PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 21 MAI 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 21 MAI 2012"

Transcription

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DE L HÉRAULT X e CANTON DE MONTPELLIER PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 21 MAI 2012 Madame le Maire constatant que le quorum est atteint, ouvre la séance à 18h45. Elle propose M. Laurent CARILLO comme secrétaire de séance. Le Conseil municipal adopte la proposition de Madame le Maire à l unanimité des suffrages. M. Laurent CARILLO procède à l appel : I - ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 MARS 2012 Le procès-verbal de la séance du Conseil Municipal du 05 Mars 2012 est adopté à la majorité (six contre). II - COMMUNICATION AU CONSEIL MUNICIPAL DES DÉCISIONS DU MAIRE PRISES DEPUIS LE DERNIER CONSEIL MUNICIPAL EN APPLICATION DE L ARTICLE L DU CODE GÉNÉRAL DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES. Décision N 2012/08 : Article 1 Les tarifs prévus à l article 2 de la décision n 2010/25 du 01/09/2010 sont majorés d environ 3% à compter du 1 er septembre Article 2 Les tarifs de location repris ci-dessous seront appliqués à compter du 1 er septembre 2012 : Terrasse HERRAULT DEBRUNELIS Couverte COURPOUYRAN BAZILLE location Pour les Juvignacois en semaine le week-end Pour les personnes "extérieures" à Juvignac en semaine le week-end Pour les associations ayant leur siège social à Juvignac assemblée générale Non autorisée gratuité Non autorisée gratuité gratuité location en semaine location le week end ère location abandonné abandonné abandonné abandonné abandonné au-delà abandonné abandonné abandonné abandonné abandonné Pour les associations n'ayant pas leur siège JUVIGNAC Tél Fax :

2 social à Juvignac assemblée générale Non autorisée Non autorisée location en semaine Non autorisée Non autorisée location le week end Non autorisée Non autorisée Pour toutes manifestations, expositions, spectacles, expositions-ventes générant des recettes location en semaine Non autorisée location le week end Non autorisée Occupation à l'année par des prestataires se faisant payer leur cours Pour les concours organisés et par jour par l'etat et les Collectivités locales abandonné abandonné abandonné abandonné abandonné par d'autres organismes abandonné abandonné abandonné abandonné abandonné Etat, collectivités locales et autres Non autorisée 2120 Non autorisée caution Juvignacois égale au prix égale au prix égale au prix égale au prix égale au prix tous les autres cas de location de location de location de location de location Article 3 L attribution des salles se fera, après réception d un courrier de demande : en fonction de l ordre d arrivée chronologique des demandes. dans la limite d une location par an et par bénéficiaire. Les assemblées générales des associations ne sont pas comptabilisées. Article 4 Pour les locations en semaine, les états des lieux auront lieu : Pour l entrée : dans l après midi du jour précédant la location Pour la sortie : dans la matinée suivant le jour de location Pour les week-ends, ils se dérouleront : Pour l entrée : le vendredi après-midi Pour la sortie : le lundi matin Cet article s appliquera même en cas de fête légale Article 5 Les associations dont le siège social est à Juvignac pourront bénéficier, dans la limite des disponibilités et en dehors des mois de mai et juin, d une gratuité de salle pour la tenue de leur assemblée générale ou leur spectacle de fin d année. Par dérogation à l article 3 de la présente décision, il est admis que les associations dont la demande de salle pour leur assemblée générale n aura pu être satisfaite l année considérée seront prioritaires l année suivante. Article 6 Le personnel communal bénéficiera d une gratuité par période de 3 ans pour les événements suivants : Mariage de l agent 2

3 Baptême d un enfant de l agent Communion solennelle d un enfant de l agent Article 7 Dans tous les cas, même pour les mises à disposition gratuite de salle, un état des lieux sera réalisé et une caution réclamée. Décision N 2012/09 : Article 1 er : Dans la limite des disponibilités, des tables et des chaises pourront être mises gratuitement à la disposition des particuliers qui en feront la demande. Article 2 : Le retrait des matériels se fera aux Services Techniques, allée de la Plaine, aux jours et heures ouvrables. Ce retrait sera facturé 30 quelque soit la nature ou la quantité du mobilier et pour une durée de 3 jours. Toute restitution hors délai sera facturée au tarif de 50 par jour de retard. Article 3 : L utilisation du matériel est strictement limitée au territoire communal Article 4 : Cette mesure prendra effet à compter du 1 er septembre 2012 Décision N 012/10 : Vu la procédure concernant Danièle BOUVET mise en cause et Jean Pierre MILHAU prévenu pour avoir 2003/2004, détourné des chèques qui lui avait été remis à charge d en faire usage déterminé, en l espèce les encaisser et accepter des virements destinés à la société SNEEM SERVICE, sur le compte de la société SNEEM et ce au préjudice des clients qui ont sollicités pour un second paiement de la part de la société SNEEM SERVICE. La commune de Juvignac étant au nombre des plaignants pour la somme de 6.282,59. Vu l avis d audience devant le Tribunal de Correctionnel de Montpellier, il a été décidé : D ester en justice et de charger la SCP CGCB et associés, domiciliée 8, place du marché aux fleurs, MONTPELLIER, de défendre les intérêts de la commune dans cette affaire. Décision N 2012/11 : Article 1 : Les décisions N 3 en date du 9 mai 2007 relative aux tarifs des documents sur support électronique et n 14 du 26 mars 2002 relative aux tarifs des copies des documents administratifs sont annulées et remplacées par la présente décision. Article 2 : A compter du 15 mars 2012 les tarifs des copies des documents administratifs sont modifiés comme suit : Photocopies en Noir & Blanc Particuliers o Format A4 recto l unité : 0.18 o Format A4 recto-verso l unité : 0.30 o Format A3 recto l unité : 0.36 o Format A3 recto-verso l unité : 0.60 Photocopies Couleur Particuliers o Format A4 recto l unité : 0.54 o Format A4 recto-verso l unité :

4 o Format A3 recto l unité : 1.08 o Format A3 recto-verso l unité : 1.20 Photocopies Noir & Blanc Associations o Gratuité si l Association fournit le papier o Les tarifs applicables sont ceux des particuliers si l association ne fournit pas le papier Photocopies Couleur Associations o Format A4 recto l unité avec fourniture du papier : 0.27 o Format A4 recto-verso l unité avec fourniture du papier : 0.35 o Format A3 recto l unité avec fourniture du papier : 0.54 o Format A3 recto-verso l unité avec fourniture du papier: 0.60 o Les tarifs applicables sont ceux des particuliers si l association ne fournit pas le papier Copie sur disquette : 1.83 Copie dur Cédérom : 2.75 Décision N 2012/12 : Article 1 er : Les décisions 2010/26 du 18/11/2010 et 2011/45 du 10/10/2011 sont abrogées et remplacées par la présente décision. Article 2 : A compter du 1 er juillet 2012, les tarifs A.L.S.H «découverte Sports» et A.L.S.H de Courpouyran «loisirs» sans aucune prise en charge et repas non inclus, sont modifiés comme suit : Pour les JUVIGNACOIS : o Pour 1 enfant : [(salaires et assimilés/12) x 9,7 %] / 20 o Pour 2 enfants : [(salaires et assimilés/12) x 9 %] / 20 o Pour 3 enfants : [(salaires et assimilés/12) x 8,1 %] / 20 Pour les EXTÉRIEURS : o Pour 1 enfant : [(salaires et assimilés/12) x 13,9 %] / 20 o Pour 2 enfants : [(salaires et assimilés/12) x 13 %] / 20 o Pour 3 enfants : [(salaires et assimilés/12) x 12 %] / 20 Les tarifs repris ci-dessus ne pourront varier qu entre : Un prix plancher jour fixé pour 2012 à : o 4,60 pour les juvignacois o 4,60 pour les extérieurs Ils seront révisés chaque année en fonction des barèmes CAF Un prix plafond jour fixé pour 2012 à: o 14,58 pour les juvignacois o Pas de plafond pour les «extérieurs» Ces tarifs sont calculés sur une journée de 10h30. Aussi, le tarif doit être ramené à l heure en fonction des heures d ouverture pour l ASH «découverte sport». 4

5 Les sorties et activités spéciales pourront être tarifées en supplément. Ecole municipale des sports : o Tarif à l année : Randonnée pédestre : 31 / année Les autres activités seront tarifées annuellement par décision du maire. Camps et mini-camps : o A = Base de calcul = Montant du camp + salaires + charges + transports + frais divers) o B = Aides diverses o C = Participation communale = 20 % de (A-B) o D = A la charge des parents = A-B-C o E = Participation des familles/enfant = D/Nombre d enfants o F = Aucune participation communale par les extérieurs Décision N 2012/13 : A compter, du 1 er septembre 2012, les tarifs de location des chapiteaux installés pour le marché de Noël, et pour la durée du marché soit 3 jours, sont fixés à Une tente : 215 Deux tentes : 395 Trois tentes : 550 Quatre tentes : 670 Décision N 2012/14 : Considérant la nécessité de fixer les tarifs des pages imprimées pour les besoins des utilisateurs de la Médiathèque Th. Monod, il a été décidé : De fixer à compter du 1 er avril 2012, le tarif d impression à : 0.10, la feuille format A4 0.20, la feuille format A3 Décision N 2012/15 : Article 1 er : A compter du 1 er juillet 2012, le tarif de l activité «Randonnées» est fixé à 31 /an Article 2 : Le Directeur Général des Services, la Directrice des Affaires Sociales et de l Education, sont chargés, chacun en ce qui le concerne de l exécution du présent arrêté Article 3 : Ampliation de la présente décision sera adressée à la Directrice des Finances, au Responsable du service des Sports Décision N 2012/16 : Article 1 er : La présente décision annule et remplace la décision n en date du 18 novembre Article 2 A compter du 1 er septembre 2012, le tarif de l activité «Théâtre» est fixé à 130 /an 5

6 Décision N 2012/ 17 : Considérant la nécessité d assurer la fourniture et la mise en place de plantes ornementales dans les structures prévues à cet effet sur la commune, il a été décidé : De conclure, à l issue d une procédure adaptée ouverte, un marché à bons de commandes pour une durée de 4 ans «fourniture et mise en place de plantes ornementales, aménagement d espaces verts» conformément aux articles 28 et 77 du code des marchés publics, avec La Sarl AMARGER ARGUEL 34 Castelnau le lez pour un montant annuel : Montant minimum uros H.T. Montant maximum uros H.T. Décision N 2012/ 18 : Considérant la nécessité d assurer l entretien de la toiture de l école de musique de la collectivité, il a été décidé que : De conclure, à l issue d une procédure adaptée ouverte, un marché «travaux de réfection de couverture et d étanchéité» à l école de musique, conformément à l article 28 du code des marchés publics, avec LANGUEDOC TOITURES Baillargues pour un montant de uros H.T. soit 63160,76 uros T.T.C. Décision N 2012/19 : Vu le bilan financier de l activité ECOLE de MUSIQUE pour l année 2011 Vu la décision n en date du 3 Août 2011, il est décidé : Article 1 er : Les tarifs de l école de Musique, y compris les droits d inscription fixés à 75, sont modifiés comme suit à compter du 1 er septembre 2012 : INSTRUMENTS -COURS INDIVIDUELS sont compris Enfant/Etudiant : cours individuel, formation musicale, chorale, musique d'ensemble Adultes : cours individuel, formation musicale, chorale, une classe d'ensemble au choix 1/2 Heure 1er élève ième élève ième élève et plus extérieur /4 Heure 1er élève 410 2ième élève 300 3ième élève et plus 240 extérieur 710 COURS COLLECTIFS Par élève juvignacois 115 Adulte juvignacois 1 cours 140 Adulte juvignacois 2 cours 210 Adulte juvignacois cours sup. 65 Enfants juvignacois 65 (uniquement ceux déjà inscrits en cours individuel) Par élève venant de l'extérieur

7 CHORALE (personnes appartenant au Club Lou Cantou des Aînés) Par adhérent 21 Décision N 2012/ 20 : Considérant la nécessité d assurer l entretien et les réparations d étanchéité sur l ensemble des ouvrages de la commune, il a été décidé : De conclure, à l issue d une procédure adaptée ouverte, un marché à bons de commande «travaux d étanchéité» sur les bâtiments communaux, conformément aux articles 28 et 77 du code des marchés publics, avec LANGUEDOC TOITURES Baillargues pour un montant : Minimum uros T.T.C. Maximum uros T.T.C. Pour une période de 12 mois renouvelable 3 fois 12 mois. Décision N : Vu la décision de l Inspecteur d Académie, après consultation du Comité Technique Paritaire Départemental et du Conseil Départemental de l Éducation Nationale, d ouvrir un 7 ème poste à l école maternelle des Garrigues. Il a été décidé : D accepter l ouverture d un 7 ème poste à l école maternelle des Garrigues et d affecter les moyens nécessaires au fonctionnement de cette classe. D accepter l ouverture d un 4 ème poste à l école maternelle de Fontcaude et d affecter les moyens nécessaires au fonctionnement de cette classe. Décision N : Considérant la nécessité d assurer le renouvellement du parc informatique et des copieurs de la collectivité, suivant une division en 2 lots : Lot 1 fourniture parc informatique en location vente Lot 2 location maintenance des copieurs Il a été décidé : De conclure, à l issue d un marché à procédure adaptée ouvert, pour une durée de 3 ans, conformément à l article 28 du code des marchés publics, le marché «acquisition/location de matériel informatiques et copieurs» divisé en 2 lots définis comme suit : Lot 1 «fourniture Parc informatique» attribué à ECHO SYSTEMES 34 Montpellier pour un montant de ,55 uros H.T. Lot 2 «location avec maintenance des copieurs» attribué à BUROSYSTEMES 34 Lattes Sur la base des configurations de matériels : Volume page annuel Prix unitaire H.T. Cout annuel H.T. monochrome location maintenance , ,00 Volume page annuel couleur 0, ,00 Avec solution logicielle METIS pour un montant de 2120 H.T. Formation administrateur logiciel METIS pour un montant de 320 H.T. Décision N 2012/23 : Considérant la nécessité d assurer la gestion de la signalisation tricolore communale liée à la circulation aux abords de la troisième ligne de tramway, il a été décidé : De conclure, à l issue d une procédure adaptée ouverte, un marché de service «gestion de la maintenance et de l entretien des carrefours à feux situés aux abords de la troisième ligne de tramway» conformément à l article 28 II du code des marchés publics, passé sans publicité ni mise en concurrence préalables dans les situations 7

8 décrites au II de l'article 35, attribué à la Société T.A.M. 34 Montpellier pour une durée à compter de sa notification jusqu au 31/12/2012, et reconductible par période d un an à compter du 01/01/2013 jusqu'au 31/12/2015 (soit 3 ans : durée du contrat de la délégation du service public conclu avec la C.A.M. (Communauté d agglomération de Montpellier) Les prestations seront rémunérées par application des prix suivants : Prix forfaitaires annuels en H.T. : 9012,38 uros Frais d'astreinte, télésurveillance et maintien régulation : -Forfait d'intervention sur demande pendant les heures ouvrées -Forfait d'intervention sur demande pendant les heures non ouvrées Maintenance Maintenance préventive mensuelle des carrefours hors feux aériens Maintenance préventive trimestrielle des contrôleurs et armoires Mission globale du gestionnaire Toutes les autres prestations (notamment celles relatives à la maintenance corrective) seront réglées par application des prix unitaires indiqués au Bordereau de Prix Unitaire (B.P.U) Décision N 2012/24 : Considérant la nécessité de procéder à la fourniture et à la pose de ventilateurs plafonds aux groupes scolaires des Garrigues et de Fontcaude de la commune, il a été décidé : De conclure, à l issue d une procédure adaptée ouverte, un marché «fourniture et pose de ventilateurs plafonds aux groupe scolaires» conformément à l article 28 du code des marchés publics, avec Sarl FRANCELEC Lavérune pour un montant de 21779,82 uros H.T. Décision N 2012/ 25 : Considérant le besoin de faire appel à une mission de maîtrise d œuvre dans le cadre de la réalisation de l ouvrage suivant : Extension du réfectoire du groupe scolaire des Garrigues pour un montant prévisionnel des travaux de H.T. Il a été décidé : De conclure, à l issue d une procédure adaptée ouverte, un marché public de maîtrise d œuvre «extension du groupe scolaire des Garrigues» avec le Cabinet d architecte Jean Paul MEYRAN, mandataire, et ses co-traitants BET Jean GRENET, BET fluide ATE, Economiste P.SECONDE, conformément aux articles 28 et 74 du code des marchés publics. Ce contrat est conclu pour un forfait de rémunération de H.T. soit 40672,18 TTC. III - MODIFICATION DU TABLEAU DES EFFECTIFS Rapporteur Mme le Maire Pour répondre aux besoins des services, il est proposé au Conseil municipal d ouvrir au tableau des effectifs : - Un poste de puéricultrice de classe supérieure - Un poste de brigadier - Un poste d adjoint du patrimoine principal 2 ème classe Le Conseil municipal après en avoir délibéré, adopte la proposition de Mme le Maire à l unanimité des suffrages. IV - PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : RISQUE PREVOYANCE Rapporteur : Mme le Maire 8

9 Avec la parution du décret n du 8 novembre 2011, les employeurs publics territoriaux peuvent aider leurs agents à acquérir une protection sociale complémentaire. Les agents concernés par ce dispositif sont les fonctionnaires, ainsi que les agents de droit public et de droit privé. Les retraités bénéficient indirectement de ce dispositif compte tenu de la solidarité entre les bénéficiaires, actifs et retraités imposée aux contrats et règlements éligibles à la participation des employeurs. Les collectivités peuvent apporter leur participation : - Soit au titre du risque «santé» (affection portant atteinte à l intégrité physique et maternité) - Soit au titre du risque «prévoyance» (risques incapacité, invalidité et décès) - Soit au titre des deux risques - L adhésion à une protection sociale complémentaire reste facultative pour les agents actifs et retraités. - Les employeurs territoriaux qui décideraient de contribuer à la protection sociale complémentaire de leurs agents, disposent de deux solutions pour choisir les prestations :-soit selon une procédure spécifique de labellisation en aidant les agents qui auront souscrit un contrat ou adhéré à une mutuelle ou à une institution au risque»prévoyance» dont le caractère solidaire aura été préalablement vérifié au niveau national ; - Soit selon une procédure de convention de participation avec une mutuelle ou une institution au risque «prévoyance» après avis d appel public à la concurrence. - La collectivité peut retenir une procédure différente par risque. Quelle que soit la procédure choisie par la collectivité, la mise en œuvre effective de la participation des collectivités territoriales prendra effet à compter de la publication de la liste des contrats et des règlements labellisés, soit dans 9 mois maximum après la parution du décret susvisé. Les collectivités souhaitant instaurer des participations peuvent engager, dés à présent, le dialogue social passant par la consultation du comité technique. L article 25 de la loi du 26 janvier 1984 reconnait la compétence des centres de gestion pour conclure une convention de participation pour le compte des collectivités et des établissements de leur ressort qui le demandent. De ce fait, le centre de gestion de la fonction publique territoriale de l Hérault (CDG34) a décidé de s engager dans une procédure de convention qui portera sur le risque prévoyance. Il propose aux collectivités intéressées de se joindre à cette procédure en lui donnant mandat par délibération. Dans un souci de simplification pour les collectivités, le CDG 34 se chargera de l ensemble des démarches. Le CDG 34, soucieux de respecter les délais imposés par le décret sera, au vu des mandats confiés par les collectivités, en mesure de proposer une convention de participation prévoyance à l automne 2012, pour une prise d effet au 1 er janvier A l issu de cette consultation les collectivités conserveront l entière liberté de signer ou pas la convention de participation qui leur sera proposée. Les garanties et les taux de cotisation obtenus seront présentés aux collectivités avant signature. C est lors de la signature de celle-ci que les collectivités se prononceront sur le montant de la participation qu elles compteront verser. Son montant pourra être modulé. Elle ne pourra être égale à zéro ni dépasser le montant total de la cotisation et sera définie dans le cadre du dialogue social et après avis du comité technique. Il est proposé au Conseil municipal : Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu le Code des assurances 9

10 Vu la loi n du 26 janvier 1984 et notamment son article 25 alinéa 6, Vu le décret n du 8 novembre 2011 relatif à la participation des collectivités territoriales et de leurs établissements publics au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents, Vu la directive 2004/18/CE du Parlement européen et du Conseil, du 31 mars 2004, relative à la coordination des procédures de passation des marchés publics de travaux, de fournitures et de services, Vu la délibération du CDG 34 en date du 27 avril 2012 approuvant le lancement d une consultation pour la passation d une convention de participation dans le domaine de la protection sociale complémentaire, Vu l exposé de Mme le Maire, Considérant l intérêt de prendre en compte la protection sociale complémentaire prévoyance des agents de la collectivité, et de participer à cette mise en concurrence mutualisée proposée par le CDG 34, afin de pouvoir prendre une décision avant fin Il est décidé : - de se joindre à la procédure de mise en concurrence pour la passation de la convention de participation pour le risque prévoyance que le CDG 34 va engager en 2012 conformément à l article 25 de la loi n 84 du 26 janvier De prendre acte que les tarifs et garanties lui seront soumis préalablement afin qu il puisse prendre la décision de signer ou non la convention de participation souscrite par le CDG 34 à compter du 1 er janvier Le Conseil municipal après en avoir délibéré, adopte la proposition de Mme le Maire à l unanimité des suffrages. V - A.L.A.E (activités liées aux écoles) TARIFS Modifications Rapporteur : Mme le Maire Par délibérations des 13 septembre 2010, 9 novembre 2010 et 8 septembre 2011, le conseil municipal avait fixé les modalités de fonctionnement et de tarification des A.L.A.E. Une nouvelle année d expérience supplémentaire m amène à vous demander d autoriser les modifications suivantes : Fonctionnement du service (sans changement) o Enfants concernés : enfants des primaires et maternelles o Horaires d ouverture : Le matin de 7H15 à 8H15 Le midi de 11H30 à 13H20 (temps de restauration compris) Le soir de 16H45 à 18H30 (avec possibilité d études surveillées par les enseignants) Les parents pourront récupérer leurs enfants à n importe quel moment, sauf pendant les études surveillées Tarification (sans changement) o Base de calcul : Revenus CAF, MSA, ou déclaration de revenus de l année (n-1) o Abattement de 50% pour la tranche de 0 à 2000, au-delà abattement de 45 % o Tarifs à la journée : (Revenus CAF (ou autres)/12) x 0.06 % pour un enfant (Revenus CAF (ou autres)/12) x 0.05 % par enfant à partir de 2 enfants 10

11 Divers o o (Revenus CAF (ou autres)/12) x 0.04 % par enfant à partir de 3 enfants (Revenus CAF (ou autres)/12) x 0.03 % par enfant à partir de 4 enfants Plancher : 0.20 /jour et par enfant Plafond : 1.50 /jour et par enfant Toute famille dont le compte «Espace Famille» aura été débiteur plus de soixante jours consécutifs dans l année considérée, se verra retirer les abattements sus-repris pour le reste de l année scolaire Il sera demandé aux familles de fournir chaque année, avant le 31 janvier, les justificatifs de ses revenus pour l année (n-1). Passée cette date, et jusqu au dernier jour du mois au cours duquel les documents auront été fournis, le tarif plafond sera appliqué. Le Conseil municipal après en avoir délibéré, adopte la proposition de Mme le Maire à l unanimité des suffrages. VI - ECOLE de MUSIQUE : REGLEMENT INTERIEUR Rapporteur : M. Conte Il est proposé au conseil municipal d adopter le règlement de l école municipale de musique repris ci-dessous REGLEMENT INTERIEUR DE L'ECOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE DE JUVIGNAC L'Ecole Municipale de Musique de Juvignac est spécialisée dans l'enseignement musical de diverses disciplines en cours individuels et/ ou collectifs. Elle a pour mission d'offrir aux enfants et aux adultes dans les diverses disciplines proposées : un enseignement de qualité (du débutant au D.F.E du 2 ème cycle) de susciter l'éclosion de vocations de former de futurs amateurs actifs et éclairés de propager l'art musical Elle constitue sur le plan local, un pôle dynamique de la vie culturelle de la commune. L'Ecole Municipale de Musique est placée sous l'autorité de Mme le Maire et par délégation sous celle effective de M. CONTE, Adjoint au Maire. Elle dépend directement du directeur général des services et du directeur financier de la commune. La directrice nommée par Mme le Maire, est responsable de : la direction artistique et pédagogique la liaison entre les responsables municipaux et l'équipe pédagogique la bonne marche de l'etablissement. du projet d établissement et de son évolution de la gestion administrative de l école Les professeurs assurent leurs cours avec exactitude et ponctualité. Ils ne reçoivent dans leur classe que des élèves régulièrement inscrits. Ils assistent aux réunions, convoqués par la Directrice pour l'organisation et la concertation pédagogique. Ils sont tenus de préparer les auditions et les concerts organisés par la Directrice ou demandés par celle-ci. Les professeurs se doivent d'être présents aux examens de fin d'année impliquant leurs élèves et dans la mesure du possible aux manifestations pour lesquelles ils auraient été sollicités par la directrice ou l adjoint délégué. 11

12 1. INSCRIPTIONS Les dossiers d inscription, le règlement intérieur sont téléchargeables depuis le site Internet de la Mairie (www.ville-juvignac.fr). L inscription à l Ecole Municipale de Musique est conditionnée, dans tous les cas, à l ouverture préalable d un «compte famille» en Mairie de Juvignac ( frais d ouverture de compte: 15 une fois pour toute). Celui-ci devra être créditeur (pour toutes les activités) le jour de l inscription. Conformément à la mission confiée à l'ecole Municipale de Musique, aucune limite d'âge de principe n'est fixée pour les élèves potentiels. L'Ecole Municipale de Musique accueille les enfants à partir de l'âge de 4 ans. Est considéré comme adulte, tout élève inscrit après l'âge de 18 ans (pourront bénéficier du tarif enfant tout étudiant de 18 ans sur présentation de justificatifs) Est considéré comme nouvel élève : o Tout élève s inscrivant pour la première fois à l école municipale de musique o tout élève qui a interrompu ses cours pendant une année scolaire (sauf congé spécial), La réinscription d'une année sur l'autre des élèves restant en scolarité n'est pas automatique, elle s'effectue au siège de l Ecole de Musique dans le courant du mois de juin. Les nouvelles inscriptions sont reçues au siège de l Ecole de Musique en 2 périodes l une en juin, l autre en septembre selon les modalités reprises ci-dessous : o Préinscription, au vu d un justificatif de domicile (bail, factures EDF, téléphone, eau ) auprès de la directrice de l école de musique, fourniture par cette dernière d un «devis» indiquant le montant du par l élève pour l année à venir o Règlement de la somme due auprès du service monétique de la commune (Hôtel de ville, bureau 106), comme indiqué ci-dessous. o Inscription définitive par La directrice de l Ecole des Musique dès après le règlement et dès réception du présent règlement dument signé par l élève ou par son représentant légal. o Passé le délai de réinscription ou d'inscription nouvelle, une liste d'attente est constituée. Dans cette éventualité priorité sera donnée d abord aux Juvignacois, ensuite aux enfants «extérieurs» 2. FRAIS ET COTISATIONS o Il est perçu, pour tout nouvel élève (voir définition ci-dessus), un droit d'inscription annuel dont le montant est fixé par décision du Maire. Ce droit est distinct des frais de scolarité annuels. Il n'est pas remboursable. Il est exigible intégralement, même si l inscription de l élève intervient en cours d année. o Les frais sont payables en une seule fois lors de l inscription ou par mensualités ou par prélèvement automatique. Ce dernier ne sera pas reconduit automatiquement. Il devra être renouvelé chaque année, pour l année scolaire suivante, impérativement avant le 30 juin auprès du service monétique situé en mairie. o L engagement des enfants et des adultes est annuel Toutefois, au cas par cas, pour cause de déménagement ou et pour des raisons médicales graves, des dégrèvements pourront être accordés par l autorité municipale. Toute demande devra faire l objet d un courrier accompagné des justificatifs nécessaires Il en ira de même pour tout déménagement hors de la commune, survenant en cours d année. Tout mois commencé restera du. o En cas de non paiement des frais de scolarité, 15 jours après la date d exigibilité de ceux-ci et sans que la commune ne soit obligée d envoyer le moindre rappel, la Commune pourra refuser l accès à l Ecole Municipale de Musique o En cas d absence non remplacée d un professeur d instrument, il sera apporté un abattement, au prorata-temporis, sur les frais de scolarité trimestriels. La régularisation comptable se fera en fin de trimestre 12

13 o Le remplacement d un cours d instrument peut, par nécessité de service, être dispensé sur un autre jour de la semaine. En ce cas, aucun abattement tarifaire ne sera accordé. o La régularisation des dégrèvements accordés, des absences non remplacées des professeurs et des abattements s y rapportant seront régularisées chaque fin de trimestre au vu d un état détaillé fourni et visé par la directrice de l école de musique ou par l adjoint sus-défini. 3. SCOLARITE - CONTROLE DES CONNAISSANCES o La date de reprise des cours est fixée, chaque année, par la Directrice. o Les cours se déroulent de mi-septembre à fin juin, à l exclusion des jours fériés et des vacances scolaires. o La scolarité dans une discipline donnée ne commence qu'au moment de l'admission (dossier et règlement des cotisations effectués en mairie) o Les cours de formation musicale et de chorale sont collectifs et obligatoires jusqu en cycle 2. o Le cours d instrument n est pas obligatoirement individuel, le professeur peut choisir de donner un cours collectif en additionnant les horaires de ses élèves. o Les professeurs peuvent, dans un but pédagogique, regrouper des élèves pendant les heures normalement consacrées aux cours pour des répétitions concernant leur classe, ou projets de l école. o Les parents d élèves ne sont autorisés à assister aux cours qu avec l accord du professeur. S ils souhaitent rencontrer un professeur, il leur appartient de demander au préalable un rendez-vous qui ne pourra avoir lieu pendant les heures de cours. o Les élèves doivent suivre les cours d ensemble obligatoires (chorale, classe d orchestre) et se produire lors des concerts, auditions ou projets organisés par l EMMJ. (ceux-ci sont indispensables à l épanouissement de l élève) o Le programme des études est établi et construit en regard du schéma départemental d enseignement de la musique d orientation du ministère de la culture. o Le cursus des études s organise en cycles o La scolarité dans une discipline prend fin : - par l'obtention du plus haut diplôme, - par le non respect des durées des cycles d études proposés - par la démission ou le renvoi. o Le contrôle des connaissances s'effectue à l'occasion de contrôles continus, d'auditions et d'examens de fin d'année. o Les photocopies sont strictement interdites pour les contrôles de fin d année, l achat de la partition du morceau imposé est obligatoire. (en cas de non respect de cette close l enfant ne pourra se présenter à l examen) o L'absence sans motif valable, à tout examen ou contrôle de fin d'année, entraîne le renvoi de l'élève. o La Directrice nomme les membres des jurys. Ceux-ci délibèrent à huis clos et leurs décisions sont sans appel. o Une fois admis, les élèves sont tenus de s'informer des dates des examens et contrôles les concernant. 4. ASSIDUITE CONGES o o o les parents sont tenus d accompagner et de rechercher leurs enfants en respectant les horaires de début et de fin de cours (l école de musique ne pourra être tenue pour responsable en dehors de ces créneaux horaires) Les professeurs tiennent à jour les feuilles de présence de leurs élèves. Toute absence doit être justifiée. 13

14 o Le remplacement d un cours peut se faire à titre exceptionnel, dans la mesure où le professeur est averti à l avance et en fonction de ses possibilités. o Au-delà de trois absences sans motif valable, un élève peut se voir appliquer une des sanctions suivantes : - interdiction de concourir à l'examen de fin d année - renvoi temporaire ou définitif o L autorité municipale ou la Directrice sont seuls habilités à accorder des dispenses et ce, pour la durée maximale d'une année scolaire. o Dans le cas d'un congé d'une année scolaire, l'élève reprend sa scolarité à la rentrée suivante, dans le niveau où il l'a quittée. o Les démissions ou demandes de congé doivent parvenir par lettre à Mme La Directrice de l'ecole Municipale de Musique un mois avant la date d'effet. o Les déclarations de démission ou congé orales ne seront pas prises en compte. 5. ABSENCE D UN PROFESSEUR o o o o Les parents sont tenus d accompagner leurs enfants jusqu à la salle de cours, et de s assurer de la présence du professeur. Les parents sont informés de l absence d un professeur par téléphone, dans la mesure du possible, ou par affichage. En cas d un arrêt de maladie, le professeur n est pas tenu de remplacer son cours. En cas d un arrêt de maladie excédant une semaine, à l initiative de la Directrice et en fonction des possibilités existantes, soit : - un remplaçant est nommé - Les cours sont reportés ou annulés 6. DISCIPLINE o o o o La Directrice est responsable de la discipline dans les locaux de l'e.m.m. Les sanctions prises pourront aller du simple avertissement aux parents à l'interdiction de concourir en fin d'année ou au renvoi définitif de l'e.m.m. Ces sanctions seront prononcées par l autorité municipale sur proposition de la Directrice de l'ecole Municipale de Musique. Toute exclusion entraîne le non remboursement, même partiel, des droits d'inscription ou cotisation. Les élèves sont tenus pour personnellement responsables de la classe dont ils prennent possession ainsi que du matériel s'y trouvant. 7. DIVERS Les activités de l'ecole Municipale de Musique sont conçues dans un but essentiellement pédagogique. Elles comprennent des concerts, animations, auditions, etc. qui font partie intégrante de la scolarité. Une copie du règlement intérieur sera affichée dans les locaux de l école de musique Le Conseil municipal après en avoir délibéré, adopte la proposition de M. Conte à l unanimité des suffrages. VII - COMMUNE BUDGET PRINCIPAL -COMPTE de GESTION 2011 Rapporteur : Monsieur Ousset 14

15 Après s être fait présenter les budgets primitifs et supplémentaires de 2011, et les décisions modificatives qui s y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux de mandats, le compte de gestion dressé par le Receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers ainsi que l état de l actif, l état du passif, l état des restes à recouvrer et l état des restes à payer, Après avoir entendu et approuvé le compte administratif de l exercice 2011, Après s être assuré que le receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l exercice 2010, celui de tous les titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu il a procédé à toutes les opérations d ordre qu il lui a été prescrit de passer dans ses écritures, 1. STATUANT sur l ensemble des opérations effectuées du 1 er Janvier 2011 au 31 décembre 2011, y compris celles relatives à la journée complémentaire, 2. STATUANT sur l exécution du budget de l exercice 2011 en ce qui concerne les différentes sections budgétaires 3. STATUANT sur la comptabilité des valeurs inactives, LE CONSEIL MUNICIPAL DECLARE que le compte de gestion dressé pour l exercice 2011 par le Receveur, visé et certifié par l ordonnateur, n appelle ni observation, ni réserve de sa part. Le Conseil municipal après en avoir délibéré, adopte la proposition de M. Ousset à la majorité (six VIII - COMMUNE COMPTE ADMINISTRATIF 2011 Rapporteur : Monsieur Ousset Il est proposé au Conseil municipal, réuni sous la présidence de M. OUSSET, d adopter le compte administratif 2011, dressé par M. Danièle ANTOINE-SANTONJA Maire, comme repris ci-dessous Libellé DEPENSES de FONCTIONNEMENT O11 Charges à caractère général Eau & Assainissement Energie-Electricité Carburants Alimentation Autres fournitures non stockées Fournitures d'entretien Fourniture de petit équipement Fournitures de voirie Vêtements de travail Fournitures administratives livres, disques, cassettes Autres matières & fournitures Contrats de prestation de serv. avec les entreprises Crédit-bail mobilier Locations mobilières

16 61521 Entretien des terrains Entretien bâtiments Entretien V.R.D Entretien matériel roulant entretien autres biens mobiliers Maintenance Primes d'assurance Doc.générale & technique Vers. Org. Formation Autres frais divers Indemnités comptable & régisseur Honoraires divers Annonces & insertions Fêtes & cérémonies Catalogues & imprimés frais divers de publicité transports collectifs Voyages et déplacements missions réceptions Frais affranchissement Frais de télécommunications Services bancaires & assimilés Concours divers frais de gardiennage redevances autres prestations Taxes foncières autres impôts & taxes O12 Charges personnel & frais assimilés Autres personnels extérieurs versement transport Cotisations au FNAL cotisations CNFPT autres impôts & taxes Personnel titulaire- Rémunération principale NBI- Supplément familial de traitement, indem.résidence autres indemnités Personnel non titulaire-rémunération principale autres URSSSAF Cotisations caisses retraite ASSEDIC

17 6455 Cotisations assurances du personnel Cotisations autres organismes Médecine du travail Autres charges 65 Autres charges de gestion courante Redevances pour concession indemnités élus frais mission des élus cotisations retraite des élus formation des élus pertes sur créances irrécouvrables cotisations organisme de regroupement contributions CNFPT autres dépenses obligatoires Caisse des Ecoles CCAS à caractère administratif Subv fonct assoc & pers.privées charges subv.gestion courante 66 Charges financières Intérêts emprunts & dettes ICNE Intérêts/cpts courants, dépôts autres charges financières Charges exceptionnelles intérêts moratoires 6714 bourses et prix titres annulés valeurs comptables des immos cédées dif./real trans en inest Autres charges except. 68 Dotation aux amortissements immo.incorporelles & corporelles prov. Risques & charges exploit. O14 Atténuation de produits SRU Reversement agglo Chapîtres codifiés 0.00 Déficit fonct.reporté O23 Virement section investissement RECETTES de FONCTIONNEMENT Produits des services, du domaine & ventes diverses vente d'eau

18 70311 concessions au cimetière Redevances funéraires droits de stationnement autres redevances & recettes Redev.& droits des serv.caractère culturel Redev.& droits des serv.caractère de loisirs Redev.& droits des serv.caractère social Redev. & droits des serv.périscolaires & enseignement Locations diverses Mise à disposition de personnel Ventes marchandises autres redevables Autres produits d'activités annexes Travaux en régie Immobilisations incorporelles 722 Immobilisations corporelles 73 Impôts & taxes Contributions directes Autres reversement de fiscalité taxes sur les pylones électriques Taxe sur l'électricité Taxe de séjour Taxes/emplacements publicitaires Taxes additionnelles droits de mutation Autres taxes diverses Dotations & participations Dotation forfaitaire Dotation solidarité rurale Dotation de basde groupement de communes Dotation péréquation groupt communes autres Participation Département autres organismes Compensation taxes foncières Compensation exonération taxe d'habitation autres attributions & participations Autres produits & gestion courante Revenus des immeubles Redevance fermiers Produits divers de gestion courante 76 Produits financiers produits financiers 764 revenus valeurs mob. Placement autres produits financiers 18

19 77 Produits exceptionnels Dédits et pénalités reçues produits des cessions d'immobilisation Autres produits exceptionnels Reprises sur amortissements et provisions Reprises sur prov. Risques & charges exceptionnels 7876 Reprises sur prov. Dépréciations exceptionnelles 79 Transferts de charges Indemnités de sinistres O13 Atténuation de charges RRRO sur achats 6419 rembt. Rémun.personnel ICNE Chapitres codifiés OO2.01 Résultat de fonctionnement reporté Résultat de fonctionnement reporté (eau) INVESTISSEMENT TRANSFERT CHARGES DEPENSES transfert agglo transfert agglo RECETTES 0.00 oo1 transfert agglo transfert agglo 2388 transfert agglo 2423 transfert agglo 205 transfert agglo OPERATIONS NON AFFECTEES DEPENSES OO1 solde d'exécution 1641 Emprunts en cours dettes envers les autres EPL Frais d'études titres de participation matériel informatique RECETTES OO1 solde d'exécution Emprunts en euros Plus values immo terrains nus terrains bâtis cession autres terrains

20 10222 FCTVA TLE PAE PVR amortissement frais études concessions & droits similaires autres aménagements terrains bâtiments scolaires équipements cimetière Autres bâtiments publics amort const instal gén amort. autres constructions autre matériel de voirie amort.autres matériels techniques intal hen aménagement matrériel de transport matériel et bureau informatique mobilier autres immos corporelles autres amort. OP 74 - MAISON LE PETIT PRINCE - ST EXUPERY DEPENSES frais d'études 2313 immos en cours RECETTES département 1328 autres organismes avances OP93 PAE RUE DES PATTES DEPENSES frais études 2313 immos en cours RECETTES Subvention du GFP de rattachement OP CIMETIERE DEPENSES terrains nus équipements RECETTES

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE

REPUBLIQUE FRANÇAISE REPUBLIQUE FRANÇAISE LORIOL Numéro SIRET : 21260166000013 POSTE COMPTABLE : TRESORERIE M14 COMPTE ADMINISTRATIF voté par nature BUDGET : Budget Principal ANNEE 1 Code INSEE 26166 LORIOL Budget Principal

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT FINANCES COMMUNALES Dans un souci de compréhension et d explication accessible par tous, voici les différents grands comptes utilisés par les collectivités territoriales et donc par notre commune. DEPENSES

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Recettes ou excédents

Recettes ou excédents DÉPARTEMENT DE L AISNE - CANTON DE COUCY LE CHÂTEAU - COMMUNE DE TROSLY-LOIRE COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le vingt-neuf avril, le Conseil Municipal, régulièrement

Plus en détail

SANTÉ ET PRÉVOYANCE DES AGENTS TERRITORIAUX

SANTÉ ET PRÉVOYANCE DES AGENTS TERRITORIAUX Circulaire n 23/2012 Cl. C 451 / C 456 Colmar, le 05 juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR CEDEX 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL 1 Commune de Belvédère Département des Alpes-Maritimes COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Date et lieu : le 23 avril 2014 en mairie de Belvédère. Date de convocation : le 10 avril 2014. Ouverture de séance:

Plus en détail

COMMUNE DE SARPOURENX

COMMUNE DE SARPOURENX COMMUNE DE SARPOURENX Procès verbal du Conseil Municipal du 22 avril 2011 Date de convocation : 07/04/2011 Nombre de conseillers : Date d affichage : convocation : 07/04/2011 En exercice : 10 Procès Verbal

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

ANNEXE N 7 : Plan comptable M49 développé applicable aux services publics d'assainissement et de distribution d'eau potable.

ANNEXE N 7 : Plan comptable M49 développé applicable aux services publics d'assainissement et de distribution d'eau potable. ANNEXE N 7 : Plan comptable M49 développé applicable aux services publics d'assainissement et de distribution d'eau potable. Nota : en bleu les nouveautés 2014, CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 - DOTATIONS,

Plus en détail

2013-29-02 Modification de la représentation des communes au sein du conseil de communauté du Sicoval Le Conseil,

2013-29-02 Modification de la représentation des communes au sein du conseil de communauté du Sicoval Le Conseil, H a u t e - G a r o n n e République Française Liberté - Égalité - Fraternité EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL N 2013-29 du Jeudi 27 juin 2013 à 20h30 2013-29-01a Correction des

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CIRCULAIRE CDG90 07-13 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

ASSOCIATION F.N.A.S.S.

ASSOCIATION F.N.A.S.S. Comptes annuels ASSOCIATION F.N.A.S.S. 12 RUE DE CAMBRAI - CS80011 59046 LILLE CÉDEX Exercice clos le 31 décembre 2013 SIRET : 783 713 688 00084 ASSOCIATION F.N.A.S.S. Exercice clos le 31 décembre 2013

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire.

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Réunion du 20 février 2014 Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Etaient présents : Ms PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (adjoints)

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010 DIRECTION COPROPRIETE 51 rue Louis Blanc 92917 PARIS LA DEFENSE Cedex 01 46 91 25 25 ENTRE LES SOUSSIGNES : CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29 GESTION DE PATRIMOINE SYNDIC DE COPROPRIETE TRANSACTION FONDS DE COMMERCE EXPERTISE LOCATION 1 CONTRAT DE SYNDIC N ENTRE LES SOUSSIGNES : Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l immeuble : RESIDENCE VASCO

Plus en détail

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER REMARQUES PRELIMINAIRES Les ménages n ont pas d obligation de tenir une comptabilité. En revanche, d une part, certaines situations liées à un état de dépendance

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

Budget primitif 2011 eau :

Budget primitif 2011 eau : CONSEIL MUNICIPAL DU 26 Mars 2012. ÉTAIENT PRÉSENTS : G.BERNARD - P. LUMMAUX - J.P MARTIN - J.P MAURA - D. BERLAND - Mmes C. LAGARDE - L. DUPUCH - M. B. CRAPON - Mme L. BARIBAUD - F. FERRAND - M. F. FAUX.

Plus en détail

Dossier Financier 2015

Dossier Financier 2015 COMITE DEPARTEMENTAL HANDBALL YVELINES Dossier Financier 2015 La France, Une terre de handball Siège : 7 passage Paul Langevin, 78370 Plaisir Tél : 01 30 54 09 60 Fax : 01 34 81 19 52 Site internet : www.comite78-handball.org

Plus en détail

GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES OFFICES DE TOURISME EN EPIC 4 ET 5 FEVRIER 2010 1 . LE FONCTIONNEMENT D UN ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL 2 DEUX MODES DE GESTION COMPTABLE

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Compte Administratif de l'exercice 2008. Etats annexes

Compte Administratif de l'exercice 2008. Etats annexes Compte Administratif de l'exercice 2008 Etats annexes - SOMMAIRE - ANNEXES Présentation croisée : section d investissement 90 Opérations ventilées Présentation croisée : section de fonctionnement 93 Opérations

Plus en détail

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 Chapitre 1 - OBJET DE L ASSOCIATION ADHÉSIONS DÉMISSIONS

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES DES CHAMPS ELYSEES Place Troisdorf 91000 EVRY Comptes Annuels au : 31 décembre 2014 SIRET : 32631653600019 Action Expertise - SECE - Société d'expertise Comptable et de Conseils aux Entreprises 110, boulevard

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

REGLEMENT D ADMINISTRATION INTERIEURE

REGLEMENT D ADMINISTRATION INTERIEURE ASSOCIATION FRANCAISE DE CAUTIONNEMENT MUTUEL (Loi du 26 Décembre 1908) 36, avenue Marceau 75381 PARIS CEDEX 08 REGLEMENT D ADMINISTRATION INTERIEURE APPROUVE PAR LE COMITE DE DIRECTION DU 10 OCTOBRE 2014

Plus en détail

COMPTE ADMINISTRATIF

COMPTE ADMINISTRATIF COMPTE ADMINISTRATIF EXERCICE 2008 BUDGET PRINCIPAL ET BUDGETS ANNEXES CYCLE DE L EAU EAU ASSAINISSEMENT LOTISSEMENTS ACTITES INDUSTRIELLES ET COMMERCIALES ABATTOIR BATIMENTS D ACTITES BUDGET PRINCIPAL

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

MEN DAF A3 L EXTOURNE Mode opératoire GFC- 2014/2015

MEN DAF A3 L EXTOURNE Mode opératoire GFC- 2014/2015 L extourne est une méthode de traitement des charges à payer et des produits à recevoir qui donne la compétence à l ordonnateur pour solder les opérations de l année N-1 exercice antérieur- en année N

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 1 AVRIL 28 NOTE DE SYNTHESE L an deux mille huit, le dix avril, le Conseil communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Patrick PETITJEAN, Président. Nombre

Plus en détail

COMPTE RENDU Conseil Municipal Du 11 Octobre 2010 à 18 heures

COMPTE RENDU Conseil Municipal Du 11 Octobre 2010 à 18 heures COMPTE RENDU Conseil Municipal Du Octobre 200 à 8 heures Présents : DURAND, SALTET, PATRINOS, GRELLIER, THION, CRISTIANI, ABRIC, BLANC, MARTIN, ISZEZUK Absents excuses : CABRILLAC (procuration à SALTET),

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 PLF POUR 2015 - (N 2234) Commission Gouvernement Adopté AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL N o II-464 (2ème Rect) APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2010 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES Liste des comptes du plan de référence spécifique à Eglise Evangélique Luthérienne de France (Inspection de Paris) pour l'année 2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES 1021

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

10 CAPITAL - FONDS ASSOCIATIFS - RESERVES

10 CAPITAL - FONDS ASSOCIATIFS - RESERVES RACINE COMPTE 10 CAPITAL - FONDS ASSOCIATIFS - RESERVES 101 CAPITAL 101100 CAPITAL SOUSCRIT - NON APPELE 101200 CAPITAL SOUSCRIT - APPELE, NON VERSE 101300 CAPITAL SOUSCRIT - APPELE, VERSE 102 FONDS ASSOCIATIFS

Plus en détail

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d information pour les copropriétaires Le décret comptable Quelques repères......pour mieux comprendre Juin 2007 Plan du guide

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF. De l exercice 2014 2013 DF 23G DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT

DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF. De l exercice 2014 2013 DF 23G DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT DIRECTION DES FINANCES De l exercice 2014 2013 DF 23G DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT BUDGET GENERAL REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DE PARIS Numéro SIRET : 22750005500016

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS :

CONSERVATION DES DOCUMENTS : CONSERVATION DES DOCUMENTS : Cette brochure réalisée par Dominique MATHELIE GUINLET, COJC Bordeaux. Edition Septembre 2014 Le réseau JURIS DEFI c est : Des professionnels du droit à votre écoute : Avocats

Plus en détail

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance Association Française pour les Professions Libérales 34, rue de Laborde 75008 PARIS 01.53.42.62.10 01.55.30.07.87 info@afpl.fr Identification Fiscale 2 07 756 SIRET 331 089 748 00031 DOSSIER INDIVIDUEL

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit dans les communes de plus de 3 500 habitants, les départements, les régions et les EPCI la tenue d un débat

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION OBJET DU REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur est établi conformément à l article 3 des statuts. Il est établi par le conseil

Plus en détail

Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre

Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre II APPROBATTIION DU PROCÈÈSS--VEERBALL DEE LLA SSEEANCEE DU JJEEUDII 18 SSEEPTTEEMBREE 2008 :: Le procès-verbal du Conseil Municipal de la séance

Plus en détail

PROJET DE BUDGET PRIMITIF

PROJET DE BUDGET PRIMITIF DIRECTION DES FINANCES PROJET DE BUDGET PRIMITIF De l exercice 2012 2011 DF 58 DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT BUDGET GENERAL REPUBLIQUE FRANÇAISE VILLE DE PARIS POSTE

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53 BILAN ACTIF ACTIF Eercice N Eercice N-1 20/06/2013 12 20/06/2012 11 Brut Amortissements et Provisions Net Net Ecart N / N-1 Euros % IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement Frais de recherche

Plus en détail

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CV Réf. : II-13-1-5 Pôle des services Date : 15.09.2012 services@cdg81.fr Ref : 7-9 Références : - Loi n 83-634 du 13

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS

Plus en détail

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 I. Contexte : Pourquoi, quand et comment réaliser le suivi budgétaire? II. Les modalités générales de prise

Plus en détail

Montant de la participation de la collectivité : - Participation obligatoire pour adhérer à la convention de participation du CDG54 :

Montant de la participation de la collectivité : - Participation obligatoire pour adhérer à la convention de participation du CDG54 : DEPARTEMENT Meurthe et Moselle ARRONDISSEMENT TOUL CANTON TOUL Sud Commune de SEXEY AUX FORGES EXTRAIT DU PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 NOVEMBRE 2012 L'an deux mille douze,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 1 ANNEXES

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 1 ANNEXES 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 1 ANNEXES Version en vigueur au 1 er janvier 2014. 2 LISTE DES ANNEXES ANNEXE N 1 : Plan de comptes développé des communes de 500 habitants et plus... 4 ANNEXE

Plus en détail

CONVOCATION. Vendredi 23 mai 2008 à 13 h 30 Salle 6237 Palais Bourbon

CONVOCATION. Vendredi 23 mai 2008 à 13 h 30 Salle 6237 Palais Bourbon CONVOCATION La Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra sa deuxième Assemblée générale statutaire de l année 2008 le : Vendredi 23 mai 2008 à 13 h 30 Salle 6237 Palais

Plus en détail

Association Bou de nature Statuts association loi 1901

Association Bou de nature Statuts association loi 1901 Association Bou de nature Statuts association loi 1901 1. Constitution-objet-siège social-durée de l association Art 1 : Forme Il est créé sous la forme d une association, régie par les principes généraux

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE RAPPORT FINANCIER COMITE REGIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF MAISON DES SPORTS 44 RUE ROMAIN ROLLAND BP 90 312 44103 NANTES CEDEX 4 Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être vraiment efficace

Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être vraiment efficace Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être Livre blanc Mars 2011 Editions Tissot Mars 2011 1/13 Vous êtes comptable d entreprise, chef d entreprise, en charge de la gestion des ressources

Plus en détail

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal RAPPELS : La comptabilité permet : - d enregistrer les entrées et sorties d argent - d informer les adhérents du club et ses partenaires (institutionnels et autres) - de contrôler et de prouver - de prévoir.

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire.

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 18 octobre 2006 Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. Le Procès-Verbal de la précédente réunion

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE)

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) Circulaire 31 août 2012 Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire ; L.AUGUSTE, L.PARDOEN, E.DELAUNAY, R.FOLTETE, B.LEDRU, P.GOUPIL, C.LECHARPENTIER, B.NUYTEN, N.DUPUIS,

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014

ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014 ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014 Les comptes de l année 2014 sont présentés sous la même forme que ceux des années précédentes

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC

RENSEIGNEMENTS COMMUNICABLES AU PUBLIC DGA de la Famille, de l Éducation, des Sports et de l Animation Direction de l Animation et de la Vie Associative Service de la Vie associative BULLETIN D ADHÉSION SAISON :... Ce document est à remettre

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANCAIS JACQUES PREVERT (APE-LFJP)

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANCAIS JACQUES PREVERT (APE-LFJP) Lycée Français Jacques Prévert Association des parents d élèves BP 99, Saly, Sénégal Tel : +221 33 957 08 53 STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANCAIS JACQUES PREVERT (APE-LFJP) ARTICLE

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 : Création et dénomination L Association laïque dite «Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l Education Nationale

Plus en détail

Feuille de route du copropriétaire

Feuille de route du copropriétaire Feuille de route du copropriétaire Que vous soyez déjà copropriétaire dans un immeuble géré par le cabinet IFNOR ou que vous veniez juste de faire l acquisition d un bien immobilier, nous avons voulu au

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la SEANCE du CONSEIL MUNICIPAL du 19 DECEMBRE 2013

COMPTE-RENDU de la SEANCE du CONSEIL MUNICIPAL du 19 DECEMBRE 2013 Mairie de Trèves (Rhône) 450 route des Deux Vallées 69420 TREVES COMPTE-RENDU de la SEANCE du CONSEIL MUNICIPAL du 19 DECEMBRE 2013 Le Conseil Municipal, dûment convoqué le 13 décembre 2013 s est réuni

Plus en détail