Avec QualityCare TM et MonPso, Prenez le contrôle du psoriasis!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avec QualityCare TM et MonPso, Prenez le contrôle du psoriasis!"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Avec QualityCare TM et MonPso, Prenez le contrôle du psoriasis! Conférence de presse Paris, le 8 décembre 2014 #MonPso Interviews vidéos sur 1

2 Avec QualityCare TM et MonPso, Prenez le contrôle du psoriasis! Sommaire Communiqué de presse QualityCare TM : un site d information et l appli MonPso pour aider les patients à prendre le contrôle de leur psoriasis... 3 L application MonPso : un véritable carnet de bord interactif pour le patient atteint de psoriasis... 7 Un outil d auto-évaluation du psoriasis... 7 Une personnalisation du traitement pour une meilleure observance... 8 Le site : de l information et des conseils pour aider les patients et leur entourage à prendre le contrôle du psoriasis... 9 Un site d information pédagogique dédié aux patients et à leurs proches... 9 Une meilleure compréhension du vécu des malades par l entourage... 9 Une observance indispensable pour mieux vivre avec le psoriasis Réduire les symptômes durablement Un niveau d observance insuffisant Prescrire le traitement le mieux adapté pour améliorer l observance Le rôle de l entourage dans l observance Tout ce qu il faut savoir sur le psoriasis Une maladie inflammatoire chronique de la peau Une pathologie qui n est ni contagieuse, ni psychosomatique Un fort impact sur la qualité de vie des patients

3 Communiqué de presse Paris, le 8 décembre 2014 QualityCare TM : un site d information et l appli MonPso pour aider les patients à prendre le contrôle de leur psoriasis Qu est-ce qui déclenche le psoriasis? Comment réduire la fréquence des poussées? Comment réussir à bien suivre son traitement? Pour répondre à toutes ces questions, LEO Pharma met à disposition des patients et de leur entourage les services QualityCare comprenant le site internet et l application mobile MonPso dont l objectif peut se résumer ainsi : «Prenez le contrôle de votre psoriasis!» Les services QualityCare TM sont destinés à accompagner tous les patients atteints de psoriasis et leur entourage dans la gestion quotidienne de la maladie. Ils comprennent deux outils : - L application mobile MonPso, téléchargeable gratuitement sur AppStore et Google Play, qui est un véritable carnet de bord interactif permettant de visualiser l évolution de son psoriasis et de mesurer ses progrès ; - Le site grand public qui offre de l information fiable pour répondre aux questions des patients et de leurs proches. «Ces outils ont été conçus avec le soutien d un groupe d experts en dermatologie, pour permettre au patient de s impliquer complètement dans sa prise en charge. Dans les maladies chroniques telles que le psoriasis, le rôle du patient est très important et souvent mésestimé par le praticien», affirme le professeur Jean-François Stalder, dermatologue au CHU de Nantes. Que cela soit en relais d information ou pour suivre l évolution de la maladie entre deux consultations, les professionnels de santé pourront également s appuyer sur ces outils et optimiser le temps précieux passé avec leurs patients. En France, 8% des personnes déclarent souffrir de psoriasis 1. Cette maladie inflammatoire chronique de la peau et non contagieuse impacte la qualité de vie des patients et celle de leur entourage 2. 1 «Connaissance et prévalence de la Kératose actinique dans la population française en 2014», Kantar Health 11 avril Panel national représentatif de la population de plus de 15 ans en France. 2 Eghlileb AM et al Psoriasis has a mejor secondary impact etc Brit J Dematol

4 Bien suivre le traitement est essentiel pour faire disparaitre les plaques et contrôler les poussées. Pour autant, 1 patient sur 2 ne suit pas son traitement correctement 3. L application MonPso : le carnet de bord du patient atteint de psoriasis Cette application, didactique, interactive et simple d utilisation, a été conçue avec la participation de dermatologues et l Association France Psoriasis. Elle aide le patient à suivre l évolution de sa maladie, à mesurer ses progrès afin de rester motivé, et à suivre convenablement son traitement tout en bénéficiant d astuces et services pour mieux vivre au quotidien. Concrètement, l appli MonPso permet au patient de : 82% des patients expriment un désir de vouloir agir pour améliorer leur psoriasis donc leur vie de tous les jours 4 prendre ses plaques en photo par localisation et observer l évolution de sa maladie identifier les facteurs déclenchant ses poussées réaliser un historique de ses poussées mettre une alarme pour penser à son traitement déterminer les raisons qui ont conduit au manque d observance faire un compte-rendu sur une période souhaitée et le transmettre à son médecin, si ce dernier le lui demande. «Le fait d avoir une appli permettant d engranger des photos et de pouvoir les placer à des moments clés dans l évolution de la maladie est un gain inestimable pour enrichir la connaissance de l évolution du psoriasis du patient et de la personnalisation de son traitement. Il s agit d un véritable outil d auto-évaluation», explique le Pr Jean- François Stalder. «Pour le médecin, cette application offre un prolongement de la consultation ; elle lui permet d avoir des plans d action personnalisés et d augmenter la qualité du service rendu à son patient.» Cette application est téléchargeable gratuitement sur AppStore et Google Play. Un site d information, comprenant plus de 70 articles scientifiques et simples à la fois, pour aider les patients atteints de psoriasis et leur entourage Le site grand public est le fruit d une étude montrant l impact du psoriasis sur la qualité de vie des patients. Il met à disposition des patients et de leurs proches des informations et des conseils ciblés suivant leurs demandes et leurs besoins. Ce site, réalisé avec la participation de dermatologues et de France Psoriasis, propose 73 articles validés scientifiquement, organisés autour de 16 sujets d intérêt pour les patients : efficacité du traitement, localisations du psoriasis, gestion des effets indésirables, oublis de traitement, gestion du stress, contrôle des démangeaisons, échanges avec le médecin... Ces articles ont été rédigés de manière à être facilement accessibles au Grand Public. Cette véritable bibliothèque d information sera régulièrement mise à jour dès B. Halioua Les patients non-observants en dermatologie Ann Dermatolog Venereol A. Bewley et al Identifying individual psychosocial and adherence support needs in patients with psoriasis Journal of the European Academy of Dermatology and Venerology

5 Il offre également la possibilité : - d obtenir rapidement les informations souhaitées et ciblées selon ses sujets d intérêt - de télécharger gratuitement un magazine personnalisé - de recevoir des articles et conseils par . «Le patient et son entourage vont y trouver des articles et des conseils à la fois éthiques, mis à jour, informatifs, qui vont leur permettre de ne pas avoir à consulter des informations ailleurs où l information n est pas toujours de bon niveau. Un des objectifs de ce site est de faciliter la communication du patient avec son médecin, sa famille sur son vécu de la maladie», témoigne le Pr Jean-François Stalder. L observance, un facteur indispensable pour réduire les symptômes du psoriasis durablement 79% attendent que leur traitement soit efficace rapidement 4 78% souhaitent contrôler la prise de leur traitement 4 Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui se caractérise par des plaques rouges recouvertes de squames blanches et des lésions s accompagnant de démangeaisons. Ces plaques sont généralement localisées au niveau des zones de frottement telles que les coudes, les genoux, le bas du dos ou encore au niveau du cuir chevelu. Les traitements existants permettent de réduire la fréquence des poussées et leur intensité. Pour autant, le niveau d observance des patients est faible : «environ 1 patient sur 2 ne suit pas convenablement son traitement comme il le lui a été prescrit», explique le Docteur Jean-Noël Dauendorffer, dermatologue. «Plus le traitement va durer de longues semaines, moins l observance est importante au fur et à mesure du temps.» Contraignant, pas suffisamment efficace, fastidieux, chronophage Les raisons qui poussent les patients à ne pas bien suivre leur traitement sont multiples. Pourtant, «sans observance, le traitement ne peut pas être efficace», insiste le Dr Jean-Noël Dauendorffer. «Mais, le médecin doit également être à l écoute de son patient afin de lui prescrire le traitement qui lui soit le mieux adapté pour favoriser cette observance.» Une maladie handicapante qui impacte la qualité de vie des patients et de leur entourage D après la dernière étude Kantar Health¹, 8% des Français déclarent souffrir de psoriasis. Les traitements permettent d atténuer significativement les plaques et de maîtriser les poussées. Néanmoins, à ce jour, ils ne font pas disparaitre définitivement le psoriasis. Cette maladie n est pas sans conséquence sur le quotidien des patients et de leur entourage. Elle impacte la vie professionnelle, sociale et sentimentale. «La peau est un organe différent des autres, qui participe à la vie relationnelle et à la séduction. Une peau altérée par le psoriasis va influer sur le regard des autres de façon assez péjorative», explique le Docteur François Maccari, dermatologue et vénérologue à l hôpital Bégin, Saint-Mandé. «Les patients atteints de psoriasis ont une qualité de vie dégradée et un grand nombre d entre eux finissent par avoir des attitudes d évitement social, d anxiété voire de dépression à cause de la maladie.» Le psoriasis a également un impact sur la qualité de vie de l entourage du patient, de son conjoint, de ses enfants. En effet, 57% des proches se sentent angoissés ou inquiets pour l avenir du malade, 37% relatent même une détérioration de leurs relations avec leur entourage². «Les outils QualityCare vont permettre de mieux sensibiliser les proches aux réalités du psoriasis, d améliorer leur compréhension, d être davantage à l écoute du patient atteint de psoriasis et de réduire ainsi les malentendus, sources de souffrance», ponctue le Pr Jean-François Stalder. #MonPso Interviews vidéos sur 5

6 A propos de LEO Pharma LEO Pharma aide les patients à avoir une peau saine. En proposant des solutions thérapeutiques dans plus de 100 pays à travers le monde, LEO Pharma aide les personnes à gérer leurs problèmes de peau. Fondée en 1908, l entreprise pharmaceutique est détenue intégralement par la Fondation LEO. Depuis des décennies, LEO Pharma dédie sa recherche et son développement aux médicaments et aux solutions destinés aux personnes souffrant de maladies cutanées. La maison mère de LEO Pharma est basée au Danemark et emploie environ 4800 personnes dans le monde. Pour plus d'informations, rendez-vous sur et Direction de la Communication LEO Pharma France / Frédérique Saas - T : Contact presse, Capital Image / Stéphanie Chevrel Tél. : Fax :

7 L application MonPso : un véritable carnet de bord interactif pour le patient atteint de psoriasis Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau ponctuée de périodes de poussée, plus ou moins longues et intenses. Pour réduire au maximum la fréquence et l intensité des poussées, bien suivre son traitement est primordial. Or, «près de la moitié des patients ne suit pas convenablement le traitement tel que son médecin lui a prescrit», affirme le Docteur François Maccari, dermatologue à l hôpital Bégin, Saint-Mandé. L application MonPso, mise au point avec la participation de dermatologues et de l Association France Psoriasis, offre aux patients plusieurs services et conseils pour les accompagner au mieux dans la prise en charge de leur psoriasis et améliorer leur observance. En effet, «même si la prescription du médecin est claire et explicite, il y a un énorme fossé avec ce qui se passe pour le patient dans sa salle de bain avec ses crèmes, pommades et lotions. Il fallait un outil permettant au patient de prolonger les connaissances qu il avait acquises au cours de sa consultation chez son dermatologue», explique le professeur Jean- François Stalder, dermatologue au CHU de Nantes. Un outil d auto-évaluation du psoriasis L application MonPso permet au patient de : prendre des clichés de ses plaques par localisation et suivre leur évolution dans le temps suivre l évolution des symptômes (démangeaisons, squames, douleur, rougeurs) et ainsi de mieux préparer la prochaine consultation identifier les facteurs déclenchant des poussées et en réaliser l historique paramétrer un rappel pour penser à son traitement déterminer les raisons ayant conduit à l oubli du traitement. Des conseils sont également mis à disposition du patient pour l aider à rester motivé et à suivre son traitement convenablement réaliser un rapport consultable sur la période souhaitée (15 jours, 3 mois ou 1 an) que le patient peut envoyer à son médecin, si ce dernier le lui demande. Il peut aussi joindre les photos datées de ses plaques. 82% des patients souhaitent vouloir agir pour améliorer leur psoriasis Source : A. Bewley et al Identifying individual psychosocial Journal of the European Academy of Dermatology and Venerology 2013 «Nous assistons aujourd hui au développement de nombreux outils d auto-évaluation pour les maladies chroniques telles que l hypertension artérielle ou le diabète. Pour le psoriasis, nous souhaitons la même chose pour que le patient se responsabilise et prenne en main sa prise en charge», témoigne le Pr Jean-François Stalder. «De plus, l intervalle de temps qui s écoule entre deux consultations chez le dermatologue est à prendre en compte. Pendant ce laps de temps, le patient va être confronté à des problèmes qui peuvent le démotiver. Ces difficultés ne seront pas forcément transmissibles ou visibles à la prochaine consultation. Cet outil va donc permettre au patient d engranger des photos et de les placer à des moments clés de l évolution de la maladie, ce qui offre un gain inestimable pour enrichir la connaissance de l évolution du psoriasis et personnaliser son traitement.» 7

8 Une personnalisation du traitement pour une meilleure observance MonPso offre au médecin la possibilité d optimiser sa consultation en la prolongeant à travers une application, qui va servir d aide et de support au patient. Avec cette appli, le patient va pouvoir montrer à son dermatologue lors de sa prochaine consultation ou lui envoyer par , si celui-ci l y invite, des photos de ses plaques, ses difficultés à utiliser son traitement «Cet outil offre au patient la possibilité d exprimer ses symptômes, l évolution de sa maladie et l aide à préparer sa prochaine consultation avec son dermatologue, à dialoguer davantage avec lui. Pour le professionnel de santé, cette application peut servir à mieux percevoir l état de sa maladie et optimiser son degré d observance et d implication dans son traitement», justifie le Dr François Maccari. «Tout ce qui va dans le sens d un accompagnement du patient, d une plus grande autonomisation de sa part dans la gestion du traitement de ses plaques est utile pour le professionnel de santé.» L application MonPso est téléchargeable gratuitement sur l App Store et Google Play. Le regard du Pharmageek «Toutes les études le montrent, et encore récemment avec l étude de PatientView sur les attentes des patients et des professionnels de santé vis à vis des applications mobiles santé : TOUS veulent des applications mobiles santé qui permettent de comprendre la pathologie et d informer sur les choix de traitement.» déclare Lionel REICHARDT, expert e-santé. «Ce qui est très intéressant dans la démarche de LEO Pharma, c est que le laboratoire participe à ce qui est appelé le «patient empowerment», la prise de contrôle du patient sur sa pathologie chronique, en lui fournissant un outil mobile, donc du quotidien, d automesure et de suivi. MonPso va donc permettre au patient qui le souhaite de développer sa connaissance de sa maladie, de maintenir sa motivation pour son observance et d enrichir la relation qu il a avec son professionnel de santé par le partage de cette information. Le design de l application, la simplicité de son utilisation et la complémentarité avec le site internet font la grande force de cette solution.» 8

9 Le site : de l information et des conseils pour aider les patients et leur entourage à prendre le contrôle du psoriasis Un site d information pédagogique dédié aux patients et à leurs proches Qu est-ce que le psoriasis? Quels sont les traitements existants? Comment aider son conjoint ou son enfant à bien suivre son traitement? Pour répondre à toutes ces questions des patients et de leur entourage, le site QualityCare TM met à leur disposition de l information fiable et ciblée ainsi que de nombreux conseils pour leur apprendre à mieux gérer leur psoriasis au quotidien. Ce site a été conçu avec la participation de dermatologues et de l Association France Psoriasis. «Différentes études menées ont permis de voir concrètement les charges induites par le psoriasis sur le quotidien des patients mais aussi des proches. Ce site a été créé de sorte à répondre au mieux à leurs besoins pour les aider à prendre le contrôle du psoriasis. Les patients et l entourage vont y trouver des informations éthiques, vérifiées et mises à jour», indique le Professeur Jean-François Stalder, dermatologue au CHU de Nantes. Le site QualityCare TM propose aux patients et à leurs proches 73 articles validés scientifiquement et organisés autour de 16 sujets d intérêt pour les patients : efficacité du traitement, localisations du psoriasis, gestion des effets indésirables, oublis du traitement, gestion du stress, contrôle des démangeaisons, échanges avec le médecin... Ces articles ont été rédigés de manière à être facilement accessibles au Grand Public. Il offre également la possibilité: - d obtenir rapidement les informations souhaitées et ciblées selon ses sujets d intérêt - de télécharger gratuitement un magazine personnalisé - de recevoir des articles et conseils par «Le temps d une consultation est relativement court, en moyenne 15 minutes, donc nous n avons pas toujours le temps de tout expliquer et d être suffisamment à l écoute du patient», reconnaît le Docteur François Maccari, dermatologue à l hôpital Bégin, Saint-Mandé. «Or, nous savons qu un patient bien informé est un patient qui se traite mieux et qui vit mieux sa maladie.» Une meilleure compréhension du vécu des malades par l entourage D après une étude publiée en 2013 dans le Journal of the European Academy of Dermatology and Venerology¹, 43% des personnes atteintes de psoriasis pensent que personne ne peut comprendre ce qu elles vivent et 34% affirment ne pas recevoir beaucoup de soutien de leur famille ou de leurs amis. «Il existe toujours de fausses croyances sur le psoriasis, comme l aspect psychosomatique. Les proches n y font pas exception. Le site a vocation à apporter des informations concrètes aux proches sur ce qu est le psoriasis pour qu ils aient une vision plus réelle et moins réductrice de la maladie. Cet apport de connaissances permet de gommer les idées reçues, les malentendus pour que le patient se sente mieux compris de son entourage. Les aidants ont un rôle important à jouer pour aider le patient dans sa prise en charge et améliorer son observance», affirme le Pr Jean-François Stalder. 9

10 Plus d information sur Le regard du Pharmageek «Le site est à la fois complémentaire et indépendant de l application. Il s adresse à tous les patients, utilisateurs ou non de MonPso, et à leur entourage» témoigne Lionel REICHARDT, expert e-santé. «Il y a trois critères auxquels je suis sensible pour les sites santé. Le premier c est la qualité des informations dispensées, leur fondement scientifique et éthique. Le second, souvent négligé, concerne l accessibilité de ces informations. Trop de sites sont écrits en jargon médical et les concevoir avec une association de patients est essentiel. Le troisième concerne la navigation, donc l ergonomie et le design du site. Psoriasis-QualityCare.fr a travaillé sur ces 3 critères afin d offrir une solution pertinente aux patients et à leur entourage.» Référence ¹ A. Bewley et al Identifying individual psychosocial and adherence support needs in patients with psoriasis Journal of the European Academy of Dermatology and Venerology

11 Une observance indispensable pour mieux vivre avec le psoriasis Réduire les symptômes durablement Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui, à ce jour, ne se guérit pas définitivement mais se soigne. Pour diminuer la fréquence et l intensité des poussées de psoriasis léger à modéré, qui touche plus de 80% 1 des personnes souffrant de psoriasis, le médecin dispose de tout un arsenal de traitements sous différentes formes galéniques comme les crèmes, les pommades, les gels ou encore les lotions. «Nous prescrivons essentiellement pour le psoriasis léger à modéré, des corticoïdes et des dérivés de la vitamine D», explique le Docteur Jean-Noël Dauendorffer, dermatologue à Paris. «Au sein d un même topique, nous avons aussi un corticoïde et un dérivé de la vitamine D ce qui augmente l efficacité de chacun des produits.» Les 17% 1 des patients souffrant de psoriasis plus sévère sont, quant à eux, souvent traités par traitement injectable ou oral. Un niveau d observance insuffisant D après le Docteur François Maccari, dermatologue à l hôpital Bégin, Saint-Mandé, «le niveau d observance des patients atteints de psoriasis est insuffisant. Environ 1 patient sur 2 ne suit pas convenablement son traitement comme il lui a été prescrit.» Ce manque d assiduité dans la prise du traitement s explique en partie par le fait que le psoriasis est une maladie chronique nécessitant un traitement au long cours, «ce qui est perçu comme contraignant par le patient.» Les résultats d une étude récente révèlent, également, que 79% des patients attendent que leur traitement soit efficace rapidement 2. «Les traitements actuels sont efficaces mais les résultats ne se font sentir que sur le long terme. D où la nécessité que le patient soit bien observant. Il ne doit pas se décourager si les effets ne sont pas au rendez-vous immédiatement», affirme le Dr Jean-Noël Dauendorffer. «De plus, le patient doit bien utiliser le traitement prescrit pour qu il soit efficace. Il doit accepter d appliquer son ou ses produits quotidiennement voire pluriquotidiennement jusqu à ce que ses plaques disparaissent et réaliser un traitement d entretien en utilisant son produit une à deux fois par semaine après la disparition des plaques.» 78% souhaitent contrôler la prise de leur traitement 2 Prescrire le traitement le mieux adapté pour améliorer l observance La localisation des plaques influe sur le choix thérapeutique. En effet, «pour traiter un psoriasis du cuir chevelu, le médecin ne doit pas prescrire un produit gras qui va salir les cheveux ; il ne va pas faciliter l observance. Il faut adapter le traitement et pour cela le médecin doit se montrer à l écoute de son patient et lui proposer tous les traitements existants», affirme le Dr Jean-Noël Dauendorffer. 81% des patients qui consultent souvent un dermatologue affirment que ce dernier prend son temps pour l écouter sur son psoriasis 2, mais seulement 60% déclarent être informés par leur spécialiste des nouveaux traitements existants 2. 76% des patients qui consultent souvent un dermatologue affirment que leur médecin sait choisir le traitement qui leur convient le mieux suivant leur quotidien et leurs souhaits¹ «Pour favoriser l observance de mon patient, je lui demande les précédents traitements qu il a eus ; ceux qu il a aimé ou détesté employer pour diverses raisons. Comme nous disposons actuellement d une large palette de produits, j essaye de choisir avec mon patient ce qui est le mieux adapté en lui décrivant les avantages et les inconvénients de chacun. Je fais en sorte que le choix thérapeutique soit commun et non imposé, pour améliorer l observance.» explique le Dr Jean-Noël Dauendorffer. Le rôle de l entourage dans l observance 11

12 Aide dans l application des différents produits, soutien psychologique Les proches ont un rôle crucial dans l observance des patients. «Dans des périodes de découragement du malade, ce qui se comprend sachant que les traitements sont chronophages et au long cours, l entourage peut être présent pour motiver le patient et pour aussi lui faire remarquer que son psoriasis s améliore. Parfois, le patient ne le voit pas tout de suite ou manque de recul sur sa maladie», témoigne le Dr Jean-Noël Dauendorffer. «L observance thérapeutique est directement corrélée au degré d implication du patient qui passe par une bonne information et par des outils qui lui permettent de s intéresser à sa maladie» Docteur François Maccari, dermatologue, hôpital Bégin, Saint-Mandé Références : 1 Dubertret European patients perspectives on the impact of psoriasis: the EUROPSO patient membership survey British Journal of Dermatology 2006, pp A. Bewley et al Identifying individual psychosocial and adherence support needs in patients with psoriasis Journal of the European Academy of Dermatology and Venerology

13 Tout ce qu il faut savoir sur le psoriasis Une maladie inflammatoire chronique de la peau Le psoriasis se manifeste généralement sous forme de plaques rouges épaisses et recouvertes de squames blanches. Elles sont généralement localisées au niveau des zones de frottement à savoir les coudes, les genoux, le bas du dos et au niveau du cuir chevelu. Mais, elles peuvent s étendre à l ensemble du corps. Ces plaques s accompagnent souvent de démangeaisons. «Cette maladie survient sur un terrain génétique prédisposant qui fait intervenir un dérèglement de l immunité du patient. Cette immunité va se retourner contre la structure de la peau, ce qui va entraîner une inflammation, des troubles de la kératinisation et de la vitesse de renouvellement de la peau», explique le docteur François Maccari, dermatologue à l hôpital Bégin, Saint-Mandé. Une pathologie qui n est ni contagieuse, ni psychosomatique 8% des Français déclarent souffrir de psoriasis 1. Cette maladie se déclare à tout âge et touche aussi bien l homme que la femme. La forme la plus sévère de psoriasis se produit généralement avant l âge de 25 ans. 49% des patients déclarent que les gens pensent que le psoriasis est contagieux 2 Le psoriasis est sous l influence de facteurs environnementaux responsables du déclenchement ou de l aggravation des poussées mais ne sont pas responsables de la maladie : le stress, les facteurs traumatiques cutanées (le frottement), la fatigue, certaines infections et certains médicaments (type bétabloquants, lithium). Des gestes simples pour lutter contre le psoriasis Ne pas gratter les lésions, ni les frotter, ne pas enlever les peaux mortes. «Il faut éviter les facteurs traumatiques. C est ce qu on appelle le phénomène de Koebner : 5 minutes de grattage relancent le psoriasis pour trois semaines», indique le Dr François Maccari. Appliquer un émollient une à deux fois par semaine pour graisser la peau. D après le Dr Maccari, «une peau bien hydratée se défend mieux contre le psoriasis.» Ne pas porter de vêtements trop serrés pour éviter d agresser les plaques avec le frottement. Bien se rincer à l eau douce après un bain en piscine ou à la mer. Eponger avec la serviette de bain, ne pas frotter. Eviter les excès. «Le tabac et l obésité sont des facteurs aggravants du psoriasis», affirme le Dr François Maccari. Repérer les facteurs déclenchants ou aggravants des poussées pour éviter de se retrouver dans cette situation. Par exemple : éviter au mieux les situations stressantes. 13

14 Un fort impact sur la qualité de vie des patients Le psoriasis n est pas sans conséquence sur le quotidien du patient et de son entourage mais aussi sur sa vie professionnelle, sociale et sentimentale. «La peau est un organe différent des autres qui participe à la vie relationnelle et à la séduction. Une peau altérée par le psoriasis va influer sur le regard des autres de façon assez péjorative», explique le Docteur François Maccari. En effet, 66% des personnes atteintes de psoriasis tentent de le cacher 2 ; 51% ont peur que les gens pensent qu ils sont sales ou peu soigneux à cause de leur psoriasis 2 ; 40% se sentent sales à cause de leur maladie 2. 27% des patients affirment que le psoriasis dicte leur manière de vivre leur vie 2 «Les patients atteints de psoriasis ont une qualité de vie dégradée et un grand nombre d entre eux finissent pas avoir des attitudes d évitement social, d anxiété voire de dépression à cause de la maladie.» Plus de la moitié des malades se demandent pourquoi ils sont touchés par cette maladie 2 ; 34% affirment que le psoriasis interfère dans leur vie professionnelle et leur productivité 2. Enfin, 31% déclarent qu ils ne peuvent pas avoir une vie intime ou sexuelle aussi souvent qu ils le souhaiteraient à cause de leur maladie 2. Un entourage qui n est pas épargné par le psoriasis Le psoriasis est une maladie qui a des répercussions aussi bien physiques que psychologiques chez le patient. Et chez les proches? Les résultats d une étude révèlent que 3 : 70% des proches déclarent que le traitement de leur conjoint ou parent les conduit à faire davantage les tâches ménagères 57% se sentent angoissés ou inquiets pour l avenir du malade 55% indiquent des perturbations dans leur vie sociale provoquée par un embarras dû à la maladie ou à un manque de temps engendré par les soins à apporter au patient 44% affirment également que le psoriasis de leur proche perturbe les projets de vacances, les possibilités de loisirs ou encore de sorties le soir 37% relatent une détérioration de leurs relations proches. «Le psoriasis peut se répercuter sur l entourage du patient, dans la vie sentimentale. Ce n est pas toujours évident d avoir un partenaire qui a des plaques, surtout si elles sont localisées sur les parties génitales», explique le Docteur François Maccari. «Un patient couvert de psoriasis qui sera dans un état de mal-être peut retentir sur l entourage. L état dépressif n est jamais neutre pour l entourage. Enfin, les parents d enfants psoriasiques sont très anxieux, inquiets de la maladie de leur enfant. C est source d un grand sentiment de culpabilité notamment.» Références : 1 «Connaissance et prévalence de la Kératose actinique dans la population française en 2014», Kantar Health 11 avril Panel national représentatif de la population de plus de 15 ans en France. 2 A. Bewley et al Identifying individual psychosocial and adherence support needs in patients with psoriasis Journal of the European Academy of Dermatology and Venerology Eghlileb AM et al Psoriasis has a mejor secondary impact etc Brit J Dematol

15 A propos de LEO pharma LEO Pharma aide les patients à avoir une peau saine En proposant des solutions thérapeutiques dans plus de 100 pays à travers le monde, LEO Pharma aide les personnes à gérer leurs problèmes de peau. Fondée en 1908, l entreprise pharmaceutique est détenue intégralement par la Fondation LEO. Depuis des décennies, LEO Pharma dédie sa recherche et son développement aux médicaments et aux solutions destinés aux personnes souffrant de maladies cutanées. La maison mère de LEO Pharma est basée au Danemark et emploie environ personnes dans le monde. Pour plus d'informations, rendez-vous sur et SERVICE DE PRESSE Capital Image / Stéphanie Chevrel 45, rue de Courcelles Paris Tél. : Fax : LEO Pharma France Frédérique Saas / Directeur Communication 2, rue René Caudron Voisins-le-Bretonneux Tél. : /38I 15

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique souvent être amélioré ou soulagé

Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique souvent être amélioré ou soulagé Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique. Tout se passe comme si la peau se renouvelait trop vite. Il évolue par alternance de poussées et de rémissions. S il est rare que la maladie disparaisse

Plus en détail

Le Psoriasis Qui est touché?

Le Psoriasis Qui est touché? LE PSORIASIS 1 Le Psoriasis Qui est touché? De 2 à 5 % de la population française soit2 à 3 millionsde personnes en France Deux "pics" de survenue : à l'adolescence et vers la soixantaine Parfois sur des

Plus en détail

Mon psoriasis, mes vacances et moi

Mon psoriasis, mes vacances et moi Mon psoriasis, mes vacances et moi Conseils et astuces du Dr François Maccari pour des vacances réussies www.aplcp.org Informations 01 42 39 02 55 Stelara_Leaflet_voyage.indd 1 Editorial Les vacances Une

Plus en détail

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu Comprendre son Psoriasis du Cuir Chevelu Vous avez un psoriasis du cuir chevelu ou une personne de votre entourage en est atteinte. Cette brochure vous est destinée. Grâce aux informations transmises,

Plus en détail

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques Questionnaire patients Visite 11 Chère Madame, Cher Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue pour cette première consultation

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission qualité de vie Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu Comprendre son Psoriasis du Cuir Chevelu Vous avez un psoriasis du cuir chevelu ou une personne de votre entourage en est atteinte. Cette brochure vous est destinée. Grâce aux informations transmises,

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie Etudes cliniques dans l autisme Marie-Christine Picot Congrès Epsylon 5 avril 2013 Introduction Mesurer la Qualité de Vie liée à la Santé : Evaluer les

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement.

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Les peaux sensibles ont besoin de soins adaptés La peau est le plus grand organe du corps humain. Telle une barrière naturelle, elle nous protège

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

Étude Fondation MACSF / Harris Interactive La relation de communication patient-soignant. expliquer. professionnel. temps.

Étude Fondation MACSF / Harris Interactive La relation de communication patient-soignant. expliquer. professionnel. temps. La relation de communication patient-soignant vérité patient expliquer professionnel écoute écoute médecin clarté bonne respect être relation santé relation être bonne respect empathie franchise communication

Plus en détail

Mieux vivre avec votre asthme

Mieux vivre avec votre asthme Mieux vivre avec votre asthme L éducation thérapeutique pour bien gérer votre asthme au quotidien Bien gérer sa maladie permet de reconnaître et maîtriser les symptômes afin de limiter la gêne respiratoire.

Plus en détail

Je protège mon cerveau

Je protège mon cerveau Je protège mon cerveau en soignant mon hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle De très bonnes nouvelles L augmentation du nombre de patients traités

Plus en détail

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français «Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français Résultats de l étude Enquête Ipsos - Juillet 011 Etude élaborée dans le

Plus en détail

www.souffrance-scolaire.fr - Formation - Accompagnement - Coaching

www.souffrance-scolaire.fr - Formation - Accompagnement - Coaching www.souffrance-scolaire.fr - Formation - Accompagnement - Coaching La cour de l école, la classe, le préau, le gymnase : autant de territoires où les enfants passent beaucoup de temps, nouent des relations,

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson En partenariat avec la fondation pour la dermatite atopique L eczéma atopique, appelé aussi dermatite atopique, est une maladie fréquente puisqu

Plus en détail

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SFT-Paris 6-11-2014 Dr Voyer Cardiologue et tabacologue Centre de réadaptation cardiovasculaire Bois Gibert Tabacologue CHU Tours La réadaptation

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

Le toucher au cœur des soins Phase 1

Le toucher au cœur des soins Phase 1 Groupe national Toucher S.F.A.P. Société Française d Accompagnement et de Soins Palliatifs Pôle Qualité de vie, des soins et de l accompagnement Le toucher au cœur des soins Phase 1 Guide pour la pratique,

Plus en détail

mon réseau cancer du sein www.monreseau-cancerdusein.com DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

mon réseau cancer du sein www.monreseau-cancerdusein.com DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Le réseau social des femmes touchées par un cancer du sein et leurs proches : communauté, information et ressources de proximité mon réseau cancer du sein www.monreseau-cancerdusein.com DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

Quiz Comment bien utiliser les médicaments?

Quiz Comment bien utiliser les médicaments? PATIENT Quiz Comment bien utiliser les médicaments? Chaque question peut faire l objet d une ou de plusieurs bonnes réponses. QUESTIONS 1 : J ai pris un ou plusieurs médicaments et je pense que l un d

Plus en détail

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar.

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Page 1 sur 8 Etude réalisée en collaboration avec le service Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Effectuée en 2013-2014 OBJECTIF : mesurer l efficacité l effet thérapeutique de l Eau thermale de

Plus en détail

La goutte la maladie des rois

La goutte la maladie des rois La goutte la maladie des rois Tous droits protégés Pharmanetis Sàrl Tout savoir sur la goutte Comment bien gérer sa maladie? Par Van Nguyen et Xavier Gruffat (pharmaciens) Photo: Matthew Cole - Fotolia.com

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 juin 2015 DAIVOBET 50 µg/0,5 mg/g, gel applicateur 60 g en cartouche (polypropylène) avec applicateur (plastique) (CIP : 34009 279 460 7 3) Laboratoire LEO PHARMA DCI

Plus en détail

Centre de Formation Juridique

Centre de Formation Juridique Centre de Formation Juridique Etablissement d enseignement supérieur privé 98 % de réussite* STAGE DE PRÉ-RENTRÉE NANTES Réservé aux étudiants de 1 ère année de Nantes Découvrez notre offre de Formation

Plus en détail

LA SCLEROSE EN PLAQUES

LA SCLEROSE EN PLAQUES Fiche 4 LA SCLEROSE EN PLAQUES PRESENTATION Quelques généralités La sclérose en plaques est une maladie du système nerveux central dont les causes sont encore mal connues et qui empêche le cerveau de contrôler

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

Vaincre la douleur est auj

Vaincre la douleur est auj Vaincre la douleur est auj La dose d antalgique prescrite par le médecin, ainsi que l'horaire de prise ne doivent pas être modifiés. L'action du traitement se faisant sur 24 heures, en modifier la dose

Plus en détail

Que sait-on déjà? Que reste-t-il encore de secret? Quelles perspectives offrent les nouveaux traitements?

Que sait-on déjà? Que reste-t-il encore de secret? Quelles perspectives offrent les nouveaux traitements? LA RECHERCHE SUR LE PSORIASIS INAUGURE UNE NOUVELLE ÈRE (*) (*) raduction d un article du docteur Wim Pollet paru dans le trimestriel Psoriant de l association belge de patients psoriasiques Psoriasis

Plus en détail

Les nouvelles attentes des patients en matière de santé

Les nouvelles attentes des patients en matière de santé Les nouvelles attentes des patients en matière de santé Rapport 15 place de la République 75003 Paris Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1003 répondants de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 Une enquête réalisée sur la nutrition en médecine générale * pour l montre que la nutrition est un sujet

Plus en détail

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles Soins adaptés aux peaux sèches et sensibles 1 peau sèche Peau sèche : des causes multiples Il existe une barrière naturelle permettant à notre peau de ne pas trop se déshydrater. Cette dernière est composée

Plus en détail

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale François Lepage travailleur social, Option, Montréal Annie Simard travailleuse sociale, Option, Montréal OP+ION «Une alternative

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Le pied d athlète. (mycose des pieds)

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Le pied d athlète. (mycose des pieds) Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 Le pied d athlète (mycose des pieds) Le pied d athlète (mycose des pieds) Ce qu il faut savoir Le «pied d athlète» est une inflammation

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

Union pour la lutte contre la sclérose en plaques

Union pour la lutte contre la sclérose en plaques Union pour la lutte contre la sclérose en plaques UNISEP - 14 rue Jules Vanzuppe - 94 200 Ivry Sur Seine - Tel : 01 43 90 39 35 - Fax : 01 43 90 14 51 - www.unisep.org Pour fédérer recherche et aide aux

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Stages : Ateliers pratiques

Stages : Ateliers pratiques Stages : Ateliers pratiques ***** Pour nous contacter ou pour vous inscrire : Tel : 06 68 65 20 20 ou mail : dforcari@gmail.com Stages Automne/Hiver 2015/2016 1 - Savoir se relaxer, s entraîner au lâcher-prise

Plus en détail

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner Définition Le Psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse chronique Formes cliniques et traitement épidémiologie Physio-Pathologie 1.5 a 6.5% Ratio homme : femme = 1:1 Association statistique Psoriasis

Plus en détail

Eczéma atopique exemple d approche éducative en cabinet libéral

Eczéma atopique exemple d approche éducative en cabinet libéral Eczéma atopique exemple d approche éducative en cabinet libéral XV ème journée de l IPCEM 10 Novembre 2006 - Paris Dr Jean-Marc CHAVIGNY, Dermatologue-Allergologue, Nantes Éducation thérapeutique Eczéma

Plus en détail

Votre pharmacie à portée de main!

Votre pharmacie à portée de main! Votre pharmacie à portée de main! Envoyer la photo de votre ordonnance à votre pharmacien, recevoir des alertes pour le rappel de votre traitement, demander conseil à votre pharmacien... Avec l application

Plus en détail

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l

Plus en détail

LA FIN DE VIE AUX URGENCES: LES LIMITATIONS ET ARRÊTS DES THÉRAPEUTIQUES ACTIVES. Dr Marion DOUPLAT SAMU- Urgences Timone

LA FIN DE VIE AUX URGENCES: LES LIMITATIONS ET ARRÊTS DES THÉRAPEUTIQUES ACTIVES. Dr Marion DOUPLAT SAMU- Urgences Timone LA FIN DE VIE AUX URGENCES: LES LIMITATIONS ET ARRÊTS DES THÉRAPEUTIQUES ACTIVES Dr Marion DOUPLAT SAMU- Urgences Timone SOMMAIRE 1. La mort aux urgences 2. Les Limitations et Arrêts des Thérapeutiques

Plus en détail

PROGRAMME RSI~Diabète

PROGRAMME RSI~Diabète MON PARCOURS PRÉVENTION diabète PROGRAMME RSI~Diabète Vous aider à prendre en charge votre diabète Support patients www.rsi.fr/diabete Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie

Plus en détail

Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique

Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique Communiqué de presse Paris, le 2 décembre 2014 Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique MAAF lance «Grave Pas Grave?», le premier service mobile expert d analyse

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Volet I et II Fiche synthèse de l avis produit par l Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) Juin 2015 Le contenu

Plus en détail

La prise en charge de votre schizophrénie

La prise en charge de votre schizophrénie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre schizophrénie Vivre avec une schizophrénie Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Numéro 9 Décembre 2013

Numéro 9 Décembre 2013 Numéro 9 Décembre 2013 Chers adhérents, Pour beaucoup d entre nous, la gestion de la maladie entraîne des difficultés au quotidien. Pour vous aider à mieux les vivre, il nous a semblé utile de vous présenter

Plus en détail

Recherche auprès des mentors du Réseau M et analyse en dyade avec leur mentoré : Résumé des principaux résultats

Recherche auprès des mentors du Réseau M et analyse en dyade avec leur mentoré : Résumé des principaux résultats Recherche auprès des mentors du Réseau M et analyse en dyade avec leur mentoré : Résumé des principaux résultats Réalisé par Étienne St-Jean, Ph.D. Professeur en management, Université du Québec à Trois-Rivières

Plus en détail

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM TM FORMATION THÉORIQUE Laurier Fortin, titulaire de la chaire CSRS Marie-France Bradley, Amélie Plante et Marielle Thibaudeau, psychoéducatrices et professionnelles de recherche PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS?

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS? POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESIT... http://www.fmc-tourcoing.org/spip/print-article-mb.php3?id_article=45 POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de douleurs rebelles et sa fréquence augmente avec l âge après

Plus en détail

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012 1 Sommaire Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie Journée Européenne de l insuffisance cardiaque «Agir pour vivre mieux!» Communiqué de presse Société Française de Cardiologie

Plus en détail

ANALYSE DE PRATIQUE. Lieu: Service de dialyse péritonéale Bayard, clinique du Tonkin. Date: Lundi 24 février 2014, 10h

ANALYSE DE PRATIQUE. Lieu: Service de dialyse péritonéale Bayard, clinique du Tonkin. Date: Lundi 24 février 2014, 10h Date: mardi 4 mars 2014 ANALYSE DE PRATIQUE Stage 5B 6A Benjamin Beaugé Lieu: Service de dialyse péritonéale Bayard, clinique du Tonkin Date: Lundi 24 février 2014, 10h Acteurs: Mr. B, infirmière, stagiaire

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

La souffrance au travail, comment la

La souffrance au travail, comment la SIMUP Service de Santé au Travail de la Vallée de la Lys La souffrance au travail, comment la déceler pour mieux la gérer? 1 QUELQUES CONSTATS D après l Institut Français de Veille Sanitaire, un homme

Plus en détail

Surdité et système de santé

Surdité et système de santé Surdité et système de santé LA SURDITE EN QUESTION L ACCESSIBILITÉ EN RÉPONSE Association des parents d'enfants déficients auditifs de Franche-Comté Maison de la famille 12, rue de la Famille 25000 Besancon

Plus en détail

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012

Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever. Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 Education thérapeutique du sujet âgé Un défi à relever Sylvie LEGRAIN HAS 29 novembre 2012 L ETP C est : acquérir des compétences pour mieux vivre avec sa(ses) maladie(s) chronique(s) au quotidien. L ETP

Plus en détail

INTERIM MISSION 3D. L INRS propose un jeu vidéo pour faire progresser la prévention des risques professionnels dans le travail temporaire

INTERIM MISSION 3D. L INRS propose un jeu vidéo pour faire progresser la prévention des risques professionnels dans le travail temporaire Dossier de presse 5 février 2007 INTERIM MISSION 3D L INRS propose un jeu vidéo pour faire progresser la prévention des risques professionnels dans le travail temporaire 1- Un jeu en trois dimensions pour

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sommaire

DOSSIER DE PRESSE. Sommaire DOSSIER DE PRESSE Sommaire COMMUNIQUE FICHE 1 : L Etude personnalisée en ligne FICHE 2 : Les services d assistance et de conseil patrimonial pour aller plus loin FICHE 3 : Qui sommes nous? ANNEXES : -

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Livret imagé de la SEP

Livret imagé de la SEP Les Cahiers Pratisep Collection Livret imagé de la SEP P r Thibault Moreau service de neurologie, chu de dijon Livret imagé de la SEP P r Thibault Moreau service de neurologie, chu de dijon SOMMAIRE Qui

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

Comment présenter le livret de compétences aux familles?

Comment présenter le livret de compétences aux familles? Séminaire Évaluation Comment présenter le livret de compétences aux familles? Introduction Dans la perspective d une acquisition effective des compétences attendues à la fin de l école maternelle relatives

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005)

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) Nom : Date : VOTRE VISION DE LA MALADIE DE VOTRE ENFANT Ci-dessous

Plus en détail

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Présentation des différents RPS et de leurs mécanismes La prévention collective des RPS: étapes, objectifs, ressources Sur le plan physique Migraines, maux d'estomac,

Plus en détail

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers

Certificat universitaire de Clinique Soignante en Soins Infirmiers IPs Institut Perspective Soignante Pour une pratique porteuse de sens et respectueuse des personnes UCL Université Catholique de Louvain Unité des sciences hospitalières et médico-sociales Certificat universitaire

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Conseils aux hypertendus stressés

Conseils aux hypertendus stressés Conseils aux hypertendus stressés 1. 2. 3. 4. 5. 6. Si votre pression artérielle est élevée mais a été prise dans une période de stress, dites-le à votre médecin, et faites-la mesurer à nouveau, dans un

Plus en détail