FICHE DE LECTURE Une brève histoire de l avenir Auteur : J. ATTALI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE DE LECTURE Une brève histoire de l avenir Auteur : J. ATTALI"

Transcription

1 Master en Sciences de Gestion, mention Management, Spécialité Prospective, Stratégie et Organisation FICHE DE LECTURE Une brève histoire de l avenir Auteur : J. ATTALI Gonzague MARTIN

2 Une brève histoire de l'avenir Une brève histoire de l'avenir Biographie Les hypothèses Postulats Résumé Critiques Discussion Conclusions Bibliographie

3 1. Biographie En 1943 le 1er novembre, il naît avec son frère jumeau Bernard Attali à Alger en Algérie dans une famille juive sépharade algérienne. Simon Attali (son père) est un autodidacte francophile qui réussi dans le commerce de parfumerie bijouterie (enseigne «Bib et Bab») à Alger. En 1956 deux ans après le début de la Guerre d'algérie (1954 à 1962), son père décide de venir s'installer rue de la Pompe dans le 16e arrondissement de Paris avec sa famille (Jacques à 14 ans), pour fuir l'indépendance Algérienne du 5 juillet Les deux frères jumeaux Jacques et Bernard sont surdoués et suivent des études brillantes au lycée Janson De Sailly(16e arrondissement de Paris) où ils ont pour amis Jean-Louis Bianco et Laurent Fabius. En 1963 il sort Major de Promotion de Polytechnique. (X1963). Docteur d'état en sciences économiques, Ingénieur de l'école des mines de Paris, diplômé de l'institut d'études politiques de Paris (Science Po)et de l'école nationale d'administration (ÉNA)dont il sort 3eme de sa promotion en 1970(promotion Robespierre avec Philippe Séguin et Louis Schweitzer...). En 1968, il effectue un stage d'énarque dans la Nièvre, sous la férule du futur préfet de police de Paris Pierre Verbrugghe. Il rencontre à cette occasion pour la troisième fois François Mitterrand. Carrière politique En 1970 âgé de 27 ans, il entre au Etat et publie ses deux premiers livres en 1972: " Analyse économique de la vie politique " et " Modèles politiques " pour lequel il obtient un prix de l'académie des sciences. Il est professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine, à l'école Polytechnique et à l'école des Ponts et Chaussées. Il réunit autour de lui quelques jeunes chercheurs : Yves Stourdzé(inventeur du programme européen de recherche Eurêka) ou Érik Orsenna(prix Goncourten1988et conseiller spécial de Roland Dumas au Ministère des Affaires étrangères). Il développe un réseau de personnalités dans des domaines très divers (journalisme, mathématiques, show business, analyse financière) qui comme lui sont des premiers de la classe. En 1979, il fonde l'ong international"action Internationale Contre la Faim". En 1981, il propose ses services au président de la République François Mitterrand qui vient d'être élu et qui le nomme " conseiller spécial " lors de son arrivée au Palais de l'élysée après seulement trois entrevues et l'installe dans l'ancien bureau des aides de camp qui jouxte le bureau présidentiel. J. ATTALI dispose depuis longtemps d'un solide carnet d'adresses parmi lesquels Raymond Barre, Jacques Delors, Jean- Luc Lagardère, Antoine Riboud, Michel Serres, Coluche... Il conseille au président de faire venir à l'élysée Jean-Louis Bianco, Alain Boublil et quelques jeunes énarques prometteurs, comme le couple François Hollande/ Ségolène Royal... 3

4 En 1982 il plaide pour la " rigueur économique ". Il rédige chaque soir des notes pour le président sur l'économie, la culture, la politique ou le dernier livre qu'il a lu ou parcouru. Le président lui confie également le rôle de sherpa (représentant personnel d'un chef d'état) pour les sommets du G7. Il organise le " bicentenaire de la révolution Française du 14 juillet 1789" et le sommet du G7 de Paris en En 1984, il met en place le programme européen Eurêka de développement de nouvelles technologie3 En 1988, son frère Bernard Attali est nommé PDG d'air France (jusqu'en 1993). En 1989, il fonde un programme international d action contre les inondations catastrophiques au Bangladesh. Carrière financière En 1990, lors du second septennat de François Mitterrand, J. ATTALI abandonne la politique et quitte l'élysée. Il crée et devient le premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD)à Londres dont il démissionne en 1993 (institution dont il lance l'idée en 1989 avant la chute du mur de Berlin pour aider à la reconstruction des pays de l'europe de l'est). Sa gestion de la BERD (notamment la construction du siège) est très contestée par certains journalistes et hommes politiques [1]. En 1994 il est président fondateur de la société internationale de conseils en stratégie spécialisée dans les nouvelles technologies A&A à Paris (A&A). En 1998, il fonde PlaNet Finance à Paris, une association à but non lucratif de 60 employés et de 300 bénévoles dans 60 pays pour financer, conseiller et former par internet institutions de micro finance chargée d'aider 15 à 200 millions d'humains très pauvres: " Prêter aux plus pauvres les moyens de financer leur propre travail, sans exiger d'eux d'autre garantie que leur parole ". (Planetfinance). J. ATTALI est actuellement président de PlaNet Finance et de A&A. 4

5 2. Les hypothèses Ce livre est un exercice de Prospective à L'Histoire, connaît des lois et des règles, éclaire le présent et prépare l'avenir. L'Histoire nous apprend qu'il y a un ordre dans l'évolution et un fort déterminisme.on peut prévoir assez sûrement l'avenir au regard des évènements: survenance de conditions favorables à l'épanouissement du capitalisme. Le capitalisme conduit naturellement à des dérives liées à l'individualisme, véritable danger pour la société si on n'y prend garde et qui risque d'écraser l'homme si des esprits attentifs et vigilants ne proposent pas un modèle de société où l'économie se met au service de l'homme (économie altruiste) et non l'inverse. Il y a un courant historique qui est porté par le capitalisme mais qu'il convient de canaliser pour l'orienter vers une troisième voie. L'Histoire obéit à une loi:l'homme cherche depuis toujours à élargir sa liberté individuelle.le sens unique de l'histoire est celui de "la primauté de la liberté individuelle sur toute autre valeur".. Là réside tout le danger : une recherche débridée de liberté peut conduire à des excès aux issues incertaines. On peut prévoir et orienter l'avenir.qui est prévisible car il se dégage des tendances lourdes : démographie, vieillissement, natalité, urbanisation, flux migratoires et des signaux faibles. La grande révolution due aux nouvelles technologies c'est la fin de la localisation en un seul lieu des hommes, des capitaux et des sciences. Mondialisation et dématérialisation semblent inévitables et seuls les nomades pourront suivre ce courant d'évolution. La prospective, outil au service de l'homme est utile car elle permet d'anticiper les dangers et donc de les éviter. L'avenir n'est pas qu'une projection. Il n'y a pas de fatalité malgré certains déterminismes et on peut influencer le cours des choses par la volonté et des projets. La survenance probable de trois vagues imbriquées : "l'hyper-empire","l'hyper-conflit","l'hyper démocratie" vers la liberté (moteur de l'histoire) est le scénario le plus vraisemblable mais pas le plus souhaitable et l'auteur veut nous alerter par son livre afin de nous orienter vers l'action en nous éclairant sur :comment nous en sommes arrivés là, la situation actuelle, les opportunités (..."des formidables potentialités aujourd'hui à l œuvre") et les risques (scénarii inacceptables), les tendances lourdes, les zones de rupture possible et les points de bifurcation (élections 2007). 5

6 3. Postulats Dans le cas de J. ATTALI, sa biographie et sa bibliographie sont des éléments très importants pour l'approche du livre, synthèse des travaux de 30 ans de réflexion. Jacques ATTALI est sans doute marqué par ses origines juives, son appartenance à la diaspora et à une classe de nomades, son histoire personnelle et familiale, le déracinement de l'enfance, son appartenance à la Franc- maçonnerie, sa formation, sa classe sociale, son expérience politique et de responsable d'organisme financier international, son activité de conseiller et de penseur de la politique. Ceci explique sans doute le coté systémique de l'analyse et en même temps on relève un coté dilettante du à une très grande aisance intellectuelle qui le conduisent à survoler rapidement le spectre du quotidien ("brève Histoire"). C'est pour l'auteur comme une sorte de jeu intellectuel. Il se met en scène et vise la séduction d'un public admiratif confortant ainsi son statut d'intellectuel, conseiller du parti socialiste, initiateur et héritier de la pensée mitterrandienne qu'il cherche à entretenir. C'est un ingénieur (Polytechnicien) et donc son mode de raisonnement est technique et de synthèse contrairement à Joël de Rosnay, autre prospectiviste, qui lui est chercheur et donc plus dans l'imaginaire. J. ATTALI est pour un principe d'action et a crée un des outils du micro crédit, ce qui montre à quel point il est convaincu de la survenance de l'économie solidaire.il a occupé le poste de Président de la BERD et a donc une vision mondiale du système financier, de ses mécanismes, de ses effets et de ses travers.il s'est intéressé au financement de projets et a crée Planet finance pour aider au développement par le micro-crédit, courant initié par M.YUNUS avec qui il travaille et publie afin de diffuser l idée que pour vaincre la pauvreté, il ne suffit pas d avoir de grands projets mais de penser à l Homme et intervenir à tous les niveaux de la chaîne économique. Il se fait donc ainsi le porte-parole d'une sorte de troisième voie en économie portée par la réflexion de personnalités telles que Joseph STIGLITZ et qui dénoncent les travers d'un capitalisme mondialisé, la financiarisation, le "fanatisme du marché", le dogmatisme des organisations mondiales sont préjudiciables aux peuples et aux individus. J. ATTALI rejoint STGLITZ lorsque ce dernier écrit :"Les processus démocratiques ouverts peuvent mettre des bornes à la puissance des intérêts particuliers. Nous pouvons réintroduire l'éthique en affaires. La gouvernance d'entreprise peut reconnaître les droits de ceux qui souffrent des activités des firmes, et pas seulement les droits de leurs actionnaires. Un électorat engagé et bien informé peut comprendre ce qu'il faut faire pour que la mondialisation marche, ou du moins marche mieux et exiger des dirigeants politiques qu'ils l'orientent dans ce sens là."(un autre Monde, Paris, Fayard, 2006). Socialiste, J. ATTALI porte naturellement le débat sur le terrain de la morale : le marché est immoral et porte en lui des tares qu'il convient de corriger. Il est conseiller du parti socialiste et il cherche à orienter son discours dans le sens de ses idées politiques. J. ATTALI a développé tout au long de son oeuvre des thèses avant-gardistes qui se sont avérées et qui lui assurent une réputation. 6

7 J. ATTALI a prévu un certain nombre de choses qui se sont avérées: le basculement du monde vers le Pacifique, l'instabilité financière du capitalisme, les bulles financières, la fragilité du communisme, les menaces du terrorisme, le surgissement du nomadisme, l'avènement du portable, de l'ordinateur personnel et d'internet, d'autres objets nomades, l'émergence du gratuit et du sur mesure, le rôle majeur de l'art J. ATTALI est un politique avant d'être un futurologue et son livre veut avoir une portée politique en particulier en cette période électorale. D'un point de vu méthodologique: J.ATTALI affirme qu il faut avoir le courage de choisir un scénario en prospective et non dresser l'ensemble des futurs possibles, ce qui est assez peu impliquant. L'Histoire a un sens et des lois. Pour J. ATTALI le capitalisme ("Ordre marchand") précède et prépare la démocratie qui doit survenir, s'imposer au final et dominer la planète. Il a une théorie de l'évolution du capitalisme fondée sur une élite et fait partie lui-même d'une hyperélite de par sa formation et son cursus professionnel.la sociale-démocratie est le régime sur lequel le capitalisme débouchera, portée par l'élite, classe dominante. 7

8 4 RESUME C'est l'état de 30 ans de recherche sur d'où nous venons et où nous allons. Récit simple essayant de répondre à d'où vient l'humanité, qu'est ce qui est son moteur principal, où va t elle et quelles seront les principales étapes de ce qui nous attend dans les 50 prochaines années. La première partie du livre résume ce qui précède notre histoire et essaye d'en dégager des règles et des lois, ce qui précède "l'ordre marchand" qui se divise lui en neuf étapes correspondant aux neuf "cœurs" avec comme moteur principal de cette histoire la conquête incessante par les hommes de la liberté individuelle. Puis J. ATTALI nous fait une description du monde actuel et en déduit, à l'aide des lois du passé les étapes de l'avenir. Il propose un scénario en 5 étapes : 1 la prolongation pendant encore 20 ans de la domination de l'empire américain, grâce et autour des technologies de la surveillance, puis le retrait américain au profit de 11 puissances qui vont dominer le monde à diverses échelles au détriment des américains mais sans qu'aucune ne parvienne à prendre la tête, car les technologie permettront de travailler sans nécessite d'un nouveau "cœur", ensuite surviendra une victoire de l'empire marchand sur l'empire politique, c'est "l'hyper-empire" au détriments des Etats, dépassés, puis en raison des exigences de la transparence, les inégalités, la violence, la solitude, de l'illégalité en raison de la disparition des Etats et donc du droit, enfin et si nous échappons à "l'hyper-conflit", ce serait, et certains signes sont déjà présents la survenance de "l'hyper-démocratie" fondée sur un fonctionnement politique qui s'échelonne du local au mondial et sur l'économie de la gratuité, l'altruisme, qui est pour lui la seule solution pour éviter la survenance des drames voire la fin de l'histoire liés à l'hyper- conflit et aux excès de la liberté. 4.1 RESUME DETAILLE Avant propos C'est l'exposé résumé du livre et de son objectif. Chapitre 1 J. ATTALI nous explique la survenance historique des trois pouvoirs : Le pouvoir religieux, le pouvoir militaire, le pouvoir marchand et les jeux de pouvoir et de domination entre eux. Leur observation détermine des lois que l'on retrouve tout le temps et qui permettent de prédire le cours de l'histoire. Il naît au cours du temps le sentiment religieux puis avec le chef l'ordre politique et ensuite le besoin de se défendre. Avec la sédentarisation se produit une accumulation, un contrôle des richesses, la protection des moyens de production, et les voies de transport. Arrive ainsi la naissance des empires. 8

9 Attali démontre à travers l'histoire (Chapitre 2) du Capitalisme des origines et des "centres" (Bruges, Venise, Anvers, Gènes) qu'il est possible de prévoir suivant une certaine logique, au travers de conditions bien spécifiques, l'émergence d'un nouveau "centre" dominant du capitalisme: c'est l'extension progressive de l'espace marchand, de l'industrie, de la finance, et de la technologie qui conduit à une augmentation du niveau de vie et à l'arrivée au pouvoir d'une nouvelle classe dirigeante" créative,... dirigiste et libre, dans un port moderne, doté d'un vaste arrière pays agricole, d'une industrie navale, d'une industrie navale, d'une marine militaire et marchande, accueillant financiers, armateurs, marchands, innovateurs et aventuriers. Cette logique étend peu à peu le droit des salariés et fait disparaître le travail forcé. Elle prend le contrôle planétaire des sources de matière première et des marchés". J. ATTALI distingue, dans l'ordre marchand un cœur, un centre et un extérieur. Les mêmes causes de déclin produisent selon l'auteur les mêmes effets : une dérive des coûts de production, une baisse de compétitivité des navires de guerre et une baisse d'efficacité dans la protection des routes de navigation, un renchérissement du coût des matières produites, une augmentation des rémunérations des producteurs, une réduction de l'avance technologique entraînent la perte de la domination et le déclin. De l'histoire du capitalisme, il convient de tirer des leçons : Les empires ne sont pas éternels. L'Etat autoritaire crée le marché, qui crée à son tour la démocratie. La faillite de la place financière dominante entérine la fin du "cœur" Le vainqueur de toute guerre est celui qui ne la fait pas ou pas sur son territoire. Le temps de diffusion d'une nouvelle technologie même utile est de l'ordre de 50 ans. Le lien entre technologie et sexualité, structure la dynamique de l'ordre marchand. De nombreuses innovations importantes sont issues du travail de chercheurs payés sur fonds publics et qui débouchent sur autre chose que ce sur quoi ils travaillent. Le mouvement naturel au cours de siècles entraîne le passage du cœur de l'ordre marchand de l'est vers L'ouest du Monde dans un mouvement irrévesible, de la Mésopotamie à Los Angeles. Avec le basculement à l'ouest du cœur on constate à chaque étape un élargissement de la population concernée.on voit bien ce qu'il en est de l'arrivée de l'informatique. La naissance d'objets nomades succède à celle de l'automobile et des objets ménagers. La domination de la Californie et ses conséquences sur la croissance mondiale donne l'impression de la stabilité de sa position pour longtemps. On voit cependant apparaître les premiers signes du déclin américain. L' Amérique doit se battre contre les risques qui la menacent. Il y a une croissance sans précédent des richesses dans le monde mais aussi une hausse des inégalités. 9

10 Chapitre 3 Le futur est imprévisible a-priori et on peut se poser beaucoup de questions sur l'infini des futurs possibles. Mais il existe des tendances lourdes annonciatrices du déclin. L'Histoire éclaire l'avenir et il faut faire confiance à la capacité des hommes à résoudre les problèmes techniques. L'avenir pose des questions auxquelles il est inutile de vouloir répondre. Tous les devenirs sont possibles. J. ATTALI dresse un tableau de la situation en 2025 sur la base d'un scénario de projection de tendance. J. ATTALI imagine la fin du 9 ième Cœur de l ordre marchand (modèle californien) aux environs de 2030 et ce de façon inéluctable et suivant le schéma de la fin des 8 autres. Le bel avenir de la neuvième forme : La supériorité américaine (Californienne) ne supporte et ne craindra aucune concurrence pendant au moins 20 ans. Si la forme actuelle laisse penser à une domination durable du modèle, l évolution de l environnement mondial conduira à des changements tels qu ils seront insupportables pour le système. J. ATTALI propose un scénario d évolution mondial se servant d une projection et en y apportant la remarque de l imprécision de la méthode. Il voit une poursuite de la croissance mondiale, des transferts de fonds entre pays et le développement du micro-crédit. Une extension de l économie de marché. La croissance entraîne inexorablement l abondance et accompagne la démocratie. Les effets positifs, généraux mais contrastés de la mondialisation porteuse d'une croissance longue. L espace européen restera, sauf volonté politique affirmée un espace économique mais incapable de devenir le centre par manque de dotation en institutions politiques, réforme de l enseignement supérieur, capacité à innové du fait du départ des chercheurs, manque d intégration des étrangers pour compenser le vieillissement et la baisse de la démographie. L Asie et en particulier la Chine domineront le monde. Etats Unis et Chine seront dans un rapport de dépendance mutuelle fort.la Chine s approcherait du modèle démocratique. L Inde démocratique, devenue troisième puissance mondiale devra se réformer pour échapper aux problèmes assez similaires à ceux de la Chine. Le Japon soumis au vieillissement et au déclin de sa natalité sera soumis à une perte relative de puissance économique et pourrait céder à un réflexe protectionniste. J. ATTALI distingue un groupe de pays émergeants (Les Onze) avec comme tête de file la Corée. Le modèle coréen, supplantera le modèle US aux yeux de ses voisins à condition d échapper au scénario de l effondrement de la Corée du Nord ou à celui de sa dérive militaire. 10

11 Le Vietnam deviendra la troisième puissance asiatique moyennant certaines réformes. L Indonésie qui aurait vocation à être une grande puissance restera soumise à des travers pénalisants. La Russie émerge et devra faire de nombreuses réformes tout en étant menacée d'encerclement par les populations musulmanes. L'Amérique latine (Mexique et Brésil) est instable et fragile L Afrique avec ses caractéristiques : pauvreté et population en croissance, richesses minières, forestières ne réussira pas à émerger et quitter la pauvreté, du sida, du manque d éducation, corruption, violence politique, fuite des cerveaux.... Le monde Arabe freiné par les soubresauts de la politique et les contraintes religieuses, les luttes fratricides, restera à la traîne du développement. Iran et Turquie feront exception. Mondialisation et délocalisation, financiarisation et court termisme : Poursuite de la globalisation liée à l ouverture de frontières et à la mondialisation et donc des délocalisations vers l Asie du SE puis l Inde des usines, centres de recherche. L industrialisation de l agriculture continue de réduire le nombre d agriculteurs. Les entreprises auront un rôle de coordination et se spécialiseront dans les services (marketing, com, sav, études ). Accélération de l innovation et baisse de la durée de vie des objets. Allongement de la durée de la vie, moindre distinction entre vie professionnelle et vie personnelle, consommation, individualisme, outils de communication reliant les personnes en permanence au sein de réseaux, fragiliseront le lien social. La principale caractéristique de ce monde émergent est le nomadisme qui modifiera nos comportements, nos habitudes, nos lois et nos moyens de transport et les produits, nos moyens de communiquer de notre quotidien. Naissance d'objets nomades. L'accès à la culture, devenu un droit revendiqué par tous. Montée de la consommation et du sentiment d'insécurité. Rôle prédominant des sociétés d'assurance et de divertissement pour échapper au sentiment d'insécurité et au présent. Véritable révolutions des média : personnalisation, combinaison, instantanéité, gratuité, permanence. Passage à la 3D. Robots domestiques, RFID, domotique Les conséquences du vieillissement de la population lié à la baisse de la natalité: -baisse de population -problème du financement des retraites et des soins -changement des comportements et des mentalités -arrivée de nouveaux produits et services. -immigration et brassages de populations à l'échelle des continents. -croissance urbaine: véritable défi nécessitant une politique de la ville. 11

12 Les tentions sur les matières premières pose la question de leur épuisement et de leur accessibilité mais l'histoire nous montre que nous avons toujours su trouver de nouvelles ressources encore abondantes.il existe des resserves. Pétrole et gaz sont en abondance: J. ATTALI rejoint en cela M GODET.La planète regorge de pétrole cher. Il est cependant nécessaire de se préoccuper des énergies de substitution dès à présent et plus encore de l'avenir de la forêt comme élément régulateur de la pollution et du réchauffement climatique et de sa conséquence principale sera la rareté de l'eau et une menace grave sur le milieu animal. Il convient de parier sur les nanotechnologies et les biotechnologies pour palier aux raretés et dépasser les limites technologiques actuelles et aboutir à des innovations majeures. Page : J. ATTALI procède à une description de la situation telle que nous l'avons décrite dans l'exposé sur management et leadership, perspectives pour les sciences de gestion dans sa partie contexte. Financiarisation de la société Court termisme Transparence Volatilité Compétition Le savoir comme garantie d'employabilité La formation comme nécessité face à la rapidité de l'innovation Le report de l'age de la retraite lié au vieillissement de la population et l'aménagement du temps de travail en fonction de l'age et de l'expérience. Le rôle central des consommateurs dans le cadre d'un marketing relationnel et de la coconception des produits. L'augmentation de l'endettement lié à la consommation. De nouvelles formes de crédits et de garanties (hypothèques) Le nomadisme des travailleurs et la précarisation des contrats. Les tendances actuelles (individualisme, solitude, hédonisme, culte du corps, précarité des relations humaines,...) s'accentuent Augmentation des distances entre les lieux de vie et lieux de travail, mobilité, confusion travail loisirs vie professionnelle et vie personnelle. Le transport aérien augmente. Avec la mondialisation naît la nécessité d'une formation dans divers pays. Les réseaux de transport et les moyens se multiplient. On ne parle plus du droit de propriété mais du droit à l'accès (aux données et informations,...) 12

13 La mondialisation et les délocalisations permettent de commercialiser des produits et services moins coûteux et en particuliers de services (éducation, santé, sécurité) auprès de société financières(banques, assurances) privées et qui l'emporteront en puissance sur les Etats. L'industrie du loisir sera le deuxième pôle de consommation mondial. L'ubiquité nomade: Accessibilité généralisée au net et miniaturisation des terminaux multifonctions. Personnalisation des outils sur Internet. La télévision regardée sur des objets mobiles est personnalisée, dématérialisation des journaux et spécialisation. Généralisation des blogs et confusion des médias. médias gratuits, participatifs, personnalisés. La 3 D se généralise. Les robots-ménager équipent les foyers et participes à la surveillance en réseau. La traçabilité s'effectue au moyen de la RFID et du GPS. En 2030, poussé à son extrême l'ordre marchand devient "hyper surveillant". Le vieillissement de la population mondiale aura des conséquences en terme économique, social, financier, organisation, consommation, migratoire, urbain. Les flux migratoires massifs modifieront de façon importante les territoires. L'amérique, habituée à l'intégration de populations originaires de diverses régions du monde renforcera son pouvoir. Migration de travail pour les uns ou de confort pour les autres ou encore d'opportunisme (effet d'aubaine fiscale, légale, culturelle, climatique) La croissance urbaine sera très importante et difficilement gérable. Il y aura des mouvements migratoires massifs, de colonisation, de repeuplement sur tous les continents. L'Amérique du Nord restant une destination prisée et maintenant le dynamisme grâce aux afflux de populations immigrées légales ou non. France et Grande Bretagne s'ouvriront assurant ainsi le financement des retraites. D'indépassables raretés : Malgré l'augmentation des besoins en énergie et un doublement des prévisions démographiques entraînant un doublement des besoins de matières premières, la terre, les océans et la lune regorgent encore de matières premières. Pétrole: les réserves sont plus limitées que pour le gaz. Mais la planète est comme le dit M.GODET, pleine de pétrole cher! Le nucléaire est une alternative à l'épuisement des ressources alors que l'énergie solaire et les autre sources d'énergie ne peuvent prendre le relais. L'énergie de plus en plus coûteuse devra être économisée et cela favorisera les échanges de données plus que les déplacements physiques. L'augmentation de la population entraînera la diminution des surfaces cultivables et donc la nécessité de productions plus importantes sur des surfaces plus faibles et donc l'utilisation de plantes génétiquement modifiées. La déforestation et l'augmentation de la production de gaz rejetés dans l'atmosphère augmente le réchauffement et affecte la couche d'ozone tout en réduisant la surface glacière, en augmentant les surfaces désertiques et le niveau des océans. 13

14 De nombreuses espèces animales sont menacées et disparaissent, l'espèce humaine étant elle-même menacée. Pour faire face aux diverses pénuries (eau, énergie, espace...) il faudra faire des progrès grâce aux nanotechnologies et aux biotechnologies. L'aversion au risque poussera les entreprises à privilégier les revenus de la spéculation financière à la prise de risque technologique. La seule vraie rareté: le temps Le temps est la seule chose que l'on ne peut produire et tous les efforts pour contourner la question (stockage massif) ne pourront pas la résoudre. L'allongement de la durée de vie et une plus grande efficacité dans les actions quotidiennes permettront de gagner du temps. La fin de la neuvième forme Si l'équilibre des relations et des rapports de force entre les USA et le reste du monde est déjà programmé, la fin du système sera du à l'indépendance des entreprises virtuelles via le poids d' internet hors USA, les délocalisations, la perte d'indépendance financière des entreprises aux mains de fonds de pension étrangers, les exigences du court termisme en matière de rentabilité des capitaux. La perte de confiance du reste du monde dans la stabilité du système financier et le crédit américain, associé à l'entêtement des ménages et au financement externe de la dette, à la baisse des rendements des capitaux. S'en suivra une crise du type de celles qui ont affecté les autres centres au cours de l'histoire. Une dixième forme marchande est -elle possible? Il serait illusoire de croire que l'ordre marchand dans sa neuvième forme échappera au déclin. Si l'histoire a un sens et que les cycles se reproduisent comme par le passé, il est probable qu'une dixième forme apparaisse et sans doute une nouvelle fois aux Etats Unis grâce à sa formidable capacité de réforme. Cependant la tentation isolationniste et le protectionnisme pourrait conduire à une perte d'hégémonie des USA, inconcevable aujourd'hui en raison de l'écrasante et indiscutable domination qui pourrait laisser croire à l'irréversibilité de la situation.un vaste tour d'horizon mondial des autres "cœurs " possibles ne laisse pas d'autre constat qu'un maintien probable en Californie ou un éclatement- dissémination favorisé par les nouveaux moyens de communication. 14

15 Chapitre 4 La théorie de la fin de l'histoire est fondée sur une généralisation de la démocratie dans le monde grâce à l'expansion du capitalisme. Il apparaît assez clairement que le scénario de la diffusion du capitalisme est le plus probable conduisant à l'ordre marchand "polycentrique" à l'horizon , une démocratie de marché et ensuite à un marché sans démocratie. La démocratie l'emportera dans un premier temps dans les pays qui se seront dotés des outils propres aux autres démocraties et dans le cadre d'une assistance de ces dernières comme modèle. Puis le marché l'emportera sur la démocratie car il ne connaît pas de limites ni de frontières. Peu à peu la sphère privée l'emportera sur la sphère publique grâce aux outils de surveillance, la miniaturisation, les objets de communication nomades, internet au détriment des plus pauvres qui verront les prix des services augmenter et les impôts diminuer. La privatisation du contrôle et l'aversion au risque se traduira par l'édiction de normes par les assureurs. Ces normes de plus en plus contraignantes concerneront les particuliers mais aussi les entreprises. Contrôle, autocontrôle et auto surveillance seront accompagnés de systèmes d'auto réparation des objets et des personnes. La déconstruction des Etats : Le secteur privé renforcé par la privatisation des services influencera les citoyens dans le sens de son renforcement et au détriment des Etats. Les individus et les entreprises apatrides et mobiles s'affranchirons des contraintes locales pour saisir les aubaines qui se présenteront. La baisse des services publiques et leur privatisation supprimera les formes de redistribution qui assurent la solidarité:conséquence baisse de pouvoir d'achat et précarisation. Les partis politiques impuissants seront incapables de s'opposer au phénomène de privatisation et à l'avènement de "l'hyper-empire".les USA ne seront pas épargnés. La marchandisation absolue du temps: L'individualisme, la compétition, la consommation domineront la vie quotidienne. La société du spectacle comblera la solitude. Les entreprises nomades : Les entreprises, en forte compétition seront soit principalement des micro- entreprises multinationales éphémères soit des structures mobiles et flexibles, multiculturelles s'adaptant aux marchés par un marketing relationnel et une forte créativité. Assembleur de produits sous traités, leur savoir-faire réside dans la communication autour de leur marque. D'abord américaines et européennes, elles deviendront nomades et organisées en réseaux d'entreprises locales, capables de créer leur propre monnaie d'échange. Apparaîtront aussi d'une part des entreprises profitant de l'affaiblissement des Etats et mêlant activités légales et illégales et d'autre part des entreprises à but non lucratif (relationnelles) en remplacement des fonctions abandonnées par l'etat. Les maîtres de l'hyper-empire: les hyper nomades. 15

16 Une population élitiste d'indépendants de haut niveau, mobile géographiquement et dans leurs liens avec les entreprises constituera la classe dominante. Les nomades virtuels: des sports au spectacle vivant La classe la plus importante sera la classe moyenne plus sédentaire mais contrainte par le effets du nomadisme, cible principale des l'industrie de l'assurance et du spectacle. Les victimes de l'hyper-empire: les infra nomades Plus de la moitié de la population vivra dans des conditions de grande pauvreté et sera maintenue dans cette situation à cause de la disparition des Etats. L'Armée fragile et désespérée est offerte à toutes les tentations. La gouvernance de l'hyper-empire : L'affaiblissement de l'etat entraînera le chaos et des entreprises de régulation (banques et assurances) édicteront et feront respecter des règles(normes) pour réguler le système au niveau mondial. La fin de la liberté, au nom de la liberté. En 2050 le système poussé à l'extrême butera sur des limites physiques, techniques, humaines, morales. Chapitre 5 La disparition d'un acteur majeur de la régulation des conflits (la Russie), l'émergence de pays potentiellement en conflit avec leurs voisins pourrait conduire à des guerres entre Etats. Pour J. ATTALI l'espoir du XXIème siècle est bien de voir les phases d'évolution de l'hyper-empire et de l'hyper-conflit se réaliser pour ensuite donner lieu à l'hyper-démocratie. J. ATTALI met son analyse prospective au service de l'action politique et s'interroge sur la capacité de la France à survivre aux trois phases qu'il anticipe. Il fait un bilan négatif et sévère de l'etat de la France et se pose en concertiste de la théorie des déclinologues. Néanmoins il est encore possible de réagir. 16

17 Chapitre 6 Troisième vague de l'avenir : l'hyper-démocratie Face aux risques et au désordre du monde, aux chocs prévisibles des deux premières vagues, il faut envisager et préparer l'arrivée de l'hyper-démocratie. Le choc démocratique S'il est possible d'envisager un monde meilleur au regard des progrès qui nous sont proposés, les mauvaises nouvelles sont un moteur du changement vers l'hyper-démocratie.une nouvelle génération d'entrepreneurs, les transhumains à la tête d'entreprises relationnelles moins centrées sur le profit que sur le bien-être commun feront émerger de nouvelles institutions. L' avant-garde de l'hyper-démocratie: transhumains et entreprises relationnelles. Les trans-humains, être avant tout altruistes seront des créateurs de lien social, de services non marchands et capable de répondre aux excès du marché par la démocratie et font espérer en un "gouvernement mondial", l'hyper-démocratie. Les institutions de l'hyper-démocratie De la ville jusqu'à l'échelle mondiale, la démocratie se répandra et un véritable gouvernement mondial se mettra en place. La place du marché dans l'hyper-démocratie: Le marché, contingenté par l'hyper-démocratie trouvera des opportunités à s'allier avec l'économie du gratuit jusqu'à arriver à un certain équilibre. Le résultat collectif de l'hyper-démocratie: le bien commun, dont l'intelligence universelle. L'intelligence commune aboutie, donnera naissance à l'hyper- intelligence voire à son stade ultime à l'hyper intelligence du vivant. Le résultat individuel de l'hyper-démocratie: les biens essentiels, dont le bon temps. L'hyper-démocratie ne produira pas que des biens collectifs mais aussi individuels. Ces biens (éducation, santé...) propres à une meilleure qualité de vie serviront le bien commun et chacun aura intérêt à en faire profiter le plus grand nombre. Le détournement de l'hyper-démocratie : De multiples tentatives seront lancées, par des acteurs (chercheurs, gourous, politiciens,...) qui n'y trouveront pas intérêt pour faire échouer le projet de l'hyper-démocratie. Mais, on peut espérer et croire en la réaction aux menaces des deux premières vagues pour faire réagir les hommes et provoquer l'arrivée de l'hyper-démocratie. 17

18 Chapitre 7 Une brève histoire de l'avenir français : Un constat, la France va mal et risque de disparaître emportée par le flot de l'avenir. Jamais la France n'a su saisir sa chance et devenir le "cœur" en raison de faiblesses dont elle ne s'est jamais séparé. Elle possède suffisamment d'atout pour aborder l'avenir avec succès. Le déclin français S'il est encore relatif, le déclin français est bien réel et malgré un vieillissement moins important que dans les autres pays européens, il conduira à de nombreuses inégalités, à une baisse de la croissance, au problème du financement des retraites, un alourdissement de la dette et en conséquence une augmentation des impôts. Tout ceci aurait des conséquences sociales multiples. Demain, la crise Si rien n'est fait pour enrayer le phénomène, l'environnement européen (U.E; Banque Centrale) exigera des corrections et alors s'enclenchera le cercle infernal des ajustements à la baisse: dette, investissemenrs, prestations sociales, fuite des cerveaux, crise de confiance, baisse de la productivité, de la production et des revenus, des sources de financement des infrastructures adaptatives au progrès technique et technologique...dans 15 ou 20 ans, au pire moment, celui de la fin du 9ième coeur, la France risque de se disloquer. L'élection présidentielle est sans doute la dernière occasion de tirer la sonnette d'alarme et de faire quelque chose autour d'un vrai projet d'avenir au-delà des partis politiques. Rendre au pays ce qu'on lui a pris Le courage des politiques sera de faire et dire le bilan de la France, d'expliquer les risques et les enjeux. Ensuite, il faudra créer un consensus autour de réformes importantes trop longtemps repoussées. Il faudra rétablir à court terme les finances publiques, rendre les institutions plus efficaces et limiter les gaspillages, réorienter certains budgets, réduire les échelons de représentation intermédiaires, généraliser l'usage des nouveaux outils de communication dans l'administration, envisager les investissements imposés par l'avenir. Permettre au pays de tirer le meilleur de l'avenir : les réformes proposées : -promouvoir les technologies de l'avenir -creer une societe equitable -renforcer l'efficacite du marché -créer, attirer et retenir une classe creative -renforcer les moyens d'influence et de la souverainete -faire naitre l'hyper-democratie 18

19 5. Critiques D'un point de vue méthodologique, peut-on assimiler la démarche de J. ATTALI à celle des futurologues du type A.TOFFLER ou à celle d'un prospectiviste? J. ATTALI a mené une réflexion de long terme dans des ouvrages tels que "Fraternités", "La voie humaine" et bien sûr "l'homme nomade"en 2003, qui était une grande fresque historico-scientifique de l'histoire de l'humanité depuis ses origines à nos jours. Avec "Une brève histoire de l'avenir", Il reprend tous les thèmes de "L'Homme nomade", saga historique et moderne du nomadisme sous ses formes réelles et symboliques. Il donne une perspective d'avenir et un large regard de prospectiviste.on peut, cependant, reprocher une certaine superficialité et des raccourcis faciles tout au long du livre qui laissent sur une frustration ou dans l attente d une suite. En soit, ce livre n'apporte rien de nouveau sur la methode ou les informations dont on ne connaît pas la source et assenées telles des véritées invérifiables pour qui n a pas accès à certaines sources mais sans aucun doute puisées dans le programme du Millenium project des Nations Unies et si ce n'est dans la fixation plus ou moins floue de la date de la survenance de «l'hyperdémocratie».l intentionnalité ne saurait suffir à une démonstration non partisanne ou à un véritable travail de prospective.tous les grands thèmes et concepts sont déjà présents dans "l'homme nomade" et seul l'enchaînement clair des phases allant de "l'hyper empire" à "l'hyper conflit" menaçant à «l'hyper- démocratie» nous donne une précision sur la pensée de l'auteur. La nouveauté réside dans l'idée de polycentrisme qui est évoquée comme succédant à la fin de "l'hyper-empire" grâce à internet. Ce qui est aussi nouveau c'est la formule "hyper-démocratie" qui vient préciser ce qui était ébauché dans les dernières pages de "l'homme nomade". J. ATTALI dresse chaque fois une grande fresque très technique et documentée. Il se sert de descriptions puisées dans l'histoire pour en tirer des tendances d'avenir et des théories par association. Il fait un détournement de sens, une métaphore pour justifier le continuum (nomadisme réel, géographique et nomadisme grâce à internet) ou mieux utilise des oxymores en évoquant le " nomadisme immobile" avec les jeux, il avait déjà consacré un chapitre sur le "Voyager en sédentaire" dans l'homme nomade. La critique que l'on peut faire concerne la longue énumération de faits et d'affirmations de toutes sortes mais qui sont un survol très vaste sans véritable démonstration ni approfondissement. La vision de J. ATTALI est celle d'un structuraliste rationaliste. Critique de l'avant propos J. ATTALI fait un résumé de sa méthode, assez proche de celle des prospectivistes de l'ecole Française de prospective.il utilise les principes de G.BERGER : voir loin, large, prendre des risques et penser à l Homme mais n applique pas celui de voir profond. On peut donc dire que nous avons un livre qui fait le point de la situation et sert d outil pour véhiculer une conviction et nous faire réagir face à l avenir. 19

20 Il adopte d'emblée une position cohérente par rapport à son œuvre littéraire en défendant l'idée qu'il existe un sens de l'histoire. Sa position est très tranchée puisqu'il n'hésite pas à écrire que ce sens de l'histoire est unique et que rien, pas même les soubresauts les plus graves, n'est venu troubler le destin irrémédiable de l'humanité dans sa quête de la liberté. Il se refuse à adopter une attitude de futurologue en rejetant leur méthode et en critiquant le principe plus prudent de la projection tendancielle (production de discours selon lui) qu'il adoptera malheureusement tout au long des chapitres suivants. Il reconnaît bien volontiers toute la difficulté de l'exercice de prospective tant il y a des zones de ruptures dans l'histoire qui en ont modifié le cours ou l'on fait bifurquer vers l'inattendu. J. ATTALI adopte une position humaniste fondée sur une confiance dans l'homme et sa recherche de liberté individuelle qui l'a conduit à innover pour dominer le monde et ainsi mieux maîtriser son destin. Partant, selon lui, l'humanité éclairée peut, sous la conduite d'une élite échapper à la fatalité et à l'obscurantisme du passé. Il croit dès lors en la possibilité de maîtriser ou du moins d'orienter favorablement le cours des choses dans une attitude pro-active. S'appuyant sur le passé et sur un présent porteur de futurs potentiellement inquiétants pour la liberté (envahissement de la marchandisation de toutes les sphères de la vie des individus, paupérisation, renforcement des inégalités, montée de la violence porteuse de conflits et de déstructurations...). Du point de vue méthodologique, l'acceptation du double postulat de l'existence d'un sens unique que J. ATTALI donne à l'histoire permet de définir un but et le chemin pour y parvenir en étant capable d'orienter les hommes à condition qu'ils soient eux-mêmes raisonnables et conscients des opportunités et des risques. Pour étayer sa théorie, J. ATTALI balaye le champs des possibles et envisage un scénario global avec des enchaînements résistibles: deux pessimistes, vraisemblables et probables car déjà en gestation comme le répète J. ATTALI et qui débouchent sur un idéal, utopique, souhaité. Il nous montre comment ces phases peuvent éventuellement survenir et s'enchaîner et comment faire pour éviter le danger volontairement souligné, qu'elles représentent à condition que surviennent le sursaut et le réveil des lecteurs et des peuples conduisant au scénario idéal (Hyper-démocratie). Autant il fixe une image, cible idéale à atteindre autant les voies, la stratégie reste inexistante comme dans une sorte d'aveu implicite d'impuissance. J. ATTALI adopte une attitude prospectiviste chère aux prospectivistes, fondée sur "L'avenir raison d'être du présent" et "le rêve féconde l'avenir"(utopie). «Une brève histoire» se veut une suite et une évolution de sa pensée et ouvertement un manifeste politique en tant qu'il souhaite orienter l'avenir en se basant avec le présent. L'Avant propos se suffit à lui-même pour saisir le fil de la pensée de l auteur et résume parfaitement le livre qui est au travers des chapitres met en cohérence l'ensemble des informations pas toujours disponibles au public mais qui prend un relief plus précis avec J. ATTALI. 20

Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont apporté leur concours pour mener à bien cette mission et réaliser ce rapport, plus particulièrement :

Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont apporté leur concours pour mener à bien cette mission et réaliser ce rapport, plus particulièrement : Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont apporté leur concours pour mener à bien cette mission et réaliser ce rapport, plus particulièrement : Pr. Jean-Pierre ARNAUD, consultant, Conservatoire Nat. des

Plus en détail

L É D U C AT I O N : UN TRÉSOR EST CACHÉ D E D A N S. Jacques Delors

L É D U C AT I O N : UN TRÉSOR EST CACHÉ D E D A N S. Jacques Delors Jacques Delors In am Al Mufti Isao Amagi Roberto Carneiro Fay Chung L É D U C AT I O N : Bronislaw Geremek William Gorham UN TRÉSOR Aleksandra Kornhauser Michael Manley EST CACHÉ Marisela Padrón Quero

Plus en détail

Rapport Brundtland - Avant-propos

Rapport Brundtland - Avant-propos Rapport Brundtland - Avant-propos Notre avenir à tous Avant-propos de la présidente «Un programme global de changement», c est ce qu'on a demandé à la Commission mondiale sur l environnement et le développement

Plus en détail

DES BIENS COMMUNS AU BIEN COMMUN DE L HUMANITE

DES BIENS COMMUNS AU BIEN COMMUN DE L HUMANITE FONDATION ROSA LUXEMBURG BRUXELLES NOVEMBRE 2011 DES BIENS COMMUNS AU BIEN COMMUN DE L HUMANITE François Houtart Avec une préface de l auteur et de Birgit Daiber 1 Publié en Novembre 2011 par Fondation

Plus en détail

Aujourd'hui, quel sens donner au travail?

Aujourd'hui, quel sens donner au travail? Conférence donnée lors de la session 2000 des Semaines sociales, «Travailler et vivre» Aujourd'hui, quel sens donner au travail? Jean-Baptiste de Foucauld Aujourd hui, quel sens donner au travail? Cette

Plus en détail

Guide du candidat au concours ÉVOLUTION. ADMISSION EN 1 re ANNÉE : BAC+2 VALIDÉ ADMISSION EN 2 e ANNÉE : BAC+3 VALIDÉ

Guide du candidat au concours ÉVOLUTION. ADMISSION EN 1 re ANNÉE : BAC+2 VALIDÉ ADMISSION EN 2 e ANNÉE : BAC+3 VALIDÉ Guide du candidat au concours ÉVOLUTION ADMISSION EN 1 re ANNÉE : BAC+2 VALIDÉ ADMISSION EN 2 e ANNÉE : BAC+3 VALIDÉ PARIS / BORDEAUX / CHAMBÉRY / GENÈVE / MONACO / LONDON / CHICAGO COMMENT INTÉGRER L

Plus en détail

Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de l homme pour tous

Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de l homme pour tous Nations Unies A/59/2005* Assemblée générale Distr. générale 24 mars 2005 Français Original: anglais Cinquante-neuvième session Points 45 et 55 de l ordre du jour Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

Pour une économie positive

Pour une économie positive Groupe de réflexion présidé par Jacques Attali Pour une économie positive Fayard / Rapporteures générales : Julie Bonamy et Angélique Delorme Le rapport a été confié à Jacques Attali par le président de

Plus en détail

EN TENDANCES LE MONDE AGRICOLE UN PORTRAIT SOCIAL PROSPECTIF DES AGRICULTEURS TRANSMISSION TERRITOIRES

EN TENDANCES LE MONDE AGRICOLE UN PORTRAIT SOCIAL PROSPECTIF DES AGRICULTEURS TRANSMISSION TERRITOIRES TERRITOIRES TRANSMISSION Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du Territoire Service de la statistique et de la prospective CENTRE D ÉTUDES ET DE

Plus en détail

LA CULTURE DU RÉSULTAT

LA CULTURE DU RÉSULTAT JEAN-MARIE GOGUE LA CULTURE DU RÉSULTAT ASSOCIATION FRANÇAISE EDWARDS DEMING Jean-Marie Gogue 2008 2 1. Des résultats, oui mais pour quoi faire? La culture du résultat : cette formule que personne ne connaissait

Plus en détail

Pierre Masse. Le Plan. ou l'anti-hasard. Gallimard

Pierre Masse. Le Plan. ou l'anti-hasard. Gallimard COLLECTION IDEES Pierre Masse Le Plan ou l'anti-hasard Gallimard Tous droits de reproduction, de traduction et d' adaptation réservés pour tous, pays y compris l' U. R. S. S. 1965, Éditions Gallimard.

Plus en détail

Lettre à tous ceux qui aiment l école

Lettre à tous ceux qui aiment l école Luc FERRY Lettre à tous ceux qui aiment l école Pour expliquer les réformes en cours Xavier DARCOS Où voulons-nous aller? Claudie HAIGNERÉ Demain, la science [CNDP CRDP] Les droits perçus sur cet ouvrage

Plus en détail

UN PRINCIPE ET SEPT AMBITIONS POUR L INNOVATION

UN PRINCIPE ET SEPT AMBITIONS POUR L INNOVATION UN PRINCIPE ET SEPT AMBITIONS POUR L INNOVATION Commission sous la présidence d Anne Lauvergeon 2 TABLE DES MATIÈRES _ - SYNTHÈSE INTRODUCTION 1. 2025, UN CONTEXTE MONDIAL 2. FORCES ET FAIBLESSES DE LA

Plus en détail

Des politiques meilleures pour une vie meilleure. La mission de l OCDE depuis 50 ans

Des politiques meilleures pour une vie meilleure. La mission de l OCDE depuis 50 ans Des politiques meilleures pour une vie meilleure La mission de l OCDE depuis 50 ans Crédits graphiques : Page 24 OCDE (2011), Panorama des statistiques de l OCDE 2010 : Économie, environnement et société,

Plus en détail

Et si la croissance ne revenait pas?

Et si la croissance ne revenait pas? Et si la croissance ne revenait pas? Un court essai sur le sens de la crise 1 Jean Chamel En 2009, le taux de croissance mondial se serait élevé, si l on peut dire, à 2,5% d après les estimations de la

Plus en détail

INVESTIR POUR L AVENIR. Priorités stratégiques d investissement et emprunt national

INVESTIR POUR L AVENIR. Priorités stratégiques d investissement et emprunt national INVESTIR POUR L AVENIR Priorités stratégiques d investissement et emprunt national préface Investir pour l avenir. Parce que nous avons confiance. Investir pour l avenir. Parce qu il faut en finir avec

Plus en détail

Du concept de Responsabilité Sociale de l Entreprise à son application au secteur du tourisme

Du concept de Responsabilité Sociale de l Entreprise à son application au secteur du tourisme UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE INSTITUT DE RECHERCHE ET D ETUDES SUPERIEURES DU TOURISME Du concept de Responsabilité Sociale de l Entreprise à son application au secteur du tourisme Une comparaison

Plus en détail

Les relations entre pays du Nord et du Sud. Sébastien Di Maio David Epelbaum Camille Gueydan Muriel Hantcherli Thomas Hoppe

Les relations entre pays du Nord et du Sud. Sébastien Di Maio David Epelbaum Camille Gueydan Muriel Hantcherli Thomas Hoppe Les relations entre pays du Nord et du Sud Sébastien Di Maio David Epelbaum Camille Gueydan Muriel Hantcherli Thomas Hoppe Sommaire Introduction 2 1 Historique d une relation Nord-Sud 2 1.1 De 1945 à 1960

Plus en détail

L industrie française décroche-t-elle? Pierre-Noël Giraud et Thierry Weil

L industrie française décroche-t-elle? Pierre-Noël Giraud et Thierry Weil L industrie française décroche-t-elle? Pierre-Noël Giraud et Thierry Weil Préambule A la fin du XXème, l émergence de grandes firmes globales optimisent à l échelle mondiale leurs chaines de conception-production-distribution

Plus en détail

Première partie Le paysage des services publics en France... 19

Première partie Le paysage des services publics en France... 19 Sommaire Sommaire Avant-propos... 9 Introduction générale... 13 Première partie Le paysage des services publics en France... 19 Secteur public, service public, collectivités publiques, fonction publique

Plus en détail

RAPPORT À MADAME CHRISTINE ALBANEL. Ministre de la culture et de la communication ******* PAR AILLEURS LE CINÉMA EST UN DIVERTISSEMENT...

RAPPORT À MADAME CHRISTINE ALBANEL. Ministre de la culture et de la communication ******* PAR AILLEURS LE CINÉMA EST UN DIVERTISSEMENT... MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION RAPPORT À MADAME CHRISTINE ALBANEL Ministre de la culture et de la communication ******* PAR AILLEURS LE CINÉMA EST UN DIVERTISSEMENT... Propositions pour

Plus en détail

QUALIFICATIONS & PROSPECTIVE. Entre chômage et difficultés de recrutement : se souvenir pour prévoir

QUALIFICATIONS & PROSPECTIVE. Entre chômage et difficultés de recrutement : se souvenir pour prévoir QUALIFICATIONS & PROSPECTIVE Entre chômage et difficultés de recrutement : se souvenir pour prévoir Décembre 2001 Remerciements Cet ouvrage est le fruit de réflexions et de débats fort riches qui se sont

Plus en détail

Peut-on aider la Russie? Une économie entre déconstruction et renouveau

Peut-on aider la Russie? Une économie entre déconstruction et renouveau L e s É t u d e s d u C E R I N 64 - mars 2000 Peut-on aider la Russie? Une économie entre déconstruction et renouveau Jean-Pierre Pagé Centre d'études et de recherches internationales Sciences Po Peut-on

Plus en détail

CHAP 11 QUELLE EST LA PLACE DE L UE DANS L ECONOMIE GLOBALE?

CHAP 11 QUELLE EST LA PLACE DE L UE DANS L ECONOMIE GLOBALE? CHAP 11 QUELLE EST LA PLACE DE L UE DANS L ECONOMIE GLOBALE? Introduction : 1. La construction européenne est un projet politique. En novembre 1954, Jean Monnet écrivait : «Nos pays sont devenus trop petits

Plus en détail

12 leçons sur l Europe

12 leçons sur l Europe COMPRENDRE LES POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE 12 leçons sur l Europe par Pascal Fontaine Union européenne COMPRENDRE LES POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE Cette brochure fait partie de la série «Comprendre

Plus en détail

Le droit à une vie meilleure

Le droit à une vie meilleure Le droit à une vie meilleure La stratégie du Danemark pour la coopération au développement Droits De L homme et Démocratie stabilité et protection Lutter contre La pauvreté DéfenDre Les Droits De L homme

Plus en détail

OCDE NOURRIR DEMAIN. perspectives à long terme du secteur agro-alimentaire

OCDE NOURRIR DEMAIN. perspectives à long terme du secteur agro-alimentaire OCDE SE NOURRIR DEMAIN perspectives à long terme du secteur agro-alimentaire OCDE, 1998 Logiciel, 1987-1996, Acrobat, marque d epos ee d ADOBE. Tous droits du producteur et du propri etaire de ce produit

Plus en détail

Quel avenir pour le commerce équitable?

Quel avenir pour le commerce équitable? Quel avenir pour le commerce équitable? Retrouvez les avis des experts, des acteurs et des économistes qui font le débat. En plein essor mais encore confidentiel à l échelle internationale, le commerce

Plus en détail

Thierry BRETON. 4 Rompre avec la facilité de la dette publique

Thierry BRETON. 4 Rompre avec la facilité de la dette publique La mission que j ai choisi de confier à Michel Pébereau s appuie sur ma conviction que n importe quel défi ou difficulté peut être surmonté par une organisation humaine dès lors que chacun de ses membres

Plus en détail

Quelle France dans dix ans? Contribution au séminaire gouvernemental Paris, 19 août 2013

Quelle France dans dix ans? Contribution au séminaire gouvernemental Paris, 19 août 2013 Quelle France dans dix ans? Contribution au séminaire gouvernemental Paris, 19 août 2013 16 août 2013 Sommaire Avant propos... 5 Introduction... 8 1. Certitudes et questions... 7 1.1. Le monde dans dix

Plus en détail