Codes diagnostics pour traitements ambulatoires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Codes diagnostics pour traitements ambulatoires"

Transcription

1 Codes diagnostics pour traitements ambulatoires 1. Code principal A. Système cardio-vasculaire A 1 A 2 A 3 A 4 A 5 A 6 A 7 A 9 Vitiens cardiaques/ valvules cardiaques Maladies coronariennes, y compris infarctus du myocarde Troubles du rythme cardiaque Hypertonie artèrielles Artères Veines (y compris varices) Vaisseaux lymphatiques y compris œdème lymphatique Autres maladies du système cardio-vasculaire B. Sang / moelle osseuse/ rate B 1 B 2 B 3 B 4 B 9 Anémie Coagulopathie Maladies de la moelle osseuse et du sang Rate / ganglion lymphatique / système immunitaire Autres maladies de la moelle osseuse / du sang / de la rate C. Poumon / appareil respiratoire C 1 C 2 C 3 C 4 C 9 Asthme Bronchite chronique Embolie pulmonaire Poumon / plèvre (tuberculose exclue) Autres maladies de l'appareil respiratoire D. Squelette / appareil locomoteur D 1 D 2 D 3 D 4 D 5 D 9 Muscles / tendons Articulations / ligaments / bourse (D3 exclu.) Arthrite / M. Bechterew Arthrose Colonne vertébrale (D3 exclu.) Autres maladies de l'appareil locomoteur Page 1 de 5

2 E. Tube digestif E 1 E 2 E 3 E 4 E 5 E 6 E 7 E 9 Oesophage / estomac / duodénum, ulcère compris) Intestin (intestin grêle / colon) Rectum / anus, hémorroïdes comprises) Foie / voies biliaires / vésicule biliaire Pancréas, diabète exclu) Diaphragme Hernies Autres maladies du tube digestif F. Métabolisme F 1 F 2 F 9 Métabolisme glucidique Maladies de la glande thyroïde Autres maladies du métabolisme G. Maladies infectieuses et parasitaires G 1 G 2 G 3 G 9 Infection banale Tuberculose Hépatite virale Autres maladies infectieuses ou parasitaires H. Rein et voies urinaires H 1 H 2 H 3 H 9 Rein / insuffisance rénale (dialyse / transplantation) Calcul rénal Voies urinaires Autres maladies des reins et des voies urinaires I. Organes génitaux I 1 I 2 I 3 I 4 I 5 I 6 I 7 I 9 Organes génitaux masculins Vulve, vagin, petit bassin Utérus Annexes Troubles du cycle menstruel Maladies de la glande mammaire Stérilisation Autres maladies des organes génitaux K. Grossesse / stérilité K 1 K 2 K 3 Grossesse risque normal Grossesse avec complications Stérilité et insémination artificielle Page 2 de 5

3 L. Système nerveux L 1 L 2 L 3 L 4 L 5 L 9 Cerveau / moelle épinière Nerfs périphériques Paralysie / ataxie Migraine et équivalents Epilepsie Autres maladies du système nerveux M. Maladies psychiques M 1 M 2 M 3 Troubles du sommeil Maladies psychiques Maladies psycho-organiques N. Peau N 1 N 2 N 3 N 4 N 5 N 6 N 9 Maladies allergiques de la peau, eczéma exclu. Maladies inflammatoires / infectieuses de la peau Eczéma Maladies vasculaires / dégénératives de la peau Psoriasis / hyperkératoses Cicatrices Autres maladies de la peau O. Cou / nez / oreilles O 1 O 2 O 3 O 4 O 5 O 6 O 7 O 8 O 9 Nez, N6 exclu. sinus nasal Cavité buccale, glandes salivaires Amygdales / adénoïdes Larynx / trachée Malformations du nez et des oreilles Oreille moyenne / trompe d'eustache Oreille interne Autres maladies ORL P. Oeil P 1 P 2 P 3 P 4 P 5 P 9 Paupière / conjonctive Lentille / cornée / corps vitré Iris / glaucome Rétine / nerf optique / vaisseaux Muscle oculomoteur / strabisme Autres maladies des yeux Page 3 de 5

4 Q. Dents / mâchoire Q 1 Q 2 Q 3 Q 9 Kyste Abcès dentaire Fibromes Autres maladies de la mâchoire ou dentaires R. Accident / conséquences de l'accident R 1 R 2 R 3 R 4 R 5 Tête / colonne vertébrale Thorax Abdomen Extrémités supérieures Extrémités inférieures S. Prestations non prises en charge par l'assurance-maladie T. Mesures préventives T 1 T 2 Examen préventif Vaccins U. Orientation du médecin-conseil (au lieu du diagnostic) 2. Codes supplémentaires Plusieurs indications sont possibles, si nécessaire. 01 droite 02 gauche 03 aigu 04 chronique / récidive 05 infectueux 06 fonctionnel 07 néoplasie 08 raisons professionnelles Page 4 de 5

5 Interprétations Plusieurs chiffres du code principal peuvent être indiqués. En cas d'utilisation du code supplémentaire, le code principal doit également être indiqué. Le code principal et le code supplémentaire doivent toujours être indiqués pour les néoplasies. Les lésions corporelles assimilées aux accidents au sens de l'article 9 alinéa 2 LAA / OLAA doivent être attribuées au code principal R. Par code U, on entend la communication du diagnostic précis au médecin-conseil compétent. Celui-ci est obligatoire en cas de séquelles après des tentatives de suicide. Au cas où une facture comporterait une prestation non obligatoire, celle-ci doit être munie d'une étoile (*). En cas d'infections, le code principal correspondant désigne l'organe touché et le code supplémentaire le précise (exception groupe G / N2). Page 5 de 5

Réglementation sur le diagnostic et les codes de diagnostic

Réglementation sur le diagnostic et les codes de diagnostic Version du 25.3.2002 corrigée le 11.07.02 Annexe 4 Réglementation sur le diagnostic et les codes de diagnostic Selon l'art. 9, al.7, lettre g de la convention-cadre TARMED du 27.3.02, l'art. 42 LAMal et

Plus en détail

Morbidité hospitalière

Morbidité hospitalière Regroupements de codes de la Classification internationale des 10ème révision infectieuses et parasitaires intestinales infectieuses Tuberculose Septicémies sexuellement transmissibles Hépatites virales

Plus en détail

Annexe 1 : Alternatives à la dissection 1- L anatomie générale d un vertébré

Annexe 1 : Alternatives à la dissection 1- L anatomie générale d un vertébré Annexe 1 : Alternatives à la dissection 1- L anatomie générale d un vertébré 2 L anatomie du système nerveux Encéphale Moelle épinière Neurones Œil humain Oreille humaine Coupe médiane de la tête Système

Plus en détail

Les organes de cet appareil sont: les os, les articulations et les muscles.

Les organes de cet appareil sont: les os, les articulations et les muscles. Appareil locomoteur Les organes de cet appareil sont: les os, les articulations et les muscles. Le squelette (axial et appendiculaire) protègent le corps, permettent les mouvements et stockent les minéraux

Plus en détail

[ CAHIER MODULE ANATOMIE ]

[ CAHIER MODULE ANATOMIE ] 2éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE COMITE PEDAGOGIQUE ANATOMIE [ CAHIER MODULE ANATOMIE ] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module : les

Plus en détail

Sommaire. Les traitements... 7o. Cancer de la bouche et de la langue Cancer du côlon... 8o. Cancer du foie Cancer de l'ovaire...

Sommaire. Les traitements... 7o. Cancer de la bouche et de la langue Cancer du côlon... 8o. Cancer du foie Cancer de l'ovaire... Sommaire Les symptômes et maux courants... 10 L'appareil génital féminin Les dysfonctions sexuelles... 30 L'endométriose... Les fibromes de l'utérus... Les infections génitales... Les infertilités d'origine

Plus en détail

MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION

MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION 1 ère version de la classification Version 1.1 de la fonction groupage Volume 3 Arbre de décision Version provisoire SOMMAIRE DU

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Les méridiens et les points d'acupuncture. Chapitre 2. Le Guasha. 1. Introduction au Guasha 34

Table des matières. Chapitre 1. Les méridiens et les points d'acupuncture. Chapitre 2. Le Guasha. 1. Introduction au Guasha 34 Table des matières Chapitre 1. Les méridiens et les points d'acupuncture Généralités sur les méridiens et les points d'acupuncture 7 Méthodes usuelles de localisation des points 8 Méridiens et points d'acupuncture

Plus en détail

Sommaire. Cou. 1 Vue d ensemble et muscles. 4 Anatomie topographique. 2 Pédicules vasculo-nerveux. 3 Viscères

Sommaire. Cou. 1 Vue d ensemble et muscles. 4 Anatomie topographique. 2 Pédicules vasculo-nerveux. 3 Viscères Cou 1 Vue d ensemble et muscles 1.1 Vue d ensemble du cou................................ 2 1.2 Vue d ensemble et muscles superficiels du cou............ 4 1.3 Muscles supra- et infra-hyoïdiens........................

Plus en détail

MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION

MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION 1 ère version de la classification Version 1.2 de la fonction groupage Volume 3 Arbre de décision Décembre 2013 SOMMAIRE DU VOLUME

Plus en détail

Annexe 1 : Alternatives à la dissection 1- L anatomie générale d un vertébré. IGEN STVST Alternative pédagogiques à la dissection de la souris Page 4

Annexe 1 : Alternatives à la dissection 1- L anatomie générale d un vertébré. IGEN STVST Alternative pédagogiques à la dissection de la souris Page 4 Annexe 1 : Alternatives à la dissection 1- L anatomie générale d un vertébré IGEN STVST Alternative pédagogiques à la dissection de la souris Page 4 2 L anatomie du système nerveux Encéphale Moelle épinière

Plus en détail

Liste des contenants de programmes de toutes les zones corporelles. Situation au 26 janvier 2014

Liste des contenants de programmes de toutes les zones corporelles. Situation au 26 janvier 2014 Liste des contenants de programmes de toutes les zones corporelles Situation au 26 janvier 2014 Explications : Certains contenants se partagent un canal, comme on le voit ici pour les os, ou pour les muscles.

Plus en détail

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier?

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier? Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier? Pour les humains, nous savons qu il suffit d un «coup du lapin» pour avoir des douleurs et de la souffrance à long terme. L a n a t o m

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION 1 re version de la classification Version 1.2 de la fonction groupage Volume 3 Arbre

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES MANUEL DES GROUPES MÉDICOÉCONOMIQUES EN SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION 2 e version de la classification Version 2.3 de la fonction

Plus en détail

PERSONNES DECEDEES SELON LES CAUSES DE DECES, DE 1991 A 1994

PERSONNES DECEDEES SELON LES CAUSES DE DECES, DE 1991 A 1994 PERSONNES DECEDEES SELON LES CAUSES DE DECES, DE 1991 A 1994 1994 1993 1992 1991 DECES EN TOUT 664 379 285 704 362 342 662 316 346 644 329 315 1 MALADIES INFECTIEUSES 8 7 1 14 9 5 12 4 8 7 4 3 dont SIDA

Plus en détail

LAVERGNE TRAITEMENTS OSTEOPATHIQUES LAVERGNE OSTEOPATHIC TREATMENTS JOHANNE LAVERGNE RMT QUESTIONNAIRE SANTÉ LIEN AVEC VOUS?

LAVERGNE TRAITEMENTS OSTEOPATHIQUES LAVERGNE OSTEOPATHIC TREATMENTS JOHANNE LAVERGNE RMT QUESTIONNAIRE SANTÉ LIEN AVEC VOUS? QUESTIONNAIRE SANTÉ PRÉNOM DATE DE NAISSANCE ADRESSE CODE POSTAL NUMÉRO TÉLÉPHONE BUREAU OCCUPATION (S) COURRIEL MÉDECIN NUMÉRO TÉLÉPHONE COMMENT AVEZ- VOUS ENTENDU PARLER DE NOUS? EN CAS D URGENCE PRÉNOM

Plus en détail

Module 1 - Unité 1 TABLE DES MATIÈRES

Module 1 - Unité 1 TABLE DES MATIÈRES Module 1 - Unité 1 Chapitre 1 : Chimie du corps humain... 1.1-1 Chapitre 2 : La cellule... 1.2-1 Chapitre 3 : Appareils ou systèmes organiques... 1.3-1 Examen du module 1 Listes de médicaments et constantes

Plus en détail

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain

INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN. I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain. Niveaux d organisation structurale du corps humain UE 2.1-Biologie Fondamentale INTRODUCTION ÊTRE HUMAIN I)Les niveaux d'organisation structurale du corps humain 1) L'atome Niveaux d organisation structurale du corps humain C'est le plus petit composant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. APPROCHE THÉMATIQUE DE LA TERMINOLOGIE MÉDICALE... 5 Méthodes d investigation... 5

TABLE DES MATIÈRES. APPROCHE THÉMATIQUE DE LA TERMINOLOGIE MÉDICALE... 5 Méthodes d investigation... 5 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... V LES TERMES MÉDICAUX DANS LEUR CONTEXTE... 1 La notion de terminologie... 1 Les modes d apprentissage de la terminologie médicale... 1 Notion de contexte des termes

Plus en détail

LABORATOIRE NATIONAL DE SANTÉ (É.P.) REGISTRE MORPHOLOGIQUE DES TUMEURS NOUVEAUX CAS DE CANCER AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ANNÉE 2013

LABORATOIRE NATIONAL DE SANTÉ (É.P.) REGISTRE MORPHOLOGIQUE DES TUMEURS NOUVEAUX CAS DE CANCER AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ANNÉE 2013 LABORATOIRE NATIONAL DE SANTÉ (É.P.) REGISTRE MORPHOLOGIQUE DES TUMEURS NOUVEAUX CAS DE CANCER AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ANNÉE 2013 Services d'anatomie Pathologique et d'hématologie du Laboratoire National

Plus en détail

Modèles anatomiques pour la médecine humaine et vétérinaire. 2010l2011

Modèles anatomiques pour la médecine humaine et vétérinaire. 2010l2011 Modèles anatomiques pour la médecine humaine et vétérinaire 2010l2011 La société La marque HeineScientific incarne le développement et la commercialisation de matériel didactique haut de gamme pour la

Plus en détail

L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département.

L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département. Organisation L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département. Les départements cliniques sont eux-mêmes regroupés

Plus en détail

VCM langage de Visualisation des Connaissances Médicales Formation éclair

VCM langage de Visualisation des Connaissances Médicales Formation éclair Jean Baptiste LAMY Catherine DUCLOS Alain VENOT VCM langage de Visualisation des Connaissances Médicales Formation éclair 1 Exercice A B C D E F G H I J 2 Réponses A B C D E Pathologie cardiaque Troubles

Plus en détail

Annexe IV liste des extensions de la classification des maladies, 10 ème révision :

Annexe IV liste des extensions de la classification des maladies, 10 ème révision : Annexe IV liste des extensions de la classification des maladies, 10 ème révision : Code Libellé A63.00 Condylomes anaux (vénériens) A63.08 Autres condylomes anogénitaux (vénériens) B24.+0 B24.+1 B24.+9

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 27 février 2007 fixant pour l année 2007 les ressources d assurance maladie des établissements de santé

Plus en détail

EVOLUTION de la MORTALITE des EGOUTIERS de la VILLE de PARIS

EVOLUTION de la MORTALITE des EGOUTIERS de la VILLE de PARIS EVOLUTION de la MORTALITE des EGOUTIERS de la VILLE de PARIS MISE à JOUR d une ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE Pascal Wild Département Epidémiologie en Entreprise INITIATION Une précédente étude (rapport d étude

Plus en détail

Taux de mortalité pour certaines maladies chroniques

Taux de mortalité pour certaines maladies chroniques Taux de mortalité pour certaines maladies chroniques (N de ligne du PCS : 201, 202, 204, 208, 218, 221, 226) Définition Rapport du nombre de décès, par maladies chroniques, au cours d une période donnée,

Plus en détail

LES CHAKRAS. Voyage dans les dimensions de l Êtrel. Nicole FLECHON

LES CHAKRAS. Voyage dans les dimensions de l Êtrel. Nicole FLECHON LES CHAKRAS Voyage dans les dimensions de l Êtrel Nicole FLECHON 1 Qui suis-je? Educatrice santé, Thérapeute, enseignante en Yoga, auteur d un d ouvrage sur les chakras «Ascension dans les Chakras Voyage

Plus en détail

Chapitre 1 : Des fonctions de l'organisme au service de l'effort physique

Chapitre 1 : Des fonctions de l'organisme au service de l'effort physique Chapitre 1 : Des fonctions de l'organisme au service de l'effort physique Lors d un effort physique intense, certains comportements (bonne respiration, hydratation, ravitaillement en glucose ) sont indispensables

Plus en détail

QCM : une ou plusieurs réponses peuvent être possibles. Une mauvaise réponse lors d'un choix multiple n'entraîne pas de pénalité. APPAREIL LOCOMOTEUR

QCM : une ou plusieurs réponses peuvent être possibles. Une mauvaise réponse lors d'un choix multiple n'entraîne pas de pénalité. APPAREIL LOCOMOTEUR QCM : une ou plusieurs réponses peuvent être possibles. Une mauvaise réponse lors d'un choix multiple n'entraîne pas de pénalité. APPAREIL LOCOMOTEUR 1 Complétez le schéma en annexe avec le nom des os

Plus en détail

JORF n 0043 du 20 février Texte n 26

JORF n 0043 du 20 février Texte n 26 Le 21 février 2010 JORF n 0043 du 20 février 2010 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 10 février 2010 modifiant l arrêté du 19 février 2009 relatif à la classification et à la prise en charge des prestations d

Plus en détail

IQM Valeur cible Source. < Valeur attendue 1. Valeur d'observation 1. Valeur d'observation 1. Information 1. Information de quantité 2 < 1,1% 1

IQM Valeur cible Source. < Valeur attendue 1. Valeur d'observation 1. Valeur d'observation 1. Information 1. Information de quantité 2 < 1,1% 1 Résultats de qualité Hirslanden Clinique Bois-Cerf Lausanne IQM Valeur cible Source IQM Valeur moyenne Nombre cas 05 Clinique Valeur moyenne Nombre cas 04 05 Clinique Valeur attendue SMR 05 Maladies cardiaques

Plus en détail

PARTS DE MARCHE & PRODUCTION DES ETABLISSEMENTS. DU NORD de L YONNE RSA 2009

PARTS DE MARCHE & PRODUCTION DES ETABLISSEMENTS. DU NORD de L YONNE RSA 2009 PARTS DE MARCHE & PRODUCTION DES ETABLISSEMENTS DU NORD de L YONNE RSA 2009 Etude réalisée par le docteur Dominique BOLLOTTE Agence Régionale de Santé de Bourgogne I - OBJECTIFS Le système actuel de soins

Plus en détail

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Tableau d honneur des 50 meilleurs hôpitaux de France 2015 8 hôpitaux de l AP-HP sur 50 5. Pitié-Salpêtrière 25. HEGP 27. Henri-Mondor

Plus en détail

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND I - GRANDS AXES DE REVISION ANATOMIE - PHYSIOLOGIE APPAREIL CIRCULATOIRE ANATOMIE : le coeur, les vaisseaux

Plus en détail

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE Vendredi 25 Septembre 2015 Programme des séminaires Année 2015 2016 9h - 11h 11h - 13h Méthodologies employées en médecine factuelle en corrélation avec l Acupuncture Scientifique

Plus en détail

La circulation sanguine

La circulation sanguine CHAPITRE 5 C5.0 La circulation sanguine 1 Le cœur moteur de la circulation sanguine 2 La double circulation du sang et échanges avec les organes 3 Les maladies cardiovasculaires (Ce que devrais savoir

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 28 février 2011 modifiant l arrêté du 19 février 2009 modifié relatif à la classification et à la

Plus en détail

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE Programme des séminaires Année 2017 2018 Les cours ont lieu sur l hôpital Bicêtre Vendredi 15 Septembre 2017 9h - 11h 11h - 13h Méthodologies employées en médecine factuelle

Plus en détail

Salut! Je m appelle Arthur! Allez viens découvrir les parties de ton corps avec moi! Clique sur la partie qui t intéresse le plus!! La tête.

Salut! Je m appelle Arthur! Allez viens découvrir les parties de ton corps avec moi! Clique sur la partie qui t intéresse le plus!! La tête. Allez viens découvrir les parties de ton corps avec moi! Clique sur la partie qui t intéresse le plus!! Salut! Je m appelle Arthur! La tête La partie supérieure du corps La partie inférieure du corps Les

Plus en détail

Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire

Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire IFSI 2015 - S1 11 fev 2015-11h30-13h00 Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire Pr Alexandre DEMOULE Service de Pneumologie et Réanimation médicale Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

F2 / Imagerie médicale : observation du monde vivant à l échelle des organes

F2 / Imagerie médicale : observation du monde vivant à l échelle des organes F2_Activité 1 : Quelques rappels sur les ondes Dans tout ce chapitre, on se restreint à une approche ondulatoire des ondes. 1. Travail élève : Faire un schéma d une représentation simplifiée d une onde.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE MÉDICAL MEDIUM VIE PARTICULIERS

QUESTIONNAIRE MÉDICAL MEDIUM VIE PARTICULIERS Cette déclaration doit être renvoyée (sous pli fermé) à l attention du Conseiller Médical Vie, Service Médical Vie de Generali Belgium, Avenue Louise 149-1050 Bruxelles. Tél. (02) 403 81 11 - Fax (02)

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL

DOSSIER MEDICAL DOSSIER MEDICAL 2016-2017 Ce dossier concerne uniquement les sections AESI en Education Physique et Educateur spécialisé en activités socio-sportives du PARNASSE-ISEI. Une visite médicale doit se faire

Plus en détail

QCM : une ou plusieurs réponses peuvent être possibles. Une mauvaise réponse lors d'un choix multiple n'entraîne pas de pénalité.

QCM : une ou plusieurs réponses peuvent être possibles. Une mauvaise réponse lors d'un choix multiple n'entraîne pas de pénalité. NOM Prénom : Total sur 120 (72 minimum) : QCM : une ou plusieurs réponses peuvent être possibles. Une mauvaise réponse lors d'un choix multiple n'entraîne pas de pénalité. APPAREIL LOCOMOTEUR 37 POINTS

Plus en détail

Tronc humain bisexué 09554

Tronc humain bisexué 09554 Présentation Tronc humain bisexué 09554 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14 77 Fax : 03 87 98 45 91 E-mail

Plus en détail

Physiologie générale

Physiologie générale Physiologie générale IMRT UE 2.5 Livre conseillé : IMRT UE 2.5 Chap 1 : LES BASES EN PHYSIOLOGIE HUMAINE PLAN du COURS I/ Définitions II/ Les niveaux d organisation biologique III/ Les formes de vie IV/

Plus en détail

GHM PAR SPECIALITE AVEC TARIFS TAA du 25 Fevrier 2005

GHM PAR SPECIALITE AVEC TARIFS TAA du 25 Fevrier 2005 GHM PAR SPECIALITE AVEC TARIFS TAA du 25 Fevrier 2005 GHS = partie non médicale visible en facturation. GHM = Groupe Homogène de Maladies. = Co-Morbidité Associée (diagnostic associé classant c est à dire

Plus en détail

Hôpitaux de soins généraux, en tout (**) En tout. % de séjours outlier supérieurs. Durée. Total. séjour. Total

Hôpitaux de soins généraux, en tout (**) En tout. % de séjours outlier supérieurs. Durée. Total. séjour. Total THM4b - Séjours achevés, (1) durée (2) et taux " " (3) en 2010, par catégorie majeure et groupe diagnostics (DRG) (4), **, * Hôpitaux soins généraux,... 89 653 7.18 8.8 Catégorie majeure diagnostic (MDC)

Plus en détail

Maladies cardiaques. Maladies des organes abdominaux. Résultats de qualité Hirslanden Klinik Belair Schaffhausen. Infarctus du myocarde

Maladies cardiaques. Maladies des organes abdominaux. Résultats de qualité Hirslanden Klinik Belair Schaffhausen. Infarctus du myocarde Résultats de qualité Hirslanden Klinik Belair Schaffhausen IQM Valeur cible Source IQM Valeur moyenne Nombre cas Clinique Valeur moyenne Nombre cas 05 06 Clinique Valeur attendue SMR 06 06 Maladies cardiaques

Plus en détail

PROPOSITION DE NORME CEE-ONU POUR LES ABATS LISTE D ABATS DE PORC. Document soumis par la France

PROPOSITION DE NORME CEE-ONU POUR LES ABATS LISTE D ABATS DE PORC. Document soumis par la France DOCUMENT INFORMAL NO. 7 (Français) 20 mars 2007 COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DU COMMERCE Groupe de travail des normes de qualité des produits agricoles Section spécialisée de la normalisation

Plus en détail

ADMISSION EN EHPAD DOSSIER MEDICAL STANDARDISE

ADMISSION EN EHPAD DOSSIER MEDICAL STANDARDISE ADMISSION EN EHPAD DOSSIER MEDICAL STANDARDISE A remplir par le médecin-traitant Elaboré par les médecins gériatres de Côte d Or ETAT CIVIL NOM :. NOM de JEUNE FILLE :. PRENOMS :. DATE et LIEU de NAISSANCE

Plus en détail

PLAN DU COURS Définition Constitution-le tube digestif -Les glandes annexes annee chirurgie dentaire 2

PLAN DU COURS Définition Constitution-le tube digestif -Les glandes annexes annee chirurgie dentaire 2 APPAREIL DIGESTIF annee chirurgie dentaire 1 PLAN DU COURS Définition Constitution-le tube digestif -Les glandes annexes annee chirurgie dentaire 2 Définition annee chirurgie dentaire 3 L appareil digestif

Plus en détail

TP noté zoologie

TP noté zoologie TP noté 2016 zoologie Sujet 1 Dissection de la cavité abdominale de la souris Bien mais on aurait pu utiliser du canson et mieux dégager les appareils urinaire et génital Appareil digestif 1 : foie 2 :

Plus en détail

Programme de Formation Professionnelle du Thérapeute en Chromopuncture

Programme de Formation Professionnelle du Thérapeute en Chromopuncture Programme de Formation Professionnelle du Thérapeute en Chromopuncture «Parler» le langage des cellules et faire une thérapie intelligente. Formation de base Évaluations - Du visage (Physionomie) - Des

Plus en détail

Révisions dans le cadre des cours : Consolidation 3.0

Révisions dans le cadre des cours : Consolidation 3.0 Révisions dans le cadre des cours : Consolidation 3.0 Exemples de documents Pour organiser les contenus à réviser I. Hediger, septembre 2014 1 Domaine 3 soins & assistance Compétence 3.1 Prodigue les soins

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: octobre 2017 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 5 mars 2006 relatif à la classification et à la prise en charge des prestations d hospitalisation pour les

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: novembre 2016 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ADULTES - HABITANTS LA RÉGION CENTRE PMSI 2006-2011 S.Baron, AI. Lecuyer, C.Gaborit, L.Godillon, E.Rusch (UREH) Rapport UREH www.sante-centre.fr/ureh-centre INTRODUCTION:

Plus en détail

Retour sur la Lettre d entente n o 189, augmentation du montant forfaitaire annuel et autres informations administratives

Retour sur la Lettre d entente n o 189, augmentation du montant forfaitaire annuel et autres informations administratives 021 À l intention des médecins spécialistes en anatomo-pathologie 1 er mai 2013 Retour sur la Lettre d entente n o 189, augmentation du montant forfaitaire annuel et autres informations administratives

Plus en détail

Table des matières. Thorax. Dos. Table des matières XII. 5 Anatomie de surface. 1 Anatomie de surface. 6 Paroi thoracique

Table des matières. Thorax. Dos. Table des matières XII. 5 Anatomie de surface. 1 Anatomie de surface. 6 Paroi thoracique Dos Thorax 1 Anatomie de surface Anatomie de surface................................... 2 5 Anatomie de surface Anatomie de surface.................................. 50 2 Os, ligaments et articulations

Plus en détail

Protocole. 1 re partie Anatomie externe

Protocole. 1 re partie Anatomie externe La dissection d'un foetus de porc But : À la fin de cette expérience, tu seras capable de: disséquer un foetus de porc et d'exposer ses organes internes; dessiner et de nommer les organes et les systèmes

Plus en détail

Causes de décès. Chapitre XI. Chapitre XI : Maladies de l appareil digestif (K00-K93), selon le groupe d âge et le sexe

Causes de décès. Chapitre XI. Chapitre XI : Maladies de l appareil digestif (K00-K93), selon le groupe d âge et le sexe . N o 84-208-XIF au catalogue Vol., n o 1 Causes de décès Chapitre XI. 1. Source des données : Statistique Canada, Statistique de l état civil du Canada, Base de données sur les décès. Les données de de

Plus en détail

I.F.S.I. de BEAUNE Formation AIDE SOIGNANTE Promotion 2006/2007 vendredi 24 novembre 2007

I.F.S.I. de BEAUNE Formation AIDE SOIGNANTE Promotion 2006/2007 vendredi 24 novembre 2007 I.F.S.I. de BEAUNE Formation AIDE SOIGNANTE Promotion 2006/2007 vendredi 24 novembre 2007 VALIDATION MODULE 2 (Arrêté du 22 octobre 2005) Durée : 1 heure30-20 points 1pt sur 20 de pénalité en cas de présentation

Plus en détail

Les cancers et les maladies non cancéreuses. des adhérents de l Aven

Les cancers et les maladies non cancéreuses. des adhérents de l Aven Les cancers et les maladies non cancéreuses des adhérents de l Aven En 2008, avec l annonce d un projet de loi gouvernemental pour la reconnaissance et l indemnisation des victimes des essais nucléaires

Plus en détail

RAPPORT MÉDICAL CONFIDENTIEL Établi par le Docteur à Référence du dossier

RAPPORT MÉDICAL CONFIDENTIEL Établi par le Docteur à Référence du dossier RAPPORT MÉDICAL CONFIDENTIEL Établi par le Docteur à Référence du dossier Cardif Garantie Avis du médecin Conseil de CARDIF DÉCLARATIONS DE LA PERSONNE À ASSURER (LE MÉDECIN DOIT INSCRIRE LUI-MÊME LES

Plus en détail

NUMERO SPECIAL : Palmarès 2017 des meilleurs hôpitaux et cliniques de France : l Hospitalisation Mutualiste citée à 141 reprises!

NUMERO SPECIAL : Palmarès 2017 des meilleurs hôpitaux et cliniques de France : l Hospitalisation Mutualiste citée à 141 reprises! 28 août 2017 NUMERO SPECIAL : Palmarès 2017 des meilleurs hôpitaux et cliniques de France : l Hospitalisation Mutualiste citée à 141 reprises! Comme chaque année avant la rentrée, le magazine Le Point

Plus en détail

Imagerie Médicale. Une vision de l intérieur du corps

Imagerie Médicale. Une vision de l intérieur du corps Imagerie Médicale Une vision de l intérieur du corps Source: uhrad.com. Isabelle Bloch, Elsa Angelini Département Traitement du Signal et des Images, Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications 46

Plus en détail

Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO

Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO Image not found https://www.matmedical-f Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO La Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO, est un système de magnéto-thérapie corporelle utilisant les champs

Plus en détail

GUIDE DE PALANQUEE NIVEAU 4 Session de mai 2015 à Niolon PHYSIOLOGIE APPLIQUÉE À LA PLONGÉE Durée 60 mn

GUIDE DE PALANQUEE NIVEAU 4 Session de mai 2015 à Niolon PHYSIOLOGIE APPLIQUÉE À LA PLONGÉE Durée 60 mn Notation sur 40 points ramenés à une note sur 20 Les QCM peuvent contenir plusieurs bonnes réponses. Barème pour les QCM : bonne réponse : 1 point pas de réponse : 0 point mauvaise réponse : -1 point QUESTION

Plus en détail

Réflexologie palmaire

Réflexologie palmaire Programme Formation Réflexologie palmaire Niveau 2 Initiation Réflexologie L'Autoguérison du corps Stress, chocs émotionnels, Maux de tête ou de dos, Troubles respiratoires, Rétention d'eau, Elimination

Plus en détail

LE CHU DE SAINT-ETIENNE, classé «18 eme meilleur établissement de santé en France» par Le Point, en progression constante depuis 2010.

LE CHU DE SAINT-ETIENNE, classé «18 eme meilleur établissement de santé en France» par Le Point, en progression constante depuis 2010. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CHU DE SAINT-ETIENNE, classé «18 eme meilleur établissement de santé en France» par Le Point, en progression constante depuis 2010. «Le Point» publie son palmarès national annuel

Plus en détail

INDEX NUMÉRIQUE CHAPITRE

INDEX NUMÉRIQUE CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES INDEX NUMÉRIQUE... 14 CHAPITRE 1 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX DE L ASSURANCE-MALADIE... 33 Section 1 : Conditions de participation... 33 1.1 Définition de médecin... 33 1.2 Médecin participant...

Plus en détail

CONCOURS Documents à apporter le jour de la visite d expertise médicale initiale :

CONCOURS Documents à apporter le jour de la visite d expertise médicale initiale : VISITE D EXPERTISE MEDICALE INITIALE EN VUE DE L ADMISSION A L ÉCOLE POLYTECHNIQUE CONCOURS 2017 Références : Article 3 du décret n 95-728 du 09 mai 1995 modifié relatif aux conditions d admission des

Plus en détail

JORF n 0076 du 31 mars Texte n 43

JORF n 0076 du 31 mars Texte n 43 JORF n 0076 du 31 mars 2011 Texte n 43 ARRETE Arrêté du 30 mars 2011 fixant la liste de référence des lésions consécutives à un accident du travail et identiques à celles indemnisées au titre d une maladie

Plus en détail

Affections Chroniques

Affections Chroniques Affections Chroniques Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction Opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 53 E-mail :

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: octobre 2014 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e T a b l e d e s m a t i è r e s n I I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e 1 Directives de l Association fédérale des médecins conventionnés (KBV) et recommandations de la Société allemande

Plus en détail

ANATOMIE. Département d Anatomie UFR biomédicale des Saints Pères Faculté de Médecine 1

ANATOMIE. Département d Anatomie UFR biomédicale des Saints Pères Faculté de Médecine 1 ANATOMIE Département d Anatomie UFR biomédicale des Saints Pères Faculté de Médecine 1 La science «anatomie» Un des fondements de la médecine : chirurgie, imagerie, clinique Savoir de quoi l on parle Régle

Plus en détail

Signes cliniques. Reconnaître la peste porcine africaine 9 FIGURE 5

Signes cliniques. Reconnaître la peste porcine africaine 9 FIGURE 5 Reconnaître la peste porcine africaine 9 Signes cliniques Les signes cliniques apparaissent 5 à 15 jours après l infection naturelle par le virus de la PPA. Le premier signe est généralement l apparition

Plus en détail

Le cancer en Suisse: les chiffres

Le cancer en Suisse: les chiffres Le cancer en Suisse: les chiffres Etat: octobre 2015 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? Quelle est la mortalité en cas de cancer de la prostate? Les hommes sont-ils davantage

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

REVISION MODULE 3. 9 Lequel (lesquels) de ces vaisseaux comporte(nt) des valves anti reflux : A artères B veines

REVISION MODULE 3. 9 Lequel (lesquels) de ces vaisseaux comporte(nt) des valves anti reflux : A artères B veines REVISION MODULE 3 L'APPAREIL CIRCULATOIRE 1 L'appareil circulatoire est composé : A du cœur B des vaisseaux sanguins C des vaisseaux lymphatiques D des capillaires 2 Le sang circule d'un ventricule à l'oreillette

Plus en détail

Les cancers des adhérents de l Aven

Les cancers des adhérents de l Aven Les cancers des adhérents de l Aven En 2008, avec l annonce d un projet de loi gouvernemental pour la reconnaissance et l indemnisation des victimes des essais nucléaires français, l Aven a reçu de nombreuses

Plus en détail

Diplôme Universitaire Macroscopie des pièces opératoires en anatomie pathologique Prise en charge par le technicien de laboratoire

Diplôme Universitaire Macroscopie des pièces opératoires en anatomie pathologique Prise en charge par le technicien de laboratoire Diplôme Universitaire Macroscopie des pièces opératoires en anatomie pathologique Prise en charge par le technicien de laboratoire Responsables J-F Fléjou, UPMC (Saint-Antoine) D Martel, C Declerck (IFTLM)

Plus en détail

Sciences 8 les appareils du corps humain exercices

Sciences 8 les appareils du corps humain exercices Sciences 8 les appareils du corps humain exercices Exercice 1 : Remplis les blancs. 1. L'appareil contrôle la respiration. 2. Le système soutient le corps avec des os et travaille avec les muscles pour

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction Tête, cou Cou, thorax 32. Nerfs, vaisseaux 28. Déglutition 29. Considérations générales 15.

Table des matières. 1. Introduction Tête, cou Cou, thorax 32. Nerfs, vaisseaux 28. Déglutition 29. Considérations générales 15. Table des matières 1. Introduction 15 Considérations générales 15 Plans anatomiques et termes de direction et de localisation 15 2. Tête, cou 16 Bases 16 Subdivisions de la tête et du cou 16 Fascias du

Plus en détail

Le corps humain est un organisme merveilleux qui remplit de

Le corps humain est un organisme merveilleux qui remplit de Le corps humain est un organisme merveilleux qui remplit de nombreuses fonctions : respirer, s alimenter, se reproduire, percevoir le monde, etc. Chaque fonction repose sur un appareil ou un système, composé

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE LCA

PROPOSITION D ASSURANCE LCA PROPOSITION D ASSURANCE LCA Dossier n (seulement interne) Nouvelle conclusion Modification N du contrat collectif Numéro d assuré Date d effet Assurance PERSONNE ASSURÉE (La forme masculine est également

Plus en détail

Avril 2015 BISES n 14. Ministère de la Santé - Direction de la Santé BISES

Avril 2015 BISES n 14. Ministère de la Santé - Direction de la Santé BISES Avril 2015 BISES n 14 Ministère de la Santé - Direction de la Santé BISES BULLETIN D INFORMATION SANITAIRES, EPIDEMIOLOGIQUES ET STATISTIQUES LES CAUSES DE DÉCÈS EN 2011 EN POLYNÉSIE FRANÇAISE D APRÈS

Plus en détail

RATTRAPAGE - EPREUVE ECRITE DU MODULE 2

RATTRAPAGE - EPREUVE ECRITE DU MODULE 2 I.F.A.S. I.F.S.O. DE LA CHAPELLE SUR ERDRE NOM : PRENOM : NUMERO : NUMERO : RATTRAPAGE - EPREUVE ECRITE DU MODULE 2 Groupe A Mardi 3 octobre 2006 Groupe B Mardi 26 septembre 2006 Durée : 1 heure 30 Epreuve

Plus en détail

Sangsues ou Hirudothérapie

Sangsues ou Hirudothérapie Sangsues ou Hirudothérapie Les sangsues sont utiles pour remédier aux situations de congestions, d inflammations, de douleurs. Environ 120 maladies douleurs peuvent être traitées avec les sangsues Les

Plus en détail

Classification en GME PMSI SSR

Classification en GME PMSI SSR Classification en GME PMSI SSR Octobre 2013 Service Classifications, Information Médicale et Modèles de Financement, ATIH 1 Avant-propos Ce support, utilisé par l ATIH, contient des éléments de présentation

Plus en détail

Définition La mortalité prématurée est définie comme l'ensemble des décès survenant avant l'âge de 65 ans.

Définition La mortalité prématurée est définie comme l'ensemble des décès survenant avant l'âge de 65 ans. Mortalité prématurée Définition La mortalité prématurée est définie comme l'ensemble des décès survenant avant l'âge de 65 ans. Les chiffres Sur la période 2004 à 2009, la mortalité prématurée en Wallonie

Plus en détail

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME PARTIE I : Respiration Chapitre 3 : Pathologies respiratoires EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME Objectifs : Identifier les principaux constituants de la fumée de tabac Expliquer les conséquences de

Plus en détail

3 parties ; - Tête. - Tronc avec 4 membres locomoteurs. - Queue.

3 parties ; - Tête. - Tronc avec 4 membres locomoteurs. - Queue. I/ Etude du plan d organisation d un groupe : les vertébrés. Les vertébrés au musée. http://www.museum.nantes.fr/pages/22-projet_etage/présentation.htm. Dans l ancienne classification, les vertébrés, caractérisés

Plus en détail

Q U E S T I O N N A I R E E T D O C U M E N T S P R É - ANESTHESIQUES. A RAPPORTER complétés et signés pour la consultation avec l anesthésiste.

Q U E S T I O N N A I R E E T D O C U M E N T S P R É - ANESTHESIQUES. A RAPPORTER complétés et signés pour la consultation avec l anesthésiste. SERVICE D ANESTHESIE-REANIMATION Hôpital Privé de Versailles Les Franciscaines-7 Bis de la Porte de Buc 78000 VERSAILLES Finess 78 0300 323 Secrétariat Anesthésie: 01 30 97 49 09 Mail: anesthesiefranciscaines@gmail.com

Plus en détail

Sommaire GÉNÉRALITÉS THORAX

Sommaire GÉNÉRALITÉS THORAX Sommaire Préfaces... XI, XIII Avant-propos, par Jean-Marc Chevallier... XV GÉNÉRALITÉS 1. Les régions du tronc... 2 Repères osseux... 2 Colonne thoracique... 2 Les douze paires de côtes... 2 Les sept cartilages

Plus en détail