Céphalées en soins primaires Docteur, j ai mal à la tête. Dr Donald Rivest Neurologue MD FRCPC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Céphalées en soins primaires Docteur, j ai mal à la tête. Dr Donald Rivest Neurologue MD FRCPC"

Transcription

1 Céphalées en soins primaires Docteur, j ai mal à la tête Dr Donald Rivest Neurologue MD FRCPC

2 Après cette présentation, les participants seront en mesure de: 1- Réviser la physiopathologie de la migraine et de la céphalée de surconsommation médicamenteuse 2- Réviser les critères diagnostiques(classification ICHD- 3) 3- Distinguer la migraine chronique et épisodique. 4- Décrire les éléments d'une prise en charge de CQC 5- Déterminer la meilleure façon d'utiliser les agents pharmacologiques dans le traitement aigu 6- Comprendre les besoins individuels du patient dans le choix d un traitement préventif contre la migraine et souligner les différentes stratégies disponibles pour le traitement

3 Épidémiologie Ampleur du problème 4 millions (12%) de Canadiens souffrent de migraine épisodique 16% des femmes 8% des hommes Moyenne de 4 jours/an de travail manqué pour cause de migraine 86% consultent leur médecin

4

5 Histoire typique Marie-Hélène, 32 ans. Avocate en cabinet privé Céphalée depuis ménarche 12 ans (3-4 fois /mois) Augmentation après 1ère grossesse à 29 ans ( toujours 3-4 fois/mois mais durée de 2-3 j chaque fois) Céphalée bilatérale modérée à sévère pas franchement pulsatile sauf si effort Photophobie Si sévère devient non-fonctionnelle; nauséeuse, irritable et non-productive

6 suite Utilise Acétaminophène-Ibuprophène depuis adolescence Ajout Rizatriptan depuis 3 ans Réponse en 2 h Pas d effet secondaire Depuis 6 mois céphalée quotidienne matinale Utilise actuellement 1 co vers 6h00 am ID re: céphalée matinale quotidienne bonne réponse 1 fois sur 2 parfois vomit le rx Reprend 1 co en am ou pm (30-45 co par mois) depuis 3 mois Analgésie mineure (ibuprofen) 60 co par mois

7 suite Perte de 1-3 jour de travail par mois (génère anxiété) Exprime des difficultés dans vie conjugale Inquiète car oncle paternel mort d une tumeur cérébrale L examen neurologique est N incluant les fonds d oeil L examen du cou est signe de tension musculaire mobilité N et do palpation des régions sousoccipitales SV N et examen vasculaire N Semble anxieuse Désire investigation rapide ( désire voir le neurologue, une IRM cérébrale, un dx précis )

8 Étude de cas Approche dx et tx Quelles sont vos hypothèses disgnostiques? Y a-t-il des drapeaux rouges (Red Flags)? Investigation? Plan de traitement?

9

10

11 Critères de diagnostic Migraine épisodique Récidivant Progressif / Durée 2-72 heures 2/4 critères suivants Pulsatile Latéralisée Intensité modérée Augmentée à l effort 1/2 critères suivants No et/ou Vo Photo et/ou phonophobie (osmophobie)

12 Sites d action potentiels des facteurs déclencheurs Neurologic Clinics, Migraine, June 2001

13 Les signes d alarme... Essentiel d investiguer si Céphalée brutale, la pire jamais ressentie Céphalée progressive devenue quotidienne Nouvelle céphalée après 50 ans Céphalée déclenché par l effort, le vasalva ou relation sexuelle Présence d aura atypique Modifications du comportement, ralentissement psycho-moteur

14

15 Examens EEG de routine: peu utile TDM ou IRM : non justifiées à moins qu il y ait un changement important récent des caractéristiques des céphalées des antécédents de crises convulsives des signes ou des symptômes neurologiques focaux, sauf s ils sont typiques des symptômes d aura du patient Ponction lombaire s il existe une possibilité de : méningite, encéphalite, syndromes d hypo ou hypertension intra-crânienne, HSA

16 Maladie chronique??? La migraine peut-elle devenir quotidienne?

17

18 Céphalée quotidienne chronique ( > 15 j/mois depuis plus de 3 mois) Migraine épisodique Céphalée quotidienne Transformation migraine épisodique vers céphalées quotidiennes (CQC) Dans 75% des cas la cause est une transformation de migraine épisodique à chronique associé à une surconsommation Rx Loder E, Biondi D. Headache. 2003;43:

19 Céphalée quotidienne chronique Deux facteurs principaux sont à l'origine de la transformation de céphalées épisodiques en céphalées chroniques quotidiennes : Sur-utilisation abusive de traitements antalgiques et/ou suppressif Un facteur psychopathologique, notamment un évènement de vie à forte composante émotionnelle ou une co-morbidité psychiatrique.

20

21

22

23

24

25

26 Céphalée de surconsommation médicamenteuse Tous les médicaments peuvent être mis en cause, les plus souvent concernés sont cependant les médications en vente libre. A risque si > 8 jours par mois pendant plus de 3 mois Historique de migraines antérieures mal contrôlées 75% sont réversibles en 2-3 mois

27

28

29

30

31

32

33

34

35 Principes de Prévention Approche thérapeutique intégré

36 Prise en charge Compréhension de son problème essentiel Reconnaître les facteurs déclenchants et les conditions associées Tenir un journal des céphalées pour suivre : la fréquence des céphalées la gravité des céphalées (auto-évaluation échelle MIDAS) les médicaments et les doses utilisés, y compris les produits en vente libre la réponse au traitement (efficacité et effets indésirables) et la survenue de récidive

37 Traitement aigu But: stopper la progression, ou éliminer une crise de céphalée déjà entamée Principes: Agir tôt Utiliser la dose adéquate Pas trop souvent (Max 8 jours/mois)

38 Triptans Il faut savoir s adapter aux patients: type de migraine (high or low peak) sx accompagnateurs (nausée-vomissement) crainte effets secondaires expérience personnelle préférence d administration (per os, fondant, i.n., s.c.) Association avec AINS prn

39 Classes de médicaments dans le traitement de la migraine Médicaments d'ordonnance approuvés par Santé Canada Triptans 24 naratriptan almotriptan frovatriptan sumatriptan rizatriptan élétriptan zolmitriptan Dérivés de l ergot 24 tartrate d ergotamine dihydroergotamine AINS 9 diclofénac potassique pour solution orale (CAMBIA) Aucun autre médicament d'ordonnance ne répond aux critères d'approbation de Santé Canada pour le traitement ponctuel de la migraine Autres médicaments utilisés pour le traitement de la migraine 24 AINS Opiacés Barbituriques 24. Kriegler JS. In: Tepper SJ and Tepper DE, eds. The Cleveland Clinic Manual of Headache Therapy. (New York, NY: Springer), CAMBIA, monographie de produit. Tribute Pharmaceuticals Canada Ltd. 9 mars 2012.

40 Tolerabilité destriptans: mieux Effet 2 du SNC mieux Sx thoraciques Sumatriptan (Imitrex ) 50 mg 100 mg Sumatriptan (Imitrex ) 50 mg 100 mg Zolmitriptan (Zomig ) 2.5 mg 5 mg Zolmitriptan (Zomig ) 2.5 mg 5 mg Naratriptan (Amerge ) 2.5 mg Naratriptan (Amerge ) 2.5 mg Rizatriptan (Maxalt ) 5 mg 10 mg Rizatriptan (Maxalt ) 5 mg 10 mg Eletriptan (Relpax ) 40 mg 80 mg Eletriptan (Relpax ) 40 mg 80 mg Almotriptan (Axert ) 12.5 mg Almotriptan (Axert ) 12.5 mg, Adapte Ferrari MD et al. Lancet. 2001;358:

41 Considérations thérapeutiques Démontrer de l`empathie pour le patient mais établir contrat thérapeutique (prévoir effort) Évaluer le nombre de crises migraineuses sévères Revoir les facteurs déclenchants avec vos patients Considérer gains secondaires, mauvais diagnostic Considérer approche non-pharmacologique Administrer un médicament prophylactique adapté

42 Traitement préventif But: Diminuer la fréquence, l intensité et la durée des crises Indications: crises fréquentes ( 3-4 par mois) crises rares mais graves(aura prolongé,basilaire ) céphalées mixtes (sevrage) Ajuster selon le patient Petites doses croissantes Ré-évaluation périodique Durée 6-12 mois

43 Traitement préventif migraine épisodique et chronique -Bloquants (CORGARD, INDÉRAL) Antagonistes 5-HT2 (SANDOMIGRAN) Antidépresseurs (ELAVIL, AVENTYL;?) Bloquants calciques (SIBÉLIUM, ISOPTIN) Anticonvulsivants (ÉPIVAL, TOPAMAX, Neurontin, Lyrica) Toxine botulinique Autres possibles Tizanidine,AINS,riboflavine,magnésium

44 Prévention utilisée dans le monde Autres Nortriptyline 6% β-bloquant 7% 10% Verapamil 8% Amérique du Nord Propranolol 22% Amitriptyline 17% Autres 15% G5 EUROPE (France, Germany, Italy, Spain, and UK) Propranolol 33% Amitriptyline 10% Acide Valproique 1% Pizotifene 17% Gabapentin 4% Topiramate 14% Acide Valproique 12% β-bloquant 9% Flunarizine 15% Source: IMS MIDAS; 2002 RXs; N2C Migraine Products + top products used for G43 diagnosis code (which includes off-label products).

45

46

47 Onabotulinumtoxine A Toxine botulinique Approuvé en migraine chronique selon un protocole spécifique en clinique de migraine

48

49

50

51 Traitement CQC Identifier facteurs précipitants ou dx secondaires Viser tx suppressif < 8j par mois Favoriser AINS pour intensité légère Triptan adapté et utilisation précoce si possible Doit être associé au Tx préventif adapté Sevrage progressif et réaliste (25% vers 50%...) Si nécessaire protocole de Raskin modifié: À la maison: Migranal in ou DHE sc bid x 3 à 5 j À l hôpital: DHE mg et Maxéran 10 q 8 h x 3-5 j Prednisone 75 mg dose décroissante x 2 semaines? Phéno 60 à 100 mg si sevrage narcotique dose décroissante x 1 mois Débuter préventif 2 à 4 sem. avant début de sevrage ou Raskin Approche multi souhaitable

52 Période de questions

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX Groupe de travail du RRDBN Y.Perier, A.S.Sergent, E.Touchard, V.Lepelletier, S.Sladek FMC 2009 1 PLAN Migraine sans aura Epidémiologie Critères

Plus en détail

Recommandation Pour La Pratique Clinique

Recommandation Pour La Pratique Clinique Recommandation Pour La Pratique Clinique Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l adulte ( et chez l enfant) : aspects cliniques (et économiques) Octobre 2002 1 La migraine de

Plus en détail

une maladie handicapante

une maladie handicapante Qualité de vie une maladie handicapante Altération de la qualité de vie Pendant la crise et en inter-crise+++ A prendre en compte pour l instauration du traitement de fond Evaluer le handicap du migraineux

Plus en détail

La migraine : une maladie qui se traite

La migraine : une maladie qui se traite La migraine : une maladie qui se traite L évolution natuelle de la migraine Maladie fluctuante+++ Modification des symptômes avec l âge ++ : Moins de crises sévères Caractère pulsatile moins fréquent Plus

Plus en détail

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD 21 ème Forum de Rangueil Jeudi 15 octobre 2009 Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD L étude des comportements thérapeutiques des patients migraineux montre une surconsommation d antalgiques non-spécifiques,

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

mal de tête d installation subite 12/10 Éliminer une céphalée secondaire

mal de tête d installation subite 12/10 Éliminer une céphalée secondaire LES CÉPHALÉES 4 e Forum Département de médecine familiale et de médecine d urgence St-Georges de Beauce le 29 mai 2009 Les céphalées: objectifs Appliquer un algorithme diagnostique des céphalées Reconnaître

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans?

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans? Migraine : traitement de la crise Comment utiliser les triptans? 6 ème congrès national de lutte contre la douleur 19-20 Mars Alger Alain Serrie Service de Médecine de la douleur, médecine palliative et

Plus en détail

DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE

DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE SEPTEMBRE 2009 A. AUTRET, TOURS au moins 5 crises : de MIGRAINE SANS AURA 4 72 heures, 2 des caractères : 1 signe d accompagnement : modérée ou sévère, pulsatile,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

MIGRAINE - TRAITEMENT

MIGRAINE - TRAITEMENT MIGRAINE - TRAITEMENT Restauration d une bonne qualité de vie Adapté à chaque patient Reposant sur trois axes : éviction des facteurs déclenchants traitement de crise traitement prophylactique ANAES 2002

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. SAETD Alger 20 octobre 2016

Migraine : traitement de la crise. SAETD Alger 20 octobre 2016 Migraine : traitement de la crise SAETD Alger 20 octobre 2016 Recommandations ANAES Traitement médicamenteux Migraine: maladie sous-diagnostiquée 30 à 45% des migraineux n ont jamais consulté, ignorent

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

Traitement actuel de la migraine

Traitement actuel de la migraine Traitement actuel de la migraine Pr M. AIT- KACI - AHMED Chef du Service de Neurologie E.H.S Ali Aït Idir (Alger) Alger, 04 Juin 2009 Importance du sujet 1. Sur le plan médical - 12 à 15 % de la population

Plus en détail

CEPHALEES ET MIGRAINE DIAGNOSTIC

CEPHALEES ET MIGRAINE DIAGNOSTIC CEPHALEES ET MIGRAINE DIAGNOSTIC LES CÉPHALÉES PRINCIPALES CAUSES DE CÉPHALÉES Céphalées primaires 66% chez le sujet âgé, 90% chez le jeune Céphalées secondaires C. de tension Migraine C. déclenchées par

Plus en détail

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS Céphalées 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée EPU DENAIN -14 novembre 2006 Dr Kubat-Majid14 novembre 2006 Dr KUBAT-MAJID Céphalées 1 Mise au point sur la migraine

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 GYNERGENE CAFEINE, comprimés B/20 (CIP : 304 678-7) Laboratoire CENTRE SPECIALITES PHARMACEUTIQUES Ergotamine (tartrate de) Caféine anhydre Code ATC : N02CA52

Plus en détail

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES LA MIGRAINE SANS AURA ou MIGRAINE COMMUNE Il est recommandé d utiliser les critères diagnostiques établis en 1988 par l International

Plus en détail

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans)

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Recommandations pour la pratique clinique Septembre 2004 (ANAES) CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Définition

Plus en détail

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond LES ANTIMIGRAINEUX Migraine : maladie qui peut être handicapante selon fréquence, durée, intensité des crises, signes d accompagnement (digestifs), retentissement sur la vie quotidienne, professionnelle,

Plus en détail

La migraine : Àla fin d une journée de clinique régulière, ce qu il faut garder en tête. Marie souffre-t-elle de migraines?

La migraine : Àla fin d une journée de clinique régulière, ce qu il faut garder en tête. Marie souffre-t-elle de migraines? : ce qu il faut garder en tête Stéphane Ledoux, MD Le cas de Marie Marie, une dentiste âgée de 29 ans, vous consulte pour son examen annuel périodique. Lors de la revue des systèmes, elle vous fait part

Plus en détail

Les céphalées J.Sommer N.Vokatch

Les céphalées J.Sommer N.Vokatch Les céphalc phalées J.Sommer N.Vokatch Objectifs: Connaître les critères res diagnostiques des céphalées primaires Connaître les critères res de gravité Savoir évaluer l impact l socio-professionnel et

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA MIGRAINE. programme aux résidents de neurologie

TRAITEMENT DE LA MIGRAINE. programme aux résidents de neurologie TRAITEMENT DE LA MIGRAINE programme aux résidents de neurologie LA MIGRAINE Classification I.H.S. 1.1 Migraine sans aura 1.2 Migraine avec aura 1.2.1 Migraine avec aura typique 1.2.2 Migraine avec aura

Plus en détail

MIGRAINE SANS AURA : critères diagnostiques selon l International Headache Society (IHS)

MIGRAINE SANS AURA : critères diagnostiques selon l International Headache Society (IHS) LES MIGRAINES 1 M. sans aura 2 Aura avec céphalée migraineuse ou non 3 Aura sans céphalée 4 M. hémiplégique 5 M. rétinienne 6 M. basilaire 7 M. compliquée 8 Equivalents migraineux chez l enfant 9 M. probable

Plus en détail

CEPHALEES DU Douleur 7 Avril 2017

CEPHALEES DU Douleur 7 Avril 2017 CEPHALEES DU Douleur 7 Avril 2017 Dr A.S. Koskas Sergent Consultation Migraine Traitement de la Douleur CHU Clémenceau de Caen CH de Bayeux Céphalées primaires Migraine Céphalée de tension Algie vasculaire

Plus en détail

MIGRAINE - CÉPHALÉES

MIGRAINE - CÉPHALÉES MIGRAINE - CÉPHALÉES MIGRAINE EPIDÉMIOLOGIE «OMS : à l échelle sociétale parmi les vingt maladies les plus invalidantes» MIGRAINE EN FRANCE : PRÉVALENCE Population adulte Études Grim 2 * et Framig 3 **

Plus en détail

MIGRAINE DE L ENFANT

MIGRAINE DE L ENFANT MIGRAINE DE L ENFANT Pathologie fréquente : 1ère cause de céphalée primaire récurrente de l enfant Pathologie mal connue : Facteurs psychologiques déclenchent les accès migraineux Excès d examens complémentaires

Plus en détail

Prophylaxie et migraine chronique

Prophylaxie et migraine chronique Dr Élizabeth Leroux, MD, FRCPC CHUM, Clinique des céphalées Prophylaxie et migraine chronique Prise en charge de la migraine par le pharmacien Cet événement est rendu possible grâce à Objectifs Céphalée

Plus en détail

Migraine et mal de tête : des "casse-tête"

Migraine et mal de tête : des casse-tête Migraine et mal de tête : des "casse-tête" Tous concernés! De quoi s agit-il? Les migraines ne doivent pas être confondues avec les céphalées de tension, communément appelées les "maux de tête". En effet,

Plus en détail

MIGRAINES. par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009

MIGRAINES. par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009 MIGRAINES par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009 1 Epidémiologie (I) Prévalence : 12,4% 16,5 % de femmes 8,3 % d hommes Age : 86 % entre 20 et 50 ans 75 % se savent migraineux, 25 % l ignorent Nombre

Plus en détail

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique.

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique. MIGRAINES Diagnostic Critères IHS de la migraine SANS AURA : 5 crises 4-72 heures sans traitement 2 caractéristiques suivantes : Unilatérales Pulsatiles Modérées ou sévères Aggravation par activités physiques

Plus en détail

Fiche de transparence

Fiche de transparence Supplément aux Folia Pharmacotherapeutica Centre Belge d Information Pharmacothérapeutique Fiche de transparence Antimigraineux Mai 2012 LES FICHES DE TRANSPARENCE But Les Fiches de transparence ont pour

Plus en détail

Céphalées par abus médicamenteux. Pr André Pradalier Pr Claire Le Jeunne 17 Mars 2005

Céphalées par abus médicamenteux. Pr André Pradalier Pr Claire Le Jeunne 17 Mars 2005 Céphalées par abus médicamenteux Pr André Pradalier Pr Claire Le Jeunne 17 Mars 2005 Définition Céphalées d allure migraineuse et ou tensive survenant plus de 15 jours par mois chez un patient aux antécédents

Plus en détail

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran La migraine Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran plan Introduction Epidémiologie Physiopathologie Clinique Migraine sans aura (MSA) Migraine avec aura (MA) Autres types de migraine Complications

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 DESERNIL 1,65 mg, comprimé B/20 (CIP: 302 982-0) Laboratoire CENTRE SPECIALITES PHARMACEUTIQUES Méthysergide (maléate de) Code ATC : N02CA04 (alcaloïde de

Plus en détail

céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale

céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale définition céphalées Douleur de l extrémité céphalique et faciale Toute céphalée n est pas une migraine+++ interrogatoire Début : brutal? À l effort? Signes d accompagnements : nausées, signes neurologiques+++,oculaires,

Plus en détail

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit!

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Les triptans quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Les triptans, des agonistes sélectifs

Plus en détail

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant?

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fiche de consultation Migraine de l enfant 1 1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fratrie : Niveau scolaire (classe) : Situation vis-à-vis du travail scolaire : Bon Moyen En difficulté

Plus en détail

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalées de tension Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalée de tension : une maladie hétérogène La plus fréquente des céphalées primaires Diagnostic basé sur l interrogatoire Manque de spécificité

Plus en détail

LA MIGRAINE. GROUPEX; décembre 2015

LA MIGRAINE. GROUPEX; décembre 2015 LA MIGRAINE GROUPEX; décembre 2015 LA MIGRAINE La migraine est une pathologie chronique, évoluant par crises : ces crises sont des céphalées unilatérales, pulsatiles, accompagnées de nausées et/ou de vomissements,

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

Gestion inrmière du migraineux en crise

Gestion inrmière du migraineux en crise Gestion inrmière du migraineux en crise P. Gilet 18/09/2009 La migraine est mal perçue car elle ne se voit pas, de plus elle est épisodique => on y croit pas (crise courte) Automédication Épidémiologie

Plus en détail

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS TRAITEMENT DE LA MIGRAINE I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES PARACETAMOL PEU OU PAS EFFICACE ASSOCIATIONS ASPIRINE-METOCLOPRAMIDE (CEPHALGAN MIGPRIV ) -ANTINFLAMMATOIRES -TRIPTANS BIPROFENID 1

Plus en détail

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence On pose fréquemment le diagnostic de migraine sévère à l urgence. Bien que ce soit un diagnostic commun,

Plus en détail

CÉPHALÉES ET MIGRAINE. Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris

CÉPHALÉES ET MIGRAINE. Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris CÉPHALÉES ET MIGRAINE Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris AMIFORM 17 et 18 Octobre 2012 GÉNÉRALITÉS Pathologie fréquente souvent sous estimée or : Menace parfois vitale Pronostic

Plus en détail

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004 11/02/10 Structures sensibles du crâne neurogénétique Cheveux Cuir chevelu Tissu sous cutané Périoste Os Dure mère Méninges molles Cerveau vaisseaux MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG JNMG 2011 - AC Benoteau 1 Conflits d intérêts Anne-Claire Benoteau Membre du CA de la SFDRMG Cédric Bonifacj Néant JNMG 2011 - AC Benoteau 2 Les

Plus en détail

Migraine: Quoi de Neuf? Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi

Migraine: Quoi de Neuf? Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi Migraine: Quoi de Neuf? 2014 Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi Migraine Prevalence (%) Prévalence 10 à 15% de la population mondiale USA 26 million adultes migraineux Pic

Plus en détail

Céphalées et algies faciales Recommandations thérapeutiques. www.headache.ch. Révision 2010, 7ème édition

Céphalées et algies faciales Recommandations thérapeutiques. www.headache.ch. Révision 2010, 7ème édition Céphalées et algies faciales Recommandations thérapeutiques Révision 2010, 7ème édition avec traitement des céphalées par le médecin de famille www.headache.ch 1 2 Sommaire Introduction 2 Différence fondamentale

Plus en détail

Sevrage du patient alcoolodépendant

Sevrage du patient alcoolodépendant Sevrage du patient alcoolodépendant 1/17 Motivation Le 1 er temps de la prise en charge = temps de renforcement de la motivation. Objectif : proposer au patient un sevrage s il est prêt, sinon l aider

Plus en détail

Prise en charge de la migraine

Prise en charge de la migraine 18 HENRY Page 107 Mardi, 13. mai 2008 3:14 15 Ensemble face à la douleur : prévention, traitement et prise en charge United against pain: prevention, treatment and management of pain 2005 Elsevier SAS.

Plus en détail

Migraines de l'adulte : reconnaître, traiter, accompagner

Migraines de l'adulte : reconnaître, traiter, accompagner DOI : 10.1684/med.2007.0175 STRATÉGIES Pierre Gallois, Jean-Pierre Vallée, Yves Le Noc Société Française de Documentation et de Recherche en Médecine Générale Mots clés : migraine, diagnostic, médicament,

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE

LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE DE LOURDES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES : 6 millions de CS par an 1,4 milliards d euros de coûts directs et 5-10 fois plus de coûts indirects Coût de la prise en charge de

Plus en détail

Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet des antimigraineux, suivies par la Fiche de transparence de Mai 2012.

Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet des antimigraineux, suivies par la Fiche de transparence de Mai 2012. Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet des antimigraineux, suivies par la Fiche de transparence de Mai 2012. Prise en charge de la migraine Date de recherche jusqu au

Plus en détail

la FMC Céphalées chroniques, identifier la migraine objectifs

la FMC Céphalées chroniques, identifier la migraine objectifs 2281-037-043-fmcB 9/03/04 18:51 Page 37 la du généraliste vendredi 12 mars 2004 dossier n 2281 Céphalées chroniques, cahier détachable La consultation d un patient céphalalgique demande du temps. Sous

Plus en détail

Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques

Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques Dr Dahmane Nabila Service de pédiatrie, CHU Bab El Oued 10 ème congrès de lutte contre la douleur 8-9 Octobre 2015, Hôtel El Aurassi Introduction Quelle

Plus en détail

Migraines, céphalées de tension, céphalées chroniques : comment s y retrouver? quels traitements proposer?

Migraines, céphalées de tension, céphalées chroniques : comment s y retrouver? quels traitements proposer? Migraines, céphalées de tension, céphalées chroniques : comment s y retrouver? quels traitements proposer? DR B.TOURNIAIRE CENTRE DE LA DOULEUR ET DE LA MIGRAINE DE L ENFANT HÔPITAL TROUSSEAU - PARIS SAETD

Plus en détail

La céphalée compte parmi les raisons les plus fréquentes qui

La céphalée compte parmi les raisons les plus fréquentes qui Exclusivement sur le web Révision clinique Lignes directrices sur la prise en charge en soins primaires des céphalées chez l adulte Werner J. Becker MD FRCP(C) Ted Findlay DO CCFP Carmen Moga MD MSc N.

Plus en détail

Haiel ALCHAAR Neurologue Évaluation et Traitement de la Douleur et des Céphalées

Haiel ALCHAAR Neurologue Évaluation et Traitement de la Douleur et des Céphalées Haiel ALCHAAR Neurologue Évaluation et Traitement de la Douleur et des Céphalées PHYSIOPATHOLOGIE DE LA MIGRAINE 1. Migraine sans aura CASCADE PHYSIOPATHOLOGIQUE DE LA CRISE DE MIGRAINE Facteurs déclenchants

Plus en détail

CÉPHALÉES CHRONIQUES: LE GRAND DÉBROUSSAILLAGE

CÉPHALÉES CHRONIQUES: LE GRAND DÉBROUSSAILLAGE CÉPHALÉES CHRONIQUES: LE GRAND DÉBROUSSAILLAGE Dr Elizabeth Leroux, MD, FRCPC Professeur Adjoint de clinique, Neurologie Centre Hospitalier Universitaire de Montréal Journées Montfort 2015, Vendredi 17

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 18 avril 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 18 avril 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 avril 2007 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du 15

Plus en détail

II. Céphalées chroniques quotidiennes... 5. III. Céphalée par abus médicamenteux.. 18

II. Céphalées chroniques quotidiennes... 5. III. Céphalée par abus médicamenteux.. 18 Référentiel Démarche diagnostique générale devant une céphalée chronique quotidienne (CCQ) Prise en charge d une CCQ chez le migraineux : céphalée par abus médicamenteux et migraine chronique Recommandations

Plus en détail

CENTRE&HOSPITALIER&UNIVERSITAIRE&DE&NICE& DEPARTEMENT&HOSPITALO2UNIVERSITAIRE&DE&MEDECINE&D URGENCE&

CENTRE&HOSPITALIER&UNIVERSITAIRE&DE&NICE& DEPARTEMENT&HOSPITALO2UNIVERSITAIRE&DE&MEDECINE&D URGENCE& CENTRE&HOSPITALIER&UNIVERSITAIRE&DE&NICE& DEPARTEMENT&HOSPITALO2UNIVERSITAIRE&DE&MEDECINE&D URGENCE& Protocole&de&service&accueil&des&urgences& Titre Prise en charge d une céphalée aux urgences - Migraine

Plus en détail

MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT*

MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT* !287!_MG899_DOS_lanteri-minet 4/04/13 11:14 Page 287 DOSSIER 287 SOMMAIRE 287 Migraine de l adulte 288 Place des examens complémentaires 289 Comment évaluer le handicap du migraineux? Traitements médicamenteux

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

Cas-cliniques céphalées

Cas-cliniques céphalées Cas-cliniques céphalées Cas N 1 Un homme de 48 ans sans antécédent, présente brutalement lors d un éternuement, une céphalée diffuse et d emblée très intense, suivie de vomissements Vous le voyez 1 heure

Plus en détail

Diagnostiquer et traiter une céphalée récurrente de l'enfant

Diagnostiquer et traiter une céphalée récurrente de l'enfant Diagnostiquer et traiter une céphalée récurrente de l'enfant Elisabeth Fournier-Charrière CETD, CHU Bicêtre avec la participation de l'équipe du centre de la migraine de l enfant de Trousseau 2015 Tom,

Plus en détail

TRAITEMENTS. Caen 2015 DU douleur

TRAITEMENTS. Caen 2015 DU douleur TRAITEMENTS Prise en charge Expliquer, rassurer: Maladie non dangereuse Parfois très gênante, parfois handicapante Cause de la migraine : héréditaire, familiale Rôle des facteurs déclenchants Ce n est

Plus en détail

Polymédication (in)évitable?

Polymédication (in)évitable? Polymédication (in)évitable? Prof Olivier Bugnon Pharmacie de la PMU Ecole de Pharmacie Genève-Lausanne Jeudi de la PMU interdisciplinaire «Ensemble, évitons l évitable» 18.06.2015 Etude sur 1 751 841

Plus en détail

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Atelier : Perles cliniques en dermatologie chez l adulte 1. reconnaître les différents types de lésions cutanées; 2. utiliser le diagnostic

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

Céphalées de l enfant. Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux

Céphalées de l enfant. Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux Céphalées de l enfant Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux Objectifs du cours N 98. Céphalée aiguë et chronique chez l'adulte et l'enfant - Diagnostiquer une céphalée aiguë et une céphalée

Plus en détail

CEPHALEES ET ALGIES FACIALES RECOMMANDATIONS THERAPEUTIQUES. avec traitement des céphalées par le médecin de famille. www.headache.

CEPHALEES ET ALGIES FACIALES RECOMMANDATIONS THERAPEUTIQUES. avec traitement des céphalées par le médecin de famille. www.headache. Schweizerische Kopfwehgesellschaft Société Suisse pour l étude des céphalées Società Svizzera per lo studio delle cefalee Societad svizra per il studi del mal il tgau Révision 2008, 6e édition CEPHALEES

Plus en détail

Médicaments, libido et aspects interpersonnels

Médicaments, libido et aspects interpersonnels Médicaments, libido et aspects interpersonnels 11 octobre 2011 Jean Leblanc, m.d. psychiatre Clinique des troubles de l humeur Hôpital du Sacré-Coeur, Montréal Quelle est la différence entre l ignorance

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CEPHALEES BRUTALES DANS LE SERVICE D URGENCES

PRISE EN CHARGE DES CEPHALEES BRUTALES DANS LE SERVICE D URGENCES PRISE EN CHARGE DES CEPHALEES BRUTALES DANS LE SERVICE D URGENCES Dr Taurin Gregory, chef de service, unité de neurologie, Saint Malo Trucs et Astuces CONSULTATIONS TRES FREQUENTES ETIOLOGIES MULTIPLES

Plus en détail

A NE PAS RATER CAR TYPIQUE!!!

A NE PAS RATER CAR TYPIQUE!!! A NE PAS RATER!!!! CEPHALEE aigue CHEZ UN NON CEPHALALGIQUE les alarmes.(confusion,effort,fièvre,nuque raide.). hémorragie méningée,méningite,phlébite.. poussée HTA bof. CEPHALEE persistante CHEZ NON CEPHALALGIQUE

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS : GUIDE D UTILISATION DES OPIACÉS

SOINS PALLIATIFS : GUIDE D UTILISATION DES OPIACÉS SOINS PALLIATIFS : GUIDE D UTILISATION DES OPIACÉS Présenté par : Dr Réal Villemure Département clinique de médecine générale Le 8 janvier 2002 SOINS PALLIATIFS : GUIDE D'UTILISATION DES OPIACÉS Ce que

Plus en détail

LES CEPHALEES I- INTRODUCTION

LES CEPHALEES I- INTRODUCTION Cours Magistraux Pr. S. AIDI LES CEPHALEES I- INTRODUCTION La céphalée désigne classiquement une douleur ressentie au niveau du crâne. Les céphalées sont extrêmement fréquentes et relèvent de causes multiples.

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 22 décembre 2004 HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 Laboratoires EXPANSCIENCE

Plus en détail

La migraine M BOULIN 2014

La migraine M BOULIN 2014 La migraine M BOULIN 2014 Cas clinique Mlle B Q1 Mlle B, 28 ans se dit migraineuse mais ne sait pas trop quoi prendre au moment de ses crises. Que lui dire? Réponse 1 Sans être médecin, vous devez quand

Plus en détail

Docteur J ai mal a la tête ou comment 20 Millions de patients sont en quête du Graal RESEAU DOULEUR FRANCHE COMTÉ 30 MAI 2013

Docteur J ai mal a la tête ou comment 20 Millions de patients sont en quête du Graal RESEAU DOULEUR FRANCHE COMTÉ 30 MAI 2013 Docteur J ai mal a la tête ou comment 20 Millions de patients sont en quête du Graal RESEAU DOULEUR FRANCHE COMTÉ 30 MAI 2013 Migraine Céphalées tensives Névralgies AVF HPC Sinusite SADAM Douleurs stomato

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 SEGLOR 5 mg, gélule B/30 (CIP: 321 899-8) SEGLOR LYOC 5 mg, lyophilisat oral B/30 (CIP: 334 062-4) Laboratoire UCB PHARMA dihydroergotamine (mésilate de)

Plus en détail

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Cours MMD3507 Le stage obligatoire de médecine familiale à l externat n exige pas de stage préalable. Il peut donc prendre à chacune des périodes dans

Plus en détail

CEPHALEES ET ALGIES FACIALES Diagnostic selon les critères actuels de l IHS "http://www.i-h-s.org/".

CEPHALEES ET ALGIES FACIALES Diagnostic selon les critères actuels de l IHS http://www.i-h-s.org/. 1 Il faut séparer : CEPHALEES ET ALGIES FACIALES Diagnostic selon les critères actuels de l IHS "http://www.i-h-s.org/". Céphalées primaires (idiopathiques) - Origine inconnue : ces céphalées ont des caractéristiques

Plus en détail

A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques?

A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques? A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques? Dr Nadia Bouamrane N Médecine Interne-Douleur Généralités «Mi-graine» Hemi- crâne,hemi-graine,migraine Galien

Plus en détail

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS DOULEUR ET CANCER Dr Catherine. CIAIS IFSI le 2 février 2010 OBJECTIFS Savoir évaluer une douleur cancéreuse Connaître les différents types de douleur en cancérologie Mécanismes Étiologies Stratégies thérapeutiques

Plus en détail

Migraines, céphalées et statut hormonal

Migraines, céphalées et statut hormonal Migraines, céphalées et statut hormonal Vincent Cahagne, service de neurologie et équipe mobile d accompagnement et de soins palliatifs, Chu Rennes Migraine et puberté Le début de la migraine Le début

Plus en détail

ÉPHALÉES chez les enfants et les adolescents

ÉPHALÉES chez les enfants et les adolescents C ÉPHALÉES chez les enfants et les adolescents Les céphalées sont des motifs fréquents de consultation de la population pédiatrique en pratique clinique. Les parents veulent non seulement savoir la cause

Plus en détail

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Marie-Josée Filteau, MD, FRCP(C) Patricia Gravel Clinique Marie-Fitzbach Plan Stress au travail Burnout Trouble de l adaptation Dépression majeure Troubles

Plus en détail

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP)

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) Réponses à vos inquiétudes Pour vous, pour la vie Quel est le principe de l ACP? La technique d analgésie contrôlée par le patient (ACP) que vous propose votre

Plus en détail

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs Plan et objectifs Synthèse de la conférence CAO2010 (l imparfait au présent) Les trois grandes raisons pour lesquelles un enfant semble ne pas apprendre De qui parle-t-on: Quelques histoires Que peut apporter

Plus en détail

Lifting. The Burden. Campagne mondiale pour réduire le fardeau de la morbidité liée aux céphalées

Lifting. The Burden. Campagne mondiale pour réduire le fardeau de la morbidité liée aux céphalées 8209 wiro headache booklet-fr.qxp 16/01/2007 08:33 Page 1 Lifting The Burden Campagne mondiale pour réduire le fardeau de la morbidité liée aux céphalées Campagne menée conjointement par l'oms, la World

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

HTA. rapport technologique. Les triptans dans la crise aiguë de migraine : comparaison de l efficacité clinique et du rapport coût-efficacité

HTA. rapport technologique. Les triptans dans la crise aiguë de migraine : comparaison de l efficacité clinique et du rapport coût-efficacité Canadian Agency for Drugs and Technologies in Health Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé rapport technologique HTA numéro 76 mars 2007 Les triptans dans la crise aiguë de

Plus en détail