Baromètre des levées de fonds Software

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baromètre des levées de fonds Software"

Transcription

1 Baromètre des levées de fonds Software 1 Baromètre des levées de fonds Software 1 ère édition novembre 2013 kpmg.fr

2 2 Baromètre des levées de fonds Software Edito Olivier Njamfa Président de la commission Investisseurs AFDEL CEO Eptica L AFDEL se félicite du partenariat avec KPMG et de la publication du premier baromètre des levées de fonds dans le secteur du Software qui permettra de mesurer périodiquement l importance des opérations de financement en capital. Avec plus de 350 membres, dont 80% sont des PME, l AFDEL représente un chiffre d'affaires total d environ 8 milliards d euros. Cette représentativité explique la forte implication de l AFDEL sur les sujets cruciaux du financement du numérique tels que CIR, CII et JEI, mais aussi des sujets plus globaux comme la défense de l entreprenariat et la préservation d un environnement favorable à l innovation. La commission Investisseurs de l AFDEL s est donnée pour mission d apporter aux membres les conseils et services nécessaires à leur financement. A la lecture du baromètre, il nous semble important de poursuivre nos efforts pour que le nombre de levées de fonds significatives soit plus important. Plus de 50% des éditeurs français ont un chiffre d'affaires inférieur à 1 million d'euros et seuls des financements adaptés leur permettront de se développer

3 Baromètre des levées de fonds Software 3 Avant-propos Eric Lefebvre Associé KPMG, Technologies Il y a en France une belle dynamique dans le domaine des technologies et en particulier du Software, menée par des entrepreneurs de qualité mais qui peinent à trouver des financements pour accélérer leur développement. Leurs fonds propres sont effectivement insuffisants pour leur permettre d investir en moyens commerciaux et marketing significatifs, de renforcer leur département R&D et de s ouvrir à l international, cette dernière étape étant essentielle, voire vitale, compte tenu de la taille limitée du marché français. Le financement en capital est un des piliers de l accompagnement de cette croissance. Afin de mesurer l importance des opérations de financement en capital, KPMG, associé à l AFDEL, publie son premier baromètre des levées de fonds dans le secteur du Software. Sur la période d observation de notre étude, du 1 er janvier 2011 au 30 juin 2013, 325 millions d euros ont été levés auprès de fonds privés ou publics dans le Software au travers de 110 opérations. Notre baromètre met en évidence que le financement des éditeurs français est un marché de petites levées de fonds s inscrivant davantage dans des opérations de capital risque que de capital développement. En effet, 88 % des levées de fonds sont inférieures à 5 millions d euros et seules 13 opérations dépassent ce niveau. Le ticket moyen s élève à 3 millions d euros ou 1,7 million d euros en excluant les 20 levées les plus significatives. Autres enseignements de notre étude : les investissements publics directs (fonds aujourd hui regroupés au sein de Bpifrance) co-financent des levées de fonds à partir de 2 millions d euros. En revanche, les fonds privés étrangers (américains, anglais, japonais...) qui ont participé à 9% des opérations privilégient des sociétés d une certaine maturité. Conscients de la bataille de l innovation qui est en cours, les pouvoirs publics ont aujourd hui démontré leur volonté d investissement dans des activités de Software porteuses de croissance. Chez certains investisseurs privés français, le Software semble aussi revenir à l honneur. Les récentes sorties réussies d investisseurs, par exemple lors de l acquisition de Neolane par Adobe ou de la cotation de Critéo au Nasdaq, devraient convaincre les fonds d'investir davantage dans le Software!

4 4 Baromètre des levées de fonds Software Chiffres clés édition 2013 Cette étude a recensé les levées de fonds supérieures ou égales à euros, effectuées par les acteurs français du Software (éditeurs de logiciels On premise ou SaaS) sur la période du 1 er janvier 2011 au 30 juin m levés sur 110 opérations 110 opérations 500k Ticket moyen = 3m 12 acteurs ont levé plus de 5 m chacun 33% des levées sont des 1 ers tours 88% des levées 5m Seuil d intérêt des investisseurs publics directs 2m Seuil d intérêt des investisseurs étrangers 10m 76% des fonds levés ont pour objectif le développement commercial et l international

5 Baromètre des levées de fonds Software 5 Capital risque et capital développement : clés de voûte de la croissance Besoin de financement CRÉATION EXPANSION MATURITÉ Le capital risque permet le développement opérationnel et commercial d une start-up 20m + 10m 5m 0.5m Love money & Business Angels Développement et preuve de concept & premiers clients Capital risque Capital développement % 12% Accélération de la croissance & internationalisation IPO, LBO Optimisation, rentabilité & croissance externe Le capital 50 développement vise à accroître l offre et 40 développer la force de vente de l entreprise30 Cycle de vie de l entreprise Montants levés (en m ) T Sourc 15% 6% 2% 1% 39% International Développement commercial Investissement technologique / R&D Croissance externe Recrutement Autres

6 6 Baromètre des levées de fonds Software Sommaire Montants levés et nombre d opérations...8 Niveaux d investissement...10 Stades de développement...12 Objectifs des levées de fonds...14 Typologie des investisseurs...16 Top deals...18 Comparatif Software vs. Internet...20

7 Baromètre des levées de fonds Software 7

8 8 Baromètre des levées de fonds Software Montants levés et nombre d opérations Cette première édition du baromètre couvre la période du 1 er janvier 2011 au 30 juin D après les données recensées par KPMG, 110 opérations de plus de 500 K ont été réalisées pour un total de 325 millions d euros de capitaux levés, soit un montant moyen par opération de 3 millions d euros. Il existe, d une part, un marché régulier de petites levées (levée moyenne de 1,7m en excluant les 20 levées les plus significatives) et, d autre part, quelques opérations ponctuelles plus significatives. Ce sont ces opérations qui font varier les montants levés chaque trimestre. Par ailleurs, depuis début 2013, on observe que le nombre d opérations et les montants engagés accusent une baisse sensible par rapport aux semestres précédents. e vie treprise Evolution trimestrielle des montants levés et nombre d'opérations (en m ) Montants levés (en m ) T11 2T11 3T11 4T11 1T12 2T12 3T12 4T12 1T13 2T13 Montants levés (etn m ) Nombre d opérations impact Fotolia Nombre d opérations 325m 8de fonds levés entre janvier 2011 et juin nt levé (m ) levées supérieures ou égales à 500k 7,4 1er tour 2e tour 3e tour 4e tour et autres tours Un montant moyen levé par opération de 1,7m en excluant les 20 levées les plus significatives Un montant moyen levé par opération de 3m

9 Baromètre des levées de fonds Software 9 Grande concentration des fonds levés : les 20 plus importantes opérations représentent plus de 50% du total des fonds levés Analyse de la dispersion des levées de fonds 100% 90% % cumulé des levées de fonds 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% % 0% Nb. d'opérations de l'échantillon

10 10 Baromètre des levées de fonds Software Niveaux d investissement Le marché des levées de fonds sur la période observée est constitué d opérations comprises entre 0,5 et 1,5m pour 41%, entre 1,5 et 5 m pour 47% et au-delà de 5 millions d euros pour 12%. La quote part des levées inférieures à 1,5m est relativement stable sur l ensemble de la période. Cependant, on note une progression du ticket moyen depuis début 2011 (2,6m au 1 er semestre 2011 et 3,1m au 1 er semestre 2013). Les 13 opérations supérieures à 5 millions d euros représentent 139 millions d euros cumulés. Le 1 er trimestre 2012 se caractérise par 3 opérations significatives (Neolane pour 21m, Talentsoft pour 6m et Voluntis pour 5m ). De même, le 2 ème trimestre 2013 a été marqué par 3 opérations (Bonitasoft pour 10m, Compario pour 7m et AT Internet pour 6m ). Criteo, seule opération significative du 3 ème trimestre 2012 avec un montant levé de 30 millions d euros, représente à elle seule 9% du montant total levé sur la période de référence. Evolution trimestrielle des niveaux d'investissement (en nombre d'opérations) 100% 80% >= 10 m entre 5 m et 10 m entre 1,5 m et 5 m entre 0.5 m et 1.5 m 60% 40% 20% 0%

11 Baromètre des levées de fonds Software 11 88% des levées inférieures ou égales à 5m 7 opérations comprises entre 5 et 10m 6 opérations supérieures ou égales à 10m

12 12 Baromètre des levées de fonds Software N al ement 60 MATURITÉ Stades de 50 développement 15 MATURITÉ IPO, LBO IPO, LBO Montants levés (en m ) Montants levés (en m ) Montants levés (en m ) L analyse des opérations met 20 en évidence : en nombre d opérations, une répartition équilibrée par stade de développement (1 er tour, 2 ème tour, 3 ème tour et au-delà) ; une levée moyenne croissant avec le stade 20 de développement, 20 passant de 1,5m au 1 er tour à 7,4m à partir du 4 ème % tour Cycle de vie de l entreprise tabilité % 20% 1T11 2T11 3T11 4T T T T12 4T T13 2T13 terne 12% 12% Cycle de vie Montants Cycle de levés vie (etn m ) de l entreprise de l entreprise 0 0 Nombre d opérations ptimisation, n rentabilité Optimisation, rentabilité 1T11 2T11 1T11 3T11 2T11 4T11 3T11 1T124T11 2T121T12 3T122T12 4T123T12 1T134T1 nce Répartition des levées de Source fonds : analyses par KPMG stade de Levée moyenne par stade de développement & croissance externe & croissance externe Montants levés (etn Montants m ) levés (etn m ) sation développement (en nombre d opérations) (en millions d euros) Nombre d opérations Nombre d opérations impact Fotolia ational loppement rcial commercial tissement gique / R&D technologique / R&D sance externe tement s 13% 33% 15% 13% 15% 15% 39% montant levé (m ) 13% 3 33% % 39% % 3 1,5 2 montant levé (m ) 0 0 1er tour 2e tour 3e tour 4e tour et autres tours , ,6 3 5,6 2,7 2 montant levé (m ) 1 2,7 2,7 1,5 1,5 7,4 5,6 1er tour 2e tour 3e tour 4e tour et autres tours 1er tour 2e tour 3e tour 4e tour et autres 7,4 Répartition équilibrée entre le 1 er tour, le 2 ème tour et à partir du 3 ème tour 1er tour 2e tour 1er tour 3e tour 2e tour 4e tour 3e et tour autres tours 4e tour et autres tours

13 Baromètre des levées de fonds Software 13 La quote part des investissements publics et privés étrangers est croissante avec le stade de développement Nous avons observé par ailleurs que : les fonds d investissement publics directs (aujourd hui regroupés sous Bpifrance) privilégient les opérations de 3 ème tour et au-delà, étant précisé que les investisseurs publics sont également présents, mais de manière indirecte, au travers de fonds privés partenaires lors des premiers tours ; les investisseurs étrangers (USA, UK, Japon, etc ) privilégient les sociétés plus mûres avec une optique de sortie rapide. Typologie des investisseurs selon le stade de développement 4e et autres tours 30 % 20 % 50 % Fonds privés étrangers Fonds publics Fonds privés français 3e tour 20 % 30 % 50 % 2e tour 10 % 13 % 77 % 1e tour 8 % 8 % 84 % 0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %

14 14 Baromètre des levées de fonds Software Besoin de financement Objectifs des levées de fonds CRÉATION EXPANSION MATURITÉ + 0m 5m.5m IPO, LBO 15 D après les éléments communiqués par les sociétés et leurs investisseurs, les levées de fonds constituent un 50moyen d accélérer le développement commercial et d internationaliser l activité. Ce dernier objectif est essentiel et souvent vital compte tenu de la taille Capital limitée du marché français. développement Les levées de fonds sont également un moyen de financer les activités de recherche et développement (pour 15% d entre elles). 30 Love money & Business Angels % 12% Développement Destination et des preuve fonds de levés Accélération (en nombre d opérations) concept & premiers clients 15% 6% 37% 2% 1% Capital risque 39% de la croissance & internationalisation Optimisation, rentabilité & croissance externe Cycle de vie de l entreprise T11 2T11 3T11 Montants levés (etn m ) Nombre d opérations International 8 Développement commercial Investissement technologique / R&D 7 Croissance externe Recrutement 6 Autres 5 Près de 80% des éditeurs levant des fonds 13% mentionnent l international et le développement 4 commercial comme 33% principaux objectifs 15% 3 Montants levés (en m ) montant levé (m ) % 1 0 1,5

15 Baromètre des levées de fonds Software 15 Témoignages «Ce nouveau financement va permettre à Neolane de rapidement étendre son leadership sur le marché des technologies marketing au niveau mondial, en s implantant sur de nouvelles zones géographiques, en consolidant sa position aux Etats-Unis ainsi qu en renforçant ses équipes commerciales, marketing et recherche et développement.» «TalentSoft a effectué plusieurs levées de fonds, pour un montant total de 10 millions d euros, réalisées au cours des douze derniers mois auprès des investisseurs historiques de la société... Elles ont pour but de financer la croissance externe de la société et son développement à l international.» Communiqué de presse TalentSoft, CDC Entreprises, 2 mars 2012 Communiqué de presse Neolane, 9 janvier 2012 «Dans le cadre de la croissance soutenue de Criteo, ce nouveau financement nous permettra d investir de manière substantielle dans l innovation, la technologie et les hommes. Nous sommes également très heureux de pouvoir nous appuyer sur la présence en Asie et les connaissances du marché de SoftBank et Yahoo! JAPON, afin de nous développer dans cette région, stratégique pour nous.» Jean Baptiste Rudelle, CEO et co-fondateur de Criteo, 26 novembre 2012 «BonitaSoft utilisera ces nouveaux fonds pour accélérer le développement de ses produits et étendre le développement international de l entreprise. Nous prenons continuellement des clients et des parts de marché aux acteurs propriétaires déjà établis» Miguel Valdés Faura, PDG de BonitaSoft 13 septembre 2011

16 16 Baromètre des levées de fonds Software Typologie des investisseurs Sur la période observée, les fonds d investissements privés sont présents dans la quasi-totalité des opérations (95% des opérations pour 93% des fonds levés). Les investisseurs publics directs prennent part à 14% des opérations qui représentent 24% des fonds levés. En effet, ils participent davantage aux opérations significatives et interviennent, sauf exception, aux côtés d investisseurs privés. Ainsi, on rencontre un investisseur public direct sur 4 opérations parmi les 13 premières levées supérieures à 5 millions d euros. Il est indispensable de préciser ici que pour mesurer la contribution réelle des investisseurs publics au secteur du Software, il faut également prendre en compte les montants significatifs investis dans les fonds indirects (fonds privés partenaires) par Bpifrance. Les introductions en bourse sont rares. En effet, 3 cotations ont eu lieu entre le 1 er janvier 2011 et le 30 juin 2013 : LoginPeople (2,5m ), Intrasense (4,2m ), Median Technologies (10m ). Représentation des investisseurs au sein des opérations étudiées (en nombre d opérations et en valeur) 100% 80% 60% Nombre d opérations Valeurs 40% 20% 0% 83% 73% Fonds privés 20% 12% 2% 4% 3% 2% Fonds privés + publics Les investisseurs publics directs sont présents dans 14% des opérations Fonds publics Boursier Seules 3 introductions en bourse ont été réalisées sur la période Seuil d intérêt des investisseurs publics directs : 2m par opération

17 Baromètre des levées de fonds Software % 80% >= 10 m entre 5 m entre 1,5 m entre 0.5 m 60% Les investisseurs étrangers ont participé à seulement 9% des opérations inférieures à 10m réalisés entre le 1 er janvier 2011 et le 30 juin Toutefois, ils ont pris part à 4 des 6 levées supérieures ou égales à 10m. Sur ces opérations significatives, les investisseurs 40% étrangers sont d origine américaine (3 levées), anglaise (1 levée) et japonaise (1 levée). 20% 0% Représentation des investisseurs par origine géographique (en % du nombre d'opérations) 3% 6% 33% 34% France International France + International 91% 33% Levées de fonds < 10m Levées de fonds 10m + Seuil d intérêt des investisseurs étrangers : 10m par opération

18 18 Baromètre des levées de fonds Software Top deals 6 sociétés ont levé 10m et plus depuis 2011 Société Secteur d activité Fonds levés (en m ) Date de la levée Investisseurs CRITEO 1 Publicité display à la performance 30 Septembre 2012 SoftBank Capital (USA), Yahoo! Japan (Japon), SAP Ventures (USA), Adams Street (USA), Bessemer (USA) NEOLANE 2 Conversational Marketing 21 Janvier 2012 Battery Ventures (USA), XAnge TINUBU SQUARE Credit Risk Solutions 11 Novembre 2011 FSI ENABLON BONITASOFT Sustainability performance BPM Open Source 10 Juin 2011 ETF Manager LLP (UK) 8 Septembre Mai 2013 Serena Capital, Auriga Partners, Ventech FSN PME, Ventech, Auriga Partners et Serena Capital MEDIAN TECHNOLOGIES Imagerie médicale en oncologie 10 Mai 2011 Auriga Partners, Idinvest Partners, Draper Fisher Jurvetson (USA) et autres investisseurs qualifiés 1: Criteo est coté au NASDAQ depuis octobre : Achat de Neolane par Adobe en juin : Talentsoft a levé 15 millions d euros supplémentaires en septembre 2013

19 Baromètre des levées de fonds Software 19 6 sociétés ont levé entre 5 et 10m depuis 2011 Société Secteur d activité Fonds levés (en m ) Date de la levée Investisseurs TALENTSOFT 3 Competencies and Talent Management 6 Mars Janvier 2011 FSN PME, Seventure Partners, Alto Invest Seventure Partners, Alto Invest COMPARIO E-Commerce optimization 7 Février 2013 XAnge, isource Gestion, FSN PME, CapitalAria (UK) EPTICA Gestion interactions clients 7 Avril 2012 Auriga Partners, Omnes Capital ACTILITY Green computing 7 Octobre 2012 Truffle Capital, Electranova Capital, Fonds Ecotechnologies AT INTERNET Online Intelligence 6 Juin 2013 VOLUNTIS Healthcare 5 Janvier 2012 Ixo Private Equity, Omnes Capital CapDecisif Management, Sham, CM-CIC Capital Innovation et Sudinnova

20 20 Baromètre des levées de fonds Software Comparatif Software vs. Internet D après nos analyses, les montants des fonds levés et le nombre de levées réalisées sur la période du 1 er janvier 2011 au 30 juin 2013 est 2 fois plus important dans le secteur internet que dans celui du software. La dynamique du secteur internet est surtout portée par l e-commerce. En revanche, le montant moyen levé par opération est comparable entre les 2 secteurs (3m pour le software et 3,3 m pour l internet). INTERNET SOFTWARE Fonds levés (m ) Nombre de levées 0,5m Levée moyenne (m ) 3,3 3,0 Source : Extrait des analyses KPMG, sur la base des données publiques relatives aux opérations de levées de fonds entre le 1er janvier 2011 et le 30 juin 2013.

21 Baromètre des levées de fonds Software 21 En excluant Deezer qui a levé 100m, les montants levés pour les opérations les plus significatives entre le 1 er janvier 2011 et le 30 juin 2013 sont comparables entre les deux secteurs. Top 20 Software et Internet Société Fonds levés (m ) Secteur Deezer 100 Criteo 30 Spartoo 25 Neolane 21 Bonitasoft 18 Planetveo 15 Tinubu Square 11 Enablon 10 Median Technologies 10 AppGratis 10 * Talentsoft a levé 15 millions d euros supplémentaires en septembre Source : Extrait des analyses KPMG, sur la base des données publiques relatives aux opérations de levées de fonds entre le 1er janvier 2011 et le 30 juin Société Fonds levés (m ) Secteur Talentsoft* 9 Compario 7 Eptica 7 Actility 7 Recommerce Solutions 7 Lekiosk 6 Teldar Travel 6 AT Internet 6 Videdressing 5 Voluntis 5 Internet Software

22 22 Baromètre des levées de fonds Software KPMG en un regard KPMG, membre du réseau KPMG International, est le premier groupe français d audit, de conseil et d expertise comptable. Le cabinet emploie salariés dans 217 implantations, au service des grands comptes internationaux, des ETI et groupes familiaux, des TPE et dans différents secteurs de l industrie, du commerce et des services financiers. Le chiffre d affaires 2012 de KPMG S.A. s est élevé à 860 millions d euros. Présent dans 156 pays et plus de 700 villes, KPMG International offre à ses clients proximité et disponibilité à travers le monde. AFDEL L Association Française des Éditeurs de Logiciels et Solutions Internet, AFDEL, a pour vocation de rassembler les éditeurs autour d un esprit de communauté et d être le porte-parole de l industrie du numérique en France. L AFDEL compte aujourd hui plus de 350 membres (CA global : 8 Mds ) dans toute la France : grands groupes de dimension internationale dont les premiers français (60 % du Top 100 France en CA), PME et Start up. L AFDEL est membre de la FIEEC et de la CINOV et participe à la gestion de la convention collective CINOV-Syntec et de l offre de formation de branche.

23 Baromètre des levées de fonds Software 23

24 Contacts Stéphanie Ortega Associée KPMG, Technologies Tél. : Eric Lefebvre Associé KPMG, Technologies Tél. : Guillaume Cauchoix Directeur adjoint KPMG Corporate Finance Tél. : Benoît Vasseur Senior Manager KPMG, Technologies Tél. : KPMG S.A., société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes, membre français du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative ( KPMG International ), une entité de droit suisse. Tous droits réservés. Imprimé en France. Le nom KPMG, le logo et cutting through complexity sont des marques déposées ou des marques de KPMG International Les informations contenues dans ce document sont d ordre général et ne sont pas destinées à traiter les particularités d une personne ou d une entité. Bien que nous fassions tout notre possible pour fournir des informations exactes et appropriées, nous ne pouvons garantir que ces informations seront toujours exactes à une date ultérieure. Elles ne peuvent ni ne doivent servir de support à des décisions sans validation par les professionnels ad hoc. KPMG S.A. est une société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes à directoire et conseil de surveillance au capital social de euros RCS Nanterre. Siège social : Immeuble Le Palatin, 3 cours du Triangle, Paris La Défense Cedex. KPMG S.A. est membre du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Cooperative («KPMG International»), une entité de droit suisse. KPMG International ne propose pas de services aux clients. Aucun cabinet membre n a le droit d engager KPMG International ou les autres cabinets membres vis-à-vis des tiers. KPMG International n'a le droit d'engager aucun cabinet membre. Crédit photo : Shutterstock

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

Le Cloud en France, les vrais chiffres

Le Cloud en France, les vrais chiffres Le Cloud en France, les vrais chiffres 21 mai 2013 Stéphanie Ortega, Associée Technologies KPMG Eric Lefebvre, Associé Technologie KPMG Croissance du chiffre d affaires des acteurs majeurs du Cloud sur

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole EXPERTISE COMPTABLE & CONSEIL

Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole EXPERTISE COMPTABLE & CONSEIL Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole EXPERTISE COMPTABLE & CONSEIL Vous accompagner dans la gestion et les projets de votre exploitation agricole KPMG accompagne

Plus en détail

observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr

observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr Edito Marc Basset, Associé, Responsable du secteur Transport sanitaire C est avec un grand plaisir que nous vous présentons l Observatoire du Transport

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Juillet 2013 kpmg.fr 1 Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Sommaire Contexte et enjeux opérationnels de la réglementation FATCA... 2 Cinq grands chantiers

Plus en détail

Business Emergency Solutions. kpmg.fr

Business Emergency Solutions. kpmg.fr Business Emergency Solutions kpmg.fr Des situations de plus en plus complexes et délicates dans des environnements souvent dégradés Les entreprises doivent de plus en plus souvent faire face à des situations

Plus en détail

Votre Conseil patrimonial

Votre Conseil patrimonial Votre Conseil patrimonial KPMG à votre écoute pour...... vous conseiller dans la gestion financière et fiscale de votre patrimoine Vos questions > Comment développer mon patrimoine privé et professionnel

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

Le financement du Cloud Computing en France. Livre Blanc produit par EuroCloud France

Le financement du Cloud Computing en France. Livre Blanc produit par EuroCloud France Le financement du Cloud Computing en France Livre Blanc produit par EuroCloud France Mai 2013 Ce Livre Blanc est le fruit du travail de la commission Finance d EuroCloud France. EuroCloud France est la

Plus en détail

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Mercredi 16 mai 2012 Sommaire : Introduction > Un premier trimestre 2012 impacté par des éléments exceptionnels > Une dynamique commerciale

Plus en détail

L acteur incontournable du Capital Investissement. Dynamics le 5/12/2013

L acteur incontournable du Capital Investissement. Dynamics le 5/12/2013 L acteur incontournable du Capital Investissement Dynamics le 5/12/2013 4 1. Les métiers 2. Le Capital Investissement points clés 3. Les éléments clés 4. Les points de contact 2 1. Les métiers (1/4) Branches

Plus en détail

L ISF ne connaît pas la crise. 2014 ISF 2014 : la collecte proche de son record FONDS FISCAUX

L ISF ne connaît pas la crise. 2014 ISF 2014 : la collecte proche de son record FONDS FISCAUX FONDS FISCAUX Photo : Brian Jackson - Fotolia ISF 2014 : la collecte proche de son record Poussée par le ras-le-bol fiscal des contribuables, le retour de gros gérants et le succès des mandats, la campagne

Plus en détail

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION,

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION, COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JANVIER 2014 LA NOUVELLE DONNE DE L INNOVATION PAR BPIFRANCE : NOUVEAUX MOYENS, NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVEAUX PRODUITS 1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014,

Plus en détail

Le journal des professionnels du capital investissement. Entreprises. Accueil Enquêtes Le venture capitalism terreau français des biotechnologies

Le journal des professionnels du capital investissement. Entreprises. Accueil Enquêtes Le venture capitalism terreau français des biotechnologies Le journal des professionnels du capital investissement Entreprises Accueil Enquêtes Le venture capitalism terreau français des biotechnologies Enquete Le venture capitalism terreau français des biotechnologies

Plus en détail

LEVÉES DE CAPITAUX PAR LESFCPI ET LESFIP CRÉÉS EN2013. Le 4 mars 2014

LEVÉES DE CAPITAUX PAR LESFCPI ET LESFIP CRÉÉS EN2013. Le 4 mars 2014 LEVÉES DE CAPITAUX PAR LESFCPI ET LESFIP CRÉÉS EN2013 Le 4 mars 2014 MÉTHODOLOGIE Principes de collecte Enquête conduite communément par les services d études respectifs de l AFG et de l AFIC avec pour

Plus en détail

Contact presse: Anne van Gemert anne.vangemert@actility.com +33 6 47 37 30 21

Contact presse: Anne van Gemert anne.vangemert@actility.com +33 6 47 37 30 21 Actility le leader des réseaux Internet des Objets annonce une levée de fonds de $25 million auprès de Ginko Ventures, KPN, Orange, Swisscom et Foxconn Cet investissement réalisé par des opérateurs télécoms

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

Ce communiqué ne peut être distribué aux Etats-Unis d Amérique, en Australie, au Canada ou au Japon

Ce communiqué ne peut être distribué aux Etats-Unis d Amérique, en Australie, au Canada ou au Japon AVANQUEST SOFTWARE Société anonyme à Conseil d administration au capital de 13.883.964 euros Siège social : Immeuble Vision Défense, 89/91 boulevard National, 92257 La Garenne Colombes Cedex 329.764.625

Plus en détail

Benchmark sur le processus de consolidation. Analyse portant sur les sociétés du CAC 40 Décembre 2012

Benchmark sur le processus de consolidation. Analyse portant sur les sociétés du CAC 40 Décembre 2012 Benchmark sur le processus de consolidation Analyse portant sur les sociétés du CAC 40 Décembre 2012 Introduction La communication financière est un enjeu majeur pour l ensemble des sociétés. La volonté

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél.

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 Le périmètre de cette étude comprend : tous les fonds

Plus en détail

Un début de contraction du marché de l emploi

Un début de contraction du marché de l emploi COMMUNIQUE DE PRESSE Baromètre RH AFDEL-Apollo Un début de contraction du marché de l emploi, le 28 novembre 2012 - L Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet (AFDEL) et Apollo

Plus en détail

Baromètre. des levées de fonds Cleantech en France. 1 er semestre 2015. En partenariat avec

Baromètre. des levées de fonds Cleantech en France. 1 er semestre 2015. En partenariat avec Baromètre des levées de fonds Cleantech en France 1 er semestre 2015 En partenariat avec Editorial Gautier Quéru, Mirova, et Guillaume Ansaloni, Watson Farley & Williams, membres du comité de pilotage

Plus en détail

E-newsletter Software

E-newsletter Software E-newsletter Software Numéro 1 - Juin 2011 Revenue recognition > SaaS > Nos publications > Contacts Stéphanie Ortega Tel : 01 55 68 71 07 Nous avons le plaisir de vous présenter le premier numéro de la

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

Agir ensemble au cœur de la finance et de la gouvernance AUDIT & ADVISORY

Agir ensemble au cœur de la finance et de la gouvernance AUDIT & ADVISORY Agir ensemble au cœur de la finance et de la gouvernance AUDIT & ADVISORY KPMG en un regard Premier cabinet français d audit, d expertise et de conseil *, KPMG met à votre disposition un ensemble de compétences

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

FAF.TT Groupe de travail paritaire «Services»

FAF.TT Groupe de travail paritaire «Services» Secteur non marchand FAF.TT Groupe de travail paritaire «Services» Comptes-rendus des groupes de travail du 15 septembre et 24 septembre 2009 KPMG Entreprises Isabelle Le Loroux Associée KPMG Entreprises

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP LE GROUPE LÈVE 38 M SUR LE MARCHÉ RÉGLEMENTÉ D EURONEXT PARIS (AVANT EXERCICE DE L OPTION DE SURALLOCATION PORTANT SUR UN MAXIMUM DE 5

Plus en détail

Comment répondre aux nouvelles exigences relatives aux règles destinées à assurer la protection de la clientèle?

Comment répondre aux nouvelles exigences relatives aux règles destinées à assurer la protection de la clientèle? FINANCIAL SERVICES Comment répondre aux nouvelles exigences relatives aux règles destinées à assurer la protection de la clientèle? Mai 2013 kpmg.fr TABLE DES MATIERES.CONTEXTE 2.ARCHITECTURE DU QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

Présentation Bpifrance à l ADEZAC Laure Reinhart Directeur des Partenariats Bpifrance Innovation

Présentation Bpifrance à l ADEZAC Laure Reinhart Directeur des Partenariats Bpifrance Innovation Présentation Bpifrance à l ADEZAC Laure Reinhart Directeur des Partenariats Bpifrance Innovation 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur l innovation

Plus en détail

Levée de fonds, le dessous des cartes...

Levée de fonds, le dessous des cartes... Levée de fonds, le dessous des cartes... vtessier@newmediaplus.fr - 17 septembre 2009 - Attention : zone d'informations brouillardeuses Sujets glissants... augmentez vos sécurités Présences d'incertitudes

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2013 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

IT Advisory. Notre offre de services. kpmg.fr

IT Advisory. Notre offre de services. kpmg.fr IT Advisory Notre offre de services kpmg.fr La course au progrès technologique est permanente. Au-delà des effets de mode, nous traversons une époque de changements très rapides. Jamais le renouvellement

Plus en détail

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Efficacité énergétique Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Plan Une vision globale de la consommation d'énergie des entreprises Les pays leaders et les grandes décisions en faveur des entreprises

Plus en détail

EuroCloud France 66 avenue des Champs Elysées 75008 Paris www.eurocloud.fr @EuroCloudFrance

EuroCloud France 66 avenue des Champs Elysées 75008 Paris www.eurocloud.fr @EuroCloudFrance EuroCloud France 66 avenue des Champs Elysées 75008 Paris www.eurocloud.fr @EuroCloudFrance Décembre 2013 PRESENTATION Les propositions figurant dans ce document sont le fruit des travaux de la commission

Plus en détail

La communication financière et extra-financière des ESN. Gestion des risques. Mars 2015. kpmg.fr

La communication financière et extra-financière des ESN. Gestion des risques. Mars 2015. kpmg.fr La communication financière et extra-financière des ESN Mars 2015 kpmg.fr Gestion des risques Edito Ce 3 ème volet de notre édition 2015 de l étude sur l information financière et extra-financière des

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

Financement des PME en croissance ou en phase de transmission

Financement des PME en croissance ou en phase de transmission Financement des PME en croissance ou en phase de transmission Petit déjeuner PME & Start-up 11 septembre 2009 Bernard Ledermann Responsable Structured Finance - Romandie Date: 11.09.2009 Slide 1 THÈMES

Plus en détail

Une société de capital-risque, comment ça marche?

Une société de capital-risque, comment ça marche? Première partie Une société de capital-risque, comment ça marche? L objet de cette première partie est de présenter le fonctionnement global d une société de capital-risque. L objectif est de permettre

Plus en détail

Benchmark sur les risques de fraude

Benchmark sur les risques de fraude AUDIT COMMITTEE INSTITUTE Benchmark sur les risques de fraude Septembre 2014 kpmg.fr EN SYNTHÈSE De nombreuses révélations dans l'actualité récente illustrent la recrudescence des actes de fraude auxquels

Plus en détail

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Paris, le 25 février 2014 Innovation Capital, société de capital investissement fondée

Plus en détail

Observatoire du Capital-Investissement Régional. Par Ambition Capital

Observatoire du Capital-Investissement Régional. Par Ambition Capital Observatoire du Capital-Investissement Régional Par Ambition Capital Dossier de presse - Juillet 2014 Sommaire Qu appelle-t-on le Capital Investissement? Présentation du club Ambition Capital et de ses

Plus en détail

www.cercledoutremanche.com

www.cercledoutremanche.com LE FINANCEMENT DES PME : LES BUSINESS ANGELS P our placer l entreprise et l emploi au cœur de l économie de marché, du processus de plein-emploi et de justice sociale, encore faut-il avoir les moyens de

Plus en détail

"L'after capital" Financement des entreprises en croissance

L'after capital Financement des entreprises en croissance "L'after capital" Financement des entreprises en croissance Intervenants Jacques Potdevin Président d'honneur de la CNCC Ancien président des experts-comptables européens Laurence Méhaignerie Président

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 1 SOMMAIRE 00. CONJONCTURE ÉCONOMIQUE 2012 : RAPPEL DES FAITS MARQUANTS 01. LE MARCHÉ DU CAPITAL INVESTISSEMENT L organisation du marché : les principaux acteurs Les grands

Plus en détail

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD)

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Présentation Adeiso Présentation AT Internet Etats des lieux des offres d hébergement en Aquitaine Opportunité et bénéfice de la mutualisation Janvier 2011

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

LE VC CAMP C EST. L opportunité de rencontrer en l espace de 2 heures. jusqu à 6 investisseurs. Sur des rendez-vous de 5 minutes. en «one to one».

LE VC CAMP C EST. L opportunité de rencontrer en l espace de 2 heures. jusqu à 6 investisseurs. Sur des rendez-vous de 5 minutes. en «one to one». VC CAMP Cap Digital organise son prochain VC CAMP le 2 décembre, pendant les journées du Lab Postal, l événement annuel de l innovation numérique du Groupe La Poste. LE VC CAMP C EST L opportunité de rencontrer

Plus en détail

Chapitre 1 - À quoi sert le Capital Investissement?

Chapitre 1 - À quoi sert le Capital Investissement? Chapitre 1 - À quoi sert le Capital Investissement? «Si nul ne prenait jamais de risques, Michel-Ange aurait peint les planchers de la chapelle Sixtine.» Neil Simon Le Capital Investissement est un mode

Plus en détail

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014 Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME CISIT 6 novembre 2014 01. Qui sommes-nous? Bpifrance plus près des entrepreneurs 42 implantations régionales 90% des décisions prises dans les

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

FRANC SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE VISIATIV SUR ALTERNEXT PARIS

FRANC SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE VISIATIV SUR ALTERNEXT PARIS FRANC SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE VISIATIV SUR ALTERNEXT PARIS Une opération de 8,2 M au total dont 7,1 M pour le développement du Groupe Prix de l offre fixé en milieu de fourchette à 10,86

Plus en détail

Stéphane AMINE. 46 ans EXPERIENCE PROFESSIONNELLE. Depuis 1997 : Inovalis - 18 ans d expérience en investissement immobilier

Stéphane AMINE. 46 ans EXPERIENCE PROFESSIONNELLE. Depuis 1997 : Inovalis - 18 ans d expérience en investissement immobilier Stéphane AMINE 46 ans Depuis 1997 : Inovalis - 18 ans d expérience en investissement immobilier Depuis 2001 : Président Directeur Général De 1998 à 2001 : Président du Conseil d Administration Avril 2013

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

FIP Entreprises familiales exportatrices II

FIP Entreprises familiales exportatrices II Entreprises familiales exportatrices II Fonds d investissement de proximité IR 2014 Entreprises familiales exportatrices II Points-Clefs Participer à la vie économique en accompagnant indirectement le

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014

GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014 GE Capital Equipement Finance Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014 Edito Nous sommes ravis de vous présenter la première édition du Baromètre Capex Technologies.

Plus en détail

FIP : un nouvel outil patrimonial. FIP : le complément logique du FCPI. Des avantages fiscaux importants. Un cadre fiscal particulièrement attractif

FIP : un nouvel outil patrimonial. FIP : le complément logique du FCPI. Des avantages fiscaux importants. Un cadre fiscal particulièrement attractif Créé en 2003 pour permettre aux particuliers de profiter des opportunités financières liées au développement et à la transmission des PME non cotées, le FIP (Fonds d Investissement de Proximité) est un

Plus en détail

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN 1 Edito L enseigne INWIN offre à ses franchisés l opportunité de proposer sur un territoire exclusif, un catalogue exhaustif de solutions digitales. Ils bénéficient en plus de l expérience et du savoir-faire

Plus en détail

VISIATIV ANNONCE L'ENREGISTREMENT DE SON DOCUMENT DE BASE DANS LE CADRE DE SON PROJET D'INTRODUCTION EN BOURSE

VISIATIV ANNONCE L'ENREGISTREMENT DE SON DOCUMENT DE BASE DANS LE CADRE DE SON PROJET D'INTRODUCTION EN BOURSE VISIATIV ANNONCE L'ENREGISTREMENT DE SON DOCUMENT DE BASE DANS LE CADRE DE SON PROJET D'INTRODUCTION EN BOURSE Lyon le 7 avril 2014. Visiativ, intégrateur et éditeur de solutions logicielles collaboratives

Plus en détail

CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION

CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION «Multiplier les points de vue pour voir la situation sous le meilleur angle». Au contact de ses clients Crédit Foncier Immobilier s est forgé la conviction que ses

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif des startups ou de toute autre entreprise n existe nulle part dans le monde. Deux hommes décident de réinventer l économie et créent WiSEED,

Plus en détail

LE CATALOGUE D ACCOMPAGNEMENT 2013

LE CATALOGUE D ACCOMPAGNEMENT 2013 LE CATALOGUE D ACCOMPAGNEMENT 2013 Financement : Programme Digital Invest Cette action s inscrit dans le cadre du plan filière régional soutenu par : Financement : Programme Digital Invest Objectifs :

Plus en détail

INTERVENANTS. Laurence Rossinelli Directrice des Opérations Commerciales Société Générale Equipment Finance

INTERVENANTS. Laurence Rossinelli Directrice des Opérations Commerciales Société Générale Equipment Finance FINANCER LE CLOUD INTERVENANTS Laurence Rossinelli Directrice des Opérations Commerciales Société Générale Equipment Finance Nicolas Tcherdakoff Partenaire Auriga Partners Laurent Briziou Président d Exaegis

Plus en détail

Bâle III : les impacts à anticiper

Bâle III : les impacts à anticiper FINANCIAL SERVICES Bâle III : les impacts à anticiper Mars 2011 2 Bâle III Bâle III 3 1. Contexte Bâle III a été entériné en novembre 2010 lors du sommet du G20 de Séoul. De nouvelles règles annoncées

Plus en détail

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008 Conférence Investisseurs 1 er avril 2008 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen»

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» #CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» Mme Camille RIVIERE - MEETIC M. Frédéric PILLOUD GO VOYAGES

Plus en détail

Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015?

Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015? Les grandes tendances Data & Analytics 2015 L épreuve de la réalité janvier 2015 Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015? 2014 a confirmé l intérêt croissant pour la donnée au sein

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 Paris le 31 Octobre 2013 - LeadMedia Group (FR0011053636, ALLMG) - groupe de marketing digital spécialisé dans le data marketing - annonce aujourd hui ses résultats consolidés

Plus en détail

BAROMETRE «Managers de Transition 2015»

BAROMETRE «Managers de Transition 2015» Management Stratégique - L. Bourgeon BAROMETRE «Managers de Transition 2015» 3 ème édition 14 avril 2015 INTRODUCTION BIENVENUE À TOUTES ET À TOUS! Baromètre «Managers de Transition» 2015 Nouvelle Donne

Plus en détail

PANORAMA DU MARCHÉ EUROPÉEN DU PRIVATE EQUITY JANVIER 2014

PANORAMA DU MARCHÉ EUROPÉEN DU PRIVATE EQUITY JANVIER 2014 PANORAMA DU MARCHÉ EUROPÉEN DU PRIVATE EQUITY JANVIER 214 JANVIER 214 -PRIVATE EQUITY 3 AVERTISSEMENT Ce document a été réalisé par Idinvest Partners et/ou ses partenaires à l attention exclusive du destinataire.

Plus en détail

ET COMMENT FONT-ELLES?

ET COMMENT FONT-ELLES? Le syndicat de l innovation www.synnov.org LES ENTREPRISES FAMILIALES SONT-ELLES PLUS INNOVANTES? ET COMMENT FONT-ELLES? A L EDHEC MARDI 16 OCTOBRE 2013 LES ENTREPRISES FAMILIALES SONT ELLES PLUS INNOVANTES?

Plus en détail

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover.

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. -- Rapport d étape à l attention du Ministre délégué auprès du ministre de l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RETROUVEZ TOUS VOS PAPIERS!

DOSSIER DE PRESSE RETROUVEZ TOUS VOS PAPIERS! DOSSIER DE PRESSE RETROUVEZ TOUS VOS PAPIERS! SOMMAIRE 01. Naissance d une idée p.3 02. Chiffres-clés p.4 03. Retrouvez tous vos papiers! p.5 04. Comment ça marche? p.6 05. Le pionnier de la relation client

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires Bruno Lafont - Président Directeur général Consultation préalable à l Assemblée Centres d intérêt des actionnaires Désendettement

Plus en détail

L INITIATIVE «FRENCH TECH»

L INITIATIVE «FRENCH TECH» L INITIATIVE «FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS La French Tech en actions Mobilisation des écosystèmes sur les territoires : labellisation de quelques

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION 1 Film CEGID A 30 ANS 2 CEGID A 30 ANS NAISSANCE D UNE START-UP LOGICIELS POUR LES EXPERTS COMPTABLES INTRODUCTION EN BOURSE NOUVEAUX LOGICIELS POUR LES ENTREPRISES ERP CROISSANCE

Plus en détail

Présentation du rapport :

Présentation du rapport : Présentation du rapport : LE FINANCEMENT PAR CAPITAL-RISQUE DES ENTREPRISES INNOVANTES EN WALLONIE Prof. Armin Schwienbacher Louvain School of Management (LSM) Université catholique de Louvain Universiteit

Plus en détail

FCPI TRUFFLE. Brochure à caractère promotionnel, sans valeur contractuelle.

FCPI TRUFFLE. Brochure à caractère promotionnel, sans valeur contractuelle. FCPI TRUFFLE 2015 Brochure à caractère promotionnel, sans valeur contractuelle. FCPI TRUFFLE INNOCROISSANCE 2015 e TRUFFLE CAPITAL LANCE SON 20 FCPI EN 2015 POUR CONTINUER A SOUTENIR L INNOVATION LA FISCALITÉ

Plus en détail

CIR CREDIT D IMPOT RECHERCHE

CIR CREDIT D IMPOT RECHERCHE Porté par les pôles de compétitivité Systematic Paris-Region, Cap Digital, Images & Réseaux, Minalogic, Solutions Communicantes Sécurisées, avec Syntec Numérique, Comité Richelieu, PME Finance, CGPME Paris

Plus en détail

THL News n 20. Juin 2013. Management : Ce qu il faut savoir de la génération Y

THL News n 20. Juin 2013. Management : Ce qu il faut savoir de la génération Y THL News n 20 Juin 2013 Retrouvez toute l actualité sociale, juridique, fiscale et réglementaire des Cafés, Hôtels et Restaurants Votre animateur régional KPMG du Réseau Cafés, Hôtels, Restaurants François

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION 23 juillet 2015 M É T I E R S F A I T S M A R Q U A N T S R É S U L T A T S O B J E C T I F S & P L A N D A C T I O N S SERVICES CLOUD ET LOGICIELS DE GESTION MÉTIER EXPERTISES MÉTIER

Plus en détail

La pratique des comités d audit en France et dans le monde

La pratique des comités d audit en France et dans le monde AUDIT COMMITTEE INSTITUTE FRANCE La pratique des comités d audit en France et dans le monde Enquête internationale Mars 2015 Avant-propos Ces dernières années, les épisodes de crise ont contribué à mettre

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Baromètre des métiers du numérique

Baromètre des métiers du numérique Baromètre des métiers du numérique Introduction Cap Digital pôle de compétitivité et de transformation numérique s est associé à Multiposting pour lancer un baromètre des métiers du numérique, qui présentera,

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

Présentation d Helix international

Présentation d Helix international 31 ème Congrès international de l Ordre des Experts Comptable de Tunisie En partenariat avec «Développement économique : modèle et gouvernance de la décentralisation» Sfax, les 17 et 18 septembre 2014

Plus en détail