NAHRGANG Marco DELHOMME David LES MOTEURS DE RECHERCHE, COMMENT CA MARCHE?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NAHRGANG Marco DELHOMME David LES MOTEURS DE RECHERCHE, COMMENT CA MARCHE?"

Transcription

1 NAHRGANG Marco DELHOMME David LES MOTEURS DE RECHERCHE, COMMENT CA MARCHE? Sujet bibliographique DESS IIR Réseaux

2 SOMMAIRE Introduction A/ Présentation I/ Qu'est-ce qu'un Moteur de Recherche? II/ Utilité et Utilisation courante B/ Fonctionnement des Moteurs de Recherche I/ Indexation des pages Internet 1/ Principe 2/ Rafraichissement II/ Critères de pertinence III/ Facteurs bloquants IV/ Les Méta-Moteurs V/ Un exemple de Moteur: GOOGLE 1/Présentation 2/Mode de fonctionnement: Indexation 3/Mode de fonctionnement: Recherche C/ Différences entre Moteurs de Recherche et Annuaires D/ Moyens de contournement Conclusion Bibliographie 2

3 INTRODUCTION Depuis l'apparition de l'internet, jusqu'à son avènement dans chaque foyer, l'évolution du contenu des sites qui y sont proposés a été exponentielle en terme de quantité ainsi que de diversité. Il est donc devenu nécessaire, pour garantir aux utilisateurs lamda un accès simple et efficace à cette immense quantité d' informations, de pouvoir indexer ces mêmes informations. A ce point ont donc été créés, et représentant à ce jour les pages les plus utilisées sur Internet, les Annuaires de sites web et les Moteurs de Recherche, le fonctionnement de ces derniers faisant l' objet de cette étude bibliographique. 3

4 A/ PRÉSENTATION I/ Qu'est-ce qu'un Moteur de Recherche? Un Moteur de Recherche d' informations sur Internet est un outil permettant à un utilisateur, aussi bien novice que très expérimenté, d'accéder de manière simplifiée à des données dont la localisation lui est inconnue, ou dont les différentes parties sont disséminées sur le web. Ceci est réalisable par la simple opération qui consiste à donner au Moteur les mots importants concernant le sujet des informations recherchées, dits mots-clés, ou la description même du document recherché, et ce Moteur a pour effet de retourner comme résultat de ses recherches la liste de toutes les pages web relatives à ces mots-clés, ou bien celles correspondant à la description passée en paramètre. II/ Utilité et Utilisation courante Internet s'étant développé au point de pouvoir remplacer les moyens de communication et d' information courants, grâce notemment à l' apparition de quotidiens On-Line, il est devenu un pan important de la société de consommation. Il est donc devenu primordial de donner à tous, consommateurs ou fournisseurs, la possibilité de mettre ses ressources en commun et d'y acéder. Dans ce but, les Moteurs de Recherche possèdent deux fonctionnalités principales, opposées mais complémentaires: le référencement des sites web, qui permet la fourniture d' informations par les sociétés de services ainsi que les webmasters privés. Cette opération peut être motivée par deux objectifs: la mise à disposition ciblée de données réclamées par des consommateurs particuliers: utilisation à but informatif, tels les journaux Online, à l'origine de la création des Moteurs de Recherche; la diffusion non sollcitée de données imposées aux utilisateurs d' un Moteur: utilisation à but publicitaire, qui est mise en oeuvre grâce à un détournement des critères étudiés par ces Moteurs, phénomène qui sera étudié plus loin; la recherche des informations par les internautes, qui est elle motivée par un seul objectif: trouver le plus rapidement et avec une pertinence maximale les données voulues. On observe depuis deux ans l' émergence et la suprématie d' un Moteur en particulier, GOOGLE: des récents sondages auprès de milliers d' utilisateurs de Moteurs prouvent que plus de 90% des gens utilisent Google plus que tout autre Moteur de Recherche. Cette domination est dûe en partie à la possibilité pour les utilisateurs de s'en servir dans leur langue matenelle, ce qui est, au niveau de l'implantation en Asie, primordial. 4

5 B/ FONCTIONNEMENT DES MOTEURS DE RECHERCHE I/ Indexation des pages Internet 1/ Principe Un moteur de recherche est une immense base de données qui indexe des pages web: ce travail est effectué un robot logiciel, contitué de trois modules, qui agissent chacun individuellement. Les trois étapes conduisant à l' indexation des pages web par un Moteur de recherche sont les suivantes: en premier lieu l' exploration de sites et la recherche des informations, effectuées par le module de collecte dit «spider», «crawler», «worm», voire encore tout simplement «search engine». Cette opération consiste à procéder à une scrutation à fréquence régulière des serveurs web. A partir d' un ensemble donné de pages initiales, le crawler explore les réseaux de liens hypertextes et parcourt les différentes ressources ( sites web, forums, etc...), qui constituent ce qui est communément appelé le «web visible». Ce dernier est en fait la partie du web qui peut réellement être indexée par les Moteurs de Recherche, et qui comprend seulement 1/500ième des documents accessibles sur le web. Les caractéristiques principales des spiders sont: les formats de documents qui peuvent être pris en compte (.pdf?,.doc?,.xls?...); la profondeur des sites atteinte (au sens hiérarchie des liens); Ensuite l' indexation des sites: le module d' indexation construit un index général de recherche, i.e un index du code source HTML des pages web, organisé par rapport à des champs spécifiques tels le titre du document, l' URL à laquelle il est accessible, les liens pointant sur cette page, les Meta-données décrivant le document ou bien ses premiers paragraphes. Cet index constitue la Base de Données réelle du Moteur de Recherche, il contient un index principal, qui liste les milliards de pages capturées par le crawler, ainsi qu'un index de fichiers inverses, contenant les termes d'accès aux pages web, comme les mots-clés et les descriptions textuelles des documents indexés. 5

6 Cette indexation peut s'effectuer selon trois modes: l'analyse morphologique, consistant à scanner de simples mots avec une gestion limitée de la casse et des mots vides (suppression); l'analyse lexicale ou lemmatisation, très peu utilisée, qui revient à ramener les mots trouvés à leur racine (ie les verbes conjugués à l'infinitif, les noms au singulier...); l'analyse syntaxique, soit l'analyse des expressions complètes, mais ce type de classification est encore très marginal et le plus souvent appliqué aux formulaires servant à la recherche dans la base de données. Enfin la recherche de pages, dernière application, destinée aux utilisateurs des Moteurs. Le module de recherche est constitué d' une interface de requête par mots-clés, qui s' apparente à un simple formulaire de saisie. Il est destiné à apparier les éléments contenus dans la base de données du Moteur de Recherche avec les termes de la requête et à afficher les titres ou les URL correspondants aux pages coïncidantes. On représente par le schéma suivant la vie d'une requête: passage de la requête, ou «query», aux Index Servers, sortes de tables des matières des mots-clés; repérage des documents cibles correspondants, et création de «snippets», qui sont de courtes descriptions de ces documents; retour des résultats à l'utilisateur en quelques secondes. 6

7 Ce module est caractérisé par : sa syntaxe d' interrogation; son type de sélection des ressources pertinentes dans l' index; son type de classement des résultats. Un Moteur de Recherche complet présente une syntaxe d' interrogation divisée en deux parties: syntaxe simple: l' utilisateur peu aguérri ne saisit que des mots indépendants: la recherche pourra donner des résultats aussi bien sur un seul que sur tous ces mots, d'où un manque possible de cohésion entre la requête et la réponse; syntaxe complexe: des opérateurs sont mis à la disposition des utilisateurs avertis, tels que la possibilité de saisir une expression entière grâce aux. Les opérateurs booléens classiques sont aussi présents: le «+» permet la recherche de tous les termes saisis dans l' ordre ou non, le «-» permet d' exclure les pages contenant le terme qui le suit imédiatemment, le «OR» permet lui de rechercher les pages web qui correspondent à l'un des termes reclamés seulement. De plus en plus de formats de fichiers sont pris en compte dans ces index,notament les fichiers PDF et ceux de la suite Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint...) mais de nombreuses sources d' information font toujours partie du web invisible: les pages liées à un site mais à une trop grande profondeur: le Moteur ne va pas les examiner afin d'éviter les boucles au sein d' un même site; les pages web non liées à un site d'accueil; les pages dynamiques; les pages à accès réservé; les pages récentes qui resterons non indexées jusqu'à la prochaine scrutation du web par le Moteur; les bases de données classiques consultables sur le web; les documents aux formats de description d'images (jpeg, gif); les documents sonores type MP3. On sait de plus qu' actuellement, le plus performant des Moteurs, soit Google, n'indexe lui-même que 54% du web visible. 7

8 2/ Rafraichissement La quantité de données mises à disposition des internautes augmentant sans cesse, et des pages web repértoriées devenant obsolètes tous les jours, les Moteurs de Recherche ont comme premier impératif de réétablir leur base d' indexation selon des délais plus ou moins courts: c'est ce qu'on appelle le rafraichissement des index. Leurs méthodes de rafraichissement sont composées de plusieurs étapes: une mise à jour complète de leur base de données: les Moteurs renouvellent leur scrutation du web à une fréquence prédéfinie pour chacun d' eux: Présentation AltaVista Alltheweb Lycos Google Taille de l'index 1,1 milliards de pages 2,5 milliards de pages 2,5 milliards de pages 3,3 milliards de pages Rafraichissement 4 semaines 2 à 3 semaines 2 à 3 semaines 4 semaines Spider Scooter Fast Fast Googlebot soit des mises à jour partielles de leur base d' indexation, qui ont lieu tous les jours ou tous les deux jours (Google rafraichit sa base d'indexation partiellement tous les jours); 8

9 II/ Critères de pertinence On peut constater en effectuant une recherche documentaire avec des mots-clés identiques sur plusieurs Moteurs de Recherche que les résultats présentés sont très fréquemment différents en terme de pages affichées, ou même trouvées. La cause de ces différences est la classification de ces résultats suivant des critères de pertinence qui constituent la moelle épinière d' un Moteur de Recherche, du point de vue de l'interface utilisateurs. Ces critères définissent en effet l' algorithme même du module de recherche, qui procèdera à sa scrutation dans la Base de données en fonction des priorités affectées à chacun des critères. Le choix de ces priorités est primordial pour le concepteur du Moteur de Recherche dans le sens ou cette décision donnera l' orientation générale de cet outil: il sera en conséquence performant à divers niveaux: soit l' efficacité: rapidité de réponse privilégiée; soit la pertinence: mise en avant de la qualité des pages proposées comme résultat (correspondance maximisée entre la requête et le contenu des documents); soit encore la quantité: le nombre de réponses est poussé au maximum, ce qui équivaut à une recherche plus profonde sur les sites cibles. Les critères de pertinence le plus généralement utilisés sont de diverses natures: l' indice de pertinence: certains Moteurs prennent en compte seulement la présence des motsclés contenus dans la requête, que ce soit dans le titre du document, son entête, son contenu texte voire sa description générale, d' autres procèdent à une scrutation plus poussée prennant également en considération le nombre d'occurrences ou la position de ces mots-clés dans ce même document; l' indice de popularité: le Moteur prend en compte la «popularité» du site hébergeant le document, popularité définie par le nombre de liens pointant vers ce site, ainsi que par la popularité même des sites proposant ces liens. La superposition de ces critères de pertinence donne donc une idée globale du mode de sélection effectué par le Moteur de Recherche dans sa base de données des pages correspondant aux requêtes des utilisateurs du module de recherche. Toutefois, aussi bien décrites ou populaires soient-elles, les Moteurs peuvent parfois ne pas pouvoir indexer certaines pages web, des facteurs dits bloquants provoquant des incompréhensions du code source de ces documents par le Spider. 9

10 III/ Facteurs bloquants Certains éléments faisant partie d' un document HTML peuvent gêner voire empêcher la bonne indexation de la page web concernée: ils sont dits «facteurs bloquants». Ces incompatibilités peuvent être générées par des éléments appartenant à deux catégories, c'est à dire qu'ils portent soit sur le contenu même du document, soit, et c'est le cas la plupart du temps, sur la forme sous laquelle est présentée ce document. Il a déjà été fait état plus haut des difficultés rencontrées par les engins de recherche dans l' optique d 'indexer tous les documents mis à disposition des utilisateurs sur le web,. Ceci est dit dans le sens où une page pourrait être décrite et donc indexée d' une manière incomplète, et donc insuffisante lorsque l' on passe une requête ciblée sur des documents non accessibles au spider: cette page n'apparaitrait en effet pas dans les résultats affichés par le module de recherche, cela en dépit d'une pertinence sans doute importante. Les facteurs bloquants portant sur la définition même de la page web se rencontrent lorsque l' accès cette la page n'est pas possible pour le spider. Ils sont généralement dûs aux URL non conventionnelles, pouvant être de deux types: l' URL du document contient des caractères peu fréquemment utilisés pour cela, comme les points d' interrogation, les signes d' égalité, les «&», etc... l' accès à la page web se fait par une redirection définie sur une tierce page: le document est donc considéré comme une page non liée, qui ne peut par conséquent pas être atteinte par le spider. La majorité des entraves rencontrées par les Moteurs de Recherche dans leur tâche d'indexation du web sont d' un autre ordre: elles sont dûes à des codes sources non compréhensibles pour le spider: l 'utilisation des frames (cadres statiques dans une fenêtre) n'est pas prise en compte par la plupart des Moteurs: la page ne sera référencée que dans le cas où son créateur a prévu de mettre en place une description spécifique à leur intention, en utilisant l' opérateur par défaut «noframe»; le codage des pages web grâce aux technologies type Flash, qui est un langage permettant la définition de documents dynamiques, peut souvent empêcher la bonne saisie du descriptif à indexer dans la base de données du Moteur; les images faisant partie d' une page HTML ne seront pas référencées comme des informations indexables si l' usage de la balise «alt» contenant une description n'est pas fait; l'utilisation dans les langages de script de fonctions de type «roll-over», qui rendent les pages dynamiques devient également un cas de mauvaise indexation de pages web. 10

11 IV/ Les Méta-Moteurs Il a été mentionné plus haut dans ce rapport la très importante diversité des résultats qu'un utilisateur, expérimenté ou non, peut obtenir à partir de la même requête posée aux formulaires des Moteurs de Recherche existants. Dans l'optique de permettre aux utilisateurs d' effectuer des recherches plus poussées, tant au niveau de la quantité des résultats qu'au niveau de leur qualité, et afin de simplifier cette opération, ont été créés ce qu' on appelle les Méta-Moteurs. En effet, jusque-là, un utilisateur voulant procéder à une recherche sur plusieurs Moteurs devait, afin de pouvoir la mener correctement, savoir maîtiser le langage de requête de chacun de ces Moteurs, qui bien entendu n' ont aucune raison d' être standardisés, sauf pour le confort de l' utilisateur, bien entendu. Ces Méta-Moteurs sont des engins de recherche qui se situent à un degré supérieur à celui des Moteurs traditionnels, d' où leur nom de «Méta», qui vient du grec «meta», signifiant «au-delà de, à côté de, après». Leur mode de fonctionnement,au niveau de ce que perçoit l' utilisateur, est assez proche de celui d 'un Moteur de Recherche classique: après soumission de la requête au formulaire, celle-ci est tramsmise simultanément à plusieurs Moteurs individuels. Les résultats retournés sont ceux de tous les engins contactés. Il faut mentionner le fait qu' un Méta-Moteur ne possède aucune base de données de pages web qui lui soit propre:il cherche dand celles des autres. L' idée d'utiliser ces Moteurs «supérieurs», si l' on peut dire, semble séduisante à priori par son côté pratique, dans le sens où il devient inutile d' apprendre les syntaxes d'interrogation des différents Moteurs existants, mais il ne faut pas oublier un fait essentiel: ils ne peuvent en aucun cas être meilleurs que les bases de données dans lesquelles ils cherchent, et sont donc eux aussi limités par les mêmes défauts. Les Méta-Moteurs actuels peuvent être classifiés en trois catégories: les outils permettant de sérieuses recherches, ayant de puissantes capacités à trouver ce que l' utilisateur désire au sein des résultats proposés. Ils sont appropriés aux recherches en profondeur sur un sujet précis. Les engins appartenant à cette catégorie sont SurfWax et Copernic Agent: ils permettent de choisir les Moteurs classiques auxquels faire appel, possèdent eux-mêmes des syntaxes d' interrogation complètes, et laissent le choix du mode d' affichage des résultats; les Méta-Moteurs de bon niveau, acceptant les requêtes complexes, éliminant les doublons et pouvant organiser les réponses par degré de pertinence ou par sujet (clustering, en anglais). On classe généralement Vivisimo et Ixquick dans cette catégorie: ils transmettent les requêtes aux meilleurs Moteurs du marché, soit Alltheweb, MSN et Google entre autres, et permettent la translation des requêtes complexes en traduisant celles-ci dans la syntaxe d'interrogation des Moteurs cibles; les engins de plus basse qualité qui ne font que rechercher les termes de la requête dans les bases de données des Moteurs sous-traitants. Ils ne permettent pas de transmettre les requêtes complexes comportant des opérateurs tels que les, ou les booléens, et n'utilisent pas toujours les bons Moteurs du marché, comme Google principalement. Il s'avère donc souvent plus intérressant d' apprendre la syntaxe d' un Moteur classique plutôt que d' utiliser un Méta-Moteur de cette catégorie. 11

12 V/ Un exemple de Moteur: GOOGLE 1/Présentation Actuellement, Google est sans conteste le Moteur de Recherche le plus utilisé par les internautes amateurs, ceci principalement à cause de deux facteurs: premièrement, cette domination est dûe à la possibilité pour les utilisateurs de s'en servir dans leur langue matenelle; deuxièmement, elle est dûe à l'efficacité de ce Moteur de Recherche de la nouvelle génération. Google est né en 1998 d'un projet de Sergey Brin et Lawrence Page, étudiants en Doctorat (Ph.D.) de l'université de Stanford, qui voulaient créer un Moteur de Recherche permettant d'obtenir de meilleurs résultats que les engins de Recherche existants. Ils partirent pour cela d' une simple constatation: les Moteurs existants ne présentaient souvent aucun résultat utilisable dans la première page d' affichage qu' ils proposaient lors d'une recherche, alors qu' on observe courramment que les utilisateurs lamda ne vont que très rarement au delà des dix premiers résultats. Afin de se donner les moyens d' obtenir mieux, ils ont donc perfectionné les techniques existantes: en effet, les Moteurs de Recherche de ce temps utilisaient seulement des index pour leur fonctionnement, tandis que Google utilise plusieurs technniques. 2/Mode de fonctionnement: Indexation Le fonctionnement de Google, au niveau technologique, se décopose en plusieurs étapes, chacune étant effectuée par un module spécifique. Le premier module, appelé «URL Server», se charge de transmettre les URL, ou désignations des pages, à examiner aux robots indexeurs, les «crawlers». Chacun de ces crawlers possède environ 300 connexions, et comprend de plus son propre serveur DNS dans un cache, ceci dans le but d' éviter un nombre de requêtes DNS qui pourrait devenir trop encombrant au niveau des calculs à effectuer par ces robots. Une fois les documents téléchargés, le «Store Server», ou serveur de rangement, en conserve une sauvegarde, par l' intermédiaire du logiciel zlib, plus performant dans ce genre d'exercice que son homologue bzip, car plus rapide bien que moins puissant au niveau du taux de compression. Chaque document visité est donc ainsi sauvegardé par ses identifiants: son DocId, qui est une sorte d' identifiant unique au sens base de données attribué à ce document, sa taille, son URL et une description de son contenu. Viennent ensuite les tours des modules nommés «Indexer» et «Sorter», ou indexeur et trieur. 12

13 L'Indexer insère tous les mots trouvés au sein des documents dans des «Barrels», ou fûts, en les accompagnant de leur nombre d'occurrences dans chaque page, ainsi que des positions respectives de ces occurrences et la taille des documents. Ces Informations sont sauvegardées dans les «Hit Lists» et dans le «Forward Index». Cet index contient le DocId, le WordId, le nombre d'occurrences et les occurrences trouvées, aussi appelés «Hits». Pour les Hits, on distingue les diverses catégories de similarités trouvées, que ce soient les ancres: «Anchor Hit», les occurrences dans l' URL, le titre et les informations Meta: «Fancy Hit» et tous les autres occurrences: «Plain Hit». Le Sorter entre alors en action, son rôle consistant à transformer le «Forward Index», qui est trié en fonction du DocId, en «Inverted Index» ou les informations seront triées par le WordId. fig ACodage des informations indexés 13

14 Une ancre est constituée du DocId du document source, c'est à dire celui où le lien a été découvert, du DocId du document destination, i.e. celui vers lequel il pointe, ainsi que du contenu texte du lien affiché. Ce contenu est la partie visible du lien lors de la consultation du document sur le web, c'est la «partie cliquable». 14 fig B: Schéma de fonctionnement général de GOOGLE 14

15 Ces ancres sont ensuite traitées par le module dit «URL Resolver», qui a en charge de convertir les URL relatives, que l'on qualifiera de tronquées, car elles ne désignent que des chemins locaux aux serveurs hébergeant les documents, en URL absolues, c'est à dire que l'on peut atteindre de n'importe où. Les URL classiques ainsi obtenues sont elles-mêmes converties en DocId, qui seront sauvegardés en compagnie du texte des liens correspondants, afin de ne conserver comme points d'accès aux pages web indexées que des chemins utilisables par tous. Cette sauvegarde est effectuée dans les Barrels, alors que simultanément, on conserve pour chacun de ces liens une copie des DocId source et destination, afin de pouvoir par la suite calculer la popularité de ces pages, que l'on nomme courramment «PageRank». suivante: Dans le but de calculer le Pagerank d'un document, on utilise la formule PR(A) = (1-d) + d(pr(ti)/c(t1) +...+PR(Tn)/C(Tn)), où les Ti représentent les documents pointant sur le document A cible. C(Ti) est ici le nombre de liens de chaque document Ti. d est le «damping factor»: c'est un nombre compris entre 0 est 1, représentant la propabilité que le document puisse être trouvé «ennuyeux» par l'utilisateur. Il est généralement constant, pris égal à Les informations détenues sur chacun des documents (docid, URL, et titre, ainsi qu'une description si le document a été téléchargé), venant de l'indexer et de l'url Resolver sont à leur tour sauvegardées dans le «Doc Index». Les informations contenues dans les barrels sont triées par leur DocID quand elles proviennent de l'indexer ou de l'url Resolver, alors que le Sorter les trie lui par les wordid, qui n'est en fait qu'un simple lexique construit au fur et à mesure des recherches. A la fin du processus d'indexation, le Moteur possède les informations relatives au pagerank, à l'index des documents, le lexique (lexicon), les ancres, et les informations contenues dans les barrels. Toutes ces indications serviront à la dernière et plus ostensible partie du travail d' un Moteur: la recherche proprement dite. 15

16 3/Mode de fonctionnement: Recherche Le mode de recherche de Google est semblable à celui de la majorité des bases de données: les mots d'une requête sont cherchés dans l'index et confrontés avec les wordid, c'est à dire que le module de recherche effectue ici une sorte de comparaison lexicale. Google arrête sa recherche s'il a obtenu documents, le résultat étant alors non-optimal. Les résultats obtenus, que l'on définira comme les listes des mots-clés reconnus le plus souvent, sont comparés en fonction des divers paramètres: la valeur du nombre d'occurences des mots trouvés dans la base d' indexation; les positions de ces mots-clés dans le document, afin de déterminer s'ils font partie de la description de la page elle-même ou bien de son contenu; la distance entre les mots-clés découverts au sein d'un document: ce critère permet de savoir si une expression recherchée est présente ou non, les mots la composant pouvant être présents mais répartis individuellement tout au long de la page; enfin est pris en compte le type des mots : leur importance variera en fonction du fait qu'ils soient une ancre, un titre de document, ou headline, ou bien encore simplement du contenu texte normal... Enfin le résultat final de la recherche sera ordonné en fonction d'un dernier paramètre, la popularité de chaque page web. Plus le pagerank est haut, plus le site sera considéré par Google comme présentant de l'intérêt, et il sera en conséquence proposé dans les premiers choix de réponses. Ce phénomène aura comme effet d' inciter les internautes à consulter ces pages, affichées comme les meilleurs résultats, car on constate en effet que d' une manière générale, les utilisateurs lambda d'un Moteur de recherche n'iront que très exceptionellement au-delà des dix premiers résultats, d'où la lutte incessante entre les divers sites couvrant des thèmes similaires. 16

17 C/ Différences entre Moteurs de Recherche et Annuaires Dans le secteur de la recherche sur Internet, on distingue deux types d' interfaces: les Moteurs de recherche et les Répertoires Thématiques, aussi dits Annuaires. Ils se différencient par plusieurs aspects allant de leur mode d 'indexation des documents disponibles sur le web jusqu'à leur style d' utilisation par leurs clients. Type de Recherche Alimentation des bases de données Types d'engins Déroulement des recherches Affichage des résultats Moteurs de Recherche Recherche par interrogation pour une recherche pointue Par des robots logiciels qui scrutent les pages web et les emmagasinent Ils constituent des index ou bases de données Moteurs ou métamoteurs Langues indifférentes Requête par mots-clés Recherche transparente Mots-clés en gras suivis d'une description de la page web correspondante Répertoires Thématiques Recherche par navigation pour une recherche générale Par des êtres humains qui organisent les sites visités en répertoires Ces experts classent les sites en diverses catégories Généraux ou spécialisés Une langue par répertoire Sélection par thèmes Liste de liens de sites Identique à une table des matières dans un livre 17

18 D/ Moyens de contournement Le référencement des sites Internet est de nos jours à l' évidence devenu un véritable enjeu économique, que ce soit dans le secteur de l' informatique ou non. Les Webmasters privés ont donc mis au point de nombreuses méthodes afin d'obtenir d' excellents classements dans chaque recherche, y compris celles n'ayant aucun rapport avec les thèmes abordés dans leurs pages. Ces techniques sont bien sûr pratiquées dans le but ostensible de promouvoir au maximum leurs sites, souvent au détriment du libre arbitre de l'utilisateur. En effet, à combien d' utilisateurs, dirons-nous sérieux, est-il arrivé de rechercher des sujets légitimes sur le web, et d' obtenir des résultats apparamment conformes à leurs attentes, celà pour finalement se retrouver, une fois les pages consultées, sur un site à caractère commercial, ayant des activités plus ou moins avouables? Les divers concepteurs de Moteurs de Recherche tentent bien évidemment continuellement d'érradiquer ces pratiques, afin d' augmenter la crédibilité de leurs produits: ne sont-ils pas en effet les premiers accusés en cas de «dysfonctionnement»? Nous présentons ici une liste, bien entendu non exhausive, des méthodes actuelles de contournement des critères de pertinence testés par les engins de recherche: Une des pratiques les plus simples, et donc les plus employées par les «tricheurs» novices, consiste à insérer dans une page HTML des mots codés de la même couleur que le fond du document, afin de les rendre invisibles lors de la consultation de celui-ci. En insérant de cette façon des mots-clés très généraux souvent recherchés par les internautes, on obtient aisément un assez bon classement dans tous types de requêtes, concernant les sujets traités soit par le document lui-même, soit par les mots-clés infiltrés. D' une autre manière, on peut faire référencer une page contenant des thèmes très généraux, donc avec un fort potentiel pour être sollicités, et appliquer au moment du chargement de la page une redirection vers un autre site, complètement indépendant, et présentant lui les informations ou services que le webmaster désire communiquer/vendre aux visiteurs. Une autre méthode pour référencer un site n'ayant pas de rapport avec les mots-clés ou les descriptions attachés consiste à tenir à jour deux sites web simultanément, voire plus, et à faire indexer une page que nous dirons «leurre», qui contient suffisamment de thèmes interressants pour un important potentiel d' internautes. Dès la fin de l' indexation de ce leurre, on échange les URL des deux sites afin que les ancres conservées par le Moteur de Recherche sur le leurre puisse permettre d'afficher le site cible à l'insu des internautes, ainsi que des concepteurs du Moteur. De la même façon, un webmaster mal intentionné peut tenir plusieurs sites à caractères complètement différents, et créer un barrage à l' affichage, qui lui permettra de servir différentes pages web à ses clients, cela à partir de la même URL, et en fonction de leur adresse IP personnelle. 18

19 Une technique très simple afin de s'assurer d' un bon référencement par les Moteurs de Recherche est de pouvoir insérer des liens pointant sur son propre site dans les guestbooks des pages web possédant un haut pagerank, c'est à dire des sites très fréquemment referencés. En effet, ceux-ci auront donc une grande chance d' attirer des internautes sur les pages incluses, peu importe leur rapport avec les sujets mentionnés lors de leur description. Une méthode connue sous le nom de «Google Bombing» tient dans le simple principe suivant: on place beaucoup de liens sur le même site en utilisant le texte voulu, qui n'est bien entendu pas toujours en rapport avec le contenu réel du document en question. Le nombre important de liens partant et arrivant sur cette page va donc permettre de booster sa popularité et donc d'augmenter sensiblement son classement dans les résultats des recherches sollicitées sur les Moteurs, ceux-ci étant de plus en plus enclins à utiliser cette popularité comme un critère de pertinence décisif pour une page web. Enfin, et non des moindres, la méthode dite des réseaux de sites. Elle consiste à améliorer son pagerank par le biais d'un réseau de sites contenant chacun des hyperliens pointant vers tous les autres. On assiste actuellement à une recrudescence de ce genre de «tricherie», jusqu'au point où des sites sont dédiés à l'amélioration artificielle de la popularité des pages web. Ainsi le site «links-trafic.com» est-il présenté comme un simple outil d'augmentation facile du pagerank des participants: links-trafic.com l' annuaire de liens qui va multiplier vos visites! Suivent ensuite clairement les étapes découlant sur le gonflage artificiel de la popularité des sites, qui s' opère par les visites successives des nouveaux sites adhérants, qui doivent, dans le but d' être reçus, visiter et commenter les pages référencées. Cette opération provoque bien évidemment, au niveau des engins de recherche, une impression d'importance du site qui n'est que factice, mais bel et bien prise en compte dans le calcul de leur pagerank, d'où l'amélioration de classement recherchée. 19

20 Conclusion En définitive, nous pouvons tirer plusieurs enseignements de cette présentation non exhaustive du fonctionnement type des Moteurs de Recherche. Tout d'abord, ils sont devenus de nos jours incontestablement nécessaires à tout usage pratique d' Internet, car c'est notamment grâce à leur concours que l'on peut consulter des documents dont nous ne connaissons pas les adresses. Ils permettent de ce fait d'ouvrir l'accès au web à une multitude d' utilisateurs occasionnels: en effet, sans ces engins, ils n'auraient pas la possibilité d'atteindre les documents qu'ils recherchent, et dont souvent ils ne connaissent ni le contenu, ni la provenance. Ensuite, le référencement des sites web est devenu également primordial au niveau économique: c'est un important facteur de publicité et donc de développement aisé pour les sociétés présentes sur Internet. Ce processus ne serait bien entendu pas possible sans la présence et les performances grandissantes des Moteurs de Recherche, qui de ce fait sont considérés aujourd' hui comme des acteurs influents sur le marché économique mondial. Enfin, et en contrepartie, il est également de plus en plus fréquent de la part des webmasters, obéissant à la loi de la rude concurrence économique, de vouloir contourner les moyens de contrôle des Moteurs de Recherche en matière de référencement Internet. La conséquence principale de cet état de fait est de fragiliser le secteur du référencement, ceci ayant comme contrebalancement de permettre une continuelle mise à jour des techniques de vérification utilisables. Le secteur de l'indexation Internet évolue donc ainsi grâce au contexte économique général, au même type que tous les autres: c'est une activité continuellement en évolution, destinée à perdurer.

Evaluation et analyse de la fréquentation d un site

Evaluation et analyse de la fréquentation d un site cterrier.com 15/06/09 1 / 5 Cours Informatique commerciale Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

Guide et conseils généraux pour optimiser le référencement d un site internet

Guide et conseils généraux pour optimiser le référencement d un site internet Guide et conseils généraux pour optimiser le référencement d un site internet Novembre 2010 1 Introduction Le référencement de votre site internet vous permet d être présent dans les différents moteurs

Plus en détail

a. Utiliser un moteur de recherche et affiner une requête

a. Utiliser un moteur de recherche et affiner une requête Page 1 / 6 III. Utiliser les services de l Internet 1. Se repérer et naviguer sur Internet 2. Effectuer une recherche 3. Utiliser des services en ligne 2. Effectuer une recherche a. Utiliser un moteur

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL?

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? LAD C. MENES / Shutterstock COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 1. DÉFINIR DES MOTS ET EXPRESSIONS CLÉS PERTINENTS

Plus en détail

Réussir. son. référencement. web. Olivier Andrieu. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12264-0

Réussir. son. référencement. web. Olivier Andrieu. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12264-0 Réussir son référencement web Olivier Andrieu Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12264-0 Table des matières CHAPITRE 1 Le référencement aujourd hui : généralités, définitions......................................

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES SEO

GUIDE DES BONNES PRATIQUES SEO GUIDE DES BONNES PRATIQUES SEO 1 Aujourd hui, les moteurs de recherche comme Google sont de plus en plus précis pour détecter les sites intéressants et le référencement est à l heure actuelle incontournable

Plus en détail

Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site.

Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site. Comment maximiser le référencement de votre site e-commerce en 15 minutes Tout le monde veut optimiser le référencement de son site. C est simple, pas une semaine ne se passe sans qu un nouvel article

Plus en détail

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet Informatique Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet réalisé avec Filemaker Pro 12 Projet informatique présenté en vue d obtenir la LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

GED MARKETING. Page 1 sur 18

GED MARKETING. Page 1 sur 18 GED MARKETING I. Présentation du produit... 2 II. Page principale de l application... 3 L arbre... 3 Le menu... 4 La fenêtre de navigation... 4 III. La recherche de documents... 4 Rechercher tous les documents...

Plus en détail

Guide Ultra-book / 2012

Guide Ultra-book / 2012 Guide Ultra-book / 2012 Avant de commencer Le logiciel Ultra-book est optimisé pour les derniers navigateurs web standards : Firefox 10 ou 11 Chrome 18 Safari 5 Vous trouverez ces navigateurs en téléchargement

Plus en détail

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1 Mise en œuvre d un Site Sharepoint- MAJ 20/01/2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013 NADAP et SharePoint NADAP ( Nouvelle

Plus en détail

Le guide du référencement Avec WebGazelle CMS 2.0

Le guide du référencement Avec WebGazelle CMS 2.0 Fiche Outil : Référencement Avec WebGazelle CMS 2.0 Le guide du référencement Avec WebGazelle CMS 2.0 Le guide du référencement avec WebGazelle CMS 2.0 1/10 SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE... 3 2 LES

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

1 Certificats - 3 points

1 Certificats - 3 points Université de CAEN Année 2008-2009 U.F.R. de Sciences le 23 mars 2009 Master professionnel RADIS UE4 - module réseaux - Spécialisation Durée : 2h. - Tous documents autorisés 1 Certificats - 3 points Lors

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

Ateliers de formation Internet. Statistiques de site

Ateliers de formation Internet. Statistiques de site Ateliers de formation Internet Statistiques de site Suivre et analyser les performances Objectif de ce module : donner les clés de l analyse de trafic de base pour faire évoluer son site en accord avec

Plus en détail

WEBSEMINAIRE INTRODUCTION AU REFERENCEMENT

WEBSEMINAIRE INTRODUCTION AU REFERENCEMENT WEBSEMINAIRE INTRODUCTION AU REFERENCEMENT Animé par A.COMLAN ADCOSOFT 14/02/2014-15H 1 Programme du webséminaire : Introduction Partie I Optimisation des Balises TITLE et META Partie II Optimisation du

Plus en détail

CMS Modules Dynamiques - Manuel Utilisateur

CMS Modules Dynamiques - Manuel Utilisateur CMS Modules Dynamiques - Manuel Utilisateur 1. Introduction Le modèle CMS Le modèle des «Content Management Systems» proposé par MUM est un type particulier de sites web dynamiques, ayant comme avantage

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES VERSION 6.03 1, rue de la Martinerie 78610 LE PERRAY EN YVELINES SUPPORT TECHNIQUE Tél. : +33-(02).99.73.52.06 Adresse e-mail : support@euroid.fr Site

Plus en détail

Utilisation du site Graines d explorateurs

Utilisation du site Graines d explorateurs Utilisation du site Graines d explorateurs Connexion au site Munissez vous de votre identifiant et de votre mot de passe puis cliquez sur le lien «se connecter» situé en bas à droite du site Graines d

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

INTERNET. Réalisé par : Mme CHIFA Nawal

INTERNET. Réalisé par : Mme CHIFA Nawal INTERNET Réalisé par : Mme CHIFA Nawal Plan Introduction Les services de l'internet Les moteurs de recherche, annuaires Google Outlook INTRODUCTION Définition: le mot internet vient de la contraction des

Plus en détail

1. Pourquoi? Les avantages d un bon référencement

1. Pourquoi? Les avantages d un bon référencement Table des matières 1. Pourquoi? Les avantages d un bon référencement... 2 2. Pour qui?... 2 3. Quand?... 3 4. Comment?... 3 5. À partir de combien de temps?... 4 6. Pour combien de temps?... 4 7. Mise

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Comprendre les bases - référencement, indexation et positionnement - comment fonctionne Google pour indexer et référencer un site?

SOMMAIRE. 1. Comprendre les bases - référencement, indexation et positionnement - comment fonctionne Google pour indexer et référencer un site? SOMMAIRE 1. Comprendre les bases - référencement, indexation et positionnement - comment fonctionne Google pour indexer et référencer un site? 2. Comment définir une stratégie de référencement? - connaître

Plus en détail

La recherche d'information sur Internet

La recherche d'information sur Internet La recherche d'information sur Internet Compétence du socle : Je sais utiliser les fonctions principales d'un outil de recherche sur le Web (moteur de recherche, annuaire...) CDI du collège Léon Cazeneuve

Plus en détail

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur.

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur. Quelques resultats de méthode : Entre le 20 Juillet et le 20 Octobre 2011 : Sur une liste de seulement 60 mots clés ou séquences clés 1. 7 sont premiers sur Google soit 12 % 2. 16 sont dans les 3 premiers

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

C2 ATOM Guide de démarrage

C2 ATOM Guide de démarrage C2 ATOM Guide de démarrage Créé par : C2 Innovations Version : 1.0 Dernière modification : 30/03/2015 FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION DE SERVICES FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le référencement!

Ce qu il faut savoir sur le référencement! Ce qu il faut savoir sur le référencement! Il n existe pas de solution miracle pour promouvoir efficacement sa marque sans avoir un minimum de connaissances en webmarketing et sur les moyens pour appliquer

Plus en détail

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION 11/03/11 Version 3 SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION Conventions utilisées dans le manuel... 1 Introduction... 3 Rôle de l application... 3 Accès à l application... 4 Accès à partir de l imprimante Print2C...

Plus en détail

Administration du site

Administration du site Administration du site 1 TABLE DES MATIÈRES Administration du site... 1 Accéder à la console d administration... 3 Console d administration... 4 Apparence... 4 Paramètres... 5 Allez sur le site... 5 Edition

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Le langage JAVASCRIPT

Le langage JAVASCRIPT Le langage JAVASCRIPT I Introduction Vous vous dites encore un langage alors qu il y en a déjà un nombre non négligeable. En effet un de plus, mais à chaque langage son utilisation et sa particularité.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA RECHERCHE D INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA RECHERCHE D INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA RECHERCHE D INFORMATIONS SUR INTERNET JUIN 2007 CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LYON DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES ESPACE INTELLIGENCE ECONOMIQUE - Sommaire Améliorez

Plus en détail

Référencement Vendredi 4 Juillet Ile Degaby

Référencement Vendredi 4 Juillet Ile Degaby Donnez un second souffle à votre e-commerce Référencement Vendredi 4 Juillet Ile Degaby Nicolas Viron / Laurent Bizot Introduction Attente : Comment référencer son site? Thème : Fonctionnement du référencement

Plus en détail

Utiliser le PEB via PEBWEB PRO Version : 02-12-2015

Utiliser le PEB via PEBWEB PRO Version : 02-12-2015 Table des matières... iii 1. Introduction...4 2. Connexion au système PEBWEB PRO...5 2.1. Principes de navigation...5 2.2. Login et mot de passe...6 2.2.1. Changement du mot de passe...6 2.2.2. Identification

Plus en détail

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels.

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. Aide Webmail 1. Découverte de l environnement : L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. 1. La barre d application (1) Les

Plus en détail

Documentation Utilisateur SEO EXPERT

Documentation Utilisateur SEO EXPERT Documentation Utilisateur SEO EXPERT SEO EXPERT est un module très complet qui vous aide à optimiser rapidement le référencement naturel de votre boutique sur les principaux moteurs de recherche mais aussi

Plus en détail

Gestion des sites Internet du groupe Stem Notice d utilisation

Gestion des sites Internet du groupe Stem Notice d utilisation Gestion des sites Internet du groupe Stem Notice d utilisation Table des matières Présentation 2 Connexion à la plateforme de gestion 2 Gestion et modification du contenu 3 Gestion des documents 13 Gérer

Plus en détail

internet : 9 points clés

internet : 9 points clés POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels 1. Référencement internet : 9 points clés Version janvier 2015: le web est

Plus en détail

V.I.T Votre Information Touristique

V.I.T Votre Information Touristique V.I.T Votre Information Touristique Présentation lors de votre connexion :... 3 Gérer... 4 Actus... 4 Moteur Touristique... 5 Affiner votre recherche :... 5 L affichage des offres :... 7 La cartographie

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

GUIDE DE DEPÔT DANS HAL

GUIDE DE DEPÔT DANS HAL GUIDE DE DEPÔT DANS HAL Octobre 2009 Laboratoire I3S (Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis) SOMMAIRE 1. Pourquoi déposer? p. 1 2. Comment déposer? p. 1 2.1. Recommandations p. 1 2.2. Pré

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. Le référencement de sites internet

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. Le référencement de sites internet CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011 de sites internet Webmarketing et Référencement Quels enjeux pour votre site internet? Définition naturel, également appelé SEO pour Search Engine Optimization,

Plus en détail

COMMENT FAIRE CONNAÎTRE SON SITE KEOSITE SUR INTERNET? COMMENT RÉFÉRENCER SON SITE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? SOMMAIRE

COMMENT FAIRE CONNAÎTRE SON SITE KEOSITE SUR INTERNET? COMMENT RÉFÉRENCER SON SITE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? SOMMAIRE COMMENT FAIRE CONNAÎTRE SON SITE KEOSITE SUR INTERNET? COMMENT RÉFÉRENCER SON SITE SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? SOMMAIRE - Le référencement : Qu est ce que c est? - Le nom de votre site - Le contenu de

Plus en détail

Introduction. M2206 Intégration web. Introduction. Introduction 20/01/2014

Introduction. M2206 Intégration web. Introduction. Introduction 20/01/2014 Introduction M2206 Intégration web http://www.atinternet.fr/ressources/ressources/etudespubliques/barometre-des-moteurs/ Référencement des sites web et moteurs de recherche Introduction Introduction http://www.go-gulf.com/blog/social-networking-user/

Plus en détail

Manuel Utilisateur Actualités

Manuel Utilisateur Actualités Manuel Utilisateur Actualités Auteur : Logica Version : 1.14 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales

Plus en détail

Recherche d'information dans Internet Introduction

Recherche d'information dans Internet Introduction 1 Journées annuelles de santé publique 2001 Le monde de la santé publique au bout des doigts Moteurs de recherche, répertoires et métamoteurs présenté par Christine Dufour Recherche d'information dans

Plus en détail

Optimiser le référencement naturel de son site web

Optimiser le référencement naturel de son site web Rodez, le 15 avril 2011 Les moteurs de recherche Les moteurs utilisés dans le monde Les moteurs utilisés en Europe Où clique un internaute? Référencement «payant» 35-40% des clics sur Google Référencement

Plus en détail

Rank, l outil de la visibilité web

Rank, l outil de la visibilité web Rank, l outil de la visibilité web Développé par le pôle R&D de la société Brioude Internet, Rank a pour vocation de nous aider à suivre le positionnement d un site et de ses concurrents. Il ne s agit

Plus en détail

La stratégie de recherche Elle peut se traduire en 8 étapes. analyser précisément son besoin d'information préparer sa recherche Choisir des sources

La stratégie de recherche Elle peut se traduire en 8 étapes. analyser précisément son besoin d'information préparer sa recherche Choisir des sources La stratégie de recherche Définition Elle doit guider la totalité de votre travail de recherche. Elle permet d'utiliser au mieux les outils de recherche qui existent. Les outils de recherche sont : 9 les

Plus en détail

BR-Docs guide d applications mobile Android

BR-Docs guide d applications mobile Android BR-Docs guide d applications mobile Android Version 0 FRE Table des matières Guide d applications mobile Android Application Android... Spécifications... Se connecter à l application...2 Naviguer dans

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Utilisation du CMS Ametys

Utilisation du CMS Ametys Utilisation du CMS Ametys jeudi 16 septembre 2010 jeudi 14 octobre 2010 J.L. Aucouturier CMS? Ametys? Ametys est un logiciel open source destiné à la production de sites Web, de type système de gestion

Plus en détail

Documentation utilisateur FReg.NET

Documentation utilisateur FReg.NET Epitech Documentation utilisateur FReg.NET Document réservé aux utilisateurs souhaitant comprendre rapidement le fonctionnement du logiciel FReg.NET Lago_a, schehl_c, narcis_m, clique_x, tran-p_n 5/14/2010

Plus en détail

Guide de l application mobile BR-Docs pour ios

Guide de l application mobile BR-Docs pour ios Guide de l application mobile BR-Docs pour ios BR-Docs Mobile App est une application gratuite qui vous permet d accéder à la plate-forme BR-Docs via votre appareil mobile. Version 0 FRE Table des matières

Plus en détail

Manuel Utilisateur. Création de site web

Manuel Utilisateur. Création de site web Manuel Utilisateur Création de site web Auteur : Logica Version : 1.3 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions

Plus en détail

Direction Informatique 02/11/2010

Direction Informatique 02/11/2010 Microsoft Word 2007 Direction Informatique 02/11/2010 Contexte de la formation: - Interface Ms Word 2007 - L utilisation des fonctions de Ms Word 2007 Objective: -Maîtriser le Ms Word 2007 Page 2/36 Introduction

Plus en détail

Internet et ses moteurs de recherche

Internet et ses moteurs de recherche Internet et ses moteurs de recherche Un moteur est un logiciel nommé robot permettant une navigation en permanence sur le Web, sur les forums de discussion et dans les archivent des pages web qui se retrouvent

Plus en détail

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x)

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Version 1 Le contenu de ces pages est relatif à TYPO3, CMS/Framework sous licence GNU/GPL disponible sur www.typo3.com

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

Comprendre les statistiques de fréquentation

Comprendre les statistiques de fréquentation Comprendre les statistiques de fréquentation Les statistiques de fréquentation sont produites par Awstats, un outil qui calcule les statistiques d'un site web à partir des fichiers logs générés par le

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

Pourquoi et comment optimiser son site internet pour les moteurs de recherche?

Pourquoi et comment optimiser son site internet pour les moteurs de recherche? Pourquoi et comment optimiser son site internet pour les moteurs de recherche? Moteurs basés sur des algorithmes complexes Aucune publication du fonctionnement Formule de classement classé Top Secret Constats

Plus en détail

Gestion documentaire par copieur numérique

Gestion documentaire par copieur numérique Connect to Sharp Version 2 Product Info Gestion documentaire par copieur numérique Faites de votre copieur numérique un outil complet pour vos documents : avec DocuWare Connect to Sharp, vous avez accès

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Sommaire Comment est organisé le site?... 1 Comment accéder à l interface privée?... 2 Comment se connecter?... 2 Comment modifier son

Plus en détail

Rapport de méthodologie:

Rapport de méthodologie: Rapport de méthodologie: "Laboratoire on chip/lab-on-chip/loc" REMARQUE : La méthode employée est en tout point similaire à celle utilisée en groupe. Contents Rapport de méthodologie:... 1 "Laboratoire

Plus en détail

Guide de la création de site internet. Dans ce document, nous vous proposons la démarche à suivre pour la création de votre site internet

Guide de la création de site internet. Dans ce document, nous vous proposons la démarche à suivre pour la création de votre site internet Dans ce document, nous vous proposons la démarche à suivre pour la création de votre site internet Ce document de travail est destiné à ceux qui souhaite créer un site internet. Vous pouvez vous en servir

Plus en détail

QUE SIGNIFIE "OPTIMISER POUR LES MOTEURS DE RECHERCHE"?

QUE SIGNIFIE OPTIMISER POUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? Elearning > Les bonnes pratiques du référencement L'OPTIMISATION DES PAGES DU SITE Programme du cours : Optimiser les titre de vos billets et de vos produits Optimiser les contenus de vos textes Travailler

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

LES MOTEURS DE RECHERCHE SUR INTERNET

LES MOTEURS DE RECHERCHE SUR INTERNET La recherche efficace est autant une question de méthodologie que de maîtrise de «trucs et astuces». Internet n a pas été conçu au départ comme un outil de recherche d information, mais comme un outil

Plus en détail

URML-Aquitaine administration du site

URML-Aquitaine administration du site URML-Aquitaine administration du site version 2 - août 2007 SOMMAIRE 1 - L interface p.5 La structure du back-ofice, se repérer et savoir trouver un article 2 - Les articles p.9 Écrire un article, le

Plus en détail

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET De manière superficielle, le terme «orienté objet», signifie que l on organise le logiciel comme une collection d objets dissociés comprenant à la fois une structure de

Plus en détail

www.habefast.ch contact@habefast.ch Agence web en Suisse romande CH-1260 Nyon 022 362 25 70

www.habefast.ch contact@habefast.ch Agence web en Suisse romande CH-1260 Nyon 022 362 25 70 1 By Agence web en Suisse romande 2 Qu est ce qu est le SEO? Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimisation) est une pratique qui, comme son nom l indique, permet d optimiser un site web pour

Plus en détail

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données REVILLION Joris Décembre 2009 3EI Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données Objectifs : Le principal objectif de ce cours est de découvrir et de nous familiariser avec le

Plus en détail

Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour

Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour SPIP version 1.8.x Serveur (Linux) Jean Sébastien BARBOTEU dev.jsb@laposte.net Introduction Nous allons aborder tous les aspects techniques liés à la

Plus en détail

Active Directory Sommaire :

Active Directory Sommaire : Active Directory Sommaire : Définition Ce qu'il permet A quoi sert-il? Principe de fonctionnement Structure Hiérarchie Schéma Qu'est ce qu'un service d'annuaire? Qu'elle est son intérêt? L'installation

Plus en détail

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator BAAN IVc Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator A publication of: Baan Development B.V. B.P. 143 3770 AC Barneveld Pays-Bas Imprimé aux Pays-Bas Baan Development B.V. 1997 Tous droits réservés. Toute

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

L optimisation d une PowerBoutique pour le référencement

L optimisation d une PowerBoutique pour le référencement L optimisation d une PowerBoutique pour le référencement page 1/11 Table des matières 1 Les balises de référencement 4 2 La hiérarchisation de l'information 6 3 La mise en exergue des mots clés 7 4 Les

Plus en détail

Installer, configurer et personnaliser Joomla

Installer, configurer et personnaliser Joomla Installer, configurer et personnaliser Joomla Web Platform Installer 2.0 15/02/2010 Access IT Julien CHOMARAT jchomarat@access-it.fr http://www.sharepointofview.fr/julien Retrouvez cet atelier à l adresse

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 1 GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE V5 La lecture de cette notice facilitera vos premiers pas dans Silverpeas. Pour plus d explications, vous pouvez consulter l aide en ligne située dans la barre d outils en haut

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

ACE-PTM 2.1 Guide de l utilisateur. À l intention des utilisateurs. 2011 Hospitalis - Tous droits réservés. Version 2.4.

ACE-PTM 2.1 Guide de l utilisateur. À l intention des utilisateurs. 2011 Hospitalis - Tous droits réservés. Version 2.4. ACE-PTM 2.1 Guide de l utilisateur À l intention des utilisateurs Version 2.4 16 Septembre 2014 2011 Hospitalis - Tous droits réservés 2011 Hospitalis - Tous droits réservés 1 Table des matières 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

Fonctionnement du Site Web Dynamique:

Fonctionnement du Site Web Dynamique: Fonctionnement du Site Web Dynamique: Site Web Dynamique: Un site Web dynamique est en faite un site Web dont les pages qu'il contient peuvent être générées dynamiquement, c'est à dire à la demande de

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE L ESPACE PERSONNE PUBLIQUE

MANUEL D UTILISATION DE L ESPACE PERSONNE PUBLIQUE MANUEL D UTILISATION DE L ESPACE PERSONNE PUBLIQUE Vous allez utiliser le module de gestion de l espace personne publique achatpublic.com. Ce document vous montre étape par étape, et de manière illustrée,

Plus en détail

Moodle. Moodle. Créer un nouveau (Par)cours

Moodle. Moodle. Créer un nouveau (Par)cours 1/16 NB2012 Moodle est une plate-forme d apprentissage en ligne, qui permet de diffuser des cours, Moodle des exercices, toute sorte de ressources pédagogiques et de composer un parcours de formation.

Plus en détail

Guide d utilisation pratique. L information est partout. L information pertinente est ici. La référence

Guide d utilisation pratique. L information est partout. L information pertinente est ici. La référence Guide d utilisation pratique L information est partout. L information pertinente est ici. La référence La référence Ce guide a pour but d informer les utilisateurs de La référence des démarches à suivre

Plus en détail

Version 4.0. Multinet Ressources Inc. Page 1 sur 13

Version 4.0. Multinet Ressources Inc. Page 1 sur 13 Version 4.0 Page 1 sur 13 Introduction Lorsque vous obtenez l accès à Méganet, votre site est déjà construit. C est-à-dire qu il a fait l objet d une étude de style selon les couleurs de votre entreprise

Plus en détail

CARMEN V2.2. Correctifs et nouveautés

CARMEN V2.2. Correctifs et nouveautés CARMEN V. Correctifs et nouveautés 1. Correctifs... 1.1 Les deux interfaces... 1.1.1 Désactivation de l outil «Présentation de la symbologie des couches»... 1. Interface de création de cartes... 1..1 WMS/WFS

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

D UN BON REFERENCEMENT

D UN BON REFERENCEMENT #QUICK GUIDE LES PRINCIPES DE BASE D UN BON REFERENCEMENT EDITION DECEMBRE 2013 // UNE PUBLICATION 1 LES PRINCIPES DE BASE D UN BON RÉFÉRENCEMENT RÉFÉRENCEMENT Introduction Vous attendez beaucoup de votre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Fax : Email : Personne à contacter dans l entreprise : 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ENTREPRISE...3 2 PRESENTATION

Plus en détail