LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée"

Transcription

1 LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée Abdou Maiga Bibliothèques et le chargement de composantes dynamiques Département de génie informatique et de génie logiciel École Polytechnique de Montréal Guéhéneuc, 2009; Khomh, 2010; Maiga, 2010

2 Plan 1. Introduction 2. Bibliothèques et cadriciels Types d interconnexions Problèmes légaux Problèmes techniques 3. Sous-classage Crochets et gabarits Patrons de conception 4. Chargement dynamique Méta-classes Protocoles de méta-objets (MOP) MOP à la compilation, à l exécution

3 1. Introduction Aucun logiciel de grande taille n est développé depuis zéro aujourd hui Sauf dans le cas de développement en «salle blanche» Utilisation de «Bouts de code» Structures + fonctions / Classes + méthodes Bibliothèques

4 1. Introduction Utilisation de «Bouts de code» Structures + fonctions / Classes + méthodes Bibliothèques Problèmes Légaux Techniques

5 2. Bibliothèques et cadriciels (1/16) «Bibliothèque [library] logicielle est un ensemble de fonctions utilitaires, regroupées et mises à disposition afin de pouvoir être utilisées sans avoir à les réécrire» [Wikipedia] Plutôt que de coder une procédure courante dans chaque programme en ayant besoin, on rassemble ces procédures dans des bibliothèques. Si un programme a une fonction à remplir et que celle-ci se trouve en bibliothèque, il l'utilisera directement. Les bibliothèques logicielles se distinguent des exécutables dans la mesure où elles ne représentent pas une application Exemples La bibliothèque de classes Java (!) La STL de C++ (!!)

6 2. Bibliothèques et cadriciels (2/16) L'organisation classique des bibliothèques se fait par découpage thématique des fonctions, suivant les services qu'elles rendent: Bibliothèques de bas niveau ou bibliothèques système : elles fournissent des services d'interface avec le système d'exploitation, avec les périphériques, ou fournissent des outils génériques : bibliothèques d'entrées/sorties : fonctions de lecture et d'écriture de fichiers, de périphériques d'entrée/sortie comme le clavier, l'écran, etc. gestion de structures de données système,

7 2. Bibliothèques et cadriciels (3/16) Bibliothèques de haut niveau, aussi appelées bibliothèques métier, elles interagissent avec celles de bas niveau : les fonctions qu'elles contiennent sont propres à une activité spécifique: boîtes à outils graphiques : ensemble de fonctions permettant de gérer, d'animer et d'afficher des objets graphiques complexes Exemple : OpenGL bibliothèques d'opérateurs de traitement d'image : ensemble de fonctions destinées à structurer l'information dans une image à des fins d'analyse, gestion de structures de données utilisateur.

8 2. Bibliothèques et cadriciels (4/16) Autres bibliothèques : combinateurs en programmation fonctionnelle, protocoles de méta programmation. Les bibliothèques offrent une interface de programmation (API), permettant aux programmeurs de choisir les fonctions. Les API se présentent comme une liste des noms des fonctions ou/et classes disponibles, avec une documentation sur les paramètres à leur fournir et sur les résultats retournés.

9 2. Bibliothèques et cadriciels (5/16) «Un cadriciel [framework] est un espace de travail modulaire. C'est un ensemble de bibliothèques, d'outils et de conventions permettant le développement de programmes.» [Wikipedia] Un framework fournit: un ensemble de fonctions facilitant la création de tout ou d'une partie d'un système logiciel un guide architectural en divisant le domaine visé en modules.

10 2. Bibliothèques et cadriciels (6/16) Un cadriciel fournit un contexte où les composants sont ré-utilisés. Une bibliothèque est limitée à l'ensemble des fonctions du système, par contre un cadriciel peut être employé par extension pour inclure également l'architecture logicielle préconisée pour cette bibliothèque (eg. organisation en couches, utilisation du modèle MVC, etc) Exemples La STL de C++ JUnit Eclipse Equinox OSGi

11 2. Bibliothèques et cadriciels (7/16) On trouve différents types de cadriciels : Cadriciel d'infrastructure système : pour développer des systèmes d'exploitation, des interfaces graphiques, des outils de communication. Exemple : Framework.Net, Eclipse, NetBeans, Struts Cadriciel d'intégration intergicielle (middleware) : pour fédérer des applications hétérogènes. Pour mettre à dispositions différentes technologies sous la forme d'une interface unique. Exemple : Ampoliros avec ses interfaces RPC, SOAP, XML Cadriciel d'entreprise : pour développer des applications spécifiques au secteur d'activité de l'entreprise. Exemple: MDAL Cadriciel orientés Système de gestion de contenu Exemple: Joomla, itseasy, WMaker

12 2. Bibliothèques et cadriciels (8/16) Types d interconnexions Chainage des liens (linking) Duplication de processus (fork) Protocole de communication (IPC) Sous-classage Chargement dynamique

13 2. Bibliothèques et cadriciels (9/16) Chainage des liens (linking) (A contraster avec les langages avec machine virtuelle) Typiquement en C/C++ Le chainage fusionne les différents fichiers compilés et les bibliothèques pour former un exécutable Plusieurs fichiers.o, un seul fichier «.exe» Dans les langages avec machine virtuelle (java), les classes générées par le compilateur sont chargées par la machine virtuelle (JVM) qui réalise aussi du chainage. Ce chainage tardif permet une grande flexibilité. Ce chainage tardif rend possible des mécanismes comme la réflexion, largement utilisés dans les servlets par exemple.

14 2. Bibliothèques et cadriciels (10/16) Project fork consiste a: Prendre une copie du code source d'une bibliothèque et commencer un développement indépendant sur celui-ci. Abouti à la création d un logiciel distinct. Duplication de processus (fork) (Dans presque n importe quel langage) Réelle duplication du processus Appel au système pour la création d un nouveau processus final StringBuffer commandline = new StringBuffer(); commandline.append("..\\dot\\bin\\dotty "); commandline.append(afilepath); final Process process = Runtime.getRuntime().exec(commandLine.toString()); final OutputMonitor errorstreammonitor = new OutputMonitor(, process.geterrorstream(), ); errorstreammonitor.start(); final OutputMonitor inputstreammonitor = new OutputMonitor(,process.getInputStream(), ); inputstreammonitor.start(); try { process.waitfor(); catch (final InterruptedException ie) { ie.printstacktrace( Output.getInstance().errorOutput()); if (process.exitvalue()!= 0) {

15 2. Bibliothèques et cadriciels (11/16) Protocole de communication (IPC) (Dans presque n importe quel langage) Utilisation d appels à des procédures distantes (RPC) Utilisation de protocole bien définis : CORBA, COM Engouement pour les services Web public void example(string wsdluri) throws Exception { TraderServicePort trader = null; if (wsdluri == null) { trader = new TraderServiceImpl().getTraderServicePort(); else { trader = new TraderServiceImpl(wsdlURI).getTraderServicePort(); String [] stocks = {"BEAS", "MSFT", "AMZN", "HWP" ; for (int i=0; i<stocks.length; i++) { int shares = (i+1) * 100; log("buying " + shares + " shares of" + stocks[i]+"."); TradeResult result = trader.buy( stocks[i], shares); log("result traded "+result.getnumbertraded() +" shares of "+result.getstocksymbol()); for (int i=0; i<stocks.length; i++) { int shares = (i+1) * 100; log("selling + shares + " shares of" + stocks[i]+"."); TradeResult result = trader.sell( stocks[i], shares); log("result traded "+result.getnumbertraded() +" shares of "+result.getstocksymbol()); [http://edocs.bea.com/wls/docs70/webserv/client.html# ]

16 2. Bibliothèques et cadriciels (12/16) Problèmes légaux [Daniel M. German and Ahmed E. Hassan ; License Integration Pattern: Dealing with Licenses Mismatches in Component-based Development ; ICSE, May 2009, ACM Press] Licences BSD GPL Apache

17 2. Bibliothèques et cadriciels (13/16) Problèmes légaux Une licence est un ensemble de droits Chaque droit est un ensemble de conjonctions Exemple Licence «BSD originale» Droit de «distribuer des produits dérivés en binaire» Conjonctions «La redistribution [ ] doit reproduire la note de droit d auteur ci-dessus [ ]» «Tous les produits publicitaires doivent inclure [ ]» «Ni le nom de l auteur ni ceux des contributeurs [ ]»

18 2. Bibliothèques et cadriciels (14/16) Problèmes légaux Soit un programme S composé de deux composants C 1 et C 2 S, C 1 et C 2 ont chacun une licence Ces licences ne sont compatibles que si leurs droits sont compatibles

19 2. Bibliothèques et cadriciels (15/ 16) Problèmes légaux Exemple S est MPL 1.1 et C 1 et C 2 sont GPL 2 GPL stipule que «Tous produits dérivés de C 1 (C 2 ) doit être sous licence GPL 2» S est MPL 1.1, et MPL 1.1 impose aussi que tout produit dérivés de S soit sous MPL1.1 ou futures MPL L intégration de C 1 et C 2 dans S est impossible

20 2. Bibliothèques et cadriciels (16/ 16) Problèmes techniques «Liens» à la compilation, à l exécution Performance Maintenabilité Sécurité

21 3. Sous-classage (1/7) En deux mots public class OutputMonitor extends Thread { Dans les langages orientés objets, la forme la plus courante public void run() { d utilisation de «try { composant» int value = 0; public OutputMonitor( ) { this.setname(threadname); this.setpriority(thread.max_priority); byte[] bytes; char lastwrittenchar; while ((value = this.inputstream.read()) > 0) { synchronized (System.err) { synchronized (System.out) { if (value!= 13 && value!= 10) { catch (final IOException ioe) { lastwrittenchar = (char) value;

22 3. Sous-classage (2/7) Crochets (hooks) et gabarits (templates) Points chauds (hot spots) = crochets Points gelés (frozen spots) = gabarits Crochets sont des méthodes abstraites ou qui peuvent/doivent être spécialisés par le client Gabarits sont des méthodes qui appellent des crochets et qui décrivent le «quoi»

23 3. Sous-classage (3/7) Exemple JUnit, un cadriciel pour écrire et exécuter des tests unitaires

24 3. Sous-classage (4/7) public abstract class TestCase extends Assert implements Test { Gabarit Crochets public void runbare() throws Throwable { setup(); try { runtest(); finally { teardown(); protected void setup() throws Exception { protected void teardown() throws Exception {

25 3. Sous-classage (5/7) Patrons de conception [Gamma et al.] Usine abstraite (Abstract Factory) Adapteur (Adapter) Pont (Bridge) Constructeur (Builder)

26 3. Sous-classage (6/7) Patrons de conception [Gamma et al.] Décorateur (Decorator) Méthode usine (Factory Method) Itérateur (Iterator) Observateur (Observer)

27 3. Sous-classage (7/7) Patrons de conception [Gamma et al.] Méthode gabarit (Template Method) Visiteur (Visitor)

28 4. Chargement dynamique (1/16) Imaginez que vous développez une application constituée de 3 modules : acquisition, analyse, présentation. Pour une raison bien précise, vous décidez que le module Analyse sera une DLL (windows) ou un Shared object, so (UNIX) et qui devra "publier" 3 fonctions : Init, Process et Close. Pourquoi? Tout simplement parce que vous souhaitez "ouvrir" votre application à d'autres types de traitement possible. Typiquement, vous codez une fois pour toute les modules d'acquisition et de présentation mais vous faites une documentation qui explique comment d'autres personnes peuvent développer des modules d'analyse. Pour le reste, on imagine assez bien qu'au démarrage, l'application puisse, via un fichier.ini faire l'inventaire de toutes les DLLs/ so qui se trouvent dans un certains sous-répertoire. A la fin du démarrage de l'application, tous les traitements sont listés par exemple dans un menus "Traitements" de l'application. Par la suite, l'utilisateur final choisit un traitement possible dans la liste. A ce moment, l'application charge dynamiquement la DLL/ so nécessaire, invoque la fonction de traitement en lui passant par exemple les données acquises. Le traitement s'effectue et la fonction retourne les données traitées. La DLL/ so est ensuite relâchée et de son côté, le module présentation récupère ces donnees et vit sa vie avec... [http://pagesperso-orange.fr/philippe.baucour/pratiquer/dynamicload/dynamicload.html ]

29 4. Chargement dynamique (2/16) En deux mots Dans différents langage de programmation (Lisp, C++, Java, Smalltalk ), c est la possibilité de lier un «bout de code» au programme pendant l exécution du programme En Java, c est la possibilité de lier une classe, créer une En Java, c est la possibilité de lier une classe, créer une instance de cette classe et exécuter une de ces méthodes pendant l exécution du programme

30 4. Chargement dynamique (3/16) En deux mots Exemple, classe enveloppante (wrapper) public final class WrapperMain { public static void main(string[] args) { try { Class toberun = Class.forName(args[0]); Method mainmethod = toberun.getmethod("main", new Class[] { String[].class ); final long starttime = System.currentTimeMillis(); mainmethod.invoke(null, new Object[] { new String[0] ); final long endtime = System.currentTimeMillis(); System.out.println(); System.out.println(endTime - starttime); catch (final Exception e) { e.printstacktrace(output.getinstance().erroroutput());

31 4. Chargement dynamique (4/16) Réflexion est un processus qui permet à un programme de s examiner, et éventuellement de se modifier, Inventée par: Brian Smith et Jim des Rivieres En deux mots Introspection Capacité d un programme à s observer Intercession Capacité d un programme à se modifier

32 4. Chargement dynamique (5/16) Meta-classes La classe «Class» est la classe dont les instances sont des classes La classe «Class» est en fait un méta-classe Aristote (Ἀριστοτέλης) * Une méta-classes est une classe qui décrit les classes, comme une classe décrit des instances

33 4. Chargement dynamique (6/16) Meta-classes Une méta-méta-classes est une classe qui Une méta-méta-méta-classes est une classe qui [http://www.developper.com]

34 4. Chargement dynamique (7/16) Meta-classes Java permet l introspection Class mandataire (Proxy) pour approximer l intercession : interception des appels de méthodes InvocationHandler handler = new MyInvocationHandler(...); Class proxyclass = Proxy.getProxyClass(Foo.class.getClassLoader(), new Class[] { Foo.class ); Foo proxy = (Foo) proxyclass.getconstructor(new Class[] { InvocationHandler.class ).newinstance(new Object[] { handler ); Assert.assertTrue(proxy instanceof Foo); try { Foo f = (Foo) proxy; Catch (final ClassCastException e) { [http://www.webreference.com/internet/reflection/2.html]

35 4. Chargement dynamique (8/16) Meta-classes Class gestionnaire d appels (InvocationHandler) [http://java.sun.com/j2se/1.5.0/docs/api/java/lang/reflect/invocationhandler.html]

36 4. Chargement dynamique (9/16) Meta-classes Smalltalk 80 permet l intercession Tout est objet Deux types d objets : ceux qui peuvent avoir des instances et ceux qui ne peuvent pas Chaque classes a sa propre méta-classe Les méta-classes sont toutes instances de la classe «Metaclass» Les méta-classes sont des sous-classes de «Class»

37 4. Chargement dynamique (10/16) Meta-classes Smalltalk 80 permet l intercession Pas de méthodes «statiques» Les méthodes de classes sont définies dans la méta-classe (comme les méthodes d instance sont définies dans la classe) Idem pour les variables d instance de classe static Les variables de classes sont des variables d instances pour les classes (!) DILBER: 1989 United Feature Syndicate, Inc.

38 4. Chargement dynamique (11/16) public class AClass { private static int ReferenceCount = 0; public AClass() { AClass.ReferenceCount++; public static int getreferencecount() { return AClass.ReferenceCount; Object subclass: #ReferenceCountingClass instancevariablenames: classvariablenames: ReferenceCount pooldictionaries: ReferenceCountingClass class>>new ReferenceCount := ReferenceCount + 1. ^self basicnew initialize Compter le nombre d instances créées en Java et en Smalltalk

39 4. Chargement dynamique (12/16) Protocoles de métaobjets (MOP) Règles pour changer la sémantique du langage «Interpréteur»

40 4. Chargement dynamique (13/16) MOP à la compilation OpenJava public class Hello instantiates VerboseClass { public static void main( String[] args ) { hello(); static void hello() { System.out.println( "Hello, world." ); import openjava.mop.*; import openjava.ptree.*; public class VerboseClass instantiates Metaclass extends OJClass { public void translatedefinition() throws MOPException { OJMethod[] methods = getdeclaredmethods(); for (int i = 0; i < methods.length; ++i) { Statement printer = makestatement( "System.out.println( \"" + methods[i] + " is called.\" );" ); methods[i].getbody().insertelementat( printer, 0 ); Michiaki Tatsubori ; An Extension Mechanism for the Java Language ; Master of Engineering Dissertation, Graduate School of Engineering, University of Tsukuba, February 1999

41 4. Chargement dynamique (14/16) MOP au chargement des classes Javassist MOP à l exécution MetaXa (MetaJava) Autre type de chargement dynamique: Programmation orientée aspects

42 4. Chargement dynamique (15/16) Réflexion vs MOPs Avec la réflexion il est possible de: implémenter des proxy pour intercepter les appels de méthodes (voir java.lang.reflect.invocationhandler.) Changer la définition d'une classe (y compris ses méthodes) à l'exécution (avant qu ils soient chargées dans la machine virtuelle). Ce qui permet d'ajouter un comportement supplémentaire aux méthodes. Cependant il n est pas possible de modifier les meta-classes Avec les MOPs, les meta-classes peuvent être modifiées, par exemple du comportement peut leur être ajouté sous forme de méthodes.

43 4. Chargement dynamique (16/16) Réflexion et MOPs Problèmes de sécurité Restrictions d accès suivant la visibilité des entités Problèmes de performance Eviter d en abuser, car plus lent que les accès directs Problèmes de maintenance Eviter d en abuser car ajoute de la complexité à l application

LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée

LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée Yann-Gaël Guéhéneuc Cours 3 Bibliothèques et chargement Dynamique de composants Département de génie informatique et de génie logiciel École Polytechnique

Plus en détail

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr)

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Programmer en JAVA par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Plan 1. Présentation de Java 2. Les bases du langage 3. Concepts avancés 4. Documentation 5. Index des mots-clés 6. Les erreurs fréquentes

Plus en détail

Environnements de développement (intégrés)

Environnements de développement (intégrés) Environnements de développement (intégrés) Tests unitaires, outils de couverture de code Patrick Labatut labatut@di.ens.fr http://www.di.ens.fr/~labatut/ Département d informatique École normale supérieure

Plus en détail

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Introduction à Java Matthieu Herrb CNRS-LAAS http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Mars 2014 Plan 1 Concepts 2 Éléments du langage 3 Classes et objets 4 Packages 2/28 Histoire et motivations

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction sur les types

Plus en détail

API04 Contribution. Apache Hadoop: Présentation et application dans le domaine des Data Warehouses. Introduction. Architecture

API04 Contribution. Apache Hadoop: Présentation et application dans le domaine des Data Warehouses. Introduction. Architecture API04 Contribution Apache Hadoop: Présentation et application dans le domaine des Data Warehouses Introduction Cette publication a pour but de présenter le framework Java libre Apache Hadoop, permettant

Plus en détail

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7 Université Lumière Lyon 2 Faculté de Sciences Economiques et Gestion KHARKIV National University of Economic Introduction au Langage Java Master Informatique 1 ère année Julien Velcin http://mediamining.univ-lyon2.fr/velcin

Plus en détail

TP1 : Initiation à Java et Eclipse

TP1 : Initiation à Java et Eclipse TP1 : Initiation à Java et Eclipse 1 TP1 : Initiation à Java et Eclipse Systèmes d Exploitation Avancés I. Objectifs du TP Ce TP est une introduction au langage Java. Il vous permettra de comprendre les

Plus en détail

Bases Java - Eclipse / Netbeans

Bases Java - Eclipse / Netbeans Institut Galilée PDJ Année 2014-2015 Master 1 Environnements Java T.P. 1 Bases Java - Eclipse / Netbeans Il existe plusieurs environnements Java. Il est ESSENTIEL d utiliser la bonne version, et un environnement

Plus en détail

Auto-évaluation Programmation en Java

Auto-évaluation Programmation en Java Auto-évaluation Programmation en Java Document: f0883test.fm 22/01/2013 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION PROGRAMMATION EN

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PROGRAMMATION

ACTIVITÉ DE PROGRAMMATION ACTIVITÉ DE PROGRAMMATION The purpose of the Implementation Process is to realize a specified system element. ISO/IEC 12207 Sébastien Adam Une introduction 2 Introduction Ø Contenu Utilité de l ordinateur,

Plus en détail

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40 Déroulement du cours Introduction Concepts Java Remarques Langage et Concepts de Programmation Orientée-Objet Gauthier Picard École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne gauthier.picard@emse.fr

Plus en détail

Cours 1: Java et les objets

Cours 1: Java et les objets Ressources Les interface homme-machine et le langage Java DUT première année Henri Garreta, Faculté des Sciences (Luminy) Cyril Pain-Barre & Sébastien Nedjar, IUT d Aix-Marseille (Aix) Cours 1: infodoc.iut.univ-aix.fr/~ihm/

Plus en détail

Architecture des applications

Architecture des applications Architecture des applications Table des matières 1 Introduction 1 2 Les classes valeurs 2 2.1 Les Javaeans............................................. 2 2.2 Les différents types de Javaeans...................................

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Programmation Objet Java Correction

Programmation Objet Java Correction INSA - 4 AE 2007 2008 Durée : 1H00 Contrôle Programmation Objet Java Correction Consignes Tous les documents sont autorisés, mais ils seront peu utiles. Indiquez vos nom et prénom sur chaque feuille. Le

Plus en détail

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr . Cours intensif Java 1er cours: de C à Java Septembre 2009 Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7 Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr LANGAGES DE PROGRAMMATION Pour exécuter un algorithme sur un ordinateur il faut le

Plus en détail

Messagerie asynchrone et Services Web

Messagerie asynchrone et Services Web Article Messagerie asynchrone et Services Web 1 / 10 Messagerie asynchrone et Services Web SOAP, WSDL SONT DES STANDARDS EMERGEANT DES SERVICES WEB, LES IMPLEMENTATIONS DE CEUX-CI SONT ENCORE EN COURS

Plus en détail

Annexe : La Programmation Informatique

Annexe : La Programmation Informatique GLOSSAIRE Table des matières La Programmation...2 Les langages de programmation...2 Java...2 La programmation orientée objet...2 Classe et Objet...3 API et Bibliothèque Logicielle...3 Environnement de

Plus en détail

Programmation Par Objets

Programmation Par Objets Programmation Par Objets Structures de données package java.util B. Carré Polytech Lille 1 Tableaux et structures de données Tableaux «Objets» taille fixe type des éléments : primitif (homogène) ou objets

Plus en détail

Derrière toi Une machine virtuelle!

Derrière toi Une machine virtuelle! Derrière toi Une machine virtuelle! Yann-Gaël Guéhéneuc guehene@emn.fr École des Mines de Nantes, France Object Technology International Inc., Canada D où ça vient? Calculatrice Machine de Turing 1936

Plus en détail

Chapitre I Notions de base et outils de travail

Chapitre I Notions de base et outils de travail Chapitre I Notions de base et outils de travail Objectifs Connaître les principes fondateurs et l historique du langage Java S informer des principales caractéristiques du langage Java Connaître l environnement

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

PROGRAMMATION PAR OBJETS

PROGRAMMATION PAR OBJETS PROGRAMMATION PAR OBJETS Java Environnement et constructions spécifiques Walter Rudametkin Maître de Conférences Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr B. Carré Polytech Lille 2 Java (Sun 1995)

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Langage Java. Classe de première SI

Langage Java. Classe de première SI Langage Java Table des matières 1. Premiers pas...2 1.1. Introduction...2 1.2. Mon premier programme...2 1.3. Les commentaires...2 2. Les variables et les opérateurs...2 3. La classe Scanner...3 4. Les

Plus en détail

Remote Method Invocation en Java (RMI)

Remote Method Invocation en Java (RMI) Remote Method Invocation en Java (RMI) Modélisation et construction des applications réparties (Module M-4102C) J. Christian Attiogbé Fevrier 2015 J. Christian Attiogbé (Fevrier 2015) Remote Method Invocation

Plus en détail

Héritage presque multiple en Java (1/2)

Héritage presque multiple en Java (1/2) Héritage presque multiple en Java (1/2) Utiliser deux classes ou plus dans la définition d'une nouvelle classe peut se faire par composition. class Etudiant{ int numero; Diplome d; float passeexamen(examen

Plus en détail

Remote Method Invocation Les classes implémentant Serializable

Remote Method Invocation Les classes implémentant Serializable Parallélisme Architecture Eric Goubault Commissariat à l Energie Atomique Saclay Classe qui implémente la méthode distante (serveur): - dont les méthodes renvoient un objet serializable - ou plus généralement

Plus en détail

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware 1 Introduction Ce chapitre décrit Oracle Fusion Middleware. Il comprend : o Qu'est-ce que Middleware o Les fonction de Middleware o L'architecture de conception Middleware o L'architecture orientée services

Plus en détail

Rapport TER : Réalisation de Framework métier Phélix du Master 1 Informatique

Rapport TER : Réalisation de Framework métier Phélix du Master 1 Informatique Ministère de l Education Nationale Université Montpellier II FMIN 200 Rapport TER : Réalisation de Framework métier Phélix du Master 1 Informatique Présenté Par Mrs: Encadré Par : Akram Ajouli Pr Mr. Christophe

Plus en détail

1. QCM (40 points) (1h)

1. QCM (40 points) (1h) Examen 1ère session 2012-2013 page 1 NSY 102 - AISL IPST-CNAM Intranet et Designs patterns NSY 102 Vendredi 26 Avril 2013 Durée : 3 heures Enseignants : LAFORGUE Jacques 1. QCM (40 points) (1h) Mode d'emploi

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE JAVA

INITIATION AU LANGAGE JAVA INITIATION AU LANGAGE JAVA I. Présentation 1.1 Historique : Au début des années 90, Sun travaillait sur un projet visant à concevoir des logiciels simples et performants exécutés dans des PDA (Personnal

Plus en détail

Synchro et Threads Java TM

Synchro et Threads Java TM Synchro et Threads Java TM NICOD JEAN-MARC Master 2 Informatique Université de Franche-Comté UFR des Sciences et Techniques septembre 2008 NICOD JEAN-MARC Synchro et Threads avec Java TM 1 / 32 Sommaire

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

LOG4430 : Architecture et conception avancée

LOG4430 : Architecture et conception avancée LOG4430 : Architecture et conception avancée Abdou Maiga Patrons pour la conception d applications distribuées Département de génie informatique et de génie logiciel École Polytechnique de Montréal Guéhéneuc,

Plus en détail

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java Langages objets Introduction M2 Pro CCI, Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay présentation du module logistique 12 blocs de 4h + 1 bloc 2h = 50h 1h15 cours, 45mn exercices table, 2h TD machine page

Plus en détail

Tutoriel: Création d'un Web service en C++ avec WebContentC++Framework

Tutoriel: Création d'un Web service en C++ avec WebContentC++Framework Tutoriel: Création d'un Web service en C++ avec WebContentC++Framework Gaël de Chalendar CEA LIST / LIC2M Journée de Présentation des Technologies WebContent INSTN 14/12/2009 Présentation de gsoap Plan

Plus en détail

Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques.

Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques. Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques. Généralités sur le Langage Java et éléments syntaxiques....1 Introduction...1 Genéralité sur le langage Java....1 Syntaxe de base du Langage...

Plus en détail

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants.

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. RMI Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. Méthode proche de RPC. Outils et classes qui rendent l'implantation d'appels de méthodes d'objets distants aussi simples

Plus en détail

Licence d'informatique 2004-2005 Examen Programmation orientée objet Juin 2005

Licence d'informatique 2004-2005 Examen Programmation orientée objet Juin 2005 Licence d'informatique 2004-2005 Examen Programmation orientée objet Juin 2005 Durée de l'épreuve : 2 heures TRÈS IMPORTANT : respectez l'ordre des questions. La lisibilité sera un critère important pour

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Cours 4 : Programmation structurée (c) http://www.loria.fr/~tabbone/cours.html 1 Principe - Les méthodes sont structurées en blocs par les structures de la programmation

Plus en détail

JADE : Java Agent DEvelopment framework. Laboratoire IBISC & Départ. GEII Université & IUT d Evry nadia.abchiche@ibisc.univ-evry.

JADE : Java Agent DEvelopment framework. Laboratoire IBISC & Départ. GEII Université & IUT d Evry nadia.abchiche@ibisc.univ-evry. : Java Agent DEvelopment framework Laboratoire IBISC & Départ. GEII Université & IUT d Evry nadia.abchiche@ibisc.univ-evry.fr Introduction à la plateforme JADE 1) Modèle d agent 2) Services 3) Norme FIPA

Plus en détail

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30 Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30 Nom, prénom : Code permanent : Répondez directement sur le questionnaire. Question #1 5% Quelle influence peut avoir le typage dynamique sur la maintenabilité

Plus en détail

Initiation à JAVA et à la programmation objet. raphael.bolze@ens-lyon.fr

Initiation à JAVA et à la programmation objet. raphael.bolze@ens-lyon.fr Initiation à JAVA et à la programmation objet raphael.bolze@ens-lyon.fr O b j e c t i f s Découvrir un langage de programmation objet. Découvrir l'environnement java Découvrir les concepts de la programmation

Plus en détail

TD Objets distribués n 3 : Windows XP et Visual Studio.NET. Introduction à.net Remoting

TD Objets distribués n 3 : Windows XP et Visual Studio.NET. Introduction à.net Remoting IUT Bordeaux 1 2005-2006 Département Informatique Licence Professionnelle ~ SI TD Objets distribués n 3 : Windows XP et Visual Studio.NET Introduction à.net Remoting Partie 1 : l'analyseur de performances

Plus en détail

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation

Plus en détail

Une (petite) introduction à Spring

Une (petite) introduction à Spring Une (petite) introduction à Spring 1 Introduction Le framework Spring 1 est une boite à outils très riche permettant de structurer, d améliorer et de simplifier l écriture d application JEE. Spring est

Plus en détail

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose.

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. Université Paris 7 M2 II Protocole Internet TP3 Mail Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. 1 Protocole SMTP 1. Le protocole SMTP est définit dans

Plus en détail

LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée

LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée LOG4430 : Architecture logicielle et conception avancée Yann-Gaël Guéhéneuc Cadres de référence et plugiciels Département de génie informatique et de génie logiciel École Polytechnique de Montréal Guéhéneuc,

Plus en détail

Cours de Programmation Orientée Objet

Cours de Programmation Orientée Objet Contrat et application à la librairie standard JAVA mailto:marc.champesme@lipn.univ-paris13.fr 6 février 2011 1 Qu est ce qu une classe? Un exemple en JAVA Résumé Expression du contrat Par des commentaires

Plus en détail

Développement Logiciel

Développement Logiciel Développement Logiciel Éxamen session 1-2012-2013 (Vendedi 25 mai, 9h-11h) Seuls les documents liés directement au cours sont autorisés (comme dit sur le site) : sujets de TD, notes de cours, notes personnelles

Plus en détail

Info0604 Programmation multi-threadée. Cours 5. Programmation multi-threadée en Java

Info0604 Programmation multi-threadée. Cours 5. Programmation multi-threadée en Java Info0604 Programmation multi-threadée Cours 5 Programmation multi-threadée en Java Pierre Delisle Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique 18 février 2015 Plan

Plus en détail

6.1 Une classe simple pour représenter des comptes bancaires

6.1 Une classe simple pour représenter des comptes bancaires Chapitre 6 Héritage Ce chapitre du cours traite de concepts relatifs à la programmation objet (hiérarchie de classe, héritage, extension, masquage) et sera illustré par un exemple de représentation de

Plus en détail

Chapitre 10. Les interfaces Comparable et Comparator 1

Chapitre 10. Les interfaces Comparable et Comparator 1 Chapitre 10: Les interfaces Comparable et Comparator 1/5 Chapitre 10 Les interfaces Comparable et Comparator 1 1 Ce chapitre a été extrait du document "Objets, Algorithmes, Patterns" de [René Lalement],

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Traitement de données

Traitement de données Traitement de données Présentation du module TINI Présentation du module : Le module Tini se décline en plusieurs versions, il est constitué d une carte d application et d un module processeur : Les modules

Plus en détail

4.5 Practice : MaxTemperature avec plusieurs langages de programmation

4.5 Practice : MaxTemperature avec plusieurs langages de programmation 4.5 Practice : MaxTemperature avec plusieurs langages de programmation 4.5.1 Java A partir de la section précédente, on peut réécrire le programme Java pour résoudre MaxTempérature comme ci-dessus. import

Plus en détail

Java Licence Professionnelle 2009-2010. Cours 7 : Classes et méthodes abstraites

Java Licence Professionnelle 2009-2010. Cours 7 : Classes et méthodes abstraites Java Licence Professionnelle 2009-2010 Cours 7 : Classes et méthodes abstraites 1 Java Classes et méthodes abstraites - Le mécanisme des classes abstraites permet de définir des comportements (méthodes)

Plus en détail

Objets et Programmation. origine des langages orientés-objet

Objets et Programmation. origine des langages orientés-objet Objets et Programmation origine des langages orientés-objet modularité, encapsulation objets, classes, messages exemples en Java héritage, liaison dynamique G. Falquet, Th. Estier CUI Université de Genève

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 6 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 1ère partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Introduction 2 les étapes de la connexion

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Intergiciel - concepts de base

Intergiciel - concepts de base Intergiciel - concepts de base Ada Diaconescu, Laurent Pautet & Bertrand Dupouy ada.diaconescu _at_ telecom-paristech.fr Rappel : système réparti Système constitué de multiples ressources informatiques

Plus en détail

Calcul Parallèle. Cours 5 - JAVA RMI

Calcul Parallèle. Cours 5 - JAVA RMI Calcul Parallèle Cours 5 - JAVA RMI Eric Goubault Commissariat à l Energie Atomique & Chaire Ecole Polytechnique/Thalès Saclay Le 28 février 2012 Eric Goubault 1 28 février 2012 Remote Method Invocation

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Architecture logicielle technologies de developpement en environnement

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Architecture logicielle technologies de developpement en environnement Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Architecture logicielle technologies de developpement en environnement distribué Éric Leclercq Département IEM / Laboratoire LE2i Septembre 2014

Plus en détail

RMI le langage Java XII-1 JMF

RMI le langage Java XII-1 JMF Remote Method Invocation (RMI) XII-1 Introduction RMI est un ensemble de classes permettant de manipuler des objets sur des machines distantes (objets distants) de manière similaire aux objets sur la machine

Plus en détail

Utiliser Java sans BlueJ

Utiliser Java sans BlueJ Conception objet en Java avec BlueJ une approche interactive Utiliser Java sans BlueJ Michael Kölling version française: Patrice Moreaux Rédigé avec 1.0 Conception objet en Java avec BlueJ une approche

Plus en détail

L'API Java Speech. L'architecture de l'api, les utilisations, l'architecture des applications. Les "classes" java, les grammaires.

L'API Java Speech. L'architecture de l'api, les utilisations, l'architecture des applications. Les classes java, les grammaires. Page 1 of 7 L'API Java Speech L'architecture de l'api, les utilisations, l'architecture des applications Les "classes" java, les grammaires s Java Speech Java Speech est une API permettant au programmes

Plus en détail

Théorie des Langages

Théorie des Langages Théorie des Langages AntLR - Générateur d analyseurs Claude Moulin Université de Technologie de Compiègne Printemps 2015 Sommaire 1 Introduction 2 AntLR ANTLR : ANother Tool for Language Recognition URL

Plus en détail

Lambda! Rémi Forax Univ Paris-Est Marne-la-Vallée

Lambda! Rémi Forax Univ Paris-Est Marne-la-Vallée Lambda! Rémi Forax Univ Paris-Est Marne-la-Vallée forax at univ-mlv dot fr - ParisJUG Java.next() - Mars 2012 What Else? Lambda == Inner class? Java a des lambdas depuis la version 1.1 Exemple utilisant

Plus en détail

Programmation par RPC et Java-RMI :

Programmation par RPC et Java-RMI : 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3.2 et JavaRMI Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique du

Plus en détail

Apache STORM. Version 1.0. avec des fichiers

Apache STORM. Version 1.0. avec des fichiers Apache STORM avec des fichiers Version 1.0 Rédacteur : Philippe Lacomme (placomme@isima.fr) Date : 3 septembre 2015 Liste des modifications Date : 9/09/2015 Auteur : Philippe Lacomme Modifications : ajout

Plus en détail

Serveur d'archivage 2007 Installation et utilisation de la BD exist

Serveur d'archivage 2007 Installation et utilisation de la BD exist Type du document Procédure d'installation Auteur(s) Eric Bouladier Date de création 26/02/20007 Domaine de diffusion tous Validé par Equipe Versions Date Auteur(s) Modifications V1.00 26/02/2007 Eric Bouladier

Plus en détail

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet CORBA avec OpenORB Samir Torki et Patrice Torguet 1 Présentation de CORBA CORBA (Common Object Request Broker Architecture) est un standard décrivant une architecture pour la mise en place d objets distribués.

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 Evolution des Systèmes d Information 2 Qu est ce qu une application répartie? Il s agit d une application découpée en plusieurs unités Chaque unité peut être placée

Plus en détail

Un ordonnanceur stupide

Un ordonnanceur stupide Un ordonnanceur simple Université Paris Sud L objet des exercices qui suivent est de créer un ordonanceur implantant l algorithme du tourniquet ( round-robin scheduler ). La technique utilisée pour élire

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

Encapsulation. L'encapsulation consiste à rendre les membres d'un objet plus ou moins visibles pour les autres objets.

Encapsulation. L'encapsulation consiste à rendre les membres d'un objet plus ou moins visibles pour les autres objets. Encapsulation L'encapsulation consiste à rendre les membres d'un objet plus ou moins visibles pour les autres objets. La visibilité dépend des membres : certains membres peuvent être visibles et d'autres

Plus en détail

Formation ESUP Portail Cours 4

Formation ESUP Portail Cours 4 Formation ESUP Portail Cours 4 http://www.esup-portail.org 1 Plan Prérequis Outils Normes Esup portail Canal uportal Publication d'un canal Web services 2 Prérequis Java Ant XML XSL/XSLT 3 Outils http://www.esup-portail.org/consortium/espace/normes_1c/tech/build/index.

Plus en détail

Programmation Réseau. Sécurité Java. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr. UFR Informatique 2012-2013. jeudi 4 avril 13

Programmation Réseau. Sécurité Java. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr. UFR Informatique 2012-2013. jeudi 4 avril 13 Programmation Réseau Sécurité Java Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr UFR Informatique 2012-2013 Java Sécurité? différentes sécurités disponibles et contrôlables intégrité contrôle d accès signature/authentification/cryptographie

Plus en détail

Pour plus de détails concernant le protocole TCP conférez vous à la présentation des protocoles Internet enseignée pendant.

Pour plus de détails concernant le protocole TCP conférez vous à la présentation des protocoles Internet enseignée pendant. Chapitre 7 Le mode de communication en connexion est, a priori, supporté par le protocole TCP. Ce protocole fournit une communication fiable; les données sont transmises comme chaînes d octets. Avant de

Plus en détail

2 Chapitre 1 Introduction

2 Chapitre 1 Introduction 1 Introduction Ce livre présente les Enterprise JavaBeans 2.0 et 1.1 qui constituent la troisième et la deuxième version de la spécification des Enterprise JavaBeans. Tout comme la plate-forme Java a révolutionné

Plus en détail

Exceptions. 1 Entrées/sorties. Objectif. Manipuler les exceptions ;

Exceptions. 1 Entrées/sorties. Objectif. Manipuler les exceptions ; CNAM NFP121 TP 10 19/11/2013 (Séance 5) Objectif Manipuler les exceptions ; 1 Entrées/sorties Exercice 1 : Lire un entier à partir du clavier Ajouter une méthode readint(string message) dans la classe

Plus en détail

Patrons de Conception (Design Patterns)

Patrons de Conception (Design Patterns) Patrons de Conception (Design Patterns) Introduction 1 Motivation Il est difficile de développer des logiciels efficaces, robustes, extensibles et réutilisables Il est essentiel de comprendre les techniques

Plus en détail

M2PLS - M2EID TP SPRING

M2PLS - M2EID TP SPRING M2PLS - M2EID TP SPRING Référence du document : Http://www-lipn.univ-paris13.fr/M2PLS/tp_spring.pdf Dernière modification : 25/11/11 Type de document : Travaux pratiques Rédacteur : Fortier Michael fortier@univ-paris13,fr

Plus en détail

Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184. Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com

Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184. Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184 Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com Présentaion : Mobile 3D Graphics API JSR 184 M3G :présentation Package optionnel de l api J2ME. Prend

Plus en détail

Programmation MacOSX / ios

Programmation MacOSX / ios Programmation MacOSX / ios Master Ingénierie Informatique 2011-2012 Jean-Baptiste.Yunès@liafa.jussieu.fr deux extensions objets de C : C++ (Stroustrup) Objective-C (Cox & Love) ajout de constructions à

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées. Informations de mise en œuvre

Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées. Informations de mise en œuvre Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées Informations de mise en œuvre Mai 2008 1/11

Plus en détail

LOG4430 : architecture logicielle et conception avancée

LOG4430 : architecture logicielle et conception avancée LOG4430 : architecture logicielle et conception avancée Yann-Gaël Guéhéneuc Architectures Partie 1/2 Tiré du cours de Julie Vachon Département de génie informatique et de génie logiciel École Polytechnique

Plus en détail

Package java.net. Interfaces Interface ContentHandlerFactory Interface SocketImplFactory Interface URLStreamHandlerFactory

Package java.net. Interfaces Interface ContentHandlerFactory Interface SocketImplFactory Interface URLStreamHandlerFactory Package java.net Classes class ContentHandler class DatagramPacket class DatagramSocket class InetAddress final class ServerSocket final class Socket class SocketImpl final class URL abstract class URLConnection

Plus en détail

Threads. Threads. USTL http://www.lifl.fr/ routier 1

Threads. Threads. USTL http://www.lifl.fr/ routier 1 Threads USTL http://www.lifl.fr/ routier 1 Rappels - Définitions un Process est un programme qui tourne et dispose de ses propres ressources mémoire. OS multi-tâche plusieurs process en concurrence un

Plus en détail

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services)

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Intergiciels Introduction Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Bas niveau : Sockets Haut niveau : Intergiciels (Middleware) Appel de procédure à distance (RPC),

Plus en détail

EXAMEN DE JAVA 2010-2011

EXAMEN DE JAVA 2010-2011 NOM : PRÉNOM : TP : G TP EXAMEN DE JAVA 2010-2011 Consignes : avec documents, mais sans téléphone, ordinateur ou autre moyen de communication. Durée : 2h Recommandations : Le code doit être écrit en JAVA

Plus en détail

JOnAS Day 5.1. Outils de développements

JOnAS Day 5.1. Outils de développements JOnAS Day 5.1 Outils de développements Agenda Introduction Plugin Eclipse (JOPE) Plugin NetBeans (JOnbAS) Cargo 2 Bull, 2009 JOnAS Day 5.1 Objectifs - Réduire les temps de développement - Construction

Plus en détail

Web Tier : déploiement de servlets

Web Tier : déploiement de servlets Web Tier : déploiement de servlets 1 / 35 Plan 1 Introduction 2 Servlet : Principe de fonctionnement 3 Création et développement sur un serveur JEE 4 Quelques méthodes de l API des servlets 5 Utilisation

Plus en détail

RAPPELS SUR LES METHODES HERITEES DE LA CLASSE RACINE Object ET LEUR SPECIALISATION (i.e. REDEFINITION)

RAPPELS SUR LES METHODES HERITEES DE LA CLASSE RACINE Object ET LEUR SPECIALISATION (i.e. REDEFINITION) CLASSE RACINE Object ancêtre de toutes les classes RAPPELS SUR LES METHODES HERITEES DE LA CLASSE RACINE Object ET LEUR SPECIALISATION (i.e. REDEFINITION) définit donc des méthodes héritées par toutes

Plus en détail

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Architecture Doctorant: Directeurs de thèse: Bechir ZALILA

Plus en détail