Gestion des Inondations et Sécheresses

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des Inondations et Sécheresses"

Transcription

1 Gestion des Inondations et Sécheresses R. Andreas Kraemer Ecologic Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Cours pour l Afrique du Nord Office Nationale de l Eau Potable 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc

2 Aperçu Contexte Situation en Europe Situation en Afrique du Nord Mesures de protection contre les inondations Mesures de protection contre la sécheresse Leçons à tirer pour l Afrique du Nord 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 2

3 Contexte - Catastrophes Nombre de catastrophes dans le monde De par le monde, les inondations sont responsables des plus grandes pertes économiques 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 3

4 Contexte - Précipitations par habitant Algérie Égypte Lybie Maroc Tunisie France Allemagne Royaume-Uni Pologne Espagne water resources m3/inhab/yr 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 4

5 Contexte - Inondations Inondations des sols par un volume considérable d eau Événements rapides et soudains, causant pertes humaines et importants dommages aux systèmes humains et naturels Rôle écologique important (entretien des écosystèmes fluviaux) Causes tant naturelles qu humaines (modification des cours d eau) 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 5

6 Contexte - Sécheresse Événement climatique normal et récurrent Causé par un manque de précipitations ou des réserves d eau insuffisantes Causes naturelles et humaines (pratiques d utilisation des terres tel le surpâturage, ou une irrigation mal gérée) Peut-être exacerbé par les changements climatiques : modification des précipitations et températures 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 6

7 GIRE - Promouvoir les interconnections Participation du public Provision & Sanitation Coordination Logement Sensibilisation Agriculture Ressources en eau Industrie Évaluation des risques Énergie Transport Évaluation des impacts Prise de décision 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 7

8 Situation en Europe - Inondations : Plus de 100 inondations destructrices Environ 700 victimes, 1/2 million de personnes déplacées, au moins 25 billion de pertes économiques assurées Zones sensibles : Côte Méditerranée, les Pays Bas, la vallée du Rhin, les vallées alpines, la vallée du Pô et le bassin du Danube 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 8

9 Situation en Europe - Sécheresse Développement lent, attire moins d attention que les inondations Période prolongée de sécheresse (été 2003) ont attiré l attention sur le phénomène de la sécheresse Les pays méditerranéens sont très touchés, mais le phénomène peut concerner les pays à précipitations élevées, tels la Grande- Bretagne et les pays scandinaves 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 9

10 La situation en Afrique du Nord Une des régions les plus sèches et pauvres en eau du monde Précipitations variant entre mm en montagne et environ 500mm en région côtière à 0mm dans le désert du Sahara Précipitations sporadiques Ressources par personne : env. 1200m 3 / an 500m 3 / an d ici 2050? (Banque Mondiale) 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 10

11 Inondations en Afrique du Nord Problématique lorsque des pluies abondantes suivent une période de sécheresse Effets aggravés par une urbanisation non planifiée Exemple : Maroc, Novembre 2002, de fortes pluies font 63 morts : Les flots emportent leurs maisons en terre et paille construites sur les lits de rivières asséchées 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 11

12 Sécheresse en Afrique du Nord Manque de pluie freine la croissance des pâturages, assèche les points d eau, tue le bétail, réduit le rendement agricole Agriculture importante pour l économie Exemple : En 1995 la sécheresse au Maroc fait chuter de 45% le PIB agricole, provoque la perte de 100 million de journées de travail Subventions aux agriculteurs peuvent aider, si elles promouvoient pratiques durables 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 12

13 Inondations - Mesures structurelles Réduire les ruissellements en période de crue (à l aide de réservoirs, barrages...) Réduire la gravité des inondations (chenaux, digues...) Minimiser les répercussions des inondations (constructions renforcées...) Améliorer les capacités de rétention des zones inondables (reconstruction des conditions naturelles) 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 13

14 Inondations - Mesures non structurelles Organisation de l espace et gestion de l utilisation des sols (zonage - zones où certaines formes d exploitation des sols sont interdites) Cartographie des risques Prévisions et systèmes d alerte rapide Information et sensibilisation de l opinion publique 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 14

15 Sécheresse - Mesures structurelles Rechercher de nouvelles sources Eaux souterraines profondes Dessalement de l eau de mer Amélioration du rendement Réutilisation des eaux usées Systèmes d irrigation plus efficaces, telle l irrigation souterraine au goutte à goutte 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 15

16 Sécheresse - Mesures non structurelles Éducation du public - comment économiser l eau? Allocation des ressources entre différents usagers de l eau Instruments économiques (prix de l eau...) 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 16

17 Leçons à tirer pour l Afrique du Nord Impossible de prévenir les inondations et la sécheresse, mais leurs effets négatifs peuvent être limités Les mesures structurelles sont importantes, mais pas la seule solution Construire des digues plus hautes et trouver d autres sources n est pas toujours possible Réduire l influence de l homme aggravant les dommages des catastrophes naturelles 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 17

18 Leçons à tirer pour l Afrique du Nord (suite) Pressions sur l eau : Augmentation de la population, du standard de vie, du tourisme Plus grand consommateur : l agriculture - irrigation et choix des cultures inefficaces La coopération : un facteur clé Traiter les problèmes touchant différents secteurs et zones géographiques Participation du public - considérer tous les usagers 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 18

19 Gestion des Inondations et Sécheresses R. Andreas Kraemer Ecologic Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Cours pour l Afrique du Nord Office Nationale de l Eau Potable 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc

20 Diapositives supplémentaires Afrique du Nord Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Cours pour l Afrique du Nord Office Nationale de l Eau Potable 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc

21 Carte de l Afrique du Nord 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 21

22 Maroc 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 22

23 Algérie 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 23

24 Tunisie 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 24

25 Libye 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 25

26 Égypte 28. Nov Déc GIRE: Cours pour l'afrique du Nord, Rabat, Maroc 26

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES EN EAU Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 L EAU EST LE FACTEUR INDISPENSABLE AU DEVELOPPEMENT DURABLE DE TOUS LES SECTEURS

Plus en détail

Gestion Participative de L Eau Le Cas du Rhin

Gestion Participative de L Eau Le Cas du Rhin Gestion Participative de L Eau Le Cas du Rhin Nicole Kranz Ecologic Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Cours pour l Afrique du Nord Office Nationale de l Eau Potable 28. Nov. - 3. Déc. 2005

Plus en détail

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES USAGES - Maroc - Chiffres clés du secteur au Maroc Population

Plus en détail

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource Conférence «Crise alimentaire et raréfaction de l eau au Maghreb» Salon international de l agriculture de Paris, 23 février 2009 Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction

Plus en détail

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Le présent document est une synthèse du rapport d étude «Vulnérabilité aux Changements Climatiques des secteurs nationaux prioritaires»

Plus en détail

Les comptes de l eau en Tunisie

Les comptes de l eau en Tunisie Atelier sur les Comptes et Statistiques de l Eau pour les pays francophones d Afrique du Nord 11 au 13 Septembre 2012, Rabat, Maroc Les comptes de l eau en Tunisie SALAH Karim Institut National de la Statistique

Plus en détail

PROFIL EAU DOUCE TUNISIE

PROFIL EAU DOUCE TUNISIE PROFIL EAU DOUCE TUNISIE Prise de décisions Programmes et projets A. Mise en valeur et gestion intégrée des ressources en eau B. L évaluation des ressources en eau C. Protection des ressources en eau,

Plus en détail

Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015

Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015 UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH Faculté des Sciences Dhar El Mahraz- Fès www.fsdmfes.ac.ma Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015 PROJET CLIMADAPT

Plus en détail

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70 Le contexte global Superficie : 162.155 Km 2 Population:10,2 M (64% urbaine: / 36% rurale:) en 2006 PIB/hab 2007: 2529 USD Divisions administratives: Régime: République présidentiel Le pouvoir législatif

Plus en détail

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE SOCIETE NATIONALE D EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX (SONEDE) GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE Présentée par : Mohamed Ali Khouaja (Président Directeur

Plus en détail

Plan de l exposl. exposé

Plan de l exposl. exposé Plan de l exposl exposé Zone d action d de l Agence l du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia Caractéristiques ristiques hydrologiques du Bassin Contraintes de gestion des ressources en eau

Plus en détail

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR ROYAUME DU MAROC Ministère délégué Chargé de l'eau GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR D EXPÉRIENE ZIYAD Abdeslam 2 ÈME FORUM MEDITERRANEEN DE L EAU Murcie, 25

Plus en détail

Chapitre 1 : L énergie, l eau : des ressources à ménager et à mieux utiliser

Chapitre 1 : L énergie, l eau : des ressources à ménager et à mieux utiliser Chapitre 1 : L énergie, l eau : des ressources à ménager et à mieux utiliser SEQUENCE DE COURS : 5 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE

Plus en détail

Module de travail 1 (WP1) Gouvernance et intégration de la gestion de l eau Activité RÉSUMÉ. Février 2014

Module de travail 1 (WP1) Gouvernance et intégration de la gestion de l eau Activité RÉSUMÉ. Février 2014 ÉVALUATION RÉGIONALE DES SÉCHERESSES ET DES INONDATIONS PASSÉES ET DE LEUR GESTION DANS QUELQUES PAYS PARTENAIRES SWIM-SM (TUNISIE, JORDANIE ET PALESTINE) Module de travail 1 (WP1) Gouvernance et intégration

Plus en détail

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc Royaume du Maroc Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc CONTEXTE GÉNÉRAL DU MAROC Situation géographique : Grande extension en latitude Importante façade maritime (plus de 3.400

Plus en détail

La Caraïbe face au changement climatique

La Caraïbe face au changement climatique La Caraïbe face au changement climatique LE CONTEXTE CARIBEEN Mer des Caraïbes: 2 ème plus grande mer au monde: 2.515.900 km2; Décrétée mer régionale Région: plus grand nombre de petits États insulaires

Plus en détail

La Gestion de l eau. Pont canal de BRIARE. Villa d Este à TIVOLI Rome 1

La Gestion de l eau. Pont canal de BRIARE. Villa d Este à TIVOLI Rome 1 La Gestion de l eau Pont canal de BRIARE Villa d Este à TIVOLI Rome 1 L eau source de vie 2 Le cycle de l eau 3 Des quantités d eau douce limitées 4 Et mal réparties 5 Et mal réparties Demande Pauvre en

Plus en détail

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE CONFÉRENCE DES DIRECTEURS DE L EAU DES PAYS EURO-MEDITERRANÉENS ET DE L EUROPE DU SUD-EST ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE Mekki HAMZA DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES

Plus en détail

ETUDE SAVE THE ALPINE RIVERS!

ETUDE SAVE THE ALPINE RIVERS! ETUDE SAVE THE ALPINE RIVERS! UN ETAT DES LIEUX DE L EAU DOUCE DANS LES ALPES Contexte L arc alpin constitue le premier château d eau du continent européen. De nombreuses villes, parfois même assez éloignées

Plus en détail

3.B SOUS MASSA DRAA LES SECTEURS AGRICOLE ET TOURISME

3.B SOUS MASSA DRAA LES SECTEURS AGRICOLE ET TOURISME 3.B SOUS MASSA DRAA LES SECTEURS AGRICOLE ET TOURISME STRUCTURE 3.B.1 LE SECTEUR AGRICOLE Généralités Cultures et production Difficultés et opportunités Les principaux défis 3.B.2 LE TOURISME Généralités

Plus en détail

APERÇU SUR LES PROBLEMES DES RESSOURCES EN EAU DUS AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET PLAN D ADAPTATION

APERÇU SUR LES PROBLEMES DES RESSOURCES EN EAU DUS AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET PLAN D ADAPTATION APERÇU SUR LES PROBLEMES DES RESSOURCES EN EAU DUS AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET PLAN D ADAPTATION PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION I. SITUATION ACTUELLE DES RESSOURCES EN EAU II. PROBLEMES D EAU LIES

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Environnementaliste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Environnementaliste Termes de référence pour le recrutement d un Environnementaliste Dans le cadre de l élaboration de l étude sur l intégration des impacts du changement climatique dans la gestion des eaux du bassin du SASS

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION 1. Présentation du Sénégal 2. Rappels 3. Rappels: répartition des émissions par secteur; 4. Introduction 5. Lien entre moyens

PLAN DE LA PRESENTATION 1. Présentation du Sénégal 2. Rappels 3. Rappels: répartition des émissions par secteur; 4. Introduction 5. Lien entre moyens République du Sénégal (Un Peuple Un But Une Foi). MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA PROTECTION DE LA NATURE.. Direction de l Environnement et des Etablissements Classés -------------*******------------

Plus en détail

Le volet 2 du rapport du GIEC : Impacts, adaptation, vulnérabilité. zoom sur l Europe

Le volet 2 du rapport du GIEC : Impacts, adaptation, vulnérabilité. zoom sur l Europe Le volet 2 du rapport du GIEC : Impacts, adaptation, vulnérabilité zoom sur l Europe Eric Martin, Météo-France, Centre national de recherches météorologiques Auteur (LA) du chapitre 23 «Europe» Les principes

Plus en détail

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants Republique Tunisienne Ministère de l agriculture Direction Générale de l Améngement et de la Conservation des terres Agricoles Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants ISTANBUL,

Plus en détail

Sécheresse et construction : les facteurs des dommages

Sécheresse et construction : les facteurs des dommages SÉMINAIRE IMPACT DE LA SÉCHERESSE SUR LES CONSTRUCTIONS 8 décembre 29 Sécheresse et construction : les facteurs des dommages Jean-Pierre Magnan Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Trois facteurs

Plus en détail

Inondations urbaines et modélisation : un nouvel état de l art

Inondations urbaines et modélisation : un nouvel état de l art DHI Eau Environnement Santé Conférence francophone ESRI 1 er octobre 2009 Inondations urbaines et modélisation : un nouvel état de l art Samia Mejdi DHI Eau Environnement Santé Le groupe DHI Développement

Plus en détail

Coopération financière avec le Royaume du Maroc

Coopération financière avec le Royaume du Maroc Coopération financière avec le Royaume du Maroc Pôles prioritaires et stratégies Abderrazzaq KHAOUA, Casablanca 27.11.2012 abderrazzaq.khaoua@kfw.de Bank aus Verantwortung Une banque à missions multiples

Plus en détail

Les enjeux de l eau dans le monde

Les enjeux de l eau dans le monde Agenda 21 - Limoges Métropole 9 novembre 2011 Les enjeux de l eau dans le monde D. Preux - OIEau d. preux@oieau.fr Office de l'eau Международное бюро по водным ресурсам الدولي للمياه المكتب Association

Plus en détail

Résultats de l etude des secteurs de l eau et du tourisme dans la RSMD. Défis communs avec les Canaries.

Résultats de l etude des secteurs de l eau et du tourisme dans la RSMD. Défis communs avec les Canaries. Résultats de l etude des secteurs de l eau et du tourisme dans la RSMD. Défis communs avec les Canaries. EL 3.A. AGUA STRUCTURE EN SMD: aguas subterráneas Présentation La disminución de l action del nivel

Plus en détail

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA 1 BASSINS VERSANTS BASSINS SURF P0P RES % % % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA MER MEDITERRANEE

Plus en détail

L EAU EN MONTAGNE. gestion integrée des hauts bassins versants MEGEVE ( France ) -5 & 6 Septembre 2002 Colloque International

L EAU EN MONTAGNE. gestion integrée des hauts bassins versants MEGEVE ( France ) -5 & 6 Septembre 2002 Colloque International L EAU EN MONTAGNE gestion integrée des hauts bassins versants MEGEVE ( France ) -5 & 6 Septembre 2002 Colloque International Colloque International L EAU EN MONTAGNE Megève-5 & 6 septembre 2002 Conférence

Plus en détail

GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINES CONTRAT DE LA NAPPE DU HAOUZ-MEJJATE. Mars 2014

GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINES CONTRAT DE LA NAPPE DU HAOUZ-MEJJATE. Mars 2014 GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINES CONTRAT DE LA NAPPE DU HAOUZ-MEJJATE Mars 2014 CONTEXTE HYDROCLIMATOLOGIQUE Climat aride à semi-aride; Précipitations : 250 mm/an dans la plaine

Plus en détail

*Problématique : comment répondre aux besoins croissants de l humanité sans épuiser des ressources souvent non renouvelables?

*Problématique : comment répondre aux besoins croissants de l humanité sans épuiser des ressources souvent non renouvelables? * *Synthèse : que nous apprennent ces deux documents sur les ressources dans le monde? *Deux types de ressources : renouvelables et non-renouvelables *Exploitation des ressources peut être source de

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA OUARZAZATE

Plus en détail

La Gestion Durable des Terres et des Eaux (GDTE) face au Changement Climatique en Afrique

La Gestion Durable des Terres et des Eaux (GDTE) face au Changement Climatique en Afrique Terres et eaux en fuite dans le réchauffement climatique : quelle mise en œuvre de la neutralité en matière de dégradation des terres? La Gestion Durable des Terres et des Eaux (GDTE) face au Changement

Plus en détail

Les grandes menaces pesant sur le bassin méditerranéen Enjeux de développement durable en Méditerranée

Les grandes menaces pesant sur le bassin méditerranéen Enjeux de développement durable en Méditerranée Colloque Euro-Méditerranéen organisé par l Ifremer Toulon, Le 20 octobre 2007 Les grandes menaces pesant sur le bassin méditerranéen Enjeux de développement durable en Méditerranée Les perspectives du

Plus en détail

Pluies intenses et vagues de sécheresse en Méditerranée

Pluies intenses et vagues de sécheresse en Méditerranée Pluies intenses et vagues de sécheresse en Méditerranée Le changement climatique et le «trop» de pluie et le «manque» de pluie dans le bassin méditerranéen Albin Ullmann et Florian Raymond (Centre de Recherches

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie Dr Raoudha LAHACHE GAFREJ Faculté des Sciences de Bizerte TUNISIE r.lahache@gnet.tn

Plus en détail

Catastrophes naturelles : économie et financement

Catastrophes naturelles : économie et financement Catastrophes naturelles : économie et financement Jean-Michel Attlan, MRN 16 juin 2005 ALGER RN 2005 1 Quatre messages 1. Le secteur privé est sous estimé et sous utilisé 2. notamment le secteur privé

Plus en détail

PPI-OSCAN. Programme de Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile d Afrique du Nord

PPI-OSCAN. Programme de Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile d Afrique du Nord PPI-OSCAN Programme de Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile d Afrique du Nord Financé conjointement par le FFEM et la Fondation MAVA, le PPI-OSCAN sera mis en œuvre par le Centre

Plus en détail

PNR: RESSOURCES EN EAU

PNR: RESSOURCES EN EAU PNR: RESSOURCES EN EAU Les ressources en eau sont appelées à faire face à des défis majeurs engendrés d une part, par un déficit pluviométrique important et leur rareté et d autre part, par leur répartition

Plus en détail

L EAU EN TUNISIE : ETAT DES LIEUX ET PROBLEMATIQUE. Tunis, 22 Mai 2014

L EAU EN TUNISIE : ETAT DES LIEUX ET PROBLEMATIQUE. Tunis, 22 Mai 2014 JOURNEE SUR LE DROIT A L EAU Tunis, 22 Mai 2014 Mekki HAMZA 1 L EAU EN TUNISIE : DE LA MOBILISATION A LA GESTION INTEGREE L EAU EN TUNISIE : ETAT DES LIEUX ET PROBLEMATIQUE I. ETAT DES LIEUX 1.1. Données

Plus en détail

1 De la pluie aux inondations

1 De la pluie aux inondations 1 De la pluie aux inondations Cette fiche permet à l élève de développer plusieurs connaissances et compétences du socle commun au palier 3. Parmi celles-ci, les principales sont : Comprendre un énoncé

Plus en détail

INSTITUTION MODERNE DU LIBAN Collège Père Michel Khalifé Année scolaire

INSTITUTION MODERNE DU LIBAN Collège Père Michel Khalifé Année scolaire Nom : Date : Test N Classe : Discipline : Compétences :. Avoir des repères spatiaux et géographiques. Connaître une civilisation. Connaître l expansion arabo-musulmane. Décrire la traite transsaharienne.

Plus en détail

GIRE et GDE en Méditerranée: Expérience du Maroc

GIRE et GDE en Méditerranée: Expérience du Maroc Plan Bleu pour l environnement et le développement en Méditerranée GIRE et GDE en Méditerranée: Expérience du Maroc Dr. Céline Dubreuil-Imbert Chargée de programme Eau Journée Eau et Assainissement Maroc

Plus en détail

- PPRL Plan de Prévention des Risques

- PPRL Plan de Prévention des Risques PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES - PPRL Plan de Prévention des Risques Littoraux (submersion marine) Commune d HENDAYE Réunion publique d information du lundi 18 janvier 2016 Direction Départementale des

Plus en détail

6ème Forum Mondial de l Eau Marseille, mars 2012 PROCESSUS INTERCONTINENTAL MEDITERRANNEEN. 1 er FORUM MÉDITERRANÉEN DE L EAU

6ème Forum Mondial de l Eau Marseille, mars 2012 PROCESSUS INTERCONTINENTAL MEDITERRANNEEN. 1 er FORUM MÉDITERRANÉEN DE L EAU 6ème Forum Mondial de l Eau Marseille, 12-17 mars 2012 PROCESSUS INTERCONTINENTAL MEDITERRANNEEN 1 er FORUM MÉDITERRANÉEN DE L EAU Processus inter continental méditerranéen Lancement du Forum Méditerranéen

Plus en détail

Journée Gouvernance et Utilisation des Terres dans le Bassin du Congo Douala, le 29 février 2012

Journée Gouvernance et Utilisation des Terres dans le Bassin du Congo Douala, le 29 février 2012 Journée Gouvernance et Utilisation des Terres dans le Bassin du Congo Douala, le 29 février 2012 Les enjeux écologique et socio-économique de la lutte contre la désertification, la dégradation des terres

Plus en détail

Premier travail : complétez le tableau à partir de la carte.

Premier travail : complétez le tableau à partir de la carte. Premier travail : complétez le tableau à partir de la carte. 1 La sous-alimentation alimentation dans le monde Le continent le plus touché par la sousalimentation Les trois zones du monde les plus touchées

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 8/12/2009 Organisation SEEE - gtz RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS

Plus en détail

Aperçu de l adaptation aux changements climatiques au Nouveau-Brunswick

Aperçu de l adaptation aux changements climatiques au Nouveau-Brunswick Aperçu de l adaptation aux changements climatiques au Nouveau-Brunswick Charrette de planification de la résilience des collectivités 1 er octobre 2014 1 2 Aperçu de la présentation Contexte Le rôle du

Plus en détail

SYNTHESE DES TRAVAUX

SYNTHESE DES TRAVAUX 2 ème CONGRES INTERNATIONAL L EAU EN MONTAGNE Gestion intégrée des hauts bassins versants MEGEVE (France) 20, 21, 22 SEPTEMBRE 2006 «EURO-RIOB 2006» Sécheresses, inondations, érosion, gaspillages, pollutions

Plus en détail

Diagnostic des rivières urbaines et inondations. INFRA décembre 2014

Diagnostic des rivières urbaines et inondations. INFRA décembre 2014 1 Diagnostic des rivières urbaines et inondations INFRA 2014-3 décembre 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION 2 1 ère PARTIE (par Pierre Pelletier, ing. M. Sc., WSP) Rivières urbaines et effet des changements climatiques

Plus en détail

Une approche participative de la Gestion Intégrée de la Ressource en Eau dans les PNR du Sud Est de la France

Une approche participative de la Gestion Intégrée de la Ressource en Eau dans les PNR du Sud Est de la France Une approche participative de la Gestion Intégrée de la Ressource en Eau dans les PNR du Sud Est de la France Mélanie FERRATON Doctorante CIFRE Groupement des Amis EDYTEM, Université de Savoie 1 Problèmes

Plus en détail

Recharge artificielle des nappes i

Recharge artificielle des nappes i Recharge artificielle des nappes i Description: La recharge artificielle des nappes est un procédé permettant de stocker dans le sous-sol de grands volumes d eau excédentaire d origines diverses (eaux

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT

GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT Axel JULIE, Conseiller Technique du Haut Commissaire de l OMVS Ministère Français des Affaires Étrangères L EAU DANS LE MONDE L EAU EST ABONDANTE SUR TERRE

Plus en détail

Résumé Rapport Technique sur L insuffisance de l Adaptation en Afrique

Résumé Rapport Technique sur L insuffisance de l Adaptation en Afrique Résumé Rapport Technique sur L insuffisance de l Adaptation en Afrique Afrique est la région la plus vulnérable aux impacts du changement climatique. La projection des impacts indique : - Une réduction

Plus en détail

Le Niger, un grand fleuve menacé dans son existence physique

Le Niger, un grand fleuve menacé dans son existence physique 3ème FORUM MONDIAL DE L EAU (KYOTO, 16-23 MARS 2003) Exposé sur le thème : Le Niger, un grand fleuve menacé dans son existence physique Préparé et présenté par : MM. Oumar OULD ALY Autorité du Bassin du

Plus en détail

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Indicateurs De Gestion intégrée des Ressources en Eau (GIRE) en Tunisie Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie 30 Septembre

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE

GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Mekki HAMZA DIRECTEUR GENERAL DES RESSOURCES EN EAU - MARH Nabeul, le 6 Décembre 2007 Gestion des ressources en eau en Tunisie 1 Contexte géographique, social et

Plus en détail

VARIABILITE CLIMATIQUE ET REGIME HYDROLOGIQUE DANS LE DELTA CENTRAL DU NIGER

VARIABILITE CLIMATIQUE ET REGIME HYDROLOGIQUE DANS LE DELTA CENTRAL DU NIGER VARIABILITE CLIMATIQUE ET REGIME HYDROLOGIQUE DANS LE DELTA CENTRAL DU NIGER EVOLUTION DE L OCCUPATION DU SOL ET DES ACTIVITES FACE AUX VARIABILITES CLIMATIQUES DANS LE TERROIR DE KADIAL SYSTEME D ALERTE

Plus en détail

Le bassin versant de la vallée de la Medjerda en TUNISIE

Le bassin versant de la vallée de la Medjerda en TUNISIE Le bassin versant de la vallée de la Medjerda en TUNISIE 1 Pays de l Afrique du Nord emplacement stratégique au cœur du bassin méditerranéen. 2 Superficie totale : 163.110 km 2. 1/3 agricole [400.000 ha

Plus en détail

ZA5779. Flash Eurobarometer 344 (Attitudes of Europeans towards Water related Issues) Country Questionnaire Belgium (French)

ZA5779. Flash Eurobarometer 344 (Attitudes of Europeans towards Water related Issues) Country Questionnaire Belgium (French) ZA779 Flash Eurobarometer (Attitudes of Europeans towards Water related Issues) Country Questionnaire Belgium (French) EB FLASH - Water - BEF D Quel est votre âge? (NOTER EN CLAIR - SI "REFUS" CODER '99')

Plus en détail

ASIE DES MOUSSONS : Zone de haute densité de population

ASIE DES MOUSSONS : Zone de haute densité de population ASIE DES MOUSSONS : Zone de haute densité de population 1. A quelles contraintes l homme a-t-il dû/doit-il s adapter? 2. Quelles sont/seront les conséquences de l installation et donc de l activité de

Plus en détail

Aggravation de la vulnérabilité urbaine aux risques hydro climatiques. Les enjeux?

Aggravation de la vulnérabilité urbaine aux risques hydro climatiques. Les enjeux? CONTRIBUTION A L ETUDE DE LA VULNERABILITE URBAINE AU RISQUE D INONDATION DANS UN CONTEXTE DE CHANGEMENT CLIMATIQUE. Cas de la Vallée de Oued el Harrach à Alger Nadjet AROUA*, Pr Ewa BEREZOWSKA-AZZAG**

Plus en détail

Rapport de recherche sur le secteur de l eau. Résumé

Rapport de recherche sur le secteur de l eau. Résumé Rapport de recherche sur le secteur de l eau Résumé RAPPORT DE RECHERCHE SUR LE SECTEUR DE L EAU Rapport final résumé [27084] Élaboré pour la Fédération canadienne des municipalités par Marbek Resource

Plus en détail

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc 19 > 22 oct. 2011 - Béni Mellal - Maroc www.sieita.ma Organisateur : Co-organisateur : Partenaires : Conseil de la Direction Régionale de l Agriculture Tadla-Azilal ORMVAT Centre Régional d Investisselent

Plus en détail

CDPN soumise par le Maroc

CDPN soumise par le Maroc Atelier de formation sur les Contributions Déterminées Prévues au niveau National (CDPN) CDPN soumise par le Maroc Abdelkarim Bennani Directeur Noratech Rabat Maroc 26-27 août 2015 Plan Vision globale

Plus en détail

PROTECTING DEVELOPMENT GAINS

PROTECTING DEVELOPMENT GAINS PROTECTING DEVELOPMENT GAINS The power of risk pooling and the G7 s InsuResilience initiative Wednesday, November 18, 2015 African Union Addis Ababa, Ethiopia ARC, a cornerstone for building resilience

Plus en détail

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET DE LA PECHE JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Plus en détail

Secteur de l Eau en Face des Changements Climatiques (CC)

Secteur de l Eau en Face des Changements Climatiques (CC) REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Secteur de l Eau en Face des Changements Climatiques (CC) Forum scientifique "INNOVATION DANS LE SECTEUR AGRICOLE

Plus en détail

La Stratégie de développement rural et de gestion des ressources naturelles de la Cen-Sad. pour. un développement rural facteur de paix et de sécurité

La Stratégie de développement rural et de gestion des ressources naturelles de la Cen-Sad. pour. un développement rural facteur de paix et de sécurité La Stratégie de développement rural et de gestion des ressources naturelles de la Cen-Sad pour un développement rural facteur de paix et de sécurité Wafa Essahli Chargée de Programmes wafa@essahli.com

Plus en détail

DECLARATION DE SYRTE SUR LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT INTEGRE ET DURABLE DE L AGRICULTURE ET DES RESSOURCES EN EAU EN AFRIQUE

DECLARATION DE SYRTE SUR LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT INTEGRE ET DURABLE DE L AGRICULTURE ET DES RESSOURCES EN EAU EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone 517700 Câbles: OAU, ADDIS ABABA CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE 2 ème Session extraordinaire 27 février 2004

Plus en détail

L espace méditerranéen : Un espace d échanges et de ruptures

L espace méditerranéen : Un espace d échanges et de ruptures 1 L espace méditerranéen : Un espace d échanges et de ruptures En dépit d une unité géographique toute relative, l espace méditerranéen est marqué par d importantes fractures. Il existe ainsi de part et

Plus en détail

L'eau, ressource essentielle

L'eau, ressource essentielle L'eau, ressource essentielle Introduction L'eau douce = Ressource vitale Pour l'homme Pour autres activités Pour fonctionnement bio Pour production de nourriture: 70% de l'eau consommée = irrigation Par

Plus en détail

P O R T R A I T D U B A S S I N R H O N E - M E D I T E R R A N E E. Tableau de bord du SDAGE - version à mi-parcours 1

P O R T R A I T D U B A S S I N R H O N E - M E D I T E R R A N E E. Tableau de bord du SDAGE - version à mi-parcours 1 P O R T R A I T D U B A S S I N R H O N E - M E D I T E R R A N E E 1 2 PORTRAIT DU BASSIN RHONE-MEDITERRANEE CARACTERISTIQUES GENERALES Le bassin Rhône-Méditerranée est constitué de l ensemble des bassins

Plus en détail

LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE À L ÎLE MAURICE ET À RODRIGUES

LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE À L ÎLE MAURICE ET À RODRIGUES LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE À L ÎLE MAURICE ET À RODRIGUES Virendra PROAG Département de Génie Civil, Université de Maurice, Réduit, île Maurice Maurice - Rodrigues Ile Maurice - Pluie Précipitation

Plus en détail

Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique

Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Royaume du Maroc Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Séminaire sur les effets du changement

Plus en détail

L aménagement du territoire et l urbanisme : outil privilégié d atténuation des risques et de prévention des sinistres

L aménagement du territoire et l urbanisme : outil privilégié d atténuation des risques et de prévention des sinistres L aménagement du territoire et l urbanisme : outil privilégié d atténuation des risques et de prévention des sinistres Amélie Genois et Dominique Dupont Conseillères en aménagement du territoire Ministère

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT WORKSHOP de la FEMIP «Identification et élimination des goulots d étranglement pour l utilisation renforcée des eaux usées traitées

Plus en détail

PRESENTATION DE L EXPOSITION «EAU ET CLIMAT : IL EST URGENT D AGIR»

PRESENTATION DE L EXPOSITION «EAU ET CLIMAT : IL EST URGENT D AGIR» PRESENTATION DE L EXPOSITION «EAU ET CLIMAT : IL EST URGENT D AGIR» L exposition «Eau et Climat : il est urgent d agir» est une exposition itinérante qui vise à sensibiliser le grand public aux liens entre

Plus en détail

Suivi du développement durable en Méditerranée

Suivi du développement durable en Méditerranée Plan Bleu pour l environnement et le développement en Méditerranée Suivi du développement durable en Méditerranée Présentation : Hugues Ravenel Préparation : Jean-Pierre Giraud et Sylvain Thiéblemont 15

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

Formation sur l Adaptation au Changement Climatique, selon la méthodologie OCDE. Adaptation basée sur les Ecosystèmes Forestiers

Formation sur l Adaptation au Changement Climatique, selon la méthodologie OCDE. Adaptation basée sur les Ecosystèmes Forestiers Formation sur l Adaptation au Changement Climatique, selon la méthodologie OCDE Adaptation basée sur les Ecosystèmes Forestiers Climat et changement climatique au Maroc Le Maroc est situé dans une région

Plus en détail

Changement climatique, Energie et Méditerranée

Changement climatique, Energie et Méditerranée Changement climatique, Energie et Méditerranée Stéphane QUEFELEC UNEP/Mediterranean Action Plan /Plan Bleu Tunis, 26 Novembre, 2008 1 Le Plan Bleu 21 pays et l UE, Parties contractantes à la Convention

Plus en détail

Prévention des inondations: Articulation PPRi, TRI, PAPI.. et état d avancement de la mise en œuvre de la Directive Inondation

Prévention des inondations: Articulation PPRi, TRI, PAPI.. et état d avancement de la mise en œuvre de la Directive Inondation Prévention des inondations: Articulation PPRi, TRI, PAPI.. et état d avancement de la mise en œuvre de la Directive Inondation 1 Le risque inondation C est la combinaison de la probabilité d une inondation

Plus en détail

LES BARRAGES. Jean Jacques Peters Ingénieur-conseil. Professeur à temps partiel (VUB, UCL & KUL)

LES BARRAGES. Jean Jacques Peters Ingénieur-conseil. Professeur à temps partiel (VUB, UCL & KUL) LES BARRAGES Jean Jacques Peters Ingénieur-conseil Professeur à temps partiel (VUB, UCL & KUL) Définition CONTENU Fonctions des barrages Types et critères de choix Description succincte des barrages Aspects

Plus en détail

L EAU EN SEINE-SAINT-DENIS

L EAU EN SEINE-SAINT-DENIS L EAU EN SEINE-SAINT-DENIS L eau est un enjeu majeur pour le Département. Indispensable à la survie des êtres vivants, elle peut aussi provoquer des catastrophes. Des conditions propices aux inondations

Plus en détail

Impacts des changements climatiques dur les activités humaines. Abdellatif Khattabi.

Impacts des changements climatiques dur les activités humaines. Abdellatif Khattabi. Impacts des changements climatiques dur les activités humaines Abdellatif Khattabi ab_khattabi@yahoo.com Journées universitaires de Tanger AESVT- Mars 2010 Introduction le terme Changements climatiques

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER MER MEDITERRANEE AL HOCEIMA 2 3 OUJDA

Plus en détail

Les inondations, les tempêtes et les cyclones, ça arrive souvent. Ça peut durer quelques semaines, parfois un mois, alors on attend.

Les inondations, les tempêtes et les cyclones, ça arrive souvent. Ça peut durer quelques semaines, parfois un mois, alors on attend. Doc 2 p. 278 Zariul raconte Les inondations, les tempêtes et les cyclones, ça arrive souvent. Ça peut durer quelques semaines, parfois un mois, alors on attend. La maison a pourtant été surélevée pour

Plus en détail

L intelligence dans les réseaux d eau et d assainissement

L intelligence dans les réseaux d eau et d assainissement L intelligence dans les réseaux d eau et d assainissement Thomas Perianu Directeur délégué, Smart Water stephane-thomas.perianu@lyonnaise-des-eaux.fr 1 avril 2016 Les réseaux intelligents d eau, de gaz,

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET IMPACT SUR LE REGIME DES EAUX EN FRANCE

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET IMPACT SUR LE REGIME DES EAUX EN FRANCE Premier ministre Ministère de l Ecologie et du Développement Durable Mission Interministérielle de l Effet de Serre MEDIAS/GB/db/2002/161 Toulouse, 25 novembre 2002 CHANGEMENT CLIMATIQUE ET IMPACT SUR

Plus en détail

Stratégie d adaptation aux changements climatiques de la perspective de la gestion de l eau

Stratégie d adaptation aux changements climatiques de la perspective de la gestion de l eau Stratégie d adaptation aux changements climatiques de la perspective de la gestion de l eau Dr. Henri Hansen Administration de la gestion de l eau BENELUX, 25 novembre 2014 Le réseau hydrographique du

Plus en détail

16 avril Rencontres Géoscience CNAM. Crues et inondations. Inondations par débordement fluvial. Regis THEPOT

16 avril Rencontres Géoscience CNAM. Crues et inondations. Inondations par débordement fluvial. Regis THEPOT 16 avril 2015 Rencontres Géoscience CNAM Crues et inondations Inondations par débordement fluvial de la Loire et de la Seine Regis THEPOT Plan de la présentation 2 1. Les inondations par débordement fluvial

Plus en détail

Géo10 : Les principales zones climatiques en Europe.

Géo10 : Les principales zones climatiques en Europe. Géo1 : Les principales zones climatiques en Europe. Objectifs : - Reconnaître les caractéristiques d un milieu climatique. - Lire et réaliser un diagramme ombrothermique. - Localiser les grandes zones

Plus en détail

Résolution VIII.34. Agriculture, zones humides et gestion des ressources d eau

Résolution VIII.34. Agriculture, zones humides et gestion des ressources d eau «Les zones humides: l eau, la vie et la culture» 8e Session de la Conférence des Parties contractantes à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) Valence, Espagne, 18 au 26 novembre 2002

Plus en détail

GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH. Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift

GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH. Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift Marrakech- Aperçu Général Population 928 850 (2014) Superficie 230 km 2 Producteur ONEE Distributeur

Plus en détail