III LES INSTRUMENTS BARO- ANEMOMETRIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "III LES INSTRUMENTS BARO- ANEMOMETRIQUES"

Transcription

1 III LES INSTRUMENTS BARO- ANEMOMETRIQUES

2 L ALTIMETRE Description Aiguille des dizaines de milliers de pieds Aiguille des milliers de pieds Pression de calage Aiguille des centaines de pieds Bouton de réglage

3 L ALTIMETRE Principe 0 Avion au niveau de la mer Dispositif de transmission mécanique Capsule de Vidie Ressort empêchant l écrasement de la capsule Pression statique P S

4 L ALTIMETRE Principe 0 L avion prend de l altitude La pression statique diminue Pression statique P S

5 L ALTIMETRE Principe 0 L avion prend de l altitude La pression statique diminue Pression statique P S

6 L ALTIMETRE Principe 0 L avion prend de l altitude La pression statique diminue Conclusion : L altimètre est un baromètre. Pression statique P S

7 L ALTIMETRE 2 problèmes : - Comment varie la pression quand l altitude augmente? - Comment s assurer que l altimètre indique bien toujours zéro au niveau de la mer, alors même que la pression atmosphérique au niveau de la mer n est jamais la même?

8 L ALTIMETRE - Comment varie la pression quand l altitude augmente? La variation est différente chaque jour. Modèle de l atmosphère standard : La pression atmosphérique diminue 1 hpa tous les 28 ft. (valable uniquement dans les basses couches de l atmosphère)

9 L ALTIMETRE - Comment s assurer que l altimètre indique bien toujours zéro au niveau de la mer, alors même que la pression atmosphérique au niveau de la mer n est jamais la même? Régler l altimètre au QNH. Il indique alors une altitude approximative. Cette altitude n est exacte qu au niveau du sol, à l endroit où le QNH a été calculé.

10 L ALTIMETRE L ALTITUDE VRAIE Pour les amateurs de poésie, il est possible de déduire de l indication de l altimètre, la valeur de l altitude vraie.

11 L ALTIMETRE L ALTITUDE VRAIE Lorsque dans l azur tu t élèveras, De combien par rapport aux vastes étendues océaniques tu t es éloigné tu sauras, Lorsque le cadran tu consulteras, Et la formule magique tu invoqueras : Z vraie Z QNH 4.( T ). Ts 1000 vraie tan dard ( ZQNH Ztopographi que ) Bonne nouvelle : Connaître l altitude vraie de l avion est inutile pour les exigences du vol en VFR.

12 L ALTIMETRE 2 autres calages sont possibles QFE : Altimètre indique zéro au niveau du sol Le QFE est la pression atmosphérique qui règne en un point donné. Lorsque l altimètre est «calé au QFE», il indique une hauteur approximative.

13 L ALTIMETRE 2 autres calages sont possibles Si on affiche dans la fenêtre de l altimètre «1013,25» hpa, on dit que l altimètre est calé en pression standard. L altimètre mesure alors la hauteur de l avion par rapport à la surface isobare 1013,25 hpa. Sauf cas particulier, cette surface isobare n est ni le niveau de la mer, ni le sol. Altitude pression (ft) ou «niveau de vol» (FL, centaines de pieds) Exemple : L altimètre, calé en standard, indique 4100 pieds : Altitude pression 4100 pieds, niveau de vol 41 Surface 1013,25

14 L ALTIMETRE Problème de l altimètre Voler à altitude constante, c est voler horizontalement.

15 L ALTIMETRE Problème de l altimètre Pour l altimètre : Altitude constante = pression statique constante (surface isobare) Problème : Les surfaces isobares ne sont pas rectilignes. Cette trajectoire est celle d un pilote qui a parfaitement tenu son altitude! Il faut être vigilant lors du franchissement des reliefs par exemple.

16 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Calcul du QNH St Geoirs, un jour d hiver. L avion est au sol et l altimètre réglé pour qu il indique 0 pieds. La pression indiquée dans la fenêtre est le QFE. QFE = 974 hpa. Que vaut le QNH?

17 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Calcul du QNH QFE = 974 hpa. Altitude de St Geoirs : 1300 ft Sachant qu il règne une pression de 974 hpa à 1300 ft d altitude, quelle est la pression qui règne à 0 ft? Lorsque l altitude diminue, la pression atmosphérique augmente de 1 hpa tous les 28 ft 1300 / 28 = 46 QNH = = 1020 hpa

18 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Calcul du QNH Donc, QFE = 974 hpa et QNH=1020 hpa. Vérification pratique? Régler l atimètre pour qu il indique l altitude du terrain hpa

19 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Franchissement du relief en voyage Avion en voyage, altimètre calé en standard. L avion vole vers l Est. Il doit donc choisir un niveau de vol «impair+5» (FL35, ou FL55, ou FL75 etc.) Altitude topographique lue sur la carte : 5300 ft QNH régional = 1004 hpa En prenant en compte une marge de sécurité de 500 ft, quel est le plus bas niveau de vol que l avion peut choisir?

20 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Franchissement du relief en voyage Altitude- pression Pression atmosphérique Altitude Pression atmosphérique ,25 0 0

21 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Franchissement du relief en voyage Altitude- pression Pression atmosphérique Altitude Pression atmosphérique =5552 ft 5300 ft Le sommet de la montagne est à une altitude pression de 5552 ft. 9x28=252 ft 9 hpa ,25 0 QNH=1004

22 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Franchissement du relief en voyage Altitude- pression Pression atmosphérique Altitude Pression atmosphérique =5552 ft 5300 ft Compte tenu des 500 ft de marge, l avion doit voler à une altitude pression minimale de 6052 ft. 9x28=252 ft 9 hpa ,25 0 QNH=1004

23 L ALTIMETRE Exemple de calcul d altimétrie : Franchissement du relief en voyage Altitude- pression Pression atmosphérique Altitude Pression atmosphérique =5552 ft 5300 ft Compte-tenu de la réglementation il doit donc voler au moins au niveau 75. 9x28=252 ft 9 hpa ,25 0 QNH=1004

24 L ALTIMETRE Dysfonctionnement et pannes 1. Dysfonctionnement global de l altimètre (altimètre décalibré) Confrontation des QNH 2. Prise statique bouchée Altimètre bloqué.

25 LE VARIOMETRE Le variomètre indique la vitesse verticale de l avion. Il est gradué en centaines de pieds par minute. Valeurs positives : Montée. Valeurs négatives : Descente. La valeur zéro est représentative du palier (altitude constante) 500 pieds par minute en montée 1000 pieds par minute en descente

26 LE VARIOMETRE Principe 0 Même pression à l intérieur et à l extérieur de la capsule. L instrument indique 0 ft/min. Capsule de Vidie Capillaire Capacité (réservoir) Pression statique P S Pression statique P S

27 LE VARIOMETRE Principe L avion monte. 0 La pression statique extérieure diminue. Pression statique P S Pression statique P S

28 LE VARIOMETRE Principe L avion monte. 0 La pression statique extérieure diminue. Pression statique P S Pression statique P S

29 LE VARIOMETRE Principe 0 Pression statique P S Pression statique P S

30 LE VARIOMETRE Principe 0 Pression statique P S Pression statique P S

31 LE VARIOMETRE Principe 0 Pression statique P S Pression statique P S

32 LE VARIOMETRE Principe 0 Pression statique P S Pression statique P S

33 LE VARIOMETRE Principe 0 La capsule reprend sa forme initiale par élasticité. Pression statique P S Pression statique P S

34 LE VARIOMETRE Principe 0 En descente, même principe, mais la capsule se contracte car la pression dans l enceinte extérieure augmente. Pression statique P S Pression statique P S

35 LE VARIOMETRE Principe 0 En descente, même principe, mais la capsule se contracte car la pression dans l enceinte extérieure augmente. Pression statique P S Pression statique P S

36 LE VARIOMETRE Principe 0 En descente, même principe, mais la capsule se contracte car la pression dans l enceinte extérieure augmente. Pression statique P S Pression statique P S

37 LE VARIOMETRE Principe 0 En descente, même principe, mais la capsule se contracte car la pression dans l enceinte extérieure augmente. Pression statique P S Pression statique P S

38 LE VARIOMETRE Le variomètre donne une indication avec retard. Il ne faut donc pas piloter en suivant l aiguille du variomètre, sinon le pilote est lui aussi en retard. Il ne faut donner foi à ses indications qu une fois une assiette bien stabilisée depuis plusieurs secondes.

39 LE VARIOMETRE Pannes Panne de statique Indication bloquée.

40 L ANEMOMETRE Principe 0 Avion immobile Pression totale P T Pression statique P S

41 L ANEMOMETRE Principe 0 Avion en déplacement Pression totale P T Pression statique P S

42 L ANEMOMETRE Principe 0 Avion en déplacement Pression totale P T Pression statique P S

43 L ANEMOMETRE Principe 0 Avion en déplacement Pression totale P T Pression statique P S

44 L ANEMOMETRE Principe 0 Avion en déplacement P T P S = P dyn L anémomètre mesure une pression dynamique Pression totale P T Pression statique P S

45 L ANEMOMETRE Graduation de l anémomètre 1 nœud (knot, kt) = 1,852 km/h 1 MPH (mile per hour) = 1,609 km/h Problème : Comment établir une correspondance pression dynamique vitesse?

46 Graduation de l anémomètre Convention de graduation de l anémomètre : L anémomètre indique la vitesse air réelle de l avion si : - Les pressions statique et totale sont mesurées sans erreur - La pression atmosphérique (statique) vaut 1013,25 hpa, la température 15, et la densité de l air 1 L indication de l anémomètre ne correspond donc souvent pas à la vitesse réelle de l avion. Il faut lui appliquer des corrections.

47 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Problème : Je suis en vol, en palier, en croisière. J ai 150 NM à parcourir. Je lis mon anémomètre. Combien de temps cela va-t-il prendre? On pourrait s attendre à : 1h30

48 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Vitesse lue sur l anémomètre : Vitesse indiquée (Indicated Airspeed, IAS) L avion se déplace-t-il réellement à 100 kts? En général, non.

49 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer L anémomètre indique la vitesse air réelle de l avion si : - Les pressions statique et totale sont mesurées sans erreur - La pression atmosphérique (statique) vaut 1013,25 hpa, la température 15, et la densité de l air 1 (Convention de graduation de l anémomètre)

50 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Correction de l erreur de statique et de l erreur de pitot : 1 kt Vitesse indiquée : 100 kts Vitesse conventionnelle (CAS) : 100 kts Vitesse indiquée = Vitesse conventionnelle

51 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Correction de l écart de l atmosphère avec la convention : - 1% de V i par tranche de 600 ft d altitude pression - 1% de V i par 5 d écart par rapport à l atmosphère type Sens de la correction : «Plus haut, plus chaud, plus vite» Après correction, on obtient la vitesse air vraie (TAS).

52 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Correction de l écart de l atmosphère avec la convention : - 1% de V i par tranche de 600 ft d altitude-pression - 1% de V i par 5 d écart par rapport à l atmosphère type Retour sur l exemple : Vitesse indiquée : 100 kts, vitesse conventionnelle : 100 kts - Je vole au FL 105 : +17 % - Température extérieure de 9 C : +3 % Correction totale : +20 % La vitesse air vraie (TAS) est de 120 kts

53 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer

54 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer La vitesse vraie représente-t-elle la vitesse de déplacement de l avion par rapport au sol? Souvent, non. - Influence du vent - L avion se déplace-t-il horizontalement?

55 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer L avion se déplace-t-il horizontalement? Vitesse air vraie : 120 kts, pas de vent L avion progresse sur son trajet à 120 kts

56 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer L avion se déplace-t-il horizontalement? Vitesse air vraie : 120 kts, pas de vent Vitesse verticale (V z ) Vitesse propre (V p )

57 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer L avion se déplace-t-il horizontalement? Vitesse air vraie : 120 kts, pas de vent Vitesse verticale = 0 Vitesse propre (V p ) = Vitesse air vraie

58 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer L avion se déplace-t-il horizontalement? Vitesse air vraie : 120 kts, pas de vent Vitesse verticale (V z ) Vitesse propre (V p ) Vitesse air vraie Conclusion : Pour nos avions, pour toutes les phases de vol, Vitesse propre = Vitesse air vraie

59 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Retour sur l exemple : Vitesse indiquée 100 kts, vitesse conventionnelle 100 kts, vitesse air vraie 120 kts, vitesse propre 120 kts - Influence du vent : Vitesse sol Vitesse du vent V W Vitesse propre V p

60 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Retour sur l exemple : Vitesse indiquée 100 kts, vitesse conventionnelle 100 kts, vitesse air vraie 120 kts, vitesse propre 120 kts - Influence du vent : Vitesse sol < V p Vitesse du vent V W Vitesse propre V p

61 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Retour sur l exemple : Vitesse indiquée 100 kts, vitesse conventionnelle 100 kts, vitesse air vraie 120 kts, vitesse propre 120 kts - Influence du vent : Vitesse sol > V p Vitesse du vent V W Vitesse propre V p

62 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour naviguer Retour sur l exemple : Vitesse indiquée 100 kts, vitesse conventionnelle 100 kts, vitesse air vraie 120 kts, vitesse propre 120 kts - Influence du vent : 30 kts de vent dans le dos V sol = = 150 kts Conclusion : Dans les conditions citées (vitesse indiquée 100 kts, FL105, température extérieure 9 C, 30 kts de vent dans le dos), pour parcourir 150 NM il faut : 1h00

63 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre

64 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle

65 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle Erreurs de statique et de pitot négligeables pour nos avions.

66 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Correction des écarts de l atmosphère réelle avec l atmosphère type Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle Erreurs de statique et de pitot négligeables pour nos avions.

67 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Correction des écarts de l atmosphère réelle avec l atmosphère type Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle Vitesse air vraie Vitesse propre Erreurs de statique et de pitot négligeables pour nos avions.

68 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Correction des écarts de l atmosphère réelle avec l atmosphère type Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle Vitesse air vraie Vitesse propre Erreurs de statique et de pitot négligeables pour nos avions. Pentes de trajectoires faibles

69 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Correction des écarts de l atmosphère réelle avec l atmosphère type Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle Vitesse air vraie Vitesse propre Erreurs de statique et de pitot négligeables pour nos avions. Pentes de trajectoires faibles Prise en compte du vent

70 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Correction des écarts de l atmosphère réelle avec l atmosphère type Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle Vitesse air vraie Vitesse propre Erreurs de statique et de pitot négligeables pour nos avions. Pentes de trajectoires faibles Prise en compte du vent Vitesse sol

71 Un anémomètre, des vitesses Synthèse Action ou correction Vitesse(s) obtenue(s) Remarque Lecture sur l anémomètre Correction des écarts de l atmosphère réelle avec l atmosphère type Prise en compte du vent Vitesse indiquée (V i ) Vitesse conventionnelle Vitesse air vraie Vitesse propre Vitesse sol Erreurs de statique et de pitot négligeables pour nos avions. Pentes de trajectoires faibles Correction importante, égard, entre autres, au bilan carburant

72 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour piloter Problème : La vitesse de décollage de mon avion, d après le manuel de vol, est de 65 kts. Je décolle de Courchevel (altitude 6500 ft), un aprèsmidi d été (+20 C par rapport à l atmosphère standard). A quelle vitesse indiquée dois-je faire ma rotation?

73 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour piloter Réponse : A 65 kts. Les vitesses «de fonctionnement» de l avion sont invariantes, quelles que soient les conditions atmosphériques. Elles dépendent, par contre, de la masse de l avion.

74 Un anémomètre, des vitesses 0 Vitesses pour piloter Interprétation : L anémomètre mesure une pression dynamique Pression totale P T Pression statique P S

75 Un anémomètre, des vitesses 0 Vitesses pour piloter Interprétation : Pour une masse donnée, l avion décolle quand la pression dynamique atteint une valeur précise. Pression totale P T Pression statique P S

76 Un anémomètre, des vitesses 0 Vitesses pour piloter Interprétation : L avion décolle quand l aiguille de l anémomètre atteint une certaine position, toujours la même pour une masse donnée. Pression totale P T Pression statique P S

77 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour piloter Limites basses de vitesse : Vitesses de décrochage V s0 à masse maximale (Velocity Stall, configuration atterrissage) V s1 en lisse (Velocity Stall, tout autre configuration que l atterrissage) Ce sont les vitesses à masse maximale. Sous facteur de charge 1.

78 Un anémomètre, des vitesses Vitesses pour piloter Limites hautes de vitesses : Résistance structurelle VFE (Velocity Flaps Extended) VNO (Velocity Normal Operating) VNE (Velocity Never Exceed)

79 La panne d anémomètre 0 En cas d absence d information fiable de vitesse : P T P S = P dyn - Suivre les consignes du manuel de vol (travailler aux pré-affichages d assiette et de puissance) Pression totale P T Pression statique P S

80 La panne d anémomètre 0 Prise pitot bouchée : P T P S = P dyn - En palier, indications de l anémomètre incohérentes avec la puissance affichée - En montée, la vitesse augmente - En descente, la vitesse diminue Pression totale P T Pression statique P S

81 La panne d anémomètre 0 Prise statique bouchée : P T P S = P dyn - Indétectable en palier - En montée comme en descente, les indications sont erronnées Pression totale P T Pression statique P S

L ANÉMOMÈTRE. 020 Connaissance générale de l aéronef / Epreuve spécifique LAPL / PPL

L ANÉMOMÈTRE. 020 Connaissance générale de l aéronef / Epreuve spécifique LAPL / PPL L ANÉMOMÈTRE LES RÉSUMÉS Principe Il est l un des 3 instruments du circuit anémométrique constitué également de l altimètre et du variomètre. Il indique la vitesse de l aéronef sur sa trajectoire par rapport

Plus en détail

L ALTIMETRIE. L ALTIMETRIE (suite) 4 paramètres : L ALTIMETRIE (suite) L ALTIMETRIE (suite) Navigation dans le plan vertical 2 aspects :

L ALTIMETRIE. L ALTIMETRIE (suite) 4 paramètres : L ALTIMETRIE (suite) L ALTIMETRIE (suite) Navigation dans le plan vertical 2 aspects : L ALTIMETRIE Navigation dans le plan vertical 2 aspects : Règles de séparation des avions L altitude réelle > Marge de survol par rapport à un obstacle L ALTIMETRIE (suite) 4 paramètres : Altitude Pression

Plus en détail

Stage FI Briefing Long ENAC MURET 06 Février Le Circuit Anémométrique L'anémomètre

Stage FI Briefing Long ENAC MURET 06 Février Le Circuit Anémométrique L'anémomètre Stage FI Briefing Long ENAC MURET 06 Février 2014 Le Circuit Anémométrique L'anémomètre PLAN I Introduction L'arrêté du 24 Juillet 1991 relatif aux conditions d'utilisation des aéronefs civils en aviation

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES PRINCIPAUX INSTRUMENTS DE BORD

CHAPITRE 2 LES PRINCIPAUX INSTRUMENTS DE BORD CHAPITRE 2 LES PRINCIPAUX INSTRUMENTS DE BORD Anémomètre Altimètre Variomètre Horizon artificiel Compas Conservateur de cap (ou directionnel) Bille-Aiguille ou (Indicateur de dérapage et de virage) Instruments

Plus en détail

INSTRUMENTS ALIMENTES PNEUMATIQUEMENT

INSTRUMENTS ALIMENTES PNEUMATIQUEMENT INSTRUMENTS ALIMENTES PNEUMATIQUEMENT 1 ANEMOMETRE 2 Les instruments concernés par le circuit pneuma3que : Anémomètre Al3mètre Prise dynamique (tube pitot) Variomètre Prise sta3que 3 A L'anémomètre : L'anémomètre

Plus en détail

Sensibilisation au vol montagne

Sensibilisation au vol montagne Sensibilisation au vol montagne ACCA / Alain BUTET ACCA / BUTET 2012 Vol Montagne 1/29 Sensibilisation au vol montagne Environnement Aérologie et météo Maîtrise de la trajectoire ACCA / BUTET 2012 Vol

Plus en détail

De quelle vitesse parlons-nous : Vi, Vc, Vp, IAS, CAS, TAS, etc.?

De quelle vitesse parlons-nous : Vi, Vc, Vp, IAS, CAS, TAS, etc.? 11/2011 Conseil Sécurité du mois Page 1/6 De quelle vitesse parlons-nous : Vi, Vc, Vp, IAS, CAS, TAS, etc.? Quand on parle de vitesse en avion, immédiatement vient la question sous-jacente : de quelle

Plus en détail

Cours d Altimétrie. Avril 2007

Cours d Altimétrie. Avril 2007 Aéro-Club du CE Airbus France - Toulouse Cours d Altimétrie 1 - Préalable Ce cours s adresse à tous les pilotes ou futurs pilotes visant à acquérir une formation ou un complément d information sur les

Plus en détail

Connaissance des aréronefs. Connaissance des aéronefs : Instruments 1. Instruments

Connaissance des aréronefs. Connaissance des aéronefs : Instruments 1. Instruments Connaissance des aréronefs Connaissance des aéronefs : Instruments I. Les instruments barométriques II. Les instruments gyroscopiques III. Les instruments de radionavigation IV. Exemples de panneaux d'instruments

Plus en détail

Performances & Connaissances générales. Performances & Connaissances générales - Cours LFQM - Ivan TORREADRADO

Performances & Connaissances générales. Performances & Connaissances générales - Cours LFQM - Ivan TORREADRADO Performances & Connaissances générales 1 Vous êtes en finale et vous effectuez une remise des gaz. Les différentes actions à effectuer sont 1. Régime moteur maximum 2. Rentrée des volets 3. Rotation vers

Plus en détail

LES INSTRUMENTS DE VOLS

LES INSTRUMENTS DE VOLS LES INSTRUMENTS DE VOLS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. L'HORIZON ARTIFICIEL (OU L'INDICATEUR D'ASSIETTE)

Plus en détail

Performances Classe B Version 1

Performances Classe B Version 1 QUESTION 1 Les manœuvres autorisées pour les avions de catégorie «normale» comprennent : toutes les manœuvres liées au vol normal ; les décrochages (à l exception des décrochages sur ressource) ; les huit

Plus en détail

Organisation des tableaux de bord Le compas et ses imperfections Les instruments dédiés au pilotage Les circuits de pression statique et totale

Organisation des tableaux de bord Le compas et ses imperfections Les instruments dédiés au pilotage Les circuits de pression statique et totale I N S T R U M E N T S D E B O R D Organisation des tableaux de bord Le compas et ses imperfections Les instruments dédiés au pilotage Les circuits de pression statique et totale L anémomètre Les erreurs

Plus en détail

89-TJ. Sky Ranger. AEROCLUB "Les Ailes de Pouilly- Maconge" Cet exemplaire doit rester dans l'ulm. 89 TJ Page 02 sur 10 CHECK-LIST AVANT VISITE PREVOL

89-TJ. Sky Ranger. AEROCLUB Les Ailes de Pouilly- Maconge Cet exemplaire doit rester dans l'ulm. 89 TJ Page 02 sur 10 CHECK-LIST AVANT VISITE PREVOL AEROCLUB "Les Ailes de Pouilly- Maconge" 21/08/2012 PRISE EN COMPTE DE L APPAREIL Opérations à effectuer Réservations... Appareil libre Documents de bord Vérifiés (copies dans appareil) CHECK-LIST Essence

Plus en détail

QCM n 4. 1 La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : AIRPROX B : NOTAM C : METAR D : SNOWTAM

QCM n 4. 1 La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : AIRPROX B : NOTAM C : METAR D : SNOWTAM QCM n 4 1 La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : AIRPROX B : NOTAM C : METAR D : SNOWTAM 2 Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d oxygène est

Plus en détail

SERVICE D'EXPLOITATION DE LA FORMATION AERONAUTIQUE. Éléments de calcul mental

SERVICE D'EXPLOITATION DE LA FORMATION AERONAUTIQUE. Éléments de calcul mental Éléments de calcul mental Calcul mental Introduction Son but est de faciliter la tâche du pilote pour lui éviter de lâcher les commandes en manipulant une calculatrice. En vol il ne doit pas perturber

Plus en détail

«COMPRENDRE POUR MIEUX PRATIQUER L ULM»

«COMPRENDRE POUR MIEUX PRATIQUER L ULM» «COMPRENDRE POUR MIEUX PRATIQUER L ULM» TABLE DES MATIERES RAPPEL DE NOTIONS ELEMENTAIRES 1. Définitions 1.1. Force 1.2. Aérodynamique 1.3. Mécanique du vol 2. Vecteurs 2.1. Exemple de vecteur de force

Plus en détail

Elle a pour référence le Nord magnétique ou géographique, autrement appelé Nord vrai.

Elle a pour référence le Nord magnétique ou géographique, autrement appelé Nord vrai. FICHE N 1 PRINCIPES DE NAVIGATION La Route La route est la trace au sol de la trajectoire suivi par l'ulm. Elle a pour référence le Nord magnétique ou géographique, autrement appelé Nord vrai. La différence

Plus en détail

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR Ce supplément au manuel de vol contient les informations que les conditions de certifications exigent de fournir au pilote. Ces informations remplacent ou complètent celles

Plus en détail

QCM n La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : NOTAM B : METAR C : SNOWTAM D : AIRPROX

QCM n La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : NOTAM B : METAR C : SNOWTAM D : AIRPROX QCM n 8 1- La présence d une grue à proximité du seuil de piste peut être signalée par un : A : NOTAM B : METAR C : SNOWTAM D : AIRPROX 2- Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d oxygène est

Plus en détail

Schémas tirés des ouvrages ou documents suivants : Le vol en montagne. Qualification Montagne et extension Neige (SEFA-Grenoble)

Schémas tirés des ouvrages ou documents suivants : Le vol en montagne. Qualification Montagne et extension Neige (SEFA-Grenoble) SURVOL DES REGIONS MONTAGNEUSES Schémas tirés des ouvrages ou documents suivants : Le vol en montagne Qualification Montagne et extension Neige (SEFA-Grenoble) VFR Top Niveau (A.Martinie-Editions SEES)

Plus en détail

L instrumentation Voile

L instrumentation Voile L instrumentation En Vol-à-Voile Voile O. Dupont 19/02/2000 O. Dupont; CAP VAV 1 Objectif de l exposé Instrumentation: Généralités Instrumentation pneumatique Variométrie Utilisation de la variométrie

Plus en détail

MIG 21 Performance. Performance en vol, endurance, distance de vol

MIG 21 Performance. Performance en vol, endurance, distance de vol MIG 21 Performance Performance en vol, endurance, distance de vol Pour obtenir la distance de vol ou l'endurance maximale ( temps max en l'air ) à un niveau de vol donné, le paramètre principale à surveiller

Plus en détail

NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS

NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS B.I.A. 1996 1) La fréquence internationale de détresse est: a - 121,50 MHZ b - 122,1 0 MHZ c - 122,60 MHZ d - 123,50 MHZ 2) Sur quelle catégorie d'aéronefs un

Plus en détail

EXAMEN THEORIQUE ULM - 2

EXAMEN THEORIQUE ULM - 2 Base ULM La Ramière www.ulm31.fr EXAMEN THEORIQUE ULM - 2 1 Le niveau de vol pour un ULM sans réserves d oxygène est le : a) FL 195. b) FL 175. c) FL 125. d) FL 145. 2 La durée de validité du visa de la

Plus en détail

HENNION BEERNAERT MORONVAL. L aéronautique. Comment calculer et déterminer la vitesse en vol d un avion?

HENNION BEERNAERT MORONVAL. L aéronautique. Comment calculer et déterminer la vitesse en vol d un avion? HENNION BEERNAERT MORONVAL 1S1 L aéronautique Comment calculer et déterminer la vitesse en vol d un avion? I II Sommaire Vue d ensemble de l avion Les principaux éléments de l avion Les trois axes Instrument

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES AERONEFS. Instruments de bord

TECHNOLOGIE DES AERONEFS. Instruments de bord TECHNOLOGIE DES AERONEFS Instruments de bord I L altimètre II Le variomètre III L anémomètre IV L indicateur de virage et de symétrie V L horizon artificiel VI Le compas magnétique VII Le conservateur

Plus en détail

Organisation des tableaux de bord Le compas et ses imperfections Les instruments dédiés au pilotage Les circuits de pression statique et totale

Organisation des tableaux de bord Le compas et ses imperfections Les instruments dédiés au pilotage Les circuits de pression statique et totale I N S T R U M E N T S D E B O R D Organisation des tableaux de bord Le compas et ses imperfections Les instruments dédiés au pilotage Les circuits de pression statique et totale L anémomètre Les erreurs

Plus en détail

RELATION PUISSANCE - VITESSE - INCIDENCE

RELATION PUISSANCE - VITESSE - INCIDENCE LEÇON 6 RELATION PUISSANCE - VITESSE - INCIDENCE Lecture avant vol Manuel ou E-learning Le moteur Conduite moteur Compensateur Effets moteur OBJECTIF Faire varier la vitesse et maintenir la trajectoire

Plus en détail

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse.

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse. Questionnaire Réglementation 1) En vol, lorsque deux aéronefs arrivent face à face : a/ chaque aéronef doit virer à droite b/ ils doivent faire demi-tour. c/ le plus manoeuvrant dégage d/ le moins rapide

Plus en détail

Connaissance des aéronefs. Les instruments de bord. Partie 3/3. Initiation à l aéronautique Lycée CABANIS Brive

Connaissance des aéronefs. Les instruments de bord. Partie 3/3. Initiation à l aéronautique Lycée CABANIS Brive Connaissance des aéronefs Les instruments de bord Partie 3/3 Initiation à l aéronautique Lycée CABANIS Brive Les instruments de bord Table des matières I. L altimètre... 2 1. Rôle de l altimètre... 2 2.

Plus en détail

Atelier Flight Simulator Le learjet 45

Atelier Flight Simulator Le learjet 45 Atelier Flight Simulator 2003-2004 Le learjet 45 Voici quelques indications sur l utilisation de cet appareil Son tableau de bord se présente ainsi ; A droite les parties principales sont encadrées Cadre

Plus en détail

EXAMEN THEORIQUE ULM - 1

EXAMEN THEORIQUE ULM - 1 Base ULM La Ramière www.ulm31.fr EXAMEN THEORIQUE ULM - 1 1 Vous évoluez dans un espace aérien de classe D. Votre équipement de radiocommunication tombe en panne : a) Vous devez signaler votre panne radio

Plus en détail

PS28 / MANUEL DE RÉFÉRENCE

PS28 / MANUEL DE RÉFÉRENCE Sommaire 1D PROCÉDURES NORMALES INDEX SOMMAIRE 1D S & VITESSES REPÈRES AVANT MISE EN ROUTE / APRÈS MISE EN ROUTE / AVANT ALIGNEMENT / APRÈS DÉCOLLAGE AVANT ATTERRISSAGE / APRÈS ATTERRISSAGE / PARKING /

Plus en détail

Fiche Pilote : Tour de Piste en C172

Fiche Pilote : Tour de Piste en C172 Fiche Pilote : Tour de Piste en C172 Cette fiche est destinée aux pilotes débutants, ne maîtrisant pas les procédures normales d utilisation d un avion standard monomoteur. Il est important de noter que

Plus en détail

ALTIMETRE ELECTRONIQUE

ALTIMETRE ELECTRONIQUE ALTIMETRE ELECTRONIQUE Version 1.00 Manuel d utilisation 1 Edition : 09 janvier 2005 Composition du document INDEX DES PAGES Ce document comprend 17 pages numérotées et datées conformément au présent tableau.

Plus en détail

II LES INSTRUMENTS GYROSCOPIQUES

II LES INSTRUMENTS GYROSCOPIQUES II LES INSTRUMENTS GYROSCOPIQUES II LES INSTRUMENTS GYROSCOPIQUES Le gyroscope tend à garder une direction fixe dans l espace. Applications en aviation : Garder la mémoire d une orientation spatiale, indépendamment

Plus en détail

DÉFINITION DES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES DE L APPAREIL

DÉFINITION DES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES DE L APPAREIL Manuel du Pilote ULM - 11e édition 1502.txt PRÉAMBULE Déroulement de l examen théorique Phase 1 DESCRIPTION DE L ULM Les principaux éléments d un ULM 3-axes Les principaux éléments d un ULM pendulaire

Plus en détail

AERO - CLUB DU LIMOUSIN. Robin DR 220 FGDLI. 100 ch., VFR de jour

AERO - CLUB DU LIMOUSIN. Robin DR 220 FGDLI. 100 ch., VFR de jour - AERO - CLUB DU LIMOUSIN Robin DR 220 FGDLI 100 ch., VFR de jour Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin Les procédures (parties encadrées) doivent être effectuées de mémoire. VISITE EXTERIEURE

Plus en détail

AERO - CLUB LOUIS BONTE

AERO - CLUB LOUIS BONTE AERO - CLUB LOUIS BONTE 1. PREVOL 1 VERIFICATIONS CABINE TOUR AVION 2. MISE EN ROUTE 2 3. APRES MISE EN ROUTE 3 ROULAGE ESSAIS MOTEUR 4. AVANT DECOLLAGE 4 ALIGNE APRES DECOLLAGE 5. 5 MIN AVANT ATR 5 VENT

Plus en détail

COURS NAVIGATION ET INSTRUMENTS. Association de vol à voile Champlain Février 2007

COURS NAVIGATION ET INSTRUMENTS. Association de vol à voile Champlain Février 2007 COURS NAVIGATION ET INSTRUMENTS Association de vol à voile Champlain Février 2007 NAVIGATION AÉRIENNE CARTOGRAPHIE ET MAGNÉTISME TERRESTRE 1- CARTOGRAPHIE LONGITUDE (méridien) Demi-grands cercles

Plus en détail

3.5 L instrumentation de bord. A. Scius

3.5 L instrumentation de bord. A. Scius 3. Etude des aéronefs et des engins spatiaux 3.5 L instrumentation de bord A. Scius MODULE 3. Dans ce module, vous découvrirons les bases de: L instrumentation de bord Pour régler et contrôler le bon fonctionnement

Plus en détail

CHECK-LIST SECOURS. WT 9 LSA Train fixe

CHECK-LIST SECOURS. WT 9 LSA Train fixe Limitations de Vitesse VNE : 280 km/h (A ne jamais dépasser) (151 kt) VA : 180 km/h (Vitesse de manœuvre) (86 kt) VRA : 225 Km/h (Vitesse max en air agité) (124 kt) VFE : 140 Km/h (Vitesse max volets sortis)

Plus en détail

Check-list PA28-160cv. Visite pré-vol. Avant la mise en marche

Check-list PA28-160cv. Visite pré-vol. Avant la mise en marche Visite pré-vol Avant la mise en marche Béquille Enlevée (et à bord) Frein de parc Serrer Documents carnet de route et manuel de vol Masse de centrage Contrôler ATIS Copier Horamètre Noter Clé En place

Plus en détail

Atmosphère standard. Les altitudes. dite géopotentielle et c est elle qui intervient dans les calculs de la mécanique du vol.

Atmosphère standard. Les altitudes. dite géopotentielle et c est elle qui intervient dans les calculs de la mécanique du vol. Les altitudes Dans les hypothèses de ase de définition de l atmosphère, nous avons supposé implicitement que l attraction de la pesanteur était constante à 9.80665 m/s². Ceci sinifie que le travail que

Plus en détail

DOCUMENTATION DR 400/100/120 F-GLDX F-GKQE F-GUXQ

DOCUMENTATION DR 400/100/120 F-GLDX F-GKQE F-GUXQ DOCUMENTATION DR 400/100/120 F-GLDS F-GKQE F-GUXQ F-GLDX p1 Doc F-GLDS / F-GKQE / F-GUXQ / F-GLDX TABLE DES MATIERES -Limitations / utilisation...p3 -Particularités...p3 -Décollage-atterrissage-remise

Plus en détail

Plan de cours abrégé Permis d élève pilote- Montgolfière

Plan de cours abrégé Permis d élève pilote- Montgolfière Plan de cours abrégé Permis d élève pilote- Montgolfière ÉCOLE DE FORMATION AU PILOTAGE MONTGOLFIÈRE Eol Air Montgolfières Page 1 de 6 1 er cours : PSTAR Le cours PSTAR, est une formation générale que

Plus en détail

MECANIQUE DU VOL M1 = M2. Avec M1 = Fz * Y et M2 = Fz * X

MECANIQUE DU VOL M1 = M2. Avec M1 = Fz * Y et M2 = Fz * X MECANIQUE DU VOL 1 Equilibre de l avion autour du centre de gravité (Avion de conception classique) 11 Stabilité en tangage Le contrôle longitudinal de l avion consiste à contrôler ses évolutions autour

Plus en détail

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments :

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments : Rôle des instruments de bord : Renseigner l équipage sur les valeurs des paramètres indispensables au pilotage et à la sécurité des vols. Principaux paramètres : Cap. Vitesse. Altitude. Les familles d

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX I

UNIVERSITE BORDEAUX I UNIVERSITE BORDEAUX I Institut de Maintenance Aéronautique QCM Avionique LICENCE D Michaud 2005-2006 V1.0 CORRECTION Une seule réponse par question Durée : 1 heure. EXTRAIT de NAVIGATION 060 REPONSES A

Plus en détail

X-Plane. Manuel du pilote

X-Plane. Manuel du pilote X-Plane By Laminar research Manuel du pilote Effectif pour le Sinus 912 équipé d un Rotax 912 Création Sinus pour X-Plane : Laurent Baron : Création 3D, animations 3D, textures, concepteur du projet. Emmanuel

Plus en détail

BIA Navigation Sécurité Règlementation Corrigés 1998

BIA Navigation Sécurité Règlementation Corrigés 1998 BIA Sécurité Règlementation Corrigés 1998 1/ Le mille nautique vaut : c/ 1 852 m 2/ Un niveau de vol (Flight Level) a pour référence : b/ la pression 1 013,25 hpa 3/ Sur une carte de Radionavigation à

Plus en détail

Calcul mental à l'usage du pilote d avion

Calcul mental à l'usage du pilote d avion Calcul mental à l'usage du pilote d avion Objectif : Effectuer rapidement les calculs nécessaires à la préparation et à la conduite d'un vol local ou de navigation. Moyens : Technique de calcul et de représentation

Plus en détail

ATPL Avion PSV VFR ème Devoir v.1

ATPL Avion PSV VFR ème Devoir v.1 Chapitre 4 : Préparation de la navigation Chapitre 5 : Carburant Chapitre à étudier : * * * QUESTION 01 Sur une carte OACI 1/500 000 vol à vue, la route tracée entre deux points est : A) Une route magnétique

Plus en détail

Utilisation de SimApp pour l analyse des systèmes asservis

Utilisation de SimApp pour l analyse des systèmes asservis Utilisation de SimApp pour l analyse des systèmes asservis Étude du maintien en altitude d un avion type Airbus Robert Papanicola Lycée Jacques Amyot 26 janvier 2010 Robert Papanicola (Lycée Jacques Amyot)

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

Turn and slip indicator. L indicateur de virage (Turn coordinator) L indicateur de virage (Turn coordinator)

Turn and slip indicator. L indicateur de virage (Turn coordinator) L indicateur de virage (Turn coordinator) L indicateur de virage L indicateur de virage L / R Inclinaison de l avion Avions légers : 2 min. pour faire 360 o Avions lourds : 4 min. pour faire 360 o GPA-745 6-1 GPA-745 6-2 L indicateur de virage

Plus en détail

Vitesse d évolution et marges de sécurité

Vitesse d évolution et marges de sécurité Direction de la sécurité de l Aviation civile Mission évaluation et amélioration de la sécurité Vitesse d évolution et marges de sécurité Campagne compétences n 1-2015 1 Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

LE DR400/120 Présentation générale et visite prévol Ce document est un outil pédagogique et ne se substitue en aucun cas au manuel de vol du

LE DR400/120 Présentation générale et visite prévol Ce document est un outil pédagogique et ne se substitue en aucun cas au manuel de vol du LE DR400/120 Présentation générale et visite prévol Ce document est un outil pédagogique et ne se substitue en aucun cas au manuel de vol du constructeur Présentation générale Dimensions générales Envergure:

Plus en détail

Mémento Fouga Magister VI

Mémento Fouga Magister VI APPAF Association pour la Préservation du Patrimoine Aéronautique Français Le Mesnil, 28340 Boissy-lès-Perche - France Mémento Fouga Magister VI Instructeur : Cmdt Pierre FAGES Avant mise en route Contrôle

Plus en détail

Vitesses d évolution et marges de sécurité

Vitesses d évolution et marges de sécurité Direction de la sécurité de l Aviation civile Mission évaluation et amélioration de la sécurité Vitesses d évolution et marges de sécurité Campagne compétences n 1-2015 1 Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

Commission Locale de Sécurité

Commission Locale de Sécurité Commission Locale de Sécurité FNE 06 LBH 11 du 22/03/2011 Pénétration de la zone réglementée R14 (tirs BEGO) par un appareil léger Interruption momentanée de l activité de 4 SEM EQSS LANN-BIHOUE SYNOPSIS

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DU [ ] PORTANT CLASSIFICATION DES AVIONS LEGERS SELON LEUR INDICE DE PERFOMANCE SONORE

ANNEXE A L ARRETE DU [ ] PORTANT CLASSIFICATION DES AVIONS LEGERS SELON LEUR INDICE DE PERFOMANCE SONORE ANNEXE A L ARRETE DU [ ] PORTANT CLASSIFICATION DES AVIONS LEGERS SELON LEUR INDICE DE PERFOMANCE SONORE TABLE DES MATIERES MODALITÉ DE CLASSIFICATION D UN AVION... 1 PROTOCOLE DE MESURE CALIPSO... 2 1

Plus en détail

MISE EN ROUTE AVANT ALIGNEMENT APRES MISE EN ROUTE DECOLLAGE ROULAGE. Vitesses de Rotation. Montée initiale

MISE EN ROUTE AVANT ALIGNEMENT APRES MISE EN ROUTE DECOLLAGE ROULAGE. Vitesses de Rotation. Montée initiale MISE EN ROUTE BRIEFING DEPART EFFECTUE Frein de parc serré habitacle fermé Harnais de sécurité réglés Réchauffage carburateur poussé Horametre relevé Disjoncteurs repoussés Avionic Master OFF Batterie

Plus en détail

Calcul du niveau de transition

Calcul du niveau de transition Calcul du niveau de transition I. Pré requis Avant toutes choses, dés que l on parle d altimétrie on prend un crayon et une feuille de papier et on se fait un dessin!!!!! La définitions de l altitude de

Plus en détail

Check-List DR400/120 F-GMXH AEROCLUB DE CHAUBUISSON

Check-List DR400/120 F-GMXH AEROCLUB DE CHAUBUISSON Check-List DR400/120 F-GMXH AEROCLUB DE CHAUBUISSON PREVOL INTERIEURE Documents, cartes clés...a bord Verrière... propre, absence de criques Largage verrière... En place Batterie... OFF Alternateur...

Plus en détail

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

AEROCLUB DE LA ROCHELLE CHARENTE MARITIME

AEROCLUB DE LA ROCHELLE CHARENTE MARITIME AEROCLUB DE LA ROCHELLE CHARENTE MARITIME Crédit Photo : Françoise Guilé - 1 - LIONCEAU APM 20 F-GRRH Check liste de contrôle du Lionceau APM 20 F-GRRH Préparation de l avion 1. Oter les flammes et les

Plus en détail

Aéro-club de Cayenne Matoury Tel : LE VOL D INITIATION. Le Cessna 150 F OJAE

Aéro-club de Cayenne Matoury Tel : LE VOL D INITIATION. Le Cessna 150 F OJAE LE VOL D INITIATION Le Cessna 150 F OJAE 1 Introduction : Bonjour et bienvenue à l'aéroclub de Cayenne-Matoury. Vous avez décidé de faire votre premier vol en qualité d élève-pilote et de vous initier

Plus en détail

RECAPITULATIF C/L. 1- LA C/L PARKING (freins) tr/mn, freins vérifiés

RECAPITULATIF C/L. 1- LA C/L PARKING (freins) tr/mn, freins vérifiés RECAPITULATIF C/L 1- LA C/L PARKING (freins) - 1500 tr/mn, freins vérifiés 2- LA C/L ROULAGE (instruments gyroscopiques) - Virages à D ou à G - Indicateur de virage à D (ou à G) - Caps augmentent (ou diminuent)

Plus en détail

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Ecole de Chasse C6. Arrivée au break V1.0

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Ecole de Chasse C6. Arrivée au break V1.0 Ecole de Chasse C6 Arrivée au break V1.0 1 Table des matières Introduction 3 I Arrivée au break en solo 4 II Arrivée au break en patrouille 8 III Sécurité 10 2 INTRODUCTION Cette arrivée se fait à vue

Plus en détail

Découvrez de nouvelles SENSATIONS!

Découvrez de nouvelles SENSATIONS! Découvrez de nouvelles SENSATIONS! Le programme d aviation légère : le «Sensation» L ULM Sensation ULM multiaxe biplace à ailes basses, le Sensation est entièrement réalisé en aluminium selon les normes

Plus en détail

MECANIQUE DU VOL (1) 16/10/2008 Formation théorique Pilote privé Avion (PPL) Aéroclub du CE AIRBUS France Toulouse René Barbaro

MECANIQUE DU VOL (1) 16/10/2008 Formation théorique Pilote privé Avion (PPL) Aéroclub du CE AIRBUS France Toulouse René Barbaro MECANIQUE DU VOL (1) 1 Quelques rappels d'aérodynamique Effet Venturi 2 Loi de Bernouilli s 1 s 2 s 1 d dans le fluide : la pression diminue quand sa vitesse d'écoulement augmente la vitesse d'écoulement

Plus en détail

UTILISATION DU MOTEUR ET DU COMPENSATEUR

UTILISATION DU MOTEUR ET DU COMPENSATEUR LEÇON 3 UTILISATION DU MOTEUR ET DU COMPENSATEUR Lecture avant vol Manuel ou E-learning Le moteur Conduite moteur Compensateur Effets moteur OBJECTIF Associer une puissance aux assiettes de palier, montée

Plus en détail

1998 BIA Corrigés Aérodynamique et mécanique de vol.

1998 BIA Corrigés Aérodynamique et mécanique de vol. 1998 BIA orrigés Aérodynamique et mécanique de vol. 1/ L angle formé par la corde de profil d une aile et la trajectoire par rapport à l air s appelle angle : D/ d incidence 2/ Un planeur en virage stabilisé

Plus en détail

TP n 1 : L'avion. - Pour les 8 photos d'avions, décrire : leurs ailes (formes), leur empennage (types) et (ou) leur train d'atterrissage.

TP n 1 : L'avion. - Pour les 8 photos d'avions, décrire : leurs ailes (formes), leur empennage (types) et (ou) leur train d'atterrissage. TP n 1 : L'avion Consignes : - Indiquer sur chaque planche le nom des éléments de l avion. En cas d oubli, vous trouverez sur la page suivante tous les noms qui composent les éléments demandés. - A vous

Plus en détail

CHECK LIST C152 F- GJCI

CHECK LIST C152 F- GJCI CHECK LIST C152 F- GJCI CHECK LIST PREVOL F152 VISITE PREVOL INTERIEURE : Documents Avion / Pilote A bord Barre de tractage Si nécessaire Commandes de vol Libres Contact magnéto / clés Retirées Disjoncteurs

Plus en détail

Seconde. EVALUATION N 6 (2h) /20. Ascension d un ballon météo. Nom, Prénom, Classe : = M 0

Seconde. EVALUATION N 6 (2h) /20. Ascension d un ballon météo. Nom, Prénom, Classe : = M 0 Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 6 (2h) /20 Document 1: Altitude (m) τ = 20 s Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! 1500 = M 10 Ascension d un ballon météo Un ballon météo

Plus en détail

Check-List PA 28 /181 F-GHIY

Check-List PA 28 /181 F-GHIY Check-List PA 28 /181 F-GHIY PROPRIÉTÉ INALIÉNABLE DE L AÉROCLUB DE CHAUBUISSON Cette check-list n exclut pas la consultation du manuel de vol Utilisable uniquement sous vérifications et approbation d

Plus en détail

REGULATION EN CROISIERE

REGULATION EN CROISIERE REGULATION EN CROISIERE 1. INTRODUCTION Ce document a pour but d'aider les contrôleurs CTR à traiter leur trafic en accord avec les performances des aéronefs dans leur zone. Vous devrez être familier avec

Plus en détail

EXAMEN THEORIQUE ULM - 1

EXAMEN THEORIQUE ULM - 1 Base ULM La Ramière www.ulm31.fr EXAMEN THEORIQUE ULM - 1 Question N 1 Accompagné d'un passager, vous faites une navigation entre deux aérodromes sur un ULM équipé d'une radio. Les documents qui doivent

Plus en détail

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle, collision avec le relief, en croisière, par conditions météorologiques défavorables 1 - DÉROULEMENT DU VOL

RAPPORT ACCIDENT. Perte de contrôle, collision avec le relief, en croisière, par conditions météorologiques défavorables 1 - DÉROULEMENT DU VOL www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Perte de contrôle, collision avec le relief, en croisière, par conditions météorologiques défavorables (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont

Plus en détail

MANUEL DE VOL DE L AVION JODEL D.112. CNRA n 660 FPIID

MANUEL DE VOL DE L AVION JODEL D.112. CNRA n 660 FPIID MANUEL DE VOL DE L AVION JODEL D.112 CNRA n 660 FPIID I Description générale : Monomoteur 65 cv à aile basse biplace côte à côte, utilisé pour l école, le tourisme et le travail aérien. Dimensions : Envergure

Plus en détail

Leçon 24 : LE VOL MOTEUR RÉDUIT

Leçon 24 : LE VOL MOTEUR RÉDUIT Leçon 24 : Briefing Long 1 OBJECTIF : Visualiser et maîtriser les trajectoires moteur réduit en vue de l atterrissage en panne moteur. 2 UTILITÉ : Être capable de déterminer et de se poser à un endroit

Plus en détail

Règlement intérieur de la section voltige.

Règlement intérieur de la section voltige. AERO-CLUB DE LA REGION DE LORIENT Règlement intérieur de la section voltige. I - Généralités BSV est la section voltige de l Aéro-club de la Région de Lorient. De ce fait, tout membre de BSV est également

Plus en détail

Leçon 12 VOL LENT OBJECTIF. Identifier la plage de vol lent, Savoir sortir de la limite de vitesse basse.

Leçon 12 VOL LENT OBJECTIF. Identifier la plage de vol lent, Savoir sortir de la limite de vitesse basse. Leçon 12 VOL LENT Lecture avant vol Manuel ou E-Learning - Polaire et décrochage - Facteur de charge + Etude du Manuel de l avion OBJECTIF Identifier la plage de vol lent, Savoir sortir de la limite de

Plus en détail

3.3 Etudes opérationnelles

3.3 Etudes opérationnelles 1 3.3 Etudes opérationnelles 1. Pourquoi un étude opérationnelle? 2. Principes généraux 3. Recherche de données utiles 4. 5. Les outils : abaques 6. Rappels 7. définitions Pourquoi une étude opérationnelle?

Plus en détail

Anémomètre à film chaud

Anémomètre à film chaud Anémomètre à film chaud Les appareils qui sont traditionnellement désignés comme anémomètres à fil chaud forment en fait une classe plus large que l on pourrait appeler anémomètres thermiques. Le principe

Plus en détail

CI2 : Analyse du comportement des systèmes invariants continus

CI2 : Analyse du comportement des systèmes invariants continus CI2 : Analyse du comportement des systèmes invariants continus Points étudiés : Simulation fonctionnelle d'un système complexe Correction des systèmes asservis (Proportionnelle et Proportionnelle Dérivée)

Plus en détail

FICHE DE NAVIGABILITÉ N 51

FICHE DE NAVIGABILITÉ N 51 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL à l'aviation CIVILE Édition du BUREAU VERITAS Organisme délégué Fiche n 51 Avions WASSMER WA 40 WA40A WA40B WA41 WA 4/21 WA 4/21/250 Édition n 9 Juillet 1970 FICHE

Plus en détail

MÉCANIQUE DU VOL - PERFORMANCES

MÉCANIQUE DU VOL - PERFORMANCES MÉCANIQUE DU VOL - ERFORMANCES 1 La olaire (portance, traînée, ) 2 Les angles particuliers (assiette, incidence, pente) 3 Le vol en palier (puissances utile et nécessaire) 4 Le vol en montée (courbes et

Plus en détail

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL page : 1/7 Attention ce document ne remplace pas le manuel de vol et la fiche de pesée de l avion CHECK-LIST PREPARATION DU VOL PILOTE SUIS-JE EN FORME POUR VOLER? Pour bien prendre conscience de votre

Plus en détail

BIA 1998 corrigés Navigation Sécurité Règlementation

BIA 1998 corrigés Navigation Sécurité Règlementation 1/ Le mille nautique vaut : c/ 1 852 m BIA 1998 corrigés Navigation Sécurité Règlementation 2/ Un niveau de vol (Flight Level) a pour référence : b/ la pression 1 013,25 hpa 3/ Sur une carte de Radionavigation

Plus en détail

Kildir Technologies Droits réservés

Kildir Technologies Droits réservés L importance du vent dans l opéra4on d un aéronef sans pilote V1.0-2016.05.26 André Verville, a.-g. Kildir Technologies, Lévis, Qc. Canada (kildir.com) 1. Les capacités des aéronefs légers 2. Les capacités

Plus en détail

SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant. SOUS-PARTIE D Procédures opérationnelles

SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant. SOUS-PARTIE D Procédures opérationnelles SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant Un C.T.A. spécifie: Appendice 1 à l OPS 1.175 Contenu et conditions d un certificat de transporteur aérien (a) le nom et l adresse (siège principal

Plus en détail

L'ALTIMETRIE POUR LE PILOTE

L'ALTIMETRIE POUR LE PILOTE L'ALTIMETRIE POUR LE PILOTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cette page a pour but de permettre à tout pilote de se repérer correctement dans la dimension

Plus en détail

EXAMEN THEORIQUE ULM 1

EXAMEN THEORIQUE ULM 1 Base ULM La Ramière www.ulm31.fr EXAMEN THEORIQUE ULM 1 1 Vous évoluez dans un espace aérien de classe D. Votre équipement de radiocommunication tombe en panne : a) vous devez poursuivre votre vol, pour

Plus en détail

Aide au Vol FSX du Mardi 15 février Simulation84. LFMR - Touch & go (LFNA - LFTM - LFNJ - LFNC) LFLJ. Le vol en montagne.

Aide au Vol FSX du Mardi 15 février Simulation84. LFMR - Touch & go (LFNA - LFTM - LFNJ - LFNC) LFLJ. Le vol en montagne. Aide au Vol FSX du Mardi 15 février 2011 - Simulation84 LFMR - Touch & go (LFNA - LFTM - LFNJ - LFNC) LFLJ Je ne suis pas un expert du vol montagne. Je vous donne ici seulement quelques indications obtenues

Plus en détail

Chapitre 12 CORRECTIONS EXERCICES

Chapitre 12 CORRECTIONS EXERCICES Chapitre 12 CORRECTIONS EXERCICES Exercice 5 p. 213 Le champ de température en météorologie et le champ d altitude en géographie sont des exemples de champs scalaires. Exercice 6 p. 213 (corrigé) Les champs

Plus en détail

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR 1. Conversions d unités 2. Opérations élémentaires 3. Corrections instrumentales et des performances 4. Calculs relatifs à la trajectoire dans le plan vertical

Plus en détail