En direct des Marchés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En direct des Marchés"

Transcription

1 Bruxelles, le mercredi 8 juillet 2015 Madame, Monsieur, La réunion de la dernière chance hier est donc devenue celle de l avant-dernière chance et il faudra attendre dimanche pour connaitre la véritable réunion de la dernière chance. D ici cette ultime date butoir, la Grèce doit faire des propositions concrètes et tangibles à ses partenaires pour espérer obtenir un nouveau plan d aide. On aura donc d abord une réunion de l Eurogroupe samedi pour évaluer les mesures proposées par la Grèce, et ensuite un sommet de tous les chefs d État et de gouvernement de l Union européenne dimanche. Et dimanche soir cela passe ou cela casse. Jean-Claude Juncker l a clairement énoncé «je suis fermement contre un «Grexit» mais je ne pourrai pas l empêcher si le gouvernement grec ne fait pas ce qu il doit faire». Et les pays de la zone euro ont déjà prévu un scénario détaillé en cas de sortie de la zone euro. Jusqu à dimanche, la BCE va continuer à assurer la liquidité minimum et certaines banques grecques pourraient rouvrir pour assurer le service minimum. Les bourses européennes n ont pas du tout apprécié le fait que la Grèce soit arrivée sans nouvelles propositions à l Eurogroupe et ont dévissé lourdement. Mais les marchés boursiers sont confrontés à des mouvements encore plus inquiétants et une forte hausse de la volatilité. Le ralentissement de l économie chinoise continue d inquiéter fortement et surtout la poursuite de la baisse de l indice de la bourse de Shanghai. Si finalement hier en fin de séance, la baisse a été limitée, la baisse ce matin est de plus de 3 % et a entrainé dans son sillage le Nikkei qui perd plus de 2 %. Et encore le début de séance avait plus catastrophique avec un recul de 8 %, alors que les autorités ont tout fait pour calmer le jeu et éviter une poursuite du mouvement de correction. À côté de cela, il faut mettre en exergue l impact de la baisse du prix du baril et des autres matières premières qui vient malmener les marchés et les devises. Les matières premières ont connu une nouvelle correction avec les craintes liées au ralentissement en Chine, mais aussi parce que l on a assisté à un mouvement de refuge vers les valeurs sûres comme le dollar et les obligations d État au détriment des matières premières. En plus, l imminence d un accord avec l Iran devrait ouvrir toutes grandes les vannes des champs pétroliers à l exportation. Alors que la production aux États-Unis ne faiblit pas et que l on connait déjà un excédent d offre. Des devises comme le dollar australien, le dollar canadien et la couronne norvégienne sont évidemment malmenées et cette dernière a encore accentué son recul par rapport à l euro avec un niveau de contre la veille. Les rendements des obligations américaines et allemandes ont reculé sensiblement, mais paradoxalement par contre l or ne joue absolument pas le rôle de valeur refuge et a subi une correction sévère comme les autres matières premières.

2 Devises 8/jul/15 7:52 Bourses Taux Courts Dernier cours Extrêmes du jour Indice Niveau %Chng Eonia -0,120% EUR/USD 1,1007 1,1018 1,0972 Dow Jones ,91 0,53% Euribor 1 mois -0,069% EUR/GBP 0,7122 0,7134 0,7102 S&P ,34 0,61% Euribor 3 mois -0,018% GBP/USD 1,5453 1,5465 1,5424 Nikkei ,82-2,78% Euribor 6 mois 0,049% EUR/CHF 1,0409 1,0427 1,0395 DJ Euro stoxx ,19-2,11% Euribor 12 mois 0,164% EUR/CAD 1,4002 1,4013 1,3957 Cac ,64-2,27% EUR/AUD 1,4834 1,487 1,475 Bel ,86-1,58% Libor USD 1 mois 0,190% EUR/NZD 1,6559 1,6577 1,6485 Dax ,78-1,96% Libor USD 3 mois 0,283% EUR/SEK 9,3710 9,3830 9,3543 Hang Seng ,31-4,21% Libor USD 6 mois 0,444% EUR/NOK 8,9878 8,9987 8,9720 EUR/PLN 4,2122 4,214 4,203 Taux Longs %Var jour EUR/HUF 316,3 317, ,1 T-bond 10 ans 2,21% -4,12% EUR IRS 2 ans 0,14% EUR/CZK 27,09 27,14 27,07 Bund 10 ans 0,65% -14,53% EUR IRS 3 ans 0,20% EUR/JPY 134,25 134,96 133,91 OLO 10 ans 1,18% -7,74% EUR IRS 5 ans 0,44% USD/JPY 121,98 122,57 121,87 EUR IRS 10 ans 1,11% EUR/CNH 6,8457 6,8510 6,8290 Brent $55,63-0,41% USD/CNH 6,2177 6,2111 6,2073 WTC $52,28-0,29% US IRS 2 ans 0,79% EUR/MXN 17, , ,3490 US IRS 3 ans 1,12% EUR/INR 69,949 70, ,6700 Once d'or $ 1.151,40-1,37% US IRS 5 ans 1,62% EUR/HKD 8,5353 8,5436 8,5085 US IRS 10 ans 2,30% EUR/TRY 2,9611 2,9636 2,9506 EUR/BRL 3,5039 3,5095 3,4926 USD/BRL 3,1863 0,0000 0,0000 Evolution du rendement de l obligation grecque à 2 ans Daily GR2YT=RR 9/01/ /07/2015 (GMT) Yield 49, januari 2015 februari 2015 maart 2015 april 2015 mei 2015 juni 2015 juli 2015 Auto

3 Archives Cliquez sur la date pour atteindre la page souhaitée : Bruxelles, le mardi 7 juillet Bruxelles, le lundi 6 juillet Bruxelles, le vendredi 3 juillet Bruxelles, le jeudi 2 juillet

4 Bruxelles, le mardi 7 juillet 2015 Madame, Monsieur, Rien ne semble empêcher la bourse de Shanghai de poursuivre sa correction, avec ce matin une nouvelle baisse de plus de 3%. Les mesures prisent par les autorités tardent en tout cas à faire leur effet. Faut-il y voir un lien, mais les matières premières ont connu des corrections sensibles. Ainsi le minerai de fer a chuté de - 3.9%, le cuivre de -4.8% et le baril de pétrole de -8% sur ces derniers jours. Conséquence, des devises comme le dollar canadien ou la couronne norvégienne ont été mises sous pression. Dans le cas de la couronne norvégienne, elle est passée de à par rapport à l euro, et a touché en cours de séance son niveau le plus bas depuis janvier. Cette baisse du prix du baril qui affecte directement l économie norvégienne relance les perspectives de baisse de taux lors de la prochaine réunion en septembre. L euro s est donc renforcé par rapport à certaines devises hier et a fait preuve d une fameuse résilience après le «non» grec. Le calme avant la tempête? Les marchés boursiers ont certes corrigé, mais tout cela est resté dans des proportions raisonnables et sans véritable tension. La volatilité demeure élevée mais avec un indice de volatilité (indice VIX) à 17, nous n avons même pas retrouvé les niveaux de début d année. Et pourtant, la probabilité d un «Grexit» s est renforcée après le résultat du référendum et est au-delà des 50%. Pour le moment, c est sans doute la BCE qui détient la clef de cette relative nonchalance des marchés. Cette dernière a publié le communiqué suivant "Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a décidé aujourd'hui de maintenir l'ela pour les banques grecques au niveau décidé le 26 juin 2015 après avoir discuté d'une proposition de la Banque de Grèce, et le Conseil des gouverneurs est résolu à employer tous les instruments disponibles dans le cadre de son mandat". La BCE maintient à bout de bras le secteur financier grec, mais elle ne pourra plus continuer si les négociations ne reprennent pas. Conséquence, les banques grecques vont rester fermées encore au minimum deux jours et surtout elles vont rapidement épuiser le fond de réserve si ce dernier n est pas augmenté. Le sommet de ce soir doit donc accoucher d une reprise des négociations avec de nouvelles propositions de la Grèce sur la table. Sinon, le pays va tout droit à la faillite avec la nécessité de créer une nouvelle monnaie pour permettre à l économie de tourner. Heures cruciales en perspective, mais faible espoir.

5 Devises 7/jul/15 7:19 Bourses Taux Courts Dernier cours Extrêmes du jour Indice Niveau %Chng Eonia -0,122% EUR/USD 1,1032 1,1059 1,1024 Dow Jones ,58-0,26% Euribor 1 mois -0,068% EUR/GBP 0,7075 0,7088 0,7065 S&P ,76-0,39% Euribor 3 mois -0,016% GBP/USD 1,559 1,5608 1,5581 Nikkei ,05 1,35% Euribor 6 mois 0,049% EUR/CHF 1,0414 1,0426 1,0402 DJ Euro stoxx ,20-2,22% Euribor 12 mois 0,164% EUR/CAD 1,3961 1,3989 1,3951 Cac ,54-2,01% EUR/AUD 1,4726 1,478 1,472 Bel ,87-1,53% Libor USD 1 mois 0,187% EUR/NZD 1,655 1,6577 1,6501 Dax ,63-1,52% Libor USD 3 mois 0,284% EUR/SEK 9,3549 9,3629 9,3476 Hang Seng ,28-1,63% Libor USD 6 mois 0,445% EUR/NOK 8,9257 8,9403 8,9216 EUR/PLN 4,2 4,201 4,198 Taux Longs %Var jour EUR/HUF 316,28 316, ,74 T-bond 10 ans 2,31% 0,39% EUR IRS 2 ans 0,12% EUR/CZK 27,15 27,17 27,10 Bund 10 ans 0,76% 4,23% EUR IRS 3 ans 0,18% EUR/JPY 135,28 135,67 135,18 OLO 10 ans 1,28% 2,73% EUR IRS 5 ans 0,47% USD/JPY 122,63 122,80 122,51 EUR IRS 10 ans 1,15% EUR/CNH 6,8552 6,8692 6,8500 Brent $55,87-4,05% USD/CNH 6,2136 6,2091 6,2070 WTC $52,43-7,82% US IRS 2 ans 0,84% EUR/MXN 17, , ,3178 US IRS 3 ans 1,16% EUR/INR 69,921 70, ,7980 Once d'or $ 1.167,38 0,09% US IRS 5 ans 1,69% EUR/HKD 8,5545 8,5736 8,5470 US IRS 10 ans 2,38% EUR/TRY 2,9567 2,9638 2,9547 EUR/BRL 3,4614 3,4706 3,4587 USD/BRL 3,1364 0,0000 0,0000 Evolution du prix du Brent Daily BFO- 8/07/ /07/2015 (LON) Price USD Bbl , jul 14 aug 14 sep 14 okt 14 nov 14 dec 14 jan 15 feb 15 mrt 15 apr 15 mei 15 jun 15 jul 15 Auto

6 Bruxelles, le lundi 6 juillet 2015 Madame, Monsieur, Et maintenant? Premier constat, l euro n a pratiquement pas bougé par rapport à la majorité des devises. Les bourses devraient connaitre un deuxième lundi dans le rouge vif, comme l indique le recul de plus de 2% du Nikkei ce matin. Les banques grecques devraient encore rester fermées et probablement encore pour un moment. La BCE doit se prononcer ce matin sur une augmentation ou pas du fond de liquidité aux banques grecques. Mais très probablement elle ne devrait pas augmenter le montant en l absence d éléments neufs. Les échéances ne sont pas envolées comme par miracle et la prochaine est le 20 juillet envers la BCE. Les spreads devraient de nouveau s élargir entre le bund et les obligations des pays périphériques, mais la BCE devrait rester attentive et sera prête à augmenter ses rachats si nécessaire. Un sommet de la zone euro se tiendra demain soir, avec une réunion de l Eurogroupe avant ce dernier. Information de dernière minute, le ministre grec des Finances Varoufakis a annoncé sa démission. Une incertitude de plus. Même si toute l attention sera focalisée sur la suite des événements, malgré tout la Grèce au niveau de l économie mondiale ne pèse pas grand chose et il ne faut pas ignorer ce qui se passe ailleurs. Comme le montre le graphe, la bourse de Shanghai a connu une correction de 30% ces derniers jours après une forte hausse spéculative. Les autorités ont décidé de prendre des mesures de soutien pour éviter de voir ce mouvement encore s accélérer. Parmi ces mesures on retrouve le report de l introduction de nouvelles valeurs pour ne pas provoquer de vente des titres existants. D autre part, des fonds se sont engagés à procéder à des achats d actions. Cette forte correction sur la bourse de Shanghai n a heureusement pas eu de répercussion sur les autres bourses, car elle est assez domestique et peu d investisseurs étrangers ont osé s aventurer sur ce marché. Autre élément à suivre, le début de la publication des résultats des sociétés aux États- Unis. Comme les prévisions sont relativement faibles, on pourrait connaître de bonnes surprises, surtout que le dollar et le pétrole se sont stabilisés sur le deuxième trimestre.

7 Devises 6/jul/15 8:06 Bourses Taux Courts Dernier cours Extrêmes du jour Indice Niveau %Chng Eonia -0,116% EUR/USD 1,1067 1,1082 1,0967 Dow Jones ,11-0,16% Euribor 1 mois -0,067% EUR/GBP 0,7096 0,7110 0,7050 S&P ,78 0,00% Euribor 3 mois -0,015% GBP/USD 1,5592 1,5595 1,5531 Nikkei ,12-2,08% Euribor 6 mois 0,049% EUR/CHF 1,0424 1,0433 1,0357 DJ Euro stoxx ,76-0,62% Euribor 12 mois 0,163% EUR/CAD 1,394 1,3956 1,3805 Cac ,22-0,57% EUR/AUD 1,4756 1,478 1,466 Bel ,97-0,89% Libor USD 1 mois 0,188% EUR/NZD 1,6501 1,6564 1,6413 Dax ,39-0,37% Libor USD 3 mois 0,284% EUR/SEK 9,3857 9,3931 9,3612 Hang Seng ,11-4,05% Libor USD 6 mois 0,448% EUR/NOK 8,8733 8,8851 8,8413 EUR/PLN 4,202 4,207 4,187 Taux Longs %Var jour EUR/HUF 315,99 316, ,4 T-bond 10 ans 2,30% -3,61% EUR IRS 2 ans 0,10% EUR/CZK 27,09 27,12 27,08 Bund 10 ans 0,73% -15,13% EUR IRS 3 ans 0,18% EUR/JPY 135,57 135,74 133,67 OLO 10 ans 1,26% -5,40% EUR IRS 5 ans 0,43% USD/JPY 122,49 122,70 121,72 EUR IRS 10 ans 1,18% EUR/CNH 6,8744 6,8778 6,8350 Brent $58,23-4,04% USD/CNH 6,2121 6,2080 6,2040 WTC $56,88 0,00% US IRS 2 ans 0,82% EUR/MXN 17,47 17, ,2645 US IRS 3 ans 1,17% EUR/INR 70,353 70, ,5070 Once d'or $ 1.166,58-0,03% US IRS 5 ans 1,67% EUR/HKD 8,5799 8,5915 8,5015 US IRS 10 ans 2,38% EUR/TRY 2,989 2,9933 2,9828 EUR/BRL 3,4684 3,4731 3,4371 USD/BRL 3,1337 0,0000 0,0000 Daily.SSEC 7/07/ /07/2015 (SHA) Price CNY , Auto jul 14 aug 14 sep 14 okt 14 nov 14 dec 14 jan 15 feb 15 mrt 15 apr 15 mei 15 jun 15 jul 15

8 Bruxelles, le vendredi 3 juillet 2015 Madame, Monsieur, Vaste débat sur une hausse des taux ou pas en septembre de la part de la FED après les chiffres du chômage. Il faut dire que ces chiffres sont pleins de contradiction ce qui ne simplifie évidemment pas l interprétation. Le taux de chômage a reculé à 5.3 %, soit son niveau le plus bas depuis avril Les créations d emploi n ont été que de et en plus les chiffres des deux derniers mois ont été amputés de créations d emploi. Ce qui préoccupe plus certains est le fait que le taux de participation a reculé de 62.9 % à 62.6 %, soit son niveau le plus bas depuis octobre Et pour être complet, le salaire horaire moyen est resté inchangé d un mois à l autre, soit une hausse de 2 % sur un an. Le rendement du treasury a certes légèrement reflué, mais le rythme des créations d emploi reste au-dessus des ce qui est un élément important. Grosse surprise de la part de la banque centrale suédoise qui a abaissé de % son taux central pour le porter à %. Cette décision est clairement justifiée par la fermeté de la couronne suédoise à cause du programme de rachat d obligations de la BCE qui dilue la valeur de l euro et à cause bien évidemment de la crise grecque. D ailleurs, la couronne suédoise est passée de à par rapport à l euro sur la seule journée d hier. Ce n est donc pas pour des considérations liées à l état de l économie, alors que l inflation est repartie en territoire positif et que la croissance a été de 2.5 % au premier trimestre, que la banque centrale a agi. En plus, elle a augmenté de 45 milliards de couronnes suédoises son programme de rachat d obligations et est prête à agir sur le marché des changes si nécessaire. À la veille d un référendum crucial, le FMI a décidé de sortir un rapport explosif sur l état de la Grèce. «En se fondant sur les seuils qui ont été convenus en novembre 2012, une décote impliquant une réduction de la dette de plus de 30 % du PIB serait nécessaire pour atteindre les objectifs de dette fixés en novembre 2012» écrit le FMI. Et le FMI va plus loin en évoquant la nécessité sans doute de porter à 20 ans le moratoire sur les remboursements et à 40 ans la période d amortissement sur les prêts actuels. Le FMI estime les besoins supplémentaires de la Grèce à 36 milliards d euros. Ce rapport donne évidemment des arguments aux partisans du «non», mais pointe aussi la nette dégradation de l économie ce qui donne des arguments aux partisans du «oui». Lundi matin quel que soit le résultat il n y aura pas de Grexit mais il y aura une nouvelle étape, à savoir la chute très probable du gouvernement en cas de victoire du «oui» et des élections en septembre, ou une reprise des négociations sur des bases encore plus tendues en cas de victoire du «non».

9 Devises 3/jul/15 7:53 Bourses Taux Courts Dernier cours Extrêmes du jour Indice Niveau %Chng Eonia -0,121% EUR/USD 1,1093 1,1099 1,1079 Dow Jones ,11-0,16% Euribor 1 mois -0,066% EUR/GBP 0,7105 0,7108 0,7091 S&P ,78-0,03% Euribor 3 mois -0,015% GBP/USD 1,561 1,5622 1,5599 Nikkei ,94 0,00% Euribor 6 mois 0,048% EUR/CHF 1,0450 1,0468 1,0447 DJ Euro stoxx ,25-0,94% Euribor 12 mois 0,163% EUR/CAD 1,3915 1,3938 1,3886 Cac ,56-0,98% EUR/AUD 1,4617 1,465 1,450 Bel ,27-0,46% Libor USD 1 mois 0,188% EUR/NZD 1,652 1,6539 1,6459 Dax ,35-0,73% Libor USD 3 mois 0,284% EUR/SEK 9,3634 9,3798 9,3568 Hang Seng ,32-0,08% Libor USD 6 mois 0,455% EUR/NOK 8,8226 8,8304 8,8201 EUR/PLN 4,1885 4,191 4,185 Taux Longs %Var jour EUR/HUF 314,48 314, ,48 T-bond 10 ans 2,38% -1,89% EUR IRS 2 ans 0,13% EUR/CZK 27,21 27,25 27,21 Bund 10 ans 0,86% 3,87% EUR IRS 3 ans 0,21% EUR/JPY 136,48 136,68 136,18 OLO 10 ans 1,33% 3,89% EUR IRS 5 ans 0,51% USD/JPY 123,06 123,19 122,79 EUR IRS 10 ans 1,23% EUR/CNH 6,8807 6,8850 6,8724 Brent $60,66-0,48% USD/CNH 6,2037 6,2061 6,2024 WTC $56,88-0,02% US IRS 2 ans 0,89% EUR/MXN 17, , ,3401 US IRS 3 ans 1,26% EUR/INR 70,313 70, ,1260 Once d'or $ 1.167,00-0,02% US IRS 5 ans 1,74% EUR/HKD 8,5985 8,6037 8,5879 US IRS 10 ans 2,46% EUR/TRY 2,9814 2,9833 2,9723 EUR/BRL 3,4367 3,4386 3,4300 USD/BRL 3,0958 0,0000 0,0000

10 Bruxelles, le jeudi 2 juillet 2015 Madame, Monsieur, Finalement, aucune avancée majeure dans le dossier grec, les Européens attendant le résultat du référendum, le Premier ministre grec appelant à voter «non» pour pouvoir retourner négocier. La situation est donc complètement figée, même si de nouvelles propositions de la part d Alexis Tsipras ont provoqué un accès d euphorie sur les bourses européennes. La divergence est de plus en plus grande entre la Grèce et ses partenaires, à l instar de l indice PMI manufacturier. Comme le montre le graphe, depuis l arrivée d Alexis Tsipras, l indice PMI en Grèce s est complètement décorrélé par rapport à l indice PMI de la zone euro. Alors que l indice PMI dans la zone euro s est inscrit à son niveau le plus haut depuis 14 mois à 52.5, celui en Grèce s enfonce inexorablement. Et clairement, le dossier grec pèse sur le moral des entreprises et empêche une reprise plus solide. Car on observe un ralentissement et donc un recul de cet indice en Espagne, en Italie et en Irlande, seuls la France et les Pays-Bas affichant une hausse de leur indice. Et même en Grande-Bretagne, il faut aussi constater un recul de l indice PMI qui se situe à son niveau le plus bas depuis 2 ans. Aux États-Unis, au contraire, l indice ISM manufacturier a progressé à 53.5 contre Autre nouvelle encourageante, selon le bureau ADP, l économie américaine a créé emplois en juin dans le secteur privé, soit le chiffre le plus élevé depuis décembre. Ce chiffre est déjà une bonne indication de la tendance sur le marché de l emploi aux États-Unis, alors que le taux de chômage est attendu à 5.4% contre 5.5% et que les créations d emploi devraient être de contre le mois passé. Ces chiffres renforcent le scénario d une hausse des taux en septembre de la part de la FED, ce qui explique la remontée sensible du rendement du treasury 10 ans. Cette hausse de taux se rapproche et se justifie pour plusieurs raisons que j ai détaillées dans un article publié sur le site de la RTBF que vous pouvez retrouver via le lien Pas d amélioration, au contraire, au Brésil avec un indice PMI manufacturier à 46.5 en légère hausse par rapport au 45.9 du mois passé. Mais il confirme que l activité manufacturière devrait fortement reculer en 2015 avec un plongeon attendu de 4% d une année à l autre.

11 Devises 2/jul/15 7:52 Bourses Taux Courts Dernier cours Extrêmes du jour Indice Niveau %Chng Eonia -0,123% EUR/USD 1,1072 1,1077 1,1030 Dow Jones ,91 0,79% Euribor 1 mois -0,064% EUR/GBP 0,7092 0,7096 0,7064 S&P ,42 0,69% Euribor 3 mois -0,014% GBP/USD 1,561 1,5619 1,5596 Nikkei ,00 0,89% Euribor 6 mois 0,049% EUR/CHF 1,0466 1,0487 1,0461 DJ Euro stoxx ,28 2,10% Euribor 12 mois 0,164% EUR/CAD 1,3931 1,3937 1,3884 Cac ,19 1,94% EUR/AUD 1,4469 1,449 1,443 Bel ,09 1,86% Libor USD 1 mois 0,185% EUR/NZD 1,653 1,6542 1,6368 Dax ,50 2,15% Libor USD 3 mois 0,284% EUR/SEK 9,2667 9,2755 9,2563 Hang Seng ,03 0,55% Libor USD 6 mois 0,448% EUR/NOK 8,7654 8,7827 8,7502 EUR/PLN 4,185 4,189 4,182 Taux Longs %Var jour EUR/HUF 313,32 313, ,29 T-bond 10 ans 2,43% 2,79% EUR IRS 2 ans 0,11% EUR/CZK 27,25 27,27 27,22 Bund 10 ans 0,83% 7,96% EUR IRS 3 ans 0,21% EUR/JPY 136,55 136,63 136,00 OLO 10 ans 1,28% 5,33% EUR IRS 5 ans 0,49% USD/JPY 123,35 123,46 123,11 EUR IRS 10 ans 1,20% EUR/CNH 6,8685 6,8730 6,8462 Brent $60,95 1,09% USD/CNH 6,204 6,2056 6,2014 WTC $56,89-4,27% US IRS 2 ans 0,92% EUR/MXN 17, , ,3962 US IRS 3 ans 1,27% EUR/INR 70,368 70, ,1180 Once d'or $ 1.167,00-0,56% US IRS 5 ans 1,81% EUR/HKD 8,5825 8,5864 8,5502 US IRS 10 ans 2,48% EUR/TRY 2,9841 2,9842 2,9704 EUR/BRL 3,4839 3,4864 3,4710 USD/BRL 3,1492 0,0000 0,0000 Indice PMI manufacturier (PMI, 50 = neutre) 50 Zone euro Grèce 40

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

COMPTE CFD STANDARD MT4 Mise à jour le 06/10/2015

COMPTE CFD STANDARD MT4 Mise à jour le 06/10/2015 COMPTE CFD STANDARD MT4 Mise à jour le 06/10/2015 Symbole Instrument Valeur du lot AUDCAD. AUDCHF. AUDJPY. AUDNZD. AUDUSD. CADCHF. CADJPY. CHFHUF. CHFJPY. CHFPLN. EURAUD. EURCAD. EURCHF. EURCZK. EURGBP.

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS. Février 2013

TARIFS ET CONDITIONS. Février 2013 TARIFS ET CONDITIONS Février 2013 Types de comptes 1 Tarifs & Conditions février 2013 Conditions relatives au compte de trading XTB POUR TOUT COMPTE DE TRADING XTB : CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE DE TRADING

Plus en détail

Étape importante pour la zone euro

Étape importante pour la zone euro Étape importante pour la zone euro Plan de sauvetage réussi - Les craintes liées à la dette dans la zone euro se sont finalement apaisées après avoir été à leur paroxysme la semaine dernière. Un effort

Plus en détail

Taille maximale de la position (en USD)

Taille maximale de la position (en USD) Options Binaires Devises Spread si option exercée avant l'expiration USDPLN Dollar Américain/Zloty 10 1400 0 -- 100 100 Marché interbancaire EURPLN Euro/Zloty 10 1400 0 -- 100 100 Marché interbancaire

Plus en détail

Revue de l année. Année clôturée le vendredi 31 décembre 2014. Marchés mondiaux

Revue de l année. Année clôturée le vendredi 31 décembre 2014. Marchés mondiaux Année clôturée le vendredi 31 décembre 2014 Marchés mondiaux INDICES BOURSIERS 31 Dec 14 31 Dec 13 % var. INDICES BOURSIERS 31 Dec 14 31 Dec 13 % var. CAN : S&P/TSX 14 632 13 622 7,4 Suisse : SMI 8 983

Plus en détail

CFD sur Forex Compte Spread Fixe

CFD sur Forex Compte Spread Fixe CFD sur Forex Compte Fixe Symbole de l instrument Nom de l instrument Valeur nominale du lot Pas de cotation Taille d un pip Fixe minimal d un ordre en lots maximal d un ordre en lots Heures de trading

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Weekly Review. Atténuation des tensions sur les devises. L assouplissement quantitatif sera-t-il différent cette fois? Lundi 18 octobre 2010

Weekly Review. Atténuation des tensions sur les devises. L assouplissement quantitatif sera-t-il différent cette fois? Lundi 18 octobre 2010 Atténuation des tensions sur les devises Les tensions à l égard des devises entre les États-Unis et la Chine ont atteint une nouvelle apogée cette semaine lorsque les réserves en devises étrangères de

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Pour la semaine du 31 décembre 2012 :

Pour la semaine du 31 décembre 2012 : Pour la semaine du 31 décembre 2012 : C est dans un climat économique et politique difficile que les marchés entreront cette semaine dans la nouvelle année, inquiets en raison des tergiversations budgétaires

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE 08/03/2010 ANALYSE FINANCIÈRE

ANALYSE FINANCIÈRE 08/03/2010 ANALYSE FINANCIÈRE ANALYSE FINANCIÈRE 08/03/2010 ANALYSE FINANCIÈRE Numéro 02 Lundi 08 Mars 2010 Votre bi-mensuel d actualités et de conseils des marchés financiers SOMMAIRE Tableaux de bord des taux P.3 Actualités financières

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

Les divergences dominent le marché

Les divergences dominent le marché Les divergences dominent le marché L euro a continué de glisser, pour la sixième semaine consécutive, face au dollar américain. Et cette baisse devrait continuer de s accentuer dans les prochains jours,

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Vendredi : Balances commerciales canadienne et américaine; Taux de chômage américain

Vendredi : Balances commerciales canadienne et américaine; Taux de chômage américain Analyse pour la semaine du 1 avril 2013 : Le marché parisien ouvre aujourd'hui un nouveau trimestre dans un contexte européen toujours troublé. Les indices américains finissaient hier la séance à l'équilibre,

Plus en détail

LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE FRAPPE FORT POUR RELANCER L ACTIVITE EN ZONE EURO. prochainement et à la marche vers l union bancaire.

LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE FRAPPE FORT POUR RELANCER L ACTIVITE EN ZONE EURO. prochainement et à la marche vers l union bancaire. La Banque centrale européenne (BCE), dont les initiatives ont d ores et déjà permis de sauver la zone euro, ne cesse d adopter de nouvelles mesures de politique monétaire pour relancer la croissance. Celles

Plus en détail

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Direction de la Recherche Economique Auteur : Philippe Waechter L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Le premier point cette semaine porte sur la croissance modérée de la zone Euro au dernier

Plus en détail

novembre Commentaire de marché

novembre Commentaire de marché novembre 2012 Commentaire de marché SOMMAIRE Introduction Le 25 novembre 2011, le taux OLO à 10 ans battait tout les records en pointant à 5.86%. Un an après, ce même taux bat à nouveau un record à la

Plus en détail

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats PRODUITS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL émis par Société Générale ou Société Générale Effekten GmbH (société ad hoc de droit allemand dont

Plus en détail

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA)

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA) La BNS capitule: Fin du taux plancher Alain Freymond (BBGI Group SA) Changement radical de politique monétaire le 15/1/2015 Les taux d intérêt négatifs remplacent le taux plancher 1. Abandon du taux plancher

Plus en détail

STRATEGIE SEMAINE DU 27/10/14 AU 02/10/14

STRATEGIE SEMAINE DU 27/10/14 AU 02/10/14 STRATEGIE SEMAINE DU 27/10/14 AU 02/10/14 Environnement : Magnifique contre pied des marchés la semaine dernière. En effet, alors que la semaine d avant fut très mouvementée, notamment avec la journée

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS JANVIER 2015

TARIFS ET CONDITIONS JANVIER 2015 TARIFS ET CONDITIONS JANVIER 2015 Brochure tarifaire CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE COMPTE SAXO TRADER COMPTE SAXO PREMIUM COMPTE SAXO PLATINUM Accès à la plateforme téléchargeable (SaxoTrader).... Accès à

Plus en détail

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée?

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Flash Stratégie Janvier 2015 2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Jean Borjeix Paris, le 20 janvier 2015 Dans ce document nous allons tout d abord rapprocher nos

Plus en détail

La Banque nationale suisse surprend les marchés

La Banque nationale suisse surprend les marchés La Banque nationale suisse surprend les marchés 16 janvier 2015 Faits saillants États-Unis : baisse décevante des ventes au détail en décembre. États-Unis : les prix de l essence font diminuer l inflation,

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Analyse pour la semaine du 11 mars 2013 : La hausse se poursuivait encore la semaine dernière sur les principaux indices mondiaux avec un Dow Jones qui évolue désormais sur ses plus hauts historiques à

Plus en détail

Les taux de change s ajustent aux attentes plus tempérées envers les politiques monétaires

Les taux de change s ajustent aux attentes plus tempérées envers les politiques monétaires 18 juin 213 Les taux de change s ajustent aux attentes plus tempérées envers les politiques monétaires Faits saillants La poussée du dollar américain observée en mai s est vite essoufflée. Le repli est

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Art. 3. Virement bancaire a) Déposer via virement bancaire Les frais de virement b) Retirer via virement bancaire Les frais de virement min.

Art. 3. Virement bancaire a) Déposer via virement bancaire Les frais de virement b) Retirer via virement bancaire Les frais de virement min. Annexe 9 Extrait du tarif des taux d'intérêt, les frais et commissions de Deltastock AD. Table des matières I. General Terms... 2 II. Cash Transactions and wire transfers... 2 III. Internet Payments...

Plus en détail

Pour la journée du 06/02/2013

Pour la journée du 06/02/2013 Pour la journée du 06/02/2013! Les principaux indices mondiaux reprenaient hier une grande partie des pertes de ce début de semaine. Outre-Atlantique, le Dow Jones renouait ainsi avec ses plus hauts, sʼadjugeant

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

2 LES MARCHÉS FINANCIERS : ÉVOLUTIONS RÉCENTES ET PERSPECTIVES

2 LES MARCHÉS FINANCIERS : ÉVOLUTIONS RÉCENTES ET PERSPECTIVES LES MARCHÉS FINANCIERS : LES MARCHÉS FINANCIERS : 1. Le marché de la dette souveraine 4. Risque de refinancement des banques 7 3. Les marchés actions 3 4. Les marchés de matières premières 33 5. Les marchés

Plus en détail

Signaux mitigés en provenance de la Fed?

Signaux mitigés en provenance de la Fed? Signaux mitigés en provenance de la Fed? La semaine dernière fut particulièrement intense sur les marchés, avec plusieurs thèmes centraux pour les opérateurs boursiers. Une fois ces thématiques relativement

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. Bruxelles, le 25 septembre 2007. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. En avril 2007, cinquante-quatre banques

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N

BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N 2 «Point de vue» La lettre d information de LGF Patrimoine SOMMAIRE PAGE 1 2 > Les marchés financiers Les marchés, l économie, l actualité PAGE 3 4 > Les SCPI, un outil de

Plus en détail

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active Ce document est destiné à des investisseurs professionnels uniquement Vivienne investissement L analyse quantitative au service de la gestion active OUESSANT Rapport de gestion Printemps-été 2015 Vivienne

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Analyse pour la semaine du 25 mars 2013 : Les investisseurs garderont les yeux rivés sur l'évolution de la situation chypriote en ce début de semaine suite aux discussions de ce weekend. Le président de

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM 29 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 22 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu les pertes accumulées face

Plus en détail

La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse

La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse février La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse Faits saillants L année a débuté dans un environnement difficile, favorisant de nouvelles baisses des taux d intérêt.

Plus en détail

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise de 1929 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège Expliquer la crise de 1929? La crise de 1929 a été l objet de nombreuses publications tentant d expliquer ses causes,

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Plus forte volatilité en vue pour les devises

Plus forte volatilité en vue pour les devises 27 mai 214 Plus forte volatilité en vue pour les devises Faits saillants Les développements que nous anticipons du côté de l économie, des taux d intérêt obligataires et des politiques monétaires des principales

Plus en détail

Informations générales 2 e trimestre 2015. Inform Matières premières : aucune hausse de prix en vue

Informations générales 2 e trimestre 2015. Inform Matières premières : aucune hausse de prix en vue Informations générales 2 e trimestre 2015 Inform Matières premières : aucune hausse de prix en vue A propos de Swisscanto Swisscanto figure parmi les plus grands promoteurs de fonds de placement et prestataires

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

Un nouveau répit pour les emprunteurs

Un nouveau répit pour les emprunteurs février Un nouveau répit pour les emprunteurs Faits saillants Nouvelles inquiétudes concernant les pays émergents. Les perspectives de croissance économique demeurent favorables. Le discours de la Banque

Plus en détail

6 conseils indispensables pour bien

6 conseils indispensables pour bien Copyright (c) 2013-2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés. Offert par Comment bien analyser les indicateurs économiques, l ambiance du marché, et profiter de la psychologie de marché 6 conseils

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

La dette des ménages canadiens demeure très élevée

La dette des ménages canadiens demeure très élevée 12 septembre 2014 La dette des ménages canadiens demeure très élevée Faits saillants États Unis : accélération bienvenue des ventes au détail. Forte hausse du crédit à la consommation en juillet aux États

Plus en détail

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH»

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» 193-202.qxp 09/11/2004 17:19 Page 193 L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» Département analyse et prévision de l OFCE La rentabilité des entreprises s'est nettement redressée en 2003 et 2004. Amorcée aux

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente?

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente? Point de marché Taux européens : Plus raide sera la pente? Depuis l atteinte, le 25 avril dernier, d un rendement de 0,06% pour l obligation allemande de maturité 10 ans, les taux d intérêt à long terme

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3. Données techniques 7

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3. Données techniques 7 Semaine du 05/08/2013 au 08/08/2013 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Chine: les échanges commerciaux retrouvent des couleurs Sur le

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 10, 6 mars. 15) Hemve 31

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 10, 6 mars. 15) Hemve 31 Le CAC vu de Nouillorque (Sem 10, 6 mars. 15) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La BCE et l emploi US font chuter l euro, Le Cac peut-il s affranchir de Wall

Plus en détail

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques Aon Hewitt Le Mois en Bref Mai 2015 Dans cette édition Les Conservateurs proposent une bonification volontaire du RPC 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques 2 Actualités financières 2 Marchés

Plus en détail

EPAIS BROUILLARD SUR DAVOS

EPAIS BROUILLARD SUR DAVOS EPAIS BROUILLARD SUR DAVOS Février N 222 L INDICATEUR AVANCE EST PRESENTE DANS UN ENCART JOINT Comme tous les ans, quelque 2500 personnalités du monde économique et politique se sont rassemblées à Davos

Plus en détail

2014 : l année du dollar américain?

2014 : l année du dollar américain? 14 janvier 214 214 : l année du dollar américain? Faits saillants C est finalement en décembre que la Réserve fédérale américaine (Fed) a annoncé une baisse de ses achats de titres, mais plusieurs facteurs

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Semaine du 20/04/2015 au 24/04/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Etats-Unis : Croissance de 2,7% attendue Sur le plan national -

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0.

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0. REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS Au 30 juin, les marchés boursiers mondiaux ont inscrit des gains pour un Aux États-Unis, la création d emploi a fait un bond et le taux de chômage quatrième trimestre d affilée.

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Crise des subprimes mortgages : quel impact?

Crise des subprimes mortgages : quel impact? 1 Paris, août 2007 Crise des subprimes mortgages : quel impact? L histoire financière des deux dernières décennies semble obéir à une précision de métronome. Le jeudi noir de Wall Street (1987), la crise

Plus en détail

Le huard dans la bourrasque des changements structuraux

Le huard dans la bourrasque des changements structuraux Juillet/Août 15 Le huard dans la bourrasque des changements structuraux L augmentation des incertitudes au sujet de l économie mondiale ne semble pas suffisante pour entamer la détermination de la Réserve

Plus en détail

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com Conférence téléphonique mercredi 6 octobre 2010 11 heures 223, rue Saint honoré 75001 PARIS Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com THEMES DE LA CONFERENCE TELEPHONIQUE 1 ère

Plus en détail

Pour la journée du 24/01/2013

Pour la journée du 24/01/2013 Pour la journée du 24/01/2013! Wall Street marquait hier de nouveaux plus hauts retrouvant ses niveaux de 2007, portée par le report de lʼéchéance du relèvement du plafond de la dette. Républicains et

Plus en détail

Nouvelle vague d assouplissement 1

Nouvelle vague d assouplissement 1 Nouvelle vague d assouplissement 1 Ces derniers mois, une vague d assouplissement des politiques monétaires, largement inattendue, a mobilisé l attention des marchés financiers mondiaux. Dans un contexte

Plus en détail

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 DEGROOF GESTION 1 rond-point des Champs Elysées 75008 PARIS tél. 33 (0)1 45 61 55 55 - www.degroof.fr CARACTERISTIQUES DE L OPCVM Classification : Actions françaises

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Perspectives du marché Un épais brouillard

Perspectives du marché Un épais brouillard Novembre 2009 Perspectives du marché Sommaire La charge de la preuve... 4 Le débat sur le chiffre d affaires... 5 Les devises vont-elles gâcher la fête?... 6 Suivi de la reprise sans emploi... 7 Dexia

Plus en détail

Le poids de la consommation dans le Pib atteint des niveaux

Le poids de la consommation dans le Pib atteint des niveaux AMBASSADE DE FRANCE AUX ETATS-UNIS MISSION FINANCIÈRE FRENCH TREASURY OFFICE 11 RESERVOIR ROAD, NW WASHINGTON D.C. 7 TEL : () 9-33, FAX : () 9-39 E - M A I L : afny@missioneco.org 1 SEVENTH AVENUE, 3 TH

Plus en détail

Mise à jour économique 01 Décembre 2009

Mise à jour économique 01 Décembre 2009 Mise à jour économique 01 Décembre 2009 USD Index, Un scénario en 2 phases À la crise économique De la crise financière La somme de deux crises = 0» Depuis le début de la crise jusqu à aujourd hui, l USD

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

L'argent afflue vers l'euro

L'argent afflue vers l'euro L'argent afflue vers l'euro Au cours des dernières semaines la crise de la dette a ressurgi en Europe. Les obligations portugaises, grecques et irlandaises ont été massivement vendues, tandis que les rendements

Plus en détail

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015 TARIFS DE COURTAGE OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015 La présente brochure a pour objet de vous présenter les principales conditions tarifaires appliquées aux services financiers

Plus en détail

Dégradation de la note de la France un «non event»?

Dégradation de la note de la France un «non event»? 15 novembre 2013 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu Dégradation de la note de la France un «non

Plus en détail

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 Qu est ce que sont les options binaires? Le trading d options binaires, parfois connu sous le nom des options numériques ou ORF (options de retour fixe), est une

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

Contexte pétrolier 2010 et tendances

Contexte pétrolier 2010 et tendances Contexte pétrolier 21 et tendances L incertitude du contexte économique, en particulier dans les pays occidentaux, est à l origine d une fluctuation marquée du prix du pétrole en 21 : minimum de 67 $/b

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS

TARIFS ET CONDITIONS TARIFS ET CONDITIONS Conditions Générales CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE COMPTE CAPSTOCK TRADER Accès à la plateforme téléchargeable (CapstockTrader)... Accès à la plateforme par Internet (CapstockWebTrader)...

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015

TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015 TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015 Brochure tarifaire CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE Accès à la plateforme en ligne accessible depuis votre ordinateur,votre mobile et votre tablette (SaxoTraderGO).................................................................................................................................

Plus en détail

Economie et marchés. Editorial. Nos évaluations en bref

Economie et marchés. Editorial. Nos évaluations en bref Investment Strategy & Research Economie et marchés Août 21 Editorial Les tragédies financières ne manquent pas cet été: à peine le dernier acte de la crise grecque terminé, la Chine est ébranlée par un

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Flash Stratégie n 2 Octobre 2014

Flash Stratégie n 2 Octobre 2014 Flash Stratégie n 2 Octobre 2014 Vers un retour de l or comme garantie du système financier international. Jean Borjeix Aurélien Blandin Paris, le 7 octobre 2014 Faisant suite aux opérations de règlement

Plus en détail

Les matières premières : une baisse annoncée

Les matières premières : une baisse annoncée Que s'est-il passé en juillet? Commentaires de marché Focus Marchés Le carnage sur les matières premières et en Chine sur les marchés domestiques ont été les éléments essentiels dans ce qui fut un mois

Plus en détail

Point de la situation pour les obligations

Point de la situation pour les obligations Point de la situation pour les obligations Inform informations générales à l intention des investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2005 Situation initiale : composantes du taux d intérêt d un emprunt

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail