Chapitre 9 - manganèse. GCI Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 9 - manganèse. GCI Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2009"

Transcription

1 Chapitre 9 - Élimination du fer et du manganèse GCI Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2009 Hubert Cabana,

2 Le fer et le manganèse La présence de Fe et de Mn dans les eaux de consommation ne pose pas de problème pour la santé humaine; Problématiques inesthétiques : Goût et odeur; Taches sur les textiles Problématiques industrielles Formation de dépôts (ex : bouilloires); Taches Hubert Cabana,

3 Le fer et le manganèse La [Fe] et la [Mn] dépassent rarement 1 mg/l dans les eaux de surface; Dans les eaux souterraines, si alcalinité < à 50 mg/l : la [Fe] < 10 mg/l; la [Mn] < 2 mg/l; Objectif Tolérable Unités Fer (Fe) mg/l Manganèse (Mn) mg/l Hubert Cabana,

4 Le fer et le manganèse Élimination du Fe et du Mn Oxydation; Air; Chlore; KMnO 4 ; Ozone. Échange d ions; Adoucissement à la chaux. Hubert Cabana,

5 Oxydation L idée générale est de produire des composés insolubles : Fe 2+ Fe 3+ Mn 2+ Mn 4+ Hubert Cabana,

6 Oxydation à l air Aération permet : 1. Transfert de l oxydant (O2) à l eau; 2. Élimination des espèces gazeuses présentes (ex : CO 2, H 2 S, etc.); Réactions d oxydation précipitation 4Fe( HCO 2MnSO 3 4( aq) ) 2( aq) + O 2( aq) + 2Ca( OH ) + 2H 2( aq) 2 O + O 2 4Fe( OH ) 2MnO 2( s) 3( s) + 8CO + 2CaSO 2( g ) 4( aq) + 2H 2 O Hubert Cabana,

7 Oxydation à l air Hubert Cabana,

8 Oxydation à l air Le taux d oxydation est fonction du ph de l eau à traiter : Pour oxyder le Fer en 15 minutes, ph 7.5 8; Oxydation du Mn en > 1 h, ph 9.5. Théoriquement : 1 mg d O 2 oxyde 7 mg de Fe 2+ 1 mg d O 2 oxyde 3.4 mg de Mn 2+ L O 2 n oxyde pas le Fe associé à des matières organiques. Hubert Cabana,

9 Oxydation à l air Utilisation de diffuseurs d air Profondeur de m; Ratio volumique air:eau = 0.75:1 Efficacité de transfert de l O 2 de 5 10%; Hubert Cabana,

10 Oxydation à l air Hubert Cabana,

11 Oxydation à l air Utilisation d aérateurs à coke Hubert Cabana,

12 Oxydation à l air Chaque plateau a une profondeur variant entre 30 et 45 cm; Remplis de coke, de pierres concassés, chaux, medium plastique; Taux de chargement de m 3 m -2 h -1 Hubert Cabana,

13 MDDEP, 2003 Hubert Cabana,

14 Oxydation à l air Coagulation / floculation à l alun est généralement requis, suivi d un processus de filtration. Hubert Cabana,

15 Oxydation au chlore Utilisation du Cl 2(g) ou du ClO 2(g) Réactions d oxydation au Cl 2 précipitation 2Fe( HCO Mn( HCO 3 3 ) ) 2( aq) 2( aq) + Ca( HCO + Ca( HCO 3 3 ) ) 2( aq) 2( aq) + Cl + Cl 2( g ) 2( g ) 2Fe( OH ) MnO 2( s) 3( s) + CaCl + CaCl 2( aq) 2( aq) + 4CO + 6CO 2( g ) 2( g ) + 2H 2 O Théoriquement : 1 mg de Cl 2 oxyde 1.58 mg de Fe 2+ 1 mg de Cl 2 oxyde 0.78 mg de Mn 2+ Hubert Cabana,

16 Oxydation au chlore Le taux d oxydation est fonction du ph de l eau à traiter : Pour oxyder le Fe 2+ en minutes, ph 8-8.5; Oxydation du Mn 2+ en 1-2 h, ph Présence de matière organique, formation de DBPs tels que du THM, chloramines, etc. Hubert Cabana,

17 Oxydation au chlore Réactions d oxydation au ClO 2 précipitation Fe( HCO 3 Mn( HCO ) 3 2( aq) ) 2( aq) + + NaHCO NaHCO 3( aq) 3( aq) + ClO 2( g ) + 2ClO 2 Fe( OH ) 3( s) + NaClO MnO + 2NaClO 2( s) 2( aq) 2( aq) + 3CO + 4CO 2( g ) 2( g ) + 2H 2 O Théoriquement : 1 mg de ClO 2 oxyde 0.83 mg de Fe 2+ 1 mg de ClO 2 oxyde 0.41 mg de Mn 2+ Hubert Cabana,

18 Oxydation au chlore Coagulation / floculation à l alun est généralement requis, suivi d une sédimentation; [Cl 2 ] résiduelle = 0.5 mg/l Hubert Cabana,

19 Oxydation au permanganate de potassium (KMnO 4 ) Fort oxydant, permettant une oxydation rapide de ces métaux sur une vaste gamme de ph (phs 7); 3Fe ( HCO3 ) + KMnO + 7H 2( ) 4( ) 2O 3Fe( OH ) 3( s) + MnO + KHCO + 5H aq aq 2( s) 3( aq) 2CO3( aq) 3 Mn ( HCO3 ) + 2 KMnO + 2 H 2 O 5 MnO2( ) ( aq) 4( aq) s + KHCO + H CO 3( aq) 3( aq ) Théoriquement : 1 mg de KMnO 4 oxyde 1.06 mg de Fe 2+ 1 mg de KMnO 4 oxyde 0.52 mg de Mn 2+ Hubert Cabana,

20 Oxydation au permanganate de potassium (KMnO 4 ) Si présence de Fe 2+ et de Mn 2+, il vaut mieux favoriser un procédé mixte dans lequel le Fe est éliminer par ajout de Cl 2(g), puis le Mn est éliminé par le permanganate de potassium; Possibilité d application directement en tête des filtres à sable (car cinétique rapide); L ajout de KMNO 4 en aval du processus de traitement augmente les processus de floculation et de sédimentation Hubert Cabana,

21 Oxydation au permanganate de potassium (KMnO 4 ) Hubert Cabana,

22 Oxydation à l ozone (O 3 ) L utilisation de l O 3 à une seule fin d élimination de ces métaux est rarement favorisée ($$); D autres technologies moins onéreuses 2 Fe ( HCO ) + O + 2 H O 3 Fe ( OH ) + O + 4 CO + Mn( HCO H 2( aq ) 3( g ) 2 3( s) 2( g ) 2( aq ) 2 ) 2( aq) + O 3( g ) Théoriquement : + 2H MnO + O 1 mg de O 3 oxyde 2.3 mg de Fe 2+ 1 mg de O 3 oxyde 1.15 mg de Mn 2+ 2 O 2( s) 2( g ) + 2CO 2( g ) + 3H 2 O O Hubert Cabana,

23 Oxydation chimique - résumé MDDEP, 2003 Hubert Cabana,

24 Échange d ions Hubert Cabana,

25 Résines échangeuses d ions Utilisation de résines acides ou cationiques [Fe 2+ ] ou [Mn 2+ ] < 0.5 mg/l; Si présence d oxygène dissout, possibilité d oxydation et de précipitation des espèces formées; Colmatage possible de ces résines. Hubert Cabana,

26 Résines échangeuses d ions filtre catalyseur Utilisation de zéolithe (sable vert) Grains de sable recouvert d oxydes de Fe et de Mn; Régénération des oxydes présents à la surface du sable; Hubert Cabana,

27 Résines échangeuses d ions filtre catalyseur Hubert Cabana,

28 Résines échangeuses d ions filtre catalyseur Régénération intermittente Hubert Cabana,

29 Résines échangeuses d ions filtre catalyseur Régénération en continu du lit catalytique Hubert Cabana,

30 Résines échangeuses d ions filtre catalyseur Procédé combiné (filtration anthracite + zéolithe) Hubert Cabana,

31 Illustration Hubert Cabana,

32 Filtres à sable vert critère de conception MDDEP, 2003 Hubert Cabana,

33 Adoucissement à la chaux Hubert Cabana,

34 Adoucissement à la chaux Précipitation due à une diminution de la solubilité = F(pH) de l eau; Fe : 83% à ph = % à ph = % à 9.6 Mn : 0% ph < % à ph = % à 9.8 Hubert Cabana,

35 Application ph minimal : 9,5 (entre 10,5 et 11 de façon usuelle) Dose de chaux (par mg/l de Fe ou de Mn) : 1 mg/l (CaO) Concentration de Fe et de Mn à l eau brute : maximum combiné de 4 mg/l Hubert Cabana,

36 Conclusion L implantation de technologies d élimination du fer et du manganèse nécessite des essais en laboratoire : Analyse de l eau brute; Demande en agent oxydant; Essais en laboratoires; Essais pilotes Hubert Cabana,

37 Lectures suggérées MDDEP, (2003). Guide de conception des installations de production d'eau potable. Volume 1, Chapitre 8, section 8.5. Hubert Cabana,

Chapitre 8 - Adoucissement. GCI Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2015

Chapitre 8 - Adoucissement. GCI Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2015 Chapitre 8 - Adoucissement GCI 70 - Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 015 Hubert Cabana, 015 1 Adoucissement Permet l élimination de la dureté de l eau La dureté correspond à la

Plus en détail

Traitements d élimination de l arsenic, du sélénium et de l antimoine

Traitements d élimination de l arsenic, du sélénium et de l antimoine Traitements d élimination de l arsenic, du sélénium et de l antimoine Bénédicte Welté et Antoine Montiel Particularités As Se Sb sont 3 éléments dont l origine géologique naturelle est très fréquente.

Plus en détail

PACES UE 15 ED DE CHIMIE PHYSIQUE O (l)

PACES UE 15 ED DE CHIMIE PHYSIQUE O (l) PACES UE 15 ED DE CHIMIE PHYSIQUE 2012-2013 QCM1 : Equilibrer la réaction suivante (en utilisant comme coefficient stœchiométrique des nombres entiers les plus petits possibles) et répondre aux QCM : NH

Plus en détail

Essai d oxydation chimique in situ pour le traitement d un panache d'hydrocarbures aliphatiques chlorés : Résultats, conclusions et pistes d avenir

Essai d oxydation chimique in situ pour le traitement d un panache d'hydrocarbures aliphatiques chlorés : Résultats, conclusions et pistes d avenir Essai d oxydation chimique in situ pour le traitement d un panache d'hydrocarbures aliphatiques chlorés : Résultats, conclusions et pistes d avenir Objectif du projet Le pompage et traitement d un panache

Plus en détail

FICHE D ÉVALUATION TECHNIQUE DU COMITÉ SUR LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT EN EAU POTABLE. Filtre Aquaplast. Niveau de développement :

FICHE D ÉVALUATION TECHNIQUE DU COMITÉ SUR LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT EN EAU POTABLE. Filtre Aquaplast. Niveau de développement : FICHE D ÉVALUATION TECHNIQUE DU COMITÉ SUR LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT EN EAU POTABLE Filtre Aquaplast Niveau de développement : EN VALIDATION À L ÉCHELLE RÉELLE Juillet 2007 1. DONNÉES GÉNÉRALES Nom

Plus en détail

Congrès ATD Toulouse ème Session 19 novembre. Corinne PICOT, chef de projet traitement d eau

Congrès ATD Toulouse ème Session 19 novembre. Corinne PICOT, chef de projet traitement d eau Congrès ATD Toulouse 2015 24 ème Session 19 novembre Comment choisir son pré-traitement? Corinne PICOT, chef de projet traitement d eau Pré-traitement: définition et fonction Eau potable destinée à la

Plus en détail

B - CHIMIE DU DIOXYDE DE CHLORE DANS L EAU 1

B - CHIMIE DU DIOXYDE DE CHLORE DANS L EAU 1 IV) Les traitements de stérilisation B CHIMIE DU DIOXYDE DE CHLORE DANS L EAU 1 I) Structure et stabilité 1 Composés oxygénés du chlore Degré d oxydation Oxydes Acides Sels du chlore +1 Anhydride Acide

Plus en détail

Lut try le 17 nov. 2011

Lut try le 17 nov. 2011 Lut try le 17 nov. 2011 Qualité d eau pour le remplissage de circuits I Page 1 I Sommaire Pourquoi traiter l eau des circuits Ce qui a changé ces dernières années Les moyens de traitement possibles Les

Plus en détail

Environnement et gestion des rejets miniers. Chaire industrielle CRSNG-Polytechnique-UQAT. Séminaire Enviromine Jeudi 23 août 2007

Environnement et gestion des rejets miniers. Chaire industrielle CRSNG-Polytechnique-UQAT. Séminaire Enviromine Jeudi 23 août 2007 Environnement et gestion des rejets miniers Chaire de recherche du Canada Restauration des sites miniers abandonnés Chaire industrielle CRSNG-Polytechnique-UQAT Séminaire Enviromine Jeudi 23 août 2007

Plus en détail

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques 1. Réactions chimiques On appelle réaction ou transformation physicochimique le processus par lequel une ou plusieurs substances se transforment en une ou

Plus en détail

Journée technique des distributeurs d eau romands. La chloration de l eau potable, bien ou mal nécessaire? Bases de la chloration

Journée technique des distributeurs d eau romands. La chloration de l eau potable, bien ou mal nécessaire? Bases de la chloration Journée technique des distributeurs d eau romands La chloration de l eau potable, bien ou mal nécessaire? Yverdon-les-Bains, 7 février 2013 Bases de la chloration Dr Eric Raetz, inspecteur cantonal des

Plus en détail

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé 3OS 1. a) (Cr) 1.33 le grand oxydant Cr O 7 - se réduit (Sn).15 Réduction : Cr O 7-1 H 6e - le petit réducteur Sn est oxydé Cr 3 7 H O Oxydation : Sn Sn e - x3 Cr O 7-1 H 3 Sn Cr 3 7 H O 3 Sn b) (fer).77

Plus en détail

Carola bleue. ph 6,3 7,4 7,2 6,6 7

Carola bleue. ph 6,3 7,4 7,2 6,6 7 Thème : Nourrir l humanité Séquence 2 La qualité de l eau et l analyse Contenu : composition chimique d une eau de consommation Compétences : analyse qualitative d une eau I Les différentes eaux L eau

Plus en détail

Chapitre 25 Diagramme potentiel-ph et potentiel pl

Chapitre 25 Diagramme potentiel-ph et potentiel pl Chapitre 25 Diagramme potentiel-ph et potentiel pl 1-Les objectifs du chapitre Ce que je dois connaître Le principe de construction d'un diagramme potentiel-ph ou potentiel pl. Le domaine de stabilité

Plus en détail

Suivi cinétique d une transformation chimique Partie 1 - Corrigé. Avant réaction, le mélange à la couleur violette des ions permanganate MnO 4

Suivi cinétique d une transformation chimique Partie 1 - Corrigé. Avant réaction, le mélange à la couleur violette des ions permanganate MnO 4 Suivi cinétique d une transformation chimique Partie 1 Corrigé 1. Comment peuton voir que la réaction s est bien effectuée? Avant réaction, le mélange à la couleur violette des ions permanganate MnO 4

Plus en détail

TPC8 : FACTEURS CINÉTIQUES D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE

TPC8 : FACTEURS CINÉTIQUES D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE TPC8 : FACTEURS CINÉTIQUES D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE I- RÉACTIONS RAPIDES ET RÉACTIONS LENTES Expérience : Dans un bécher A, verser 10 ml d une solution de sulfate de fer II (Fe 2+ (aq) + SO 4 (aq)

Plus en détail

Examen de maturité 2013 AIDE-MÉMOIRE DE CHIMIE

Examen de maturité 2013 AIDE-MÉMOIRE DE CHIMIE Examen de maturité 2013 AIDEMÉMOIRE DE CHIMIE Acides et bases (calculés à partir des pk a ) ph d un acide fort : ph d un acide faible : ph = log C a ph = ½ pk a ½ log C a ph d une base forte : ph = 14

Plus en détail

Réactions d'oxydoréduction

Réactions d'oxydoréduction Réactions d'oxydoréduction I Mise en évidence 1) Réaction entre le fer métal et les ions cuivre II Exp : On introduit un coton dans un tube à essai. On met dessus de la poudre de fer. Puis on ajoute une

Plus en détail

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 RAPPORT CM12 MANIPULATION IV Détermination de la dureté de l eau PARTIE I Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 Objectifs de la manipulation : - Détermination de la dureté totale de l eau

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d'énoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Épreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

CORRIGE EXERCICES SUR REACTION CHIMIQUE

CORRIGE EXERCICES SUR REACTION CHIMIQUE CORRIGE EXERCICES SUR REACTION CHIMIQUE 1 Exercice 1 : 1.) n = m M = 6,00,8 2.) n = m M n = 0,108 mol et N = n. = 0,107. 6.10 23 N = 6,47.10 22 m = n. M = 1,2. 63, m = 96, g atomes 3.) q = 1,6.10 19 C

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Chapitre 3 Sciences Physiques - BTS La réaction chimique 1. Les équations bilans 1.1. Noms et symboles Une réaction chimique peut être considérée comme une réorganisation de la matière. On distingue les

Plus en détail

S 5 F. solution d acide chlorhydrique

S 5 F. solution d acide chlorhydrique I) Action des ions hydrogène sur un métal : 1) Réaction sur le fer : a) Expérience : Dans un tube à essai contenant de la poudre de fer, nous versons 3 ml d'une solution d'acide chlorhydrique très concentrée.

Plus en détail

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction?

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? Activité 1 : Les ions argents Ag + réagissent sur le métal cuivre pour donner des arborescences d argent métallique

Plus en détail

Notions de mole et de Stoechiométrie (2)

Notions de mole et de Stoechiométrie (2) Notions de mole et de Stoechiométrie (2) 1. La décomposition de 1,00g de carbonate de calcium (CaCO 3 ) entraîne la formation de 0,56g d oxyde de calcium (CaO) et un dégagement de dioxyde de carbone (CO

Plus en détail

Visite de la station de traitement des eaux de Viñas Kue. Nom :... Prénom :... Nom :... Prénom :... Dossier à RENDRE complété et correctement rédigé.

Visite de la station de traitement des eaux de Viñas Kue. Nom :... Prénom :... Nom :... Prénom :... Dossier à RENDRE complété et correctement rédigé. Visite de la station de traitement des eaux de Viñas Kue Nom :... Prénom :... Nom :... Prénom :... Dossier à RENDRE complété et correctement rédigé. I) Présentation et histoire : Au début des années 50,

Plus en détail

Exercices sur les équilibres chimiques : corrections

Exercices sur les équilibres chimiques : corrections Exercices sur les équilibres chimiques : corrections Expression de la constante d équilibre c Exercice 1 a) [CH OH c b) [CO[H [CO[H c c) [CO[H O c 5 [C d) [HO [H [N c e) [NO [HO [SO c f) [H S [O + - c

Plus en détail

Facteurs cinétiques et catalyse

Facteurs cinétiques et catalyse Facteurs cinétiques et catalyse Première partie : suivi cinétique par CCM La chromatographie sur couche mince (CCM) permet la séparation et l identification d espèces chimiques. Cette technique repose

Plus en détail

Chapitre 4 - GCI Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2011

Chapitre 4 - GCI Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2011 Chapitre 4 - La décantation GCI 720 - Conception : usine de traitement des eaux potables Automne 2011 Hubert Cabana, 2011 1 Hubert Cabana, 2011 Kawamura, 2000 2 Contenu Théorie de la sédimentation Type

Plus en détail

Solubilité 1 Le produit de solubilité

Solubilité 1 Le produit de solubilité Solubilité 1 Le produit de solubilité Soluble ou insoluble? Tous les sels ne se dissocient pas de la même façon dans l eau. Certains sont très solubles, d autres moins et d autres pas du tout. En première

Plus en détail

+ - Brille. Règle en aluminium. Règle en bois. Ne brille pas. Clou en fer. Brille. Mine de crayon (graphite) Brille. Ne brille pas.

+ - Brille. Règle en aluminium. Règle en bois. Ne brille pas. Clou en fer. Brille. Mine de crayon (graphite) Brille. Ne brille pas. + - Objet testé Règle en aluminium État de la lampe Brille Règle en bois Clou en fer Mine de crayon (graphite) Ne brille pas Brille Brille Objet à tester Plastiques Ne brille pas Il existe deux types de

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE Session 2010 BAALAURÉAT TEHNLGIQUE STL - HIMIE DE LABRATIRE ET DE PRÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE HIMIE Durée de l'épreuve : 3 heures oefficient : 4 Le sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7 à 7/7. L'usage

Plus en détail

SYSTÈME D'EAU PAR GRAVITÉ PIMAG WATERFALL

SYSTÈME D'EAU PAR GRAVITÉ PIMAG WATERFALL SYSTÈME D'EAU PAR GRAVITÉ PIMAG WATERFALL On néglige souvent l importance de l eau comme substance curative sur la planète. Avec l air, l eau est l élément le plus importance à l entretien d un bon niveau

Plus en détail

Approvisionnement en eau industrielle

Approvisionnement en eau industrielle Approvisionnement en eau industrielle L eau est grandement utilisée dans l industrie, qu il s agisse d eau naturelle, d eau de procédé ou d eaux usées. Très souvent l eau d appoint doit être traitée avant

Plus en détail

7. Oxydoréduction Résumé Exercices

7. Oxydoréduction Résumé Exercices Sciences BMA Ébénisterie 1/6 Ch. 7. Oxydoréduction 7. Oxydoréduction Résumé Exercices Objectifs : Identifier l'oxydant et le réducteur, l'oxydation et la réduction. Écrire la demi-équation d'un couple

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Synthèses de pigments Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Cet ensemble permet de réaliser les synthèses de 4 pigments d origine minérale. Ces synthèses peuvent être

Plus en détail

TRAITEMENT TERTIAIRE DES EAUX USEES

TRAITEMENT TERTIAIRE DES EAUX USEES TRAITEMENT TERTIAIRE DES EAUX USEES Eau brute +By-pass Trop-plein Trop plein ou eau de lavage des filtres Bac tampon HYBRIDOX : Ozonation Eau brute Station de traitement By-pass Eau traitée Principe du

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE MISE À JOUR LE 2 NOVEMBRE 2016

FICHE TECHNIQUE MISE À JOUR LE 2 NOVEMBRE 2016 FICHE TECHNIQUE MISE À JOUR LE 2 NOVEMBRE 216 SAS au capital de 1 EUR - SIREN 84 731 578 - TVA intracommunautaire FR 61 84 731 578 FICHE TECHNIQUE - METALICAPT -NFB11 PRÉSENTATION METALICAPT -NFB11 est

Plus en détail

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage Prérequis - Compétences attendues en début de formation Quantité de matière, concentration, étalonnage Etablir une équation bilan connaissant les réactifs et les produits formés. A partir de l équation

Plus en détail

Leçon III : Catalyse

Leçon III : Catalyse Leçon III : Catalyse Ex 1. Questions de cours 1. Le titre d'une eau oxygénée s'exprime souvent en volumes. A quoi cela correspond-il? 2. Quel est le rôle d'un catalyseur? 3. Quelles sont les principales

Plus en détail

Contrôle de chimie N 1

Contrôle de chimie N 1 UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER SCIENCES. TECHNOLOGIE.MÉDECINE G R E N O B L E 1 i n s t i t u t universitaire de technologie 1 GRENOBLE 1 DÉPARTEMENT MESURES PHYSIQUES OPTION TECHNIQUES INSTRUMENTALES OPTION

Plus en détail

Rapport annuel 2013: Table des matières

Rapport annuel 2013: Table des matières RAPPORT ANNUEL D'EXPLOITATION CENTRALE DE TRAITEMENT D'EAU POTABLE VILLE DE BROMONT Année 213 Préparé par: Service de gestion des eaux de Bromont Rapport annuel 213: Table des matières SECTION 1 : Règlementation

Plus en détail

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre NOM TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? Objectif : Mettre en œuvre un titrage pour vérifier l indication d une étiquette. Proposer un protocole pour évaluer la taille d une goutte. Evaluer l incertitude

Plus en détail

Formation Traitement d eau pour les bouilloires

Formation Traitement d eau pour les bouilloires Formation Traitement d eau pour les bouilloires Présentée par: Julie Forgues, ing. Ateliers-conférences sur le séchage du bois 1 er mais 2014 Agenda formation 1. Principes de base chimie de l eau 2. Dépôt

Plus en détail

Traitement des eaux destinées à la consommation

Traitement des eaux destinées à la consommation Traitement des eaux destinées à la consommation Référence : 3179421CD ISBN : 978-2-12-3179421 Année d édition : 2009 Analyse L eau est précieuse et les courants actuels «développement durable» et «responsabilité

Plus en détail

Partiel 2 - Chimie générale (2h00)

Partiel 2 - Chimie générale (2h00) Partiel 2 - Chimie générale (2h00) Documents non autorisés - Calculatrice autorisée - Justifier les calculs Séparer calcul littéral et numérique Synthèse du dichlore au laboratoire (sujet 2006) Le permanganate

Plus en détail

Test en série LCW 510. Chlore/Ozone

Test en série LCW 510. Chlore/Ozone Principe Les agents oxydants réagissent avec la diéthyl-p-phènylènediamine (DPD) en formant une couleur rouge. Domaine d application Eaux de rejet,eaux potables, eaux de baignade Dioxyde de chlore et mélanges

Plus en détail

Thème : L eau et la chimie

Thème : L eau et la chimie 27 ème EDITION DES OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2010/2011 Thème : L eau et la chimie ACADEMIE DE BORDEAUX Dosage du dioxygène dissous dans l eau par la méthode de Winkler Port de lunettes de sécurité OBLIGATOIRE

Plus en détail

Les ions en solution Notion de ph :

Les ions en solution Notion de ph : Les ions en solution Notion de ph : Exercice N 1 : Le ph d un produit nettoyant est 9. Le produit est-il neutre, acide ou basique. Exercice N 2 : a) Quel est le ph de l eau pure? b) Compléter par les nombres

Plus en détail

La décision de mettre en place un recyclage des rejets liquides sur une filière de production d eau potable dépend de plusieurs critères.

La décision de mettre en place un recyclage des rejets liquides sur une filière de production d eau potable dépend de plusieurs critères. 08/01/2009 Note de la Commission Scientifique et Technique de la FP2E sur la problématique du recyclage d effluents liquides sur les filières de production d eau potable 1. Pourquoi recycler? La gestion

Plus en détail

Module Physico-chimie

Module Physico-chimie Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap. 2.3. Équilibres de dissolution -précipitation D. Thévenot & B. Aumont thevenot@cereve.enpc.fr aumont@lisa.univ-paris12.fr

Plus en détail

Comprendre l analyse d eau d un puits

Comprendre l analyse d eau d un puits LABO DE 25 Rue Ramuntcho 17300 ROCHEFORT 05 46 99 90 80 Comprendre l analyse d eau d un puits 1. Les paramètres physico-chimiques. Le ph Le potentiel Hydrogène, plus communément appelé ph, est un paramètre

Plus en détail

FICHE GENERALE DOSAGES VOLUMETRIQUES E 1 2. DOSAGE INDIRECT EN RETOUR 1. DOSAGE DIRECT

FICHE GENERALE DOSAGES VOLUMETRIQUES E 1 2. DOSAGE INDIRECT EN RETOUR 1. DOSAGE DIRECT E 1 1. DOSAGE DIRECT EQUATION MISE EN JEU : x S + y R z P FICHE GENERALE DOSAGES VOLUMETRIQUES S = substance ou substrat à doser R = réactif titrant P = produit(s) de la réaction x, y et z sont les nombres

Plus en détail

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2 Aspect thermodynamique des réactions rédox Table des matières 1 Diagramme E- de l eau 2 1.1 Conventions...................................... 2 1.2 Diagramme E- de l eau.............................. 2

Plus en détail

L eau potable Aspects sanitaires et techniques (Ozonation) Master CEDD DRiME 2009/10. E. Naffrechoux

L eau potable Aspects sanitaires et techniques (Ozonation) Master CEDD DRiME 2009/10. E. Naffrechoux L eau potable Aspects sanitaires et techniques (Ozonation) Master CEDD DRiME 2009/10 E. Naffrechoux 1 2 3 Ozonation est appliquée pour désinfection oxydation des métaux (Fe et Mn) pré-oxydation de la MOD

Plus en détail

Traitement des eaux potables

Traitement des eaux potables Traitement des eaux potables Daniel Thévenot & Gilles Varrault Cereve Université Paris XII-Val de Marne, ENPC, ENGREF (UMR-MA 102) http://www.enpc.fr/cereve/homepages/thevenot/ enseignement.html Sommaire

Plus en détail

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations 1 Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique Protocoles des manipulations 1. Préparation et étalonnage d une solution d hydroxyde de sodium... 2 2. ph-métrie... 4 3. Oxydoréductions

Plus en détail

Série chimie : La mesure d une quantité de matière Sc. Info

Série chimie : La mesure d une quantité de matière Sc. Info Attention : Donner les résultats sous forme littérales avant de passer aux applications numériques. Exercice N 1 En milieu fortement acidifié, l ion permanganate réagit avec les ions fer II. 1 Ecrire les

Plus en détail

QUESTIONS DE COURS CORRIGE (20 points) Composés oxygénés

QUESTIONS DE COURS CORRIGE (20 points) Composés oxygénés QUESTIONS DE COURS CORRIGE (20 points) Composés oxygénés 1. ROH RCHO R 1 COR 2 RCOOH R 1 COOR 2 R 1 COOCOR 2 3 p 2. C 4 H 10 O 0,5 p CH 3 CH 2 CHOHCH 3 0,5 p 0,5 p 3. Il contient un carbone asymétrique

Plus en détail

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES TPC 1 PAGE 1 SUR 6 But du TP : - Étudier des réactions chimiques en mettant en œuvre les notions système chimique, de, d état initial, d état final de réactifs et de produit d une réaction chimique. -

Plus en détail

CITÉ DE DORVAL USINE DE PRODUCTION D EAU POTABLE 55, AVENUE LILAS DORVAL, QUÉBEC, H9S 3L 8 TÉLÉPHONE : (514) TÉLÉCOPI EUR : (514)

CITÉ DE DORVAL USINE DE PRODUCTION D EAU POTABLE 55, AVENUE LILAS DORVAL, QUÉBEC, H9S 3L 8 TÉLÉPHONE : (514) TÉLÉCOPI EUR : (514) CITÉ DE DORVAL USINE DE PRODUCTION D EAU POTABLE 55, AVENUE LILAS DORVAL, QUÉBEC, H9S 3L 8 TÉLÉPHONE : (514) 633-409 0 TÉLÉCOPI EUR : (514) 633-422 1 RAPPORT ANNUEL 2011 Préparé par : Simon Martel, coordonnateur

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVES REGIONALES - ACADEMIE DE VERSAILLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVES REGIONALES - ACADEMIE DE VERSAILLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVES REGIONALES - ACADEMIE DE VERSAILLES 25 Janvier 2012 EPREUVE EXPERIMENTALE Durée : 2h30 L'épreuve comporte une manipulation et la rédaction d'un compte-rendu.

Plus en détail

Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes

Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes I Oxygène Elément très abondant O 2 très réactif se combine avec tous les éléments (sauf He, Ne et Ar) Rappel : Degré d oxydation de l oxygène les plus courant : -II -I 0

Plus en détail

Elimination catalytique du fer et du manganèse pour la production d'eau potable

Elimination catalytique du fer et du manganèse pour la production d'eau potable TECHNOLOGIES DE L EAU - Alimentation en Eau Potable - 00AEP00 Elimination catalytique du fer et du manganèse pour la production d'eau potable Rapport d étude intermédiaire Etude financée par l'agence de

Plus en détail

CHIMIE GENERALE. Exercices du 23 décembre C. Friedli. Eau et Solutions (série 9 solution)

CHIMIE GENERALE. Exercices du 23 décembre C. Friedli. Eau et Solutions (série 9 solution) CHIMI GNRAL xercices du 23 décembre 2005 C. Friedli au et Solutions (série 9 solution) 1. On écrit l'équilibre chimique de solubilité et l'expression du produit de solubilité. On exprime la concentration

Plus en détail

CHIMIE Durée 3 h Coefficient 4

CHIMIE Durée 3 h Coefficient 4 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2003 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épreuve : PHYSIQUE - CHIMIE CHIMIE Durée 3 h Coefficient

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

AQUABION. ION-Deutschland. AQUABION Protection électrolytique des installations techniques hydrauliques

AQUABION. ION-Deutschland. AQUABION Protection électrolytique des installations techniques hydrauliques AQUABION ION-Deutschland Nos ambitions : La protection des installations techniques hydrauliques contre la calcification et la corrosion. L assainissement d installations hydrauliques privées et industrielles.

Plus en détail

Partie 4: ÉQUILIBRE CHIMIQUE

Partie 4: ÉQUILIBRE CHIMIQUE Partie 4: ÉQUILIBRE CHIMIQUE Exercices de révision 1) Les systèmes suivants sont-ils fermés ou ouverts? a) Le toit de cuivre d un immeuble s oxyde. OUVERT b) Un feu de foyer. OUVERT c) Une laveuse en opération.

Plus en détail

APPLICATION DU PROCEDE COMBINE PREOXYDATION- COAGULATION-POST-CHLORATION A L'EAU DE BARRAGE D'AÏN ZADA SETIF -

APPLICATION DU PROCEDE COMBINE PREOXYDATION- COAGULATION-POST-CHLORATION A L'EAU DE BARRAGE D'AÏN ZADA SETIF - Larhyss Journal, ISSN 1112-3680, n 02, Juin 2003, pp 91-103. 2003 Laboratoire de Recherche en Hydraulique Souterraine et de Surface APPLICATION DU PROCEDE COMBINE PREOXYDATION- COAGULATION-POST-CHLORATION

Plus en détail

UNITE DE DEFERRISATION

UNITE DE DEFERRISATION UNITE DE DEFERRISATION INTRODUCTION La construction des unités de déferrisation répond à un souci d'amélioration de la qualité de l'eau des forages en éliminant notamment le fer. Un taux élevé de fer dans

Plus en détail

Chapitre 9 : Les acides et les bases. GCI Chimie Hiver 2013

Chapitre 9 : Les acides et les bases. GCI Chimie Hiver 2013 Chapitre 9 : Les acides et les bases GCI 190 - Chimie Hiver 2013 Contenu Les acides et les bases de Bronsted-Lowry Les acides et bases fortes Les acides et bases faibles L équilibre acido-basique La neutralisation

Plus en détail

DS n 8 - PCsi (3h30) - Samedi 14 mai 2011

DS n 8 - PCsi (3h30) - Samedi 14 mai 2011 pcsi, Lycée Camille Vernet DS n 8 PCsi 1/6 DS n 8 - PCsi (3h30) - Samedi 14 mai 2011 Solutions aqueuses Les copies mal présentées, voire illisibles sont corrigées aux risques et périls de l auteur. Il

Plus en détail

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs Niveau : 12 Durée 1 h Pré requis : La classification qualitative des couples s s - identification des ions positifs - connaissance de la réaction d oxydoréduction Objectifs : connaissances : - comparaison

Plus en détail

Diagramme potentiel-ph

Diagramme potentiel-ph Diagramme potentiel-ph ph Dans les chapitres précédents, nous avons vues des domaines de prédominance ou d existence d une espèce en fonction du ph ( chapitre solubilité ) et en fonction du potentiel (

Plus en détail

Vitesse d une réaction chimique (2)

Vitesse d une réaction chimique (2) Exercice 1 A t=0 s et à une température constante, On mélange un volume V 1 d une solution (S 1 ) de péroxodisulfate de potassium K 2 S 2 O 8 de concentration molaire C 1 et un volume V 2 d une solution

Plus en détail

Introduction à la chimie en solution 1 - Mise en solution des sels

Introduction à la chimie en solution 1 - Mise en solution des sels Introduction à la chimie en solution 1 - Mise en solution des sels Introduction La chimie en solution traite de la réactivité des substances chimiques dissoutes dans un solvant, et plus particulièrement

Plus en détail

Epreuve de Travaux Pratiques Agro-ParisTech Sujet MG 1 (1) Dosage du dioxygène dissous dans l eau, par la méthode de Winckler

Epreuve de Travaux Pratiques Agro-ParisTech Sujet MG 1 (1) Dosage du dioxygène dissous dans l eau, par la méthode de Winckler Epreuve de Travaux Pratiques Agro-ParisTech 2015 Sujet MG 1 (1) Dosage du dioxygène dissous dans l eau, par la méthode de Winckler Présentation Les eaux de la planète, douces ou salées, doivent être oxygénées

Plus en détail

L'équilibre de solubilité. Chimie 12

L'équilibre de solubilité. Chimie 12 L'équilibre de solubilité Chimie 12 Définitions Un ion est un atome ou un groupe d'atomes qui a perdu ou gagné un ou plusieurs électrons. Fe 2+, Fe 3+, Na +, Cl -, H +, NH 4 + Un électrolyte est une substance

Plus en détail

Équilibres de précipitation :

Équilibres de précipitation : Équilibres de précipitation : I) Equilibre entre un solide et des solutés en solution aqueuse : 1) Exemples d'équilibres hétérogènes solide / solutés : Dissolution d'un composé ionique dans l'eau. NaCl

Plus en détail

Réactions d Oxydoréduction

Réactions d Oxydoréduction Réactions d Oxydoréduction GENERALITES et ASPECT QUALITATIF Ox 2 Ox 1 Oxydant E 0 2 E 0 1 E 0 Ox 1 + Red 2 Red 1 +Ox 2 Red 2 Red 1 Réducteur 1 Oxydation et réduction Historiquement, l oxydation est la

Plus en détail

LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION

LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION Chapitre 3 LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION Plan du chapitre 1. Produit de solubilité d un composé ionique 1.1 Produit de solubilité 1.2 Table des produits de solubilité 2. Solubilité dans l eau pure d

Plus en détail

TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE ELIMINATION DES IONS AMMONIUM

TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE ELIMINATION DES IONS AMMONIUM TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE ELIMINATION DES IONS AMMONIUM Conf2006/65 1 FORMES DE L AZOTE Minéral Organique Soluble Volatil Etat d oxydation : - 3 à + 5 Conf2006/65 2 L AZOTE MINERAL

Plus en détail

CHI Corrigé. Forme E. Équilibre chimique et oxydoréduction

CHI Corrigé. Forme E. Équilibre chimique et oxydoréduction CHI-5043 Corrigé Forme E Équilibre chimique et oxydoréduction Conception : Isabelle Lapierre, C.S. des Laurentides. janvier 2003. Modifié par Sylvain Lavallée, C.S. Chemin-du-Roy, 2011. 1. a) Ni +2 est

Plus en détail

L eau dans les ateliers fromagers et le. les UV

L eau dans les ateliers fromagers et le. les UV Perfectionnement des techniciens produits laitiers fermiers Manosque septembre 2011 L eau dans les ateliers fromagers et le système de désinfection de l eau par les UV Dans le cadre de la lutte contre

Plus en détail

Traitement de polissage par marais épurateur du drainage minier acide

Traitement de polissage par marais épurateur du drainage minier acide L UQAT, l université au cœur des mines Traitement de polissage par marais épurateur du drainage minier acide Karine Dufresne Étudiante à la maîtrise en génie minéral Directrice: Carmen Mihaela Neculita

Plus en détail

TP de chimie n 3 Facteurs influant sur la vitesse d une réaction chimique

TP de chimie n 3 Facteurs influant sur la vitesse d une réaction chimique TP de chimie n 3 Facteurs influant sur la vitesse d une réaction chimique Compte rendu Les objectifs du TP sont d étudier les paramètres (appelés facteurs cinétiques) qui agissent sur la rapidité d évolution

Plus en détail

Chapitre 12: Échangeurs d'ions et séparation par membranes

Chapitre 12: Échangeurs d'ions et séparation par membranes Chapitre 12: Échangeurs d'ions et séparation par membranes Échangeurs d ions: substances granulaires solides insolubles dont la structure moléculaire comporte des radicaux (R) acides ou basiques sur lesquels

Plus en détail

CHIMIE. DATE: 4 juin 2008 (après-midi) Indiquer les questions choisies en marquant d une croix les cases appropriées sur le formulaire fourni.

CHIMIE. DATE: 4 juin 2008 (après-midi) Indiquer les questions choisies en marquant d une croix les cases appropriées sur le formulaire fourni. BACCALAURÉAT EUROPÉEN 2008 CHIMIE DATE: 4 juin 2008 (après-midi) DURÉE DE L'EXAMEN : 3 heures (180 minutes) MATÉRIEL AUTORISÉ : Calculatrice non graphique et non programmable. REMARQUES : Répondre à deux

Plus en détail

9 LES PRECIPITATIONS ET COMPLEXATIONS

9 LES PRECIPITATIONS ET COMPLEXATIONS 9 LES PRECIPITATIONS ET COMPLEXATIONS Avant de résoudre les sujets de réflexion et les applications numériques ci-dessous, les notions suivantes doivent impérativement être revues : solubilité d un sel

Plus en détail

SYNTHESE ET DOSAGE D E L ACIDE DICHLOROCY ANURIQUE CORRECTION :

SYNTHESE ET DOSAGE D E L ACIDE DICHLOROCY ANURIQUE CORRECTION : SYNTHESE ET DOSAGE D E L ACIDE DICHLOROCY ANURIQUE CORRECTION : A propos de la synthèse : 1) Donner le nom de HClO et de ClO -. HClO est l acide hypochloreux ClO - est l ion hypochlorite. 2) HClO est un

Plus en détail

NB : On considérera que l hydroxyde de baryum ne précipite pas.

NB : On considérera que l hydroxyde de baryum ne précipite pas. 1/ Solubilité du carbonate de baryum: 1/ Calculer la solubilité S en mol.l 1 du carbonate de baryum dans une solution dont le ph est fixé à 12. 2/ Soit S la solubilité du carbonate de baryum dans une solution

Plus en détail

Précipitation. I) Produit de solubilité : 1. Qu est-ce qu un précipité? 2. Produit de solubilité : PbCrO. CrO HO K S = C (dissolution du sucre) K S =

Précipitation. I) Produit de solubilité : 1. Qu est-ce qu un précipité? 2. Produit de solubilité : PbCrO. CrO HO K S = C (dissolution du sucre) K S = I) Produit de solubilité : 1. Qu est-ce qu un précipité? Précipitation Intérêts : entartrage des canalisations par précipitation de calcaire CaCO 3 non précipitation de l acide borique (H 3 BO 3 ) dans

Plus en détail

Préserver la qualité de vie.

Préserver la qualité de vie. Préparation d eau potable Solutions novatrices pour la préparation d eau potable. Préserver la qualité de vie. 02 Préparation d eau potable L eau potable. Un aliment de grande qualité. L eau propre fait

Plus en détail

Gestion de l eau potable : traitement de l eau destinée à l alimentation humaine

Gestion de l eau potable : traitement de l eau destinée à l alimentation humaine Groupe de travail Eau potable Gestion de l eau potable : traitement de l eau destinée à l alimentation humaine 26 mars 2009 Besançon Muriel TAUVERON - ASCOMADE Déroulement de la journée Tour de table 1

Plus en détail

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE PARTIE A CINETIQUE CHIMIQUE CHAPITRE 1 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE I. DE QUOI ON PARLE On a vu jusqu ici au lycée des transformations chimiques «instantanées», i.e. dont la durée entre les états

Plus en détail

Ch.2 QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU

Ch.2 QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU Ch.2 QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU I. LE SOL, UN MILIEU D'ECHANGES DE MATIERE On définit le sol comme la partie supérieure et arable de l'écorce terrestre. Une plante est un organisme vivant qui a besoin

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.P. 16 Manipulations de base en chimie

Lycée Viette TSI 1. T.P. 16 Manipulations de base en chimie T.P. 16 Manipulations de base en chimie Le but de ce TP est de se familiariser avec la verrerie usuelle utilisée en TP de chimie et de réaliser quelques manipulations de base. I. Découverte de la verrerie

Plus en détail