DEPARTEMENT DE SANTE COMMUNAUTAIRE MAISONNEUVE-ROSEMONT GROSSESSE CHEZ LES ADOLESCENTES ELABORATION D'UN PROGRAMME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEPARTEMENT DE SANTE COMMUNAUTAIRE MAISONNEUVE-ROSEMONT GROSSESSE CHEZ LES ADOLESCENTES ELABORATION D'UN PROGRAMME"

Transcription

1 DEPARTEMENT DE SANTE COMMUNAUTAIRE MAISONNEUVE-ROSEMONT GROSSESSE CHEZ LES ADOLESCENTES ELABORATION D'UN PROGRAMME PAR: GINETTE DUROCHER 22 JUILLET 1986

2 INSTITUT NATIONAL OE StfTt PlBtlQlI DU QUÉBEC CENTRE DE DOClWLVTATIOtf MONTRÉAL

3 DÉPARTEMENT DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE MAISONNEUVE-ROSEMONT GROSSESSE CHEZ LES ADOLESCENTES É L A B O R A T I O N D ' U N PROGRAMME Par: Ginette Durocher BUREAU DU DIRECTEUR ose MAISONNEUVE-ROSEMONT REÇU LE: 2 3 JUIL juillet 1986

4 OBJECTIFS GÉNÉRAUX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES POPULATION-CIBLE ACTIVITÉS RESSOURCES ÉVALUATION ÉCHÉANCIER 1) Impliquer le9 intervenants des CLSC et autres organismes dans des intervent ions à réaliser auprès des adolescents par rapport à leur développement sexuel Infirmière scolaire Psycholoque Travailleur etc. soc Lai, Équipe de planning dan9 les CLSC - Autres intervenants du milieu:. maison des jeunes. centre de loisirs. médecin Organisât ion d'ate l iers d 1 information s'adressant aux intervenants:. problématique. éléments de revue de la littérature. données démographiques. interventions que l'on suggère. recommandât ions Intervenants du DSC Responsable du programme en santé des jeunes Conseil 1er en recherche Réunir des intervenants des CLSC et autres organismes pour les informer sur la "Grossesse chez les adolescentes" et les impliquer dans les intervent ions à réaliser avec les adolescentes Médecinconse i 1 Vér ificat ion par écrit de la satisfact ion des part icipants, objectifs atteints. etc. Écnanges de matér iels et d'expériences entre les intervenants de CLSC et autres organismes:. problèmes vécus à 1'adolescence. solutions suggérées pour transmettre l'information de façon adéquate, etc. Suggest ion d'intervent ions à réaliser avec les adolescents Identification des ressources de planning disponibles sur le territoire l

5 OBJECTIFS GÉNÉRAUX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES POPULATION-CIBLE ACTIVITÉS RESSOURCES ÉVALUATION ÉCHÉANCIER 2) Informer le9 jeunes sur les aspects de la sexuelitê afin d'éclaircir leur décision face è leur comportement sexuel (Pr ise en charge leur sexualité) de A) Renseigner 100% des jeunes du seconda i re I b V sur les aspects biologiques, affectifs, émotifs et psychologiques de la sexualité Adolescent(e)s secondaire I à V du Transmissions d* information9 théoriques sur cassette :. anatomie et physiologie de la reproduction. aspects affectifs, etc. (Rendre disponible la cassette à tous les étudiants à la bibliothèque de l'école) - Walkman - Radiocassette scolaire Ouest ionnai re sur les notions Transmission (Un pré-te9t sera passé aux étudiants au début de 1 1 année pour vérifier leurs connaissances ainsi qu'un post-test à la fin de 1'année pour véri fier 1 1 améliorat ion des connaissances) Année scolaire Bottes 6 questions:. réponses dans le journal de l'école scolaire Publications d'art icles d'intérêt général sur la sexualité dans le journal de l'école Nombre de participants rejoints

6 OBJECTIFS GÉNÉRAUX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES POPULATION-CIBLE ACTIVITÉS RESSOURCES ÉVALUATION ÉCHÉANCIER (suite) B) Organiser dans chaque école une présentât ion des serv ices offerts par 1'équipe de planning des CLSC et renseignements sur les ressources existantes Adolescent(e)s secondaire I à V du Présentât ion des services offerts par 1'équipe de planning aux adolescent(e)s:. examen médical. réponse à un questionnaire de la part des adolescentes. méthodes contraceptives pouvant être utilisées. mythes ou marottes rencontrés au sujet des contraceptifs La présentât ion se fera sous forme d 1 échanges avec les adolescents - Psychologues - Travailleur social - Médecin - Matériel audio-visuel Répertoire DSC: Compilation du nombre d'act iv ités réalisées. films ou diaporamas. dépliants pert inents comme ceux de la Fédérât ion de planning du Québec. bottin de ressources de Mais.- Rosemont. tableau des ressources ut ilisées, affiché ô 1'école Compilation du nombre d'étudiants ayant assistés à l'activité Nombre d'adolescent(e)s rejoint(e)s par les services de planning des CLSC (au début et à la fin de l'année) Ut i1isat ion des contracept i fs:. évaluer quant itat i- vement l'ut i1isation des contracept i fs avant 1 1 act ivité et 6 mois après l'activité Année scolaire

7 ACTIVITÉS ÉVALUATION ÉCHÉANCIER (suite) C) Faire connaître b 100 des ado Lescent(e)s les méthodes pouvant être utilisées afin de faire le choix d'une méthode contraceptive Adole9cent(e)s secondaire I à V du Organiser une mise en situation permettant de diffuser de l'information sur les méthodes contraceptives: - Deux adolescents se retrouvent face à l'éventualité d'une relation sexuelle et ils décident de prendre de l'information sur les méthodes contracept ives auprès de l'infirmière:. Transmission d'informat ions sur le9 contracept i fs en général.sur les contracept ifs oraux pour les adolescentes sexuellement actives. sur les condoms pour les adolescentes qui ne sont pas actives sexuellement. sur la pilule du lendemain si il y a eu une relation sexuelle pas protégée Inf i rmière scolaire Adolescent (e) s Matériel audio-visuel et écrit disponible Dépliants de la Fédération du Québec pour le planning des naissances:. coût: 10 ^ + frais de manutention Mombre d'adolescent(e)s rejoint(e)s Intérêt des adolescent (e)s rejoint(e)s Année scolaire (Cette activité pourrait se dérouler dons le cadre du cours de français en collaboration avec l'infirmière scolaire)

8 OBJECTIFS GÉNÉRAUX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES POPULATION-CIBLE ACTIVITÉS RESSOURCES ÉVALUATION ÉCHÉANCIER (suite) 0) Aider 100% des jeunes dans leur cheminement lorsque leur décision est pr ise face à leur comportement sexuel - Adolescent(e)s du secondaire I à V - Présentation d'une pièce de théâtre "Tiens tes rêves" - Échanqes après la pièce sur les notions transmises - Orqanisation d'une lique d'improvisât ion avec les adolescent(e)s volonta ires (rocker, punk, straight...) Sujet : relat ions garçons et filles - Pièce de théâtre "Tiens tes rêves" Coût : 900 $ Product ions : Ma chère Pauline scolai re - Compilation du nombre des participants pour la présentât ion de la pièce de théâtre Année scolaire. pressions par les pairs. relat ions familiales - Consultation et échanqes en petits qroupes dans un local aménagé pour Les jeunes :. jeunes entre eux. intervenants et jeunes scolaire et autres ressources disponibles dans l'école ex.: psychologue - Compilât ion du nombre de part ic ipants aux activités - Consultation individuelle scolaire et autres ressources au besoin: psychologue, travailleur social, médecin, etc. - Compilation du nombre de part icipants rejoints

9 ÛBXCUFS GÉNÉRAUX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES POPULATION-CIBLE ACTIVITÉS RESSOURCES ÉCHÉANCIER A) Rejoindre 100% des parents pour qu'ils connaissent les act ivités réalisfies avec les jeunes durant l'année scolaire Parents des diant(e)s du daire I à V Sens ib i l iser les parents à leur rôle en mat ière d'éducation sexuelle chez les adolescent^^ étu- secon- Expédition aux parents d'un feu il let d'informat ion sur les act ivités réalisées en sexualité en milieu scolaire au cours de 1 ' année et remise d'une 1 iste de ressources en sexualité planning sur le territoire scolaire - Feuillet Nombre de parents rejoints par le feuillet (appel par les infirmières) A chaque année scolaire Mise en 9ituation avec les adolescent(e)s (relat ions parents-enfants - Étudiant(e)s volontaires B) Favoriser la communication entre les parents et adolescentes - Parents des étu< d i ant(e)s du secondaire I b V - Étudiant(e)s du secondaire I b V Organisation d'un concours: 3e deviens journaliste 11 faut chercher une photo d'un parent lorsqu'il était adolescent et lui demander des quest ions sur son vécu adolescent :. musique préféré. relat ions avec ses parents. relat ions avec 9es ami(e)s. comment il vivait 9a sexualité (Cette activité pourrait se faire dans le cadre du cours de français) - Adolescent(e)s - Parents - Professeur de français Prix: publicat ion de 1 ' interview dans le journal de l'école et/ou le journal local du quartier et repas au restaurant avec le parent (30 $ pour les deux) Critère: interview avec une grille d 1 entrevue Nombre de parents rejoints Janvier

10 OBICTIFS GÉNÉRAUX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES POPULATION-CIBLE ACTIVITÉS RESSOURCES ÉVALUATION ÉCHÉANCIER (suite) C) Rejoindre 40% des parents lors des rencontres de parents en soirée pour discuter des activités réalisées en cours d'année et de la complémentarité du rôle des parents par rapport au développement sexuel des adolescent(e)s - Rencontres de clubs sociaux pour renseigner les parents sur les activités réalisées durant 1'année (Présentât ion du programme par l'infirmière scolaire) - Échanqes: intervenants - parents - étudiant(e)s scolaire - Direct ion de l'école - Enseignants - Travailleur social - Nombre de parents rejoints - Quest ionnaire relatif è l'intérêt des parents et è leurs interventions Année scolaire - Informat ions sur la sexua- 1 Lté des adolescents dans le journal local du quartier

11 K 3796

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

Tu viens d apprendre que ton test de grossesse est positif. Tu te sens encore sous le choc et tu ne sais pas trop comment réagir.

Tu viens d apprendre que ton test de grossesse est positif. Tu te sens encore sous le choc et tu ne sais pas trop comment réagir. Vous pouvez vous procurer cette brochure en communiquant avec le Centre de documentation du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Vieille-Capitale. Elle est aussi disponible en version PDF

Plus en détail

La planification stratégique

La planification stratégique 1 Ordre du jour Mot de bienvenue A. La planification stratégique B. La population du territoire C. Les programmes 0-18 ans et jeunes en difficultés: validation de l état de situation D. Les enjeux et les

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer!

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer! E POUR UN E SORTIE D E L B A I L B INOU Parents, vous avez un rôle à jouer! LE DES FINISSANTS DE VOTRE ADO ARRIVE ENFIN. C EST UN ÉVÉNEMENT UNIQUE POUR SOULIGNER LA FIN DE SON SECONDAIRE ET TOUS LES EFFORTS

Plus en détail

Fiches signalétiques Outils généraux

Fiches signalétiques Outils généraux BANQUE D ACTIVITÉS PRÉVENTIVES DESCRIPTION SOMMAIRE DE L OUTIL Cette banque d activités préventives (549 pages) fournit aux différents intervenants et intervenantes jeunesse des informations sur l animation

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

DROIT DE PRESCRIRE 2015-05-19 V E R S U N M E I L L E U R A C C È S A U X S O I N S D E S A N T É. Sondage confié à la firme CROP par l OIIQ (2013)

DROIT DE PRESCRIRE 2015-05-19 V E R S U N M E I L L E U R A C C È S A U X S O I N S D E S A N T É. Sondage confié à la firme CROP par l OIIQ (2013) DROIT DE PRESCRIRE V E R S U N M E I L L E U R A C C È S A U X S O I N S D E S A N T É Christine Tremblay, infirmière PhD. Clinique de santé sexuelle et reproductive CLSC (Alma) CIUSSSS Saguenay-Lac-St-Jean

Plus en détail

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure Les lois 1975 Loi autorisant l'ivg pour 5 ans dite loi Veil 1979 Prolongation définitive de l'autorisation 1982 Loi Roudy pour le remboursement 2001

Plus en détail

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique PROTOCOLE Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte Les objectifs Les bénéficiaires Les étapes de la prise

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

L éducation sexuelle dans l école publique jurassienne

L éducation sexuelle dans l école publique jurassienne Delémont, le 25 octobre 2006 / EBS/nb L éducation sexuelle dans l école publique jurassienne A. Les bases légales A.1. Les textes de référence A.1.1. Loi scolaire du 20 décembre 1990 (art. 59) A.1.2. Ordonnance

Plus en détail

Avis sur «Priorité jeunesse : évolution de la carte Région pour la rentrée 2014-2015 et mise en place du Pass Région Santé»

Avis sur «Priorité jeunesse : évolution de la carte Région pour la rentrée 2014-2015 et mise en place du Pass Région Santé» Juin 2014 Avis sur «Priorité jeunesse : évolution de la carte Région pour la rentrée 2014-2015 et mise en place du Pass Région Santé» Résultat du vote : 73 POUR 1 ABSTENTION Rapporteur : M. Gérard GRANIER

Plus en détail

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES -Baromètre santé jeunes (INPES) - Enquête IFOP: «Génération YouPorn: mythe ou réalité?» -Enquête sur la sexualité en France BAROMETRE SANTE

Plus en détail

TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION

TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION Nous présentons ici un tableau synthèse des objectifs poursuivis et des recommandations faites.

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Sexualité des séniors : des professionnels s expriment sur un sujet tabou

Sexualité des séniors : des professionnels s expriment sur un sujet tabou Sexualité des séniors : des professionnels s expriment sur un sujet tabou M a t h i l d e C O U D R A Y, E l i s a b e t e d e C A R V A L H O O B S E R V A T O I R E S t é p h a n e G R O N D I N D É

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Taux d'interruption volontaire de grossesse, Montérégie et Québec, 2003 à 2008

Taux d'interruption volontaire de grossesse, Montérégie et Québec, 2003 à 2008 Surveillance de l'état de santé de la population Taux d'interruption volontaire de grossesse, Montérégie et Québec, 23 à 28??? En bref En Montérégie comme au Québec, les interruptions volontaires de grossesse

Plus en détail

Activités pour le début de l année scolaire

Activités pour le début de l année scolaire Activités pour le début de l année scolaire A. Dans une classe primaire. 1. Les photos : Le premier jour de la nouvelle classe, prenez une photo individuelle de chaque élève et plusieurs de la classe ensemble.

Plus en détail

Services de santé et services sociaux du CSSS

Services de santé et services sociaux du CSSS Services de santé et services sociaux du CSSS Pour la population de Saint-Léonard et de Saint-Michel Guichet d accès santé Accueil psychosocial Pour toute demande de service liée à la santé 514 722-3000,

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION

ATELIERS DE FORMATION ATELIERS DE FORMATION «Jeunes consommateurs» Vos droits et obligations L Union des consommateurs, en Les ACEF sont des organismes collaboration avec ses communautaires à but non lucratif membres, a élaboré

Plus en détail

Convention collective nationale des aides familiales rurales et personnel de l'aide à domicile en milieu rural (ADMR).

Convention collective nationale des aides familiales rurales et personnel de l'aide à domicile en milieu rural (ADMR). Convention collective nationale des aides familiales rurales et personnel de l'aide à domicile en milieu rural (ADMR). Durée et conditions de travail. Article 5 5.1. Durée du travail (Voir accord de branche

Plus en détail

France métropolitaine et France d'outre-mer

France métropolitaine et France d'outre-mer France métropolitaine et France d'outre-mer Admission 1 er cycle L'Université de Montréal offre 2 catégories de programmes à capacité d'accueil à capacité d'accueil non La capacité d'accueil est. L'admission

Plus en détail

Chaîne de condoms, chaîne de prévention

Chaîne de condoms, chaîne de prévention Chaîne de condoms, chaîne de prévention DESCRIPTION DÉTAILLÉE DU PROJET (DE L ACTIVITÉ) Formation d un comité (2 animateurs, 2 jeunes), pour préparer le projet. Rédaction d un dépliant, sur les étapes

Plus en détail

L amour est-il à un clic?

L amour est-il à un clic? L amour est-il à un clic? Guide sur l amour et la sexualité pour les jeunes atteints d une maladie neuromusculaire 2 e édition Idée originale d Amélie Kogovsek Revu et corrigé par Stéphanie Lebrun Stagiaire

Plus en détail

Hongrie (République de)

Hongrie (République de) Hongrie (République de) Admission 1 er cycle L'Université de Montréal offre 2 catégories de programmes à capacité à capacité non La capacité est. L'admission des candidats repose sur la qualité des dossiers

Plus en détail

«JE PASSE LE TEST» Rapport d étape Octobre 2005 à novembre 2006

«JE PASSE LE TEST» Rapport d étape Octobre 2005 à novembre 2006 «JE PASSE LE TEST» Rapport d étape Octobre 2005 à novembre 2006 Le Québec connaît depuis quelques années une hausse importante des cas de chlamydiose. Cette infection transmissible sexuellement touche

Plus en détail

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Offre de formation continue par tutorat en ligne destinée aux professionnels de l orientation et du développement de carrière Un groupe composé de deux

Plus en détail

Sommaire Principales conclusions

Sommaire Principales conclusions Sommaire Principales conclusions À quoi ressemble la vie en ligne des jeunes Canadiens moyens? Tout d'abord, ces enfants et ces adolescents sont très branchés, la plupart d'entre eux ayant l'habitude d'aller

Plus en détail

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003 Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier MERCIER-OUEST Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour mission

Plus en détail

Enseignement des arts X Présenter un portfolio de 10 travaux personnels en arts plastiques et se soumettre à une entrevue Enseignement des langues

Enseignement des arts X Présenter un portfolio de 10 travaux personnels en arts plastiques et se soumettre à une entrevue Enseignement des langues UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES Administration des affaires Avoir réussi un cours de méthodes quantitatives 360-300- RE au cégep. Communication sociale Éducation au préscolaire et enseignement au

Plus en détail

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne Projet : Sondage en ligne (Préciser le nom de votre projet) Date / période : Territoire visé : Description : Opération consistant à interroger un certain nombre d'individus au sein d'une population déterminée

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Atelier Favoriser la Communication Orale en salle de classe

Atelier Favoriser la Communication Orale en salle de classe Atelier Favoriser la Communication Orale en salle de classe Maria Angélica LAMBERTI Professeure à l Alliance Française de São Paulo L'atelier Favoriser la Communication Orale se situe dans le cadre d'une

Plus en détail

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE FONCTION DE L INFIRMIERE COORDINATRICE Définition : Activité

Plus en détail

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer Trousse d information Novembre 2004 Des outils pour s informer Des outils pour s informer Ce cahier présente des outils qui permettent de pousser plus loin la recherche d'information. Une grande partie

Plus en détail

BORDEAUX-CARTIERVILLE

BORDEAUX-CARTIERVILLE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier BORDEAUX-CARTIERVILLE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au secondaire

Enseignement des habiletés sociales au secondaire 1 Enseignement des habiletés sociales au secondaire Groupe 1 : Habiletés sociales de base Habileté 1 : Se présenter Par Sandra Beaulac Fiche de planification Habileté sociale : SE PRÉSENTER Type d atelier

Plus en détail

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France 08/06/2013 1 Nouveau contexte de la sexualité Depuis les années 1960 : nombreux changements dans

Plus en détail

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES Introduction : les Espaces Amis d Enfants (EAE) sont des structures communautaires utilisées dans les situations d urgence comme première réponse aux besoins

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

Soins partagés : un modèle de collaboration

Soins partagés : un modèle de collaboration Soins partagés : un modèle de collaboration Quatrième colloque interétablissements en psychiatrie et en santé mentale. 5 octobre 2007 Soins partagés : un modèle de collaboration Plan de présentation Le

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES PRODUITS CYTOTOXIQUES

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES PRODUITS CYTOTOXIQUES CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES PRODUITS CYTOTOXIQUES Un guide à l intention des usagers et leurs proches Pour vous, pour la vie Ce document a comme objectif de vous donner des informations concernant

Plus en détail

«Est-ce que je dois parler de sexualité avec mon adolescent?»

«Est-ce que je dois parler de sexualité avec mon adolescent?» «Est-ce que je dois parler de sexualité avec mon adolescent?» F. SCHWARZ, Centre de planification familiale et PMI, Asnières-sur-Seine et Suresnes «L amour, c est délicat, il faut prendre des gants», lisait-on

Plus en détail

Préparation au concours d aide-soignant

Préparation au concours d aide-soignant Préparation au concours d aide-soignant Le métier Il contribue à une prise en charge globale des personnes en liaison avec les autres intervenants au sein d une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier

Plus en détail

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation communication documentaire 15 PLAN DE CLASSEMENT EN SCIENCES DE L'ÉDUCATION A - SCIENCES HUMAINES ET SCIENCES DE L'EDUCATION A1 Sciences humaines A11 Sciences de l'éducation A2 Recherche scientifique A21

Plus en détail

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page2

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

«JEUX DANGEREUX ET PRATIQUES VIOLENTES»

«JEUX DANGEREUX ET PRATIQUES VIOLENTES» BIBLIOGRAPHIE «JEUX DANGEREUX ET PRATIQUES VIOLENTES» PRESENTATION Cette bibliographie thématique comporte aussi bien des documents apportant un regard d experts sur la problématique que des supports variés

Plus en détail

CRITÈRES D ADMISSION ET D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

CRITÈRES D ADMISSION ET D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS CRITÈRES D ADMISSION ET D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS ORDRES D'ENSEIGNEMENT PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE ANNÉE 2015-2016 Adoptés par le conseil

Plus en détail

Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal

Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal Mónica Ruiz-Casares, Ph.D Département de Psychiatrie et Équipe de Recherche et Intervention Transculturelles

Plus en détail

CHAPITRE 2 Fausses croyances sur la grossesse ET SUR LA GROSSESSE? J ai passé un test de grossesse juste après une relation sexuelle non protégée et le résultat est négatif. Je suis certaine de ne pas

Plus en détail

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES L Hôpital Rivière-des-Prairies (HRDP), situé dans le nord-est de l île de Montréal, est un centre hospitalier de soins psychiatriques, d'enseignement et de recherche, affilié

Plus en détail

DES CONSEILS PRATIQUES POUR ÊTRE ADMIS À MAISONNEUVE DANS TON PROGRAMME

DES CONSEILS PRATIQUES POUR ÊTRE ADMIS À MAISONNEUVE DANS TON PROGRAMME DES CONSEILS PRATIQUES POUR ÊTRE ADMIS À MAISONNEUVE DANS TON PROGRAMME DES PROGRAMMES POUR QUI? POUR QUOI? 1 2 3 à IDENTIFIE tes intérêts et tes habiletés REPÈRE les programmes de Maisonneuve reliés à

Plus en détail

Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes

Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes Santé sexuelle Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes Mirentxu BACQUERIE Directrice Générale EPE-IDF Un dispositif généraliste Ecoute, information et orientation des jeunes (12 à 25 ans) dans

Plus en détail

MÈRE ADOLESCENTE À GENÈVE : QUEL PARCOURS, QUELS SOUTIENS?

MÈRE ADOLESCENTE À GENÈVE : QUEL PARCOURS, QUELS SOUTIENS? MÈRE ADOLESCENTE À GENÈVE : QUEL PARCOURS, QUELS SOUTIENS? Module : Immersion en communauté Juin 2012 Fournier Jacinthe, Mareschal Julie, Siegfried Danielle PLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction Problématique

Plus en détail

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant LA HAUTE ECOLE FRANCISCO FERRER porte à votre connaissance qu'une réserve de recrutement est constituée pr l'année académique 2015-2016. En cas d'engagement, et pr autant que le budget allé par la Communauté

Plus en détail

TeenSpeak. À propos de la santé sexuelle. La vérité vue par les ados

TeenSpeak. À propos de la santé sexuelle. La vérité vue par les ados TeenSpeak À propos de la santé sexuelle La vérité vue par les ados 2 Nous remercions tout spécialement l'équipe des animateurs de Bronx Teens Connection La santé sexuelle, c'est quoi? Tout un tas de choses.

Plus en détail

Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins

Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins Politique de la famille et des aînés pour être Austinois à tout âge Questionnaire d évaluation des besoins Dans la foulée de la planification stratégique, la municipalité a entrepris de se doter d une

Plus en détail

CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL

CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL FORMATION CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL Institut de formation 44 rue Danton 94270 - LE KREMLIN BICETRE Tél : 01 46 70 12 44 - Fax : 01 46 71 24 60 Organisme formateur : 11 9402 13994 Siret : 775 689 060

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

«Eval Mater» Eval Mater : le bilan de santé des enfants âgés de 3 ans ½ à 4 ans ½. inscrits dans les écoles maternelles de la région

«Eval Mater» Eval Mater : le bilan de santé des enfants âgés de 3 ans ½ à 4 ans ½. inscrits dans les écoles maternelles de la région Une dynamique régionale, des partenariats au travers de quelques outils Eval Mater : le bilan de santé des enfants âgés de 3 ans ½ à 4 ans ½ «Eval Mater» inscrits dans les écoles maternelles de la région

Plus en détail

Violence en milieu scolaire: quelques outils de soutien à l intervention

Violence en milieu scolaire: quelques outils de soutien à l intervention Deuxième conférence mondiale sur la violence à l école Recherches, pratiques exemplaires et formation des maîtres Centre des Congrès de Québec Mai, 2003 Violence en milieu scolaire: quelques outils de

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

Guide des RELATIONS INTERCULTURELLES. en santé mentale

Guide des RELATIONS INTERCULTURELLES. en santé mentale Guide des RELATIONS INTERCULTURELLES Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Coulombe, Valérie, 1975- Guide des relations interculturelles

Plus en détail

Mon histoire à moi. Hélène Desputeaux. INSPÛ - Montréal

Mon histoire à moi. Hélène Desputeaux. INSPÛ - Montréal Mon histoire à moi Hélène Desputeaux INSPÛ - Montréal 3 5567 00006 8558 J J V ymoi histoire a # V» * * V V» * * * * V* V» * y V» w» V» V» y * * * * * * > V» * * > * * * * V V» * w» V V» V V» > V» V» w

Plus en détail

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION CAEN 2 et 3 octobre 2015 43 e Colloque du Groupement des Hôpitaux de Jour Psychiatriques Francophone (GHJPF) «Soins de jour en psychiatrie : Multiples dénominations pour

Plus en détail

Information sur l approche orientante pour compléter celle diffusée sur ce site

Information sur l approche orientante pour compléter celle diffusée sur ce site Information sur l approche orientante pour compléter celle diffusée sur ce site http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/csc/general/chacun/chacun.html (document À chacun son rêve) http://www.itopo.qc.ca/ Information

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO

GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO Origine du Groupe Addict info 2006 Groupe de travail sur l alcool Aptitude médicale et alcool Avec des médecins du travail 2007 Groupe de travail sur les addictions Aptitude

Plus en détail

COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE?

COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE? 10 504, boulevard Saint-Laurent, local 1 Montréal, (Qc), H3L 2P4; 514.332.9593 www.cliniquebeausoleil.com COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE? QU'EST-CE QUE LE BÉGAIEMENT? à Trouble caractérisé par une fréquence

Plus en détail

Une bonne santé mentale, c est vital!

Une bonne santé mentale, c est vital! Une initiative wallonne pour la santé mentale, réalisée avec l appui de l IWSM Une bonne santé mentale, c est vital! La santé mentale, ça paraît simple quand tout va bien. Généralement, on n y pense même

Plus en détail

LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES DE MÉDICAMENTS PAR TÉLÉCOPIEUR. Énoncé de position Collège des médecins du Québec Ordre des pharmaciens du Québec

LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES DE MÉDICAMENTS PAR TÉLÉCOPIEUR. Énoncé de position Collège des médecins du Québec Ordre des pharmaciens du Québec LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES DE MÉDICAMENTS PAR TÉLÉCOPIEUR Énoncé de position Collège des médecins du Québec Ordre des pharmaciens du Québec MAI 2007 Table des matières Avantages et inconvénients de

Plus en détail

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ _GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ INTRODUCTION L accès à la contraception, sans autorisation parentale, est un droit pour les mineur(e)s. Néanmoins, dans la réalité, les jeunes ayant besoin

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

2014-2015. Cahier des charges Sport-Études

2014-2015. Cahier des charges Sport-Études 2014-2015 Cahier des charges Sport-Études DIRECTION TECHNIQUE FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC 2014-2015 OBJECTIFS DU SPORT-ÉTUDES SOCCER Le terme excellence est porteur d une finalité très élevée de perfection.

Plus en détail

POLITIQUE. POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015)

POLITIQUE. POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015) POLITIQUE POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015) Note : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé dans le seul but d'alléger le texte;

Plus en détail

LE DROIT DES ÉLÈVES ENCEINTES AU SECRET PROFESSIONNEL, DANS LE CADRE DE LEURS CONSULTATIONS AUPRÈS DU PERSONNEL INFIRMIER OEUVRANT EN MILIEU SCOLAIRE

LE DROIT DES ÉLÈVES ENCEINTES AU SECRET PROFESSIONNEL, DANS LE CADRE DE LEURS CONSULTATIONS AUPRÈS DU PERSONNEL INFIRMIER OEUVRANT EN MILIEU SCOLAIRE Cat. 2.119.5 LE DROIT DES ÉLÈVES ENCEINTES AU SECRET PROFESSIONNEL, DANS LE CADRE DE LEURS CONSULTATIONS AUPRÈS DU PERSONNEL INFIRMIER OEUVRANT EN MILIEU SCOLAIRE Mai 1987 2 Ce document a été préparé suite

Plus en détail

Par: Stéphanie Meilleur

Par: Stéphanie Meilleur * Par: Stéphanie Meilleur Conseillère en information scolaire et professionnelle CÉSAR, Université de Montréal http://cesar.umontreal.ca/orientation/exercices.htm Table des matières 1. Explication de la

Plus en détail

Sports et. loisirs. Saint-Michel

Sports et. loisirs. Saint-Michel Sports et loisirs Saint-Michel Association de Soccer Saint-Michel Pompei Soccer à l année! Fun, compétitif et abordable. Avec plus de 900 membres, l Association de Soccer Saint- Michel / Pompei (ASTMP)

Plus en détail

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Carte d identité régionale Démographie 1 En 2009, la région compte 8816 364 habitants. Les moins de 25 ans représentent 40.8% de la population

Plus en détail

Nom (marital) : (Nom de jeune fille) :.. Prénoms :. Né(e) le :./. /.. à :. Nationalité : Adresse : rue. Code postal : Ville :.

Nom (marital) : (Nom de jeune fille) :.. Prénoms :. Né(e) le :./. /.. à :. Nationalité : Adresse : rue. Code postal : Ville :. photo C O N T R A T D I N S C R I P T I O N Nom (marital) : (Nom de jeune fille) :.. Prénoms :. Né(e) le :./. /.. à :. Nationalité : Adresse : rue. Code postal : Ville :. Téléphone : Fixe : 0262 Portable

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Des outils de soutien à l intervention auprès de jeunes en difficulté

Des outils de soutien à l intervention auprès de jeunes en difficulté Des outils de soutien à l intervention auprès de jeunes en difficulté Pierre Potvin Ph.D. Département de psychoéducation Université du Québec à Trois-Rivières Congrès conjoint Centres Jeunesse - CLSC L

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

«Rêver et agir pour un monde meilleur»

«Rêver et agir pour un monde meilleur» LE PROJET ÉDUCATIF DE L ÉCOLE DES HAUTS-CLOCHERS 2007-2012 avec prolongation jusqu à juin 2013 «Rêver et agir pour un monde meilleur» Réalisé par : Diane Paquet, enseignante au préscolaire Sandra Tremblay,

Plus en détail

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog. Soutien à la planification d un projet avec les pairs Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.ch Nom du projet 1. La mise en place du projet gestion du projet

Plus en détail

Taxonomie Design et implantation

Taxonomie Design et implantation Taxonomie Design et implantation AIIM First Canadian Chapter - Montréal 21 février 2012 1 Sommaire de la présentation Taxonomie : définitions et exemples Taxonomie Pourquoi utiliser une taxonomie? Comment

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

ACTIONS LABELLISEES REAAP 2015 : NOMBRE ACTIONS

ACTIONS LABELLISEES REAAP 2015 : NOMBRE ACTIONS COMMUNE PORTEUR DE PROJET ACTIONS LABELLISEES REAAP 205 : NOMBRE ACTIONS INTITULE DES ACTIONS RETENUES PAR LE COMITE DE LECTURE DU 26 JANVIER 205 DESCRIPTIF ANDELYS (LES) CENTRE SOCIAL 2 ANET CDA du PAYS

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail