ère génération et entreprise pilote dans la préparation des accords de branche de 2 ème génération - Récupération des calories du process pour chauffer l Abbaye (gain annuel de l ordre de litres de gasoil/an) - Installation de 345 m 2 de panneaux photovoltaïques - Mise en place d une chaudière à pellets (10 bar) Déchets Efficience énergétique : amélioration de 34,6% entre 2001 et Emissions de gaz à effet de serre : réduction de 44,3% entre 2001 et Valorisation des drèches (résidu de la distillation des céréales) qui sont reprises par les agriculteurs pour l alimentation du bétail Interview Quels conseils/arguments donneriez-vous aux entreprises désireuses de s engager dans une démarche environnementale? «Intégrer l ensemble du personnel dans le projet. Il est indispensable que tous les échelons de la hiérarchie soient impliqués. Par ailleurs, il est important d avoir des données chiffrées sur les résultats des actions engagées (gains financiers), de manière à pouvoir appuyer l intérêt de la démarche.» Quelles sont vos perspectives d avenir pour l environnement? «Nous sommes inscrits dans les accords de branche avec comme objectif une amélioration de nos indices d efficience énergétique de l ordre de 25% pour 2020 par rapport à l année 2005.» BIERES DE CHIMAY S.A. Route de Charlemagne BAILEUX Tél: Fax:

18 SCHMITZ DIGITAL PRINTING L'entreprise est représentée par Monsieur Bruno SCHMITZ, Gérant. En 1988, Bruno Schmitz commence son activité d indépendant dans le graphisme et le lettrage, aidé par son épouse Véronique Toussaint. Convaincu que l impression digitale est l avenir, ce passionné de technique investit massivement dans les technologies de l impression " grands formats" et constitue, en 2003, la sprl SCHMITZ Digital Printing. Soucieux de l avenir des générations futures, c est tout naturellement que ce père de 5 enfants développe, dès 2008, une gestion environnementale au sein de l entreprise. Carte d identité de l entreprise Province : Namur Secteur d'activité : Imprimerie Date de création : 2003 Nombre de travailleurs : 20 Chiffre d'affaires : Certifications environnementales : ISO 14001, EMAS Présentation des activités Implantée dans le zoning industriel de Ciney, à proximité des grands axes routiers, l entreprise SCHMITZ Digital Printing est un acteur de référence du secteur de l imprimerie digitale, du graphisme et du lettrage en Région wallonne. Elle peut gérer tous types de projets de visibilité, allant de la conception graphique à l impression ou la pose d enseigne en passant par l impression de bâches, de stand, de lettrage, la création de sites Web Soucieuse d une gestion environnementale optimale, l entreprise a été, en 2009, la première imprimerie digitale européenne certifiée EMAS. Elle est également certifiée ISO depuis La démarche environnementale de l entreprise lui a valu quelques autres récompenses dont le Prix au Développement Durable de la Province de Namur et la troisième étoile au projet pilote du label Ecosystémique wallon. 18

19 Principales actions environnementales Energie - Mise en place d une comptabilité énergétique - Meilleure gestion interne des équipements - Remplacement de machine par des machines moins énergivores - Sensibilisation du personnel Déchets - Choix de filières permettant la valorisation de déchets initialement mis en décharge En 2009, l entreprise se fixait comme objectif de réduire de 50% les déchets "tout venant" pour Dès 2011, l objectif fut atteint! Interview Pourquoi l entreprise s est-elle engagée dans une démarche environnementale? «D abord par conviction. Au départ, nous nous sommes lancés dans une réflexion en interne : comment intégrer notre travail dans le respect de l environnement tout en gardant les qualités, les spécificités et la compétitivité de l entreprise? Ensuite, nous avons voulu confirmer nos efforts et nos comportements par un label indépendant, contrôlé et chiffré, pour officialiser notre démarche.» Considérez-vous l environnement comme une réelle opportunité pour votre entreprise. Pourquoi? «Contrôler les flux et la production, réduire les gâches et les déchets, harmoniser le personnel avec l outil, sont obligatoires à ce jour pour pérenniser une entreprise. Par ailleurs, une démarche environnementale est très proche d une démarche qualité et, pour certains marchés, être certifié est un plus, même si la demande des clients n est pas encore généralisée.» SCHMITZ DIGITAL PRINTING S.P.R.L. Zoning de Biron Allée des Artisans CINEY Tél: Fax:

20 ION BEAM APPLICATIONS (IBA) L'entreprise est représentée par Monsieur Hugues RONSSE, Procurement & Logistics Manager Depuis son enfance, Hugues Ronsse s est toujours passionné de projets, d innovation et de travail de terrain. Diplômé en Sciences Economiques Appliquées (UCL), il a orienté sa carrière dans le domaine de la Supply Chain. Chez IBA depuis plus de 10 ans et portant une vision forte en terme d avenir sur le plan environnemental, c est naturellement et avec un grand enthousiasme qu il s est investi dans la démarche de développement durable de l entreprise. Principales actions environnementales Province : Brabant wallon Secteur d'activité : Equipements médicaux Date de création : 1986 Nombre de travailleurs : 550 Chiffre d'affaires : Présentation des activités IBA (Ion Beam Applications S.A.) développe des équipements innovants pour le diagnostic et le traitement du cancer. IBA se trouve être le leader mondial en Protonthérapie, la forme de radiothérapie la plus avancée à ce jour. Elle développe également : - des solutions de dosimétrie (= détermination quantitative de la dose absorbée par un organisme ou un objet) pour l assurance qualité d équipements médicaux afin de garantir une plus grande sécurité du patient - des accélérateurs de particules pour des applications médicales et industrielles. Convaincue qu entreprise rime avec environnement, IBA a lancé en 2013, à l initiative du président de son Conseil d Administration, un appel à volontaires parmi tous ses employés, pour mener une démarche environnementale basée sur un mode participatif. Franc succès pour cette opération puisque ce ne sont pas moins de 40 personnes qui œuvrent aujourd hui, de près ou de loin, dans cette engagement. Malgré la jeunesse du projet, IBA entend bien, sans prétention, devenir rapidement un exemple, un leader, et contribuer activement à l évolution de la société sur le plan du développement durable. 20

21 Principales actions environnementales Depuis l émergence du projet en 2013, diverses actions ciblées ont déjà été mises en place, comme l installation de panneaux photovoltaïques, le remplacement de la chaudière, la réalisation d une newsletter, l organisation d une "green week" En parallèle de ces initiatives, la stratégie de développement durable de l entreprise se construit progressivement, sur base des idées et besoins émanant des différentes cellules créées pour la démarche. Chaque cellule couvre une thématique parmi les suivantes : mobilité, évaluation de l empreinte carbone, gestion des consommables et déchets, information et sensibilisation, gestion de l énergie et biodiversité. Dans le futur, c est la conception des produits et équipements qui sera revue et pensée selon les processus d eco-design. L expertise et le savoir-faire des chercheurs d IBA seront également mis à contribution pour développer de nouveaux produits ou applications. Interview Quel est, selon vous, le secret d une bonne gestion environnementale? «Le succès des initiatives environnementales repose sur la convergence entre la stratégie portée par la direction et la volonté des employés, leur ambition à transformer la société et l espace de parole et d action qui leur sont laissés. En termes de gestion, la mesure des performances environnementales reste un atout quant à la crédibilité de la politique mise en place.» Quels conseils/arguments donneriez-vous aux entreprises désireuses de s engager dans une telle démarche? «La protection de l environnement ne s impose pas, elle se vit! Pour argument, j en appellerais au sens des responsabilités des dirigeants. Nul ne peut nier l impact négatif de l industrie sur le climat. N est-ce pas cette même industrie qui aujourd hui doit montrer l exemple en initiant le changement? Enfin, transformer les processus et les produits, c est rentable et source d économies!» ION BEAM APPLICATIONS S.A. Chemin du Cyclotron LOUVAIN-LA-NEUVE Tél:

DÉMARCHE DE GESTION COLLECTIVE AU SEIN D'UN PAE : MÉTHODOLOGIE DU PROJET LIFE-SMIGIN

DÉMARCHE DE GESTION COLLECTIVE AU SEIN D'UN PAE : MÉTHODOLOGIE DU PROJET LIFE-SMIGIN DÉMARCHE DE GESTION COLLECTIVE AU SEIN D'UN PAE : MÉTHODOLOGIE DU PROJET LIFE-SMIGIN Dernière révision du document : août 2015 PRÉAMBULE Le projet Life-environnement SMIGIN "Sustainable Managment by Interactive

Plus en détail

DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE 2014 (données 2013)

DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE 2014 (données 2013) DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE 2014 (données 2013) > INDEX A. Le profil de notre société...page 3 B. Description de notre système de management environnemental (SME)...Page 3 C. Notre politique environnementale...page

Plus en détail

déclaration environnementale 2013 (données 2012)

déclaration environnementale 2013 (données 2012) déclaration environnementale 2013 (données 2012) > INDEX A. Le profil de notre société...page 3 B. Description de notre système de management environnemental (SME)...Page 3 C. Notre politique environnementale...page

Plus en détail

déclaration environnementale 2011 (données 2010)

déclaration environnementale 2011 (données 2010) déclaration environnementale 2011 (données 2010) Déclaration environnementale 2011 (données 2010) INDEX A. Le profil de notre société...page 4 B. Description de notre système de management environnemental

Plus en détail

Séminaire à la SWDE de Jambes

Séminaire à la SWDE de Jambes Séminaire à la SWDE de Jambes L audit énergétique à travers les accords de branche, la norme ISO50001 et la directive Efficacité énergétique 2012/27/UE. Jambes, le 01/04/2015 - Ir J.-B. Verbeke Les facilitateurs

Plus en détail

CEMEX : ISO 14001. Certification

CEMEX : ISO 14001. Certification CEMEX : Certification ISO 14001 CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 94 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr - www.cemexbetons.fr Dossier de presse CEMEX Certification

Plus en détail

triple certification et Engagement environnemental

triple certification et Engagement environnemental triple certification et Engagement environnemental Solidbeton Ravone Jean-François. Structure de l exposé Présentation de la société et de son activité. Le projet de triple certification Chiffres clés

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le 29 octobre 2015 De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le site KEM ONE de Balan a installé deux nouvelles chaudières de production de

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

I. LES ENTREPRISES FACE A L ÉNERGIE

I. LES ENTREPRISES FACE A L ÉNERGIE Vous êtes ici : Entreprendre» Défis du 21ème siècle» Énergie» Entreprises & Énergie I. LES ENTREPRISES FACE A L ÉNERGIE Une entreprise utilise de l énergie pour différents postes. Voici quelques exemples

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises

Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises Marianne PETITJEAN, Directrice Département des Permis et Autorisations Direction de Liège UWE - Namur, 2 décembre 2014 Contexte

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 sommaire EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

Les audits énergétique : une approche pédagogique

Les audits énergétique : une approche pédagogique Les audits énergétique : une approche pédagogique Journée information «Les changements climatiques et la gestion énergétique : mon école dans l ère de Kyoto» 12 mars 2009 Sommaire I. Projets et principes

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien Le plan stratégique de développement durable de

Plus en détail

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques Développement Durable Approche d une Maison de Champagne Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques 2 Notre Vision Un engagement de longue date dans l environnement La volonté d aller plus loin

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008 Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. À vous d en juger! Dossier de presse Mai 2008 Service relations presse Agence Canopée : Valérie Barbas - 0 820 821 144 - rp@canopee-net.com Mars 2008

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001 ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT Vers la certification ISO 14001 20 NOVEMBRE 2013 Démarche ISO 14001 à l ENSAT Qu est ce que l ISO 14001? La norme iso14001 concerne le management environnemental.

Plus en détail

FICHE ACTIONS Impact et Environnement

FICHE ACTIONS Impact et Environnement FICHE ACTIONS Impact et Environnement ACTIONS GLOBALES Organisation autour des lignes directrices de la norme ISO 26000 Démarche de progrès continu validée par une évaluation AFAQ 26000 (obtention du niveau

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Déclaration Environnementale. Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014

Déclaration Environnementale. Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014 Déclaration Environnementale Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014 Présentation de la société Eco-Conseil Méditerranée Eco-Conseil Méditerranée (ECM) SARL est un cabinet spécialisé dans le conseil

Plus en détail

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés entre la Fédération des Entreprises de Propreté & Services Associés, d'une part et le Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

Workshop Energie (13 mai 2009)

Workshop Energie (13 mai 2009) Workshop Energie (13 mai 2009) Atelier B Réduire ses consommations, quelques actions concrètes Olivier CAPPELLIN & David LE FORT Conseillers en énergie Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43

Plus en détail

CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC

CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC Fondée sur : Les exigences de la norme ISO 26000 : 2010 Les critères de l écolabel européen Sommaire 1. Volet environnemental... 3 1.1 Prévention des pollutions...

Plus en détail

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE PARTIE 2 CHAPITRE 7 FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE EDF OPTIMAL SOLUTIONS : L ÉNERGIE DE VOTRE PISCINE

Plus en détail

Politique environnementale. Bilan 2010-2013 des engagements pris en faveur du développement durable

Politique environnementale. Bilan 2010-2013 des engagements pris en faveur du développement durable Politique environnementale Bilan 2010-2013 des engagements pris en faveur du développement durable Nos engagements Depuis plus de 30 ans, écoute, accueil, création d emplois pérennes pour les personnes

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Présentation du Groupe ECOCERT et d ECOCERT Environnement

Présentation du Groupe ECOCERT et d ECOCERT Environnement Présentation du Groupe ECOCERT et d CONTACT : Jean-Charles Tissot Tél. : +33 (0)1 53 44 74 47 Email : jean-charles.tissot@ecocert.com www.ecocert.com/changement-climatique Sommaire Le Groupe ECOCERT Le

Plus en détail

Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l énergie

Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l énergie Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l énergie DIRECTION AIR BRUIT EFFICACITE ENERGETIQUE DEPARTEMENT INDUSTRIE ET AGRICULTURE SYLVIE RIOU Efficacité énergétique/air/procédé en PME Aide à la

Plus en détail

10 ANS DE PERMIS D ENVIRONNEMENT : BILAN ET OUTILS PRATIQUES

10 ANS DE PERMIS D ENVIRONNEMENT : BILAN ET OUTILS PRATIQUES 10 ANS DE PERMIS D ENVIRONNEMENT : BILAN ET OUTILS PRATIQUES 11 octobre 2012 Stéphanie Fourez Cellule des conseillers en environnement Chemin du Stocquoy, 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43 GSM : 0474/54.20.30

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME»

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» 1. Données sur l entreprise a) Pays : FRANCE b) Nombre d employés : 0 9 10 49 50-99 100-249 250 c) Chiffre d affaires annuel en millions d EUROS : < 2 2-5

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Du mardi 3 décembre au vendredi 6 décembre 2013 La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Eric PIBOYEUX Président de la commission Jeunes FEDEREC Anne-Claire BEUCHER Responsable

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

David Le Fort. Conseiller en Energie. Cellule Energie de l UWE

David Le Fort. Conseiller en Energie. Cellule Energie de l UWE David Le Fort Conseiller en Energie Cellule Energie de l UWE 1 Energie : Comment aider les entreprises? Quelques actions concrètes! David LE FORT Conseiller Energie Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél:

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

3. La comptabilitéuniverselle

3. La comptabilitéuniverselle McDonald s France Indicateurs Développement Durable Comité21 20 Octobre 2011 1 SOMMAIRE 1. Le projet global 2. Bilan des 3 études 3. La comptabilitéuniverselle Page 2 2 1. LE PROJET GLOBAL 3 Point de départ

Plus en détail

LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS DURABLES

LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS DURABLES LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS DURABLES Colloque sur les achats publics durables 18 novembre 2014 LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS

Plus en détail

RESPONSABLE DEVELOPPEMENT DURABLE EN MATIERE D ENERGIE (M/F)

RESPONSABLE DEVELOPPEMENT DURABLE EN MATIERE D ENERGIE (M/F) RESPONSABLE DEVELOPPEMENT DURABLE EN MATIERE D ENERGIE (M/F) BRUXELLES SPF ECONOMIE, PME, CLASSES MOYENNES ET ENERGIE AFG07004 Contexte de la fonction Le Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management Développement durable et énergie Techniques métiers Actions commerciales et marchés publics Management Organisation administrative, juridique et financière Développement durable et énergie Amélioration

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

Centre Logistique Infrastructure de RONET

Centre Logistique Infrastructure de RONET Présentation du Centre Logistique Infrastructure de Virginie Buysmans Manager Maintenance Ronet Octobre 2015 Table des matières 1. Nature de l établissement 2. Plan du site 3. Plan Sécurité - Qualité -

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

> Chef de projets. > Les activités. Les missions. > Les qualités et compétences requises. > Les caractéristiques du métier. Le niveau de formation

> Chef de projets. > Les activités. Les missions. > Les qualités et compétences requises. > Les caractéristiques du métier. Le niveau de formation > Chef de projets Identifier les besoins et définir les objectifs, les moyens, les actions et les résultats attendus du projet en collaboration avec les autres acteurs du projet. Gérer les ressources humaines

Plus en détail

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement L E L A B E L Les actions concrètes pour des entreprises du spectacle & de l événement plus responsables Les questions de développement durable prennent une part croissante dans nos sociétés, et ce dans

Plus en détail

MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Développement durable et Management

MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Développement durable et Management PRINTEMPS DE L INDUSTRIE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Développement durable et Management Béatrice Gengembre Nathalie Altet Intitulé de la séquence : Hyris et la démarche de développement durable (Blanchisserie

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SYSTÈMES DE MANAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Actualisez vos compétences! Contribuer au dévéloppement durable par son système de management Anticiper les évolutions des normes

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Intégration des bonnes pratiques environnementale dans le plan de prévention ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Conduite du changement

ACTIONS GLOBALES Intégration des bonnes pratiques environnementale dans le plan de prévention ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Conduite du changement FICHE ACTIONS Clinique de l Anjou ACTIONS GLOBALES Intégration des bonnes pratiques environnementale dans le plan de prévention ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Conduite du changement ACTIONS ENVIRONNEMENTALES

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

Information aux employeurs

Information aux employeurs D ACTIVITES LA COMMISSION DE SAINTES ECONOMIQUES DU PARC Information aux employeurs La navette du Parc d Activités Economiques de Saintes est issue d un partenariat entre : - la Commission du Parc d Activités

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Mise à jour : 2 décembre 2014 Les 4 organismes pilotant la formation Ingénieur par apprentissage

Plus en détail

EMPREINTE ECOLOGIQUE. Bal Folk 19.06.2010

EMPREINTE ECOLOGIQUE. Bal Folk 19.06.2010 EMPREINTE ECOLOGIQUE Bal Folk 19.06.2010 Ce document est la propriété de Yuluka et Yellow Events. Il ne peut être diffusé publiquement sans l autorisation du WWF- Belgium et Eco Life. CADRE GÉNÉRAL L EMPREINTE

Plus en détail

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne Bilan des énergies renouvelables en SOLWATT Programme du Ministre André Antoine pour développer le solaire photovoltaique En L Europe a fixé l objectif d électricité renouvelable pour la Belgique à 6 %

Plus en détail

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche «Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche Terr avenir» Pour un développement durable Les 3 piliers

Plus en détail

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 Du 28 novembre au 6 décembre 2015, à l occasion de la COP21 à Paris, IKEA transforme les Champs Elysées en terrain de production d énergies propres et lance

Plus en détail

Démarche d éco-achat de Bayard Jeunesse Presse Appel d offres impression Intégration de critères environnementaux dans le cahier des charges

Démarche d éco-achat de Bayard Jeunesse Presse Appel d offres impression Intégration de critères environnementaux dans le cahier des charges Démarche d éco-achat de Bayard Jeunesse Presse Appel d offres impression Intégration de critères environnementaux dans le cahier des charges L engagement de Bayard Jeunesse en matière de développement

Plus en détail

FICHE ACTION n 03. Restoria

FICHE ACTION n 03. Restoria FICHE ACTION n 03 Restoria ACTION GLOBALE Mise en place d une offre de restauration collective ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Intégration du handicap, charte de la diversité, formation au développement

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose 1.Présentation du sujet 2.Etat des lieux 3.Les solutions de remplacement retenues I Présenta9on du sujet d étude

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS Sollis organise des sessions de formations en INTER et INTRA entreprise sur les métiers de l énergie. Elles contribuent à développer de nouvelles compétences, acquérir en peu de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Le développement industriel des filières stratégiques de l économie verte

Le développement industriel des filières stratégiques de l économie verte Le développement industriel des filières stratégiques de l économie verte La Filière «Matériaux bio-sourcés & construction» Jean-Michel GROSSELIN PhD, MBA Ministère de l'ecologie, du Développement Durable,

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité Jean-Marie DESOINDRE Responsable SE 05 55 08 30 03 Je soussigné, J-Marie DESOINDRE, autorise les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France à utiliser sur le site Internet www.biscuitsgateaux.com les

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Cristo Control2. La régulation et le télé-suivi de vos installations thermiques avec stockage U N I V E R S A L C O M F O R T N 11.

Cristo Control2. La régulation et le télé-suivi de vos installations thermiques avec stockage U N I V E R S A L C O M F O R T N 11. U N I V E R S A L C O M F O R T Cristo Control2 La régulation et le télé-suivi de vos installations thermiques avec stockage N 11.95 A CRISTOPIA Energy Systems est une filiale du Groupe CIAT spécialisée

Plus en détail

Démarche de développement durable et performance chez HYRIS

Démarche de développement durable et performance chez HYRIS PRINTEMPS DE L INDUSTRIE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Démarche de développement durable et performance chez HYRIS Pour la société HYRIS, engager une démarche de développement durable signifie rechercher

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE France Congrès La Charte s adresse à tous les sites d accueil de manifestations des Villes membres de France Congrès désirant intégrer la qualité et le développement

Plus en détail

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44 solvay.com Rapport Annuel 2014 Nos façons de vivre et de consommer sont en train de bouleverser les équilibres planétaires. Nous tous acteurs politiques, économiques et sociaux devons prendre l entière

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail