Bac blanc février 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bac blanc février 2013"

Transcription

1 Lycée Louise MICHEL Terminales S MATHEMATIQUES Année 0/0 Bac blanc février 0 (Durée : 4 heures.) Les calculatrices sont autorisées, mais l échange de tout matériel est interdit. Les brouillons ne sont pas acceptés dans les copies. Une copie non soignée (orthographe, propreté, etc.) sera sanctionnée, Précisez le numéro de classe sur votre copie. Vous rendrez l annexe mais l énoncé NE SERA PAS RAMASSÉ, il est donc inutile de répondre dessus. Exercice. 4 points Commun à tous les candidats Dans cet exercice, les résultats approchés seront donnés à 0,000 près. Lors d une épidémie chez des bovins, on s est aperçu que si la maladie est diagnostiquée suffisamment tôt chez un animal, on peut le guérir ; sinon la maladie est mortelle. Un test est mis au point et essayé sur un échantillon d animaux dont % est porteur de la maladie. On obtient les résultats suivants : si un animal est porteur de la maladie, le test est positif dans 85 % des cas ; si un animal est sain, le test est négatif dans 95 % des cas. On choisit de prendre ces fréquences observées comme probabilités pour la population entière et d utiliser le test pour un dépistage préventif de la maladie. On note : M l évènement : «l animal est porteur de la maladie» ; T l évènement : «le test est positif».. Construire un arbre pondéré modélisant la situation proposée.. Un animal est choisi au hasard. (a) Quelle est la probabilité qu il soit porteur de la maladie et que son test soit positif? (b) Montrer que la probabilité pour que son test soit positif est 0,058.. Un animal est choisi au hasard parmi ceux dont le test est positif. Quelle est la probabilité pour qu il soit porteur de la maladie? 4. On choisit cinq animaux au hasard. La taille de ce troupeau permet de considérer les épreuves comme indépendantes et d assimiler les tirages à des tirages avec remise. On note X la variable aléatoire qui, aux cinq animaux choisis, associe le nombre d animaux ayant un test positif. (a) Quelle est la probabilité pour que deux animaux exactement aient un test positif. (b) Quelle est la probabilité pour qu au moins un des cinq animaux ait un test positif? 5. Le coût des soins à prodiguer à un animal ayant réagi positivement au test est de 00 euros et le coût de l abattage d un animal non dépisté par le test et ayant développé la maladie est de 000 euros. On suppose que le test est gratuit. D après les données précédentes, la loi de probabilité du coût à engager par animal subissant le test est donnée par le tableau suivant : Coût Probabilité 0, , ,00 5 (a) Calculer l espérance mathématique de la variable aléatoire associant à un animal le coût à engager. (b) Un éleveur possède un troupeau de 00 bêtes. Si tout le troupeau est soumis au test, quelle somme doit-il prévoir d engager en moyenne?

2 Exercice. 5 points Commun à tous les candidats Soit (u n ) la suite définie par u 0 = 5 et pour tout nombre entier naturel n, par u n+ = 4u n u n +. Si f est la fonction définie sur l intervalle ] ; + [ par f (x) = 4x, alors on a, pour tout nombre entier x + naturel n, u n+ = f (u n ). On donne en annexe (à rendre avec la copie) une partie de la courbe représentative C de la fonction f ainsi que la droite d équation y = x.. Étudier les variations de la fonction f.. (a) Sur l axe des abscisses, placer u 0 puis construire u, u et u en laissant apparents les traits de construction. (b) Quelles conjectures peut-on émettre sur le sens de variation et sur la convergence de la suite (u n )?. (a) Démontrer par récurrence que, pour tout nombre entier naturel n, on a u n > 0. (b) Dans cette question, toute trace de recherche, même incomplète, ou d initiative même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation. Valider par une démonstration les conjectures émises à la question. b. 4. Dans cette question, on se propose d étudier la suite (u n ) par une autre méthode, en déterminant une expression de u n en fonction de n. Pour tout nombre entier naturel n, on pose v n = u n. (a) Démontrer que la suite (v n ) est une suite arithmétique de raison. (b) Pour tout nombre entier naturel n, exprimer v n en fonction de n. (c) Montrer que pour tout entier naturel n, u n = v n + (d) Déduire des questions précédentes la limite de la suite (u n ). 5. Voici un algorithme : Variables : n est un entier naturel u est un réel. Initialisations : Affecter à u la valeur 5. Affecter à n la valeur 0 Traitement : Tant que u >. Affecter à u la valeur 4u u + Affecter à n la valeur n +. Sortie : Le nombre n. (a) Quelle valeur sera retournée par cet algorithme? Justifier. (b) Julien souhaite remplacer dans l algorithme la condition "u > " par "u > 0,8". Juliette lui répond que dans ce cas, l algorithme ne s arrêtera jamais. Pourquoi Juliette a-t-elle raison?

3 Exercice. 6 points Commun à tous les candidats On considère les deux courbes (C ) et (C ) d équations respectives y = e x et y = x dans un repère orthogonal du plan. Le but de cet exercice est de prouver qu il existe une unique tangente T commune à ces deux courbes.. Sur le graphique représenté dans l annexe, tracer approximativement une telle tangente à l aide d une règle. Lire graphiquement l abscisse du point de contact de cette tangente avec la courbe (C ) et l abscisse du point de contact de cette tangente avec la courbe (C ).. On désigne par a et b deux réels quelconques, par A le point d abscisse a de la courbe (C ) et par B le point d abscisse b de la courbe (C ). (a) Déterminer une équation de la tangente (T A ) à la courbe (C ) au point A. (b) Déterminer une équation de la tangente (T B ) à la courbe (C ) au point B. (c) En déduire que les droites (T A ) et (T B ) sont confondues si et seulement si les réels a et b sont solutions du système (S) : { e a = b e a ae a = b. (d) Montrer que le système (S) est équivalent au système (S ) : { e a = b e a + 4ae a 4e a 4 = 0.. Le but de cette question est de prouver qu il existe un unique réel solution de l équation (E) : e x + 4xe x 4e x 4 = 0. Pour cela, on considère la fonction f définie sur R par : f (x) = e x + 4xe x 4e x 4. (a) Montrer que pour tout x appartenant à ] ; 0[, e x 4 < 0 et 4e x (x ) < 0. (b) En déduire que l équation (E) n a pas de solution dans l intervalle ] ; 0[. (c) Démontrer que la fonction f est strictement croissante sur l intervalle [0 ; + [. (d) Démontrer que l équation (E) admet une solution unique dans l intervalle [0 ; + [. On note a cette solution. Donner un encadrement d amplitude 0 de a. 4. On prend pour A le point d abscisse a. Déterminer un encadrement d amplitude 0 du réel b pour lequel les droites (T A ) et (T B ) sont confondues.

4 Exercice 4 5 points Candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité Le plan est muni d un repère orthonormal direct (O, u; v) (unité graphique : cm). Soient A, B et I les points d affixes respectives + i, i et. À tout point M d affixe z, on associe le point M d affixe z telle que z = z 4z. Le point M est appelé l image de M.. Faire une figure et compléter cette figure tout au long de l exercice.. Calculer les affixes des points A et B, images respectives des points A et B. Que remarque-t-on?. Déterminer les points qui ont pour image le point d affixe (a) Vérifier que pour tout nombre complexe z, on a : z + 4 = (z ). (b) En déduire une relation entre z + 4 et z et, lorsque z est différent de, une relation entre arg ( z + 4 ) et arg (z ), (c) Que peut-on dire du point M lorsque M décrit le cercle C de centre I et de rayon? 5. Soient E le point d affixe + e i π, J le point d affixe 4 et E l image de E. ( u ) (a) Calculer la distance IE et une mesure en radians de l angle ; IE. ( u (b) Calculer la distance JE ) et une mesure en radians de l angle ; JE. (c) Construire à la règle et au compas le point E ; on laissera apparents les traits de construction. Exercice 4 5 points Réservé aux candidats ayant suivi l enseignement de spécialité On donne ci-dessous l énoncé du petit théorème de Fermat (il sera admis, vous n avez pas à le démontrer) : Si p est un nombre premier et si a est un entier non divisible par p, alors a p [p]. On considère la suite (u n ) définie, pour tout entier naturel n non nul, par u n = n + n + 6 n.. Calculer les six premiers termes de la suite.. Montrer que, pour tout entier naturel n non nul, u n est pair.. Montrer que, pour tout entier naturel n pair non nul, u n est divisible par 4. On note (E) l ensemble des nombres premiers qui divisent au moins un terme de la suite u n. 4. Les entiers,, 5 et 7 appartiennent-ils à l ensemble (E)? 5. Soit p un nombre premier strictement supérieur à. (a) Montrer à l aide du petit théorème de Fermat que 6 p [p], 6 p [p] et 6 p [p]. (b) En déduire que 6 u p 0 [p]. (c) Le nombre p appartient-il à l ensemble (E)? 6. Déduire des questions précédentes l ensemble des nombres appartenant à (E). 4

5 Numéro d anonymat : ANNEXE Exercice 4 C Exercice

6 Corrigé Exercice. Commun à tous les candidats. Voici un arbre pondéré modélisant la situation proposée ¼ ¼½ Å ¼ Ì ¼ ½ Ì ¼ Å ¼ ¼ Ì ¼ Ì. (a) On suit la première branche : la probabilité est égale à p(m T) = p(m) p M (T) = 0,0 0,85 = 0,008 5 (b) La probabilité qu il soit non porteur de la maladie et que son test soit positif (troisième branche) est égale à 0,99 0,05 = 0, Il faut calculer p T (M). ( ) p(t) = p(m T) + p(m T) = p(m) p M (T) + p M p M (T) = 0, ,049 5 = 0,058 p(m T) p T (M) = p(t) = 0, ,058 0, (a) On répète 5 fois de suite, et de façon indépendante, la même épreuve de Bernoulli pour laquelle le succès est «l animal choisi a un test positif». La variable X, qui compte le nombre de succès, suit donc la loi binomiale B(5 ; 0,058). 5. Il s agit de calculer p(x = ). (b) Il s agit de calculer p(x ). ( ) 5 p(x = ) = 0,058 ( 0,058) 5 0,08 p(x ) = p(x = 0) = ( 0,058) 5 0,58 Coût Probabilité 0, , ,00 5 (a) On a d après les données du tableau : E = 0 0, , ,00 5 = 5,80 +,50 = 7,0 e. Ceci représente le coût moyen par animal (b) Pour 00 bêtes, le coût sera en moyenne de : 00 7,0 = 460 e. 6

7 Exercice. Commun à tous les candidats. f est une fonction rationnelle, elle est donc dérivable sur son ensemble de définition. Pour tout réel x ] ;+ [, f 4(x + ) (4x ) (x) = (x + ) = (x + ) Comme f (x) > 0 sur l intervalle de définition alors f est strictement croissante sur ] ;+ [.. (a) En partant du point ((u 0 = 5 ; 0) et en allant alternativement verticalement vers la courbe C et horizontalement vers la droite, on obtient les points de la courbe C d abscisses, u, u, u etc. C 0 u u 4 5 u u 0 (b) A la vue des premiers termes, il semble que la suite soit décroissante et qu elle converge vers l abscisse du point commun à C et à soit vers.. (a) Notons P n la propriété à démontrer au rang n : «u n > 0». Initialisation : montrons que la propriété est vraie au rang 0 : on a u 0 = 5 = 4 > 0 : vrai. Hérédité : supposons qu il existe k N tel que u k > 0. Comme u k+ = 4u k u k + alors : u k+ = 4u k u k + = 4u k u k = u k u k + u k + = (u k ) u k + On sait, par hypothèse de récurrence, que u k > 0, donc u k > et u k + > > 0. Le numérateur et le dénominateur de l expression sont supérieurs à zéro, donc finalement u k+ > 0. Conclusion : On a donc démontré par récurrence que pour tout n N, u n > 0. Remarque : une autre justification de l hérédité. supposons qu il existe k N tel que u k > 0. On a alors u k > et donc f (u k ) > f () puisque f est strictement croissante sur ] ;+ [. Or f (u k ) = u k+ et f () =, la dernière inégalité peut donc s écrire : u k+ > c est-à-dire u k+ > 0. Cette méthode était plus simple et plus rapide! (b) Plan de la démonstration : 7

8 Démontrer que la suite est décroissante. Pour cela, on peut utiliser un raisonnement par récurrence ou faire l étude du signe de u n+ u n. Démontrer que la suite est minorée. Très rapide en utilisant un résultat précédent. Déduire des deux points précédents la convergence vers un réel l. Déterminer la valeur de l en résolvant une équation obtenue grâce à l unicité de la limite. Décroissance de la suite avec l étude du signe de u n+ u n. u n+ u n = 4u n u n + u n = 4u n un u n = u n + u n = u n u n + = (u n ) u n + u n + u n + u n + Les deux termes du quotients sont positifs, donc finalement u n+ u n < 0 ce qui démontre que la suite (u n ) est décroissante. Minoration. On a démontré dans une question précédente que pour tout entier naturel n, u n > 0 ce qui équivaut à u n >. La suite est donc minorée par. Convergence. La suite étant minorée par et décroissante, elle converge vers une limite l. Calcul de l. Par unicité de la limite, on a l = 4l ; cette équation se ramène à l équation du second degré l + l(l + ) = 4l dont la seule solution est l =. La suite (u n ) converge vers. 4. La suite (v n ) est bien définie pour tout entier naturel n puisque l on a montré que u n > 0 et donc u n 0. (a) Pour tout naturel n : v n+ = u n+ = = 4u n u n + 4u n u n + u = n + u n + D autre part, v n + = u n + = + u n (u n ) = u n + (u n ) On a donc bien v n+ = v n + pour tout naturel n. u n u n + = u n + (u n ) Ceci montre que la suite (v n ) est une suite arithmétique de raison, de premier terme v 0 = u 0 = 5 = 4. Remarque : On peut aussi calculer v n+ v n et montrer que le résultat est constant et égale à. Cela demande du calcul... mais on y arrive! (b) On sait que v n = v 0 + n = 4 + n = 4 + n = + 4n. (c) v n = u n v n(u n ) = u n = v n u n = v n +, quel que soit n N. (d) Comme v n = + 4n pour tout naturel n alors lim v n = + et donc n + lim + = c est-à-dire lim n + v u n =. n n + lim n + v n = 0 donc 8

9 5. (a) Cet algorithme retourne la valeur. En voici la justification : Étape n u test Initialisation > vrai Fin étape Fin étape Fin étape > vrai > vrai 9 5 > faux (b) Cet algorithme calcule les premiers termes de la suite (u n ), et cela tant que la condition donnée est vérifiée. On a démontré dans une question précédente que pour tout entier naturel n, u n >. On a donc a fortiori u n > 0,8 pour tout naturel n. Par conséquent, si l on remplace la condition de l algorithme par «u > 0,8» alors cette condition sera toujours vérifiée et donc l algorithme ne s arrêtera jamais. Exercice. Commun à tous les candidats. Lecture graphique de l abscisse du point de contact de cette tangente avec la courbe (C ) : a 0,8 et l abscisse du point de contact de cette tangente avec la courbe (C ) : b,. A 0 B. (a) Équation de la tangente (T A ) à la courbe (C ) au point A : y = f (a) + (x a) f (a) y = e a + e a (x a) y = e a x + e a ( a) (b) Équation de la tangente (T B ) à la courbe (C ) au point B : y = g (b) + (x b) g (b) y = ( b ) b(x b) y = ( b)x + b (c) Ces deux droites sont confondues si et seulement si elles ont le même coefficient directeur et la même ordonnée à l origine. En identifiant terme à terme les deux équations, on obtient : { e a = b (T A ) = (T B ) (S) : e a ( a) = b 9

10 (d) (S) { b = e a { ( ) b = e a e a ( a) = ea 4e a ( a) = (e a ) 4 { e a = b e a + 4ae a 4e a 4 = 0. (a) Sur ] ; 0[, x < 0 donc x < 0 donc e x < e 0 puisque la fonction exponentielle est strictement croissante sur R c est-à-dire e x < d où e x 4 < < 0 D autre part : x < 0 donc x < 0 donc 4e x (x ) < 0 puisqu une exponentielle est strictement positive (b) L équation (E) n a pas de solution dans l intervalle ] ; 0[. En effet, sur cet intervalle : e x 4 < 0 et 4(x )e x < 0 donc e x 4 + 4(x )e x < 0 c est-à-dire : e x + 4xe x 4e x 4 < 0. (c) La fonction f est strictement croissante sur l intervalle [0 ; + [, car sa dérivée est positive : (d) En effet : f (x) = e x + 4e x + 4xe x 4e x = e x + 4xe x > 0 (somme de nombres strictement positifs) f (0) = 7 ( lim f (x) = lim x + x + ex + 4 x e x 4 e x 4 ) e x = + car lim x + x e x = 0 et lim x + 4 = 0 (n = ou ) enx x 0 a + f La fonction f est continue et strictement croissante sur [0 ; + [. Or 0 [ 7; + [, donc l équation f (x) = 0 admet une unique solution a. Encadrement d amplitude 0 de a (en utilisant le théorème des valeurs intermédiaires) : f (0,84) 0,7 et f (0,85) 0,07 donc 0,84 a 0,85 4. On a vu précédemment que b = ea. Comme 0,84 a 0,85 alors, < e 0,84 e a e 0,85 <,4 et donc,55 ea,7 Conclusion :, b, 0

11 Exercice 4. Candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité. Voici la figure complétée : E C 4 A C J I B B A 4. z A = z A 4z A = ( + i) 4( + i) = 4 i. z B = z B 4z B = ( i) 4( i) = 4 i. Les images des points A et B sont confondues.. Il s agit de trouver toutes les valeurs de z pour lesquelles z = 5 c est-à-dire de résoudre l équation z 4z = 5 qui équivaut à l équation z 4z + 5 = 0. Cette équation du second degré admet deux solutions : z = 4 i = i et z = + i. Ce sont les affixes des deux points qui conviennent. 4. (a) (z ) = z 4z + 4 = z + 4. (b) z + 4 = (z ) = z et lorsque z est différent de, arg ( z + 4 ) = arg ( (z ) ) = arg (z ). (c) Lorsque M décrit le cercle C de centre I et de rayon, on a I M = = z donc z + 4 = = 4 donc M appartient au cercle de centre J( 4) et de rayon z E = + e i π et z I =. (a) IE= z E z I = + e i π = e i π = e i π = ( u ; IE ) = arg(e i π ) = π. (b) JE = z E + 4 = z E = 4 ( u ; JE ) = arg( u ; IE ) = π = π. (c)

12 Exercice 4. Réservé aux candidats ayant suivi l enseignement de spécialité. On a : u 0 = = ; u = = = 0 ; u = = = 48 ; u = = = 50 ; u 4 = = = 9 ; u 5 = = = Soit n N ; alors u n 0 n + n + 0 n 0 [], et par conséquent u n est divisible par, c est-à-dire pair.. Si n est un entier pair non nul, alors il existe k N tel que n = k. On en déduit que u n s écrit sous la forme : Comme 4 0 [4], 9 [4] et 6 0 [4], on a ce qui montre que u n est divisible par 4. u n = k + k + 6 k = ( ) k + ( ) k + (6 ) k = 4 k + 9 k + 6 k. u n 0 k + k + 0 k 0 [4], Remarque : le propriété n est pas vraie pour n = 0 car u 0 = n est pas divisible par 4. On peut alors se demander pourquoi la démonstration que l on vient de réaliser n est pas valide pour k = 0. Réponse : on se retrouverait avec le terme 0 0, qui n est pas défini mathématiquement D après., tous les termes de la suite (u n ) sont divisibles par, donc (E). D après., u = 48 = 6 ; divise donc u et par suite (E). De même, u = 0 = 5, donc 5 (E). Enfin, u 5 = 8050 = 7 50, donc 7 divise u 5 et par conséquent 7 (E). 5. (a) p étant un nombre premier strictement supérieur à, p ne divise pas 6 et d après le petit théorème de Fermat : 6 p [p].

13 De même, p ne divise pas car p >, donc p [p], ce qui implique : p [p]. Comme p = p = 6 p, on a bien 6 p [p]. Enfin, p ne divise pas car p >, donc p [p], ce qui implique p [p]. (b) On a : Comme p = p = 6 p, on a bien ce qu il fallait démontrer. 6 p [p]. 6 u p 6( p + p + 6 p ) [p] 6 p + 6 p + 6 p 6 [p] [p] 0 [p], (c) D après 5.(b), il existe k N tel que 6 u p = kp, soit u p = kp. (d après 5.(a)) p figure donc dans la décompostion en produit de facteurs premiers de u p, donc nécessairement dans celle de u p. Cela implique que p divise u p, donc p (E). 6. D après 5.(c), tout nombre premier strictement supérieur à appartient à (E). De plus, d après 4, les entiers et appartiennent aussi à (E). Conclusion : (E) est l ensemble des nombres premiers.

Épreuve de Mathématiques - Série S - Durée : 4 heures Mercredi 27 mars Calculatrice Autorisée

Épreuve de Mathématiques - Série S - Durée : 4 heures Mercredi 27 mars Calculatrice Autorisée ... Épreuve de Mathématiques - Série S - Durée : 4 heures Mercredi 27 mars Calculatrice Autorisée Le sujet comporte 4 exercices : Les élèves n ayant pas choisi l option Mathématiques en spécialité traiteront

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. 21 décembre 2015 SPECIFIQUE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. 21 décembre 2015 SPECIFIQUE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL 1 décembre 015 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 6 pages (y compris celle-ci) numérotées de 1 à 6 SPECIFIQUE L emploi des calculatrices

Plus en détail

Pour chaque proposition, indiquer si elle est vraie ou fausse et justifier soigneusement la réponse. Les questions sont indépendantes entre elles.

Pour chaque proposition, indiquer si elle est vraie ou fausse et justifier soigneusement la réponse. Les questions sont indépendantes entre elles. TS - Maths - D.S.5 Samedi 17 janvier 015-4h Spécialités : SVT - Physique Exercice 1 (5 points) Pour les candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité Pour chaque proposition, indiquer si elle

Plus en détail

DST n 4 - Corrigé. Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans

DST n 4 - Corrigé. Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans DST n 4 - Corrigé Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans l'ensemble des nombres réels, et de construire une suite qui

Plus en détail

mod 11 ou encore mod 11 car 3 5 = 243 = = 1 [11].

mod 11 ou encore mod 11 car 3 5 = 243 = = 1 [11]. Terminale S Bac blanc. Mathématiques Février Exercice 5 points Pour les candidats ayant choisi la spécialité mathématiques. (a) Quel est le reste de la division euclidienne de 6 0 par? Justifier. On a

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL OBLIGATOIRE. Semaine du 4 mars 2013 MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL OBLIGATOIRE. Semaine du 4 mars 2013 MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Semaine du 4 mars 2013 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 6 pages (y compris celle-ci) numérotées de 1 à 6 OBLIGATOIRE L emploi des

Plus en détail

Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé

Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé Métropole Juin 2006 (6 points) 1) Soit la fonction définie sur par. On désigne par sa courbe représentative dans un repère orthonormé d unité graphique 2cm. a)

Plus en détail

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc Mathématiques - Terminale S. 2 avril 2015

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc Mathématiques - Terminale S. 2 avril 2015 Lycée Marlioz - Aix les Bains Bac Blanc 205 Mathématiques - Terminale S Candidats n ayant pas choisi la spécialité maths 2 avril 205 Pour cette épreuve, la rédaction, la clarté et la précision des explications

Plus en détail

DST 3 Corrigé. b) B : «les 2e et 3e sondages sont négatifs». et d après l énoncé ; D où :

DST 3 Corrigé. b) B : «les 2e et 3e sondages sont négatifs». et d après l énoncé ; D où : DST 3 Corrigé Exercice 1 (4 points) Avant le début des travaux de construction d une autoroute, une équipe d archéologie préventive procède à des sondages successifs en des points régulièrement espacés

Plus en détail

Sujet Asie 2013 EXERCICE 1. [5 pts] Probabilités

Sujet Asie 2013 EXERCICE 1. [5 pts] Probabilités Sujet Asie 203 EXERCICE. [5 pts] Probabilités Dans cet exercice, les probabilités seront arrondies au centième. Partie A Une grossiste achète des boîtes de thé chez deux fournisseurs. Il achète 80% de

Plus en détail

Sujets de bac : Intégration

Sujets de bac : Intégration Sujets de bac : Intégration Sujet n 1 : Liban juin 2006 Partie A : étude d une fonction Soit la fonction définie sur l intervalle 0; par ln 1 Sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; est

Plus en détail

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats Eercice sur 5 points Cet eercice est commun à tous les candidats Soit f une fonction définie sur ]0 ; + [. On note C f sa courbe représentative dans un repère orthonormal représentée en annee. - La courbe

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

Sujet Spécialité MATHÉMATIQUES ANTILLES - GUYANE BAC S

Sujet Spécialité MATHÉMATIQUES ANTILLES - GUYANE BAC S Sujet Spécialité MATHÉMATIQUES ANTILLES - GUYANE BAC S - 2016 Sujets Bac Maths 2016 Annales Mathématiques Bac 2016 Sujets + Corrigés - Alain Piller Antilles - Guyane Annales Bac Maths 2016 BACCALAURÉAT

Plus en détail

Lycée Polyvalent de Taaone. Mathématiques Série S (Mars-2014) Durée : 4 heures

Lycée Polyvalent de Taaone. Mathématiques Série S (Mars-2014) Durée : 4 heures Mathématiques Série S (Mars-2014) Durée : 4 heures L usage de la calculatrice est autorisé Tout autre document est interdit Ce sujet s adresse aux élèves qui ont suivi la spécialité Mathématiques Il comporte

Plus en détail

Type bac janvier Corrigé

Type bac janvier Corrigé Exercice (Métropole 24) Commun à tous les élèves Type bac janvier 27 - Corrigé Partie A ) L image de par la fonction f est : f () +e. Le point d abscisse sur la courbe C, représentative de la fonction

Plus en détail

Session avril 2015 BACCALAUREAT BLANC. Série : S. Épreuve : Mathématiques ( candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité )

Session avril 2015 BACCALAUREAT BLANC. Série : S. Épreuve : Mathématiques ( candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité ) BACCALAUREAT BLANC Session avril 2015 Série : S Épreuve : Mathématiques ( candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité ) Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 MATERIEL AUTORISE OU NON

Plus en détail

4. Calculer. En déduire la nature du triangle DAC.

4. Calculer. En déduire la nature du triangle DAC. Nouvelle-alédonie novembre 2011 EXERIE 1 5 points ommun à tous les candidats Le plan complexe est muni d un repère orthonormal direct (O ; u, v). On prendra 1 cm pour unité graphique. 1. Résoudre dans

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION Ph DEPRESLE 30 septembre 05 Table des matières Dérivée en un point Continuité et dérivabilité 3 Fonction dérivée 4 Sens de variation d une fonction dérivable 3 5 Dérivées

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 011 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à

Plus en détail

TS - Maths - D.S.4 - Correction Spécialités : SVT - Physique

TS - Maths - D.S.4 - Correction Spécialités : SVT - Physique TS - Maths - D.S. - Correction Spécialités : SVT - Physique Samedi 05 Décembre 05 - h Exercice ( points) Commun à tous les candidats Une usine produit de l eau minérale en bouteilles. Lorsque le taux de

Plus en détail

Session janvier 2015

Session janvier 2015 BACCALAUREAT BLANC Session janvier 2015 Série : S Épreuve : Mathématiques ( candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité ) Durée de l'épreuve : 4 heures MATERIEL AUTORISE OU NON AUTORISE :

Plus en détail

Polynésie juin 2005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan.

Polynésie juin 2005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan. Polynésie juin 005 On considère la fonction définie sur ] 0; + [ par =+. On nomme sa courbe représentative dans un repère orthogonal ; ; du plan. 1 a) Déterminer les limites de la fonction aux bornes de

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2010 MATHÉMATIQUES Série S ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL. MATHEMATIQUES Série S. ENSEIGNEMENT de SPECIALITE

BACCALAUREAT GENERAL. MATHEMATIQUES Série S. ENSEIGNEMENT de SPECIALITE Session 2006 BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 MATHEMATIQUES Série S ENSEIGNEMENT de SPECIALITE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément

Plus en détail

Sujets de bac : Ln. Partie C Dans le plan rapporté à un repère orthonormé ; ;, on note : Γ la courbe représentative de la fonction ;

Sujets de bac : Ln. Partie C Dans le plan rapporté à un repère orthonormé ; ;, on note : Γ la courbe représentative de la fonction ; Sujets de bac : Ln Sujet n 1 : extrait de Liban juin 2004 Partie A Soit la fonction définie sur 0; par 2 ln. 1) Etudier les variations de sur 0; et préciser ses ites en 0 et en. a. Montrer que l équation

Plus en détail

EXERCICE 1 (4 points)

EXERCICE 1 (4 points) EXERCICE 1 4 points) Pour chaque question de cet exercice, plusieurs réponses sont proposées. Parmi elles, une seule est exacte. Le candidat devra choisir l une des réponses et justifier son choix. 1.

Plus en détail

Baccalauréat blanc S - 4 heures Lycée Descartes - Rabat - février 2006

Baccalauréat blanc S - 4 heures Lycée Descartes - Rabat - février 2006 Baccalauréat blanc S - 4 heures Lycée Descartes - Rabat - février 006 L utilisation de la calculatrice est autorisée EXERCICE Le plan complexe P est rapporté à un repère orthonormal direct graphique est

Plus en détail

BAC BLANC. Bac Blanc wicky-math.fr.nf Février Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct (O; u, v) (unité graphique : 2 cm).

BAC BLANC. Bac Blanc wicky-math.fr.nf Février Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct (O; u, v) (unité graphique : 2 cm). Bac Blanc wicky-math.fr.nf Février 0 BAC BLANC Exercice. Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct (O; u, v) (unité graphique : cm). Partie A On considère l équation : (E) : z + 6z +

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2010 MATHÉMATIQUES Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Lycée Polyvalent de Taaone. Mathématiques Série S (Mars-2014) Durée : 4 heures

Lycée Polyvalent de Taaone. Mathématiques Série S (Mars-2014) Durée : 4 heures Mathématiques Série S (Mars-2014) Durée : 4 heures L usage de la calculatrice est autorisé Tout autre document est interdit Ce sujet s adresse aux élèves qui n ont pas suivi la spécialité Mathématiques

Plus en détail

Mathématiques. préparation à la Terminale ES

Mathématiques. préparation à la Terminale ES Mathématiques préparation à la Terminale ES Le programme de Terminale ES est chargé et est la continuité de celui de 1 ère ère ES. Les nouvelles notions sont nombreuses et le rythme de progression est

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie 13 septembre 2012

Baccalauréat ES Polynésie 13 septembre 2012 Baccalauréat ES Polynésie 13 septembre 01 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points Le tableau ci-dessous représente l évolution de l indice du PIB de la Chine de 1985 à 005, base 100 en 1985 année

Plus en détail

EABJM Bac Blanc Novembre 2009 MATHÉMATIQUES

EABJM Bac Blanc Novembre 2009 MATHÉMATIQUES EABJM Bac Blanc Novembre 2009 MATHÉMATIQUES Terminales S - S2 N. Chiffot S. Coursaget J. Giovendo Durée : 4 heures. Nombre de pages : 7. L utilisation de la calculatrice est autorisée. Corrigé TS - TS2

Plus en détail

/1 point n, c est-à-dire que

/1 point n, c est-à-dire que Externat Notre Dame Devoir n Tle S) Samedi 5 octobre 204 Proposition de corrigé Exercice : / point Restitution organisée de connaissances Dans cet exercice n désigne un entier naturel. On définit une suite

Plus en détail

Commun à tous les candidats. Le graphique de l annexe sera complété et remis avec la copie. Soit la fonction f définie sur l intervalle [0; 2] par

Commun à tous les candidats. Le graphique de l annexe sera complété et remis avec la copie. Soit la fonction f définie sur l intervalle [0; 2] par EXERCICE (6 points ) Commun à tous les candidats Le graphique de l annexe sera complété et remis avec la copie Soit la fonction f définie sur l intervalle [0; ] par f(x) x + x + ) Etudier les variations

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2010 Maths S Obligatoire & Spécialité - Polynésie

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2010 Maths S Obligatoire & Spécialité - Polynésie Sujet de Bac 2010 Maths S Obligatoire & Spécialité - Polynésie EXERCICE 1 : 5 points Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct (0; u, v). Partie A : Restitution organisée de connaissances

Plus en détail

F 3 Reproduire cet arbre et placer les probabilités F 2 sur les branches.

F 3 Reproduire cet arbre et placer les probabilités F 2 sur les branches. Sujet Centres Étrangers 203 EXERCICE. [6 pts] Lois continues Un industriel fabrique des vannes électroniques destinées à des circuits hydrauliques. Les quatre parties A, B, C, D sont indépendantes. Partie

Plus en détail

2(xex ) = 2 0 = 0 ( croissances comparées ) x x lim. f 3

2(xex ) = 2 0 = 0 ( croissances comparées ) x x lim. f 3 Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 03 EX : (4poi nt s Commun à tous les candidats ( 6 points Partie A - Étude d une fonction. On considère la fonction f définie sur R par f (x = (x + e x.. Déterminer la

Plus en détail

Sujet + Corrigé. Correction Réalisée SUJET 3 ANTILLES - GUYANE BAC S ANNALES MATHÉMATIQUES BAC S PROBABILITÉS alainpiller.

Sujet + Corrigé. Correction Réalisée SUJET 3 ANTILLES - GUYANE BAC S ANNALES MATHÉMATIQUES BAC S PROBABILITÉS alainpiller. Sujet + Corrigé ANNALES MATHÉMATIQUES BAC S PROBABILITÉS - 2016 SUJET 3 ANTILLES - GUYANE BAC S - 2016 Correction Réalisée Par Alain PILLER alainpiller.fr Sujets Bac Maths 2016 Annales Mathématiques Bac

Plus en détail

Lycée de la Plaine de l Ain Bac. blanc Mathématiques Terminale S. Mars 2005

Lycée de la Plaine de l Ain Bac. blanc Mathématiques Terminale S. Mars 2005 Lycée de la Plaine de l Ain Bac. blanc Mathématiques Terminale S Mars 2005 1 Exercice 1 (4 points). A ne traiter que par les élèves ne suivant pas l enseignement de spécialité. 1. Résoudre dans C l équation

Plus en détail

TES/TL spé maths Eléments de correction du Bac Blanc n 1 Jeudi 18 décembre 2014

TES/TL spé maths Eléments de correction du Bac Blanc n 1 Jeudi 18 décembre 2014 TES/TL spé maths Eléments de correction du Bac Blanc n Jeudi 8 décembre 4 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Exercice. (5 points) Le barème est noté sur points. Partie : Fonctions

Plus en détail

Annales Calcul intégral

Annales Calcul intégral Annales Calcul intégral Polynésie - Juin 2012 (5 points) Commun à tous les candidats Le plan est rapporté à un repère orthonormal On considère les points et et la droite d équation. On note la fonction

Plus en détail

BAC BLANC. Epreuve de Mathématiques obligatoire. Durée 4 heures

BAC BLANC. Epreuve de Mathématiques obligatoire. Durée 4 heures BAC BLANC Terminale S Epreuve de Mathématiques obligatoire Coefficient 7 Durée 4 heures Le sujet comporte 7 pages. L utilisation de la calculatrice est autorisée. Aucun document n est permis. Le candidat

Plus en détail

Sujet Bac Maths SUJET 3 ANTILLES - GUYANE alainpiller. fr

Sujet Bac Maths SUJET 3 ANTILLES - GUYANE alainpiller. fr Sujet Bac Maths SUJET 3 ANTILLES - GUYANE 2016 alainpiller. fr Sujets Bac Maths 2016 Annales Mathématiques Bac 2016 Sujets + Corrigés - Alain Piller Antilles - Guyane Annales Bac Maths 2016 BACCALAURÉAT

Plus en détail

BACCALAUREAT BLANC GENERAL. Epreuve: MATHEMATIQUES. Série : S Durée : 4 heures Coefficient : 9 SPECIALITE

BACCALAUREAT BLANC GENERAL. Epreuve: MATHEMATIQUES. Série : S Durée : 4 heures Coefficient : 9 SPECIALITE BACCALAUREAT BLANC GENERAL Epreuve: MATHEMATIQUES Série : S Durée : 4 heures Coefficient : 9 SPECIALITE Avant de composer, le candidat s'assurera que le sujet comporte bien 4 pages numérotées de 1 à 4.

Plus en détail

Mathématiques. préparation à la Terminale S

Mathématiques. préparation à la Terminale S Mathématiques préparation à la Terminale S Le programme de Terminale S est chargé et est la continuité de celui de 1 ère ère S. Les nouvelles notions sont nombreuses et le rythme de progression est rapide.

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 EXERCICE 1 6 points Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue divers tests

Plus en détail

Terminale ES Contrôle de mathématiques (2 heures) Mardi 21 septembre 2004

Terminale ES Contrôle de mathématiques (2 heures) Mardi 21 septembre 2004 Terminale ES Contrôle de mathématiques ( heures) Mardi septembre 004 La qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entreront pour une part importante dans l appréciation des copies.

Plus en détail

Correction Bac Blanc de juin : Liban 31 mai 2010 TES

Correction Bac Blanc de juin : Liban 31 mai 2010 TES Correction Bac Blanc de juin : Liban 31 mai 2010 Modalités : Durée de l épreuve : 3 heures ; Calculatrice autorisée ; Répondre sur votre copies) et non sur le présent sujet, sauf l annexe à remettre ;

Plus en détail

TS - Maths - D.S.3 - CORRECTION

TS - Maths - D.S.3 - CORRECTION TS - Maths - DS3 - CORRECTION Samedi 4 Novembre 20-2h Exercice Les parties A et B sont indépendantes Un site internet propose des jeux en ligne On donnera une valeur approchée à 0 2 près des résultats

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Liban 31 mai 2016

Corrigé du baccalauréat S Liban 31 mai 2016 Corrigé du baccalauréat S Liban 3 mai 6 Exercice points Commun à tous les candidats A. P. M. E. P.. a) Le triangle AI E est rectangle en I. Par le théorème de Pythagore, on en déduit E I = AE AI. D autre

Plus en détail

Epreuve commune mathématiques TS mardi 4 avril Sujet obligatoire

Epreuve commune mathématiques TS mardi 4 avril Sujet obligatoire Epreuve commune mathématiques TS mardi 4 avril 2017 Sujet obligatoire EXERCICE 1 Dans le plan muni d un repère orthonormé ( O, ı, j représentative de la fonction u définie sur l intervalle ]0 ; + [ par

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle 1 Fonction exponentielle Définition et variation Théorème Définition Il existe une unique fonction définie et dérivable sur telle que et Cette fonction est appelée fonction exponentielle

Plus en détail

[EXERCICES TS VERS BAC BANC] a. Démontrer que l équation g(x)=0 admet sur [0;+ [ une unique solution. On note α cette solution.

[EXERCICES TS VERS BAC BANC] a. Démontrer que l équation g(x)=0 admet sur [0;+ [ une unique solution. On note α cette solution. Polynésie septembre 2010 Partie1 Soit g la fonction définie sur [0;+ [ par 1. Déterminer la limite de g en +. 2. Étudier les variations de la fonction g. 3. Donner le tableau de variations de g. 4. a.

Plus en détail

Corrigé du bac S blanc Lycée Français de Valence 4 avril 2013

Corrigé du bac S blanc Lycée Français de Valence 4 avril 2013 Corrigé du bac S blanc Lycée Français de Valence avril EXERCICE 5 points VRAI ou FAUX? Pour chacun des énoncés suivants, indiquer si la proposition correspondante est vraie ou fausse et proposer une justification

Plus en détail

BACCALAUREAT BLANC. Session Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAUREAT BLANC. Session Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAUREAT BLANC Session 2014 Série : S Épreuve : Mathématiques ( candidats n ayant pas suivi l enseignement de spécialité ) Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7 MATERIEL AUTORISE OU NON AUTORISE

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015

Corrigé du baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé du baccalauréat S Antilles-Guyane juin 15 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 6 POINTS 1. Pour toutes les courbes, on a g a (1)= a. Donc on a de bas en haut les courbes Γ,5, Γ,1,

Plus en détail

Bac S Polynésie juin 2010

Bac S Polynésie juin 2010 Bac S Polynésie juin 2010 EXERCICE 1 (5 points) Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct O u v. Partie A - Restitution organisée de connaissances Prérequis Soit z un nombre complexe

Plus en détail

Bac Blanc - Mathématiques

Bac Blanc - Mathématiques Bac Blanc - Mathématiques série S (obligatoire et Spécialité) mars 014 Durée : 4 h Les calculatrices sont autorisées. Le barème prend en compte la rédaction, la qualité de l expression et la présentation

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions 1 Les suites numériques (rappel de première)... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Plusieurs méthodes pour générer une suite... 4 2 Exemples d algorithmes

Plus en détail

Lycée Privé Catholique Maintenon TERMINALE FASCICULE MATHEMATIQUES M. MAGNE

Lycée Privé Catholique Maintenon TERMINALE FASCICULE MATHEMATIQUES M. MAGNE Lycée Privé Catholique Maintenon TERMINALE FASCICULE --------------- DE --------------- MATHEMATIQUES DEVOIRS MAISON Année 2010/2011 M. MAGNE Thème : Les Fonctions Devoir Maison à rendre le : Partie A

Plus en détail

Exercices type bac. Exercice 1: Partie A. On considère la fonction f définie sur [0 ; 8] par :

Exercices type bac. Exercice 1: Partie A. On considère la fonction f définie sur [0 ; 8] par : Exercice 1: Partie A Exercices type bac On considère la fonction f définie sur [0 ; 8] par : f(x) = ( 4x +5 ) e x +3 On note (C) la courbe représentative de la fonction f dans un repère orthogonal. On

Plus en détail

Baccalauréat Blanc 2016 : correction

Baccalauréat Blanc 2016 : correction Baccalauréat Blanc 016 : correction EXERCICE 1 Le chikungunya est une maladie virale transmise d un être humain à l autre par les piqûres de moustiques femelles infectées. Un test a été mis au point pour

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S - Enseignement obligatoire. Suites numériques

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S - Enseignement obligatoire. Suites numériques Recueil d annales en Mathématiques Terminale S - Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : septembre 2005 fredericdemoulin@voilafr Tableau récapitulatif des exercices indique que cette

Plus en détail

Novembre 2008 Nouvelle Calédonie

Novembre 2008 Nouvelle Calédonie Novembre 2 Nouvelle Calédonie Pondichéry Avril 2 Centres étrangers Juin 2 Amérique du nord juin 2 Inde Pondichéry avril 2ds vos annales p 6) Sujets : Novembre 2 Nouvelle Calédonie PARTIE A On considère

Plus en détail

Correction du devoir de Mathématiques commun aux terminales S (n 1/2H)

Correction du devoir de Mathématiques commun aux terminales S (n 1/2H) Année scolaire 202-20 0 octobre 202 Terminales S 704/705/706) Correction du devoir de Mathématiques commun aux terminales S n /2H) Question de cours : points) Rappeler la définition de deux événements

Plus en détail

Baccalauréat S (obligatoire) Polynésie septembre 2009

Baccalauréat S (obligatoire) Polynésie septembre 2009 Baccalauréat S (obligatoire) Polynésie septembre 2009 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points On considère le cube OABCDEFG d arête de longueur 1 représenté ci-dessous. Il n est pas demandé de

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 3 20 DECEMBRE 2013

T ES DEVOIR SURVEILLE 3 20 DECEMBRE 2013 T ES DEVOIR SURVEILLE 3 20 DECEMBRE 2013 Durée : 3h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Baccalauréat S Pondichéry 8 avril 2014

Baccalauréat S Pondichéry 8 avril 2014 Baccalauréat S Pondichéry 8 avril 014 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points Dans cet exercice, sauf indication contraire, les résultats seront arrondis au centième. 1. La durée de vie, exprimée

Plus en détail

Correction DC1. Exercice 1: (5 points) 1. Conservation du volume total d eau du circuit : Pour tout entier naturel n,

Correction DC1. Exercice 1: (5 points) 1. Conservation du volume total d eau du circuit : Pour tout entier naturel n, Correction DC1 Exercice 1: (5 points) 1. Conservation du volume total d eau du circuit : 00. Pour tout entier naturel n, 10 100 15 100 90 100 15 100 00 3 4 330 3 4 330 3. L algorithme ci-dessous permet

Plus en détail

Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2006

Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2006 Baccalauréat S Amérique du Nord mai 006 EXERCICE 3points Commun à tous les candidats Pour chacune des 3 questions, une seule des trois propositions est exacte. Le candidat indiquera sur la copie le numéro

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Correction de l'épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Correction de l'épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Correction de l'épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l'indice

Plus en détail

Exercices supplémentaires : Suites

Exercices supplémentaires : Suites Exercices supplémentaires : Suites Partie A : Calculs de termes et représentation graphique Exercice On considère la suite définie par 4 3 pour tout N. Calculer,, et Exercice On considère la suite définie

Plus en détail

Bac blanc 2015 Mathématiques - Série ES - durée : 3 heures Sujet pour les élèves n ayant pas suivi la spécialité maths

Bac blanc 2015 Mathématiques - Série ES - durée : 3 heures Sujet pour les élèves n ayant pas suivi la spécialité maths Bac blanc 2015 Mathématiques - Série ES - durée : 3 heures Sujet pour les élèves n ayant pas suivi la spécialité maths Le sujet est composé de 4 exercices indépendants. Le candidat est invité à faire figurer

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 16 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Asie 16 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Asie 16 juin 015 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points Commun à tous les candidats Partie A Un concurrent participe à un concours de tir à l arc, sur une cible circulaire. À chaque

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S ANNÉE 2011/2012

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S ANNÉE 2011/2012 Lycée Albert CAMUS 28 mars 2012 BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S ANNÉE 2011/2012 Durée de l épreuve : 4H - Coefficient : 9 (Spécialité) Les calculatrices sont AUTORISÉES Le candidat doit traiter les

Plus en détail

Exercice n 1. On note An l'évènement " le tirage a lieu dans l'urne U1 à l'étape n " et pn sa probabilité. On a donc p1 = Calculer p2.

Exercice n 1. On note An l'évènement  le tirage a lieu dans l'urne U1 à l'étape n  et pn sa probabilité. On a donc p1 = Calculer p2. Exercice n 1 On considère deux urnes U1 et U2. L'urne U1 contient 17 boules blanches et 3 boules noires indiscernables au toucher. L'urne U2 contient 1 boule blanche et 19 boules noires indiscernables

Plus en détail

EXERCICE I ( 6 points ) Correction: centres étrangers 2007 modifié

EXERCICE I ( 6 points ) Correction: centres étrangers 2007 modifié Lycée de la Plaine de l Ain - Ambérieu en Bugey. Année scolaire 0 / 03. TERMINALES SCIENTIFIQUES BAC BLANC - mathématiques - CORRIGé EXERCICE I ( 6 points ) Correction: centres étrangers 007 modifié Le

Plus en détail

Fonction homographique - tangente à une courbe - suite récurrente

Fonction homographique - tangente à une courbe - suite récurrente f est la fonction définie sur D = ]- ;3[ ]3 ;+ [ par f(x) = x + 1 3 - x. 1) a) Etudier les variations de f sur D, ses limites aux bornes de D puis construire sa représentation graphique C f dans un repère

Plus en détail

Baccalauréat ES Centres étrangers 15 juin 2009

Baccalauréat ES Centres étrangers 15 juin 2009 Durée : 3 heures Baccalauréat ES Centres étrangers 15 juin 009 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des quatre questions proposées,

Plus en détail

Corrigé du bac blanc TS 2008

Corrigé du bac blanc TS 2008 Corrigé du bac blanc TS 008 Exercice Conjectures D après la figure donnée sur le sujet, il semble que : f est strictement croissante sur [ 3; ], la courbe représentative de f est en dessous de l axe x

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie, correction

Baccalauréat S Polynésie, correction Baccalauréat S Polynésie, correction 0 juin 00 Exercice 5 points Commun à tous les candidats. Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct (O; u ; v). Partie A - Restitution organisée de

Plus en détail

1 ( 8 points ) Sur le graphique de l annexe 1, on a tracé, dans le plan muni d un repère orthonormé

1 ( 8 points ) Sur le graphique de l annexe 1, on a tracé, dans le plan muni d un repère orthonormé TS. Contrôle 4 -Correction 8 points ) Sur le graphique de l annee, on a tracé, dans le plan muni d un repère orthonormé la courbe représentative C d une fonction f définie et dérivable sur l intervalle

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Polynésie 10 juin 2010

Correction du baccalauréat S Polynésie 10 juin 2010 Correction du baccalauréat S Polynésie 0 juin 00 Exercice Commun à tous les candidats. Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct O, u, ) v. 5 points Prérequis Partie A - Restitution

Plus en détail

Baccalauréat Blanc de Mathématiques - Terminales S - 27 janvier La calculatrice est autorisée. 3.5 POINTS

Baccalauréat Blanc de Mathématiques - Terminales S - 27 janvier La calculatrice est autorisée. 3.5 POINTS Baccalauréat Blanc de athématiques - Terminales S - 27 janvier 207 La calculatrice est autorisée. EXERCICE 3.5 POINTS Partie A Une certaine maladie V est présente dans la population française avec la fréquence

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Métropole La Réunion 20 juin 2016

Corrigé du baccalauréat S Métropole La Réunion 20 juin 2016 Corrigé du baccalauréat S Métropole La Réunion juin 6 A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats 6 POINTS Partie A. Utilisons un arbre pondéré :.8 S : A S Les hypothèses s écrivent : ( ) P(A)=,4

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014

Corrigé du baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Centres étrangers juin 4 A. P. M. E. P. Exercice 4 points Commun à tous les candidats Question Dans un hypermarché, 75 % des clients sont des femmes. Une femme

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Polynésie 10 juin 2016

Corrigé du baccalauréat ES Polynésie 10 juin 2016 Corrigé du baccalauréat ES Polynésie juin 6 EXERCICE Commun à tous les candidats 5 points On s intéresse à l ensemble des demandes de prêts immobiliers auprès de trois grandes banques. Une étude montre

Plus en détail

Sujet abordé : exponentielle (lecture graphique) Exercice 1 (BAC ES national 2010). Classe de terminale ES Mathématiques

Sujet abordé : exponentielle (lecture graphique) Exercice 1 (BAC ES national 2010). Classe de terminale ES Mathématiques Classe de terminale ES Mathématiques Sujet abordé : exponentielle (lecture graphique) Exercice (BAC ES national ). Un nouveau modèle de mini-ordinateur portable est mis sur le marché. Soit x la quantité

Plus en détail

SESSION 2017 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE. Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 4 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

SESSION 2017 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE. Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 4 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 MATHÉMATIQUES - Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 MATHÉMATIQUES - Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve :

Plus en détail

Fonction exponentielle TD Année

Fonction exponentielle TD Année Fonction exponentielle TD Année 009-010 Exercice 1 Sans l aide de la calculatrice, simplifier les nombres suivants : 1. ln(e 5 ) 3. ln( 5. eln+ln3. e ln7 4. e ln4 1 ) e 3 Exercice En utilisant notamment

Plus en détail

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1 Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com Calculer avec la fonction exponentielle Simplifier les expressions suivantes où x est un réel quelconque : a) e1+x

Plus en détail

Terminale S Spécialité Physique ou SVT Jeudi 31 mars 2016 Bac Blanc de mathématiques : durée 4 h

Terminale S Spécialité Physique ou SVT Jeudi 31 mars 2016 Bac Blanc de mathématiques : durée 4 h Terminale S Spécialité Physique ou SVT Jeudi 3 mars 06 Bac Blanc de mathématiques : durée 4 h Les calculatrices sont autorisées (mais aucun formulaire personnel). La qualité de la rédaction, la clarté

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2015

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 015 A. P. M. E. P. Exercice 1 Commun à tous les candidats 4 points Partie A 1. On a p = 0, 0 et n = 500. Un intervalle de fluctuation au seuil de 95 % est

Plus en détail

Exercice n 114 page 128

Exercice n 114 page 128 Jeudi 28 Février 2013 DM de Maths Exercice n 114 page 128 1) a) Voir papier millimétré 1) b) D après la représentation graphique des premiers termes de la suite (u n ), on peut conjecturer qu elle est

Plus en détail

Fonctions trigonométriques - Corrigé. 2 2 cos 1

Fonctions trigonométriques - Corrigé. 2 2 cos 1 Exercice 1 : Fonctions trigonométriques - Corrigé 1. a. est dérivable sur comme somme de fonctions dérivables sur et =1 cos On sait que, pour tout réel et donc en particulier pour tout, cos 1 donc 0 et

Plus en détail