BILAN PATRIMONIAL. Situation au 11/01/2010. Mr et Mme EXEMPLE. Etude effectuée par HAPI CONSEIL. Edition du Bilan. AMC Capital Explorer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN PATRIMONIAL. Situation au 11/01/2010. Mr et Mme EXEMPLE. Etude effectuée par HAPI CONSEIL. Edition du Bilan. AMC Capital Explorer"

Transcription

1 BILAN PATRIMONIAL Situation au 11/01/2010 Etude effectuée par Edition du Bilan AMC Capital Explorer Disquette d'or de l'ordre des Experts-Comptables Conformément à la loi "Informatique et Libertés" n du 6 janvier 1978, toute personne peut exercer son droit "d'accès" aux fichiers la concernant. Les calculs sont réalisés en l'état des informations que vous nous avez communiquées.

2 Synthèse de votre patrimoine TOTAL DU PATRIMOINE Brut Passif Net Immobilier Libellé Valeur Revenu Droit RESIDENCE PRINCIPALE Monsieur Madame PP Residence secondaire Madame PP residence locative Monsieur PP Outil de travail Libellé Valeur Revenu Droit fonds de commerce Monsieur Madame PP Banque \ Titres Libellé Valeur Revenu Droit livrets Monsieur Madame PP pea Monsieur Madame PP compte à terme Monsieur Madame PP pel Monsieur Madame PP

3 Synthèse de votre patrimoine (suite) Assurance Capitalisation Libellé Valeur Revenu Droit Ass vie Mr Monsieur Madame PP Ass vie Mme Monsieur Madame PP Meubles Libellé Valeur Revenu Droit Valeurs refuges Libellé Valeur Revenu Droit Crédits Capitaux restants dû Immobilier de jouissance Immobilier de rapport Outil Assurance de travail Décès 0 Entreprise 0 Banque Titres 0 Assurance Capitalisation 0 Meubles et Valeurs refuges 0 Crédits consommation 0 Assurance décès Valeur sur la tête de Monsieur 0 sur la tête de Madame 0

4 Sommaire Madame, Monsieur Suite à notre entretien, nous vous présentons comme convenu ce dossier d'analyse qui, nous l'espérons, satisfera votre attente en matière patrimoniale. Ce "Bilan Patrimonial" a pour but de vous présenter l'ensemble des caractéristiques de votre patrimoine actuel. Les calculs et analyses ont été réalisés en l'état actuel des informations que vous avez bien voulu nous communiquer, et sous réserve de précisions ultérieures. Nous vous invitons à consulter vos autres conseils du droit et de la finance, pour préciser certains aspects. Enfin, nous attirons votre attention sur le fait que les marchés financiers, la fiscalité,... bougent sans cesse, et que notre bilan devra être actualisé périodiquement. * Synthèse de votre patrimoine * Synthèse de votre patrimoine (suite) * Sommaire * Situation familiale * Répartition économique * Origine de propriété * Risque / Rendement * Liquidité * Dettes * Fiscalité IR * Budget * Simulation succession de Pne1 * Simulation succession de Pne2

5 Situation familiale Nous résumons ici les principales caractéristiques de votre situation familiale. Un bilan traite de votre patrimoine, tout en permettant d'envisager les actions potentielles en faveurs de vos proches ou de tiers, que ce soit en matière d'actifs patrimoniaux ou d'actifs de prévoyance. Monsieur EXEMPLE ERIC 45 ans Madame EXEMPLE EMMA 45 ans Situation familiale Vous êtes mariés Date mariage 01/01/1985 Régime : communauté d'acquêts Contrat de mariage : Non Testament : Non Dans le cadre de ce régime, vous avez une donation entre époux (supposée mutuelle) Enfant (s) : Vous avez 2 enfants Prénom Date naissance Age De ETIENNE 01/01/ Mr Mme EVA 01/01/ Mr Mme Famille et tiers : Nom Prénom Date naissance Age De

6 Répartition économique L'ensemble du patrimoine, tous biens confondus se présente de la façon suivante : Cette vue tient compte de la nature économique et non du mode de placement. 48% 0% 13% 18% 0%2% 11% 8% Or, Valeurs refuge Meubles Marché Monétaire Marché Obligation Marché Action Entreprise Outil de travail Immobilier de rapport Immobilier de jouissance Répartition économique Actif part en % Immobilier de jouissance % Immobilier de rapport % Outil de travail % Entreprise 0 0% Marché Action % Marché Obligation % Marché Monétaire % Meubles 0 0% Or, Valeurs refuge 0 0% Total % Dettes fiscales en cours : Capitaux dus sur crédits en cours : Répartition établie à partir des estimations que vous nous avez indiquées

7 Origine de propriété Pris globalement, cette répartition présente les grandes masses de propriété du patrimoine. L'origine des fonds, plus que la situation familiale, détermine la propriété des actifs. Commun. 65% Madame 22% Monsieur 13% Répartition Origine Propriété Commun. Monsieur Madame Global Total

8 Risque / Rendement Mesure de l'exposition "sécurité-risque" et "capital-rendement" (les opposés"). Les chiffres expriment la valeur du capital représentatif de chaque orientation. Sécurité Capital Rendement Risque Répartition des opposés Eu. Part en % Sécurité % Risque % Rendement % Capital % Sécurité : Immo. jouissance et rapport, Obligation, Monétaire, Meubles, Or val. ref... Risque : Outil de travail, entreprise, supports "Action" Rendement : Ensemble des actifs qui distribuent un revenu (loyer, dividende, retrait,...) Capital : Actifs qui ne distribuent pas de revenu

9 Liquidité Ces données vous permettent de jeter un regard très précis du côté de votre "échelle de liquidité patrimoniale". On examinera son évolution probable, ainsi que les conséquences en cas de décès LONG TERME MOYEN TERME COURT TERME Dettes Total actif net Total Biens immobilisés à LONG TERME Biens réalisables à MOYEN TERME Biens Disponibles à COURT TERME Dettes Total actif net Long terme : immobilier, outil de travail, entreprise, meubles, or, valeurs refuges" Moyen terme : actions et obligations (titres cotés & secteur assurance-vie). Court terme: monétaire et produits financiers saisis en monétaire (compte courant, codévi, caisse d'épargne, compte sur livret, CEL et assimilés)

10 Dettes Taux d'endettement : * L'endettement prend tous types de crédits du bilan patrimonial * Les revenus sont "crédits payés", et avant impôt Endettement 20% Revenus crédits payés 80% Remboursements Annuels Immobilier Outil de travail - Entreprise 0 Titres - Assurance-vie 0 Meubles, val. refuges, consommation 0 Total Endettement Bases de Revenus Soit un taux d' endettement Sur revenus activités ,8% + revenus du patrimoine Sur ensemble des revenus ,0% Capitaux restant dûs Immobilier Outil-Entr Titre - Ass-vie Autres Total Communs Monsieur Madame " Autres " : Meubles, Valeurs refuges et Crédits consommation. Montants assurés Sur Monsieur Sur Madame Communs Monsieur 0 0 Madame 0 0

11 Fiscalité IR Type de déclaration : Commune Nb. d'enfants : 2 Domicile fiscal : Métropole Nb. pnes charge : 1 Statut d'imposition : Mariés Nb. de parts : 2,5 Revenus bruts des personnes Monsieur Madame Pnes Charges Salaires Pensions, retraites, rentes BA BIC BNC Total Rentes viagères : 0 Total revenus bruts des personnes Déductions Revenu Net des personnes Revenus patrimoniaux du foyer fiscal 0 Revenus de capitaux mobiliers 0 Gains de levées d'options (pour rappel ) 0 Revenu des placements soumis au prélèvement libératoire 0 Revenus fonciers net (& micro) Plus-values à court terme 0 Total ( hors gains de levées d'options ) Revenu brut global CSG déductible 0 Charges déductibles du revenu global 0 Revenu imposable Plus-values et revenus soumis au quotient 0 Revenus à taux forfaitaires 0 Montants des droits simples Réduct sur plafonnement et DOM 0 Décote 0 Réductions d'impôt 0 Impôts sur revenus aux taux prop. 0 Reprises de réduction ou crédit d'impôt 0 CRL 0 Impôt avant imputations Imputations 0 Impôt net à recouvrer Taux moyen d'imposition 9% Tranche marginale d'imposition 30% Impôt Revenus nets des Personnes Revenus & Plus-values du patrimoine Impôt Avis social : CSG CRDS Prélèv. social Revenus CSG déductible 380 Impôts calculés sur la base de la loi de Finances pour 2010 Ces informations ne peuvent en aucun cas se substituer à l'avis d'imposition adressé par l'administration fiscale

12 Budget Sont pris en compte automatiquement : impôts, taxes immobilières, emprunts, et l'épargne automatique. Le "revenu disponible" dépendra donc du poste "budget familial" Revenus Charges Revenu Disponible Recettes Activité, retraite Valeurs mobilières 0 Loyers Assurance-vie 0 Bouclier fiscal Charges Impôts IR-ISF et prélèvements sociaux Frais immobilier Emprunts Epargne Budget & Assurances décès et rentes Revenu disponible /an Soit : /mois

13 Simulation succession de Monsieur Comparaison des droits payés par option (selon choix au décès - hors frais de notaire). 1- Montant des droits à payer : 1/4 en PP QD en PP 1/4 en PP 3/4 en US totalité US Droits dûs 1/4 en PP QD en PP 1/4 en PP 3/4 en US totalité US 1er décès Madame les successibles Total au 1er décès ème décès les successibles Total des droits Montant des actifs de succession : de Madame Des successibles Actifs taxables 1/4 en PP QD en PP 1/4 en PP 3/4 en US totalité US 1er décès Madame les successibles ème décès les successibles "PP" = Pleine Propriété "US"= Usufruit "NP"= Nue-Propriété "DEE"=Donation Entre Epoux

14 Simulation succession de Madame Comparaison des droits payés par option (selon choix au décès - hors frais de notaire). 1- Montant des droits à payer : 1/4 en PP QD en PP 1/4 en PP 3/4 en US totalité US Droits dûs 1/4 en PP QD en PP 1/4 en PP 3/4 en US totalité US 1er décès Monsieur les successibles Total au 1er décès ème décès les successibles Total des droits Montant des actifs de succession : de Monsieur Des successibles Actifs taxables 1/4 en PP QD en PP 1/4 en PP 3/4 en US totalité US 1er décès Monsieur les successibles ème décès les successibles "PP" = Pleine Propriété "US"= Usufruit "NP"= Nue-Propriété "DEE"=Donation Entre Epoux

> Vous date de l'entretien:

> Vous date de l'entretien: MONACO S.A.M. MONACO VIE & PLACEMENTS Assurance Finance & Patrimoine 42 quais Jean-Charles Rey Le Grand Large 98000 Tél. +377.97.77.05.06 Fax +377.97.77.05.07 Email : mvp@libello.com > Vous date de l'entretien:

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013 Estimation de votre impôt sur les revenus 213 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 2 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes viagères

Plus en détail

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation DOSSIER PATRIMONIAL SIMULATION SCI Paramètres de l étude Détail de l évaluation de l usufruit

Plus en détail

Impôt sur le revenu 2012

Impôt sur le revenu 2012 Impôt sur le revenu 2012 1. Le principe Si vous avez plus de 18 vous devez déclarer tous les ans votre revenue si vous remplissez certaines conditions : Votre foyer fiscal est situé en France, ou votre

Plus en détail

Etude réalisée le 13 février Monsieur PEROCESCHI PATRICK. AUDIT CONSULTING L'Elysée 8 avenue Edmond DUNAN HYERES

Etude réalisée le 13 février Monsieur PEROCESCHI PATRICK. AUDIT CONSULTING L'Elysée 8 avenue Edmond DUNAN HYERES Etude réalisée le 13 février 2017 Monsieur PEROCESCHI PATRICK AUDIT CONSULTING L'Elysée 8 avenue Edmond DUNAN 83400 HYERES Téléphone : 04-94-00-36-07 Télécopie : 04-94-00-31-41 Email : mail@auditconsulting.com

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

Mr et Mme Clément CHARLES

Mr et Mme Clément CHARLES 7.3 BILAN Bilan actuel PATRIMONIAL au : 5-mars-2 Situation "ACTUELLE" Étude effectuée par : Edition du Bilan AMC "Audit Patrimonial" Disquette d'or 1996 de l'ordre des Experts-comptables Conformément à

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

FORMATION ENVIRONNEMENT FISCAL DU PATRIMOINE

FORMATION ENVIRONNEMENT FISCAL DU PATRIMOINE Réf : 91 FORMATION ENVIRONNEMENT FISCAL DU PATRIMOINE Contenu Ce parcours de formation est principalement destiné aux professionnels de l immobilier, de la gestion de patrimoine, de la banque et de l assurance.

Plus en détail

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions SOMMAIRE Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions Réforme fiscale : l'entreprise IFA Crédit d'impôt recherche Taxe professionnelle Dépréciation des titres

Plus en détail

LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU

LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU SYNTHÈSE D EXPERTS du 6 janvier 2017 LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU 1 Revenus concernés et forme du prélèvement À la source... 2 1.1 Une retenue à la source effectuée par le débiteur

Plus en détail

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Direction Générale des Finances Publiques 2041 DRBF 13834*01 Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes L article 38 de la loi de finances pour 2009

Plus en détail

RECUEIL D INFORMATIONS PATRIMONIALES

RECUEIL D INFORMATIONS PATRIMONIALES RECUEIL D INFORMATIONS PATRIMONIALES Préalablement à la commercialisation de tout contrat d assurance-vie ou de tout investissement financier, il est important dans un premier temps, d établir un diagnostic

Plus en détail

DOSSIER PATRIMONIAL. Monsieur et Madame ARNAUD FVI. Etude réalisée le 23/09/2013, par Bernard DESCHAMPS

DOSSIER PATRIMONIAL. Monsieur et Madame ARNAUD FVI. Etude réalisée le 23/09/2013, par Bernard DESCHAMPS DOSSIER PATRIMONIAL Monsieur et Madame ARNAUD Etude réalisée le 23/09/2013, par Bernard DESCHAMPS FVI La Coupole Sud - 329, Rue Léon BLUM 34000 MONTPELLIER Tél : 04 67 20 24 69 - Fax : 04 67 20 24 54 E-Mail

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 ID 06 Date de réception

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

FICHE DECOUVERTE. Maison Appartement Local professionnel : Superficie du bien : m², du terrain m²

FICHE DECOUVERTE. Maison Appartement Local professionnel : Superficie du bien : m², du terrain m² 1 1. VOTRE IDENTITE NOM PRENOM Date de naissance (jj/mm/aaaa) LIEU DE NAISSANCE CP/VILLE ADRESSE (n / rue) CP / VILLE DOMICILE BUREAU PORTABLE FICHE DECOUVERTE EMPRUNTEUR CO-EMPRUNTEUR Si madame (nom de

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année :

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année : REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 Date de réception

Plus en détail

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23]

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] Références du document 5B23 Date du document 01/09/99 Annotations CHAPITRE 3

Plus en détail

Réunion HEC Patrimoine 9 mars 2009

Réunion HEC Patrimoine 9 mars 2009 Groupement HEC Patrimoine ACTUALITE FISCALE 2009 12, rue Lalo 75116 PARIS Tél.: 01 47 20 45 75 Fax: 01 47 20 45 39 c.scheer@scheer-avocats.com (direct) cabinet@scheer-avocats.com SOMMAIRE 1. Les nouvelles

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006)

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) Situation actuelle 1. Les revenus, à l exception des plus-values imposées à un taux proportionnel et des revenus soumis au prélèvement

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION 2003 CORRIGE. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION 2003 CORRIGE. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Lien de parenté Enfant/petit enfant/ parent

Lien de parenté Enfant/petit enfant/ parent > VOUS Prénom :... Nom :... Date de naissance :... Situation familiale : Marié Célibataire Divorcé Veuf Union libre PACS Adresse : Tél. perso. : Tél. mobile : E-mail : Coordonnées > VOTRE CONJOINT Date

Plus en détail

OPTIMISATION FISCALE. - Particuliers -

OPTIMISATION FISCALE. - Particuliers - OPTIMISATION FISCALE Aide-mémoire Fiscalité 2013 - Particuliers - Ce qu il faut retenir en matière de fiscalité de l impôt sur le revenu et de l impôt de solidarité sur la fortune. Abréviations utilisées

Plus en détail

Document de collecte d informations

Document de collecte d informations Document de collecte d informations Vous et votre conjoint Etat civil Vous Votre conjoint Civilité Nom et prénom Date et lieu de naissance Le à Le à Nationalité Pays de résidence fiscale Pièce d identité

Plus en détail

Prenez un peu de temps pour votre argent.

Prenez un peu de temps pour votre argent. Demande de renseignements confidentiels Prenez un peu de temps pour votre argent. 28, rue jean Dollfus 06400 CANNES 04.93.46.80.83 Nos bureaux : 119, Sadi Carnot 06110 LE CANNET 04.93.99.02.80 BILAN PATRIMONIAL

Plus en détail

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Direction Générale des Finances Publiques 2041 DRBF (12-2010) 13834*03 Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Le 9 de l article 1649-0 A du code

Plus en détail

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE RÉDUCTIONS D IMPÔT I REDUCTIONS POUR CHARGE DE FAMILLE A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE Les dispositions de l article 74 du C.G.I prévoient des réductions pour charges de famille

Plus en détail

LE DÉMEMBREMENT CAS PRATIQUES

LE DÉMEMBREMENT CAS PRATIQUES LE DÉMEMBREMENT CAS PRATIQUES CAS PRATIQUES PAGE 12 JACQUES 62 ANS CHANTAL 63 ANS RAYMOND 72 ANS ODETTE 71 ANS ANDRÉ DÉCÉDÉ LUCIENNE 88 ANS SOPHIE 41 ANS CHRISTIAN 44 ANS DENIS 50 ANS CHARLOTTE 52 ANS

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007 Estimation de votre impôt sur les revenus 27 21/12/27 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 1 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes

Plus en détail

OPTION A L IS POUR LES SCI SEPTEMBRE Audit Expertise comptable Conseil

OPTION A L IS POUR LES SCI SEPTEMBRE Audit Expertise comptable Conseil OPTION A L IS POUR LES SCI SEPTEMBRE 2016 Audit Expertise comptable Conseil OPTION A L IS POUR LES SCI Sommaire SOMMAIRE Champ d application de l option Modalités d exercice de l option Effet de l option

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2011

LOI DE FINANCES POUR 2011 LOI DE FINANCES POUR 2011 La loi de finances pour 2011 n 2010-1657 a été publiée au Journal Officiel du 30 décembre 2010 et est entrée en vigueur le 1 er janvier 2011. Si cette loi ne comporte pas de grande

Plus en détail

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 Table des matières LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT CHAPITRE I : LA NOTION D IMPÔT... 13 SECTION 1 : LA DÉFINITION JURIDIQUE DE L'IMPÔT...

Plus en détail

CAFÉ CONSEIL PRÉSENTÉ PAR :

CAFÉ CONSEIL PRÉSENTÉ PAR : A SYDNEY, le 09 03 2016 CAFÉ CONSEIL PRÉSENTÉ PAR : Franck PETIT Consultant Equance AUSTRALIE Pour SYDNEY Accueil LES ASPECTS PATRIMONIAUX DE LA PROTECTION DU CONJOINT DANS UN CONTEXTE INTERNATIONAL SOMMAIRE

Plus en détail

LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE

LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES Paramètres de la répartition Répartition du bénéfice ditribuable Incidence sur l'i.r Revenu net immédiat Incidence sur la retraite Incidence

Plus en détail

DECES DELARATION DE SUCCESSION ET FISCALITE CAS PARTICULIER : COMMUNAUTE LEGALE

DECES DELARATION DE SUCCESSION ET FISCALITE CAS PARTICULIER : COMMUNAUTE LEGALE DECES DELARATION DE SUCCESSION ET FISCALITE CAS PARTICULIER : COMMUNAUTE LEGALE Au décès d'une personne, ses biens sont répartis selon les règles de la «dévolution légale» (s'il n'a pas fait de testament)

Plus en détail

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI?

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? INVESTMENT MANAGEMENT QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? Les dispositions suivantes résument les conséquences fiscales applicables aux associés de sociétés civiles de placement immobilier SCPI et ne sont

Plus en détail

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE. Animée par Bernard CHAUMONT, Responsable fiscal Cerfrance Seine-Normandie Février 2017

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE. Animée par Bernard CHAUMONT, Responsable fiscal Cerfrance Seine-Normandie Février 2017 LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE Animée par Bernard CHAUMONT, Responsable fiscal Cerfrance Seine-Normandie Février 2017 Prélèvement à la Source 01 02 03 04 Présentation générale et cadre législatif Calcul du

Plus en détail

Imposition en France des personnes physiques. 12/10/ Séminaire ONU de préparation à la retraite

Imposition en France des personnes physiques. 12/10/ Séminaire ONU de préparation à la retraite Imposition en France des personnes physiques 12/10/2016 - Séminaire ONU de préparation à la retraite SOMMAIRE 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» en France 2) Principaux impôts français pour

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

DECLARATION DE SITUATION PATRIMONIALE

DECLARATION DE SITUATION PATRIMONIALE 1/15 DECLARATION DE SITUATION PATRIMONIALE en qualité de : N O M : P R E N O M : Déclaration de début de mandat Date de nomination ou d entrée en fonctions : Déclaration de fin de mandat Date de renouvellement

Plus en détail

Plan de l atelier. Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance

Plan de l atelier. Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance Plan de l atelier Le cabinet Axyne Finance Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance Les solutions d investissement immobilier : Panorama des dispositifs

Plus en détail

CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006

CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006 CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006 QUESTIONNAIRE - Répondre par V (vrai) ou F (faux) O/N 1 Un père infirme peut être compté à charge pour ses enfants F 2 Un oncle invalide peut être compté

Plus en détail

Rapport d'investissement locatif immobilier

Rapport d'investissement locatif immobilier Rapport d'investissement locatif immobilier Résumé Achat d'un appartement de 17m2, financé par un emprunt sur 3 ans (0 /mois), au prix FAI de 29 000 à Amiens loué en direct 300 par mois. Les revenus sont

Plus en détail

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France». FISCALITE DES RETRAITES FRANCAIS RESIDANT AU MAROC LES ADRESSES À RETENIR www.impots.gouv.fr Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Plus en détail

Simulation Investissement Immobilier

Simulation Investissement Immobilier Simulation Investissement Immobilier Monsieur DUPONT Dénomination sociale : SCI Dupont Adresse : 25 rue des lilas Code postal : 33000 Ville : BORDEAUX Téléphone : 05 56 25 50 75 Fax : - E-mail : scidupont@exemple.com

Plus en détail

Plan de formation Transmission d entreprise

Plan de formation Transmission d entreprise Plan de formation Transmission d entreprise Journée 1 : - Transmission de l entreprise individuelle ou du fonds de commerce - Conséquence du décès d un chef d entreprise individuelle - Comparatif entre

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES SOMMAIRE 1. Processus de traitement de la paie et notions de base 2. Classification comptable des comptes de la paie 3. Comptabilisation

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

Rapport d'investissement locatif immobilier

Rapport d'investissement locatif immobilier Rapport d'investissement locatif immobilier Résumé Achat d'un appartement de 17m2, financé par un emprunt sur 15 ans (185 /mois), au prix FAI de 29 000 à Amiens loué en direct 300 par mois. Les revenus

Plus en détail

DOSSIER PATRIMONIAL. Donation préalable avec réserve usufruit et remploi. Madame Paule COMTE et Monsieur Jean COMTE

DOSSIER PATRIMONIAL. Donation préalable avec réserve usufruit et remploi. Madame Paule COMTE et Monsieur Jean COMTE DOSSIER PATRIMONIAL Madame Paule COMTE et Monsieur Donation préalable avec réserve usufruit et remploi Etude réalisée le 02/01/2016 Situation arrêtée au 02/01/2016 Par votre Consultant Patrimonial : Marc

Plus en détail

La transmission du patrimoine par succession : l organisation de la succession

La transmission du patrimoine par succession : l organisation de la succession La transmission du patrimoine par succession : l organisation de la succession Cas Succession sans notaire Succession notariée Caractéristiques Absence de biens immobiliers Absence de testament Absence

Plus en détail

La DGFiP au service des Finances publiques

La DGFiP au service des Finances publiques Évaluations cadastrales Délivrance d informations 2011 2012 2013 Déclarations de propriétés bâties exploitées 1 501 739 1 521 374 1 534 895 Changements relatifs aux propriétés non 738 377 812 079 719 748

Plus en détail

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Après une année 2011 marquée par des réformes importantes de la fiscalité du patrimoine, l adoption de la loi de finances2012 constitue un évènement essentiel

Plus en détail

Première Mensualité pleine ( ) 30/09/ In Fine 3, ,92 / ,37

Première Mensualité pleine ( ) 30/09/ In Fine 3, ,92 / ,37 Page 1 sur 5 EXEMPLE D'ÉTUDE PERSONNALISÉE Vous êtes mariés avec 2 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 30,00% Vos revenus nets imposables sont de 67 000 Votre IRPP est estimé

Plus en détail

POUR JUSTIFIER DE VOS REVENUS ET CHARGES AUPRÈS DES TIERS IMPÔT SUR LES REVENUS DE L'ANNÉE $0!

POUR JUSTIFIER DE VOS REVENUS ET CHARGES AUPRÈS DES TIERS IMPÔT SUR LES REVENUS DE L'ANNÉE $0! POUR JUSTIFIER DE VOS REVENUS ET CHARGES AUPRÈS DES TIERS IMPÔT SUR LES REVENUS DE L'ANNÉE 2015!%"!/! $!#%!"#$ " $0!1 % $! # #! '0%'!1 "-!!"#$%"&$#'" M CHARLES FERNAND OU MME CHARLES EVELYNE 38 RUE J J

Plus en détail

Manuel Target Desktop. Impôts Volume 5

Manuel Target Desktop. Impôts Volume 5 Manuel Target Desktop Impôts Volume 5 L autorisation écrite de Braingroup SA est requise pour utiliser, publier ou reproduire ce document. Les clients de Braingroup SA sont automatiquement autorisés à

Plus en détail

A. AMENAGEMENT DU BAREME.

A. AMENAGEMENT DU BAREME. G IR BOI 5 B-3-02 N 18 du 25 JANVIER 2002 IMPOT SUR LE. DISPOSITIONS GENERALES, LIQUIDATION DE L IMPOT. COMMENTAIRE DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE FINANCES POUR 2002 (LOI N 2001-1275 DU 28 DECEMBRE 2001,

Plus en détail

1. La méthode de travail

1. La méthode de travail Sommaire À qui s adresse ce livre?... 19 1. La méthode de travail Chapitre 1 La méthodologie... 23 1. Différentes approches commerciales... 23 2. Le vrai métier... 24 3. L organisation du conseil... 25

Plus en détail

1/5. Suppression de tableaux / graphiques Le graphique 104 est supprimé.

1/5. Suppression de tableaux / graphiques Le graphique 104 est supprimé. L ANNUAIRE STATISTIQUE DE LA DGFiP ÉVOLUE : Pour le millésime 2010, la DGFiP a souhaité présenter les données de son annuaire statistique, sous un format plus convivial et plus abordable ; et cela, en

Plus en détail

BSPI INFOS. Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 B.S.P.I

BSPI INFOS. Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 B.S.P.I Octobre 2016 BSPI INFOS B.S.P.I FIN AN CE Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 30, avenue François Lascour 84130 Le Pontet : 04 90 32 35 41 : 06 20 64 42 71 secretariat@bspifinance.com

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 I-5-05 N 209 du 26 DECEMBRE 2005 AUGMENTATION DU TAUX DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) SUR LES REVENUS DU PATRIMOINE ET SUR LES

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les revenus de capitaux mobiliers (cours)

Un revenu catégoriel : les revenus de capitaux mobiliers (cours) Un revenu catégoriel : les revenus de capitaux mobiliers (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Définition des RCM... 4 Les revenus imposables... 4 Classification des RCM...

Plus en détail

PERP Multisupport. Préparez efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales. Récompensé en 2017

PERP Multisupport. Préparez efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales. Récompensé en 2017 PERP Multisupport Préparez efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales Récompensé en 2017 Pourquoi est-il indispensable de préparer dès aujourd hui votre retraite?

Plus en détail

Les mesures budgétaires fiscales du gouvernement Di Rupo I: influence sur vos placements

Les mesures budgétaires fiscales du gouvernement Di Rupo I: influence sur vos placements Les mesures budgétaires fiscales du gouvernement Di Rupo I: influence sur vos placements Fin 2011, l accord budgétaire a été approuvé par le gouvernement Di Rupo. Certaines de ces mesures impliquent une

Plus en détail

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu?

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Publié le 07 avril 2017 Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Le prélèvement à la source de

Plus en détail

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU Au programme : 1. Champ d application 2. Les dividendes et revenus assimilés 3. Les produits des placements à revenu fixe 4. Les charges déductibles des revenus mobiliers

Plus en détail

LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS

LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS 1 LA RETRAITE Objectif Permettre au bénéficiaire de préserver un niveau de vie pas trop décalé par rapport à la période d' activité Limites des régimes obligatoires

Plus en détail

PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS

PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS 25 ans de hausse des prélèvements sur les actions Ou comment la France, par son niveau de taxation, dissuade les particuliers

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE Ci-dessous les documents nécessaires pour une demande d aide sociale à l hébergement Au verso les documents nécessaires pour une demande

Plus en détail

Le contentieux de Ruyter

Le contentieux de Ruyter RAPPORT (extrait) de Mme Eva SAS Octobre 2015 Députée Le contentieux de Ruyter a. L origine de l affaire...1 b. La solution de l arrêt du 26 février 2015...2 c. Les conséquences budgétaires...4 LES PRÉLÈVEMENTS

Plus en détail

Projet. de loi de finances pour Imposition des plus-values

Projet. de loi de finances pour Imposition des plus-values Projet de loi de finances pour 2001 Imposition des plus-values PLF 2001 Imposition des plus-values 3 Rapport sur l imposition des plus-values PLF 2001 Imposition des plus-values 5 Aux termes de l article

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE FISCAL. Particuliers OPTIMISEZ VOTRE FISCALITÉ, ADOPTEZ LA BONNE CONDUITE

AIDE MÉMOIRE FISCAL. Particuliers OPTIMISEZ VOTRE FISCALITÉ, ADOPTEZ LA BONNE CONDUITE AIDE MÉMOIRE FISCAL 2016 Particuliers OPTIMISEZ VOTRE FISCALITÉ, ADOPTEZ LA BONNE CONDUITE PRINCIPALES MODIFICATIONS POUR 2016 Forte majoration de la décote ; généralisation progressive sur 4 ans de la

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Comprendre pour mieux décider des rendez-vous pédagogiques des échanges avec des experts des conférences en ligne ISF : POURQUOI INVESTIR DANS UN FIP? ISF : un impôt en pleine

Plus en détail

LOI DE FINANCES 2004 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2003 (Seules les principales mesures ont été retenues) 1. PARTICULIERS 2.

LOI DE FINANCES 2004 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2003 (Seules les principales mesures ont été retenues) 1. PARTICULIERS 2. LOI DE FINANCES 2004 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2003 (Seules les principales mesures ont été retenues) 1. PARTICULIERS 2. ENTREPRISES 1. PARTICULIERS 1. AVOIR FISCAL 2. DEFICIT 3. DIVIDENDES 4. DONATIONS

Plus en détail

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Direction Générale des Finances Publiques 2041 DRBF (01-2012) 13834*04 Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Le 9 de l article 1649-0 A du code

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir)

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir) CADRE RESERVE AU CONSEIL GENERAL : N Dossier Familial : N de foyer : N Aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUE LA DEMANDE ET PERSONNE REFERENTE :........ DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page

Plus en détail

FNAROPA - Commission Retraites Formation FNAR 24 Septembre 2013

FNAROPA - Commission Retraites Formation FNAR 24 Septembre 2013 Trois composantes : la Retraite de Base la Retraite Complémentaire la Retraite Supplémentaire Deux Types de Droits : le Droit Personnel le Droit à Réversion La Retraite de Base : la CARSAT (ex CRAM) la

Plus en détail

PAT - ISF - Calcul de l'impôt - Plafonnement

PAT - ISF - Calcul de l'impôt - Plafonnement Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-PAT-ISF-40-60-20160707 DGFIP PAT - ISF - Calcul de l'impôt - Plafonnement

Plus en détail

2035A (3/3) : DETAIL DE POSTES

2035A (3/3) : DETAIL DE POSTES Nom : N Adhérent : Cabinet comptable : (Pour ce dernier une attestation est à compléter en dernière page OGD2) Nom collaborateur : Date du dernier contrôle fiscal : 2035A (3/3) : DETAIL DE POSTES Détail

Plus en détail

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers SOMMAIRE Les impôts locaux Fiche 1 Les taxes foncières... 4 Fiche 2 La taxe d habitation... 6 Fiche 3 La cotisation foncière des entreprises... 8 Fiche 4 La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises...

Plus en détail

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cadre dirigeant, entrepreneur, profession libérale, artisan... Les problématiques diffèrent ; les solutions aussi. Pour chacun, les pistes pour

Plus en détail

L ASSURANCE-VIE QUI S ADAPTE À VOS PROJETS

L ASSURANCE-VIE QUI S ADAPTE À VOS PROJETS L ASSURANCE-VIE QUI S ADAPTE À VOS PROJETS Contrat individuel d assurance sur la vie libellé en euros et/ou en unités de compte Actépargne : l assurance-vie qui s LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE n Optimisation

Plus en détail

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Sandrine Lagier (Expert comptable), Alexandra Pichot-Pascal (Juriste CCI Lyon Métropole) Quizz 1) Vous êtes seul sur le

Plus en détail

Formation Fiscalité. Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France

Formation Fiscalité. Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France Formation Fiscalité Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France 14.04.2015 PARIS Avril 2015 Sommaire Notion de foyer fiscal Principe du calcul de l'impôt Barème et méthode de calcul de l'impôt Charges

Plus en détail

Indications générales

Indications générales Indications générales 1) L'ensemble des biens doit être déclaré, y compris ceux détenus à l'étranger et ceux n'entrant pas dans l'assiette de l'impôt de solidarité sur la fortune. Pour ce motif, la production

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Simulation Loueur en Meublé Non Professionnel

Simulation Loueur en Meublé Non Professionnel 2015 Simulation Loueur en Meublé Non Professionnel XXXXX XXX SIX-FOURS LES PLAGES CMF CONSEIL & EXPERTISE 524 CHEMIN DU COLONEL PICOT 83160 LA VALETTE DU VAR Vos informations Questionnaire immobilier Nom

Plus en détail

SIMULATION FINANCIERE ET FISCALE

SIMULATION FINANCIERE ET FISCALE SIMULATION FINANCIERE ET FISCALE 25/02/2014 VOTRE CONSEILLER SVM IMMO 27 rue desportes 93400 Saint Ouen Tél. 0622012132 Ce document est une simulation qui ne saurait avoir de valeur contractuelle. ETUDE

Plus en détail

PRÉPAREZ VOTRE RETRAITE EN PRÉSERVANT VOTRE LIBERTÉ

PRÉPAREZ VOTRE RETRAITE EN PRÉSERVANT VOTRE LIBERTÉ PRÉPAREZ VOTRE RETRAITE EN PRÉSERVANT VOTRE LIBERTÉ Contrat individuel d assurance sur la vie libellé en euros et/ou en unités de compte Le Livret RM : Préparez votre retraite POURQUOI PRÉPARER SA RETRAITE?

Plus en détail

LES RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES. Aujourd hui? Plus tard? Comment préparer l avenir? Gestion du patrimoine familial!!!

LES RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES. Aujourd hui? Plus tard? Comment préparer l avenir? Gestion du patrimoine familial!!! LES RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES Aujourd hui? Plus tard? Comment préparer l avenir? Gestion du patrimoine familial!!! 1 Notre démarche 1. Quelles sont les ressources actuelles de nos enfants? 2.

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2016 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA

FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA www.cgalsace.fr FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA I. DISPENSE DE MAJORATION DE 25 % DE LA BASE D'IMPOSITION (BÉNÉFICE FISCAL) Le bénéfice réel déclaré est retenu comme tel pour

Plus en détail