Sexualité et dépression

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sexualité et dépression"

Transcription

1 Sexualité et dépression

2 La dépression peut être : Structurelle (voir plus loin) Ponctuelle: liée aux évènements stressants sur du long terme de la vie interne du sujet ou du couple, ou à un état de fatigue extrême, ou un trop plein suivi d un vide (fin de thèse, de travaux dans la maison, surmenage ) Toutes sortes de problématiques peuvent apparaître (troubles sexuels de tous ordres, troubles du comportement alimentaire, et comme par magie tout disparaît quand la raison du stress disparaît) Réactionnelle : deuil, perte, déception, trahison, agression Possible hypo ou hyper sexualité, possibles blocages qui peuvent durer dans le temps Saisonnière : amorphe, sans appétit, le sujet n aime ni l action, ni les changements. En cette période il recherche un minimum de stimulations et se concentre sur lui-même, le partenaire est frustré et souvent il se sent coupable

3 Evolutions de la dépression structurelle Fatigue chronique, Abandonisme, addictions, psychopathies Pauvreté de la réalité de l autre qui est surtout chargé de garantir un point d appui d où : Ø Relation anaclitique (exclusivement en appui sur l autre) Ø Peu de sécurité intérieure Ø Sentiment de fragilité personnelle qui peut se transformer a contrario en sentiment de toute puissance avec le sentiment que la loi commune ne s applique pas à soi (pas assez «grand» ou au dessus des lois) Ø Possibilité de dérives dans le comportement sexuel

4 Peu d empathie Peu de souci de l autre, on n a pas accès à la notion de son intériorité, de la réalité de ses émotions et de ses désirs : on se sert de l autre sexuellement, ou on ne veut pas lui servir, comme si la relation c était seulement ça Risque de manipulation par besoin d excitation, par jeu ou par perversité La sexualité pourra être passionnelle, destructrice, ou au contraire détachée, peu fixée sur un genre particulier L ennui redouté pourra être un moteur pour toutes sortes d expérimentations sexuelles

5 Un court exemple E. n a pu nourrir une relation qui était pourtant de toute première importance pour lui, il ne peut se dégager au moment de sa demande de thérapie d une sexualité fondée sur le fantasme et la décharge pulsionnelle qui le dédouane de la pesanteur de la rencontre réelle Il regarde des Vidéos pornos tous les jours 5/6/8 heures par jour, dans le but de calmer ses angoisse, ce qui se révèle anxiogène, dans la but de lutter contre sa dépression et voilà que ça l alimente Il est dans un mouvement psychique qui n atteint indéfiniment pas son but qui serait de se réparer psychiquement, booster la libido, renouer avec le désir

6 Ø Son vécu dépressif produit une circularité du mouvement psychique qui s autoalimente, son comportement qui est une tentative pour remettre en route ce qui est perdu comme qualité de plaisir, l éloigne de ce qu il recherche Tourner en rond est une expression que l on retrouve souvent chez le dépressif, elle illustre cette sensation. Sa sexualité addictive, comme toutes les addictions est comme une tentative d auto-guérison de la détresse du vide, elle ne parvient pas à être efficace pour sortir du désespoir, si ce n est pour entretenir un quantum d excitation qui isole mieux de la réalité. Comme au bord d un trou (il n y a rien là où il devrait y avoir quelque chose) il est renvoyé à ses angoisses de castration et ne peut que rechercher à se prouver qu il n en est rien, mais l échec de ce plaisir là à rendre heureux invite à une compulsion mortifère, qui à son tour génère des angoisses de mort qui..

7 Les phases de la dépression

8 3 Rôles et formes possibles de la sexualité en période dépressive La sexualité vient en contre investissement des angoisses de mort et de castration, d où hypersexualité possible, troubles de la fidélité possibles, multiconquètes La sexualité se veut une consolation et cela peut se transformer en cocooning régressif et rassurant plus qu en relation sexy La sexualité peut être appauvrie car liée à la pauvreté du besoin de stimulation dans la dépression, tout est alors envahi par le sentiment morbide

9 Particularité de la sexualité aux trois phases de la dépression Ø A la phase 1 ( protestation sur notre croquis) correspond une excitation importante provoquée par l agitation, le déni de la perte qui est à l origine de la dépression et une sexualité qui peut redevenir intense alors que ce n était plus le cas juste avant Ø (En instance de séparation, on redécouvre la force de l appétit sexuel, ce qui peut désarçonner)

10 Ø A la phase 2 ( dépression sur notre croquis): correspond une accalmie pulsionnelle, la détresse, le déchirement orientent la libido sur le renforcement des mécanismes de survie : il faut se dégager du travail de la pulsion de mort et avant tout retrouver un sens à ce qui se passe (d où les demandes de thérapie à ce moment de la dépression en général) Ø La sexualité ne sera plus la priorité, le désir et les capacités orgasmiques en seront affectés Ø Si partenaire il y a ses avances peuvent peser, une certaine agressivité peut se faire jour

11 Ø En phase 3 ( détachement sur notre croquis): le comportement automatique affecte aussi la sexualité, elle est plutôt machinale, dépouillée d émotion, ce qui est recherché c est l excitation, l orgasme, sans engagement dans un premier temps Ø Mais le besoin de consolation et la recherche d une nouvelle authenticité vont bientôt favoriser un comportement sexuel satisfaisant chez le sujet, laissant libre court à sa curiosité, l idée étant de se sentir vivre et de donner cours aux fantasmes sexuels qui dormaient : se donner une chance de revivre, accueillir la nouveauté (réorganisation)

12 «J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient?» Woody Allen

SURPOIDS ET PSYCHOSOMATIQUE. Dr Nathalie SECO-FODOUP Caissargues

SURPOIDS ET PSYCHOSOMATIQUE. Dr Nathalie SECO-FODOUP Caissargues SURPOIDS ET PSYCHOSOMATIQUE Dr Nathalie SECO-FODOUP Caissargues Qu est ce que la psychosomatique? C est un mode de soin GLOBAL qui prend en compte les symptômes dans une unité somato-psychique. C est à

Plus en détail

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Retentissement psychique de la maladie grave Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Définition de la souffrance psychique : se sentir mal Sentiment pénible, désagréable de la pensée Expression

Plus en détail

La sexualité et nous

La sexualité et nous La sexualité et nous Description: Cette bande dessinée permet d aborder une série de thèmes liés à la vie affective et sexuelle des jeunes 13-18 ans. Type de support : Bande dessinée / exposition Age du

Plus en détail

Signes et symptômes annonçant une rechute: Quels sont ceux qui s appliquent à vous?

Signes et symptômes annonçant une rechute: Quels sont ceux qui s appliquent à vous? Signes et symptômes annonçant une rechute: Quels sont ceux qui s appliquent à vous? Cochez les signes et les symptômes présents lorsque vous faites une rechute et mettez les en ordre d apparition (ceux

Plus en détail

La mort et le deuil chez l enfant. Anne Perrot, PédopsychiatreP Chloé Bonnaud,, Psychologue

La mort et le deuil chez l enfant. Anne Perrot, PédopsychiatreP Chloé Bonnaud,, Psychologue La mort et le deuil chez l enfant Anne Perrot, PédopsychiatreP Chloé Bonnaud,, Psychologue I. Les aspects sociologiques et culturels de la mort. II. Le deuil 1. Définition 2. Le processus de deuil 3. Le

Plus en détail

Syndrome post chute. Un stress post traumatique. Groupe de travail des psychologues en gériatre Valérie dartinet Chalmey

Syndrome post chute. Un stress post traumatique. Groupe de travail des psychologues en gériatre Valérie dartinet Chalmey Syndrome post chute Un stress post traumatique Groupe de travail des psychologues en gériatre Valérie dartinet Chalmey Syndrome post chute après une chute où station au sol prolongé accumulation de plusieurs

Plus en détail

Troubles Psychiatriques et VIH Dr Gaël FOULDRIN

Troubles Psychiatriques et VIH Dr Gaël FOULDRIN Troubles Psychiatriques et VIH Dr Gaël FOULDRIN Pôle de Psychiatrie de Rouen Rive Droite CH du Rouvray et CHU C. Nicolle Psychologie médicale et VIH Particularités du fonctionnement psychique lors des

Plus en détail

Laura Beltran Marie Hélène Lemonnier. L accompagnement psychologique des adolescentes enceintes

Laura Beltran Marie Hélène Lemonnier. L accompagnement psychologique des adolescentes enceintes Laura Beltran Marie Hélène Lemonnier L accompagnement psychologique des adolescentes enceintes Un accompagnement spécifique de l'adolescente enceinte (1) Selon l Organisation mondiale de la santé (OMS),

Plus en détail

LA COURBE DU CHANGEMENT

LA COURBE DU CHANGEMENT LA COURBE DU CHANGEMENT 24/05/2016 Stéphanie PALLUAT pour PLANIT ACTION PLUS Elisabeth Kübler-Ross ( 1926 Zurich /Suisse 2004) psychiatre et psychologue Pionnière de l approche des «soins palliatifs» pour

Plus en détail

Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie

Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie Troubles de l attachement et prématurité Dr Christine Albert La théorie de l attachement aujourd hui.1

Plus en détail

QUELQUES DÉFINITIONS :

QUELQUES DÉFINITIONS : QUELQUES DÉFINITIONS : TROUBLE DE SANTÉ MENTALE : C est lorsqu une personne agit très différemment de sa façon habituelle et qu'elle présente une augmentation marquée de comportements bizarres qui durent

Plus en détail

Votre journal : comment vous en servir?

Votre journal : comment vous en servir? Journal Votre journal : comment vous en servir? En observant votre humeur ainsi que d autres symptômes comme votre sommeil, vous et votre équipe traitante serez en mesure de mieux suivre l évolution de

Plus en détail

PORTRAIT D EXPERIENCE. Stéphanie. Panes-Ruedin. Bénédicte. un cancer si jeune si âgé encore!?

PORTRAIT D EXPERIENCE. Stéphanie. Panes-Ruedin. Bénédicte. un cancer si jeune si âgé encore!? PORTRAIT D EXPERIENCE Jeune adulte,, 18 à 35 ans Stéphanie phanie, 3 mars 2010 Bénédicte Panes-Ruedin Stéphanie 34 ans Célibataire Vit seule Désir d enfant présent Fille unique http://www.pastelsab.com

Plus en détail

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Objectifs «santé des jeunes : 15 25 ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Le programme santé des jeunes du Conseil Régional vise à réduire les inégalités sociales d accès à la prévention et aux soins. Il comprend

Plus en détail

Attachement narratif, Lien enfant-parents

Attachement narratif, Lien enfant-parents Attachement narratif, Lien enfant-parents Aubeline Vinay Professeur de Psychologie Clinique du Lien Social Université d Angers aubeline.vinay@univ-angers.fr 1 Attachement narratif Lien enfant-parents 2

Plus en détail

Vivre avec une maladie chronique

Vivre avec une maladie chronique Vivre avec une maladie chronique «L éducation thérapeutique des patients» A. LACROIX, JPH ASSAI En France 15 millions de personnes soit 20 % de la population souffre de maladies chroniques. Maladie chronique

Plus en détail

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique 12 octobre 2010 De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique Concept de fragilité Approche psychique Intervention du Docteur FREDET Psychiatre Fédération de Géronto-Psychiatrie Centre

Plus en détail

La violence à l adolescence ou l agir comme symptôme

La violence à l adolescence ou l agir comme symptôme Santé mentale des jeunes adultes: nous pouvons faire mieux! 6e Colloque interétablissements en psychiatrie et santé mentale La violence à l adolescence ou l agir comme symptôme Olivia QUETIER Psychologue

Plus en détail

L EPISODE DEPRESSIF 1. GENERALITES: 2. SEMIOLOGIE 3. LES FORMES CLINIQUES DE LA DEPRESSION 4. EVOLUTION 5. TRAITEMENT

L EPISODE DEPRESSIF 1. GENERALITES: 2. SEMIOLOGIE 3. LES FORMES CLINIQUES DE LA DEPRESSION 4. EVOLUTION 5. TRAITEMENT L EPISODE DEPRESSIF 1. GENERALITES: A. Dépression endogène/ Dépression psychogène B. Dépression primaire/dépression secondaire: LES CAUSES 2. SEMIOLOGIE A. La ralentissement psychomoteur B. L humeur basse

Plus en détail

Les rapports des Français avec la famille

Les rapports des Français avec la famille Les rapports des Français avec la famille Octobre 0 Nobody s Unpredictable 0 Ipsos Fiche technique Sondage effectué pour : Échantillon : 009 Français âgés de à ans. Date de terrain Du au octobre 0. Méthode

Plus en détail

SEXOLOGIE MÉDICALE CMCO

SEXOLOGIE MÉDICALE CMCO SEXUALITÉ ET COUPLE Eliane MARX Psychologue et sexologue Unité de Psycho-Oncologie Centre Paul Strauss, STRASBOURG SEXOLOGIE MÉDICALE CMCO 15 Janvier 2016 Le couple Pour la société = cellule de base, élément

Plus en détail

L intelligence émotionnelle

L intelligence émotionnelle L intelligence émotionnelle Bonjour à vous! Premièrement, je tiens à vous remercier de votre intérêt pour ce test d intelligence émotionnelle. Deuxièmement, sachez que ce dernier ne comporte aucun tableau

Plus en détail

Le soutien aux proches : un dispositif favorable à la communication dans le couple. Reny Justine Psychologue clinicienne EMSP Dreux (28) 1

Le soutien aux proches : un dispositif favorable à la communication dans le couple. Reny Justine Psychologue clinicienne EMSP Dreux (28) 1 Le soutien aux proches : un dispositif favorable à la communication dans le couple Reny Justine Psychologue clinicienne EMSP Dreux (28) 1 Le couple et la maladie «La relation d amour est la relation qui

Plus en détail

Les conseils de bonnes pratiques dispensées aux stagiaires sont extraits des recommandations de l HAS.

Les conseils de bonnes pratiques dispensées aux stagiaires sont extraits des recommandations de l HAS. Objectif Comprendre ce que l on entend par «Culture gérontologique»? Savoir la définir Maîtriser le cadre de l'intervention médico-sociale en gérontologie: légitimité éthique et déontologie Identifier

Plus en détail

Programme de la formation En route pour l'amour

Programme de la formation En route pour l'amour Programme de la formation En route pour l'amour Semaine 1: Reprendre la responsabilité de sa vie amoureuse. Vidéo de bienvenue Vidéo 1: Abandonnez le rôle de la victime Comment sortir du désespoir et arrêter

Plus en détail

Troubles de l humeur

Troubles de l humeur Troubles de l humeur Plan I. Introduction II. Les états dépressifs A. Sd mental B. Sd somatique Atteinte des conduites instinctuelles Atteinte somatique III. Etat maniaque A. Définition B. Etat maniaque

Plus en détail

POIDS & PERFORMANCE RÉALITÉ DES TROUBLES ALIMENTAIRES EN MILIEU SPORTIF

POIDS & PERFORMANCE RÉALITÉ DES TROUBLES ALIMENTAIRES EN MILIEU SPORTIF POIDS & PERFORMANCE Sportifs, êtes-vous concernés? RÉALITÉ DES TROUBLES ALIMENTAIRES EN MILIEU SPORTIF Performance et contrôle de l alimentation sont deux termes indissociables. Un sportif doit avoir des

Plus en détail

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution et soins des enfants et des adolescents Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements. La spécificité de la

Plus en détail

Messages clés (Centraide Ottawa)

Messages clés (Centraide Ottawa) Messages clés (Centraide Ottawa) 1. 1 personne sur 5 est personnellement touchée par un problème de santé mentale. 2. 10 % des Canadiens âgés de 15 ans et plus sont atteints d une toxicomanie. 3. Le suicide

Plus en détail

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale Le processus de transmission transgénérationnelle Objets et enjeux de la transmission familiale Conférence du 28 mai 2011 à l ABMP présentée par Fabienne SIMON, psychologue Résumé Nous sommes un maillon

Plus en détail

L ANXIÉTÉ DE PERFORMANCE CHEZ LES COLLÉGIENS

L ANXIÉTÉ DE PERFORMANCE CHEZ LES COLLÉGIENS POUR PLUS D INFORMATIONS Si vous avez d autres questions concernant l anxiété de performance, n hésitez pas à consulter ces sources : LIVRES «Par amour du stress» de Sonia Lupien, qui vous permettra de

Plus en détail

Risque suicidaire de l adulte : identification et prise en charge Q44. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire

Risque suicidaire de l adulte : identification et prise en charge Q44. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire Risque suicidaire de l adulte : identification et prise en charge Q44 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Épidémiologie : suicide et tentatives

Plus en détail

Chemin de la Prairie Lausanne.

Chemin de la Prairie Lausanne. Chemin de la Prairie 34 1007 Lausanne www.malleyprairie.ch www.violencequefaire.ch L accueil à MalleyPrairie L accueil des enfants au CMP fait l objet d une attention toute particulière Les enfants exposés

Plus en détail

Psychologie et blessures sportives: Les commotions cérébrales. En tant qu entraîneur, et d un point de vue psychologique.

Psychologie et blessures sportives: Les commotions cérébrales. En tant qu entraîneur, et d un point de vue psychologique. Psychologie et blessures sportives: Les commotions cérébrales Natalie Durand-Bush, PhD École des sciences de l activité physique Université d Ottawa ndbush@uottawa.ca En tant qu entraîneur, et d un point

Plus en détail

2 ON SE SÉPARE, PAS FACILE MAIS. Hélène Fagnan

2 ON SE SÉPARE, PAS FACILE MAIS. Hélène Fagnan LA SÉPARATION DES PARENTS ET SES EFFETS 2 ON SE SÉPARE, PAS FACILE MAIS LA SÉPARATION DES PARENTS ET SES EFFETS Hélène Fagnan ON SE SÉPARE, PAS FACILE MAIS 3 Copyright 2011 Hélène Fagnan et Nanny secours

Plus en détail

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES MODULE 2 - Analyse des facteurs clés des techniques 8. COUP DE PIED PLACE MODULE 2.8 COUP DE PIED PLACE Unité 1 Connaissance du jeu Module 2 Analyse

Plus en détail

La fin de vie. d une personne atteinte de maladie d Alzheimer ou apparentée

La fin de vie. d une personne atteinte de maladie d Alzheimer ou apparentée d une personne atteinte de maladie d Alzheimer ou apparentée 1 s inscrit dans la continuité de la démarche de soins auprès de la personne Elle peut être longue Elle n est pas synonyme de stade terminal

Plus en détail

Dr N.GOLOVKINE CRA CHAMPAGNE ARDENNE

Dr N.GOLOVKINE CRA CHAMPAGNE ARDENNE Dr N.GOLOVKINE CRA CHAMPAGNE ARDENNE 1944 : Hans Asperger : psychopathie autistique 1981 : Lorna Wing : le Syndrome d Asperger 1988 : First International Conference on Asperger Syndrom à Londres 1989 :

Plus en détail

3. Maladies mentales

3. Maladies mentales 3. Maladies mentales Plan Qu est ce que la santé mentale? Dépression Suicide Trouble Anxieux Le vieillissement «réussi» Santé mentale État de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter

Plus en détail

APIRAF mars Annie DEBARD Psychologue du travail. Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle.

APIRAF mars Annie DEBARD Psychologue du travail. Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle. La dépression APIRAF mars 2009 Annie DEBARD Psychologue du travail Introduction La dépression est elle une maladie? Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle. Une «externalisation» de la maladie

Plus en détail

LA DEPRESSION DU SUJET DR S.COREAU-GUILLIER

LA DEPRESSION DU SUJET DR S.COREAU-GUILLIER LA DEPRESSION DU SUJET AGE DR S.COREAU-GUILLIER généralités Elle est fréquente et sous-estimée dans ¾ des cas. Prévalence de 10 à 15%, mais bcp plus impte en hospitalisation (40%) Souvent non diagnostiquée

Plus en détail

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques ESTIME DE SOI L école n est pas une nécessité naturelle pour l enfant mais il y trouve une aide et une compréhension du monde qui l entoure et des réponses aux questions qui naissent en lui. Cependant

Plus en détail

Jean Van hemelrijck. Véronique HÄRING. ment, l autre ne le souhaite pas, a besoin de temps, vient à reculons, tent inextricables et la séparation

Jean Van hemelrijck. Véronique HÄRING. ment, l autre ne le souhaite pas, a besoin de temps, vient à reculons, tent inextricables et la séparation Jean Van hemelrijck Véronique HÄRING Quand les dures ruptures durent! Conseil conjugal ou médiation familiale? C est la question qui se pose fréquemment quand un couple s adresse à notre service parce

Plus en détail

L approche du deuil. Dr Stéphane MOREAU Hématologie clinique CHU Limoges

L approche du deuil. Dr Stéphane MOREAU Hématologie clinique CHU Limoges L approche du deuil Dr Stéphane MOREAU Hématologie clinique CHU Limoges Item 69 Deuil normal et pathologique chez l adulte. Objectifs pédagogiques : 1. Reconnaitre le deuil comme élément normal. 2. Appréhender

Plus en détail

DEPRESSION DE LA PERSONNE AGEE COLLOQUE DU 26 MAI 2016 DR DURAND

DEPRESSION DE LA PERSONNE AGEE COLLOQUE DU 26 MAI 2016 DR DURAND DEPRESSION DE LA PERSONNE AGEE COLLOQUE DU 26 MAI 2016 DR DURAND MESSAGE N 1 LA DEPRESSION DU SUJET AGEE EST DIFFICILE A REPERER CAR ELLE PEUT SE PRESENTER SOUS DES FORMES DIVERSES ET ATYPIQUES MESSAGE

Plus en détail

L école du mouvement, ça déménage!

L école du mouvement, ça déménage! L école du mouvement, ça déménage! L Ecole du mouvement 1. Présentation générale Activités psychomotrices hebdomadaires Pour enfants de 18mois à 8 ans Méthodologie varie suivant l âge Concept créé par

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DE LA P.A EN FIN DE VIE

ACCOMPAGNEMENT DE LA P.A EN FIN DE VIE ACCOMPAGNEMENT DE LA P.A EN FIN DE VIE I/ Définitions et introduction Acharnement thérapeutique : attitude qui consiste à poursuivre une thérapeutique lourde à visée curative, alors qu'il n'existe aucun

Plus en détail

Accepter. la fin de vie. de son animal de compagnie. document imprimé sur papier éco-certifié

Accepter. la fin de vie. de son animal de compagnie.  document imprimé sur papier éco-certifié Accepter la fin de vie de son animal de compagnie www.tvm.fr document imprimé sur papier éco-certifié Le lien qui nous unit à notre animal de compagnie est étudié depuis longtemps. Il reste pourtant toujours

Plus en détail

L'enfant face à la violence dans le couple

L'enfant face à la violence dans le couple L'enfant face à la violence dans le couple Audrey Auspert, psychologue Christine Canseliet, pédopsychiatre Service de Pédiatrie CHU UCL Namur, site Ste Elisabeth Introduction Être témoin de violence(s)

Plus en détail

Fatigue & Somnolence. Dr Virginie BAYON - Pr Damien LEGER - Mme Caroline ROME. Centre de Référence Hypersomnies Rares Hôtel-Dieu de Paris

Fatigue & Somnolence. Dr Virginie BAYON - Pr Damien LEGER - Mme Caroline ROME. Centre de Référence Hypersomnies Rares Hôtel-Dieu de Paris Fatigue & Somnolence Dr Virginie BAYON - Pr Damien LEGER - Mme Caroline ROME Centre de Référence Hypersomnies Rares Hôtel-Dieu de Paris 8 èmes Ateliers de la Narcolepsie et de l Hypersomnie - Samedi janvier

Plus en détail

Définition. La déambulation

Définition. La déambulation Définition est un comportement répété, prolongé et non contrôlé caractérisé par une marche et des déplacements incessants, avec ou sans but Elle expose la personne au risque de se perdre ou de sortir de

Plus en détail

Du centre de documentation

Du centre de documentation Du centre de documentation Dans cette synthèse, nous vous proposons : Une définition des risques psychosociaux Une réflexion sur les diagnostics autour de ces risques Le cadre règlementaire qui sous-tend

Plus en détail

La prise en charge des adolescents porteurs de TCA

La prise en charge des adolescents porteurs de TCA La prise en charge des adolescents porteurs de TCA DES de Pédiatrie Docteur Damien RINGUENET Mode de début Régime restrictif pour un surpoids réel ou imaginaire Circonstance de séparation : Eloignement

Plus en détail

ADDICTIONS COMPORTEMENTALES. Dr Michel FOUILLET

ADDICTIONS COMPORTEMENTALES. Dr Michel FOUILLET ADDICTIONS COMPORTEMENTALES Dr Michel FOUILLET Addictions comportementales, sans drogues Conduites morbides caractérisées par l assuétude à un comportement avec dommages psychologiques, financiers, familiaux,

Plus en détail

Avoir confiance en lui

Avoir confiance en lui Avoir confiance en lui Bioviva : à la découverte de Soi et du Monde Chers parents, grands-parents, éducateurs et enseignants, Vous souhaitez aider votre enfant à bien grandir et s accomplir. Nombreux sont

Plus en détail

Regards masculins sur la ménopause Principaux résultats

Regards masculins sur la ménopause Principaux résultats Regards masculins sur la ménopause Principaux résultats FEVRIER 2008 Contacts TNS Sofres : Stratégies d opinion / Pôle Société Fabienne SIMON / Sarah BASSET 01 40 92 47 18 / 44 22 fabienne.simon@tns-sofres.com

Plus en détail

UE 4.2 Soins relationnels

UE 4.2 Soins relationnels 25 septembre 2012 UE 4.2 Soins relationnels La relation d aide: Les attitudes thérapeutiques du soignant 1 PLAN Les attitudes selon Rogers 1. Le regard positif inconditionnel 2. La congruence ou authenticité

Plus en détail

Tableau factuel des cas de harcèlement moral et souffrance au travail dans la fonction publique

Tableau factuel des cas de harcèlement moral et souffrance au travail dans la fonction publique Section 2. Tableau factuel des cas de harcèlement moral et souffrance au travail dans la fonction publique Les développements ci-dessous constituent une liste représentative mais non exhaustive des cas

Plus en détail

Comment garder des employés impliqués au travail?

Comment garder des employés impliqués au travail? Comment garder des employés impliqués au travail? Comment garder des employés impliqués au travail? Implication et burn-out en Belgique Un travail stimulant, des relations positives avec les collègues

Plus en détail

LES MALADIES DEPRESSIVES. Dr LEVY CHAVAGNAT Diane Psychiatre CHHL

LES MALADIES DEPRESSIVES. Dr LEVY CHAVAGNAT Diane Psychiatre CHHL LES MALADIES DEPRESSIVES 1 Dr LEVY CHAVAGNAT Diane Psychiatre CHHL Les maladies dépressives sont habituellement séparées en deux formes correspondant à des causes et des évolutions différentes. Par simplification,

Plus en détail

Valérie Dramard. Comment rendre mon chat heureux en appartement? Avoir un chat heureux pour avoir un chat en bonne santé.

Valérie Dramard. Comment rendre mon chat heureux en appartement? Avoir un chat heureux pour avoir un chat en bonne santé. 160229 Valérie Dramard Comment rendre mon chat heureux en appartement? 1 ère conf APIE (SantéVet) Jérôme Salord Apie concept 19h15 = > 20h45 Avoir un chat heureux pour avoir un chat en bonne santé. Le

Plus en détail

La dimension relationnelle et partenariale dans le travail de l auxiliaire de vie scolaire

La dimension relationnelle et partenariale dans le travail de l auxiliaire de vie scolaire La dimension relationnelle et partenariale dans le travail de l auxiliaire de vie scolaire Partie 1: La question du handicap à l école Partie 2: L auxiliaire de Vie Scolaire et l enfant Partie 3: Les relations

Plus en détail

Le PTSD selon le DSM-IV-TR. Le traumatisme psychique de guerre et ses conséquences sur les comportements des enfants de moins de 12 ans.

Le PTSD selon le DSM-IV-TR. Le traumatisme psychique de guerre et ses conséquences sur les comportements des enfants de moins de 12 ans. Le traumatisme psychique de guerre et ses conséquences sur les comportements des enfants de moins de 12 ans. Dr. Garine Zohrabian Psychologue clinicienne, psychothérapeute Maître de Conférence Directrice

Plus en détail

LES ENFANTS ET ADOLESCENTS

LES ENFANTS ET ADOLESCENTS LES ENFANTS ET ADOLESCENTS SOUFFRANT DE TOC À GENÈVE Immersion en Communauté 2010 Joëlle Bonin, Clare Fischer, Claudia Martins, Elise Thomet TABLE DES MATIÈRES Axes développés Définition Prévalence et

Plus en détail

Santé psychique au travail : Une question d équilibre

Santé psychique au travail : Une question d équilibre Santé psychique au travail : Une question d équilibre Les obligations de l employeur L employeur prend les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs de

Plus en détail

Plan de rétablissement à la suite des inondations en Montérégie

Plan de rétablissement à la suite des inondations en Montérégie Plan de rétablissement à la suite des inondations en Montérégie Nicole Couture Planificatrice des services techniques et coordonnatrice des mesures d urgence Diane Lévesque Chef de programme Service généraux

Plus en détail

INTERVENTION PRÉVENTIVE

INTERVENTION PRÉVENTIVE INTERVENTION PRÉVENTIVE Par Michel Oligny MSS Travailleur social Toute reproduction d une partie quelconque de ces textes par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans l autorisation

Plus en détail

Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence

Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence Groupe Eyrolles, 2006, ISBN 2-7081-3714-X Table des matières Remerciements................................................... 5 Sommaire.......................................................

Plus en détail

LE MALADE DÉPRIMÉ OU EN EXCITATION MANIAQUE. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine

LE MALADE DÉPRIMÉ OU EN EXCITATION MANIAQUE. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine LE MALADE DÉPRIMÉ OU EN EXCITATION MANIAQUE Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Plan Définition générale de l Humeur Le malade déprimé: Reconnaître

Plus en détail

Bases théoriques de la relation d aide

Bases théoriques de la relation d aide Bases théoriques de la relation d aide UE 4.2 S3 Soins relationnels Promotion 2012-2015 mercredi 18 septembre 13 1 1. La relation d aide: origine et développement 2. Définition de la relation d aide 3.

Plus en détail

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL Présenté par: Nom: Intervenants SAT-CIUSSS Capitale Nationale OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION 1. Vous sensibiliser à l importance grandissante des problèmes de santé psychologique

Plus en détail

Annie JOLY AVOCAT. 200 Avenue Maréchal Leclerc CHAMBERY Tél Port

Annie JOLY AVOCAT. 200 Avenue Maréchal Leclerc CHAMBERY Tél Port Stressé(e)? DEFINITION DU STRESS Le stress est l'état de tension chronique (à la fois physique et psychique) qui découle d'une façon inadéquate de gérer la pression (psychique) pendant une période prolongée.

Plus en détail

ard d an t Standards établis par l Office des

ard d an t Standards établis par l Office des Standards établis par l Office des mineurs du canton de Berne concernant l accueil et l encadrement des enfants hors de leur foyer Standards Office des mineurs Table des matières 1 Vision:... 3 1.1 Phase

Plus en détail

BABYLON CIRCUS, Des fois (3 40)

BABYLON CIRCUS, Des fois (3 40) (3 40) PAROLES Y a eu des hauts, y a eu des bas Des débats d'idéaux, des engueulades 1 et des ébats 2 Si tu veux t'en aller je n't'en voudrais pas J'ai pas dit que je voulais mais... À demi-mots, mea culpa

Plus en détail

Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie

Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie www.anthropie.net Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie Cet article fait état d une de nos récentes interventions. L objectif fixé était d accompagner

Plus en détail

La sophrologie pour les enfants : La Sophro-pédagogie

La sophrologie pour les enfants : La Sophro-pédagogie La sophrologie pour les enfants : La Sophro-pédagogie Dans notre monde actuel, il est essentiel de savoir s arrêter pour «aller à l intérieur», respirer, ressentir, ne rien attendre, juste laisser venir

Plus en détail

Le stress et votre coeur. Le Programme de réadaptation cardiaque Journée éducative

Le stress et votre coeur. Le Programme de réadaptation cardiaque Journée éducative Le stress et votre coeur Le Programme de réadaptation cardiaque Journée éducative Les sujets actuels Qu est-ce que le stress? Comment savoir si vous êtes stressé? Comment le stress est-il relié à la maladie

Plus en détail

Faculté de Médecine Poitiers. Le malade anxieux. Sémiologie 2

Faculté de Médecine Poitiers. Le malade anxieux. Sémiologie 2 Faculté de Médecine Poitiers Le malade anxieux Sémiologie 2 Définition Pierre Janet : peur sans objet Sentiment d attente, crainte d un danger mal défini Anxiété comme vécu psychologique et angoisse marquée

Plus en détail

La thérapie familiale et la thérapie de couple

La thérapie familiale et la thérapie de couple La thérapie familiale et la thérapie de couple Qu est ce qu une thérapie familiale? L indication est la souffrance d une famille. Cette souffrance est souvent liée à une modification de la composition

Plus en détail

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers.

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. STAGE MANAGER LEADER AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. Pré-requis : Ressentir le besoin de faire un travail sur soi pour

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé dans les services d aide et de soins à domicile du canton du Jura

Prévention et promotion de la santé dans les services d aide et de soins à domicile du canton du Jura Prévention et promotion de la santé dans les services d aide et de soins à domicile du canton du Jura De la prévention de la maltraitance à la promotion de la bientraitance Nicolas Froté Congrès ASSASD:

Plus en détail

10 Astuces Pour Durer Plus Longtemps Au Lit

10 Astuces Pour Durer Plus Longtemps Au Lit Merci d avoir téléchargé mon ebook «10 Astuces Pour Durer Plus Longtemps Au Lit». L éjaculation précoce est une condition qui affecte de nombreux hommes dans le monde aujourd hui. Les conséquences ne sont

Plus en détail

Annonce du diagnostic. Daphnée SCHOTT psychologue Dr Dominique RIEMENS, MG libéral et coordonateur REUCARE

Annonce du diagnostic. Daphnée SCHOTT psychologue Dr Dominique RIEMENS, MG libéral et coordonateur REUCARE Annonce du diagnostic Daphnée SCHOTT psychologue Dr Dominique RIEMENS, MG libéral et coordonateur REUCARE Annonce de diagnostic : le cadre légal Article 35 du code de déontologie médicale (article R.4127-35

Plus en détail

Contenus de la séquence d accompagnement pédagogique

Contenus de la séquence d accompagnement pédagogique NOM DE L ORGANISME : IGL Intitulé de la formation : S occuper d enfants en situation de handicap Réf. MIEH Equipe pédagogique : Educatrice spécialisée et psychomotricienne exerçant à domicile auprès d

Plus en détail

ENTRETIENS PÉRIODIQUES D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOUTIEN A L INTENTION DES AGENTS PASTORAUX (PRÊTRES, DIACRES ET AGENTS PASTORAUX LAÏCS) PREAMBULE

ENTRETIENS PÉRIODIQUES D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOUTIEN A L INTENTION DES AGENTS PASTORAUX (PRÊTRES, DIACRES ET AGENTS PASTORAUX LAÏCS) PREAMBULE DIOCESE DE SION Partie francophone ENTRETIENS PÉRIODIQUES D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOUTIEN A L INTENTION DES AGENTS PASTORAUX (PRÊTRES, DIACRES ET AGENTS PASTORAUX LAÏCS) PREAMBULE 1. Objectifs et finalités

Plus en détail

«Aimer» ça veut dire quoi?

«Aimer» ça veut dire quoi? «Aimer» ça veut dire quoi? Quand on parle de mariage il est toujours question d amour. Nous cherchons tous à vivre une belle histoire d amour qui dure toujours. Aimer l autre c est être amoureux, ça a

Plus en détail

MINEURS AUTEURS ET/OU VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES

MINEURS AUTEURS ET/OU VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES MINEURS AUTEURS ET/OU VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES 07 ET 08 Juin 2012 Cindy Prud homme Quel environnement pour l'enfant abuseur et/ou abusé? Entrée dans l'intimité familiale Généralités Touche tous

Plus en détail

Etude sur l Adoption dans l Ain : quand les difficultés apparaissent

Etude sur l Adoption dans l Ain : quand les difficultés apparaissent Etude sur l Adoption dans l Ain : quand les difficultés apparaissent 1 1 Introduction L adoption en question dans le Département de l Ain sur : favoriser l adoption nationale en évitant les situations

Plus en détail

Le processus de rétablissement menant à une vie satisfaisante: un chemin de plus en plus emprunté

Le processus de rétablissement menant à une vie satisfaisante: un chemin de plus en plus emprunté Le processus de rétablissement menant à une vie satisfaisante: un chemin de plus en plus emprunté Benoit St-Pierre, Intervenant pair aidant Institut universitaire en santé mentale de Montréal CIUSSS de

Plus en détail

LE BURN OUT : C EST QUOI?

LE BURN OUT : C EST QUOI? LE BURN OUT : C EST QUOI? Le meilleur synonyme de Burn-out en français est épuisement professionnel. Le japonais désignent cet état par karoshi qui signifie littéralement mort par le travail. Burn-out,

Plus en détail

C.P.E. PREMIER PAS. Janvier 2014 Kenositc pisimw Le mois le plus long CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 11

C.P.E. PREMIER PAS. Janvier 2014 Kenositc pisimw Le mois le plus long CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 11 C.P.E. PREMIER PAS Janvier 2014 Kenositc pisimw Le mois le plus long CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 11 Psychoed-Flash Enfance et psychologie : vous avez dit Œdipe? La plupart des gens ont une idée, plus ou

Plus en détail

Décodage de Vie. Vous pouvez télécharger le cours mp3 2 ici : (10h30 de cours) ici :

Décodage de Vie. Vous pouvez télécharger le cours mp3 2 ici : (10h30 de cours) ici : Décodage de Vie Cette formation comprend 4 fascicules, plus de 20 heures de cours "audio" mp3 et des fiches de décodage de nombreuses situations de vie. Vous pouvez télécharger le cours mp3 1 (11h00 de

Plus en détail

La dépression et les proches par le Dr Guido Bondolfi

La dépression et les proches par le Dr Guido Bondolfi La dépression et les proches par le Dr Guido Bondolfi 30 avril 2012 Cette conférence a été donnée par le Dr Guido Bondolfi, responsable du Programme spécialisé» Dépression» des HUG, et par plusieurs membres

Plus en détail

Les pathologies réactionnelles: troubles de l adaptation états de stress post-traumatiques STÉPHANIE VESPERINI SERVICE DE PSYCHIATRIE HÔPITAL PASTEUR

Les pathologies réactionnelles: troubles de l adaptation états de stress post-traumatiques STÉPHANIE VESPERINI SERVICE DE PSYCHIATRIE HÔPITAL PASTEUR Les pathologies réactionnelles: troubles de l adaptation états de stress post-traumatiques STÉPHANIE VESPERINI SERVICE DE PSYCHIATRIE HÔPITAL PASTEUR Généralités L'évolution de la plupart des troubles

Plus en détail

La santé, un déterminant du développement de l enfant

La santé, un déterminant du développement de l enfant La santé, un déterminant du développement de l enfant La petite enfance en milieu minoritaire... FAUT VOIR GRAND Congrès national Winnipeg 29 octobre 2004 Anne Leis, PhD Faculté de Médecine Université

Plus en détail

15 cas cliniques en psychopathologie du traumatisme

15 cas cliniques en psychopathologie du traumatisme 15 cas cliniques en psychopathologie du traumatisme P S Y C H O S U P Khadija Chahraoui 15 cas cliniques en psychopathologie du traumatisme Vulnérabilités et sens du trauma psychique Illustration de couverture

Plus en détail

COMPÉTENCES PERSONNELLES

COMPÉTENCES PERSONNELLES Légende: vide = non atteint; coché = suffisant; + = très bien..possibilité d ajouter un commentaire, un exemple COMPÉTENCES PERSONNELLES 1. ADAPTATION AU CHANGEMENT Capacité d être efficace dans toute

Plus en détail

ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DE L ACCIDENT D EXPOSITION SEXUELLE AU RISQUE VIRAL

ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DE L ACCIDENT D EXPOSITION SEXUELLE AU RISQUE VIRAL ASPECTS PSYCHOLOGIQUES DE L ACCIDENT D EXPOSITION SEXUELLE AU RISQUE VIRAL S. Noël, S. Greffe, A. Freire Maresca, C. Dupont, E. Rouveix AP-HP, Hôpital Ambroise Paré 9200 BOULOGNE sabine.noel@aphp.fr ASPECTS

Plus en détail

TROUBLES SEXUELS FEMININS DANS LES MALADIES NEUROLOGIQUES

TROUBLES SEXUELS FEMININS DANS LES MALADIES NEUROLOGIQUES TROUBLES SEXUELS FEMININS DANS LES MALADIES NEUROLOGIQUES Maria Carmelita Scheiber-Nogueira Lyon Troubles sexuels chez la femme neurologique Diminution de la lubrification vaginale Troubles de la sensibilité

Plus en détail

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE Charte Préambule : La vieillesse est une étape de l'existence pendant laquelle chacun poursuit son accomplissement. Cette Charte a pour objectif d'affirmer

Plus en détail