L Epagnien. Investir dans la poursuite du développement harmonieux d Epagny. Numéro 3. Editorial

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Epagnien. Investir dans la poursuite du développement harmonieux d Epagny. Numéro 3. Editorial"

Transcription

1 Bulletin d information trimestriel Numéro 3 Editorial Que cette trêve hivernale soit une fenêtre ouverte sur un moment de paix, de bonheur et de quiétude dans une conjoncture chahutée par les différents événements auxquels nous sommes confrontés, et qui bousculent notre paysage quotidien. En effet, la faiblesse du pouvoir d achat, la diminution de notre compétitivité, le ralentissement de la croissance compromettant ainsi la réduction des déficits, laissent augurer des moments difficiles pour cette année prochaine. Il convient néanmoins de se garder d une morosité cristallisante, et gageons que 2009 verra une éclaircie salutaire de notre horizon. En cette période festive, toute l équipe municipale se joint à moi pour souhaiter à chacun de vous d excellentes fêtes de fin d année! Que ces moments privilégiés soient l occasion d un recentrage sur des valeurs simples mais véritables que sont l amitié, la tolérance, et la convivialité. Que les idées positives, les rêves et les actions menées permettent à tous de construire une année 2009 riche de valeurs authentiques sur le plan personnel et professionnel. Le Maire Roland DAVIET L Epagnien Investir dans la poursuite du développement harmonieux d Epagny Sommaire P 2 >> Budget - Finances P 3 >> Budget - Finances >> Travaux - Voirie P 4 >> Vie scolaire P 5 >> Economie P 6 >> Développement durable >> Social P 7 >> Intercommunalité >> En bref P 8 >> Vie locale >> En bref P 9 >> Vie locale >> En bref P 10 >> Portrait >> Bibliothèque >> En bref L EPAGNIEN est une publication trimestrielle de la commune d Epagny - Directeur de publication : Roland Daviet, maire - Référent communication : Adrien Guilmain - Conception & réalisation Lucien Fortunati - Impression sur papier recyclé Gutenberg/Meythet. En payant nos impôts locaux, au travers notamment de la taxe d habitation et de la taxe foncière, nous participons au développement de notre commune et de ses services. Services de proximité et équipements publics sont les deux principaux postes de dépenses des collectivités locales qui doivent également trouver la bonne péréquation entre investissements et fonctionnement, afin que ce dernier poste n entrave pas le développement harmonieux de la collectivité. En effet, celle-ci doit également réfléchir à son évolution à moyen et long terme et décider en conséquence des chantiers à mettre en oeuvre. Le chantier de l extension de l actuel groupe scolaire qui a débuté en novembre en est le parfait exemple : il répond aux besoins liés au développement démographique de notre commune. Cet équipement sera livré au premier trimestre 2O10. (Lire en pages 2, 3 et 4)

2 Budget - Finances Crise financière : quel impact sur les communes? La crise financière ne devrait pas être sans conséquences pour les collectivités locales et les communes en particulier avec : - le renchérissement probable du crédit et l incertitude quant à l obtention de financements. - la prudence des établissements bancaires partenaires habituels des collectivités et le risque de refus éventuel. Des impôts locaux pour des services et des équipements de proximité Lorsque nous sommes propriétaire et/ou occupant d un bien immobilier, nous bénéficions du développement de notre territoire (commune, département, région, etc.) et de ses services (équipements publics, équipements routiers et ferroviaires, services publics, services scolaires, périscolaires, sociaux, culturels, enlèvement des ordures ménagères, etc). C est pourquoi nous participons obligatoirement, en payant des impôts locaux au travers notamment de la taxe d habitation et de la taxe foncière. Il conviendra plus que jamais d être vigilant, de présenter des situations financières saines, des analyses très structurées, et de justifier de la pertinence des demandes de la collectivité face à : - la concurrence amoindrie entre établissements bancaires, qui peut laisser augurer des conditions financières à la hausse en cas de prêt. - l impact sur le financement des organismes sociaux et l équilibre financier des ménages fragiles. Concernant Epagny, la commune ayant souscrit des prêts à taux fixes, elle devrait être préservée dans l immédiat des vicissitudes de cette crise. Contrairement à l impôt sur le revenu ou sur les sociétés dont le produit revient à l État, les impôts locaux sont perçus au profit des collectivités territoriales, c est-à-dire des départements, des communes et des groupements de communes, ainsi que des régions (pour la taxe foncière uniquement). Ces impôts servent à financer leurs réalisations en matière d équipement public (infrastructures sportives, culturelles, espaces verts, transports...), d action sociale (aide aux familles, logements sociaux) et à couvrir les frais de gestion et de fonctionnement. Chacun de ces intervenants perçoit une part des impôts locaux. Aussi, tous les ans, les conseils municipaux, les organismes de coopérations intercommunales, les conseils généraux et les conseils régionaux votent leurs taux d imposition en fonction des besoins nécessaires à l équilibre de leur budget. Les taux peuvent varier donc d une année à l autre et d une collectivité à l autre. C est pourquoi deux biens similaires peuvent être taxés très différemment selon la collectivité d implantation. L État se charge, quant à lui, de l établissement et du recouvrement de ces impôts, par l intermédiaire du Trésor Public. C est lui également qui supporte la charge des dégrèvements éventuels (erreurs de calcul, cotisations indues, remises gracieuses...). En Les impôts locaux permettent d investir dans des équipements publics destinés à l ensemble de la population à l image du groupe scolaire, des salles périscolaires, du stade et de la crèche halte-garderie. contrepartie, il prélève, lui aussi, une quotepart (qui figure sur votre avis d imposition dans la rubrique «frais de gestion de la fiscalité directe locale») qui s élève à 4,4 % (pour les frais d établissement et de recouvrement de l impôt) et à 3,60 % (pour les frais de dégrèvement). Ce dernier taux n est pas appliqué sur le montant des taxes d habitation dues pour les résidences principales. Explications des informations figurant sur les avis d imposition taxe d habitation et taxe foncière La valeur locative brute est déterminée à partir de la surface du logement, selon la déclaration déposée au service des Impôts lors de la réception de la construction. Cette surface réelle fait l objet de diverses pondérations, aboutissant à l obtention de la surface pondérée, afin de prendre en considération le confort de l habitation (nombre de chambres, bureau, nombre de toilettes, de salles d eau, garage ). Le site d implantation et la proximité ou l éloignement des centres d activité nécessaires à la vie courante sont également pris en compte, augmentant ou minorant, selon les cas, la surface pondérée. On applique ensuite à la surface pondérée une valeur locative moyenne au m², qui est d environ 20 pour Epagny. La valeur locative brute ainsi obtenue peut faire ensuite l objet de divers abattements, selon la situation du redevable : Abattements légaux obligatoires pour charges de famille : - 10 % pour les deux premières personnes à charges - 15 % pour chacune des personnes suivantes La base servant d imposition à la taxe foncière correspond à 50% de la valeur locative brute apparaissant sur l avis d imposition de la taxe d habitation. La taxe sur les ordures ménagères (TOM) apparaît sur l avis d imposition de la taxe foncière. Elle est déterminée et perçue par la Communauté de l Agglomération d Annecy (CA2), dont c est l une des compétences depuis sa création. Page 2

3 Travaux - Voirie Lorsque le contribuable épagnien paie 100 e d impôts locaux, la répartition pour les collectivités bénéficiaires se fait comme suit (taux 2008) TAXE HABITATION TAXE FONCIERE 4 e 7 e Etat 32 e 64 e * Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères 7 e 26 e 33 e 27 e (TEOM*) Les taxes dans le détail... La taxe foncière Les taxes foncières sont dues par les propriétaires de logements même s ils le louent, ou par les propriétaires de toute nature (mines, étangs, champs ) situés en France. La taxe d enlèvement des ordures ménagères fait partie de la taxe foncière (si le propriétaire loue son bien : elle est récupérable sur le locataire). A Epagny, le taux d imposition communal est de 9,92%, inchangé par rapport à La moyenne nationale 2007 se situait à 18,60%. La taxe d habitation Propriétaires, locataires doivent payer la taxe d habitation pour tout logement occupé au premier janvier de l année. Il n y a aucun prorata temporis possible, même en cas de décès ou de départ dans le courant de l année. Les collectivités territoriales, en l occurrence les départements, les communautés de communes ou d agglomération et les communes lèvent chacun l impôt, dans la taxe d habitation. Il n existe pas de barème, mais un taux unique par collectivité territoriale. Le montant de la taxe d habitation à payer correspond au produit entre le taux de la taxe d habitation, fixé dans le budget annuel des départements et des communes, et la valeur locative cadastrale. A Epagny, le taux d imposition communal est de 9,28%, inchangé également par rapport à La moyenne nationale en 2007 était de 14,48%. Redevance audiovisuelle La taxe audiovisuelle est regroupée avec la taxe d habitation. Elle est payable si vous détenez, au 1 er janvier de l année, un ou plusieurs postes de télévision (acheté ou loué). On ne paye qu une seule redevance, même si l on possède plusieurs postes, répartis ou non dans plusieurs domiciles ou au domicile de vos enfants étudiants de moins de 25 ans ou infirmes rattachés à votre foyer fiscal. C2A région Département Résoudre Commune les problèmes de circulation Les chiffres sont éloquents : véhicules circulent en jour de pointe sur la 1508 (Route de Paris) et entre et sur la D908B (Route de Sillingy)! Parfaitement conscients du caractère insoutenable de la situation, les élus se mobilisent et tentent de trouver des solutions pour diminuer les problèmes de circulation rencontrés chaque jour sur les communes de La Balme de Sillingy, Sillingy, Epagny, Metz-Tessy, Pringy et Poisy. Les représentants des différentes municipalités ont décidé d accentuer leur collaboration et se sont déjà rencontrés à quatre reprises depuis mars Solidaires, ils comptent ainsi Travaux voirie La réception de l aménagement de la Route de St-Paul entre la Route des Teppes et la Route de Chez Levet s est déroulée le 9 décembre dernier. Les travaux ont consisté en : - l enfouissement des lignes électriques et téléphoniques au droit de la voirie publique - la modification du carrefour principal pour améliorer la visibilité et la sécurité - la création de trottoirs avec éclairage public - l aménagement de rétrécissements de chaussée (chicanes à sens prioritaire) destinés à ralentir la vitesse des véhicules - l aménagement d un arrêt bus avec de nouveaux abris voyageurs. peser sur les décisions du Conseil Général au sujet du contournement d Annecy (voie de Poisy, voie de Metz-Tessy) et de la Concernant plus particulièrement la C2A, un autre axe de travail a été retenu : le développement du transport en commun avec la création d un site propre sur la zone du Grand Epagny. Cette solution permettrait, de plus, de récupérer les trajets bus domicile-travail en provenance de Sillingy et La Balme de Sillingy. Et bien non, il ne s agit pas d une grossière erreur technique. Ce poteau est bien à sa place, mais devrait tout simplement disparaître lors du prochain enfouissement de la ligne électrique moyenne tension qui traverse ce secteur (L Epagnien - Juin 2008). Les arrêts «ST-PAUL», «ROGEMONT», «CHEZ LEVET» sont à nouveau desservis par les cars scolaires et les bus. Le régime de priorité à respecter au carrefour Route de St-Paul/Route de Rogemont/Route de Chez Levet/Chemin de la Corniche reste la priorité à droite. La Taxe Professionnelle La TP (Taxe Professionnelle) est une taxe locale due par toutes les personnes physiques ou morales qui exercent, à titre habituel, une activité professionnelle non salariée. Elle est calculée principalement sur la base de la valeur locative des immobilisations (passibles de taxe foncière et équipements biens mobiliers). Une TP unique (TPU) a été mise en place par la Communauté d Agglomération d Annecy (C2A) dès sa création, en Le taux de cette taxe est calculé, entre autres, par la moyenne des taux de TP des 13 communes qui forment la C2A (en tenant compte du poids respectif des bases de TP de chaque commune). L uniformisation du taux se terminera en 2009, puisque la durée de réduction des écarts a été fixée à 9 ans. Elle s établira en 2009 à 19,17% pour l ensemble des communes de la C2A. Page 3

4 Vie scolaire Groupe scolaire : les travaux d agrandissement ont débuté Conformément au planning, les travaux d extension de l école élémentaire ont débuté en novembre. Plusieurs mois seront nécessaires pour mener à bien ce projet qui accompagne le développement démographique de la commune. Cette opération a principalement pour objet : - la création de quatre salles de classe supplémentaires et d une salle atelier - la création de deux salles périscolaires - la modification de la bibliothèque scolaire Le coût des travaux est de ,62 TTC. Le bâtiment est maintenu en service pendant les travaux à l exception de deux classes à l étage. Un cloisonnement provisoire intérieur assure la sécurité du public. Un cheminement provisoire a été balisé pour le public de part et d autre du chantier. L aire de stationnement à proximité de l école est «neutralisée». Les parents d élèves sont invités à utiliser l espace situé entre le chantier et la salle Dojo pour se garer. Il a été demandé aux entreprises de limiter au maximum les nuisances sonores afin de ne pas trop perturber l enseignement. Les travaux de liaison avec les parties existantes en services seront réalisés le mercredi et pendant les congés scolaires. La mise en service des nouveaux locaux est prévue en janvier Par ailleurs, un travail pédagogique sera conduit par l équipe enseignante qui entend profiter de ce chantier pour sensibiliser les enfants aux métiers de la construction. Une rencontre avec l architecte est notamment envisagée. Du côté de l école privée Les Sapins - La Pommeraie... Le samedi 25 octobre, les parents de la classe de CM2 ont organisé une vente de fleurs pour financer un voyage scolaire des enfants. Comme chaque année, à la même période, le samedi 22 novembre, à la salle Louis Gruffaz, choucroute et spectacle étaient au programme de la grande fête des écoles Les Sapins et La Pommeraie. Tous ont ainsi pu partager une belle soirée, réussie grâce à la mobilisation des parents d élèves. Soutien scolaire : un service à la carte pour les jeunes 16h 30 : la fin des cours a sonné. Certains enfants rentrent à la maison ou chez leur nounou, d autres restent dans l enceinte du groupe scolaire. Garderie ludique pour les uns, ambiance plus studieuse pour les autres qui profitent d un des trois systèmes mis en place par l académie et la collectivité, tant pour les élèves de primaire que les collégiens. Trois systèmes de soutien scolaire cohabitent afin de permettre au plus grand nombre de jeunes de bénéficier d un soutien scolaire adapté à leurs besoins. Une aide individualisée Suite au passage à la semaine des quatre jours pour l école primaire, les trois heures travaillées du samedi matin sont désormais utilisées pour des séances d aide personnalisée. Ainsi, tous les mardis et vendredis soirs, chaque enseignant encadre, pendant une heure, un groupe d environ cinq enfants. Pour l instant, les enseignants de maternelle interviennent auprès des élèves de l élémentaire, le besoin d organiser une aide auprès des plus petits ne s étant pas fait ressentir. Les enfants participent aux séances sur proposition de leur enseignant et après l accord des parents. En fonction des points travaillés (méthode ou compétence) et du besoin de l élève, l aide nécessitera 3 ou 4 séances pour certains, une dizaine pour d autres. Ce nouveau système a reçu un bon accueil de la part des parents et les enfants sont ravis de ces moments privilégiés pendant lesquels l enseignant apporte une réponse à leurs problèmes. L étude surveillée Dans le cadre des services périscolaires proposés par la Mairie, les enfants de l élémentaire peuvent participer à l étude surveillée et faire ainsi leurs devoirs, tous les soirs, de 16h 45 à 17h 45. Quatre groupes d une dizaine d enfants chacun sont constitués en début d année, priorité étant donnée aux enfants inscrits pour les quatre séances hebdomadaires. Les inscriptions en cours d année doivent faire l objet d une demande en Mairie en précisant les jours de présence souhaités. Chaque groupe est encadré par un agent municipal et travaille au calme dans des salles indépendantes. Tarif en vigueur pour 2008/2009 : 2,62 l heure. L accompagnement à la scolarité Le Service Intercommunal Jeunesse (SIJ) a décidé de soutenir les collégiens, de la 6 ème à la 3 ème, dans leur scolarité. Deux séances d accompagnement ont été mises en place de 17h 30 à 19h, le mardi à la Lyaude à Epagny et le jeudi à l espace périscolaire de Metz-Tessy. Encadrées par les animateurs du SIJ, Brigitte, Franck et Caroline et par une bénévole, M me Terrier, ces séances ne s adressent pas uniquement aux jeunes en difficulté. Elles permettent notamment à certains de faire leurs devoirs dans une atmosphère studieuse, loin de toute distraction. Une fois leur travail scolaire réalisé, les enfants peuvent se détendre autour d une activité ludique comme par exemple, le baby foot. Aucune participation financière n est demandée mais parents et ados doivent respecter une «charte d engagement» : l élève s engage à venir régulièrement aux séances avec les affaires nécessaires et ses parents s engagent à rencontrer l équipe d animation régulièrement et à suivre leur enfant. Page 4

5 Economie Une dynamique commerciale Les échos du Grand Epagny Preuve de la bonne santé du Grand Epagny, le centre commercial attire en permanence de nouvelles enseignes. Ainsi, ces derniers mois, Etam (vêtements), Eurocash (matériel d occasion) et MDA (électroménager) sont venus rejoindre les quelques 270 entreprises implantées sur la commune. Des enseignes ont fait peau neuve ou sont en cours d agrandissement : Décor discount, Bricorama, Conforama et Mac Donald. «L avantage incontestable du centre commercial c est une multiplicité d enseignes, il y en a pour tous et pour toutes les bourses», commente Christelle Feist, présidente d Acces, l Association des commerçants du centre Epagny / Sillingy. Acces est l interlocutrice privilégiée des différentes administrations. Elle organise la communication du centre commercial, notamment au travers de son magazine GEM et de son site internet (www.grand-epagny.com). Autre acteur important, l Association des commerçants de la galerie marchande d Auchan représentée par Bertrand Lerat organise, quant à elle, l animation de la galerie qui compte 50 enseignes au travers d espace commercial à thème ou d animations gratuites, notamment à destination des enfants. Le magasin a connu un réagencement complet avec du mobilier neuf et la mise en place de nouveaux concepts. Certains espaces ont été créés, d autres repensés : bijouterie, technologie, hypergame, librairie, cave, bio, prêt à déguster «Nous voulons offrir à nos clients un confort d achat inégalé, un gain de temps et un large choix de prix bas», explique le directeur Philippe Goetzmann. La ligne de caisses a été agrandie et, pour toujours plus Ouvertures dominicales : les 14 et 21 décembre «Auchan : un hyper-réinventé» Les garages Porsche - Mitsubishi s installent à Gillon C est à Gillon, sur une parcelle située à proximité des concessions Toyota, Volvo et Peugeot, que sera construit un ensemble de garages pour les marques Porsche et Mitsubishi. La parcelle est bordée par la voie rapide, l ancienne route nationale et l une des bretelles d accès à Gillon. Le projet prévoit la création de deux show-rooms commerciaux, de bureaux communs, d ateliers et service en semi commun, ainsi qu un sous-sol pour stocker et préparer les véhicules neufs. Au total, 3537 m 2 de shon* seront réalisés. Les travaux devraient débuter dans le courant du printemps 2009, pour une ouverture au public, début *Surface Hors Oeuvre Nette Le 23 octobre, après 15 mois de travaux, l hypermarché Auchan, flambant neuf, a été inauguré. Vingt-cinq ans tout juste après son implantation sur Epagny, l enseigne offre à ses clients un hyper «ré-inventé». de rapidité, un espace plus important a été dédié au self scanning avec Rapid Auchan et les caisses minutes. A noter aussi l apparition d une borne factures en self-service. «Auchan est une enseigne audacieuse qui, dès son arrivée en 1983, a permis à tout un tissu d activités diversifiées de venir se greffer dans son espace, remodelant ainsi le paysage et créant une dynamique d envergure régionale dont notre agglomération ne saurait se passer aujourd hui. Cet agrandissement de 1800 m2 va stimuler le pouvoir attractif de notre pôle commercial du Grand Epagny», se réjouit le Maire Roland Daviet. Jean-Luc Rigaut, président de la C2A, s est quant à lui engagé à «travailler à l amélioration de la desserte de toute la zone», avec le doublement de la 1508 et la facilitation des transports en commun avec la Sibra. Une nouvelle qui devrait réjouir tous les acteurs économiques du Grand Epagny. En bref... Vitalsport : la passion au rendez-vous La 3 ème édition du Vitalsport, le grand rendez-vous sportif proposé par Décathlon, a du s adapter aux conditions météo déplorables du week-end des 13 et 14 septembre. Les organisateurs et leurs partenaires ont eu raison de persévérer et leurs efforts ont été récompensés par la venue de près de visiteurs qui ont bravé la pluie et la boue pour assister aux démonstrations ou participer aux initiations offertes par les clubs sportifs de l agglomération. Une cinquantaine de disciplines étaient en effet à découvrir, des arts martiaux à l escalade, en passant par la voile, l équitation, l accrobranche, l escrime ou le football américain. A la veille des inscriptions en clubs, Vitalsport était l occasion idéale de tester et choisir sa future activité. Les basketteurs en stage Auchan drive : un concept novateur Le 3 septembre, le 7 ème Auchan drive a ouvert ses portes sur Epagny. Son principe est simple : le client sélectionne ses produits sur internet parmi 6000 références, proposées aux mêmes prix et avec les mêmes promotions et avantages fidélité qu au sein de l hypermarché. Au moment de la commande, il précise la date et l heure de retrait des produits. A son arrivée, il s identifie à la borne avec son numéro de client. Dès que le paiement par carte est effectué, il reçoit un ticket de caisse précisant son numéro de place pour le chargement de la marchandise. Le client va alors se garer à l endroit indiqué. Un préparateur lui apporte sa commande, la dépose dans le coffre et fait contrôler la qualité des produits frais. Entre l identification du client à la borne et son départ, seules 5 minutes se sont écoulées. De gauche à droite : Philippe Goetzmann, directeur Auchan Epagny, Philippe Baroukh, directeur général Auchan France, Lionel Tardy, député, Guy Métral, président de la CCI, Jean-Luc Rigaut, maire d Annecy et président de la C2A, Roland Daviet, maire d Epagny. Auchan Epagny en chiffres > 154,9 millions d euros : Chiffre Affaires TTC 2007 > 537 collaborateurs dont 477 CDI > m2 surface du magasin, dont 1800 m2 d agrandissement > 15 millions d euros : montant des investissements réalisés en 2008, dont 37% auprès de 16 entreprises Haut-savoyardes. Les jeunes de l E. S. Epagny/Metz- Tessy ont profité des vacances de Toussaint pour s adonner à leur passion et perfectionner leurs techniques. Benjamins, minimes et poussins se sont succédés au gymnase de Meythet pour un stage encadré par David Chanel et Cédric Daviet avec au programme : travail physique, jeux, perfectionnement du tir, fondamentaux individuels et pré-collectifs, matches. Les minimes ont aussi mis leur stage à profit en s offrant une belle victoire contre Annemasse. Page 5

6 Développement durable Social... Centre Communal d Action Sociale Pour tout renseignement aide sociale RMI logements sociaux) s adresser en Mairie, tél Le 115, N d urgence Pour les personnes en difficulté : N Vert (appel gratuit) 115 ( pour une nuit, se loger, se nourrir, se reposer, se vêtir...). Relais Assistantes Maternelles Accueil à l étage du bâtiment «l Arc-en- Ciel», rue de la Tuilerie : lundi, de 9 h à 12 h mardi, de 11 h 30 à 15 h 30 vendredi, de 9 h à 16 h 30 Tél Pôle médico-social Le pôle médico-social de Meythet où se situe la Protection Maternelle et Infantile est ouvert: - le lundi aprés-midi de 13h45 à 17h30 - du mardi au vendredi de 8h45 à 12h et de 13h45 à 17h30 La PMI se tient à disposition des couples, femmes enceintes, parents et enfants pour vous rencontrer, vous écouter, vous soutenir, vous informer. Vous y trouverez des conseils en puériculture (alimentation, hygiène, mode d accueil...), sur l aide à domicile, l éducation, la santé, le rôle parental. L équipe est pluridisciplinaire: puéricultrices, médecin, sage femme. Un travail conjoint peut être effectué avec une assistante sociale. Une permanence d accueil est assurée par les puéricultrices tous les mardis matin de 9h à 11h30. Des visites à votre domicile sont possibles. Les consultations médicales ont lieu tous les jeudis après-midi, sur rendez-vous. Le service est gratuit et ouvert à tous. «Le Rabelais» 21 route de Frangy Meythet - Tél Le «Patio» : pour les jeunes et les parents Le Patio accueille toutes les familles ayant des enfants de la naissance à 6 ans. Il est ouvert tous les après-midi de 16h à 18h30, sauf le mercredi et le vendredi matin de 9h à 11h30 en période scolaire. C est un lieu d accueil parents/enfants, adultes/enfants basé sur la convivialité où vos enfants peuvent investir deux espaces différents : une salle de motricité et une salle type ludothèque. Deux animatrices de la petite enfance vous accueillent, 1 à 3 séances «découvertes» sont possibles, puis une adhésion famille à la MJC est nécessaire (20 euros). L activité «Patio» est facturée selon un quotient familial qui varie entre 13 et 50 euros, pour toute la saison, pour toute la famille. MJC de Novel Annecy Tél «Jardins République» L éco-quartier prend forme Sept mois après son lancement officiel et la pose de la première pierre par Bernard Accoyer, président de l Assemblée nationale, le chantier des «Jardins République» a bien avancé. La maçonnerie de la première tranche est terminée et les deux bâtiments seront hors d eau début A cette même période débuteront les travaux de la seconde tranche. «Les délais prévus initialement sont respectés», commente Grégory Monod, directeur général de la Sogimm. «Les appartements se sont bien vendus puisque début novembre, nous avions déjà 70% de réservation. La commercialisation de la seconde tranche débute à peine et il reste donc de nombreux logements disponibles.» Pour l instant, les spécificités liées à la construction de ce premier programme collectif français labellisé Minergie n ont pas posé de problème aux différents intervenants. «Le principe du chantier propre a bien été assimilé. Les déchets sont correctement triés et peuvent donc être recyclés. Nous ne tirerons cependant un véritable bilan de cette opération qu en 2009, lorsque toutes les entreprises seront intervenues sur le chantier.» Le réel pari écologique va prendre forme au cours du premier trimes- Les communes riveraines du lac d Annecy et les quatre EPCI* adhérents du Sila pour la compétence «aménagement et protection du lac» (Communauté de l agglomération d Annecy, Communauté de communes de la rive gauche du lac d Annecy, Communauté de communes du Pays de Faverges, Communauté de communes de la Tournette) ont décidé par délibération de présenter la candidature du bassin du lac d Annecy pour l inscription sur la Liste du Patrimoine Mondial de l UNESCO, et ont confié au Sila le suivi du dossier. Cette inscription serait à la fois : Une reconnaissance du travail accompli depuis plus de 50 ans pour la préservation du lac et de son bassin versant, et de l exemplarité du site du lac d Annecy dans son association d un espace humanisé vivant et d un espace naturel, avec notamment ses paysages et sa ressource en eau ; Une garantie de la mise en valeur de ce patrimoine et de sa transmission aux générations futures. L UNESCO a adopté en 1972 la convention pour la protection du patrimoine mondial culturel et naturel, qui a pour objet d identifier et de protéger les lieux culturels et naturels «d une valeur universelle et exceptionnelle». De nombreux pays dont la France ont signé cette convention, et plus de 812 sites, naturels, culturels ou mixtes ont été Le planning du chantier «Jardins République» est respecté. tre 2009 avec la mise en œuvre des techniques particulières liées à l éco-quartier : balcons désolidarisés, chaufferie au bois Le lac d Annecy candidat au Patrimoine Mondial de l Unesco inscrits. La Liste du Patrimoine Mondial comprend les grands sites naturels, de grands monuments historiques mais aussi des lieux culturels vivants. La présentation d une candidature doit répondre à des conditions de fond et de forme : Sur le fond : La demande doit être faite dans l une des catégories prévues (patrimoine naturel, patrimoine culturel, ou patrimoine mixte, culturel et naturel). Les 3 critères suivants doivent être respectés par les biens proposés : valeur universelle exceptionnelle, authenticité et intégrité. Le dossier de candidature, dont le contenu doit correspondre aux exigences déchiqueté Grégory Monod est confiant : «Nous comptons bien tenir nos délais et la première tranche sera livrée fin 2009.» Un projet d inscription du lac d Annecy sur la liste du Patrimoine Mondial de l Unesco a été lancé. de l Unesco, doit également définir le périmètre concerné. Sur la forme, la proposition d inscription se fait en deux temps : Dans un premier temps : demande de prise en compte de la candidature sur la liste indicative de l Etat français Dans un deuxième temps : présentation par l Etat de la candidature. Le dossier de présentation du projet de prise en compte du lac d Annecy sur la liste des biens français candidats à l inscription au Patrimoine Mondial a été finalisé. Il a fait l objet d une remise officielle auprès du Ministère de l Ecologie, le 23 juillet dernier. *EPCI : Etablissement public de coopération intercommunale Page 6

7 Intercommunalité Inauguration des Locaux de la Police Municipale En bref... Le Poste de Police Municipale Intercommunale Argonay, Epagny, Metz-Tessy, Pringy a été inauguré le 10 octobre par Ségolène Guichard, maire de Metz-Tessy. L élue dont la commune accueille le poste de police était entourée de Gilles François, maire d Argonay, Roland Daviet, maire d Epagny, Jean-François Piconne, maire de Pringy. Cette cérémonie était marquée par la présence notamment de Sylvie Gillet de Thorey, vice-présidente du Conseil Régional, Serge Bernard, directeur du centre hospitalier de la région d Annecy et de nombreux conseillers municipaux des quatre communes concernées. «Au-delà du Poste de Police, c est plus un service, un projet commun, que nous inaugurons aujourd hui» a rappelé Ségolène Guichard, lors de son discours inaugural. En effet, cet instant est l aboutissement d un long chemin évoqué dès les prémices du projet d installation de l hôpital sur la commune. Beaucoup d eau a passé sous les ponts et la réflexion a mûri au fil des décrets et des années vers une évolution majeure en 2007 : la mutualisation du service autour des quatre communes rassemblées aujourd hui. De nombreuses réunions ont été nécessaires afin de définir avec précision le rôle et les missions communes de cette police. Au-delà de la police funéraire, mission importante à effectuer auprès de l hôpital, la vocation principale du service est la police de proximité. «Elle se traduit par une présence permanente et visible de notre service auprès de la population» a précisé Gilles Braghini, chef de la police, qui s est félicité de l accueil chaleureux réservé à toute son équipe par les élus et les services municipaux. Les cinq agents rayonnent sur un territoire de 25km² à l écoute et au service de habitants. Poste de police - 20 route des Bornous - Metz-Tessy Tél : / Nom de code : LYNX L usage d un nom de code dans les métiers de la police est une tradition. Notre police municipale intercommunale a choisi le code LYNX : animal discret, observateur et toujours présent sur son territoire (une marque de fabrique!). Biens intercommunaux : le cimetière fleuri pour Toussaint Vacances animés avec le SIJ Jeux, sport, cuisine Pour les vacances de Toussaint, le Syndicat Intercommunal de la Jeunesse avait prévu des animations pour tous, de 4 ans à 15 ans, et pour tous les goûts. Elles se sont déroulées tantôt sur Metz-Tessy, comme la journée sport des 7-9 ans au complexe Dassault ou la gym des 4-6 ans à l espace périscolaire, tantôt sur Epagny, comme la fête d Halloween des 7-11 ans à la Lyaude. Pour certains, direction Annecy, avec séance ciné pour les ans et jeu de piste pour les 7-11 ans. Cette année encore, le week-end de Toussaint a été l occasion de retrouvailles familiales. Epagniens et Metesserans sont très nombreux à avoir respecté la tradition et convergé vers le cimetière intercommunal. La clémence du temps a permis à chacun de se recueillir et de fleurir la tombe des êtres chers en toute sérénité. Le cimetière s est ainsi paré des plus belles couleurs automnales qui ont magnifié ce lieu sacré. Une fête datant du Moyen-Âge La Toussaint est une fête catholique, dont l Église a fixé la date au 1 er novembre en 835. Depuis, chaque année, la Toussaint célèbre Dieu et tous ses saints martyrs. Le choix de la date n est pas innocent, l Eglise Catholique encore jeune cherchait ainsi à évincer une fête païenne célébrée ce jour-là. Au XI ème siècle, on fit suivre la Toussaint du jour des morts, jour de commémoration de tous les fidèles défunts. Un cimetière intercommunal Depuis plusieurs années, les communes d Epagny et de Metz-Tessy travaillent de concert dans les domaines de la jeunesse mais également de l administration des biens communs entre les deux collectivités. Le Syndicat Intercommunal pour la Gestion des Equipements de Metz-Tessy et d Epagny (SIGEMTE) qui a ainsi en charge la gestion du cimetière intercommunal, tout comme l église et le presbytère. L entretien du site, la construction des caveaux et la gestion des concessions sont donc de son ressort. Devant l augmentation significative de la population des deux communes et la présence sur le territoire de Metz-Tessy de l hôpital, une réflexion va être engagée pour l évolution future du cimetière intercommunal : son extension ou la création d un nouveau site. Les concessions sont concédés pour 30 ans. Les tarifs varient selon la surface et l emplacement (ancien ou nouveau cimetière, pleine terre ou caveau). Pour tout renseignement s adresser à la mairie. Tournoi Yu-Gi-Oh Dans le cadre de l espace jeunes, le Sij encourage les ados à monter des projets et les soutient dans leurs démarches. C est ainsi que Gaëtane et Mickaël, deux jeunes épagniens, ont pu mener à bien leur projet de tournoi de cartes Yu-Gi-Oh. Soutenus par Caroline et Laurence, ils ont réalisé l organisation et la communication de A à Z. Le 22 octobre, 20 joueurs ont répondu présents à leur invitation et les duels de monstres se sont enchaînés tout l après-midi. Une belle réussite pour les jeunes organisateurs! Page 7

8 Vie locale En bref... Succès grandissant pour l Epagnole Une belle rencontre sportive Quelle ambiance, en ce 21 octobre, à l occasion de la traditionnelle course longue organisée à l école d Epagny! Tandis que certains donnaient le meilleur d eux mêmes sur le parcours, d autres s égosillaient pour encourager les coureurs du moment. Au total, ce sont 426 élèves qui ont joué alternativement les rôles d athlètes et de supporters. Comme chaque année, la course longue a mis un terme à un cycle d entraînement effectué au sein des écoles d Epagny, Metz-Tessy et Poisy Brassilly pour tous les élèves du CP au CM2. Chacun a fait preuve d une forte tenacité et d un bel esprit sportif. Bravo à tous! Du «10 km» pour les coureurs chevronnés au «4 tours de 400m» pour les familles, l Epagnole a proposé, pour sa deuxième édition, des courses adaptées à tous les niveaux. Sportifs de 3 à 70 ans se sont ainsi mêlés, à petites foulées, dimanche 19 octobre, dans les rues du village. Le nombre de participants a doublé par rapport à 2007 avec 168 coureurs individuels et 30 familles pour la plus grande satisfaction des organisateurs bénévoles de l Ascepe. Les «pros» des 5 et 10 km se sont lancés en premier Un bel exemple d effort et de persévérance qui a boosté les plus jeunes de 6-12 ans débordant d énergie sur leur parcours de 2 km. Après ces premières épreuves, nombre de coureurs se sont repositionnés sur la ligne de départ pour une dernière compétition très spéciale : parents et enfants unis pour défendre les couleurs de la famille Qui du papa, de la maman, du grand frère ou de la petite sœur a cherché à se dépasser pour épater ses coéquipiers? Nul ne le sait, mais ce qui est certain, c est que chaque coureur a donné le meilleur de lui-même, dans la joie et la bonne humeur et chaque famille a franchi la ligne d arrivée, main dans la main, très fière de l exploit accompli tous ensembles! Les résultats 10 km Hommes / Femmes : Olivier Martial et Pascal Giguet (34 36)/ Karine Marguerettaz (38 57). 5 km : Eloi Barralon (17 27) / Nathalie Bernardi (23 17) ; - 16 ans : David Bernardi (22 42) / Séverine Dereudre (23 23). 2 km : Romain Robert (6/5 ) Théo Desprez (CM2) Bastien Clerc (CM1) Félix Lauprêtre (CE2) Aloïs Bertrand (CE1) Max Carlioz (CP)/ Mélodie Chatelain (5 ) Clarisse Marguerettaz (6 ) Elyn Burquier (CM2) - Candice Marguerettaz (CM1) Salomé Sesmay (CE2) Chloé Marguerettaz (CE1). Course des familles : famille Marguerettaz. Apprendre «les gestes qui sauvent» L Association sportive et culturelle des écoles publiques d Epagny Début octobre, dix enseignants de l école publique ont suivi des cours du soir dans le but de décrocher leur diplôme PSC1 (prévention et secours civique de niveau 1). Treize membres du personnel périscolaire, dix de la mairie et quatorze de la crèche ont également bénéficié de cette initiation. Cette formation au secourisme leur était dispensée par l adjudant-chef Christophe Akelian, sapeur pompier et formateur au Centre de secours d Epagny. Au programme : apprendre à protéger, alerter et secourir. A côté de l indispensable théorie, les stagiaires ont pu tester leurs connaissances et leurs réflexes au travers de nombreux ateliers pratiques. L Association sportive et culturelle des écoles publiques d Epagny (Ascepe) a organisé la deuxième édition de l Epagnole (voir article ) en octobre. Gros plan sur cet acteur incontournable de la vie scolaire. Créée en 1985 par des parents et l équipe d enseignants de l époque, l association s adresse à tous les parents et à tous les enseignants du groupe scolaire public, sans adhésion, ni cotisation. Son but premier est de trouver des fonds pour financer les projets scolaires et permettre ainsi à tous les enfants, quelle que soit leur condition sociale, de participer aux animations et sorties organisées en classe. L Ascepe gère ainsi, chaque année, un budget de plus de euros, soit environ 60 euros par élève. Ce budget est composé essentiellement de ressources issues des différentes manifestations organisées tout au long de l année, de la subvention municipale. «Au travers des manifestations, nous cherchons à créer une vie autour de l école, avec une volonté actuelle de nous ouvrir vers l extérieur comme ce fut le cas avec notre course à laquelle ont participé beaucoup de sportifs non épagniens», explique Frédéric Bouyon, président de l association. Au cours de ce premier trimestre, l Ascepe a organisé sa désormais traditionnelle 1 er rang : Delphine Lauprêtre, Margarita Rey, Stéphane Burquier - 2 ème Rang : Annelyse Bony, Céline Lambert, Marjorie Desprez, Caroline Chevallier, Lucie Chanet, Frédéric Bouyon, Patrick Gavel, Véronique Gret, Romain Ledoux, Christophe Parizot. Absentes : Agnès Michel, Stéphanie Collombat et Lise Perrin vente de chocolats et proposera un délicieux goûter de Noël aux enfants à la veille des vacances. Au programme des mois à venir : la tombola en février, une vente de bulbes en avril et la Fête de l école en juin. «Nous avons bien entendu toujours besoin de bénévoles. Tous les parents et toutes les nouvelles idées sont les bienvenus!», conclut le président. Site internet : Page 8

9 Vie locale Petite enfance : la mairie s implique Faire garder ses enfants pour pouvoir notamment poursuivre une activité professionnelle relève souvent du parcours du combattant. La municipalité a investi dans deux structures pour apporter un soutien à cette problématique. 45 places en crèche Créée en juin 2004, la crèche d Epagny peut accueillir jusqu à 45 enfants âgés de 10 semaines à 4 ans : 37 «temps plein» et 8 «occasionnels». L encadrement de cette structure est assuré par une quinzaine de personnes. L inscription d un enfant nécessite un entretien avec la directrice afin d établir une fiche d admission. Un contrat est établi pour la réservation d une place en accueil régulier. La gestion des admissions est réalisée selon des règles très précises. L accueil occasionnel se fait en fonction des places disponibles. Structure multi-accueil «Lo P Tiou» Tél «Au fil des Nounous» Afin de faciliter les relations professionnelles entre les familles et les assistantes maternelles, en 2007, la municipalité a mis sur pied le Relais Assistantes Maternelles (RAM). Cette structure intercommunale avec Metz- Tessy est co-financée par la CAF et la MSA, en collaboration avec le service de protection maternelle et infantile du Conseil Général. Le relais est un service petite enfance qui offre : Aux parents et futurs parents : Une aide dans la recherche d un mode de garde Une aide pour affiner leurs besoins Une aide pour les enfants accompagnés de leur assistante maternelle : Un espace de rencontres, de découvertes Un lieu d échanges autour d activités dirigées et de jeux libres, de manifestation Un lieu de découverte en douceur de la vie en groupe Aux assistantes maternelles : Un soutien dans la professionnalisation de leur métier Un lieu d écoute, d échanges ainsi que la mise à disposition d informations sur leur statut, leurs droits et obligations en tant que salariées. «Au fil des Nounous» Rue de la Tuilerie 1 er étage du Bâtiment «L arc en ciel» Epagny Tél Ram-emtorange.fr Permanences Lundi, de 9h à 12 h Mardi, de 11 h 30 à 16 h Vendredi, de 11 h 30 à 16 h 30 En bref... Incivilités à répétition Durant le mois d octobre, de nombreuses dégradations ont été à déplorer sur la commune. Bâtiments publics et privés ont été la cible des taggeurs, notamment dans le quartier de la Mionnaz. Ces actes d incivilité ont bien entendu donné lieu à des dépôts de plainte auprès de la gendarmerie. Une enquête est en cours. La fête d Halloween a, quant à elle donné lieu à de regrettables débordements : vitres, façades et crépis ont été souillés par de nombreux lancers d œufs. Ce comportement inadmissible de la part des jeunes ne peut être que condamné par les élus et les habitants victimes de leur «bêtise». Aussi, nous invitons les parents à rappeler à leurs enfants les règles de bonne conduite. Les aînés à l honneur Belle réussite pour la Fête de la pomme Soleil, bonne humeur et traditions ont assuré la réussite de la Fête de la pomme organisée ce 18 octobre par Epagny animations. Deux tonnes et demi de pommes ont rejoint le pressoir, un vrai travail d équipe pour les bénévoles : tandis que les adultes maniaient caisses et bassines, les enfants embouteillaient le délicieux bidoyon fraîchement produit et aussitôt vendu! Parmi les autres attractions proposées : les artisans et petits producteurs locaux, l orgue de barbarie, la tartiflette géante, le spectacle de chants et d imitations d Emmanuel Maschio Les enfants ont été tout particulièrement gâtés avec, cette année, la présence d un manège haut en couleur et les divertissements proposés par le clown Confetti. Une belle journée qui a ravi tous les participants! Les maisons fleuries récompensées A l initiative de la municipalité, les participants au concours «maisons fleuries» ont été à l honneur lors d une conviviale réception. Murielle Burdet et les membres de la commission «jeunesse culture loisirs animation» ont présenté les résultats 2008 et chaleureusement félicité les lauréats. «Nous trouvons important votre implication dans l embellissement de notre commune et nous apprécions les efforts fournis pour améliorer le quotidien de nos concitoyens de par votre souci de fleurir vos balcons et vos abords», a précisé le Maire, Roland Daviet. Pour cette nouvelle version du concours, le jury a effectué un véritable classement et a dû délibérer de longues heures pour parvenir à un résultat le plus objectif possible, les petites merveilles découvertes dans l enceinte des propriétés visitées ou en bord de route étant nombreuses. Plusieurs critères ont été pris en compte : originalité des supports, de la décoration et des compositions ; impression d ensemble et qualité de l environnement ; variétés des fleurs et harmonie des couleurs; pelouse et arbres. Le jury a été séduit par la beauté de nombreux potagers et le concours 2009 devrait voir apparaître cette nouvelle catégorie de classement à côté des «maisons» et «immeubles» fleuris. Les élus ont décidé de «mener une réflexion à plus long terme en vue de développer différentes actions liées à la création d espaces variés pour permettre l expression des jeunes et des moins jeunes sur les travaux de jardinage et de fleurissement, associant ainsi les générations autour d un projet commun». Les résultats 2008 Catégorie «maisons» : 1 er prix : M. et M me Gérard Belmonte ; 2 ème : Eliane Chatel ; 3 ème : M. et M me Jean-Paul Sadoux. Catégorie «immeubles» : 1 er prix : M. et M me Alain Martin ; 2 ème : Valérie Laffin ; 3 ème : Gabrielle Perillat. Dimanche 14 septembre, le Maire, Roland Daviet a profité du traditionnel repas musical offert aux aînés de la commune pour leur présenter les 14 nouveaux membres du Centre communal d action sociale. Louise Perillat, 99 ans, doyenne de la commune a participé aux festivités et été mise à l honneur. En l absence d Ermez Bordin, 90 ans, doyen d Epagny, visité le jour-même par les membres du CCAS, c est Robert Thevenon, 86 ans, qui était le doyen de la salle. 90 ème anniversaire de l armistice Présents aux côtés des représentants des municipalités d Epagny et Metz- Tessy, des sapeurs pompiers, de la police municipale et des anciens combattants et victimes de guerre, les enfants de l école publique ont rendu un vibrant hommage aux combattants de la grande guerre en entonnant l hymne européen. Au cours de cette belle cérémonie réunissant plus de 200 personnes, Georges Juillerat et François Paclet ont reçu la Croix du combattant pour leur participation à la Guerre d Algérie. Page 9

10 Portrait En bref... Hôpital à Domicile 74 HAD 74 intervient sur le territoire communal en prenant en charge médicalement des patients. L équipe de l HAD 74 formée aux besoins des patients intervient dans : L amélioration des soins palliatifs La prise en charge de la douleur Le toucher massage La manutention des patients HAD rue du val vert Seynod Té Plus 60 ans bilans de santé gratuits Afin de faire bénéficier des connaissances médicales actuelles concernant le vieillissement, le centre de bilan de santé de la C2A propose, tous les deux ans, un bilan de santé complet et gratuit aux habitants de plus de 60 ans des 13 communes de la C2A La consultation est assurée par des médecins gériatres, une infirmière et une neuropsychologue. Inscriptions et renseignements auprès du CIAS Tél : Ouverture d un nouveau cabinet infirmier Anne-Marie Roger et Michel Freson, tous deux infirmiers diplômés d Etat ont ouvert un cabinet infirmier à Epagny, 44 rue de la République. Tél Permanence cabinet : de 18 h à 18 h 30 Sur rendez-vous : samedi et dimanche Mairie 143, rue de la République EPAGNY Tél. : Télécopie : site internet : La mairie est ouverte : Le Lundi : de 8h à 12h et de 13h30 à 18h Le Mardi et Mercredi : de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 Le jeudi : de 8h à 12h et de 13h30 à 18h Le Vendredi de 8h à 12h Fermeture exceptionnelle : Mercredi 24 décembre Vendredi 26 décembre Vendredi 31 décembre, à 16 h Vendredi 2 janvier Déchetterie des Marais Noirs Epagny Ouverte 7 jours/7, y compris les jours fériés. Hiver : du 1 er octobre au 30 avril, de 8h à 12h, et de 14h à 18h. Sapins au compost Les sapins sont des déchets verts qui deviennent du compost : transportez-les à la déchetterie après les fêtes, à l aide des sacs à sapins disponibles en mairie. Les sapins déposés sur les trottoirs (sans emballage) seront ramassés par les services techniques, les mardis 6 et 13 janvier Page 10 Georges Deniau, une vie au service du tennis Lorsqu il prend sa retraite à 69 ans en 2001 à l issue d une carrière tennistique, Georges Deniau cherche à s installer dans l agglomération annécienne, région d origine de son épouse. C est à Epagny, «petite ville sympa et bien située» qu ils décident de se poser. Retour sur une vie sportive bien remplie. A 8 ans, Georges se découvre une forte attirance pour les jeux de balles alors qu il séjourne chez son grand-père dans les Hautes-Pyrénées : pelote basque ou à main nue, foot, rugby et tennis rythment ses journées. A la fin de la guerre, il retourne à Paris. Avec son père, il se rend le week-end au club de tennis de Rueil et débute la compétition en championnat. Il a alors 13 ans. Quelques années plus tard, son cœur va balancer entre deux sports passions : le tennis et le rugby. A 22 ans, il choisit définitivement de se consacrer au tennis, son niveau de jeu laissant entrevoir une belle carrière sportive. «A l époque, c était sport amateur. J étais représentant de commerce et les entrainements avaient lieu le matin de bonne heure, le midi ou le soir après le travail», précise-t-il. De 1955 à 1961, il est sélectionné en équipe de France : victoire au Critérium de France en simple et en double (1956), victoire au Championnat de France par équipe avec le Racing Club de France et en double mixte (1957) En 1961, le tennis est toujours amateur, mais Georges rêve du tennis open. En attendant, il devient professionnel, mais comme entraineur, à Lyon. Son palmarès s étoffe mais ses L association «La Lyaude», bibliothèque d Epagny, est gérée par des bénévoles. Le bureau est composé de six membres élus qui, avec six bénévoles, se réunit une fois par mois. Ces réunions sont ouvertes au public, tout comme l assemblée générale qui se tiendra le 18 avril La bibliothèque et l école Les classes sont invitées au moins une fois par mois, les bénévoles et Carole (salariée) les reçoivent pour leur faire découvrir les livres, écouter des contes et participer à des animations. Le prêt de livres se fait à présent auprès des maîtres en fonction des besoins éprouvés : de 10 à12 ouvrages à faire «tourner», l objectif étant de mieux responsabiliser les élèves aux soins à apporter aux livres. Le budget livres et abonnement est de e par an. Il couvre les achats d albums, documentaires, contes, premières lectures et romans. A cela, il convient d ajouter une plans de départ sont contrariés : le tennis ne devient pro qu en 1968, et Georges reste définitivement entraineur. «De 1969 à 1972, j ai vécu une très belle aventure puisque j ai entrainé la 1ère équipe de France pro. En 1970, nous avons gagné le Championnat d Europe des Nations, la Coupe du Roi avec François Jauffret, Pierre Barthes, Georges Goven, Patrice Dominguez et Patrick Proisy». En 1973, il crée un centre d entraînement et de stages de tennis à Nîmes qu il dirigera jusqu en Il s occupe de plus, de la préparation de joueurs de haut niveau comme Guy Forget ou Jacob Hlasek. Il entraîne l équipe suisse pour la Coupe Davis pendant 11 ans, équipe qu il mène en finale contre les USA en De retour auprès de la Fédération française en 1993, il intervient au centre de formation de Boulouris, puis de Grenoble. En 2000, à la demande du capitaine Guy Forget, Georges reprend l entraînement de l équipe de France est l année de la consécration et de ses souvenirs les plus émouvants : «L équipe de Guy Forget, Nicolas Escudé, Cédric Pioline, Fabrice Santoro, Sébastien Grosgean, Mickaël Llodra et Arnaud Clément m a offert la plus belle victoire dont peut rêver un en- Bibliothèque Georges Deniau avec son plus beau trophée, une copie de la Coupe Davis traineur : la Coupe Davis, le championnat du monde par équipe! C était à Melbourne, contre les Australiens et sur herbe! Le 2 ème jour du France Australie, juste avant le début du double, le stade était plein à craquer. Le public était vêtu de jaune et chantait à tuetête. Quelle émotion! Avec le staff, les remplaçants, le docteur, les kinés, nous nous sommes installés dans le coin des joueurs. Derrière nous, 400 supporters français ont entonné la Marseillaise. Alors, en nous tenant tous, nous nous sommes mis face à eux et avons chanté en chœur Le stade s est soudain tu et à la fin de notre hymne, tout le public s est levé et a applaudi. C était énorme!» 2001 sonne aussi l heure de la retraite officiellement car Georges continue de «donner des coups de mains», comme en 2004 lorsqu il entraîne l équipe suisse de Roger Federer pour la Coupe Davis. «C est le joueur qui m a le plus marqué. C est un talent qu on rencontre une fois dans une vie, tout sport confondu», confie-t-il. Georges reste très présent sur les courts, il suit les tournois et écrit pour Tennis Magazine Il s est découvert une nouvelle passion : le billard français, «un jeu extraordinaire qui demande une concentration et une application formidable». Balle, ballon, boule la clé du bonheur! De multiples animations autour du livre On ne s ennuie pas à la bibliothèque. Que l on soit gourmand ou amateur d œuvre d art, tout le monde y trouve son compte. somme de e pour le fonctionnement. Une expo pleine de saveurs L exposition «Gourmandise» proposée en septembre était une véritable incitation au péché. Le clou de l expo a sans nul doute été la superbe fontaine à chocolat autour de laquelle ont été conviés petits et grands lors d un après-midi «dégustation». Chacun a pu plonger allégrement fruits, bonbons et gâteaux sous le délicieux liquide chocolaté et ravir ainsi ses papilles. Exposition des talents locaux En novembre, 14 artistes ont exposé leurs œuvres à la bibliothèque de La Lyaude : peintu- res sur toile ou sur bois, huiles ou aquarelles, vaisselle, créations textiles Les visiteurs ont découvert la richesse et la variété du tissu artistique local, notamment épagnien, représenté par : Nicole Bouquet, Florence Huleux, Franck Truan, Janine, Ingrid et Karine Weber et Réjane Woszczynski (Epagny), Chantal Chappaz (Charvonnex), Françoise Coltier (Evires), Sonia Debes (Leschaux), Martien Dupont (Groisy), Monique Riffault (Villaz), Simone Marquet (St Martin Bellevue) et Leatitia Perpoint (Annecy). Les prix «coup de cœur du public» ont été décernés à Réjane Woszczynski pour «La parisienne» (1 ère ), Simone Marquet pour «La vache» (2 ème ) et Françoise Coltier pour «Les coquelicots» (3 ème ). Abonnement et horaires Le tarif abonnement annuel enfant est de 2,50e et de 5 à 6 e pour la famille. Dans le cadre de l abonnement, quatre documents sont prêtés. Les horaires d ouverture : lundi et vendredi, de 16 h à 18 h 30 mercredi, de 14 h à 18 h samedi, de 10 h à 12 h.

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 ACCUEILS PERISCOLAIRES : L accueil périscolaire est ouvert le lundi,

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Projet EDucatif Territorial. v.02

Projet EDucatif Territorial. v.02 Mairie de Nonglard 74330 Haute-Savoie Téléphone : 0450605431 Fax : 0450605736 Mail : accueil@nonglard74.fr Commune de NONGLARD Projet EDucatif Territorial v.02 1. Introduction Ce PEDT, à partir de l expérience

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale Résidence Pierre Brossolette Centre Communal d Action Sociale Situation de la résidence Pierre Brossolette La RÉSIDENCE Pierre BROSSOLETTE, située dans le quartier des Gondoles Nord de Choisy-le-Roi, jouxte

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Contact : - Service scolaire mairie : Horaire : tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h Coordonnées : 05 58 41 79 10 / ccas@hossegor.fr -

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR DOSSIER PARTENARIAT La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR http://transaumuroise.e-monsite.com L amicale des sapeurs-pompiers de Saumur a le plaisir de

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Règlement Maison Relais 07-08

Règlement Maison Relais 07-08 Règlement Maison Relais 07-08 I. Les enfants 1. La population cible 2. L admission a. Les critères d admission b. Les priorités d admission 3. Les heures d ouverture a. Foyer Scolaire b. Foyer de Midi

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220)

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Plus d information sur www.mairie-aureil.fr 1 Sommaire I. Edito page 3 II. La garderie page 4 1) La grande

Plus en détail

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring Dossier de Sponsoring En marge de la compétition de golf du 4 octobre, Les Amis de TPRF et Enfance & Partage organisent le Samedi 3 octobre Un DINER DE GALA au GOLF de MONTPELLIER MASSANE Réservez votre

Plus en détail

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices

DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices COMMUNE DE MARCELLUS (Lot-et-Garonne) DOSSIER à l attention des candidats à la reprise du commerce multiservices Ce dossier se décompose en 2 parties : Partie 1 : présentation de la commune et du multiservices

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Accueil. Périscolaire

Accueil. Périscolaire Accueil Périscolaire Renseignements et Inscriptions Association Pour l Enfance d Altkirch La Clef des Champs 1er étage 9 rue de Ferrette 68130 Altkirch Tél. : 03.89.40.19.94 Mail : apea.peri@gmail.com

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans L accueil à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans Les familles souhaitant des informations sur les modes d accueil

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

BADMINTON VALDAHON VERCEL

BADMINTON VALDAHON VERCEL DOSSIER SPONSORING BADMINTON VALDAHON VERCEL QUI SOMMES-NOUS? Depuis 1989, notre club est affilié à la Fédération Française de Badminton (FFBad) reconnue d utilité publique et développe la pratique de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE Mairie de Villedieu la Blouère L île des enfants 10 Allée des jardins 49450 VILLEDIEU LA BLOUERE 02 41 30 10 63 maisonenfance@villedieulablouere.fr applicable sept 2014 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans.

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Téléchargez le guide sur www.cc-sudestuaire.fr Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Guide pratique Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION de la Société anonyme d exploitation du Palais omnisports de Paris-Bercy

NOTE DE PRESENTATION de la Société anonyme d exploitation du Palais omnisports de Paris-Bercy NOTE DE PRESENTATION de la Société anonyme d exploitation du Palais omnisports de Paris-Bercy 1.1. Présentation générale de la Société Une Société délégataire d un service public de la Ville de Paris Par

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE 17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE Samedi 23 février 2013 10h00 à 12h30 Accueil et remise des dossards

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE 1 DOSSIER DE PRESSE 2 Sommaire 1. Communiqué de presse... p. 3 2. Les Arts du Cirque mis à l honneur... p. 4 - Les objectifs de l action.. - L association «Vis ton cirque» - Le déroulement de l apprentissage.

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros Année 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT Nom de l association : Montant demandé : Euros 1 ère demande Renouvellement Cadre réservé à la mairie Dossier reçu le : Dossier complet

Plus en détail

Dossier de Partenariat. Associez votre image, à notre communication! Manifestation agréée :

Dossier de Partenariat. Associez votre image, à notre communication! Manifestation agréée : Dossier de Partenariat Associez votre image, à notre communication! Manifestation agréée : La Tournée Anjou Loire Volley Ball Le Comité Départemental De Volley Ball vous présente la 17 ème édition de l

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011

Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011 Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011 QUI SOMMES NOUS? Depuis 2006, l École des Métiers du Sport Professionnel (EMSP), assure la gestion scolaire de Centres de Formation de football

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription 1.1.Conditions d accès L accueil périscolaire de Saint-Hilaire est géré par Familles Rurales Association du «TREFLE». Il accueille

Plus en détail

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort.

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. Sponsoring 2015 Introduction: Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. L ASSG Basket se démarque par son dynamisme,

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2 LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE Sommaire 1 - Les principes... 2 2 - Les objectifs... 3 A - Favoriser la conciliation Vie familiale Vie professionnelle...

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Tennis de Table Insa Club. Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014

Tennis de Table Insa Club. Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014 Tennis de Table Insa Club Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014 1 TTIC - Tennis de Table INSA Club 2013 2014 Table des matières : I) Présentation de l association

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Imprimé par la Caf du Cher Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Associations 6 25 + participation de 2 à 6 selon l activité. Gratuité de certains espaces et services. Accueil et renseignements

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire DOSSIER COMPLET A DEPOSER AVANT LE 30 AVRIL 2015 Le cachet d arrivée faisant foi,

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans 1 Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans Etablissements d accueil collectif : Les multi accueils : régulier ou irrégulier (+ de 20h), occasionnel régulier ou occasionnels purs (- de 20h),

Plus en détail

Service petite enfance

Service petite enfance Ville d Albertville C C A S Service petite enfance Livret d accueil www.albertville.fr Livret d accueil - Service petite enfance - 1 EDITO SOMMAIRE Edito... p.3 Préface... p.4 L équipe du service petite

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo?

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? des idées communes 1 édito Une politique solidaire Depuis le 1 er janvier 2012, Tulle agglo prend soin de vos enfants. Auparavant à la charge des communes,

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES ALSH Intercommunal (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Livret d inscription De Septembre 2015 À Juin 2016 Saiint Martiin lle Beau (Mercrediis et vacances) La Croiix en Touraiine (Mercrediis) INFORMATIONS

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION Strasbourg, le 20 décembre 2013 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci de

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

OBJET : DEMOGRAPHIE - AFFAIRES GENERALES

OBJET : DEMOGRAPHIE - AFFAIRES GENERALES ALF/Aff. Générales SEANCE DU 7 DECEMBRE 2006 N 3 OBJET : DEMOGRAPHIE - AFFAIRES GENERALES Présentation du rapport annuel d activité du Syndicat Intercommunal Funéraire de la Région Parisienne (SIFUREP).

Plus en détail

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal)

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal) REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES FACULTATIVES, DE 15H30 A 16H15 ET DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE D ANDÉ (Approuvé par délibération du Conseil Municipal) Dispositions

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 La réforme des rythmes scolaires Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 Le cadre légal La loi d orientation et de programmation pour l Ecole prévoit la refonte des rythmes scolaires Le décret

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

LA RÉFORME DE L ÉVALUATION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX COMMERCIAUX

LA RÉFORME DE L ÉVALUATION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX COMMERCIAUX LA RÉFORME DE L ÉVALUATION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX COMMERCIAUX Au cours du mois de juillet 2010, les services de la direction de la législation fiscale (DLF) et de la direction générale des finances

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Bureau du développement économique et de l emploi Février 2015

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail