Mieux informé sur les maux de tête et la migraine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mieux informé sur les maux de tête et la migraine"

Transcription

1 Guide destié aux patiets Mieux iformé sur les maux de tête et la migraie Les médicamets à l arc-e-ciel

2 Tous les guides de Mepha sot dispoibles sur Pour pouvoir scaer le «QR-Code» avec le smartphoe, vous écessitez d ue applicatio que vous pouvez télécharger par exemple das l App Store sous «Sca» ou sous «QR». Mise à jour de l'iformatio: ovembre 2013

3 «Les maux de tête et la migraie» 1 Table des matières Les maux de tête: u problème de saté 2 Bie distiguer les différets types 3 Types de maux de tête 6 Migraie 7 Maifestatios de la douleur migraieuse Causes et diffusio Migraie sas aura Phases de la migraie Facteurs déclechats de la migraie Mes maux de tête sot-ils ue migraie? Âge et migraie 14 Prévetio 15 Que puis-je faire pour préveir les maux de tête? Prévetio o médicameteuse Traitemet médicameteux prévetif Traitemet de la migraie 17 Mesures géérales Traitemets médicameteux Céphalée d origie médicameteuse 21 Diffusio Maifestatios de la douleur Traitemet Pour e pas e arriver là Aide et iformatio 24

4 2 Guide destié aux patiets Les maux de tête: u problème de saté Ue sesatio d oppressio douloureuse das la boite crâ iee quad le temps chage, la «barre» de la gueule de bois après ue soirée trop arrosée, la redoutable crise migraieuse: qui a jamais cou de maux de tête! E effet, ils sot deveus u véritable problème de saté publique. O estime aisi que 80% de la populatio souffre de maux de tête, plus ou mois régulièremet. Souvet, les maux de tête sot associés à d autres maladies, comme par exemple les refroidissemets. O parle alors de maux de tête secodaires, les maux de tête état das ce cas l expres sio, et le sigal d alarme, d ue possible lésio. Sot à rager égalemet das cette catégorie les maux de tête co sécutifs à l abus ou au maque de stupéfiats, d alcool ou de médicamets. Mais les maux de tête peuvet aussi être ue maladie à part etière. Ces maux de tête dits primaires ot pas de cause bie défiie. Par ailleurs, les maux de tête peuvet être épisodiques, surve - at de faço occasioelle et sous la forme d ue crise aiguë, ou bie chroiques, c est à dire présets plus ou mois quotidieemet, ce qui gêe durablemet le patiet et dimiue cosidérablemet sa qualité de vie.

5 «Les maux de tête et la migraie» 3 Bie distiguer les différets types Tous les maux de tête e sot pas des migraies. La Société iteratioale des céphalées a répertorié plus de 150 types de maux de tête différets. Ces questioaires vous aiderot à savoir si vous souffrez de migraie, de céphalées de tesio ou bie d ue céphalée d origie médicame teuse. Il est importat de le savoir, car les traitemets diffèret selo le type de maux de tête. Céphalées de tesio Si vous répodez majoritairemet par «oui» à ces questios, vous souffrez vraisemblablemet de céphalées de tesio. La douleur dure-t-elle de plusieurs heures à 7 jours, surviet-elle parfois quotidieemet? oui o La douleur est-elle bilatérale? La douleur est-elle laciate et oppressate? Pouvez-vous accomplir vos activités quoti - diees malgré la douleur? S agit-il d ue douleur qui est pas ifluecée par l activité physique? S agit-il d ue douleur qui e s accompage pas, ou que de maière très limitée, de ausées, de vomissemets ou d hypersesibilité à la lumière?

6 4 Guide destié aux patiets Migraie Si vous répodez majoritairemet par «oui» à ces questios, vous souffrez vraisemblablemet de migraie Les crises de maux de tête duret-elles de 4 à 72 heures? oui o La douleur est-elle essetiellemet uilatérale? La douleur est-elle pulsatile? La douleur vous gêe-t-elle cosidérablemet das vos activités quotidiees? L activité physique aggrave-t-elle la douleur? Souffrez-vous égalemet de ausées et/ou de vomissemets? Êtes-vous hypersesible à la lumière, quad vous avez ces maux de tête? Êtes-vous hypersesible au bruit, quad vous avez ces maux de tête? Avez-vous, avat ou pedat la crise, des troubles visuels?

7 «Les maux de tête et la migraie» 5 Céphalée d origie médicameteuse Si vous répodez par «oui» aux questios 1 et 2 ou 1 et 3, vous souffrez vraisemblablemet d ue céphalée d origie médicameteuse. Avez-vous des maux de tête 15 jours par mois ou plus? oui o Preez-vous des aalgésiques ou des atimigraieux 15 jours par mois ou plus? Preez-vous régulièremet des aalgésiques ou des atimigraieux depuis plus de 3 mois? Faites part de ces résultats à votre médeci. Il pourra vous prescrire u traitemet approprié.

8 6 Guide destié aux patiets Types de maux de tête Les différets types de maux de tête Les plus fréquets sot les migraies (1) et les céphalées de tesio (2), plus rares sot les céphalées e grappe (3). 1 Migraies 2 Céphalées de tesio 3 Céphalées e grappe

9 «Les maux de tête et la migraie» 7 Migraie Ce qui caractérise la migraie, c est le cotraste etre la péibilité de la crise, d ue part, avec ses maux de tête violets, ses symptômes débilitats, la sesatio de malaise gééralisé que resset le patiet, et l absece de ce gere de maifestatios etre les crises, d autre part. La migraie est ue forme de maux de tête très hadicapate aisi qu u motif fréquet de cosultatio médicale. Maifestatios de la douleur migraieuse Maifestatios de la migraie Durée de la crise Fréquece Nature de la douleur Itesité de la douleur Localisatio Impact sur les activités quotidiees Effet de l activité physique Symptômes cocomitats Hypersesibilité à la lumière et/ou au bruit de 4 à 72 heures quelques fois par a à plusieurs fois par mois migraie chroique: 15 jours par mois ou plus, depuis au mois 3 mois douleur pulsatile de modérée à très itese typiquemet uilatérale importat à très importat; parfois, aucue activité est possible l activité physique aggrave les symptômes ausées, vomissemets, troubles visuels présete

10 8 Guide destié aux patiets Causes et diffusio L hérédité joue u rôle importat das la migraie. Si l u des deux parets est migraieux, le risque, pour les efats, de souffrir de migraie à u momet ou à u autre de leur vie est accru. Précisos toutefois que ce est pas la maladie e elle-même qui est héréditaire, mais la prédispositio à subir ue crise migraieuse das certaies situatios. O distigue pricipalemet deux sortes de migraie (avec ou sas aura) et la crise se déroule e plusieurs phases, dot le déroulemet est pas toujours complet d ue persoe à l autre. Migraie sas aura La forme la plus courate est la migraie sas aura. Le patiet est régulièremet victime de crises de maux de tête, qui peuvet durer de 4 à 72 heures. La douleur est localisée de faço typique d u seul côté de la tête (douleur uilatérale), mais elle peut se déplacer sur l autre côté. Il s agit d ue douleur laciate ou pulsatile, d itesité modérée à très forte, qui est sigificativemet aggravée par l activité physique, comme par exemple moter les escaliers, ou tout simplemet se baisser. Les symptômes accompagat la crise douloureuse sot égalemet très caractéristiques: ausées pouvat aller jusqu aux vomissemets ou bie ecore hypersesibilité à la lumière, au bruit ou aux odeurs.

11 «Les maux de tête et la migraie» 9 Fréquece et durée (sas traitemet) La fréquece de ce gere de crises migraieuses varie de raremet jusqu à ue dizaie de crises par mois. Durée de la crise: de 4 à 72 heures (de 2 à 72 heures chez l efat). Nature de la douleur E gééral, il s agit d ue douleur pulsatile et uilatérale, le côté touché pouvat varier d ue crise à l autre. La douleur est parfois aussi bilatérale chez les efats. Itesité modérée à très forte. L activité physique aggrave la douleur. Symptômes cocomitats Hypersesibilité à la lumière et/ou au bruit, ausées, vomissemets. Pâleur, mais et pieds froids, evie pressate d urier, parfois troubles de l équilibre.

12 10 Guide destié aux patiets Les phases de la migraie 1. Le prodrome Durat cette phase aociatrice de la migraie, qui peut durer plusieurs heures, voire même des jours, o peut observer différets symptômes: fatigue, bâillemets, sautes d humeur, grad appétit de certais alimets, etc. Le patiet e resset aucue douleur durat le prodrome. La phase prodromique variatios de l humeur, ausées, grad appétit L aura (touche près de 15% des migraieux) scitillemets devat les yeux, visio double, perturbatios de la perceptio des couleurs La phase des maux de tête douleur battate, le plus souvet uilatérale, ausées, vomissemets, hypersesibilité à la lumière et au bruit La phase de résolutio l itesité des symptômes dimiue, le patiet commece à se setir mieux La phase de récupératio les symptômes disparaisset, les patiets se setet épuisés, parfois pedat 48 heures

13 «Les maux de tête et la migraie» La phase d aura Chez 10 à 15 % des patiets, la crise migraieuse est précédée d ue aura qui se caractérise par des phéomèes sesoriels et optiques. Les plus fréquets sot des troubles visuels uilatéraux (scitillemets), des liges e zigzag qui grossisset letemet das l œil ou bie ecore des taches brillates das le champ de visio. Le patiet peut aussi préseter des vertiges, des difficultés d expressio ou bie ecore des fourmillemets das le bras (troubles de la sesibilité). La phase d aura dure eviro 30 miutes, parfois jusqu'à ue heure. 3. La phase des maux de tête Pour les patiets migraieux, c est le momet le plus péible de la crise. Cette phase se caractérise par des maux de tête de ature pulsatile et/ou battate. La douleur est d itesité modérée à très sévère et elle s accompage de symptômes typi - ques: ausées, vomissemets ou bie ecore maque d appétit. O observe aussi parfois ue hypersesibilité à la lumière, au bruit, aux odeurs ou au toucher. La sesibilité à tous les stimuli exteres est augmetée et le patiet éprouve le besoi de s isoler au calme et das l obscurité. La douleur migraieuse est localisée e gééral à u seul côté de la tête, la plupart du temps autour de l œil ou vers les tempes. La douleur peut se déplacer d u edroit à u autre durat la crise. L activité physique, par exemple moter les escaliers, aggrave la douleur. La péibilité est telle que le patiet est icapable d accomplir ses activités quotidiees habituelles. Sas traitemet, cette phase peut durer jusqu à 3 jours.

14 12 Guide destié aux patiets 4. La phase de résolutio ou d amélioratio Bie souvet, à la phase de céphalée de la crise migraieuse succède ue phase d assoupissemet à l issue de laquelle les maux de tête dimiuet. C est le début de la récupératio. Durat cette phase, le patiet a souvet l impressio de «se setir reaître». 5. La phase de récupératio Durat la phase de récupératio, les symptômes disparaisset complètemet. Seule demeure ue sesatio d épuisemet, qui peut perdurer jusqu à 48 heures. Facteurs déclechats de la migraie Il existe de ombreux facteurs qui peuvet déclecher ue migraie. Modificatios du rythme quotidie habituel sauter des repas, rythme du sommeil Passage abrupt d ue phase de tesio à ue phase de relâchemet répercussios du stress accumulé («migraie du week-ed») Facteurs psychiques stress, joie, tristesse, évéemets importats, etc. Chagemets hormoaux mestruatio, méopause Alimetatio Certais alimets sot cosidérés comme des déclecheurs: le fromage fort, le chocolat, mais aussi les agrumes, les plats trop gras, aisi que les boissos alcoolisées, surtout le vi rouge et la bière. Stimuli extérieurs lumière, bruit, odeurs Chagemets de temps Le temps de foeh, la caicule ou bie ecore les variatios de la pressio atmosphérique

15 «Les maux de tête et la migraie» 13 Différetes théories ot été avacées quat aux causes de la migraie. Il a été établi, d ue part, que des modificatios du diamètre des vaisseaux saguis, etraîat la libératio de certaies substaces chimiques agissat comme des trasmetteurs, jouaiet u rôle et que, d autre part, des perturbatios du métabolisme et u mauvais foctioemet de certaies cellules cérébrales iterveaiet égalemet. Mes maux de tête sot-ils des migraies? La crise douloureuse débute Semble idiquer ue migraie à importe quel momet, parfois même la uit Ne semble pas idiquer ue migraie uiquemet l après-midi La douleur est plutôt uilatérale toujours bilatérale, elle se propage à partir du cou La crise douloureuse dure toujours plusieurs heures, parfois jusqu à 3 jours au maximum 2 heures Pedat la crise douloureuse je dois presque toujours rester e positio allogée car chaque mouvemet aggrave la douleur je peux cotiuer à travailler ormalemet, et même faire du sport Pedat la crise douloureuse j ai souvet des ausées, parfois même des vomissemets je ai pas de ausées et je peux mager ormalemet La douleur est pulsatile e forme de coiffe, ou comme u cercle autour de la tête

16 14 Guide destié aux patiets Âge et migraie La migraie peut surveir à tout âge. Mais das la plupart des cas, la première crise migraieuse est à u âge situé etre l'adolescece et l'âge adulte moye. Les symptômes de la migraie sot similaires chez l adulte et l efat. La migraie peut se maifester plus tard, mais il est très rare qu ue première migraie surviee après l âge de 50 as. Les femmes sot plus souvet touchées que les hommes. Ceci peut otammet s expliquer par le fait que les hormoes jouet u rôle importat das la migraie. Mais il est possible aussi que les facteurs héréditaires prédisposat à la migraie soiet plus proocés chez les femmes que chez les hommes.

17 «Les maux de tête et la migraie» 15 Prévetio Que puis-je faire pour préveir les maux de tête? Pour préveir la migraie, il coviet d éviter autat que possible tout ce qui peut provoquer ue hyperexcitatio cérébrale. Il faut appredre à idetifier les facteurs déclechats afi de les élimier, ou tout du mois d e miimiser le retetissemet. Parmi les facteurs déclechats «évitables» figuret le bruit, la lumière vive ou bie ecore des alimets tels que le fromage ou le chocolat, car ils cotieet res pectivemet de la tyramie et de la caféie, qui stimulet l activité cérébrale. À l exceptio des facteurs hormoaux chez la femme, l existece de tels facteurs déclechats de la migraie e peut être démotrée scietifiquemet sas équivoque, mais l observatio, e s aidat du passeport des maux de tête, vous permettra d idetifier certais facteurs idividuels. Prévetio o médicameteuse Les meilleurs résultats, e termes de prévetio de la migraie, sot obteus e associat des mesures médica - meteuses et o médicameteuses, comme par exemple le sport ou la relaxatio musculaire progressive de Jacobso. Les sports d edurace sous toutes leurs formes, que ce soit le joggig, l aviro, la atatio, le vélo, etc. sot tout particulièremet idiqués. La relaxatio musculaire progressive de Jacobso est ue méthode de relaxatio qui cotribue de faço avérée à préveir la migraie et les céphalées de tesio. Cette méthode de relaxatio «par étapes» cosiste e des exercices qui permettet au patiet de se relaxer profodémet, e cotractat puis décotractat les groupes de muscles les us après les autres. E preat pleiemet cosciece de ce cotraste etre l état de tesio et l état de relâchemet, le patiet appred à se relaxer profodémet dès qu il resset ue tesio.

18 16 Guide destié aux patiets Traitemet médicameteux prévetif Lorsque ces mesures restet sas effet, ou lorsque le patiet présete plus de trois crises migraieuses par mois, il faut alors evisager u traitemet médicameteux prévetif. Les autres cas où u traitemet médicameteux prévetif de la migraie est écessaire: des crises de logue durée des crises qui etraîet régulièremet ue icapacité de travail des crises d ue douleur itolérable des crises souvet compliquées (c est-à-dire s accom - pagat de maifestatios eurologiques déficitaires sur plusieurs heures) après sevrage aalgésique Si le traitemet prévetif de la migraie s avère efficace, il doit être poursuivi durat au mois six mois. Au bout de douze mois eviro, le sevrage complet du médicamet permet de vérifier si u ouveau traitemet prévetif est écessaire ou o. Il faut teir compte du fait que le sevrage de certais médicamets prévetifs doit être effectué de faço très progressive, sur plusieurs jours, e dimiuat les doses au fur et à mesure.

19 «Les maux de tête et la migraie» 17 Traitemet de la migraie Mesures géérales Éviter les stimuli extérieurs Éviter les stimuli extérieurs est la première mesure à mettre e œuvre e cas de crise migraieuse aiguë. Le patiet doit pouvoir s isoler au calme et à l abri du bruit et de la lumière. Veillez à boire suffisammet de liquide. Méthodes de relaxatio Ue fois au repos das ue pièce sombre et silecieuse, il est coseillé de mettre e œuvre ue méthode de relaxatio répétée préalablemet. Cela augmete les chaces de réussite du traitemet. Traitemet médicameteux Gééralités Le choix du médicamet pour le traitemet de la migraie aiguë déped o seulemet de la sévérité de la crise, mais aussi des évetuels symptômes d accompagemet. Par exemple, e présece de ausées ou de vomissemets, le médeci peut être ameé à prescrire égalemet u médi - camet destié à ormaliser l activité gastro-itestiale, ce qui permet ue absorptio plus rapide et plus complète de l aalgésique par le système digestif. Le choix d u traitemet adapté déped égalemet de l état gééral du patiet. E effet, il faut veiller à ce que le médicamet présete le meilleur rapport e termes d efficacité et d effets idésirables.

20 18 Guide destié aux patiets Traitemet médicameteux de la crise migraieuse légère La crise migraieuse légère se caractérise par des maux de tête d itesité faible à modérée, peu ou pas de symptômes aociateurs, des ausées peu marquées et l absece de vomissemets. Le traitemet de ce gere de crise cosiste à associer u médicamet cotre les ausées et u aalgésique. Médicamets à admiistrer e cas de crise migraieuse légère Les substaces aalgésiques suivates ot fait la preuve de leur efficacité e cas de crise migraieuse légère: l acide acétylsalicylique (AAS) le paracétamol l ibuprofèe le aproxèe Sot efficaces cotre les ausées et les vomissemets: le métoclopramide le dompéridoe E cas de crise migraieuse légère, sas ausées i vomissemets, la prise d u aalgésique seul peut suffire.

21 «Les maux de tête et la migraie» 19 Traitemet médicameteux de la crise migraieuse sévère O est e présece d ue crise migraieuse sévère lorsque le schéma thérapeutique mis e œuvre pour traiter la crise migraieuse légère s est avéré iefficace. La présece de certais symptômes eurologiques caractéristiques et très marqués idique égalemet qu il s agit d ue crise migraieuse sévère. Efi, o parle de crises migrai - euses sévères lorsque les crises, de par leur durée et leur fréquece, etraîet ue icapacité professioelle et sociale prologée et récurrete. Les médicamets de première itetio sot actuellemet les triptas. Les alcaloïdes de l'ergot de seigle (ou dérivés de l'ergot de seigle) sot de os jours mois utilisés e raiso de leurs effets secodaires et de leur mois boe tolérace. Les triptas Les triptas sot les seuls médicamets qui agisset de faço ciblée, uiquemet cotre la douleur migraieuse, tout e traitat égalemet les symptômes dot elle peut s accompager, comme les ausées, les vomissemets ou bie ecore l hypersesi bilité à la lumière et/ou au bruit. Règles importates cocerat la prise des triptas Les triptas e peuvet être prescrits qu après u exame médical approfodi compreat otammet ue mesure de la tesio artérielle, u ECG et u etretie idividuel portat sur l état de saté. O e doit pas recourir aux triptas e cas de céphalée d origie médicameteuse. Sauf autorisatio médicale formelle, les triptas sot cotre-idiqués chez les patiets ayat subi u ifarctus ou u accidet vasculaire cérébral, aisi que chez ceux souffrat de maladies cardiovasculaires. Il e va de même e cas d hypertesio artérielle mal cotrôlée, ou ecore e présece de maladies du foie ou des reis. Il faut attedre la surveue des maux de tête pour predre les triptas, et le faire alors sas tarder. Ces substaces e doivet pas être admiistrées durat la phase d aura, car leurs effets vasocostricteurs peuvet coduire à ue aggravatio des symptômes.

22 20 Guide destié aux patiets Les triptas e doivet e aucu cas être associés aux dérivés de l ergot de seigle (ergotamie) car ces deux classes de substaces ot les mêmes effets vasocostricteurs. La durée pedat laquelle les triptas agisset est limitée, ce qui sigifie qu eviro 30% des patiets voiet leurs symptômes migraieux resurgir ue fois l effet du tripta estompé. Ue dose supplémetaire de tripta permet souvet de soulager ces maux de tête dits récurrets. Idépedammet de la dose admiistrée, il e faut pas utiliser ces substaces plus de 10 jours par mois car cela etraîe u risque de céphalée chroique d origie médicameteuse. Les triptas e sot pas idiqués chez les persoes de plus de 65 as. Les triptas peuvet provoquer les effets secodaires suivats: sesatio de faiblesse géérale, vertiges, troubles de la sesibilité, fourmillemets, sesatios de chaleur, ausées légères. Les triptas existet sous différetes formes. Les différeces portet sur le délai d actio ou sur le mode de prise. Pour savoir quel est le type de tripta que vous devez predre, demadez coseil à votre médeci. Lui seul peut décider du traitemet qui coviet à votre situatio et à votre mode vie.

23 «Les maux de tête et la migraie» 21 Céphalée d origie médicameteuse Diffusio «Quad les médicamets cotre les maux de tête provoquet des maux de tête» La céphalée chroique d origie médicameteuse est la forme la plus courate de maux de tête chroiques ayat ue origie coue. E gééral, les patiets cocerés sot ceux qui souffret déjà d ue autre forme de maux de tête chroiques migraie ou céphalées de tesio. La prise régulière de médicamets aalgésiques peut aisi aboutir à u cercle vicieux: plus o co somme d aalgésiques, plus o deviet sesible à la douleur. Coséquece: ue céphalée chroique d origie médicameteuse s istalle. Les iteractios etre la craite de la douleur, l augmetatio de la dose de médicamet et l augmetatio de la sesibilité à la douleur

24 22 Guide destié aux patiets La céphalée chroique d origie médicameteuse se carac - térise par ue augmetatio progressive de la fréquece et de l itesité des maux de tête, malgré ue cosommatio de plus e élevée d aalgésiques. Il faut systématiquemet evisager ue cause médicameteuse aux maux de tête lorsque: vous preez des médicamets cotre les maux de tête depuis plus de 3 mois ou pedat plus de 10 à 15 jours par mois (selo l'aalgésique), vous souffrez de maux de tête plus de 15 jours par mois, ue amélioratio se fait setir das les 8 semaies suivat ue iterruptio du traitemet médicameteux. Maifestatios de la douleur Maifestatios de la céphalée d origie médicameteuse Durée de la douleur Fréquece Nature de la douleur Itesité de la douleur Localisatio Impact sur les activités quotidiees Effet de l activité physique Sesibilité à la lumière et au bruit Facteurs déclechats toute la jourée, et quasi quotidieemet quotidiee, souvet dès le réveil sourde, pressate, laciate modérée, augmetat au cours de la jourée bilatérale, uilatérale ou alterée peu importat l activité physique aggrave les symptômes souvet légèremet présete abus d aalgésiques

25 «Les maux de tête et la migraie» 23 Traitemet La seule faço de traiter avec succès la céphalée chroique d origie médicameteuse est le sevrage cotrôlé des a algésiques. Ce sevrage e peut avoir lieu que si le patiet est vraimet motivé, et il doit faire l objet d u suivi médical. Pour e pas e arriver là Vous éviterez la céphalée chroique d origie médicameteuse e respectat scrupuleusemet ces quelques pricipes fodametaux: 1. Admiistratio occasioelle E cas de maux de tête, e preez pas d'aalgésiques plus de 10 à 15 jours par mois (selo la substace). 2. Fréquece des maux de tête Évitez le recours à l automédicatio si vous souffrez de maux de tête plus de 10 jours par mois. Cosultez votre médeci! 3. Choix de l aalgésique Ne preez pas d aalgésiques opiacés (tramadol, fetayl, etc.) e cas de migraie.

26 24 Guide destié aux patiets Aide et iformatios Société suisse pour l étude des céphalées Société iteratioale des céphalées

27

28 Mepha Pharma SA Les médicamets à l arc-e-ciel

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

Merci à Dolorès Dupuis pour nous avoir permis d utiliser sa photo.

Merci à Dolorès Dupuis pour nous avoir permis d utiliser sa photo. 1 La sclérodermie est ue maladie mécoue et chroique diagostiquée chez eviro quatre persoes par 10000 habitats. O estime qu il y a plusieurs milliers de persoes qui souffret de sclérodermie au Québec. Elle

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Situations particulières Le diabète du sujet âgé

Situations particulières Le diabète du sujet âgé Situatios particulières Le diabète du sujet âgé Les hypoglycémies chez les persoes âgées diabétiques type 2 traitées par Sulfamides hypoglycémiats Tout patiet âgé diabétique de type 2 sous traitemet Sulfamides

Plus en détail

Vivre avec une rétinopathie diabétique

Vivre avec une rétinopathie diabétique Vivre avec ue rétiopathie diabétique 2 Bieveue Nous sommes heureux de vous proposer «Votre guide persoel sur la rétiopathie diabétique», u ouvel outil coçu pour vous aider à mieux compredre la rétiopathie

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f 6. r e f o r c e m e t P o s i t i f La faço dot o offre u reforcemet positif est plus importate que la quatité. (traductio libre) B.F. Skier Nous avos tous besoi de reforcemet positif. Que ous e soyos

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

2013 Pearson France Grand livre de la photographie de Scott Kelby Scott Kelby

2013 Pearson France Grand livre de la photographie de Scott Kelby Scott Kelby 5 Créer et utiliser so studio comme u pro Obturatio : 1/20 s Ouverture : f/4 ISO : 100 Focale : 180 mm Photo Scott Kelby 5 Créer et utiliser so studio comme u pro Décor de studio Ue des méthodes les plus

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux Sommaire Edito Préface Bie vivre e ville avec u chie Le ramassage idividuel Les espaces chies Les itervetios des services muicipaux A l école de la vie caie Où promeer so chie L idetité du chie So alimetatio

Plus en détail

Les infections des voies urinaires

Les infections des voies urinaires Les ifectios des voies uriaires L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Les ifectios des voies uriaires Commet le système uriaire foctioe-t-il? Le système uriaire compred les reis, les

Plus en détail

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre Quad BÉBÉ VOYAGE Guide pratique sur les précautios à predre Vous partez bietôt pour u log voyage avec votre jeue efat. Quelques précautios sot à predre avat, pedat le déplacemet et durat votre séjour.

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique.

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique. Chapitre 4 Compresseurs Buts 1. Savoir que das ce cas if faut se redre compte qu il y a des effets thermique 2. Savoir qu il y a ue limite á l augmetatio de la pressio de gaz 3. Savoir quelles istabilités

Plus en détail

l alcool chez les seniors Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur sans jamais oser le demander Merck Alcoologie

l alcool chez les seniors Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur sans jamais oser le demander Merck Alcoologie Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l alcool chez les seiors sas jamais oser le demader Merck Alcoologie Pr. Michel Lejoyeux. Service Uiversitaire de psychiatrie et d addictologie. Hôpital

Plus en détail

Topiramate-Mepha. En cas d épilepsie et pour la prévention de la migraine. admis par les caisses maladie. Les médicaments à l arc-en-ciel

Topiramate-Mepha. En cas d épilepsie et pour la prévention de la migraine. admis par les caisses maladie. Les médicaments à l arc-en-ciel Topiramate-Mepha E cas d épilepsie et pour la prévetio de la migraie admis par les caisses maladie Topiramate-Mepha Atiépileptique Géérique de Topamax Produkt, Produit, EAN-Code Code EAN Substace: emballage

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX OTICE D ISTALLATIO DES TUBES LED RELAMPIG GAMME ST ET SX SOMMAIRE. ISTRUCTIOS DE SÉCURITÉ IMPORTATES. MESURES DE SÉCURITÉ GÉÉRALES. COMPATIBILTÉ. PRÉSETATIO DES TUBES LED ST ET SX. DESCRIPTIO. CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

Pour prendre soin de vos proches, et de vous-même VIE OPTION AUTONOMIE

Pour prendre soin de vos proches, et de vous-même VIE OPTION AUTONOMIE VIE OPTION AUTONOMIE Pour predre soi de vos proches, et de vous-même Desjardis Assuraces désige Desjardis Sécurité fiacière, compagie d assurace vie. POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN L assurace vie permaete

Plus en détail

Chapitre 1 : Les notions de base

Chapitre 1 : Les notions de base Chapitre : Les otios de base Itroductio I Comparer des gradeurs A) Les pourcetages B) Taux de variatio, coefficiet multiplicateur, idice C) Importace du ses de la comparaiso ) Raisoemet sur les taux de

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire Séquece 8 Suites arithmétiques et géométriques Sommaire Pré-requis Suites arithmétiques Suites géométriques Sythèse du cours Exercices d approfodissemet Séquece 8 MA Ced - Académie e lige Pré-requis A

Plus en détail

trouve ton équilibre

trouve ton équilibre trouve to équilibre www.bee-secure.lu FR Trouver so équilibre Es-tu allé à u cocert ou à la piscie récemmet? A quad remote ta derière recotre avec des amis? Combie de temps passes-tu sur les réseaux sociaux?

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik Mode d emploi No. d article: 40-19327 tams elektroik Sommaire 1. Pourquoi u amplificateur de puissace (booster)?...3 2. Premier pas...3 3. Coseils cocerat la sécurité...6 4. Le B-3...7 5. Diviser le réseau

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant?

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fiche de consultation Migraine de l enfant 1 1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fratrie : Niveau scolaire (classe) : Situation vis-à-vis du travail scolaire : Bon Moyen En difficulté

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

hydrauliques Identifier les symboles utilisés dans les circuits hydrauliques. Interpréter des schémas hydrauliques simples.

hydrauliques Identifier les symboles utilisés dans les circuits hydrauliques. Interpréter des schémas hydrauliques simples. CHIRE 4 Symboles et schémas hydrauliques Objectifs près la lecture de ce chapitre, vous pourrez : Idetifier les symboles utilisés das les circuits hydrauliques. Iterpréter des schémas hydrauliques simples.

Plus en détail

Les PAVÉS DE PARIS en Bois de Bout Situation dans son marché

Les PAVÉS DE PARIS en Bois de Bout Situation dans son marché Les PAVÉS DE PARIS e Bois de Bout Situatio das so marché Les plachers aspect bois ot vécu ue forte progressio ces dix derières aées au détrimet des revêtemets de sols textiles. Les plachers usuellemet

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Mon enfant est-il à risque de maladie rénale?

Mon enfant est-il à risque de maladie rénale? Mo efat est-il à risque de maladie réale? Commet puis-je savoir si mo efat est à risque de maladie réale? Votre efat peut être à risque de maladie réale s il ou elle: est obèse a mal das le dos, au côté,

Plus en détail

Divisée en compartiments pour ranger le matériel de premiers secours exigé par la réglementation.

Divisée en compartiments pour ranger le matériel de premiers secours exigé par la réglementation. FICHE NUMÉRO 2 Trousse de premiers secours A. Das les Établissemets «L employeur doit muir so établissemet d u ombre adéquat de trousses. Les trousses doivet être situées das u edroit facile d accès, situées

Plus en détail

Le facteur f i s c a l

Le facteur f i s c a l Stratégies de plaificatio fiscale de BDO Duwoody s.r.l./ S.E.N.C.R.L. N u m é r o 2008-01 Déclaratios de reveus des particuliers de 2007 Quoi de euf? Questios fiscales e cas de séparatio de cojoits Mise

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps sas frotière OÎTE À OUTILS Guide de dimesioemet La maîtrise des vitesses hydrauliques JEN ROUSSEU 1 La oîte à outils du précédet uméro de Techologie traitait du choix d u distributeur pour l actioeur hydraulique.

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé Décembre 2007 Série techique 07-116 Essais de performace de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques au CCTR fåíêççìåíáçå La récupératio de la chaleur des eaux domestiques est

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7A D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Journal de la migraine

Journal de la migraine Sandoz Pharmaceuticals SA Hinterbergstrasse 24 6330 Cham 2 Tél. 041 748 85 85 Fax 041 748 85 86 www.generiques.ch a Novartis company 50001252/mars 2008 Journal de la migraine avec le questionnaire sur

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

L ALIMENTATION ELECTRIQUE POUR LES MOTEURS ASYNCHRONES

L ALIMENTATION ELECTRIQUE POUR LES MOTEURS ASYNCHRONES White Paper 07 2010 L ALIMENTATION ELECTRIQUE POUR LES MOTEURS ASYNCHRONES Author: Frack Weibissiger GENERALITES Les moteurs asychroes triphasés sot des machies électriques extrêmemet robustes, qui e demadet

Plus en détail

Système d'éclairage et perturbations

Système d'éclairage et perturbations Lycée N.APPER 447 ORVAUL Essai de système Système d'éclairage et perturbatios Objectifs Etude du foctioemet des systèmes d'éclairage fluorescets à tube et "fluocompacte" : foctioemet, perturbatios du réseau.

Plus en détail

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand Solutio pour gérer votre éclairage de sécurité Mobilisez vos doées importe où, importe quad Mobilisez vos doées importe où, importe quad Votre solutio e-lige pour la gestio et la maiteace de votre éclairage

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

hygiène est un ensemble de principes et de pratiques ayant pour but de préserver et d améliorer la santé.

hygiène est un ensemble de principes et de pratiques ayant pour but de préserver et d améliorer la santé. l hygièe 1 techiques d hygièe hygièe est u esemble de pricipes et de pratiques ayat pour but de préserver et d améliorer la saté. L hygièe des locaux L applicatio des règles d hygièe a ue place essetielle

Plus en détail

ODSE. un projet de loi dangereux pour la santé des étrangers. Le projet de loi sur l immigration et l intégration fait peser une menace

ODSE. un projet de loi dangereux pour la santé des étrangers. Le projet de loi sur l immigration et l intégration fait peser une menace observatoire du droit à la saté des étragers u projet de loi dagereux pour la saté des étragers aalyse du projet de loi sur l immigratio et l itégratio 2006 par l ODSE www.odse.eu.org - odse@lalue.org

Plus en détail

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable >I Assaiissemet I Sommaire Assaiissemet o collectif Formulaire de demade Coceptio Produits Texte de référece Mise e œuvre Etretie Assaiissemet collectif Développemet durable Cahier des clauses techiques

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

L autosurveillance glycémique

L autosurveillance glycémique L autosurveillace glycémique Le prélèvemet capillaire Tout patiet diabétique doit être capable de réaliser u prélèvemet capillaire au bout du doigt. Tout patiet diabétique doit être capable de : 1. effectuer

Plus en détail

omme dans tous les milieux de vie, une

omme dans tous les milieux de vie, une la gestio des sois 1 itroductio omme das tous les milieux de vie, ue C équipe d aimatio peut être ameée à devoir gérer des icidets de saté plus ou mois importats. Il faudra être capable de predre les boes

Plus en détail

MENTIONS LEGALES COMPLETES VESICARE (ML Complètes Vesicare 2015-1 /Janvier 2015)

MENTIONS LEGALES COMPLETES VESICARE (ML Complètes Vesicare 2015-1 /Janvier 2015) MENTIONS LEGALES COMPLETES VESICARE (ML Complètes Vesicare 2015-1 /Javier 2015) DENOMINATION DU MEDICAMENT : VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé. VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé. COMPOSITION QUALITATIVE

Plus en détail

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Les principales pratiques exemplaires des campagnes efficaces de prévention de la violence à caractère sexuel : Sommaire

Les principales pratiques exemplaires des campagnes efficaces de prévention de la violence à caractère sexuel : Sommaire Les pricipales pratiques exemplaires des campages efficaces de prévetio de la violece à caractère sexuel : Sommaire LES PRINCIPALES PRATIQUES EXEMPLAIRES DES CAMPAGNES EFFICACES DE PRÉVENTION DE LA VIOLENCE

Plus en détail

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière CORRECTION EXERCICES TS /5 CHAPITRE 3 Correctio des exercices sur la ature odulatoire de la lumière Correctio exercice : idice d u verre et réfractio. La radiatio = 530 m est verte et la radiatio = 680

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre des solutios itégrées pour optimiser la mobilité et la productivité de votre etreprise.

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE PROGRAMME DE FORMATION LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE CENTRE DENTAIRE BIOKINERGETIQUE REPLACER LE SYSTEME MANDUCATEUR DANS LA GLOBALITE CORPORELLE Praticies detaires expérimetés, vous désirez iscrire votre

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

Le vademecum des Services à la Personne

Le vademecum des Services à la Personne ? { Le vademecum des Services à la Persoe Uio Natioale des Cetres Commuaux d Actio Sociale INTRODUCTION Le cotexte de vieillissemet démographique s accompage depuis plusieurs aées d u développemet des

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997 COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Jui 1997 RÉFORME MAJEURE DANS LE DOMAINE DE LA FIXATION ET DU TRAITEMENT FISCAL DES PENSIONS ALIMENTAIRES Le mode de fixatio et la fiscalité des pesios alimetaires

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 203-204 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5 2. Pricipe des tests 6 2.a. Méthodologie

Plus en détail

Les émotions. Mon corps, espace d intimité. Le corps. Mes relations. Mon corps, espace d intimité 07/10/2014

Les émotions. Mon corps, espace d intimité. Le corps. Mes relations. Mon corps, espace d intimité 07/10/2014 Vie affective et sexuelle des persoes hadicapées metales Particularités et spécificités Les émotios De ombreuses PDM éprouvet des difficultés à compredre les émotios qu elles ressetet, à les exprimer de

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

Modèle de pointage et correction des dérives

Modèle de pointage et correction des dérives Ges de la Lue Observatoire astroomique de Plougastel Tél : 0 98 40 69 73 http://www.gesdelalue.org Modèle de poitage et correctio des dérives 1. Présetatio du problème Le poitage d u astre par u télescope

Plus en détail

Petit manuel de bonne rédaction

Petit manuel de bonne rédaction Petit mauel de boe rédactio «Bie rédiger» peut sigifier deux choses : 1) exposer sa pesée clairemet, c est-à-dire avec ordre et rigueur et si possible avec style ; U raisoemet faux peut être bie rédigé,

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail