Cours d ophtalmologie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours d ophtalmologie"

Transcription

1 Cours d ophtalmologie Institut de Formation en soins Infirmiers Docteur POMMIER Stephan Service d ophtalmologie Hôpital d Instruction des Armées LAVERAN MARSEILLE

2 PLAN Rappel anatomique L examen ophtalmologique Pathologie : - annexes - segment antérieur - segment postérieur - traumatologie - brûlure oculaire chimique : conduite à tenir Définitions : myopie hypermétropie

3 Rappels anatomiques

4

5

6 Rappels anatomiques

7 Rappels anatomiques

8 Rappels anatomiques

9 Rappels anatomiques : segment antérieur

10 Rappels anatomiques : segment antérieur Angle iridocornéen

11 Rappels anatomiques : angle irido-cornéen

12 Rappels anatomiques : segment postérieur Fond d œil normal

13 Rappels anatomiques

14 Rappels anatomiques : conjonctive

15 PLAN Rappel anatomique L examen ophtalmologique Pathologie : - annexes - segment antérieur - segment postérieur - traumatologie - brûlure oculaire chimique : conduite à tenir Définitions : myopie hypermétropie

16 Examen ophtalmologique Interrogatoire Inspection Acuité visuelle Examen bio microscopique Fond d œil Examens complémentaires : Champ visuel, vision des couleurs, bilan oculomoteur (orthoptiste), imagerie, échographie, angiographie rétinienne

17 Examen ophtalmologique : acuité visuelle

18 Examen ophtalmologique : acuité visuelle

19 Examen ophtalmologique : bio microscopie Microscope avec lampe à fente

20 Examen ophtalmologique lampe à fente

21 Examen ophtalmologique lampe à fente

22 Examen ophtalmologique lampe à fente rétro illumination

23 Examen ophtalmologique : fond d œil

24 Examen ophtalmologique : fond d œil

25

26 Examen ophtalmologique : champ visuel

27 Examen ophtalmologique : champ visuel

28 Examen ophtalmologique : vision des couleurs

29 Examen ophtalmologique : bilan oculomoteur

30 Examen ophtalmologique : imagerie Tomodensitométrie (scanner)

31 Examen ophtalmologique : échographie

32 Examen ophtalmologique : angiographie rétinienne à la fluorescéine

33 Examen ophtalmologique : angiographie rétinienne à la fluorescéine

34 PLAN Rappel anatomique L examen ophtalmologique Pathologie : - annexes - segment antérieur - segment postérieur - traumatologie - brûlure oculaire chimique : conduite à tenir Définitions : myopie hypermétropie

35 PLAN Rappel anatomique L examen ophtalmologique Pathologie : - annexes : orbite, paupières, glandes et voies lacrymales - segment antérieur - segment postérieur - traumatologie - brûlure oculaire chimique : conduite à tenir Définitions : myopie hypermétropie

36 Orbite

37 Orbite: Enophtalmie

38 Orbite : Exophtalmie

39 Voies lacrymales : dacryocystite

40 Paupières : blépharites

41 Paupières : Orgelet Infection à staphyloccus aureus du follicule pilo-sébacé du cil furoncle du cil 2 - Signes et diagnostic positif 2-1 Signes fonctionnels : douleur palpébrale modérée à début rapide (en 24-48h). parfois perforation spontanée du furoncle avec du pus dans l'oeil. 2-2 Signes physiques : petite tuméfaction du bord libre rouge, chaude, douloureuse, sur le bord libre de la paupière centrée sur le cil Retenir la tétrade " tumor, dolor, rubor, calor ". 3 - Diagnostic différentiel avec le chalazion bcp + frequent! 4 - Diagnostic étiologique Penser à chercher un diabète si récidive fréquente d'orgelet.

42 Paupières : Chalazion Infection, en général à staphylocoque doré aussi, d une des glandes de Mneibomius du cartilage tarse des paupières 2 - Signes et diagnostic positif Le chalazion passe par 2 stades successifs. 2-1 au stade aigu (ou stade " chaud ") : 2-1-a Signes fonctionnels : douleur modérée un peu lancinante de la paupière, à début rapide (en 24-48h). parfois écoulement de pus spontané que le sujet relate, un matin, sur son oreiller. 2-2-b Signes physiques : tuméfaction chaude, rouge, douloureuse. située soit à l intérieur même de la paupière sur le versant conjonctival ou le versant cutané alors facile à observer.

43 Paupières : Chalazion puis stade froid d enkystement avec : 2-1-a Signes fonctionnels : nul, le sujet ne souffre plus, à ce stade. Gêne " esthétique " liée à une boule dans la paupière supérieure. 2-2-b Signes physiques : petite tuméfaction indolore assez ferme enchâssée dans la paupière. l interrogatoire retrouvera quelques semaines auparavant l épisode de " bouton " de la paupière.

44 Paupières : blépharites

45 Paupières : blépharites

46 Paupières : malpositions entropion, ectropion

47 Ectropion Il s agit de l éversement du bord libre de la paupière inférieure. L'ectropion peut être asymptomatique mais souvent le patient consulte pour un œil rouge, avec picotement, larmoiement, ou parfois seulement une gène esthétique

48 Entropion C est l enroulement du bord libre vers l intérieur (inversion) entraînant le frottement des cils sur la cornée œil rouge, avec douleurs, picotements, sensation de corps étranger ou larmoiement réflexe (lié à la kératite

49 Ptosis C est la chute de la paupière supérieure (uni ou bilatérale), plus ou moins importante (qui entrave l axe pupillaire ou non ptosis congénital (60%) paralysie du nerf moteur oculaire commune (III) (10%) post-traumatique (5%) myasthénie (<1%) ptosis est fugace, variable, plutôt en fin de journée, qui augmente à l effort,et s améliore avec le repos

50 Conjonctivites

51 Conjonctivites

52 Conjonctivites

53 Conjonctivites

54 Conjonctivites : papilles

55 Conjonctivites : follicules

56 Conjonctivites

57 Conjonctive : tumeurs

58 Conjonctive : ptérygion

59 Zona ophtalmique

60 PLAN Rappel anatomique L examen ophtalmologique Pathologie : - annexes - segment antérieur : cornée (kératites), chambre antérieure (uvéites antérieures), cataracte - segment postérieur - traumatologie - brûlure oculaire chimique : conduite à tenir Définitions : myopie hypermétropie

61 Cornée : kératoconjonctivite

62 Cornée : kératite herpétique

63 Cornée : kératite herpétique

64 Cornée : abcès de cornée

65 Cornée : abcès de cornée

66 Cornée : abcès de cornée

67 Cornée : kératocône

68 Cornée : dystrophies cornéennes héréditaires

69 Uvéite antérieure = irido-cyclite

70 Uvéite antérieure = irido-cyclite Synéchies irido-cristalliniennes

71 Uvéite antérieure = irido-cyclite Membrane cyclitique hypopion

72 Segment antérieur : hyphema

73 Cataracte

74 Cataracte nucléaire corticale

75 Cataractes congénitales

76 Cataracte blanche totale

77 Cataracte : traitement chirurgical

78 Cataracte : traitement chirurgical

79 PLAN Pathologie : - annexes - segment antérieur - segment postérieur : uvéites postérieures, décollement de rétine, rétinopathie diabétique, glaucome - traumatologie - brûlure oculaire chimique : conduite à tenir Définitions : myopie hypermétropie

80 Rappels anatomiques : segment postérieur Fond d œil normal

81 Décollement de rétine

82 Décollement de rétine

83 Décollement de rétine Traitement préventif : LASER Traitement curatif : CHIRURGIE

84 Rétinopathie diabétique

85 Rétinopathie diabétique

86

87 Rétinopathie diabétique

88 Photo coagulation pan rétinienne

89 Rétinopathie diabétique

90 Dégénérescence Maculaire Liée à l Age DMLA

91 Occlusions vasculaires rétiniennes

92 Occlusions vasculaires rétiniennes

93 Uvéites postérieures

94 Glaucome(s)

95 Glaucome(s)

96 Glaucome(s)

97 Traumatologie

98 Traumatologie

99 Traumatologie

100 Traumatologie

101 Traumatologie

102 Traumatologie

103 Traumatologie

104 Traumatologie

105 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE 6 mots clef

106 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE Laver

107 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE Laver Laver

108 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE Laver Laver Laver

109 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE Laver Laver Laver Tout

110 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE Laver Laver Laver Tout De

111 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE Laver Laver Laver Tout De Suite

112 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

113 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

114 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

115 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

116 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

117 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

118 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

119 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

120 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

121 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

122 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

123 BRULURE OCULAIRE CHIMIQUE

124

125

126

Faculté de médecine. Document d accompagnement

Faculté de médecine. Document d accompagnement Faculté de médecine Document d accompagnement 2006 Document d accompagnement Lampe à fente et diagnostic différentiel de l œil rouge Veuillez remplir ce document lors du visionnement du module d autoapprentissage

Plus en détail

Pathologie des paupières. Professeur Pierre Kaminsky

Pathologie des paupières. Professeur Pierre Kaminsky Pathologie des paupières Professeur Pierre Kaminsky Rappel anatomique Deux paupières plan antérieur cutanéomusculaire plan postérieur tarsoconjonctival tarse élément fibreux contient les glandes de Meibomius

Plus en détail

ENSEIGNEMENT D OPHTALMOLOGIE DEUXIÈME CYCLE

ENSEIGNEMENT D OPHTALMOLOGIE DEUXIÈME CYCLE ENSEIGNEMENT D OPHTALMOLOGIE DEUXIÈME CYCLE POLYCOPIÉ NATIONAL DU COLLÈGE DES OPHTALMOLOGISTES UNIVERSITAIRES DE FRANCE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2004-2005 - 1 - Ce polycopié national est basé sur le nouveau

Plus en détail

VG, la référence pour le nouveau concours! Derniers tours unités d enseignement médical OPHTALMOLOGIE. Elodie MARTIN

VG, la référence pour le nouveau concours! Derniers tours unités d enseignement médical OPHTALMOLOGIE. Elodie MARTIN VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE OPHTALMOLOGIE Elodie MARTIN Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013

Plus en détail

L ŒIL ROUGE AU QUOTIDIEN

L ŒIL ROUGE AU QUOTIDIEN L ŒIL ROUGE AU QUOTIDIEN ou jusqu où peut-on aller sans ophtalmologiste? RAPPEL ANATOMIQUE RAPPEL ANATOMIQUE corps ciliaire angle irido-cornéen iris cornée aire pupillaire cristallin chambre antérieure

Plus en détail

RAPPELS ANATOMIQUES, PATHOLOGIES, EXAMENS & DEFINITIONS

RAPPELS ANATOMIQUES, PATHOLOGIES, EXAMENS & DEFINITIONS 11.03.09 Dr Pommier OPH- ORL - Stomatologie RAPPELS ANATOMIQUES, PATHOLOGIES, EXAMENS & DEFINITIONS I)Rappel anatomique de l œil (Diapositives 1 à 14) Coupe sagittale de l œil (Diapositive N 8) /! \ La

Plus en détail

INTERPRETATION SEMIOLOGIQUE DES PRINCIPAUX SYMPTOMES OCULAIRES

INTERPRETATION SEMIOLOGIQUE DES PRINCIPAUX SYMPTOMES OCULAIRES Ophtalmologie A2 : Sémiologie 1 INTERPRETATION SEMIOLOGIQUE DES PRINCIPAUX SYMPTOMES OCULAIRES Alain Regnier Département des Sciences Cliniques Les symptômes observés en ophtalmologie correspondent à 4

Plus en détail

Pathologies des Paupières

Pathologies des Paupières Pathologies des Paupières Rappels Anatomiques 1. Sillon palpébral supérieur 2. Bord libre supérieur 3. Angle externe 4. Bord libre inférieur 5. Méat lacrymal supérieur (tubercule) 6. Caroncule 7. Angle

Plus en détail

Enseignement d ophtalmologie

Enseignement d ophtalmologie Enseignement d ophtalmologie SÉMIOLOGIE OCULAIRE Rappel anatomique Examen clinique Interrogatoire Mesure de l acuité visuelle Examen du segment antérieur Gonioscopie Mesure de la pression oculaire Examen

Plus en détail

CENTRE UNIVERSITAIRE D OPHTALMOLOGIE HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. Demande de services Porte d entrée unique

CENTRE UNIVERSITAIRE D OPHTALMOLOGIE HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. Demande de services Porte d entrée unique CENTRE UNIVERSITAIRE D OPHTALMOLOGIE HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT Demande de services Porte d entrée unique Nous joindre : Du lundi au vendredi de 8 h 00 à 16 h 00 Tél. : 514 252-3878 Télec. : Après 16

Plus en détail

infection de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation hémorragie ou/et ou/et ou/et du segment antérieur

infection de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation hémorragie ou/et ou/et ou/et du segment antérieur Œ infection ou/et de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation ou/et du segment antérieur hémorragie ou/et Douleur oculaire segment antérieur Baisse de vision (BAV) Si atteinte de l axe visuel

Plus en détail

et affections S E G M E N T A N T E R I E U R SEGMENT POSTERIEUR Notions de P A T H O L O G I E OCULAIRE

et affections S E G M E N T A N T E R I E U R SEGMENT POSTERIEUR Notions de P A T H O L O G I E OCULAIRE S E G M E N T A N T E R I E U R Notions de P A T H O L O G I E OCULAIRE R. Derhy ULP Strasbourg Conjonctive Cornée Cristallin Paupières, SL Sclère Iris SEGMENT POSTERIEUR Vitré Rétine Nerf optique Choroïde

Plus en détail

Parcours pédagogique. Objectifs pédagogiques généraux

Parcours pédagogique. Objectifs pédagogiques généraux G. DE GEYER DATES DES MODULES Jeudi 22 et vendredi 23 mai 2014 Pathologie inflammatoire et non inflammatoire des paupières, des conjonctives et de la cornée (module 2, niveau initiation) Vendredi 26 et

Plus en détail

201 - ÉVALUATION DE LA GRAVITÉ ET RECHERCHE DES COMPLICATIONS PRÉCOCES DEVANT UN TRAUMATISME OCULAIRE. Ce qu il faut savoir

201 - ÉVALUATION DE LA GRAVITÉ ET RECHERCHE DES COMPLICATIONS PRÉCOCES DEVANT UN TRAUMATISME OCULAIRE. Ce qu il faut savoir 201 - ÉVALUATION DE LA GRAVITÉ ET RECHERCHE DES COMPLICATIONS PRÉCOCES DEVANT UN TRAUMATISME OCULAIRE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les principales lésions observées au cours des contusions oculaires,

Plus en détail

D.E.S. D OPHTALMOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE PRATIQUE. Collèges des Ophtalmologistes Universitaires de France

D.E.S. D OPHTALMOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE PRATIQUE. Collèges des Ophtalmologistes Universitaires de France D.E.S. D OPHTALMOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE PRATIQUE Collèges des Ophtalmologistes Universitaires de France A l issue de la 2 ème année de DES (1-2 semestres d Ophtalmologie) Objectifs de savoir-faire

Plus en détail

Ophtalmologie. Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie. Pr. Jean-Pierre DUBOIS Université Claude Bernard LYON I

Ophtalmologie. Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie. Pr. Jean-Pierre DUBOIS Université Claude Bernard LYON I Ophtalmologie Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Université Claude Bernard LYON I L œil rouge CE N EST PAS TOUJOURS UNE CONJONCTIVITE... TROIS SYMPTOMES CLES La ROUGEUR

Plus en détail

Les «200 questions isolées QCM» incontournables Les fiches flash QCM essentielles Les dernières conférences de consensus et recommandations en QCM

Les «200 questions isolées QCM» incontournables Les fiches flash QCM essentielles Les dernières conférences de consensus et recommandations en QCM Les «200 questions isolées» incontournables Les fiches flash essentielles Les dernières conférences de consensus et recommandations en DERNIER TOUR DFASM 3 200 QUESTIONS ISOLEES EN OPHTALMOLOGIE Elodie

Plus en détail

271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES. Ce qu il faut savoir. 3. Reconnaître un ectropion et connaître ses complications,

271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES. Ce qu il faut savoir. 3. Reconnaître un ectropion et connaître ses complications, 271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES pathologie des paupières Ce qu il faut savoir 1. Reconnaître un chalazion et le traiter, 2. Reconnaître un orgelet et le traiter, 3. Reconnaître un ectropion et connaître

Plus en détail

Module 01 Le Vieillissement des Organes P.1. Oreille Moyenne

Module 01 Le Vieillissement des Organes P.1. Oreille Moyenne Module 01 Le Vieillissement des Organes P.1 Date : 19/10/04 Dr. Marble 1. Organes des sens : L OUIE: Oreille Externe Oreille Moyenne Oreille Interne Chez les personnes âgées : - Diminution de la sensibilité

Plus en détail

Devant un traumatisme oculaire récent, (qui

Devant un traumatisme oculaire récent, (qui traumatisme oculaire récent 201-1 - ÉVALUATION DE LA GRAVITÉ ET RECHERCHE DES COMPLICATIONS PRÉCOCES DEVANT UN TRAUMATISME OCULAIRE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les principales lésions observées au

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE TRIMESTRIEL

RAPPORT D ACTIVITE TRIMESTRIEL REPUBLIQUE DU NIGER REGION DE ZINDER DISTRICT SANITAIRE DE TANOUT CABINET D OPHTALMOLOGIE RAPPORT D ACTIVITE TRIMESTRIEL Période : Juin Août 2014 ETABLI PAR Mr ISSOUFOU AGIA ALI Tanout, le 2 Septembre

Plus en détail

Item : Traumatisme oculaire

Item : Traumatisme oculaire Item 201-1 : Traumatisme oculaire Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Contusions du globe oculaire... 1 2 Traumatismes perforants... 2 3 Corps étrangers... 3

Plus en détail

Cours IFSI Pathologies dégénératives oculaires

Cours IFSI Pathologies dégénératives oculaires Cours IFSI Pathologies dégénératives oculaires F Combillet CCA Ophtalmologie CHU Bordeaux Sommaire I- Rappels anatomiques II- Les troubles réfractifs III- Les principales pathologies dégénératives 2) Glaucome

Plus en détail

Les urgences ophtalmologiques en médecine générale. Céline Deprieck

Les urgences ophtalmologiques en médecine générale. Céline Deprieck Les urgences ophtalmologiques en médecine générale Céline Deprieck Quel est le rôle du généraliste? Soulager la douleur Reconnaître les vraies urgences ophtalmo Gagner du temps sur la prise en charge spécialisée

Plus en détail

271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES. Ce qu il faut savoir

271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES. Ce qu il faut savoir 271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES Ce qu il faut savoir 1. Reconnaître un chalazion et le traiter, 2. Reconnaître un orgelet et le traiter, 3. Reconnaître un ectropion et connaître ses complications, 4. Reconnaître

Plus en détail

ET MÉTHODES D EXAMEN OPHTALMOLOGIQUE

ET MÉTHODES D EXAMEN OPHTALMOLOGIQUE CHAPITRE 1. RAPPEL ANATOMIQUE ET MÉTHODES D EXAMEN OPHTALMOLOGIQUE Objectif Préambule à la compréhension de toute pathologie ophtalmologique et à son diagnostic. Connaître l anatomie de l œil et des voies

Plus en détail

Chapitre 9 : Surface oculaire

Chapitre 9 : Surface oculaire Chapitre 9 : Surface oculaire 1. Sécheresse oculaire... 2 2. Allergie... 3 3. Conjonctivite aiguë... 4 4. Conjonctivite inflammatoire chronique... 4 1 Chapitre 9 : Surface oculaire Pré-requis Anatomie

Plus en détail

212 - ŒIL ROUGE ET/OU DOULOUREUX. Ce qu il faut savoir. - douloureux, avec ou sans baisse de l acuité visuelle,

212 - ŒIL ROUGE ET/OU DOULOUREUX. Ce qu il faut savoir. - douloureux, avec ou sans baisse de l acuité visuelle, 212 - ŒIL ROUGE ET/OU DOULOUREUX œil rouge et/ou douloureux Ce qu il faut savoir 1. Connaître les gestes à faire et à ne pas faire. 2. Savoir énumérer les étiologies d un œil rouge : - douloureux, avec

Plus en détail

LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE

LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE DU de prise en charge des situations d urgences médico-chirurgicales Dr Guillaume LEROUX LES JARDINS Service d Ophtalmologie, Groupe Hospitalier Cochin Hôtel-Dieu, Paris Cabinet

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

Énoncés ophtalmologie

Énoncés ophtalmologie Énoncés ophtalmologie Item 44 9 Item 44 SUIVI D UN NOURRISSON 1. Quelles sont les acquisitions visuelles normales d un enfant de 3 mois? a. réflexe de fixation b. réflexe de convergence c. réflexe de poursuite

Plus en détail

Tech. II Patho. p Termes généraux

Tech. II Patho. p Termes généraux Tech. II Patho. p. 2 1. Termes généraux Infection : invasion d un organisme vivant par des micro-organismes pathogènes, c est-à-dire bactéries, virus, champignons, parasites. Inflammation : réaction localisée

Plus en détail

AGENCEMENT ET STRUCTURE DE L INDEX ALPHABÉTIQUE

AGENCEMENT ET STRUCTURE DE L INDEX ALPHABÉTIQUE Optométristes AVANT-PROPOS Le répertoire des diagnostics portant sur la vision, sur l'oeil et ses annexes est tiré de la neuvième révision de la Classification internationale des maladies (CIM). La présentation

Plus en détail

SOCIETE IVOIRIENNE D OPHTALMOLOGIE PROGRAMME

SOCIETE IVOIRIENNE D OPHTALMOLOGIE PROGRAMME SOCIETE IVOIRIENNE D OPHTALMOLOGIE 5 ème CONGRES ORDINAIRE : 29, 30 ET 31 MARS 2007 (HOTEL ETOILE DU SUD GRAND-BASSAM) PROGRAMME JOUR ET HEURE ACTIVITES JEUDI 29/03/2007 ACCUEIL INSCRIPTION CEREMONIE D

Plus en détail

Anatomie de l œil. 26 Octobre Dr J. Martin Service du Dr HULLO Centre Hospitalier Lyon Sud

Anatomie de l œil. 26 Octobre Dr J. Martin Service du Dr HULLO Centre Hospitalier Lyon Sud Anatomie de l œil 26 Octobre 2012 Dr J. Martin Service du Dr HULLO Centre Hospitalier Lyon Sud PLAN A) LE GLOBE OCULAIRE Segment antérieur Segment postérieur B) LES ANNEXES C) L ORBITE D) LES VOIES VISUELLES

Plus en détail

Les signes d alerte d une maladie oculaire

Les signes d alerte d une maladie oculaire Les signes d alerte d une maladie oculaire Certaines affections oculaires peuvent progresser très rapidement et causer la perte de la vision et/ou la perte de l œil. Cette fiche le point sur les signes

Plus en détail

L examen de l œil par l urgentiste. Jean François KOROBELNIK Groupe Hospitalier Pellegrin - Université Bordeaux 2 Bordeaux, France

L examen de l œil par l urgentiste. Jean François KOROBELNIK Groupe Hospitalier Pellegrin - Université Bordeaux 2 Bordeaux, France L examen de l œil par l urgentiste Jean François KOROBELNIK Groupe Hospitalier Pellegrin - Université Bordeaux 2 Bordeaux, France ŒIL ROUGE ŒIL ROUGE TRAUMATIQUE ŒIL ROUGE NON DOULOUREUX ŒIL ROUGE DOULOUREUX

Plus en détail

URGENCES OPHTALMOLOGIQUES

URGENCES OPHTALMOLOGIQUES N de version: 01 Date d'application:janvier 2012 Réf.: CMUB-036 Pagination : 1 de 8 Rédacteurs Date Janvier 2012 Validation COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 036 Dr Minerva FADDOUL,

Plus en détail

CATARACTES. Elodie Dumortier Interne d Ophtalmologie, service du Pr Rouland, CHRU Lille

CATARACTES. Elodie Dumortier Interne d Ophtalmologie, service du Pr Rouland, CHRU Lille CATARACTES Elodie Dumortier Interne d Ophtalmologie, service du Pr Rouland, CHRU Lille CRISTALLIN 2 Cornée Corps ciliaire Conjonctive Choroïde Rétine Sclérotique Vitré Iris Cristallin: Lentille biconvexe

Plus en détail

LES LASERS EN OPHTALMOLOGIE

LES LASERS EN OPHTALMOLOGIE LES LASERS EN OPHTALMOLOGIE Dr Michaël NAOURI - Dermatologie, Lasers et Esthétique 94 Adresse du site : www.docvadis.fr/naouri Les lasers utilisés en ophtalmologie sont nombreux et très différents selon

Plus en détail

Dépistage des anomalies visuelles chez l enfant

Dépistage des anomalies visuelles chez l enfant Dépistage des anomalies visuelles chez l enfant Dr Sophie Figon Sophie Figon 1 Amblyopie : définition Est une insuffisance visuelle concerne 14.5 % des enfants 0.8 % enfants de 5 ans : AV < 3/10 Facteurs

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

LES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE LE POINT DE VUE DE L OPHTALMOLOGISTE

LES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE LE POINT DE VUE DE L OPHTALMOLOGISTE LES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE LE POINT DE VUE DE L OPHTALMOLOGISTE INTRODUCTION Différentes causes sont possibles: Erreur Réfractive DMLA étendue Glaucomes Cataracte Décollement de Rétine Occlusions Veineuses

Plus en détail

Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild. Edmond de Rothschild. Garder un œil sur votre vue

Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild. Edmond de Rothschild. Garder un œil sur votre vue Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild Centre de Santé Edmond de Rothschild Garder un œil sur votre vue L'activité du centre de santé Edmond de Rothschild Le Centre de santé Edmond de Rothschild

Plus en détail

NEUROPATHIE OPTIQUE ISCHÉMIQUE ANTÉRIEURE (NOIA) Ce qu il faut savoir

NEUROPATHIE OPTIQUE ISCHÉMIQUE ANTÉRIEURE (NOIA) Ce qu il faut savoir 130-2 - NEUROPATHIE OPTIQUE ISCHÉMIQUE ANTÉRIEURE (NOIA) Ce qu il faut savoir 1. Connaître succintement la vascularisation de la tête du nerf optique, 2. Connaître les signes oculaires évocateurs de Maladie

Plus en détail

Le Cabinet de recrutement COOPTALIS recherche des médecins de différentes spécialités pour un de ses clients, hôpitaux publics et / ou privés :

Le Cabinet de recrutement COOPTALIS recherche des médecins de différentes spécialités pour un de ses clients, hôpitaux publics et / ou privés : Le Cabinet de recrutement COOPTALIS recherche des médecins de différentes spécialités pour un de ses clients, hôpitaux publics et / ou privés : ANASTHESISTE DIABETO-ENDOCRINOLOGUE GERIATRE COURT SEJOUR

Plus en détail

Comment j explore un ptôsis. Dr Njeukui SMT 18/11/2010

Comment j explore un ptôsis. Dr Njeukui SMT 18/11/2010 Comment j explore un ptôsis Dr Njeukui SMT 18/11/2010 ptôsis Ptôsis: signe relativement fréquent - fluctuant, augmentant à l effort, la chaleur, ou permanent - isolé ou associé à d autres signes: diplopie

Plus en détail

Ophtalmologie de base pour le médecin en zone tropicale démunie diagnostiquer et traiter un syndrome oculaire

Ophtalmologie de base pour le médecin en zone tropicale démunie diagnostiquer et traiter un syndrome oculaire Ophtalmologie de base pour le médecin en zone tropicale démunie diagnostiquer et traiter un syndrome oculaire Dr Sinouanchanh BOUNNAPHONH Chef de service d ophtalmo, Hôpital Setthathirath IFMT, 2003 IFMT-DrSinounchanh-2003

Plus en détail

GLAUCOME AIGU PAR FERMETURE DE L'ANGLE (GAAF) S POMMIER HIA Laveran

GLAUCOME AIGU PAR FERMETURE DE L'ANGLE (GAAF) S POMMIER HIA Laveran GLAUCOME AIGU PAR FERMETURE DE L'ANGLE (GAAF) S POMMIER HIA Laveran GÉNÉRALITÉS Plus rare que GCAO. la plus grande urgence médicale ophtalmologique ("la seule chose qui devrait rester dans les mémoires

Plus en détail

Cas clinique Glaucome congénital chez un chiot berger allemand de 2 mois.

Cas clinique Glaucome congénital chez un chiot berger allemand de 2 mois. Cas clinique Glaucome congénital chez un chiot berger allemand de 2 mois. Auteur : Dr Slimani Khaled. Un rappel : Les glaucomes congénitaux sont rares chez les chiens. Ils sont la conséquence d anomalies

Plus en détail

212 - ŒIL ROUGE ET/OU DOULOUREUX. Ce qu il faut savoir. - douloureux, avec ou sans baisse de l acuité visuelle,

212 - ŒIL ROUGE ET/OU DOULOUREUX. Ce qu il faut savoir. - douloureux, avec ou sans baisse de l acuité visuelle, 212 - ŒIL ROUGE ET/OU DOULOUREUX œil rouge et/ou douloureux Ce qu il faut savoir 1. Connaître les gestes à faire et à ne pas faire. 2. Savoir énumérer les étiologies d un œil rouge : - douloureux, avec

Plus en détail

LES PATHOLOGIES EN OPHTALMOLOGIE

LES PATHOLOGIES EN OPHTALMOLOGIE OPHTALMOLOGIE LES PATHOLOGIES EN OPHTALMOLOGIE I - L'OEIL ROUGE Douloureux ou non Baisse ou non d'acuité visuelle Douleur + baisse d'acuité visuelle évoquent une pathologie grave A - LE GLAUCOME PAR FERMETURE

Plus en détail

Conseil International d Ophtalmologie Livret d ophtalmologie pour étudiants en Médecine

Conseil International d Ophtalmologie Livret d ophtalmologie pour étudiants en Médecine Conseil International d Ophtalmologie Livret d ophtalmologie pour étudiants en Médecine 2009 Compilé par le comité pour l enseignement Universitaire du Conseil International d Ophtalmologie. Cher étudiant

Plus en détail

DPV / Déchirure / DR rhegmatogène

DPV / Déchirure / DR rhegmatogène DPV / Déchirure / DR rhegmatogène / ttt barrage laser / ttt chirurgical Ttt chirurgical en semi-urgence Obturer la déchirure (empêche le passage du liquide) Cryothérapie Ab interno (vitrectomie) / ab externo

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

ŒIL SEC DGM BLEPHARITE

ŒIL SEC DGM BLEPHARITE ŒIL SEC DGM BLEPHARITE Document d information Nouvel Hôpital Civil Hôpitaux Universitaires de Strasbourg L œil sec est une maladie oculaire fréquente pouvant altérer qualité de vue et qualité de vie. Ses

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - Item 58 : Cataracte. Date de création du document 2010-2011. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - Item 58 : Cataracte. Date de création du document 2010-2011. - Université Médicale Virtuelle Francophone - Item 58 : Cataracte Date de création du document 2010-2011 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostic...1 1. 1 Circonstances de découvertes et signes fonctionnels...1 1. 2 Examen clinique... 1

Plus en détail

OPHTALMOLOGIE GLOSSAIRE. Non exhaustif

OPHTALMOLOGIE GLOSSAIRE. Non exhaustif OPHTALMOLOGIE GLOSSAIRE Non exhaustif APHAKIE ÄAbsence de cristallin Ä Elle peut être congénitale, due à une luxation ou par ablation après opération de la cataracte ÄElle est corrigée par des lunettes,

Plus en détail

NEUROPATHIE OPTIQUE ISCHÉMIQUE ANTÉRIEURE (NOIA) Ce qu il faut savoir

NEUROPATHIE OPTIQUE ISCHÉMIQUE ANTÉRIEURE (NOIA) Ce qu il faut savoir neuropathie optique ischémique antérieure (NOIA) 130-2 - NEUROPATHIE OPTIQUE ISCHÉMIQUE ANTÉRIEURE (NOIA) Ce qu il faut savoir 1. Connaître succintement la vascularisation de la tête du nerf optique, 2.

Plus en détail

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements LA VUE Sommaire : Anatomie de l œil Chemin de la lumière dans l œil Vocabulaire et définitions pour l œil Les muscles de l œil Les anomalies de l œil Les 3 amétropies ou vices de réfraction La presbytie,

Plus en détail

échographie dans les complications ophtalmologiques du diabète A propos de 20 cas

échographie dans les complications ophtalmologiques du diabète A propos de 20 cas Apport de l él échographie dans les complications ophtalmologiques du diabète A propos de 20 cas N.Mardhi,, N.El Benna, A.Bennani, A.Abdelouafi Service de Radiologie de l hôpital l 20Août t 1953 CHU Ibn

Plus en détail

Véritable atteinte auto-immune spécifique

Véritable atteinte auto-immune spécifique ophtalmopathie dysthyroïdienne 246 - OPHTALMOPATHIE DYSTHYROÏDIENNE-2010 Ce qu il faut savoir 1. Savoir évoquer une exophtalmie basedowienne sur ses caractéristiques cliniques, 2. Connaître les complications

Plus en détail

Item 44 (item 33) : Suivi d'un nourrisson Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 44 (item 33) : Suivi d'un nourrisson Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 44 (item 33) : Suivi d'un nourrisson Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Rappel sur le développement de la vision de l'enfant...

Plus en détail

OPERATION DE LA CATARACTE PAR PHACO-EMULSIFICATION

OPERATION DE LA CATARACTE PAR PHACO-EMULSIFICATION OPERATION DE LA CATARACTE PAR PHACO-EMULSIFICATION Source : http://www.ophtalmologie-paris-stpaul.com/index.php?page=la-cataracte Qu'est ce que la cataracte? La cataracte est une affection oculaire définie

Plus en détail

La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA)

La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) Fiche information La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) La dégénérescence maculaire liée à l âge, ou DMLA, touche une partie de la rétine nommée «macula», qui est responsable de la vision centrale

Plus en détail

Les traumatismes étant traités par ailleurs, ce

Les traumatismes étant traités par ailleurs, ce anomalies de la vision d apparition rutale 187 - ANOMALIES DE LA VISION D APPARITION BRUTALE Ce qu il faut savoir 1. Savoir énumérer les étiologies des aisses rutales de la vision : - en cas d œil lanc

Plus en détail

Item 240 (item 246) : Ophtalmopathie dysthyroïdienne Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 240 (item 246) : Ophtalmopathie dysthyroïdienne Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 240 (item 246) : Ophtalmopathie dysthyroïdienne Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Généralités et épidémiologie... 3 2. Classification... 3 3.

Plus en détail

Neurologie N 6 : Sémiologie du Segment Antérieur de l œil

Neurologie N 6 : Sémiologie du Segment Antérieur de l œil Neurologie N 6 Mardi 29 janvier 13h30 Professeur : Dr Gabison Ronéotypeuse : Justine Lebouc Ronéolecteur : Antonin Falck Neurologie N 6 : Sémiologie du Segment Antérieur de l œil Le prof n a pas voulu

Plus en détail

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Centre Iéna Vision Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Les technologies les plus récentes, Les spécialistes hautement qualifiés au service de vos yeux 37, rue Galilée 75116

Plus en détail

Docteur Michel PUECH* * Hôpital des Quinze-Vingt, Paris et Explore Vision, Paris (Centre d Imagerie Ophtalmique)

Docteur Michel PUECH* * Hôpital des Quinze-Vingt, Paris et Explore Vision, Paris (Centre d Imagerie Ophtalmique) INTERET DE L UTILISATION D UN APPAREIL D ECHOGRAPHIE POLYVALENT Avec des sondes sectorielles de 10 et 20 MHz ainsi qu une linéaire à 50 MHz : AVISO (Quantel Medical) Docteur Michel PUECH* * Hôpital des

Plus en détail

Ophtalmo Sans Frontières 3, place de l ancien château, LUCON France Tel : Site :

Ophtalmo Sans Frontières 3, place de l ancien château, LUCON France Tel : Site : - 1 - SOMMAIRE 1 Ouverture du programme 2 - Pour créer une nouvelle consultation 2-1 DATE 2-2 COORDONNEES DU PATIENT 2-2-1 le nom du patient est nouveau 2-2-2 le nom du patient a déjà été créé dans l ordinateur

Plus en détail

Item 330 (item 201) : Brûlures oculaires Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 330 (item 201) : Brûlures oculaires Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 330 (item 201) : Brûlures oculaires Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Circonstances de survenue... 3 2. Brûlures thermiques, acides et basiques...

Plus en détail

Produits pharmaceutiques

Produits pharmaceutiques Produits pharmaceutiques Deux types de produits : Produits thérapeutiques 5% Produits pour le diagnostic 95% Minims : Utilisation chirurgicale En faveur des produits Minims Risques d allergies minimisés

Plus en détail

Que peut m'apporter la chirurgie réfractive?

Que peut m'apporter la chirurgie réfractive? Que peut m'apporter la CENTRE POLYVALENT DE SANTE UNIVERSITAIRE Adresse du site : www.docvadis.fr/cpsu Validé par le Comité Scientifique Ophtalmologie Il existe différents troubles de la vision résultant

Plus en détail

Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin

Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin CAS CLINIQUE OPH 1 Une femme de 62 ans vient consulter pour troubles visuels au niveau de l œil droit. La padente raconte avoir déjà eu une baisse

Plus en détail

271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES. Ce qu il faut savoir. 3. Reconnaître un ectropion et connaître ses complications,

271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES. Ce qu il faut savoir. 3. Reconnaître un ectropion et connaître ses complications, 271 - PATHOLOGIE DES PAUPIERES pathologie des paupières Ce qu il faut savoir 1. Reconnaître un chalazion et le traiter, 2. Reconnaître un orgelet et le traiter, 3. Reconnaître un ectropion et connaître

Plus en détail

Module 5 : 058 CATARACTE

Module 5 : 058 CATARACTE Module 5 : 058 CATARACTE Validé par le Dr Guyomard Clinique : fait le diagnostic - Baisse progressive de l acuité visuelle +++ : - prédominant sur la vision de loin le plus souvent = myopie d indice -

Plus en détail

Comprendre les maladies oculaires de l adulte

Comprendre les maladies oculaires de l adulte Comprendre les maladies oculaires de l adulte Les maladies oculaires de l adulte les plus fréquentes : LA CATARACTE : C est une opacification plus ou moins complète du cristallin responsable d une baisse

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 SESSION DE JUILLET 2014 DCEM3 EPREUVE D OPHTALMOLOGIE. Nombre de questions : 40

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 SESSION DE JUILLET 2014 DCEM3 EPREUVE D OPHTALMOLOGIE. Nombre de questions : 40 FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 SESSION DE JUILLET 2014 DCEM3 EPREUVE D OPHTALMOLOGIE Nombre de questions : 40 Durée de l épreuve : 1 Heure Nombre de feuilles : 15 Vous avez

Plus en détail

Examens oculovisuels spécifiques

Examens oculovisuels spécifiques NORMES CLINIQUES Examens oculovisuels spécifiques Ces évaluations sont faites en réponse à des situations particulières. Quelques cas sont élaborés dans ce document. Examen en prévision d un ajustement

Plus en détail

ANATOMIE PHYSIOLOGIE DE L ŒIL

ANATOMIE PHYSIOLOGIE DE L ŒIL ANATOMIE PHYSIOLOGIE DE L ŒIL DR DEGDEG LAZHAR L œil et la vue L œil est inséré dans l orbite et protégé par un coussin de graisse. Il est irrigué par l artère ophtalmique, branche de la carotide interne,

Plus en détail

Tumeurs ophtalmiques. Notes préliminaires

Tumeurs ophtalmiques. Notes préliminaires Carcinome de la paupière................ 293 Carcinome de la conjonctive.............. 296 Mélanome malin de la conjonctive........ 300 Mélanome malin de l'uvée............... 304 Rétinoblastome.........................

Plus en détail

Programme scientifique Jeudi 27 janvier 2011. Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne

Programme scientifique Jeudi 27 janvier 2011. Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne Jeudi 27 janvier 2011 Conduites à tenir : l Ophtalmologiste en 1 re ligne Sous la présidence de A.P. BREZIN ALLOCUTION D OUVERTURE 9h30 A.P. BREZIN (Paris) MISES AU POINT INTERACTIVES 9h40 12 h30 Modérateur

Plus en détail

Sémiologie en ophtalmologie et explorations complémentaires

Sémiologie en ophtalmologie et explorations complémentaires 07/01/2016 GERARD Benoît L3 CR : SAIDI Sonia Système Neurosensoriel et Psychiatrie Professeur Denis Danielle 18 pages Plan Sémiologie en ophtalmologie et explorations complémentaires A. Rappels anatomiques

Plus en détail

Item 84 (item 271) : Pathologie des paupières Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 84 (item 271) : Pathologie des paupières Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 84 (item 271) : Pathologie des paupières Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Anatomie... 3 2. Pathologies... 4 3. Autres pathologies palpébrales...

Plus en détail

Sémiologie ophtalmologique élémentaire et explorations

Sémiologie ophtalmologique élémentaire et explorations 16/01/2017 GILAND Valentine D1 CR : VIGUIER Sarah Système Neurosensoriel et Psychiatrie Professeur Denis Danièle 20 pages Sémiologie ophtalmologique élémentaire et explorations Plan A- Rappels anatomiques

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OCULAIRES

LES TRAUMATISMES OCULAIRES UNIVERSITE CONSTANTINE 3 FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE 2016_2017 MODULE D OPHTALMOLOGIE 6 EME ANNEE MEDECINE LES TRAUMATISMES OCULAIRES M.BENLARIBI OBJECTIFS : Connaitre les principales lésions

Plus en détail

Chapitre 10 : Paupières voies lacrymales

Chapitre 10 : Paupières voies lacrymales Chapitre 10 : Paupières voies lacrymales 1. Pathologies palpébrales... 2 2. Voies lacrymales... 3 3. Orbite... 4 1 Chapitre 10 : Paupières voies lacrymales 1. Pathologies palpébrales La formation embryologique

Plus en détail

Pathologies du Cavalier King Charles & du King Charles Spaniel.

Pathologies du Cavalier King Charles & du King Charles Spaniel. «Il a loyalement et irrévocablement reconnu la supériorité de l homme et s est livré à lui corps et âme sans arrière pensée Il est le seul être vivant qui ait trouvé et reconnu un dieu indubitablement,

Plus en détail

notre vision, c est l avenir.

notre vision, c est l avenir. notre vision, c est l avenir. Institut de l œil des Laurentides 4800, rue Ambroise-Lafortune Boisbriand, Québec J7H 1S6 Téléphone : 450.419.OEIL (6345) Télécopieur : 450.434.YEUX (9389) institutdeloeil.com

Plus en détail

Item 100 (ex item 304) : Diplopie EVALUATIONS

Item 100 (ex item 304) : Diplopie EVALUATIONS Item 100 (ex item 304) : Diplopie EVALUATIONS 2013 1 Cas clinique : Item 127, 212, 304 Scénario : UMVF - Université Médicale Virtuelle Francophone Vous êtes praticien hospitalier ophtalmologiste dans un

Plus en détail

Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 20013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Diagnostic... 3 1.1. Circonstances de découvertes et signes fonctionnels...3

Plus en détail

LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE

LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Centre hospito-universitaire Constantine Service d Ophtalmologie Dr M.Benlaribi LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Enseignement des externes 2015-2016 Dr. M.Benlaribi INTRODUCTION La rétinopathie diabétique :

Plus en détail

Les patients autonomes sont envoyés au cabinet de l ophtalmologue de garde «externe»

Les patients autonomes sont envoyés au cabinet de l ophtalmologue de garde «externe» GENERALITES Fonctionnement de la garde le WE : Les patients autonomes sont envoyés au cabinet de l ophtalmologue de garde «externe» Les patients incapables de se mobiliser ( traumatisme, patient hospitalisé)

Plus en détail

Les bons conseils pour réussir un examen ophtalmologique

Les bons conseils pour réussir un examen ophtalmologique Docteur Guillaume PAYEN, vétérinaire Diplômé et secrétaire de l ECVO, Spécialiste en Ophtalmologie Consultant en Ophtalmologie, CHV Frégis, Arcueil Ancien Praticien hospitalier, unité d Ophtalmologie,

Plus en détail

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une sinusite ou être secondaire à une affection oculaire

Plus en détail

OSTEOME CHOROIDIEN. Dr Wilfried ROQUET. Centre Universitaire Ophtalmologique de Créteil

OSTEOME CHOROIDIEN. Dr Wilfried ROQUET. Centre Universitaire Ophtalmologique de Créteil Dr Wilfried ROQUET Presenté par Van Dyk en 1978 puis décrit simultanement en 1979 par Gass et William. La tumeur correspond à une ossification de la choroide avec des travées osseuses et des espaces caverneux

Plus en détail

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON Correction des différents défauts de vision Comment corriger les principaux défauts de vision? Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON Introduction 1. L œil normal (dissection) Plan 1. 1 Définition

Plus en détail

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons.

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons. 03/11/2008 Dr Diane Lazard Module ORL Otologie Rappel anatomique - Ensemble de cavité creusé dans le rocher - 3 compartiments : o Oreille interne (OI) o Oreille moyenne (OM) o Oreille externe (OE) Oreille

Plus en détail

ECOS OPTOMÉTRIE EXEMPLE DE CAS NON-INTERACTIF

ECOS OPTOMÉTRIE EXEMPLE DE CAS NON-INTERACTIF CAS EXEMPLE Évaluation de la Macula et de la Rétine (DISPONIBLE AU WWW.CEO-ECO.ORG) Voici un exemple de cas des ECOS des CEO-ECO qui est publié sur le site Web des CEO-ECO. ECOS OPTOMÉTRIE EXEMPLE DE CAS

Plus en détail