L assurance vie de droit luxembourgeois Aspects juridiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L assurance vie de droit luxembourgeois Aspects juridiques"

Transcription

1 L assurance vie de droit luxembourgeois Aspects juridiques Les Journées de l Ingénierie Patrimoniale Maison de la Chimie 05/02/2013 Marc Gouden Avocat à la Cour Avocats aux Barreaux de et de

2 PLAN Produits d assurance vie luxembourgeois = contrats d assurance de droit français La sécurité des avoirs investis au : «Le triangle de sécurité» La discrétion: le secret professionnel des professionnels du secteur des assurances au La distribution de produits d assurance vie luxembourgeois en France LPS 2

3 Assurance vie luxembourgeoise = contrat de droit français

4 LPS et droit applicable au contrat LPS: Libre prestation de services Assureur étranger qui a procédé à la notification ad hoc peut librement distribuer ses produits d assurance dans les autres Etats-membres de l Union Européenne sous le couvert de son agrément dans son Etat d établissement 4

5 LPS et droit applicable au contrat MAIS: 5 Droit applicable au contrat (Règlement UE «Rome I»): o le droit du pays de résidence du souscripteur (pour un résident français donc le droit français) au moment de la conclusion du contrat o liberté de choix réduite: nationalité du souscripteur Fiscalité applicable au contrat: o Pays de résidence du souscripteur (au moment de la souscription du contrat?) o Exceptoion. lieu de l activité professionnelle o Lieu d ouverture de la succession

6 LPS et droit applicable au contrat CONCLUSIONS: Le souscripteur français aura avec un produit d assurance vie luxembourgeois les même repères, les mêmes droits qu en souscrivant un contrat d assurance français; Pas d avantage fiscal en soi 6

7 La sécurité des avoirs: Le de sécurité

8 Le triangle de sécurité Commissariat aux assurances (CAA) Banque dépositaire Compagnie d assurances 8

9 Le triangle de sécurité Surveillance du CAA Provisions techniques Au passif du bilan de la compagnie Doivent être suffisantes Actifs représentatifs À l actif du bilan de la compagnie Valeurs représentatives des provisions techniques Distinction claire des autres actifs et biens que la compagnie possède Marge de solvabilité 9

10 Le triangle de sécurité Le «Super Privilège» des souscripteurs Privilège de premier rang sur le patrimoine réglementé distinct en paiement de toutes les créances d assurance des souscripteurs (c est-à-dire les montants dus par la compagnie aux souscripteurs, assurés ou bénéficiaires, selon le cas, en exécution des polices d assurances souscrites ou au titre de remboursements de primes). Privilège est effectif dès que les actifs ont été inscrits dans l inventaire permanent. 10

11 Le triangle de sécurité Le «Super Privilège» des souscripteurs Privilège prime tous les autres privilèges (en ce compris ceux de l Etat, du Trésor, des travailleurs, etc.) Afin d assurer le caractère effectif ce privilège, il est interdit de grever les actifs représentatifs de privilèges, sûretés ou garanties autres que le privilège des souscripteurs dont question ci-dessus 11

12 Le triangle de sécurité Dépôt auprès d une banque dépositaire Dépôt des actifs auprès d un banque dépositaire Banques agréées par le CAA Convention spéciale: Cette convention assure notamment que les avoirs déposés au titre d actifs représentatifs soient bien maintenus séparés de tous les autres engagements (notamment de la compagnie à l égard de le banque) et avoirs de la compagnie et interdit toute compensation entre le patrimoine réglementé et ces autres engagements et avoirs 12

13 Le triangle de sécurité Dépôt auprès d une banque dépositaire Contrat avec fonds dédiés: Un compte (ou sous-compte) spécifique est ouvert auprès d une seule banque dépositaire, reprenant uniquement les actifs correspondant au fonds interne dédié du contrat en question et permettant d identifier le fonds sans équivoque Insaisissabilité des titres déposés auprès de la banque dépositaire (art. 15 Loi du 1 er août 2001) Attention aux dépôts en liquidités 13

14 Le triangle de sécurité Dépôt auprès d une banque dépositaire CONCLUSION: un système bien huilé, protégeant les avoirs des souscripteurs dans quasiment toutes les situations (ex: faillites banques islandaises; Excel Life) MAIS: pas une protection contre les aléas des marchés (sécurité des avoirs capital garanti)! 14

15 Le Secret Professionnel

16 Secret professionnel luxembourgeois Fondements: article 458 du Code pénal; article de la loi du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances Champ d application: assureurs et intermédiaires (dirigeants et personnel); toute information de nature confidentielle Nature: d ordre public? -> possibilité pour le client de délier l assureur du secret si: consentement suffisamment éclairé; et communication de l information est dans l intérêt du client 16

17 Secret professionnel luxembourgeois Exceptions au secret: 17 Témoignage en justice (possibilité et non obligation) Autorisation ou ordre de la loi (blanchiment d argent, entraide judiciaire, échange d informations sur demande en matière fiscale, ) Exceptions propres à la loi sur les assurances (exécution de bonne foi du contrat d assurance, lutte contre la fraude à l assurance, contrôle prudentiel) Règles communes aux exceptions : informations révélées - >utilisées que dans le but prévu par la loi autorisant/imposant la révélation; pas de responsabilité pénale ou civile en cas de révélation

18 Secret professionnel luxembourgeois Effet extra-territorial: du secret? des exceptions au secret? Communication d informations (mais limitées) à certains intervenants: intermédiaires bénéficiaires héritiers 18

19 Secret professionnel luxembourgeois CONCLUSION: Avoirs placés en toute discrétion, tant à l égard des autorités, des créanciers, que de la famille. MAIS: pas de protection contre la fraude fiscale 19

20 Distribution de l assurance vie luxembourgeoise en France

21 LPS: Distribution en France Obligation pour l assureur de ne collaborer qu avec des intermédiaires agréés (cf. article L512-2 Code des assurances fr.) soit des intermédiaires établis et agréés en France soit des intermédiaires établis dans d autres Etats-membres exerçant en LPS en France (infra) Problématique des apporteurs d affaires / indicateurs (infra) Secret professionnel luxembourgeois 21

22 LPS: Distribution en France Apporteurs d affaires Apporteurs d affaires / Indicateurs: pratique bien connue et largement répandue dans beaucoup d Etats-membres (France: voir article R511-3 Code des assurances) en assurance vie, essentiellement: banques, banques privées, gestionnaires de fortune, family offices, soumis à la réglementation en matière d intermédiation? 22

23 LPS: Distribution en France Apporteurs d affaires Apporteurs d affaires / Indicateurs: Directive actuelle sur intermédiation (IMD 1) ne vise les apporteurs qu au Considération 12 -> ils ne sont pas visés par les obligations s imposant aux intermédiaires Projet de Directive IMD2 -> exclusion explicite du champ d application de l intermédiation: «the mere provision of data and information on potential policyholders to insurance intermediaries or insurance undertakings or of information about insurance products or an insurance intermediary or insurance undertaking to potential policyholders» 23

24 LPS: Distribution en France Apporteurs d affaires Sont des apporteurs d affaires / indicateurs au sens du projet de Directive IMD 2: fournir des données ou informations au sujet de preneurs d assurance potentiels à des intermédiaires ou compagnies ou: fournir des informations au sujet de produits d assurance, d un intermédiaire ou d une compagnie à des preneurs d assurance potentiels 24

25 LPS: Distribution en France Apporteurs d affaires Pour rester simple apporteur d affaires / indicateur (et non intermédiaire): 25 simplement «référer» (soit donner les coordonnées d un assureur à un souscripteur potentiel, soit renseigner les coordonnées d un souscripteur potentiel à un assureur); à l exclusion de: l établissement d offres personnalisées, le traitement de propositions d assurance, fourniture d explications spécifiques sur les garanties offertes, l octroi d une assistance technique en termes d assurances pour remplir les documents, détermination des besoins d assurance du client ou simple collecte d informations à cet égard; tout ce qui touche à l exécution du contrat;

26 LPS: Distribution en France Apporteurs d affaires Rémunération de l apporteur: uniquement commission / rétrocession liée à l apport du client à l exclusion de commissions liées au maintien / à la durée du contrat (article R511-3 Code des assurances; «Lettre de l ACAM» n 5/2008) 26

27 Merci pour votre attention! Fine Art in Legal Practice

28 Avenue de la Liberté 41 (L-1931) B.P L T : F : Route de Hannut 47/3 B-5004 T : F : Boulevard d Avroy 280 B T : F : Boulevard Haussmann 171 F T : F : Avenue Louise 240 B T : F :

La réglementation de l assurance vie au Grand-Duché de Luxembourg

La réglementation de l assurance vie au Grand-Duché de Luxembourg La réglementation de l assurance vie au Grand-Duché de EFE Rendez-vous annuel de l assurance vie - Hôtel Westminster 13/12/2012 Marc Gouden & Pierre MOREAU Partners Avocats aux Barreaux de et de Quelques

Plus en détail

Table des matières. Préface... 7 Philippe Bourin. de contrats d assurance-vie luxembourgeois... 11 David De Cubber

Table des matières. Préface... 7 Philippe Bourin. de contrats d assurance-vie luxembourgeois... 11 David De Cubber Table des matières Préface... 7 Philippe Bourin Le banquier dépositaire des avoirs mobiliers de contrats d assurance-vie luxembourgeois... 11 David De Cubber Introduction 11 Chapitre I. Historique de la

Plus en détail

Bâloise Vie Luxembourg

Bâloise Vie Luxembourg Bâloise Vie Luxembourg Découvrez un partenaire de confiance aux origines suisses Le Groupe Bâloise peut se prévaloir de 140 années de tradition, d expérience et de savoir-faire en solutions d assurance

Plus en détail

Le banquier dépositaire d actifs d assurances. 25 septembre 2014

Le banquier dépositaire d actifs d assurances. 25 septembre 2014 Le banquier dépositaire d actifs d assurances 25 septembre 2014 I. Introduction II. Relation entre assureur et banquier III. Contractualisation de la relation IV. Obligations spécifiques du dépositaire

Plus en détail

SUCCESSIONS VACANTES ET AVOIRS NON RECLAMES:

SUCCESSIONS VACANTES ET AVOIRS NON RECLAMES: SUCCESSIONS VACANTES ET AVOIRS NON RECLAMES: Contrats d assurance-vie nonréclamés / dormants (Luxembourg, Belgique, France, Allemagne) Luxembourg, le 8 mai 2014 Pierre MOREAU Marc GOUDEN Avocats associés

Plus en détail

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

GENERALI ESPACE LUX. La Solution FID Expert

GENERALI ESPACE LUX. La Solution FID Expert GENERALI ESPACE LUX La Solution FID Expert Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? est une offre exclusive dédiée à une

Plus en détail

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 2 3 SOMMAIRE 4 L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 4 Une orientation résolument internationale 6 Une protection

Plus en détail

Le contrat d assurance-vie luxembourgeois. Focus sur les atouts du contrat d assurance-vie

Le contrat d assurance-vie luxembourgeois. Focus sur les atouts du contrat d assurance-vie Le contrat d assurance-vie luxembourgeois Focus sur les atouts du contrat d assurance-vie L obligation déclarative des contrats d assurance-vie étrangers en Belgique A l instar des comptes bancaires étrangers,

Plus en détail

Solutions de gestion de fortune couplées à l assurance vie

Solutions de gestion de fortune couplées à l assurance vie Private Placement Life Insurance Solutions de gestion de fortune couplées à l assurance vie Olivier Kramer 28 & 29 avril 2015 Avril 2015 Agenda Clientèle«HNW» Solutions globales dans différentes juridictions

Plus en détail

Assurance vie et échange d informations en matière fiscale

Assurance vie et échange d informations en matière fiscale Assurance vie et échange d informations en matière fiscale Table-ronde FARAD sur l intermédiation en conformité 19 septembre 2013 Marc GOUDEN Avocat à la Cour et Avocat au Barreau de Introduction Annonces

Plus en détail

Le périmètre de l intermédiation: quelles activités visées par IMD2?

Le périmètre de l intermédiation: quelles activités visées par IMD2? Le périmètre de l intermédiation: quelles activités visées par IMD2? Séminaire IFE Intermédiation en assurances 26 juin 2013 Marc GOUDEN Avocat à la Cour et Avocat au Barreau de PLAN Bases législatives

Plus en détail

souscrire un contrat luxembourgeois

souscrire un contrat luxembourgeois souscrire un contrat luxembourgeois Au Grand-Duché, les souscripteurs de contrat d assurance vie ou de capitalisation qui bénéficient d un régime de protection contrôlé par les pouvoirs publics ont, en

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT MODELE DE CONVENTION DE DEPOT La présente convention est conclue entre: 1. l'entreprise d'assurances / le fonds de pension... dont le siège social est établi à..., ci-après dénommée l'entreprise d'assurances

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change cardifluxvie.lu Cardif Lux Vie célèbre ses 20 ans En 2014, Cardif Lux Vie célèbre son 20 ème anniversaire : 20 ans d expertise internationale au service

Plus en détail

La limitation des actifs éligibles en Branche 23 Article 20 de la loi du 4 avril 2014

La limitation des actifs éligibles en Branche 23 Article 20 de la loi du 4 avril 2014 La limitation des actifs éligibles en Branche 23 Article 20 de la loi du 4 avril 2014 EBP - Congrès Assurance vie 22 septembre 2014 Marc GOUDEN Avocat associé Barreaux de et de Quentin de THYSEBAERT Avocat

Plus en détail

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Conférence ATEL - 11 décembre 2012 LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Marc-Antoine DOLFI, associé 1 PLAN DE PRESENTATION Le contrat de capitalisation 1. Description 2.

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

IGEA Finance. l Assurance Vie Luxembourgeoise

IGEA Finance. l Assurance Vie Luxembourgeoise IGEA Finance l Assurance Vie Luxembourgeoise 2015 Préambule Cette présentation a pour seul objectif d informer le destinataire sur les caractéristiques de l offre d assurance vie proposée par IGEA Finance.

Plus en détail

LEXIQUE - A A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z. Actuaires / Actuariat. Actifs représentatifs

LEXIQUE - A A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z. Actuaires / Actuariat. Actifs représentatifs LEXIQUE - A Actuaires / Actuariat Un actuaire est un professionnel spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions d'assurances, de finance et de prévoyance sociale.

Plus en détail

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Luxembourg Introduction à Altraplan Luxembourg La compagnie Altraplan Luxembourg est une compagnie d assurances créée en 1996, se targuant d une expertise inégalée dans

Plus en détail

(version coordonnée au 21 juin 2006) 1. Le choix de l'établissement dépositaire

(version coordonnée au 21 juin 2006) 1. Le choix de l'établissement dépositaire Luxembourg, le 22 octobre 2001 Lettre circulaire modifiée 01/7 du Commissariat aux Assurances relative au dépôt des actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes

Plus en détail

Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques

Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Luxembourg, le 18 mars 2010 Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Madame, Monsieur, L article

Plus en détail

Life Insurance : Combining innovation and tax mitigation with compliance. Olivier Martinez La Mondiale Europartner Luxembourg, 27 mars 2012

Life Insurance : Combining innovation and tax mitigation with compliance. Olivier Martinez La Mondiale Europartner Luxembourg, 27 mars 2012 Life Insurance : Combining innovation and tax mitigation with compliance Olivier Martinez La Mondiale Europartner Luxembourg, 27 mars 2012 Combining innovation L assurance-vie luxembourgeoise Secteur en

Plus en détail

PSA Professionnels du secteur d assurance

PSA Professionnels du secteur d assurance PSA Professionnels du secteur d assurance Résumé du projet de loi Luxembourg 18 avril 2012 Sommaire 1. Les buts de la nouvelle législation 2. La définition des PSA 3. La liste des PSA 4. Les traits communs

Plus en détail

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie 2013-R-01 du 8 janvier 2013 1 Contexte Pour la commercialisation

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

Annexe à l avis de marché NICC /2011/DIR/A8 Critères de sélection

Annexe à l avis de marché NICC /2011/DIR/A8 Critères de sélection Annexe à l avis de marché NICC /2011/DIR/A8 Critères de sélection PROCEDURE NEGOCIEE AVEC PUBLICITE PREALABLE POUR UNE MISSION DE CONSEIL ET D APPUI EN MATIÈRE DE L'ÉLABORATION D'UN CADRE GÉNÉRAL CONCERNANT

Plus en détail

Document interne réservé aux partenaires du Groupe Swiss Life. SwissLife Premium Lux. Présentation de l offre et des services associés

Document interne réservé aux partenaires du Groupe Swiss Life. SwissLife Premium Lux. Présentation de l offre et des services associés 1 Document interne réservé aux partenaires du Groupe Swiss Life SwissLife Premium Lux Présentation de l offre et des services associés 2 SwissLife Premium Lux Swiss Life : chiffres clés Le groupe Swiss

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE 1 L information médicale... 17. CHAPITRE 2 L assurance individuelle accident... 21. 1 La sélection des risques...

Table des matières. CHAPITRE 1 L information médicale... 17. CHAPITRE 2 L assurance individuelle accident... 21. 1 La sélection des risques... Table des matières CHAPITRE 1 L information médicale... 17 1 La sélection des risques... 18 2 Le cas du décès... 18 CHAPITRE 2 L assurance individuelle accident... 21 1 Préambule... 22 2 La notion d accident...

Plus en détail

L assurance-vie émise au Luxembourg

L assurance-vie émise au Luxembourg L assurance-vie émise au Luxembourg Placement préféré des Français durant de longues années, l assurance-vie reste aujourd hui l un des instruments d épargne les plus souscrits et utilisés par nos résidents.

Plus en détail

Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Avenue Louise 240 B-1050 Brussels Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2 600 52 01 Avenue Louise 290 B-1050 Brussels Tel. +32 2 629 81 20 Fax. +32 2 629 81 38 Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris

Plus en détail

ASA SVV Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni

ASA SVV Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni Etat: 0 janvier 009 Bases légales destinées à assurer la sécurité des assurances sur la vie et

Plus en détail

Moyens d actions des créanciers contre le contrat d assurance vie souscrit par le débiteur

Moyens d actions des créanciers contre le contrat d assurance vie souscrit par le débiteur Moyens d actions des créanciers contre le contrat d assurance vie souscrit par le débiteur Article juridique publié le 06/01/2013, vu 5101 fois, Auteur : Maître Joan DRAY Moyens d actions des créanciers

Plus en détail

DOCUMENT D ENTREE EN RELATION. D.E.R. Maj 01-04-2015

DOCUMENT D ENTREE EN RELATION. D.E.R. Maj 01-04-2015 DOCUMENT D ENTREE EN RELATION. D.E.R. Maj 01-04-2015 CARPE DIEM PATRIMOINE - SARL au Capital de 50 000 -RCS Lyon 452 089 964-APE 7022 Z Membre ANACOFI-CIF N E001954 N ORIAS 07005641 Transactions Immobilière

Plus en détail

Practis SAS est une société de conseil en droit du patrimoine essentiellement dédiée aux chefs d'entreprises et familles fortunées.

Practis SAS est une société de conseil en droit du patrimoine essentiellement dédiée aux chefs d'entreprises et familles fortunées. PRÉSENTATION PRACTIS SAS de A à Z Practis SAS est une société de conseil en droit du patrimoine essentiellement dédiée aux chefs d'entreprises et familles fortunées. Orientée sur des missions de conseil

Plus en détail

Spécialiste de l épargne à long terme

Spécialiste de l épargne à long terme Spécialiste de l épargne à long terme Le Groupe APICIL par vous, pour vous, et comme vous! Qui sommes-nous? Paritaire et mutualiste, le Groupe APICIL a été créé par et pour vous. Ancré dans la vraie vie,

Plus en détail

Les Spécificités de l offre Cardif Lux Vie

Les Spécificités de l offre Cardif Lux Vie Les Spécificités de l offre Cardif Lux Vie Fiche de présentation commerciale MARCHé BELGE Sécurité du Souscripteur : le Luxembourg apporte dans ce domaine une solution unique en Europe via deux mécanismes

Plus en détail

Contrat d assurance-vie Skandia Archipel PEP

Contrat d assurance-vie Skandia Archipel PEP Contrat d assurance-vie Skandia Archipel PEP Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant est l interlocuteur idéal pour gérer

Plus en détail

2, rue Nicolas Bové L-1253 Luxembourg. Tel +352 26 25 44-1 www.iwi.lu

2, rue Nicolas Bové L-1253 Luxembourg. Tel +352 26 25 44-1 www.iwi.lu 2, rue Nicolas Bové L-1253 Luxembourg Tel +352 26 25 44-1 www.iwi.lu 00 Sommaire 01 IWI... 03 1.1. Nos activités...04 1.2. Notre histoire...04 1.3. Notre philosophie d entreprise...05 02 Nos solutions

Plus en détail

Luxembourg, le 9 mars 2011

Luxembourg, le 9 mars 2011 Luxembourg, le 9 mars 2011 Lettre circulaire 11/5 du Commissariat aux Assurances portant modification de la lettre circulaire 09/7 relative au dépôt des valeurs mobilières et liquidités utilisées comme

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

Les planificateurs financiers

Les planificateurs financiers Les planificateurs financiers La nouvelle règlementation belge Par Christophe Steyaert Avocat Luxembourg, le 9 octobre 2014 1. Les objectifs de la nouvelle loi Ingénierie patrimoniale des «family offices»

Plus en détail

LETTRE DE MISSION. Conseil en investissement Mr et Mme

LETTRE DE MISSION. Conseil en investissement Mr et Mme LETTRE DE MISSION Conseil en investissement Mr et Mme SARL CONCEPT & STRATEGIE Siège social: 29 boulevard de la Ferrage Résidence Cannes 2000 06400 CANNES SARL Cap. 10 000 - Siret 504 714 122 00034 - Code

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

En vertu de l article 36 alinéas 3 et 4 de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances :

En vertu de l article 36 alinéas 3 et 4 de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances : Luxembourg, le 24 mars 2015 Lettre circulaire 15/4 relative au dépôt des valeurs mobilières et liquidités utilisées comme actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes

Plus en détail

DÉCLARATION PAR UN RÉSIDENT

DÉCLARATION PAR UN RÉSIDENT N 3916 N 11916 * 05 N 50869 # 05 DÉCLARATION PAR UN RÉSIDENT D UN COMPTE OUVERT HORS DE FRANCE 1. IDENTITÉ DU (OU DES) DÉCLARANT(S) (CODE GÉNÉRAL DES IMPÔTS : ART. 1649 A, 2 e ET 3 e AL. ; ART. 1758 ET

Plus en détail

Your Trusted Wealth Manager

Your Trusted Wealth Manager Your Trusted Wealth Manager QUI NOUS SOMMES TURQUOISE CAPITAL MANAGEMENT LTD ( TURQUOISE ) agit dans le cadre d un agrément octroyé par la FSC en tant que Conseiller en Placements (Sans Restriction) plus

Plus en détail

Contrat d assurance-vie Skandia Horizon

Contrat d assurance-vie Skandia Horizon Contrat d assurance-vie Skandia Horizon Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant est l interlocuteur idéal pour gérer votre

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014)

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014) Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de janvier 2014) 2 Règlement de placement Sommaire 1. Bases 3 2. Gestion de la fortune 3 3. Objectifs

Plus en détail

La clause de réserve de propriété

La clause de réserve de propriété La clause de réserve de propriété Bruxelles, 03/12/2012 Généralités Transfert de propriété solo consensu : la vente est parfaite par le seul échange des consentements des parties sur la chose et le prix

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 703 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 4 juillet 2011 PROPOSITION DE LOI tendant à simplifier le recouvrement des créances alimentaires destinées aux enfants,

Plus en détail

ProFolio. Assurance-Vie de droit Luxembourgeois. Société de Gestion de Portefeuille N AMF GP-00-023. www.figalile.com

ProFolio. Assurance-Vie de droit Luxembourgeois. Société de Gestion de Portefeuille N AMF GP-00-023. www.figalile.com ProFolio Assurance-Vie de droit Luxembourgeois Société de Gestion de Portefeuille N AMF GP-00-023 www.figalile.com Le contrat ProFolio contrat d Assurance-Vie Un contrat haut-de-gamme dans sa conception

Plus en détail

La Carpa, outil d auto-régulation de la profession d avocat et de lutte contre le blanchiment d argent

La Carpa, outil d auto-régulation de la profession d avocat et de lutte contre le blanchiment d argent La Carpa, outil d auto-régulation de la profession d avocat et de lutte contre le blanchiment d argent Tout avocat peut être confronté, dans le cadre de son exercice professionnel, à la question du blanchiment

Plus en détail

Charte de Qualité sur l assurance vie

Charte de Qualité sur l assurance vie Charte de Qualité sur l assurance vie PRÉAMBULE La présente Charte de Qualité sur l assurance vie s'inspire largement de la Charte de Qualité ICMA Private Wealth Management, qui présente les principes

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme 2012-R-02 du 12 octobre 2012 1 Contexte Dans le cadre de son action de veille sur la publicité et les nouveaux produits, l ACP a constaté sur

Plus en détail

Mandat d audit confié à l expert-réviseur

Mandat d audit confié à l expert-réviseur Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Annexe au ch. 2.1.4 des directives de la CHS PP «D 01/2014 Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle»

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

SARL CONCEPT & STRATEGIE

SARL CONCEPT & STRATEGIE LETTRE DE MISSION Analyse bilan Mr et Mme SARL CONCEPT & STRATEGIE Siège social: 29 boulevard de la Ferrage Résidence Cannes 2000 06400 CANNES SARL Cap. 10 000 - Siret 504 714 122 00034 - Code APE 6622

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCES EN ZONE CIMA Fangman Alain Ouattara Commissaire Contrôleur en Chef à la CIMA ofangman@yahoo.fr SOMMAIRE 1. GENERALITES

Plus en détail

Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée. Sommaire

Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée. Sommaire Texte consolidé, élaboré à des fins d information. Seuls les textes publiés au Mémorial font foi. Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée Sommaire Art. 1 er. Définitions.

Plus en détail

Besoin d aide? contact@monfinancier.com

Besoin d aide? contact@monfinancier.com Pour effectuer un versement libre sur votre contrat MonFinancier Vie. 1. A privilégier : A partir de votre accès sécurisé* (www.monfinancier.com, accès client) 2. Si vous optez pour un versement libre

Plus en détail

PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE

PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE Février 2014 2 MARKETING I PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE I FEVRIER 2014 AGENDA PRESENTATION DE CARDIF LUX VIE Un leader de l assurance vie luxembourgeoise Un actionnariat

Plus en détail

CVO14051 Le 2 septembre 2014 AVIS DE CHANGEMENT D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Nouveau modèle. Note explicative 1

CVO14051 Le 2 septembre 2014 AVIS DE CHANGEMENT D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Nouveau modèle. Note explicative 1 CVO14051 Le 2 septembre 2014 AVIS DE CHANGEMENT D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES Nouveau modèle Note explicative 1 A. Introduction Le remplacement d un intermédiaire d assurances, à l initiative du client,

Plus en détail

Distribution de l assurance vie en LPS : Les points d attention en matière contractuelle (Lux, Bel, Fr)

Distribution de l assurance vie en LPS : Les points d attention en matière contractuelle (Lux, Bel, Fr) Distribution de l assurance vie en LPS : Les points d attention en matière contractuelle (Lux, Bel, Fr) IFE Rendez-vous annuel de l assurance vie - Hôtel Le Royal - 27/11/2012 Approche de droit comparé

Plus en détail

Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée. Sommaire

Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée. Sommaire Texte consolidé, élaboré à des fins d information. Seuls les textes publiés au Mémorial font foi. Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée Sommaire Art. 1 er. Définitions.

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

Version coordonnée du 26 mai 2014 1

Version coordonnée du 26 mai 2014 1 Luxembourg, le 26 mai 2014 Lettre circulaire modifiée 09/7 relative au dépôt des valeurs mobilières et liquidités utilisées comme actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances

Plus en détail

Luxembourg, le 22 octobre 2001

Luxembourg, le 22 octobre 2001 Luxembourg, le 22 octobre 2001 Lettre circulaire 01/7 du Commissariat aux Assurances relative au dépôt des actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes et des fonds

Plus en détail

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg La titrisation d actifs est un mécanisme en pleine expansion au Luxembourg, qui consiste à convertir des actifs difficilement commercialisables

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance de garantie de loyer Edition 01.2014 8054253 09.14 WGR 759 Fr Table des matières Votre assurance en bref................. 3 Conditions générales d assurance...........

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre : Cabinet S.NC.A (Société Niortaise de Courtage d Assurances) dont le siège social est sis 49 avenue de Paris (86700) COUHE Bureau secondaire : 253 rue Saint-honoré (75001)

Plus en détail

L INTERMEDIATION EN BIENS DIVERS (œuvres d art) L affaire Marble Art Invest

L INTERMEDIATION EN BIENS DIVERS (œuvres d art) L affaire Marble Art Invest L INTERMEDIATION EN BIENS DIVERS (œuvres d art) L affaire Marble Art Invest SOMMAIRE I ANALYSE DE LA DECISION MARBLE ART 1. ETAPES DE LA COMMERCIALISATION 2. LE RAISONNEMENT TENU PAR L AMF II LE REGIME

Plus en détail

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL 2012 /2013 2012 /2013 Sommaire 5 13 6 1 - Sommaire Statistiques générales Tab 2.1 Nombre d entreprises établies suivant leur spécialisation 16 Tab

Plus en détail

Camelea. Camelea. Une palette de possibilités Un contrat unique

Camelea. Camelea. Une palette de possibilités Un contrat unique Camelea Camelea Une palette de possibilités Un contrat unique Camelea Vous êtes à la recherche d un outil efficace pour réaliser tous vos projets de placement à long terme, de transmission patrimoniale

Plus en détail

Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS

Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS Agenda 1. Les gérants indépendants sous pression 2. Surveillance actuelle 3. Directive AIFM

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME

LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME Sommaire Introduction Cadre législatif et réglementaire applicable Extension de l obligation de déclaration Obligations des professionnels Textes

Plus en détail

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4 RÈGLES PROFESSIONNELLES RELATIVES AUX OBLIGATIONS DES PROFESSIONNELS DE L EXPERTISE COMPTABLE POUR LA PRÉVENTION DE L UTILISATION DU SYSTÈME FINANCIER AUX FINS DE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DE FINANCEMENT

Plus en détail

Type d assurance-vie. Garanties Garanties principales :

Type d assurance-vie. Garanties Garanties principales : Fiche Info Financière assurance-vie pour des assurances liées à des fonds d investissement Optilife 2 Luxembourg Type d assurance-vie Garanties Garanties principales : Optilife 2 Luxembourg est un contrat

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

Le plan français pour assurer le financement de l économie et restaurer la confiance

Le plan français pour assurer le financement de l économie et restaurer la confiance Christine LAGARDE, Ministre de l Economie, de l Industrie et de l Emploi Le plan français pour assurer le financement de l économie et restaurer la confiance Lundi 13 octobre 2008 Dossier de presse Communiqué

Plus en détail

LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence IT26-05/2005 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES?

LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence IT26-05/2005 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES? LES AP INVEST CONDITIONS GÉNÉRALES Référence IT26-05/2005 Article 1 QUELLE SIGNIFICATION ACCORDONS-NOUS AUX NOTIONS SUIVANTES? 1. Qu entendons-nous par «NOUS»? Les AP, une marque et un nom commercial de

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

Conférence sur le crowdfunding. Mardi 16 décembre 2014 Espace Hamelin - Paris

Conférence sur le crowdfunding. Mardi 16 décembre 2014 Espace Hamelin - Paris Conférence sur le crowdfunding Mardi 16 décembre 2014 Espace Hamelin - Paris SOMMAIRE Le financement participatif 1. Les modalités du financement participatif 2. Les risques encourus 3. La réglementation

Plus en détail

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF. Réunion du 19 juin 2014

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF. Réunion du 19 juin 2014 LE FINANCEMENT PARTICIPATIF Réunion du 19 juin 2014 SOMMAIRE Le financement participatif 1. Définition 2. Les risques encourus 3. L ordonnance du 30 mai 2014 1. Définition Historique Le crowdfunding ou

Plus en détail

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement Données sur l examen du risque Assurance de la responsabilité civile professionnelle des conseillers, fiduciaires, fournisseurs de prestations en matière de révision et autres prestataires de services

Plus en détail

Contrat épargne pension du type Universal Life

Contrat épargne pension du type Universal Life Contrat épargne pension du type Universal Life Conditions générales Securex A.A.M - Siège Social: Avenue de Tervueren 43, 1040 Bruxelles Entreprise Agréée par arrête royal du 5.1.1982 pour pratiquer les

Plus en détail

Les professionnels du secteur de l assurance au Luxembourg

Les professionnels du secteur de l assurance au Luxembourg Les professionnels du secteur de l assurance au Luxembourg Les apports de la loi du 12 juillet 2013 Sous la direction de Christophe Verdure Aurélien Cheppe Virginie Courteil Vincent Derudder Carine Feipel

Plus en détail

Code suisse de déontologie

Code suisse de déontologie Code suisse de déontologie La Fédération Suisse des Avocats, vu les articles 1 et 12.10 des statuts, consciente que la loi fédérale sur la libre circulation des avocats fixe les principes de l exercice

Plus en détail

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers Contrats d'assurance vie à primes flexibles - taux garanti, Provisions complémentaires d'assurances vie, Bases techniques de la tarification des contrats d'assurance vie Bruxelles, le 30 novembre 2001

Plus en détail

OPPORTUNITÉS 2015 - LES SOLUTIONS «TAILOR-MADE»

OPPORTUNITÉS 2015 - LES SOLUTIONS «TAILOR-MADE» 9 ème Edition TABLE RONDE SUR L INTERMÉDIATION INTERNATIONALE OPPORTUNITÉS 2015 - LES SOLUTIONS «TAILOR-MADE» VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE et REMERCIE LES SPONSORS Et les media partners Table ronde sur l'intermédiation

Plus en détail

Une palette de possibilités Un contrat unique

Une palette de possibilités Un contrat unique Une palette de possibilités Un contrat unique Camelea Pourquoi choisir Camelea? Une solution «all-inclusive» sur 3 niveaux Camelea, plus en détails Pourquoi investir au Luxembourg? Pourquoi investir chez

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEUR EN ASSURANCE

GUIDE DE L INVESTISSEUR EN ASSURANCE MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE GUIDE DE L INVESTISSEUR EN

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS & Code de Déontologie de COVEA FINANCE LIMINAIRES Covéa Finance, sis 8-12 rue Boissy d Anglas 75008 Paris, est une société de gestion de portefeuille, agréée

Plus en détail

Règlement grand-ducal du 18 décembre 2009 relatif aux taxes à percevoir par la Commission de surveillance du secteur financier.

Règlement grand-ducal du 18 décembre 2009 relatif aux taxes à percevoir par la Commission de surveillance du secteur financier. Ce texte a été élaboré par la CSSF à des fins d information ; seul le texte publié au Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg fait foi. Règlement grand-ducal du 18 décembre 2009 relatif aux taxes

Plus en détail

Échange d informations en matière fiscale: Nouvelle procédure de droit interne

Échange d informations en matière fiscale: Nouvelle procédure de droit interne Échange d informations en matière fiscale: Nouvelle procédure de droit interne Séminaire IFE Hôtel Le Royal 24 novembre 2014 Marc GOUDEN Avocat à la Cour et Avocat au Barreau de PLAN Introduction: Contexte

Plus en détail

Conditions Générales d intervention

Conditions Générales d intervention Claudine EUTEDJIAN Docteur en Droit Nathalie MOULINAS LE GO I.A.E. de PARIS Avocats au Barreau de TARASCON Cabinet d Avocats Sud-Juris Conditions Générales d intervention Le Cabinet est libre d accepter

Plus en détail