Psoriasis et biothérapies

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Psoriasis et biothérapies"

Transcription

1 A qui s adressent les biothérapies? Comment agissent les biothérapies? Quels bénéfices puis-je attendre d une biothérapie? Comment puis-je contribuer au succès de mon traitement? Qu est-ce qu une biothérapie? Dois-je avoir peur des biothérapies? Quelles sont les précautions à prendre sous biothérapie? Par qui vais-je être suivi(e) pendant mon traitement? Quelles situations particulières dois-je anticiper? Comment gérer mon traitement par biothérapie? Psoriasis et biothérapies 10 réponses simples pour mieux les connaître

2 PREAMBULE Votre médecin spécialiste vous a parlé d un traitement par biothérapie (ou biomédicament) pour votre psoriasis. II s agit d une classe de médicaments utilisés depuis plusieurs années dans certaines maladies inflammatoires d évolution chronique, et notamment en dermatologie dans les formes modérées à sévères de psoriasis. Les biothérapies ont fait évoluer la prise en charge de ces maladies inflammatoires, à tel point que la rémission est maintenant à la portée de nombreux patients. Comme pour tout nouveau traitement de longue durée, vous vous posez des questions sur ses effets, son utilisation, ses précautions d emploi... Ce livret a été conçu pour apporter des réponses à vos interrogations, vous aider à bien gérer votre traitement et à participer activement à la prise en charge de votre maladie aux côtés de votre médecin. Si des questions demeurent, n hésitez pas à interroger votre médecin/pharmacien ou tout professionnel de santé en charge de votre suivi.

3 LES BIOTHÉRAPIES 1 - A qui s adressent les biothérapies? p Qu est-ce qu une biothérapie? p Comment agissent les biothérapies? p Dois-je avoir peur des biothérapies? p Quels bénéfices puis-je attendre d une biothérapie? p. 9 PRÉCAUTIONS À PRENDRE 6 - Quelles sont les précautions à prendre sous biothérapie? p Quelles situations particulières dois-je anticiper? p SUIVI DE MON TRAITEMENT 8 - Comment gérer mon traitement par biothérapie? p Par qui vais-je être suivi(e) pendant mon traitement? p Comment puis-je contribuer au succès de mon traitement? p

4 LES BIOTHÉRAPIES 1 les A qui s adressent biothérapies? Les biothérapies constituent une réelle avancée dans le traitement du psoriasis. Cependant, en raison de leur mode d action, de la possibilité d effets indésirables et de leur coût élevé, elles sont à ce jour réservées à certains patients. Il s agit des patients adultes présentant certaines formes de psoriasis modéré à sévère, chez lesquels les autres traitements pris par voie générale (y compris la puvathérapie) sont restés sans effet, sont contre-indiqués ou mal tolérés (1,2). LES BIOTHÉRAPIES I 4

5 2 biothérapie Qu est-ce qu une? Une biothérapie est un traitement dont la fabrication s appuie sur la biologie et non sur la chimie (3). Ces produits sont issus des techniques modernes de la biologie moléculaire et sont fabriqués à partir d organismes vivants (cellules humaines ou animales). Ces médicaments sont composés de substances naturelles, similaires à celles produites par l organisme humain lors de son bon fonctionnement (4). Les biothérapies sont spécifiquement conçues pour agir de façon à corriger un défaut précis de fonctionnement de l organisme, responsable d une maladie. 5 I LES BIOTHÉRAPIES

6 3 les Comment agissent biothérapies? L inflammation au cœur du psoriasis Les plaques de psoriasis sont en grande partie dues à une inflammation qui provoque une formation accélérée et excessive de cellules épidermiques qui s accumulent à la surface de la peau (quelques jours seulement contre environ un mois pour une peau normale) (5). C est cette inflammation, évoluant sur un mode chronique, qui est responsable des lésions cutanées (plaques rouges avec différents degrés de desquamation). PLAQUE DE PSORIASIS Le système immunitaire au cœur de l inflammation Dans le psoriasis, l inflammation cutanée est due à un dérèglement du système immunitaire* devenu hyperactif, et qui «attaque» l épiderme comme s il contenait des éléments étrangers : on parle de maladie auto-immune (3). Certaines cellules du système immunitaire,comme les lymphocytes (variété de globules blancs), envahissent le derme et produisent en trop grande quantité des molécules appelées cytokines (substances qui permettent aux cellules de communiquer entre elles) et de lutter contre les agressions extérieurs. Les cytokines sont naturellement présentes dans l organisme, mais lorsqu elles sont fabriquées en excès, elles deviennent nocives pour les cellules et favorisent l inflammation (3). Celle-ci devient alors chronique. *Le système immunitaire est un réseau complexe de cellules et d organes qui travaillent ensemble pour assurer la défense de l organisme contre les agressions extérieures. Normalement, ce système tolère les propres constituants de l organisme. Les maladies auto-immunes surviennent quand les mécanismes de tolérance sont défaillants (3). LES BIOTHÉRAPIES I 6

7 Les biothérapies au cœur du système immunitaire Les biothérapies sont des médicaments dont l efficacité à été démontrée, qui agissent de façon ciblée au cœur du système immunitaire. EPIDERME Elément DECLENCHEUR PLAQUE DE PSORIASIS Inflammation STOP MEDICAMENTS SANS CIBLAGE Les biothérapies agissent : A soit en bloquant les cytokines activatrices de lymphocytes, bloquant ainsi en amont la cascade inflammatoire. B soit en bloquant très précisément les effets d une ou plusieurs cytokines produites par les lymphocytes, les empêchant de renforcer le processus inflammatoire. Elles permettent donc de diminuer l inflammation des tissus à l origine du développement des lésions cutanées, de telle sorte que les symptômes du psoriasis seront atténués. DERME Cellules immunitaires du derme ACTIVATION des cellules Différentes cytokines Voies de l inflammation STIMULATION des lymphocytes A Lymphocyte STOP B STOP BIOTHÉRAPIE BLOQUANT LES CYTOKINES ACTIVATRICES DE LYMPHOCYTES Blocage en amont de la cascade inflammatoire Schéma d après (6,7,8) EXCES DE CYTOKINES BIOTHÉRAPIE BLOQUANT LES CYTOKINES PRODUITES PAR LES LYMPHOCYTES 7 I LES BIOTHÉRAPIES

8 4 des Faut-il avoir peur biothérapies? Même si elles ne sont utilisées que depuis 2005 dans le psoriasis (1), les biothérapies ne sont pas de nouveaux médicaments. Depuis leurs premières utilisations dans d autres maladies inflammatoires chroniques, de nombreux patients ont été et sont traités par biothérapies.ces années de recul ont permis de mieux maîtriser ces traitements et de définir la meilleure façon de les utiliser. Cependant, comme tous les médicaments, les biothérapies utilisées pour traiter le psoriasis peuvent occasionner des effets indésirables. Les risques liés à leur action sur le système immunitaire, dont l un des principaux est le risque d infection, restent cependant maîtrisables si l on respecte les précautions recommandées avant (bilan dit «pré-thérapeutique») et pendant le traitement. Ce que vous devez garder en tête, c est que ces traitements, autorisés par les autorités de santé, ont pour objectif d atténuer, voire de faire disparaître vos plaques de psoriasis et d améliorer votre vie quotidienne.! Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien même si vous considérez qu il n a aucun lien avec le médicament. LES BIOTHÉRAPIES I 8

9 5 d une Quels bénéfices puis-je attendre biothérapie? Le traitement va-t-il guérir mon psoriasis? Une guérison définitive du psoriasis n est malheureusement pas encore possible. Cependant, les biothérapies permettent généralement une amélioration notable du psoriasis et donc de la qualité de vie, en réduisant la gêne au quotidien et en obtenant souvent de longs intervalles durant lesquels la maladie est inactive (on parle de rémission). Quels symptômes vont être améliorés par le traitement? L objectif des biothérapies est d améliorer l état de la peau : diminution du nombre et de la taille des plaques, pouvant aller jusqu à leur disparition (1,13), diminution de l épaisseur des plaques (1,13), diminution voire disparition des rougeurs et des desquamations (1,13), diminution des troubles articulaires (1,13). Quand le traitement va-t-il me soulager? Les signes d amélioration peuvent être observés dès les premières semaines et, chez les patients répondant bien au traitement, une amélioration franche du psoriasis peut être observée après 4 à 6 mois (1). En poursuivant régulièrement le traitement, ce résultat peut se maintenir plusieurs années (dans les études menées avec les biothérapies, le recul est d au moins 5 ans) (1). Si le traitement choisi ne mène pas au succès escompté, votre médecin pourra vous proposer une autre biothérapie. 9 I LES BIOTHÉRAPIES

10 PRÉCAUTIONS À PRENDRE 6Quelles sont les précautions à prendre sous biothérapie? Comme tous médicaments, les biothérapies utilisées pour traiter le psoriasis peuvent occasionner des effets indésirables. Même s ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde, et peuvent varier d un patient à l autre, il est important que vous les connaissiez pour pouvoir les reconnaître et les signaler aussitôt à votre médecin. La plupart des effets indésirables observés avec les biothérapies n obligent pas à interrompre le traitement. La réaction locale au point d injection (1,2) Des réactions locales à l endroit où vous faites l injection peuvent se produire. La réaction peut se traduire par un endolorissement, une rougeur, un gonflement ou/et des démangeaisons... Généralement, les réactions locales disparaissent après quelques jours. Pour limiter leur survenue, vous devez suivre précisément les instructions figurant sur la notice de votre médicament. La réaction allergique (1,2) Des réactions allergiques peuvent se manifester, par exemple par des démangeaisons, des plaques rouges et/ou de l urticaire (...) sur une partie ou sur tout le corps. Si vous ne vous sentez soudainement pas bien et que vous transpirez, si votre langue ou votre visage gonfle, si vous avez des difficultés à respirer, consultez immédiatement votre médecin ou rendez vous à l hôpital le plus proche. PRÉCAUTIONS À PRENDRE I 10

11 Le risque d infection (1,2) Des précautions particulières doivent être prises avant le début du traitement (notamment mise à jour des vaccinations) et s imposent pendant toute sa durée. En effet, les biothérapies peuvent favoriser certaines infections car elles modulent les défenses immunitaires. Le plus souvent les infections sont banales : infections des voies respiratoires supérieures, bronchites, rhinopharyngites, infections gastro-intestinales, urinaires, cutanées (de la peau). Plus rarement, il peut s agir d infections graves : pneumonies, infections articulaires, septicémies... Parfois le traitement peut «réveiller» une tuberculose latente (maladie ancienne qui aurait été insuffisamment soignée). C est pourquoi votre dermatologue a vérifié l absence de risque en réalisant une radiographie des poumons et une intradermoréaction à la tuberculine (IDR) avant le début de votre traitement par biothérapie. Quelques conseils : Soyez à l écoute de votre corps et très attentif à l apparition de tout signe faisant penser à une infection. Soyez vigilant face à toute situation à risque d infection : plaie, brûlure, ulcère cutané Soyez prudent lors de tous les gestes pouvant créer des plaies : pédicurie, piercing portez des gants pour bricoler ou jardiner. Evitez autant que possible les risques de contagion : contacts avec de jeunes enfants fiévreux, varicelle Respectez les règles d hygiène courante : lavez vous régulièrement les mains, brossez vous soigneusement les dents. Si vous avez le moindre doute, n hésitez pas à en parler à votre médecin 11 I PRÉCAUTIONS À PRENDRE

12 En cas de doute sur une infection, la biothérapie pourra être momentanément suspendue par votre médecin, le temps d identifier précisément la source de cette infection, et ce jusqu à la résolution des symptômes et la fin de l antibiothérapie, le cas échéant. Vous avez de la fièvre, des frissons, des douleurs pharyngées, de la toux, des brûlures en urinant, une fatigue inhabituelle CONSULTEZ IMMEDIATEMENT LE MÉDECIN PRESCRIPTEUR DE VOTRE BIOTHÉRAPIE Prenez le traitement anti-infectieux prescrit par votre médecin pendant toute la durée recommandée Attendez l avis de votre médecin pour reprendre votre traitement par biothérapie PRÉCAUTIONS À PRENDRE I 12

13 Le risque de tumeurs malignes (1,2) Comme tous les traitements modulant l action du système immunitaire, le traitement par biothérapies peut favoriser l apparition de certaines tumeurs malignes ou de lymphomes.il s agit d un phénomène rare et sa relation directe avec le traitement n a pas été formellement prouvée (9,10). Les examens avant et en cours de traitement veillent notamment à dépister des lésions précancéreuses (ex : lésions cutanées, polypes, anomalies du col de l utérus ) afin de limiter ce risque. Si une tumeur était confirmée, le traitement par biothérapie devrait être arrêté. Le risque de troubles cardiaques (1,2) Des cas d aggravation de maladies cardiaques préexistantes ont été rapportés. Dans ces cas, le traitement par biothérapie doit être arrêté et vous devez consulter au plus vite votre médecin. Le risque de troubles nerveux (1,2) Des cas d atteintes du système nerveux ont été rapportés chez des patients traités par biothérapies. En cas de fourmillements, de picotements dans les extrémités, de faiblesse musculaire ou de troubles des sensations au froid ou au chaud, consultez votre médecin. 13 I PRÉCAUTIONS À PRENDRE

14 7 Quelles situations particulières dois-je anticiper? Certains évènements de vie nécessitent des précautions particulières et doivent donc être anticipés : vaccinations, soins dentaires, intervention chirurgicale, désir de grossesse, séjour à l étranger. Dans chacune de ces situations, la conduite à tenir devra être discutée avec votre médecin. Vaccins contre-indiqués : Fièvre jaune, Rougeole, Rubéole, Oreillons, Varicelle, Tuberculose (BCG), Poliomyélite Fièvre typhoïde Vaccin contre le virus varicelle-zona (12). Les vaccinations (1,12) Le risque d infection étant augmenté lorsque vos défenses immunitaires sont diminuées, certains vaccins sont fortement recommandés avant mais aussi pendant la durée de votre traitement : c est le cas notamment du vaccin contre la grippe (tous les ans) ou le pneumocoque (tous les 3 à 5 ans). A l inverse, les personnes traitées par biothérapies ne doivent pas être en contact avec certains vaccins dits dits «vivants» ou «vivants atténués*». Si vous prévoyez un séjour à l étranger qui nécessite des vaccinations obligatoires (exemple : fièvre jaune...), parlez en avec votre médecin pour anticiper l adaptation de votre traitement. * Vaccins composés de micro-organismes vivants mais dont la virulence a été atténuée. Les soins dentaires (11) Afin d éviter toute infection, une bonne hygiène bucco-dentaire et des soins dentaires réguliers (traitement des caries, détartrages...) sont recommandés sous biothérapies. Si des soins à risque infectieux (extraction, abcès...) sont nécessaires, votre dentiste vous prescrira un traitement préventif par antibiotique et, en cas d infection, le traitement par biothérapie devra être momentanément interrompu. La pose d implants dentaires est possible, mais il faut rester vigilant aux risques infectieux potentiels. PRÉCAUTIONS À PRENDRE I 14

15 Une intervention chirurgicale (11) Les biothérapies peuvent augmenter le risque de faire une infection après une intervention chirurgicale. En dehors des situations d urgence, si l intervention est programmée, parlez en à votre médecin prescripteur pour qu il se mette en relation avec votre chirurgien et vous informe des recommandations à suivre (par exemple, cesser temporairement le traitement). En cas d intervention d urgence, il pourra mettre en place les mesures adéquates pour qu elle se déroule dans les meilleures conditions. C est lui qui décidera de la reprise du traitement, après cicatrisation complète et en l absence d infection. Le désir de grossesse, la grossesse et l allaitement (1,2,11) Par mesure de prudence, les biothérapies sont déconseillées pendant la grossesse. Une méthode contraceptive efficace est donc nécessaire pendant toute la durée du traitement et pendant les semaines qui suivent son arrêt (temps nécessaire à l élimination de toute trace de médicament de l organisme, variable selon la biothérapie utilisée) (1). Chez un homme qui souhaite avoir un enfant, il n est pas nécessaire d interrompre le traitement par biothérapie (11). Par prudence également, le traitement sera interrompu pendant le temps de l allaitement (1).! En cas de grossesse survenant sous biothérapie, la poursuite du traitement sera discutée avec votre médecin prescripteur. Vous avez un projet de grossesse ou etes enceinte Parlez-en à votre médecin pour adapter le traitement et pour mener à bien votre désir sans risque. 15 I PRÉCAUTIONS À PRENDRE

16 SUIVI DE MON TRAITEMENT 8Comment suivre mon traitement? Comment gérer mon injection? Les biothérapies sont des médicaments s administrant par voie injectable. Certaines se pratiquent en injections sous-cutanées pouvant être faites à domicile. Vous pourrez peut-être, si vous le souhaitez, injecter vous-même le médicament (on parle d auto-injection). Cependant, avant cela, un médecin ou une infirmière vous montrera précisément comment préparer et réaliser cette injection. Des instructions détaillées sont également disponibles dans les notices des médicaments concernés.! Tenez toujours votre médicament et vos aiguilles hors de la vue et de la portée des enfants. Combien de temps prendre mon traitement? En cas de réponse positive ou bénéfique à une biothérapie, il est préférable de poursuivre le traitement de façon continue. Puis-je modifier ou arrêter mon traitement? Même lorsque les signes de la maladie ont disparu, il faut continuer le traitement tel qu il vous a été prescrit. Si elle est efficace et bien tolérée, votre biothérapie ne doit pas être interrompue (1,2). Vous discuterez, avec votre médecin, de ce qu il convient de faire pour la suite.! Vous ne devez en aucun cas modifier ou arrêter votre traitement sans l accord de votre médecin. SUIVI DE MON TRAITEMENT I 16

17 Puis-je voyager ou séjourner longtemps à l étranger? Un traitement par biothérapies n empêche pas de voyager si certaines précautions sont respectées. Si vous prévoyez un séjour dans un pays nécessitant une vaccination obligatoire, renseignez vous trois à quatre mois à l avance auprès de votre médecin pour vous assurer que celle-ci est effectivement possible (voir page 14). Si possible, planifiez vos voyages de telle sorte que votre injection puisse être faite avant le départ ou en rentrant. En cas de déplacement de longue durée, sachez qu il est possible de se fournir le traitement à l étranger sous certaines conditions : demandez l accord de la sécurité sociale qui vous fournira les imprimés nécessaires, et gardez avec vous votre ordonnance internationale. 17 I SUIVI DE MON TRAITEMENT Quand vous vous déplacez, ayez toujours avec vous une trousse de secours contenant de quoi désinfecter d éventuelles blessures. En cas de transport du traitement, il est nécessaire de respecter la chaîne du froid. En effet, les produits biologiques doivent être conservés au réfrigérateur, à une température d environ 4 C (1,2). Les fabricants de biothérapie fournissent souvent des boites isothermes pour les voyages : renseignez vous auprès de votre pharmacien. Vous devez également vous assurer de la présence d un frigo sur votre lieu de résidence. En cas de voyage en avion, pensez à demander à votre médecin un certificat médical ou une ordonnance, si possible en anglais, justifiant du transport de médicament et de matériel d injection,et précisant votre traitement en DCI (Dénomination Commune Internationale). Cela vous permettra de conserver le traitement dans la cabine de l avion. Si le voyage doit durer plus de 6 heures, confiez le produit au personnel de bord qui le placera dans le réfrigérateur de l avion le temps du voyage. Pensez également à prévenir la compagnie aérienne lors de votre réservation.

18 Par qui vais-je être suivi(e) pendant mon traitement par 9 biothérapie? H Mon dermatologue / rhumatologue à l hôpital (ou clinique) C est lui qui initie le traitement par biothérapie et assure avec votre dermatologue libéral le suivi de votre maladie. Vous devrez le revoir tous les 12 mois pour le renouvellement obligatoire de l ordonnance d exception (1). Mon dermatologue / rhumatologue en cabinet de ville En partenariat avec le spécialiste hospitalier, Il va vous aider à gérer vos différents traitements et évaluer leurs effets. Le dermatologue libéral pourra renouveler certaines biothérapies dans l intervalle des 12 mois suivant la prescription du praticien hospitalier (1). Mon médecin généraliste C est souvent lui que vous consultez en premier. Son rôle est fondamental, notamment dans la prévention et le traitement précoce des infections. Tenez-le toujours informé des détails de votre traitement et, si besoin, il se mettra en relation avec votre spécialiste. Sachez qu il ne peut ni prescrire, ni renouveler votre biothérapie. Mon infirmier(e) Il/elle assure le bon déroulement des injections et, si vous pouvez les réaliser vous-même à domicile, Il/elle vous apprend les bons gestes de cette injection. Il/elle peut répondre à vos questions sur l utilisation pratique de votre traitement, et alerter si besoin votre médecin en cas d événement pouvant être en rapport avec votre biothérapie. Mon pharmacien Pour les biothérapies administrées en ambulatoire, c est lui qui commandera votre traitement et vous le délivrera. N hésitez pas à faire appel à ses conseils. En cas de survenue d un effet indésirable, il pourra vous orienter vers le bon interlocuteur. PRÉCAUTIONS À PRENDRE I 18

19 Notez ci-dessus les numéros de téléphone des personnes qui assurent le suivi de votre maladie. Cela facilitera une prise de contact rapide en cas de question Mon médecin traitant : Dr... Téléphone :... Mon dermatologue de ville : Dr... Téléphone :... H Mon dermatologue à l hôpital : Dr... Téléphone :... Mon infirmier(e) :... Téléphone :... Mon pharmacien : Dr... Téléphone : I PRÉCAUTIONS À PRENDRE

20 Comment puis-je contribuer au succès de mon traitement 10 par biothérapie? Prenez régulièrement votre traitement La prise régulière et scrupuleuse de votre biothérapie est nécessaire à son efficacité, pour un contrôle durable de la maladie. Suivez fidèlement les conseils de surveillance Respectez le rythme des consultations de suivi convenu avec votre médecin traitant et/ou votre spécialiste, comme avec les autres professionnels de santé. Informez votre médecin des éventuels effets indésirables observés Cherchez avec lui les moyens de les éviter ou de les atténuer. N arrêtez jamais votre traitement, et ne sautez jamais une injection, sans en parler à votre médecin Si vous avez des questions ou des inquiétudes au sujet de votre traitement, n hésitez pas à en parler à votre médecin N hésitez pas à prendre contact avec d autres patients Les associations de patients peuvent être d une grande aide. France Psoriasis met à votre disposition des patients experts qui seront à votre écoute pour améliorer votre quotidien et vous aider à mieux gérer votre psoriasis. PRÉCAUTIONS À PRENDRE I 20

21 Association de patients : France Psoriasis 53 rue Compans Paris Permanence d écoute et conseils: Références bibliographique 1- Résumé des caractéristiques des produits de biothérapie indiqués dans le psoriasis 2- Notices des produits de biothérapie indiqués dans le psoriasis Article L du code la santé publique Jullien D. Physiopathologie du psoriasis. Ann Dermatol Venerol 2012; 139:S68-S Nestle FO, Kaplan DH, Barker J. Psoriasis. N Engl J Med 2009;361: Lowes MA, Bowcock MA, Krueger JG. Pathogenesis and therapy of psoriasis. Nature 2007; 445: Shing et al. Adverse effects of biologics: a network meta-analysis and Cochrane overview (Review). Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 2. Art. No.: CD Peyrin Biroulet L. et al. Efficacy and safety of tumor necrosis factor antagonists in Crohn s disease: meta-analysis of placebo-controlled trials. Clin Gastroenterol Hepatol. 2008;6(6): Fiche du CRI TRAITEMENTS ANTI-TNF ALPHA et suivi de la tolérance» décembre et Revue du Rhumatisme. 12- Fiche du CRI Conduites à tenir en cas de vaccination décembre et Revue du Rhumatisme Feldman SR et al. Psoriasis assessment tools in clinical trials. Ann Rheum Dis 2005;64(Suppl II):ii65 ii I

22 JA1309DER3671 Conception - Réalisation : Ipanema Healthcare- Illustrations : Alexia Besoin de soutien et/ou de conseils pour vos patients? France Psoriasis «JANSSEN-CILAG, S.A.S. au capital social de Euros, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Nanterre sous le n B , dont le siège social est au 1, rue Camille Desmoulins, TSA 91003, Issy-les-Moulineaux.»

Utilisation des anti-il1 dans la PR

Utilisation des anti-il1 dans la PR 1 Prise en charge pratique des patients sous anti-il1 Utilisation des anti-il1 dans la PR Evidence Based Medicine Recommandations officielles Avis des experts Information Patient Adolescent Utilisation

Plus en détail

Mon psoriasis, mes vacances et moi

Mon psoriasis, mes vacances et moi Mon psoriasis, mes vacances et moi Conseils et astuces du Dr François Maccari pour des vacances réussies www.aplcp.org Informations 01 42 39 02 55 Stelara_Leaflet_voyage.indd 1 Editorial Les vacances Une

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Page 1/4 BE106802 Belgique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CORSODYL 2mg/ml, solution pour bain de bouche digluconate de chlorhexidine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce

Plus en détail

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DU PATIENT. Aciclovir Teva labialis 50 mg/g crème Aciclovir

NOTICE : INFORMATION DU PATIENT. Aciclovir Teva labialis 50 mg/g crème Aciclovir NOTICE : INFORMATION DU PATIENT Aciclovir Teva labialis 50 mg/g crème Aciclovir Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Stelara (ustekinumab)

Stelara (ustekinumab) Les autorités de santé de l Union européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Stelara de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Voyages et vaccinations

Voyages et vaccinations Voyages et vaccinations VOYAGES LES MICI NE SONT PAS UN OBSTACLE AUX VOYAGES. Cependant, sauf urgences professionnelles, mieux vaut envisager les déplacements en période de rémission quand tout va bien.

Plus en détail

Des réponses. Vaccination

Des réponses. Vaccination Des réponses à vos questions sur la Vaccination Vacciner permet de réduire considérablement le nombre de malades et de décès par maladies infectieuses. C est un geste médical à part entière, sur lequel

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Page 1/4 BE106802 Belgique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CORSODYL 2mg/ml, solution pour bain de bouche digluconate de chlorhexidine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce

Plus en détail

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée La substance active est le minoxidil, qui est présent à une concentration de 5 %. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr REMICADE (infliximab) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée à la suite de l approbation

Plus en détail

Que sait-on déjà? Que reste-t-il encore de secret? Quelles perspectives offrent les nouveaux traitements?

Que sait-on déjà? Que reste-t-il encore de secret? Quelles perspectives offrent les nouveaux traitements? LA RECHERCHE SUR LE PSORIASIS INAUGURE UNE NOUVELLE ÈRE (*) (*) raduction d un article du docteur Wim Pollet paru dans le trimestriel Psoriant de l association belge de patients psoriasiques Psoriasis

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR GYNO DAKTARIN 400 mg, capsule molle vaginale Nitrate de miconazole Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES À L UTILISATEUR. Broncho-Pectoralis Pholcodine 15 mg/300 mg sirop. Pholcodine 15 mg/15 ml ; Sulfogaïacol 300 mg/15 ml

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES À L UTILISATEUR. Broncho-Pectoralis Pholcodine 15 mg/300 mg sirop. Pholcodine 15 mg/15 ml ; Sulfogaïacol 300 mg/15 ml NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES À L UTILISATEUR Broncho-Pectoralis Pholcodine 15 mg/300 mg sirop Pholcodine 15 mg/15 ml ; Sulfogaïacol 300 mg/15 ml Veuillez lire attentivement la notice dans son intégralité

Plus en détail

NOTICE. Corsodyl bain de bouche / spray, 2 mg de digluconate de chlorhexidine par ml.

NOTICE. Corsodyl bain de bouche / spray, 2 mg de digluconate de chlorhexidine par ml. Page 1/4 BE106802 / BE191764 Belgique NOTICE Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. En cas de questions ou de doutes,

Plus en détail

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier Journal de L ANDAR (Association Nationale de Défense contre l Arthrite Rhumatoîde) octobre2008 Le Mabthéra dans la polyarthrite rhumatoïde Pr Bernard Combe Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de

Plus en détail

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne Programme de vaccination pour les étudiants de médecine INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne 1) Introduction Le personnel de santé est exposé

Plus en détail

Quiz Comment bien utiliser les médicaments?

Quiz Comment bien utiliser les médicaments? PATIENT Quiz Comment bien utiliser les médicaments? Chaque question peut faire l objet d une ou de plusieurs bonnes réponses. QUESTIONS 1 : J ai pris un ou plusieurs médicaments et je pense que l un d

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues Introduction Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées 1. La vaccination donne la grippe!? 2. La grippe, c est juste un gros rhume! 3. La vaccination contre la grippe est contreindiquée chez

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. PROPYLTHIOURACILE 50 mg, comprimés. Propylthiouracile

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. PROPYLTHIOURACILE 50 mg, comprimés. Propylthiouracile NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR PROPYLTHIOURACILE 50 mg, comprimés Propylthiouracile Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

Perenterol forte 250 mg capsules

Perenterol forte 250 mg capsules Traduction interne inofficielle de la notice allemande Notice : Information de l utilisateur Perenterol forte 250 mg capsules Pour les enfants à partir de 2 ans et les adultes Levure sèche de Saccharomyces-cerevisiae

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. FLEXIUM GEL 10% gel FLEXIUM CREME 10% crème FLEXIUM SPRAY 10% solution pour pulvérisation cutanée.

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. FLEXIUM GEL 10% gel FLEXIUM CREME 10% crème FLEXIUM SPRAY 10% solution pour pulvérisation cutanée. NAT/H/1766/01-03/IB/C.I.z Update QRD Page 1 sur 5 Etofénamate Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous. Vous devez

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr REMICADE (infliximab) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée à la suite de l approbation

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE 23 VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE Informations générales Pour vous, pour la vie Madame, Monsieur, La vaccination demeure la mesure de santé publique la plus efficace et sécuritaire dans la prévention

Plus en détail

Un dépistage positif, que faire? épatite

Un dépistage positif, que faire? épatite Un dépistage positif, que faire? épatite Que signifie un test de dépistage positif pour l hépatite C? Un test de dépistage de l hépatite C positif signifie que le laboratoire a détecté dans le sang des

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR XOLAIR MD (omalizumab) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d une «monographie de produit» publiée à la suite de l approbation de la vente au

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR HALDOL DECANOAS, solution injectable Halopéridol Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir French VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. 1 Sommaire Qu est-ce que la grippe porcine, dite grippe A? 3 Le vaccin contre la grippe

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

IODEX buccal, 10 mg/g, solution pour bain de bouche Povidone iodée

IODEX buccal, 10 mg/g, solution pour bain de bouche Povidone iodée IODEX buccal, 10 mg/g, solution pour bain de bouche Povidone iodée Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous. Vous

Plus en détail

DAFLON 500 mg comprimé pelliculé Fraction flavonoïque purifiée micronisée

DAFLON 500 mg comprimé pelliculé Fraction flavonoïque purifiée micronisée Notice : information de l utilisateur DAFLON 500 mg comprimé pelliculé Fraction flavonoïque purifiée micronisée Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Vaccin bivalent contre l hépatite A et l hépatite B Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Prévenir... par la vaccination

Prévenir... par la vaccination Prévenir... par la vaccination 6 La vaccination...... Soit c est OBLIGATOIRE (2)... Les vaccinations obligatoires pour l ensemble de la population et dont les lois sont inscrites dans le Code de la Santé

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. Tedivax pro Adulto - 0,5 ml/dose Suspension injectable Vaccin diphtérique et tétanique adsorbé

Notice : information de l utilisateur. Tedivax pro Adulto - 0,5 ml/dose Suspension injectable Vaccin diphtérique et tétanique adsorbé Notice : information de l utilisateur Tedivax pro Adulto - 0,5 ml/dose Suspension injectable Vaccin diphtérique et tétanique adsorbé Veuillez lire attentivement cette notice avant que le vaccin ne vous

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ORAP 1 mg et 4 mg, comprimé Pimozide

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ORAP 1 mg et 4 mg, comprimé Pimozide NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ORAP 1 mg et 4 mg, comprimé Pimozide Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Neurobion 100 mg 100 mg 1 mg / 3 ml solution injectable Vitamines B 1 + B 6 + B 12

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Neurobion 100 mg 100 mg 1 mg / 3 ml solution injectable Vitamines B 1 + B 6 + B 12 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Neurobion 100 mg 100 mg 1 mg / 3 ml solution injectable Vitamines B 1 + B 6 + B 12 Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. VIRATOP 5% crème Aciclovir

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. VIRATOP 5% crème Aciclovir NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR VIRATOP 5% crème Aciclovir Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous. Vous devez

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus)

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus) NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Desloratadine Zentiva 5 mg Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus) Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique. Ce médicament

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Guide. Parcours. Guide à l usage des professionnels de santé confrontés à des. patients traités par anti-tnfa. bon usage anti-tnfα

Guide. Parcours. Guide à l usage des professionnels de santé confrontés à des. patients traités par anti-tnfa. bon usage anti-tnfα Parcours bon usage anti-tnfα Guide Guide à l usage des professionnels de santé confrontés à des patients traités par anti-tnfa Rhumatismes inflammatoires chroniques Maladies inflammatoires chroniques de

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

Traitements contre la SP Gilenya MD

Traitements contre la SP Gilenya MD 1 Série Les Essentiels de MSology Gilenya MD (fingolimod) Document élaboré par MSology avec la précieuse collaboration des infirmières consultantes suivantes spécialisées en sclérose en plaques : Trudy

Plus en détail

La prise en charge de votre spondylarthrite

La prise en charge de votre spondylarthrite G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre spondylarthrite Vivre avec une spondylarthrite Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Herbesan, plante pour tisane. Feuille de séné

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Herbesan, plante pour tisane. Feuille de séné NOTICE 1 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Herbesan, plante pour tisane Feuille de séné Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

HERCEPTIN MONOGRAPHIE. trastuzumab pour perfusion. 440 mg de trastuzumab / fiole. Norme pharmaceutique reconnue. Antinéoplasique

HERCEPTIN MONOGRAPHIE. trastuzumab pour perfusion. 440 mg de trastuzumab / fiole. Norme pharmaceutique reconnue. Antinéoplasique MONOGRAPHIE Pr HERCEPTIN trastuzumab pour perfusion 440 mg de trastuzumab / fiole Norme pharmaceutique reconnue Antinéoplasique Distribué par : Hoffmann-La Roche Limitée 7070 Mississauga Road Mississauga

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant)

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant) NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant) Veuillez lire attentivement l intégralité de cette

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 25 juin 2010 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux NOR : SASS1016264A

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dipidolor 10 mg/ml solution injectable. piritramide

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dipidolor 10 mg/ml solution injectable. piritramide NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dipidolor 10 mg/ml solution injectable piritramide Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Menveo MC Vaccin oligosaccharidique contre le méningocoque des groupes A, C, W-135 et Y conjugué au CRM 197 Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Antistax Forte comprimés pelliculés extrait sec de feuilles de vigne rouge

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Antistax Forte comprimés pelliculés extrait sec de feuilles de vigne rouge NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Antistax Forte comprimés pelliculés extrait sec de feuilles de vigne rouge Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient

Plus en détail

Le Rituximab POUR LES TROUBLES NEUROLOGIQUES

Le Rituximab POUR LES TROUBLES NEUROLOGIQUES InfoNeuro Institut et Hôpital neurologiques de Montréal INFORMATIONS POUR LES PATIENTS Le Rituximab POUR LES TROUBLES NEUROLOGIQUES Préparé par : Sylvia de Melo, infirmière clinicienne, Centre de jour

Plus en détail

1. QU EST CE QUE INDOCOLLYRE ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISE

1. QU EST CE QUE INDOCOLLYRE ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISE NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR INDOCOLLYRE 1 mg/ml COLLYRE EN SOLUTION Indométacine Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

LE GILENYA TRAITEMENT ORAL DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES

LE GILENYA TRAITEMENT ORAL DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES LE GILENYA TRAITEMENT ORAL DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES (Document à destination des patients) 1 Madame, Monsieur, Votre neurologue vous a prescrit un traitement oral pour votre sclérose en plaques : le

Plus en détail

NOTICE. pl-market-fr-urispas-mar13-apprjun13.docx 1/5

NOTICE. pl-market-fr-urispas-mar13-apprjun13.docx 1/5 NOTICE pl-market-fr-urispas-mar13-apprjun13.docx 1/5 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR URISPAS 200 mg comprimés enrobés Flavoxate chlorhydrate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre

Plus en détail

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RAGWITEK (Extrait d allergène standardisé, comprimé sublingual de petite herbe à poux [Ambrosia artemisiifolia], 12 Amb a 1-U) Le présent dépliant constitue

Plus en détail

1. Qu est-ce que Acetylcysteine EG et dans quel cas est-il utilisé?

1. Qu est-ce que Acetylcysteine EG et dans quel cas est-il utilisé? NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Acetylcysteine EG 200 mg, granulés pour solution buvable Acetylcysteine EG 600 mg, granulés pour solution buvable acétylcystéine Veuillez lire attentivement cette notice

Plus en détail

Journal du traitement pour la perfusion à domicile de Cerezyme

Journal du traitement pour la perfusion à domicile de Cerezyme Journal du traitement pour la perfusion à domicile de Cerezyme Informations générales Patient Nom : Adresse : Code postal/localité : Téléphone : Infirmier(ère) Nom : Organisation : Téléphone : Médecin

Plus en détail

Le réseau SEP Bretagne vous informe sur : La gestion des effets secondaires des traitements immunomodulateurs Interferons et Copaxone

Le réseau SEP Bretagne vous informe sur : La gestion des effets secondaires des traitements immunomodulateurs Interferons et Copaxone Le réseau SEP Bretagne vous informe sur : La gestion des effets secondaires des traitements immunomodulateurs Interferons et Copaxone 1 Madame, Monsieur, Votre neurologue vous a prescrit un traitement

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Levocetirizine-ratio 5 mg comprimés pelliculés Lévocétirizine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Levocetirizine-ratio 5 mg comprimés pelliculés Lévocétirizine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Levocetirizine-ratio 5 mg comprimés pelliculés Lévocétirizine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

et l utilisation des traitements biologiques

et l utilisation des traitements biologiques et l utilisation des traitements biologiques Choisir le meilleur traitement pour retrouver la qualité de vie que vous êtes en droit d avoir Les agents biologiques (biothérapies) Étant les plus récents

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa

Notice : information de l utilisateur. VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa B. NOTICE 1 Notice : information de l utilisateur VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle

Plus en détail

NOTICE. GYNO PEVARYL 150 mg, ovule Nitrate d'éconazole

NOTICE. GYNO PEVARYL 150 mg, ovule Nitrate d'éconazole NOTICE ANSM Mis à jour le : 23/08/2012 Dénomination du médicament GYNO PEVARYL 150 mg, ovule Nitrate d'éconazole Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient

Plus en détail

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Coalition européenne contre le cancer du sein Document extrait du site Version imprimable Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Oeuvre collective de la FNCLCC Extrait de Comprendre le cancer

Plus en détail

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Contraception Ma pilule en 1O questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Question 1 J ai oublié de prendre ma pilule*. Que dois-je faire? Si l oubli est de moins de 12 heures (sauf Qlaira et Microval ) Si

Plus en détail

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS.

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS. VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS Pr NUCALA MC [nu-ka-la] mépolizumab en poudre lyophilisée pour solution injectable

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION POUR L'UTILISATEUR. Imodium 2 mg gélules

NOTICE : INFORMATION POUR L'UTILISATEUR. Imodium 2 mg gélules NOTICE : INFORMATION POUR L'UTILISATEUR Imodium 2 mg gélules Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament Ce médicament peut être obtenu sans ordonnance. Cependant

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie de Crohn

La prise en charge de votre maladie de Crohn G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Crohn Vivre avec une maladie de Crohn Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis

Plus en détail

TNFα & anti-tnfα. Introduction... 4. 1 Le TNFα et les anti-tnfα... 6. 2 Anti-TNFα & Rhumatismes Inflammatoires Chroniques (RIC)...

TNFα & anti-tnfα. Introduction... 4. 1 Le TNFα et les anti-tnfα... 6. 2 Anti-TNFα & Rhumatismes Inflammatoires Chroniques (RIC)... Introduction... 4 TNFα & anti-tnfα 1 Le TNFα et les anti-tnfα... 6 2 Anti-TNFα & Rhumatismes Inflammatoires Chroniques (RIC)... 9 3 Anti-TNFα & Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin (MICI)...

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Lamisil 1% crème chlorhydrate de terbinafine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Lamisil 1% crème chlorhydrate de terbinafine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Lamisil 1% crème chlorhydrate de terbinafine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Biothérapie. Damien LOEUILLE

Biothérapie. Damien LOEUILLE Biothérapie Damien LOEUILLE PU-PH Rhumatologie Service de Rhumatologie du CHU Brabois Metz 2 février 2008 Quel est la place des biothérapies dans la prise en charge thérapeutique PR? Faut il réaliser un

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fissure anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS POLYARTHRITE RHUMATOIDE Traitements classiques Antimalariques Sels d or D-Penicillamine

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. GRAZAX 75,000 SQ-T lyophilisat oral

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. GRAZAX 75,000 SQ-T lyophilisat oral NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR GRAZAX 75,000 SQ-T lyophilisat oral Extrait allergénique standardisé de pollen de graminée (fléole des prés, Phleum pratense) Veuillez lire attentivement cette notice

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Leuproreline Sandoz 3,6 mg implant. Leuproréline

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Leuproreline Sandoz 3,6 mg implant. Leuproréline NOTICE 1 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Leuproreline Sandoz 3,6 mg implant Leuproréline Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. - Gardez cette notice,

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ANTISTAX 360 mg, comprimé enrobé Extrait de vigne rouge Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce

Plus en détail