RELPAX. hydrobromure d élétriptan

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RELPAX. hydrobromure d élétriptan"

Transcription

1 RELPAX hydrobromure d élétriptan

2 * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion

3 * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion

4 * Absorption : - bonne per os - pic plasmatique 1,5 h après administration - T1/2 = 5 h - Biodisponibilité : 50% - AUC et Cmax croissent quand administration proche d un repas riche en graisses.

5 * Distribution - volume de distribution (voie IV) = 138 L - liaison aux protéines plasmatiques : 85 %

6 * Métabolisation - l élétriptan est en 1er lieu métabolisé par le cyt P450, isoenzyme 3A4 (au niveau hépatique) en N- déméthyl élétriptan - une participation de cyt P450 2D6 a été démontrée in vitro

7 - le métabolite N-déméthylé est le seul métabolite actif connu - sa 1/2 vie est estimée à 13 h - sa Cplasm est 10 à 20 % de celle de la drogue parent conséquence : il contribue peu à l effet global

8 * Elimination - T1/2 él = 4 h - clairance rénale suite à l administration per os est de 3,9 L/h - clairance non rénale = environ 90 % de la clairance totale

9 -Comparaison aux autres triptans-

10 Pharmacocinétique : cas particuliers Age -la pharmacocinétique de l élétriptan n est généralement pas affectée par l âge peu de données expérimentales cf pression sanguine statistiquement hausse significative de la 1/2 vie du produit entre les sujets adultes jeunes et les personnes plus âgées

11 Sexe - pharmacocinétique non affectée Origine de la population - Etudes menées d une part dans les pays occidentaux et d autre part au japon - Aucune différence significative au niveau pharmacocinétique n a été observée

12 Cycle menstruel - Etude sur 16 femmes - Les pharmacocinétiques de l élétriptan restent régulières durant les différentes phases du cycle

13 Insuffisance rénale - pas de modification significative de la clairance (et ceci que l insuffisance soit légère, modérée ou sévère) - On a cependant constaté dans ces populations des élévations de pression artérielle lors du traitement

14 Insuffisance hépatique - si sévère : effets sur le métabolisme de la molécule non évalués - si légère ou modérée : augmentation de l AUC (+30 %), de la Cmax (+18 %), et de la 1/2 vie

15 * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion

16 Effets indésirables

17 - Sérieux événements cardiaques (dont certains mortels) ont été relevés suite à l utilisation d agonistes 5-HT 1 * très rares * rapportés chez des patients ayant des facteurs de risques

18 -Les EI fréquents (>1/100 et <1/10) sont : asthénie, symptômes thoraciques, céphalées, douleurs abdominales, douleurs dorsales, frissons, sensation de constriction de la gorge, sensation de chaleur ou bouffée vasomotrice, palpitations, tachycardies, nausées, sécheresse buccale, fatigabilité musculaire, somnolence, vertiges, transpiration

19 - Lors des études cliniques, on a constaté que 8,3 % des patients traités au long terme pour migraines récurrentes avaient interrompu leur traitement à cause des effets indésirables

20 énements plus fréquents sur le groupe traité par RELPAX que par placebo, et avec e incidence supérieure ou égale à 2%

21 FINALEMENT : - le RELPAX est généralement bien toléré - La plupart des effets secondaires sont modérés et transitoires - Leur incidence n est pas affectée par : le sexe, l âge ou l origine des patients - La fréquence des effets secondaires est la même lors de l utilisation concomitante d autres médicaments de prophylaxie de la migraine, ou d un traitement hormonal substitutif, ou d une contraception orale

22 CONTRE- INDICATIONS

23 * Maladie coronarienne avérée, incluant une cardiopathie ischémique (angine de poitrine, antécédents d IDM ou ischémie silencieuse confirmée), signes et symptômes de cardiopathies ischémiques * Arythmies ou insuffisance cardiaque * Maladie vasculaire périphérique * Antécédents d AVC * HTA modérée à sévère, ou patients souffrant d une HTA légère mais non traitée * Insuffisance hépatique sévère

24 * Migraine hémiplégique, basilaire, ophtalmique, «atypiques» * Allergie ou hypersensibilité à l élétriptan ou à l un des excipients Le RELPAX ne doit être instauré qu à la suite d un diagnostic précis de migraine

25 INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

26 Viennent du fait que l élétriptan est fortement métabolisé au niveau hépatique par le cyt P450 isoenzyme 3A4 * Dans les 24 h qui précèdent ou suivent la prise d élétriptan : ne pas administrer l ergotamine ou ses dérivés (méthysergide y compris) * Eloigner de 72 h l administration : -d un autre type d agonistes des récépteurs 5HT 1 -d un inhibiteur puissant du CYP3A4 (kétoconazole, itraconazole, érythromycine, clarithromycine, josamycine) -d un inhibiteur de protéase du HIV (ritonavir, indinavir, nelfinavir)

27 GROSSESSE - ALLAITEMENT?

28 En cours de grossesse, l élétriptan ne sera utilisé que s il est clairement nécessaire Il convient d éviter l allaitement pendant les 24 h qui suivent le traitement

29 SURDOSAGE

30 - Aucun cas n a été relevé en essais cliniques - En phase III furent testées des doses journalières de 160 mg (soit le double de la dose maximale recommandée aujourd hui) : on a observé hypertension et autres symptômes cardio-vasculaires Il n existe pas d antidote spécifique à l élétriptan - En cas d intoxication sévère, une procédure de soins intensifs sera mise en place (oxygénation, ventilation, monitoring, soutien du système cardio-vasculaire) - Les effets de l hémodialyse ou de la dialyse péritonéale sur la concentration plasmatique de l élétriptan sont inconnus

31 * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion

32 * Comprimés d hydrobromure d élétriptan : - 20mg - 40mg * Les comprimés sont orange, ronds, de forme convexe, pelliculés Ils sont identifiables par l inscription du dosage d un côté (REP20 / REP40) et «Pfizer» de l autre * Conditionnement sous blister de 2 ou 3, puis en emballage cartonné (boîtes de 2, 6 et 10 comprimés) * Conservation à température ambiante = 25 C(avec une marge comprise entre 15 et 30 C)

33

34 FORMULATION Principe actif : hydrobromide d élétriptan Excipients Cellulose microcristalline : diluant (et liant) lactose monohydraté : diluant (et liant) sodium croscarmellose : désagrégent stéarate de magnésium : antigrippant dioxyde de titane (E171) : opacifiant hypromellose : agent de pelliculage triacétine : plastifiant FD&C Yellow No. 6 = jaune orangé : colorant

35 * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion

36 Efficacité évaluée par 8 études en double aveugle contre placebo * Les 8 ont utilisé le dosage à 40 mg 7 ont évalué le dosage à 80 mg 2 ont inclus le 20 mg * 7 des 8 études ont été pratiquées sur adultes, avec une prédominance féminine (85%) caucasienne (94%), d âge moyen 40 ans (l âge variant de 18 à 78 ans) * La 8ème étude concernait les adolescents (11 à 17ans)

37 La réponse à la migraine (définie comme une réduction de la sévérité du mal de tête d une douleur modérée à sévère à une douleur anodine ou absente) a été évaluée à partir de 2 h après l administration et jusqu à 24 h postdose les symptômes associés tels que nausées, vomissements, photophobie, phonophobie ont aussi été évalués Chez l adulte, il a été autorisé une seconde dose de Relpax 2 à 24 h après le traitement, pour les migraines récurrentes ou persistantes. L incidence et l utilisation de ces traitements additionnels ont aussi été enregistrées

38 Dans les 7 études chez l adulte, le pourcentage de patients obtenant une réponse à la migraine 2 h après traitement fut significativement meilleur parmi les patients recevant le Relpax comprimés (et ceci à toutes les doses)comparé à ceux recevant le placebo Observons les taux de réponse à 2 h post-dose :

39

40

41 Les patients furent autorisés à utiliser un traitement additionnel sous la forme d une seconde dose d élétriptan ou un autre médicament dans les 2 à 24 h suivant la dose initiale pour soulager leur douleur Les résultats sont regroupés dans le graphique 2 Il faut noter que le protocole n autorisait pas la prise d une seconde dose durant les 2 premières heures suivant la dose initiale

42

43 L efficacité du Relpax n est pas affectée par la durée de la crise, le sexe, l âge du patient (quand > 18 ans), la relation avec le cycle menstruel ou l utilisation concomitante d un contraceptif oral ou d une thérapie hormonale substitutive Dans l unique étude menée sur les adolescents (274 sujets), il n a pas été observé de différences significatives entre les groupes de traitement : le taux de réponse était de 57 % à la fois pour le Relpax 40 mg et le placebo D où l indication du Relpax dans le traitement de la crise céphalique de la migraine avec ou sans aura, chez l adulte de 18 à 65 ans

44 COMPARAISON DE L EFFICACITE PAR RAPPORT AUX AUTRES TRIPTANS 1) Amélioration de la douleur à 2 h post-dose

45 2) Absence de douleur à 2 h post-dose Le «rectangle» définit la zone d intervalle de confiance égale à 95 % pour 100 mg de sumatriptan

46 BILAN

47 SUITE AUX ESSAIS CLINIQUES : CONSEILS A DONNER AU PATIENT -Prendre 1 comprimé (20 ou plus souvent 40 mg selon la prescription du médecin) dès que vous sentez que la migraine arrive (Relpax doit être pris dès le début d une crise de céphalée migraineuse. Toutefois, il est également efficace à un stade ultérieur) -Si le mal de tête s améliore, mais revient après 2 h, vous pouvez prendre un second comprimé - Si le premier comprimé ne vous a pas aidé du tout, ne pas prendre un second comprimé sans l avis du médecin La dose maximale journalière est de 80 mg

48 * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion

49 On recherche : un traitement anti-migraineux ayant exclusivement une action neuronale. Et finalement les patients préféreraient ne pas avoir de crises du tout : on travaille donc au traitement prophylactique de la migraine (sachant que les thérapies prophylactiques actuelles sont relativement non spécifiques, d action modérée, et ont d importants effets secondaires) Il existe un fort optimisme dans les équipes de recherche!!

50 SOURCES - New England Journal of Medecine, Vol. 346, No. 4 - January 24, European Journal of Pharmacology 398 (2000) Actualités pharmaceutiques : l annuel 2003 et septembre The Lancet, Vol November 17, Bioorganic and Medicinal Chemistry, letter 10, 2000, p:1707 à J Med Chem, année 1999, vol 42, p:4981 à Brain research, vol 997, année 2004, p:103 à European Journal of Pharmacology, vol 398, issue 1, 9juin 2000, p:73 à 81 - Drugs of the future 2002, 27(4) / 2001, 26(3)

51 REMERCIEMENTS Messieurs les Professeurs B.Deprez, P.Chavatte et A.Tartar Mesdames les Professeurs A.Marcincal et H.Gras Tous les intervenants des enseignements du certificat L équipe du laboratoire de chimie organique de la faculté

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans?

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans? Migraine : traitement de la crise Comment utiliser les triptans? 6 ème congrès national de lutte contre la douleur 19-20 Mars Alger Alain Serrie Service de Médecine de la douleur, médecine palliative et

Plus en détail

Annexe III. Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit

Annexe III. Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit Annexe III Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit Remarque : Ces modifications des rubriques concernées du Résumé des caractéristiques du produit et de la notice sont

Plus en détail

MIGRAINE - TRAITEMENT

MIGRAINE - TRAITEMENT MIGRAINE - TRAITEMENT Restauration d une bonne qualité de vie Adapté à chaque patient Reposant sur trois axes : éviction des facteurs déclenchants traitement de crise traitement prophylactique ANAES 2002

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 XYZALL 5 mg, comprimé pelliculé Boîtes de 14 et de 28 Laboratoires UCB PHARMA DCI lévocétirizine Date de l'amm

Plus en détail

Comprimés pelliculés bleu clair, ronds, biconvexes, portant la mention «5» en creux sur une face. Diamètre : 6,50 ± 0,10 mm.

Comprimés pelliculés bleu clair, ronds, biconvexes, portant la mention «5» en creux sur une face. Diamètre : 6,50 ± 0,10 mm. 1 of 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Desloratadin Sandoz 5 mg comprimés pelliculés 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque comprimé contient 5 mg de desloratadine. Pour la liste complète des excipients,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 février 2006 PRAVADUAL, comprimé Boîte de 30 (CIP : 369873-9) Boîte de 90 (code CIP : 373769-8) Laboratoire BRISTOL MYERS SQUIBB Pravastatine (40 mg/comprimé) + aspirine

Plus en détail

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus)

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus) NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Desloratadine Zentiva 5 mg Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus) Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique. Ce médicament

Plus en détail

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS Dr TSINGAING KAMGAING Jacques Gynécologue-Obstétricien Hôpital Général de Douala Postgraduate Training in Reproductive Health Research Faculty of

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Annexe III. Modifications des rubriques concernées des Résumés des caractéristiques du produit et des notices

Annexe III. Modifications des rubriques concernées des Résumés des caractéristiques du produit et des notices Annexe III Modifications des rubriques concernées des Résumés des caractéristiques du produit et des notices Note : Ce Résumé des Caractéristiques du Produit, cet étiquetage et cette notice sont le résultat

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Desloratadine Actavis 5 mg comprimés pelliculés 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque comprimé contient 5 mg

Plus en détail

Chaque comprimé orodispersible contient 2,5 mg de zolmitriptan Chaque comprimé orodispersible contient 5 mg de zolmitriptan.

Chaque comprimé orodispersible contient 2,5 mg de zolmitriptan Chaque comprimé orodispersible contient 5 mg de zolmitriptan. DENOMINATION DU MEDICAMENT Zolmitriptan ODIS Mylan 2,5 mg comprimés orodispersibles Zolmitriptan ODIS Mylan 5 mg comprimés orodispersibles COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque comprimé orodispersible

Plus en détail

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD 21 ème Forum de Rangueil Jeudi 15 octobre 2009 Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD L étude des comportements thérapeutiques des patients migraineux montre une surconsommation d antalgiques non-spécifiques,

Plus en détail

1. Recommandations de l AFSSAPS

1. Recommandations de l AFSSAPS E08-1 E08 Hypolipémiants Depuis une dizaine d années de nombreux résultats se sont accumulés pour prouver l intérêt de l abaissement du LDL-cholestérol en prévention primaire et secondaire des évènements

Plus en détail

Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja

Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja Démarche suivie pour justifier les allégations d un complément alimentaire. Cas d étude : isoflavones de soja Théo Efstathiou Laboratoire d Analyses et Recherche NUTRINOV Sommaire Corrélations entre la

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 20 février 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 20 février 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 20 février 2002 RELPAX 20 mg, comprimé pelliculé RELPAX 40 mg, comprimé pelliculé Boîte de 2, 6 et 10 sous plaquettes thermoformées

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SINUTAB 500/30 mg comprimés SINUTAB FORTE 500/60 mg comprimés Paracétamol et chlorhydrate de pseudoéphédrine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament - Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans Bureau de l enquêteur correctionnel L isolement préventif et le système correctionnel fédéral Tendance sur 10 ans 28 mai 2015 NO DE CAT: PS104-12/2015F-PDF ISSN: 978-0-660-02227-7 Sa Majesté la Reine du

Plus en détail

SYMPATHYL, comprimé pelliculé Eschscholtzia, Aubépine, Oxyde de magnésium lourd

SYMPATHYL, comprimé pelliculé Eschscholtzia, Aubépine, Oxyde de magnésium lourd SYMPATHYL, comprimé pelliculé Eschscholtzia, Aubépine, Oxyde de magnésium lourd Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

ANNEXE III. Modifications apportées aux rubriques pertinentes du résumé des caractéristiques du produit, de l étiquetage et de la notice

ANNEXE III. Modifications apportées aux rubriques pertinentes du résumé des caractéristiques du produit, de l étiquetage et de la notice ANNEXE III Modifications apportées aux rubriques pertinentes du résumé des caractéristiques du produit, de l étiquetage et de la notice 20 RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT Ce médicament fait l objet

Plus en détail

NOTICE. Contenu de cette notice:

NOTICE. Contenu de cette notice: NOTICE Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de administrer ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d autres questions, si

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 janvier 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 janvier 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 janvier 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par arrêté du 16 mars 2000 (JO du 24 mars 2000). LEVOPHTA 0,05 POUR CENT, collyre

Plus en détail

Évaluation du rapport bénéfice-risque

Évaluation du rapport bénéfice-risque ANNEXE II CONCLUSIONS SCIENTIFIQUES ET MOTIFS DE L AVIS POSITIF ET DE LA MODIFICATION DU RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT, DE L ETIQUETAGE ET DE LA NOTICE, PRESENTES PAR L AGENCE EUROPEENNE DES MEDICAMENTS

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles, le 28 mars 2013 Le marché du travail en Belgique en 2012 Nouveaux chiffres de l enquête sur les forces de travail Combien de personnes ont exercé un travail rémunéré? Combien

Plus en détail

Améliorer la pratique journalière d activité physique (AP) chez les femmes âgées, en termes But de l intervention

Améliorer la pratique journalière d activité physique (AP) chez les femmes âgées, en termes But de l intervention Efficacité d une intervention d activité physique guidée par accéléromètre chez des Fiche No 15 femmes âgées vivant dans la communauté Koizumi D, Rogers NL, Rogers ME, Islam MM, Kusunoki M & al. Efficacy

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 septembre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 septembre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 septembre 2006 CORDARONE 150 mg/3 ml, solution injectable en ampoule (IV) B/6 (CIP 319 997 6) Laboratoires SANOFI AVENTIS amiodarone Liste I. Médicament réservé à

Plus en détail

Gluconate de cuivre, or colloïdal, gluconate d argent

Gluconate de cuivre, or colloïdal, gluconate d argent Gluconate de cuivre, or colloïdal, gluconate d argent Indications thérapeutiques : Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours de la phase de convalescence de maladies infectieuses, d

Plus en détail

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES LA MIGRAINE SANS AURA ou MIGRAINE COMMUNE Il est recommandé d utiliser les critères diagnostiques établis en 1988 par l International

Plus en détail

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Annexe A Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Adultes atteints de grippe légère ou sans complications Aucun facteur

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR DAFALGAN Nourrisson 80 mg suppositoires DAFALGAN Jeune enfant 150 mg suppositoires DAFALGAN Grand enfant 300 mg suppositoires Paracétamol Veuillez lire attentivement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 02 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 02 novembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 02 novembre 2005 CRESTOR 5 mg, comprimé pelliculé B/28 ; B/50 ; B/84 Laboratoires ASTRAZENECA rosuvastatine Liste I Date de l'amm : 06 octobre 2005 Motif de la demande

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE TRANSPARENCE 9 mai 2001 METALYSE 10 000 unités, poudre et solvant pour solution injectable Flacon

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 2 juin 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 2 juin 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 juin 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 14 juin 2005 (JO du 28 avril 2006) ARTOTEC 50 mg/0,2 mg, comprimé B/30 -

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 22 août 2000 (JO du 30 août 2000) UTROGESTAN 100 mg, capsule molle

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

Prise en charge de la ménopause

Prise en charge de la ménopause Prise en charge de la ménopause Z. SADI Maternité CHU Mustapha Alger 5ème FORUM Est de l Omnipraticien Oum El Bouaghi, le 4 Novembre 2010 La ménopause signifie littéralement arrêt des règles. En fait,

Plus en détail

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs du refus

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs du refus Annexe II Conclusions scientifiques et motifs du refus 4 Conclusions scientifiques Résumé général de l évaluation scientifique de Levothyroxine Alapis et noms associés (voir annexe I) Les indications proposées

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT HUMEX ALLERGIE LORATADINE 10 mg, comprimé 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Loratadine... 10 mg Pour un comprimé. Excipients:

Plus en détail

Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent. Acide acétylsalicylique

Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent. Acide acétylsalicylique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent Acide acétylsalicylique Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail

Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine

Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Loratadine EG 10 mg Comprimés Substance active : loratadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 septembre 2005 FOSAVANCE, comprimé (Boîte de 4 et 12) Laboratoires MERCK SHARP & DOHME-CHIBRET alendronate monosodique, cholécalciférol (vitamine D3) Liste I Date

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Marche à suivre pour importer votre base de données Guide santé CV MC ) (Réservé à l usage de Clinemetrica)

Marche à suivre pour importer votre base de données Guide santé CV MC ) (Réservé à l usage de Clinemetrica) December 1, 2010 Klick Inc. Marche à suivre pour importer votre base de données Guide santé CV MC ) (Réservé à l usage de Clinemetrica) Les utilisateurs de l application Guide santé CV MC qui souhaitent

Plus en détail

chez les patients atteints de la forme sévère et active de la maladie, qui n ont pas été traités au préalable avec le méthotrexate;

chez les patients atteints de la forme sévère et active de la maladie, qui n ont pas été traités au préalable avec le méthotrexate; EMA/502328/2014 EMEA/H/C/000955 Résumé EPAR à l intention du public tocilizumab Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94 Rapport Analyse d audience www.closdudoubs.ch Rapport Table des matières Version 1.0 Table des matières 1 Explications... 3 2 Analyse... 3 2.1 Sessions...

Plus en détail

VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate

VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR RELPAX 40 mg, comprimé pelliculé Elétriptan Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 DESERNIL 1,65 mg, comprimé B/20 (CIP: 302 982-0) Laboratoire CENTRE SPECIALITES PHARMACEUTIQUES Méthysergide (maléate de) Code ATC : N02CA04 (alcaloïde de

Plus en détail

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES HÉPATITE A L HÉPATITE A L hépatite A est une infection du foie causée par un virus. Il s agit d une maladie sérieuse qui peut nécessiter une hospitalisation. Elle est plus grave chez les personnes plus

Plus en détail

NOTICE. pl-market-fr-urispas-mar13-apprjun13.docx 1/5

NOTICE. pl-market-fr-urispas-mar13-apprjun13.docx 1/5 NOTICE pl-market-fr-urispas-mar13-apprjun13.docx 1/5 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR URISPAS 200 mg comprimés enrobés Flavoxate chlorhydrate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre

Plus en détail

Narcotiques utilisés pour le traitement de la douleur Version 4.3

Narcotiques utilisés pour le traitement de la douleur Version 4.3 Narcotiques utilisés pour le traitement de la douleur Version 4.3 Stratégie visant à limiter les tailles et les types de conditionnement disponibles dans les pharmacies publiques. 1. Introduction Le document

Plus en détail

10.4.3 HAHB : vaccin contre l hépatite A et l hépatite B

10.4.3 HAHB : vaccin contre l hépatite A et l hépatite B 10.4.3 : vaccin contre l hépatite A et l hépatite B Composition Un vaccin inactivé combiné contre l hépatite A et l hépatite B est distribué au Canada : Twinrix (GlaxoSmithKline). Les antigènes utilisés

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

Notice: information de l utilisateur. Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique

Notice: information de l utilisateur. Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique Notice: information de l utilisateur Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser Ursochol 300 mg comprimés car elle contient

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

Conclusions scientifiques

Conclusions scientifiques Annexe II Conclusions scientifiques et motifs de l avis positif soumis à condition relative à l autorisation de mise sur le marché et de la modification du résumé des caractéristiques du produit et de

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

NOTICE. HYDROCORTISONE UPJOHN 100 mg, préparation injectable HYDROCORTISONE UPJOHN 500 mg, préparation injectable

NOTICE. HYDROCORTISONE UPJOHN 100 mg, préparation injectable HYDROCORTISONE UPJOHN 500 mg, préparation injectable NOTICE 1. IDENTIFICATION DU MEDICAMENT a) DENOMINATION HYDROCORTISONE UPJOHN 100 mg, préparation injectable HYDROCORTISONE UPJOHN 500 mg, préparation injectable b) COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Plus en détail

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LES PAYS DE LA LOIRE EN DÉCEMBRE 2015

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LES PAYS DE LA LOIRE EN DÉCEMBRE 2015 déc.-5 déc.-6 déc.-7 déc.-8 déc.-9 déc.-1 DR Pôle emploi PAYS DE LA LOIRE DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LES PAYS DE LA LOIRE EN DÉCEMBRE 215 Fin décembre 215, dans les, le nombre de demandeurs

Plus en détail

NOTICE. SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine

NOTICE. SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine NOTICE ANSM - Mis à jour le : 19/05/2014 Dénomination du médicament SARGENOR SANS SUCRE 1 g, comprimé à croquer édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium Aspartate d'arginine Encadré Veuillez

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

Placebo Effet Placebo. Pr Claire Le Jeunne Hôtel Dieu- Médecine Interne et Thérapeutique Faculté de Médecine Paris Descartes

Placebo Effet Placebo. Pr Claire Le Jeunne Hôtel Dieu- Médecine Interne et Thérapeutique Faculté de Médecine Paris Descartes Placebo Effet Placebo Pr Claire Le Jeunne Hôtel Dieu- Médecine Interne et Thérapeutique Faculté de Médecine Paris Descartes Plan Définitions Placebo dans les essais thérapeutiques Effet placebo Médicaments

Plus en détail

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit!

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Les triptans quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Les triptans, des agonistes sélectifs

Plus en détail

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23.1. Critères de jugement binaires Plusieurs mesures (indices) sont utilisables pour quantifier l effet traitement lors de l utilisation d

Plus en détail

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur :

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur : REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Emploi l et de l Insertion l Professionnelle des Jeunes Observatoire National de l Emploi l et des Qualifications Analyse du des diplômés de l enseignement supérieur

Plus en détail

INFORMATION POUR LE PRESCRIPTEUR

INFORMATION POUR LE PRESCRIPTEUR Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Tracleer de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Notice pour le public DÉNOMINATION. NiQuitin NiQuitin Clear COMPOSITION

Notice pour le public DÉNOMINATION. NiQuitin NiQuitin Clear COMPOSITION Notice pour le public DÉNOMINATION NiQuitin NiQuitin Clear COMPOSITION NiQuitin/NiQuitin Clear est un dispositif transdermique libérant la nicotine, le principe actif, en continu pendant 24 heures. La

Plus en détail

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 Les Nouveaux Anticoagulants Oraux (NACO) dans la maladie thrombo embolique veineuse INTRODUCTION Thrombose veineuse

Plus en détail

Princeps, copies, génériques : quelles différences?

Princeps, copies, génériques : quelles différences? Princeps, copies, génériques : quelles différences? Pr Odile CHAMBIN UFR Pharmacie Dijon 1 Introduction 1 ère définition des génériques en 1996. Développement des génériques depuis 1998 avec le droit de

Plus en détail

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS Sondage mené entre le 30 mai et le 6 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Le Contexte... 3 But et objectifs... 3 Analyse quantitative...

Plus en détail

La douleur qu est-ce que c est?

La douleur qu est-ce que c est? La douleur qu est-ce que c est? Le plus souvent la douleur signale une blessure, une fracture, une maladie Dans ce cas, la douleur est nécessaire, elle est là pour nous alerter. Un signal d alarme Il permet

Plus en détail

CANNABIS: effets et méfaits. Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise

CANNABIS: effets et méfaits. Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise CANNABIS: effets et méfaits Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise 1 Cannabis: Abréviation du nom «cannabis sativa». Toutes les composantes de la plante contiennent les substances psychoactives dont

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 27 avril 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 27 avril 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 27 avril 2011 JEXT 150 microgrammes, solution injectable en stylo pré-rempli - B/1 stylo pré-rempli de 0,15 ml de solution (CIP : 498 549-3) JEXT 300 microgrammes, solution

Plus en détail

Bilan de la démarche. de certification V 2010. Haute-Normandie

Bilan de la démarche. de certification V 2010. Haute-Normandie Bilan de la démarche de certification V 2010 Haute-Normandie Juin 2013 La certification V 2010 en Haute Normandie Bilan au 1 er juin 2013 Etat d avancement de la démarche Au 1 er juin 2013, 69 établissements

Plus en détail

Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury

Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury Joseph T. Giacino, The New England Journal of Medicine 2012, 366 ; 9 Introduction CHU de Montpellier Bibliographie St Eloi Avril

Plus en détail

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années.

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. 1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. La figure ci-dessous présente la moyenne sur la France des températures minimales et maximales de l'été (période du 1 er juin

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. ALLEGRA 12 heures. (chlorhydrate de fexofénadine, Norme-fabricant) Comprimés dosés à 60 mg.

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. ALLEGRA 12 heures. (chlorhydrate de fexofénadine, Norme-fabricant) Comprimés dosés à 60 mg. MONOGRAPHIE DE PRODUIT ALLEGRA 12 heures (chlorhydrate de fexofénadine, Norme-fabricant) Comprimés dosés à 60 mg ALLEGRA 24 heures (chlorhydrate de fexofénadine, Norme-fabricant) Comprimés dosés à 120

Plus en détail

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ;

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ; Association reconnue d Intérêt général et agréée au niveau national par le Ministère de la Santé et des Solidarités agrément n N2006AGD43 - Siret : 50880038000026 Association Loi 1901 n W 751190228 site

Plus en détail

Observation statistique

Observation statistique 2. APERÇU DES RÉSULTATS DU RENDEMENT Observation statistique s. Les résultats présentés dans ce rapport sont fondés sur des échantillons. Des échantillons distincts ont été sélectionnés pour chaque instance

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NORIT 250 mg comprimés NORIT 200 mg gélules Charbon activé Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

NOTICE POUR LE PUBLIC

NOTICE POUR LE PUBLIC NOTICE POUR LE PUBLIC Dicynone 250 mg, Comprimés Dicynone 250 mg/2 ml, Solution injectable (Etamsylate) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ

GUIDE D INFORMATION DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament OPSUMIT de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

NOTICE. Contenu de cette notice:

NOTICE. Contenu de cette notice: NOTICE Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d autres questions, si vous

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT HUMEX ALLERGIE CETIRIZINE 10 mg, comprimé pelliculé sécable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Pour un comprimé pelliculé sécable

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Résumé. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Résumé. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Résumé www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme de réduction de sodium alimentaire jbelleri@ucalgary.ca

Plus en détail

IMPORTANT: VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT: VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III: RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr SUMATRIPTAN Comprimés de succinate de sumatriptan Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 12 novembre 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 12 novembre 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 12 novembre 2003 IMIGRANE 10mg/ 0,1ml solution pour pulvérisation nasale Boîte de 1 et 2 flacons IMIGRANE 20mg/ 0,1ml solution pour

Plus en détail

Vitalipid Novum Adult contient par ml dl-α-tocoférol (vitamine E) 0,91 mg (1 UI) ergocalciférol (vitamine D) 0,50 µg (20 UI)

Vitalipid Novum Adult contient par ml dl-α-tocoférol (vitamine E) 0,91 mg (1 UI) ergocalciférol (vitamine D) 0,50 µg (20 UI) 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Vitalipid Novum Adult, solution à diluer pour perfusion Vitalipid Novum Infant, solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Vitalipid Novum

Plus en détail