Assistance technique pour l auto reconstruction en Haïti. Kate Landry Fund Development Officer (509)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assistance technique pour l auto reconstruction en Haïti. Kate Landry Fund Development Officer (509) 3170 2787 kate@buildchange."

Transcription

1 Assistance technique pour l auto reconstruction en Haïti Kate Landry Fund Development Officer (509)

2 Qui sommes nous? 2 Entreprise sociale à but non lucratif 501 (c)3 sise aux États Unis avec des programmes en Indonésie, en Chine et en Haïti Fondée en 2004 par Dr Elizabeth Hausler Strand, maçon et doctorat en ingénierie parasismique Mission: Réduire les décès, blessures et pertes économiques de l effondrement des logements à cause de tremblements de terre dans les pays en voie de développement Objectifs: Conception des maisons parasismiques; formation d ouvriers, propriétaires, représentants du gouvernement et ingénieurs pour les construire; susciter un changement permanent dans la construction Impacts: Plus de 74,000 personnes vivant dans des maisons améliorées par Build Change; plus de 6,000 personnes formées; les gouvernements s'adoptent le modèle de Build Change

3 Qu est ce qu un modèle 3 d auto reconstruction? La reconstruction ou réparation des bâtiments gérer par le propriétaire. Build Change participe à la reconstruction en tant que partenaire, en fournissant une assistance technique tout au long de la reconstruction, depuis la conception de maison jusqu à la supervision de la construction. Un ingénieur Build Change fait une évaluation de site avec une propriétaire

4 Pourquoi un modèle 4 d auto reconstruction? Il offre des options et responsabilise les bénéficiaires. Il est généralement moins cher et plus rapide que les modèles gérés par les donateurs. En Indonésie, nous avons constaté que le coût des maisons auto gérés étaient entre $4,000 et $17,000 moins cher que les maisons données. Il peut exploiter les ressources d'un propriétaire, qui s'étend les dollars des bailleurs de fonds. Il stimule l'économie, comme les matériaux sont achetés localement. Il crée des emplois locaux et encourage le transfert de techniques de construction parasismique aux connaissances locales, créant des opportunités pour le changement à long terme. Il produit une plus grande satisfaction de la part des propriétaires, et les maisons sont adaptées à la culture locale.

5 Le modèle d auto reconstruction 5 Build Change Nous travaillons avec des partenaires, fournissant l assistance technique pour la reconstruction de logements. Ce volet fait souvent parti d une «approche de quartier intégré» du partenaire. Premièrement, les bénéficiaires sont identifiés par le partenaire L évaluation du site avec le propriétaire, évaluant risques et obstacles Conception d une maison parasismique (soit un retrofit ou nouvelle construction) avec le propriétaire Un ingénieur Build Change fait l évaluation d un maison

6 Le modèle d auto reconstruction 6 Build Change Formation de sensibilisation avec les propriétaires Formation de boss en construction parasismique Supervision du chantier et formation sur le terrain Financement livré en tranches Messages de sensibilisation de bonnes pratiques de construction Formation de sensibilisation Formation de boss Formation sur le terrain

7 Impacts à Date en Haïti 7 Plus que 4,100 propriétaires, 1,800 ouvriers et 130 ingénieurs formés Presque 700 maisons retrofité ou construites d une manière parasismique dans les quartiers de Delmas 32 (Delmas), Villa Rosa (Canapé Vert), Tisous (Carrefour), Nan Cocteau (Carrefour) et Duval (Kenscoff). 800 autres en cours ou prévues. Photos avant et après d un retrofit rouge à Villa Rosa

8 Réussites et Observations 8 Connaissance plus élevée des normes et techniques de construction parasismique Bâtiments moins cher et construction plus rapide La qualité de construction des boss s améliore chantier après chantier La communauté se sent responsabilisée, il y a un bénéfice social Les quartiers sont vivants: ils sont remplis des maisons parasismiques, mais ont un look personnalisé et non préfabriqué Il est possible de retrofiter des maisons rouges en toute sécurité, souvent il coût la même de faire un retrofit de 60m 2 qu une maison nouveau de 18m 2. et

9 Qu est ce qui est le problème avec 9 cette maison.? Encore beaucoup! Ceci n est pas une maison supervisé par Build Change, mais il y a quelques techniques parasismiques que le boss avait noté des maisons avec notre supervision et qui sont utilisés ici. Cependant, nos programmes commencent à avoir un effet dans la zone élargi dont nous travaillons.

10 Leçons apprises 10 La moitié des maisons rouges peuvent être retrofitées. Il y a des avantages et inconvénients avec le paiement des tranches Les propriétaire mettront leur argent dans le projet, même s ils nous disent au début qu ils n ont rien à contribuer. Plus de succès avec la nouvelle construction que les retrofits Beaucoup de gens préfèrent une dalle au lieu de toiture en bois. Le niveau d acceptation des paramètres du projet est différent selon le quartier. Photos avant et après d un rouge retrofit à Tisous

11 Questions?? Kate Landry Fund Development Officer (509)

16/6 ou passer de anba tant à aba tant. Le Nouvelliste Publié le : 04 septembre 2012.

16/6 ou passer de anba tant à aba tant. Le Nouvelliste Publié le : 04 septembre 2012. 16/6 ou passer de anba tant à aba tant. Le Nouvelliste Publié le : 04 septembre 2012. Propos recueillis par Frantz Duval Le gouvernement veut en finir avec les logements précaires. Le programme 16/6 se

Plus en détail

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI OFFRE DE FORMATIONS 1 Photo : www.celine Lecomte.com TROUSSE LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE Photo : seir+seir, Creative Commons LA CARAVANE

Plus en détail

SDC / T. Schacher. Appui à la réhabilitation et la reconstruction de logements dans le contexte post-séisme en Haïti : progrès et problématiques

SDC / T. Schacher. Appui à la réhabilitation et la reconstruction de logements dans le contexte post-séisme en Haïti : progrès et problématiques SDC / T. Schacher Appui à la réhabilitation et la reconstruction de logements dans le contexte post-séisme en Haïti : progrès et problématiques Janvier 2012 Le rapport ci-après s appuie sur les chiffres

Plus en détail

Shelter and livelihood improvement project for the indigenous communities of Aklan, Philippines

Shelter and livelihood improvement project for the indigenous communities of Aklan, Philippines Fiche Projet Unité de Recherche Architecture, Environnement & Cultures Constructives 1. Identité Code : PHL005 Fiche rédigée le : 27/10/2014 par: MOLES Olivier CAIMI Annalisa CAUDERAY Elsa Dates : (début

Plus en détail

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, e-mail : info@vitalite-plus.org - Bangui, RCA Site web: www.vitalite-plus.org

Plus en détail

Construction de l Ecole Aisso à Tombouctou!!!

Construction de l Ecole Aisso à Tombouctou!!! AISSO NEWS nr 6 mai 2009 www.aisso.org A. Herman www.volens.be Construction de l Ecole Aisso à Tombouctou!!! Construire dans les dunes En 2007 déjà, l Ecole Aisso avait construit 3 petites classes locaux

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité et de Formation

Programme d Assurance Qualité et de Formation À propos de nous Programme d Assurance Qualité et de Formation TOUJOURS PLUS PERFORMANT Selon le Code national du bâtiment Canada, pour qu une personne puisse acheter et installer une mousse de polyuréthane

Plus en détail

Régie de Quartiers à Montreuil

Régie de Quartiers à Montreuil Régie de Quartiers à Montreuil Par et pour les habitants Un projet Développer une activité d économie solidaire et de lien social sur la Ville de Montreuil. Des actions Depuis 2002, l association Régie

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

LE PROJET INTERREG IVA SUN: SOUTENIR LA RENOVATION ENERGETIQUE DU BÂTI EXISTANT A L ECHELLE DES QUARTIERS?

LE PROJET INTERREG IVA SUN: SOUTENIR LA RENOVATION ENERGETIQUE DU BÂTI EXISTANT A L ECHELLE DES QUARTIERS? LE PROJET INTERREG IVA SUN: SOUTENIR LA RENOVATION ENERGETIQUE DU BÂTI EXISTANT A L ECHELLE DES QUARTIERS? CHRISTINE RUELLE, LEMA - ULg COORDINATRICE DU PROJET SUN JOURNEE D ETUDE DE L AILG, LE 27/11/12

Plus en détail

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation?

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation? Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre Cette activité pédagogique offre aux élèves un aperçu des 3 pays touchés par des crises alimentaires majeures de cette année : Le Pakistan, Haïti et le

Plus en détail

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier Projet VN à DEMBELLA 2011 Page 1 sur 5 Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA de fin de chantier Objectifs : Il s agit d introduire sur la zone de Dembella la technique de construction de l association «Voûte

Plus en détail

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE Enquête 2011 combinée sur l efficacité de l aide (Déclaration de Paris) et sur l engagement international dans les États fragiles - 12 avril

Plus en détail

Projet de réhabilitation et de sécurisation du chemin de grande randonnée du Pas de Sagatte (secteur Diois Gervanne)

Projet de réhabilitation et de sécurisation du chemin de grande randonnée du Pas de Sagatte (secteur Diois Gervanne) Mountain Bikers Foundation Maison de la Montagne 5, Rue Raoul Blanchard 38000 GRENOBLE Tél. : 09.51.13.81.84 Mail : info@mbf-france.fr Projet de réhabilitation et de sécurisation du chemin de grande randonnée

Plus en détail

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique des personnes déplacées

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

La Caisse d économie solidaire Desjardins

La Caisse d économie solidaire Desjardins La Caisse d économie solidaire Desjardins Notre mission Soutenir le développement de l économie sociale et solidaire en misant sur l entrepreneuriat collectif au sein de quatre réseaux : coopératif, communautaire,

Plus en détail

MATRICE DE SUIVI DU DEPLACEMENT (DTM) HAITI. Numéro 19, Juin 2014

MATRICE DE SUIVI DU DEPLACEMENT (DTM) HAITI. Numéro 19, Juin 2014 MATRICE DE SUIVI DU DEPLACEMENT (DTM) HAITI Numéro 19, Juin 2014 FAITS SAILLANTS 172 sites demeurent ouverts, correspondants à 28,134 ménages ou 103,565 individus déplacés. Une diminution de 33,978 ménages

Plus en détail

Jeannette LeBlanc. Séminaire centre affilié universitaire, CSSS-IUGS 25 novembre 2009

Jeannette LeBlanc. Séminaire centre affilié universitaire, CSSS-IUGS 25 novembre 2009 Opérationnalisation du modèle de Duraiappah 2002 : application au processus de travaux majeurs entrepris par l Office municipal d habitation de Montréal Séminaire centre affilié universitaire, CSSS-IUGS

Plus en détail

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies.

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Vous êtes entre de bonnes mains avec BSI. Notre gamme de solutions efficaces de gestion des risques permettra à votre organisation

Plus en détail

d analyse des situations

d analyse des situations De l hébergement au logement autonome > Regards croisés de professionnels de l hébergement et du logement Mission Ouvrir la Ville en Provence-Alpes-Côte d Azur Juillet 2009 Outils d analyse des situations

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES (MTPTC) Validation Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES où peut-on construire une maison? 2 NON NON NON ne pas construire sous une falaise ne pas construire

Plus en détail

Bam (Iran) San Francisco (États-Unis) http://www.art-arena.com/land.htm. Source : Jean-Pierre Roudeix, Banque d images BIPS

Bam (Iran) San Francisco (États-Unis) http://www.art-arena.com/land.htm. Source : Jean-Pierre Roudeix, Banque d images BIPS Bam (Iran) http://www.art-arena.com/land.htm San Francisco (États-Unis) Source : Jean-Pierre Roudeix, Banque d images BIPS Les types de bâtiments et les séismes. «Chacun sait aujourd hui que ce n est pas

Plus en détail

OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE

OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE 2 4 3 1 5 6 REVALORISATION A GRANDE ECHELLE La société de logement HEEMwonen gère à Kerkrade aux Pays-Bas un quartier de 153 habitations sociales unifamiliales datant des

Plus en détail

Institution Saint-Louis de Gonzague DELMAS - HAÏTI

Institution Saint-Louis de Gonzague DELMAS - HAÏTI Institution Saint-Louis de Gonzague DELMAS - HAÏTI A l attention de ASSIFIC, partenaire de la reconstruction de l Ecole primaire Saint-Louis de Gonzague à Delmas et de l administration de l Ecole nationale

Plus en détail

Introduction : o Encouragement des investissements destinés à l habitat collectif (logement social).

Introduction : o Encouragement des investissements destinés à l habitat collectif (logement social). Introduction : La copropriété : un intérêt et des enjeux croissants : o Plus de la moitié de la population vit en zone urbaine, o Les programmes de logements collectifs poussent de plus en plus, o Le parc

Plus en détail

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE Dans le contexte actuel de croissance des difficultés économiques, financières et sociales des plus pauvres, les collectivités

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

1ère CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA CONCEPTION PARASISMIQUE DES STRUCTURES

1ère CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA CONCEPTION PARASISMIQUE DES STRUCTURES 1ère CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA CONCEPTION PARASISMIQUE DES STRUCTURES LE FAES DANS LA MOUVANCE DE LA RECONSTRUCTION D HAITI Janvier 2014 SOMMAIRE Présentation du FAES Profil du FAES Son organisation

Plus en détail

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage, Association suisse d aide aux malades et orphelins du Sida au Tchad, ONG reconnue

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Habitat Groupé en Autopromotion

Habitat Groupé en Autopromotion Habitat Groupé en Autopromotion ou comment habiter autrement tél: 04 99 62 84 20 L autopromotion - comment ça marche? C est une idée simple : s particuliers se regroupent afin concevoir, financer et réaliser

Plus en détail

La réussite de vos projets de croissance

La réussite de vos projets de croissance La réussite de vos projets de croissance PLAN STRATÉGIQUE DE CROISSANCE (BUSINESS CASE) FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices

Plus en détail

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur Le 7400 St Laurent Décembre 2010 PRÉSENTATION DE LA FOHM La Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) est une

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DU PROJET IMMOBILIER DES BASSINS DU NOUVEAU HAVRE Le 5 mars 2009 1 Introduction La Cité des Artistes

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI Dr Max MILLIEN PLAN DE LA PRESENTATION Coup d œil sur les menaces et catastrophes naturelles en Haïti Vulnérabilité d Haïti par rapport

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace. RÉGION ALSACE Direction de la Construction Arnaud CLEMENS

Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace. RÉGION ALSACE Direction de la Construction Arnaud CLEMENS Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace RÉGION ALSACE Direction de la Construction Arnaud CLEMENS 2 LA RÉGION ALSACE ASSURE LES RESPONSABILITÉS DU PROPRIÉTAIRE POUR LES 73 LYCÉES ET CFA

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 479 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 28 avril 2011 PROPOSITION DE LOI visant à favoriser l insertion professionnelle à l occasion de la réalisation du réseau

Plus en détail

Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA

Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA Nation crie de Bigstone La nation crie de Bigstone (NCB) compte 7 200 membres répartis dans sept

Plus en détail

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Communiqué de presse Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Dès les premières heures qui ont suivi le raz-de-marée du Golfe du Bengale du 26 décembre 2004, la Croix-Rouge luxembourgeoise a lancé

Plus en détail

LES PETITES GOUTTES DU GRAND GASPILLAGE

LES PETITES GOUTTES DU GRAND GASPILLAGE LES PETITES GOUTTES DU GRAND GASPILLAGE Objectif(s) : Prendre conscience que l eau est une ressource naturelle limitée Comprendre que nous avons tendance à en gaspiller une grande quantité chaque jour

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Le Fonds de Développement Local

Le Fonds de Développement Local Le Fonds de Développement Local Présentation globale du Fonds de Développement Local (FDL) Ndzomo Abanda, Gilbert Expert en Développement Local FDL-SNV Douala 19 Mars 2013 Plan de l exposé 1. SNV et le

Plus en détail

Les niveaux de changement d ISF

Les niveaux de changement d ISF Les niveaux de changement d ISF Les défis du développement international sont multidimensionnels. Le pouvoir, l interconnectivité, la géographie, le comportement humain, l économie, et d autres éléments

Plus en détail

Votre don en action. CARE Canada 9 Chemin Gurdwara Suite 200 Ottawa, ON K2E 7X6 Canada tél 613.228.5679 site web care.ca

Votre don en action. CARE Canada 9 Chemin Gurdwara Suite 200 Ottawa, ON K2E 7X6 Canada tél 613.228.5679 site web care.ca Un an après le séisme et le tsunami dévastateurs qui se sont abattus sur le Japon, CARE continue de soutenir les communautés qui se remettent de la catastrophe. Le 11 mars 2011, la côte nord-est de la

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

LES FICHES DE POSTES PERSONNEL PERMANENT

LES FICHES DE POSTES PERSONNEL PERMANENT LES FICHES DE POSTES PERSONNEL PERMANENT CONDUCTEUR DE TRAVAUX - Organisation de la production - Développement commercial de l entreprise - Etude et analyse de marchés - Supervision des chantiers - Encadrement

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de groupes constitués devront être adressés au : Service Habitat Hôtel de Ville, place Augustin

Plus en détail

Programme Desjardins Jeunes au travail

Programme Desjardins Jeunes au travail Programme Desjardins Jeunes au travail Édition 2010 Pour informations : Sylvain Hébert Coordonnateur Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville 450 437-1635 poste 136 shebert@cje-tdb.qc.ca www.cje-tdb.qc.ca

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS Les modèles suivants peuvent aider l OPP à être en conformité avec les critères 4.1.1 4.1.10 de la partie Potentiel de Développement ainsi que les

Plus en détail

Webinaires d intégration: activité clé du Programme de formation en ligne pour les infirmières pivot en oncologie pour l intégration des connaissances

Webinaires d intégration: activité clé du Programme de formation en ligne pour les infirmières pivot en oncologie pour l intégration des connaissances Webinaires d intégration: activité clé du Programme de formation en ligne pour les infirmières pivot en oncologie pour l intégration des connaissances Stéphane Dubuc, Centre d expertise en santé de Sherbrooke

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS Maître d ouvrage : Vilogia - Assistance à maîtrise d ouvrage : Itaq Equipe de conception-réalisation - Architecte : Atelier Charles Renard

Plus en détail

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS Nota : En tant que demandeur pour un projet d immobilisations, vous devez remplir

Plus en détail

FONDS DE RECONSTRUCTION D HAITI. Rapport financier. Au 31 mars 2011 (revisé le 19 avril 2011.)

FONDS DE RECONSTRUCTION D HAITI. Rapport financier. Au 31 mars 2011 (revisé le 19 avril 2011.) FONDS DE RECONSTRUCTION D HAITI Rapport financier Au 31 mars 2011 (revisé le 19 avril 2011.) Le présent rapport a été rédigé par la Banque mondiale en tant que Fiduciaire du Fonds de reconstruction d Haïti

Plus en détail

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Rapport national Rapport final 26 Mars 2010 Copyright 2010 PricewaterhouseCoopers S.à r.l. "PricewaterhouseCoopers" réfère

Plus en détail

Certification ISO 9001 v2000 afin :

Certification ISO 9001 v2000 afin : Objectif OBJECTIF d UNE CERTIFICATION ISO 9001 Certification ISO 9001 v2000 afin : de fiabiliser et d orienter l ensemble des processus de l entreprise vers la satisfaction de ses clients De mettre en

Plus en détail

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays.

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. ADRA et les leaders de l église osent pour une photo de groupe lors

Plus en détail

Fermettes + tuiles terre cuite = totale fiabilité en cas de séisme

Fermettes + tuiles terre cuite = totale fiabilité en cas de séisme * Fermettes + tuiles terre cuite = totale fiabilité en cas de séisme Le programme, lancé en 2009** et coordonné par FCBA, a pour objet d affiner les connaissances sur le comportement au séisme des habitats

Plus en détail

Moyen-Orient et Afrique du Nord Page 1 sur 5 Notes sectorielles

Moyen-Orient et Afrique du Nord Page 1 sur 5 Notes sectorielles Moyen-Orient et Afrique du Nord Page 1 sur 5 1. Généralités DEVELOPPEMENT URBAIN La région MENA a l un des taux de croissance démographique les plus élevés du monde (2,1 % en moyenne par an de 1990 à 2003).

Plus en détail

Session L usager partenaire de la viabilité hivernale

Session L usager partenaire de la viabilité hivernale Session L usager partenaire de la viabilité hivernale Président : Yves ROBICHON CF AIPCR Modérateur : Didier GILOPPÉ Cerema Exemple de démarche Développement Durable, la Ville de Sherbrooke à partir d

Plus en détail

REMERCIEMENTS: CREDITS:

REMERCIEMENTS: CREDITS: REMERCIEMENTS: Le Centre de lecture et d'écriture remercie le Ministère des affaires culturelles direction Montréal - aide aux organismes en matière de patrimoine - pour son soutien financier. CREDITS:

Plus en détail

OPAH MOISSAC 2012-2016. OPAH (Opération Programmée -27/11/2012

OPAH MOISSAC 2012-2016. OPAH (Opération Programmée -27/11/2012 OPAH MOISSAC 2012-2016 OPAH (Opération Programmée -27/11/2012 1 OPAH? Une Opération Pour A Habitat privé Proposée par la Mairie Dans un périmètre défini (centre ville) Des subventions proposées sous conditions

Plus en détail

Programme des Nations Unies. des Catastrophes DMTP

Programme des Nations Unies. des Catastrophes DMTP Programme des Nations Unies pour la Formation à la Gestion des Catastrophes DMTP Qu est ce que le DMTP? Un concept developpé en 1989/1990 Conçu comme un programme inter-agences Avalisé par la resolution

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti Guide méthodologique Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti mieux prendre en compte le risque naturel dans l urbanisation et l aménagement du territoire Préface Monsieur Yves Germain

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Le PNUD en tant que Récipiendaire Principal (RP) du Fond

Plus en détail

OPEN STREET MAP Devenir contributeur

OPEN STREET MAP Devenir contributeur OPEN STREET MAP Devenir contributeur 1 / 14 SOMMAIRE 1 OPEN STREET MAP? 3 LES PROJETS AUTOUR D OSM 3 OSM ET L ASSISTANCE HUMANITAIRE 3 2 COMMENT PARTICIPER? 4 INSCRIPTION A OSM 4 MODIFIER LA CARTE DANS

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr MAISON www.c-3-p.fr VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) MAISON Construire avec C3P MAISON c est choisir la tranquillité et un interlocuteur unique pour mener à bien

Plus en détail

Envoyez nous un email Dakar-immo@ggbsenegal.com avec une description de votre bien et quelques photos.

Envoyez nous un email Dakar-immo@ggbsenegal.com avec une description de votre bien et quelques photos. Bien à louer Vous avez un bien de luxe, de haut et très haut standing(une demeure de charme, villas, appartements et commerce) que vous désirez louer c est notre travail et notre spécialité, nous nous

Plus en détail

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation KROUSAR THMEY - Nouvelle famille Première fondation cambodgienne d aide à l enfance défavorisée LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation Janvier à juillet

Plus en détail

Termes de référence Consultant pour l élaboration des appels d offres pour leredéveloppement

Termes de référence Consultant pour l élaboration des appels d offres pour leredéveloppement Termes de référence Consultant pour l élaboration des appels d offres pour leredéveloppement 1. Objectif général J/P Haitian Relief Organization (J/P HRO) cherche, au travers de cet appel, un appui pour

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince et Gonaïves Enjeux, enseignements et perspectives PROGRAMME SECURITE ALIMENTAIRE Atelier Coupons Alimentaires

Plus en détail

Le programme national insertion/rénovation

Le programme national insertion/rénovation www.lacse.fr www.anru.fr Le programme national insertion/rénovation Un partenariat pour l emploi dans les quartiers DR DR DR ANRU/Acsé : un partenariat pour l emploi dans les quartiers Un partenariat innovant

Plus en détail

L approche 3x6 du PNUD : de l inclusion sociale vers le développement durable

L approche 3x6 du PNUD : de l inclusion sociale vers le développement durable L approche 3x6 du PNUD : de l inclusion sociale vers le développement durable Cristino PEDRAZA LOPEZ CTP Réintégration et Développement Durable PNUD Programme de Réintégration et Développement Local Financé

Plus en détail

FONDATION BON BERGER & ORPHELINAT BREBIS DE SAINT MICHEL DE L ATTALAYE

FONDATION BON BERGER & ORPHELINAT BREBIS DE SAINT MICHEL DE L ATTALAYE FONDATION BON BERGER & ORPHELINAT BREBIS DE SAINT MICHEL DE L ATTALAYE L orphelinat dans une acceptation unanime est définit comme une oeuvre de bienfaisances qui accueille les enfants en situation difficile

Plus en détail

Le programme national insertion/rénovation

Le programme national insertion/rénovation www.lacse.fr www.anru.fr Le programme national insertion/rénovation Un partenariat pour l emploi dans les quartiers DR DR DR ANRU/Acsé : un partenariat pour l emploi dans les quartiers Un partenariat innovant

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

RAPPORT D EXECUTION DU PROJET DES ROTARIENS RC GRENCHEN

RAPPORT D EXECUTION DU PROJET DES ROTARIENS RC GRENCHEN Mission des Volontaires Contre la Pauvreté - TOGO Réf. ONG N 298/MEFP/2004 du 14 septembre 2004 Adresse du siège : 04 BP 128 Lomé 04 Téléphone : (228) 251 34 45 Email : mvcptogo@yahoo.fr - LOME - TOGO

Plus en détail

Dommages induits par le séisme chilien du 27 février 2010 (photos : AFP/REUTERS)

Dommages induits par le séisme chilien du 27 février 2010 (photos : AFP/REUTERS) SEISME CHILI SEISME TURQUIE AIDE DE LA FRANCE POUR HAÏTI PROJET PYROPE SEISME AU CHILI (27/02/2010, M W =8.8) Le samedi 27 février 2010 à 3h34 heure locale (6h34 TU), le Chili a été touché par un séisme

Plus en détail

Correo de Tarija n 6

Correo de Tarija n 6 Correo de Tarija n 6 Janv 2014 "Radio Pachamama, la radio des sans voix" en BOLIVIE FDMCIOT-BS - Toujours plus loin dans la connaissance des Bartolina Sisa de Tarija - Lancement du satellite Tupac Katari

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE

RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le règlement sur la construction de la Ville est modifié par la modification du Règlement

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 13 août au 13 septembre 2015 Participants : Lucas BELAHSSEN, Laura ALVAREZ, Léna PREVOT, Djamel RADJA, Maurane LE STRAT Nous sommes finalement partis à 4 car Laura

Plus en détail

!"#$%& % ' ( ) * ( " ) ( +, ) -" - $)+ ) ). ) /"& ) 1

!#$%& % ' ( ) * (  ) ( +, ) - - $)+ ) ). ) /& ) 1 !"#$%& '( ) * ( ")( +, ) -"$)+). /"&) 1 "$)+) Mission : mise en œuvre de la politique environnementale et recherche Champs : Energie et climat, Air et bruit, Déchets et sols, Consommation et production

Plus en détail

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable»

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Direction des travaux - Service d urbanisme AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Urbanisme durable et adapté. L exemple du projet urbain «Sévelin demain» (Lausanne) Claude

Plus en détail

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU ORDRE DU JOUR 1. L objectif 2. Un sommaire des rapports d expertise des Architectes Proulx et Savard et de Dessau 3. La Fabrique Saint-Germain 4. Le projet 5. Les coûts du projet 6. Le financement 7. Les

Plus en détail

PRO BTP Réseau u d e d Parrainage

PRO BTP Réseau u d e d Parrainage PRO BTP Réseau de Parrainage PRO BTP Organisme de Protection Sociale Des Hommes et des Femmes Du Bâtiment et des Travaux Publics En activité ou en retraite PRO BTP Nous sommes : paritaire, géré par les

Plus en détail