Comment trouver une idée de recherche

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment trouver une idée de recherche"

Transcription

1 Comment trouver une idée de recherche Alain d'astous École des HEC Au cours des ans, j'ai noté que les étudiants à qui l'on demande de réaliser une recherche ont de la difficulté à trouver une idée intéressante à partir de laquelle une problématique sera définie, des méthodes seront employées et des résultats seront obtenus. C'est pourquoi j'essaie généralement de produire moi-même un certain nombre d'idées de recherche que je soumets ensuite à mes étudiants afin de leur venir en aide. Il y a deux problèmes avec cette façon de faire. Premièrement, en faisant cela, je les prive d'une expérience d'apprentissage essentielle dans le cadre de leur formation en recherche. Il n'existe pas de démarche clairement établie pour trouver une idée de recherche et le fait de se «creuser les méninges» est sans doute une façon d'apprendre très efficace (sans compter que je ne serai pas toujours là pour faire le travail à leur place!). Deuxièmement, bien que je me félicite toujours que les circonstances me donnent l'occasion de réfléchir et de mettre en pratique mes «habiletés créatives», il n'est pas assuré que le résultat soit satisfaisant au regard de la qualité (l'intérêt des idées) et de la quantité (leur nombre). Heureusement, je peux compter sur la collaboration de mes collègues qui m'alimentent en idées que je refile allègrement par la suite à mes étudiants (en n'oubliant surtout pas de renvoyer ces derniers aux auteurs de ces illuminations lorsque des problèmes surviennent ou que des explications doivent être fournies...). Dans les lignes qui suivent, je présente quelques stratégies utiles pour trouver une idée de recherche qui saura intéresser à la fois le chercheur (il en a bien besoin) et son auditoire éventuel (moi, entre autres). Sans être des recettes magiques, ces stratégies m'ont permis de poursuivre de façon continue des activités de recherche depuis plus de 20 ans. J'offre pour chacune un ou deux exemples de projets de recherche personnels qui ont donné lieu à des publications.

2 2 Stratégie 1 : Lire Il s'agit d'une stratégie de base. Nombre d'idées de recherche intéressantes sont issues des lectures que l'on fait. Les revues spécialisées en marketing (Journal of Marketing, Journal of Consumer Research, etc.) et les comptes-rendus des congrès scientifiques en marketing (Association for Consumer Research, European Marketing Academy, etc.) sont des sources importantes pour développer des idées de recherche. Mais, il ne faut pas s'arrêter là. On trouve souvent des idées nouvelles dans les publications associées à d'autres disciplines comme la psychologie (ex. : Journal of Personality and Social Psychology), la sociologie, l'anthropologie, etc. Les journaux (ex. : La Presse), les magazines (ex. : Info-Presse) et même les romans ne doivent pas être laissés pour compte. Voici deux exemples d'idées de recherche que j'ai trouvées dans des publications non scientifiques. Exemple 1 : d'astous, A. et N. Séguin (1999), «Consumer Reactions to Product Placement Strategies in Television Sponsorship,» European Journal of Marketing, Vol. 33, No. 9/10, Cette recherche a été inspirée par un article de Lucie Lavigne dans La Presse (8 novembre 1995) intitulé «Quand la pub en passe une p'tite vite». Après avoir lu cet article, j'ai vu tout de suite la possibilité de faire une recherche sur un thème à peu près inexploré à l'époque, celui du placement de produit à la télévision. Exemple 2 : d'astous, A. (1990), «An Inquiry Into the Compulsive Side of 'Normal' Consumers,» Journal of Consumer Policy, 13, Dans l'avion qui me ramenait des États-Unis où j'avais participé à un congrès de l'association for Consumer Research, je suis tombé par hasard sur un article de la revue American Way (la revue de bord de American Airlines) dans lequel une femme décrivait son problème de compulsion à l'achat. Ça m'a donné l'idée de faire une recherche pour mieux comprendre ce phénomène. Incidemment, Tom O'Guinn, un chercheur américain qui a beaucoup publié dans le domaine de l'achat compulsif, me disait qu'il avait trouvé son idée de recherche... dans la revue American Way.

3 3 Stratégie 2 : Observer Les phénomènes de marketing (consommation, influence commerciale) font partie de la vie de tous les jours. Il n'y a qu'à regarder autour de soi pour trouver des sujets de recherche. Voici un exemple vécu. Exemple 3 : Ahmed, S. A. et A. d'astous (1992), «Evaluation of Country-of-Design and Country-of-Assembly in a Multi-Cue/Multi-National Context,» in European Advances in Consumer Research, Vol. 1, éds. W. F. van Raaij et G. J. Bamossy, Provo, UT: Association for Consumer Research, Il y a quelques années, je magasinais pour acheter un magnétoscope. Après avoir fait quelques appels téléphoniques, j'ai trouvé un appareil qui faisait mon affaire : bonne qualité, bonne marque, bon prix et, parce que j'y suis sensible, fabriqué dans un pays développé. Je me rends sur les lieux pour prendre possession de l'appareil et au moment où le vendeur me le donne, je lis sur la boîte : «Manufactured in Malaysia». Je proteste, je m'emporte : «Vous m'aviez dit qu'il était d'origine japonaise!». «Oui, me dit-il, c'est un magnétoscope japonais, c'est juste qu'il est assemblé en Malaisie». J'ai compris à ce moment qu'il y a au moins deux dimensions de l'origine nationale d'un produit : le pays de conception et le pays d'assemblage. J'ai creusé l'idée et cela m'a permis de réaliser plusieurs études sur l'origine nationale des produits où ces deux dimensions sont distinguées. Stratégie 3 : Introspection L'introspection consiste à réfléchir à propos de ses propres expériences de consommation. Il faut s'en méfier un peu, car cela nous conduit à voir les choses selon une perspective parfois trop personnelle. Mais c'est une bonne méthode pour trouver une piste que l'on peut ensuite explorer avec d'autres moyens (ex. : en discutant l'idée avec d'autres).

4 4 Exemple 4 : d'astous, A., N. Roy et H. Simard (1996), «A Study of Consumer Irritations During Shopping,» in European Advances in Consumer Research, Vol. II, éd. F. Hansen, Provo, UT: Association for Consumer Research, d'astous, A. (2000), «Irritating Aspects of the Shopping Environment,» Journal of Business Research (à paraître). La fin du trimestre approchant, deux étudiantes en quête d'un projet me pressent un jour de les aider. Je leur demande : «Qu'est-ce qui vous intéresse?» (c'est une façon pour moi de stimuler mes neurones créatives, et de gagner du temps...). Elles me disent plusieurs choses sans doute, je ne m'en souviens pas, mais le magasinage leur apparaît comme un thème de recherche intéressant. Je réfléchis un peu à mes propres expériences de magasinage et je prends conscience que ces expériences n'ont pas toujours été positives. De cette constatation intérieure est née une idée de recherche portant sur l'identification des irritations que vivent les consommateurs qui magasinent. Stratégie 4 : Réplique Cette stratégie consiste à trouver une étude qui nous plaît et à en faire une réplique avec (idéalement) des changements, des ajouts conceptuels et méthodologiques. La réplique d'études est importante en marketing, car cela permet d'évaluer la généralisabilité des résultats de la recherche. Exemple 5 : d'astous, A. I. Bensouda et J. Guindon (1989), «A Re-Examination of Consumer Decision Making for a Repeat Purchase Product: Variations in Product Importance and Purchase Frequency,» in Advances in Consumer Research, Vol. 16, éd. T.K. Srull, Provo, UT: Association for Consumer Research,

5 5 Exemple 5 (suite) Dans un cours de comportement du consommateur dont j'avais la responsabilité, j'assignais comme lecture un très bon article écrit par Wayne Hoyer (1984) portant sur la prise de décision lors d'un achat dans une épicerie d'un produit courant (un savon à lessive). Ayant souligné en classe qu'il serait intéressant de reconduire cette étude avec un produit plus important et acheté moins fréquemment, deux étudiants décidèrent de relever le défi. La réplique s'est faite dans une pharmacie en utilisant comme produit d'étude les analgésiques. Stratégie 5 : Emprunter une idée C'est la stratégie la plus simple, à condition que l'idée suggérée nous plaise, qu'elle soit nouvelle et intéressante et que son créateur en soit informé. Vous avez reçu une liste d'idées de recherche que j'ai préparée en collaboration avec mes collègues du département de marketing. Peut-être trouverez-vous dans cette liste un projet qui vous stimulera. Voici un exemple où j'ai emprunté l'idée d'un collègue pour réaliser une recherche. Exemple 6 : d'astous, A. et N. Touil (1999), «Consumer Evaluations of Movies on the Basis of Critics' Judgments: A Causal Attribution Approach,» Psychology & Marketing, Vol. 16, No. 8 (à paraître). C'est Richard Vézina, professeur de marketing à l Université de Sherbrooke, qui m'a donné l'idée d'une recherche sur l'influence des critiques de cinéma. À la suite d'un exposé où il présentait les résultats préliminaires d'une étude sur le sujet, j'ai pensé à une autre approche pour aborder le problème de recherche qu'il avait défini (merci Richard!).

6 6 Stratégie 6 : Procéder par analogie Il arrive parfois qu on puisse emprunter d une recherche effectuée sur un thème donné une partie de l approche méthodologique ou de la structure conceptuelle afin de l appliquer à un autre domaine. Voici un exemple où cette stratégie de transfert analogique s est avérée fructueuse pour moi. Exemple 7 : d'astous, A. et P. Bitz (1995), «Consumer Evaluations of Sponsorship Programmes,» European Journal of Marketing, Vol. 29, No. 12, Pierre Bitz et moi nous intéressions à l impact de la commandite (ou sponsoring) sur les consommateurs. Nous avons fait l analogie entre la décision d une entreprise de s engager dans un programme de commandite (ex. : commanditer un événement sportif) et celle de l extension de marque. Dans les deux cas, il s agit d associer une entreprise ou une marque à quelque chose de nouveau (un événement pour la commandite, un produit pour l extension de marque) et dans les deux cas, il doit y avoir un lien entre l entreprise ou la marque et ce quelque chose de nouveau. Nous avons conçu une procédure méthodologique qui s inspire en partie d une étude réalisée par Aaker et Keller (1990) dans le domaine de l extension de marque. Pour en savoir plus Voici quelques références bibliographiques que vous pourrez consulter si vous voulez en apprendre davantage sur le problème qui consiste à trouver une idée de recherche. McGuire, W. J. (1997), «Creative Hypothesis Generating in Psychology: Some Useful Heuristics,» Annual Review of Psychology, 48, Wells, W. D. (1993), «Discovery-Oriented Consumer Research,» Journal of Consumer Research, 19 (mars), Zaltman, G., LeMasters, K. et Heffring, M. (1982), Theory Construction in Marketing, New York, John Wiley & Sons.

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 Plan de cours Cataldo Zuccaro, MBA, Ph.D. Département

Plus en détail

Rendez-vous avec un nez!

Rendez-vous avec un nez! Rendez-vous avec un nez! Dans de nombreux esprits, le monde du parfum est une spécialité française. Mais qui sont donc les magiciens qui créent ces élixirs qui nous enivrent? Cette fiche dresse le portrait

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Comprendre la motivation à réussir des étudiants universitaires pour mieux agir Rolland Viau Jacques Joly U. de Sherbrooke

Comprendre la motivation à réussir des étudiants universitaires pour mieux agir Rolland Viau Jacques Joly U. de Sherbrooke Comprendre la motivation à réussir des étudiants universitaires pour mieux agir Rolland Viau Jacques Joly U. de Sherbrooke Résumé Ce texte a pour but, dans un premier temps, de présenter un modèle de la

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch.

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch. Exercice d écoute : Finance watch Finance Watch, une association qui milite pour une finance au service de la société. Qu'est-ce que cela signifie dans un contexte de crise économique et financière? Exercices

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 26 avril 2006. Doing Business, le «Da Vinci Code» du droit comparé?

COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 26 avril 2006. Doing Business, le «Da Vinci Code» du droit comparé? COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 26 avril 2006 Doing Business, le «Da Vinci Code» du droit comparé? À l'heure de la mondialisation, un marché du droit s'ouvre sur lequel les systèmes juridiques sont évalués,

Plus en détail

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république HiDA Fiche 1 Education Civique Partie 1 La République et la citoyenneté Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république Je crois que ça va pas être possible ZEBDA Je crois que ça va pas

Plus en détail

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes.

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes. Introduction L'objectif de mon TIPE est la reconnaissance de sons ou de notes de musique à l'aide d'un réseau de neurones. Ce réseau doit être capable d'apprendre à distinguer les exemples présentés puis

Plus en détail

destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître

destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître DOCTORIALES franco-belges 20112 QUESTIONNAIRE DE PRE-EVALUATION destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître L accès au questionnaire se fera en vous identifiant sur le site

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

Les traitements de texte : open office writer

Les traitements de texte : open office writer Les traitements de texte : open office writer Qu'est ce qu'un traitement de texte? Peut être le paragraphe qui passionnera le moins, il apparaît néanmoins nécessaire de savoir ce qu'est (de manière grossière)

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. L'art d'inspirer une équipe de travail

GUIDE DU FORMATEUR. L'art d'inspirer une équipe de travail GUIDE DU FORMATEUR L'art d'inspirer une équipe de travail TABLE DES MATIÈRES PRÉPARATION À L'ATELIER LE MESSAGE VIDÉO................................................................ 2 COMMENT UTILISER

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

LES HOTSPOT PAYANTS... GRATUITS?

LES HOTSPOT PAYANTS... GRATUITS? LES HOTSPOT PAYANTS... GRATUITS? Par Sébastien Maisse Table des matières Qu'est-ce qu'un hotspot payant?... 3 Les hotspots payants... gratuits?... 4 Petite démonstration!...6 Conclusion...8 Qu'est-ce qu'un

Plus en détail

Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal. Proposition de thèse

Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal. Proposition de thèse 1 Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal Proposition de thèse L adoption de comportements spontanés et de comportements délibérés de consommation socialement responsable : Une

Plus en détail

L homme versus machine

L homme versus machine L homme versus machine 15. Juin 2015, Cedres réflexions Espaces des Terreaux Défense de l homme, par Wulfram Gerstner (EPFL) Je pense donc je suis! Cela me plait de commencer ma défense de l homme avec

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Thèmes de recherche. Publications académiques

Thèmes de recherche. Publications académiques Formation Thierry Lardinoit Professeur Associé, Département Marketing Chaire Internationale de Marketing Sportif, Co-Fondateur et Titulaire Doctorate, University of Louvain, Belgium Master's degree in

Plus en détail

Le Focus Group. - Bases de données, personnes ayant déjà participé à des expériences et acceptant de participer à des études ultérieures.

Le Focus Group. - Bases de données, personnes ayant déjà participé à des expériences et acceptant de participer à des études ultérieures. Le Focus Group I. Définition «Le Focus groupe est une discussion de groupe ouverte, organisée dans le but de cerner un sujet ou une série de questions pertinents (Kitzinger, Markova, & Kalampalikis, 2004).

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Solution emails 2015 qui donnent des résultats

Solution emails 2015 qui donnent des résultats Solution emails 2015 qui donnent des résultats J ai bien failli tout perdre avant de changer mes emails Si vous aussi avez vu une baisse d ouvertures et de clics sur vos statistiques d emails, alors, vous

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

Des étudiants et des simulations, ou comment les PhET de Wieman permettent d'améliorer l'apprentissage de la physique.

Des étudiants et des simulations, ou comment les PhET de Wieman permettent d'améliorer l'apprentissage de la physique. Copie de diffusion et de conservation sur le serveur WEB du Centre de documentation collégiale (CDC). URL = http://www.cdc.qc.ca/prep/788405-larouche-simulations-physique-lafleche-prep-2013.pdf Rapport

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

LibQual+ à l'ubo : une enquête de satisfaction des usagers en bibliothèque du 16 mars au 4 avril 2009

LibQual+ à l'ubo : une enquête de satisfaction des usagers en bibliothèque du 16 mars au 4 avril 2009 LibQual+ à l'ubo : une enquête de satisfaction des usagers en bibliothèque du 16 mars au 4 avril 2009 Présentation Une enquête d'origine américaine et de portée internationale «LibQual+» est une enquête

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

Le couple en contexte du cancer: Soutenir ses défis et ses espoirs

Le couple en contexte du cancer: Soutenir ses défis et ses espoirs Le couple en contexte du cancer: Soutenir ses défis et ses espoirs Louise Picard, Ph.D., t.s. Professeure agrégée École de service social Faculté des sciences sociales Université Laval Chercheure au sein

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Geographic Information Technology Training Alliance (GITTA) presents: Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Table des matières 1. Les études de cas...2 1.1. Définitions et commentaires...

Plus en détail

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul 12_07_2011 Table des matières Table des matières 3 I - 1. Point méthodologique 7 A. 1.1. Définitions...7 B. 1.2. Plan d'analyse type...8 C. 1.3. Synthèse...13

Plus en détail

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Bernadette Charlier Université de Fribourg (Suisse) Bernadette.charlier@unifr.ch Notre contribution présente et discute

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Nice, le 16 juin 2014 NOM : JA BARY E-MAIL PRENOM : HALA HALAJABARY@YAHOO.COM Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Page 1 :

Plus en détail

Bonjour à tous et merci pour votre intérêt concernant la sortie au Circuit Magny-Cours Club que nous organisons.

Bonjour à tous et merci pour votre intérêt concernant la sortie au Circuit Magny-Cours Club que nous organisons. Edito Bonjour à tous et merci pour votre intérêt concernant la sortie au Circuit Magny-Cours Club que nous organisons. Depuis la création de l'association en 2001, Atoc a organisé de nombreux "rallyes

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Les représentations sociales des juges et des experts concernant le meilleur intérêt de l enfant dont la garde est contestée

Les représentations sociales des juges et des experts concernant le meilleur intérêt de l enfant dont la garde est contestée Les représentations sociales des juges et des experts concernant le meilleur intérêt de l enfant dont la garde est contestée Elisabeth Godbout Doctorante en service social Université Laval Colloque Autour

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

Qu'est-ce que le Personal Branding ou le Marketing personnel?

Qu'est-ce que le Personal Branding ou le Marketing personnel? Qu'est-ce que le Personal Branding ou le Marketing personnel? www.virtuelleidentitepro.com Tous droits sur cet article sont réservés par l'auteur. Patrick d'almeida Peek-a-booo Original image URL: https://www.flickr.com/photos/shardayyy/4997216200/

Plus en détail

LA RECHERCHE ACTION UTILISE PAR L OVSM DE GENEVE : L EXPEMPLE DE MIGROS GENEVE ALEXIS DELMEGE

LA RECHERCHE ACTION UTILISE PAR L OVSM DE GENEVE : L EXPEMPLE DE MIGROS GENEVE ALEXIS DELMEGE LA RECHERCHE ACTION UTILISE PAR L OVSM DE GENEVE : L EXPEMPLE DE MIGROS GENEVE ALEXIS DELMEGE Plan : 1) Résumé 2) Introduction LA METHODE 3) La méthode de recherche action a) Principes b) Une démarche

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier Module 2009 10 : Gérer les conflits Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012 1 Objectif

Plus en détail

Analyse du comportement des joueurs : les décisions relevaient-elle du hasard ou d une vraie réflexion?

Analyse du comportement des joueurs : les décisions relevaient-elle du hasard ou d une vraie réflexion? Expérimentation Business Game Enseignant : Philippe PALACIN Descriptif : Classes concernées Descriptif général du cadre et des objectifs expérimentaux Contexte Période et temps consacrés à l expérimentation

Plus en détail

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant LES QUESTIONS PROPRES À L ÉTUDIANT 4 Ai-je bien identifié mes besoins de formation et d'encadrement et les objectifs que je désire atteindre

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

Comment apprendre les langues

Comment apprendre les langues LE CONSEIL DE L'EUROPE ET LA COMMISSION EUROPÉENNE AIMERAIENT REMERCIER LES PERSONNES SUIVANTES POUR LEUR ASSISTANCE À LA PRÉPARATION DU PRÉSENT GUIDE: FRANK HEYWORTH, TONY FITZPATRICK, MARIE-JOSÉ GREMMO,

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Questionnaire de l investisseur

Questionnaire de l investisseur Questionnaire de l investisseur La somme que vous décidez d allouer aux actions, aux obligations et à une réserve à court terme est un élément important qui déterminera le rendement et la volatilité à

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Questionnaire Personnel Confidentiel. Préparé pour. Table des Matières. Information Personnelle. Hypothèses de Planification.

Questionnaire Personnel Confidentiel. Préparé pour. Table des Matières. Information Personnelle. Hypothèses de Planification. Table des Matières Information Personnelle Hypothèses de Planification Actifs et Passifs Profil de Risque Connaître Votre Client Objectifs du Portefeuille Questionnaire Personnel Confidentiel Préparé pour

Plus en détail

N Contenu Dates. N Contenu Date 1 Dates 2

N Contenu Dates. N Contenu Date 1 Dates 2 L association : Association Vivre Sa Vie 78 L association Vivre Sa Vie 78 a pour but le développement personnel et professionnel, le mieux-être, une meilleure connaissance de soi et l amélioration de la

Plus en détail

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2 Comment avoir une banque sans banque Tome 2 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. Je vous avais promis de mettre dans votre bibliothèque d'ebooks, un système économique fou furieux: une banque sans

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Pouvez-vous me préciser ce point et me transmettre la formulation de la "commande" d'auto-plus?

Pouvez-vous me préciser ce point et me transmettre la formulation de la commande d'auto-plus? De M., par email, le 21/07/2011 Bonjour Monsieur Beauzamy, J'ai téléphoné ces jours ci à plusieurs reprises à la SCM pour avoir des renseignements sur une étude concernant les effets des mesures réglementaires

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence «Vivre c est vendre. Parce que vendre c est vivre intensément. Nous sommes tous des vendeurs, car nous passons notre temps à vendre quelque chose : à nous-mêmes d abord, à nos proches, à nos clients. Vendre

Plus en détail

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation Charte ICOMOS Pour l interprétation et la présentation des sites culturels patrimoniaux PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

Guide de l'acheteur. Jean-Philippe Loiselle inc. Courtier immobilier. Tél : 514-766-1000. www.venduparloiselle.com www.remax-quebec.

Guide de l'acheteur. Jean-Philippe Loiselle inc. Courtier immobilier. Tél : 514-766-1000. www.venduparloiselle.com www.remax-quebec. Guide de l'acheteur www.venduparloiselle.com www.remax-quebec.com Tél : 514-766-1000 Merci de me faire confiance! «Dans tout type de marché, la stratégie adaptée à la réalité d'aujourd'hui me permet toujours

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

FRA 4061-3 COMPRÉHENSION EN LECTURE. La chirurgie au laser. Octobre 2008 Stéphane Rose, centre LeMoyne-D Iberville

FRA 4061-3 COMPRÉHENSION EN LECTURE. La chirurgie au laser. Octobre 2008 Stéphane Rose, centre LeMoyne-D Iberville FRA 4061-3 COMPRÉHENSION EN LECTURE La chirurgie au laser Octobre 2008 Stéphane Rose, centre LeMoyne-D Iberville Français 4061 - Compréhension en lecture La chirurgie au laser 2 Consignes Il est fortement

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

Rechercher. dimanche 15 novembre 2009

Rechercher. dimanche 15 novembre 2009 Rechercher Bernard Vuilleumier ebetez dimanche 15 novembre 2009 ebetez [00:55]: Bonjour Bernard, Comment créer pour les membres d'un cours (enseignant et élèves) dans Moodle, une zone dans laquelle ceux-ci

Plus en détail

UNE CERTAINE MANIERE DE S INTRODUIRE

UNE CERTAINE MANIERE DE S INTRODUIRE UNE CERTAINE MANIERE DE S INTRODUIRE GROUPE R.I.R.H. & BEALTITUDES A LA PNL JEAN-LUC HOSTERT et BEATRICE NOSSENT LE WEEK-END À PARTIR DE FEVRIER 2012 «L expérience ce n est pas ce qui nous arrive, c est

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

Guide d organisation de

Guide d organisation de Guide d organisation de RETROUVAILLES UN GUIDE CONÇU POUR les organisateurs de retrouvailles Vous souhaitez organiser des retrouvailles pour votre promotion? Ce guide a été conçu pour vous! Vous verrez,

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management.

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management. Les enseignes spécialisées et l intégration du marketing sensoriel dans l approche multicanale de leur distribution. Fanny NOYELLE Année Universitaire 2007 / 2008 ESUPCOM Lille Directeurs de mémoire :

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

[Sondage France Lyme] Votre vécu de la maladie de Lyme

[Sondage France Lyme] Votre vécu de la maladie de Lyme [Sondage ] Votre vécu de la maladie de Lyme Bonjour, Ce sondage a été créé par l'association. Nous souhaitons analyser la situation des malades en France à large échelle. Votre réponse nous sera très utile.

Plus en détail

LECTURE DE VOS MEMOIRES AKASHIQUES

LECTURE DE VOS MEMOIRES AKASHIQUES LECTURE DE VOS MEMOIRES AKASHIQUES Bonjour, Ce document présente les mémoires akashiques et les séances de lecture. Les mémoires sont un puissant outil de développement personnel et d évolution. Je fais

Plus en détail

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Qui suis-je? ATTENTION! Référence :Profession entrepreneur : Gasse et d Amours. Avoir un potentiel d entrepreneur c est une chose,

Plus en détail